Le top 100. du e-commerce francais 2012 EVENEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le top 100. du e-commerce francais 2012 EVENEMENT"

Transcription

1 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 1/10 f r EVENEMENT Le top du e-commerce francais 2012 Voyages-sncf, Groupe 3 Suisses, Cdiscount et Vente-privée, tel est le podium du premier classement des sites machands français réalisé par E-commerce magazine. Un classement qui salue des valeurs sûres de la Net économie. Les premières places sont occupées par des acteurs historiques et des pure players des secteurs du voyage, de la mode et des ventes privées, habituellement parmi les plus forts de l'e-commerce hexagonal. i Par Martine Fuxa et François Deschamps fr

2 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 2/10 derniers étaient invites a repondre à un questionnaire accompagne de relances téléphoniques (cf. encadre méthodologie). À noter également, l'opération était relayée sur les sites ecommercemag.fr et e-marketmg.fr, ainsi qu'auprès de partenaires institutionnels ayant soutenu la démarche, l'acsel (Association de l'économie numérique), en tete Tous les chiffres publiés ont Etablir le classement des sites marchands français en prenant été valides par les entreprises interrogées. comme facteur de comparai l ne s'agit donc pas d'estimations que nous son leur chiffre d'affaires aurions pu realiser à partir de donnees et La démarche tout a fait de sources externes (classements existants, légitime pour un titre qui, depuis six ans, vit au rythme dc l'actualité du secteur, ne s'est pourtant pas avérée des plus simples. Secteur mature, l'e-commerce français peine encore a jouer pleinement la carte de la transparence. Et certains acteurs restent particulièrement avares de chiffres. Bien sûr, nous comprenons la prudence avec laquelle des sites marchands acceptent de communiquer interviews données a certains confrères, calculs réalises a partir de paniers moyens sectoriels, etc.)... Satisfaction pour la redaction du magazine, une majorité de grands noms de la Net économie française ont repondu présent pour cette premiere edition, nous permettant ainsi de dresser un panorama des forces de l'e-commerce français en presence ces informations lorsqu'ils savent que leurs concurrents pourront y avoir acces, et cela particulièrement dans des périodes charnières (repositionnement stratégique, ouverture de capital, contreperformance, Voyages-sncf se place en tête Parmi les principaux enseignements de ce top, avec un chiffre d'affaires global de 9,7 milliards d'euros, les premiers acteurs etc.). Pour autant, les chiffres ne sont m plus enregistrent une progression ni moins que le reflet des strategies et des politiques menées, ils ne dévoilent en rien les coulisses et le modus operandi de la réussite de tel ou tel acteur Pour cette première édition, donc, nous avons réalisé un classement des premiers sites marchands français en termes de chiffre d affaires (cf p 28) Pour cela, E- commerce magazine a mené une vaste enquête, en partenariat avec le cabinet d'études Gmger, qui a consiste à interroger des centaines d'e-marchands ayant une présence significative dans leur secteur. Ces moyenne de chiffre d'affaires de 13 % À titre de comparaison, les projections de la Fevad évaluent la progression du secteur a 22 % en L écart est lie au fait que les plus gros acteurs peinent a enregistrer des taux de progression de cet ordre, comptetenu de leur CA initial, à quèlques rares exception près Voyages-sncf arrive en tête du classement, avec un volume d affaires de 3,2 milliards d'euros. Le voyagiste en ligne confirme son dynamisme et sa parfaite integration du canal web et maintenant mobile parmi ses i Vii " Y 'v ii' i '. * ' ' " "' ''-" ' ''*.'"'' ' " "...'"'"'" : ". ' " -. ". ',- -.'- Le top 10 du panier moyen dcs sites B to C i Hf Sites CA 2011 (k ) Panier moyen (en ) * bouyguestelecom.fr 612 DOO 909 achatdesign.com toiturelegere.com inoxdesihn.fr H outy-store.fr f canaux de vente et cela, depuis plus de dix ans. Dans son sillage et dans des secteurs différents, le Groupe 3 Suisses nternational (1,3 milliard de CA en 2011, dont 475,3 millions d'euros pour les sites 3 Suisses nternational), Cdiscount, Vente-privée, Pixmania et Rue du Commerce réalisent entre plus de 300 millions et plus de milliard d'euros de chiffre d'affaires en ligne On notera la performance des pure players historiques du Web Français, qui trustent les premières places du classement, en devançant souvent des acteurs issus de l'économie traditionnelle ayant opéré leur mue sur nternet. Un faible taux de rentabilité... Sans surprise, interroge sur son niveau de rentabilité, le secteur reste très discret bn effet, peu nombreux sont les acteurs qui ont levé le voile sur cette donnée, souvent présentée comme le talon d'achille de l'e-commerce On le sait, les acteurs doivent faire face a de nombreux coûts, du marketing en ligne aux frais logistiques, et mener une compétition acharnée sur les prix Les points morts representant le volume d'activité a partir duquel le site devient rentable restent durs a atteindre pour beaucoup. On comprend mieux, à la lecture de cet indicateur les difficultés qu'ont rencontre certains acteurs pourtant bien installes, qui ont malheureusement disparus du paysage en 2011 Alapage (groupe Rue du Commerce), Achat VP, 2xmoms cher (groupe 3 Suisses). pour ne citer que les principaux... et un panier fluctuant Une analyse exclusivement portée sur les sites B to C révèle un panier moyen - tres variable en fonction des secteurs d'activité Le panier moyen le plus élevé - en dehors du site Aramisauto com, qui atteint 00 euros, en raison du caractère particulier des biens vendus, des voitures - est généré par le site bouyguestelecom.fr, avec 909 euros, (vente de téléphones et de forfaits en B to C) Pour sa part, le site izico com (vente de jeux et jouets) possède le panier moyen le moins important du clas sèment (20 euros). L'amplitude est donc extrêmement large et les sites générant les chiffres d'affaires les plus importants ne sont pas nécessairement ceux qui affichent un panier moyen éleve. En revanche, la partie haute des paniers moyens, au-delà de 200 euros, concerne des catégories de

3 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 3/10 produits très précises, comme les produits high-tech, les pneus et accessoires automobiles, des produits techniques, les bijoux mais surtout la vente de biens pour la maison et la décoration. La nature des produits vendus sur un site est bien sûr déterminante dans le montant de son panier moyen. Autre exemple probant, les sites positionnés sur le secteur de l'habillement et de la mode, majoritaires dans le top 15 du classement en termes de chiffre d'affaires, ont un panier moyen de l'ordre de 75 euros. Le panier moyen de ce top OU est à mettre en regard avec celui du marché de l'e-commerce, estimé à 89 euros par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), au premier trimestre 2012, en baisse de 4 %. l s'agit du niveau le plus bas enregistré depuis 2009, compensé par une hausse du volume d'achats par cyberacheteur. l ne fait aucun doute que cette tendance à la baisse est une conséquence de la crise économique: le consommateur cherche à acheter autant mais mieux, donc moins cher. Cela tombe à pic, car maintenir un niveau de prix bas est l'une des promesses faite par les e-commerçants aux internautes depuis de nombreuses années, au risque de rentrer dans une course aux prix cassés. Bien que plébiscitant des prix bas, les internautes restent en parallèle attachés à un niveau de services toujours plus élevé. Une équation difficile à résoudre. En ce qui concerne la vente via mobile, une M-commerce : le top 10 vente-privee.com madeindesign.com showroomprive.com voltex.fr cartoucheclub.com brandalley.fr sojeans.fr santessima.com etcandelens.cpr t-a-o.com f mathon.fr chose est sûre, elle ne représente, selon le classement établi, encore qu'une faible part du chiffre d'affaires global des sites marchands. Pour la plupart, la part du m-commerce ne dépasse pas 3 %. Le m-commerce: une marge de progression importante Force est de constater que de nombreux e- commerçants n'ont pas encore investi ce canal de vente, puisque pour 53 des e-marchands du top OU, le m-commerce ne représente pas une part significative de leur chiffre d'affaires. En revanche, fait suffisamment rare pour le notifier, cinq sites marchands du top réalisent déjà 10 % ou plus de leur activité grâce au m-commerce: Vente-privée, com (16 %), Madeindesign.com (15 %}, DOO (i-commerce Showroomprive.com (12 %), Voltex.fr (10 %) et Cartoucheclub.com (10 %). Deux d'entre eux sont positionnés sur le secteur de l'habillement, et deux autres (Made in Design et Voltex) appartiennent à l'univers de la maison. Quant à Cartoucheclub.com, il s'agit d'un site spécialisé dans la vente de cartouches pour imprimante. Quoi qu'il en soit, la physionomie du m- commerce de notre top reste, sans surprise, proche de celle de l'ensemble du marché français déjà étudié par les instances représentatives de la profession. Une étude commanditée par la Fevad en mai 2012, démontre en effet que 55 % des sites marchands aujourd'hui présents sur mobile continuent de générer moins de % de chiffre d'affaires depuis ce canal de

4 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 4/10 vente et qu'ils ne sont que 3 % a reakser plus de 10 % de leur chiffre d'affaires via le m-commerce En outre, a peine la moitié (45 %) des sites de commerce electronique auraient adapte leur interface pour le mobile, contre 22 % un an auparavant C'est d'autant plus important que le potentiel de croissance représente par le m-commerce existe bel et bien car les Français semblent être de plus en plus friands de nouvelles technologies Ainsi, en mai 2012, un foyer français est equipe en moyenne de fa,8 ecrans, soit qua siment un de plus qu en % des foyers sont equipes d au moins un ordinateur, la France compte 19 4 millions d utilisateurs de smartphone et il y a 4,3 millions d'ache leurs sur mobile Enfin, on dénombre 2,5 mil lions de tablettes au sein des foyers français De quoi rassurer les e marchands qui dou teraient du potentiel de ce canal de vente Le B to B, un secteur prometteur D'après le barometre Fevad sur le comportement d'achat des entreposes sur nternet (fevrier 2012), 73 % des societes interrogées commandent aujourd'hui sur nternet Maîs peu d'entre elles le font de façon exclusive et pour plus de la moitié le Web marchand est utilise en complement d'autres canaux En fait, pour 41 % des societes sondées le poids d nternet dans le budget achats global est inférieur a 10 % Des lors, il n est pas eton nant de compter peu dc sites exclusivement Méthodologie Les absents Le top des sites marchands a été établi par le magazine E-commerce en partenariat avec le cabinet d'études et de sondages Ginger Le classement prend comme indice de référence le chiffre d'affaires 2011 réalisé par les acteurs ayant accepté de participer à cette vaste enquête, menée entre le 15 mars et le 15 mai Effectuée sur la base d'un questionnaire on line, l'enquête comportait deux parties. Une première partie comprenant des questions relatives au chiffre d'affaires, aux audiences ou à la description de l'activité des entreprises sondées. Ces données ont servi de base à l'établissement du classement paru dans E-commerce magazine et sur le site ecommercemag.fr. Une deuxième partie, se consacrant à des données plus générales regroupées sous le titre "Tendances du e-commerce en 2012", dont te traitement a été réalisé de maniêre anonyme et dont vous découvrirez les rêsultats page 32. Le top des sites marchands a vocation à être exhaustif, maîs certains géants du Web marchand figurant dans le top 15 français en termes d'audience brillent aujourd'hui par leur absence. Pour ceux-là, on connaît néanmoins des données de CA 2011 estimatives, publiées par nternet Retailerrécemment: Le groupe PPR (La Fnac, Redoute, etc.) atteindrait un CA on line estimé à 2,78 milliards d'euros en Carrefour réaliserait un CA de 990 millions d'euros, alors qu'auchan (AuchanDirect et Grosbill) atteindrait 220 millions d'euros. Selon la même source, LDLC, avec 169,3 millions d'euros de CA estimé en 2011, France Loisirs (130 millions d'euros). Kiabi (63,5 millions d'euros) seraient des acteurs qui intégreraient tous le haut du classement du top. Amazon, PriceMmister, ebay, Groupon ou encore Sarenza font également partie des acteurs manquants à l'appel. La raison bien souvent invoquée est le caractère sensible, voire stratégique, de leurs données comptables. Pour PriceMmister, par exemple, le dernier chiffre d'affaires communiqué remonte à 2010, lors de son rachat par le groupe Rakuten ll approchait alors les 40 millions d'euros. En 2011, le chiffre d'affaires de Sarenza dépassait les millions d'euros, faisant de ce site spécialisé dans la vente de chaussures un acteur pouvant figurer dans notre top 15, au coude à coude avec Spartoo. nterrogé sur ses chiffres, le site reste opaque. Même constat pour Darty, qui affirmait, fm 2011, que Darty.com était le premier magasin en termes de chiffre d'affaires, et dont le CA estimé par nternet Retailer est de 518 millions d'euros en Enfin, à noter également parmi les absents, un certain nombre de grandes marques pourtant bien présentes sur l'ecommerce, comme Zara, Levis, etc. On pourra à juste titre s'étonner de ce manque de transparence. Gageons que la première êdition de ce classement saura rassurer les plus méfiants pour les éditions à venir. B to B parmi les performers du top, puisqu en réalité, nombreux sont ceux qui ont opte pour la double casquette B to C et B to B Même s ils n ont pas repondu massivement a notre etude, certains acteurs phare du B to B occupent les toutes premieres places du classement Raja, le premier d entre eux, a réalise pas moins de 47 millions d euros de chiffre d'aftaires en 2011 uniquement en B to B, en progres sion de 17 % par rapport a 2010 Une progression a saluer, alors que l'entreprise poursuit son developpement géographique en Europe Dans le secteur du B to B, habitude reste encore le premier critere expliquant le choix d un autre canal qu'nternet pour passer commande (30 %), selon le barometre de la Fevad Les entreprises qui achètent sur la Toile le font pour plusieurs raisons la rapi dite (55 %) et le fait de pouvoir commander a n'importe quelle heure (42 %) Les prmci paux secteurs représentes dans le B to B sont les fournitures industrielles, les fournituies de bureau et la teléphonie / informatique Le secteur, a n'en pas douter, a encore de bormes marges de progression (+9% pour le premier semestre 2012, selon la Fevad)

5 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 5/10 Rang 2011 Raison sociale Nom du site CA 2011 (K ) CA 2010 (K ) Progression CA entre 2010 et 2011 Voyage-sncf com voyages-sncf com S Groupe 3 Suisses Cdiscount Vente-privée com Bouygues Telecom Pixmania com Rue du Commerce Showroompnve Mistergooddeal Allopneus Aramis SAS Domisys Brandalley Spartoo Fotolia Photobox Raja Elbee Maty Woodbrass com Broche Distribution Conrad Wengo Made in Design Tati Travelspa 3suissesmternational com cdiscount com vente-privée com bouyguestelecom fr pixmania com rueducommerce fr Showroompnve com mistergooddeal com allopneus com aramisauto corn materiel net brandalley fr spartoo com fotolia com photobox fr raja fr elbee fr maty com woodbrass com discounteo com conrad fr wengo fr mademdesign com tati fr thalasseo com Wanimo 1855 Avenue des Jeux vl^l^lv ~ wanimo com 1855 com avenuedesjeux com Mega Sound Concept Groupe Editions Atlas D3T Distribution Pneus Online Te en Web sonovente com atlasformen fr motoblouz com pneus-onlme fr t-a-o com y Debonix France Mathon Digixo Dragon Bleu Achatdesign com 2F Voltex Eye at Groupe MiniGroup Le monde du bagage Greenweez com Toupargel LeClos-Prive com debonix fr mathon fr digixo com dragonbleu fr achatdesign com ekosport fr voltex fr santessima com /candelens com mimplanes fr lemondedubagage com greenweez com toupargel fr leclos-prive com 49 ^B Kservices jardideco fr HBgi ^M^^H HHKi» Hfomyl France Qistr butionbbh jfhl ioop com 32DOtîOD DOO 612 QDQ 600 DOO 312 DOO 180 DOO 150 DOO 140 DOO 129 DOO DOO DOO a SO DOO DOO DOO 12 DOO DOO ^QJflH ""* "" ~2 BDO doo DOO DOO DOO 290 DOO DOO SO DOO DOO DOO DOO 20 DOO à 50 DOO DOO DOO HHR % f 1 14% 1-6% f 9% 8% i 38% fj 22% 8% fj 16% 2 jj 67% 3-17% 28% 1 Jff 8% / 1 29% ' 54% - 7% 6 lj % -1 f 1 78% 12% 7% J 5 69% fl 4 5 f l 57 9 H 10 5 * 4 38% BH

6 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 6/10 Part du CA.. m-com- Principales marques commerciales ou enseignes du groupe m e rc e en 2011 Panier moyen en 2011 (en ) Rentabilité 2011 (en% du CA) Audience moyenne des sites (VU/ mois) 2011 Mode de distribution Jpyage-sncf com, Tgv-europe com 3 % du VA W 3 Suisses, JM Bruneau, BlanchePorte, Becquet, 2xmomscher Cdiscount com, Cdiscountpro Vente-privée com Bouygues Telecom, B&YOU, Eden-neo, Universal Mobile Pixmania, Rose & Kara plue du Commerce, Top Achat Showroompnve com Mistergooddeal, Newsom Allopneus com AramisAuto com Materiel net Brandalley fr, Annasand com Spartoo com Shoes fr, Sacby com Le-temple com Fotolia Photobox, Photoways Raja, Cenpac, Welcome Office, L'Équipier Deldmaison, Decocltco Maty Woodbrasscom Discounteo corn flhhhb J^ggi> aba»ieaaaimhiapi NC 16% 12% 9% 2% 70 SO a a 9% O a 121 O à ra O a < 2 > O à (2) DOO 819 B 900 DOO DOO 9 DOO DOO DOO DOO DOO DOO DOO DOO DOO DOO / BtoB / CtoC Btoc / BtoB / BtoB. ^JBBS i S^B ~! J / BtoB BtoB / BtoB ti Wengo, Wengo-Entreprises, Astrocenter, Newgora, juritravail /BtoB/CtoC Made in Design O a ra DOO Tati SO à 99 Thalasseo com DOO Btoc Wanimo com 65 1 DOO DOO 1855, Chateauonline, Cave Privee 350 a 9% Avenue des Jeux, Le Lutin Rouge, Rue des Puzzles, Rue des Maquettes Sonovente com Atlas For Men O a 2) fi MotoBlouz com, Access-Moto com 2% DOO DOO Btoc/ BtoB Tape a Œil / BtoB Mathon 63 = Dragon Bleu, Venum 85»1 43 DOO / BtoB Achatdesign com, Mizura DOO Ekosport 205 a 9% fvottex Candelens com, Santessima corn 6% SO Mimplanes Travel One, Platinium, nès de la Fressange, Bruce Field, Pascal Morabito LeClos-Prive com = 1 = 1 O à (2) / BtoB ntex, Mc Culloch, Gardena, Al-Ko, Smoby 125 a 9% (DVA volume d'affaires (2) du CA internet France

7 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 7/10 Rang 2011 Sl SS BE ; as Raison sociale -''" Walibuy Ticket for the moon Roussellecom Uaredesign Meseo Bloomtrade Pass tek Adamence Graphie reseau Rue des Hommes Gefradis JM Group Motoligne Happyview Micron Europe Ltd bière Rainbow Factory 4mm Outillage de Saint-Etienne Elgo Bien et Bio QoQa Sego-Drew Annikids Familytnp Envirofluides com Devred 1902 Corfort SARL Pandora Corp Boutique Anne G Commerce nn Krea Envie de Reflex Lib 8 Staël Zwiller SA Expone Eplaque Boutikenvol Tamam noxdesign France Net Games CMX5 BQ diffusion SBA France Cassoulet CareLp Avendis Le Slip Français Fly-Belts Espace Musique location Nom du site fctacarfr HHHHHHHi resme-factory com ttkamoon com cartoucheclub com uaredesign com meseo fr bebloom corn kite-tek com, gngno-tek com adamence com graphie-réseau com ruedeshommes com gefradis fr sojeans fr motoligne com happyview fr crucial fr pompe-a-biere com Cdiscount com shopix fr outy-store fr bien-et-bso com qoqa fr mamanana com annikids com farnilytnp fr envirofluides com devred1902 com cuismeaddict com leroidelacapote com anneg lingerie corn barbecue-direct com krea fr enviedereflex com s-chemise com direct-siège com umversmim com eplaque fr boutikenvogue com matuvu fr moxdesign fr nico com energy-led com hd-outiltage com sba france com cassoulet fr soyonsfood fr toiturelegere fr leslipfrancais fr fly-faelts com pianos-lyon com CA 2011 (K ) BBHBBB Z DOO BDO CA 2010 (KO HB 2700 f Progression CA entre 2010 et 2011 MP ' 82 76% 5 BB M fj 5 4% "H 17% 2 ^ 2 27% g 3 40 fj 3 20 " * 42% i % ' 179% 1 ^1 26% 70 Jj - 117% 5 H 40-5 «.J 147% 10 "" " 52% 20 H 58% o% 15 4% 22% 38% 'Jj 252% 7% f 2 10 * 62% 290 H 40

8 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 8/10 Principales marques commerciales ou enseignes du groupe ^Avatacar fr, )ante-alu fr, Attelage-voiture fr, Accessoire-voiture fr^h Resme-factory com, Trampolme-factory com, Chapiteau-factory corn Tikamoon com, Tikamoon de Cartoucheclub com Fatbay Fermofa, Fascarim, Kartell, Tolix Bear County/Universobois, Grosfillex, Zodiac, Somfy, ntex BeBloom com Kite-Tek, Grigno-Tek, Purkdo Âdamence Eizo Epson Xnte, Canson, Hahnemuhle Ruedeshommes com Sojeans Happyview Crucial Pompe-a-biere com, Punch-et-cocktail com Cdiscount com Shopix Outy-store fr Bien et Bio QoQa MamaNana Annikids Manooba, Decopop Fa rm ly tri p Cuismeaddict com Le Roi de la Capote Anne G Lingerie PlVeber, Cook ln Garden, Barbecook, Campingaz, invtctai^^^^^^^^^^l Krea Teck Attitude, Creation Latitude Direct-siège, Direct-lampe-bureau Universmini Simagri Eplaque, Ecartegnse, Ecertificat-immatnculation Boutikenvogue com Matuvu noxdesign 1 Jeux, Cadeau Rigolo Lucioled Energy-led Hd-outiUage com Sba-France com ^Cassoulet com Soyons Food, Alessi, Lekue, Magisso, ASA R o of y EML Pianos part du CA m-commerce en 2011 Bi 0, 1 1, 0,0 7% 32% 0,6% i % 4% 0, 2,12% Panier moyen en 2011 (en ) Hf i SS SO SO SO Rentabilité 2011 (en% r du CA) = 1 = 1 N5P a 9% du CA a 9% du CA a 9% à 9% = 1 = 1 O à lz) = 1 O à du CA (a s 9% «1 noyenne des sites (VU/ mois) 2011 sco ooafl DOO DOO 200 DOO 150 DOO DOO DOO DOO DOO SO DOO DOO DOO DOO DOO DOO DOO DOO DOO DOO Mode de distribution mmnam / BtoB! / BtoB / BtoB Btoc / BtoB Btoc /BtoB ; BtoB Btoc BtoB, /BtoB / BtoB / BtoB * (2) du CA internet France i j i î

9 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 9/10 Les tendance PROSPECTVE Pour E-commerce magazine, le cabinet Ginger a demande à un panel d'e-marchands leurs axes stratégiques et leurs espoirs pour les années à vemr. Au registre de leurs priorités. m-commerce, européanisation, acquisition clients et réduction des coûts. Par Gael Lombart i fr En parallèle du top OU des sites marchands, commerce maga zinc a réalise, en partenariat avec le cabinet Gmger, une enquête en ligne auprès des e commerçants français Du 15 mars au 15 mai representants de sites d'e commerce ont repondu a un bref question narre sur leurs projets et leurs attentes De quoi permettre de dessiner quèlques ten dances pour le secteur en 2012 Resultats En 2012, avez-vous prévu de développer votre activité à l'international? 26 26% 3 14% 27% 27% oui e est prévu pour 2012 Nous sommes déjà présents en dehors de la France e est prévu pour plus tard Ce n est pas prévu Un ueis des e maichands mterioges dans le cadre de notre enquête ont d'ores et déjà passé le cap de l'internationalisation sans doute pour prendre l'avantage sur d'éventuels challengers Quatre sites sur dix leur emboîteront le pas en 2012 ou dans les annees a venir, confirmant que des opportunités de croissance sont a saisir au delà des frontieres hexagonales 27 % des e marchands interroges n envisagent pas la vente hors de France, n ayant pas atteint une taille critique suffisante ou dis suades par les contraintes du commerce transfrontalier et la nécessite d une pre sence locale Dans quelles zones étendrezvous en priorité votre activité? En Europe de Est 16% jîn_afrique 7% Au Proche et Moyen Orient 6%,En Amerique du Nord Pl 6% En Asie 4% En Amerique du Sud En Oceanie 56% Alors que trois quarts des repondants gardent un œil sul l'étranger, ils sont une majorité a concentrer leurs efforts en Europe de l'ouest et dans Union europeenne (56 %) Pour cause c nombre de Français qui font confiance aux sites héberges chez leurs vol sins va croissant Dépassant la barriere de la langue ( UE compte pas moins de 23 lan gués officielles), les Européens se retrouvent majoritairement dans une monnaie et des references culturelles communes La Com mission europeenne encourage le com merce transfrontalier en faisant de la pro tection des consommateurs un cheval de bataille (parfois au détriment des e mar chands, jugeront certains) Sans compter qu un vivier renouvelé rejoint, chaque an nee, les rangs des e acheteurs en 2012, le barometre CRK Kelkoo prevoit une croissance de e commerce en Europe de 16 % En plus des marchés matures (Royaume- Uni, Allemagne et pays Scandinaves), les e-marchands français s'intéressent donc aux marchés émergents, en ciblant particulièrement Espagne et l'talie En revanche, rares sont ceux qui comptent s aventurer en dehors du continent europeen comme l'enseigne notre enquete La encore la proximite tient lieu de critere déterminant 7 % des sondes lorgnent prioritairement vers Afrique, tandis que seulement % d entre eux privilégie Oceanie

10 106 BS RUE DE PARS BOULOGNE BLLANCOURT CED Page 10/10 Aujourd'hui, quelles sont vos principales préoccupations? Acquisition de nouveaux clients 22% Augmentation de votre chiffre d'affaires 17% Fidelisation client BBBMh4% Rentabilité 9 13 % Logistique mmm*- Service après-vente / gestion clients 7% Recrutement BB Sécurité des paiements Organisation de vos equipes Cohérence de vos différents canaux de 3 Autre il j (Plusieurs reponses possibles) Quand on leur demande sur quels aspects du métier ils concentrent leurs efforts, les e-marchands interrogés disent privilégier la conquête et la fidélisation de leur clientèle. Au cœur de leurs préoccupations également, la situation financière de la société et l'augmentation du chiffre d'affaires nécessaire à son développement. Les choix relatifs à la qualité de service arrivent en second plan dans les réponses des webmarchands. En 2012, envisagez-vous de diversifier vos canaux de vente? À la lecture du graphique, un premier constat: une large majorité des e-marchands Lancement d'un projet m-commerce Création de magasins physiques Lancement d'un site (-commerce Lancement de la vente par telèphone En 2012 Prévu pour plus tard interrogés (86 %) ont mené une réflexion sur la stratégie à adopter sur mobile. Six sites sur dix ont ou auront dans les prochains mois une déclinaison sur les terminaux portables, application m-commerce ou site marchand optimise pour mobile, voire les deux. Un engouement qui pourrait trouver une explication dans la vente record de smartphones dans le monde à Noël : +140 % par rapport à 2010, d'après Flurry Analytics. Les tablettes s'affirment également comme un canal de vente efficace, puisque 82 % des utilisateurs d'ipad interrogés par la Fevad ont consulté des sites ou des applications marchandes au premier trimestre La pénétration sans cesse grandissante de ces terminaux devrait inciter un certain nombre d'e-marchands à franchir le pas, GfK estimant que 3 millions de tablettes trouveront acquéreur en France en Cette année doit, en outre, verre apparaître de nombreux modèles fonctionnant sous Windows 8 RT. Mais développement du multicanal ne signifie pas pour autant déploiement tous azimuts. Si près de la moitié des e-marchands interrogés (48 %) ont déjà mis en place la vente par téléphone, près d'un répondant sur deux ne semble pas concerné parla création d'un point de vente physique. ls sont même 56 % à ne pas se sentir concernés par le f-commerce, peut-être découragés par les mésaventures retentissantes des enseignes Gap, JC Penney et Nordstrom aux États-Unis, contraintes ces derniers mois de fermer leurs f-boutiques en dépit d'un grand nombre de "fans". À l'inverse, 10 % des e-marchands interrogés ressentent l'urgence d'investir dans le social commerce dès 2012, un secteur censé peser, selon Booz Sd Company, 30 milliards de dollars en En tant qu'e-marchand, qu'attendez-vous du futur président de la République française? t des charges sociales i 2 12% 'iscalite des entreprises 27% 16% de soutien a l'économie ue 35 % 13 % Aides à l'embauche pour les PME 28% 2 Soutien au developpement des formations aux metiers du Web fj! C'est une priorité Pourquoi pas Non attendu 40 % 20 % A en croire les résultats de notre enquéte, les attentes des e-marchands à l'égard du quinquennal qui débute sont nombreuses. Plus des trois quarts des répondants se sentent concernés par les propositions ci-dessus. En tête des mesures souhaitées, l'allégement de la fiscalité et du coût du travail. Vient ensuite l'idée d'un soutien à l'économie numérique, qui trouve écho ans le Programme numérique rédigé en juin 2011 par le PS. Le parti du président proposait d'aider à la constitution du capital des start-up par l'intervention delà Banque publique d'investissement, qui devrait être créée en Comme son principal adversaire, François Hollande proposait, en outre, d'instaurer un Small business act pour aider les PMB, lesquelles ont besoin d'être soutenues dans leurs embauches, comme l'estiment plus de la moitié des e- commerçants interrogés.

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Carole DELGA Secrétaire d'état chargée du Commerce, de l'artisanat, de la

Plus en détail

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l Bilan e-commercee En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l et de l Economie l numérique 24 janvier 2011 - Pershing Hall Bilan e-commerce e Bilan du marché e-commerce

Plus en détail

1 - Les indicateurs-clés et les stratégies des leaders 2013

1 - Les indicateurs-clés et les stratégies des leaders 2013 1 - Les indicateurs-clés et les stratégies des leaders 2013 Établir le classement des sites marchands français en prenant comme facteur de comparaison leur chiffre d'affaires réalisé en 2012... l'exercice

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

pour Les internautes et le e-commerce

pour Les internautes et le e-commerce pour Les internautes et le e-commerce Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les perceptions du commerce en ligne B Les achat sur Internet t et la qualité de service C

Plus en détail

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances 1 Présentation du groupe Maximiles «Le leader européen de la fidélisation en ligne» Naissance 1999 Nationalité France, Angleterre,

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE

EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE EXTRAIT DE QUELQUES PAGES DE L ETUDE DE MARCHE NATIONALE SUR LE E-COMMERCE ETUDE DE MARCHE NATIONALE LE E-COMMERCE en BtoC Mise à jour Octobre 2014 par Julie Buil Ce document est la propriété de Cletude.

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT e-commerce+ Magazine d information d Octave n 13 - Février 2015 87% SURB2B DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE INTERNET CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES édito Le

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006 Stéphane Brossard www.amomenti.com Un marché en pleine croissance 2/14 En 2006, 57% des internautes français ont déjà acheté en ligne soit plus

Plus en détail

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter Le e-commerce selon les derniers chiffres est en bonne croissance. Il se dit que de belles perspectives l attendent. Mais, loin de tout optimisme

Plus en détail

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com }

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com } N # 002 / Décembre 2012 tendance(s) * web marketing 70% des internautes ont l intention d acheter leurs cadeaux de Noël en ligne pourquoi? combien? quoi? quand? p. 6 * 10 e-news séléctionnées par audit

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son.

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son. 1 TROISIÈME SECTEUR DE L ECONOMIE SECTEUR TERTIAIRE- LES SERVICES (3) L'ESSOR DE L'E-COMMERCE FICHE ÉLÈVE Déroulement Activité 1 : Parlez de cette image, faites des hypothèses sur le sujet. Activité 2

Plus en détail

Combien gagnent les pure players français?

Combien gagnent les pure players français? Page 1/7 Combien gagnent les pure players français? JDN E-commerce, prestataires, e-tourisme, e-marketing, e-pub, mobile, services Web... le a analysé les résultats des principaux pure players du Web en

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

LES ATELIERS DU E- COMMERCE

LES ATELIERS DU E- COMMERCE LES ATELIERS DU E- COMMERCE Dossier de presse 22 octobre 2010 Votre contact presse : Vanessa ERMEL 02 96 78 68 79 vanessa.ermel@cotesdarmor.cci.fr CCI 22 Avril 2006 Page 2 Le développement très important

Plus en détail

L ECHO DES AGCOM, #5, janvier 2012

L ECHO DES AGCOM, #5, janvier 2012 _Edito Avec 2012, les newsletters sont de retour! A l heure où le mot «crise» se lit sur toutes les lèvres, nous avons fait le choix de nous intéresser à un secteur de la communication qui ne manque pas

Plus en détail

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale Business Strategy Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale 4e étude mondiale sur les web-acheteurs Agenda Page 1 Le digital au cœur du parcours d achat 1 2 Dynamisme du commerce en ligne

Plus en détail

Cas d application client. C2B International. Birkenstock France accroît le chiffre d affaires de son site de vente en ligne avec SugarCRM

Cas d application client. C2B International. Birkenstock France accroît le chiffre d affaires de son site de vente en ligne avec SugarCRM Cas d application client C2B International Birkenstock France accroît le chiffre d affaires de son site de vente en ligne avec SugarCRM Synolia, partenaire de SugarCRM, interface la solution Sugar à la

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Les Entreprises du Libre. Cartographie des Entreprises du Logiciel Libre du CNLL

Les Entreprises du Libre. Cartographie des Entreprises du Logiciel Libre du CNLL Les Entreprises du Libre Cartographie des Entreprises du Logiciel Libre du CNLL Page 2 AVANT PROPOS «Le Conseil National du Logiciel Libre a été créé en février 2010, par les grandes associations du Logiciel

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET 8ème édition Pourquoi les internautes ont-ils résilié leur abonnement internet en 2014? L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET www.ariase.com L observatoire 2 Pourquoi les internautes ont-ils résilié

Plus en détail

L e-commerce en Allemagne

L e-commerce en Allemagne L e-commerce en Allemagne Atouts et opportunités pour les entreprises françaises Boulogne Billancourt / 15.03.2012 L e-commerce en Allemagne - Sommaire Sommaire L Allemagne en chiffres Les habitudes de

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay

8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay Paris, le 14 novembre 2013 8ème édition du Baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten & La Poste, réalisé par OpinionWay En 2013, face à la crise, le CtoC, précurseur de "l économie collaborative" ou «sharing

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

FRANCHISE. Rejoignez la high-tech expérience

FRANCHISE. Rejoignez la high-tech expérience FRANCHISE Rejoignez la high-tech expérience LA PASSION DE L INFORMATIQUE ET DU HIGH-TECH DEPUIS 1996 LDLC.COM, L ESPRIT CONNECTÉ Après avoir créé sa start-up en 1996, Laurent de La Clergerie a participé

Plus en détail

La performance technologique au service de votre e-commerce

La performance technologique au service de votre e-commerce M-commerce Vers un nouveau paradigme de l achat Mobile Monday Toulouse 2 avril 2012 Sommaire Mobilité? Marché Usages M-commerce, oui, mais comment? 3 approches de la mobilité M-commerce T-commerce E-book

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

SOMMAIRE 1/ PRÉSENTATION DE L ÉTUDE 2/ CARTE D IDENTITÉ 3/ DIGITAL MARKETING 4/ COMMERCE CONNECTÉ

SOMMAIRE 1/ PRÉSENTATION DE L ÉTUDE 2/ CARTE D IDENTITÉ 3/ DIGITAL MARKETING 4/ COMMERCE CONNECTÉ SOMMAIRE 1/ PRÉSENTATION DE L ÉTUDE 2/ CARTE D IDENTITÉ 3/ DIGITAL MARKETING 4/ COMMERCE CONNECTÉ PLACES DE MARCHÉ SOCIAL COMMERCE MOBILE COMMERCE 5/ BILAN 2012 ET PROJETS DE DEVELOPPEMENT 6/ CONCLUSION

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

BIENVENUE. Vous avez un site web? Comment rendre votre site marchand plus performant? Intervenants:

BIENVENUE. Vous avez un site web? Comment rendre votre site marchand plus performant? Intervenants: BIENVENUE Vous avez un site web? Comment rendre votre site marchand plus performant? Intervenants: - David MOUNOU, Dirigeant Agence DPSO, expert de la communauté e-commerce - Yannick MOREL, Consultant

Plus en détail

La fraude à la carte bancaire sur Internet : une légère tendance à la hausse en 2006 d après le Livre Blanc Fia-Net

La fraude à la carte bancaire sur Internet : une légère tendance à la hausse en 2006 d après le Livre Blanc Fia-Net La fraude à la carte bancaire sur Internet : une légère tendance à la hausse en 2006 d après le Livre Blanc Fia-Net La perte de 0,10% des ventes subie par les marchands en raison des impayés Carte Bancaire

Plus en détail

Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010

Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010 Contact : Carole Leblond Délégué Permanent CPA cleblond@cpa-france.org www.cpa-france.org 4 rue du faubourg Montmartre,

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16 Sommaire Présentation de l étude... 3 Objectifs et méthodologie... 3 Les services de Click to Chat... 5 Les canaux de contact... 6 Projets Click to Chat - objectifs et déploiement... 7 L expérience client

Plus en détail

Country factsheet - Mai 2015. Pologne

Country factsheet - Mai 2015. Pologne Country factsheet - Mai 2015 Pologne Située au cœur de l Europe centrale, la Pologne semble commencer à connaître une certaine prospérité économique qui a déjà commencé à bénéficier au développement de

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Fiche pédagogique Activité

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

Baromètre e-commerce de l ACSEL. Bilan annuel

Baromètre e-commerce de l ACSEL. Bilan annuel Baromètre e-commerce de l ACSEL Bilan annuel et 4ème trimestre 2007 15 janvier 2008 Baromètre du e-commerce Programme de la conférence du 15 janvier 2008 Les données du panel ACSEL, PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ

E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ 1 E-recrutement E-visibilité E- Commerce DÉROULÉ 2 Le Recrutement 2.0 www.recrutor.fr LE RECRUTEMENT 2.0 Loïc DOUYERE CEO RECRUTOR Le Recrutement 2.0 www.recrutor.fr

Plus en détail

.«Page d'accueil de Menlook Capture d ecran Menlook com. Favor'i 2011 : qui sont les meilleurs espoirs e-commerce? Menlook, site de mode pour hommes

.«Page d'accueil de Menlook Capture d ecran Menlook com. Favor'i 2011 : qui sont les meilleurs espoirs e-commerce? Menlook, site de mode pour hommes Page 1/5 Favor'i 2011 : qui sont les meilleurs espoirs e-commerce? Le 24 novembre 2011, la Fevad récompensera pour la cinquième année les meilleurs sites marchands. Le Journal du Net, partenaire de l'événement,

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Le téléphone occupe une place croissante dans la stratégie relation client des sites Internet transactionnels

Le téléphone occupe une place croissante dans la stratégie relation client des sites Internet transactionnels Communiqué de presse Le téléphone occupe une place croissante dans la stratégie relation client des sites Internet transactionnels Paris, le 18 octobre 2010 CCA International, la Fédération du e-commerce

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

Bruxelles le 31 août 2010 -

Bruxelles le 31 août 2010 - RENTABILIWEB Progression record du chiffre d affaires et des résultats au 1 er semestre 2010 Croissance organique très dynamique : CA +39% Excellente progression des performances opérationnelles : EBITDA

Plus en détail

Marketplaces, Etat des lieux du référencement naturel en 2014

Marketplaces, Etat des lieux du référencement naturel en 2014 Marketplaces, Etat des lieux du référencement naturel en 2014 www.iziflux.com blog.iziflux.com contact@iziflux.com 04 67 49 12 20 @Iziflux1 - @CIBLEWEBGUILHEM 1 Sommaire Introduction Etude globale Accessoires

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD CHIFFRES CLÉS D3C AQUITAINE NORD NOTRE MARCHE NOS CHIFFRES CLES: CA : 65 M avec 1300 clients Effectifs : 14 commerciaux et 5 experts marchés Logistique & International

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France // 3 ème édition // T2 2013 En collaboration avec Introduction & Crédits Cette présentation a été conçue et réalisée par la Mobile Marketing Association

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod La révolution des paiements par cartes bancaires Présenté par Gilles Sartre et Thierry Saxod Environnement et grandes tendances Un monde «physique» Un client «sédentaire» Un monde «numérique» Un client

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce?

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Présentation du 24 janvier 2013 Une étude qui a pour but de mesurer l achat sur Internet en 2013 et comprendre l usage du Smartphone dans les achats (on-line

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Quelques données chiffrées sur le E-commerce en France (Source - Fevad Médiamétrie 2012)

Plus en détail

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet?

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet? VENDRE GRÂCE A INTERNET - POURQUOI ET COMMENT? ALES 20 septembre 2012 La vente par Internet Pourquoi vendre par Internet? - c est un nouveau canal de commercialisation. - pour mettre son catalogue produits

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION

LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION Quel que soit le type de segmentation, une segmentation réussie se doit d'être : Opérante : les segments définis sont-ils suffisamment importants pour correspondre

Plus en détail

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant La société allemande G Data Software, spécialisée dans les logiciels de sécurités (dont les antivirus), a publié il y a peu une étude

Plus en détail

E-COMMERCE & MULTI CANAL

E-COMMERCE & MULTI CANAL E-COMMERCE & MULTI CANAL SPÉCIALISTE E-BUSINESS UNE STRUCTURE ACCOMPAGNANT SES CLIENTS A L INTERNATIONAL + 1900 collaborateurs + CA 158 M + 21 années d'existence + 15 ans d'expérience e-business AVEC UN

Plus en détail

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre.

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre. A l image de la chaine de montage d une voiture, les actions marketing tendent à s automatiser afin d optimiser le temps et l argent investis. On appelle «automation marketing» ou marketing automatisé,

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 Jean-Pierre MOCHO, Président de la FFPAPF François-Marie GRAU, Secrétaire Général de la FFPAPF Actualités de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin Du 26 février

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail

Optimiser son tunnel de conversion. Chantal Gomez pour la CCI 49-1 juillet 2014

Optimiser son tunnel de conversion. Chantal Gomez pour la CCI 49-1 juillet 2014 1 Optimiser son tunnel de conversion 2 Définition Tunnel de conversion Un tunnel ou entonnoir de conversion est une fonctionnalité d analyse graphique proposée par les outils d analyse d audience. Il permet

Plus en détail

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Cdiscount Direction de la Communication : 06 80 39 50 71 directiondelacommunication@cdiscount.com

Plus en détail

GE Capital Equipement Finance. Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014

GE Capital Equipement Finance. Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014 GE Capital Equipement Finance Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014 Edito Nous sommes ravis de vous présenter la première édition du Baromètre Capex Technologies.

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse 8 septembre 2014 Raphaël Couderc Service de Presse GfK T +33 01 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Accessoires connectés : le suivi de l activité physique est une application incontournable.

Plus en détail

Country factsheet - Décembre 2013. L Allemagne

Country factsheet - Décembre 2013. L Allemagne Country factsheet - Décembre 2013 L Allemagne En 2017 53% du PIB allemand sera généré par l e-commerce Avec sa population de 41 millions de cyberacheteurs l Allemagne constitue le plus grand marché e-commerce

Plus en détail

CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE

CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE Juin 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 Préambule méthodologique... 4 CHAPITRE I : PANORAMA ACTUEL DU SECTEUR PROFESSIONNEL DU COMMERCE ELECTRONIQUE 5

Plus en détail

Marketplaces, Mode d emploi

Marketplaces, Mode d emploi Marketplaces, Mode d emploi www.iziflux.com www.blog.iziflux.com contact@iziflux.com 04 67 49 12 20 @Iziflux1 - @CIBLEWEBGUILHEM Avant-propos 1 Les marketplaces représentent actuellement un canal de vente

Plus en détail

CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DU E-COMMERCE EN

CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DU E-COMMERCE EN U N E C O N F É R E N C E TENDANCES E-COMMERCE 2 e ÉDITION CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DU E-COMMERCE EN 2013 Paris Jeudi 6 juin 2013 conferences.ecommercemag.fr En partenariat

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail