La disparition des abeilles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La disparition des abeilles"

Transcription

1 La disparition des abeilles Rapport Analytique et Prospectif Projet de : Technique d'expression et Communication Encadré par : Mme Olivia AYME Réalisé par Claire FLAMANT Marie-Eve PICARD GRAVEL Florian CHOISELLE Thomas JOLY Kosseyla HAMOUCHE

2 TABLE DES MATIERES REMERCIEMENTS... 3 INTRODUCTION... 4 LA SITUATION ACTUELLE DES ABEILLES... 5 DES ABEILLES QUI PÉRISSENT... 5 LE SYNDROME D'EFFONDREMENT DES COLONIES... 7 QUELLES SERAIENT LES CONSÉQUENCES DE LA DISPARITION TOTALE DES ABEILLES?... 9 LES CAUSES DE LA DISPARITION DES ABEILLES LES CAUSES NATURELLES LES VIRUS ET MALADIES VEHICULÉES PAR LE VARROA LE FRELON ASIATIQUE, PRÉDATEUR DES ABEILLES LE CHAMPIGNON NOSEMA CERANAE LES CAUSES HUMAINES LES PESTICIDES L'AGRICULTURE INTENSIVE LA DESTRUCTION DES HABITATS NATURELS DE L'ABEILLE PAR L'URBANISATION LES SOLUTIONS ENVISAGEES POUR ENDIGUER CETTE DISPARITION UNE SOLUTION HUMAINE : RÉDUIRE LA CULTURE INTENSIVE ET IMPLANTER DES RUCHES EN ZONES URBAINES UNE SOLUTION SCIENTIFIQUE : L'INSÉMINATION ARTIFICIELLE DES REINES UNE SOLUTION ÉCONOMIQUE : LA TAXATION DES PESTICIDES CONCLUSION GLOSSAIRE BILAN BIBLIOGRAPHIE & WEBOGRAPHIE CAHIER DES CHARGES PROJET DE SENSIBILISATION AUX CAUSES ET CONSÉQUENCES DE LA DISPARITION DES ABEILLES ACTEURS CONTEXTE

3 BUT OBJECTIFS ANALYSE DU BESOIN DIAGRAMME DE LA BÊTE A CORNES ANALYSE FONCTIONELLE ET TECHNIQUE DIAGRAMME PIEUVRE PRESTATIONS ANNEXE SONDAGE RESULTATS DU SONDAGE INTERVIEW DE MONSIEUR DOMINIQUE MEGLIOLI MIEL DU MUSÉE DE L'AIR

4 REMERCIEMENTS Nous tenons tout d abord à remercier monsieur Dominique Meglioli, fondateur de l'association des Pilotes Apiculteurs de France et directeur de publication du magazine "Volez!", qui nous a accueillis chaleureusement lors de notre interview, qui a duré au moins deux bonnes heures, alors qu'il était en plein bouclage de magazine et n'avait probablement pas prévu nous accorder tout ce temps. Il nous a d'ailleurs généreusement offert des petits pots de miel du Bourget afin que l'on déguste les douces saveurs du miel urbain. Ce que nous avons fait avec plaisir, le partageant avec toute notre classe de Technique d'expression et Communication, où nous avons pris le temps de comparer entres elles les saveurs des miels urbains, classiques et de forêt de tilleul. Nous souhaitons également remercier tous ceux qui se sont portés volontaires pour notre sondage; notamment les enseignants de l'iut informatique de Villetaneuse, les étudiants de l'iut informatique de Villetaneuse, ainsi que les proches de chacun qui ont bien voulu donner un peu de leur temps et ceux que l'on ne connait ni d'eve ni d'adam et qui ont également accepté de participer au sondage. Nous souhaitons également adresser nos remerciements, même si c'est un peu spécial; aux abeilles. Oui, sans elles, ce projet n'aurait pas existé. Mais surtout; sans elles, c'est peut-être nous qui aurions du mal à exister. 3

5 INTRODUCTION Depuis quelques années, les apiculteurs se sont rendu compte que leurs colonies d abeilles avaient de plus en plus tendance à décroitre de manière systématique. Ainsi, chaque année ce sont 36% des colonies qui meurent aux Etats-Unis dont 100 millions en Ce phénomène pose problème car, de par leur nature de grandes pollinisatrices, les abeilles sont depuis toujours indispensables pour l écosystème. Ainsi, leur disparition pourrait être un véritable désastre; au point de supposer que leur disparition pourrait également provoquer la disparition pure et simple de l Homme. En effet, les abeilles ont une réelle influence sur l'environnement puisque leur travail de pollinisation engendre la production de 1/3 de l'alimentation mondiale et la reproduction de 80% des plantes à fleur. Cela est d autant plus inquiétant que l on estime que si ce phénomène qui tend à les faire périr continue, les abeilles auront totalement disparu d ici Afin de préserver notre écosystème il est donc indispensable de stopper ce phénomène. Et l'une des manières d'y parvenir, est de sensibiliser l'humain à cette cause à travers la communication. C'est pour cette raison que nous allons tenter de vous informer du mieux possible à ce sujet. Subséquemment, pour ce faire, nous allons dans un premier temps dresser une analyse de la situation actuelle des abeilles. Puis, nous chercherons à présenter les divers paramètres, identifiés à l'heure actuelle, qui alimentent ce phénomène. Enfin, pour les types de causes identifiées, nous pourront exposer des solutions qui ont été trouvées afin de réduire au maximum le nombre de mort de colonies par an. 4

6 LA SITUATION ACTUELLE DES ABEILLES Cela fait déjà un peu plus d'une vingtaine d'années que les colonies d'abeilles diminuent ; depuis l'industrialisation. Mais en 2007, ce sont les Etats-Unis qui alarment le monde avec un constat inquiétant : les abeilles disparaissent massivement et soudainement. Dans toutes les régions du monde, le taux de mortalité des abeilles atteint des records. Des constats sont faits ; d'abord les abeilles périssent selon des causes variées, puis il existe un syndrome d'effondrement des colonies. De ces constats on se demande ce qu'il pourrait bien advenir de notre monde, sans les abeilles. Abeilles mortes DES ABEILLES QUI PÉRISSENT Depuis toujours, les populations d'abeilles fluctuent en fonction de phénomènes naturels comme les aléas climatiques. C'est d'ailleurs ce que nous indique Dominique Meglioli dans son interview : Il y a d'abord les pertes naturelles : Il faut savoir que la population de la ruche diminue partir de septembre: tous les mâles sont tués car ils ne servent qu à féconder la reine. Alors la population décroît tandis que la ruche continue d engranger des réserves, et la population d abeilles passe de 40K en été à 15K en hiver. 5

7 Mais ce qui est inquiétant, c'est que de nos jours, les abeilles périssent parfois en masse et de manière inattendue. Par exemple: entre 2006 et 2007, aux Etats-Unis, ce sont 60% des colonies qui ont été décimées, et jusqu'à 90% dans certains Etats de l'est ou du sud. Au Canada, à Québec, environ 40% des colonies se sont éteintes. En Allemagne, 25% des ruches se sont vidées. Le phénomène est alors le même dans d'autres nombreux pays d'europe. On estime même, pour la première fois, la valeur des pertes financières qui sont occasionnées par la disparition des abeilles. Aux Etats-Unis, le montant s'élève à près de 15 milliards de dollars américains. Alors, les médias se soulèvent et tentent d'informer le public au mieux, mais ce n'est pas chose aisée étant donné que les causes semblent alors bien floues. Mais actuellement, des informations de qualité sont facilement trouvées, et le phénomène s'éclaircit. La population est d'ailleurs mieux informée à ce sujet. Et comme le montre le graphique qui suit, beaucoup d'entre nous sont inquiets. Ce phénomène vous inquiète-t-il? non 31% oui 69% Alors nous allons tenter de vous informer au mieux, car nous avons tous de bonne raisons d'être inquiets à propos du phénomène qui tend à faire disparaitre les abeilles. Notamment à propos du syndrome d'effondrement des colonies. 6

8 LE SYNDROME D'EFFONDREMENT DES COLONIES Le syndrome d'effondrement des colonies est de plus en plus connu du public. Comme le montre le graphique suivant, il semble que plus de la majorité des gens en ont déjà entendu parler. Avez-vous déjà entendu parler du syndrome d'effondrement des abeilles? non 39% oui 61% Le syndrome d'effondrement des colonies semble exister depuis les années Il consiste en une disparition brutale des abeilles au sein de la ruche, qui se produit dans un laps de temps réduit. En effet, la ruche se vide et on retrouve alors peu, ou pas de cadavres d'abeilles. Ce syndrome est d'ailleurs caractérisé par une absence d'ouvrières, et il ne reste que quelques jeunes abeilles ainsi que la reine qui continue de pondre et semble en bonne santé. L'ensemble des larves, pupes et œufs sont dans le couvain qui est bien fermé, et où il subsiste des restes de nourriture. Etrangement, ces stocks ne sont pas pillés par les autres abeilles et ne sont attaqués par des parasites que tardivement. Dans les ruches qui sont sur le point de s'effondrer, les ouvrières qu'il reste encore sont de jeunes adultes dont le nombre est insuffisant pour s'occuper du couvain et, de plus, il semble que les abeilles restantes manquent d'appétit. Et on constate, évidemment, une chute de la production de miel. Nous avons demandé à Dominique Meglioli s'il avait été personnellement témoin du syndrome d'effondrement des colonies: 7

9 Je n ai pas été témoins du syndrome de l effondrement des colonies pour l instant. Ce syndrome est assez impressionnant; vous perdez tout en l espace de quelques semaines. Celui-ci nous a d'ailleurs indiqué que ce syndrome était plus présent aux Etats-Unis qu'ailleurs, et il nous a donné l'une des raisons possibles de ce fait: Ce syndrome est beaucoup plus présent aux USA, mais ceux-ci ont surexploité les abeilles. Notamment au niveau de la pollinisation, parce qu'avec cet esprit très américain de la performance, ils ont fabriqué des ruchers non pas pour le miel mais pour avoir des abeilles de pollinisation. Mais la nature n accepte pas d être contrainte de la sorte. Il y a des apiculteurs chargeant des semi-remorques énormes de ruches et qui font la cote est et la cote ouest en 3 jours pour faire bosser les abeilles pendant 1 mois avant de les amener à un autre endroit. Un apiculteur américain gagne plus d argent à louer ses ruches qu à faire du miel. En plus, à l entrée des ruches, ils mettent des systèmes empêchant les abeilles d amener le pollen et le miel pour forcer les abeilles à travailler encore plus. D'ailleurs, les américains, sont les premiers à avoir abusé des pesticides. Après les premières pertes d'abeilles, ils ont eu l idée d en importer d Australie, mais celles-ci sont entrées en conflit avec les abeilles natives et les 2 colonies se sont effondrées. On peut donc imaginer qu'il y a de nombreux facteurs responsables du syndrome d'effondrement des colonies. Toutefois, ce phénomène dont l'affluence est en voie de devenir épidémique reste inexpliqué, car les études en cours ne peuvent pour l'instant, que permettre de supposer qu'il existe une synergie entre les plusieurs causes découvertes. Puisque, actuellement les abeilles disparaissent à la suite de causes inquiétantes, nous sommes en droit de nous demander quelles pourraient bien être les conséquences de la disparition totale des abeilles, pour le monde dans lequel nous vivons. 8

10 QUELLES SERAIENT LES CONSÉQUENCES DE LA DISPARITION TOTALE DES ABEILLES? Les conséquences de la disparition des abeilles pourraient bien être catastrophiques. En effet, la pollinisation assure la reproduction d'au moins 80% des plantes à fleurs dans le monde. Les insectes pollinisateurs sont nombreux; il y a les guêpes, les papillons, les mouches, mais aucun n'est aussi performant que l'abeille. Ainsi, l'abeille assure presque à elle seule la survie des espèces végétales qu'elle pollinies ainsi que toutes les espèces dont la chaine alimentaire dépend de ces végétaux, comme les oiseaux, les rongeurs, les mammifères dont l'homme. En fait, la plupart des cultures fruitières, légumières, protéinique (comme les fèves ou haricots) ainsi que les cultures oléagineuses (comme le tournesol ou le colza), ont besoin des abeilles pour se reproduire. Les autres plantes que l'on cultive, comme le maïs, le riz ou le blé dépendent moins des abeilles parce que le vent et la pluie peut assurer une partie importante de leur pollinisation grâce à la dispersion du pollen. Ainsi, en termes de tonnes de nourriture, on estime que c'est jusqu'à 35%, soit un tiers, de la production mondiale qui est menacée par la disparition des abeilles. Alors, en plus des répercutions directes de ces pertes sur nos modes de vie dues à la raréfaction de nombreux aliments, on peut aussi imaginer les répercutions de cela entrainerait sur notre système économique. En effet, l'impact de l'absence des abeilles serait considérable au niveau de notre économie, car il semble qu'elles participent à environ 10% du chiffre d'affaire de l'ensemble de l'agriculture dans le monde. En ne prenant en compte que les Etats-Unis, comme en 2007 une perte avait été chiffrée à environ 15 milliards de dollars, on peut imaginer que ce pourrait être un chiffre encore plus important qui serait engendré par la disparition des abeilles, et ce, chaque année. Envisageant ces conséquences alarmantes, qui sont toutefois réalistes, étant donné l'importance du rôle des abeilles dans notre chaine alimentaire grâce à la pollinisation, il est normal de s'intéresser d'avantage aux causes de la disparition des abeilles. 9

11 LES CAUSES DE LA DISPARITION DES ABEILLES Les causes de la disparition des abeilles sont multiples. Dans tout les cas, la majorité de la population pense connaître les causes de la disparition des abeilles. Certains en ont d ailleurs une idée assez précise, comme le montrent ces deux graphiques issus d un sondage que nous avons réalisé : Avez-vous une idée des causes de cette disparition? non 29% oui 71% Si oui, pouvez-vous en citer? 4% 4% 4% 2% 1% 6% 10% 10% 25% 34% Pesticides Pollution Déforestation Prédateurs Maladies OGM Réchauffement climatique Actions humaines Perte de la biodiversité On peut y constater que la deuxième cause la plus citée est la pollution. En réalité, elle n aurait aucun rapport avec la disparition des abeilles; preuve d une mauvaise information du public. Mais de nombreuses causes probables sont citées par les scientifiques et les apiculteurs. On peut d'ailleurs répartir les différents éléments qu'ils pointent en deux groupes distincts : les causes naturelles et les causes humaines. 10

12 LES CAUSES NATURELLES Parmi les causes naturelles de la disparition des abeilles, certaines sont dues à des parasites, des maladies, et d'autres à un prédateur redoutable qui leur ressemble. Néanmoins, il semble que les causes naturelles soient principalement dues à des parasites, dont le plus important est le Varroa, sur lequel nous allons focaliser notre attention. LES VIRUS ET MALADIES VEHICULÉES PAR LE VARROA Le varroa est un parasite de la famille des acariens arrivé d Asie en Europe dans les années 60. Il vit en s agrippant au dos des abeilles pour boire leur hémolymphe, qui correspond à l'équivalent du sang chez les humains, ou en s agrippant aux larves pour manger leur nourriture à leur place. Varroa Abeille infectée par le varroa Cela dit, ce n est pas tant le varroa qui tue les abeilles que les virus et maladies qu il véhicule. En effet, en buvant leur sang, le varroa détruit petit à petit le système immunitaire des abeilles, les rendant ainsi plus sensibles aux virus. De plus, les plaies laissées par le varroa lorsqu il quitte l abeille laissent la porte ouverte aux infections. Le varroa se reproduisant rapidement, il infecte très vite toute la colonie, voire les colonies voisines. Il n existe aujourd hui aucune solution pour se débarrasser du parasite, celui-ci ayant développé des capacités de résistance accrues aux traitements. Cependant, certaines abeilles présentent un code génétique les rendant plus résistantes au varroa ou encore une capacité à repérer les larves infectées pour ensuite les détruire afin de protéger la colonie. Mais ce parasite n'est pas le seul ennemi des abeilles. 11

13 LE FRELON ASIATIQUE, PRÉDATEUR DES ABEILLES Un autre ennemi de l'abeille est le frelon asiatique, que l'on nomme aussi (par son nom scientifique) : Vespa velutina. C'est un hyménoptère de la famille des Vespidés. En termes simples, c est une grosse guêpe. Comme l indique son nom, il vit généralement en Asie continentale et plus particulièrement en Asie du Sud-est. On le rencontre néanmoins jusqu'au nord de l'inde et dans les montagnes de Chine. Frelon asiatique On estime que c'est en 2004 qu'il a été accidentellement introduit en France, où le climat est comparable à celui des zones géographiques précédemment citées. Ce qui explique pourquoi il lui a été aisé de s'installer et de coloniser de nouveaux territoires en Europe. C'est à partir de cette période qu'il a commencé à s attaquer aux colonies d abeilles. En effet, les abeilles représentent la plus grosse partie de l alimentation des larves de frelons; celui-ci attend à l entrée des ruches et attrape les abeilles pour en faire des boules de nourriture qu il donne aux larves de sa colonie, car il s'agit d'une grande source de protéine. L'abeille ainsi attaquée ne peut pas se défendre contre le frelon asiatique; d'abord parce qu'elle n'a pas encore atteint sa vitesse de vol à la sortie de la ruche, mais aussi à cause de sa grande taille, car elle mesure environ 3 centimètres, ce qui est assez important pour ce type d'insecte. Le problème, c'est que le frelon asiatique n'a pas de prédateur en Europe, alors il peut se reproduire à son aise et nuire de plus en plus aux abeilles. Néanmoins, comme nous l'a indiqué Dominique Meglioli, certaines races d abeilles ont mis au point une technique étonnante pour se débarrasser du prédateur : 12

14 «Elles ont mis au point une technique consistant à se mettre en grappe autour du frelon et à faire monter leur température pour cuire le frelon.». Ce qui nous rassure un peu concernant l'adaptation des abeilles Européennes face à cet envahisseur, facteur de danger naturel pour les abeilles. LE CHAMPIGNON NOSEMA CERANAE Un autre danger naturel pour les abeilles est le Nosema ceranae est un champignon microscopique parasite de l abeille. Originaire d Asie et présent depuis plus de 10 ans aux Etats-Unis, nous l avons découvert en France il y a environ 5 ans. Nosema ceranae Tout comme le varroa, ce n est pas tant le champignon qui tue les abeilles que la maladie parasitaire qu il provoque chez elles. En effet, au contact du nosema ceranae les abeilles attrapent une maladie appelée «nosémose». Cette maladie attaque leurs intestins, provoquant ainsi de très graves diarrhées. Les abeilles libèrent alors des microspores et contaminent les autres individus de la colonie. Au fil du temps, les intestins se nécrosent et l'abeille meure. Ainsi, on peut dire que les abeilles ont leur lot d'ennemis naturels. Et ce n'est qu'un aperçu de la réalité car il en existe beaucoup d'autres. Néanmoins, ce sont les plus importants en termes de nuisibilité. Mais, il n'existe pas que des causes naturelles à la disparition des abeilles. En effet, il y a aussi des causes humaines. 13

15 LES CAUSES HUMAINES Les causes humaines les plus importantes dans le phénomène de la disparition des abeilles sont : les pesticides, l'agriculture intensive et l'urbanisation. LES PESTICIDES Dans le but de produire plus et des produits de meilleure qualité, les agriculteurs utilisent des pesticides. Ceux-ci ont pour principal effet de tuer les insectes et les parasites qui pourraient détruire les cultures. Malheureusement, ces pesticides ont des effets nocifs sur les abeilles. L intoxication des abeilles peut entraîner des effets sublétaux sur leur physiologie, leurs capacités cognitives et leur comportement. Elle peut aussi affecter leur système nerveux, les empêchant ainsi de retrouver leur chemin. Dans la plupart des cas, les abeilles finissent par mourir. L un de ces pesticides a d ailleurs été interdit d utilisation sur les cultures françaises grâce à Mickaël Henry, chargé de recherche dans le département «Abeilles et Environnement» de l INRA (Institut National de Recherche Agronomique). En effet, le Gaucho, produit par le groupe industriel Bayer CropScience, est un pesticide dit «systémique». C est-àdire que sa substance active pénètre dans la plante et se diffuse dans la sève, atteignant ainsi, bien qu à faible dose, le pollen. Cependant, et bien que le Gaucho ai été interdit, tout le monde ne s accorde pas sur les effets des pesticides. En effet, il y a deux écoles : ceux qui pensent que les pesticides sont directement liés à la mortalité des abeilles et ceux qui pensent le contraire, ou qu en tous cas, les pesticides ne sont pas une cause à eux seuls. Dominique Meglioli fait partie de la première catégorie et pense sincèrement que les laboratoires font partie de la deuxième : «Mais les laboratoires ne veulent pas reconnaître l effet de ceux-ci sur les abeilles qui ne meurent pas directement du produit. [ ] Les laboratoires s'en lavent les mains sur le dos des autres facteurs qui nuisent aux abeilles.» C est d ailleurs pour cette raison que certaines sortes de pesticides sont interdites en France et que d autres sortes sont interdites à l étranger. 14

16 L'AGRICULTURE INTENSIVE L agriculture intensive est un système de production agricole fondé sur l optimisation de la production par rapport à la surface cultivée. En termes simples, c est le fait de cultiver un même produit sur plusieurs hectares. Exemple de champs cultivés intensivement Pour pouvoir pratiquer ce type d agriculture et s étendre sur de telle surface, on détruit des espaces qui avaient à l origine une grande diversité florale. De plus, les champs ont rarement de fleurs et les cultures de légumineuses (trèfles, luzerne ) se font de plus en plus rares. Les abeilles ont donc de moins en moins de fleurs à polliniser et de moins en moins de nourriture. Cela entraîne une diminution naturelle des pollinisateurs. Malheureusement, moins il y a de pollinisateurs, moins il y a de fleurs puisque celles-ci se reproduisent grâce à eux : c est un cercle vicieux. 15

17 LA DESTRUCTION DES HABITATS NATURELS DE L'ABEILLE PAR L'URBANISATION L urbanisation détruit elle aussi de nombreux espaces verts contenant une diversité florales importante. En effet, la construction de route et de bâtiments est un perpétuel renouvellement. De ce fait, la taille des prairies mais aussi des forêts diminue chaque année un peu plus. Cela réduit non seulement le nombre de fleurs, mais cela détruit aussi les habitats naturels des abeilles. En effet, les abeilles domestiques (Apis mellifera) sont des abeilles élevées par les apiculteurs. Elles vivent donc dans des ruches. Mais les autres races d abeilles, non domestiques, vivent dans des nids qu elles construisent elles-mêmes. Ces nids sont construits dans des lieux biens spécifiques comme les haies ou les bosquets. Ce genre de plantes se trouve habituellement dans les jardins, mais la construction d immeubles ne leur laisse plus de place. De plus, certaines abeilles construisent leur nid en creusant dans le sol. La construction de routes et le dallage des rues réduit donc également les lieux de nidification possibles. Urbanisation Les causes principales de la disparition des abeilles sont donc diverses et variées et sont de source naturelle ou humaine. Cependant, on ne peut pas dire que chaque cause en soit une à elle seule. Effectivement, les études menées tendent à dire que la disparition des abeilles ne serait pas liée à l une ou l autre des causes citées mais à un mélange de toutes ces causes. Celles-ci ne sont pas d ailleurs pas une fatalité, car il existe des solutions envisagées pour les endiguer. 16

18 LES SOLUTIONS ENVISAGEES POUR ENDIGUER CETTE DISPARITION Si la majorité de la population est au courant des causes de la disparition des abeilles, ce n est vraisemblablement pas le cas en ce qui concerne les solutions envisagées pour stopper ce phénomène, comme vous pouvez le constater sur ce graphique : Avez-vous une idée des solutions envisagées pour endiguer ce phénomène? oui 34% non 66% Pourtant, il y a bien des solutions à ce problème et certaines ont d ailleurs déjà été mise en place. D'ailleurs, tout comme les causes de la disparition des abeilles sont de multiples natures, les solutions le sont elles aussi. En effet, il existe des solutions de nature humaine; de volonté pure, de type scientifique, ou encore économique. 17

19 UNE SOLUTION HUMAINE : RÉDUIRE LA CULTURE INTENSIVE ET IMPLANTER DES RUCHES EN ZONES URBAINES Le sondage que nous avons réalisé montre qu environ un tiers de la population n était pas favorable à l implantation de ruches en zone urbaine et en majorité par peur des piqures : Seriez-vous favorable à l'implantation de ruches en zone urbaine? Sans avis 31% oui 39% non 30% Pourtant, cette solution a déjà été testée. En effet, nous trouvons aujourd hui des ruches dans les villes, comme sur le toit du Bourget ou au Jardin du Luxembourg par exemple. Aucun incidents ni aucune plainte n ont été recensés. De plus, il y a certains avantages, autant pour les abeilles que pour nous, à installer des ruches en ville. Ruches sur le toit de l'opéra Garnier à Paris 18

20 La pollution, comme nous l avons vu précédemment, n est en aucun cas un problème pour les abeilles. Elles peuvent donc vivre en ville, près d une route ou d un aéroport sans risquer d en tomber malade. D autre part, de plus en plus de villes cherchent à avoir le titre de «ville fleurie» et de ce fait, ont de nombreux arbres et fleurs aussi bien dans les parcs que dans les rues. Les abeilles ont donc accès à une grande diversité florale en zone urbaine, bien plus grande qu à la campagne où la monoculture intensive s est installée. Cela veut aussi dire qu elles ont plus de nourriture. De plus, les ruchers urbains offrent un fort rendement comme le précise Domique Meglioli : «Le rendement est très fort car après avoir assemblé une ruche, qui n est qu un assemblage de planches de bois, il n y a plus rien à faire, les abeilles font tout le travail. [ ] Celui-ci est causé par : une présence moindre de produits toxique, des températures plus élevés et des apiculteurs qui prennent mieux soin de leurs abeilles.» Qui plus est, et outre le fait que ce soit agréable d avoir des abeilles butinant dans son jardin, cela entraîne la pollinisation des fleurs en ville, donc un renouvellement naturel de la flore urbaine. Enfin, le fait de polliniser les fleurs de la ville permet aux abeilles de fabriqué un miel différent, par la différence de variété florale que l on observe par rapport à la campagne. En ce qui concerne la culture intensive, il est clair que sa réduction constitue une solution de taille. En effet, la culture intensive détruisant des hectares entiers de prairies et de forêts, la réduire reviendrait à stopper cette destruction. De plus, si les agriculteurs réduisaient, voire arrêtaient, l'utilisation des pesticides, les pollinisateurs pourraient revenir et ainsi augmenter le nombre de fleurs en campagne. 19

21 UNE SOLUTION SCIENTIFIQUE : L'INSÉMINATION ARTIFICIELLE DES REINES Une autre solution, scientifique cette fois-ci, consiste à inséminer artificiellement les reines. En effet, comme nous l avons vu précédemment, certaines souches d abeilles sont génétiquement plus résistantes au varroa et ont une capacité à détecter les larves infectées. La solution serait donc de sélectionner ces abeilles, de récolter leur sperme et d inséminer une reine avec. Ce sont les études menées par Yves Leconte, chercheur à l INRA (Institut National de Recherche Agronomique), qui ont permit de mettre en évidence cette solution. L INRA, basée à Avignon possède un département «Abeilles et Environnement» qui travaille depuis plusieurs années sur le sujet de la disparition des abeilles en collaboration, entre autres, avec l université de l Illinois aux Etats-Unis. Ils ont découvert que les abeilles avaient peu de gènes d immunité ou de détoxification, donc qu une abeille seule était faible mais que ce manque était compensé par une forte disposition génétique pour la coopération sociale. Cependant, cette solution n est pas aussi simple. Elle nécessite un matériel spécifique et des connaissances scientifiques. Ce n est pas un travail de rucher, les apiculteurs ne peuvent donc pas réaliser une insémination par eux-mêmes. De plus, cette solution règle un problème mais en pose également un autre : le coût. Cela ne coûte certainement pas peu cher et les apiculteurs n ont pas forcément les moyens de mobiliser autant de ressources. Insémination artificielle d'une reine 20

22 UNE SOLUTION ÉCONOMIQUE : LA TAXATION DES PESTICIDES La dernière solution que nous avons mise en évidence est une solution plutôt économique. Il s agit de la taxation des pesticides. En effet, si les agriculteurs doivent payer une taxe sur l achat de leurs pesticides, ils réduiront leur consommation. L argent récolté par la taxe serait reversé aux organismes de recherche qui travaillent sur la disparition des abeilles. Cette solution aurait donc un double but, à savoir, la réduction de l utilisation des pesticides et l avancée de la recherche au sujet des abeilles. Cependant, il est vrai que la mise en place d un tel dispositif ne se fait pas du jour au lendemain. Car on entre ici dans le domaine de la législation. C est en effet l Assemblée National qui vote la mise en place des taxes. Ce n est effectivement rien d autre qu un projet de loi. C est donc un processus extrêmement long puisque la personne proposant ce projet de loi doit fournir ce que l on appelle une étude d impact, c est-à-dire, un dossier exposant en particulier les conséquences économiques, financières, sociales et environnementales du projet. Celui-ci subi ensuite une série de lectures entre les deux assemblées appelée «navette». Cette «navette» continue jusqu à ce que les deux assemblées se mettent d accord sur les termes de la loi à adopter. A ce moment-là, la loi peut être promulguée. Un tel projet de loi n a pas encore vu le jour mais le Parlement Européen a adopté deux textes fondamentaux sur les pesticides. Dans l un d eux, le Parlement conseille à ses états membres de mettre en place une taxe sur les pesticides. Cela n a sans doute pas l air de grand-chose mais ça pourrait bien être l amorce de quelque chose de plus important, comme un projet de loi par exemple. Malgré tout, certains pensent que taxer les pesticides n est pas vraiment une solution et qu il vaudrait mieux les interdire définitivement. C est le cas par exemple de Dominique Meglioli : «Oui, on peut taxer, mais il vaudrait mieux directement interdire ces produits chimiques. Nous n avons pas besoin d eux, il y a déjà énormément de gaspillage de nourriture.» 21

23 CONCLUSION Un constat est fait: les abeilles tendent à disparaitre. Cela inquiète de plus en plus les gens directement concernés par la vie des abeilles et la pollinisation, tels que les apiculteurs et les agriculteurs, qui tentent à tout prix d'informer le public, qui lui aussi est grandement concerné. Ce phénomène pose problème car les abeilles sont depuis toujours indispensables pour l écosystème. De plus, leur disparition pourrait être un véritable désastre; au point de supposer que leur disparition pourrait également provoquer la disparition pure et simple de l Homme. Afin de préserver notre écosystème il est donc indispensable de stopper ce phénomène. Et l'une des manières d'y parvenir, est de sensibiliser l'humain à cette cause à travers la communication. C'est pour cette raison que nous avons tenté de vous informer du mieux possible à propos de ce sujet tout au long de ce rapport analytique et prospectif à propos de la disparition des abeilles. Des causes ont été identifiées et des solutions trouvées, qu'il reste encore à mettre en place. Mais, le plus gros du travail reste à faire, et il va falloir être innovants et s'investir dans la protection des abeilles si l'on souhaite avoir une chance de préserver leur espèce avant qu'il ne soit trop tard. Puisque c'est à travers la communication que réside l'espoir ; parlons-en. Et agissons, car les abeilles ont peut-être besoin de nous, mais certainement pas autant que nous avons besoin d'elles. Une abeille. 22

24 GLOSSAIRE E Effet sublétal : Effet causant un état proche de la mort H Hémolymphe : Liquide jouant le rôle de sang chez les insectes Hyménoptère : Insecte possédant deux paires d ailes membraneuses J Jachère fleurie : Composition de fleurs colorées demandant peu d entretient L Légumineuses : Famille de plantes à gousses contenant beaucoup de protéines et se nourrissant de l azote contenu dans l oxygène N Nosema ceranae : Champignon microscopique s attaquant aux abeilles Nosémose : maladie véhiculée par le nosema ceranae qui détruit les intestins des abeilles P Pesticide systémique : Pesticide dont la substance active pénètre la sève de la plante S Sylviculture : Culture des arbres, entretien et exploitation des forêts T Teigne : Espèce de mite envahissant les ruches V Varroa : Acarien s attaquant aux abeilles Vespidés : Famille de guêpes sociales 23

25 BILAN Ce projet nous a permis de développer notre esprit d'équipe tout en nous donnant l'opportunité de montrer nos capacités individuelles. En effet, nous avons eu à travailler l'un après l'autre sur des parties du projet, et à améliorer le travail des uns et des autres avec nos connaissances respectives. Ce fut particulièrement le cas lors de la réalisation du sondage et de l interview. Il y avait des personnes assignées à ces tâches mais le groupe entier veillait à leur avancée et à leur bon fonctionnement. Ainsi, nous avons eu à nous investir en tout temps dans le travail des autres pour mener à bien notre projet. Nous avons également pris connaissance de difficultés comme celle de créer un diagramme de GANTT avant d'avoir appris à les créer en Génie logiciel. Nous avons également mis beaucoup de temps à rédiger les questions du sondage car c était la première fois que nous en faisions un, tout comme l interview. Cela nous a retardés sur cette tâche mais finalement ce n était pas si grave puisque ça n a pas retardé les autres tâches. Les connaissances que nous avons pu acquérir pendant plus d un an à l'iut informatique de Villetaneuse, durant nos cours de Technique d'expression et Communication, nous ont alors été fort utiles et nous avons pu mettre en application de nombreux aspects de notre formation, aussi bien au niveau méthodologique que technique. Bien que les membres du groupe n aient pas toujours été d accord sur la manière de travailler, nous avons réussi à mener à bien les objectifs que nous nous étions fixé dans les délais impartis. Cela est d autant plus satisfaisant que nous n avions jamais mené de projet de ce genre, c est-àdire, en établissant un planning et en réalisant un cahier des charges. Ce projet s est donc bien déroulé et a été très enrichissant pour chacun d entre nous. 24

26 BIBLIOGRAPHIE & WEBOGRAPHIE Ce site internet nous a permis de découvrir des informations importantes à propos du champignon parasite de l'abeille appelé nosema ceranae. Nous avons d'ailleurs utilisé une image qui y figurait pour présenter ce parasite. Ce site internet nous a permis de connaitre des détails à propos de plusieurs causes de la disparition des abeilles. Ce site internet nous a été utile dans la découverte d'un nouveau panel de solutions envisageables pour sauver les abeilles. Ce site internet nous a permis de découvrir des informations diverses utiles pour notre sujet, à propos des abeilles. Ce site internet nous a permis de connaitre la manière dont sont inséminées les reines pour permettre de créer des abeilles plus résistantes à partir d'abeilles donneuses qui elles-mêmes ont développé des résistances (face aux parasites par exemple). Nous avons utilisé deux des images de ce site pour présenter l'insémination des abeilles. Ce site internet nous a permis de découvrir de nombreuses informations scientifiques à propos des abeilles, autant au niveau des causes qui leur nuisent que des solutions qui ont été trouvées et parfois mises en œuvres pour les sauvegarder. Ce site internet nous a beaucoup informés quant aux alternatives possibles à mettre en place par rapport aux pesticides. Ce site internet nous a permis de connaitre des détails à propos des procédures qui ont été lancées, visant à taxer les producteurs de pesticides. Ce site internet contient une foule d'informations diverses à propos des abeilles ainsi que de nombreuses images magnifiques dont nous nous sommes servis pour illustrer nos propos. 25

27 CAHIER DES CHARGES PROJET DE SENSIBILISATION AUX CAUSES ET CONSÉQUENCES DE LA DISPARITION DES ABEILLES ACTEURS Client : Union Nationale des Apiculteurs Français Fournisseurs : Étudiants de l'iut de Villetaneuse (Claire Flamant, Marie-Eve Picard Gravel, Florian Choiselle, Thomas Joly, Kosseyla Hamouche) CONTEXTE Les populations d'abeilles diminuent dans le monde entier, ce qui entraine une baisse de la production de miel, mais surtout, un risque pour l'agriculture mondiale car l'abeille est le plus grand polinisateur qui soit. Cela inquiète grandement les apiculteurs. BUT Sensibiliser le monde à la disparition des abeilles, afin de mettre en place d'avantages de dispositifs pour y remédier. Car la communication et la sensibilisation sont de bons moyens permettant d'atteindre les consciences et donner envie à ceux qui en ont le pouvoir, de changer les choses. OBJECTIFS Principaux : Sensibiliser la population à la disparition des abeilles pour permettre à des solutions innovantes de voir le jour, car découvrir un problème permet de spécifier des pistes ayant pour but de régler celui-ci. Secondaires : Identifier les causes de la disparition des abeilles Identifier des solutions à ces causes Mettre en œuvre un rapport analytique et prospectif qui permette de sensibiliser la population à la disparition des abeilles 26

28 ANALYSE DU BESOIN DIAGRAMME DE LA BÊTE A CORNES Union Nationale des Apiculteurs La population des abeilles Rapport analytique et prospectif sur la disparition des abeilles Freiner la disparition des abeilles en augmentant leur population pour que ce pollinisateur ne disparaisse pas, et pour que les apiculteurs continuent à produire du miel. Service rendu Action But Raisons Validation du besoin Le rapport est destiné à l Union National des Apiculteurs Français, une association d apiculteurs. Le rapport décrit la situation actuelle de la population des abeilles, ainsi que les causes et les solutions de cette situation Le but du rapport est de sensibiliser la population à la disparition des abeilles. Les abeilles disparaissent depuis quelques années et cela constitue un risque pour l agriculture mondiale. 27

29 ANALYSE FONCTIONELLE ET TECHNIQUE DIAGRAMME PIEUVRE UNAF Abeilles FP2 FC2 FP1 Rapport analytique et prospectif sur la disparition des abeilles FP3 Législation FU1 Editeurs FC1 Gouvernement / Organismes FP1 FP2 FP3 FC1 FC2 FU1 Permettre à l'unaf d'étendre sa communication à propos des causes et conséquences de la disparition des abeilles, à travers notre projet. Pour sensibiliser le public. Permettre à l'unaf d'étendre sa communication à propos des solutions de la disparition des abeilles, à travers notre projet. Pour que le public réfléchisse à de nouvelles solutions ainsi qu'à la mise en place de solutions actuelles. Convaincre le gouvernement / les organismes capables d'agir, et le public qui pourrait mettre pression sur ceux-ci, et inventer de nouvelles solutions. Respecter la législation en vigueur. Rendre le rapport compréhensible par tous, sans nécessiter de compétences particulières. Afin que le plus de gens possible soient touchés par celui-ci. Assurer une diffusion du rapport, pour que le plus de personnes possible soient informées à propos de ce sujet d'une grande importance. 28

30 PRESTATIONS DIAGRAMME DE GANTT 29

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul En septembre 2012, un nid de Frelon asiatique a été découvert au Val-André. Bien camouflé et difficilement accessible au sommet d un conifère, il a cependant

Plus en détail

Le frelon asiatique Vespa velutina

Le frelon asiatique Vespa velutina Le frelon asiatique Vespa velutina Saint-Benoit le 23 mars 2012 Le frelon de l'espèce Vespa velutina à pattes jaunes Il vit dans le Sud-est asiatique et sa variété Vespa velutina nigrithorax semble être

Plus en détail

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Présentation en vidéo-conférence Mois de l abeille urbaine à Montréal Marc Wollast marc.wollast@apisbruocsella.be www.apisbruocsella.be Apis Bruoc Sella Bruxelles

Plus en détail

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de Loire-Atlantique

Plus en détail

Le frelon asiatique- Vespa velutina

Le frelon asiatique- Vespa velutina Le frelon asiatique- Vespa velutina Biologie et description : le frelon asiatique Vespa velutina, est très facile à reconnaître car c est la seule guêpe en Europe à posséder une livrée aussi foncée : -

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE APICULTURE

GUIDE PRATIQUE APICULTURE ID-SC-195- GUIDE PRATIQUE APICULTURE 16.06.2011 GUIDE PRATIQUE APICULTURE RÉFÉRENCES RÈGLEMENTAIRES : Règles communes sur la production animale : Art.14 du RCE 834/2007 Conversion = art. 38 RCE 889/2008

Plus en détail

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre La crise écologique Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre Qu est-ce que la crise écologique? Le réchauffement climatique? La destruction des forêts? La fin du pétrole?

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Organisateur. Contact. Carolina Cardoso cardoso@bee- life.eu Chargée de communication + 32 (0)10 47 34 16 + 32 496 87 46 85

DOSSIER DE PRESSE. Organisateur. Contact. Carolina Cardoso cardoso@bee- life.eu Chargée de communication + 32 (0)10 47 34 16 + 32 496 87 46 85 DOSSIER DE PRESSE Organisateur CARI asbl Place Croix du Sud, 4 1348 Louvain la Neuve +32 (0)10 47 34 16 www.cari.be Contact Carolina Cardoso cardoso@bee- life.eu Chargée de communication + 32 (0)10 47

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Point d information sur le Frelon asiatique, espèce exotique envahissante

Point d information sur le Frelon asiatique, espèce exotique envahissante Point d information sur le Frelon asiatique, espèce exotique envahissante Contexte Le Frelon asiatique ou Frelon à pattes jaunes (Vespa velutina) est une espèce envahissante qui a été introduite accidentellement

Plus en détail

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Exemple d activité : recenser, extraire et exploiter des informations afin de comprendre les caractéristiques et les limites de la modification

Plus en détail

Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de

Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de Termes de référence pour l évaluation et la capitalisation du projet PMF-FEM Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de l'abeille jaune par l'introduction de ruches peuplées

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 2012 Métropole - Réunion - Mayotte Option : Toutes BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : SCIENCES Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

Lutte contre le développement du frelon asiatique

Lutte contre le développement du frelon asiatique Lutte contre le développement du frelon asiatique Depuis plusieurs années, le frelon asiatique s est disséminé sur l ensemble du territoire du sud-ouest. Il s agit d une espèce invasive, prédatrice des

Plus en détail

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE

Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Notre sortie à la ferme de LA BERTINE Dans cette ferme ils y avaient toutes sortes d'animaux différents comme une cinquantaine de brebis et de chèvres, 2 vaches, 1 poney une dizaine de poules ou encore

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Qui bourdonne au jardin? Complément

Qui bourdonne au jardin? Complément Qui bourdonne au jardin? Complément 1. Bourdon terrestre Description : noir, jaune et blanc. Bande jaune à l avant du thorax. Très velu. Langue relativement courte. Ouvrière 11 à 17 mm, 4 ailes, dard à

Plus en détail

Présentation du réseau COLOSS

Présentation du réseau COLOSS Résultats de l enquête COLOSS 2012 Céline Holzmann 1, Julien Vallon 1, Pascal Jourdan 1 ( 1 ITSAP-Institut de l abeille) Depuis maintenant cinq ans, l ITSAP-Institut de l abeille quantifie les pertes hivernales

Plus en détail

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE!

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! Les liens hypertextes vers d'autres sites de l'internet ne signifient nullement que l'organisation approuve officiellement les opinions, idées, données

Plus en détail

Information et lutte contre les frelons asiatiques à Saint Jacut les pins

Information et lutte contre les frelons asiatiques à Saint Jacut les pins Information et lutte contre les frelons asiatiques à Saint Jacut les pins Petit historique Le frelon asiatique ou vespa velutina est arrivé il y a une dizaine d années en France dans le Lot et Garonne

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

«FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1

«FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1 «FRELON ASIATIQUE» Vespa velutina nigrithorax INTER-FEDON : AVIGNON 2008 1 Fredec Midi-Pyrénées www.fredec-mp.com agréée par le ministère de l agriculture depuis 1987 surveillance biologique du territoire

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Problèmes environnementaux auxquels l empreinte apporte des solutions : Les chauvessouris sont essentielles pour l écosystème puisqu elles se

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

1 cadre. 3 c 5 c. 7c 9 c. Actu Api n 19

1 cadre. 3 c 5 c. 7c 9 c. Actu Api n 19 Lors de chaque visite, notre attention se porte sur l âme de la ruche, le couvain. Avec l expérience, on peut y trouver une série d informations qui nous aident dans la conduite des ruches. Pour un nouvel

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES

ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES ALLERGIQUE AUX VENINS D HYMÉNOPTÈRES L ALLERGIE DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale au contact d une substance

Plus en détail

Le recyclage des médicaments en question

Le recyclage des médicaments en question Le recyclage des médicaments en question On n y pense pas toujours, or il s'agit d'un geste nécessaire pour notre environnement : rapporter nos médicaments inutilisés ou périmés en pharmacie. Avant le

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix. Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.com - courriel : parc.stecroix@wanadoo.fr coloriages Jeu de piste L Entrée et La Cuisine. 1 - Pourquoi chez les fourmis dit-on que «l amour

Plus en détail

Méthodes de lutte contre les moustiques pour les particuliers

Méthodes de lutte contre les moustiques pour les particuliers Méthodes de lutte contre les moustiques pour les particuliers par Dr Robert Anderson Professeur adjoint, département de biologie, Université de Winnipeg Entomologiste provincial spécialiste du virus du

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes

Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes Préparé par la Commission du traitement des semences et de l'environnement (STEC)

Plus en détail

Bienvenue sur la planète des insectes!

Bienvenue sur la planète des insectes! Bienvenue sur la planète des insectes! Les Entomonautes c/o Youssef Guennoun 49 bis rue du Borrégo 75020 Paris entomonautes(at)gmail.com Des milliards de petites bêtes Les insectes constituent 75 % de

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Protocole de lutte contre le frelon asiatique par René MALHAUTIER, pour le GDSA du Gard 0466231468, rene.malhautier0747@orange.fr

Protocole de lutte contre le frelon asiatique par René MALHAUTIER, pour le GDSA du Gard 0466231468, rene.malhautier0747@orange.fr Protocole de lutte contre le frelon asiatique par René MALHAUTIER, pour le GDSA du Gard 0466231468, rene.malhautier0747@orange.fr ans le département du Gard, Dapiculteurs et pompiers luttent ensemble contre

Plus en détail

Association ASTUCES MAISON

Association ASTUCES MAISON Association ASTUCES MAISON Une association 1901 qui poursuit deux objectifs complémentaires : Coopération locale : Localiser en milieu rural et urbain ceux qui détiennent encore les savoirs-faire et inciter

Plus en détail

1. L animateur raconte une histoire (30 +15 )

1. L animateur raconte une histoire (30 +15 ) ANIMATION VERGER : PRINTEMPS L animateur invite préalablement les enfants en envoyant une carte à l école ; «invitation à la grande fête du printemps avec Léon le Bourdon» (pdf en annexe) Attention une

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

EN QUÊTE DU MONDE. Les nids de fourmis rousses. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés...

EN QUÊTE DU MONDE. Les nids de fourmis rousses. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés... Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés... 2 Contenus... 3 niveaux, disciplines, compétences... 3 notions... 4 Vocabulaire... 4 découpage du film... 5 Suggestions

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction introduction Camus l a joliment formulé : le seul choix qui s offre à nous, aujourd hui, est d être soit un pessimiste qui rit, soit un optimiste qui pleure. L optimiste croit que tout va bien. Dans La

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

La fourmi. Biologie et protection

La fourmi. Biologie et protection Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions DAEC Raumplanungs-, Umwelt- und Baudirektion RUBD Bureau de la protection de la nature et du paysage Büro für Natur- und Landschaftsschutz

Plus en détail

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ

POLITIQUE DE BIOSÉCURITÉ Date d entrée en vigueur: Mai 2006 Remplace/amende: VRS-52/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-52 DÉFINITION Une substance biologique dangereuse se définit comme un organisme

Plus en détail

2. Les auxiliaires de culture

2. Les auxiliaires de culture III- Maîtriser les ravageurs et les adventices 2. Les auxiliaires de culture Insectes Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs de culture par l utilisation de leurs

Plus en détail

Stockage ou pas stockage?

Stockage ou pas stockage? Stockage ou pas stockage? Table des matières 1- Stockage chimique?...1 2- Stockage thermique?...3 3- Stockage thermique et chimique!...4 4- Conclusion...5 La question du surplus dans les installations

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Églantine, 24 ans, est informaticienne. Elle a grandi dans un monde de libertés informatiques. Elle survit dans notre société propriétaire en faisant du

Plus en détail

TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux. DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux. DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline TITRE DE L ACTIVITÉ : Vivre en groupe chez les animaux DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Lecture de textes documentaires. - Les êtres vivants dans leur environnement. SÉANCE OU SÉQUENCE

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

1 Pourquoi mesurer la satisfaction de vos clients?

1 Pourquoi mesurer la satisfaction de vos clients? A l heure où la compétitivité est exacerbée, conquérir un client représente un investissement, le fidéliser également. L un des objectifs majeurs consiste à bien répartir vos investissements afin de capitaliser

Plus en détail

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles Atelier Biocontrôle Matthieu BENOIT Chambre régionale d agriculture de Normandie - arboriculture Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l appui financier de l Office national de

Plus en détail

Claire Villemant, Quentin Rome & Franck Muller

Claire Villemant, Quentin Rome & Franck Muller Alors que les abeilles domestiques, en particulier, et tous les pollinisateurs, en général, affichent, depuis une vingtaine d années, un déclin d effectif alarmant pour les productions agricoles dans les

Plus en détail

La biodiversité : oui! Mais pourquoi?

La biodiversité : oui! Mais pourquoi? La biodiversité : oui! Mais pourquoi? On entend souvent parler de l importance de la biodiversité sans jamais savoir pourquoi elle est si importante que cela, est-ce que la sélection naturelle n est pas

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage»

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Public cible Toute personne impliquée dans un projet de mise en œuvre, que ce soit en tant que conseiller professionnel et

Plus en détail

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours!

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours! Learning by Ear Environnement 06 Energies renouvelables Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail

L application d acide formique par la méthode flash

L application d acide formique par la méthode flash TITRE DE LA PRÉSENTATION : L application d acide formique par la méthode flash AUTEUR : Jean-Pierre Chapleau, Ba.L. Apiculteur et éleveur de reines Les Reines Chapleau inc., Saint-Adrien On appelle «flash»

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Louer et utiliser un Hébergement Mutualisé OVH (Version 1.0)

Louer et utiliser un Hébergement Mutualisé OVH (Version 1.0) Louer et utiliser un Hébergement Mutualisé OVH (Version 1.0) Page 1/27 Table des matières 1.L'hébergement mutualisé c'est quoi?...3 2.Quel hébergeur choisir?...4 3.Louer un hébergement mutualisé chez OVH...4

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Amélioration de la productivité et de la qualité Publication juin 2013 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour Julia Lamotte Institut d Études Politiques de Grenoble Année de mobilité : Master 1 Rapport de fin de séjour Stage au Centro de Investigacion y estudios superiores en Anthropologia social (CIESAS) San

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Programme de la soirée

Programme de la soirée Programme de la soirée Exposé : les chauves-souris et le patrimoine bâti (+/- 45 ) Vidéo : les chauves-souris et les moines de l Abbaye d Orval (+/- 15 ) Questions réponses (+/- 15 ) Sortie nocturne à

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

CONFÉRENCE. Grande culture biologique et semis direct. Les essais Rodale. Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013

CONFÉRENCE. Grande culture biologique et semis direct. Les essais Rodale. Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013 Club CDA CONFÉRENCE Grande culture biologique et semis direct Les essais Rodale Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013 Projet 12-INNO2-04 Jeff Moyer1, Denis La France 2, Fin

Plus en détail

Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité

Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité Au sein d une espèce, la diversité entre les individus a pour origine les mutations, sources de création de nouveaux allèles,

Plus en détail

La blatte (coquerelle)

La blatte (coquerelle) Le bourdon Les bourdons sont d importants pollinisateurs : ils sont très utiles à l agriculture et à l horticulture. Leur nid est souvent situé dans un vieux nid de souris sur le sol ou dans la terre,

Plus en détail

Le magazine virtuel de l association

Le magazine virtuel de l association USEPmag Le magazine virtuel de l association Pour le lancement de ce premier numéro, notre équipe de rédaction était composée de : l équipe p 1 et 3 Wilfrid, Paul L édito p 2 Environnement p 4, 5, 6, 7

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES. CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail.

CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES. CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail. CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail.com Espèces locales et territoire, un destin commun? Pâturage

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail