CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES"

Transcription

1 MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES OBJET : Aménagement des locaux de la pharmacie du Centre Hospitalier Bélair Établi en application du Code des Marchés Publics CCTP - page 1

2 Date et heure limites de remise des offres : LUNDI 16 NOVEMBRE 2009 A 12 HEURES PRESCRIPTIONS COMMUNES A TOUS LES LOTS Le programme des travaux envisagés pour l exécution du projet présenté, concerne l aménagement des locaux de la pharmacie du Centre Hospitalier Bélair à Charleville- Mézières. Cette opération est réalisée par le Centre Hospitalier Bélair qui est Maître d ouvrage et maître d œuvre. ARTICLE 1er PRESCRIPTIONS COMMUNES A TOUS LES LOTS Pour cette opération, la liste des lots travaux et des corps d état s établit ainsi : 00 : Prescriptions communes à tous les lots 01 : Gros œuvre / Démolition / raccordement réseaux / terrassement 02 : Couverture / Étanchéité 03 : Menuiseries extérieures 04 : Cloison / Doublage / Faux plafonds / Isolation 05 : Menuiseries intérieures 06 : Peinture / Revêtements muraux 07 : Électricité courants forts et faibles / Détection incendie 08 : Plomberie sanitaire 09 : Climatisation 10 : Carrelage / Faïences 11 : Chauffage / ventilation 12 : Revêtements de sols 13 : Mobiliers Les travaux à réaliser sont effectués en site occupé. Il est donc prévu 3 phases travaux comme suit : Phase 1 : les bureaux et l entrée personnel dans la zone bureau, le local poubelle et accès stockage zone pharmacie, Phase 1 : l entrée dans la zone pharmacie, l ouverture du passage zone bureau/pharmacie, sas accès service de soins, sas livraison et préparation, Phase 2 : bureau, zone de stockage coté intérieur, vestiaire, sanitaire dans la zone pharmacie Phase 3 : zone de stockage côté voirie dans la zone pharmacie CCTP - page 2

3 ARTICLE 2 DEFINITION DU CCTP Le cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) vient préciser l ensemble des prestations que l entrepreneur doit prévoir dans son offre. L entrepreneur devra notamment comprendre dans son offre, sous peine de nullité : L ensemble des études et travaux nécessaires au parfait achèvement des ouvrages, La découverte d erreurs ou omissions dans le descriptif établi par le maître d œuvre, celui-ci devant être immédiatement informé de ces erreurs ou omissions, dans tous les cas, l entreprise s engage à effectuer l intégralité des travaux prévus au devis descriptif ou représenté sur les plans, Lorsque le quantitatif est établi par le maître d œuvre, le contrôle des quantités. Si aucune observation n est présentée à ce sujet lors de la remise des offres. L entreprise ne pourra prétendre à quelque réajustement que ce soit concernant les quantités effectivement mises en œuvre. Toute omission en limite de prestations entre corps d état sera à la charge de l entreprise. Dans le cas d une réhabilitation, toutes les cotes portées aux plans sont à vérifier sur place avant commande de fourniture et travaux. ARTICLE 3 BUREAU DE CONTROLE APAVE M. THOMAS Bruno 5 rue Ader BP REIMS Cedex Tél : Fax : Mail : ARTICLE 4 COORDINATION SPS NORISKO M. FONDEUR Éric 54 rue St Léonard ZI sud-est REIMS Cedex2 Port : Fax : Mail : ARTICLE 5 COMPOSITION DU DOSSIER TECHNIQUE CCTP - page 3

4 Le programme des travaux est défini par l ensemble du dossier technique qui comprend : Plans, Cahier des clauses techniques particulières, Cahier des clauses administratives particulières, Notice de sécurité, Normes et règlements en vigueurs. ARTICLE 6 DUREE ET CONDITION DES TRAVAUX 6.1 Durée des travaux le délai de travaux est de 6 mois, y compris les interruptions pour le déménagement des lieux entre phases. les travaux sont composés de 3 phases. Un ordre de service sera délivré aux entreprises concernées pour chaque phase de travaux. 6.2 Conditions d exécution les travaux sont réalisés dans un bâtiment occupé, les travaux doivent faire l objet de phases afin de ne pas perturber le bon fonctionnement de la pharmacie. Chaque entreprise devra avoir pris connaissance des prestations des autres corps d état, et devra connaître l ensemble du C.C.T.P., des annexes et du P.G.C.S.P.S. L entrepreneur devra prévoir tous les travaux. Il doit assurer le complet et parfait achèvement des travaux prévus au dossier. L entrepreneur devra s être rendu compte sur le site des travaux à effectuer, de leur importance et de leur nature, et suppléer par ses connaissances professionnelles aux détails qui pourraient être omis sur les plans ou descriptifs. L entrepreneur, réputé homme de l art, ne pourra jamais arguer que des erreurs et omissions aux plans et descriptifs : puissent dispenser d exécuter tous les travaux de sa profession indispensables à une finition parfaite de sa prestation, fassent l objet d une demande de suppléments sur son prix forfaitaire. Au présent descriptif, aux plans contractuels et aux dessins d'exécution établis par l'entreprise et approuvés par le contrôleur technique. Les prestations à la charge de chaque lot comprennent tous les travaux d exécution dans les règles de l art, ainsi que tous ouvrages annexes et accessoires nécessaires à la finition complète et parfaite des ouvrages dans le cadre des pièces contractuelles et de la réglementation en vigueur. Le CCTP a pour objet de CCTP - page 4

5 faire connaître le programme général de l'opération et de définir les travaux des différents corps d'état et leur mode d'exécution. L'énumération des ouvrages à exécuter dans le présent descriptif n'est nullement limitative. L'entrepreneur devra se reporter aux plans pour compléter toute omission, pour donner à la maîtrise d ouvrage un maximum de précisions sur les qualités des matériaux exigées pour ce travail. L'entreprise aura la possibilité de proposer d'autres ouvrages de qualité au moins équivalente aux spécifications. Toutefois, la maîtrise d ouvrage se réserve le droit de revenir et à la qualité référencée dans le cas où les ouvrages proposés par l'entrepreneur ne seraient pas jugés équivalents. Le titulaire de ce lot devra la totalité des ouvrages afférents à sa spécialité. ARTICLE 7 VERIFICATION DES DOCUMENTS Avant toute exécution les entrepreneurs devront vérifier toutes les cotes des dessins et la conformité aux règlements en vigueur de mise en œuvre des ouvrages et matériaux décrits au présent dossier de consultation. Ils signaleront en temps utile, à la maîtrise d ouvrage, les erreurs ou omissions qui auraient pu se produire ainsi que les changements qu ils croiraient utiles d apporter. Ils provoqueront par écrit tous les renseignements pour tout ce qui leur semblerait douteux ou incomplet. Faute de se conformer à ces prescriptions, ils deviendront responsables de toutes les erreurs relevées au cours de l exécution ainsi que des conséquences qui en résulteraient. En conséquence, aucun travail supplémentaire et aucun travail refait provenant des erreurs ou omissions ne fera l objet d un supplément au prix forfaitaire. ARTICLE 8 BORDEREAU DES PRIX Chaque entreprise devra prendre en compte dans la remise de son offre, en plus des travaux à entreprendre, les conditions d accès, de stockage et l état des lieux, ainsi que les règlements de la sécurité du travail. La lecture du présent document et des plans ainsi qu une visite du site permettra aux entreprises de présenter leurs meilleures offres de prix. Cette visite est obligatoire. L entrepreneur joindra à l appui de sa soumission un bordereau détaillé spécifiant les quantités de matériaux utilisés. Les prix indiqués comprendront la fourniture, le transport, le coltinage à pied d œuvre et la pose compris toutes sujétions. Ils seront hors taxes inclus tous les frais indiqués au Cahier des Clauses Administratives Particulières. CCTP - page 5

6 Les entreprises indiqueront dans leur offre le descriptif des produits qu elles proposent, ils devront être de qualités et de caractéristiques comparables à celles préconisées. Les entreprises soumissionnaires devront impérativement répondre au marché de base, variantes et options, sous peine de voir leur offre refusée. Les entreprises devront impérativement sur leur devis, chiffrer les postes suivant l ordre chronologique établi au CCTP et DPGF le non respect de cette directive entraînera une nonconformité de l offre. Si au cours de leurs études, les entrepreneurs découvrent une omission ou une erreur dans l un de ces documents, il leur est fait obligation de la signaler immédiatement à la maîtrise d ouvrage et de compléter le DPGF en conséquence. ARTICLE 9 PLANNING Un planning contractuel sera élaboré avec le maître d ouvrage et les entreprises avant le démarrage des travaux. Celui-ci devra être approuvé et signé sans réserve par les entreprises. Lorsque le retard d une entreprise est susceptible d entraîner un retard sur les autres corps d état, cette entreprise sera sanctionnée par l application de pénalités prévues au CCAP. Le planning général des travaux sera élaboré par le maître d ouvrage pendant la période de préparation, il sera affiché dans la salle de réunion et tenu à jour. ARTICLE 10 SPECIFICATION ET PRESCRIPTION TECHNIQUES Les travaux de toutes natures visés par le présent descriptif seront exécutés d une façon générale conformément aux spécifications et prescriptions techniques et fonctionnelles comprises dans les textes officiels, paru à la date de signature du marché notamment : 10.1 Textes législatifs et règlementaires Les offres des entreprises devront tenir compte, pour la réalisation des ouvrages : Liste non limitative Des règlementations en vigueur un mois avant la date de l appel d offres, notamment en ce qui concerne le règlements de construction, règlements acoustiques, thermiques et relatifs aux économies d énergie, quand bien même la description des ouvrages serait incomplète ou erronée. Des règles générales de mise en œuvre dites REGLES DE L ART : Les lois, décrets, arrêtés et circulaires en vigueur en France et en Europe un mois avant la remise des offres ; Les cahiers des Clauses Techniques Générales ; CCTP - page 6

7 Les Documents Techniques Unifiés y compris Cahier des Charges, Cahier des Clauses Spéciales, Cahier des Clauses Techniques et mémentos éventuels ; Les Normes Françaises édictées par AFNOR ; Les avis techniques publiés par le CSTB ; Les documents et recommandations publiés par les Syndicats des entrepreneurs et artisans ; Les notices techniques et mode de mise en œuvre éditées par les fournisseurs et marchands des matériels et matériaux constitutifs du projet ; Les documents et notices publiés ou règles de mise en œuvre imposées par les Services concédés, tel que ERDF GRDF France Telecom Compagnie des Eaux Services Techniques de la ville dans laquelle est situé le chantier- etc Codes / Arrêtés / Décret / Loi / Circulaires Liste non limitative Code de la santé Code du travail Code de la construction Code des Télécommunications Arrêté du 5 février 1959 modifié Agrément des laboratoires d essai sur le comportement au feu des matériaux Décret n du 8 janvier 1965 modifié et complété Règlement d administration publique pour l exécution des dispositions du livre II du Code du Travail en ce qui concerne les mesures particulières de protection et de salubrité applicables aux établissements dont le personnel exécute des travaux du bâtiment, des travaux publics, et tous autres travaux concernant les immeubles Décret n du 12 juin 1973, modifiant le décret n du 14 juin 1969 Établissement des lignes téléphoniques Loi n du 29 octobre 1974 modifié Économie d énergie Circulaires du 18 décembre 1977 relative à l application de l arrêté du 20 juin 1975 Équipement et exploitation des installations thermiques en vue de réduire la pollution atmosphérique et d économiser l énergie Circulaire du 9 août 1978 modifiée relative à la révision du règlement sanitaire départemental (RSDT) Arrêté du 2 octobre 1978 Blocs autonomes d éclairage de sécurité utilisés dans les ERP Circulaire n du 9 mars 1979 Contrôle de la qualité des bétons Arrêté du 30 juin 1983 modifié Classification des matériaux de construction et d aménagement selon leur réaction au feu et définition des méthodes d essais Circulaire n du 25 octobre 1983 Règlement de l agrément des liants hydrauliques pour des emplois particuliers impliquant des propriétés non spécifiées par des normes, des adjuvants non normalisés pour béton, mortiers et coulis de ciment Circulaire du 11 avril 1984 Commentaire technique des décrets n et du 2 août 1983 relatifs à l éclairage des lieux de travail Circulaire du 17 mars 1986 Sécurité collective des installations de ventilation mécanique contrôlée au gaz et portant envoi d un cahier des charges CCTP - page 7

8 Décret n du 14 novembre 1988 modifié pris pour l exécution des dispositions du livre II du code du travail Protection des travailleurs dans l établissement qui mettent en œuvre des courants électriques Décret n du 8 juillet 1992 modifié Aptitude à l usage des produits de construction Arrêté du 4 novembre 1993 Signalisation de sécurité et de santé au travail Circulaire DH/SI2 n 4 du 27 janvier 1994 Sécurité incendie dans les établissements de santé Arrêté du 27 juin 1994 Disposition destinées à rendre accessible les lieux de travail aux personnes handicapées (nouvelles constructions ou aménagements) en application de l article R du code du travail Arrêté du 21 juillet 1994 Application de certaines dispositions relatives aux systèmes de sécurité incendie Arrêté du 21 juillet 1994 Classification et attestation de conformité du comportement au feu des conducteurs et câbles électriques, et agrément des laboratoires d essais Arrêté du 28 octobre 1994 Modalités d application de la règlementation acoustique Circulaire DRT n du 14 avril 1995 Lieux de travail Arrêté du 30 juin 1999 Modalités d application de la règlementation acoustique Circulaire du 15 février 2000 relative à la planification de la gestion des déchets de chantier du bâtiment et des travaux publics Prescriptions imposées par le secteur local d ERDF 10.3 Cahier des Clause Techniques générales Liste non limitative CCTG FASCICULE 2 Terrassements généraux (numéro spécial TO 99-7 du BOMETL) CCTG Fascicule 3 Fourniture de liants hydrauliques (numéro spécial TO 95-3 du BOMELT) CCTG Fascicule 31 Bordures et caniveaux en pierre naturelle ou en béton et dispositif de retenue en béton CCTG Fascicule 63 CPC Exécution et mise en œuvre des bétons non armés, confection des mortiers CCTG Fascicule 64 Travaux de maçonnerie d ouvrage de génie civil CCTG Fascicule 65B Exécution des ouvrages en béton de faible importance CCTG fascicule 23 : granulats routiers. CCTG fascicule 24 : fourniture de liants hydrocarbonés. CCTG fascicule 25 : exécution des corps de chaussées. CCTG fascicule 27 : fabrication et mise en œuvre des enrobés. CCTG fascicule 32 : construction de trottoirs CCTG fascicule 50 : travaux topographiques, plans à grande échelle. CCTG fascicule 70 : travaux d'assainissement. CCTG fascicule 71 : fourniture et pose de canalisations d'eau, accessoires et branchements. CCTG des travaux d'espaces verts au 1er septembre 1977 et ses annexes. CCTP - page 8

9 10.4 Documents techniques unifiés Liste non limitative DTU applicables aux travaux de(s) corps d état DTU 12 (P11-201) Terrassement pour le bâtiment (juin 1964) DTU (P11-211) Exécution des fondations superficielles (mars 1998= DTU (P11-711) Règles pour les calculs des fondations superficielles (novembre 1988) DTU 20.1 (P10-202) Ouvrages en maçonnerie de petits éléments Parois et murs (décembre 1999) DTU 21 (nf p ) Exécution des travaux en béton (janvier 1999) DTU 25.1 (NF P71.201) Enduits intérieurs en plâtre (mai1993) DTU (NF P ) Plafonds constitués par un enduit armé en plâtre (mai 1993) DTU (NF P ) Plafonds fixés, plaques de plâtre à enduire, plaques de plâtre de parement lisse (mai 1993) DTU (NF P68-201) Plafonds suspendus, plaques de plâtre à enduire, plaques de plâtre à parement lisse directement suspendus (mai 1993) DTU (NF P ) Ouvrages verticaux de platerie ne nécessitant pas l application d un enduit au plâtre Exécution des cloisons en carreaux de plâtre (juillet 1994) DTU (NF P ) Ouvrages en plaques de parement en plâtre (plaques à faces cartonnées) (mai 1993) DTU (NF P ) Ouvrages de doublage et habillage en complexes et sandwiches plaques de parement en plâtre isolant (mai 1993) DTU (NF P ) Mise en œuvre des plafonds en staff (septembre 1994) DTU 34.1 (NF P ) Ouvrages de fermeture pour baies libres (juin 1994) DTU 36.1 (P ) Menuiserie en bois (juin 1997) DTU 39 (P ) - Travaux de miroiterie vitrerie (octobre 2000) DTU 43.1 (NF P ) Travaux d étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteur en maçonnerie (juillet 1994) DTU 52.1 (NF P ) - Revêtement de sols scellés (août 1994) DTU 53.2 (NF P ) Revêtement de sols plastiques collés (octobre2000) DTU NF P68-203) Plafonds suspendus Travaux de mise en œuvre (juillet 1983) DTU 59.1 (NF P ) Travaux de peinture des bâtiments (octobre 2000) DTU 59.4 (NF P ) Mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux (mars 1998) DTU (NF P ) Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d évacuation des eaux pluviales (octobre 2000) DTU 60.5 (NF P ) Canalisations en cuivre - Distribution d eau froide et chaude sanitaire, évacuation d eaux usées, d eau pluviales, installations de génie climatique (octobre 2000) DTU (NF P ) Canalisations d eau froide et chaude sous pression et canalisations d évacuation d eaux usées, et d eau pluviales à l intérieur des bâtiments - Règles générales de mise en œuvre (octobre 2000) CCTP - page 9

10 DTU (NF P ) Isolation des circuits, appareils et accessoires Température de service supérieure à la température ambiante (octobre 2000) DTU 68.1 (XP P ) Installation de ventilation mécanique contrôlée Règles de conception et de dimensionnement (juillet 1995) DTU 68.2 (NF P ) Exécution des installations de ventilation mécanique (mai 1993) DTU 90.1 (NF P ) Équipement de cuisine (blocs éviers et éléments de rangement) (mai 1993) DTU n P , n 12 : terrassement pour le bâtiment DTU n P , n 11.1 : sondages des sols de fondation DTU 12 : terrassements DTU et 13.2 : fondations superficielles et profondes DTU 21 : exécution des travaux en béton DTU 26.1 : enduit en mortier DTU 26.2 : chapes et dalles à base de liant DTU 60.1 : plomberie sanitaire et additif. DTU : canalisation en polychlorure de polyvinyle non plastifié pour évacuations des eaux pluviales DTU : évacuation des eaux usées et eaux vannes. DTU 43.1 (NF P84-204) : Travaux d'étanchéité des toitures-terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie DTU 43.5 (NF P ) : Travaux de réfection des ouvrages d'étanchéité des toitures-terrasses P : règles TH K 77, règles de calculs des caractéristiques thermiques utiles des parois. P : règles Th.D., règles de calcul des déperditions de base des bâtiments neufs d'habitation. P : règles Th.G., calcul du coefficient GV des bâtiments d'habitation et du coefficient G1 des bâtiments, autres que d habitation. P : essais de réaction au feu des matériaux. Annexe aux normes de méthodes d'essais. P : sécurité contre l'incendie, réaction au feu des matériaux. Classements au feu des matériaux. P : bâtiment, matériaux de construction. Classement au feu selon leur réaction. n 25.1 : enduits intérieurs au plâtre. n : plafonds constitués d'un enduit armé en plâtre. n : plafonds fixes, plaques de plâtre à enduire, plaques de plâtre à parement. n : plafonds suspendus, plaques de plâtre à enduire. Plaques de plâtre à parement lisse. n : ouvrages verticaux de plâtrerie n : ouvrages en plaques de parement en plâtre, plaques â faces cartonnées. n" : ouvrages de doublage et d'habillage en plaques de parement en plâtre isolant. n 36-1 : Menuiserie bois. n 58.1 : mise en œuvre des plafonds suspendus en matériaux fibreux d'origine minérale, en panneaux dérivés du bois et en métal. CCTP - page 10

11 NF EN 795 (septembre 1996) : Protection contre les chutes de hauteur - Dispositifs d'ancrage Qualification requise : Qualibat 321 NF P Menuiseries NF EN 1670 Quincaillerie NF P Caractéristiques classements des fenêtres NF P travaux de miroiterie / vitrerie menuiseries en PVC faisant l'objet d'un avis technique - cahier 3521 de juillet 2005 qualification requise : Qualibat 3611 Les travaux seront à exécuter conformément aux DTU, REEF, normes françaises (AFNOR) et Européennes, règles de calcul DTU et prescriptions du CSTB. P : règles TH K 77, règles de calculs des caractéristiques thermiques utiles des parois. P : règles Th.D., règles de calcul des déperditions de base des bâtiments neufs d'habitation. P : règles Th.G., calcul du coefficient GV des bâtiments d'habitation et du coefficient G1 des bâtiments, autres que d habitation. P : essais de réaction au feu des matériaux. Annexe aux normes de méthodes d'essais. P : sécurité contre l'incendie, réaction au feu des matériaux. Classements au feu des matériaux. P : bâtiment, matériaux de construction. Classement au feu selon leur réaction. n 25.1 : enduits intérieurs au plâtre. n : plafonds constitués d'un enduit armé en plâtre. n : plafonds fixes, plaques de plâtre à enduire, plaques de plâtre à parement. n : plafonds suspendus, plaques de plâtre à enduire. Plaques de plâtre à parement lisse. n : ouvrages verticaux de plâtrerie n : ouvrages en plaques de parement en plâtre, plaques â faces cartonnées. n" : ouvrages de doublage et d'habillage en plaques de parement en plâtre isolant. n 36-1 : Menuiserie bois. n 58.1 : mise en œuvre des plafonds suspendus en matériaux fibreux d'origine minérale, en panneaux dérivés du bois et en métal DTU n 36.1 Travaux de menuiseries bois. DTU n 39 1 : Travaux de vitrerie. DTU n 39.4 : Travaux de miroiterie et vitrerie en verre épais. DTU n 51.1 : Plancher en bois ou en panneaux dérivés du bois. Toutes indications du R.E.E.F. et des cahiers du C.S.T.B., ainsi que toutes normes françaises se rapportant aux ouvrages envisagés et plus particulièrement les normes NFB ainsi que les normes ci-après et leurs subdivisions. DTU n 59 1 : peinturage. DTU n 59 2 : revêtement plastique sur béton et enduits à base de liants hydrauliques. normes classe T, peinture, pigments et vernis normes NF Q de dimensions des rouleaux de papiers peints séries NFT 30, 31, 32 et 33 CCTP - page 11

12 Aux spécifications UNPVF regroupées dans un fascicule édité par l'union nationale des peintres. En l absence de DTU, les ouvrages non traditionnels devront être conformes aux avis techniques favorables par le CSTB à la condition qu ils soient considérés comme «risque normal» par les compagnies d assurances et aux recommandations des fabricants en ce qu elles sont plus restrictives que les DTU ou les avis techniques. Les procès verbaux d essai des matériaux et procédés seront fournis au contrôleur technique, au maître d ouvrage et à la commission de sécurité ainsi que les certificats des matériaux de synthèse pouvant dégager des gaz toxiques Normes Française applicables aux travaux de ce(s) corps d état Les avis techniques et agréments devront avoir été délivrés par le CSTB depuis moins de trois ans et seront fournis au maître d œuvre sur simple demande. Les matériaux et matériels utilisés devront être conformes aux normes française et ou européenne homologuées. D une façon générale, tout ouvrage non exécuté conformément aux spécifications suscitées sera refusé et refait aux frais de l entreprise mise en cause. Tous les matériaux et travaux non traditionnels devront être conformes à un avis technique de la commission institué par l arrêté du 2 décembre 1969 à condition que le dit avis ait été accepté par la Commission Technique visée dans la police individuelle de base par l ARCES (Association pour l Assurance des Risque de la Construction des Entrepreneurs Syndiqués. A défaut l entreprise s engage : Soit à effectuer les démarches nécessaires pour satisfaire la double obligation qui vient d être formulée et qu elle devra justifier avant la réalisation des ouvrages concernés sans pouvoir prétendre à une majoration de prix, Soit à présenter un rapport d examen technique d un bureau d études qualifié, favorable à la garantie des ouvrages au titre des assurances décennales et biennales, ainsi que la police d assurance correspondante et d obtenir l accord du maître d ouvrage sur ces documents, Ces cahiers et documents sont rappelés à titre de référence technique au cours de la description des ouvrages par lots ci-après sous la dénomination «cahier du CSTBN» ou bien «DTU N». Ils indiquent d une façon précise : Les prescriptions relatives aux qualités des matériaux, Les conditions de mise en œuvre des matériaux et les modalités d exécution des ouvrages. Ils sont impérativement applicables aux travaux visés par le présent devis descriptif, sans qu il soit nécessaire de le préciser à nouveau dans les textes visant tel ou tel corps d état Règles de calcul CCTP - page 12

13 DTU : règle pour le calcul des fondations superficielles. FEU FB : règle et méthode de prévision par le calcul du comportement au feu des structures en béton. CM 66. FB et FA. NV 65 N84 modifiées 95,99 et avril Arrêté concernant l isolant acoustique des bâtiments d habitation contre les bruits de l espace extérieur. Etc. ARTICLE 11 SECURITE / HYGIENE ET SON MODE OPERATOIRE Les entrepreneurs veilleront scrupuleusement au respect des règles de sécurité concernant le travail des ouvriers, la protection des baies libres, trémies, etc. Les dispositions règlementaires de protection, d hygiène et de sécurité seront conformes aux prescriptions des lois, décrets, arrêtés et règlements en vigueur. Les indications figurants dans les documents établis par le coordonnateur SPS seront rigoureusement respectées. Tous les travaux nécessaires au respect des spécifications concernant la sécurité et la santé sont réputés compris dans l offre de l entreprise. Liste des prestations à réaliser telle que décrite ci-après n est pas exhaustive, et l entrepreneur devra les prestations complémentaires indiquées dans les autres documents d appel d offres et plus particulièrement au PGCSPS. Le maître d ouvrage précisera les emplacements auxquels l entrepreneur pourra stocker ses matériaux et outils. Il est précisé que le stockage des matériaux relève de la seule responsabilité de l entrepreneur qui devra par conséquent prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter les vols, actes de vandalisme ou pertes sur le chantier ou à proximité de celui-ci. Les lieux doivent être remis en état en fin de travaux. La sécurité des personnes doit être assurée en permanence sur le chantier dans le respect des règlements en vigueur. Les entrepreneurs restent chacun responsable de la sécurité de leur personnel, et des risques que leurs ouvrages font subir aux tiers. L entrepreneur de gros œuvre est responsable des mesures de sécurité générale à prendre sur le chantier par lui-même et les autres entrepreneurs, en ce qui concerne les accès, la signalisation, les protections sur les zones de circulation, la propreté dans le chantier et aux abords de celui-ci. Les règles d hygiène et de conditions de travail en vigueur devront être appliquées dans leur intégralité, l entrepreneur de gros œuvre est responsable du respect de celles-ci. Les frais découlant de cet article sont imputés au compte prorata des dépenses communes. Le plan d hygiène et de sécurité devra en tous points être conforme aux décrets et aux normes en vigueur à la date de l appel d offres. CCTP - page 13

14 ARTICLE 12 QUALITE DES MATERIAUX, STOCKAGE ET MISE EN OEUVRE 12.1 Matériaux Il ne sera prévu que des matériaux traditionnels ou des matériaux non traditionnels ayant fait l objet d un avis technique du CSTB ou d une enquête spécialisée d un bureau de contrôle. Toutes les fournitures et matériaux doivent être agréés par la maîtrise d ouvrage et le bureau de contrôle. L entreprise doit, à cet effet, indiquer l origine et le lieu de fabrication de ces fournitures et matériaux. Le procès-verbal de garantie décennale établi par le fournisseur sera présenté avec les plans d exécution et les fiches techniques. Il ne sera fait emploi que de matériaux neufs, de premier choix dans l espèce indiquée aux documents du projet. Ils seront conformes aux prescriptions contractuelles Stockage L entrepreneur s assurera que les fournitures qui sont sensibles aux agressions des agents atmosphériques et aux déformations mécaniques seront convenablement protégées Mise en œuvre Le responsable des contrôles internes de l entreprise vérifiera que la réalisation est conforme au DTU ou aux règles de l art. L entrepreneur réalisera les vérifications et essais imposés par les DTU, les règles professionnelles et les essais particuliers supplémentaires exigés par les pièces écrites. Il importe que toutes les questions importantes soient examinées avant l exécution des travaux et il ne convient pas d attendre le rendez vos de chantier pour demander les instructions relatives à des ouvrages déjà commandés. ARTICLE 13 RELATION AVEC LES ADMINISTRATIONS ET SERVICES Sans objet CCTP - page 14

15 ARTICLE 14 PRESTATIONS GENERALES A LA CHARGE DES ENTREPRISES Qu elles figurent ou non dans le corps du descriptif détaillé, les prestations ci-après sont dues par les entreprises attributaires et sont réputées comprises dans le montant du marché : La visite des lieux et la prise en compte de tous les éléments relatifs à l ensemble d exécution La prise en compte de tous les éléments relatifs à l ensemble des lots Les installations du chantier propre à chaque entreprise, stockage, etc. Les essais et vérifications prévues aux DTU pour les ouvrages afférents à leur lot L établissement et la fourniture en trois exemplaires des plans de récolement des ouvrages exécutés selon les prescriptions du maître d ouvrage La participation aux réunions de chantier dès lors que l entrepreneur y aura été invité par le maître d ouvrage ARTICLE 15 PLANS D EXECUTION ET DE RECOLEMENT 15.1 Plans d exécution Tous les plans d exécution sont à la charge des entreprises. Ces plans devront être établis en coordination avec les autres lots et suffisamment tôt pour qu ils soient examinés par le maître d ouvrage et le bureau de contrôle. Ils devront comporter les réservations et liaisons avec les autres corps d'états. Toute erreur et omission affectant ce dossier devra être signalée au maître d ouvrage dans l offre initiale, faute de quoi leurs conséquences financières éventuelles seront à la charge exclusive de l entreprise. Toutes les entreprises sont tenues de fournir, en quatre exemplaires, tous les documents d exécution tels que plans, schémas, détails de mise en œuvre, note de calcul, spécifications et notices des matériaux ou procédés non traditionnels, PV de classement et d essais des matériaux, etc. Un délai de 15 jours est nécessaire pour l examen des plans envoyés à cadence normale et continue. Ces plans, avant toute mise en œuvre, seront remis à l approbation du maître d ouvrage. Les ouvrages seront exécutés conformément : Au présent descriptif, aux plans contractuels et aux dessins d exécution établis par l entreprise et approuvés par le bureau de contrôle. Les prestations à la charge des entreprises comprennent tous les travaux, ainsi que tous les ouvrages annexes et accessoires nécessaires à la finition complète et parfaite des ouvrages dans le cadre CCTP - page 15

16 des pièces contractuelles et de la réglementation en vigueur. Le CCTP a pour objet de faire connaître le programme général de l opération et de définir les travaux des différents corps d état et de leur mode d exécution. L énumération des travaux à exécuter dans le présent descriptif n est nullement limitative. L entrepreneur devra se reporter aux plans pour compléter toute omission, pour donner aux entreprises un maximum de précisions sur les qualités des revêtements exigés pour ce travail. L entreprise aura la possibilité de proposer d autres techniques constructives de qualité au moins équivalente aux spécifications. Toutefois, la maîtrise d œuvre se réserve le droit de revenir à la qualité référencée dans le cas où les ouvrages proposés par l entrepreneur ne seraient pas jugés équivalents. Le titulaire de ce lot devra la totalité des ouvrages afférents à sa spécialité. Avant le début des travaux, l'entrepreneur devra fournir les documents suivants : Le plan d'installation de chantier, Les plans d'exécution détaillés, coupes, les détails et points singuliers, Les plans d'exécution des ouvrages de béton, Les notes de calculs, Les copies des avis techniques des matériels et matériaux proposés, Les références et adresses des fournisseurs des matériels et matériaux proposés. Pour le lot gros œuvre, les surcharges ainsi que les caractéristiques des bétons et aciers devront y être mentionnés Plans de récolement Avant la réception des travaux, l'entreprise devra remettre à jour et compléter si nécessaire les différentes séries de plans approuvés afin d'établir un dossier complet de plans d'exécution strictement conformes aux ouvrages réalisés" avec toutes indications concernant les délais. L'entreprise devra également fournir les renseignements et caractéristiques des matériaux mis en œuvre. L'ensemble des documents sera regroupé dans des dossiers comportant une liste indiquant la nomenclature des plans et documents. Quantité : voir CCAP. Ces dossiers comprendront : Pour l ensemble des entreprises : Plans des ouvrages exécutés mis à jour en fonction des équipements réalisés (différents de la phase DCE, s il y a eu des modifications sur chantier), plan de récolement, les plans de détails, L ensemble des notes de calcul, notices techniques, Procès verbaux des matériaux mis en place avec degré coupe-feu ou pare- flamme et certificats essais au feu, Fiches techniques et garanties des produits ou matériaux mis en œuvre (avis technique), les références et adresses des fournisseurs des matériels et matériaux mis en œuvre, Les schémas et plans des installations courants forts et courants faibles, plomberie, sécurité incendie, réseaux divers, CCTP - page 16

17 Notice d exploitation, de maintenance ou d entretien (adresse des fournisseurs), Nomenclatures complète de tout le matériel mis en place, Certificats de tous les appareils, Un plan représentatif de l organigramme des serrures s il y a lieu, et tous les procès-verbaux demandés par le contrôleur technique. L entreprise titulaire du lot chauffage aura à fournir entre autres les documents suivants, en trois exemplaires (2 papiers + 1 informatique) : Notice des matériels installés, Notice de fonctionnement et d entretien, Jeux de plan des installations réalisées, Procès verbaux des matériaux et matériels mis en place. Ces documents seront fournis avant les opérations de réception. L entreprise du lot électricité courants forts et courants faibles aura à fournir entre autres les documents suivants en trois exemplaires (2 papiers + 1 informatique) Notice de fonctionnement et d entretien, Schéma des installations électriques, Jeux de plans des installations réalisées, Notice des matériels utilisés, Schéma des armoires. Ces documents seront fournis avant les opérations de réception. ARTICLE 16 CONDITIONS TECHNIQUES D EXECUTION DES TRAVAUX Tous les ouvrages doivent être réalisé avec des matériaux ou fourniture de la meilleure qualité dans l espèce indiquée avec mise en œuvre dans les règles de l art, tant au point de vue technique qu au point de vue esthétique. Les entreprises devront la fourniture des matériaux et le transport à pied d œuvre, la manutention, la pose. ARTICLE 17 COORDINATION DES TRAVAUX Note : le maître d ouvrage rappelle aux entreprises que les études d exécution ne sont pas à sa charge. Pendant la période de préparation du dossier d exécution (dossier obligatoire), les entreprises sont tenues de coordonner avec les entreprises intéressées par les ouvrages et sans passer par le maître d ouvrage, les états navettes d élaboration dossier d exécution. CCTP - page 17

18 Il est fixé une période de préparation et d élaboration du dossier d exécution, commune à tous les marchés, qui n est pas comprise dans le délai d exécution des travaux. Sa durée est de : 15 jours. Elle commence à courir à compter de la date de la réunion de synthèse qui suit la notification des marchés. Il est procédé au cours de cette période, conformément aux CCAP et normes en vigueur aux opérations énoncées ci-après : élaboration par le maître d ouvrage, après consultation des entrepreneurs, planning d exécution, établissement par les entrepreneurs, sous l approbation du maître d ouvrage, dans les conditions prévues au CCAP du programme d exécution des travaux duquel est annexé le projet des installations de chantier et des ouvrages provisoires, la remise au maître d ouvrage des plans d exécution, dans les conditions prévues au CCAP. Remise à la fin du mois de préparation, ARTICLE 18 RENDEZ VOUS DE CHANTIER Les rendez vous de chantier auront lieu chaque semaine aux jours et heures fixés par le maître d ouvrage. Des pénalités pour absences seront appliquées conformément au CCAP Les entrepreneurs devront être présents aux rendez vous de chantier ou être représentés par une personne responsable de l entreprise, agrée, qualifiée, pour prendre tous engagements ou décisions utiles en leur lieu et place, suivant les instructions données par le maître d ouvrage. A cet effet, sauf en cas de force majeure, ce sera toujours la même personne qui devra être présente au rendez vous de chantier. ARTICLE 19 APPROVISIONNEMENT ET POSE L entrepreneur ne devra ni approvisionner son chantier, ni commencer l exécution d une ou plusieurs installations sans en avoir reçu l ordre. Il devra solliciter cet ordre en temps utile. En ne se soumettant pas à cette clause, il risquerait de se voir refuser, avant ou après la pose, les éléments incriminés. ARTICLE 20 ECHAFFAUDAGES / MONTAGE DES MATERIAUX Le prix global proposé par les entreprises comprendra offre, l'installation de tous échafaudages et agrès nécessaires à la réalisation de ses ouvrages. Il sera également dû la CCTP - page 18

19 mise en place des dispositifs de protection du personnel, conformément à la réglementation en vigueur à la date d'exécution. L'entreprise respectera les règles de sécurité en vigueur. ARTICLE 21 TROUS / SCELLEMENT ET MENUS OUVRAGES Coordination inter entreprise. L entreprise devra prendre connaissance des travaux des autres corps d état et les surveiller, de façon à ce que ceux-ci ne puissent pas être à l origine d une réclamation du présent lot Réservations/feuillures /défonces / percements L entreprise de maçonnerie est tenu d exécuter dans ses ouvrages et dans les ouvrages existants, toutes les réservations, feuillures, défoncés, etc. nécessités tant par ses travaux que par ceux des autres corps d état. A cet effet, les entrepreneurs des différents corps d état devront remettre en temps utile leurs plans de passages, niches, feuillures, etc. Ces plans comporteront obligatoirement : les dimensions des réservations en cotes brutes. les dimensions des réservations par rapport à des nus d ouvrages ou à des axes de références. Ces plans seront fournis à l entreprise de maçonnerie qui devra reporter les indications qui y sont contenues sur ses propres plans d exécution. Toutes ces réservations seront exécutées sous la responsabilité des entreprises concernées qui devra vérifier sur place qu elles ont été correctement réalisées. En cas de non-observation des prescriptions précédentes, les percements seront obligatoirement exécutés par l entreprise du lot concerné et sous sa responsabilité, et à ses frais. Dans le cas où des trous ou scellements effectués après coup entraîneraient la dégradation d un équipement ou d un revêtement, les frais de reprise et raccords seront à la charge de l entreprise pour laquelle ces trous et scellements auront été exécutés. Les entreprises du second œuvre doivent tous les percements qui leurs seront nécessaires dans les scellements, bouchements, calfeutrements, joints plastiques ou autres indispensables à un parfait et complet achèvement de tous les travaux de son lot et ceci dans tous les matériaux Scellements /rebouchages /calfeutrements Chaque entreprise doit assurer la mise en place de ses ouvrages, leur réglage et leur calage. dans les ouvrages en béton et maçonneries, tout scellement au mortier sera assuré par l entreprise du gros-œuvre, suivant tracé de l entreprise concernée, ainsi que les calfeutrements au mortier et les raccords nécessaires et ce, aux frais de l entreprise concernée. CCTP - page 19

20 dans les cloisons, les scellements, rebouchages et calfeutrements seront effectués par l entreprise intéressée avec les matériaux de même nature que la cloison Fourreaux Dans les éléments de structure ou de cloisons, chaque entreprise doit la mise en place de fourreaux pour assurer le passage de ses canalisations. Le scellement de ces fourreaux sera assuré comme indiqué à l article précédent. L entrepreneur devra placer ses fourreaux à 25 mm des nus finis des ouvrages traversés et le calfeutrement entre fourreaux et canalisations sera assuré par un produit susceptible d en assurer l étanchéité. Ce produit devra être compatible avec les exigences : de stabilité dans le temps, l efficacité acoustique, de comportement au feu Incorporation d éléments dans la structure béton La fourniture et la mise en place d éléments divers tels que : gaines, fourreaux, tubes, rails d ancrage, douilles, etc. avant coulage sont à la charge de chaque entreprise ainsi que la surveillance de leur bonne tenue au cours des opérations de coulage et de décoffrage, l entreprise du lot gros-œuvre devant apporter tous ses soins à la bonne conservation de ces éléments pendant la durée de ces travaux. Le présent lot devra prévoir dans les prix de son offre, l incidence pour le temps perdu nécessaire pour la mise en place avant le coulage du béton des tubes vides et boîtes encastrées pour prises de courant ou autres corps d état intéressés. De même, il devra prévoir dans les prix de son offre, l incidence pour le temps perdu nécessaire aux coulages du béton dans l embarras de réseaux chauffants ou autres définis dans le CCTP tous corps d état ou pour l emploi de matériels spécifiques pour assurer ces coulages. ARTICLE 22 IMPLANTATION / TRAITS DE NIVEAU Obligation est faite à chacune des entreprises intéressées : d apporter son aide et sa collaboration à chaque corps d état en ce qui concerne les tracés pouvant influer sur sa spécialité, de s assurer de l exactitude des implantations faites par les entreprises et de signaler toutes erreurs ou anomalies éventuelles, en temps utile. Étant donné cette obligation, toutes les entreprises seront conjointement responsables des erreurs d implantation et de leurs conséquences ultérieures. Dans le même ordre d idées, l entreprise du lot gros œuvre est chargé, à ses frais, du battage en bleu au droit des locaux dont le but sera de définir lors de la préparation de chantier, des traits de niveaux nécessaires sur les maçonneries brutes, avant enduit puis après enduit et autant de fois qu il lui sera demandé. Chaque entreprise intéressée devra, dans les mêmes conditions que ci-dessus, s assurer en temps opportun de l exactitude de ces traits de niveaux CCTP - page 20

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris C R E S C E N D O 102 rue Amelot 75011 Paris Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 01

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P.

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Pouvoir adjudicateur : Commune de Châtelaillon-Plage 20 Boulevard de la Libération 17340 CHATELAILLON-PLAGE Objet de la consultation : MARCHE DE TRAVAUX

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Institut d'etudes Politiques de Rennes Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT. Maître d ouvrage MAIRIE

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488330 Acte Certifié exécutoire Envoi Préfecture : 03/07/2013 Réception Préfet : 03/07/2013 Publication RAAD : 03/07/2013 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 40 II du Code des Marchés Publics) Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Pouvoir

Plus en détail

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE LOT UNIQUE : SERRURERIE / METALLERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE TRAVAUX D AMENAGEMENT

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) ECOLE SUPERIEURE DE PHYSIQUE ET CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS Service des Travaux, de la maintenance et de la Logistique (STML) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Personne publique

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

DCE. Pièces Ecrites. Extension et Mise en ERP de la Maison des Familles et des Solidarités à Calvisson DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PRO APD

DCE. Pièces Ecrites. Extension et Mise en ERP de la Maison des Familles et des Solidarités à Calvisson DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PRO APD Extension et Mise en ERP de la Maison des Familles et des Solidarités à Calvisson DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Maître d'ouvrage : Commune de Calvisson Hôtel de Ville - 30420 CALVISSON Tél :

Plus en détail

S.O.P.A.Q. Cadre du Schéma Organisationnel du Plan d Assurance Qualité

S.O.P.A.Q. Cadre du Schéma Organisationnel du Plan d Assurance Qualité PIECE N 3.3.1 POUVOIR ADJUDICATEUR CONSEIL GENERAL - DEPARTEMENT DU NORD DIRECTION GENERALE AMENAGEMENT DURABLE DIRECTION DE LA VOIRIE DEPARTEMENTALE Hôtel du Département 51, rue Gustave Delory 59047 LILLE

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot n 06 - Plâtrerie / Isolation EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION AVRIL 2007

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot n 06 - Plâtrerie / Isolation EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION AVRIL 2007 EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION Allée de la Boétie 33400 TALENCE LOT : ARCHITECTE DOSSIER N PHASE DATE : 06-17 AVRIL 2007 A.P.D. C.C.T.P. Lot n 06 - Plâtrerie /

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

LOT N 7 - PEINTURE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT

LOT N 7 - PEINTURE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

Règlement de Consultation

Règlement de Consultation Règlement de Consultation Marrché de Trravaux CONSTRUCTION D UNE SALLE DE TYPE ZENITH A AMIENS Maître d Ouvrage Communauté d Agglomération Amiens Métropole Hôtel de Ville 80 000 Amiens Lott 99 SERRURERIE

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6 Serrurerie JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72 e mail

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Projet d Aménagement Int. du Garage en Salle de Cours de Danse et Aménagement Ext. de Places de Parking

Projet d Aménagement Int. du Garage en Salle de Cours de Danse et Aménagement Ext. de Places de Parking VILLE de GUIPAVAS Rue Maurice Hénensal - COATAUDON Projet d Aménagement Int. du Garage en Salle de Cours de Danse et Aménagement Ext. de Places de Parking Maître d ouvrage Mairie Place St Eloi 29490 GUIPAVAS

Plus en détail

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE page 1 1. CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. OBJET DE LA NOTICE La présente notice CCTP concerne la description des travaux du lot MENUISERIES EXTERIEURES

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

LYCEE AGRICOLE D'YVETOT Route de Caudebec 76190 YVETOT. Construction de Boxes de quarantaine et modification de locaux.

LYCEE AGRICOLE D'YVETOT Route de Caudebec 76190 YVETOT. Construction de Boxes de quarantaine et modification de locaux. LYCEE AGRICOLE D'YVETOT Route de Caudebec 76190 YVETOT Construction de Boxes de quarantaine et modification de locaux à 76190 YVETOT DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Lot n 4 MENUISERIE - CLOISON

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES DEPARTEMENT DU NORD RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES VILLE DE SAINT AMAND LES EAUX Maitre d ouvrage : A.M.O. : Architecte : Bureau d études : Economiste : OGEC NOTRE DAME

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès

TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès COMMUNE de LABEUVRIERE TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès CAHIER des CLAUSES ADMINISTRATIVES et PARTICULIERES (CCAP et CCP) Date et heure limites de réception de l

Plus en détail

PROJET: Restructuration des bâtiments scolaire à VILLE M-O : Syndicat Intercommunal de la Vallée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

PROJET: Restructuration des bâtiments scolaire à VILLE M-O : Syndicat Intercommunal de la Vallée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 13 CADRE GENERAL REGLEMENTAIRE CLAUSES GENERALES En complément des CCAG, CCAP, norme NFP 03.001 et toutes pièces administratives, on notera les points suivant: L'entrepreneur doit avoir apprécié la nature

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT Le titre professionnel de : AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT1 niveau V (code NSF : 230 r) se compose de quatre activités types,

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : SITE MONTIMARAN SERVICE RADIOLOGIE (objet du marché)

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

DEMANDE D'ASSURANCE. Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage

DEMANDE D'ASSURANCE. Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage DEMANDE D'ASSURANCE Dommages Ouvrage CNR Tous Risques Chantier RC Maître d'ouvrage L'attention du demandeur est attirée sur l'intérêt qu'il a à remplir le présent document de façon complète et précise

Plus en détail

ATTESTATION D ASSURANCE

ATTESTATION D ASSURANCE ATTESTATION D ASSURANCE SARL REHANEUF 20 RUE D ESPAGNE 64100 BAYONNE Valable * pour la période du 01/06/2014 au 31/12/2014 Contrat Multirisque Professionnelle : 164160800 V 001 MAAF ASSURANCES S.A. atteste

Plus en détail

Commune de MIOS. Marché n 11/2013. RENOVATION D UN BATIMENT COMMUNAL En salle polyvalente REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Commune de MIOS. Marché n 11/2013. RENOVATION D UN BATIMENT COMMUNAL En salle polyvalente REGLEMENT DE LA CONSULTATION Commune de MIOS Marché n 11/2013 RENOVATION D UN BATIMENT COMMUNAL En salle polyvalente REGLEMENT DE LA CONSULTATION La procédure de consultation utilisée est la suivante : Procédure adaptée en application

Plus en détail

Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez. LOT N 16 : Ascenseur

Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez. LOT N 16 : Ascenseur Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez LOT N 16 : Ascenseur Maître d ouvrage Ville de Guipavas Mairie de Guipavas place Saint Eloi 29490 Guipavas. Tél. : 02 98

Plus en détail

Suite à la liquidation judicaire de l'entreprise titulaire

Suite à la liquidation judicaire de l'entreprise titulaire Exa Conseil DOUBLAGE - CLOISONS SECHES - PLAFONDS lot n 07 - p.1 / 11 LOT N 07 DOUBLAGE - CLOISONS SECHES - PLAFONDS Suite à la liquidation judicaire de l'entreprise titulaire Exa Conseil DOUBLAGE - CLOISONS

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 SALLE DES FETES 68650 LE BONHOMME

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 SALLE DES FETES 68650 LE BONHOMME MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 SALLE DES FETES 68650 LE BONHOMME Rénovation de la cage d escalier Changement de certaines menuiseries extérieures - LOT 02 MENUISERIE BOIS MENUISERIE PVC

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY ET LA SELA POUR LA GESTION DE LA COPROPRIETE DU BATIMENT SITUE TERRASSES DE LA CHESNAIE 44170 NOZAY 1 /7 ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Communauté

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.A.P MARCHE DE SERVICE 2012 N 101-2012 PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Commune de Saint-Aunés Place de la mairie 34130 SAINT-AUNES TRAVAUX D AMENAGEMENT D UN SKATEPARK Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Page 1 SOMMAIRE 0 CLAUSES

Plus en détail

TITRE Ier : STRUCTURES DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

TITRE Ier : STRUCTURES DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE Convention collective nationale des ouvriers employés par les entreprises du bâtiment non visées par le décret du 1er mars 1962 (c'est-à-dire occupant plus de dix salariés) du 8 octobre 1990. Etendue par

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 *******

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 ******* DC8 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 ******* Consultation Pour l Aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT ACTE

Plus en détail