Pluriel des noms composés commençant par S

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pluriel des noms composés commençant par S"

Transcription

1 Pluriel des noms composés commençant par S sabot-de-vénus des sabots-de-vénus sabre-baïonnette des sabres-baïonnettes sac-poubelle des sacs-poubelle safari-photo des safaris-photos e sage-femme des sages-femmes saint-amour des saint-amour saint-bernard des saint-bernard saint-crépin des saint-crépin saint-cyrien des saint-cyriens e saint-cyrienne des saint-cyriennes sainte-barbe des saintes-barbes sainte-maure des sainte-maure saint-émilion des saint-émilion e sainte-nitouche des saintes-nitouches saint-florentin des saint-florentin saint-frusquin des saint-frusquin saint-honoré des saint-honoré e saint-jacques des saint-jacques saint-marcellin des saint-marcellin saint-nectaire des saint-nectaire e Saint-Nicolas des Saint-Nicolas saint-paulin des sain-paulin saint-pierre des saint-pierre saint-simonien des saint-simoniens e saint-simonienne des saint-simoniennes saint-synode des saints-synodes san-benito des san-benitos sang-dragon des sang-dragon sang-de-dragon des sang-de-dragon sang-froid des sang-froid

2 sans-abri des sans-abri sans-cœur des sans-cœur e sans-cœur des sans-cœur sans-culotte des sans-culottes sans-emploi des sans-emploi e sans-emploi des sans-emploi sans-façon des sans-façon sans-faute des sans-faute sceau-de-salomon des sceaux-de-salomon e science-fiction des sciences-fictions scottish-terrier des scottish-terriers scout-car des scout-cars sea-line des sea-lines sèche-cheveux des sèche-cheveux sèche-linge des sèche-linge sèche-mains des sèche-mains secrétariat-greffe des secrétariats-greffes secret défense des secrets défense e secret-défense des secret-défense e self-contrôle des self-contrôles self-government des self-governments e self-inductance des self-inductances e self-induction des self-inductions self-made-man des self-made-mans self-made-man des self-made-men self-service des self-services e sellerie-bourrellerie des selleries-bourrelleries e sellerie-garnissage des selleries-garnissages e sellerie-maroquinerie des selleries-maroquineries e semi-auxiliaire des semi-auxiliaires semi-chenillé des semi-chenillés semi-coke des semi-cokes semi-conducteur des semi-conducteurs

3 e semi-conserve des semi-conserves e semi-consonne des semi-consonnes semi-dressant des semi-dressants semi-grossiste des semi-grossistes e semi-grossiste des semi-grossistes e semi-liberté des semi-libertés semi-laire des semi-laires semi-produit des semi-produits e semi-remorque des semi-remorques semi-remorque des semi-remorques e semi-voyelle des semi-voyelles sénatus-consulte des sénatus-consultes sergent-chef des sergents-chefs e sergente-chef des sergentes-chefs sergent-major des sergent-majors serre-file des serre-files serre-fils des serre-fils serre-joint des serre-joints serre-livres des serres-livres serre-tête des serre-tête e serviette-éponge des serviettes-éponges sex-appeal des sex-appeals sex-ratio des sex-ratios sex-shop des sex-shops sex-symbol des sex-symbols side-car des side-cars singe-araignée des singes-araignées sino-tibétain des sino-tibétains skye-terrier des skye-terriers sky-surfing des sky-surfing sleeping-car des sleeping-cars snack-bar des snack-bars soap opera des soap operas

4 social-chrétien des sociaux-chrétiens e sociale-chrétienne des sociales-chrétiennes social-démocrate des sociaux-démocrates e sociale-démocrate des sociales-démocrates e sociale-démocratie des sociales-démocraties social-révolutionnaire des sociaux-révolutionnaires e sociale-révolutionnaire----- des sociales-révolutionnaires e société-écran des sociétés-écrans soi-commiqué des soi-commiqué soixante-huitard des soixante-huitards e soixante-huitarde des soixante-huitardes songe-creux des songe-creux e sortie-de-bain des sorties-de-bain e sortie-de-bal des sorties-de-bal sou-chong des sou-chong souffre-douleur des souffre-douleur e souffre-douleur des souffre-douleur soui-manga des soui-mangas sourd-muet des sourds-muets e sourde-muette des sourdes-muettes sous-acquéreur des sous-acquéreurs e sous-alimentation des sous-alimentations sous-amendement des sous-amendements sous-arbrisseau des-sous-arbrisseaux e sous-barbe des sous-barbes sous-bois des sous-bois sous-cavage des sous-cavages sous-chef des sous-chefs e sous-chemise des sous-chemises e sous-classe des sous-classes sous-comité des sous-comités e sous-commission des sous-commissions e sous-consommation des sous-consommations

5 sous-continent des sous-continents e sous-couche des sous-couches sous-diaconat des sous-diaconats sous-diacre des sous-diacres sous-directeur des sous-directeurs e sous-directrice des sous-directrices e sous-dominante des sous-dominantes sous-effectif des sous-effectifs sous-embranchement des sous-embranchements sous-emploi des sous-emplois sous-ensemble des sous-ensembles sous-entendu des sous-entendus sous-entrepreneur des sous-entrepreneurs sous-équipement des sous-équipements sous-espace des sous-espaces e sous-espèce des sous-espèces e sous-estimation des sous-estimations e sous-évaluation des sous-évaluations e sous-exploitation des sous-exploitations e sous-exposition des sous-expositions sous-faîte des sous-faîtes e sous-famille des sous-familles sous-fifre des sous-fifres e sous-garde des sous-gardes e sous-gorge des sous-gorges sous-gouverneur des sous-gouverneurs sous-groupe des sous-groupes sous-homme des sous-hommes e sous-humanité des sous-humanités sous-lieutenant des sous-lieutenants e sous-lieutenante des sous-lieutenantes sous-locataire des sous-locataires e sous-location des sous-locations

6 sous-main des sous-main e sous-maîtresse des sous-maîtresses sous-marin des sous-marins sous-marinier des sous-mariniers e sous-marinière des sous-marinières e sous-marque des sous-marques sous-ministre des sous-ministres e sous-ministre des sous-ministres sous-multiple des sous-multiples des sous-mitions e sous-nappe des sous-nappes sous-oeuvre sous-off des sous-offs sous-officier des sous-officiers sous-ordre des sous-ordres sous-peuplement des sous-peuplements sous-pied des sous-pieds sous-plat des sous-plats e sous-préfecture des sous-préfectures sous-préfet des sous-préfets e sous-préfète des sous-préfètes e sous-pression des sous-pressions e sous-production des sous-productions sous-produit des sous-produits sous-programme des sous-programmes sous-prolétaire des sous-prolétaires sous-prolétariat des sous-prolétariats sous-pull des sous-pulls sous-secrétaire des sous-secrétaires sous-secteur des sous-secteurs sous-sol des sous-sols sous-solage des sous-solages e sous-soleuse des sous-soleuses

7 e sous-station des sous-stations sous-système des-sous-systèmes e sous-tasse des sous-tasses e sous-tension des sous-tensions sous-titrage des sous-titrages sous-titre des sous-titres e sous-traitance des sous-traitances sous-traitant des sous-traitants e sous-traitante des sous-traitantes e sous-ventrière des sous-ventrières sous-verge des sous-verge sous-verre des sous-verre sous-verre des sous-verres sous-vêtement des sous-vêtements soutien-gorge des soutiens-gorge souvenir-écran des souvenirs-écrans sport-nature des sports-nature star-système des star-systèmes star-system des star-systems starting-block des starting-blocks e starting-gate des starting-gates e station-aval des stations-aval e station-service des stations-service e statue-colonne des statues-colonnes steeple-chase des steeple-chases stéréo-isomère des stéréo-isomères e stéréo-isomérie des stéréo-isoméries sterno-cléido-mastoïdien--- des sterno-cléido-mastoïdiens e stock-option des stock-options stock-outil des stocks-outils stock-shot des stock-shots stop-and-go des stop-and-go story-board des story-boards

8 strip-line des strip-lines strip-poker des strip-pokers strip-tease des strip-teases strip-teaseur des strip-teaseurs e strip-teaseuse des strip-teaseuses stud-book des stud-books stylo-feutre des stylos-feutres sud-africain des sud-africains e sud-africaine des sud-africaines sud-américain des sud-américains e sud-américaine des sud-américaines sud-coréen des sud-coréens e sud-coréenne des sud-coréennes sud-vietnamien des sud-vietnamiens e sud-vietnamienne des sud-vietnamiennes super-géant des super-géants super-huit des super-huit super-léger des super-légers super-lourd des super-lourds e surdi-mutité des surdi-mutités sur-mesure des sur-mesure e surprise-partie des surprises-parties survolteur-dévolteur des survolteurs-dévolteurs e sus-dominante des sus-dominantes e sus-tonique des sus-toniques

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 65 du 18 décembre 2014. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 7

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 65 du 18 décembre 2014. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 7 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 65 du 18 décembre 2014 PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 7 INSTRUCTION N 523515/DEF/DCSSA/RH/GRM/MITHA fixant pour les militaires

Plus en détail

1 Noms composés au singulier et au pluriel

1 Noms composés au singulier et au pluriel AU ORTHOGRAPHE SINGULIER ET AU PLURIEL 1 Rectifications orthographiques 1 Noms composés au singulier et au pluriel Théorie Les noms avec trait d union qui sont composés d un verbe et d un nom (brise-glace)

Plus en détail

car elle conditionne la détermination de la catégorie du futur ERP qu une autorisation complémentaire au titre de l article

car elle conditionne la détermination de la catégorie du futur ERP qu une autorisation complémentaire au titre de l article Service urbanisme opérationnel Unité pilotage, expertise, conseil, animation en ADS et publicité 01 60 32 13 34 C Permis 77 Etablissement Recevant du Public n 19 Etablissement recevant du public dans le

Plus en détail

sécurité contre l incendie et la panique s o m m a i r e la PRÉvEntiOn... Page 5 son but les moyens réglementaires le contrôle

sécurité contre l incendie et la panique s o m m a i r e la PRÉvEntiOn... Page 5 son but les moyens réglementaires le contrôle s o m m a i r e la PRÉvEntiOn... Page 5 son but les moyens réglementaires le contrôle les modifications apportées PaR le décret du 8 mars 1995... Page 8 une réforme importante les raisons de la réforme

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Pour qu il y ait location d immeuble, il faut qu il y ait un «bail» Le bail est le contrat par lequel une personne (appelée le bailleur) s engage à faire jouir une autre personne

Plus en détail

Les Rendez-Vous. Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg. de l'hôtellerie Restauration. Le 24 Mai 2011

Les Rendez-Vous. Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg. de l'hôtellerie Restauration. Le 24 Mai 2011 Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg Les Rendez-Vous de l'hôtellerie Restauration Le 24 Mai 2011 Le rôle de la sous-commission départementale d'accessibilité (SCDA) et le dispositif dérogatoire

Plus en détail

DÉCLARATION DE LA LISTE DES ASSOCIATIONS MEMBRES

DÉCLARATION DE LA LISTE DES ASSOCIATIONS MEMBRES cerfa N DÉCLARATION DE LA LISTE DES ASSOCIATIONS MEMBRES D une union ou d une fédération d associations Décret du 16 août 1901, article 7 Ce formulaire vous permet de déclarer l état initial ainsi que

Plus en détail

Loi N 97-006/AF. Portant Statut des personnels militaires de la République Fédérale Islamique des Comores

Loi N 97-006/AF. Portant Statut des personnels militaires de la République Fédérale Islamique des Comores http://www.comores-droit.com Loi N 97-006/AF Portant Statut des personnels militaires de la République Fédérale Islamique des Comores L ASSEMBLEE FEDERALE A DELIBERE ET A ADOPTE CON FORMEMENT A L ARTICLE

Plus en détail

Accords secondaires. Chapitre

Accords secondaires. Chapitre Chapitre 3 Accords secondaires Nous avons vu dans "La Prière du marin" comment on peut passer d'un mode mineur à son relatif majeur (Études mélodiques, chapitre 6). Pour le passage dans la tonalité relative,

Plus en détail

Exercices de génétique classique partie II

Exercices de génétique classique partie II Exercices de génétique classique partie II 1. L idiotie phénylpyruvique est une maladie héréditaire dont sont atteints plusieurs membres d une famille, dont voici l arbre généalogique : 3 4 5 6 7 8 9 10

Plus en détail

JOURNÉES NATIONALES A.P.M.E.P. METZ 27-30 octobre 2012

JOURNÉES NATIONALES A.P.M.E.P. METZ 27-30 octobre 2012 JOURNÉES NATIONALES A.P.M.E.P. METZ 27-30 octobre 2012 Atelier P3-16 ABOLITION DES FRONTIÈRES ENTRE QUATRE RÉVOLUTIONS Marcel DUMONT 1 Descriptif de l atelier paru dans le BGV 165 : Abolition des frontières

Plus en détail

Communication sur le nouveau permis de conduire. lancement du titre sécurisé 16 septembre 2013

Communication sur le nouveau permis de conduire. lancement du titre sécurisé 16 septembre 2013 Communication sur le nouveau permis de conduire lancement du titre sécurisé 16 septembre 2013 Eléments de langage 28 juin 2013 1 SOMMAIRE POURQUOI RÉFORMER LES PERMIS DE CONDUIRE? 3 LE NOUVEAU PERMIS DE

Plus en détail

Le Maire et les Établissements Recevant du Public

Le Maire et les Établissements Recevant du Public Le Maire et les Établissements Recevant du Public ERP Guide pratique à l usage des maires EDITION 2007 1 2 3 TABLE DES MATIERES LA PRÉVENTION DANS LES ERP ET LES IGH... 8 1) Définition... 8 2) Principes

Plus en détail

JEAN-PAUL JALBERT, A.V.C., Pl. Fin. jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946

JEAN-PAUL JALBERT, A.V.C., Pl. Fin. jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946 jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946 546, Rue du Sous-bois Tél. domicile : (418) 836-2273 Lévis, Québec Cellulaire : (418) 657-0416 G7A 1C8 Télécopieur : (418) 836-3054 PROFIL DE CARRIÈRE Planificateur

Plus en détail

Présenté par. Plateforme de Communication. ou la totale autonomie des personnes sourdes ou malentendantes dans l exercice de leur métier.

Présenté par. Plateforme de Communication. ou la totale autonomie des personnes sourdes ou malentendantes dans l exercice de leur métier. Plateforme de Communication ou la totale autonomie des personnes sourdes ou malentendantes dans l exercice de leur métier Constats Le saviez-vous? 1 français sur 10 70 millions d'européens Delta Process

Plus en détail

1. CONCEPT FEDAS DE CODIFICATION DES GROUPES DE MARCHANDISES

1. CONCEPT FEDAS DE CODIFICATION DES GROUPES DE MARCHANDISES 1. CONCEPT FEDAS DE CODIFICATION DES GROUPES DE MARCHANDISES 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 Pourquoi une codification des groupes de marchandises unifiée pour l ensemble de la branche? Les entreprises de la branche

Plus en détail

nouveau permis de conduire sécurisé au format carte de crédit

nouveau permis de conduire sécurisé au format carte de crédit PREFET DE LA HAUTE-MARNE DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 septembre 2013 nouveau permis de conduire sécurisé au format carte de crédit 1- Pourquoi réformer les permis de conduite La 3e directive européenne du

Plus en détail

LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) LES COMMISSIONS DE SECURITE

LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) LES COMMISSIONS DE SECURITE Dossier N 6 PREFET DU PAS DE CALAIS SIDPC GUIDE DES PROCEDURES A L USAGE DES MAIRES LE MAIRE, LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC et LES COMMISSIONS DE SECURITE Mise à jour : 7 septembre 2012 DOSSIER

Plus en détail

PREFET DES YVELINES. 7 octobre 2014

PREFET DES YVELINES. 7 octobre 2014 PREFET DES 7 octobre 2014 Les commissions de sécurité Sommaire Rôle des commissions de sécurité Domaines de compétence Fonctionnement et délais Composition 2 Les commissions de sécurité Sommaire Rôle des

Plus en détail

Projet: D086 IPC Revision WG Projet de définition D 086 Sous-classe: H04M FR. Annex 56, page 1 Projet de version française Date : 9 novembre 2010

Projet: D086 IPC Revision WG Projet de définition D 086 Sous-classe: H04M FR. Annex 56, page 1 Projet de version française Date : 9 novembre 2010 Projet: D086 IPC Revision WG Projet de définition Sous-classe: H04M FR Annex 56, page 1 Projet de version française Date : 9 novembre 2010 Titre - H04M Communications téléphoniques La présente sous-classe

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère»

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» «Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» * Précision apportée par l auteur, publiée le 26 novembre. Voir en fin d'article Gabriel Zucman vient de publier un livre, «La Richesse cachée

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/187 DÉLIBÉRATION N 08/069 DU 2 DÉCEMBRE 2008 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA

Plus en détail

Coordination de subordonnées relatives : identification et correction

Coordination de subordonnées relatives : identification et correction IDENTIFICATION SYNTAXE ET CORRECTION 1 Coordination Coordination de subordonnées relatives : identification et correction En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez,

Plus en détail

EducaVin. Tasting Apéritif & Cocktails Dînatoires

EducaVin. Tasting Apéritif & Cocktails Dînatoires Tasting Apéritif & Cocktails Dînatoires 2013 Les Prestations Les Modalités Pratiques Geoffrey ORBAN 2 Allée Paul Valéry 51100 REIMS Tél. 06 61 87 87 66 contact@educavin.com www.educavin.com Notre Wine

Plus en détail

(version du 15 mai 2009) Le renouvellement de la social-démocratie au Québec : un chantier qui s impose plus que jamais

(version du 15 mai 2009) Le renouvellement de la social-démocratie au Québec : un chantier qui s impose plus que jamais (version du 15 mai 2009) Le renouvellement de la social-démocratie au Québec : un chantier qui s impose plus que jamais Michel Doré Marilyse Lapierre Benoît Lévesque Yves Vaillancourt Ce texte n est pas

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE POLICE N Spécial 5 août 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial Préfecture de Police du 5 août 2014 SOMMAIRE Arrêté

Plus en détail

Contrat de sous-location d appartement

Contrat de sous-location d appartement Contrat de sous-location d appartement 1. Parties au contrat 1.1 Locataire principal(e) Prénom, nom: Adresse: NPA, localité: Téléphone: E-mail: Représenté(e) par: 1.2 Sous-locataire Prénom, nom: Adresse:

Plus en détail

La Sodexo Card en images. La Sodexo Card en 2 min 30! www.youtube.com

La Sodexo Card en images. La Sodexo Card en 2 min 30! www.youtube.com La Sodexo Card en images La Sodexo Card en 2 min 30! www.youtube.com 2 Agenda La Sodexo Card, c est quoi? La Sodexo Card, en pratique: Comment utiliser votre Sodexo Card? Comment se passe une transaction?

Plus en détail

LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION DES ARCHIVES MILITAIRES DEPARTEMENTS ET TERRITOIRES D'OUTRE MER

LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION DES ARCHIVES MILITAIRES DEPARTEMENTS ET TERRITOIRES D'OUTRE MER MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES SERVICE HISTORIQUE DE LA DÉFENSE Centre des archives du personnel militaire LISTE DES CENTRES D ARCHIVES CHARGES DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12 SOMMAIRE Annexe 1 Composition d un dossier à soumettre à l avis des sous-commissions de sécurité et d accessibilité Autorisation de Travaux) ---------------------------- p. 3 à 7 Annexe 2 Modèle de demande

Plus en détail

Guide pratique à l usage des maires. Le Maire et les Etablissements Recevant du Public. - Edition 2012 - PREFET DU JURA

Guide pratique à l usage des maires. Le Maire et les Etablissements Recevant du Public. - Edition 2012 - PREFET DU JURA PREFET DU JURA Le Maire et les Etablissements Recevant du Public (Centre Hospitalier de Lons-le-Saunier) Guide pratique à l usage des maires - Edition 2012-1 2 P R E A M B U L E Le risque d incendie d

Plus en détail

MONTAGE VIDEO AVEC L APPLICATION «MOVIE STUDIO»

MONTAGE VIDEO AVEC L APPLICATION «MOVIE STUDIO» MONTAGE VIDEO AVEC L APPLICATION «MOVIE STUDIO» Movie Studio est une application de montage vidéo pour la catégorie semiprofessionnelle. C est un programme qu un utilisateur peut installer et/ou désinstaller

Plus en détail

Espaces vectoriels et applications

Espaces vectoriels et applications Espaces vectoriels et applications linéaires 1 Définitions On parle d espaces vectoriels sur le corps R ou sur le corps C. Les définitions sont les mêmes en substituant R à C ou vice versa. Définition

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/10/074 DÉLIBÉRATION N 10/043 DU 1 ER JUIN 2010 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA BANQUE

Plus en détail

1 Signes orthographiques et abréviations. Le trait d union

1 Signes orthographiques et abréviations. Le trait d union D USAGE LE ORTHOGRAPHE TRAIT D UNION D USAGE 1 Signes orthographiques et abréviations Le trait d union Certaines règles énoncées dans le présent document doivent être revues à la lumière de la nouvelle

Plus en détail

Le Train est une arme dont on parle peu voire

Le Train est une arme dont on parle peu voire 72 AU CŒUR DE LA LOGISTIQUE DE SERVAL PAR LE LIEUTENANT MATHIEU LE ROUX - PROMOTION «CAPITAINE DE CACQUERAY» (2009-12) Je souhaite vous apporter un modeste témoignage sur ma première expérience en OPEX,

Plus en détail

Contrat de sous-location

Contrat de sous-location Contrat de sous-location Description : Une sous-location est une opération dans laquelle le locataire d un logement accepte de louer une pièce du logement qu il occupe ou ce logement dans son ensemble.

Plus en détail

LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE

LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE LES ÉDIFICES PROTÉGÉS MONUMENTS HISTORIQUES EN 2006 EN ÎLE-DE-FRANCE La protection des édifices est régie par le code du patrimoine relatif aux monuments historiques. Il existe deux niveaux de protection

Plus en détail

TOUT FEU, TOUT FLAMME :

TOUT FEU, TOUT FLAMME : COLLECTION MÉMOIRE (S) D ÉTAMPES VOLUME 3 Clément WINGLER TOUT FEU, TOUT FLAMME : Pompiers et lutte contre l incendie à Étampes 1. De 1778 à 1900 Archives municipales d Étampes Octobre 2014 2 La première

Plus en détail

GPAO. Le logiciel de gestion de production

GPAO. Le logiciel de gestion de production GPAO Le logiciel de gestion de production Codial GPAO est spécialement destiné aux PME-PMI ayant un process de fabrication dans leur activité. Facile à mettre en œuvre, Codial GPAO offre une grande souplesse

Plus en détail

La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers.

La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers. 4.2. Liste des métiers par domaines, familles et sous-familles La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers.

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE SOUS-LOCATION RÉSIDENTIELLE NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat préliminaire requis par les articles 1785 et suivants du Code civil du Québec la vente

Plus en détail

Règles générales et syntaxe

Règles générales et syntaxe Règles générales et syntaxe 1 ère version ( définitive?): le 17 juin 2006 + petite retouche du 4 juillet 2006 Introduction Je commençai à inventer cette langue il y a 6 ans environ, c'est-à-dire vers l'âge

Plus en détail

CONDITIONS D'AFFILIATION A LA FFESSM

CONDITIONS D'AFFILIATION A LA FFESSM 21/02/2000 RENSEIGNEMENTS POUR LA CREATION D'UN CLUB ET FORMALITES A EFFECTUER CONDITIONS D'AFFILIATION A LA FFESSM COMMENT CREER UN CLUB D'ACTIVITES SUBAQUATIQUES régi par la loi du 1er Juillet 1901 et

Plus en détail

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Convergez vers

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Cuarnens, le 25 novembre 2013 Municipalité de Cuarnens PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section C Division 27

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section C Division 27 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section C Division 27 27 FABRICATION D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Cette division comprend la fabrication de produits

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 10 0.00 INTERPRÉTATION... 11 0.01 Terminologie... 11 0.01.01 Activités... 12 0.01.02 Bail... 12 0.01.03 Cas de Défaut... 12 0.01.04 Changement

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI. relatif aux rapports entre les caisses d'assurance. maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux. (Texte définitif.

SENAT PROJET DE LOI. relatif aux rapports entre les caisses d'assurance. maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux. (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté le 24 juin 1971. N 146 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1970-1971 PROJET DE LOI relatif aux rapports entre les caisses d'assurance maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux.

Plus en détail

1001libraires.com, la librairie sur Internet

1001libraires.com, la librairie sur Internet 1001libraires.com, la librairie sur Internet Gilles de La Porte Président de PL2I Directeur de la librairie La Galerne (Le Havre) André Imbaud Conseiller opérationnel 1001libraires.com Rappel des objectifs

Plus en détail

Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES

Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES 1. Etat des lieux de la filière Définition La filière composants électroniques inclut en France les composants et cartes à puces (29 000 emplois), la sous-traitance d assemblage

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

COMMUNE DE VILLE-SAINT-JACQUES SALLE POLYVALENTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016

COMMUNE DE VILLE-SAINT-JACQUES SALLE POLYVALENTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016 COMMUNE DE VILLE-SAINT-JACQUES ******* SALLE POLYVALENTE RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2016 Rédacteur Alain CHAUVIGNY Groupe de Travail Vérification Commission Jeunesse-Sport- Vie Associative Sybille CRASSON et

Plus en détail

Ordre du jour provisoire annoté de la sixième session. Qui s ouvrira au Palais des Nations, à Genève, le mardi 28 avril 2015 à 10 heures 1

Ordre du jour provisoire annoté de la sixième session. Qui s ouvrira au Palais des Nations, à Genève, le mardi 28 avril 2015 à 10 heures 1 Nations Unies Conseil économique et social ECE/ENERGY/GE.3/2015/1 Distr. générale 3 février 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

Quelques conseils pour le sous-titrage (Jean-Paul Aubert, Marc Marti, U. de Nice)

Quelques conseils pour le sous-titrage (Jean-Paul Aubert, Marc Marti, U. de Nice) Quelques conseils pour le sous-titrage (Jean-Paul Aubert, Marc Marti, U. de Nice) 1. Principes généraux : question de durée 1.1. Les règles La première contrainte à laquelle le sous-titreur est soumis

Plus en détail

Présentation du nouveau permis de conduire

Présentation du nouveau permis de conduire PRÉFET DE LA MAYENNE Présentation du nouveau permis de conduire DOSSIER DE PRESSE 17 septembre 2013 Contact presse : Esther DAVID Service départemental de veille et de communication interministérielle

Plus en détail

PLATE-FORMECIFOR@D 28 èmes Journées des L.A.R.D.

PLATE-FORMECIFOR@D 28 èmes Journées des L.A.R.D. PLATE-FORMECIFOR@D 28 èmes Journées des L.A.R.D. Toulouse, le 11 10 2011 A. Roxin 1, R. Gschwind 1, L.Makovicka 1, J. Henriet 1, E. Martin 1 1 Université de Franche-Comté, 2 PMA, 3 CEPN Fontenay-aux-Roses

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS LOCATION Fiche gratuit pour la Suisse

CONTRAT DE SOUS LOCATION Fiche gratuit pour la Suisse CONTRAT DE SOUS LOCATION Fiche gratuit pour la Suisse Nous mettons volontiers à votre disposition ce modèle de contrat pour une sous location. Si vous êtes encore à la recherche du bon sous locataire,

Plus en détail

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173)

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Description de la profession Les ingénieurs et les concepteurs en logiciel sont regroupés sous le code 2173 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

Présentation du nouveau contrat :

Présentation du nouveau contrat : nouveau : 1 / 11 Réno Sûre Contrat dédié aux entreprises type «ensembliers» qui se spécialisent sur ce nouveau marché Réponse aux incitations à faire travaux d amélioration performances énergétiques bâtiments

Plus en détail

SECURITE ET ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) GUIDE A L'USAGE DES MAIRES

SECURITE ET ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) GUIDE A L'USAGE DES MAIRES SECURITE ET ACCESSIBILITE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) GUIDE A L'USAGE DES MAIRES Préfecture de la Marne Juin 2011 Alors que la sécurité incendie s impose comme une préoccupation majeure

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE PREFECTURE DU BAS-RHIN

REPUBLIQUE FRANCAISE PREFECTURE DU BAS-RHIN REPUBLIQUE FRANCAISE PREFECTURE DU BAS-RHIN DIRECTION DE LA COORDINATION, DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET FINANCIERES - - - 3 ème Bureau Urbanisme et Environnement --- LE PREFET COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

Crédits d impôt recherche scientifique et développement expérimental

Crédits d impôt recherche scientifique et développement expérimental Crédits d impôt recherche scientifique et développement expérimental Session d information 2001 Note: la Loi sur les impôts a préséance sur ce document qui a été préparé à des fins pédagogiques Objectifs

Plus en détail

Analyse Combinatoire

Analyse Combinatoire Analyse Combinatoire 1) Équipes On dispose d un groupe de cinq personnes. a) Combien d équipes de trois personnes peut-on former? b) Combien d équipes avec un chef, un sous-chef et un adjoint? c) Combien

Plus en détail

Guide. Les commissions de sécurité dans les établissements recevant du public. Vous êtes Maire, Maître d ouvrage ou Exploitant, Quel est votre rôle?

Guide. Les commissions de sécurité dans les établissements recevant du public. Vous êtes Maire, Maître d ouvrage ou Exploitant, Quel est votre rôle? préfet de l ain Guide Les commissions de sécurité dans les établissements recevant du public Vous êtes Maire, Maître d ouvrage ou Exploitant, Quel est votre rôle? Sommaire Définition et objectifs de la

Plus en détail

Projet de règlement modifiant le Règlement sur la protection et la réhabilitation des terrains 28 novembre 2011

Projet de règlement modifiant le Règlement sur la protection et la réhabilitation des terrains 28 novembre 2011 Direction de l analyse et des instruments économiques AVIS ÉCONOMIQUE Projet de règlement modifiant le Règlement sur la protection et la réhabilitation des terrains 28 novembre 2011 Règles sur l allégement

Plus en détail

CF = Produits avec effets monétaires Charges avec effets monétaires. (Méthode directe)

CF = Produits avec effets monétaires Charges avec effets monétaires. (Méthode directe) Le cash flow 1) Le cash flow brut Le cash flow (Cash Flow Brut, CF ou CFB) est un concept d origine américaine visant à mesurer la capacité d une entreprise à sécréter des fonds (de la monnaie) à partir

Plus en détail

Tarif des primes 2015

Tarif des primes 2015 Tarif des primes 2015 Présentation des tarifs les plus utilisés pour l assurance obligatoire contre les accidents professionnels et non professionnels Le modèle Suva Les quatre piliers de la Suva La Suva

Plus en détail

CRÉATION d une ASSOCIATION

CRÉATION d une ASSOCIATION cerfa N CRÉATION d une ASSOCIATION DÉCLARATION PRÉALABLE Loi du 1 er juillet 1901, article 5 Décret du 16 août 1901, articles 1 à 7 Ce formulaire vous permet de déclarer les informations nécessaires à

Plus en détail

Liste des fournitures CAP ADS 1 ère année

Liste des fournitures CAP ADS 1 ère année CAP ADS 1 ère année Sécurité Incendie 1 grand cahier A4 Grands carreaux et Malveillance 1 stylo 4 couleurs (vert, rouge, bleu, noir) Français 1 grand cahier grands carreaux 192 pages 24x32 Histoire- 1

Plus en détail

RÈGLEMENT COMMUNAL D AIDE SOCIALE FACULTATIVE

RÈGLEMENT COMMUNAL D AIDE SOCIALE FACULTATIVE RÈGLEMENT COMMUNAL D AIDE SOCIALE FACULTATIVE C.C.A.S de la Ville de Tours Direction de l Insertion et de la Solidarité Tél : 02.18.96.11.15 Mail : contact@ccas-tours.fr Conseil d Administration du 18

Plus en détail

Résolution I. Résolution concernant les statistiques des revenus et des dépenses des ménages. Objectifs et utilisations

Résolution I. Résolution concernant les statistiques des revenus et des dépenses des ménages. Objectifs et utilisations Résolution I Résolution concernant les statistiques des revenus et des dépenses des ménages La dix-septième Conférence internationale des statisticiens du travail, Reconnaissant qu il est nécessaire de

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final Il y a un astérisque quand des renseignements sensibles ont été enlevés aux termes de la Loi sur l'accès à l'information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels. BUREAU DU CONSEIL

Plus en détail

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie DDASS des Bouches-du-Rhône Modalités de l évaluation envoi aux équipes d un questionnaire d évaluation spécifique entretiens menés avec tout ou

Plus en détail

À SOUS-LOUER / FOR SUB-LEASE

À SOUS-LOUER / FOR SUB-LEASE Secteur achalandé High traffic area À SOUS-LOUER / FOR SUB-LEASE Superficie brute de bureaux (pi²) / Gross office area (ft²) 2275 Taux de sous-location net ($/pi²) Net sub-rental rate ($/ft²) 15,50 $ Frais

Plus en détail

Financement des travaux de rénovation thermique par les ménages modestes

Financement des travaux de rénovation thermique par les ménages modestes MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DU LOGEMENT ET DE L EGALITE DES TERRITOIRES CONSEIL GENERAL DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Rapport n 009394-01 Rapport sur le : Financement

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION AU CONCOURS DE SOUS-OFFICIER DE GENDARMERIE

DEMANDE D INSCRIPTION AU CONCOURS DE SOUS-OFFICIER DE GENDARMERIE DEMANDE D INSCRIPTION AU CONCOURS DE SOUS-OFFICIER DE GENDARMERIE Page 1/10 3 ème concours (voie professionnelle) Nota : Avant de renseigner les rubriques qui suivent, prenez connaissance des modalités

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT SITUATION GÉOGRAPHIQUE REJOINDRE ELANCOURT : EN VOITURE : Accès direct à l A12 depuis la N12 Autoroute A13 A 30 min de Paris A 55 min de Chartres A 10

Plus en détail

Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans

Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans Rapport Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Janvier 2014 Document 214011 This document is available

Plus en détail

Rapatriement d emplois en fabrication et assemblage électronique

Rapatriement d emplois en fabrication et assemblage électronique Rapatriement d emplois en fabrication et assemblage électronique 27 mars 2015 Table des matières 1. Contexte et objectif du mandat... 2 2. Tendance internationale en électroniques... 3 3. Facteurs favorisant

Plus en détail

DEMANDE D'INSCRIPTION SECONDAIRE AU TABLEAU DE L'ORDRE

DEMANDE D'INSCRIPTION SECONDAIRE AU TABLEAU DE L'ORDRE Réservé au Conseil régional Code du dossier : Date de la demande : Inscription : session du (dossier complet) DEMANDE D'INSCRIPTION SECONDAIRE AU TABLEAU DE L'ORDRE QUESTIONNAIRE PERSONNE MORALE A retourner

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 ARRÊTÉ N 1733/DEF/SGA/DMPA/SDIE/BENV portant approbation du plan de prévention

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

Chapitre 6 : Consolidation par paliers et consolidation directe

Chapitre 6 : Consolidation par paliers et consolidation directe Chapitre 6 : Consolidation par paliers et consolidation directe I Principe général II- Consolidation par paliers III - Consolidation directe Cas de synthèse 1 Case de synthèse 2 I. Principe général Les

Plus en détail

Conseil général de la Sarthe Archives départementales

Conseil général de la Sarthe Archives départementales Conseil général de la Sarthe Archives départementales Répertoire numérique de la sous-série 1 R Préparation militaire et recrutement de l armée par Laurence Benoist Le Mans 2001 Bibliographie Les cotes

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 24 du 31 mai 2013. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 24 du 31 mai 2013. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 24 du 31 mai 2013 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte n 3 CIRCULAIRE N 6200/DEF/CAB/SDBC/DECO/B relative x conditions de proposition pour

Plus en détail

COMMISSIONS de SÉCURITÉ

COMMISSIONS de SÉCURITÉ PRÉFET DU GARD CABINET DU PRÉFET SERVICE INTERMINISTÉRIEL DE DÉFENSE ET DE PROTECTION CIVILE COMMISSIONS de SÉCURITÉ Incendie / panique Accessibilité GUIDE PRATIQUE à l'usage des ÉLUS 2011 PRÉFET DU GARD

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 174 18 septembre 2007. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 174 18 septembre 2007. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3303 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 174 18 septembre 2007 S o m m a i r e Loi du 24 août 2007 conférant

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. REFERENCES N dossier : 00001072 N client : 00043 Date : 08/12/2010 (Valable 6 mois)

Plus en détail

Quatrième partie IV. La documentation

Quatrième partie IV. La documentation Quatrième partie IV Les différents types de Constat Il n y a pas de logiciel de qualité sans une documentation de qualité est un outil de communication Les paroles s envolent, les écrits restent Exemple

Plus en détail

ACQUISITIONS EN CHINE : ACHAT D ACTIFS OU PRISE DE PARTICIPATION?

ACQUISITIONS EN CHINE : ACHAT D ACTIFS OU PRISE DE PARTICIPATION? Le marché chinois des fusions-acquisitions offre chaque année davantage d opportunités aux investisseurs étrangers: en 2010, le montant de transactions impliquant des entreprises étrangères s élevait à

Plus en détail

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1).

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1). Points de Points de Que faire de ma vieille télé? De mon sèche-cheveux cassé? De mon MP3 sans intérêt? Démodés ou hors d usage, électriques et électroniques peuvent être réutilisés ou recyclés à condition

Plus en détail

Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d incendie et de secours. Page 1

Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d incendie et de secours. Page 1 SÉCURITÉ ET ACCESSIBILITÉ Dans les Etablissements Recevant du Public Guide pratique à l usage des maires Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d

Plus en détail

Une introduction aux codes correcteurs quantiques

Une introduction aux codes correcteurs quantiques Une introduction aux codes correcteurs quantiques Jean-Pierre Tillich INRIA Rocquencourt, équipe-projet SECRET 20 mars 2008 1/38 De quoi est-il question ici? Code quantique : il est possible de corriger

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES MOBILITE REDUITE I - ACCEDER - CHEMINER II - UTILISER LES EQUIPEMENTS III - SALLE DE REUNION, AMPHITHEATRE, ESPACE SOCIAL DE RESTAURATION. IV - INSTALLATIONS

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 49 du 3 octobre 2014. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 15

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 49 du 3 octobre 2014. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 15 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 49 du 3 octobre 2014 PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 15 INSTRUCTION N 1988/DEF/EMA/CPI portant organisation et fonctionnement du

Plus en détail

recueil des actes administratifs

recueil des actes administratifs 1 PREFECTURE DE LA CORREZE recueil des actes administratifs recueil spécial n 2008-08 du 7 avril 2008 Ce recueil ne comporte que des extraits d'arrêtés. Les arrêtés originaux peuvent être consultés dans

Plus en détail