Classe de 6 (2 nd ou 3 ème trimestre)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Classe de 6 (2 nd ou 3 ème trimestre)"

Transcription

1 Classe de 6 (2 nd ou 3 ème trimestre) Objectifs Appréhender les transformations de son corps Connaître sa valeur et celle des autres Comprendre l intérêt d exprimer ses émotions dans le cadre d une relation respectueuse Contenu Grandir, c est quoi? Aborder les transformations anatomiques : croissance, poils, poitrine, fesses, Aborder les transformations biologiques : règles, 1 ère éjaculation, désir, Sport et corps (EPS) Respecter l intimité dans les vestiaires Respecter son corps dans les jeux de contacts : règles de jeu, moyens de protection, Qualité / compétence Renforcer son estime et sa confiance en soi Identifier les similitudes et les différences pour en faire une force Relation à soi et relation à l autre Exprimer les émotions et les sentiments à l égard des différentes manifestations de sa croissance sexuelle Echanger sur les perceptions et le vécu des relations garçons/filles (CPE, professeur principal) Aborder la gestion des conflits Comprendre l impact des discours et des images sur son rapport à sa sexualité et à celles des autres Internet et droit à l image Rapport à soi, à la famille, aux règles, aux interdits Identifier les différentes sphères de la relation (intime, publique, privée) Prendre conscience des responsabilités personnelles qu imposent les capacités d un corps qui change Travailler sur l image par rapport à la sexualité Définir les abus et les violences sexuelles, ainsi que leurs sanctions

2 Classe de 5 (2 nd ou 3 ème trimestre) De janvier à juin Objectifs Appréhender les transformations de son corps Conforter et/ou développer une estime de soi et une image de soi positivées Questionner les représentations de la relation amoureuse Contenu Grandir, c est quoi? Aborder les transformations anatomiques : croissance, poils, poitrine, fesses, Aborder les transformations biologiques : règles, 1 ère éjaculation, désir, Il est conseillé d aborder la puberté filles-garçons en groupe séparé avec restitution en classe entière. 1 ers émois amoureux Définir ce sentiment ainsi que ses manifestations («c est quoi être amoureux?») Réfléchir à l impact de ce sentiment dans sa relation à l autre : attitude et sexualité Définir la notion de plaisir associée à la relation sentimentale et physique : plaisir de la vie, plaisirs relationnels de tous les âges et plaisirs amoureux Image de soi, estime de soi Réfléchir à l appréciation et l impact de l image que l on renvoie ou que l on se donne (travail sur le look, la tenue) Conforter et/ou développer un sens critique sur la beauté, la mode S accepter, s affirmer : savoir exprimer son opinion, exister en tant qu individu dans un groupe, savoir dire non Se constituer des références culturelles Devenir un citoyen responsable en termes de sexualité Lois et culture (professeur d Histoire?) Définir les notions de valeurs et de normes sociales : ouverture au monde et aux autres pays Réfléchir sur les similitudes et les différences avec d autres sociétés sur les rapports sexuels et sexués : rôle et stéréotypes sexuels, rapport au corps et à la relation (excision, virginité, ) Responsabilisation Rappeler les cadres d utilisation de l image et d Internet Prendre conscience des responsabilités qu impose un corps sexué capable de procréer Internet et droit à l image

3 Classe de 4 (intervention après le professeur d EPS et le programme officiel) Objectifs Contenu Comprendre le fonctionnement de la reproduction S attacher à concilier relation amoureuse / sexuelle Rappeler la loi concernant la sexualité des sexuelle et respect de soi / des autres adolescents En lien avec les enseignements (professeur de SVT) Sentiment amoureux Lois Reproduction sexuée et transmission de la vie Redéfinir ce sentiment ainsi que ses Définir la notion de majorité sexuelle Rappeler les notions de puberté, de manifestations Connaître les droits des mineurs par rapport à transformations anatomiques et biologiques aborder la relation amoureuse et les premières la contraception, l IVG et les IST Définir et échanger autour de la notion de fois Echanger autour de cette responsabilité et des rapport sexuel Réfléchir à l impact de ce sentiment dans sa prises de risques Echanger autour des notions de grossesse et relation à l autre : attitude et sexualité Rappeler les cadres d utilisation de l image et de contraception Redéfinir la notion de plaisir associée à la d Internet relation sentimentale et physique Sexualité(s) Discuter autour des différentes sexualités et pratiques sexuelles qu elles soient considérées dans la normalité ou pas Echanger autour des doutes sur ses orientations sexuelles : attirance, désir, (aborder les questions difficiles) Soutien, écoute Lister les lieux et les personnes ressources

4 Classe de 3 Objectifs Contenu S affranchir de l influence médiatique sur la perception de nous-mêmes Aborder les implications éthiques de certains progrès scientifiques et la responsabilité face à l Homme En lien avec les enseignements (SVT) Risque infectieux et protection de l organisme Aborder les infections sexuellement transmissibles, leurs modes de contamination et leurs moyens de protection Transmission de la vie et responsabilisation Aborder les modes de contraception pour l homme et la femme Echanger autour du choix, des difficultés d avoir un enfant (PMA) et des possibilités d arrêter une grossesse Relation à soi et relation à l autre Aborder la relation amoureuse Aborder les stéréotypes, le genre Mettre en évidence les stratégies de manipulation des médias par rapport à la beauté, à la normalité des relations amoureuses (magazines, vidéo, radio comme Sky Rock) Identifier les ressentis perçus face à ces images et les comportements qui peuvent en découler Sens critique Etudier comment le regard et le discours des autres peuvent agir sur l estime de soi Conforter et/ou développer son sens critique (travail avec les professeurs de français sur l argumentation : «Une vie» de Maupassant) Rappeler la loi concernant la sexualité des adolescents Lois Rappeler les droits et devoirs des mineurs en termes de sexualité et de prises de risques (IVG, contraception, pilule du lendemain) Lister les lieux et les personnes ressources Rappeler les cadres d utilisation de l image et d Internet (happy slapping)

5 Classe de 2 Objectifs Refaire le point sur l ensemble des messages abordés depuis le collège Refaire le point sur l ensemble des messages abordés depuis le collège Refaire le point sur l ensemble des messages abordés depuis le collège Contenu Faire un rappel global général : Anatomie et physiologie Contraception, IVG IST : signes d appel à développer pour chaque IST Estime de soi : confiance, respect dans une relation de couple Déni de grossesse Orientation sexuelle et pratiques sexuelles (notion de consentement) Expression des émotions et des sentiments, les valeurs (fidélité, virginité, ) Lois Rappeler les droits et devoirs des mineurs en termes de sexualité et de prises de risques (majorité sexuelle, IVG, contraception, pilule du lendemain) Lister les lieux et les personnes ressources Rappeler les cadres d utilisation de l image et d Internet (happy slapping)

6 CYCLE 3 CM2 Objectifs Contenu Etre capable de parler de soi, d analyser les émotions et d exprimer ses émotions Comprendre et découvrir le fonctionnement du corps humain En lien avec les enseignements Reproduction de l homme et éducation à la sexualité Connaître le nom des différentes parties des organes génitaux (lexique corporel «leçon de vocabulaire») Mieux se connaître et découvrir l autre Hygiène et santé Comprendre l intérêt de prendre soin de soi (santé) Savoir prendre soin de soi (toilette intime, hygiène des organes sexuels) Estime de soi S apprécier et s affirmer Identifier les ressemblances et les différences pour en faire une force Relation à soi et relation à l autre Percevoir et identifier les émotions : joie, peur, tristesse, colère, amour Comprendre l impact des émotions sur son comportement et vis-à-vis des autres (abord de la relation amoureuse «c est quoi pour vous être amoureux?») Etre capable de parler de soi, d analyser les émotions et d exprimer ses émotions Identifier les différentes sphères de la relation (l intime, le public, le privé) Connaître et prévenir la réalité du ou des violences ou exploitations sexuelles Soulever une méfiance par rapport à l utilisation des nouvelles technologies d information et de communication NTIC En lien avec les enseignements Connaissance des risques liés à l usage des NTIC Apprécier la différence entre virtuel et réel Apprécier les bienfaits et les effets délétères de ces techniques (danger des jeux vidéo) Connaître et prévenir la réalité du ou des violences ou exploitations sexuelles Respect de l intégrité des personnes Connaître les règles et les contraintes de la vie collective Renforcer la notion de respect de soi et des autres, notamment dans le cadre des relations garçons/filles (respect des opinions, des différences physiques) Connaître le rôle protecteur de la loi : devoir de respect mutuel (rôle de l adulte, droit à la protection et droit à l image) Savoir chercher de l aide (prévention des abus sexuels)

5. Éducation sexuelle et prévention SIDA : Introduction

5. Éducation sexuelle et prévention SIDA : Introduction 5. Éducation sexuelle et prévention SIDA : Introduction La sexualité ne se limite pas à l activité sexuelle : Elle engage, surtout à l adolescence, la personne tout entière, le corps, l affectivité, les

Plus en détail

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Objectifs «santé des jeunes : 15 25 ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Le programme santé des jeunes du Conseil Régional vise à réduire les inégalités sociales d accès à la prévention et aux soins. Il comprend

Plus en détail

La sexualité et nous

La sexualité et nous La sexualité et nous Description: Cette bande dessinée permet d aborder une série de thèmes liés à la vie affective et sexuelle des jeunes 13-18 ans. Type de support : Bande dessinée / exposition Age du

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire À l agenda d une école promotrice de réussite, de santé et de bien-être : favoriser des relations harmonieuses et égalitaires Marie-Claude Roberge, INSPQ JASP : La violence dans les relations intimes à

Plus en détail

Identités et relations

Identités et relations Identités et relations Qui suis-je? Qui sommes-nous? L élève explore l identité, les valeurs et les croyances, la santé personnelle, physique, mentale, sociale et spirituelle. Il étudie la valeur du «moi».

Plus en détail

«Comment aborder la sexualité?» Expérience des ateliers collectifs estime de soi, VIH, vie affective et sexuelle

«Comment aborder la sexualité?» Expérience des ateliers collectifs estime de soi, VIH, vie affective et sexuelle «Comment aborder la sexualité?» Expérience des ateliers collectifs estime de soi, VIH, vie affective et sexuelle David Friboulet Institut Alfred Fournier Journée Santé Sexuelle du 16 mai 2013 COREVIH Ile

Plus en détail

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers.

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. STAGE MANAGER LEADER AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. Pré-requis : Ressentir le besoin de faire un travail sur soi pour

Plus en détail

CAS / DAS Santé Sexuelle Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE

CAS / DAS Santé Sexuelle Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE CAS / DAS Santé Sexuelle 2015-2017 Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE Dates 12 novembre 2015 Horaire Intitulé du cours La sexualité comme une forme de relation à soi et aux autres Introduction du

Plus en détail

Politique relative à la vie affective, amoureuse et sexuelle de l usager

Politique relative à la vie affective, amoureuse et sexuelle de l usager Politique relative à la vie affective, amoureuse et La direction des services professionnels, de la recherche et de la programmation est responsable de la conception, de la rédaction, de la mise en place,

Plus en détail

Les compétences psychosociales dans le Plan d études romand (PER)

Les compétences psychosociales dans le Plan d études romand (PER) Les compétences psychosociales dans le Plan d études romand (PER) Béatrice Rogéré Pignolet Collaboratrice scientifique en charge des dossiers EDD à la CIIP Domaines Fondements et structure du PER (2010)

Plus en détail

Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes

Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes Objectif général : Le parcours dans son ensemble vise à favoriser une

Plus en détail

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques ESTIME DE SOI L école n est pas une nécessité naturelle pour l enfant mais il y trouve une aide et une compréhension du monde qui l entoure et des réponses aux questions qui naissent en lui. Cependant

Plus en détail

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR»

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR» Collège JEAN MOULIN 52, rue JM Savigny 69400 Villefranche/Saône Type d emploi : Professeur d anglais Liaison collège lycée, enseignements par groupes de compétences, programmes personnalisés de réussite

Plus en détail

Sexualité et santé sexuelle des consultants en CDAG-CIDDIST: un retour d'expérience

Sexualité et santé sexuelle des consultants en CDAG-CIDDIST: un retour d'expérience Sexualité et santé sexuelle des consultants en CDAG-CIDDIST: un retour d'expérience Frédéric Merson, psychologue Emilie Dubots, interne en santé publique et médecine sociale Dispensaire Emile Roux CEGIDD63

Plus en détail

Place de la sage-femme dans la santé génésique : regard de sages-femmes à partir de leurs expériences en CPEF CIVG

Place de la sage-femme dans la santé génésique : regard de sages-femmes à partir de leurs expériences en CPEF CIVG Place de la sage-femme dans la santé génésique : regard de sages-femmes à partir de leurs expériences en CPEF CIVG Françoise Baron Sage-femme et CCF au CPEF CIVG de Vannes Auray (56) Marjorie AGEN Sage-femme

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLE ASSOCIATION FRANCE ALZHEIMER 49

CHARTE DU BENEVOLE ASSOCIATION FRANCE ALZHEIMER 49 CHARTE DU BENEVOLE Préambule : Tout bénévole intervenant au sein de l association FRANCE ALZHEIMER 49, est invité à prendre connaissance et à signer la présente charte. En complémentarité avec le personnel

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE. Cabinet Youssef ABOUDA

CHARTE D ÉTHIQUE. Cabinet Youssef ABOUDA CHARTE D ÉTHIQUE Cabinet Youssef ABOUDA Janvier 2011 EDITORIAL Cabinet Youssef ABOUDA est un acteur majeur dans son métier de consulting et l audit dans tous les secteurs financiers, industriel et de service.

Plus en détail

La sexualité des femmes âgées: mythe ou réalité?

La sexualité des femmes âgées: mythe ou réalité? Ouvrages de référence Des classiques pas très jeunes, mais toujours aussi pertinents "Santé sexuelle et vieillissement: pour une approche globale de la sexualité des adultes âgés" Badeau, Denise, 1997

Plus en détail

développe les solidarités amour, sexualité centre de planification et d éducation familiale

développe les solidarités  amour, sexualité centre de planification et d éducation familiale développe les solidarités www.gard.fr amour, sexualité centre de planification et d éducation familiale Accueil Informations Parentalité Sexualité Contraception Ecoute Le centre de planification et d éducation

Plus en détail

De l autre côté du miroir In Parcours «Sexe : + ou libre?» (2 e étape).

De l autre côté du miroir In Parcours «Sexe : + ou libre?» (2 e étape). De l autre côté du miroir In Parcours «Sexe : + ou libre?» (2 e étape). Description : Jeu de définitions permettant aux participants de prendre conscience des représentations et croyances liées à la maladie

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION. Partie C Evaluation en milieu professionnel

GRILLE D EVALUATION. Partie C Evaluation en milieu professionnel CENTRE REGIONAL DE FORMATION D AIDES MEDICO-PSYCHOLOGIQUES CREAI Champagne-Ardenne Cité Administrative Tirlet 51036 CHALONS EN CHAMPAGNE CEDEX Tél. 03 26 68 35 71 - Fax 03 26 68 53 85 - E-Mail : creai-ca@orange.fr

Plus en détail

Les rapports des Français avec la famille

Les rapports des Français avec la famille Les rapports des Français avec la famille Octobre 0 Nobody s Unpredictable 0 Ipsos Fiche technique Sondage effectué pour : Échantillon : 009 Français âgés de à ans. Date de terrain Du au octobre 0. Méthode

Plus en détail

Compétences travaillées : CYCLE 2 CYCLE 3 CYCLE 4 Questionner le monde : Sciences et technologie :

Compétences travaillées : CYCLE 2 CYCLE 3 CYCLE 4 Questionner le monde : Sciences et technologie : QUESTIONNER LE MONDE (Questionner le monde du vivant, de la matière et des objets) - cycle 2 / SCIENCES ET TECHNOLOGIE - cycle 3 / PHYSIQUE-CHIMIE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ET TECHNOLOGIE - cycle

Plus en détail

PROJET «TOP DEPART» Une semaine de coaching professionnel intensif pour se lancer. Projet TOP DEPART INFREP Drôme /5.

PROJET «TOP DEPART» Une semaine de coaching professionnel intensif pour se lancer. Projet TOP DEPART INFREP Drôme /5. PROJET «TOP DEPART» Une semaine de coaching professionnel intensif pour se lancer 2016 Projet TOP DEPART INFREP Drôme 2016 1/5 www.infrep.org 1/ Contexte «En ou hors périodes de crises, le taux d emploi

Plus en détail

Démarche volontaire de dépistage de l infection VIH : guideline de counseling

Démarche volontaire de dépistage de l infection VIH : guideline de counseling Démarche volontaire de dépistage de l infection VIH : guideline de counseling C. Tourette-Turgis, M. Rébillon Strasbourg, décembre 2001 COMMENT DIRE - 2001 1 Préalable Faciliter l accès au dépistage, accompagner

Plus en détail

Les conseils de bonnes pratiques dispensées aux stagiaires sont extraits des recommandations de l HAS.

Les conseils de bonnes pratiques dispensées aux stagiaires sont extraits des recommandations de l HAS. Objectif Comprendre ce que l on entend par «Culture gérontologique»? Savoir la définir Maîtriser le cadre de l'intervention médico-sociale en gérontologie: légitimité éthique et déontologie Identifier

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL USEP 27 RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP :

COMITE DEPARTEMENTAL USEP 27 RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP : RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP : Rencontre USEP à Croth (27) Respect des règles Éducation du spectateur Valeurs sportives mises en évidence

Plus en détail

La santé sexuelle et reproductive : un enjeu international de santé publique. Prof. Dr Antonio Gerbase

La santé sexuelle et reproductive : un enjeu international de santé publique. Prof. Dr Antonio Gerbase La santé sexuelle et reproductive : un enjeu international de santé publique Prof. Dr Antonio Gerbase Santé sexuelle : définition de l'oms Réunion OMS/EURO sur l Education et Traitement en Sexualité Humane

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Réunion Pédagogique n 2-11 «SVT en SEGPA» 23 novembre 2006 Collège Lassagne. Caluire Nov. 2006 Ch. BEAUVARLET. CPC ASH 1 ENSEMBLE DES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES INTRODUCTION COMMUNE À L ENSEMBLE DES DISCIPLINES

Plus en détail

PRIMAIRE. 3e cycle, 6e année. Planification des activités. Vie affective et amoureuse

PRIMAIRE. 3e cycle, 6e année. Planification des activités. Vie affective et amoureuse DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN FRANÇAIS Vie affective et amoureuse Planification des activités PRIMAIRE 3e cycle,

Plus en détail

1 Sommaire INTRODUCTION p.4 A. CONSTRUIRE UN ÉTAT D ESPRIT D HOMME SÉDUISANT p.6 1. Comment plaire aux femmes? p.6 2. Comment positiver en toute occasion? p.9 3. Les comportements à éviter auprès des femmes

Plus en détail

Evaluation équipe pédagogique en classepresse. Elève

Evaluation équipe pédagogique en classepresse. Elève Classe Presse au collège Le sport dans tous ses états Validation du livret de compétences et de connaissances Nom... prénom... Palier 2, Compétence 1 : La maîtrise de la langue française Evaluation équipe

Plus en détail

Thème 3 : Féminin / Masculin

Thème 3 : Féminin / Masculin Comment devient-on femme ou homme? Comment se caractérisent l'anatomie et le fonctionnement spécifique de chacun des sexes? Comment peut-on prendre en charge de façon responsable sa propre vie sexuelle?

Plus en détail

Avoir confiance en lui

Avoir confiance en lui Avoir confiance en lui Bioviva : à la découverte de Soi et du Monde Chers parents, grands-parents, éducateurs et enseignants, Vous souhaitez aider votre enfant à bien grandir et s accomplir. Nombreux sont

Plus en détail

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE

CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE CHARTE DES DROITS ET LIBERTES DE LA PERSONNE AGEE Charte Préambule : La vieillesse est une étape de l'existence pendant laquelle chacun poursuit son accomplissement. Cette Charte a pour objectif d'affirmer

Plus en détail

CONCILIER FAMILLE-ÉTUDES-TRAVAIL EN ESTRIE

CONCILIER FAMILLE-ÉTUDES-TRAVAIL EN ESTRIE Les temps en question PRÉSENTÉE PAR : Sandy Torres, agente de recherche, ConcertAction femmes Estrie 27 septembre 2012 au colloque de l'aruc-gats «Temps prescrits, temps institutionnalisés et temps perçus

Plus en détail

Projets et Formations

Projets et Formations Accompagnement de fin de vie Prise en charge non médicamenteuse De la douleur Projets et Formations Spécialiste Santé Projets & Formations Propose des formations concrètes, parfaitement adaptées au contexte

Plus en détail

Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit

Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit 1 - Comment devenir crédible aux yeux de l élève, des élèves, de l enfant/adolescent? 2 - Comment développer chez l enfant /

Plus en détail

Contenus de la séquence d accompagnement pédagogique

Contenus de la séquence d accompagnement pédagogique NOM DE L ORGANISME : IGL Intitulé de la formation : S occuper d enfants en situation de handicap Réf. MIEH Equipe pédagogique : Educatrice spécialisée et psychomotricienne exerçant à domicile auprès d

Plus en détail

Projets et Formations

Projets et Formations LE TRAVAIL DE NUIT EN INSTITUTION Projets et Formations Spécialiste Santé 1 Objectif Permettre aux personnels travaillant de nuit de mieux se situer dans l institution, au sein de l équipe soignante et

Plus en détail

Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution et soins des enfants et des adolescents Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements. La spécificité de la

Plus en détail

Etre une femme déficiente intellectuelle et désirer avoir un enfant

Etre une femme déficiente intellectuelle et désirer avoir un enfant 1 Etre une femme déficiente intellectuelle et désirer avoir un enfant Le Contexte La procréation et la parentalité des femmes handicapées mentales est encore à l heure actuelle un sujet tabou. Cependant,

Plus en détail

Formations nd semestre

Formations nd semestre Formations - 2016-2 nd semestre Les formations de l A.N.P.A.A. Nord Pas-de-Calais en quelques mots Dans le champ de l alcoologie et de l addictologie, l A.N.P.A.A. Nord/Pas-de-Calais développe une politique

Plus en détail

Les jeunes et l information sur le VIH / Sida Vague 5

Les jeunes et l information sur le VIH / Sida Vague 5 Les jeunes et l information sur le VIH / Sida Vague 5 Sondage Ifop pour Sidaction et Elus Locaux contre le Sida Contact Ifop : Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint de l Ifop Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE?

QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Maternelle de Longueville Impasse des grands jardins 77650 Longueville QUE FAIT MON ENFANT A L ECOLE? Nom et prénom de l enfant : Date de naissance : Ce livret a pour but de vous aider à suivre l évolution

Plus en détail

La sophrologie pour les enfants : La Sophro-pédagogie

La sophrologie pour les enfants : La Sophro-pédagogie La sophrologie pour les enfants : La Sophro-pédagogie Dans notre monde actuel, il est essentiel de savoir s arrêter pour «aller à l intérieur», respirer, ressentir, ne rien attendre, juste laisser venir

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

Les garçon et les hommes victimes: parlons-en! Libérez les mots Forum Agressions Sexuelles 1 er octobre 2008

Les garçon et les hommes victimes: parlons-en! Libérez les mots Forum Agressions Sexuelles 1 er octobre 2008 Les garçon et les hommes victimes: parlons-en! Libérez les mots Forum Agressions Sexuelles 1 er octobre 2008 Présent senté par Sexologue Clinicien M.A & Directeur du Les garçon et les hommes victimes:

Plus en détail

Séquence d apprentissage : La Reproduction Humaine

Séquence d apprentissage : La Reproduction Humaine Objectifs de la séquence : Séance Date Notions abordées - Objectifs Prep 1 17/01 2 24/01 3 31/01 4 14/01 Prise de représentations Obj : donner ses représentations sur la reproduction humaine - Prise de

Plus en détail

PARLER D INTIMITE A L OMBRE

PARLER D INTIMITE A L OMBRE PARLER D INTIMITE A L OMBRE ATELIER DE SANTE SEXUELLE EN MILIEU CARCERAL À la prison de La Tuilière, Lonay, VAUD KARIN BOVON ET ERIC SANDMEIER CONSEILLERE ET CONSEILLER EN SANTE SEXUELLE PROFA JEUDI 21

Plus en détail

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE (cycle 3) DOMAINE A : La sensibilité : soi et les autres.

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE (cycle 3) DOMAINE A : La sensibilité : soi et les autres. ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE (cycle 3) Surligner les objets d'enseignements étudiés à chaque niveau, et compléter les pratiques qui y sont associées. DOMAINE A : La sensibilité : soi et les autres. A.

Plus en détail

Cours no 12. La bureaucratie et la technocratie: L impact et l influence de ces modes de gestion dans l administration publique

Cours no 12. La bureaucratie et la technocratie: L impact et l influence de ces modes de gestion dans l administration publique Cours no 12 La bureaucratie et la technocratie: L impact et l influence de ces modes de gestion dans l administration publique Plan du cours Bureaucratie et technocratie : Définition Similitudes et différences

Plus en détail

des risques Renforcer la connaissance mutuelle des acteurs et favoriser leur mise en réseau. JOUR 2

des risques Renforcer la connaissance mutuelle des acteurs et favoriser leur mise en réseau. JOUR 2 GENRE & SANTE SEXUELLE UN PROGRAMME POUR AGIR Module de base Favoriser une approche positive de la sexualité qui s inscrit dans les droits humains et la prise en compte des rapports de genre. Les outils

Plus en détail

De 0 à 3 ans, de la naissance à l entrée en maternelle

De 0 à 3 ans, de la naissance à l entrée en maternelle 1 De 0 à 3 ans, de la naissance à l entrée en maternelle Les troubles du sommeil Les limites Coucher trop tard, journée difficile... changez de rythme! A chacun son lit dès qu on est petit A chacun son

Plus en détail

«Sortir Ensemble Et Se Respecter»

«Sortir Ensemble Et Se Respecter» «Sortir Ensemble Et Se Respecter» Programme de prévention des violences et promotion des compétences positives dans les relations amoureuses entre jeunes R. Minore, dipl. psych, chargée de recherche, Fondation

Plus en détail

Les outils pédagogiques exportables d Epidaure, pôle prévention de l ICM

Les outils pédagogiques exportables d Epidaure, pôle prévention de l ICM Les outils pédagogiques exportables d Epidaure, pôle prévention de l ICM Epidaure Pôle prévention de l ICM Parc Euromédecine - Rue des Apothicaires 34298 Montpellier cedex 5 epidaure@icm.unicancer.fr Epidaure,

Plus en détail

Journée du RESCLIN. Reims, le 06 mai Docteur Elisabeth QUIGNARD

Journée du RESCLIN. Reims, le 06 mai Docteur Elisabeth QUIGNARD Journée du RESCLIN Reims, le 06 mai 2010 Docteur Elisabeth QUIGNARD Qu est-ce que la bientraitance? La bientraitance passe par le respect de la dignité humaine, c est-à-dire de la qualité d être humain

Plus en détail

Perfectionnement en langue et communication

Perfectionnement en langue et communication UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Perfectionnement en langue et communication Approfondir vos compétences en français Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE DANS L ECOLE

UN GYNECOLOGUE DANS L ECOLE 2014 UN GYNECOLOGUE DANS L ECOLE FRANCE Membre Fondateur du FSF CNGOF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues. Outre la pilule,

Plus en détail

Présentation du groupe papa S intéresser aux pères exerçant la violence

Présentation du groupe papa S intéresser aux pères exerçant la violence Présentation du groupe papa S intéresser aux pères exerçant la violence Valérie Meunier, directrice Steeve Kiolet, intervenant communautaire 2 e Journée québécoise pour la santé et le bienêtre des hommes

Plus en détail

Unplugged, un programme de prévention efficace : son application dans le Nord des Hauts-de-Seine

Unplugged, un programme de prévention efficace : son application dans le Nord des Hauts-de-Seine Unplugged, un programme de prévention efficace : son application dans le Nord des Hauts-de-Seine Laëtitia Usubelli CSAPA Victor Segalen laetitia.usubelli@victor-segalen.fr Découvrir Unplugged L équipe

Plus en détail

ANPAA 36. Ma Santé en Jeu(x)

ANPAA 36. Ma Santé en Jeu(x) ANPAA 36 Titre de l action : Ma Santé en Jeu(x) Auteurs : Monsieur Hervé STIPETIC, Directeur de l ANPAA 36 Mademoiselle Gaëlle RICHARD, Chargée de Prévention à l ANPAA 36 Résumé : L'évocation de la santé,

Plus en détail

La Mesure administrative d Accompagnement en Économie Sociale et Familiale

La Mesure administrative d Accompagnement en Économie Sociale et Familiale Service Accompagnement Social et Budgétaire La Mesure administrative d Accompagnement en Économie Sociale et Familiale une action de prévention indispensable SOMMAIRE p.2 p.3 p.4 Présentation Objectif

Plus en détail

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans Vous désirez devenir RSG? Vous êtes déjà RSG et souhaitez approfondir vos connaissances? Pas de souci, Kinésynchro se fera un plaisir de répondre à vos attentes en vous offrant le programme de base de

Plus en détail

EDUCATION A LA SANTE AU CYCLE 2

EDUCATION A LA SANTE AU CYCLE 2 EDUCATION A LA SANTE AU CYCLE 2 Référence aux programmes : Acquérir des compétences et connaissances pour mieux connaître son corps, le respecter et le garder en bonne santé «RELAXATION SENSORIELLE, LUDIQUE

Plus en détail

SAVOIRS-ASSOCIES. A la fin de la séquence vous serez capable de :

SAVOIRS-ASSOCIES. A la fin de la séquence vous serez capable de : Mise en relation de la situation professionnelle avec les indicateurs d évaluation du référentiel : PSE SAVOIRS-ASSOCIES A la fin de la séquence vous serez capable de : Identifier les différentes IST Déterminer

Plus en détail

«Compétences vente» Séminaire «Augmenter son impact commercial»

«Compétences vente» Séminaire «Augmenter son impact commercial» «Compétences vente» Séminaire «Augmenter son impact commercial» Pour qui? Pour quoi? Objectifs Avec certains de vos interlocuteurs, le courant passe bien ; vous avez en revanche plus de difficultés avec

Plus en détail

ard d an t Standards établis par l Office des

ard d an t Standards établis par l Office des Standards établis par l Office des mineurs du canton de Berne concernant l accueil et l encadrement des enfants hors de leur foyer Standards Office des mineurs Table des matières 1 Vision:... 3 1.1 Phase

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT RH WEBINAIRES ET FORMATIONS

ACCOMPAGNEMENT RH WEBINAIRES ET FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT RH WEBINAIRES ET FORMATIONS 2016 CALENDRIER 21 juillet WEBINAIRE La construction de l équipe et l articulation des fonctions Définir la façon dont le travail est découpé et coordonné 14

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS page 11 4 LES ÂGES DE LA VIE HUMAINE

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS page 11 4 LES ÂGES DE LA VIE HUMAINE 4 LES ÂGES DE LA VIE HUMAINE SOMMAIRE AVANT-PROPOS page 11 1. LA BIOGRAPHIE, CHEMIN D HUMANISATION page 12 Réussir sa vie, 12 / La responsabilité de sa biographie, 14 / Le concept de Moi, 15 / Un journal

Plus en détail

Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste

Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste Les adhérents de l AFDN s'engagent à respecter cette Charte de déontologie pour promouvoir la santé par l Alimentation et la Nutrition dans l intérêt

Plus en détail

Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace

Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace Cours du 12 novembre 2012 Philippe BARAN «N oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu

Plus en détail

Les Ateliers. Well'Com. Les Ateliers. Well Com. Zhaïra Bennani FB: WellComCoaching

Les Ateliers. Well'Com. Les Ateliers. Well Com. Zhaïra Bennani FB: WellComCoaching Les Ateliers Well'Com Zhaïra Bennani wellcomcoaching@gmail.com +216 50 94 24 72 +216 29 94 24 72 FB: WellCom Les Ateliers Well Com OpenTalks Concilier entre le personnel et le professionnel Les personnes

Plus en détail

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES Advanced Management Program 6 jours La vocation de l «Advanced Management Program» est de développer son potentiel de manager en améliorant la conscience des processus relationnels et des positions adoptées

Plus en détail

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral

FRANÇAIS. Premier cycle. Écriture et instruments de la communication. Compréhension et production de l écrit. Compréhension et production de l oral Compréhension et production de l écrit Compréhension et production de l oral Accès à la littérature Fonctionnement de la langue Approches interlinguistiques Écriture et instruments de la communication

Plus en détail

Éthique et Gestion des Ressources Humaines

Éthique et Gestion des Ressources Humaines Éthique et Gestion des Ressources Humaines Éthique et morale Éthique Ensemble de règles régissant les comportements et les choix pratiques ; ces règles partagées sont fondées sur la distinction entre le

Plus en détail

Programme des interventions d éducation à la sexualité et à la vie affective dans les collèges et lycées

Programme des interventions d éducation à la sexualité et à la vie affective dans les collèges et lycées RISQUES LYCÉE JEUNE COLLÈGE ÉLÈVES AFFECT DIFFÉRENCES RELATIONS PAIRS PRÉVENTION ÉPANOUI TABOU PRÉVENTION SEXUALITÉ ÉDUCATION POPULAIRE SANTÉ Programme des interventions d éducation à la sexualité et à

Plus en détail

COMMUNICATION Découverte des métiers de la communication

COMMUNICATION Découverte des métiers de la communication Découverte des métiers de la communication Acquérir une vision objective sur les métiers de la communication dans une démarche d orientation professionnelle. Programme de la formation en Une 1/2 JOURnée

Plus en détail

Thème 3A Féminin - Masculin

Thème 3A Féminin - Masculin Thème 3A Féminin - Masculin Dans une optique d éducation à la santé et à la responsabilité, il s agit de comprendre les composantes biologiques principales de l état masculin ou féminin, du lien entre

Plus en détail

LE PARCOURS CITOYEN. document de présentation à l intention des collégiens

LE PARCOURS CITOYEN. document de présentation à l intention des collégiens LE PARCOURS CITOYEN document de présentation à l intention des collégiens Le parcours citoyen est une nouvelle dimension éducative du cursus de l élève, qui doit lui permettre de valoriser les apprentissages

Plus en détail

Projet d école OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET EDUCATIFS RETENUS POUR

Projet d école OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET EDUCATIFS RETENUS POUR Ecole de Sarceaux Projet d école OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET EDUCATIFS RETENUS POUR 2010-2013 Besoin identifié 1 : Améliorer la cohérence des apprentissages au sein de l école et mettre du lien entre les

Plus en détail

Description des cours : Éducation à la petite enfance 0-6 ans (AEC) L éducateur et sa profession. Numéro de cours : 322-E04-NF Session : 1

Description des cours : Éducation à la petite enfance 0-6 ans (AEC) L éducateur et sa profession. Numéro de cours : 322-E04-NF Session : 1 L éducateur et sa profession Numéro de cours : 322-E01-NF Session : 1 Ce cours permet de découvrir et de distinguer les différentes réalités de la profession d éducatrice ou éducateur, les types de services

Plus en détail

puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! JOURNAL DE L ÉLÈVE Mon corps en changement RENCONTRE 1

puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! JOURNAL DE L ÉLÈVE Mon corps en changement RENCONTRE 1 La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! RENCONTRE 1 Mon corps en changement JOURNAL DE L ÉLÈVE Règles de fonctionnement en classe Je lève la main pour parler. J utilise un langage respectueux et je choisis

Plus en détail

Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice

Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice Le plan académique est réalisé à partir du schéma de déploiement indiqué par le Ministère de l Education nationale lors de la

Plus en détail

Tout bénévole accueilli à l association MONTJOIE se voit remettre et signe la présente charte qui définit le cadre de ses relations avec l

Tout bénévole accueilli à l association MONTJOIE se voit remettre et signe la présente charte qui définit le cadre de ses relations avec l CHARTE DU BENEVOLE Tout bénévole accueilli à l association MONTJOIE se voit remettre et signe la présente charte qui définit le cadre de ses relations avec l Association, les salariés permanents et les

Plus en détail

QUALITE Outils de contrôle Culture du feed-back Optimisation continuelle Gestion du personnel

QUALITE Outils de contrôle Culture du feed-back Optimisation continuelle Gestion du personnel QUALITE Outils de contrôle Culture du feed-back Optimisation continuelle Gestion du personnel ENCADREMENT Large palette de programmes Fiabilité et confiance Personnalisation Sentiment de sécurité DYNAMIQUE

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC *

CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC * Septembre 2009 CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC * * Le terme «Vallourec» utilisé dans le présent document comprend Vallourec SA et l ensemble des sociétés dont le capital et/ou les droits de vote sont détenus

Plus en détail

LEADERSHIP ET PERFORMANCE DES INSTITUTIONS PUBLIQUES. Danielle ZENATI

LEADERSHIP ET PERFORMANCE DES INSTITUTIONS PUBLIQUES. Danielle ZENATI LEADERSHIP ET PERFORMANCE DES INSTITUTIONS PUBLIQUES LE LEADERSHIP Un concept Flou? Un nouveau mode de management? Une nouvelle façon de gérer les changements? LEADERSHIP ET MANAGEMENT 1. Contrairement

Plus en détail

Centre d Information et de Consultations en Alcoologie et Toxicomanies C.S.A.P.A Centre de Soins, d Accompagnement et de Prévention en Addictologie

Centre d Information et de Consultations en Alcoologie et Toxicomanies C.S.A.P.A Centre de Soins, d Accompagnement et de Prévention en Addictologie Centre d Information et de Consultations en Alcoologie et Toxicomanies C.S.A.P.A Centre de Soins, d Accompagnement et de Prévention en Addictologie Les Missions du C.S.A.P.A Réduction des risques Prise

Plus en détail

Formation Alternée de Longue Durée FALD Communication

Formation Alternée de Longue Durée FALD Communication Formation Alternée de Longue Durée FALD Communication Module 01 : Les techniques de Base de la communication : Identifier les bases de la communication Développer une écoute active. : 1. Repérer, ce qui

Plus en détail

Bilan des usages pédagogiques de la valise de baladodiffusion Balibom

Bilan des usages pédagogiques de la valise de baladodiffusion Balibom Bilan des usages pédagogiques de la valise de baladodiffusion Balibom Ce bilan a été réalisé { partir de 41 fiches d évaluation concernant le prêt de baladodiffuseurs en collège et lycée. Cet outil touche

Plus en détail

Conseil Municipal d Enfants Commune de NIEVROZ

Conseil Municipal d Enfants Commune de NIEVROZ Doc 5 ind 02 Conseil Municipal d Enfants Commune de NIEVROZ 1) Objectifs du CME (Conseil Municipal d Enfants) : L éducation à la citoyenneté est l objectif principal, les enfants feront l apprentissage

Plus en détail

Conférence de Mony Elkaïm, faite pour le CFTF le Réf:www.systemique.org

Conférence de Mony Elkaïm, faite pour le CFTF le Réf:www.systemique.org Conférence de Mony Elkaïm, faite pour le CFTF le 10.01.2002 Réf:www.systemique.org Résumé réalisé par Niina Mattila niina.mattila@caramail.com Thérapie du Couple : Quand un couple vient consulter un thérapeute,

Plus en détail

L acculturation au monde de l écrit. 1ère animation pédagogique TFL le 1er février 2006 Circonscription de Strasbourg 5

L acculturation au monde de l écrit. 1ère animation pédagogique TFL le 1er février 2006 Circonscription de Strasbourg 5 L acculturation au monde de l écrit 1ère animation pédagogique TFL le 1er février 2006 Circonscription de Strasbourg 5 L acculturation Définition: ACCULTURER [akyltyre]. v. tr. : adapter un individu ou

Plus en détail

GUIDE DU TUTORAT PREAMBULE

GUIDE DU TUTORAT PREAMBULE FEDERATION FRANCAISE DE LA BIJOUTERIE, JOAILLERIE, ORFEVRERIE, DU CADEAU DES DIAMANTS, PIERRES ET PERLES ET ACTIVITES QUI S Y RATTACHENT GUIDE DU TUTORAT PREAMBULE Démarche de mise en place d une charte

Plus en détail

FORMATIONS MANAGERIALES thèmes à la carte

FORMATIONS MANAGERIALES thèmes à la carte FORMATIONS MANAGERIALES thèmes à la carte Selon vos besoins chacun des thèmes ci-après peut être développé dans une formation personnalisée et adaptée à vos besoins. MANAGEMENT DE PROJET Objectifs 1 Initialiser

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL SAINT-VIGOR-LE-GRAND. Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps»

ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL SAINT-VIGOR-LE-GRAND. Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps» ACCUEIL DE LOISIRS COMMUNAL 14400 SAINT-VIGOR-LE-GRAND Projet pédagogique * Thème : L Histoire «Voyage dans le temps» Année 2014 Toute l équipe pédagogique doit avoir dans l esprit de faire passer un bon

Plus en détail

Bases théoriques de la relation d aide

Bases théoriques de la relation d aide Bases théoriques de la relation d aide UE 4.2 S3 Soins relationnels Promotion 2012-2015 mercredi 18 septembre 13 1 1. La relation d aide: origine et développement 2. Définition de la relation d aide 3.

Plus en détail

Demander à la salle de définir le verbe impliquer

Demander à la salle de définir le verbe impliquer Demander à la salle de définir le verbe impliquer Impliquer, c'est établir les conditions de la participation des salariés à la réalisation de l'objectif que se fixe tout créateur d'entreprise : faire

Plus en détail