Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise"

Transcription

1 Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Un lien réel de solidarité et une véritable opportunité d améliorer la vie collective

2

3 Premier de cordée Mesdames, Messieurs les Dirigeants d Entreprises, En montagne, le premier de cordée doit savoir tout faire. Escalader les rochers, placer des relais sur les parois, progresser sur la glace ou creuser des marches dans la neige. A la fois guide et compagnon, il ouvre la voie et doit être capable de surmonter tous les obstacles. C est à lui de trouver le chemin le plus aisé ou, dans certains cas, la seule voie possible. Ce rôle, la Croix-Rouge vaudoise l incarne au quotidien, sur les terrains accidentés de la santé et du social, là où la précarité et l exclusion donnent parfois le vertige. De coups de piolet en succès, la Croix-Rouge ne s épuise jamais, offrant aux partenaires qui souhaitent avancer à ses côtés, des opportunités pour développer leur engagement, comme acteurs de la solidarité. Source de croissance et créatrice de lien social, votre entreprise peut jouer un rôle essentiel en mobilisant des ressources et des compétences en faveur des plus démunis. Un partenariat de proximité avec la Croix-Rouge est un enrichissement mutuel, qui offre à la fois un sens à l engagement de votre entreprise et concrétise de façon originale, son intégration dans son environnement social et humain. En rejoignant la Croix-Rouge vaudoise, vous n êtes pas simplement au bout de la corde, vous contribuez efficacement à entretenir ce lien communautaire et humanitaire, qui donne du sens à nos vies et nous aide à préparer un avenir plus juste. AIDER, sans doute le plus beau verbe du monde après aimer. Conjuguons-le ensemble. Claude Gross Directeur de la Croix-Rouge vaudoise

4 Pourquoi engager votre entreprise dans un partenariat humanitaire? Pour répondre aux aspirations nouvelles des consommateurs en matière d éthique collective, les entreprises doivent aujourd hui s engager par des actes et incarner des valeurs qui soient visibles et appréciables par les cibles choisies. La responsabilité sociale de votre entreprise devient un des éléments indispensables au renforcement de votre image. vos possibilités: mécénat, parrainage, dons, etc., toutes sont construites sur la base de nos expériences. Elles permettent de soutenir de manière concrète et transparente nos projets. En retour, l entreprise augmente sa visibilité et développe un meilleur climat commercial, contribuant ainsi à accroître le bien-être de ses employés et de ses clients. En associant la Croix-Rouge, premier emblème humanitaire au monde, à la stratégie de communication de votre organisation, vous pouvez concrétiser votre engagement en tant qu entreprise citoyenne et solidaire. Ce partenariat peut prendre plusieurs formes, en fonction de vos préoccupations et de Humanité Impartialité Neutralité Indépendance Volontariat Unité Universalité

5 Pourquoi choisir la Croix-Rouge vaudoise? Protéger la vie, promouvoir la santé, préserver la dignité humaine, voilà les trois axes d intervention de notre organisation. Plus que jamais, l action médico-sociale exige un professionnalisme garant de son efficacité. La Croix- Rouge vaudoise propose, aux entreprises qui deviennent ses partenaires, une variété d actions qu aucune autre organisation ne peut offrir dans les domaines de la formation, de l aide à la famille et à l enfance, ainsi qu à nos aînés. Elle est un gage de valeurs fortes et le label d un engagement sans faille, inscrit dans la durée. Une notoriété et une image Première association humanitaire spontanément citée par les Suisses Une des trois associations que les Suisses ont envie d aider La majorité de la population suisse connaît ou reconnaît notre emblème Un réseau communautaire proche des gens 24 associations cantonales 4 centres régionaux dans le canton de Vaud 60 salariés Plus de 500 bénévoles Un gage de neutralité et d indépendance Une garantie d indépendance d action Forte de sa neutralité, la Croix-Rouge a développé un champ d action unique

6 Réalisons un projet ensemble Pour donner du sens à un engagement social et faire vivre vos valeurs par des actions concrètes de solidarité, les possibilités de collaboration sont multiples. Voici quelques exemples tirés de l expérience de la Croix-Rouge vaudoise. Les services Parents-Rescousse (PR) et Garde d Enfants Malades (GEM) Lorsque l un de vos collaborateurs ou l un de ses enfants est malade, la Croix- Rouge vaudoise peut mobiliser, en urgence, une assistante Croix-Rouge formée, au domicile de la personne. Les services PR et GEM sont des outils de la gestion des ressources humaines, qui contribuent à réduire le taux d absentéisme des salariés. Le programme de partenariat média Les médias sont indispensables pour mener à bien nos actions de sensibilisation et de récolte de fonds. Régulièrement, la Croix-Rouge vaudoise mène des campagnes visant à récolter des fonds ou à renforcer son image auprès du grand public. Si vous travaillez dans le domaine des médias, vous pourrez peut-être nous soutenir en nous libérant gratuitement des espaces médias (presse quotidienne, magazine, télévision, radio, affichage urbain, etc.). Le mécénat Dans le cadre du mécénat, vous apportez votre soutien sans rechercher de contrepartie directe. Néanmoins, vous valorisez ainsi votre image et bénéficiez d un profit indirect, généralement sous la forme de retombées médiatiques (relations presse). Le mécénat peut prendre différentes formes: les dons en numéraire, les dons en nature ou l apport de compétences. Les dons en numéraire La Croix-Rouge vaudoise a besoin de moyens financiers importants pour approfondir et étendre son action humanitaire dans le canton. Si vous le souhaitez, vous pouvez donc décider de la faire profiter de contributions ponctuelles ou régulières, pour un soutien général ou un projet particulier. Votre entreprise peut par ailleurs s associer à la mobilisation de ses collaborateurs effectuant un don, en multipliant la somme collectée pour un projet par exemple. Les dons en nature C est un moyen facile d apporter une contribution à peu de frais. La Croix- Rouge a des besoins ponctuels souvent liés à l organisation de certaines manifestations (2x Noël, Mimosa du bonheur) ou du renouvellement du matériel nécessaire à sa gestion courante. Le sponsoring Le sponsoring peut constituer une des formes de soutien les plus efficaces de votre part. Il prend souvent la forme d un partenariat dans lequel vous mettez votre entreprise en avant à travers les actions menées par notre institution (manifestations, publications, projets, cartes de vœux, etc.). Vous aidez ainsi la Croix-Rouge à développer un concept, en amenant votre expérience ou des moyens financiers. En contrepartie, la Croix-Rouge apporte à votre société de nombreuses possibilités de visibilité (affiches, invitations, flyers, site internet, etc.). Le produit-partage Votre entreprise peut s engager auprès de la Croix-Rouge vaudoise en vue de la réalisation et de la mise en vente d un article. Vous sensibilisez le grand public et récoltez des fonds en reversant à la Croix-Rouge un pourcentage du prix de vente de l un de vos produits ou services.

7 Quelles sont les garanties offertes par la Croix-Rouge vaudoise? Les fonds que vous nous confiez sont affectés aux programmes que vous choisissez. Chaque projet fait l objet d un suivi et d une évaluation. Nous vous tenons régulièrement informés de son avancement. Nos équipes de professionnels apportent un vrai savoir-faire. Nous sommes organisés comme une entreprise et nous optimisions quotidiennement la gestion de nos ressources. Nous agissons dans une parfaite transparence financière, garantie par le label de qualité ZEWO, qui atteste d une gestion consciencieuse de l argent des donateurs. Chaque année, nos comptes sont audités par une société fiduciaire renommée et répondent aux normes Swiss GAAP RPC 21. Finalement, la Croix-Rouge vaudoise est une institution reconnue d utilité publique, permettant à nos donateurs une déductibilité fiscale. Ils ont agi pour la solidarité Que ce soient des engagements ponctuels ou un partenariat suivi, voici quelques-unes des entreprises qui nous ont soutenu à ce jour: Groupe Accor, CFF, Gétaz Romang, La Poste, Philip Morris Int., SSR idée suisse, Switcher, tl -Transports publics de la région lausannoise, Tetra Laval Int., Terre&Nature, «20 minutes».

8 Quelques prestations de la Croix-Rouge vaudoise Croix-Rouge suisse Section vaudoise Rue Beau-Séjour 9-13 Case postale Lausanne Tél Fax

Le salon de la PME au service de l entreprise!

Le salon de la PME au service de l entreprise! Le salon de la PME au service de l entreprise! Un salon avec conférences et ateliers destinés aux fournisseurs et prestataires de services et de biens d équipement pour les PME Expo Beaulieu Lausanne Palexpo

Plus en détail

Les 7 Principes fondamentaux

Les 7 Principes fondamentaux Les 7 Principes fondamentaux Les 7 Principes fondamentaux de la Croix-Rouge Humanité Impartialité Neutralité Indépendance Volontariat Unité Universalité La Croix-Rouge trouve son origine dans la solidarité

Plus en détail

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires!

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires! Concours étudiant de l invention humanitaire Dossier SoLink AIR Tous concernés! Tous solidaires! SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE ACTUEL... 3 2. LA SOLUTION DE SOLINK AIR... 3 3. LES OBJECTIFS... 5 4. LA STRATEGIE

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

La volonté d un seul peut faire beaucoup

La volonté d un seul peut faire beaucoup La volonté d un seul peut faire beaucoup 155 ans après la naissance d un idéal humanitaire à Solférino, le bénévolat est toujours le moteur de l engagement quotidien de la Croix-Rouge vaudoise Lausanne,

Plus en détail

Newsletter n 10 Octobre 2015

Newsletter n 10 Octobre 2015 Newsletter n 10 Octobre 2015 Chères et chers bénévoles, Voici de quoi vous protéger du froid qui arrive à toute vitesse. Venez réchauffer vos corps et vos cœurs avec nos activités et des personnes sympathiques

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

CHARTE É THIQUE GROUPAMA

CHARTE É THIQUE GROUPAMA CHARTE É THIQUE GROUPAMA 2 Message du directeur général Fidèle à son engagement de satisfaire ses sociétaires et ses clients en leur apportant le meilleur service au meilleur coût, Groupama a développé

Plus en détail

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011 Mai 2011 GUIDE DU BENEVOLE Le présent document précise les engagements de tout adhérent 1 à Electriciens sans frontières. Ces engagements déclinent de manière opérationnelle les valeurs et principes énoncées

Plus en détail

Stratégie communication

Stratégie communication Stratégie communication Période 2014-2019 Parc régional Chasseral Place de la Gare 2 - CH 2610 Saint-Imier T +41 (0)32 942 39 49 - F +41 (0)32 942 39 43 info@parcchasseral.ch - www.parcchasseral.ch Table

Plus en détail

Contribution à la Consultation nationale des acteurs du soutien à la parentalité

Contribution à la Consultation nationale des acteurs du soutien à la parentalité Contribution à la Consultation nationale des acteurs du soutien à la parentalité dans le cadre de la «Mobilisation pour la petite enfance et la parentalité», menée par le Ministère délégué chargé de la

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Saint-Denis Grâce au soutien de la Mairie, du Centre Communal d Action Sociale (CCAS)

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

«Les Relations Publiques»

«Les Relations Publiques» 46 ème session de formation Club de presse Ooredoo «Les Relations Publiques» 27 mars 2014 Présentée par M hamed BITOURI Docteur en psychologie Expert international 1 Les relations publiques (une fonction

Plus en détail

Dépasser (aller au bout de nos capacités pour en ressortir plus fortes).

Dépasser (aller au bout de nos capacités pour en ressortir plus fortes). Marion Louage (à gauche), Isadora Perrin (à droite) et leur 4L forment l équipage «FUEL OF HAPPINESS». Nous sommes élèves ingénieurs respectivement aux Mines de Saint-Etienne et à l Institut d Optique

Plus en détail

L'association pionnière du mécénat de produits fête ses 5ans!

L'association pionnière du mécénat de produits fête ses 5ans! DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2009 L'association pionnière du mécénat de produits fête ses 5ans! Contacts presse Dons Solidaires 13 rue de Temara 78100 St Germain en laye Responsable Communication Danièle

Plus en détail

Dossier Mécénat. Une régate pour les enfants de Madagascar Objectif global dons : 6 000 miles 60 000. Devenir mécène pour Enfants du Monde

Dossier Mécénat. Une régate pour les enfants de Madagascar Objectif global dons : 6 000 miles 60 000. Devenir mécène pour Enfants du Monde Dossier Mécénat Devenir mécène pour Enfants du Monde Une régate pour les enfants de Madagascar Objectif global dons : 6 000 miles 60 000 1 2 Présentation de l'association Enfants du monde Fondée en 1980

Plus en détail

Présentation Plan Marketing UDEM

Présentation Plan Marketing UDEM Association pour les enfants atteints de cancer Présentation Plan Marketing UDEM Janvier 2015 Lysanne Groulx Directrice communications et marketing Leucan - Plus de 35 ans d espoir Mission : Accroître

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler)

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1/3 Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1. TITRE DU PROJET : TRICOTON LA VILLE Fiche Action CDDRA 4.4.1 2. DESCRIPTIF DU PROJET : Installation de tricot de rue lors de la Foire aux plants

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE D UN EVENEMENT SPORTIF ET SOLIDAIRE AU PROFIT DE LA LUTTE CONTRE LE CANCER DOSSIER PARTENAIRE

DEVENEZ PARTENAIRE D UN EVENEMENT SPORTIF ET SOLIDAIRE AU PROFIT DE LA LUTTE CONTRE LE CANCER DOSSIER PARTENAIRE DEVENEZ PARTENAIRE D UN EVENEMENT SPORTIF ET SOLIDAIRE AU PROFIT DE LA LUTTE CONTRE LE CANCER DOSSIER PARTENAIRE Les normes internationales de Relais pour la vie Créé en 1985, le Relais pour la vie est

Plus en détail

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année 1er partenaire du sport français TITRE DE LA PRÉSENTATION, AUTRE INFORMATION (DIRECTION, SERVICE,...) jj mmmm aaaa 2 Une stratégie, Reflet de la «culture»

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Application : 20 janvier 2014. Politique de dons et commandites

Application : 20 janvier 2014. Politique de dons et commandites Application : 20 janvier 2014 Politique de dons et commandites DESCRIPTION : LA CAISSE DESJARDINS DE RIMOUSKI, UN PUISSANT LEVIER DE DÉVELOPPEMENT POUR SES MEMBRES ET POUR LA COLLECTIVITÉ. La Caisse Desjardins

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat C 008-20 2 s e n u e j e n ampag le don du sang : un autre moyen de vivre une expérience forte 09 L EFS : un acteur majeur de santé publique L EFS Créé en 2000, l Etablissement Français

Plus en détail

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets septembre 2014 Financer vos projets? C est possible grâce au crowdfunding! De plus en plus, le financement participatif

Plus en détail

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS FR PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS Déclarons 2012 Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations The European Older People s Platform La Plate-forme européenne

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine 2 Trois piliers pour votre prévoyance En Suisse, le système de prévoyance repose sur le principe des «3 piliers». Le but de ce système est de vous

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat LA RéPOnSe COLLeCTive des entreprises de SAnTé Aux POPuLATiOnS en SiTuATiOn de détresse Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat Qui sommes nous?

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Un exemple spécifique de collaboration : Le produit-partage

Un exemple spécifique de collaboration : Le produit-partage Un exemple spécifique de collaboration : Le produit-partage Béatrice Parguel To cite this version: Béatrice Parguel. Un exemple spécifique de collaboration : Le produit-partage. 50 fiches sur le marketing

Plus en détail

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE Ainsi, la Croix-Rouge est une aventure humaine. 1 Elle est née de l'expérience d'henry Dunant qui entreprit, le 24 juin 1859, sur le champ de bataille de

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE 25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE Fidèle aux exigences de Liberté, d Égalité et de Fraternité qui le fondent, le Grand Orient de France a pour principe essentiel la liberté absolue

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

Rapport d activités 2014

Rapport d activités 2014 www.alter-ego-ch 13 ème Assemblée générale ordinaire 15 juin 2015 à l Institut et HES La Source - Lausanne Rapport d activités 2014 Rue du Simplon 23 Case Postale 844 1800 Vevey Permanence téléphonique:

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Rapport de résultats 1 er octobre 2014 1 Présentation de l étude Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1020 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français. le 19 août 2015

Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français. le 19 août 2015 Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français 70 000 enfants et familles de France et de l étranger réunis le 19 août 2015 au Champ-de-Mars à Paris

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC Préambule L intention de ce contrat est de favoriser une compréhension mutuelle sur les différentes possibilités d interactions entre le Centre pour la Communication

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger DOCUMENT PROJET Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger Synthèse de l étude Réunion CPU du 18 juin 2009 Membre du réseau Ernst & Young Global Limited Les

Plus en détail

MOBILISEZ VOS COLLABORATEURS POUR UNE JOURNEE DE VOLONTARIAT SOLIDAIRE

MOBILISEZ VOS COLLABORATEURS POUR UNE JOURNEE DE VOLONTARIAT SOLIDAIRE MOBILISEZ VOS COLLABORATEURS POUR UNE JOURNEE DE VOLONTARIAT SOLIDAIRE 1 Unis-Cité vous propose de concevoir, organiser et animer des Journées d Action Solidaire pour vos salariés Fédérez vos salariés

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique COUR DES COMPTES Synthèse du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique Janvier 2011 L emploi des fonds collectés par les associations en faveur des victimes du Tsunami du 26 décembre

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

2012-2016 4+4 4+4 2012-2016. Stratégie du Pôle Social. Stratégie du Pôle Social

2012-2016 4+4 4+4 2012-2016. Stratégie du Pôle Social. Stratégie du Pôle Social 2012-2016 Stratégie du Pôle Social 4+4 4+4 Stratégie du Pôle Social 2012-2016 »YɪàL G Ö dg á«é«jgî SG 4+4 2012-2016 Introduction Notre pays entre dans une nouvelle phase de construction d un projet national

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

L Auberge des Légendes Dossier de Presse

L Auberge des Légendes Dossier de Presse OSSIER DE PRESSE L Auberge des Légendes Dossier de Presse O M M A I R E Sommaire Inauguration # 01 Programme #02 & 03 Parcours et histoire #04 & 05 Fiches Partenaires # 06 & 07 Liens et contacts # 08 Le

Plus en détail

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Groupe sida Genève 9, rue du Grand-Pré CH-1202 Genève info@groupesida.ch

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

Organisé par. .c h. e m. a e u w. août e. t 1er sep. 1 5 se pte m bre. w w w.r o m a n d

Organisé par. .c h. e m. a e u w. août e. t 1er sep. 1 5 se pte m bre. w w w.r o m a n d Organisé par w 23 013 2.ch ril ndie v a a rom e rd u.to w w t 1er sep t août e e m 31 b re.gruyere-cycling t o www ur.c h 1 5 se pte m bre w w w.r o m a n d iec 1 20 ic lass 3.c h SOMMAIRE Page 1 : Sommaire

Plus en détail

REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE

REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE Afin de vous aider à réaliser vos aspirations et à concrétiser vos projets, le CCAS du Touvet vous accompagne avec le dispositif «Bourse Projet Jeune». Les objectifs de la

Plus en détail

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE La mobilité sociale est notre priorité FONDATION CRÉÉE EN 2002, SOUS L ÉGIDE DE LA FONDATION DE FRANCE Grégoire Maisonneuve La Fondation Transdev apporte un soutien financier

Plus en détail

CaLP ARGENT CONTRE TRAVAIL. Travailler avec les banques Guide pratique de négociation dans le cadre des transferts monétaires en situations d urgence

CaLP ARGENT CONTRE TRAVAIL. Travailler avec les banques Guide pratique de négociation dans le cadre des transferts monétaires en situations d urgence CaLP ARGENT CONTRE TRAVAIL Travailler avec les banques Guide pratique de négociation dans le cadre des transferts monétaires en situations d urgence 4 CaLP ARGENT TRAVAILLER CONTRE AVEC TRAVAIL LES BANQUES

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

LE CROWDFUNDING. Outils et méthodes de transactions financières faisant appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet.

LE CROWDFUNDING. Outils et méthodes de transactions financières faisant appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. ARIZUKA LE CROWDFUNDING Outils et méthodes de transactions financières faisant appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. CHIFFRES CLÉS 152 M $16,2 Md collecte française 2014 collecte

Plus en détail

Bulletin d adhésion. Adhésion 2015

Bulletin d adhésion. Adhésion 2015 Bulletin d adhésion Adhérer à l'association Française des Fundraisers, c'est se doter d'un espace privilégié pour échanger avec vos pairs, pour vous former et pour vous informer. C est aussi partager des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

Motion pour «L interdiction des affiches publicitaires pour le petit crédit»

Motion pour «L interdiction des affiches publicitaires pour le petit crédit» Motion pour «L interdiction des affiches publicitaires pour le petit crédit» De par mon métier d assistante sociale, je peux constater les ravages de l endettement sur la vie des familles et des jeunes

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

CLUB SPORTIF UMS BASKET MONTELIMAR DOSSIER SPONSORING PARTENAIRES

CLUB SPORTIF UMS BASKET MONTELIMAR DOSSIER SPONSORING PARTENAIRES CLUB SPORTIF UMS BASKET MONTELIMAR DOSSIER SPONSORING PARTENAIRES sommaire le Basket ball en France... page 3 1933-2013, 80 ans de basket à Montélimar... page 4 le projet du club... page 5 les équipes

Plus en détail

Le meilleur chemin pour nous contacter?

Le meilleur chemin pour nous contacter? Le meilleur chemin pour nous contacter? Vous avez des questions sur les soins à domicile? Vous avez besoin de services ou de soins particuliers? N hésitez pas à nous contacter pour trouver ensemble la

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Berne, le 29 août 2012

Berne, le 29 août 2012 L'Office fédéral de la communication Consultation concernant la révision partielle de la loi sur la radio et la télévision Zukunftstrasse 44 Case Postale 2051 Bienne Berne, le 29 août 2012 Prise de position

Plus en détail

Service de Formation à la Vie Autonome

Service de Formation à la Vie Autonome Service de Formation à la Vie Autonome Une formation qui s adresse à des jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle, qui souhaitent apprendre à vivre de manière plus autonome au quotidien Pro infirmis

Plus en détail

CREATIVE RESOURCES. La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher

CREATIVE RESOURCES. La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher L es activités de nature ont ceci de commun avec la stratégie d entreprise, qu elles demandent la plus grande

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Découvrez notre nouveau fonds socialement responsable et solidaire Déjà présents auprès d un entrepreneur sur quatre, nous avons décidé d accélérer notre soutien

Plus en détail

JUIN 2015. Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises!

JUIN 2015. Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises! JUIN 2015 Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises! Grâce à la plateforme Kireego, Nestlé Suisse SA permet à ses milliers de colla - borateurs de

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

AgiSSONS ensemble. Soutenons la démarche communautaire pour en finir avec le VIH/sida

AgiSSONS ensemble. Soutenons la démarche communautaire pour en finir avec le VIH/sida AgiSSONS ensemble Soutenons la démarche communautaire pour en finir avec le VIH/sida Le mot de la présidente Chère donatrice, Cher donateur, Tout d abord, merci d avoir choisi de soutenir Coalition PLUS.

Plus en détail

LE CONSEIL AUTREMENT

LE CONSEIL AUTREMENT LE CONSEIL AUTREMENT 2 EUROGROUP ET LE PACTE GLOBAL COMPACT EUROGROUP adhère au Pacte mondial Global Compact depuis 2004. EUROGROUP s engage à respecter les dix principes défendus par Global Compact. Ces

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING

DOSSIER DE SPONSORING DOSSIER DE SPONSORING 4L Trophy Chimie Montpellier équipage 1082 : BUSSIERE Jules & DARDENNE Marylise LE 4L Trophy Chaque année, des milliers d étudiants venant de toute l Europe prennent le départ à bord

Plus en détail

EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES

EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES Résumé Executif / Haiti / 2011 Avant-propos d Eduard Tschan, directeur de

Plus en détail

Le projet de L Arche à Nancy, c est

Le projet de L Arche à Nancy, c est Vivre Avec des personnes ayant un handicap mental... Le projet de L Arche à Nancy Au plus près de la vie ordinaire Dans le partage des gestes quotidiens Le projet de L Arche à Nancy, c est de créer trois

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès!

Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès! Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès! Mélina Neuhaus, Elitia Communication Daniel Herrera, YJOO Communication Carrefour des Créateurs 19 septembre 2014 Daniel Herrera @DanRRA Managing

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Demande d'un crédit d investissement de CHF 345'030.--, échelonné sur cinq ans, pour soutenir la mise en place du programme

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Atelier Campagne Marketing social

Atelier Campagne Marketing social Atelier Campagne Marketing social Vous devez mettre sur pied, au cours de ce bref atelier, une campagne de marketing social. Vous devrez aussi justifier vos activités de communication. Le nom d une organisation

Plus en détail

Capter la. Pour faire face au comportement

Capter la. Pour faire face au comportement Capter la en mobilité pour l Pour faire face au comportement naturel des internautes qui recherchent de l information sur internet et font l achat en magasin, les distributeurs mettent en place des outils

Plus en détail

SOMMAIRE. Vous avez dit ONG? 3 Le chemin du don 5 Vous avez des questions? 10

SOMMAIRE. Vous avez dit ONG? 3 Le chemin du don 5 Vous avez des questions? 10 1 SOMMAIRE Vous avez dit ONG? 3 Le chemin du don 5 Vous avez des questions? 10 Cette brochure est publiée par Latitude 21, fédération neuchâteloise de coopération au développement, dans le but de renseigner

Plus en détail

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE La saturation des marchés, l intensité concurrentielle et l évolution du comportement du consommateur devenu

Plus en détail

Enquête IMS «Le bénévolat et vous» Juin 2011

Enquête IMS «Le bénévolat et vous» Juin 2011 Enquête IMS «Le bénévolat et vous» Les salariés d'entreprise s'expriment sur leur engagement bénévole Juin 2011 1 Sommaire I. Préambule II. Echantillon III. Principaux enseignements IV.Conclusions V. Annexes

Plus en détail

Demi-journée : 9h/12h30 ou 14h/17h30 150 HT par personne (groupe de 10 personnes minimum)

Demi-journée : 9h/12h30 ou 14h/17h30 150 HT par personne (groupe de 10 personnes minimum) 1) Les différentes sources de financement du projet associatif Revue de tous les modes de financement et de leurs spécificités : o Les ressources propres non commerciales o Les ressources propres commerciales

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail