Les études culturelles et le phénomène de Hallyu (Korean Wave) en Asie de l Est

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les études culturelles et le phénomène de Hallyu (Korean Wave) en Asie de l Est"

Transcription

1 Les études culturelles et le phénomène de Hallyu (Korean Wave) en Asie de l Est Seok-Kyeong Hong-Mercier * Université Bordeaux III Les études culturelles ont montré une certaine efficacité dans la compréhension de Hallyu, phénomène de popularité soudaine des produits culturels sud-coréens en Asie orientale depuis la deuxième moitié des années quatre-vingt-dix. Elles ont repéré et analysé sa dimension identitaire dans la dynamique du régional et du national au sein de l Asie postcoloniale. Hallyu a rendu évidente l existence du sentiment d être asiatique à travers la représentation de la façon de vivre la contradiction entre la modernité urbaine et les valeurs traditionnelles confucianistes. La dimension féminine de Hallyu introduit une réflexion sur l esthétisme dans la quête identitaire asiatique. Les études culturelles rencontrent un développement intéressant en Asie, sous la dynamique du postcolonialisme. Les approches Cultural Studies sont enseignées soit dans le cadre des sciences de la communication et des études de médias, soit dans le cadre de la sociologie de la culture. De nouveaux centres de recherches ont vu le jour à Hong-Kong, à Taïwan, au Japon, et en Corée du Sud. Depuis les années quatre-vingt-dix, les études culturelles en Asie orientale ont trouvé un terrain de réflexion commune autour de la réception des produits culturels japonais et sudcoréens. Cet article propose un aperçu du déploiement récent des études culturelles en Asie de l Est et une réflexion sur leur état autour d un objet de recherche commun, Korean Wave. Baptisé Hallyu par les Chinois en 000, ce phénomène est vite devenu l objet de recherche préféré des chercheurs asiatiques en études culturelles par la dimension transnationale de la question identitaire dans le contexte de globalisation. * Ce terme coréen est phonétiquement transcrit parfois par Hanryu, Halliu, Hanliu, Hallyu. Nous optons pour Hallyu d après le système de transcription mis en place par le gouvernement sud-coréen en 000.

2 MEI, n os 4-5 («Études culturelles / Cultural Studies»), 006 Le contexte historique des études culturelles en Asie de l Est et en Corée du Sud Curieusement, la question de l identité culturelle asiatique dans le monde moderne ne se posait pas en tant que telle comme une thématique scientifique valable avant les années quatre-vingt-dix. Les raisons en sont multiples : la grande diversité culturelle et historique des pays asiatiques ; l effet de l orientalisme dans les sciences humaines ; le niveau de développement économique inégal entre les pays asiatiques ; le manque d échanges culturels dans la région sous l influence unilatérale des produits médiatiques nord-américains. L ensemble de ces éléments a sans doute constitué un environnement défavorable à ce genre de questionnement, pourtant très en vogue en Occident. Les études culturelles ont été introduites, au cours des années quatrevingt, en Asie majoritairement par les étudiants doctorants formés dans les pays anglo-saxons. La diversité du contexte de leur réception dans chaque pays décourage toute tentative d explication homogène de l identité de ces études en Asie orientale. Avant tout, la différence du passé colonial des pays a conditionné la problématique des études culturelles de chaque pays. Ainsi, les chercheurs de Hong-Kong s occupent de l angoisse et de la recherche identitaire de la société hong-konguaise avant et après la restitution de la ville. Les auteurs de Taïwan, de Singapour, voire de l Australie traitent de la question de l identité culturelle de la diaspora chinoise avec une inclinaison propre au pays. Le Japon, ancien colonisateur de la région, n a ni résolu la question de sa propre identité entre un orientalisme japonais et l orientalisme occidental, ni réussi à se convaincre d assumer son rôle dans la construction culturelle de la région. En tout cas, les études culturelles japonaises en ont subi la conséquence et n ont pas franchi la frontière avant la mise en question du phénomène Japan mania (Hari) des années quatre-vingt-dix. La popularité des produits culturels japonais (les dessins animés, les séries télévisées, Japan pops, les jeux vidéo, etc.) en Asie de l Est et du Sud-Est a stimulé le désir transnational du Japon, historiquement enraciné dans ce pays conquérant depuis plus d un siècle, et a relancé la réflexion sur l identité japonaise et son rôle en Asie. Le cas de la Corée du Sud est intéressant et mérite de s y attarder plus. Ayant été colonisée par un pays asiatique (le Japon entre 90 et 945), la Corée a recherché un modèle du développement moderne auprès des pays occidentaux, jamais perçus comme des agresseurs, tout en subissant l influence silencieuse mais importante de la culture japonaise. Le gouvernement sud-coréen a interdit officieusement toute importation des Iwabuchi, Koichi, 004. «Introduction : Cultural Globalization and Asian Media Connections», Feeling Asian Modernities : Transnational Consumption of Japanese TV Dramas, Hong Kong : Hong Kong University Press, 3 pages, pp

3 Les études culturelles et le phénomène de Hallyu S.-K. Hong-Mercier produits culturels japonais jusqu à la fin des années quatre-vingt-dix. Or, la région littorale sud-est coréenne reçoit les émissions télévisuelles japonaises et la population est en contact massif avec le Japon à travers le tourisme, la consommation diverse et la diaspora coréenne au Japon. La raison de cet interdit gouvernemental est strictement culturelle, étant donné que les deux pays ont instauré des relations diplomatiques dès 965 et que l économie japonaise est fortement impliquée dans l économie sud-coréenne. Cette situation complexe de la modernisation de la Corée du Sud attribue une dimension politique et critique aux études culturelles lors de leur introduction dans les années quatre-vingt au sein des sciences de la communication et de la culture, dominées par les études empiriques venues des États-Unis. Pratiquer une recherche culturelle consistait d emblée à donner une existence scientifique aux mouvements culturels contestataires en identifiant la dimension critique et mobilisatrice de certaines pratiques culturelles populaires et ouvrières, et, en le faisant, à se positionner comme un intellectuel militant contre la dominance sectaire des chercheurs formés aux États-Unis selon l idéologie fonctionnaliste. Le succès du mouvement démocratique en Corée du Sud (la chute de la dictature militaire en 987) a créé une situation favorable à tout type de création culturelle. La censure et la politique culturelle gouvernementale ont changé de logique, en laissant se développer plus librement l industrie culturelle. La population a cultivé pendant la période de répression une soif culturelle inouïe et a atteint dès le début des années quatrevingt-dix un niveau de vie qui permettait d y répondre. La jeune population de l époque consommait déjà beaucoup de produits culturels japonais sans le savoir, non seulement parce que ces derniers étaient retouchés par les importateurs coréens pour contourner la censure mais aussi parce que les produits culturels japonais étaient déjà fabriqués sous une stratégie sans odeur. 3 La construction de l objet de recherche : Hallyu La Japan mania des années quatre-vingt-dix en Asie de l Est et du Sud-Est était quelque chose d étonnant et d incompréhensible pour les Japonais, qui n entretenaient pas d ambition culturelle, se contentant de la 3 La diffusion des séries télévisées et des émissions de variété japonaises est toujours interdite à la télévision hertzienne nationale en mai 006. Par exemple, dans les années 980, les ouvriers et les étudiants utilisaient les chants populaires lors des mouvements contestataires en changeant les paroles. Les chercheurs ont souligné le pouvoir subversif de cette pratique dans la lutte hégémonique au sens gramscien du terme. Iwabushi explique à travers le phénomène de Pokémon cette stratégie d hybridation et de camouflage de l origine dans la trans-nationalisation de la culture japonaise. Ibid. 67

4 MEI, n os 4-5 («Études culturelles / Cultural Studies»), 006 puissance économique dans la région. Ils ne comprenaient pas pourquoi et comment les Asiatiques aimaient la culture venant de leurs anciens agresseurs. Le phénomène a été favorisé par de nombreux éléments : l existence d une jeunesse qui ne refuse pas la culture japonaise et qui détient un certain pouvoir d achat ; le développement rapide de l urbanisme ; l essor spectaculaire des médias audiovisuels qui a multiplié la demande de programmes dans la région. Les chaînes satellitaires comme Star TV lancée dès 99 et MTV Asia ont diffusé une quantité importante de séries télévisées japonaises et de J-Pops. Les produits culturels sudcoréens ont bénéficié des mêmes circonstances favorables offertes par la nouvelle logique du marché transnational en Asie et ont acquis une popularité qui mérite son nom : Hallyu (Korean Wave). Le phénomène a été accueilli avec étonnement en Corée du Sud, comme ce fut le cas au Japon. La Corée du Sud n a jamais eu de volonté d influence transnationale, trop occupée par sa survie dans le tourbillon de l histoire qui déferlait sur la péninsule. Elle a développé un sens de l autocritique. Elle sous-estime habituellement ses propres produits culturels en les accusant d être non créatifs, commerciaux, mélodramatiques, confinés à la consommation instantanée et locale. Dans ce contexte, le phénomène de Hallyu a immédiatement introduit une réflexion sur l identité culturelle : quels éléments de notre culture plaisent autant aux autres Asiatiques? Hallyu a même créé un sentiment de nationalisme culturel (notre culture est supérieure!) pour ce pays qui fut traditionnellement importateur de culture, d abord de la Chine, ensuite du Japon et des États-Unis. Quelques précisions sont nécessaires pour décrire le phénomène. Dans la deuxième partie des années quatre-vingt-dix, plusieurs pays de l Asie orientale sont surpris par l ampleur de l audience des séries télévisées sud-coréennes qui commençaient à peine à être importées. Les films cinématographiques et d animation, les chansons (K-Pops), la publication, les jeux en ligne sud-coréens exportés ont continué à créer l événement et à susciter d autres engouements culturels envers le tourisme, la mode, la langue, la cuisine, voire l évangélisme sud-coréen et la chirurgie esthétique. La popularité des produits culturels sud-coréens intrigue les intellectuels et les dirigeants des pays importateurs et suscite parfois un sentiment anti-hallyu, au point de crier à l invasion culturelle. À l heure actuelle, Hallyu semble être confinée au continent asiatique, sauf à quelques exceptions mineures en Afrique, en Asie centrale et en Amérique. Dans ce contexte, le phénomène de Hallyu constitue un grand chantier de réflexions et d applications des approches propres aux études culturelles, car il englobe des questions diverses qui sollicitent des concepts Iwabuchi, Koichi, 00. Recentering Globalization. Popular Culture and Japanese Transnationalism. Durham & Londres : Duke University Press, 75 pages. Onishi, Norimitsu, 006. «A rising Korean Wave : If Seoul sells it, China craves it», International Herald Tribune : Asia-Pacific. 0 janvier. Disponible en ligne sur 68

5 Les études culturelles et le phénomène de Hallyu S.-K. Hong-Mercier centraux des études culturelles comme l identité culturelle, le gender, la classe, la modernité, la réception, l industrie culturelle supra- nationale, et l espace public, etc. Vivre la modernité en tant qu Asiatique? Une exploration identitaire à travers Hallyu La proximité culturelle autour du confucianisme et de la modernité urbaine De nombreuses observations attribuent la raison principale de Hallyu à la proximité culturelle en Asie orientale, basée sur la tradition confucianiste. Cependant, les produits culturels japonais étaient exportés dans la région avant la propagation des équivalents sud-coréens sans pour autant susciter l engouement identitaire des consommateurs asiatiques. Ils étaient jugés trop sophistiqués, plutôt proches de leurs équivalents occidentaux, donc dominants et envahissants aux yeux des Asiatiques. Or, Hallyu filtrerait les valeurs occidentales et les rendrait plus assimilables par d autres Asiatiques. Le fait que les produits les plus plébiscités sont les séries télévisées (drama) confirme ce constat. Elles jouent un rôle crucial dans la mouvance de Hallyu, par sa capacité de représentation des valeurs sociales dominantes dans la vie quotidienne et par leur popularité étonnante créant un fandom pan-asiatique. Il s avère que le drama sudcoréen diffuse une certaine conception de la modernité et de la relation humaine contemporaine reconnue comme asiatique par les récepteurs. Le phénomène coïncide avec l augmentation du nombre d employées urbaines et consommatrices dans les grandes villes asiatiques. Le drama sud-coréen met en scène d une façon très concrète et attirante la façon de vivre, la modernité urbaine avec le confucianisme. Les valeurs confucianistes comme la confiance entre les amis, la recherche de l harmonie familiale et de groupe malgré le sacrifice individuel exigé ou le respect envers les parents sont maintenues. La relation humaine basée sur l indescriptible qing, et non sur la rationalité du travail, est soulignée, malgré le fait que l histoire se déroule dans un lieu de travail hypermoderne d une firme internationale. You, Se-Kyung & Lee, Kyung-Sook, 00. «La proximité culturelle dans les dramas de trois pays de l Asie du Nord-est», pp Korean Journal of communication et media studies, Séoul : Korea Society For Journalism & Communication Studies. Leen, Angel & Lee, Dong-Hoo, 004. «Le dilemme des employées modernes dans l Asie (post)confucianiste : la réception des drama sudcoréennes par les asiatiques», Program / Text, Séoul : KBI. Disponible en ligne sur & book_seq=05&menucode=3// 69

6 MEI, n os 4-5 («Études culturelles / Cultural Studies»), 006 Un des thèmes récurrents étant l amour, la représentation sexuée en constitue l un des axes centraux. Les jeunes Asiatiques reconnaissent le sentiment amoureux asiatique dans la discrétion et la retenue de la relation amoureuse, mise en scène dans les mini-séries mélodramatiques sudcoréennes. Cette pratique procure du plaisir, qui suscite une consommation suivie. Dans ces séries, les jeunes femmes sont représentées comme actives et compétitives dans le travail, mais passives dans la relation amoureuse en acceptant le sacrifice individuel pour le bonheur et la paix de la famille ou du groupe d appartenance. Les jeunes hommes sont bienveillants et sentimentaux et montrent un dévouement touchant envers la femme aimée. La reconnaissance de l identité asiatique s opère moins au niveau de la narration ou de la division des rôles sexuels qu au niveau du sentiment et de la sensibilité, où un regard, un geste, un contact tactile crée une sensation et une signification différentes. Le contenu de Hallyu représentant un certain type d appropriation de la modernité urbaine, la réaction des pays asiatiques diffère selon le niveau de développement moderne. Les publics chinois et vietnamien voient dans Hallyu leur futur, une vision de la modernité enviable, tandis que le public japonais y retrouve son innocence perdue dans l industrialisation excessive. Les études de réception montrent que les consommateurs asiatiques de Hallyu trouvent ce sentiment asiatique inexplicable, non seulement dans la fiction télévisuelle, mais aussi dans le rap sud-coréen, dans la mode, voire dans les paysages représentés dans les séries télévisées. La question du genre La dimension sexuée de Hallyu dépasse le niveau de la représentation. La réception est également dotée d une dimension sexuée car les valeurs véhiculées par Hallyu provoquent des réactions différentes chez les consommateurs de sexe opposé. Ce phénomène est très présent dans la réception du drama, et peu étudié pour d autres produits. Certains genres de dramas se construisent un public global, sans qu il y ait une dimension sexuée dans la réception, comme c est le cas de Jewel in the palace, malgré la starisation du personnage féminin. Or, la majorité des dramas qui Shim, Doo-Bo, 004. «Hallyu et l hybride comme phénomène de communication internationale», Program/text, Séoul : KBI. Disponible en ligne sur &book_seq=03&menucode=3// Cette mini-série de 70 épisodes (MBC, ) raconte la vie d une femme chef cuisinier au XVIII e siècle reconnue comme médecin royal pour sa qualité de travail. Elle mélange volontairement les genres (le suspens, l amour, la médecine, la cuisine) et met en scène des personnages qui évoluent dans le décor somptueux du palais royal de la dernière dynastie coréenne. Elle a rencontré un succès phénoménal, notamment à Taïwan et au Vietnam. 70

7 Les études culturelles et le phénomène de Hallyu S.-K. Hong-Mercier connaissent un succès important dans plusieurs pays asiatiques sont du genre trendy drama, une structure mélodramatique en mini-séries qui raconte les histoires d amour entre de jeunes urbains. Le public de ce trendy drama sud-coréen est majoritairement féminin. Comme nous l avons souligné ci-dessus, la reconnaissance de l identité asiatique à travers Hallyu procure un certain plaisir dans le public féminin. Cette sensibilité est dotée d une dimension féminine et populaire, car elle provoque un certain mépris dans le public masculin de la classe moyenne et un sentiment anti-hallyu chez les intellectuels. Le grand succès de la série Winter Sonata au Japon et la starisation de l acteur interprétant le personnage principal illustre efficacement cette dimension sexuée de Hallyu. Les téléspectatrices japonaises de cette série, majoritairement âgées de plus de quarante ans (obasan), retrouvaient dans le personnage masculin, très amoureux, doux, bienveillant, la pureté du sentiment amoureux qu elles croyaient perdu dans la masculinité japonaise endurcie. L opinion publique japonaise jugeait humiliante la starisation excessive de l acteur de l ancienne colonie, tout en reconnaissant les valeurs économiques de ce phénomène qui ont créé des marchés dérivés importants. Sous l inspiration de ce succès populaire, plusieurs séries télévisées ont été coproduites entre la Corée du Sud et le Japon. La totalité des séries met en scène une relation amoureuse entre une Japonaise et un Coréen à Séoul et à Tokyo. Ce choix est un compromis historiquement situé de la représentation stratégique, étant donné que le passé colonial de ces deux partenaires ne doit pas entraver la réception optimale. Dans ces séries coproduites, les héros coréens sont gentils et masculins au sens confucianiste du terme (responsables, intégrés, altruistes), les héroïnes japonaises sont belles et dociles, compréhensives, et acceptent le sacrifice au nom de l amour. Ce choix est conforme au fantasme mélodramatique du public féminin japonais, fondé sur le succès exemplaire de Winter Sonata, et en même temps satisfait le public coréen qui ressentirait une revanche sentimentale envers la dominance masculine du Japon. Le choix contraire, autrement dit, l histoire d amour entre une Coréenne et un Japonais aurait en effet immédiatement soulevé non seulement la question délicate des «femmes de réconfort» pendant la dernière guerre, un des sujets de controverse actuels entre les deux pays, mais aussi et finalement la mémoire collective de la colonisation. Comme cet exemple l illustre, Hallyu est un pouvoir doux, qui ne s impose pas. Dans beaucoup de pays, il ne menace pas le marché intérieur en remplaçant une consommation existante : il la partage ou crée un marché culturel parallèle. Il provoque de ce fait peu de changements Macé, Éric, «Qu est-ce qu une sociologie de la télévision? Esquisse d une théorie des rapports sociaux médiatisés :. La configuration médiatique de la réalité ;. Les trois moments de la configuration médiatique de la réalité : production, usages, représentations», Réseaux, n os 04 et 05. 7

8 MEI, n os 4-5 («Études culturelles / Cultural Studies»), 006 dans la hiérarchie culturelle établie entre les produits occidentaux, japonais, et locaux. Hallyu suscite moins les discours sur sa qualité et sa performance que ceux sur l identité culturelle à travers les sentiments délicats d être asiatique. Il n est pas proposé en amont par une quelconque logique politique ou économique, mais est adopté et plébiscité en aval, et de ce fait imposé par le public. C est un phénomène au caractère profondément féminin, qui fait entrer la dimension esthétique comme la sensibilité et la beauté dans la réflexion sur la communication interculturelle. Le visage, le paysage, et la recherche de l image du soi asiatique La dimension esthétique du phénomène de Hallyu est peu étudiée à présent. Or, elle est présente dans la plupart des pratiques qui constituent Hallyu. Une des raisons principales du succès des séries télévisées et des chansons est la beauté et le charme des interprètes, qui génèrent par la suite un fandom important. Leurs visages modelés par le maquillage et, parfois, par la chirurgie esthétique, deviennent le modèle de la beauté asiatique et moderne. Pour partager cette beauté, la chirurgie esthétique n est plus un tabou pour les jeunes Asiatiques, qui s habillaient et se maquillaient déjà à la façon japonaise. Les stars de Hallyu, hommes et femmes, prêtent leurs visages pour la publicité des entreprises internationales coréennes et japonaises. Le succès d audience de certaines séries provoque un tourisme massif vers le lieu de tournage. Dans l appréciation des téléspectateurs asiatiques sur les dramas sud-coréens, les propos sur la beauté des images et du paysage sont fréquents. Ce sont des endroits romantiques comme un lac, une plage, une montagne enneigée où se déroulent les scènes émotionnellement chargées comme la déclaration, la reconnaissance mutuelle du sentiment amoureux ou la séparation. Ce sont des endroits démunis de patrimoines historiques, et donc de lieux touristiques traditionnels. Les touristes asiatiques en Corée du Sud générés par Hallyu ne visitent pas le pays mais le paysage de ces endroits qu ils ont déjà vus à la télévision. Cette recherche du paysage significatif ne ferait-elle pas partie du désir qui suscite l engouement envers la beauté du visage chez les consommateurs asiatiques? «Visage et paysage avancent de concert», disait avec justesse Régis Debray. Il semble que ces paysages soient devenus significatifs au regard des téléspectateurs asiatiques, car ils représenteraient une idée de l Asie à l état pur, comme le paysage dans la peinture asiatique traditionnelle consiste à rappeler un état d âme et non pas à représenter la nature. Dans ce sens, la recherche de la beauté du visage et celle du paysage Ko, Yu-Fen, 004. «From Hari to Hanliu», 3 th JAMCO Online International Symposium. Disponible en ligne sur symposium/en/ko/index.html Debray, Régis, 99. Vie et mort de l image. Une histoire du regard en Occident. Paris : Gallimard, 4 pages, p.. 7

9 Les études culturelles et le phénomène de Hallyu S.-K. Hong-Mercier significatif dans le phénomène de Hallyu sont deux pratiques de même visée, autrement dit la recherche de l image du soi asiatique. Le danger du nationalisme culturel et le rôle des études culturelles en Asie de l Est La complexité de la réflexion sur le phénomène de Hallyu rend difficile toute tentative d explication globale. Les discours de jugement sur ce phénomène varient du constat économiste sur l acceptabilité conjoncturelle de Hallyu (il est le contenu asiatique le moins controversé à l heure actuelle) aux louanges activistes qui le considèrent comme un succès exemplaire et significatif dans la lutte contre la dominance impérialiste de la culture américaine. La première position est souvent accompagnée par des discours gouvernementaux et industriels qui cherchent à transformer Hallyu en valeurs marchandes de l industrie culturelle sud-coréenne. La deuxième satisfait l ego des intellectuels gauchistes de ce pays, qui cultivent une tradition solide de lutte pour l identité culturelle, comme c est le cas pour la mobilisation en faveur de la sauvegarde des quotas au cinéma. Dans les deux cas, le sentiment de nationalisme culturel est palpable et risque de transformer l engouement identitaire du public asiatique exprimé dans Hallyu soit en mouvement anti-hallyu soit en une campagne capitaliste pour un nouveau marché culturel. Les études culturelles ont contribué à analyser la dimension identitaire de Hallyu dans le contexte historiquement situé de la modernité en Asie orientale. Elles essayent également d identifier la dimension politique de ce phénomène pour appréhender la possibilité éventuelle de l espace public asiatique. Dans le mouvement à long terme de la construction de l identité asiatique, Hari (Japan mania) ou Hallyu ne constitue qu une étape, avant l arrivée d autres vagues successives. Un des rôles futurs des études culturelles consisterait à prévenir le danger du nationalisme culturel dans l exportation transnationale de la culture en Asie, qui fait à peine ses premiers pas vers la compréhension mutuelle. Bibliographie, 005. Rediscovery of Asia : Cultural/Industrial Meanings of Trans-Border Exchanges of TV programs in Est Asia, Korea Society for Journalism & Communication Studies, 96 pages. Reprographie de la Table ronde. Hye-Jung Cho-Han (dir.), 003. Hallyu et la culture populaire en Asie. Séoul : Presse universitaire de Yunse. Cf. 73

Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales. I. Les deux pôles principaux de l Asie orientale

Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales. I. Les deux pôles principaux de l Asie orientale Thème 3 Dynamiques des grandes aires continentales Question 3 - L Asie du Sud et de l Est : les enjeux de la croissance Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales Quel pays assurera,

Plus en détail

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle»

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Plan-relief de Marseille, dit Plan Lavastre, 1848 1850, musée d'histoire de Marseille photo W. Govaert Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Les lendemains

Plus en détail

http://www.reseau-asie.com Enseignants, Chercheurs, Experts sur l Asie et le Pacifique Scholars, Professors and Experts on Asia and the Pacific

http://www.reseau-asie.com Enseignants, Chercheurs, Experts sur l Asie et le Pacifique Scholars, Professors and Experts on Asia and the Pacific http://www.reseau-asie.com Enseignants, Chercheurs, Experts sur l Asie et le Pacifique Scholars, Professors and Experts on Asia and the Pacific PERSPECTIVES POUR LES «HALLYU DRAMAS» OU SÉRIES TÉLÉVISÉES

Plus en détail

Brand content : les écarts entre l offre et la demande

Brand content : les écarts entre l offre et la demande 2014 Edition Spéciale 4 Intelligence Applied Les consommateurs sont de plus en plus nombreux, dans le monde, à se montrer très friands de brand content, et la plupart des marques sont prêtes à satisfaire

Plus en détail

MarchéS asiatiques Courte et humble présentation de Paul Arseneault, Réseau de veille en tourisme

MarchéS asiatiques Courte et humble présentation de Paul Arseneault, Réseau de veille en tourisme MarchéS asiatiques Courte et humble présentation de Paul Arseneault, Réseau de veille en tourisme Visiteurs au Québec en Agrément 2006 Visite parents et amis Affaires Total Japon 24 000 55 % 5 000 11 %

Plus en détail

Table des matières. Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN VOYAGE TOUT UN ÉVÉNEMENT

Table des matières. Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN VOYAGE TOUT UN ÉVÉNEMENT Table des matières Avant-propos d Alain Bergounioux et de Serge Berstein... 7 Abréviations et sigles... 9 Préface de Sophie Cœuré... 11 Introduction... 15 Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN

Plus en détail

«Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision»

«Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision» «Télé-réalité et classification juridique des émissions de télévision» Cécile-Marie Simoni Université de Corse, France La télé-réalité constitue actuellement un phénomène qui a complètement bouleversé

Plus en détail

Les formations interculturelles en Australie et Nouvelle-Zélande. Sommaire

Les formations interculturelles en Australie et Nouvelle-Zélande. Sommaire 1 Sommaire L Australie et la Nouvelle Zélande sont fortement intéressant pour l étudient souhaitant se spécialiser dans les domaines de l interculturel. Le deux pays ont été bâti d une immigration très

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

COURS DE PREPA SCIENCES PO SUR LES MEDIAS

COURS DE PREPA SCIENCES PO SUR LES MEDIAS COURS DE PREPA SCIENCES PO SUR LES MEDIAS par Martin - Mercredi, mars 31, 2010 http://ses-noailles.fr/2010/03/cours-de-prepa-sciences-po-sur-les-medias-2/ COURS DE PREPA SCIENCES PO SUR LES MEDIAS Intro

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 3 ème Période historique : XXème siècle Moment choisi : Guerre de Corée Thématique : Arts, Etats, pouvoir Sujet : Guerre froide Domaine artistique : Art du visuel Œuvre : Massacre

Plus en détail

RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT. Histoire LA CHINE DEPUIS 1919

RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT. Histoire LA CHINE DEPUIS 1919 RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA CHINE DEPUIS 1919 HISTOIRE La Chine depuis 1919 RUSSIE «L homme malade de l Asie» Révolution de 1911 > 1912 : régime républicain > Pouvoir militaire «les

Plus en détail

III) ENTRE POUVOIRS PUBLICS, OPINION PUBLIQUE ET ASSOCIATIONS DE DEFENSE DE LA FEMME, OUVRONS LE DEBAT.

III) ENTRE POUVOIRS PUBLICS, OPINION PUBLIQUE ET ASSOCIATIONS DE DEFENSE DE LA FEMME, OUVRONS LE DEBAT. III) ENTRE POUVOIRS PUBLICS, OPINION PUBLIQUE ET ASSOCIATIONS DE DEFENSE DE LA FEMME, OUVRONS LE DEBAT. Les pouvoirs publics qui mènent, en étroite collaboration avec le secteur associatif, une politique

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants

19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants 19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants Avec le développement social, la télévision est entrée dans la plupart des foyers en devenant le média de masse

Plus en détail

COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES»

COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES» COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES» Organisé par l Agence Nationale de la Recherche en partenariat avec l Institut National de l Art et le ministère de la Culture et de la Communication,

Plus en détail

COURS COMPLÉMENTAIRES

COURS COMPLÉMENTAIRES COURS COMPLÉMENTAIRES 2007-2008 Encadrement scolaire Avril 2007 Cégep du Vieux Montréal > Encadrement scolaire 1 2 Cégep du Vieux Montréal > Encadrement scolaire NOTE AUX ÉTUDIANTS Le cahier des cours

Plus en détail

Marketing de l art et de la culture

Marketing de l art et de la culture Interview Dunod Marketing de l art et de la culture Dominique Bourgeon-Renault Le secteur de l art et de la culture semble incompatible avec la notion même de marketing. Pourtant, la démarche et les outils

Plus en détail

Les territoires dans la mondialisation

Les territoires dans la mondialisation Les territoires dans la mondialisation G5. Les Etats-Unis dans la mondialisation I. Nike, une entreprise à la conquête du monde Comment s est construite la première marque de vêtements au monde? A. Une

Plus en détail

SHANGHAI MODERN 1900-1949 L EXPOSITION

SHANGHAI MODERN 1900-1949 L EXPOSITION DOSSIER DE PRESSE SHANGHAI MODERN 1900-1949 L EXPOSITION Au début du 20e siècle, le monde entier se mit au pas de la société moderne. La Chine, immense pays à la population très dense et à l histoire millénaire,

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

MEDIATHEQUE. DOCUMENTATION GENERALE 00.1 Ouvrages de référence 00.2 Dictionnaires, encyclopédies, lexiques 00.3 Guides

MEDIATHEQUE. DOCUMENTATION GENERALE 00.1 Ouvrages de référence 00.2 Dictionnaires, encyclopédies, lexiques 00.3 Guides MEDIATHEQUE Cote Rubrique DOCUMENTATION GENERALE 00.1 Ouvrages de référence 00.2 Dictionnaires, encyclopédies, lexiques 00.3 Guides 01 HISTOIRE DE L'ART 01.1 Histoire générale 01.2 Histoire de l'art par

Plus en détail

Travaux de recherche en histoire de l'art et archéologie - TRHAA. Guide d utilisation

Travaux de recherche en histoire de l'art et archéologie - TRHAA. Guide d utilisation Présentation Travaux de recherche en histoire de l'art et archéologie - TRHAA Guide d utilisation La base des "Travaux de recherche en histoire de l'art et archéologie (TRHAA)" recense l'ensemble des travaux

Plus en détail

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises VIDEO FADA un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) est un réseau d associations, basées en Afrique et en Europe, qui a pour objectif d organiser

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales

Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales Parcours de vie, inégalités et politiques sociales, p. 2 Droits humains, Diversité et Globalisation,

Plus en détail

PRESENTATION. Jean-Pierre ESQUENAZI Roger ODIN

PRESENTATION. Jean-Pierre ESQUENAZI Roger ODIN 20 PRESENTATION Jean-Pierre ESQUENAZI Roger ODIN Que des théoriciens du cinéma aient décidé aujourd hui de proposer un ensemble de textes portant sur le rapport entre les films et leurs publics à la revue

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

féminisme et de nuire aux femmes et à leurs intérêts. A partir de l intention de contrer ce danger, un certain nombre d études ont été menées sur le

féminisme et de nuire aux femmes et à leurs intérêts. A partir de l intention de contrer ce danger, un certain nombre d études ont été menées sur le 1. Introduction Cette étude porte sur le sujet des hommes en mouvement 1 en Suisse. Son objectif général est de décrire et de comprendre l affirmation, à la fois identitaire et politique, de ce mouvement,

Plus en détail

1. Conjuguer stratégies globales et intérêt national

1. Conjuguer stratégies globales et intérêt national 1. Conjuguer stratégies globales et intérêt national Laurent Faibis, Président de Xerfi Découvrez la vidéo : «Conjuguer stratégies globales et intérêt national» Comment conjuguer la logique de nos firmes

Plus en détail

Présentation du China Institute

Présentation du China Institute Le think tank kindépendant d sur la Chine Présentation du China Institute Ce document est confidentiel et établi à l'intention exclusive de son destinataire. Toute diffusion de ce document ou toute publication

Plus en détail

Le Japon colonial : idéologie, domination et collaboration. le 4 octobre 2007

Le Japon colonial : idéologie, domination et collaboration. le 4 octobre 2007 Le Japon colonial : idéologie, domination et collaboration le 4 octobre 2007 2. Le démembrement et l éclatement de la Chine des Qing (19 ème s) Histoire de la Chine Christopher Goscha 3. Fukuzawa Yukichi

Plus en détail

M. Marc André Poirier

M. Marc André Poirier Les entretiens du China Institute Entretien avec M. Marc André Poirier Senior Country Officer de Crédit Agricole CIB au Japon, Ex Chief Executive Officer de Société Générale en Chine Entretien avec M.

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité?

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Rhena TIC DAYS Mulhouse 2011 Le défi numérique : Le développement des téléphones mobiles, d Internet et des technologies

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Vœux à la presse

Discours de Mme Ségolène Royal. Vœux à la presse Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Vœux à la presse Paris, le jeudi 15 janvier 2015 Bonjour et bienvenue à toutes et à tous, que je suis heureuse

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Zhou Gang 周 刚 (né en 1958)

Zhou Gang 周 刚 (né en 1958) Zhou Gang 周 刚 (né en 1958) Musée Cernuschi : Qu est-ce qui a décidé de votre vocation d artiste? Zhou Gang : Mon père était un peintre connu dans les années 1930. Il avait fait des études au Japon et pratiquait

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX : UN DANGER POUR L IRAN?

RÉSEAUX SOCIAUX : UN DANGER POUR L IRAN? RÉSEAUX SOCIAUX : UN DANGER POUR L IRAN? PAR MONSIEUR SÉBASTIEN CACIOPPO DOCTORANT AU LID2MS, UNIVERSITÉ D AIX-MARSEILLE Merci Monsieur le Président. Je vais donc mettre la focale sur l État iranien qui,

Plus en détail

Baromètre de perception de la qualité des programmes

Baromètre de perception de la qualité des programmes Baromètre de perception de la qualité des programmes Vague 1 Janvier 2013-1 - Méthodologie Recueil Etude réalisée par l Institut BVA par téléphone du 3 au 27 octobre 2012 auprès de 2002 personnes interrogées

Plus en détail

La puissance des Etats-Unis d Amérique

La puissance des Etats-Unis d Amérique La puissance des Etats-Unis d Amérique Sur quoi est fondée la réussite de la première puissance mondiale et comment le pays parvient-il à surmonter les difficultés et les agressions extérieures? Sommaire

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

COMMERCE ET INVESTISSEMENT

COMMERCE ET INVESTISSEMENT Web Japan http://web-japan.org/ COMMERCE ET INVESTISSEMENT Un changement vers un commerce à modèle horizontal Des voitures prêtes à l exportation (Crédit photo : Toyota Motor Corporation) Introduction

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 09 Janvier 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En janvier 2014, le nombre de touristes visitant la Polynésie française connaît une forte hausse (+ 11,2 %) par rapport à janvier 2013. Cette hausse s explique

Plus en détail

Country factsheet - Juin 2015. Corée du Sud

Country factsheet - Juin 2015. Corée du Sud Country factsheet - Juin 2015 Corée du Sud La Corée du Sud n a pas volé sa place parmi les 4 Tigres d Asie, ni sa présence dans le top 10 des marchés e-commerce, comme en attestent les chiffres ci-dessous

Plus en détail

Le portefeuille TV de Publicitas Présentation des chaînes 2014. Publicitas SA Zurich

Le portefeuille TV de Publicitas Présentation des chaînes 2014. Publicitas SA Zurich Présentation des chaînes 2014 Publicitas SA Zurich Agenda 1. Pourquoi faire de la publicité à la télévision? 2. Aperçu du portefeuille TV de Publicitas 2.1 S1 2.2 CHTV 2.3 Eurosport 2.4 BFMTV 2.5 Escales

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

La France dans le Monde

La France dans le Monde La France dans le Monde http://www.ina.fr/politique/politiqueinternationale/video/2227372001005/d iscours-villepin-powell-a-onu.fr.html Ville d Hangzhou en Chine En quoi la France est-elle une puissance

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Colloque international

Colloque international Imprimerie d Occident et d Orient Gravelines 30 et 31 octobre 2015 Conférence : Centre Artistique et Culturel François Mitterrand Atelier découverte : Musée du dessin et de l estampe originale Communiqué

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

SUPERMARKET LADY, PAR DUANE HANSON, 1969, Aix-la-Chapelle (Allemagne), Ludwig Forum

SUPERMARKET LADY, PAR DUANE HANSON, 1969, Aix-la-Chapelle (Allemagne), Ludwig Forum Domaine artistique : Arts du visuel Thématique(s) : Arts, Etat et pouvoir / Arts créations, cultures SUPERMARKET LADY, PAR DUANE HANSON, 1969, Aix-la-Chapelle (Allemagne), Ludwig Forum PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma Présentation de la formation Le master recherche en cinéma a été créé en 2005 lors du passage au LMD comme

Plus en détail

Le XXIème siècle : siècle de l Asie. Michel Fouquin (CEPII) JECO LYON 9 Novembre 2012

Le XXIème siècle : siècle de l Asie. Michel Fouquin (CEPII) JECO LYON 9 Novembre 2012 Le XXIème siècle : siècle de l Asie Michel Fouquin (CEPII) JECO LYON 9 Novembre 2012 L âge d or de l Asie Du VIIIème siècle au XVème siècle, l Asie dépasse le reste du monde en termes de richesses et de

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Exemple de problématiques

Exemple de problématiques Les prescriptions d achat émises par les internautes sur les sites d opinions de consommateurs jouissent-elles d une crédibilité suffisante pour déstabiliser les journaux consuméristes? H1 : Les sites

Plus en détail

CHINOIS ET EUROPEENS

CHINOIS ET EUROPEENS CAFE EUROPE COMPTE-RENDU DU CAFE EUROPE DU 7 JUIN 2008 CHINOIS ET EUROPEENS Européens en 2008, comment sommes-nous perçus par les Chinois? Les étudiants chinois, que disent-ils de leur boom économique,

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Synthèse du rapport remis à l Observatoire de la diversité dans les médias audiovisuels du Conseil supérieur de l audiovisuel

Synthèse du rapport remis à l Observatoire de la diversité dans les médias audiovisuels du Conseil supérieur de l audiovisuel REPRESENTATION DE LA DIVERSITÉ DANS LES PROGRAMMES DE TÉLÉVISION SOUS EMBARGO JUSQU AU 12 NOVEMBRE 2008 11 heures Synthèse du rapport remis à l Observatoire de la diversité dans les médias audiovisuels

Plus en détail

Communication, culture et territoires Développement culturel et patrimoines

Communication, culture et territoires Développement culturel et patrimoines Communication, culture et territoires Développement culturel et patrimoines Michèle Gellereau GERiiCO-Lille3 Séminaire Communication et développement (GPB) 1er avril 2009 Introduction Liens communication/culture/développement

Plus en détail

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Déclaration de Hangzhou Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Adoptée à Hangzhou, République populaire de Chine, le 17 mai 2013 Nous, les participants réunis à Hangzhou à l

Plus en détail

Communication publique, communication politique

Communication publique, communication politique Master Retic Master CPI Communication publique, communication politique B. Lafon, 2013-2014 1. La consubstantialité communication politique 2. Les sources des pratiques professionnelles en communication

Plus en détail

Rapport global 2010 du HCR

Rapport global 2010 du HCR et Australie Chine États insulaires du Pacifique Japon Mongolie Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle-Guinée République de Corée République populaire démocratique de Corée 290 Rapport global 2010 du HCR

Plus en détail

Pour un nouveau régime des chaînes thématiques

Pour un nouveau régime des chaînes thématiques 1 Pour un nouveau régime des chaînes thématiques Dans le cadre d une réforme structurelle de la réglementation de l audiovisuel annoncée par la Ministre de la culture et de la communication en début d

Plus en détail

1. Composition des groupes en formation qui ont été interrogés sur le thème de l inter- culturalité:

1. Composition des groupes en formation qui ont été interrogés sur le thème de l inter- culturalité: 1. Composition des groupes en formation qui ont été interrogés sur le thème de l inter- culturalité: Nous avons consulté les 3 sites de l INSUP plus particulièrement confrontés à la mixité culturelle :

Plus en détail

La Peinture Moderne Chinoise

La Peinture Moderne Chinoise La Peinture Moderne Chinoise Après le déclin de la dynastie des Qing 清 朝, après avoir vécu les ravages provoqués par les huit alliées, et peu après la naissance de la République chinoise fondée par SUN

Plus en détail

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011 Collège d autorisation et de contrôle Avis n 02/2011 Première évaluation de la Recommandation du 24 juin 2010 relative à la mise en valeur des œuvres européennes et de la Communauté française dans les

Plus en détail

Commentaire. Canada-Asie. Parmi les résultats de la modernisation. Ouvrir la porte au tourisme chinois

Commentaire. Canada-Asie. Parmi les résultats de la modernisation. Ouvrir la porte au tourisme chinois Canada-Asie Numéro 23 mars 2002 Commentaire Parmi les résultats de la modernisation de l économie chinoise, il y a l émergence d une classe moyenne extrêmement bien nantie, et dont la population est estimée

Plus en détail

LES PAYS EN TRANSITION

LES PAYS EN TRANSITION CENTRE DE RECHERCHES POUR LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT DANS LES PAYS EN TRANSITION >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> CRDI : Peter Bennett Récemment, le CRDI a examiné pourquoi et

Plus en détail

Version professeur. Grégoire BERCHE, collège Clemenceau Mantes-La-Jolie

Version professeur. Grégoire BERCHE, collège Clemenceau Mantes-La-Jolie Version professeur Séquence pour la classe de 4e en Géographie : Partie 3 : Questions sur la mondialisation Chapitre : La mondialisation et la diversité culturelle Grégoire BERCHE, collège Clemenceau Mantes-La-Jolie

Plus en détail

Thomsons Online Benefits apporte une expérience en ligne plus rapide et plus sécurisée à ses clients internationaux et à leurs utilisateurs finaux

Thomsons Online Benefits apporte une expérience en ligne plus rapide et plus sécurisée à ses clients internationaux et à leurs utilisateurs finaux CASE STUDY Thomsons Online Benefits apporte une expérience en ligne plus rapide et plus sécurisée à ses clients internationaux et à leurs utilisateurs finaux En bref Société Thomsons Online Benefits Création

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Perspectives sur la concurrence à court terme Troisième trimestre de 2011 À l intention de la Commission canadienne du tourisme

Plus en détail

La France est-elle compétitive?

La France est-elle compétitive? La France est-elle compétitive? Cafés Géographiques de Montpellier Gilles Ardinat, professeur agrégé et docteur en Géographie, enseignant à l Université Paul Valéry, Montpellier III C est à l occasion

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr Les seniors et les réseaux sociaux Anne-Laure GALLAY Directrice de clientèle Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 90 anne-laure.gallay@lh2.fr Rapport d étude Domitille HERMITE Chef de groupe

Plus en détail

Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008

Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008 Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008 Cette recherche offre une présentation de la culture et de

Plus en détail

Avis n 139 du Bureau, du 8 novembre 2013, du Conseil de l Egalité des Chances entre Hommes et Femmes, concernant l avant-projet de loi visant à

Avis n 139 du Bureau, du 8 novembre 2013, du Conseil de l Egalité des Chances entre Hommes et Femmes, concernant l avant-projet de loi visant à Avis n 139 du Bureau, du 8 novembre 2013, du Conseil de l Egalité des Chances entre Hommes et Femmes, concernant l avant-projet de loi visant à renforcer la lutte contre le sexisme Introduction La Vice-Première

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE/FLS

Didactique et méthodologie du FLE/FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE/FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT

MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT Jacky Satabin MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com

Plus en détail

Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG)

Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG) Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG) Description des modules Modules Module 1 Identifier le contexte de

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Résumé. Financée par la

COMMISSION EUROPÉENNE. Résumé. Financée par la Etude de faisabilité explorant différents modes opératoires pour la mise à disposition d un package de films européens Résumé Financée par la 1 Résumé Pour la mise en œuvre du programme FILM FEST Favoriser

Plus en détail

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Composition de l échantillon : 1 ère vague de recrutement : 1004 foyers, soit 2440 individus

Plus en détail

Présentation de Téléfilm Canada. Comité permanent du Patrimoine canadien de la Chambre des Communes

Présentation de Téléfilm Canada. Comité permanent du Patrimoine canadien de la Chambre des Communes Présentation de Téléfilm Canada au Comité permanent du Patrimoine canadien de la Chambre des Communes Étude sur l évolution de l industrie de la télévision au Canada et son impact sur les communautés locales

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE HONGKONGAIS A l EXPORT. Aix en Provence Mars 2013

LE MARCHE TOURISTIQUE HONGKONGAIS A l EXPORT. Aix en Provence Mars 2013 LE MARCHE TOURISTIQUE HONGKONGAIS A l EXPORT Aix en Provence Mars 2013 PREAMBULE Le marché touristique hongkongais est le plus ancien du monde chinois, avec une ouverture à l international dans les années

Plus en détail

Vanessa Winship. Voyage mélancolique. 14 janvier au 8 mars 2015. 5 novembre 2014 5 janvier 2015

Vanessa Winship. Voyage mélancolique. 14 janvier au 8 mars 2015. 5 novembre 2014 5 janvier 2015 Vanessa Winship Voyage mélancolique 14 janvier au 8 mars 2015 5 novembre 2014 5 janvier 2015 «Pour moi la photographie est un processus d apprentissage, un voyage vers la compréhension» Vanessa Winship

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE Boulevard Haussmann 75009 Paris France Tél : +33 1 80 88 80 30 - Fax : +33 1 80 88 80 31 Site web : - Email : contact@openclassrooms.coau capital social de 70 727,80

Plus en détail

FORMATION EN LANGUE ET CULTURE CHINOISES TOULOUSE & BLAGNAC

FORMATION EN LANGUE ET CULTURE CHINOISES TOULOUSE & BLAGNAC FORMATION EN LANGUE ET CULTURE CHINOISES TOULOUSE & BLAGNAC Depuis 2002, tchin-tchine réunit une équipe de spécialistes de la Chine et du chinois pour découvrir ou se perfectionner en chinois mandarin.

Plus en détail