et poulet Résistance aux antibiotiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "et poulet Résistance aux antibiotiques"

Transcription

1 Résistance aux antibiotiques et poulet Les Producteurs de poulet du Canada (PPC) appuient l emploi judicieux des antibiotiques qui ont été approuvés par la Direction des médicaments vétérinaires de Santé Canada pour veiller à la salubrité des aliments, à la santé et au bien-être des animaux. L utilisation d antibiotiques dans le cadre de la production de poulet a pour but de traiter la volaille, de réduire les maladies et de réduire les risques potentiels à la salubrité des aliments. Les antibiotiques font partie intégrante de la salubrité du produit destiné aux consommateurs, car seule la volaille en santé entre dans la chaîne alimentaire destinée à la consommation. La confiance des consommateurs est primordiale à la réussite de notre industrie. Tout emploi non judicieux d antibiotiques s avérerait inacceptable. Alors que la lchez le bétail et de leurs répercussions sur la santé des humains, les PPC ont compris depuis longtemps les préoccupations des consommateurs. Par conséquent, l utilisation d agents antimicrobiens et la résistance à ces agents constituent une priorité des PPC depuis plusieurs années, qui ont d ailleurs mis en œuvre un plan d action en cinq points pour aborder ces enjeux.

2 Plan en cinq points des Producteurs de poulet du Canada 1. Les PPC ont mis en œuvre un Programme d assurance de la salubrité des aliments à la ferme pour normaliser les pratiques de production afin d assurer la salubrité des aliments à la ferme En 1998, les producteurs de poulet ont mis en œuvre un Programme d assurance de la salubrité des aliments à la ferme (PASAF) pour normaliser les pratiques de production afin d assurer la salubrité des aliments à la ferme, en vertu duquel tous les exploitants subissent un audit annuel. Le PASAF renferme des exigences sur l utilisation d antibiotiques ainsi que sur la consignation et les rapports obligatoires relatifs à l utilisation d antimicrobiens. Le rapport de la fiche d élevage est envoyé à l usine de transformation trois à quatre jours avant la date de transformation, puis de nouveau le jour de la transformation à des fins d examen par un vétérinaire de l Agence canadienne d inspection des aliments (ACIA). L ACIA examine et surveille ainsi l emploi d antibiotiques sur les fermes d élevage de poulet canadiennes. Les vétérinaires de l ACIA vérifient ces rapports pour déterminer si les antibiotiques ont été utilisés conformément à leur usage prévu ou sur prescription d un vétérinaire et s ils ont été administrés selon la posologie, pour l application appropriée. Parallèlement, l ACIA veille au respect des délais d attente appropriés des médicaments. Si un troupeau ne répond pas à ces exigences, il ne peut être mis sur le marché. 2. Les PPC travaillent en collaboration avec les responsables du Programme intégré canadien de surveillance de la résistance antimicrobienne (PICRA) de l Agence de la santé publique du Canada pour exécuter une surveillance Le gouvernement du Canada, par l intermédiaire du PICRA, effectue une surveillance de la résistance antimicrobienne, dans le commerce au détail et les usines de transformation, depuis Cette surveillance représente une évaluation tierce et crédible de la résistance antimicrobienne; ce sont ces rapports qui devraient être évalués pour déterminer toute recommandation stratégique éventuelle. Pour faire ressortir davantage les causes sources de la résistance antimicrobienne, les PPC ont travaillé en collaboration avec le PICRA et ont terminé un nouveau protocole relatif à un programme de surveillance à la ferme qui supervisera les niveaux d emploi d antibiotiques et de résistance aux antibiotiques à même les exploitations. La première étape de ce programme de surveillance est un projet pilote financé par les PPC, en collaboration avec Ministère de l Agriculture, de l Alimentation et des Affaires rurales de l Ontario (MAAAO) et l Agence de santé publique du Canada, à l Université de Guelph. Ce projet, qui est opérationnel à l heure actuelle, teste les protocoles et examine les enjeux de résistance antimicrobienne de la production conventionnelle et sans antibiotiques. 2 Résistance aux antibiotiques et poulet

3 3. Les PPC participent activement au financement de la recherche portant sur la résistance aux agents antimicrobiens et aux solutions de rechange à l utilisation d antibiotiques Les PPC orientent le financement de la volaille par l intermédiaire du Conseil de recherches avicoles du Canada. Ces dernières années, l industrie de la volaille a investi plus de 1,4 million de dollars et a obtenu des fonds de contrepartie à hauteur de plus de 5,1 millions de dollars. Cela représente près de la moitié de tout le financement de recherche. 4. Les PPC ont créé un groupe de travail composé d intervenants de l industrie en vue d examiner les façons de réduire l utilisation des antibiotiques Créé lors d une réunion d intervenants de l industrie en septembre 2010, le comité de l industrie a recours à l expertise de l industrie et du gouvernement pour faire de la recherche et proposer des options et des recommandations sur la réduction de l utilisation d antimicrobien dans la production de poulet. Les experts de l industrie, du gouvernement et du monde universitaire participeront à une telle consultation pour déterminer les politiques éventuelles d utilisation d agents antimicrobiens et la résistance à ces agents. 5. Les PPC informent les consommateurs sur la manipulation et la cuisson salubres du poulet Chacun a un rôle à jouer. Le gouvernement supervise les pratiques de l industrie par des règlements et des inspections; les éleveurs s assurent que le produit est salubre et sain avant de l envoyer à l usine de transformation; les transformateurs veillent à ce qu il soit livré ainsi aux consommateurs, par l entremise de la restauration ou du commerce au détail; et les consommateurs sont le dernier maillon de la chaîne de salubrité des aliments. Depuis des années, nous entendons dire que le poulet doit être manipulé et cuit adéquatement en raison des bactéries. De tels messages sont éprouvés et véridiques, et ils continuent de trouver écho. La cuisson tue les bactéries, rendant ainsi inactive toute résistance aux antimicrobiens. Le poulet doit être cuit jusqu à une température interne de 74 C (165 F), pour les morceaux, et de 85 C (185 F) pour un poulet entier. Résistance aux antibiotiques et poulet 3

4 Rétroaction récente des consommateurs Mythes La couverture récente de la question de l utilisation d antibiotiques dans la production de poulet s est avérée trompeuse et sensationnaliste. En raison de cette couverture, certains consommateurs ont gardé l impression que : tous les supermicrobes proviennent de l agriculture, plus particulièrement du poulet; toute résistance aux antibiotiques, chez le poulet, découle de l utilisation d antibiotiques pendant la durée de vie du poulet; toutes les bactéries repérées sont résistantes aux antibiotiques; le gouvernement exerce peu ou pas de contrôle sur l approbation et la surveillance des médicaments; la méthode de l Union européenne (UE), qui consiste à bannir les antibiotiques, est la solution; l utilisation de médicaments, dans le secteur de la volaille, est endémique et non contrôlée. Les éléments suivants doivent être parfaitement compris : 1. L utilisation d antibiotiques est judicieuse L industrie du poulet utilise les antibiotiques de façon judicieuse. Dans la vaste majorité des cas, la production de poulet n utilise d antibiotiques que sur prescription d un vétérinaire. Près de 95 % des aliments sont achetés auprès de provenderies et tout antibiotique incorporé aux aliments doit respecter le Recueil des notices sur les substances médicatrices de l ACIA ou être prescrit par un vétérinaire. Si des antibiotiques sont utilisés dans les aliments, ce sont généralement des antibiotiques de catégorie IV pour la plupart il s agit d une catégorie d antibiotiques qui ne sont pas administrés aux humains et qui n ont pas d incidence sur la santé humaine. 2. L industrie du poulet rapporte toute utilisation d antibiotiques En vertu du Manuel des méthodes de l hygiène des viandes (chapitre 19, alinéa 3.4.2) de l ACIA, les producteurs de poulet sont tenus de remplir une «fiche d information sur le troupeau» qui indique en détail tous les antibiotiques utilisés pour traiter les maladies et les antibiotiques utilisés dans les aliments au cours des deux dernières semaines. Cette fiche est envoyée à l usine de transformation trois à quatre jours avant la date de transformation, puis de nouveau le jour de la transformation à des fins d examen par le vétérinaire de l ACIA. L ACIA examine et surveille ainsi l emploi d antibiotiques sur les fermes d élevage de poulet canadiennes. Les producteurs de volaille sont les seuls producteurs de produits de base au Canada obligés de remplir et d envoyer cette information aux vétérinaires de l ACIA travaillant dans les usines de transformation. 4 Résistance aux antibiotiques et poulet

5 Les bactéries résistantes qu on trouve dans les produits de poulet ne proviennent pas toutes des antibiotiques administrés aux poulets 3. Le gouvernement applique des mesures de contrôle strictes à l approbation des antibiotiques et surveille l emploi d antibiotiques dans la production de poulet Santé Canada, par l intermédiaire de la Direction des médicaments vétérinaires, est responsable de l évaluation, de l approbation et de la supervision des antibiotiques vétérinaires. Santé Canada détermine quels produits antibiotiques sont à la disposition du secteur de la production de bétail. L ACIA participe à la surveillance des résidus antimicrobiens et est responsable de surveiller l utilisation d antimicrobiens et les délais d attente, en ayant recours à ses vétérinaires, dans les usines de transformation fédérales. Le règlement fédéral (Manuel des méthodes de l hygiène des viandes de l ACIA, chapitre 19, alinéa 3.4.2) oblige les producteurs de poulet à rapporter tout antibiotique utilisé pour chaque troupeau avant la transformation de la volaille. Les vétérinaires de l ACIA vérifient ces rapports pour déterminer si les antibiotiques ont été utilisés conformément à leur usage prévu ou sur prescription d un vétérinaire et s ils ont été administrés selon la posologie, pour l application appropriée. Si un produit ne répond pas à ces exigences, il ne peut être mis sur le marché. L Agence de santé publique du Canada, par l intermédiaire du PICRA qui en vigueur depuis 2002, assure la surveillance de la transformation et des commerces au détail pour évaluer les tendances en matière de résistance aux antimicrobiens. Les rapports du PICRA sont utilisés par l industrie et le gouvernement pour guider la politique de santé publique. 4. Les bactéries résistantes qu on trouve dans les produits de poulet ne proviennent pas toutes des antibiotiques administrés aux poulets Il est incorrect de penser que les bactéries résistantes qu on trouve chez le poulet proviennent de l utilisation d antimicrobiens à la ferme. Il est intéressant de voir que certains résultats de tests cités récemment prouvent que l hypothèse ci-dessus est impossible ces tests ont montré une résistance à des antibiotiques qui ne sont pas utilisés pour la production de volaille au Canada, et certains échantillons étaient résistants à plus d antibiotiques que ceux administrés à un troupeau de poulet. La vérité, c est qu il existe de nombreuses autres sources de bactéries résistantes aux antimicrobiens; elles sont endémiques de par le monde. De plus, les bactéries ont des résistances inhérentes et préexistantes qui n ont rien à voir avec l utilisation d antibiotiques. Par exemple, dans un épisode diffusé récemment, une étude a montré que la salmonelle et l E. Coli étaient résistants à l érythromycine en réalité, la salmonelle et l E. Coli en soi sont résistants à tout antibiotique macrolide, une famille d antibiotiques qui comprend l érythromycine. Cette résistance n a absolument rien à voir avec l utilisation de médicaments. Cet exemple est également vrai pour d autres antibiotiques ayant fait l objet de tests relatifs à l E. Coli et à la campylobactérie. En réalité, il n existe que très peu d antimicrobiens efficaces contre toutes les bactéries, particulièrement les bactéries entériques gram négatif comme la salmonelle et l E. Coli. C est pourquoi toutes les données sur la résistance doivent être interprétées convenablement pour être utiles. Résistance aux antibiotiques et poulet 5

6 5. L approche adoptée par l Union européenne n a pas été une réussite totale L UE n a pas banni l utilisation des antibiotiques. Grâce à une succession d interdictions, l UE a mis en œuvre un principe de précaution et banni la majorité des antibiotiques utilisés dans les aliments destinés à l élevage du bétail. Le gouvernement du Canada et l industrie de la volaille ont observé l UE avec grande attention. Bien que cette approche ait réduit la quantité totale de médicaments utilisés, cela a eu pour effet de retirer d anciens médicaments qui étaient peu ou pas utilisés pour la médecine humaine. L aspect négatif du cas de l UE est l augmentation importante de la quantité d antibiotiques utilisés pour traiter les animaux malades, et ceux qui sont utilisés sont associés de plus près à la médecine humaine, particulièrement les fluoroquinolones et les macrolides. Cela constitue un risque. Lorsqu on se préoccupe vraiment de la santé publique, le résultat souhaité ne peut être de mettre en œuvre une interdiction qui augmenterait l utilisation d antibiotiques d importance humaine. 6. Les bactéries ne sont pas toutes pathogènes pour les humains Les bactéries pathogènes pour les humains sont des bactéries capables de causer des maladies chez les humains. Les bactéries ne sont pas toutes pathogènes. Il existe des milliers de souches de salmonelle, et seulement certaines sont pathogènes pour les humains. Certaines études mises en avant récemment sont sans fondement, car elles ont fait état des niveaux totaux de salmonelle, d E. Coli et de campylobactérie sans réussir à exposer davantage combien de bactéries étaient pathogènes pour les humains par rapport à celles qui ne causent pas de maladie chez l homme. 6 Résistance aux antibiotiques et poulet

Pourquoi utilise-t-on des antibiotiques?

Pourquoi utilise-t-on des antibiotiques? Les antibiotiques et le poulet GUIDE POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ Par Judy Scott Welden, B.A.Sc. Nutritionniste Récemment, les médias, les chercheurs et les consommateurs ont porté beaucoup d attention

Plus en détail

UTILISATION RESPONSABLE DES ANTIMICROBIENS DANS LES SECTEURS DES POULETS ET DES DINDONS DU CANADA

UTILISATION RESPONSABLE DES ANTIMICROBIENS DANS LES SECTEURS DES POULETS ET DES DINDONS DU CANADA UTILISATION RESPONSABLE DES ANTIMICROBIENS DANS LES SECTEURS DES POULETS ET DES DINDONS DU CANADA VERSION 2.0 offert par : L ASSOCIATION DE NUTRITION ANIMALE DU CANADA LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES COUVOIRS

Plus en détail

Point d information du GT UAM/RAM sur l intendance des antimicrobiens chez les animaux destinés à l alimentation au Canada Forum 2016

Point d information du GT UAM/RAM sur l intendance des antimicrobiens chez les animaux destinés à l alimentation au Canada Forum 2016 Point d information du GT UAM/RAM sur l intendance des antimicrobiens chez les animaux destinés à l alimentation au Canada Forum 2016 Qu est-ce que l intendance des antimicrobiens? Maintenir l efficacité

Plus en détail

L intendance des antimicrobiens dans l agriculture et la médecine vétérinaire canadiennes. Perspectives du Comité spécial

L intendance des antimicrobiens dans l agriculture et la médecine vétérinaire canadiennes. Perspectives du Comité spécial L intendance des antimicrobiens dans l agriculture et la médecine vétérinaire canadiennes Perspectives du Comité spécial Organisation mondiale de la Santé La résistance antimicrobienne est une crise mondiale

Plus en détail

L utilisation d antibiotiques chez les animaux. La politique néerlandaise

L utilisation d antibiotiques chez les animaux. La politique néerlandaise L utilisation d antibiotiques chez les animaux La politique néerlandaise L élevage aux Pays-Bas 4 millions de bovins 12 millions de porcs 450 000 chevaux 1,5 millions de moutons et de chèvres 100 millions

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LES ÉLEVEURS DE POULETTES DU QUÉBEC

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LES ÉLEVEURS DE POULETTES DU QUÉBEC CAPERN - 037M C.P. P.L. 54 Amélioration de la situation juridique de l animal VERSION RÉVISÉE MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LES ÉLEVEURS DE POULETTES DU QUÉBEC LA COMMISSION DE L AGRICULTURE, DES PÊCHERIES, DE

Plus en détail

Les programmes d assurance qualité et l usage des antimicrobiens. Emily Bond, Gestionnaire des politiques de production animale

Les programmes d assurance qualité et l usage des antimicrobiens. Emily Bond, Gestionnaire des politiques de production animale Les programmes d assurance qualité et l usage des antimicrobiens Emily Bond, Gestionnaire des politiques de production animale Qu est-ce qui préoccupe les consommateurs? De nos jours, les consommateurs

Plus en détail

Programme intégré canadien de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (PICRA)

Programme intégré canadien de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (PICRA) Programme intégré canadien de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (PICRA) 8 Résultats préliminaires de la Surveillance à la ferme chez le porc: utilisation des antimicrobiens... pour la préservation

Plus en détail

Art. 1 Objet La présente ordonnance règle: a. l hygiène dans la production laitière; b. le contrôle de l hygiène du lait.

Art. 1 Objet La présente ordonnance règle: a. l hygiène dans la production laitière; b. le contrôle de l hygiène du lait. Ordonnance sur le contrôle du lait (OCL) 916.351.0 du 20 octobre 2010 (Etat le 1 er mai 2017) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 15, al. 3, et 37, al. 1 de la loi du 9 octobre 1992 sur les denrées

Plus en détail

Modèle de plan d action national pour combattre la résistance aux antimicrobiens

Modèle de plan d action national pour combattre la résistance aux antimicrobiens Modèle de plan d action national pour combattre la résistance aux antimicrobiens Sommaire Glossaire... 1 Abréviations et acronymes... 1 Préambule... 2 Résumé d orientation... 2 Considérations générales...

Plus en détail

Chicken Farmers of Ontario Politique sur les marchés de niche locaux N

Chicken Farmers of Ontario Politique sur les marchés de niche locaux N Chicken Farmers of Ontario Politique sur les marchés de niche locaux N 215-2015 Établie en vertu de la : Loi sur la commercialisation des produits agricoles En vigueur le : 16 septembre 2015 En vigueur

Plus en détail

PROGRAMME INTÉGRÉ CANADIEN DE SURVEILLANCE DE LA RÉSISTANCE AUX ANTIMICROBIENS (PICRA) BULLETIN DE SURVEILLANCE

PROGRAMME INTÉGRÉ CANADIEN DE SURVEILLANCE DE LA RÉSISTANCE AUX ANTIMICROBIENS (PICRA) BULLETIN DE SURVEILLANCE PROGRAMME INTÉGRÉ CANADIEN DE SURVEILLANCE DE LA RÉSISTANCE AUX ANTIMICROBIENS (PICRA) BULLETIN DE SURVEILLANCE Diminution de l utilisation et de la résistance aux antimicrobiens: premiers constats suite

Plus en détail

L antibiorésistance : enjeux pour la santé humaine et conséquences pour la santé animale

L antibiorésistance : enjeux pour la santé humaine et conséquences pour la santé animale L antibiorésistance : enjeux pour la santé humaine et conséquences pour la santé animale Alain Bousquet-Mélou Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse UMR Toxalim Journée EcoAntibio ENVT 06 Novembre 2014

Plus en détail

Reconnaissance des systèmes de salubrité des aliments d autres pays: cadre proposé. Agence canadienne d inspection des aliments ÉBAUCHE

Reconnaissance des systèmes de salubrité des aliments d autres pays: cadre proposé. Agence canadienne d inspection des aliments ÉBAUCHE Reconnaissance des systèmes de salubrité des aliments d autres pays: cadre proposé Agence canadienne d inspection des aliments ÉBAUCHE Table des matières Introduction et contexte... 3 Objectif... 3 Qu

Plus en détail

Absence de Salmonella Enteritidis et Typhimurium dans 25 grammes de viande fraîche de volaille

Absence de Salmonella Enteritidis et Typhimurium dans 25 grammes de viande fraîche de volaille Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Absence de Salmonella Enteritidis et Typhimurium dans 25 grammes de viande fraîche de volaille Julie Wits Les salmonelles chez les volailles Problématique

Plus en détail

Communiqué globalement , mais elle est en réduction en Union Européenne depuis

Communiqué globalement , mais elle est en réduction en Union Européenne depuis Communiqué Sur les antennes de la Première, le journal parlé de 8 heures de ce 27 mars 2015 a rapporté une augmentation de la consommation d antibiotiques vétérinaires de 65 % dans les années à venir,

Plus en détail

Penser à demain, c est veiller aux soins et à la santé des animaux d élevage afin d assurer la durabilité de l industrie agroalimentaire et de

Penser à demain, c est veiller aux soins et à la santé des animaux d élevage afin d assurer la durabilité de l industrie agroalimentaire et de 12 Bien-être animal 13 14 Penser à demain, c est veiller aux soins et à la santé des animaux d élevage afin d assurer la durabilité de l industrie agroalimentaire et de protéger la santé publique. Bien-être

Plus en détail

QUALITÉ. Article publié dans Porc Québec Avril 2003

QUALITÉ. Article publié dans Porc Québec Avril 2003 Article publié dans Porc Québec Avril 2003 QUALITÉ POUR UNE UTILISATION JUDICIEUSE DES MÉDICAMENTS ANDRÉ BROES, PH. D., VÉTÉRINAIRE, COORDINATEUR DU SECTEUR DE LA SANTÉ, CDPQ Les médicaments constituent

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 24 août 2015 modifiant l arrêté du 26 février 2008 relatif aux modalités de la participation

Plus en détail

Salubrité des aliments

Salubrité des aliments CINQUANTE-TROISIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE WHA53.15 Point 12.3 de l ordre du jour 20 mai 2000 Salubrité des aliments La Cinquante-Troisième Assemblée mondiale de la Santé, Profondément préoccupée

Plus en détail

LES LABORATOIRES D EXPERTISE DU MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DES PÊCHERIES ET DE L ALIMENTATION

LES LABORATOIRES D EXPERTISE DU MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DES PÊCHERIES ET DE L ALIMENTATION LES LABORATOIRES D EXPERTISE DU MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DES PÊCHERIES ET DE L ALIMENTATION UN MONDE, UNE SANTÉ! Le ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ) dispose de

Plus en détail

"Gérer le risque et répondre aux exigences grandissantes : un enjeu pour l industrie"

Gérer le risque et répondre aux exigences grandissantes : un enjeu pour l industrie "Gérer le risque et répondre aux exigences grandissantes : un enjeu pour l industrie" Sylvain Fournaise Vice-président, sécurité alimentaire et services techniques Olymel s.e.c. 8,739 employé(e)s 26 places

Plus en détail

CADRE DIRECTEUR D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE. Février 2017

CADRE DIRECTEUR D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE. Février 2017 CADRE DIRECTEUR D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE Février 2017 Table des matières 2 Contexte 2 Objectifs 3 Vision 3 Portée 3 Responsabilités 4 Principes d approvisionnement responsable et critères de priorisation

Plus en détail

Dans ce contexte je voudrais poser les questions suivantes à Messieurs les Ministres :

Dans ce contexte je voudrais poser les questions suivantes à Messieurs les Ministres : groupe parlementaire réng lambre DES DÉPUTÉS Entrée le: t 3 JAN. 2012 Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg Luxembourg, le 13 janvier 2012 Monsieur le Président, Par

Plus en détail

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. La modernisation de l étiquetage des aliments

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. La modernisation de l étiquetage des aliments Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens La modernisation de l étiquetage des aliments Objectifs Faire le point sur l évolution des initiatives fédérales de modernisation

Plus en détail

Cahier de travail. Décembre 2016

Cahier de travail. Décembre 2016 0 Cahier de travail Décembre 2016 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...2 TRAÇABILITÉ ANIMALE...2 Pourquoi?...2 CAHIER DE TRAVAIL...3 MANUEL DE RÉFÉRENCE...3 EXIGENCES...3 REGISTRES À LA FERME ET RAPPORTS...4

Plus en détail

PROJET DE LOI NO 54 LOI VISANT L AMÉLIORATION DE LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL

PROJET DE LOI NO 54 LOI VISANT L AMÉLIORATION DE LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL CAPERN - 012M C.P. P.L. 54 Amélioration de la situation juridique de l animal PROJET DE LOI NO 54 LOI VISANT L AMÉLIORATION DE LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL Réaction du Conseil des industriels laitiers

Plus en détail

Attentes des consommateurs en matière de sécurité sanitaire des aliments d origine animale en phase de production

Attentes des consommateurs en matière de sécurité sanitaire des aliments d origine animale en phase de production Attentes des consommateurs en matière de sécurité sanitaire des aliments d origine animale en phase de production L évolution rapide des modes de production et de transformation des denrées, l internationalisation

Plus en détail

Rôle du président du conseil d administration («président») Le président est le chef du conseil d administration.

Rôle du président du conseil d administration («président») Le président est le chef du conseil d administration. 700 Dorval Drive, Suite 500 Oakville, ON L6K 3V3 Tel: 905 337-7131 Fax: 905 337-8330 Toll Free: 1 866 371-5446 www.mississaugahaltonlhin.on.ca 700 Dorval Drive, bureau 500 Oakville, ON L6K 3V3 Téléphone

Plus en détail

PROJET DE LOI C-18, LOI MODIFIANT CERTAINES LOIS EN MATIÈRE D AGRICULTURE ET D AGROALIMENTAIRE

PROJET DE LOI C-18, LOI MODIFIANT CERTAINES LOIS EN MATIÈRE D AGRICULTURE ET D AGROALIMENTAIRE PROJET DE LOI C-18, LOI MODIFIANT CERTAINES LOIS EN MATIÈRE D AGRICULTURE ET D AGROALIMENTAIRE PRÉSENTATION AU COMITÉ PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Dr Réjean

Plus en détail

Antibiorésistance un objectif, une stratégie. Maintenir l efficacité des antibiotiques

Antibiorésistance un objectif, une stratégie. Maintenir l efficacité des antibiotiques Antibiorésistance un objectif, une stratégie Maintenir l efficacité des antibiotiques «Les vétérinaires ont fortement développé leur sensibilité et leurs connaissances par rapport aux antibiotiques et

Plus en détail

COMMENTAIRES DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC SUR LA CONSULTATION DES PARTENAIRES SUR LA MODERNISATION DE LA LOI SUR LES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES

COMMENTAIRES DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC SUR LA CONSULTATION DES PARTENAIRES SUR LA MODERNISATION DE LA LOI SUR LES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES COMMENTAIRES DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC SUR LA CONSULTATION DES PARTENAIRES SUR LA MODERNISATION DE LA LOI SUR LES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES 28 mars 2014 Le savoir pour nourrir le monde 1001, rue Sherbrooke

Plus en détail

From the. flock. Caractéristiques de l utilisation de médicaments sur les fermes de moutons en Ontario

From the. flock. Caractéristiques de l utilisation de médicaments sur les fermes de moutons en Ontario Utilisation des médicaments sur les fermes de moutons en Ontario....................... 1-2 Programme de certification des troupeaux à l égard de la tremblante................... 3-4 Programme national

Plus en détail

Leadership en matière de salubrité alimentaire

Leadership en matière de salubrité alimentaire Leadership en matière de salubrité alimentaire FICHE DE RENSEIGNEMENTS Les Aliments Maple Leaf a pris l engagement de devenir un chef de file mondial en matière de salubrité alimentaire. Des améliorations

Plus en détail

CHAPITRE 3, SUJET 1 PROGRAMME DE GESTION DE LA QUALITÉ

CHAPITRE 3, SUJET 1 PROGRAMME DE GESTION DE LA QUALITÉ 3 1 1 CHAPITRE 3, SUJET 1 PROGRAMME DE GESTION DE LA QUALITÉ 1. PORTÉE Le présent sujet sert d introduction au Programme de gestion de la qualité (PGQ) et à la vérification réglementaire. La définition

Plus en détail

SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

SPF SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 2 Règlement (UE) 1086/2011 du 27 octobre 2011 de la Commission modifiant l annexe II du règlement (CE) n 2160/2003 du Parlement européen et du Conseil et l annexe I du règlement (CE) n 2073/2005 en ce

Plus en détail

Plan de suivi des recommandations du rapport du Protecteur du citoyen sur la gestion de la crise de listériose

Plan de suivi des recommandations du rapport du Protecteur du citoyen sur la gestion de la crise de listériose 1 Le Protecteur du citoyen recommande au MSSS de renforcer ses stratégies de prévention ciblées auprès des groupes à risque et auprès de tous les intervenants de son réseau qui font le suivi de ces clientèles.

Plus en détail

Feuillet d information : Produits de santé naturels vétérinaires et LCQ

Feuillet d information : Produits de santé naturels vétérinaires et LCQ Janvier 2008 Feuillet d information : Produits de santé naturels vétérinaires et LCQ Introduction : La demande de production biologique augmente dans tout le Canada et les fermes laitières biologiques

Plus en détail

Guide n 3 - Elevage d animaux

Guide n 3 - Elevage d animaux TS03(NOP) v03 en Guide n 3 - Elevage d animaux Selon le Règlement NOP de l United States Department of Agriculture (USDA) Ce guide ne remplace pas la règlementation en vigueur. Il fournit des explications

Plus en détail

FAQ CASCADE. Version

FAQ CASCADE. Version FAQ CASCADE Version 10.12.2013 INFORMATION GÉNÉRALE Le système «cascade», c est quoi? Y-a-t il une base légale? Le système cascade est un système légal strictement hiérarchisé qui permet au vétérinaire

Plus en détail

veterinairesaucanada.net

veterinairesaucanada.net SURVEILLANCE VÉTÉRINAIRE DE L UTILISATION DES ANTIMICROBIENS UN CADRE DE TRAVAIL PANCANADIEN POUR LES NORMES PROFESSIONNELLES RÉGISSANT LES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES veterinairesaucanada.net Table des matières...

Plus en détail

SYSTÈMES DE TRAÇABILITÉ : PERSPECTIVES ET EXPÉRIENCES DU SECTEUR PUBLIQUE CANADIEN

SYSTÈMES DE TRAÇABILITÉ : PERSPECTIVES ET EXPÉRIENCES DU SECTEUR PUBLIQUE CANADIEN SYSTÈMES DE TRAÇABILITÉ : PERSPECTIVES ET EXPÉRIENCES DU SECTEUR PUBLIQUE CANADIEN Présentée par : D re MARTINE DUBUC Vice-Présidente, Direction générale des sciences Agence canadienne d inspection des

Plus en détail

Sommaire des exigences relatives aux médicaments vétérinaires

Sommaire des exigences relatives aux médicaments vétérinaires 1 1 Sommaire des exigences relatives aux médicaments vétérinaires L objectif principal du programme de salubrité des aliments (anciennement connu sous le nom Lait canadien de qualité) est de veiller à

Plus en détail

BANQUE DE MONTREAL MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

BANQUE DE MONTREAL MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le Conseil d administration 27 novembre 2007 BANQUE DE MONTREAL MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION OBJET Le Conseil d administration est responsable de la gérance de la Banque et voit à la

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 11 août 2016

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 11 août 2016 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 11 août 2016 11 août 2016 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d administration (le «conseil»)

Plus en détail

Gestion des antimicrobiens: efforts de Santé Canada visant à renforcer le cadre réglementaire pour les produits vétérinaires antimicrobiens

Gestion des antimicrobiens: efforts de Santé Canada visant à renforcer le cadre réglementaire pour les produits vétérinaires antimicrobiens Gestion des antimicrobiens: efforts de Santé Canada visant à renforcer le cadre réglementaire pour les produits vétérinaires antimicrobiens Présentation au Colloque de nutrition animale du Canada 10 11

Plus en détail

AEEP / EASA ALLIANCE EUROPÉENNE POUR L'ÉTHIQUE EN PUBLICITÉ L AUTODISCIPLINE PUBLICITAIRE, LA GARANTIE D UNE MEILLEURE RÉGULATION

AEEP / EASA ALLIANCE EUROPÉENNE POUR L'ÉTHIQUE EN PUBLICITÉ L AUTODISCIPLINE PUBLICITAIRE, LA GARANTIE D UNE MEILLEURE RÉGULATION AEEP / EASA ALLIANCE EUROPÉENNE POUR L'ÉTHIQUE EN PUBLICITÉ L AUTODISCIPLINE PUBLICITAIRE, LA GARANTIE D UNE MEILLEURE RÉGULATION LA VALEUR D UNE PUBLICITÉ RESPONSABLE 79,2 milliards d euros Montant annuel

Plus en détail

Ordonnance sur les médicaments vétérinaires

Ordonnance sur les médicaments vétérinaires Ordonnance sur les médicaments vétérinaires (OMédV) Modification du 11 mars 2016 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 18 août 2004 sur les médicaments vétérinaires 1 est modifiée comme suit:

Plus en détail

Avis de modification Listes des additifs alimentaires autorisés

Avis de modification Listes des additifs alimentaires autorisés Avis de modification visant Liste des enzymes à supprimer alimentaires autorisées la «viande coupée solide avec ou sans sels de phosphate ajoutés», la «viande de volaille coupée solide» et la «viande de

Plus en détail

ANNEXE A.1 : Ébauche du formulaire de demande de permis

ANNEXE A.1 : Ébauche du formulaire de demande de permis ANNEXE A.1 : Ébauche du formulaire de demande de permis Ébauche révisée du modèle amélioré d inspection des aliments Demande de permis En vertu des exigences du «titre du règlement» de la Loi sur la salubrité

Plus en détail

Circulaire concernant les abattages d urgence d'ongulés domestiques

Circulaire concernant les abattages d urgence d'ongulés domestiques Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire concernant les abattages d urgence d'ongulés domestiques Référence PCCB/S3/GDS/952588 Date 14/05/2014 Version actuelle 2.0 Date de mise

Plus en détail

Utilisation des antibiotiques chez les animaux et résistance aux antibiotiques

Utilisation des antibiotiques chez les animaux et résistance aux antibiotiques Utilisation des antibiotiques chez les animaux et résistance aux antibiotiques Scott McEwen Scott McEwen Département de médecine de la population Collège de médecine vétérinaire de l Ontario Université

Plus en détail

Guide de communication pour le Réseau de services aux entreprises de l Ouest canadien (RSEOC) Consultations, Marketing et Communications 2014

Guide de communication pour le Réseau de services aux entreprises de l Ouest canadien (RSEOC) Consultations, Marketing et Communications 2014 Guide de communication pour le Réseau de services aux entreprises de l Ouest canadien (RSEOC) Consultations, Marketing et Communications 2014 1 Objectifs Comprendre les attentes liées à l utilisation des

Plus en détail

Lait canadien de qualité Historique et avantages Le 8 décembre 2005

Lait canadien de qualité Historique et avantages Le 8 décembre 2005 Lait canadien de qualité Historique et avantages Le 8 décembre 2005 1. Contexte et historique Pourquoi les PLC ont-ils élaboré le LCQ? Les consommateurs de produits laitiers d aujourd hui veulent avoir

Plus en détail

Chapitres 6.7 et 6.8 du Code Sanitaire pour les animaux terrestres relatifs à l antibioresistance: Présentation détaillée, mise en oeuvre.

Chapitres 6.7 et 6.8 du Code Sanitaire pour les animaux terrestres relatifs à l antibioresistance: Présentation détaillée, mise en oeuvre. Dr. Gérard Moulin Anses/ANMV Centre Collaborateur de l OIE pour le Medicament Vétérinaire BP 90203-35302 FOUGERES CEDEX, FRANCE gerard.moulin@anses.fr Chapitres 6.7 et 6.8 du Code Sanitaire pour les animaux

Plus en détail

Quels sont les domaines d activités soutenus par la DG

Quels sont les domaines d activités soutenus par la DG Connaissez-vous les appels de la DG SANCO? Mars - Avril 2009 Par Emilie Dubreuil La Direction Générale de la santé et des consommateurs (DG SANCO) assiste la Commission européenne (CE) dans la mise en

Plus en détail

Les objectifs et les moyens du suivi des consommations d antibiotiques

Les objectifs et les moyens du suivi des consommations d antibiotiques Les objectifs et les moyens du suivi des consommations d antibiotiques Gérard MOULIN gerard.moulin@anses.fr Anses/ANMV 8 rue Claude Bourgelat - Parc d'activités de la Grande Marche - Javené BP 90203-35302

Plus en détail

Antibiotiques. Objectif : réduire les résistances aux antibiotiques

Antibiotiques. Objectif : réduire les résistances aux antibiotiques Antibiotiques Objectif : réduire les résistances aux antibiotiques Un enjeu de Santé Publique Chaque année, dans l Union européenne, environ 25 000 patients meurent des suites d infections provoquées par

Plus en détail

Journée d affranchissement des dépenses alimentaires 2016

Journée d affranchissement des dépenses alimentaires 2016 Volume 18, Numéro 1 FÉVRIER/MARS 2016 LE pouletcanadien Journée d affranchissement des dépenses alimentaires 2016 Saviez-vous que le Canada célèbre la Journée d affranchissement des dépenses alimentaires?

Plus en détail

Ordonnance relative à la déclaration de produits agricoles issus de modes de production interdits en Suisse

Ordonnance relative à la déclaration de produits agricoles issus de modes de production interdits en Suisse Ordonnance relative à la déclaration de produits agricoles issus de modes de production interdits en Suisse (Ordonnance agricole sur la déclaration, OAgrD) Modification du 20 mai 2015 Le Conseil fédéral

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg DSAS/DIAF/projet du 0.05.006 Loi du sur la sécurité alimentaire Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 9 octobre 99 sur les denrées alimentaires et les objets usuels (LDAI) Vu la

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Le Comité de vérification Les règlements de Suncor Énergie Inc. stipulent que le Conseil d administration a le pouvoir de constituer des comités

Plus en détail

Centre d information et d intervention intégrées en matière de maladies émergentes et de zoonoses

Centre d information et d intervention intégrées en matière de maladies émergentes et de zoonoses Centre d information et d intervention intégrées en matière de maladies émergentes et de zoonoses 1 DÉFINITION DU PROBLÈME Les zoonoses et les maladies émergentes, comme la grippe et le syndrome respiratoire

Plus en détail

La santé en production porcine au Canada : état des lieux

La santé en production porcine au Canada : état des lieux La santé en production porcine au Canada : état des lieux 16 juin 2015 Christian Klopfenstein, Ph. D., CDPQ 1 Plan de la présentation Ouverture des marchés européens et asiatiques : avantages et menaces

Plus en détail

Étiquetage des produits biologiques aux termes du Régime Bio- Canada

Étiquetage des produits biologiques aux termes du Régime Bio- Canada Directive 10-05 Étiquetage des produits biologiques aux termes du Régime Bio- Canada À l intention des OVC désignés par l ACIA, des OC agréés par l ACIA et de toutes les exploitations visées par le RPB

Plus en détail

Forum NSBEAE 2015 Ottawa, Canada Duane Landals B.Sc.Ag, D.M.V.

Forum NSBEAE 2015 Ottawa, Canada Duane Landals B.Sc.Ag, D.M.V. Forum NSBEAE 2015 Ottawa, Canada Duane Landals B.Sc.Ag, D.M.V. de l utilisation des antimicrobiens Un cadre pancanadien de normes professionnelles pour les vétérinaires 3 Groupe consultatif de l ACMV sur

Plus en détail

Formation et recherche en santé animale

Formation et recherche en santé animale Formation et recherche en santé animale Préparer l avenir de l agriculture et de l agroalimentaire québécois Présentation dans le cadre de la Commission sur l avenir de l agriculture et de l agroalimentaire

Plus en détail

AVIS. de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS. de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 1 er février 2016 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail sur un projet de décret fixant les règles

Plus en détail

Resistance aux antimicrobiens provenant des animaux destinés a l'alimentation

Resistance aux antimicrobiens provenant des animaux destinés a l'alimentation Réseau international des autorités de sécurité sanitaire des aliments (INFOSAN) 7 Mars 2008 Note d'information INFOSAN No. 2/2008 Résistance aux antimicrobiens Resistance aux antimicrobiens provenant des

Plus en détail

ÉTUDE DES PERCEPTIONS DE LA POPULATION QUÉBÉCOISE À L ÉGARD DU MAPAQ ET DE LA FILIÈRE BIOALIMENTAIRE. Faits saillants

ÉTUDE DES PERCEPTIONS DE LA POPULATION QUÉBÉCOISE À L ÉGARD DU MAPAQ ET DE LA FILIÈRE BIOALIMENTAIRE. Faits saillants ÉTUDE DES PERCEPTIONS DE LA POPULATION QUÉBÉCOISE À L ÉGARD DU MAPAQ ET DE LA FILIÈRE BIOALIMENTAIRE Faits saillants La Direction des communications a fait appel à une firme spécialisée (SOM Recherches

Plus en détail

Étiquetage des produits biologiques aux termes du Régime Bio- Canada

Étiquetage des produits biologiques aux termes du Régime Bio- Canada Ref. Ares(2012)195305-21/02/2012 Directive 10-05 Étiquetage des produits biologiques aux termes du Régime Bio- Canada À l intention des OVC désignés par l ACIA, des OC agréés par l ACIA et de toutes les

Plus en détail

Sonia Keshwar Avocate principale de l inscription et des plaintes Le 2 avril 2014

Sonia Keshwar Avocate principale de l inscription et des plaintes Le 2 avril 2014 Avis sur les règles Appel à commentaires Règles des courtiers membres Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Audit interne Comptabilité réglementaire Haute direction Inscription

Plus en détail

[ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES

[ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES [ ] PRÉVENTION DES POLLUTIONS ET DES RISQUES LA CHARTE DE L'INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSÉES La protection des personnes et de l environnement sont au cœur des enjeux du ministère en charge de l environnement.

Plus en détail

Plan de l intervention. La prévention des risques biotechnologiques : réglementations internationales et nationales. Objectif. Champ d application

Plan de l intervention. La prévention des risques biotechnologiques : réglementations internationales et nationales. Objectif. Champ d application La prévention des risques biotechnologiques : réglementations internationales et nationales Plan de l intervention Objectif et champ d application du Protocole de Carthagène Les quatre piliers du Protocole

Plus en détail

Influenza aviaire (IA) Ce à quoi vous attendre si vos animaux sont infectés

Influenza aviaire (IA) Ce à quoi vous attendre si vos animaux sont infectés Influenza aviaire (IA) Ce à quoi vous attendre si vos animaux sont infectés Introduction Cette brochure vise à informer les éleveurs canadiens de volaille et d autres oiseaux sur ce qui arrive lorsqu on

Plus en détail

la suspension de la livraison du lait dans le cadre du contrôle du lait et sa levée

la suspension de la livraison du lait dans le cadre du contrôle du lait et sa levée Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV Directive technique concernant la suspension de la livraison du lait dans le cadre du

Plus en détail

Ministère de la Santé et Soins de longue durée Protocole de prévention et de contrôle des infections dans les centres de garde d'enfants, 2016

Ministère de la Santé et Soins de longue durée Protocole de prévention et de contrôle des infections dans les centres de garde d'enfants, 2016 Ministère de la Santé et Soins de longue durée Protocole de prévention et de contrôle des infections dans les centres de garde Division de la santé de la population et de la santé publique, Ministère de

Plus en détail

Avis relatif à l intégrité du marché

Avis relatif à l intégrité du marché Avis relatif à l intégrité du marché 27 juin 2003 Nº 2003-014 Acheminement proposé : Négociation, affaires juridiques et conformité SOLLICITATION DE COMMENTAIRES DÉFINITION D UNE «PERSONNE AYANT DROIT

Plus en détail

Plan stratégique

Plan stratégique Plan stratégique 2017-2020 Plan stratégique 2017-2020 P a g e 1 Avant-propos Au nom de tous les membres du Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA), j ai le plaisir de

Plus en détail

Rapport financier trimestriel pour le trimestre ayant pris fin le 31 décembre 2013

Rapport financier trimestriel pour le trimestre ayant pris fin le 31 décembre 2013 Pour le trimestre ayant pris fin le 31 décembre 2013 (non vérifié) Agence canadienne de développement économique du Nord pour le trimestre ayant pris fin le 31 décembre 2013 Introduction Le présent rapport

Plus en détail

Bijsluiter FR versie Promycine Pulvis 1000 I.E./mg NOTICE 1

Bijsluiter FR versie Promycine Pulvis 1000 I.E./mg NOTICE 1 NOTICE 1 NOTICE PROMYCINE PULVIS 1.000 I.U./mg, poudre pour solution orale. 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ ET DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE FABRICATION RESPONSABLE

Plus en détail

INFLUENZA AVIAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS

INFLUENZA AVIAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS INTRODUCTION INFLUENZA AVIAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS ÉTAT DE SITUATION AU 4 MAI 2015 Avec les cas détectés d Influenza aviaire en Colombie-Britannique, en Ontario et dans plusieurs États américains,

Plus en détail

Les services vétérinaires. Bulletin d information n 2 Mars.2011

Les services vétérinaires. Bulletin d information n 2 Mars.2011 Les services vétérinaires Bulletin d information n 2 Mars.2011 Plan de surveillance des résidus Sommaire Office Alimentaire et vétérinaire :Missions en Tunisie LES PLANS NATIONAUX DE SURVEILLANCE POUR

Plus en détail

HISTOIRE DU PORC CANADIEN

HISTOIRE DU PORC CANADIEN HISTOIRE DU PORC CANADIEN Le récit remarquable d une industrie couronnée de succès 02 Les producteurs canadiens de porcs 03 La production porcine au Canada 03 Génétique, recherche et développement 04 La

Plus en détail

Présentation prébudgétaire Préparée par : Les Producteurs laitiers du Canada. Présentée le : 5 août 2017

Présentation prébudgétaire Préparée par : Les Producteurs laitiers du Canada. Présentée le : 5 août 2017 Présentation prébudgétaire 2017 Préparée par : Les Producteurs laitiers du Canada Présentée le : 5 août 2017 1 Introduction À l instar d autres associations de producteurs agricoles, les Producteurs laitiers

Plus en détail

ACMV Association canadienne des médecins vétérinaires

ACMV Association canadienne des médecins vétérinaires ACMV Association canadienne des médecins vétérinaires Utilisation des antimicrobiens chez les animaux : initiatives d intendance et de surveillance Novembre 2016 One profession, One strong voice. Une profession,

Plus en détail

La production de viande chevaline au Canada

La production de viande chevaline au Canada La production de viande chevaline au Canada Comment les consommateurs canadiens peuvent-ils s'assurer que la viande qu'ils achètent est bel et bien celle qui figure sur l'emballage (p. ex. si elle est

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE, prémélange médicamenteux. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Substance active: Colistini sulfas 400.000

Plus en détail

PRÉPARÉ PAR ACC, MAI 2016

PRÉPARÉ PAR ACC, MAI 2016 PLAN D ACTION DÉTAILLÉ D ANCIENS COMBATTANTS CANADA (ACC) EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET AUX RECOMMANDATIONS DE LA VÉRIFICATION DU CHAPITRE 4 («LES PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES ANCIENS COMBATTANTS CANADA»)

Plus en détail

L INDUSTRIE DU VEAU LOURD AU QUÉBEC

L INDUSTRIE DU VEAU LOURD AU QUÉBEC L INDUSTRIE DU VEAU LOURD AU QUÉBEC Le minicolloque en région 11 septembre 2015 Rémi Laplante m.v. ORDRE DU JOUR Portrait de la production du veau lourd (lait/grain) Quelques défis de l industrie Initiatives

Plus en détail

BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE SUPERVISION DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES ET FINANCIERS ET STABILITE FINANCIERE

BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE SUPERVISION DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES ET FINANCIERS ET STABILITE FINANCIERE BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE SUPERVISION DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES ET FINANCIERS ET STABILITE FINANCIERE INSTITUTION : DATE DE CONTROLE : SUPERVISEUR : PERSONNES INTERROGEES : RESUME DES

Plus en détail

Exigences pour les éleveurs

Exigences pour les éleveurs Agence canadienne d inspection des aliments Canadian Food Inspection Agency Exigences pour les éleveurs Programme d identification et de traçabilité des animaux d élevage Deuxième version Le programme

Plus en détail

TRAVAIL SÉCURITAIRE NB PROFIL DU POSTE. Membre du conseil d administration Le 18 novembre 2010 TITRE DU POSTE : DATE D APPROBATION : AUTORITÉ

TRAVAIL SÉCURITAIRE NB PROFIL DU POSTE. Membre du conseil d administration Le 18 novembre 2010 TITRE DU POSTE : DATE D APPROBATION : AUTORITÉ TRAVAIL SÉCURITAIRE NB PROFIL DU POSTE TITRE DU POSTE : DATE D APPROBATION : Membre du conseil d administration Le 18 novembre 2010 TRAVAIL SÉCURITAIRE NB Travail sécuritaire NB est un organisme public

Plus en détail

HARMONISATION DES PROGRAMMES NATIONAUX DE SUIVI ET DE SURVEILLANCE DE L ANTIBIORÉSISTANCE

HARMONISATION DES PROGRAMMES NATIONAUX DE SUIVI ET DE SURVEILLANCE DE L ANTIBIORÉSISTANCE CHAPITRE 6.7. HARMONISATION DES PROGRAMMES NATIONAUX DE SUIVI ET DE SURVEILLANCE DE L ANTIBIORÉSISTANCE Article 6.7.1. Objectif Le présent chapitre fournit des critères pour : 1. l élaboration de programmes

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE

INFORMATIONS SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE INFORMATIONS SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE Filières ovine et caprine Organismes ayant participé à la rédaction : FNO, FNEC, CNBL, Coop de France Bétail et Viande, FFCB, FMBV, FNEAP, FNICGV, SNIV-SNCP, DGAl,

Plus en détail

Chicken Farmers of Ontario Règlement sur les frais de permis, redevances, frais de service et sanctions n o

Chicken Farmers of Ontario Règlement sur les frais de permis, redevances, frais de service et sanctions n o Chicken Farmers of Ontario Règlement sur les frais de permis, redevances, frais de service et sanctions n o 2486-2014 Réglement établi en vertu de de la : Loi sur la commercialisation des produits agricoles

Plus en détail

Modèle de classification provisoire FONCTION SÉCURITÉ

Modèle de classification provisoire FONCTION SÉCURITÉ Modèle de classification provisoire FONCTION SÉCURITÉ La présente structure modèle de classification des documents traite de la fonction sécurité, des étapes du processus opérationnel élaboré pour remplir

Plus en détail

Le comité de vérification a les responsabilités suivantes : A. Surveiller la présentation de l information financière

Le comité de vérification a les responsabilités suivantes : A. Surveiller la présentation de l information financière COMITÉ DE VÉRIFICATION Le comité de vérification («comité de vérification») est nommé par le conseil d administration («conseil») de 5N Plus inc. pour l aider à s acquitter de sa responsabilité de surveillance

Plus en détail

INFLUENZA AVIAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS

INFLUENZA AVIAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS INTRODUCTION INFLUENZA AVIAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS ÉTAT DE SITUATION AU 1 JUIN 2015 Avec les cas détectés d Influenza aviaire en Colombie-Britannique, en Ontario et dans plusieurs États américains,

Plus en détail

CONTROLE DU BIEN-ETRE DES ANIMAUX

CONTROLE DU BIEN-ETRE DES ANIMAUX Organisme pour la sécurité et la qualité de la chaîne alimentaire P. 1/6 CONTROLE DU BIEN-ETRE DES ANIMAUX 1. AUTORITÉS COMPÉTENTES L Administration des services vétérinaires travaille sous la compétence

Plus en détail