EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS"

Transcription

1 MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean Jaurès Villeneuve d'ascq Tél /Fax: Portable: ECONOMISTE B.S.E ECONOMIE Mme BOUTET Sandrine 172 rue Clémenceau LOOS Tél : Fax : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES COMMUNES PHASE DCE C.C.T.C.

2 PERONNE EN MELANTOIS 2 SOMMAIRE 0 GENERALITES DEFINITION DU PROJET DESIGNATION DES INTERVENANTS MODE DE DEVOLUTION DES TRAVAUX LES DIFFERENTS LOTS PRESCRIPTIONS COMMUNES A TOUS LES CORPS D ETAT Observations préliminaires Règles d Exécution Marques et cahier des charges des Fabricants Ouvrages non décrits explicitement Implantations Repère d implantation et de nivellement Implantation des bâtiments Procès-Verbal Trait de Niveau Eléments de chantier Trous, trémies, feuillures, défoncés Plomberie Sanitaire Chauffage Ventilation Couverture Etanchéité Menuiserie - Serrurerie Trémies dans les planchers Electricité Incorporation d huisseries métalliques Socles Echafaudages - Montages - Stockages Hygiène et sécurité Prescriptions de chantier Réception préalable des abords et voiries Voiries provisoires et alimentation du chantier Utilisation et entretien des voiries Libération des emprises du chantier et remise des voiries Gardiennage et clôture de chantier Panneaux de chantier Installation de chantier Réseaux divers et réseaux d assainissement en particulier Bruits de chantier Tri sélectif Bennes Evacuation des déchets Nettoyage Compte prorata Protection des ouvrages Propriété artistique Contrôles Types de contrôle Contrôle interne des entreprises Essais sur matériaux et fournitures Généralités Essais préalables sur échantillons Essais en cours de travaux - cas général Essais en cours de travaux - cas particuliers Essais de fonctionnement des installations (COPREC N 2) Essais d isolation acoustique Etudes techniques Matériaux et procédés traditionnels Matériaux et procédés nouveaux ou non traditionnels Déclaration d intention de travaux Sécurité du personnel Documents à fournir en fin de chantier Prescriptions particulières... 18

3 PERONNE EN MELANTOIS Pré-chauffage Ouvrages destinés à être peints Assistance à la réception Gestion des clefs PRESTATIONS Exigences spécifiques en matière de prestations... 20

4 PERONNE EN MELANTOIS 4 0 GENERALITES 0.01 DEFINITION DU PROJET Le projet a pour objet la réalisation d une salle multi-activité et local rangement à PERONNE EN MELANTOIS 0.02 DESIGNATION DES INTERVENANTS Maître d ouvrage : VILLE DE PERONNE EN MELANTOIS 10 rue du marais Tel. : PERONNE EN MELANTOIS Fax : Maître d œuvre : ARCHILILLE, Architectes DPLG Tel. : rue Jean Jaurés VILLENEUVE D ASCQ BET Structure : HDM Tel. : rue John Hadley Fax : VILLENEUVE D ASCQ Economiste : BSE ECONOMIE Tel. : rue Clémenceau Fax : LOOS Bureau de Contrôle : VERITAS Tel. : allée du Chargement Fax : VILLENEUVE D ASCQ Coordonnateur SPS : COSMOS Tel. : rue de Lannoy Fax : ROUBAIX 0.03 MODE DE DEVOLUTION DES TRAVAUX Corps d Etat séparés. Possibilités de groupements 2 ou plusieurs lots LES DIFFERENTS LOTS Lot 01 Démolition - Gros Œuvre VRD Lot 02 Charpente & bardage Bois Couverture Lot 03 Menuiseries Extérieures Lot 04 Plâtrerie Plafond Menuiseries intérieures Lot 05 Carrelage - Faïences Lot 06 Peinture Revêtements muraux Lot 07 Plomberie Sanitaires Chauffage - Ventilation Lot 08 Electricité

5 PERONNE EN MELANTOIS 5 1 PRESCRIPTIONS COMMUNES A TOUS LES CORPS D ETAT 1.01 Observations préliminaires Connaissance des lieux et de tous les éléments afférents à l exécution des travaux : L entrepreneur est réputé, avant la remise de son offre : - avoir pris connaissance de tous les plans et documents utiles à la réalisation des travaux ainsi que des sites, des lieux et terrains d implantation des ouvrages, de tous les éléments généraux et locaux en relation avec l exécution des travaux. - avoir apprécié toutes les conditions d exécution des ouvrages et s être parfaitement et totalement rendu compte de leur nature, de leur importance et de leurs particularités. - avoir procédé à une visite détaillée des lieux et avoir pris parfaitement connaissance de toutes les conditions physiques et de toutes sujétions aux lieux des travaux aux accès et aux abords, à la topographie et à la nature des terrains (couches superficielles, venues d eau, démolition, sondages réalisés) à l exécution des travaux à pied d œuvre ainsi qu à l organisation et au fonctionnement du chantier (moyens de communication et de transport des lieux d extraction des matériaux, stockage des matériaux, ressources en main d œuvre, énergie électrique, eau, installation de chantier, éloignement des décharges publiques privées, etc.). - avoir contrôlé toutes les indications des documents du dossier d appel d offres, notamment celles données par les plans, les dessins d exécution, le Cahier des Clauses Techniques Particulières., s être assuré qu elles sont exactes, suffisantes, et concordantes s être entouré de tous renseignements complémentaires éventuels auprès du Maître d Oeuvre le cas échéant, du bureau d études concerné. Dans tous les cas, l entrepreneur respectera les règlements de police municipale pour le stockage des matériaux ou l établissement de chantier sur les trottoirs ou sur la voie publique dont les redevances seront à sa charge. Toutes les dégradations des ouvrages tiers existants étant à la charge exclusive des entrepreneurs, sauf à prouver aux tiers propriétaires des ouvrages qu ils ne sont pas responsables des dégradations. En cas de recours des tiers contre le Maître d Ouvrage, ce dernier peut en cas d impossibilité par les entrepreneurs de prouver leur non responsabilité, prélever sur leur marché les sommes nécessaires à la remise en état des ouvrages détériorés. - Chaque entrepreneur, pour le prix forfaitaire arrêté dans le marché, doit l intégralité des travaux nécessaires au complet achèvement des ouvrages, au parfait fonctionnement des équipements et au respect de la réglementation en vigueur. - Chaque entrepreneur devra prendre connaissance du C.C.T.P. dans son intégralité. Il est sensé avoir lu tous les lots pour relever les différentes interconnexions pouvant exister entre son lot et les autres. - Les plans et le C.C.T.P. se complètent réciproquement sans que les entrepreneurs puissent faire état après remise et réception de leurs offres, d une discordance éventuelle qu ils n auraient pas signalée en temps utile ; ils devront prévoir dans leurs prix le montant des travaux indispensables à la terminaison des bâtiments dans l ordre général et par analogie avec ce qui est décrit, en accord avec le Maître d Oeuvre. Tous les détails de construction, complètement décrits ou non, font partie intégrante du prix global, pour réaliser une construction saine et robuste. - Les entrepreneurs sont tenus de vérifier, avant remise de leur proposition les cotes figurant aux dessins et de signaler au Maître d Oeuvre les erreurs qui pourraient être constatées. - Ils sont tenus de signaler par écrit au Maître d Oeuvre, les discordances qui pourraient éventuellement exister entre le C.C.T.P. et les ouvrages à exécuter et qui seraient de nature à nuire à la parfaite réalisation de leurs propres ouvrages. - Dans le même esprit, si certaines dispositions des plans et C.C.T.P. soulèvent des divergences d interprétation, les ouvrages seront exécutés conformément aux avenants et aux décisions du Maître d Oeuvre sans entraîner pour autant de modifications au prix global forfaitaire des marchés. - Il est précisé que la clause de priorité prévue au cahier des clauses administratives particulières entre les plans et le devis, n a pas pour but d annuler la réalisation d un ouvrage quelconque figurant sur l une des pièces et non sur l autre. Cette priorité ne joue qu en cas de contradiction. En conséquence, tout ouvrage figurant au plan et non décrit au C.C.T.P. est formellement dû et vice et versa.

6 PERONNE EN MELANTOIS Règles d Exécution Les différents ouvrages seront au minimum conformes aux lois et règlements en vigueur, à la date d exécution des travaux sans que cette liste soit exhaustive : - Code de l urbanisme. - Code de la construction - Les fascicules techniques du CCTG applicables aux marchés passés au nom de l état, ainsi que ceux indiqués au REEF. - Les normes AFNOR et U.T.E., Normes dans son intégralité - Les cahiers des charges D.T.U. et règles de calcul D.T.U. ainsi que leurs annexes et CCS. - Les avis techniques de la soumission technique publiés par le C.S.T.B. pour les travaux exécutés selon les procédés non traditionnels. - Les recommandations publiées par la Commission Technique des Assurances - Le règlement sanitaire départemental et toutes les règles spécifiques imposées par les concessionnaires locaux. - Permettre la conformité aux dispositions du code du travail en matière d hygiène, sécurité et conditions de travail. - Règlement code de la construction notamment la réglementation sécurité contre l incendie. - Tous règlements applicables au projet... En cas de modification de l un de ces règlements en cours de travaux et jusqu à la réception, l entrepreneur fait connaître dans les plus brefs délais au Maître d Œuvre, les incidences éventuelles résultant de l application de la nouvelle réglementation. Faute de les avoir signalées en temps utile, les modifications nécessaires demandées à la réception pour mise en conformité avec la nouvelle réglementation sont à la charge de l entrepreneur Marques et cahier des charges des Fabricants La remise de prix de l entrepris doit répondre sur les produits de fabrication tels que mentionnés au CCTP ou produit similaire ou équivalent accepté du contrôleur technique, du Maître d Ouvrage et du Maître d œuvre. Chaque fois que le fabricant d un produit ou équivalent a publié un Cahier des Charges, des recommandations ou des prescriptions d emploi, l entrepreneur devra suivre ces documents pour la mise en œuvre du produit ou matériel Ouvrages non décrits explicitement Le C.C.T.P. décrit l essentiel des ouvrages dûs par les entrepreneurs, même s il ne définit pas dans le détail des ouvrages tels que : façons de baies, de seuils, d appuis, de tableaux, linteaux, feuillures, rejingots, supports, joints, habillages... ces travaux sont compris dans le marché au même titre que les autres ainsi que tous ceux nécessaires à la bonne finition des ouvrages. L entrepreneur devra s assurer qu ils sont effectivement prévus, soit dans un lot, soit dans un autre lot, sous peine de se les voir imputer sans complément de prix. La description des ouvrages s appuie enfin sur une solution technique répondant au programme et coordonnée entre les divers corps d état. Il appartient en conséquence à l entrepreneur qui modifierait certains points d un corps d état particulier, de prendre à sa charge les incidences éventuelles sur les autres corps d état. Par le fait même de la remise de la soumission, l entrepreneur s engage donc à mener les travaux à bonne fin sans aucun supplément de prix autres que ceux qui correspondraient à des modifications ou compléments décidés en cours de chantier et faisant l objet expressément d ordres de service du Maître d Ouvrage, étant entendu, que les éventuels travaux supplémentaires qui n auront pas fait l objet préalablement d une commande écrite par le Maître de l Ouvrage ne pourront donner lieu à aucun paiement de sa part. Même si ceux-ci ont été visés ou agrées par un représentant du Maître d Oeuvre qui alors fera son affaire avec les entrepreneurs de leur règlement.

7 PERONNE EN MELANTOIS Implantations Repère d implantation et de nivellement L entrepreneur de tous les lots doit assurer l établissement de repères fixes de planimétrie et de nivellement rattachés aux niveaux N.G.F. et leur maintien en bon état pendant la durée du chantier Implantation des bâtiments A partir de ces repères invariables, l entrepreneur de gros œuvre doit assurer l implantation des constructions au moyen de chaises, piquets maçonnés, bornes, établis en dehors de l emprise des bâtiments Procès-Verbal Implantation Un procès-verbal d implantation devra être dressé par un géomètre expert agréé par le Maître d ouvrage aux frais de l entreprise de Gros-Oeuvre. Ce document qui devra être établi aussitôt que possible, définira notamment : - les axes et alignements de base, - les cotes de niveau du rez-de-chaussée, - les cotes de niveau de la voirie et les abords du bâtiment. Etats des lieux : Un procès-verbal d état des lieux devra être dressé par un huissier expert agréé par le Maître d ouvrage aux frais de l entreprise de Gros-Oeuvre. Ce document qui devra être établi aussitôt que possible, définira notamment : - l état du terrain actuel, - le relevé des murs des héberges Il sera transmis au Maître d Œuvre qui vérifie la concordance de son projet et sera ensuite adressé au Maître de l Ouvrage Trait de Niveau A partir des bornes de nivellement raccordées au réseau N.G.F. ou autres, l entrepreneur de Gros Œuvre doit le trait de niveau dans tous les locaux. Le trait de niveau sera tracé et entretenu par l entrepreneur de gros œuvre. Il sera reporté ou tracé à chaque étage autant de fois qu il sera nécessaire jusqu à la fin du chantier, sans que l entrepreneur puisse prétendre à une indemnité ou à incorporer au compte prorata. L entrepreneur veillera à ne pas tracer le trait de niveau avec un produit qui puisse apparaître au travers des revêtements muraux. Les tracés nécessaires à la pose des huisseries sont exécutés et dus par l entrepreneur chargé de l exécution des parois dans lesquelles s incorporent les huisseries. L entrepreneur dont les huisseries font partie de ses prestations, effectue la vérification desdits tracés avant toute mise en œuvre. Si une erreur est constatée après mise en œuvre des huisseries, c est l entrepreneur ayant posé les huisseries qui supporte les frais nécessaires entraînés pour la mise en conformité aux plans. Lorsque les chapes rapportées sont prévues, et si nécessaire, ces tracés sont exécutés avant et après exécution des chapes, et ce, aux frais de l entrepreneur de gros œuvre. Les axes d implantation des menuiseries extérieures sont donnés par l entrepreneur de gros œuvre. Chaque fois que les menuiseries extérieures sont placées dans des ouvrages du ressort du lot gros œuvre, l entrepreneur de ce lot effectue, à ses frais, les travaux nécessaires pour offrir à

8 PERONNE EN MELANTOIS 8 l entrepreneur de menuiseries extérieures, des supports conformes au DTU. Tous les autres tracés sont dus et exécutés par l entrepreneur intéressé Eléments de chantier Chaque lot devra réaliser ses propres plans d exécution précisant la nature de toutes réservations ou autre, nécessaire à l exécution de ses travaux. Ces plans seront fournis à l entrepreneur de gros œuvre qui devra reporter les indications qui y sont contenues sur ses propres plans d exécution. Toutes ces réservations seront exécutées sous la responsabilité de l Entrepreneur intéressé qui devra vérifier sur place qu elles ont été correctement réalisées. En cas de non observation des prescriptions précédentes les percements seront obligatoirement exécutés par l Entrepreneur de gros œuvre et sous sa responsabilité, mais aux frais de l entrepreneur intéressé. Dans le cas où des trous et scellements effectués après coup entraîneraient la dégradation d un équipement ou d un revêtement, les frais de reprise et raccords seront également à la charge de l entreprise pour laquelle ces trous et scellements auront été exécutés Trous, trémies, feuillures, défoncés Dans les éléments de structure en béton armé ou maçonneries diverses : L entrepreneur de Gros Œuvre a à sa charge l ensemble des réservations à prévoir dans les éléments de structure, trous, passages, trémies, feuillures, défoncés, etc. Chaque entrepreneur doit lui fournir dans les délais fixés par le Maître d Œuvre : - les dimensions des réservations en cotes brutes, - les implantations des réservations indiquées par rapport à des nus d ouvrage ou à des axes de référence. Les matériaux nécessaires à ces réservations sont à la charge de l entreprise de Gros-Oeuvre. Il sera utilisé OBLIGATOIREMENT un matériau type YTONG, SIPOREX ou équivalent. L utilisation de polystyrène est proscrite. Chaque entrepreneur doit le carottage et le bouchement après passage de ses réseaux avec un matériau assurant le coupe-feu de la paroi. Les différents raccords d enduit ou de revêtements seront réalisés par l entrepreneur concerné (Gros-Oeuvre, enduit projeté, Plâtrerie, Peinture, Carrelage) mais il est précisé qu en cas de retard ou de malfaçon imputable à un autre corps d état, le raccord sera exécuté à la charge de ce corps d état. Les réservations non demandées en période de préparation et de dimensions > 20 x 20 (ou ø 15) seront exécutées par l Entreprise de Gros œuvre à la charge de l Entreprise concernée. Les réservations non demandées en période de préparation et de dimensions < 20 x 20 (ou ø 15) seront exécutées par l Entreprise concernée sous contrôle de l Entreprise de Gros œuvre. Dans ces deux derniers cas, les bouchements seront dus par l entreprise concernée. Toute erreur d implantation sera corrigée et rebouchée par l entreprise responsable de l erreur Plomberie Sanitaire Chauffage Ventilation Couverture Etanchéité Trous réservés pour le passage des canalisations à la demande des entreprises spécialistes avec fourreaux dans l épaisseur des maçonneries (fourreaux à charge de l entreprise de GO). Pour le passage des canalisations dans les ouvrages en béton armé, béton banché, ou maçonnerie, l'entrepreneur du lot G.O. posera les fourreaux nécessaires. Les scellements, rebouchages, et la finition, seront assurés par l'entrepreneur ayant demandé la réservation. En ce qui concerne l incorporation éventuelle de canalisations dans les ouvrages en béton armé ou

9 PERONNE EN MELANTOIS 9 banché, les entreprises chargées des lots correspondants devront coordonner leurs interventions avec celles de l exécution des différentes tâches. Les entreprises concernées devront donc s engager à respecter strictement les calendriers, d exécution et les modalités d intervention (effectif notamment) pour chaque tâche élémentaire, faute de quoi elles se verraient imputer toutes les conséquences d immobilisation résultant d une carence de leur part Menuiserie - Serrurerie Dans le cas de trous situés dans les maçonneries de parpaings, l Entreprise de Gros-Oeuvre pourra soit les réserver (dans les conditions ci-dessus) soit les percer après coup. Dans ce dernier cas, le menuisier ou le serrurier tracera lui-même la position des trous à percer. L Entreprise de Gros-Oeuvre devra également le dressement des maçonneries et des appuis pour la mise en œuvre des calfeutrements non maçonnés à la charge du menuisier ou du serrurier. Le Menuisier, et le Serrurier assureront la mise en place et le réglage de leurs fournitures : les scellements, les rebouchages, et la finition seront assurés par l Entrepreneur de Gros œuvre Trémies dans les planchers Electricité L Entreprise de Gros Oeuvre réservera les trémies dans les planchers sous réserves que les plans de percements lui soient donnés dans les délais fixés aux calendriers d exécutions sus visés. Les scellements, les rebouchages, et la finition seront assurés par l'entrepreneur ayant demandé la réservation. Réservations de trous, si besoin est, pour les passages de canalisations dans les ouvrages en béton armé. Pour le rebouchage des trous (dito article ) L entreprise chargée du lot Electricité devra coordonner la pose des conduits dans les dalles ou voiles en béton armé de façon à ne pas apporter de retard dans les tâches de maçon (voir cidessus ) Incorporation d huisseries métalliques Socles Les huisseries destinées à être incorporées dans les ouvrages en béton et métallique seront approvisionnées sur le chantier par le titulaire du lot menuiseries intérieures ou serrurerie selon le cas, elles seront mises en place par le titulaire du lot Gros Œuvre. Les huisseries seront numérotées selon un plan de repérage précis qui sera fourni au lot GO. Une vérification des huisseries (implantation, verticalité, absence de gauchissement ) sera faite par l entrepreneur du lot concerné dans les quinze jours suivant la fin des travaux de structure (voiles / plancher du dernier niveau). Le titulaire du lot chauffage plomberie VMC devra la fourniture et la pose complète des supports nécessaires à la pose de ces appareils, selon ses propres indications. Ces produits devront faire l objet d une étude détaillée par l Entreprise. L entrepreneur de Gros-Œuvre devra les socles dans les gaines techniques à chaque niveau ainsi qu en toiture Echafaudages - Montages - Stockages Chaque entrepreneur doit tous les échafaudages nécessaires à l exécution de travaux, objet de ses prestations, pour leur location, pose, dépose et double transport. Chaque entrepreneur fait son affaire personnelle de toutes les manutentions de ses matériaux et fournitures. Chaque entrepreneur assure, à ses frais et sous sa responsabilité, le stockage de ses matériaux et fournitures avant leur mise en œuvre.

10 PERONNE EN MELANTOIS Hygiène et sécurité L opération est soumise aux directives de la loi n du 31 décembre 1993 portant transposition de la directive européenne codifiée aux articles L à 19 pour les dispositions substantielles et aux articles correspondant et du Code du Travail pour les textes d incrimination ainsi qu au décret n du 26 décembre 1994 r elatif à l intégration de la sécurité et à l organisation de la coordination en matière de sécurité et de protection santé lors des opérations de bâtiment ou de génie civil codifié du Code du Travail. Le Maître d Ouvrage, le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche a mis en place une mission de Coordonnateur Sécurité/Santé conformément aux textes en vigueur. Le Coordonnateur Sécurité Santé établit le présent document afin de faciliter l intégration de la prévention sécurité et de la protection de la santé dans l organisation du chantier et la réalisation des travaux. Les plans particuliers de sécurité et de protection de la santé (P.P.S.P.S) seront établis par les entreprises conformément aux dispositions prises dans le P.G.C.S.P.S. Les entreprises devront donc tenir compte, dans la remise de leur offre, des dispositions mentionnées dans le PLAN GENERAL DE COORDINATION. Le PLAN GENERAL DE COORDINATION est un document qui sera remis à jour au fur et à mesure du déroulement du chantier. Il est rappelé que l intervention du COORDINATEUR ne modifie ni la nature, ni l étendue des responsabilités qui incombent à chacun des participants aux opérations de bâtiment en matière de SECURITE ET DE SANTE. Réglementation applicable à cette opération La liste ci-dessous n est pas exhaustive : Décret du 20 mars 1979 : Formation à la sécurité Décret du 03 septembre 1992 : Manutention manuelle Loi n du 31 décembre 1993 : Chantiers tempor aires et mobiles Décret n du 26 décembre 1994 : Intégration de la Sécurité et Organisation de la coordination en matière de sécurité et de protection de la santé lors des opérations de bâtiment et de génie civil. Loi n du 31 décembre 1991 : Equipement de travail, moyens de protection Décrets , , , Décret du 04 mai 1995 : Concernant le CISSCT Circulaire DRT du 22 septembre 1993 N Instruction DRT du 18 mars 1993 N Dispositions générales Recommandations CRAM NORD Décret du 8 janvier 1965 N et du 9 juin 1977 et N du 19 août Décret du 14 novembre 1988 (Electricité) Code du Travail Prescriptions de chantier Sauf indication contraire, et à défaut d entreprise générale T.C.E., le terme entrepreneur désigne ciaprès l entreprise du Lot 1 Gros Oeuvre, a charge pour lui d exercer son recours sur l entrepreneur responsable Réception préalable des abords et voiries Au démarrage du chantier, les abords sont dans un état donné qui ne devra pas subir de détériorations. En conséquence, le Maître d Oeuvre, au nom du Maître d Ouvrage, et l entrepreneur du lot GO, veilleront à ce qu un constat d huissier dresse l état exact des lieux avant le lancement des travaux. Ce constat décrira très précisément la situation des immeubles environnants, des voiries et trottoirs, des équipements ou autres constructions préalablement entreprises, en

11 PERONNE EN MELANTOIS 11 mentionnant les éventuelles anomalies ou dégradations. Dès réception de l ordre de Service, l entrepreneur fera son affaire, à ses frais, de toutes les dégradations non reprises dans le constat. Faute de recevoir un procès-verbal d état des lieux sous HUIT JOURS à compter de la date d ordre de service de démarrage des travaux, le Maître de l Ouvrage sera en droit de considérer l entrepreneur comme automatiquement responsable de toutes les dégradations qui pourraient lui être mentionnées, et de faire en sorte que l entrepreneur supporte à ses frais exclusifs toutes les dépenses de remise en état. Ce constat sera aux frais de l entrepreneur de Terrassements GROS OEUVRE (LOT N 01) Voiries provisoires et alimentation du chantier L entrepreneur du lot GROS OEUVRE, prendra le terrain en l état au moment où lui sera donné l ordre de service. Il fait son affaire de tous les ouvrages de voiries provisoires nécessaires à la desserte, à l installation et au déroulement du chantier ; il doit assurer à ses frais exclusifs les travaux de destruction et d évacuation de ces ouvrages de voiries provisoires. L entrepreneur du lot GROS OEUVRE, prendra toutes les mesures utiles pour assurer, à ses frais, et en fonction de ses besoins, l alimentation en fluides : eaux, électricité, téléphone. D une façon générale, il ne peut prétendre prétexter de difficultés d alimentation pour justifier d un retard sur les délais Utilisation et entretien des voiries Les itinéraires poids lourds et engins de chantiers, tant pour les approvisionnements que pour l évacuation des déblais sont imposés par l Architecte en fonction des impératifs d aménagement du site. L entrepreneur de Gros-Oeuvre a à sa charge l établissement et l entretien, sur les voies ouvertes à la circulation au droit des entrées et sorties de chantier, de la signalisation routière indispensable. A sa charge aussi le nettoyage des abords et chaussées de part et d autre du chantier. Tout manquement de l entrepreneur à ces obligations entraîne de plein droit, après constatation et mise en demeure restée sans effet, dans un délai de 24 heures : - la fermeture des accès au chantier, - le nettoyage des voies ou le rétablissement de la signalisation, par une entreprise au choix du Maître d Oeuvre, aux frais et dépens de l entrepreneur Libération des emprises du chantier et remise des voiries Au fur et à mesure de l avancement du chantier, l entrepreneur procédera au dégagement, au nettoiement et à la remise en état des emplacements mis à sa disposition. La libération des abords et la remise à la circulation des voies publiques feront l objet d un procèsverbal de constat d état des lieux contradictoirement entre l entrepreneur, le Maître d Oeuvre, le Maître d Ouvrage. L entrepreneur est financièrement responsable de toute dégradation, notamment des ouvrages de viabilité réalisés en cours de chantier sauf à faire la preuve que les dégradations sont le fait d un autre Gardiennage et clôture de chantier L entrepreneur de Gros-Oeuvre assure l éclairage et le gardiennage du chantier ainsi que leur signalisation tant intérieure qu extérieure, en particulier il maintient les clôtures nécessaires à la protection du chantier et des tiers, veille à leur entretien, fait afficher d une façon très apparente les avis d interdiction de pénétrer sur le chantier. Maintien de la clôture pour la totalité du chantier, le démontage se fera par le lot Gros oeuvre, avec les réfections voiries et autres nécessaires. Voir CCTP lot Gros Oeuvre pour localisation et type de clôture.

12 PERONNE EN MELANTOIS Panneaux de chantier Voir CCTP lot Gros Oeuvre Installation de chantier Voir CCTP lot Gros Oeuvre Réseaux divers et réseaux d assainissement en particulier Pendant toute la durée des travaux, l entrepreneur du lot GO doit prendre toutes dispositions pour assurer la protection des réseaux, notamment d assainissement en exploitation dans l emprise de son chantier (maintien des tampons sur les regards, entretien des points d engouffrement...). Il devra veiller à n évacuer aucun produit ou résidu incompatible avec le bon fonctionnement des réseaux (gravois, laitances...). Le raccordement des réseaux propres aux bâtiments avec le réseau public se fera sous réserve de l accord du Maître d Ouvrage au fur et à mesure de l achèvement des travaux, à condition que les réseaux intérieurs possèdent tous leurs équipements définitifs. L entrepreneur assure l entretien du réseau jusqu à la fin du chantier. Tous les frais nécessités par des branchements provisoires sur les réseaux seront à supporter par l entrepreneur qui fera son affaire avec les collectivités ou concessionnaires concernés de toutes les autorisations nécessaires Bruits de chantier La proximité du chantier et des logements avoisinants conduit à limiter l importance de l ensemble des bruits. Seul l emploi d engins à moteur thermique insonorisé est autorisé Tri sélectif Rappel de la réglementation. Loi du 15 juillet 1975 : Le producteur des déchets est responsable de leur élimination Décret du 19 août 1977 : La gestion des déchets dangereux doit faite l objet de la tenue d un registre permettant à l administration de contrôler le devenir des déchets Arrêté du 04 janvier 1985 : La remise des déchets dangereux à un tiers doit faire l objet de l émission d un bordereau de suivi dés lors que le chargement excède 0.1 tonne. Loi du 13 juillet 1992 : La mise en décharge de déchets sera interdite en Seuls les déchets ultimes (ne pouvant plus être ni réemployés, ni recyclés, ni valorisés) pourront être enfouis. Décret du 13 juillet 1994 : Les déchets d emballages dont les détenteurs ne sont pas les ménages doivent être recyclés, réemployés ou valorisés Avril 1997 : L arrêté du 2 avril 1997, annexes I et II, suite à la loi du 19/07/1976 sur les installations classées, augmente les prescriptions liées à l exploitation de celle-ci. Arrêté du 28 janvier 1999 Les huiles usagées doivent être stockées dans des conditions satisfaisantes et sans mélange. Elles doivent être remises par les agrée.

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES OBJET : Aménagement des locaux de la pharmacie du Centre Hospitalier Bélair Établi en application du Code des Marchés Publics CCTP - page 1

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6 Serrurerie JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72 e mail

Plus en détail

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris C R E S C E N D O 102 rue Amelot 75011 Paris Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 01

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT. Maître d ouvrage MAIRIE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P.

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Pouvoir adjudicateur : Commune de Châtelaillon-Plage 20 Boulevard de la Libération 17340 CHATELAILLON-PLAGE Objet de la consultation : MARCHE DE TRAVAUX

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE 05.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 2 05.2 TEXTES ET REGLEMENTS... 2 05.3 PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES... 2 05.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES... 3 05.4.1 GENERALITES... 3 05.4.2 SERRURERIE...

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE TRAVAUX D AMENAGEMENT

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Institut d'etudes Politiques de Rennes Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le

Plus en détail

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE 05.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 2 05.2 TEXTES ET REGLEMENTS... 2 05.3 PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES... 2 05.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES... 3 05.4.1 GENERALITES... 3 05.4.2 SERRURERIE...

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 40 II du Code des Marchés Publics) Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Pouvoir

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

C. C. T. P. MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE. EXTENSION DU GARAGE DES SERVICES TECHNIQUES DE LA VILLE, et AIRE DE STATIONNEMENT

C. C. T. P. MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE. EXTENSION DU GARAGE DES SERVICES TECHNIQUES DE LA VILLE, et AIRE DE STATIONNEMENT Maître d œuvre CABINET VERMEULIN EURL ARCHITECTES 20, RUE D'ANGOULEME 91 100, CORBEIL-ESSONNES TEL 01 64 96 40 50 vermeulin.architectes@orange.fr Maître d Ouvrage MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE 24 Grande

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES DEPARTEMENT DU NORD RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES VILLE DE SAINT AMAND LES EAUX Maitre d ouvrage : A.M.O. : Architecte : Bureau d études : Economiste : OGEC NOTRE DAME

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : SITE MONTIMARAN SERVICE RADIOLOGIE (objet du marché)

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION 1 - SOUSCRIPTEUR N Sociétaire :... Nom/Raison sociale :... Adresse :... Personne chargée du dossier :... Téléphone :... Fax :... E-mail :... En qualité de

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Ce n est que lorsque ces conditions seront remplies, que vous serez assuré de pouvoir entreprendre les travaux que vous envisagez.

Ce n est que lorsque ces conditions seront remplies, que vous serez assuré de pouvoir entreprendre les travaux que vous envisagez. Nos Conseils : UN ARCHITECTE POURQUOI? Vous avez votre façon de vivre et vos goûts personnels. Le rôle de votre architecte est avant tout de vous écouter ; à partir de vos besoins, de vos goûts, de votre

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE LOT UNIQUE : SERRURERIE / METALLERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

CONTRAT DE CONTRÔLE TECHNIQUE

CONTRAT DE CONTRÔLE TECHNIQUE CONTRAT DE CONTRÔLE TECHNIQUE CONSTRUCTION D UNE SALLE DE MUSIQUE Extension de l espace culturel et sportif À LIPSHEIM CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES C.C.P. TABLEAU RECAPITULATIF DES ARTICLES DU C.C.P.

Plus en détail

Protections collectives contre les chutes de hauteur

Protections collectives contre les chutes de hauteur Fiche 2 Protections collectives contre les chutes de hauteur A qui servent-elles? Comment les dimensionner? promouvoir cette disposition? Quels en est le coût, quels en sont les gains? Sur la majorité

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

LOT N 08 DOUBLAGES CLOISONS SOMMAIRE

LOT N 08 DOUBLAGES CLOISONS SOMMAIRE LOT N 08 DOUBLAGES CLOISONS SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX 1.2 DOCUMENTS DE REFENCES CONTRACTUELS 1.3 PRODUITS CERTIFIES CHAPITRE II SPECIFICATIONS ET DESCRIPTIONS DES TRAVAUX

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers :

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers : Commune de Barjouville (Département d Eure-et-Loir) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée passé en application de l article 28 du Code des marchés publics. Nature des travaux : Travaux d

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R.

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Chantier I.F.P.E.C. / Lille Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Présentation du Projet Extension d un bâtiment tertiaire existant sur 4 niveaux

Plus en détail

Chapitre 2 : Le contrôle technique dans la construction

Chapitre 2 : Le contrôle technique dans la construction Bruno QUIEVY GC5 Chapitre 2 : Le contrôle technique dans la construction - 10 - I. Le contrôle technique Les missions de contrôle technique existent dans différents domaines comme la marine, l aéronautique,

Plus en détail

1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier

1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier EXEMPLE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Collection les Essentiels Fiche n 20 - Septembre 2012 1 QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE 1.1 Responsable Environnemental et gestion pendant le chantier Total

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

S.O.P.A.Q. Cadre du Schéma Organisationnel du Plan d Assurance Qualité

S.O.P.A.Q. Cadre du Schéma Organisationnel du Plan d Assurance Qualité PIECE N 3.3.1 POUVOIR ADJUDICATEUR CONSEIL GENERAL - DEPARTEMENT DU NORD DIRECTION GENERALE AMENAGEMENT DURABLE DIRECTION DE LA VOIRIE DEPARTEMENTALE Hôtel du Département 51, rue Gustave Delory 59047 LILLE

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

NOUVELLE RÉGLEMENTATION

NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUVELLE RÉGLEMENTATION Les principes fondamentaux des actions gouvernementales pour prévenir les risques liés aux endommagements des canalisations et réseaux sont portés par la loi Grenelle 2. Ces principes

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public

Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public Souscription des assurances construction par un maître d ouvrage public Octobre 2013 1 / 24 SOMMAIRE 1) LE PROCESSUS DE SOUSCRIPTION 1.1) Quand souscrire les assurances construction? 1.2) Quels sont les

Plus en détail

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche?

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? A S S U R A N C E S L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? 1. Le contrat Dommages ouvrage (pour les particuliers) 2. La responsabilité décennale (pour les professionnels) 3. Les différentes phases

Plus en détail

RÉHABILITATION D UN BÂTIMENT POUR CRÉER 3 LOGEMENTS SOCIAUX ET UN LOCAL COMMERCIAL. 56, rue Nationale - 41500 Saint-Dyé sur Loire

RÉHABILITATION D UN BÂTIMENT POUR CRÉER 3 LOGEMENTS SOCIAUX ET UN LOCAL COMMERCIAL. 56, rue Nationale - 41500 Saint-Dyé sur Loire MAÎTRE D'OUVRAGE : Communauté de Commune du Grand Chambord 22, rue de la Sablière 41250 BRACIEUX OPÉRATION : RÉHABILITATION D UN BÂTIMENT POUR CRÉER 3 SOCIAUX ET UN LOCAL COMMERCIAL 56, rue Nationale -

Plus en détail

Plan National d Action Coordonné BTP

Plan National d Action Coordonné BTP Plan National d Action Coordonné BTP SOCLE COMMUN EXIGENCES FONDAMENTALES EN MATIERE DE MESURES DE PREVENTION A METTRE EN ŒUVRE POUR LA PASSATION DES MARCHES ET LA REALISATION DES CHANTIERS DE CONSTRUCTION

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez. LOT N 16 : Ascenseur

Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez. LOT N 16 : Ascenseur Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez LOT N 16 : Ascenseur Maître d ouvrage Ville de Guipavas Mairie de Guipavas place Saint Eloi 29490 Guipavas. Tél. : 02 98

Plus en détail

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488330 Acte Certifié exécutoire Envoi Préfecture : 03/07/2013 Réception Préfet : 03/07/2013 Publication RAAD : 03/07/2013 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE TOUS RISQUES CHANTIER MONTAGE ESSAIS Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

DEVIS DESCRIPTIF! ! Rénovation des toilettes publiques! Fonpeyrouse 81170 Cordes sur Ciel!

DEVIS DESCRIPTIF! ! Rénovation des toilettes publiques! Fonpeyrouse 81170 Cordes sur Ciel! INDICE C le 04/11/2014 Cabinet de Maîtrise d Oeuvre jacques chiès diplômé de l école des Beaux-Arts de Toulouse et des écoles des Beaux- Arts associées Le Coudénas Les Cabannes 81170 Cordes sur Ciel tél:

Plus en détail

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot n 06 - Plâtrerie / Isolation EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION AVRIL 2007

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot n 06 - Plâtrerie / Isolation EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION AVRIL 2007 EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION Allée de la Boétie 33400 TALENCE LOT : ARCHITECTE DOSSIER N PHASE DATE : 06-17 AVRIL 2007 A.P.D. C.C.T.P. Lot n 06 - Plâtrerie /

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail