Compte- rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de l APEL- STAN lundi 29 septembre 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte- rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de l APEL- STAN lundi 29 septembre 2014"

Transcription

1 Compte- rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de l APEL- STAN lundi 29 septembre 2014 Présents du Conseil d administration : Philippe de ROCHEBOUËT, Clara de SAINT ALBIN, Véronique IPPOLITO, Véronique JANVIER, Dorothée de COURSON, Didrik AUSS, Christophe DECKER, Caroline DELVOLVE, Philippe BAUD, Bénédicte RAIMON, Elodie CODACCIONI, Nathalie RONEY, Aymeric HENON, Véronique PETIT, Gilles GOURLET, Richard de COURSON, Delphine GOURLET, Michel BRAJUS, Catherine de La MORINERIE, Hélène DAMOUR, Véronique CHARLOT, Christine de ROCHEBOUËT, Alain JEANNE, Marc du PASSAGE Excusés : Pauline DELPLANQUE, Isabelle MULLER, Alessandra BOURGOUIN, Sylvie COSSINET, Stéphanie BOURDIOL, France GORGI, Joumana TOUTOUNJI, Alain de MARCELLUS 1. Intervention du président (Philippe de ROCHEBOUËT) Philippe de Rochebouët évoque le décès d Antoine Le Quintrec, foudroyé cet été par une méningite en trois jours. Il souhaite que nous portions sa famille dans nos prières. Le président remercie les parents qui assistent à cette AG, moment charnière de l année. C est le moment pour les parents de montrer qu ils sont partie prenante de l établissement. L APEL- Stan accompagne la Direction et la Pastorale dans le projet éducatif de Stan. Le projet est fort et préexistant ; nous y adhérons tous. La Direction et l APEL ont travaillé en toute confiance depuis de nombreuses années, permettant ainsi l aboutissement de grands et beaux projets. Quelques exemples : Pour les classes SEGPA, l APEL a présenté à la Direction les tablettes interactives BIC qui ont convaincu les éducateurs. La pastorale a proposé l adoration du lundi aux parents pendant le Carême et le dispositif s est étendu à toute l année en raison du succès qu il a rencontré. De nombreux travaux ont eu lieu pendant l été, permettant une ambiance de travail encore plus favorable à la réussite. Philippe de Rochebouët interroge M. Chapellier sur les perspectives qui s ouvrent, notamment pour continuer à développer le projet éducatif de Stan dans un environnement de plus en plus complexe. 2. Message du Directeur (Monsieur CHAPELLIER) M. Chapellier remercie l APEL. Le Conseil d administration et les parents rendent un grand service en étant aux côtés de l établissement pour faire vivre le projet éducatif. C est un grand plaisir de diriger Stanislas car la Direction se sent soutenue par les parents. Stanislas a une situation financière saine qui permet un entretien soigné. Stanislas est capable de maintenir et de développer les équipements. Cela permet aussi une grande sérénité et de belles ambitions. L entrée du 6 a été rénovée pour être à la hauteur de celle du 28. Cette année, le bail emphytéotique du parking expire le 15 novembre, celui de l entrée du 6 en gros chantiers immobiliers sont annoncés : 1

2 Depuis 2 ans, le projet d un immeuble supplémentaire sur la rue du Montparnasse pour loger des étudiants tente de passer la barrière des services de la mairie en charge de l environnement. Un internat pour les filles de prépas. Par ailleurs, on envisage une classe de plus en 1 ère S l année prochaine tout en restant à 9 classes de secondes. En effet, toutes les classes prépas proposées à Stan exigent de sortir de bac S. De ce fait, il existe une forte concurrence pour entrer à Stan en seconde de la part d élève qui souhaitent aller plus tard en prépa. La majorité des 320 élèves de secondes se dirigent vers les classes de première scientifique où l effectif atteint 39/40 élèves. Chaque année environ 10 élèves quittent la première S pour être réorientés vers la terminale ES ou L. Stanislas a un côté singulier : l établissement avance avec sa foi religieuse et pédagogique. Cela permet aux élèves de briller plus que dans d autres établissements. Chaque année, Stan intègre de plus en plus d élèves de prépas dans les plus grandes écoles. L unique raison de ce succès est le maintien des exigences de travail très intense alors que la plupart des établissements ont baissé les bras. L évolution des chiffres laisse à penser que dans 5 ans les élèves d Henri IV, Louis le Grand, Stanislas, Hoche et du lycée du Parc occuperont à eux- seuls 90% des places dans les très grandes écoles comme Polytechnique. Paradoxalement, cette situation pourrait devenir dangereuse lorsque certains souhaiteront remédier à ce déséquilibre. Nos élèves seront toujours gagnants s ils continuent à travailler, non pas pour le bac mais pour la culture de l effort. Il y aura toujours de la place pour cette singularité. 3. Intervention de Monsieur l aumônier général (l Abbé de MAISTRE) Philippe de Rochebouët demande à l abbé de Maistre comment il souhaite utiliser l APEL pour l aider dans le développement du projet pastoral. L abbé de Maistre pose la question de la place des familles dans l éducation. On constate que ce sont les parents qui sont marginalisés dans les diverses réformes avancées. L Eglise ne doit pas supplanter les familles plus que l Etat ne doit le faire. C est à la famille que revient le principal de la transmission de la foi. A Stanislas, les abbés et les catéchistes font ce que les parents leur délèguent. La famille est une Eglise domestique. Le danger est que l école se suffise à elle- même en excluant les parents. Nos abbés sont très vigilants sur ce point. D où l importance particulière de l APEL. Il y a une très bonne collaboration entre les préfets et la pastorale qui ne se voit nulle part ailleurs. L initiative de la chaine de prière a été très réussie. La participation des parents n est pas d abord financière. Il a été fait un appel particulier aux pères catéchistes et Il y a eu un très bon retour. L abbé Desgranges a initié un projet d accompagnement en prière des professions de foi. Il s agissait de transmettre quelque chose à nos enfants sous la forme d une lettre, testament spirituel à l âge de l adolescence. On mettra les parrains et marraines dans ce projet pour les confirmants. Les familles doivent se réapproprier l éducation des enfants : éducation religieuse, affective Les parents doivent rester les premiers acteurs de cette éducation. Le partenariat avec l école doit être très actif. L abbé de Maistre nous remercie. 2

3 4. La fondation Stanislas pour l Education (Philippe de ROCHEBOUËT) La Fondation est actionnaire de la SA à hauteur de 25% (l APEL à hauteur de 4,5% environ). Elle est reconnue d utilité publique depuis le 19 mars Les premiers donateurs sont les parents, aux deux tiers, les anciens élèves contribuent au tiers. Il y a eu une augmentation de 35% de la collecte par rapport à l année dernière. Plusieurs projets phares de la fondation : Projet Saint- Colomban - Seine et Marne, Val d Europe : (création d un établissement) ; participation à la conception d un établissement scolaire ; financement du plan de communication, École de la Parentalité - Yvelines, Les Mureaux ; action portée par l Association Le Rocher : , La fondation verse aussi des bourses aux familles qui sont en difficulté pour payer les frais de scolarité. L APEL a financé affectés à ces bourses. En tant que membre fondateur de la Fondation, l APPEL, représentée par son Président, est présente au Conseil d Administration de la Fondation avec voix consultative. 5. Information des établissements Primaire (Clara de SAINT ALBIN) Les principaux événements organisés ou épaulés par l APEL sont les suivants : Les cafés parents La Saint Nicolas Mardi Gras Le festival du livre La bourse aux livres La fête de l Immaculée Conception le 8 décembre Secondaire (Véronique IPPOLITO, Véronique CHARLOT) Les activités principales dans le secondaire sont : Mise en œuvre et recherche de volontaires Formation des Parents Correspondants Application de la charte du Parent Correspondant à Stanislas Cafés parents Abonnements journaux Soutien au BDI pour le Lycée Au Collège, à chaque début d année il faut trouver 90 parents correspondants en moins de 15 jours. Merci à ceux qui se sont proposés. L an dernier il a fallu faire en sorte que les informations restent fluides dans les deux sens. Les cafés parents sont aussi proposés avec beaucoup de succès. Un babyfoot a été financé pour les élèves du collège. Au lycée il y a moins d actions car les élèves sont plus grands. Les parents correspondants (PC) et les responsables de niveaux (RN) permettent la circulation de l information. Aux cafés parents, les discussions tournent autour de l orientation et des prépas. Les échanges sont souvent très enrichissants par un partage d expérience qui permet d aborder les choses sereinement. Le lycée bénéficie d un abonnement aux Echos et à Time magazine financé par l APEL. 3

4 Le BDI est animé par des bénévoles. Cela permet aux élèves de venir à l heure du déjeuner se renseigner et discuter de leur orientation. On a toujours besoin de bénévole, notamment dans les professions scientifiques. Le secourisme est proposé aux élèves de secondes chaque année. 90 élèves ont bénéficié l année dernière de la prise en charge à 50% par l APPEL soit 25. La formation totalise 10 heures par enfant. Ulis et Segpa (Dorothée de COURSON) Les Ulis sont une quarantaine d élèves dont une classe de lycée nouvelle depuis cette année. La Segpa qui couvre tous les niveaux du collège. Une maman d élève a organisé une représentation théâtrale pour lever des fonds. Des cafés parents continuent à être organisés. Des tablettes numériques interactives BIC ont été financées cette année pour permettre aux enfants d apprendre. C est un matériel très élaboré qui permet une pédagogie différentiée et a immédiatement conquis l équipe pédagogique. L établissement a financé 15 tablettes et l APEL 15 autres, pour un investissement totale de 30 k. Prépas (Véronique JANVIER) Accueil : le jour de la rentrée pour les internes et leurs parents. Les déjeuners famille lors des réunions parents / professeurs de Janvier. Les journées portes ouvertes de Février. Abonnements journaux Il n y a pas de parents correspondants en prépas mais l APEL soutient l accueil des parents de nouveaux. Le premier contact avec l établissement est très important d autant que les gens viennent de toute la France et parfois de l étranger. L APEL finance aussi chaque année des abonnements au Monde et, cette année, la sécurité de l unique soirée de l année. 6. Actions Fête de Stan (Gilles GOURLET, Christophe DECKER) Entre et personnes sont accueillies dans la journée. Le plus gros de l organisation est assuré par Stanislas, notamment M. Brocard. L APEL aide sur : - Le bistro de l APEL - Le déjeuner assis - La brocante - Les stands fleurs et bonbons - Les stands de jeux du primaire Plus de 100 parents sont mobilisés à cette occasion. Bourse aux livres (Delphine GOURLET & Marc du PASSAGE) Les parents des classes de 6ème & 5ème et 4ème & 3ème peuvent acquérir un second ouvrage pour la maison. C est la sixième année que ce service existe. L APEL rachète les livres en Juin puis les revend en Septembre. Pour les 4 ème et 3 ème le système fonctionne depuis 2 ans ; 114 livres ont été échangés la première année et 150 la deuxième année. Un appel est lancé pour que chacun pense à revendre ses livres pendant la remise des prix en juin (année n). La vente est le premier samedi de la rentrée (année n+1) avec un prix de 50% du neuf. 4

5 Conférences (Richard de COURSON) Les événements de l année dernière : «La crise sans fin» - Myriam Revault d Allones (Nov. 2013) «Exégèse biblique & découvertes archéologiques» - Père Rastoin (Avr. 2014) Les conférences sont un art très peu scientifique. Certaines ont plus ou moins de succès et le public se renouvelle à chaque fois. Le 20 novembre 2014 : la prochaine conférence sera animée par Mme Jacob, psychologue à Stan en charge de l éducation relationnelle, affective et sexuelle à Stan, sera plus une discussion qu un cours magistral. L idée est de comparer la perception que l on a de l éducation affective des enfants et la vision qu en a Mme Jacob. Il est possible d envoyer ses questions dès maintenant. La pastorale (Caroline DELVOLVE) L adoration du Lundi, lancée avec l APEL pendant le Carême a été étendue à toute l année. Ecrire à pour s inscrire. L APEL a pris en charge des intervenants «grands témoins» du samedi. Les lycéens qui ont catéchisé ont reçu l ouvrage de l abbé Laurent sur la messe. L APEL finance aussi des abonnements à Filotéo pour les plus jeunes. Cette année les 4 ème, 3 ème sont prévus au FRAT, les parents d élèves seront sollicités. L abbé de Maistre aura aussi besoin de soutien pour développer la formation des servants d autel. APEL Paris (Philippe Baud) Depuis la dernière AG, Philippe Baud a été élu conseiller de l APEL Paris. Le Congrès de l APEL Nationale de Strasbourg, sur le thème : «parents d élèves, un métier d avenir» a réuni participants. Le CA de l APEL Paris, en juin 2014, a désigné un nouveau président Guillaume Delpit. Philippe est maintenant Responsable du Secteur Sud- Ouest avec les 15 ème, 14 ème, 6 ème, et 7 ème arrondissements. Le 8 octobre il y aura la réunion de secteur sur la taxe d apprentissage, notamment. 7. Rapport financier (Didrik AUSS) Comptes de l année : Cotisations totales de (2 560 familles cotisantes), Cotisation reversée à l APEL nationale : Budget ordinaire de l APEL- STAN : Pastorale 3,8 % Solidarités associatives 7,1 % Act. éducatives (Soutien niveaux, BDI, Secourisme, FSPE) 71,5 % Autres activités (Scouts, Manécanterie, Conférences) 12,2 % Fête de Stan, Animation des PC, Dîner AG 4,1 % Administration 1,3 % Résultat négatif : Ayant plusieurs exercices de réserve en trésorerie, il a été décidé d investir une partie de cet excédant dans le financement d un jeu de tablettes pédagogique pour les segpa et, au travers de la Fondation Stanislas, de bourses pour les familles de Stanislas en difficulté. 5

6 Budget prévu pour l année : Cotisation de 25 par famille, inchangée depuis de plus de 8 ans, dont 12,60 pour l APEL- STAN, Réserve confortable : la trésorerie représente toujours 2 ans de budget ordinaire, Budget ordinaire prévisionnel de , Plus budget extraordinaire de provisionné, Prévisions budgétaires à l équilibre. 8. VOTE : quitus des comptes. Les quitus des comptes et du rapport moral sont votés à l unanimité. 9. Projets (Philippe de ROCHEBOUËT) Toute particulièrement, nous ferons des efforts pour : - L animation du BDI et aide à l orientation, - L aide à la collecte de la Taxe d apprentissage en faveur des lycées Carcado Saisseval et Saint Nicolas notamment où certains élèves de Stan apprennent un métier. Nous renouvellerons : Cours de secourisme pour les élèves de Seconde, Soutien de la pastorale, Animation du réseau des Parents Correspondants, La fête de Stan, Fondation Stanislas Pour l Education, La communication : Echos de Stan, site internet, Bourse aux livres, les cafés parents, Conférences 10. Présentation et élection des nouveaux administrateurs (Philippe de ROCHEBOUËT) Administrateurs sortants : Stéphanie Bourdiol Alessandra Bourgouin Michel Brajus Véronique Charlot Sylvie Cossinet Hélène Damour Pauline Delplanque France Gorgi Véronique Janvier Alain Jeanne Catherine de La Morinerie Isabelle Muller Clara de Saint Albin Joumana Toutounji 6

7 Philippe de Rochebouët remercie particulièrement les administrateurs sortants pour le service rendu au sein de l APEL. Renouvellements de mandats : Didrik Auss Dorothée de Courson Richard de Courson Delphine Gourlet Gilles Gourlet Christine de Rochebouët Philippe de Rochebouët Administrateurs entrants : Nadine Bernard Marie- Laurence Bonmarchand Christelle Decker Krista De Raniéri Nathalie Fénart Odile Force Florence Galtier Emmanuel Hessemann Isabelle Houtart Quitterie Périllat Nathalie Roger Géraldine Ruer Claire Sibenaler Véronique Toubin Les entrants et renouvelants sont élus à l unanimité des voix. La réunion se termine à 20h59. Elle est suivie d un diner Vu : Le Président Philippe de ROCHEBOUËT Rédaction : La secrétaire par interim Clara de SAINT ALBIN 7

Compte-rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de l APEL-STAN Lundi 28 septembre 2015

Compte-rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de l APEL-STAN Lundi 28 septembre 2015 Compte-rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de l APEL-STAN Lundi 28 septembre 2015 Présents du Conseil d Administration : Philippe de ROCHEBOUËT, Nathalie RONEY, Véronique IPPOLITO, Florence GALTIER,

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

PROCES-VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS DU COMITE DE GESTION DE L ASSOCIATION DU LYCEE FRANÇAIS DE DOHA DU 21 MARS 2011

PROCES-VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS DU COMITE DE GESTION DE L ASSOCIATION DU LYCEE FRANÇAIS DE DOHA DU 21 MARS 2011 PROCES-VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS DU COMITE DE GESTION DE L ASSOCIATION DU LYCEE FRANÇAIS DE DOHA DU 21 MARS 2011 L'an deux mille onze, Le vingt et un Mars à 18h30, Les membres du comité de gestion de l

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2008 Les échos de la Prépa Quelques temps forts : La fin de l année est proche Mais nos étudiants travaillent toujours avec autant de sérieux. En classe préparatoire, les cours se terminent fin juin

Plus en détail

RAPORT D ACTIVITE 2013/2014 RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014

RAPORT D ACTIVITE 2013/2014 RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 1 SOMMAIRE I INTRODUCTION II BILAN MORAL II 1 LES ELECTIONS DE PARENTS D ELEVES II 2 MODIFICATION DES STATUTS II 3 LA VIE DE L ASSOCIATION III BILAN FINANCIER 2 I INTRODUCTION

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire LIAISON 3 ème /2 nde BUT DE LA DEMARCHE : Constat : Fait par les CPE des lycées et confirmé par un questionnaire distribué aux élèves de seconde : ces élèves sont en

Plus en détail

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE faci A propos de l Unapei L Unapei a été créée en 1960. L Unapei regroupe 600 associations en France. Ce sont des associations de parents et d amis de personnes handicapées

Plus en détail

LES FRAIS DE SCOLARITE 2012-2013

LES FRAIS DE SCOLARITE 2012-2013 LES FRAIS DE SCOLARITE 2012-2013 Les frais de scolarité fixés annuellement La contribution Minimum correspond au seuil en dessous duquel l'etablissement n'atteint pas son budget. C'est pourquoi, il vous

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire

PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire COLLEGE ERROBI BP 24 Rue Assantza 64250 CAMBO-LES-BAINS Tél: 05 59 29 73 56 Fax: 05 59 29 23 60 ce.0641392r@ac-bordeaux.fr PROCES VERBAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION réuni en séance ordinaire Date et heure

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS ASSEMBLEE GENERALE du 4 OCTOBRE 2012 Le quatre octobre deux mille douze

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 5/08 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 27 Juin 2008 Commission n 5 - Education, Jeunesse et Sports, Affaires Internationales Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

BOURSE AUX LIVRES Année Scolaire 2014/2015 VENTE DES LIVRES

BOURSE AUX LIVRES Année Scolaire 2014/2015 VENTE DES LIVRES APEL/ BOURSE AUX LIVRES BOURSE AUX LIVRES Année Scolaire 2014/2015 La bourse aux livres est un service rendu par l APEL Notre-Dame à ses adhérents Le but de la bourse aux livres est de réduire le coût

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L'APEL DU 26 FEVRIER 2013

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L'APEL DU 26 FEVRIER 2013 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L'APEL DU 26 FEVRIER 2013 Etaient présents : Monsieur ABADI, Madame ALOIA, Madame AMZEL, Madame ANDARELLI, Monsieur ANDRIAMADISON, Madame BELLARH,

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN NOM PROSPECT + DATE LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN DÈS SEPTEMBRE 2000, LE PARIS SAINT-GERMAIN S EST ENGAGÉ SUR LE TERRAIN DE L ACTION SOCIALE EN CRÉANT LA

Plus en détail

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues Internat Mixte & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème écol e & collè G e L a ÏQues www.college-prive-moreau.com Le collège privé Moreau Créé en 1832, le Collège Privé Moreau

Plus en détail

Assemblée Générale ordinaire tenue le 24/11/2014

Assemblée Générale ordinaire tenue le 24/11/2014 Association Les Arpents de la Prairie École La prairie 1bis rue des Néfliers 31400 Toulouse Assemblée Générale ordinaire tenue le 24/11/2014 Objectifs de l'ag Ordinaire Définition générique : L'assemblée

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire du 20 mars 2014 RAPPORT FINANCIER

Assemblée Générale Ordinaire du 20 mars 2014 RAPPORT FINANCIER Assemblée Générale Ordinaire du 20 mars 2014 Association des diplômés d AgroParisTech et des écoles qui l ont précédé RAPPORT FINANCIER Comptes de l'exercice 2013 Proposition de budget 2014 Association

Plus en détail

Donnons l envie d entreprendre!

Donnons l envie d entreprendre! Enseignants et Chefs d entreprise, Donnons l envie d entreprendre! Faites découvrir la vie de l entreprise aux jeunes de notre région Création de Mini-Entreprises Création de Mini-Entreprises Une Mini-Entreprise,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION "HORIZON PARRAINAGE"

STATUTS DE L ASSOCIATION HORIZON PARRAINAGE STATUTS DE L ASSOCIATION "HORIZON PARRAINAGE" Article 1.Constitution Dénomination Il est fondé, conformément aux dispositions de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901, une association

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

CONDITIONS FINANCIERES 2015/2016

CONDITIONS FINANCIERES 2015/2016 CONDITIONS FINANCIERES 2015/2016 Ce document présente les conditions financières et les documents d inscription pour la restauration pour l année scolaire 2015/2016. Nous vous rappelons que le prélèvement

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

UN PROJET EDUCATIF & PROFESSIONNEL AU SERVICE DES PERSONNES

UN PROJET EDUCATIF & PROFESSIONNEL AU SERVICE DES PERSONNES TAXE D APPRENTISSAGE 2015 2016 CATEGORIE HORS QUOTA - NIVEAUX IV et V L Ecole du Service à la Personne est le premier lycée professionnel dédié entièrement à ce secteur d activité. Il a pour principe le

Plus en détail

INFO-PARENTS DATES À RETENIR JANVIER 2016. Janvier 2016. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. Congé. 4 Congé. 5 Journée pédagogique

INFO-PARENTS DATES À RETENIR JANVIER 2016. Janvier 2016. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. Congé. 4 Congé. 5 Journée pédagogique INFO-PARENTS Janvier 2016 DATES À RETENIR JANVIER 2016 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Congé 1 Congé 4 Congé 5 Journée pédagogique 6 7 8 Activité de confinement à l école 11 12 13 14 15 18 19 Conseil

Plus en détail

Compte-rendu de l assemblée générale du club exocytose-endocytose

Compte-rendu de l assemblée générale du club exocytose-endocytose Compte-rendu de l assemblée générale du club exocytose-endocytose (Samedi 6 Avril 2013, réunion annuelle du club, La Grande Motte) Etaient présents 1- Les membres du bureau: La présidente : Florence Niedergang

Plus en détail

Circulaire de Noël. Collège et Lycée Sainte-Marie Saint-Dominique

Circulaire de Noël. Collège et Lycée Sainte-Marie Saint-Dominique Décembre 2013 Circulaire de Noël Collège et Lycée Sainte-Marie Saint-Dominique Chers parents et élèves, Nous accueillons à L Institution 1527 élèves de la 6 ème au BTS. Tout le monde a trouvé sa place.

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 Le vendredi 30 novembre de l an 2012 à 15h30, l Assemblée Générale Ordinaire de notre syndicat s est réunie à la Maison

Plus en détail

La présidente Zoé Portier-Fleury ouvre l Assemblée à 19h30 en souhaitant la bienvenue aux membres et les remercie de leur présence.

La présidente Zoé Portier-Fleury ouvre l Assemblée à 19h30 en souhaitant la bienvenue aux membres et les remercie de leur présence. PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE L ASSOCIATION DES AMIS LA MAISON DE LA RIVIERE DU JEUDI 17 MARS 2016 A 19H30, (salle multimédia Morges) ROUTE DU BOIRON 2, TOLOCHENAZ La présidente Zoé

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

BILAN *** «?» *** Semaine du 16

BILAN *** «?» *** Semaine du 16 BILAN JOURNEE MONDIALE DE LA MALADIE D ALZHEIMER 2013 *** Thème : «Avec la maladie d Alzheimer, quels projets de vie?» *** Semaine du 16 au 22 septembree 2013 26 bis, rue des écoliers - 97490 SAINTE CLOTILDE

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LIVRET DE PRESENTATION I- PRESENTATION DU PARCOURS a. L esprit du parcours Le «Parcours Sophia» propose un itinéraire complet permettant à des personnes ayant peu de disponibilité d entrer dans l analyse

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGRÉE PAR L ge Le guide du parraina F.L. - M. Dufour - EPAHN nseiller co t e r e g ra u co n e r, e Partag rs les mini-entrepreneu www.epa-hautenormandie.fr Créer ensemble La Mini Entreprise-EPA est une

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE...

SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE... SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE... 9 PERSPECTIVES D AVENIR.10 REMERCIEMENTS... 11 DOMICILIATION Je soussignée

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL Assemblée générale de l alternatif Jeudi 19 mai 2011

PROCÈS-VERBAL Assemblée générale de l alternatif Jeudi 19 mai 2011 PROCÈS-VERBAL Jeudi 19 mai 2011 1. Ouverture de l assemblée Sylvain Charron ouvre l assemblée à 19 h 03 en souhaitant la bienvenue aux parents pour cette dernière assemblée de l année 2010/2011. 2. Lecture

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

Les CPGE EC économiques préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de management.

Les CPGE EC économiques préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de management. ECE Economique et commerciale, voie économique Les classes préparatoires économiques et commerciales préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de gestion et de management, afin

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G.

Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G. Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G. BRASSENS Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire, Michèle

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL D'ADMINISTRATION - Séance du: 25 novembre 2010

PROCES-VERBAL DU CONSEIL D'ADMINISTRATION - Séance du: 25 novembre 2010 BP 94019 30001 NIMES CHAPITRE I AFFAIRES FINANCIERES _ CHAPITRE : I NATURE : Affaires financières _ Le quorum étant atteint la séance débute à 17h45. Le conseil d administration votre pour le compte rendu

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme :

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Sensibilisation à l autisme Adaptation de l environnement à l individu - TEACCH Développement des compétences de l individu - ABA Gestion

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat I Notre organisme a) Les Statuts juridiques La Fondation Objectif Grandes Ecoles ne dispose pas de statuts propres puisqu elle est sous égide

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

RETOUR SUR LE FORUM PARTICIPATIF des Acteurs de la Dynamique des ASL

RETOUR SUR LE FORUM PARTICIPATIF des Acteurs de la Dynamique des ASL RETOUR SUR LE FORUM PARTICIPATIF des Acteurs de la Dynamique des ASL LUNDI 13 OCTOBRE 2014 de 14h à 18h À la MAS, Maison des Associations de Solidarité 10-18 rue des Terres au Curé 75013 Paris Soutenu

Plus en détail

Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse

Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse SOMMAIRE : I. Le concours Ergothérapeute

Plus en détail

Etude de l impact des programmes d égalité des chances portés par HEC et la Fondation HEC (IM)PROVE

Etude de l impact des programmes d égalité des chances portés par HEC et la Fondation HEC (IM)PROVE Etude de l impact des programmes d égalité des chances portés par HEC et la Fondation HEC (IM)PROVE Périmètre et objectifs Objectifs de l étude Périmètre de l étude 1 2 3 Vérifier l efficacité des programmes

Plus en détail

école des parents et des éducateurs d île-de-france EPE Présentation ASSOCIATION LOI 1901 RECONNUE D UTILITé PUBLIQUE, APOLITIQUE, A-CONFESSIONNELLE

école des parents et des éducateurs d île-de-france EPE Présentation ASSOCIATION LOI 1901 RECONNUE D UTILITé PUBLIQUE, APOLITIQUE, A-CONFESSIONNELLE école des parents et des éducateurs d île-de-france EPE Présentation ASSOCIATION LOI 1901 RECONNUE D UTILITé PUBLIQUE, APOLITIQUE, A-CONFESSIONNELLE EPE école des parents et des éducateurs d île-de-france

Plus en détail

WRAP ' 15. 1er W eek-end de R entrée des A ssociatifs P arisiens. 6, 7 et 8 novembre 2015

WRAP ' 15. 1er W eek-end de R entrée des A ssociatifs P arisiens. 6, 7 et 8 novembre 2015 WRAP ' 15 1er W eek-end de R entrée des A ssociatifs P arisiens 6, 7 et 8 novembre 2015 Un week-end de formation et de cohésion L'AGEP organise pour la première fois son Week-End de Rentrée des Associatifs

Plus en détail

CHARTE DYSLEXIE. en faveur des élèves du secondaire présentant des troubles spécifiques du langage écrit. Collège Grégoire de Tours Marlenheim 2012

CHARTE DYSLEXIE. en faveur des élèves du secondaire présentant des troubles spécifiques du langage écrit. Collège Grégoire de Tours Marlenheim 2012 CHARTE DYSLEXIE en faveur des élèves du secondaire présentant des troubles spécifiques du langage écrit Collège Grégoire de Tours Marlenheim 2012 Préambule Les élèves présentant des troubles du langage

Plus en détail

«La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou

«La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou COMMUNIQUÉ DE PRESSE «La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou redécouvrir au public notre modèle de banque coopérative de proximité» LA JOURNÉE DU SOCIÉTARIAT Mais combien sont-ils,

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014!

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! vous invitent aux Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! Les premières Rencontres Nationales de la Démocratie Participative, organisées par le Département du Val de Marne en 2011, ont rassemblé

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE SONORE DE SEGRÉ COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 10 JANVIER 2015

BIBLIOTHÈQUE SONORE DE SEGRÉ COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 10 JANVIER 2015 BIBLIOTHÈQUE SONORE DE SEGRÉ COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 10 JANVIER 2015 Présence : 32 personnes Mr Gilles GRIMAUD, maire de Segré Mme Jocelyne CACCIALI- Déléguée Régionale B.S.OUEST Bureau B.S.

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

MERCI! AVEC VOUS, CONTINUONS

MERCI! AVEC VOUS, CONTINUONS Point d étape N 4 - DÉCEMBRE 2015 MERCI! AVEC VOUS, CONTINUONS Après deux ans d exercice, le Fonds JES-Franklin est devenu un acteur essentiel du développement de Saint-Louis de Gonzague-Franklin. Certains

Plus en détail

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010 Procès-verbal de l Assemblée générale de l AETOC - Association d entraide de personnes souffrant de troubles obsessionnels-compulsifs du 15 mars 2011 de 18 h. 45 à 21 h., Association Parole, 1 rue du Vieux-Billard

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

l éducation de demain Lundi 5 octobre 2015 UNESCO Paris 7 place de Fontenoy, Paris 7

l éducation de demain Lundi 5 octobre 2015 UNESCO Paris 7 place de Fontenoy, Paris 7 l éducation de demain Lundi 5 octobre 2015 UNESCO Paris 7 place de Fontenoy, Paris 7 Introduction TEDxChampsÉlyséesED est au service de la réflexion sur l éducation et se veut être un espace d inspiration

Plus en détail

Effectifs réduits : 12 élèves maximum par groupe de cours. L effectif limité favorise la dynamique de groupe et la participation de chacun.

Effectifs réduits : 12 élèves maximum par groupe de cours. L effectif limité favorise la dynamique de groupe et la participation de chacun. Stages Intensifs d Anglais «Objectif : Réussite au Bac» PARIS Toussaint, Hiver, Printemps, Pré-rentrée 2015/2016 Nos objectifs Donner aux élèves de lycées les outils nécessaires pour passer avec succès

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Mardi 6 novembre 2012 Sont présents: Madame Julie Figueiredo représentante des enseignants Madame Isabelle Gauthier représentante du personnel professionnel Madame

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

Petit guide du parrainage

Petit guide du parrainage Petit guide du parrainage La solidarité est essentielle. Tous ensemble, nous pouvons les aider à réaliser leur rêve, celui d un monde meilleur! www.iccvnazemse.org «Le développement humain durable et local

Plus en détail

Le système français des classes préparatoires aux grandes

Le système français des classes préparatoires aux grandes U N S Y S T È M E U N I Q U E Le système français des classes préparatoires aux grandes écoles (dites CPGE) est unique au monde. Comme leur nom l indique, ces classes sont destinées à préparer les élèves

Plus en détail

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain)

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) PRÉSENTATION PROGRAMMATION DU FORUM Le leadership et la mobilisation

Plus en détail

Projet de Procès verbal de Conseil d Administration Lundi 4 avril 2006 à 18h00

Projet de Procès verbal de Conseil d Administration Lundi 4 avril 2006 à 18h00 Conseil d administration du 16 janvier 1006 p 1 Projet de Procès verbal de Conseil d Administration Lundi 4 avril 2006 à 18h00 Présents membres du CA : Sandrine, Jean-Michel, Lionel, Olivier, Patoune,

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

CALENDRIER ANNEE 2013-2014 SEPTEMBRE

CALENDRIER ANNEE 2013-2014 SEPTEMBRE CALENDRIER ANNEE 2013-2014 Tous les mardis et vendredis, une EUCHARISTIE est célébrée à 12h15 à la chapelle pour les élèves, les parents et les professeurs. MARDI 3 VENDREDI 6 SAMEDI 7 MARDI 10 MERCREDI

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE l // Les professeurs particuliers SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE COURS EN PETITS GROUPES & STAGES DE VACANCES 1 6 R U E C H A R L E M A G N E, P A R I S 4 e 1 LES PROFESSEURS PARTICULIERS EN BREF LES PROFESSEURS

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

La réforme du collège, c est:

La réforme du collège, c est: La réforme du collège, c est: Suppression des classes bilangues Sauf, dans les établissements accueillant des élèves qui ont étudié une autre langue que l anglais à l'école primaire. En gros, très peu

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

«Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre

«Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre «Rencontre nationale Collège au cinéma» : «Montrer ce qu il y a derrière les images qui remplissent le monde» Costa Gavras, ouverture de la Rencontre La rencontre nationale Collège au cinéma se déroulait

Plus en détail

Les chiffres de l édition 2010

Les chiffres de l édition 2010 Les éditions 2010/2011 ont été très appréciées des participants grâce à leur mélange de conférences techniques, d exposés conceptuels et de retours d expériences. Les rencontres avec les grands témoins

Plus en détail

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés?

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? by Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? «Accompagner quelqu un, c est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place. C est

Plus en détail

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez?

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? 1 L après-bac se décide maintenant Qu est-ce qu une classe préparatoire scientifique aujourd hui? 2 Champagne-sur-Seine, un choix raisonnable! 3

Plus en détail

Le point sur les heures supplémentaires défiscalisées

Le point sur les heures supplémentaires défiscalisées Le point sur les heures supplémentaires défiscalisées Textes de référence : > Loi n 2007-1223 en faveur du Travail, de l Emploi et du Pouvoir d Achat (TEPA) > Décret n 2007-1430 portant application aux

Plus en détail