Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot"

Transcription

1 Soins infirmiers en Onco-gynécologie J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

2 1. Le cancer du col de l utérus

3 1. Le cancer du col de l utérus 1.1. EPIDEMIOLOGIE 11ème des cancers féminins 3000 nouveaux cas par an en France Carcinome épidermoïde le plus souvent

4 1. Le cancer du col de l utérus Facteurs de risques Vie sexuelle Virus Prévention Protection lors des rapports sexuels Bilan gynécologique Vaccination

5 1. Le cancer du col de l utérus 1.2. Clinique, examens diagnostics, bilan d extension Signes cliniques Découverte souvent fortuite Métrorragies spontanées ou après les rapports sexuels. Signes urinaires associés Signes rectaux

6 1. Le cancer du col de l utérus Examens diagnostics Frottis Colposcopie Bilan d extension Échographie abdominale Radiographie pulmonaire Scanner ou IRM

7 1. Le cancer du col de l utérus 1.3. Traitement Conisation Trachélectomie élargie Colpohystérectomie

8 1. Le cancer du col de l utérus SI en cas de conisation En post opératoire Tampon résorbable ou mèche Surveillance en lien avec risque hémorragique Recommandations à la sortie Éviter les bains pendant 15 jours Activités sexuelles déconseillées pendant 1 mois Cicatrisation en 1 mois Suivi médical

9 1. Le cancer du col de l utérus SI en cas de trachélectomie Post opératoire Pansements de coelioscopie SV pendant 4 jours Complications Risque de sténose du col Risque de fausse couche ou d accouchement prématuré

10 1. Le cancer du col de l utérus SI en cas d hystérectomie ou de colpohystérectomie Post-opératoire Voie veineuse + PCA Drains aspiratifs +/- SV Pansement

11 1. Le cancer du col de l utérus Complications Urinaires Lymphatiques Infectieuses Fatigue Infertilité Sexuelles

12 2. Le cancer de l utérus 2.1. EPIDEMIOLOGIE Adénocarcinome 4ème cancer chez la femme Surtout femme ménopausée

13 2. Le cancer de l utérus Facteurs de risques Exposition aux oestrogènes. Nulliparité, puberté précoce et ménopause tardive, Obésité, diabète, HTA, ATCD de cancer du sein Hyperplasie utérine

14 2. Le cancer d el utérus 2.2. Clinique, examens diagnostics, bilan d extension Signes cliniques Métrorragies Leucorrhées. Pesanteurs ou douleurs pelviennes Troubles urinaires

15 2. Le cancer de l utérus Examens diagnostics Frottis Echographie endovaginale Hystéroscopie curetage

16 2. Le cancer de l utérus Bilan d extension Radiographie pulmonaire Echographie hépatique Scanner cérébral

17 2. Le cancer de l utérus 2.3. Traitement Hystérectomie totale + annexectomie +/- Curage +/- Curiethérapie +/- Irradiation externe

18 2. Le cancer de l utérus SI en cas d hystérectomie par voie vaginale Post-opératoire: Voie veineuse SV Protection hygiénique Surveillances : Douleur Risque hémorragique Risque infectieux Reprise du transit

19 2. Le cancer de l utérus Informations de sortie Pertes vaginales pendant 2 mois Pas de bain pendant 1 mois Éviter les rapports sexuels Régime riche en fibres Visite de contrôle 1 mois après la sortie

20 3. Le cancer de l ovaire 3.1. Epidémiologie 7ème des cancers féminins 4400 nouveaux cas par an en France Age moyen : 65 ans Adénocarcinome

21 3. Le cancer de l ovaire FACTEURS DE RISQUES Hérédité Nulliparité Infertilité Règles précoces et ménopause tardive

22 3. Le cancer de l ovaire 3.3. Clinique, examens diagnostics, bilan d extension Signes cliniques Douleurs pelviennes ou abdominales Sensation de pesanteur gastrique Pertes vaginales anormales Signes de compression abdominopelviennes Asthénie, anorexie

23 3. Le cancer de l ovaire Examens diagnostics Toucher pelvien (masse latéro-utérine) Echographie abdopelvienne et endovaginale Dosage du marqueur CA-125 IRM pelvienne

24 3. Le cancer de l ovaire Bilan d extension Coloscopie et mammographie en cas de suspicion de métastases Radiographie pulmonaire

25 3. Le cancer de l ovaire 3.3. Traitement Parfois chimiothérapie néoadjuvante Ovariectomie bilatérale + hystérectomie + Curage ganglionnaire +/- omentectomie Chimiothérapie adjuvante

26 3. Le cancer de l ovaire Complications chirurgicales Thromboemboliques Infectieuses Digestives Lymphatiques

Les pathologies utérines et ovariennes

Les pathologies utérines et ovariennes Les pathologies utérines et ovariennes Objectifs : Etre capable de décrire les principales pathologies utérines et ovariennes : Epidémiologie et facteurs de risques Signes cliniques Examens Traitement

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du col utérin

Thésaurus du Cancer du col utérin Thésaurus du Cancer du col utérin - 1 - Bilan pré thérapeutique Diagnostic d un micro infiltrant sur pièce de conisation - Ia1, limites saines : pas d autre investigation - Ia1, limites non saines ou emboles

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

CANCER DE L ENDOMETRE

CANCER DE L ENDOMETRE CANCER DE L ENDOMETRE Circonstances diagnostic MÉTRORRAGIES POST-MÉNOPAUSIQUES : Spontanées Indolores Peu abondantes Autres : Leucorrhées purulentes = pyométrie DL pelviennes SFU ou rectaux FCV révélateur

Plus en détail

Notion sur les manifestations pathologiques en gynécologie

Notion sur les manifestations pathologiques en gynécologie Notion sur les manifestations pathologiques en gynécologie I Les infections gynécologiques : Elles peuvent être sur toutes parties de l appareil génital, parmi les plus fréquente on retrouve : - Les vaginites

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge Référentiel -version mars 2014 Page 1 sur 6 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie pelvienne

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan Référentiel -version mars 2016 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Page 1 sur 6 Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie

Plus en détail

Surveillance d'une femme traitée pour un cancer gynécologique

Surveillance d'une femme traitée pour un cancer gynécologique Surveillance d'une femme traitée pour un cancer gynécologique LOuldamer 11 juin 2013 CHU de Tours Les défauts des consultations de surveillance Protocoles variables Malades --> anxiété --> fatigue -->

Plus en détail

Cancer du col utérin : je

Cancer du col utérin : je Cancer du col utérin : je comprends le traitement qui m'est proposé Le cancer du col utérin peut être traité par la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie, en fonction du stade d'évolution de

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan Suspicion tumeur maligne de l ovaire dite rare Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 19.9, CA 125, Oestradiol, Inhibine B, NSE, AMH Scanner TAP +/- cérébral (si maladie

Plus en détail

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CLINIQUE 1. QUELQUES DEFINITIONS 1.1 Lésions précancéreuses ou «dysplasies» 1.2 Cancers invasifs 2. EPIDEMIOLOGIE 2.1 Prévalence 2.2 Facteurs de risque 3. RAPPEL ANATOMIQUE Il

Plus en détail

CANCER DE L OVAIRE. Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014

CANCER DE L OVAIRE. Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014 CANCER DE L OVAIRE Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014 CANCER DE L OVAIRE EPIDEMIOLOGIE 12 à 14 / 100 000 aug à 50 / 100 000 55 et 65 ans 3000 nx cas par an Mauvais pronostic

Plus en détail

Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005)

Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005) Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005) Pré-Requis : L examen clinique gynécologique L imagerie pelvienne Les marqueurs tumoraux L endoscopie

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Anamnèse (appendicectomie, antécédents de chirurgie ovarienne pour cystadénome ou borderline mucineux, troubles digestifs) Examen

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire Suspicion de tumeur séreuse de bas grade de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : CA 125 Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique) Exploration chirurgicale de diagnostic

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS LES CANCERS DIGESTIFS Les cancers digestifs n ont souvent pas de symptômes. Ils peuvent toucher tous les organes : œsophage, estomac, foie, pancréas, rectum, colon Cancer colorectal C est une transformation

Plus en détail

Maladies trophoblastiques

Maladies trophoblastiques Maladies trophoblastiques Définitions La maladie trophoblastique gestationnelle regroupe: 1. des entités bénignes, môles complètes (MHC) et partielles (MHP) 2. des entités cliniquement malignes appelées

Plus en détail

Table des matières. Obstétrique. Liste des collaborateurs... Abréviations... XIII. 1 Début et surveillance de grossesse... 3

Table des matières. Obstétrique. Liste des collaborateurs... Abréviations... XIII. 1 Début et surveillance de grossesse... 3 Table des matières Liste des collaborateurs................................ Abréviations......................................... XIII V I Obstétrique 1 Début et surveillance de grossesse......................

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Cancer de l endomètre Objectifs : Diagnostiquer une tumeur du corps utérin. Expliquer les bases des classifications qui ont une incidence pronostique. Argumenter l attitude thérapeutique. Planifier le

Plus en détail

Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm.

Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm. 22 ans. Nullipare Ballonnements abdominaux & douleurs. Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm. Laparotomie : Aspiration du kyste puis annexectomie. Pas d extension macroscopique hors de l ovaire.

Plus en détail

Cancers SEINGYNECO Décembre 2010

Cancers SEINGYNECO Décembre 2010 Cancers SEINGYNECO Décembre 2010 CANCER DU COL DE L UTERUS Version validée : 16/12/2010 Cible(s) Anatomopathologistes, chirurgiens généralistes, chirurgiens gynécologues, chirurgiens viscéraux, généticiens,

Plus en détail

Les cancers du col de l utérus

Les cancers du col de l utérus Chapitre 1 Les cancers du col de l utérus Généralités Introduction - Classification La classification utilisée est celle de la FIGO 1 Stade I : limité au col IA : micro-invasif (défini sur pièce de conisation

Plus en détail

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique :

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique : Lésions macroscopiques Le référentiel ne concerne que les carcinomes épidermoïdes et les adénocarcinomes du col de l utérus. Tous les dossiers sont à présenter en RCP avant toute décision thérapeutique.

Plus en détail

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central Cancer colorectal Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central PLAN 1. Cancer 2. Colorectal 3. Epidémiologie 4. Causes et développement 5. Dépistage 6. Manifestations

Plus en détail

Quels sont les principaux items significatifs à retenir sur l'irm du pelvis. Sybille Duroch IHN Xavier Orry ACC

Quels sont les principaux items significatifs à retenir sur l'irm du pelvis. Sybille Duroch IHN Xavier Orry ACC Patiente de 54 ans Tumeur ovarienne droite de découverte récente Hospitalisation en USIC pour thrombus intra-cardiaque découvert fortuitement à l ETT préchimiothérapie. Quels sont les principaux items

Plus en détail

Les cancers gynécologiques. Dr Laure Favier- Dr Leila Bengrine Cours IFSI de Dijon Le 13 janvier 2016

Les cancers gynécologiques. Dr Laure Favier- Dr Leila Bengrine Cours IFSI de Dijon Le 13 janvier 2016 Les cancers gynécologiques Dr Laure Favier- Dr Leila Bengrine Cours IFSI de Dijon Le 13 janvier 2016 Les cancers gynécologiques Le cancer de l ovaire et des trompes Le cancer de l utérus Cancer de vulve

Plus en détail

Table des matières. Gynécologie. I. Définition... 5 II. Physiopathologie... 5 III. Tableau clinique... 6 IV. Traitement... 6

Table des matières. Gynécologie. I. Définition... 5 II. Physiopathologie... 5 III. Tableau clinique... 6 IV. Traitement... 6 Table des matières TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Abréviations... V XIX Gynécologie I. Items inscrits dans les modules transversaux 1. Item 26 Anomalies du cycle menstruel. Métrorragies... 5 I. Définition...

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

Cancer du col utérin (147a) Philippe MAINGON, Isabelle BARILLOT, Gilles HOUVENAEGHEL Novembre 2005 (mise à jour novembre 2005)

Cancer du col utérin (147a) Philippe MAINGON, Isabelle BARILLOT, Gilles HOUVENAEGHEL Novembre 2005 (mise à jour novembre 2005) Cancer du col utérin (147a) Philippe MAINGON, Isabelle BARILLOT, Gilles HOUVENAEGHEL Novembre 2005 (mise à jour novembre 2005) 1. Epidémiologie Dans la plupart des pays industrialisés, l incidence du cancer

Plus en détail

Dossier 1. Énoncé. Énoncé

Dossier 1. Énoncé. Énoncé Dossier 1 ITEMS : 41, 120, 287, 297, 309 Mme M., 51 ans, sans antécédents, vient en consultation de gynécologie pour son suivi gynécologique. Elle n'a pas consulté de médecin depuis 4 ans et elle n'a pas

Plus en détail

Evaluation IRM préthérapeutique de. l endomètre et nouvelle classification FIGO. Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne

Evaluation IRM préthérapeutique de. l endomètre et nouvelle classification FIGO. Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Evaluation IRM préthérapeutique de l infiltration ti myométriale des cancers de l endomètre et nouvelle classification

Plus en détail

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE IMAGERIE GYNECOLOGIQUE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) Corinne Balleyguier, Marc Bazot, Isabelle Thomassin-Naggara Relecture : Pour le Collège des Enseignants de Radiologie

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

Informer HYSTERECTOMIE POUR PATHOLOGIE MALIGNE AVEC STADIFICATION GANGLIONNAIRE INTITULE DE L INTERVENTION

Informer HYSTERECTOMIE POUR PATHOLOGIE MALIGNE AVEC STADIFICATION GANGLIONNAIRE INTITULE DE L INTERVENTION Informer HYSTERECTOMIE POUR PATHOLOGIE MALIGNE AVEC STADIFICATION GANGLIONNAIRE PATIENTE (ETIQUETTE) CACHET DU MEDECIN INTITULE DE L INTERVENTION QUELLE INTERVENTION VOUS EST PROPOSEE ET QUELLES SONT SES

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS. Novembre n 12 CORRECTION

DOSSIER DU MOIS. Novembre n 12 CORRECTION DOSSIER DU MOIS Novembre n 12 CORRECTION ANNEE 2012/2013 CORRECTION DU DOSSIER DU MOIS DE NOVEMB 2012 Mme T. âgée de 40 ans vous est adressée par son médecin traitant pour des métrorragies capricieuses

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU CANCER DE L'OVAIRE

DIAGNOSTIC DU CANCER DE L'OVAIRE DIAGNOSTIC DU CANCER DE L'OVAIRE Les signes cliniques ou la consultation médicale Le cancer de l ovaire est le plus souvent diagnostiqué à un stade évolué de la maladie car il peut évoluer longtemps sans

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego VG, la référence pour le nouveau concours! UE - Derniers tours unités d enseignement médical Collection dirigée par L. LE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH Editions Vernazobres-Grego

Plus en détail

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de :

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de : 1 Les référentiels de bonnes pratiques cliniques des tumeurs de l endomètre. Version 2013 Sous la conduite de : Cédric NADEAU Service de Gynécologie - Obstétrique - CHU de Poitiers & Yannick THIROUARD

Plus en détail

trophoblastiques gestationnelles

trophoblastiques gestationnelles Mesure 19 soins et vie des malades septembre 2010 recommandations professionnelles Maladies trophoblastiques COLLECTION recommandations & référentiels cancers rares môles hydatiformes tumeurs trophoblastiques

Plus en détail

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie Collège national des gynécologues et obstétriciens Sous la direction du Pr Jacques Lansac Coordonné par le Dr Nicolas EVRARD En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE de la gynécologie Le corps féminin

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

Item n 159 : Cancer du sein

Item n 159 : Cancer du sein Epidemiologie Item n 159 : Cancer du sein Cancer le plus fréquent de la femme : 10% des femmes en seront atteinte Cʼest un cancer hormono-dépendants Histologie la plus fréquente : adénocarcinome canalaire

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique 13 ème congrès national de la SAERM Alger le 23 Mai 2015 PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique KHODJA.R DAMENE DEBBIH FARAH LAKHDARA HADJAR 2015 CANCER DE L

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon / Idriss Troussier Service d Oncologie Radiothérapique HU Pitié-Salpêtrière Charles Foix Radiothérapie de la femme âgée

Plus en détail

LES CANCERS GYNECOLOGIQUES

LES CANCERS GYNECOLOGIQUES LES CANCERS GYNECOLOGIQUES 1 Épidémiologie 4 ème cancer chez la fe, 3300 nvo cas / an, 2000 décès / an, pic de prévalence : 55 ans Facteurs de risque / favorisants Anatomopathologie Principe du dépistage

Plus en détail

Vignettes cliniques Elle a 30 ans, une mère qui a eu un cancer du sein à 60 ans. A partir de quand prescrivez vous une mammographie de dépistage? La m

Vignettes cliniques Elle a 30 ans, une mère qui a eu un cancer du sein à 60 ans. A partir de quand prescrivez vous une mammographie de dépistage? La m Cancer du sein DMG Paris 7 2010 Vignettes cliniques Elle a 30 ans, une mère qui a eu un cancer du sein à 60 ans. A partir de quand prescrivez vous une mammographie de dépistage? La même patiente de 30

Plus en détail

Hémorragies génitales. G. Body

Hémorragies génitales. G. Body Hémorragies génitales en dehors de la grossesse G. Body Hémorragies génitales à la puberté Puberté Diagnostic Clinique Interrogatoire Installation des règles : date, régularité, abondance Rapports sexuels,

Plus en détail

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Recommandations françaises pour la prise en charge d un CANCER DE L OVAIRE PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Méthodologie I Différente de la méthodologie des autres recommandations

Plus en détail

Cancer de l'endomètre. Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux

Cancer de l'endomètre. Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux Cancer de l'endomètre Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux Épidémiologie 5 ème rang des cancers chez la femme 6560 nouveaux cas / an en 2010. Age moyen du diagnostic : 68 ans = cancer

Plus en détail

Informer HYSTERECTOMIE INTITULE DE L INTERVENTION

Informer HYSTERECTOMIE INTITULE DE L INTERVENTION Informer PATIENTE (ETIQUETTE) CACHET DU MEDECIN INTITULE DE L INTERVENTION QUELLE INTERVENTION VOUS EST PROPOSEE ET QUELLES SONT SES CONSEQUENCES POTENTIELLES? Hystérectomie totale interannexielle : ablation

Plus en détail

Les cancers de l endomètre

Les cancers de l endomètre Chapitre 2 Les cancers de l endomètre Généralités Prise en charge Il convient d évaluer les facteurs de comorbidité et l espérance de vie. La stratégie thérapeutique repose principalement sur l opérabilité

Plus en détail

Aménorrhée A.LE TRONG. 26 Août 2006

Aménorrhée A.LE TRONG. 26 Août 2006 Aménorrhée A.LE TRONG 26 Août 2006 Définitions Aménorrhée primaire Absence de règles à l âge normal de la puberté Aménorrhée secondaire Absence de règles > 3 mois chez une femme antérieurement réglée Aménorrhée

Plus en détail

50 e Congrès du Collège Français de Pathologie Vasculaire Paris, mars 2016

50 e Congrès du Collège Français de Pathologie Vasculaire Paris, mars 2016 50 e Congrès du Collège Français de Pathologie Vasculaire Paris, 16-18 mars 2016 Mihaela Cordeanu, Sébastien Gaertner, Salah Nouri, Corina Mirea, Anne- Sophie Frantz, Isabelle Le Ray, Dominique Stephan

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Gynécologie Obstétrique» 1. Identification du module : - Matière d enseignement: Gynécologie - Obstétrique - Public cible : 5 ème année

Plus en détail

Dépistage du cancer du col utérin : intérêts du frottis

Dépistage du cancer du col utérin : intérêts du frottis Dépistage du cancer du col utérin : intérêts du frottis Yves Aubard Cancer du col 1 Introduction Troisième cancer de la femme à l échelon mondial Dans de nombreux pays en voie de développement Le premier

Plus en détail

DYSTROPHIE DES OVAIRES RESTANTS : DONNEES ANATOMO-CLINIQUES ET MODALITES THERAPEUTIQUES. Société de Médecine de Franche-Comté Jeudi 16 décembre 2010

DYSTROPHIE DES OVAIRES RESTANTS : DONNEES ANATOMO-CLINIQUES ET MODALITES THERAPEUTIQUES. Société de Médecine de Franche-Comté Jeudi 16 décembre 2010 DYSTROPHIE DES OVAIRES RESTANTS : DONNEES ANATOMO-CLINIQUES ET MODALITES THERAPEUTIQUES Société de Médecine de Franche-Comté Jeudi 16 décembre 2010 AS THOLOZAN, B CHUNG FAT,F LEUNG, N MOTTET, J MALVESTITI,

Plus en détail

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Conduite à tenir en cas d avortements spontanés Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Avortement spontané O Synonymes : O fausse couche spontanée = FCS O Définition

Plus en détail

Diagnostic en 1 jour. Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre

Diagnostic en 1 jour. Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre Métrorragies post-ménopausiques: Diagnostic en 1 jour Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre Métrorragies post-ménopausiques 10 à 15% de cancer de l endomètre Echographie

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon Service d Oncologie Radiothérapique CHU Pitié-Salpêtrière GHU Est Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome

Plus en détail

Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl

Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl utérus C. Y. Akladios,, E. Baulon,, V. Thoma,, A. Wattiez,, JJ. Baldauf Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Département

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire

Diplôme Inter Universitaire Diplôme Inter Universitaire Faculté de Médecine de Nice Renseignements Pr Delotte Service Obstétrique, Reproduction et Gynécologie Hôpital de l Archet 2 BP 3079 06202 Nice Cedex 3 rodriguez.s@chu-nice.fr

Plus en détail

TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME. Fibrome utérin. Types FDR. Compression : DCPC, PKU, dysurie, constipation, pesanteur, OMI localisés

TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME. Fibrome utérin. Types FDR. Compression : DCPC, PKU, dysurie, constipation, pesanteur, OMI localisés TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME Fibrome utérin Épidémio Fréquent Rarement unique Asymptomatique (50%) Types Interstitiel Sous-muqueux Intra-cavitaire Sous-séreux => PAS de ménorragie Circonstances de

Plus en détail

ETUDE Hy-Per. Chère Mademoiselle, Chère Madame,

ETUDE Hy-Per. Chère Mademoiselle, Chère Madame, ETUDE Hy-Per Chère Mademoiselle, Chère Madame, Vous avez accepté de participer au protocole HYPER comparant l efficacité de l hystéroscopie au curetage dans le traitement chirurgical des avortements spontanés

Plus en détail

E.P.U. 95 Formation Médicale Continue du Val d'oise ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY

E.P.U. 95 Formation Médicale Continue du Val d'oise ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY E.P.U. 95 Formation Médicale Continue du Val d'oise ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DU CANCER DU COL DE L UTERUS Dr Jean

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

CANCERS GYNECOLOGIQUES PELVIENS. Cours régionaux pour les infirmières Année Dr Vanessa CONRI, pôle gynécologie CHU Bordeaux

CANCERS GYNECOLOGIQUES PELVIENS. Cours régionaux pour les infirmières Année Dr Vanessa CONRI, pôle gynécologie CHU Bordeaux CANCERS GYNECOLOGIQUES PELVIENS Cours régionaux pour les infirmières Année 2011-2012 Dr Vanessa CONRI, pôle gynécologie CHU Bordeaux Plan du cours Epidémiologie des cancers gynécologiques pelviens Les

Plus en détail

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Journée de Sénologie Interactive Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S 51 ans XVII journées de sénologie le 18/09/14 Cas clinique interactif Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S., 51ans, consulte

Plus en détail

serving women since 1901

serving women since 1901 serving women since 1901 2 Que sont les fibromes? Les fibromes sont des tumeurs bénignes qui se développent dans la couche musculaire de l utérus aussi appelée myomètre. Le terme tumeur est souvent utilisé,

Plus en détail

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Anatomie, vascularisation et drainage lymphatique du recto-colon Anatomie du pelvis Adénome du colon Anatomo-pathologie

Plus en détail

Fibrome Item Module 11

Fibrome Item Module 11 CNGOF MAJ : 02/07/2004 Objectifs : Fibrome Item 342 - Module 11 Devant une tuméfaction pelvienne chez une femme, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires

Plus en détail

DERMATOLOGIE - HOSPITALISATION ET HOPITAL DE JOUR Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL

DERMATOLOGIE - HOSPITALISATION ET HOPITAL DE JOUR Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL DERMATOLOGIE - HOSPITALISATION ET HOPITAL DE JOUR Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL Date : Nom du médecin qui annonce le diagnostic : Nom du médecin responsable du patient dans le service

Plus en détail

Métrorragies pubertaires. V. Vautier JUPSO 2010

Métrorragies pubertaires. V. Vautier JUPSO 2010 Métrorragies pubertaires V. Vautier JUPSO 2010 Contexte pubertaire Surviennent dans les deux ans suivant la ménarche (90%) Situation clinique fréquente Hospitalisation Prise en charge thérapeutique active

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik GUILHERAND-GRANGES. Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique :

CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik GUILHERAND-GRANGES. Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique : CFAP de GUILHERAND-GRANGES 60 rue de Narvik 07500 GUILHERAND-GRANGES Thème : La GYNECOLOGIE 1) OBJECTIF DE LA FORMATION : La problématique : La révolution de la gynécologie médicale des trente dernières

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

Vagin. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la

Vagin. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la Vagin Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Apport de la coeliochirurgie dans le traitement du cancer du col de l utérus

Apport de la coeliochirurgie dans le traitement du cancer du col de l utérus Traitement coeliochirurgical des cancers invasifs du col utérin au stade précoce Expérience personnelle Dr Moulay Nabil Gynécologue secteur privé Rabat Maroc Le cancer du col de stade précoce est de bon

Plus en détail

Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins. Dr M M NIANG Pr C T CISSE

Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins. Dr M M NIANG Pr C T CISSE Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins Dr M M NIANG Pr C T CISSE Enseignement Post-Universitaire ASGO - Salle Paul Corréa (EPS1 IHS) - Mercredi 23 Mars 2016 Introduction Définition

Plus en détail

Prise en charge d une maladie de Crohn en rémission F.Z. AJANA (RABAT)

Prise en charge d une maladie de Crohn en rémission F.Z. AJANA (RABAT) Prise en charge d une maladie de Crohn en rémission F.Z. AJANA (RABAT) INTRODUCTION: Maladie de Crohn (MC)= maladie chronique évolution/ poussée/ rémission La surveillance de MC en rémission = importante

Plus en détail

Cas cliniques. Bordeaux, 29 novembre 2012

Cas cliniques. Bordeaux, 29 novembre 2012 Cas cliniques Certificat t Cancérologie. Bordeaux, 29 novembre 2012 Cas clinique 1 Mme C, née le 17 juin 1921 À 82 ans (2003) : Atcdts : Angine de poitrine, AVC ischémique régressif, sténose carotidienne

Plus en détail

Pronostic du cancer de l endomètre

Pronostic du cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Cancer de l endomètre Emile Daraï, Marcos Ballester Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université

Plus en détail

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 :

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 : CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie Dossier n 1 : 1. Rappels Métrorragie = Saignement en dehors des règles, d origine endo-utérine Microval = Micro-progestatif Pas d oestrogene dedans 2. Quelles

Plus en détail

Etre soigné, c est aussi être informé

Etre soigné, c est aussi être informé Livret d informations Etre soigné, c est aussi être informé Service de Gynécologie et Chirurgie Générale Unité de Ménopause et Maladies Métaboliques Docteur F. Trémollières, Chef de Service Docteur J.-M.

Plus en détail

-avant injection de produit contraste : . masse abdomino-pelvienne hétérogène avec plages hyper denses; en grande partie solide

-avant injection de produit contraste : . masse abdomino-pelvienne hétérogène avec plages hyper denses; en grande partie solide Femme 50 ans.douleurs abdominales depuis 48h. Vomissements. Anémie Hb=9.9g/dl Pas d ATCD. Masse abdomino pelvienne palpable.un scanner abdomino-pelvien est réalisé quelles sont les éléments sémiologiques

Plus en détail

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi Femme de 25 ans; accouchement il y a 5 jours ; douleurs abdominales depuis deux jours, syndrome inflammatoire biologique, fièvre. Quels sont les éléments sémiologiques à retenir images CH Metz - Scanner

Plus en détail

L après cancer : Aspects endocrinologiques

L après cancer : Aspects endocrinologiques L après cancer : Aspects endocrinologiques Docteur Anne THOMIN Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, AP-HP, CancerEst, Paris Faculté de médecine Pierre et Marie Curie, Université Paris 6 Introduction

Plus en détail