Étiquettes approuvées pour les porcs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étiquettes approuvées pour les porcs"

Transcription

1 Étiquettes approuvées pour les porcs Programme d identification et de traçabilité des animaux d élevage VERSION 1 1 er juillet 2014

2 Les étiquettes approuvées sous le programme national d'identification et de traçabilité des animaux d élevage sont décrites dans le présent document. Toutefois, veuillez noter que la liste officielle des étiquettes approuvées, utilisée dans la vérification de conformité des exigences fédérales en matière d'identification des animaux, est disponible à l'adresse suivante: Historique du document Version Date Modification(s) effectuées Liste et description des étiquettes recommandées pour approbation lorsque les exigences en vigueur entreront en vigueur le 1 er juillet Les modifications au Règlement sur la santé des animaux entrent en vigueur. Les étiquettes POR 01 01A, POR 01 01B, POR 01 02A, POR 01 02B, POR 01 03A, POR 01 03B, POR et POR sont approuvées dans le cadre du programme TRACE SGGDI # Page 2 de 14

3 Contexte Les exigences quant à d identification et de la tenue de registre et de déclaration de mouvements d animaux sont prévues dans la Partie XV du Règlement sur la santé des animaux. Les étiquettes utilisées dans le cadre du Programme d identification et de traçabilité des animaux d élevage sont approuvées et peuvent être révoquées par le Ministre d agriculture et agro alimentaire Canada. Cette autorité a été désignée au Gestionnaire national du Programme d identification et de traçabilité des animaux d élevage à l Agence canadienne d inspection des aliments (ACIA). Les critères d approbation et de révocation des étiquettes sont stipulés dans le Cadre d approbation et de révocation des identifiants d animaux (SSGDI # ) et à l article 173 du Règlement : 173. (1) Le ministre peut approuver ou révoquer une étiquette, une puce ou un autre indicateur servant à l identification des animaux ou des carcasses d animaux pour l application de la présente partie. (2) Avant d approuver une étiquette, une puce ou un autre indicateur, le ministre prend en considération les critères suivants : a) l étiquette, la puce ou l indicateur porte un numéro d identification qui lui est unique; b) l étiquette, la puce ou l indicateur ne peut être facilement modifié ou autrement falsifié; c) l étiquette, la puce ou l indicateur ne peut être facilement contrefait; d) le numéro d identification peut être lu facilement et correctement; e) l étiquette, la puce ou l indicateur est conçu de manière à rester en place sur l animal sur lequel il est apposé. (3) Avant de révoquer une étiquette approuvée, une puce ou un indicateur, le ministre prend en considération le fait que d autres étiquettes, puces ou indicateurs offrent des performances améliorées quant aux critères énoncés aux alinéas (2)b) à e). Une des responsabilités de l administrateur responsable est d évaluer des étiquettes et de formuler des recommandations au Ministre quant à leur approbation ou révocation. L Agence canadienne d identification des bovins (ACIB CCIA) est reconnue comme l administrateur responsable pour les bovins, bison et ovins; et le Conseil canadien du porc est l administrateur responsable des porcs et des sangliers d élevage. L ACIA a également reçu et examiné des recommandations d Agri Traçabilité Québec (ATQ), de la Fédération canadienne de moutons (FCM CSF), et l Identification nationale des bovins laitiers (INBL NLID). Différents types d identificateurs sont approuvés dans le marché intérieur pour les porcs sous le Programme d identification et de traçabilité des animaux d élevage (TRACE) : Des étiquettes à l oreille portant un numéro d identification unique à l animal en suivant la norme ISO 11784; Des étiquettes à l oreille portant une marque de troupeau unique à une installation; Des tatouages avec frappe portant une marque de troupeau unique à une installation SGGDI # Page 3 de 14

4 Ce document porte seulement sur les deux premiers types d identificateurs. Étiquettes à l oreille avec numéros d identification ISO Ces étiquettes portent le logo officiel de l administrateur responsable ainsi qu un numéro d identification unique suivant la norme d ISO, c. à d. 15 chiffres dont les trois premiers identifient le pays suivant la norme d ISO («124» pour le Canada). Un code national d identification suit le code de pays, soit entre les bits 27 et 64. Les trois premiers chiffres du code national d identification sont alloués par l ACIA et peuvent correspondre à des bases de données, des races animales, etc. Les derniers neuf chiffres du code national d identification est unique à l animal. Une des exigences de la norme d ISO est : «La garantie du caractère unique du code national d identification relève de la responsabilité nationale. Si nécessaire, des séries de numéros peuvent être attribuées aux espèces et/ou aux fabricants; cette pratique n est toutefois pas normalisée. L idéal serait que chaque pays gère une base de données centrale dans laquelle tous les codes émis sont enregistrés, ainsi qu une référence à la base de données permettant d obtenir l information relative à l animal correspondant». Afin d assurer le caractère unique des étiquettes approuvées, l ACIA a fourni une plage de numéros d identification selon les espèces (voir le Tableau 1). Pour chaque plage, un sous ensemble de numéros d identification a également été fourni à l ACIB, à ATQ et à l Identification nationale des bovins laitiers (INBL). Ces organismes seront chargés d attribuer les étiquettes approuvées (c. à d, de demander aux fabricants de produire des étiquettes approuvées sur lesquelles figure un numéro d identification tiré de la plage pertinente). Tableau 1. Plages des numéros d identification attribués par étiquette approuvée Bovins : 124,000,000,000, ,000,299,999,999 Bisons : 124,000,300,000, ,000,304,999,999 Ovins : 124,000,310,000, ,000,319,999, ,000,500,000, ,000,549,999,999 Cervidés : 124,000,330,000, ,000,334,999,999 Chèvres : 124,000,340,000, ,000,344,999,999 Porcs : 124,000,400,000, ,000,499,999,999 Chevaux : 124,000,550,000, ,000,559,999,999 Étiquettes à l oreille avec marque de troupeau En ce qui concerne le système de traçabilité des porcs, l administrateur responsable peut attribuer ou faire attribuer un numéro d identification à une installation dans le but que ce numéro soit appliqué à l aide d une des méthodes suivantes : SGGDI # Page 4 de 14

5 o par tatouage au marteau approuvé, aux porcs destinés à l abattage; o par un identificateur servant à l identification des porcs destinés à l exportation. Composé de cinq caractères alphanumériques, le numéro d identification indiqué par le tatouage au marteau, communément appelé «marque de troupeau» désigne une installation (voir Tableau 2). Il est à noter que les marques de troupeau peuvent être utilisées sur des étiquettes approuvées posées sur les porcs transportés vers des parcs de rassemblement. Des pays étrangers reconnaissent des étiquettes à l oreille avec marque de troupeau pour fins d importation. Tableau 2. Attribution des numéros des marques de troupeau pour les porcs Province Format des numéros des Province Format des numéros des marques de troupeau 1 marques de troupeau 1 Terre Neuve et Labrador Aucun format établi; peu d exploitations Ontario xxxx5 xxxx7 {1 5}xxx9 Nouvelle Écosse 6xxx9 Manitoba xxxx8 {5 7}xxx2 Île du Prince Édouard {0 4}xxx2 Saskatchewan {0 6}xxx4 Nouveau Brunswick 7xxx4 Alberta xxxx6 Québec {0 8}xxx0 {0 9}xxx1 {0 9}xxx3 Colombie Britannique 9xxx0 Exigences d identification spécifiques aux porcs Les étiquettes avec numéro ISO sont posées aux : porcs saillis quittant leur ferme d origine (en alternative, ils peuvent être identifiés avec un tatouage avec frappe approuvé si transportés vers un abattoir); porcs gardés dans un parc de rassemblement pour une durée de plus de 96 heures; porcs transportés vers les marchés de vente aux enchères, les expositions, les stations d épreuve et les centres d insémination. Des pays étrangers reconnaissent des étiquettes à l oreille avec marque de troupeau pour fins d importation. 1 Tous les caractères attribués de façon aléatoire (c. à d., x) sont des chiffres ou de lettres SGGDI # Page 5 de 14

6 Liste des étiquettes approuvées pour les porcs POR 01 01A POR 01 01B POR 01 02A POR 01 02B POR 01 03A POR 01 03B POR POR Étiquette non électronique du CCP à poser à l oreille des porcs, partie mâle de forme trapézoïdale, numéro ISO et six (6) caractères alphanumériques pour la régie, code du fabricant: CPCAIDS01 Étiquette non électronique du CCP à poser à l oreille des porcs, partie mâle de forme trapézoïdale, cinq (5) caractères alphanumériques pour désigner la marque de troupeau et six (6) caractères alphanumériques pour la régie, code du fabricant: CPCPID001 Étiquette non électronique du CCP à poser à l oreille des porcs, partie mâle de forme rectangulaire, numéro ISO et six (6) caractères alphanumériques pour la régie, code du fabricant: CPCAIDS03 Étiquette non électronique du CCP à poser à l oreille des porcs, partie mâle de forme rectangulaire, cinq (5) caractères alphanumériques pour désigner la marque de troupeau et six (6) caractères alphanumériques pour la régie, code du fabricant: CPCPIDS03 Étiquette non électronique du CCP à poser à l oreille des porcs, utilisation avec porcelets, partie mâle de forme triangulaire, numéro ISO, code du fabricant: CPCAID005 Étiquette non électronique du CCP à poser à l oreille des porcs pour fins d exportation, partie mâle de forme triangulaire, cinq (5) caractères alphanumériques pour désigner la marque de troupeau, code du fabricant: CPCPID005 Étiquette électronique du CCP à poser à l oreille des porcs, technologie FDX, partie mâle de forme trapézoïdale, numéro ISO et six (6) caractères alphanumériques pour la régie, code du fabricant: CPCEIDS31 Étiquette électronique du CCP à poser à l oreille des porcs, technologie FDX, partie mâle de forme rectangulaire, numéro ISO et six (6) caractères alphanumériques pour la régie, code du fabricant: CPCEIDS SGGDI # Page 6 de 14

7 Code d identification de l ACIA : POR-01-01A Code d identification du fabricant : CPCAIDS01 Couleurs des étiquettes approuvées : Jaune Blanc Rose Identification visuelle : Poids: 2.5 g Poids: 3.9 g SGGDI # Page 7 de 14

8 Code d identification de l ACIA : POR-01-01B Code d identification du fabricant : CPCPID001 Couleurs des étiquettes approuvées: Jaune Blanc Rose Identification visuelle : Poids: 2.5 g Poids: 3.9 g SGGDI # Page 8 de 14

9 Code d identification de l ACIA : POR-01-02A Code d identification du fabricant : CPCAIDS03 Couleurs des étiquettes approuvées: Jaune Blanc Rose Identification visuelle : Poids: 2.5 g Poids: 4.6 g SGGDI # Page 9 de 14

10 Code d identification de l ACIA : POR-01-02B Code d identification du fabricant : CPCPIDS03 Couleurs des étiquettes approuvées: Jaune Blanc Rose Identification visuelle : Poids: 2.5 g Poids: 4.6 g SGGDI # Page 10 de 14

11 Code d identification de l ACIA : POR-01-03A Code d identification du fabricant : CPCAID005 N.B. : cette étiquette a été approuvée pour les porcelets Couleurs des étiquettes approuvées: Jaune Identification visuelle : couple M17/F18 Poids: 2.1 g Poids: 1.7 g SGGDI # Page 11 de 14

12 Code d identification de l ACIA : POR-01-03B Code d identification du fabricant : CPCPID005 Note: cette étiquette a été approuvée pour fins d exportation (dans l éventualité que le pays importateur approuve telle étiquette avec une marque de troupeau) Couleurs des étiquettes approuvées: Jaune Identification visuelle : couple M17/F18 Poids: 2.1 g Poids: 1.7 g SGGDI # Page 12 de 14

13 Code d identification de l ACIA : POR Couple électronique Code d identification du fabricant : CPCEIDS31 Technologie FDX Couleurs des étiquettes approuvées: Jaune Couple électronique : Poids: 3.7 g Poids: 3.9 g SGGDI # Page 13 de 14

14 Code d identification de l ACIA : POR Couple électronique Code d identification du fabricant : CPCEIDS33 Technologie FDX Couleurs des étiquettes approuvées: Jaune Couple électronique : Poids: 3.7 g Poids: 4.6 g SGGDI # Page 14 de 14

Étiquettes approuvées pour les bisons

Étiquettes approuvées pour les bisons Étiquettes approuvées pour les bisons Programme d identification et de traçabilité des animaux d élevage VERSION 4 2014/03/31 Les étiquettes approuvées sous le programme national d'identification et de

Plus en détail

PROGRAMME D IDENTIFICATION ET DE TRAÇABILITÉ DES ANIMAUX D ÉLEVAGE

PROGRAMME D IDENTIFICATION ET DE TRAÇABILITÉ DES ANIMAUX D ÉLEVAGE PROGRAMME D IDENTIFICATION ET DE TRAÇABILITÉ DES ANIMAUX D ÉLEVAGE LISTE DES ÉTIQUETTES RÉVOQUÉES POUR LE SECTEUR BOVIN Version 1 Le 3 novembre 2010 ANNEXE. LISTE DES ÉTIQUETTES RÉVOQUÉES POUR LE SECTEUR

Plus en détail

Un seul système national d étiquetage. pour l industrie laitière canadienne

Un seul système national d étiquetage. pour l industrie laitière canadienne Un seul système national d étiquetage pour l industrie laitière canadienne Table des matières Un seul système national d étiquetage pour les sujets laitiers. 1 Le système à trois modes de lecture fonctionne

Plus en détail

Manuel de référence JUILLET 2015

Manuel de référence JUILLET 2015 1 Manuel de référence JUILLET 2015 REMERCIEMENTS Le volet Traçabilité animale est financé conjointement par Agriculture et Agroalimentaire Canada ainsi que par Les Producteurs laitiers du Canada. Les Producteurs

Plus en détail

Programme volontaire de certification des troupeaux à l égard de la Tremblante Exigences pour la demande d avancement

Programme volontaire de certification des troupeaux à l égard de la Tremblante Exigences pour la demande d avancement Programme volontaire de certification des troupeaux à l égard de la Tremblante Exigences pour la demande d avancement Frais administratifs : Des frais d inscription annuels de 50 $/heure, plus la TVH ou

Plus en détail

Chapitre 3 bis. Sanitel

Chapitre 3 bis. Sanitel Chapitre 3 bis Sanitel Le système belge pour l Identification et l enregistrement des animaux. Associations régionales ARSIA : association régionale de santé et d identification animale http://www.arsia.be/

Plus en détail

IOC 2010 Support à destination des éleveurs caprins CR n 00 10 78 010

IOC 2010 Support à destination des éleveurs caprins CR n 00 10 78 010 Identification électronique des caprins ELEVEUR IOC 2010 Support à destination des éleveurs caprins CR n 00 10 78 010 La règlementation Le règlement européen 21/2004: les deux étapes Les textes français

Plus en détail

Identification des porcs

Identification des porcs Identification des porcs JE VAIS ACQUERIR OU JE DETIENS DES PORCS, QUE DOIS JE FAIRE? Je prends contact avec l'ede qui va m'attribuer un numéro d'exploitation et un indicatif de marquage unique pour mon

Plus en détail

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire»

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» «Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» Forum agricole et agroalimentaire, 12 février 2015, Albanel PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE L ABATTOIR COMME

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants -

ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants - ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants - La traçabilité a été et est encore aujourd hui au cœur des discussions au niveau provincial,

Plus en détail

Ventes de véhicules automobiles neufs

Ventes de véhicules automobiles neufs N o 63-007-X au catalogue Ventes de véhicules automobiles neufs Février 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données

Plus en détail

En France, l identification des élevages de porcs est gérée par un organisme départemental

En France, l identification des élevages de porcs est gérée par un organisme départemental Traçabilité de la viande de porc en France : identification des lieux d élevage et des animaux Jean Dagorn En France, l identification des élevages de porcs est gérée par un organisme départemental (EDE).

Plus en détail

Au Canada, il existe dans toutes les

Au Canada, il existe dans toutes les Guide des normes de travail minimales, des retenues salariales et de l assurance-emploi au Canada Au Canada, il existe dans toutes les administrations, c est-à-dire fédérale, provinciales et territoriales,

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie Voici le Programme de salubrité des aliments à la ferme pour le bœuf- Bœuf Qualité Plus-

Plus en détail

NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES

NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES ANNEXE NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES Janvier 2012 NOTES DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI Les formulaires ci-joints

Plus en détail

NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI

NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI Ce document est tiré du «Manuel d application des taxes sur les produits et services» écrit par M. Henri Duquette, CGA, BAA et publié par CCH, en collaboration

Plus en détail

DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR

DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR MÉMOIRE DE L ORDRE DES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE L AGRICULTURE, DES PÊCHERIES ET DE L ALIMENTATION DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR LE PROJET DE LOI N O 97 (Loi visant

Plus en détail

Ordonnance sur les épizooties

Ordonnance sur les épizooties Ordonnance sur les épizooties (OFE) Modification du 23 juin 2004 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 27 juin 1995 sur les épizooties 1 est modifiée comme suit: Remplacement d expressions:

Plus en détail

ESTIMATION DU COÛT DE RÉCUPÉRATION DES ANIMAUX MORTS

ESTIMATION DU COÛT DE RÉCUPÉRATION DES ANIMAUX MORTS Article du Centre de développement du porc du Québec inc. publié dans Porc Québec - Avril 2004 RÉJEAN LEBLANC, AGROÉCONOMISTE, CDPQ ESTIMATION DU COÛT DE RÉCUPÉRATION DES ANIMAUX MORTS Les coûts associés

Plus en détail

Conseil des ministres responsables des transports et de la sécurité routière. Réseau routier national du Canada Un aperçu

Conseil des ministres responsables des transports et de la sécurité routière. Réseau routier national du Canada Un aperçu Conseil des ministres responsables des transports et de la sécurité routière Réseau routier national du Canada Un aperçu Avril 28 Introduction Le Réseau routier national (RRN) du Canada a été créé en 1988

Plus en détail

Monsieur le Ministre de l Agriculture de l Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales 78, rue de Varenne 75007 PARIS

Monsieur le Ministre de l Agriculture de l Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales 78, rue de Varenne 75007 PARIS OABA DÉPLIANT 3 VOLETS 2/05/03 14:24 Page 1 Monsieur le Ministre de l Agriculture de l Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales 78, rue de Varenne 75007 PARIS Carte à renvoyer sous enveloppe avec

Plus en détail

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Ébauche datée du 22 mai 2002 Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Rapport annuel au Secrétariat de l ACI Bureau de la consommation, Industrie Canada,

Plus en détail

Pesée et Identification Electronique. Nous avons les solutions!

Pesée et Identification Electronique. Nous avons les solutions! Pesée et Identification Electronique Nous avons les solutions! 1 Sommaire : LA pesée Quelles solutions pour peser mes animaux? 3 Pourquoi Peser? 3 Indicateurs de pesée et collecteurs de données 4 arres

Plus en détail

Annexe technique. Au Point Les taxes sur la masse salariale : quel impact pour les travailleurs? Sources complètes du Tableau 1 :

Annexe technique. Au Point Les taxes sur la masse salariale : quel impact pour les travailleurs? Sources complètes du Tableau 1 : Annexe technique Au Point Les taxes sur la masse salariale : quel impact pour les travailleurs? Sources complètes du Tableau 1 : Commission, Rapport annuel de gestion 2013-2014, septembre 2014, p. 78;

Plus en détail

Procédure d assurance stabilisation

Procédure d assurance stabilisation Procédure d assurance stabilisation DOCUMENT PRÉPARÉ PAR DIRECTION DE L INTÉGRATION DES PROGRAMMES Applicable à partir de l année d assurance 2014 Page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. Animaux admissibles ou considérés

Plus en détail

Ordonnance sur les épizooties

Ordonnance sur les épizooties Ordonnance sur les épizooties (OFE) Modification du 9 avril 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 27 juin 1995 sur les épizooties 1 est modifiée comme suit: Art. 43, al. 3 3 Il est interdit

Plus en détail

Activités régionales de Skills/Compétences Canada (SCC) Hiver Printemps 2014 www.skillscompetencescanada.com

Activités régionales de Skills/Compétences Canada (SCC) Hiver Printemps 2014 www.skillscompetencescanada.com Activités régionales de Skills/Compétences Canada (SCC) Hiver Printemps 2014 www.skillscompetencescanada.com Organisme membre Activités Date, heure, endroit Détails SCC Alberta www.skillsalberta.com 22

Plus en détail

Accord de libre circulation au Québec

Accord de libre circulation au Québec Accord de libre circulation au Québec Le 15 octobre 2009 Winnipeg (Manitoba) Introduction FÉDÉRATION DES ORDRES PROFESSIONNELS DE JURISTES DU CANADA Le présent accord a pour objectif d étendre la portée

Plus en détail

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants.

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 01 CONCOURS TREMPLIN 2014 1. Règlement obligatoire Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 2. Objectif du concours Le

Plus en détail

Comment positionner mon entreprise porcine dans le Québec de demain BenoitTurgeon Turgeon, agr. CDPQ

Comment positionner mon entreprise porcine dans le Québec de demain BenoitTurgeon Turgeon, agr. CDPQ Photoo : gracieuseté de F. Ménard Photoo : gracieuseté du CIPQ Comment positionner mon entreprise porcine dans le Québec de demain BenoitTurgeon Turgeon, agr. CDPQ Plan de travail Un monde en changement

Plus en détail

La Certification Biologique- Par France Gravel Directrice Ecocert Canada

La Certification Biologique- Par France Gravel Directrice Ecocert Canada La Certification Biologique- Par France Gravel Directrice Ecocert Canada Plan de la présentation Ecocert Canada Processus de certification Les normes L audit Référentiels étrangers Ecocert Canada Historique

Plus en détail

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010 2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 21 L économie mondiale continue d exercer une tension sur la reprise nord américaine, puisque les préoccupations liées

Plus en détail

Numéro du rapport : 6713216. Aucun dossier sur les droits de rétention trouvé. Ontario (Normal)

Numéro du rapport : 6713216. Aucun dossier sur les droits de rétention trouvé. Ontario (Normal) RAPPORT D HISTORIQUE DE VÉHICULE DÉTAILS RELATIFS AU VÉHICULE : DÉTAILS DU RAPPORT : NIV : WP1AC29PX5LXXXXXX Numéro du rapport : 6713216 Année / Marque / Modèle : 2005 Porsche Date du rapport : 2015 06

Plus en détail

La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses

La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses Cette fiche de données sur la sécurité économique analyse les caractéristiques des dépenses au Canada en examinant les aspects suivants : - Les dépenses

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Section Revenu à la retraite et fiscalité Avril 2004 Note : Le présent document est tiré du Portrait de l établissement et du retrait

Plus en détail

Base de données sur le taux d imposition des sociétés :

Base de données sur le taux d imposition des sociétés : Base de données sur le taux d imposition des sociétés : Canada et les provinces, de 1960 à 2005 par Sean A. Cahill Agriculture et agroalimentaire Canada Mars 2007 BASE DE DONNÉES SUR LE TAUX D IMPOSITION

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES. CSA W47.1, W47.2 et W186

GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES. CSA W47.1, W47.2 et W186 GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES CSA W47.1, W47.2 et W186 Page 1 de 14 Objet Le but du présent document est d aider les compagnies à rencontrer les exigences de

Plus en détail

lait 3,25 %, 15 p. 100; le lait écrémé, 10,5 p. 100; le lait au chocolat, 5,5 p. 100; le babeurre, 0,5 p. 100; et le lait de poule, 0,3 p. 100.

lait 3,25 %, 15 p. 100; le lait écrémé, 10,5 p. 100; le lait au chocolat, 5,5 p. 100; le babeurre, 0,5 p. 100; et le lait de poule, 0,3 p. 100. Profil du secteur : Lait et crème 1. Description Deux facteurs apparemment opposés semblent entraîner le marché intérieur du lait de consommation, soit la recherche d aliments plus salubres et plus nutritifs

Plus en détail

SYSTÈMES D'INFORMATION SUR LES APPRENTIS INSCRITS PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX MANUEL DES ÉLÉMENTS

SYSTÈMES D'INFORMATION SUR LES APPRENTIS INSCRITS PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX MANUEL DES ÉLÉMENTS SYSTÈMES D'INFORMATION SUR LES APPRENTIS INSCRITS PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX MANUEL DES ÉLÉMENTS Statistique Canada Avril 2005 2 DESCRIPTION GÉNÉRALE Le présent manuel décrit les éléments qui sont intégrés

Plus en détail

RCSZ. RCSZ Réseau canadien de surveillance zoosanitaire. Forum national sur la santé et le bienêtre des animaux d élevage

RCSZ. RCSZ Réseau canadien de surveillance zoosanitaire. Forum national sur la santé et le bienêtre des animaux d élevage Réseau canadien de surveillance zoosanitaire Forum national sur la santé et le bienêtre des animaux d élevage 4 décembre 2013 Ottawa (Ontario) Jim Goltz et Harold Kloeze 1 Aperçu de la présentation 1.

Plus en détail

RECUEIL SOMMET DE L ÉLEVAGE 2009 IDENTIFICATION ÉLECTRONIQUE DES BOVINS, OVINS ET CAPRINS

RECUEIL SOMMET DE L ÉLEVAGE 2009 IDENTIFICATION ÉLECTRONIQUE DES BOVINS, OVINS ET CAPRINS RECUEIL IDENTIFICATION ÉLECTRONIQUE DES BOVINS, OVINS ET CAPRINS SOMMET DE L ÉLEVAGE 2009 Institut de l Élevage, 149 rue de Bercy, 75595 PARIS Cedex 12 Boucle électronique officielle : questions-réponses

Plus en détail

Réalisé par : Centre d expertise en production ovine du Québec. Rapport final. Rédigé par : Marie Vachon, agr., responsable en recherche

Réalisé par : Centre d expertise en production ovine du Québec. Rapport final. Rédigé par : Marie Vachon, agr., responsable en recherche Rapport final Essai des logiciels Gestion Informatisée de Bergerie (GIB) et Carnet Informatisé de Bergerie (CIB) à la Ferme du Centre d expertise en production ovine du Québec. Centre d expertise en production

Plus en détail

Explication de la valeur des terres agricoles

Explication de la valeur des terres agricoles FAC économie agroalimentaire: Explication de la valeur des terres agricoles L été 2015 de la valeur des terres agricoles 1 Introduction L agriculture et un secteur diversifié et complexe. Comme tout dirigeant

Plus en détail

Observation statistique

Observation statistique 2. APERÇU DES RÉSULTATS DU RENDEMENT Observation statistique s. Les résultats présentés dans ce rapport sont fondés sur des échantillons. Des échantillons distincts ont été sélectionnés pour chaque instance

Plus en détail

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU RÉSUMÉ Une étude de Tristat Resources commandée par l Institut Broadbent démontre que la majorité des

Plus en détail

La fiscalité municipale au Canada

La fiscalité municipale au Canada La fiscalité municipale au Canada Problématique et solution Atelier au congrès de l AEMQ Samedi le 31 mai 2008 Par : Pierre Huot,, É.A. Robin Hémond,, É.A. Situation actuelle Un marché résidentiel en croissance

Plus en détail

INTÉRÊTS en bref nouvelles importantes sur les garanties collectives

INTÉRÊTS en bref nouvelles importantes sur les garanties collectives Augmentation des tarifs dentaires provinciaux en 2012 Le moment est venu pour les associations dentaires de la plupart des provinces et territoires de publier leurs tarifs annuels. Généralement, on observe

Plus en détail

Sachez stocker 8. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 8. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Détection et surveillance des fuites Les systèmes de stockage sans confinement secondaire ou encore munis de réservoirs

Plus en détail

HACCP et ISO 22000 au Québec et Canada,

HACCP et ISO 22000 au Québec et Canada, HACCP et ISO 22000 au Québec et Canada, bref apercu Christine Dupuis, christine.dupuis@bnq.qc.ca CRIQ-QC, 19 octobre 2006 Sommaire Contexte canadien et québécois pour HACCP Quelques chiffres Le programme

Plus en détail

http://cadth.ca/fr/events/cadth-2015-sympos

http://cadth.ca/fr/events/cadth-2015-sympos NOTRE ÉVÈNEMENT Depuis 2005, l ACMTS organise un symposium annuel afin de fournir aux intervenants intéressés du domaine de la santé un forum de rencontre et d échange d idées qui leur permet d accéder

Plus en détail

N o 23-222-X au catalogue. Statistiques d aquaculture

N o 23-222-X au catalogue. Statistiques d aquaculture N o 23-222-X au catalogue Statistiques d aquaculture 2010 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

Questionnaires d enquête Activités de surveillance et chercheurs

Questionnaires d enquête Activités de surveillance et chercheurs Questionnaires d enquête Activités de surveillance et chercheurs universitaires dans le domaine de l évaluation des risques pour la santé des animaux Le savoir au service du public Questionnaires d enquête

Plus en détail

Assemblée générale annuelle FCM Le mardi 23 novembre 2004 Temple Gardens Mineral Spa Moose Jaw (Saskatchewan)

Assemblée générale annuelle FCM Le mardi 23 novembre 2004 Temple Gardens Mineral Spa Moose Jaw (Saskatchewan) Assemblée générale annuelle FCM Le mardi 23 novembre 2004 Temple Gardens Mineral Spa Moose Jaw (Saskatchewan) Participants : Fred Baker, Vince Stutzki, John Hemsted, Ian Clarke, Penny Greenwood, Jonathan

Plus en détail

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3 Alberta Afin de bénéficier de la couverture en matière de soins de santé de l Alberta, le résident doit demeurer physiquement en Alberta pendant au moins 183 jours au cours d une période de douze mois

Plus en détail

MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE. Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017

MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE. Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017 MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) CCTP Alimentation

Plus en détail

Faire pucer son cheval, c est obligatoire avant le 1 er janvier 2008. Dossier de Presse LES HARAS NATIONAUX, PARCE QU IL Y A DES HOMMES ET DES CHEVAUX

Faire pucer son cheval, c est obligatoire avant le 1 er janvier 2008. Dossier de Presse LES HARAS NATIONAUX, PARCE QU IL Y A DES HOMMES ET DES CHEVAUX Dossier de Presse Mai 2007 Contact presse Hélène de Becdelièvre Chargée de communication 83-85 boulevard V. Auriol 75013 Paris 06 30 10 03 12 www.haras-nationaux.fr Offrez une sécurité et une garantie

Plus en détail

Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario. Questions intergouvernementales INDEX N O : MJ300-100

Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario. Questions intergouvernementales INDEX N O : MJ300-100 Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario SECTION : INDEX N O : TITRE : APPROUVÉ PAR : Questions intergouvernementales MJ300-100 Changer la province d enregistrement

Plus en détail

UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières

UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières Guide sur l application des TAXES À LA CONSOMMATION (incluant la TVH pour la province de l Ontario en vigueur le 1 er juillet 2010) Mai 2010 Guide sur l application

Plus en détail

Pratiques d identification des animaux

Pratiques d identification des animaux 1 Pratiques d identification des animaux SECTION 3 Dans la mesure du possible, les systèmes d identification animale devraient être mis en place au niveau de la production primaire afin de donner la possibilité

Plus en détail

Vérification des contrôles et de la sécurité liés à l impression des chèques prioritaires. Énoncé du vérificateur... 1

Vérification des contrôles et de la sécurité liés à l impression des chèques prioritaires. Énoncé du vérificateur... 1 Vérification des contrôles et de la sécurité liés à l impression des chèques prioritaires RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Mai 2004 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

23 mai 2003 Vol. 16 N o 21. Sommaire

23 mai 2003 Vol. 16 N o 21. Sommaire ISSN 1012-5310 23 mai 2003 Vol. 16 N o 21 Sommaire Encéphalopathie spongiforme bovine au Canada 125 Maladie de Newcastle à Taipei China 127 Influenza aviaire hautement pathogène aux Pays-Bas : rapport

Plus en détail

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est Suite à la récente crise constitutionnelle, un nouveau sondage démontre que les Canadiens manquent de connaissances élémentaires sur le système parlementaire canadien La moitié des Canadiens (51%) croient

Plus en détail

Canada-Vietnam. Pascal Tremblay. Publication n o 2014-60-F Le 22 juillet 2014

Canada-Vietnam. Pascal Tremblay. Publication n o 2014-60-F Le 22 juillet 2014 Canada-Vietnam Publication n o 214-6-F Le 22 juillet 214 Pascal Tremblay Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires La Série

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

ESSAIS DE MISE EN MARCHÉ

ESSAIS DE MISE EN MARCHÉ 13.1 OBJECTIFS................................................................. 13-1 13.1.1 Objectifs de ce chapitre.................................................... 13-1 13.1.2 Objectifs d un essai

Plus en détail

PÉRENNISER NOS RÉGIMES À PRESTATIONS DÉTERMINÉES: UN DÉFI DE TAILLE

PÉRENNISER NOS RÉGIMES À PRESTATIONS DÉTERMINÉES: UN DÉFI DE TAILLE PÉRENNISER NOS RÉGIMES À PRESTATIONS DÉTERMINÉES: UN DÉFI DE TAILLE Présentation au SEPB Par Marie Josée Naud, conseillère à la FTQ L état des lieux au Canada 2 Les cinq étages du système de retraite canadien

Plus en détail

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada La transformation de l ACIA Raison d être o Mondialisation et concentration

Plus en détail

Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n

Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n o 6 Avis favorable la commission des études le 16 novembre

Plus en détail

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique Personne-ressource : Paige Ward Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM BULLETIN N o 0494 P Le 3 octobre 2011 Politique Aux

Plus en détail

Ordonnance sur les épizooties

Ordonnance sur les épizooties Version provisoire - Seule la version publiée dans le Recueil officiel du droit fédéral RO fait foi Ordonnance sur les épizooties (OFE) Modification du 20 juin 2014 Le Conseil fédéral suisse arrête: I

Plus en détail

Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux

Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux (Ordonnance sur la BDTA) Modification du 25 juin 2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 novembre 2005 sur la BDTA

Plus en détail

Profitez de l aide financière du gouvernement!

Profitez de l aide financière du gouvernement! » LISTE DES PROGRAMMES EN AGROALIMENTAIRE Notez qu il s agit d une liste non exhaustive des programmes; d autres aides peuvent exister. Profitez de l aide financière du gouvernement! CULTIVONS L AVENIR

Plus en détail

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Le présent sondage vise à évaluer l efficacité des services de soutien du travail de promotion du commerce extérieur

Plus en détail

Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire

Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative à la mise en œuvre du protocole régissant les échanges transfrontaliers d animaux de boucherie et volailles d abattage entre

Plus en détail

Rapport annuel. Secteur des transports

Rapport annuel. Secteur des transports Rapport annuel Secteur des transports Présenté par : Le Conseil des ministres responsables des transports et de la sécurité routière À l intention du Comité des ministres sur le commerce intérieur Septembre

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPÈCES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACÉES D EXTINCTION (CITES)

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPÈCES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACÉES D EXTINCTION (CITES) FORMULAIRE DE DEMANDE DE CERTIFICAT DE CIRCULATION PROVISOIRE POUR importer, exporter ou réexporter temporairement des animaux vivants, des plantes vivantes ou des parties d animaux, des parties de plantes

Plus en détail

From the. Traçabilité - espèces multiples et collaboration du gouvernement. Dans ce numéro... PARTENAIRE FÉDÉRATION CANADIENNE DU MOUTON

From the. Traçabilité - espèces multiples et collaboration du gouvernement. Dans ce numéro... PARTENAIRE FÉDÉRATION CANADIENNE DU MOUTON Dans ce numéro... 1-2 Traçabilité 3-4 Tremblante Canada 4 Formation continue 5 Biosécurité PARTENAIRE Le financement pour les projets portant sur la tremblante, la salubrité des aliments et le programme

Plus en détail

Samedi 23 Mai 2015 Marché des animaux de la ferme & ferme pédagogique

Samedi 23 Mai 2015 Marché des animaux de la ferme & ferme pédagogique Samedi 23 Mai 2015 Marché des animaux de la ferme & ferme pédagogique REGLEMENT GENERAL Le Clos du Verger organise cette année les Champêtreries a Jasseron le 23 Mai 2015. Au programme : Marché des animaux

Plus en détail

Production, distribution, consommation des aliments et sécurité alimentaire: Le système agroalimentaire québécois en questionnement

Production, distribution, consommation des aliments et sécurité alimentaire: Le système agroalimentaire québécois en questionnement Production, distribution, consommation des aliments et sécurité alimentaire: Le système agroalimentaire québécois en questionnement Par Maxime Laplante, agr Président de l Union paysanne Les buts de l

Plus en détail

Guide de référence. Programme d évaluation génétique des ovins à domicile

Guide de référence. Programme d évaluation génétique des ovins à domicile Programme d évaluation génétique des ovins à domicile Guide de référence Avec la précieuse collaboration de Mme Delma Kennedy Spécialiste en génétique ovine OMAFRA, Ontario Décembre 2011 1 2 Table des

Plus en détail

ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement

ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement Qui sont les Étude réalisée par francophones? Éric Forgues Rodrigue Landry Analyse de définitions Jonathan Boudreau selon

Plus en détail

Description Quantité Unité Prix unitaire. Valeur totale $ Emplacement (description officielle) Total Ventes. Total Alimentation et semence

Description Quantité Unité Prix unitaire. Valeur totale $ Emplacement (description officielle) Total Ventes. Total Alimentation et semence A. Effets à recevoir et comptes clients Débiteurs Depuis Échéance Montant $ Page 1 de 6 Guide de planification agricole Actif et passif Pour aider à préparer l état de la valeur nette B. Récoltes 1. À

Plus en détail

III. LE RISQUE SANITAIRE

III. LE RISQUE SANITAIRE III. LE RISQUE SANITAIRE Le risque sanitaire renvoie à la question de la prolifération de virus et de maladies au sein de cheptels d animaux. L ESB (Encéphalopatie spongiforme bovine), la fièvre aphteuse,

Plus en détail

Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité à la ferme

Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité à la ferme Colloque sur la production porcine «Comment faire autrement?» Le mardi 7 novembre 2006, Hôtel Universel Best Western, Drummondville Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité

Plus en détail

NOVEMBRE 2014. Rapport annuel 2013-2014 du CPAC

NOVEMBRE 2014. Rapport annuel 2013-2014 du CPAC FOCUS Bulletin NOVEMBRE 2014 DANS CE NUMÉRO Activités du CPAC Affaires du CPAC Nouvelles du portefeuille Rapport annuel 2013-2014 du CPAC Le Conseil des produits agricoles du Canada (CPAC) est heureux

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

assurance et confiance Les programmes à la ferme offrent aux consommateurs

assurance et confiance Les programmes à la ferme offrent aux consommateurs Les programmes à la ferme offrent assurance et confiance aux consommateurs Les programmes à la ferme des PPC, Votre propre poulet et le Programme de soins aux animaux (PSA), ont été conçus pour répondre

Plus en détail

flock From the Assurez-vous du bien-être de vos moutons lors de l amputation de la queue. IN THIS ISSUE: RECONNAISSANCE CANADIAN SHEEP FEDERATION

flock From the Assurez-vous du bien-être de vos moutons lors de l amputation de la queue. IN THIS ISSUE: RECONNAISSANCE CANADIAN SHEEP FEDERATION From the flock BULLETIN DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DU MOUTON DÉCEMBRE 2010 VOLUME 7 NUMÉRO 12 IN THIS ISSUE: 1-2 L'amputation de la queue 2-3 La loi sur l'alimentation 4-5 Tremblante Canada 6-7 Projet

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2011 Assurance stabilisation Section 3 Fermeture de dossiers TABLE DES MATIÈRES

Applicable à partir de l année d assurance 2011 Assurance stabilisation Section 3 Fermeture de dossiers TABLE DES MATIÈRES Page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. MOTIFS DE FERMETURE ET GESTION DES DATES DE DÉBUT DE FERMETURE... 2 1.1. POUR LES PRODUITS AVEC UNE SEULE DÉCLARATION DU VOLUME ANNUEL ASSURABLE DONC, UNE SEULE PÉRIODE DANS

Plus en détail

Portail Cerise. Simplifiez-vous la vie! Plusieurs services, un seul portail! http://cerise.arsia.be

Portail Cerise. Simplifiez-vous la vie! Plusieurs services, un seul portail! http://cerise.arsia.be Portail Cerise Centre d Enregistrement et de Régulation de l Information des Services à l Elevage Plusieurs services, un seul portail! Simplifiez-vous la vie! Introduction Pour respecter la réglementation,

Plus en détail

Feuillet d information : Produits de santé naturels vétérinaires et LCQ

Feuillet d information : Produits de santé naturels vétérinaires et LCQ p Octobre 2011 Feuillet d information : Produits de santé naturels vétérinaires et LCQ Introduction : Le programme Lait canadien de qualité (LCQ) est au courant de l utilisation des produits de santé naturels

Plus en détail

TROUSSE DE DEMANDE VISA 3D

TROUSSE DE DEMANDE VISA 3D ACCORD SUR LA MOBILITE DES JEUNES CANADIENS 2013 TROUSSE DE DEMANDE VISA 3D Programme Vacances Travail La trousse de demande de visa 3D a été réalisée par les services de l Ambassade de France au Canada

Plus en détail

Regroupement des Éleveurs de Chiens Champions du Québec

Regroupement des Éleveurs de Chiens Champions du Québec Regroupement des Éleveurs de Chiens Champions du Québec CAPERN 1-029M C.P. P.L. 54 Amélioration de la situation juridique de l animal Le 22 septembre 2015 Madame Nicole Léger, Présidente Commission de

Plus en détail

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007 Ottawa, le 6 juillet 2007 MÉMORANDUM D17-1-22 En résumé DÉCLARATION EN DÉTAIL DE LA TAXE DE VENTE HARMONISÉE, DE LA TAXE DE VENTE PROVINCIALE, DE LA TAXE PROVINCIALE SUR LE TABAC ET DE LA MAJORATION OU

Plus en détail

Travailler ensemble pour un sport de qualité Formation des entraîneurs et des bénévoles : stratégie et pratiques

Travailler ensemble pour un sport de qualité Formation des entraîneurs et des bénévoles : stratégie et pratiques Travailler ensemble pour un sport de qualité Formation des entraîneurs et des bénévoles : stratégie et pratiques Mot de bienvenue et présentations LJ Bartle - Directeur national, HIGH FIVE, Parcs et loisirs

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

L esprit d initiative : Un outil important

L esprit d initiative : Un outil important !!""####$ www.ingredientslaitiers.ca L esprit d initiative : Un outil important Innover, investir, moderniser Voilà comment les transformateurs laitiers et les fabricants d aliments finis peuvent conserver

Plus en détail