AIDES AUX TERRAINS D ACTIVITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AIDES AUX TERRAINS D ACTIVITE"

Transcription

1 DIRECTION DE L ECONOMIE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR RAPPORTEUR : M. HOULLEGATTE DÉLIBÉRATION D_2015_121 SÉANCE DU 26 JUIN 2015 AIDES AUX TERRAINS D ACTIVITE ADOPTION D UN REGLEMENT D INTERVENTION Les collectivités territoriales peuvent intervenir en matière d aides aux entreprises et tout particulièrement en matière d aide à l immobilier d entreprise. L intervention prend la forme de subventions, de rabais sur le prix de vente ou de location/location-vente de terrains nus ou aménagés ou de bâtiments neufs ou rénovés, selon des règles de plafonnement et de zonage (cf du Code Général des Collectivités Territoriales). Ces règles sont édictées par le droit européen codifié en droit interne par décret. Toute réduction de prix par rapport au prix de marché accordée par une collectivité territoriale à une entreprise sur le prix de vente d un terrain ou d un bâtiment est une aide au sens de la définition européenne. Dans ce cadre, et jusqu au 30 juin 2014, la Communauté urbaine intervenait en matière d aide à l acquisition de terrain d activité au travers de sa délibération n 2007/305 du 19 décembre 2007 basée sur les décrets relatifs aux aides à l investissement immobilier et aux zones d Aides à Finalité Régionale (AFR). Aujourd hui, cette délibération doit être reprise dans la mesure où un nouveau zonage a été adopté et traduit en droit français par décret n du 2 juillet 2014 relatif aux aides à finalité régionale et aux zones d aide à l investissement des PME. 1) La nouvelle réglementation Il existe deux types de zonage : les zones d'aide à Finalité Régionale et les zones d'aides à l'investissement. Les communes de : - Cherbourg-Octeville, - Tourlaville, - La Glacerie, sont en zone AFR alors que les communes d'equeurdreville-hainneville et de Querqueville sont en zone d'aide à l'investissement des PME. Concernant la zone d'aide à Finalité Régionale, les nouvelles règles édictées pointent particulièrement une diminution de l intensité des aides, un soutien plus orienté vers les petites et moyennes entreprises, une pondération de l intensité des aides lorsque les investissements sont supérieurs à 50 M d, une restriction des aides aux seules créations d activité ou aux extensions d établissements permettant la production de nouveaux produits, ainsi qu une liste des communes éligibles modifiée.

2 Comme pour la période précédente, les communes de Querqueville et d Equeurdreville-Hainneville sont en zones d aide à l investissement où l intensité des aides est moins élevée. A propos des intensités, les taux d intervention ont été légèrement diminués par rapport au règlement précédent. Ils sont aujourd hui les suivants : a) En zone AFR : - 10 % aux grandes entreprises mais à la condition que cela soit une diversification de la production, que l activité ne soit ni identique ni similaire à celle exercée précédemment au sein de l établissement ou à des investissements initiaux pour l extension d un établissement, - 20 % aux moyennes entreprises, - 30 % aux petites entreprises. Ces aides ne peuvent s appliquer notamment aux entreprises en difficulté. b) Hors zone AFR (zone d aide à l investissement des PME) : Hors de ces zones, les PME peuvent aussi bénéficier d une aide publique à l immobilier mais de moindre intensité en application de l article du CGCT qui prévoit deux possibilités d intervention : * En application du RGEC (règlement général d exemption par catégorie) n 651/2014 : - 10 % de la valeur vénale du terrain pour une entreprise moyenne - 20 % de la valeur vénale du terrain pour une petite entreprise * Ou en application du règlement de minimis (1) : - 20 % de la valeur vénale du terrain pour une entreprise moyenne et 30 % de la valeur vénale du terrain pour une petite entreprise mais dans la limite de euros par entreprise et sur une période de trois exercices fiscaux (ou euros pour une entreprise de transport). Afin de différencier les catégories d entreprises, la Commission européenne a défini dans sa recommandation 2003/361, les PME de la façon suivante : Catégorie d'entreprise Salariés Chiffre d'affaires ou Total du bilan Moyenne < millions d'euros 43 millions d'euros Petite < millions d'euros 10 millions d'euros Microentreprise < 10 2 millions d'euros 2 millions d'euros A noter qu une PME est définie comme indépendante à partir du moment où, ni son capital, ni ses droits de vote ne sont détenus à 25 % ou plus par une autre entreprise. (1) Aides de minimis : aides de faible montant qui ne sont pas considérées comme de nature à fausser la concurrence et qui sont dispensées sans obligation de notification et d autorisation préalable à leur mise en œuvre. Aide limitée à euros par entreprise et sur une période de trois exercices fiscaux ou euros pour une entreprise de transport.

3 Lorsqu'une entreprise, à la date de clôture des comptes, constate un dépassement dans un sens ou dans un autre et sur une base annuelle, des seuils de l'effectif ou des seuils financiers, cette circonstance ne lui fait acquérir ou perdre la qualité de moyenne entreprise que si ce dépassement se produit pour deux exercices consécutifs (Règlement de la Commission du 6 août 2008 et Bulletin Officiel des Finances Publiques du 05 juin 2014). 2 - Proposition de règlement d intervention En fonction de ces zones, des taux d aides à l investissement sont possibles, en particulier pour fixer le pourcentage de rabais pouvant être accordés pour la vente de terrains, le prix étant fixé en fonction de France Domaine. Au vu de ces éléments, il est proposé d adopter la grille d intervention suivante modulée selon la création d'emploi et l'origine du projet. a) En zone AFR : Le dispositif d aide est pris en application du régime cadre exempté n SA relatif aux aides à finalités régionales pour la période , adopté sur la base du RGEC (règlement général d exemption par catégorie) n 651/2014 du 17 juin 2014 de la Commission européenne, publié au JOUE du 26 juin 2014 : Pour les micro et petites entreprises Effectif [1-49] Equivalent Temps Plein 6 à 10 CDI créés Supérieur à 10 CDI créés Pour les moyennes entreprises Effectif [50-249] Equivalent Temps Plein 6 à 10 CDI créés Supérieur à 10 CDI créés Pour grandes entreprises (*) Effectif >250 Equivalents Temps Plein Supérieur à 10 CDI créés 5 10 (*) L aide aux grandes entreprises n est désormais possible en AFR que s il s agit d une diversification de la production à la condition que l activité ne soit ni identique ni similaire à celle exercée précédemment au sein de l établissement ou d investissements initiaux pour l extension d un établissement. b) En zone d aide à l investissement des PME : Deux possibilités : le dispositif d aide adopté sur la base du RGEC ou le règlement de minimis. - Le dispositif d aide est pris en application du régime d aides exempté n SA relatif aux aides en faveur des PME pour la période , adopté sur la base du RGEC n 651/2014 du 17 juin 2014 de la Commission européenne, publié au JOUE du 26 juin 2014 : Pour les micro et petites entreprises Effectif [1-49] Equivalent Temps Plein 6 à 10 CDI créés Supérieur à 10 CDI créés Pour les moyennes entreprises Effectif [50-249] Equivalent Temps Plein 5 à 10 CDI créés 0 5 Supérieur à 10 CDI créés 5 10

4 Ces régimes ne peuvent s appliquer aux entreprises en difficulté, ou encore, à la production agricole, la transformation et la commercialisation des produits agricoles, la pêche, l aquaculture, la construction navale notamment. Ces aides peuvent cependant être cumulées avec des aides de minimis si le cumul ne conduit pas à une intensité d aide excédant celles autorisées. - Ou en application du règlement de minimis (limitée à un plafond de 200 k sur 3 ans) : Pour les micro et petites entreprises Effectif [1-49] Equivalent Temps Plein 6 à 10 CDI créés Supérieur à 10 CDI créés Pour les moyennes entreprises Effectif [50-249] Equivalent Temps Plein 5 à 10 CDI créés 0 10 Supérieur à 10 CDI créés Pour les grandes entreprises Effectif >250 Equivalents Temps Plein Supérieur à 10 CDI créés 5 10 A noter que ce régime peut ici s appliquer aux entreprises en difficulté, mais non aux secteurs d activité de la pêche et de l aquaculture, de transformation et de commercialisation de produits agricoles notamment. c) L engagement des entreprises et le contrôle des aides En zone AFR comme en zone d aide à l investissement, les règlements stipulent que les aides allouées doivent avoir un effet incitatif. Au sens de ces règlements, une aide est réputée avoir un effet incitatif si le bénéficiaire a présenté une demande d aide écrite à l organisme qui octroie l aide avant le début des travaux. Cette demande d aide écrite doit comporter le nom et la taille de l entreprise, une description du projet, sa localisation, les coûts, le type d aide sollicité et le montant. L investissement et les emplois doivent être maintenus pendant une période de trois ans pour les petites et moyennes entreprises, et cinq ans pour les grandes entreprises et ce, à compter de la date à laquelle l emploi a été pourvu. A cet égard, un délai de 3 ans suivant l achèvement de l investissement est prévu pour la réalisation effective des embauches promises. Quant au montant de l aide, il est calculé par référence à la valeur vénale du terrain. En cas de non-respect des engagements dans les délais impartis, les aides perçues devront être remboursées au prorata des emplois effectivement créés. Comme le stipule l article L du CGCT, les aides peuvent être attribuées de manière indirecte à une entreprise par l intermédiaire d un maître d ouvrage, public ou privé, qui peut être par exemple, un crédit-bailleur. Elles doivent donner lieu à l établissement d une convention entre la collectivité et l entreprise bénéficiaire et ce, afin de formaliser les modalités d octroi et les engagements de l entreprise à créer les emplois. A noter que lorsqu une collectivité octroie des aides de minimis, il lui revient de s assurer du respect des plafonds d aide autorisés. Ainsi une mention particulière sera incluse dans la convention par laquelle l entreprise attestera respecter les règles de cumul et dégager ainsi, l organisme d octroi de toute responsabilité. Quant au contrôle a posteriori, il sera effectué par les services communautaires. Un suivi des conventions signées sera mis en place afin de vérifier en particulier, la réalité des engagements des entreprises en matière d emplois notamment. Enfin, il convient de rappeler que depuis la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales, c est à la Région que revient d établir un bilan annuel quantitatif et qualitatif des aides et régimes d aides mis en œuvre par les collectivités territoriales. La CUC participe à la réalisation de ce bilan en indiquant à la Région, les aides qu elle a versées l année précédente.

5 Ceci étant exposé, vu l avis favorable du Bureau de Communauté urbaine du 15 juin 2015, le Conseil est invité à : - adopter ce règlement d intervention, - autoriser le Président ou le Vice-Président délégué à intervenir à la signature des conventions d aide, - à dire que les dépenses seront individualisées. PJ : régime d intervention antérieur pour information Le Président, Benoit ARRIVE

6 Régime d intervention antérieur pour information

Aide départementale à l'emploi Insertion

Aide départementale à l'emploi Insertion Nature et objectif de l'aide L Aide Départementale à l Emploi Insertion est un dispositif qui a pour objectif d encourager la création d emplois seinomarins dans les entreprises sur tout le territoire

Plus en détail

Approche opérationnelle des aides d Etat. 18 mars 2015

Approche opérationnelle des aides d Etat. 18 mars 2015 Approche opérationnelle des aides d Etat 18 mars 2015 Sommaire 1- Animation et montage du projet 2- Instruction du projet 3- Sélection du projet 4- Mise en œuvre du projet et clôture 2 Animation et montage

Plus en détail

Entreprises : Les aides publiques en faveur de la relocalisation en France

Entreprises : Les aides publiques en faveur de la relocalisation en France Entreprises : Les aides publiques en faveur de la relocalisation en France Les outils d aide à la relocalisation en France Dans un contexte économique difficile, les politiques incitent les entreprises

Plus en détail

Aide à l'immobilier d'entreprise

Aide à l'immobilier d'entreprise Nature et objectif de l'aide L aide Départementale s inscrit dans le cadre du contrat d objectifs (voir annexe) conclu avec l entreprise à la suite de la présentation de son projet global de développement.

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME ARTICLE 1 er : FINALITES Règlement d Application La finalité de ce dispositif

Plus en détail

Ce régime a vocation à s appliquer sur l ensemble du territoire national.

Ce régime a vocation à s appliquer sur l ensemble du territoire national. Régime cadre exempté de notification N X66/2008 relatif aux aides aux services de conseil en faveur des PME et aides à la participation des PME aux foires Les autorités françaises ont informé la Commission

Plus en détail

Règlement départemental d intervention relatif au dispositif e-transformation77

Règlement départemental d intervention relatif au dispositif e-transformation77 Règlement départemental d intervention relatif au dispositif e-transformation77 ARTICLE 1 Dispositif départemental d aide au développement des usages numériques pour les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME

REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME N 63 FISCAL n 9 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mai 2008 ISSN 1769-4000 REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME L essentiel : La loi du 21 août 2007 en faveur du travail,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

AIDES D ETAT : Document d aide à la décision pour les bénéficiaires

AIDES D ETAT : Document d aide à la décision pour les bénéficiaires AIDES D ETAT : Document d aide à la décision pour les bénéficiaires Ce document vise à fournir un instrument d aide à la correcte saisie de l annexe obligatoire concernant les Aides d Etat pour les bénéficiaires

Plus en détail

Le dispositif B.E.R. 5 ans d exonérations * * Sous conditions

Le dispositif B.E.R. 5 ans d exonérations * * Sous conditions www.ardennes-developpement.com Le dispositif B.E.R. 5 ans d exonérations * * Sous conditions Les Ardennes, quelques avantages compétitifs Accédez à un bassin de 110 millions d habitants, à moins d une

Plus en détail

LES FONDS STRUCTURELS EUROPÉENS

LES FONDS STRUCTURELS EUROPÉENS LES FONDS STRUCTURELS EUROPÉENS QUE SONT LES FONDS STRUCTURELS? La Stratégie Europe 2020 se traduit par le financement par l UE de plusieurs centaines de programmes couvrant tous les domaines du développement

Plus en détail

Jeune entreprise innovante. Club Challenge + 9 novembre 2O1O

Jeune entreprise innovante. Club Challenge + 9 novembre 2O1O Jeune entreprise innovante Club Challenge + 9 novembre 2O1O 1 Quelques chiffres 12 500 12 000 11 500 11 000 10 500 10 000 9 500 9 000 8 500 8 000 7 500 7 000 6 500 6 000 4,154 G 12 949 Déclarants 5 500

Plus en détail

Règlement d intervention de la Région. Fonction n 9 : actions économiques. Sous-fonction n 91 : interventions économiques transversales

Règlement d intervention de la Région. Fonction n 9 : actions économiques. Sous-fonction n 91 : interventions économiques transversales 2013 Règlement d intervention de la Région Fonction n 9 : actions économiques Sous-fonction n 91 : interventions économiques transversales Programme n 03 : Je me développe Actions annuelles Contrat de

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION

REGLEMENT D INTERVENTION REGLEMENT D INTERVENTION Fonds de Solidarité Territorial (FST) Soutien de l Agglomération d Agen au financement des projets communaux structurants et intéressant le développement de son territoire SOMMAIRE

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPE1420666D Intitulé du texte : Décret relatif aux modalités de remboursement de la taxe sur la valeur ajoutée aux assujettis non établis en France.

Plus en détail

OBJET : Aide de FranceAgriMer en faveur d investissements réalisés pour la transformation des plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

OBJET : Aide de FranceAgriMer en faveur d investissements réalisés pour la transformation des plantes à parfum, aromatiques et médicinales. DÉCISION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANCEAGRIMER Animation des filières Animation des filières Délégation nationale de Volx BP 8 25 rue Maréchal Foch 04130 VOLX FILIERES/VOLX/D 2011-76 du 29 décembre 2011

Plus en détail

Economie générale du RGEC

Economie générale du RGEC FICHE 4 Economie générale du Certaines aides réputées compatibles sont exemptées de notification à la Commission. La nature de ces aides est précisée dans des règlements dits d exemption (à la procédure

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION PORTANT DECISION DE SUBVENTION

MODELE DE CONVENTION PORTANT DECISION DE SUBVENTION Direction de la Population Agée et des Personnes Handicapées Avril 2010 MODELE DE CONVENTION PORTANT DECISION DE SUBVENTION ENTRE Le Département de la Seine-Saint-Denis, représenté par le Président du

Plus en détail

Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce (FISAC)

Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce (FISAC) Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce (FISAC) Définition Le FISAC est un outil d accompagnement des évolutions des secteurs du commerce, de l artisanat et des services. Il

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A L ACCES AUX NOUVEAUX MARCHES A L INTERNATIONAL

REGLEMENT RELATIF A L ACCES AUX NOUVEAUX MARCHES A L INTERNATIONAL REGLEMENT RELATIF A L ACCES AUX NOUVEAUX MARCHES A L INTERNATIONAL Bases juridiques - Vu le règlement général d exemption par catégorie N 800/2008 adopté par la commission le 6 août 2008 - Vu le règlement

Plus en détail

AIDES A L'IMMOBILIER D'ENTREPRISES INVESTISSEMENT IMMOBILIER

AIDES A L'IMMOBILIER D'ENTREPRISES INVESTISSEMENT IMMOBILIER AIDES A L'IMMOBILIER D'ENTREPRISES INVESTISSEMENT IMMOBILIER 1.7 1. Chapitre budgétaire : 20414 93 0407301 AP 436 2042 93 0407301 AP 436 2. Principe : Pour l'application de ce régime d'aide la valeur vénale

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES AIDES AUX TIERS

REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES AIDES AUX TIERS REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES AIDES AUX TIERS Ce règlement s applique aux demandes d attributions de subventions déposées après le 1er janvier 2013. Le présent règlement précise : - le champ d application

Plus en détail

AIDE AUX GÎTES DE GROUPES LABELLISÉS

AIDE AUX GÎTES DE GROUPES LABELLISÉS AIDE AUX GÎTES DE GROUPES LABELLISÉS En vue de développer la capacité et la qualité de l'hébergement touristique sur le territoire hautmarnais, le conseil général apporte son soutien financier aux maîtres

Plus en détail

Le Nouveau Cadre Juridique de l Investissement

Le Nouveau Cadre Juridique de l Investissement Ministère du Développement, de l'investissement et de la Le Nouveau Cadre Juridique de l Investissement 28 Mars 2017 1 1. CADRE GÉNÉRAL 2. PRÉSENTATION DE LA LOI DE L INVESTISSEMENT 3. DISPOSITIONS DE

Plus en détail

Fiche technique particularités fiscales en Corse

Fiche technique particularités fiscales en Corse Fiche technique particularités fiscales en Corse Cette fiche de présentation et chacune des fiches techniques qui suivent ont été élaborées par la Direction des Services Fiscaux de Corse-du-sud pour être

Plus en détail

Economie générale du RGEC

Economie générale du RGEC FICHE 4 FICHE 4 Economie générale du Certaines aides réputées compatibles sont exemptées de notification à la Commission. La nature de ces aides est précisée dans des règlements dits d exemption (à la

Plus en détail

Les exonérations Mise à jour en janvier 2011

Les exonérations Mise à jour en janvier 2011 Mise à jour en janvier 2011 Les entreprises présentent au sein d une peuvent bénéficier d exonérations fiscales et sociales. Celles-ci ont pour but d encourager et de soutenir le développement des entreprises

Plus en détail

Régime cadre exempté de notification N SA relatif aux aides

Régime cadre exempté de notification N SA relatif aux aides Régime cadre exempté de notification N SA.40424 relatif aux aides destinées à remédier aux dommages causés par certaines calamités naturelles pour la période 2014-2020 Les autorités françaises ont informé

Plus en détail

DELIBERATION N JUIN 2014

DELIBERATION N JUIN 2014 DELIBERATION N 14-585 27 JUIN 2014 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Participation de la Région à l'augmentation de capital de la SAS PACA EMERGENCE Convention Bulletin de souscription Affectation d'autorisation

Plus en détail

Les programmes Interreg à l égard des règles d aides d Etat. Bob Feidt Service des aides d Etat Ministère de l Economie

Les programmes Interreg à l égard des règles d aides d Etat. Bob Feidt Service des aides d Etat Ministère de l Economie Les programmes Interreg à l égard des règles d aides d Etat Bob Feidt Service des aides d Etat Ministère de l Economie Sommaire I. L objectif des règles d aides d Etat II. III. IV. La définition d une

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT AGROALIMENTAIRES (TYPE D OPERATION 04.02

SOUTIEN AUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT AGROALIMENTAIRES (TYPE D OPERATION 04.02 SOUTIEN AUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT AGROALIMENTAIRES (TYPE D OPERATION 04.02.02 DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL REGIONAL NORD ET PAS-DE- CALAIS) CADRAGE GENERAL POUR 2016/2017 Date limite de réception

Plus en détail

- Mmes et MM. les Préfets de Région - Mmes et MM. les DRAAF

- Mmes et MM. les Préfets de Région - Mmes et MM. les DRAAF MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction des Pêches Maritimes et de l Aquaculture Sous-Direction de l Aquaculture et de l économie des pêches Bureau de la Pisciculture et de la Pêche Continentale

Plus en détail

MESURE 121 C 4 : INVESTISSEMENTS DE TRANSFORMATION A LA FERME

MESURE 121 C 4 : INVESTISSEMENTS DE TRANSFORMATION A LA FERME MESURE 121 C 4 : INVESTISSEMENTS DE TRANSFORMATION A LA FERME Bases réglementaires communautaires Article 26 du Règlement (CE) n 1698/2005 Articles 17, 43 et 55 du Règlement (CE) n 1974/200 6 Article 3

Plus en détail

L offre d intervention du FIPHFP en matière d accessibilité bâtimentaire

L offre d intervention du FIPHFP en matière d accessibilité bâtimentaire L offre d intervention du FIPHFP en matière d accessibilité bâtimentaire Version du 14/09/2016 L offre d intervention du FIPHFP en matière d accessibilité bâtimentaire 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 L ACCESSIBILITE

Plus en détail

$Lo\< 0. L e 1 5 JU L Document mis en distribution

$Lo\< 0. L e 1 5 JU L Document mis en distribution ASSEMBLÉE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE ----- Papeete, le Commission de l économie, des finances, du budget et de la fonction publique $Lo\< 0 Document mis en distribution L e 1 5 JU L 2016 RAPPORT relatif

Plus en détail

Règlement de gestion des subventions d équipement : attribution et versement

Règlement de gestion des subventions d équipement : attribution et versement Approuvé par délibération du 21/10/2013 Règlement de gestion des subventions d équipement : attribution et versement Préambule : Ce règlement constitue un cadre général sur lequel s appuient des règlements

Plus en détail

le développement de l activité avec accroissement du chiffre d affaires ;

le développement de l activité avec accroissement du chiffre d affaires ; REGLEMENT RELATIF A L AIDE AU RECRUTEMENT D UN ADJOINT D EXPLOITATION Version : 15 décembre 2011 VU : - les lignes directrices de la communauté concernant les aides d Etat dans le secteur agricole et forestier

Plus en détail

QUESTIONS SOCIALES DIVERSES

QUESTIONS SOCIALES DIVERSES SOCIAL N 10 SOCIAL N 5 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 27 janvier 2004 QUESTIONS SOCIALES DIVERSES I ORDONNANCE DE SIMPLIFICATION DES FORMALITES A LA CHARGE DES TRES PETITES ENTREPRISES

Plus en détail

CONVENTION ATTRIBUTIVE D UNE SUBVENTION D INVESTISSEMENT POUR L ACQUISITION DE BIENS IMMEUBLES ET LA REALISATION DE TRAVAUX

CONVENTION ATTRIBUTIVE D UNE SUBVENTION D INVESTISSEMENT POUR L ACQUISITION DE BIENS IMMEUBLES ET LA REALISATION DE TRAVAUX CONVENTION ATTRIBUTIVE D UNE SUBVENTION D INVESTISSEMENT POUR L ACQUISITION DE BIENS IMMEUBLES ET LA REALISATION DE TRAVAUX PROGRAMME «BOUCLES LOCALES HAUT DEBIT 2012» (BLHD 2012) pour le projet :

Plus en détail

INDEMNITES DE FONCTION DES ELUS LOCAUX

INDEMNITES DE FONCTION DES ELUS LOCAUX Rémunération N 5 7 août 2015 INDEMNITES DE FONCTION DES ELUS LOCAUX Références Loi n 92-108 modifiée du 3 février 1992 relative aux conditions d exercice des mandats locaux Loi n 2015-366 du 31 mars 2015

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional SEPTEMBRE 2016

Rapport pour le conseil régional SEPTEMBRE 2016 Rapport pour le conseil régional SEPTEMBRE 2016 Présenté par Valérie PECRESSE Présidente du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN EXCEPTIONNEL A L ACHAT DE SEMENCES POUR LA RECOLTE 2017 CR 189-16 CONSEIL

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSA1607477D Intitulé du texte : Décret portant revalorisation du montant forfaitaire du revenu de solidarité active (RSA) Ministère à l origine de la

Plus en détail

APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES

APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets : Le Schéma Régional de l Economie et de l Emploi durable (SREED),

Plus en détail

DISPOSITIF A.R.M.E ANTICIPATION REDRESSEMENT MUTATIONS ECONOMIQUES. REGLEMENT D ATTRIBUTION Aides aux entreprises et aux territoires

DISPOSITIF A.R.M.E ANTICIPATION REDRESSEMENT MUTATIONS ECONOMIQUES. REGLEMENT D ATTRIBUTION Aides aux entreprises et aux territoires Annexe 7 DISPOSITIF A.R.M.E ANTICIPATION REDRESSEMENT MUTATIONS ECONOMIQUES REGLEMENT D ATTRIBUTION Aides aux entreprises et aux territoires OBJECTIFS Ce dispositif s inscrit en cohérence avec la politique

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSH1512373D NOR : AFSH1512377D NOR : AFSH1512368A Intitulé des textes : - Projet de décret portant statuts particuliers des corps des personnels de rééducation

Plus en détail

Structures d Insertion par l Activité Economique (SIAE) RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES

Structures d Insertion par l Activité Economique (SIAE) RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES Structures d Insertion par l Activité Economique (SIAE) RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES Préambule Le présent règlement tient compte des objectifs poursuivis par les SIAE, à savoir : - insérer

Plus en détail

TERRITOIRES ENTREPRENEURS

TERRITOIRES ENTREPRENEURS TERRITOIRES ENTREPRENEURS Les conditions et les modalités d application du dispositif d exonération d impôt sur les bénéfices en ZFU varient selon la date de création ou l implantation de l entreprise

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : VJSV1516019D Intitulé du texte : Décret portant modification du décret n 2013-54 du 15 janvier 2013 relatif au montant de l aide financière de l Etat

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A L ACCES AUX NOUVEAUX MARCHES ET A L INTERNATIONAL

REGLEMENT RELATIF A L ACCES AUX NOUVEAUX MARCHES ET A L INTERNATIONAL REGLEMENT RELATIF A L ACCES AUX NOUVEAUX MARCHES ET A L INTERNATIONAL Bases juridiques - Vu le règlement général d exemption par catégorie N 800/2008 adopté par la Commission le 6 août 2008 - Vu le régime

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS CONCERNANT LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (filière technique)

NOUVELLES DISPOSITIONS CONCERNANT LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (filière technique) F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 NOUVELLES DISPOSITIONS CONCERNANT LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (filière technique) L E S S E N T I E L Le décret et l arrêté du 5 janvier 1972, fondements juridiques

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DISPOSITIF EN FAVEUR DE LA MODERNISATION DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DES SERVICES EN MILIEU RURAL

REGLEMENT D INTERVENTION DISPOSITIF EN FAVEUR DE LA MODERNISATION DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DES SERVICES EN MILIEU RURAL REGLEMENT D INTERVENTION DISPOSITIF EN FAVEUR DE LA MODERNISATION DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DES SERVICES EN MILIEU RURAL Article 1 Champ d application Le présent document a pour objet de préciser

Plus en détail

2.2 - Investissements des industries agroalimentaires valorisation et développement de produits agricoles

2.2 - Investissements des industries agroalimentaires valorisation et développement de produits agricoles 2.2 - Investissements des industries agroalimentaires valorisation et développement de produits agricoles 2.2.1. Investissements agroalimentaires BASES REGLEMENTAIRES - Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

Décision du 5 août 2015 portant approbation de la décision du directeur général de FranceAgriMer INTV-SANEI du 3 juillet 2015

Décision du 5 août 2015 portant approbation de la décision du directeur général de FranceAgriMer INTV-SANEI du 3 juillet 2015 Infrastructures, transports et mer MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE _ Direction des pêches maritimes et de l aquaculture _ Direction générale des infrastructures, des transports

Plus en détail

Règles d intervention du régime cadre d aides publiques en faveur des petites et moyennes entreprises n XS

Règles d intervention du régime cadre d aides publiques en faveur des petites et moyennes entreprises n XS Règles d intervention du régime cadre d aides publiques en faveur des petites et moyennes entreprises n XS-259-2007 Le règlement communautaire d exemption n 70/2001 concernant l application des articles

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : ETLL1411624D Intitulé du texte : Décret modifiant les articles R. 111-14-4, R. 111-14-5 et R. 136-4 du code de la construction et de l habitation Ministère

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION. Plans simples de gestion volontaires

REGLEMENT D INTERVENTION. Plans simples de gestion volontaires REGLEMENT D INTERVENTION Plans simples de gestion volontaires Type d opération 8.5.1 du programme de développement rural régional 2014 2020 Version modifiée au 30 septembre 2016 Programme de Développement

Plus en détail

AIDE A LA REINDUSTRIALISATION CAHIER DES CHARGES

AIDE A LA REINDUSTRIALISATION CAHIER DES CHARGES AIDE A LA REINDUSTRIALISATION CAHIER DES CHARGES PROJETS D EXCELLENCE INDUSTRIELLE & PROJETS DE CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT Au sein du Programme d investissements d avenir (PIA), le dispositif de l Aide

Plus en détail

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE ET TRANSMISSION D ENTREPRISES

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE ET TRANSMISSION D ENTREPRISES N 108 FISCAL n 14 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 25 septembre 2008 ISSN 1769-4000 LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE ET TRANSMISSION D ENTREPRISES L essentiel La loi n 2008-776 du 4 août

Plus en détail

LA RÈGLEMENTATION DES AIDES D ETAT

LA RÈGLEMENTATION DES AIDES D ETAT LA RÈGLEMENTATION DES AIDES D ETAT PÉRIODE 2014-2020 05/2016 SOMMAIRE 1- Les textes de références 2- La modernisation des aides d Etat 3- Les critères de compatibilité des aides 4- Rôle du CGET en matière

Plus en détail

Développement de l emploi Sportif en Lorraine

Développement de l emploi Sportif en Lorraine D O S S I E R P. S. E. / L. E. Développement de l emploi Sportif en Lorraine Notice technique E L I G I B I L I T E Structures bénéficiaires : les associations sportives agréées les comités départementaux

Plus en détail

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008 LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n 2008-789 du 20 Août 2008 Textes applicables : Position commune du 9 Avril 2008 sur la représentativité, le développement

Plus en détail

ANNEXE 2. Rapport sur les dépenses consacrées aux aides d'état en Notice. Délai : 31 mai 2016

ANNEXE 2. Rapport sur les dépenses consacrées aux aides d'état en Notice. Délai : 31 mai 2016 ANNEXE 2 Rapport sur les dépenses consacrées aux aides d'état en 2015 Notice Règles générales Délai : 31 mai 2016 I. Cette collecte de données répond aux exigences concernant la communication de rapports

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE Cette fiche d impact concerne uniquement l article 1 du décret, relatif au contrat d insertion dans la vie sociale (CIVIS) NOR : ETSD1519801D Intitulé du texte

Plus en détail

DELIBERATION N CR PLAN D URGENCE REFUGIES-MIGRANTS

DELIBERATION N CR PLAN D URGENCE REFUGIES-MIGRANTS 1 CR 87-15 DELIBERATION N CR 87-15 PLAN D URGENCE REFUGIES-MIGRANTS DU 24 SEPTEMBRE 2015 Le Code général des collectivités territoriales ; Le Code de l entrée et du séjour des étrangers et du droit d asile

Plus en détail

OPERATIONS DE CREDIT-BAIL DES COMMUNES

OPERATIONS DE CREDIT-BAIL DES COMMUNES OPERATIONS DE CREDIT-BAIL DES COMMUNES PROBLEME Les collectivités locales sont, de longue date, des acteurs de l'économie, la décentralisation n'ayant fait que confirmer ce rôle. Les communes sont incitées

Plus en détail

AIDE A LA RENOVATION DES DEVANTURES COMMERCIALES

AIDE A LA RENOVATION DES DEVANTURES COMMERCIALES AIDE A LA RENOVATION DES DEVANTURES COMMERCIALES La Communauté de Communes des Coteaux de Randan a engagé une campagne d incitation à la rénovation des devantures commerciales par l octroi d une aide financière.

Plus en détail

Document d orientation destiné aux États membres relatif aux instruments financiers Glossaire

Document d orientation destiné aux États membres relatif aux instruments financiers Glossaire COMMISSION EUROPÉENNE Fonds européens structurels et d investissement Document d orientation destiné aux États membres relatif aux instruments financiers Glossaire Avertissement : Cette traduction est

Plus en détail

Aide à la numérisation des salles de cinéma

Aide à la numérisation des salles de cinéma CULTURE ET PATRIMOINE Aide à la numérisation des salles de cinéma Objet Mettre en œuvre un dispositif de soutien à l équipement de projection numérique des salles de cinéma du territoire, afin d accompagner

Plus en détail

Réduction d ISF et souscription au capital de PME

Réduction d ISF et souscription au capital de PME Réduction d ISF et souscription au capital de PME Les contribuables qui souscrivent au capital d une PME soit directement, soit par l intermédiaire d un holding ou de fonds (FIP ou FCPI), peuvent bénéficier

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Investissements d Avenir Véhicules et transports du futur Initiative PME 2015 Dossier de candidature Nom du projet Secteur Routier / Ferroviaire / Maritime ou fluvial Durée du projet (en mois) Date de

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Prestation «Conseil en ressources humaines pour les TPE-PME»

APPEL A PROJETS. Prestation «Conseil en ressources humaines pour les TPE-PME» APPEL A PROJETS Prestation «Conseil en ressources humaines pour les TPE-PME» Référence : Instruction n DGEFP/MADE/2016/66 du 8 mars 2016 relative à la mise en œuvre de la prestation «conseil en ressources

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : DEVT1517734D DEVT1517741A Intitulé du texte : Décret modifiant le décret du 17 juin 1938 relatif à la réorganisation et à l unification du régime d assurance

Plus en détail

Guide des aides du Conseil départemental du Puy-de-Dôme

Guide des aides du Conseil départemental du Puy-de-Dôme Guide des aides du Conseil départemental du Puy-de-Dôme Agriculture et développement rural Filière Subvention de fonctionnement Maintenir l'agriculture et son ancrage territorial - Aide à l'installation

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : INTD1405705A Intitulé du texte : arrêté ministériel relatif aux tenues des agents de police municipale pris en application de l article L.511-4 du code

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : ETLL1420946D Intitulé du texte : Décret relatif aux avances remboursables sans intérêt destinées au financement de travaux de rénovation afin d améliorer

Plus en détail

ETUDES DE FAISABILITÉ AUDIT ENERGÉTIQUE COE SIMULATION THERMIQUE DYNAMIQUE SYSTEME DE MANAGEMENT DE L ENERGIE

ETUDES DE FAISABILITÉ AUDIT ENERGÉTIQUE COE SIMULATION THERMIQUE DYNAMIQUE SYSTEME DE MANAGEMENT DE L ENERGIE DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015 Territoire d'intervention : Poitou-Charentes Date de fin de validité du dispositif : 31/12/2016 ETUDES DE FAISABILITÉ AUDIT ENERGÉTIQUE COE SIMULATION THERMIQUE DYNAMIQUE

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 7 janvier 2012 MCG - HG

Département intercommunalité et territoires 7 janvier 2012 MCG - HG Département intercommunalité et territoires 7 janvier 2012 MCG - HG Loi n 2012-1561 du 31 décembre 2012 relative à la représentation communale dans les communautés de communes et d agglomération (Publiée

Plus en détail

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES CET- 205 COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES EXONÉRATION EN FAVEUR DES CRÉATIONS ET/OU EXTENSIONS D ÉTABLISSEMENTS DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES DE LA

Plus en détail

Instruction du 29 décembre 2009 BOI 7 S-1-10

Instruction du 29 décembre 2009 BOI 7 S-1-10 G / ISF imputat ISF Instruction du 29 décembre 2009 BOI 7 S-1-10 Impôt de Solidarité sur la Fortune. Calcul de l impôt. Réduction d impôt au titre des dons effectués au profit de certains organismes d

Plus en détail

Plan pour l Emploi des jeunes :

Plan pour l Emploi des jeunes : Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 25 juin 2009 N Formation Professionnelle : 04-09 Plan pour l Emploi des jeunes : Les différentes

Plus en détail

DISPOSITIF D'AIDE A L'IMPLANTATION ET AU DEVELOPPEMENT D'ENTREPRISES. Règlement d'intervention

DISPOSITIF D'AIDE A L'IMPLANTATION ET AU DEVELOPPEMENT D'ENTREPRISES. Règlement d'intervention DISPOSITIF D'AIDE A L'IMPLANTATION ET AU DEVELOPPEMENT D'ENTREPRISES Base juridique Règlement d'intervention Délibération de l'assemblée départementale du 15 décembre 2011 Convention Région Rhône Alpes

Plus en détail

I. Exonérations et abattements sur les bénéfices (CGI art. 44 octies et 44 octies A)

I. Exonérations et abattements sur les bénéfices (CGI art. 44 octies et 44 octies A) ZZONEE FFRRAANCCHEE UURRBBAA IINEE :: MODDEE DD EEMPPLLOII Certains quartiers défavorisés correspondant selon le cas à des quartiers de plus de 8 500 ou 10 000 habitants, compris en règle générale dans

Plus en détail

Considérant que la politique régionale doit permettre aux personnes handicapées de pouvoir accéder aux équipements et à la pratique,

Considérant que la politique régionale doit permettre aux personnes handicapées de pouvoir accéder aux équipements et à la pratique, CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 RAPPORT N CR 69-07 Considérant que la politique régionale doit permettre aux personnes handicapées de pouvoir accéder aux équipements et à la pratique, Considérant que

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : ETLL1524213D Intitulé du texte : Décret relatif aux aides personnelles au logement Ministère à l origine de la mesure : Ministère du logement, de l égalité

Plus en détail

GRAND EST - VALORISATION TOURISTIQUE DU PATRIMOINE BATI

GRAND EST - VALORISATION TOURISTIQUE DU PATRIMOINE BATI Délibération N 16SP-2926 du15/12/2016 Direction : Sports et Tourisme OBJECTIFS Par ce dispositif, la Région Grand Est décide de développer le tourisme de séjour grâce au renforcement de l offre de produits

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : DEVP1508604A Intitulé du texte : Arrêté modifiant l arrêté du 9 octobre 2013 relatif aux conditions d'exercice de l'activité d'utilisateur professionnel

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ETAT (arrêté du 5 juin 2003) Porteur du projet

DEMANDE DE SUBVENTION ETAT (arrêté du 5 juin 2003) Porteur du projet PREFECTURE DU LOT DEMANDE DE SUBVENTION ETAT (arrêté du 5 juin 2003) Nature de la subvention : Intitulé de l opération : Localisation : Porteur du projet Nom ou raison sociale : Adresse : Forme juridique

Plus en détail

Régime cadre exempté de notification N SA relatif aux aides en faveur de l accès des PME au financement pour la période

Régime cadre exempté de notification N SA relatif aux aides en faveur de l accès des PME au financement pour la période Régime cadre exempté de notification N SA.40390 relatif aux aides en faveur de l accès des PME au financement pour la période 2014-2020 Les autorités françaises ont informé la Commission européenne de

Plus en détail

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES Les Chèques-Vacances, institués par l ordonnance n 82-283 du 26 mars 1982, sont des titres, de 10 et 20 euros,

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État N 23/2009 France Régime temporaire relatif aux aides sous forme de garanties

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État N 23/2009 France Régime temporaire relatif aux aides sous forme de garanties COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 27.2.2009 C(2009) 1448 final Objet: Aide d État N 23/2009 France Régime temporaire relatif aux aides sous forme de garanties Monsieur le ministre, J ai l honneur de

Plus en détail

POURQUOI un Appel à Manifestation d Intérêt USINE DU FUTUR?

POURQUOI un Appel à Manifestation d Intérêt USINE DU FUTUR? APPEL A MANIFESTATION D INTERET USINE DU FUTUR Appel à manifestation d intérêt pour accompagner la modernisation des entreprises industrielles régionales POURQUOI un Appel à Manifestation d Intérêt USINE

Plus en détail

CONFÉRENCE DE LANCEMENT DU RÉACTEURS 3D Mardi 15 novembre Présentation comparée de dispositifs fiscaux en faveur de l investissement

CONFÉRENCE DE LANCEMENT DU RÉACTEURS 3D Mardi 15 novembre Présentation comparée de dispositifs fiscaux en faveur de l investissement CONFÉRENCE DE LANCEMENT DU RÉACTEURS 3D Mardi 15 novembre 2016 Présentation comparée de dispositifs fiscaux en faveur de l investissement 0 CONFÉRENCE DE LANCEMENT DU RÉACTEURS 3D Mardi 15 novembre 2016

Plus en détail

Dispositif, méthode et résultat

Dispositif, méthode et résultat Les zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition géographique des sages-femmes libérales Dispositif, méthode et résultat Contexte Avenant n 1 à la convention nationale

Plus en détail

Note de présentation de l avis n du 5 juillet 2013 relatif aux dispositifs d intervention de certains établissements publics

Note de présentation de l avis n du 5 juillet 2013 relatif aux dispositifs d intervention de certains établissements publics Note de présentation de l avis n 2013-05 du 5 juillet 2013 relatif aux dispositifs d intervention de certains établissements publics Sommaire 1. Contexte... 2 2. Champ d application... 3 2.1 Entités concernées...3

Plus en détail

Investissement productif de remplacement sans réelle élévation du niveau technologique

Investissement productif de remplacement sans réelle élévation du niveau technologique ACTION 10 INVESTISSEMENTS PRODUCTIFS Dernière approbation 29/03/2016 OBJECTIFS : Accompagner les entreprises et structurer leur organisation pour leur permettre de se moderniser, innover, croître, mutualiser

Plus en détail

Décrets (ou observations) Articles Base légale Objet

Décrets (ou observations) Articles Base légale Objet Echéancier de mise en application de la loi Date de dernière mise à jour de l'échéancier : 29/09/2015 s Base légale Objet 1er, I 1er, I 1er, IX 1er, X 13, III, 2 13, IV 13, IV 13, IV 13, IV Art. L. 23-114-3,

Plus en détail

APPEL À PROJETS «ACCUEIL VELO» CAHIER DES CHARGES

APPEL À PROJETS «ACCUEIL VELO» CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «ACCUEIL VELO» CAHIER DES CHARGES Fondement juridique de l aide : Code général des Collectivités Territoriales, - le règlement n 1407/2013 de la Commission européenne du 18 décembre 2013

Plus en détail

Cerfa N 15405*01 Date de mise à jour : Octobre 2015 Page 1/5

Cerfa N 15405*01 Date de mise à jour : Octobre 2015 Page 1/5 N 15405*01 FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE DISPOSITIF DE MINIMIS A DESTINATION DES AGRICULTEURS REALISANT DES TRAVAUX DE MISE AUX NORMES DE LEUR(S) INSTALLATION(S) DE STOCKAGE DES EFFLUENTS D ELEVAGE EN ZONE

Plus en détail