TROUSSE D INFORMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TROUSSE D INFORMATION"

Transcription

1 2015 TROUSSE D INFORMATION Guide PREM et AMP Département régional de médecine générale de Lanaudière Octobre 2014

2

3 TABLE DES MATIÈRES PLANS RÉGIONAUX D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PREM) LISTE DES BESOINS EN ÉTABLISSEMENT... 2 LISTE DES BESOINS EN CABINET MÉDICAL DÉFINITION D UN PREM ET D UN PEM... 5 PREM : PLAN RÉGIONAL DES EFFECTIFS MÉDICAUX... 5 PEM : PLAN DES EFFECTIFS MÉDICAUX DEMANDE D OBTENTION D UN AVIS DE CONFORMITÉ AU PREM ÉVALUATION DES CANDIDATURES LORSQUE LE NOMBRE DE DEMANDES EXCÈDE CELUI DES POSTES DISPONIBLES AU PREM CRITÈRES DE SÉLECTION DÉSISTEMENT NUMÉRO DE PERMIS... 8 ACTIVITÉS MÉDICALES PARTICULIÈRES (AMP) QU EST-CE QU UNE AMP? ÉTAPES DU PROCESSUS D ADHÉSION AUX AMP DEMANDE DE MODIFICATION DES AMP POUR ÊTRE EXEMPTÉ CATÉGORIES D AMP AMP RECONNUES PAR LE MINISTRE (CATÉGORIE 7) NOUVELLE CATÉGORIE D AMP COORDONNÉES... 18

4

5 PLANS RÉGIONAUX D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PREM) Le présent document fait référence au Guide de gestion 2015, soit les Plans régionaux d effectifs médicaux (PREM) médecins omnipraticiens, élaboré en octobre 2014 par le Comité de gestion des effectifs médicaux en médecine générale le MSSS-FMOQ (COGEM). Vous trouverez ainsi toute l information nécessaire concernant les démarches à effectuer. Dans un premier temps, nous vous présentons les besoins en omnipratique pour la région de Lanaudière, autant en établissement qu en cabinet médical, ainsi que la définition d un PREM et d un PEM. Par la suite, vous trouverez, dans la présente brochure, toutes les informations relatives à une demande ainsi que la liste des critères retenus par le Département régional de médecine générale (DRMG) en ce qui concerne la procédure de sélection lorsque le nombre de demandes excède celui des postes disponibles au PREM. Tous les formulaires nécessaires pour compléter votre demande sont annexés et un aide-mémoire vous est également proposé. Selon l Entente particulière relative au respect des PREM, nous vous rappelons que tout médecin, qui exerce dans le cadre du régime d assurance-maladie du Québec, doit obtenir un avis de conformité dans la région où il pratique la majorité de son temps. Seules quelques exceptions, telles que le dépannage à temps complet, échappent à cette règle et font l objet d une entente particulière avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Vous devez donc vous engager à effectuer au moins 55 % de votre pratique totale en termes de journées de facturation dans notre région. MISE EN VIGUEUR DES PREM La date de mise en vigueur du PREM 2015 est le 1 er décembre Aucun avis de conformité à un PREM ne pourra être accordé avant cette date. Page 1

6 1. LISTE DES BESOINS EN ÉTABLISSEMENT Voici les secteurs d activités par centre de santé et de services sociaux où le recrutement est recherché. Dans les tableaux qui suivent, vous trouverez les besoins en omnipratique pour la prochaine année. Plus spécifiquement, vous trouverez le nombre minimal de médecins requis pour chacun des CSSS, les secteurs correspondants ainsi que les AMP disponibles. PREM 2015 CSSS DU SUD DE LANAUDIÈRE LISTE DES BESOINS EN OMNIPRATIQUE ET AMP DISPONIBLES SECTEURS D ACTIVITÉS ÉTABLISSEMENTS DU CSSSSL NBRE DE AMP MÉDECINS DISPONIBLES Urgence Hôpital Pierre-Le Gardeur 0 Non COMMENTAIRES Hospitalisation : soins intensifs Hôpital Pierre-Le Gardeur 0 Non Hospitalisation : hospitalisation Hôpital Pierre-Le Gardeur 10 Oui AMP mixte avec prise en charge Hospitalisation : Inscrire service Hôpital Pierre-Le Gardeur 0 Non Centre d'hébergement et de soins de longue durée avec garde Centre de réadaptation avec garde Alexandre-Archambault De L Assomption Centre multi. Claude-David Des Deux-Rives Émile McDuff Des Moulins Tous ces établissements La Myriade Le Bouclier Le Tremplin Tous ces établissements Soins à domicile CLSC CLSC Lamater CLSC Meilleur Tous ces établissements 6 Oui 0 Non 2 Oui Obstétrique Hôpital Pierre-Le Gardeur 1 Oui AMP mixte avec prise en charge UMF UMF du Sud 0 Non Grand total 19 Page 2

7 PREM 2015 CSSS DU NORD DE LANAUDIÈRE LISTE DES BESOINS EN OMNIPRATIQUE ET AMP DISPONIBLES SECTEURS D ACTIVITÉS ÉTABLISSEMENTS DU CSSSNL NBRE DE MÉDECINS AMP DISPONIBLES Urgence CHRDL 3 Oui COMENTAIRES Hospitalisation : soins intensifs CHRDL 2 Oui Hospitalisation : courte durée CHRDL 6 Oui Hospitalisation : UCDG CHRDL 2 ETC Oui Centre d'hébergement et de soins de longue durée avec garde Centre de réadaptation avec garde Alphonse-Rondeau Brassard Saint-Donat Sainte-Élisabeth Saint-Jacques Saint-Liguori Désy du Piedmont Parphilia-Ferland Saint-Antoine-de-Padoue Saint-Eusèbe Le Château Tous ces établissements La Myriade Le Bouclier Le Tremplin Soins à domicile CLSC CLSC de Saint-Jean-de-Matha CLSC de Berthier CLSC de Chertsey CLSC de Joliette CLSC de Lavaltrie CLSC de Saint-Donat CLSC de Saint-Esprit CLSC de Saint-Gabriel CLSC de Saint-Michel-des-Saints Tous ces établissements Obstétrique CHRDL 6 Oui 3 AMP au Nord seulement UMF UMF du Nord 1 Oui Intérêt pour gériatrie Oui Oui Autres : Hospitalisation : soins palliatifs REPAIR E/O et RI CHRDL 1 4 Oui Grand total 42 Page 3

8 LISTE DES BESOINS EN CABINET MÉDICAL NORD DE LANAUDIÈRE Nom des cliniques Coordonnées Téléphone Médecin responsable Centre médical Saint-Charles-Borromée 357, rue Visitation, Saint-Charles-Borromée, QC, J6E 4N Besoins 2015 (omnipratique) Commentaires DR HEBERT, PIERRE-ANDRE/PÉLOQUIN, MICHEL A. 2 Clinique de médecine familiale de Berthier 788, avenue Gilles Villeuneuve, Berthierville, QC, J0K 1A DR TURCOTTE, BERNARD 7 Clinique familiale des Prairies 310, boul. Antonio-Barette, NDP, QC J6E 1G DR BERNIER, YVAN 4 Clinique médicale de L'Acadie 1B, rue Marion, Saint-Jacques, QC J0K 2R DR VIGEANT, ALAIN 1 Clinique médicale Saint-Alphonse 911, route 343, R.R.1, Saint-Alphonse-de-Rodriguez, QC, J0K 1W DR AUBIN, ALAIN 1 ca Clinique médicale Saint-Calixte 6130, Route 335, C.P. 630, Saint-Calixte, QC, J0K 1Z DR GAUDET, CELINE 2 Clinique médicale Saint-Gabriel 85, rue Saint-Gabriel, Saint-Gabriel-de-Brandon, QC, J0K 2N DR DE GRANPRÉ, MICHEL 3 Clinique médicale Saint-Louis 504, rue Saint-Louis, Joliette, QC, J6E 2Z DR MAZUR, SOPHIE 2 Clinique médicale Saint-Thomas 830, rue Principale, Saint-Thomas, QC, J0K 3L DR DEPELTEAU, JEAN 2 CSSSNL-CLSC de Saint-Esprit 110, rue Saint-Isidore, Saint-Esprit, QC, J0K 2L DRE EMARD, HÉLÈNE 2 CSSSNL-CLSC de Saint-Gabriel 30, rue St-Gabriel, St-Gabriel-de-Brandon, QC, J0K 2N DR LEDUC, MICHEL 3 GMF Lavaltrie-Lanoraie - Clinique médicale Lavaltrie 1400, rue Notre-Dame, Lavaltrie, QC, J5T 1M DR MARTINEAU, MARIO 2 GMF Matawinie - Clinique médicale Saint-Félix-de-Valois 610, chemin Joliette, Saint-Félix-de-Valois, QC, J0K 2M DR ALLARD, GASTON 4 GMF Rousseau-Montcalm - Centre médical des , rue Saint-Isidore, Saint-Lin-Laurentides, QC, Laurentides J5M 2V DR DAUPHINAIS, LUC 4 GMF Rousseau-Montcalm - Clinique médicale L'Achigan 2, rue Saint-Germain, Saint-Roch-de-L'Achigan, QC, J0K 3H DR BELISLE, PIERRE 2 GMF Rousseau-Montcalm - Clinique médicale Sainte- Julienne 1270, route 125, Sainte-Julienne, QC, J0K 2T DR BOUDRIAS, ALAIN 2 GMF Saint-Donat - CLSC Chertsey 485, rue Dupuis, Chertsey, QC, J0K 3K DR ROBERGE, PAUL 4 UMF du Nord de Lanaudière 50, chemin du Golf, Saint-Charles-Borromée, QC, J6E 2B DR TURGEON, SÉBASTIEN 1 NORD 48 SUD DE LANAUDIÈRE CSSSSL-CLSC Lamater 1317, boul. Des Seigneurs, Terrebonne, QC, J6W 5B DR NGUYEN, MAU HUAN 2 CSSSSL-CLSC Meilleur 193, rue Lacombe, Repentigny, QC, J5Z 3C DR LABONTÉ, CHANTAL 1 Clinique médicale Vivacité 1419, Grande Allée, Lachenaie, QC, J6W 5M DR CONSEIL, JEAN-PIERRE 2 GMF Clinique médicale Mascouche , montée Masson, Mascouche, QC, J7K 2L DR AUBÉ, KATHERINE 3 GMF De L'Assomption - Clinique médicale de L'Assomption 260, rue Dorval, L'Assomption, QC, J5W 2Z DR DEMEYER, PHILIPPE 2 GMF De Le Gardeur - Clinique médicale Le Gardeurois , rue Notre-Dame, Le Gardeur, QC, J5Z 3C DR DESJARDINS, MARC 2 GMF De Mascouche - Médi-Centre de Mascouche , montée Masson, Mascouche, QC, J7K 2L DR AUDETTE, MYRIAM 2 GMF Des Seigneurs - Polyclinique médicale de Terrebonne , boul. Des Seigneurs, Terrebonne, QC, J6W 1T DR LEVEILLE, DANIEL 4 GMF Polyclinique Pierre-Le Gardeur , montée des Pionniers, Lachenaie, QC, J6V 1S DR LASALLE, LUC 2 GMF St-Charles - Centre médical St-Charles , boul. Saint-Charles, Terrebonne, QC, J6W 0A DR VINCENT, GUY 2 GMF Valmont-Boisé-Lanaudière - Clin. med. Valmont rue Notre-Dame, Repentigny, J5Y 1B DR MARSAN, GILBERT 2 GMF Valmont-Boisé-Lanaudière - Clin. med. du Boisé 275 A rue Paradis, porte 6, Repentigny,QC, J6A 8H DR MARINEAU, GILLES 2 GMF Valmont-Boisé-Lanaudière - Centre de santé Lanaudière , boul Larochelle, Repentigny, J6A 8K DR POIRIER, JACQUES 2 UMF du Sud de Lanaudière 135, rue Claude-David, Repentigny, QC, J6A 1N DR DELACHEVROTIÈRE, HUGUES 2 SUD 30 GRAND TOTAL 78 Page 4

9 2. DÉFINITION D UN PREM ET D UN PEM PREM : Plan régional des effectifs médicaux Le PREM comprend tous les médecins qui exercent plus de 55 % de leurs journées de facturation dans une région. Il existe deux types de PREM : le PREM en omnipratique et le PREM spécialité. Au 30 novembre de chaque année, un gel des avis de conformité au PREM est effectif. Seuls les nouveaux postes autorisés par le MSSS peuvent s ajouter à la somme des effectifs en place au 30 novembre de chaque année. Ce nombre d ajouts autorisé varie d année en année pour chacune des régions. Pour les omnipraticiens, ces ajouts se divisent en deux catégories qui ne sont pas interchangeables : les nouveaux facturants Ce sont les nouveaux médecins ou des médecins ayant complété moins d une année de pratique reconnue selon l Entente sur les PREM dans une région autre que celle qui fait l objet de la demande d avis de conformité au PREM; les retours de région Ce sont les médecins ayant plus d une année de pratique reconnue selon l Entente sur les PREM et qui souhaitent changer de région. Une année de pratique est reconnue lorsque le médecin a été détenteur d'un avis de conformité au PREM (ou d'une dérogation en tenant lieu) en vigueur pendant une période minimale de 12 mois et qu'il a cumulé au moins 10 mois de pratique. PEM : Plan des effectifs médicaux Le Plan des effectifs médicaux (PEM) est constitué des médecins qui exercent dans un établissement donné. Il comprend donc les médecins spécialistes et les omnipraticiens. Il peut comprendre des médecins exerçant à l intérieur de la région (détenant une nomination au PEM) ou provenant d une autre région et qui effectuent dans cet établissement moins de 55 % de leurs jours de facturation. Chaque établissement a un nombre déterminé de postes à son PEM, qui varie, entre autres, en fonction des services à la population qu il doit assumer. Ces postes sont déterminés, au niveau régional et ministériel, selon des principes d équité intra et inter régionaux. Pour les omnipraticiens, la répartition intra régionale repose sur les priorités émises au Plan régional d organisation des services médicaux de première ligne (PROS) élaboré par le DRMG et approuvé par l Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière. Page 5

10 3. DEMANDE D OBTENTION D UN AVIS DE CONFORMITÉ AU PREM a) Les candidats ne peuvent soumettre leur demande d avis de conformité au PREM 2015 auprès du DRMG de leur choix avant le 15 octobre Cette demande devra être faite à l aide du formulaire intitulé «Avis de conformité Médecins omnipraticiens» que nous avons joint à ce guide. La date de réception de la candidature à l Agence sera la date prise en considération. Pour les nouveaux facturants, la période initiale de réception des demandes d obtention d un avis de conformité s échelonnera du 15 octobre 2014 au 15 novembre 2014 inclusivement (période de mise en candidature). Si, à la fin de cette période, le nombre de demandes excède celui des postes disponibles au PREM 2015, ces dernières seront toutes réputées avoir été reçues le 15 novembre 2014 et seront évaluées selon les modalités prévues à la section 5 de ce guide. b) Le DRMG enverra un accusé de réception à chaque candidat. c) Le DRMG doit donner une réponse à chacun des candidats pour lui signifier si sa demande d obtention d un avis de conformité a été acceptée ou refusée. Il doit le faire dans les délais prévus, habituellement 60 jours ou, 90 jours s il doit procéder à une sélection de candidats. Vous devez également joindre à votre demande les deux documents mentionnés ci-dessous, que vous trouverez aux annexes 2 et 3 : o Autorisation pour la prise de références (FORMPREM-PDR), en y inscrivant au minimum deux références ; o Demande au PREM Utilisé dans l éventualité ou des entrevues seront nécessaires, nous vous demandons de compléter le document figurant en annexe 4 afin de mieux vous connaître notamment en lien avec le type de pratique que vous désirez réaliser, les raisons qui vous incitent à choisir la région de Lanaudière ainsi que les démarches que vous avez déjà entreprises. Vous pouvez également joindre votre curriculum vitae avec le choix de l établissement où vous planifiez exercer afin de bien compléter votre dossier. Le tout doit être envoyé par courriel à ou par la poste à : Département régional de médecine générale Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière 245, rue du Curé-Majeau Joliette (Québec) J6E 8S8 À cet effet, nous vous suggérons de vous référer à l aide-mémoire que vous retrouverez à l annexe 5 du présent guide. Ce dernier dresse la liste complète de tous les documents à joindre à votre demande et vous assure ainsi que votre dossier soit complet. Page 6

11 4. ÉVALUATION DES CANDIDATURES LORSQUE LE NOMBRE DE DEMANDES EXCÈDE CELUI DES POSTES DISPONIBLES AU PREM En septembre dernier, le MSSS a déposé au DRMG une proposition d objectifs de croissance. Selon ces documents, le DRMG serait autorisé à émettre 27 avis de conformité, soit 23 pour des nouveaux facturants et 4 pour des médecins provenant d une autre région. Dans l éventualité où le nombre de candidats qui postulent dans la région dépasse le nombre de postes autorisés par le Ministère, le DRMG aura la responsabilité de procéder à la sélection des candidats et, pour ce faire, un comité de sélection sera mis en place. Le DRMG établira les modalités du processus de sélection en considérant que l entrevue est la modalité privilégiée dans la région. 5. CRITÈRES DE SÉLECTION Voici les critères retenus par le DRMG permettant aux membres du comité de faire la sélection des candidats lors de l entrevue (prendre note que ces critères ne sont pas classés par ordre d importance) : Les médecins boursiers Les médecins polyvalents : cabinet, centre hospitalier, CHSLD, CLSC, GMF, etc. Les médecins qui ont un projet d installation à long terme en première ligne dans la région Les médecins qui désirent se prévaloir d un forfait d accessibilité (lettre d entente LE 170) 6. DÉSISTEMENT Les candidats retenus seront invités à envoyer le plus rapidement possible un avis de désistement aux autres régions auprès desquelles ils auraient aussi posé leur candidature. Pour ce faire le formulaire de désistement (FORMPREM-ADD) apparaissant à l annexe 4 de ce document devra être rempli, dûment signé et posté aux régions concernées. Page 7

12 7. NUMÉRO DE PERMIS Suite à l obtention de son PREM, le nouveau facturant recevra son numéro de permis de pratique du Collège des médecins. Dès son début de pratique dans la région, il est impératif que le médecin communique son numéro de permis ainsi que la date de début de pratique au DRMG, auprès de la personne suivante, soit par courriel à ou par téléphone à : Madame Manon Hervieux Téléphone : , poste 4254 À la suite de la réception du numéro de permis, le DRMG procède à l inscription du médecin auprès de la Régie de l assurance maladie du Québec et en avise ce dernier par écrit, actualisant ainsi son poste au PREM de Lanaudière et évitant les pénalités salariales éventuelles. Page 8

13 ACTIVITÉS MÉDICALES PARTICULIÈRES (AMP) Tout médecin omnipraticien doit s engager à effectuer une partie de sa pratique dans des heures d activités médicales particulières (AMP), s il désire adhérer à une entente conclue en vertu du cinquième aliéna de l article 19 de la Loi sur l assurance maladie 1 et s assurer une rémunération sans pénalité. Plus précisément, tout médecin omnipraticien ayant moins de 15 ans de pratique doit effectuer 132 heures d AMP par trimestre, soit l équivalent de 12 heures par semaine. Le nombre d heures d AMP exigé par trimestre diminue à 66 heures, soit l équivalent de 6 heures par semaine, pour les médecins omnipraticiens possédant entre 15 et 20 ans de pratique. Après plus de 20 ans, aucune exigence n est demandée, à moins d une décision exceptionnelle de l agence de la santé et des services sociaux par la voix de son Département régional de médecine générale (DRMG). Pour plus de renseignements, il est possible de consulter l'entente particulière sur les AMP du ministère de la Santé et des Services sociaux (Ministère) sur le site Web de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), à l adresse suivante : Toutes les informations relatives aux AMP ainsi qu une description complète de la procédure à suivre, pour procéder à une demande d adhésion aux AMP pour la région de Lanaudière, vous sont présentées dans le présent document. Pour tout renseignement additionnel et le formulaire Demande d adhésion aux activités médicales particulières pour la région de Lanaudière omnipraticiens, veuillez communiquer avec la personne suivante : Madame Manon Hervieux Téléphone : , poste 4254 Adresse courriel : 1 Loi sur les services de santé et les services sociaux, 1991, c.42, a Page 9

14 8. QU EST-CE QU UNE AMP? Les AMP sont représentées par un contrat de deux ans dans lequel le médecin s engage à exercer une activité déterminée auprès d un établissement de son choix, pour un minimum de 44 semaines par année. Le nombre d heures consacré à celle-ci varie selon le nombre d années de pratique reconnu par la Régie de l assurance maladie du Québec (RAMQ). À cette fin, chaque médecin peut vérifier auprès de la RAMQ, le nombre d années qui lui est reconnu. Ce calcul se fait selon une entente déjà négociée entre le Ministère et la FMOQ. Le détail des heures exigées est précisé au préambule. Bien qu il vous soit également possible d effectuer un surplus d heures pour des activités considérées comme des AMP, nous vous suggérons, toutefois, de ne pas vous engager par contrat pour au-delà de 12 heures par semaine, puisque la durée de votre contrat est de deux ans et ne peut être modifiée avant ce délai à moins d une autorisation spéciale de la part de votre DRMG et de l établissement où vous effectuez vos AMP. Ainsi, chaque modification de vos heures AMP en cours de contrat doit faire l objet d une demande particulière auprès du DRMG de votre région. Nous tenons également à vous préciser que si vous prenez plus de huit semaines de vacances par année, votre année ne comptera pas pour une année complète. Pour cette raison, un médecin ayant débuté sa pratique en 1997, par exemple, peut ne compter que 13 années de pratique reconnues par la RAMQ. Pour connaître le nombre d années qui vous est reconnu, il vous est possible de communiquer auprès de la RAMQ, au numéro des professionnels suivant : , pour la région de Montréal; , numéro sans frais pour les autres régions. Page 10

15 9. ÉTAPES DU PROCESSUS D ADHÉSION AUX AMP L objet de ce processus est de définir les étapes à suivre quant à l application de l Entente particulière sur les AMP aux médecins, dans les établissements de la région de Lanaudière. 1. Le médecin communique avec l Agence pour requérir une trousse d information des AMP. 2. Le médecin communique avec la personne responsable des activités de l établissement de son choix pour valider la disponibilité des AMP au sein de ce dernier. La liste des établissements de la région de Lanaudière est présentée à l annexe A du présent document. Si des AMP sont effectivement disponibles au sein de l établissement et que le médecin souhaite procéder à une demande d adhésion, il doit remplir le formulaire Demande d adhésion aux activités médicales particulières pour la région de Lanaudière omnipraticiens. Pour les AMP reconnues o o l établissement vérifie la disponibilité du poste dans son Plan d effectifs médicaux (PEM). S il n y a aucun poste disponible dans la catégorie demandée, l établissement doit faire une demande de PEM; l établissement met à jour le tableau PEM avec les activités demandées et suit le processus en avisant le DRMG; 3. Une fois le formulaire de demande d adhésion dûment complété, le médecin doit faire suivre sa demande au chef du DRMG par courriel à ou par la poste à l adresse figurant dans la section 15. Coordonnées. o o le processus d acceptation se fait généralement dans un délai d un mois; si la demande est acceptée, le DRMG fait parvenir une lettre d acceptation au médecin, dans un délai de 15 jours; Pour les AMP non reconnues (établissement) o L établissement, par son directeur des services préhospitaliers, doit produire un dossier de justification pour l ajout d AMP non reconnues et le faire parvenir au DRMG; Page 11

16 o le chef de département signe la demande d adhésion aux AMP du médecin en mentionnant «sous condition d acceptation». Pour les AMP non reconnues (hors établissement) o o La personne responsable des activités au sein de la clinique ou de l organisme autre qu un établissement doit produire un dossier de justification pour l ajout d AMP non reconnues et le faire parvenir au DRMG; la personne responsable des activités au sein de la clinique ou de l organisme, autre qu un établissement, signe la demande d adhésion aux AMP du médecin en mentionnant «sous condition d acceptation». 4. Une fois le formulaire de demande d adhésion dûment complété et signé par la personne responsable des activités, le médecin doit faire suivre sa demande au chef du DRMG par courriel à ou par la poste à l adresse figurant dans la section 15. Coordonnées. 5. Le DRMG fait parvenir un accusé de réception de la demande, à l établissement ainsi qu au médecin, en décrivant le processus et le délai d acceptation. 6. Le DRMG et l Agence procèdent à la démarche d acceptation selon le processus interne établi. Pour les AMP non reconnues o o o le processus d acceptation par le DRMG se fait dans un délai de deux mois; le processus d acceptation par le comité paritaire MSSS-FMOQ se fait dans un délai additionnel de trois mois; le DRMG envoie une lettre d acceptation au médecin ainsi qu à l établissement dans un délai de 30 jours suivant l acceptation du comité paritaire MSSS-FMOQ. 7. Le DRMG envoie une lettre d acceptation au médecin. Il procède également à l inscription du médecin auprès de la RAMQ et l en informe par écrit. Important La durée de votre engagement est de deux ans et celui-ci sera renouvelé automatiquement tel qu entendu, à moins d avis contraire de votre part. Page 12

17 10. DEMANDE DE MODIFICATION DES AMP Le médecin désirant modifier ses AMP ou encore se prévaloir de la nouvelle catégorie «prise en charge et suivi de clientèles vulnérables à domicile en cabinet privé ou en établissement (CLSC et UMF), obligatoirement jumelés jusqu à la moitié de ses exigences de base, à l une ou l autre des activités identifiées dans les catégories prioritaires 1 à 4 des AMP», doit faire parvenir une demande par écrit à l attention du DRMG, à l adresse suivante : Département régional de médecine générale Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière 245, rue du Curé-Majeau Joliette (Québec) J6E 8S8 Si la demande est acceptée, celle-ci sera effective à la date du renouvellement de votre adhésion aux AMP à la RAMQ. Page 13

18 11. POUR ÊTRE EXEMPTÉ Les situations donnant lieu à une exemption sont les suivantes : Congé de maternité Un an d exemption incluant la date d accouchement. Congé d invalidité 6 mois d exemption, renouvelable en formulant une nouvelle demande 1 mois avant l échéance de l exemption. Pour obtenir une demande d exemption, vous devez faire parvenir une lettre précisant le motif de la demande, la date souhaitée pour le début de l exemption ainsi qu un certificat attestant votre état de santé (certificat de grossesse, de naissance ou d invalidité) à l adresse suivante : Département régional de médecine générale Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière 245, rue du Curé-Majeau Joliette (Québec) J6E 8S8 Page 14

19 12. CATÉGORIES D AMP Les AMP se divisent en plusieurs catégories dont certaines ont été priorisées par le ministre de la Santé et des Services sociaux (Ministre). Les quatre premières catégories sont reconnues prioritaires par rapport aux catégories 5, 6 et 7. La première catégorie doit être comblée en priorité. 1 er bloc : Catégorie I. 2 e bloc : Catégorie II. Catégorie III. Catégorie IV. Catégorie V. 3 e bloc Catégorie VI. Catégorie VII. De façon prioritaire, la prestation de services médicaux dispensés au service d urgence des établissements désignés. La dispensation de soins aux usagers admis en soins de courte durée d un établissement qui exploite un centre hospitalier impliquant de la garde en disponibilité. La dispensation de services médicaux impliquant de la garde en disponibilité en CHSDL, en CR ou dans un programme SAD. La dispensation de services médicaux en obstétrique dans un centre exploité par un établissement. AMP dites mixtes; la dispensation de soins ou de services de première ligne auprès de clientèles vulnérables, que ce soit à domicile, en cabinet privé ou dans tout centre exploité par un établissement, obligatoirement jumelée à une activité prioritaire (catégorie 1 à 4). La dispensation de soins ou de services de première ligne auprès de clientèles vulnérables, que ce soit à domicile, en cabinet privé ou dans tout centre exploité par un établissement. La participation à toute autre activité prioritaire déterminée par l Agence et approuvée par le ministre, dans la mesure et aux conditions fixées par ce dernier. Page 15

20 13. AMP RECONNUES PAR LE MINISTRE (CATÉGORIE 7) Le nombre d heures allouées par établissement est déterminé par le DRMG à l intérieur du PROS et approuvé par les instances administratives régionales et ministérielles. Pour connaître le nombre d heures allouées pour les activités de cette catégorie, veuillez communiquer avec le DRMG. a) Services médicaux en centre de détention. b) Services médicaux auprès de la clientèle hébergée en centre jeunesse. c) Services médicaux ne nécessitant aucune garde auprès de la clientèle hébergée en centre de réadaptation. d) Services médicaux auprès de la clientèle autochtone de certaines réserves indiennes. e) Interventions médicales en centre de crise en santé mentale et services médicaux auprès d une clientèle ayant des troubles mentaux graves et persistants dans le cadre d un programme de santé mentale d un CLSC. f) Interruption volontaire de grossesse. g) Services médicaux cliniques de désintoxication dispensés dans le cadre d un programme en toxicomanie sous la responsabilité d un établissement. h) Services médicaux d enquête, d intervention et de garde en maladies infectieuses dans le cadre de la santé publique. i) Services médicaux d enquête, d intervention et de garde en santé environnementale. j) Services médicaux d enquête, d intervention et de garde en santé et sécurité au travail, ainsi que les services cliniques requis par un programme jugé prioritaire par le Ministère en santé et sécurité au travail. k) Services médicaux requis dans le cadre du programme de dépistage du cancer du sein d une direction de santé publique. l) Certaines activités d enseignement dans le cadre d une unité de médecine familiale affiliée à une université et sous la responsabilité d un établissement. Ces AMP déjà reconnues ne nécessitent pas de négociations auprès du comité paritaire MSSS- FMOQ autre que le nombre d heures qui lui sont consacré. Pour les autres AMP concernant ces secteurs, une demande doit être adressée au comité paritaire accompagnée d un argumentaire afin de constituer un ajout aux AMP régionales. Ces catégories d AMP peuvent donc varier de région en région. Page 16

21 14. NOUVELLE CATÉGORIE D AMP La nouvelle catégorie d AMP fait référence à la «Prise en charge et suivi de clientèles vulnérables à domicile, en cabinets privés ou en établissement (CLSC et UMF), obligatoirement jumelées, jusqu à la moitié des exigences de base, à l une ou l autre des activités identifiées dans les secteurs prioritaires 1 à 4 des AMP». En 2012, le MSSS, la RAMQ et la FMOQ ont modifié l entente sur les AMP afin d y inclure la prise en charge des clientèles vulnérables. Cette entente stipule que, selon certaines conditions, la prise en charge des clientèles vulnérables peut devenir une AMP de catégories 5 (donc prioritaire) au lieu de demeurer une AMP de catégorie 6 et devoir obtenir l aval du comité paritaire pour s appliquer. Pour se prévaloir de cette nouvelle catégorie, il faut répondre aux conditions suivantes : effectuer la prise en charge des clientèles (devenir leur médecin traitant); avoir des clientèles vulnérables parmi son nombre de patients inscrits (cette définition est déterminée par le DRMG de chaque région ou correspond à la définition des clientèles vulnérables généralement admises); effectuer au moins la moitié de ses AMP dans les catégories 1 à 4. Pour les adhérents, qui ne font pas la moitié de leurs AMP dans les activités 1 à 4, la prise en charge des clientèles vulnérables ne fait pas l objet d une catégorie 5 et doit, alors, suivre le processus de la catégorie 6. Page 17

TROUSSE D INFORMATION

TROUSSE D INFORMATION 2016 TROUSSE D INFORMATION Guide PREM et AMP Département régional de médecine générale de Lanaudière Octobre 2015 TABLE DES MATIÈRES PLANS RÉGIONAUX D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PREM)... 1 1. LISTE DES BESOINS

Plus en détail

Centre de réadaptation La Myriade (3/25/2015) 339, boulevard Base-de-Roc, Joliette J6W5M9

Centre de réadaptation La Myriade (3/25/2015) 339, boulevard Base-de-Roc, Joliette J6W5M9 Centre de réadaptation La Myriade (3/25/2015) 339, boulevard Base-de-Roc, Joliette J6W5M9 Centre hébergement Champlain Le Château (CHSLD privé conventionné) (7/26/2013) 1231, rue Dr Olivier M Gendron,

Plus en détail

Liste des numéros d'établissement Lanaudière (14)

Liste des numéros d'établissement Lanaudière (14) Liste des numéros d'établissement Lanaudière (14) Numéro Nom et adresse 0085X CENTRE HOSPITALIER REGIONAL DE LANAUDIERE 0 1 2 3 4 5 6 7 8 1000 BOUL SAINTE-ANNE, SAINT-CHARLES-BORROMEE, QC, J6E 6J2 0141X

Plus en détail

Amendements n os 124 et 128

Amendements n os 124 et 128 223 À l intention des médecins omnipraticiens 12 décembre 2012 Amendements n os 124 et 128 Annexe XXI Reconnaissance de l efficience Introduction La Régie vous présente les changements apportés à votre

Plus en détail

PRÉAMBULE INTRODUCTION

PRÉAMBULE INTRODUCTION PRÉAMBULE La Lettre d entente no 245 est en vigueur depuis le 1 er novembre 2011 et son application a suscité maintes questions qui ont amené les parties négociantes à revoir de nouveau certaines dispositions

Plus en détail

roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE

roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE D O C U M E N T D E C O N S U L T A T I O N roposition visant l'implantation de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux DANS LA RÉGION LANAUDIÈRE Adopté par le conseil d administration

Plus en détail

(22 m 02 s) Je t encourage à t informer et à regarder le DVD, Raconte-moi ton raccrochage, offert avec ce bottin et au crevale.org

(22 m 02 s) Je t encourage à t informer et à regarder le DVD, Raconte-moi ton raccrochage, offert avec ce bottin et au crevale.org DVD Raconte-moi ton raccrochage à l intérieur (22 m 02 s) Le présent bottin contient une liste de ressources qui offrent des services aux personnes, jeunes et adultes, qui veulent effectuer un retour aux

Plus en détail

Lettre d entente n o 275 Délais de mise en application du mode de rémunération mixte

Lettre d entente n o 275 Délais de mise en application du mode de rémunération mixte 174 À l intention des médecins omnipraticiens à tarif horaire en CLSC des médecins omnipraticiens à honoraires fixes en CLSC 28 octobre 2015 Lettre d entente n o 275 Délais de mise en application du mode

Plus en détail

INDEX B - CONSULTATION, EXAMEN ET VISITE. Omnipraticiens. Page

INDEX B - CONSULTATION, EXAMEN ET VISITE. Omnipraticiens. Page Omnipraticiens INDEX INDEX B - CONSULTATION, EXAMEN ET VISITE Page TABLEAUX....................................................... B-2 Consultation (patients de moins de 70 ans)...........................

Plus en détail

201 À l intention des médecins omnipraticiens 15 novembre 2012

201 À l intention des médecins omnipraticiens 15 novembre 2012 201 À l intention des médecins omnipraticiens 15 novembre 2012 Entente particulière relative à la participation des médecins omnipraticiens au Dossier de santé du Québec et au Programme québécois d adoption

Plus en détail

Les possibilités d emplois en santé et services sociaux de la région de Lanaudière

Les possibilités d emplois en santé et services sociaux de la région de Lanaudière Les possibilités d emplois en santé et services sociaux de la région de Lanaudière 1 Présentation de la région.................................3 à 5 Cartographie des établissements de santé et de services

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

Entente particulière relative au département des services préhospitaliers d urgence de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

Entente particulière relative au département des services préhospitaliers d urgence de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal 024 À l intention des médecins omnipraticiens concernés 27 avril 2011 Entente particulière relative au département des services préhospitaliers d urgence de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Nouvelle

Plus en détail

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015 Ministère de la Santé et des Services sociaux La gestion des effectifs médicaux, les nouvelles règles et les impacts sur les nominations, statuts et privilèges Contenu de la présentation La gestion de

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

G U I D E S O C I AU X

G U I D E S O C I AU X G U I D E D ACCÈS SANTÉ ET SERVICES S O C I AU X 2012 Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Sud de Lanaudière a pour mission d améliorer l état de santé et le bien-être de la population des

Plus en détail

Sur proposition de M. David Thérien, dûment appuyée par Dr Marc Desjardins, l ordre du jour suivant est adopté à l unanimité :

Sur proposition de M. David Thérien, dûment appuyée par Dr Marc Desjardins, l ordre du jour suivant est adopté à l unanimité : PROCÈS-VERBAL DE LA QUARANTE-NEUVIÈME (49 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 23 SEPTEMBRE 2008 À 19 H 00 À

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L OUTAOUAIS TENUE LE JEUDI 26 FÉVRIER 2009 À 18 HEURES PRÉSENCES : ABSENCES : PERSONNES-

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

Aidez-nous à vous aider. Rapport annuel 2010

Aidez-nous à vous aider. Rapport annuel 2010 Aidez-nous à vous aider Rapport annuel 2010 2 3 Notre mission La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière a pour mission de contribuer à améliorer la qualité de vie, les soins et les services qui

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT OU D ÉCHANGE DES TITRES DE TRANSPORT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT OU D ÉCHANGE DES TITRES DE TRANSPORT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT OU D ÉCHANGE DES TITRES DE TRANSPORT 1. DÉFINITIONS a. «AMT» : l Agence métropolitaine de transport; b. «CRTL» : le Conseil régional de transport de Lanaudière; c. «AOT» les

Plus en détail

VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE. Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 19 h 10.

VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE. Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 19 h 10. PROCÈS-VERBAL DE LA QUARANTE-SIXIÈME (46 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE JEUDI 22 MAI 2008 À 19 H 00 À L AUDITORIUM

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives Assurances collectives Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport du Québec Conditions de renouvellement au 1 er avril 2015 et modification du choix d option Regroupement des organismes

Plus en détail

Étaient présents : Beaulieu, Céline Blais, Maurice Ducharme, Marcel Foisy, Jean-François Gagné, Doris Giroux, Alain Lachapelle, Thérèse

Étaient présents : Beaulieu, Céline Blais, Maurice Ducharme, Marcel Foisy, Jean-François Gagné, Doris Giroux, Alain Lachapelle, Thérèse Procès-verbal de la séance régulière du conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière qui s est tenue le 20 avril 2006 à Lachenaie, sous la présidence de monsieur

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION POUR L OUVERTURE D UNE RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES

GUIDE D INFORMATION POUR L OUVERTURE D UNE RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES GUIDE D INFORMATION POUR L OUVERTURE D UNE RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES Ce recueil de documents et de références vise à répondre aux questions que les promoteurs ou promoteurs potentiels de résidences

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

Cette trousse d information comprend :

Cette trousse d information comprend : Cette trousse d information comprend : 1. Lettre à l intention du résident(e) Mise en vigueur des PREM 2012 : a) La date de la mise en vigueur du PREM est le 1 er décembre de chaque année. b) Aucun avis

Plus en détail

PERSONNES INVITÉES Mme Guylaine St-Gelais, directrice des Ressources financières et matérielles, points 3.1 et 3.2

PERSONNES INVITÉES Mme Guylaine St-Gelais, directrice des Ressources financières et matérielles, points 3.1 et 3.2 PROCÈS-VERBAL DE LA 99 e SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CSSS DE LA POINTE-DE-L ÎLE TENUE PAR CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE LE LUNDI 16 DÉCEMBRE 2013 PERSONNES PRÉSENTES Mme Cécile Légaré,

Plus en détail

INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION

INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION Formulaire d inscription Veuillez vous assurer que tous les renseignements personnels, y compris les adresses électroniques et les numéros

Plus en détail

RAPPORT DE VÉRIFICATION PARTICULIÈRE

RAPPORT DE VÉRIFICATION PARTICULIÈRE Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles N o de dossier : 5300-13-001 RAPPORT DE VÉRIFICATION PARTICULIÈRE OBJET : MÉCANISME DE RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

CA-80-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE

CA-80-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PROCÈS-VERBAL DE LA QUATRE-VINGTIÈME (80 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 24 MAI 2011 À 19 H À L AUDITORIUM

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières RÈGLEMENT NUMÉRO 3 Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants Table des matières Table des matières... 1 Article 1 - Champ d application... 2 Article 2 - Définitions... 2 Article 3

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité Bilan et perspectives sur l organisation des services médicaux de première ligne D re Yolaine Galarneau Directrice de l accessibilité aux services médicaux Direction générale des services de santé et médecine

Plus en détail

Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 18 h 10.

Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 18 h 10. PROCÈS-VERBAL DE LA CINQUANTE ET UNIÈME (51 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 18 NOVEMBRE 2008 À 18 H À L

Plus en détail

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Performance du réseau Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Représentations prébudgétaires 2014-2015 Mai 2014 Le RPCU Le Regroupement provincial des comités des

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DE LA TRAVAILLEUSE ENCEINTE OU QUI ALLAITE ET DU GESTIONNAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DE LA TRAVAILLEUSE ENCEINTE OU QUI ALLAITE ET DU GESTIONNAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DE LA TRAVAILLEUSE ENCEINTE OU QUI ALLAITE ET DU GESTIONNAIRE PROGRAMME POUR UNE MATERNITÉ SANS DANGER SERVICE DE SANTÉ DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL ET DES RESSOURCES

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

Ils ont agi pour la persévérance scolaire 2013-2014 Accompagnement et encouragement

Ils ont agi pour la persévérance scolaire 2013-2014 Accompagnement et encouragement MRC de d Autray Berthierville École Pavillon l'envol - Berthierville École Saint-Joseph Sainte-Geneviève Maternelle Sainte-Geneviève (Pavillon Maternelle Ste-Geneviève) École Saint-Joseph Sainte-Geneviève

Plus en détail

L organisation de la pratique

L organisation de la pratique de la pratique Chapitre 2 18 Le cabinet privé 23 Services non assurés 25 La pratique en établissement 28 Les activités médicales particulières 30 Les PREM et les PEM 32 Choisir son lieu de pratique La

Plus en détail

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec RÉGIME d assurance collective CSQ À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec Contrat J9999 Janvier 2010 À tous les membres de la CSQ Cette «nouvelle» brochure

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Une stratégie éducative L alternance travail-études (ATE) est une stratégie éducative comportant des sessions où

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE Responsabilité Direction générale adjointe aux affaires administratives Direction

Plus en détail

SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Objet : Un certificat d arrêt de travail émis par une infirmière praticienne

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ

GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ ÉQUITABLES POUR ÉTUDIANTS APERÇU DU PROGRAMME Le Programme d emplois d été équitables pour étudiants (PEEEE) du gouvernement du Nunavut (GN) offre aux

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives Assurances collectives Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport du Québec Bénéficiez d un régime efficace! Sommaire explicatif Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

L ABC des procédures

L ABC des procédures Concrétiser un projet d études au Cégep Beauce-Appalaches L ABC des procédures Pour une rentrée en août 2011 1055, 116e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 Téléphone : 418-228-8896 poste 202 Télécopie

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES Présentée au conseil d administration le 29 novembre 2007 PRODUCTION Monsieur Stanley Smith Service des ressources humaines AUTRES COLLABORATEURS Comité de

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES RESSOURCES EN HABITATION COMMUNAUTAIRE

RÉPERTOIRE DES RESSOURCES EN HABITATION COMMUNAUTAIRE RÉPERTOIRE DES RESSOURCES EN HABITATION COM MMUNAUTAIRE LANAUDIÈRE novembre 2012 Ce document est inspiré et issu d un document original intitulé Guide des ressources régionales en habitation pour personnes

Plus en détail

Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS

Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS 119 À l intention des médecins omnipraticiens 21 août 2014 Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS La Régie a constaté que plusieurs médecins se sont vu refuser

Plus en détail

Plan de visibilité d affichage numérique au sein du réseau d accueil touristique lanaudois

Plan de visibilité d affichage numérique au sein du réseau d accueil touristique lanaudois TOURISME LANAUDIÈRE www.lanaudiere.ca AU SERVICE DE SES MEMBRES! 3568, rue Church, Rawdon, QC J0K 1S0 Tél. : 450 834-2535 / 1 800 363-2788 Télécopieur : 450 834-8100 info@lanaudiere.ca Plan de visibilité

Plus en détail

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015 Règles portant sur la formation complémentaire aux programmes de résidence en médecine spécialisée en lien avec le recrutement en établissement universitaire et non universitaire Ces règles s appliquent

Plus en détail

Il existe 2 statuts distincts :

Il existe 2 statuts distincts : Bureau de soutien au personnel d encadrement Octobre 2014 Les conditions de travail des cadres sont énoncées dans un Protocole convenu entre la direction de l Université et l Association des cadres de

Plus en détail

VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE. Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 19 h 10.

VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE. Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 19 h 10. PROCÈS-VERBAL DE LA CINQUANTE-HUITIÈME (58 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 16 JUIN 2009 À 19 H À L AUDITORIUM

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La présente procédure détermine les caractéristiques essentielles d un programme de dotation en ressources humaines.

CAHIER DE GESTION. La présente procédure détermine les caractéristiques essentielles d un programme de dotation en ressources humaines. CAHIER DE GESTION POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES COTE 30-01-00.09 OBJET : La présente procédure détermine les caractéristiques essentielles d un programme de dotation en ressources humaines.

Plus en détail

Département régional de médecine générale

Département régional de médecine générale Trousse d information PREM 2014 Cette trousse d information comprend : 1. Lettre à l intention du résident(e) Mise en vigueur des PREM 2014 : a) La date de la mise en vigueur du PREM est le 1 er décembre

Plus en détail

Tous les avis de convocation requis ayant dûment été envoyés et considérant qu il y a quorum, le président déclare l assemblée ouverte.

Tous les avis de convocation requis ayant dûment été envoyés et considérant qu il y a quorum, le président déclare l assemblée ouverte. Procès-verbal de la séance régulière du conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière, tenue à Joliette le 5 février 2013 à 19 heures. Étaient présents : de Billy,

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

Politique. Titre : Destinataires : Émetteur : Date d adoption : 13 juin 2011. Dernière date de révision : Approuvé par : CA Comité de régie

Politique. Titre : Destinataires : Émetteur : Date d adoption : 13 juin 2011. Dernière date de révision : Approuvé par : CA Comité de régie Cote DST-11-08 Réservé à la Direction générale Politique Titre : Politique de gestion des aires de stationnement Destinataires : Familles ou proches de résidents, employés, médecins, partenaires, bénévoles

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

M. Jean-Louis Proulx M. Marc Boulanger

M. Jean-Louis Proulx M. Marc Boulanger PROCÈS-VERBAL VINGT-SEPTIÈME SÉANCE RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le 4 juillet 2007, à 19h30 Salle des Augustines Hôpital 350, Boul. Taché Ouest, Montmagny Présences : M me Marie-Claude Ouellet

Plus en détail

Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 19 h 10.

Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 19 h 10. PROCÈS-VERBAL DE LA CINQUANTE-CINQUIÈME (55 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 17 MARS 2009 À 19 H À L AUDITORIUM

Plus en détail

Congé pour obligations familiales, congé de maladie et congé de force majeure : Comment s y retrouver?

Congé pour obligations familiales, congé de maladie et congé de force majeure : Comment s y retrouver? V O L U M E X X X V I I N U M É R O 8 L E 2 4 M A R S 2 0 1 5 D A N S C E N U M É R O : Demande de changement de champ 2 pour les enseignants inscrits sur la liste de priorité La retraite progressive 3

Plus en détail

Dix des plus importantes municipalités sur le territoire du bassin versant s approvisionnent en eau potable à partir des cours d eau.

Dix des plus importantes municipalités sur le territoire du bassin versant s approvisionnent en eau potable à partir des cours d eau. Les infrastructures municipales L approvisionnement en eau potable Dix des plus importantes municipalités sur le territoire du bassin versant s approvisionnent en eau potable à partir des cours d eau.

Plus en détail

Bourses d études supérieures Perras, Cholette & Cholette 2016-2017

Bourses d études supérieures Perras, Cholette & Cholette 2016-2017 Bourses d études supérieures Perras, Cholette & Cholette 2016-2017 Les Bourses d études supérieures Perras, Cholette & Cholette ont été créées suite à un legs de deux Anciens du Collège, Jean-Paul, 1933

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015

Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015 Les services d accès aux données de l Institut de la statistique du Québec au profit de la recherche IR-CUSM 12 février 2015 Marc-Antoine Côté-Marcil Analyste-conseil du CADRISQ-Montréal Plan de la présentation

Plus en détail

La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence

La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence Accessibilité Gestion de temps efficiente Sans rendez-vous planifié Utilisation optimale des ressources Autosoins Projet préparé par : Clinique

Plus en détail

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande Formulaire de demande 1 Renseignements généraux sur les bourses Avec la contribution de nos partenaires financiers, la SCHQ offre à toutes personnes affectées par un trouble de la coagulation, la possibilité

Plus en détail

Fonds de perfectionnement professionnel du personnel enseignant régulier 2012-2014. Guide de remboursement

Fonds de perfectionnement professionnel du personnel enseignant régulier 2012-2014. Guide de remboursement Fonds de perfectionnement professionnel du personnel enseignant régulier 2012-2014 Guide de remboursement Section A Introduction Section B Lignes directrices 1. Bénéficiaires du Fonds de perfectionnement

Plus en détail

AFFICHAGE - CSN III. du 2011-09-20 au 2011-10-04; CSN III AVEC/SANS EXIGENCE(S); 2011-10-20. 5302 - Agent administratif classe 2.

AFFICHAGE - CSN III. du 2011-09-20 au 2011-10-04; CSN III AVEC/SANS EXIGENCE(S); 2011-10-20. 5302 - Agent administratif classe 2. du au 2011-10-04; CSN III AVEC/SANS EXIGENCE(S); 2011-10-20 : 5301 - Agent administratif classe 1 3070-5301-003 5301 - Agent 3070 - administratif classe 1 Administration Doit détenir un DEP en secrétariat

Plus en détail

LISTE DES COOPÉRATIVES, ORGANISMES À BUT NON LUCRATIF (OBNL) D HABITATION ET OMH DANS LANAUDIÈRE MRC DE JOLIETTE

LISTE DES COOPÉRATIVES, ORGANISMES À BUT NON LUCRATIF (OBNL) D HABITATION ET OMH DANS LANAUDIÈRE MRC DE JOLIETTE LISTE DES COOPÉRATIVES, ORGANISMES À BUT NON LUCRATIF D HABITATION ET OMH DANS LANAUDIÈRE MRC DE JOLIETTE Coopérative ou OBNL (coordonnées) LA CATHÉDRALE DE LANAUDIÈRE 203, rue Ste-Anne Joliette (Québec)

Plus en détail

Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n

Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n Règles spécifiques du collège constituant de Terrebonne en application du règlement sur l admission des étudiants au Cégep régional de Lanaudière, n o 6 Avis favorable la commission des études le 16 novembre

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF PRÉSENTÉ LE 25 SEPTEMBRE 2014 PAR M. GAÉTAN BARRETTE, MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX SANCTIONNÉ LE 9 FÉVRIER 2015

TABLEAU COMPARATIF PRÉSENTÉ LE 25 SEPTEMBRE 2014 PAR M. GAÉTAN BARRETTE, MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX SANCTIONNÉ LE 9 FÉVRIER 2015 TABLEAU COMPARATIF PROJET DE LOI N O 10 LOI MODIFIANT L ORGANISATION ET LA GOUVERNANCE DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX NOTAMMENT PAR L ABOLITION DES AGENCES RÉGIONALES (RLRQ, c. O-7.2) PRÉSENTÉ

Plus en détail

Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011

Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011 Recueil statistique des principaux indicateurs de l Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011 Région de Lanaudière et ses territoires Mars 2015 Geneviève Marquis Service de surveillance, recherche

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Projet de loi n o 20

Projet de loi n o 20 Loi édictant la Loi favorisant l accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant diverses dispositions législatives en matière de procréation assistée Mémoire présenté

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

FORMULAIRE DU GUICHET D'ACCÈS POUR CLIENTÈLE SANS MÉDECIN DE FAMILLE

FORMULAIRE DU GUICHET D'ACCÈS POUR CLIENTÈLE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Vous trouverez ci-joint le formulaire à remplir pour être inscrit au Guichet d accès pour clientèle sans médecin de famille du CSSS de Beauce. Les informations demandées sont importantes. Elles permettent

Plus en détail

Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice. de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice. de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec Permis Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec à l intention de l infirmière de la France admissible à l Arrangement de reconnaissance

Plus en détail

DEMANDE D ÉVALUATION DE L ADMISSIBILITÉ COMME CANDIDAT À L EXERCICE DE LA PROFESSION EN VERTU D UNE ENTENTE DE RÉCIPROCITÉ (CEPR) DOCUMENT A

DEMANDE D ÉVALUATION DE L ADMISSIBILITÉ COMME CANDIDAT À L EXERCICE DE LA PROFESSION EN VERTU D UNE ENTENTE DE RÉCIPROCITÉ (CEPR) DOCUMENT A 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DEMANDE D ÉVALUATION DE L ADMISSIBILITÉ COMME CANDIDAT À L EXERCICE DE LA PROFESSION

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 PRÉSENCES : ABSENCE MOTIVÉE : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 PRÉSENCES : ABSENCE MOTIVÉE : INVITÉS : 2535 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives Assurances collectives Bénéficiez d un régime efficace! Sommaire explicatif Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport du Québec Faire toujours plus et mieux pour vous! www.loisirsport.qc.ca

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT OU D ÉCHANGE DES TITRES DE TRANSPORT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT OU D ÉCHANGE DES TITRES DE TRANSPORT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT OU D ÉCHANGE DES TITRES DE TRANSPORT 1. Définitions : a. «AMT» : l Agence métropolitaine de transport; b. «MRC» : la MRC de L Assomption; c. «CPCT» : une carte à puce commune

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1.

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1. TITRE : POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES 1. Préambule La politique et procédure de déclaration d un incident ou d un accident

Plus en détail