Classe de 6 (2 nd ou 3 ème trimestre)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Classe de 6 (2 nd ou 3 ème trimestre)"

Transcription

1 Classe de 6 (2 nd ou 3 ème trimestre) Objectifs Appréhender les transformations de son corps Connaître sa valeur et celle des autres Comprendre l intérêt d exprimer ses émotions dans le cadre d une relation respectueuse Contenu Grandir, c est quoi? Aborder les transformations anatomiques : croissance, poils, poitrine, fesses, Aborder les transformations biologiques : règles, 1 ère éjaculation, désir, Sport et corps (EPS) Respecter l intimité dans les vestiaires Respecter son corps dans les jeux de contacts : règles de jeu, moyens de protection, Qualité / compétence Renforcer son estime et sa confiance en soi Identifier les similitudes et les différences pour en faire une force Relation à soi et relation à l autre Exprimer les émotions et les sentiments à l égard des différentes manifestations de sa croissance sexuelle Echanger sur les perceptions et le vécu des relations garçons/filles (CPE, professeur principal) Aborder la gestion des conflits Comprendre l impact des discours et des images sur son rapport à sa sexualité et à celles des autres Internet et droit à l image Rapport à soi, à la famille, aux règles, aux interdits Identifier les différentes sphères de la relation (intime, publique, privée) Prendre conscience des responsabilités personnelles qu imposent les capacités d un corps qui change Travailler sur l image par rapport à la sexualité Définir les abus et les violences sexuelles, ainsi que leurs sanctions

2 Classe de 5 (2 nd ou 3 ème trimestre) De janvier à juin Objectifs Appréhender les transformations de son corps Conforter et/ou développer une estime de soi et une image de soi positivées Questionner les représentations de la relation amoureuse Contenu Grandir, c est quoi? Aborder les transformations anatomiques : croissance, poils, poitrine, fesses, Aborder les transformations biologiques : règles, 1 ère éjaculation, désir, Il est conseillé d aborder la puberté filles-garçons en groupe séparé avec restitution en classe entière. 1 ers émois amoureux Définir ce sentiment ainsi que ses manifestations («c est quoi être amoureux?») Réfléchir à l impact de ce sentiment dans sa relation à l autre : attitude et sexualité Définir la notion de plaisir associée à la relation sentimentale et physique : plaisir de la vie, plaisirs relationnels de tous les âges et plaisirs amoureux Image de soi, estime de soi Réfléchir à l appréciation et l impact de l image que l on renvoie ou que l on se donne (travail sur le look, la tenue) Conforter et/ou développer un sens critique sur la beauté, la mode S accepter, s affirmer : savoir exprimer son opinion, exister en tant qu individu dans un groupe, savoir dire non Se constituer des références culturelles Devenir un citoyen responsable en termes de sexualité Lois et culture (professeur d Histoire?) Définir les notions de valeurs et de normes sociales : ouverture au monde et aux autres pays Réfléchir sur les similitudes et les différences avec d autres sociétés sur les rapports sexuels et sexués : rôle et stéréotypes sexuels, rapport au corps et à la relation (excision, virginité, ) Responsabilisation Rappeler les cadres d utilisation de l image et d Internet Prendre conscience des responsabilités qu impose un corps sexué capable de procréer Internet et droit à l image

3 Classe de 4 (intervention après le professeur d EPS et le programme officiel) Objectifs Contenu Comprendre le fonctionnement de la reproduction S attacher à concilier relation amoureuse / sexuelle Rappeler la loi concernant la sexualité des sexuelle et respect de soi / des autres adolescents En lien avec les enseignements (professeur de SVT) Sentiment amoureux Lois Reproduction sexuée et transmission de la vie Redéfinir ce sentiment ainsi que ses Définir la notion de majorité sexuelle Rappeler les notions de puberté, de manifestations Connaître les droits des mineurs par rapport à transformations anatomiques et biologiques aborder la relation amoureuse et les premières la contraception, l IVG et les IST Définir et échanger autour de la notion de fois Echanger autour de cette responsabilité et des rapport sexuel Réfléchir à l impact de ce sentiment dans sa prises de risques Echanger autour des notions de grossesse et relation à l autre : attitude et sexualité Rappeler les cadres d utilisation de l image et de contraception Redéfinir la notion de plaisir associée à la d Internet relation sentimentale et physique Sexualité(s) Discuter autour des différentes sexualités et pratiques sexuelles qu elles soient considérées dans la normalité ou pas Echanger autour des doutes sur ses orientations sexuelles : attirance, désir, (aborder les questions difficiles) Soutien, écoute Lister les lieux et les personnes ressources

4 Classe de 3 Objectifs Contenu S affranchir de l influence médiatique sur la perception de nous-mêmes Aborder les implications éthiques de certains progrès scientifiques et la responsabilité face à l Homme En lien avec les enseignements (SVT) Risque infectieux et protection de l organisme Aborder les infections sexuellement transmissibles, leurs modes de contamination et leurs moyens de protection Transmission de la vie et responsabilisation Aborder les modes de contraception pour l homme et la femme Echanger autour du choix, des difficultés d avoir un enfant (PMA) et des possibilités d arrêter une grossesse Relation à soi et relation à l autre Aborder la relation amoureuse Aborder les stéréotypes, le genre Mettre en évidence les stratégies de manipulation des médias par rapport à la beauté, à la normalité des relations amoureuses (magazines, vidéo, radio comme Sky Rock) Identifier les ressentis perçus face à ces images et les comportements qui peuvent en découler Sens critique Etudier comment le regard et le discours des autres peuvent agir sur l estime de soi Conforter et/ou développer son sens critique (travail avec les professeurs de français sur l argumentation : «Une vie» de Maupassant) Rappeler la loi concernant la sexualité des adolescents Lois Rappeler les droits et devoirs des mineurs en termes de sexualité et de prises de risques (IVG, contraception, pilule du lendemain) Lister les lieux et les personnes ressources Rappeler les cadres d utilisation de l image et d Internet (happy slapping)

5 Classe de 2 Objectifs Refaire le point sur l ensemble des messages abordés depuis le collège Refaire le point sur l ensemble des messages abordés depuis le collège Refaire le point sur l ensemble des messages abordés depuis le collège Contenu Faire un rappel global général : Anatomie et physiologie Contraception, IVG IST : signes d appel à développer pour chaque IST Estime de soi : confiance, respect dans une relation de couple Déni de grossesse Orientation sexuelle et pratiques sexuelles (notion de consentement) Expression des émotions et des sentiments, les valeurs (fidélité, virginité, ) Lois Rappeler les droits et devoirs des mineurs en termes de sexualité et de prises de risques (majorité sexuelle, IVG, contraception, pilule du lendemain) Lister les lieux et les personnes ressources Rappeler les cadres d utilisation de l image et d Internet (happy slapping)

6 CYCLE 3 CM2 Objectifs Contenu Etre capable de parler de soi, d analyser les émotions et d exprimer ses émotions Comprendre et découvrir le fonctionnement du corps humain En lien avec les enseignements Reproduction de l homme et éducation à la sexualité Connaître le nom des différentes parties des organes génitaux (lexique corporel «leçon de vocabulaire») Mieux se connaître et découvrir l autre Hygiène et santé Comprendre l intérêt de prendre soin de soi (santé) Savoir prendre soin de soi (toilette intime, hygiène des organes sexuels) Estime de soi S apprécier et s affirmer Identifier les ressemblances et les différences pour en faire une force Relation à soi et relation à l autre Percevoir et identifier les émotions : joie, peur, tristesse, colère, amour Comprendre l impact des émotions sur son comportement et vis-à-vis des autres (abord de la relation amoureuse «c est quoi pour vous être amoureux?») Etre capable de parler de soi, d analyser les émotions et d exprimer ses émotions Identifier les différentes sphères de la relation (l intime, le public, le privé) Connaître et prévenir la réalité du ou des violences ou exploitations sexuelles Soulever une méfiance par rapport à l utilisation des nouvelles technologies d information et de communication NTIC En lien avec les enseignements Connaissance des risques liés à l usage des NTIC Apprécier la différence entre virtuel et réel Apprécier les bienfaits et les effets délétères de ces techniques (danger des jeux vidéo) Connaître et prévenir la réalité du ou des violences ou exploitations sexuelles Respect de l intégrité des personnes Connaître les règles et les contraintes de la vie collective Renforcer la notion de respect de soi et des autres, notamment dans le cadre des relations garçons/filles (respect des opinions, des différences physiques) Connaître le rôle protecteur de la loi : devoir de respect mutuel (rôle de l adulte, droit à la protection et droit à l image) Savoir chercher de l aide (prévention des abus sexuels)

5. Éducation sexuelle et prévention SIDA : Introduction

5. Éducation sexuelle et prévention SIDA : Introduction 5. Éducation sexuelle et prévention SIDA : Introduction La sexualité ne se limite pas à l activité sexuelle : Elle engage, surtout à l adolescence, la personne tout entière, le corps, l affectivité, les

Plus en détail

Programmation quadriennale du CESC DU COLLEGE DU GRAND MORIN. Le respect de soi et des autres

Programmation quadriennale du CESC DU COLLEGE DU GRAND MORIN. Le respect de soi et des autres Annexe 7 Programmation quadriennale du CESC DU COLLEGE DU GRAND MORIN Le respect de soi et des autres Approche transversale de la citoyenneté principe de laïcité, fondement du «pacte républicain» - crée

Plus en détail

Les relations Filles-Garçons à l Ecole primaire

Les relations Filles-Garçons à l Ecole primaire Déroulement du projet 5 séances Séance 1 Préparation des interventions avec les enseignant-es (contenu, choix des livres, organisation ) Séance 2 Interventions de 2 animatrices auprès des élèves répartis

Plus en détail

Education sociale et Promotion de la santé

Education sociale et Promotion de la santé Introduction... 2 Programme cantonal... 3 Mission (Fédération Valaisanne des centres SIPE)... 3 Prestations dans le cadre scolaire... 3 Scolarité obligatoire : 4P, 6P et 2CO... 3 Scolarité post-obligatoire...

Plus en détail

Animations pour adolescent-e-s à partir de 12 ans

Animations pour adolescent-e-s à partir de 12 ans Modalités pratiques A qui s adressent les animations? A tous-tes les étudiant-e-s du secondaire (inférieur et supérieur). Il est utile de préciser l âge des étudiant-e-s car certaines animations seront

Plus en détail

La sexualité et nous

La sexualité et nous La sexualité et nous Description: Cette bande dessinée permet d aborder une série de thèmes liés à la vie affective et sexuelle des jeunes 13-18 ans. Type de support : Bande dessinée / exposition Age du

Plus en détail

Collèges Lycées IMPRO IME MJC Maisons d enfants à caractère social

Collèges Lycées IMPRO IME MJC Maisons d enfants à caractère social Association loi 1901 E-mail : idem@idem-asso.net Web : www.idem-asso.net Collèges Lycées IMPRO IME MJC Maisons d enfants à caractère social C o n t a c t I D E M - A DF Valérie DÉSERT Conseillère conjugale

Plus en détail

Bonnes pratiques relatives à l'accompagnement de la vie affective et sexuelle. des usagers. Secteur habitat

Bonnes pratiques relatives à l'accompagnement de la vie affective et sexuelle. des usagers. Secteur habitat Secteur habitat Bonnes pratiques relatives à l'accompagnement de la vie affective et sexuelle des usagers Référentiel à destination des professionnels de l'adapei60 Charte de l accompagnement à la vie

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Référentiel de compétences Liste structurée de compétences nécessaires à la réalisation des activités décrites dans le référentiel de métier. Référentiel de compétences 1 1. Savoirs Ou connaisances : ensemble

Plus en détail

Parler de sexualité aux ados

Parler de sexualité aux ados Dr Nicole Athéa Avec la participation d Olivier Couder Centre régional d information prévention sida d Île-de-France Parler de sexualité aux ados Une éducation à la vie affective et sexuelle, 2006 ISBN

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3

Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3 Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3 LA SENSIBILITE : SOI ET LES AUTRES - Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments - S estimer et être capable d

Plus en détail

Favoriser l épanouissement sain: l importance d une bonne éducation à la sexualité

Favoriser l épanouissement sain: l importance d une bonne éducation à la sexualité Favoriser l épanouissement sain: l importance d une bonne éducation à la sexualité 2012/Ghislaine Laplante,, éducatrice en milieu scolaire Démystifier l éducation à la sexualité c est quelque chose qu

Plus en détail

PROGRAMME D ' Animations

PROGRAMME D ' Animations PROGRAMME D ' Animations pour adolescent-e-s A partir de 12 ans Année 2011-2012 Centre de Planning Familial «Aurore Carlier» asbl 8, rue de Cordes 7500 Tournai Tel. : 069/84.23.46 Fax : 069/84.26.66 Email

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

CAS / DAS Santé Sexuelle Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE

CAS / DAS Santé Sexuelle Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE CAS / DAS Santé Sexuelle 2015-2017 Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE Dates 12 novembre 2015 Horaire Intitulé du cours La sexualité comme une forme de relation à soi et aux autres Introduction du

Plus en détail

Les 7 voies positives de la (bonne?) Santé Sexuelle de l individuel au collectif

Les 7 voies positives de la (bonne?) Santé Sexuelle de l individuel au collectif Les 7 voies positives de la (bonne?) Santé Sexuelle de l individuel au collectif Joëlle MIGNOT Psychologue sexologue Clinicienne, membre du comité exécutif de la Chaire Santé Sexuelle & Droits Humains

Plus en détail

S aimer. poque. Du sentiment amoureux à la. Hélène Trouillet Ireps de Picardie. Mercredi 27 mai 2015 Mons. Ireps de Picardie - Mai

S aimer. poque. Du sentiment amoureux à la. Hélène Trouillet Ireps de Picardie. Mercredi 27 mai 2015 Mons. Ireps de Picardie - Mai S aimer à notre époque poque Du sentiment amoureux à la parentalité à l adolescence. Hélène Trouillet Ireps de Picardie Mercredi 27 mai 2015 Mons Ireps de Picardie - Mai 2015 1 SOMMAIRE Contexte Méthode

Plus en détail

Accueillir Informer. Soutenir

Accueillir Informer. Soutenir Centre de compétences en matière de toxicomanie Centre d accueil pour personnes toxicomanes Accueillir Informer Orienter Pierre-Yves Bassin, directeur José Oberson, éducateur spécialisé Soutenir De l aide

Plus en détail

Le fonctionnement du corps humain et la santé :

Le fonctionnement du corps humain et la santé : Le fonctionnement du corps humain et la santé : Comment se font les mouvements corporels? Comment notre bras peut-il se plier et se tendre? Les mouvements sont dus à l action des muscles qui tirent sur

Plus en détail

APS Apprendre à porter secours Classe de CP de Châteauneuf

APS Apprendre à porter secours Classe de CP de Châteauneuf APS Apprendre à porter secours Classe de CP de Châteauneuf - Développer l esprit citoyen des élèves de CP - connaître son corps, - savoir nommer toutes les parties de son corps - connaître les numéros

Plus en détail

L image corporelle : les stéréotypes sexistes

L image corporelle : les stéréotypes sexistes L image corporelle : les stéréotypes sexistes Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage Les élèves pourra : R 8.8 décrire et expliquer les aspects

Plus en détail

Arlon Libramont Marche-en-Famenne. Partenaire Mutualité Socialiste du Luxembourg. Guide des animations à la vie relationnelle, affective et sexuelle.

Arlon Libramont Marche-en-Famenne. Partenaire Mutualité Socialiste du Luxembourg. Guide des animations à la vie relationnelle, affective et sexuelle. Arlon Libramont Marche-en-Famenne Partenaire Mutualité Socialiste du Luxembourg Guide des animations à la vie relationnelle, affective et sexuelle. Pour les étudiants du secondaire 2012 2013 Nos Centres

Plus en détail

4e [31 cours] 3e [32 cours] THÈME «LA PLANÈTE TERRE, L'ENVIRONNEMENT ET L'ACTION HUMAINE»

4e [31 cours] 3e [32 cours] THÈME «LA PLANÈTE TERRE, L'ENVIRONNEMENT ET L'ACTION HUMAINE» Programmation cycle 4 en SVT. Sources du ministère de l'éducation nationale http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94717 Attention : les thèmes 1, 2 et 3 seront traités dans

Plus en détail

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle I- Le cycle de la femme et son contrôle naturel Le fonctionnement de l appareil reproducteur de la femme est remarquable par son caractère cyclique qui

Plus en détail

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire

La prévention de la violence dans les relations amoureuses, auprès des adolescents C est nécessaire À l agenda d une école promotrice de réussite, de santé et de bien-être : favoriser des relations harmonieuses et égalitaires Marie-Claude Roberge, INSPQ JASP : La violence dans les relations intimes à

Plus en détail

Axe Schéma Régional de Prévention

Axe Schéma Régional de Prévention Fiche Action B5 Accompagnement et mise en œuvre du «pass santé jeunes» Les adolescents et jeunes adultes : développement dès l enfance des capacités à être acteurs de leur santé. Axe Schéma Régional de

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011 Activités athlétiques au cycle 1 Circonscription de Belley 23/02/2011 Programme de la matinée 1/ Rappel sur les programmes en EPS 2/ L unité d apprentissage 3/ Mise en œuvre d activités : vidéo 4/ Retour

Plus en détail

l Intimité droit La sexualité La personne handicapée est une personne sexuée, comme tout être humain, elle a une vie sexuelle.

l Intimité droit La sexualité La personne handicapée est une personne sexuée, comme tout être humain, elle a une vie sexuelle. Janvier 2014 Le La personne handicapée, comme le réaffirme la loi du 11 février 2005 (art.l 114.1 du CASF), a l accès aux s fondamentaux reconnus tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté

Plus en détail

L enseignement des sciences. Au Mexique

L enseignement des sciences. Au Mexique L enseignement des sciences Au Mexique Quelques données sur la scolarisation au Mexique. http://www.unicef.org/french/infobycountry/mexico_statistics.html Taux d alphabétisation chez les jeunes de 15-24

Plus en détail

Les relations sexuelles et autres comportements

Les relations sexuelles et autres comportements Atelier 5 (90 min) Les relations sexuelles et autres comportements Objectifs généraux Amener le participant à décrire ce qu est pour lui une relation sexuelle, à nommer les différents comportements sexuels

Plus en détail

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL

Objectifs «santé des jeunes : ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Objectifs «santé des jeunes : 15 25 ans» - Programme CONSEIL REGIONAL Le programme santé des jeunes du Conseil Régional vise à réduire les inégalités sociales d accès à la prévention et aux soins. Il comprend

Plus en détail

POLYVALENCE ET APPRENTISSAGE

POLYVALENCE ET APPRENTISSAGE POLYVALENCE ET APPRENTISSAGE Les violences à l école 04/10/2013 ESPE de la Loire Table des matières 1. Les fonctions de l école... 2 2. La maternelle : construire sa personnalité au sein d un groupe...

Plus en détail

EPI 4 ème ou 3 ème Sexualité et respect d autrui Evolution des comportements. Thème : Corps, santé, bien-être et sécurité

EPI 4 ème ou 3 ème Sexualité et respect d autrui Evolution des comportements. Thème : Corps, santé, bien-être et sécurité EPI 4 ème ou 3 ème Sexualité et respect d autrui Evolution des comportements Thème : Corps, santé, bien-être et sécurité Les composantes de l EPI Disciplines et acteurs pouvant être mobilisés Sciences

Plus en détail

développe les solidarités amour, sexualité centre de planification et d éducation familiale

développe les solidarités  amour, sexualité centre de planification et d éducation familiale développe les solidarités www.gard.fr amour, sexualité centre de planification et d éducation familiale Accueil Informations Parentalité Sexualité Contraception Ecoute Le centre de planification et d éducation

Plus en détail

Thème 3 : Féminin / Masculin

Thème 3 : Féminin / Masculin Comment devient-on femme ou homme? Comment se caractérisent l'anatomie et le fonctionnement spécifique de chacun des sexes? Comment peut-on prendre en charge de façon responsable sa propre vie sexuelle?

Plus en détail

- EPI - Intitulé de l EPI. «Mieux se connaître pour mieux se respecter» Thématique(s) interdisciplinaire(s) de l EPI

- EPI - Intitulé de l EPI. «Mieux se connaître pour mieux se respecter» Thématique(s) interdisciplinaire(s) de l EPI - EPI - Vous souhaitez mettre en place dans votre établissement un EPI intitulé «Mieux se connaître pour mieux se respecter», qui s ancre dans la thématique «Corps, santé, bien-être, sécurité». Niveau

Plus en détail

Critères de qualité pour le choix et l évaluation des médias relatifs à l éducation sexuelle

Critères de qualité pour le choix et l évaluation des médias relatifs à l éducation sexuelle Centre de compétences pour l éducation sexuelle à l école Critères de qualité pour le choix et l évaluation des médias relatifs à l éducation sexuelle Version 3.4 1. Objectifs Ces lignes directrices doivent

Plus en détail

La santé sexuelle et reproductive : un enjeu international de santé publique. Prof. Dr Antonio Gerbase

La santé sexuelle et reproductive : un enjeu international de santé publique. Prof. Dr Antonio Gerbase La santé sexuelle et reproductive : un enjeu international de santé publique Prof. Dr Antonio Gerbase Santé sexuelle : définition de l'oms Réunion OMS/EURO sur l Education et Traitement en Sexualité Humane

Plus en détail

Programme des interventions d éducation à la sexualité et à la vie affective dans les collèges et lycées

Programme des interventions d éducation à la sexualité et à la vie affective dans les collèges et lycées RISQUES LYCÉE JEUNE COLLÈGE ÉLÈVES AFFECT DIFFÉRENCES RELATIONS PAIRS PRÉVENTION ÉPANOUI TABOU PRÉVENTION SEXUALITÉ ÉDUCATION POPULAIRE SANTÉ Programme des interventions d éducation à la sexualité et à

Plus en détail

CM1 CM2 6e Transversale au 3 thèmes. Des valeurs humaines

CM1 CM2 6e Transversale au 3 thèmes. Des valeurs humaines EMC cycle 3 : Des valeurs humaines Etre et devenir un CM1 CM2 6e Transversale au 3 thèmes La fraternité (solidarité/tolérance). Coopérer.» Savoir Respecter autrui et accepter les travailler en respectant

Plus en détail

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 SOMMAIRE I DEFINITION II - APPROCHE ROGERIENNE III LES ATTITUDES IV - LES VARIABLES DE L ENTRETIEN V- LES TECHNIQUES D ENTRETIEN VI - CONDUIRE UN ENTRETIEN

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales

PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales PROGRAMME DETAILLE DE LA FORMATION AU DIPLOME D ETAT D ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL Conforme au référentiel du Ministère des Affaires Sociales Spécialité accompagnement de la vie à domicile Domaines

Plus en détail

Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique

Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique Liberté, égalité, fraternité, laïcité, solidarité, justice, respect, absence

Plus en détail

Intégrer les questions d orientation sexuelle et d identité de genre dans les cours philosophiques de morale non confessionnelle

Intégrer les questions d orientation sexuelle et d identité de genre dans les cours philosophiques de morale non confessionnelle Intégrer les questions d orientation sexuelle et d identité de genre dans les cours philosophiques de morale non confessionnelle MORALE NON CONFESSIONNELLE Degré d observation Première année Vivre ensemble

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE DANS L ECOLE

UN GYNECOLOGUE DANS L ECOLE 2014 UN GYNECOLOGUE DANS L ECOLE FRANCE Membre Fondateur du FSF CNGOF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues. Outre la pilule,

Plus en détail

GPS Faut-il être autoritaire pour avoir du leadership?

GPS Faut-il être autoritaire pour avoir du leadership? LA MANIFESTATION D UN LEADERSHIP ÉMERGENT GPS Faut-il être autoritaire pour avoir du leadership? Intention du dialogue X Prise de conscience Prise de position Prise en charge Quels sont les messages clés

Plus en détail

puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! JOURNAL DE L ÉLÈVE Mon corps en changement RENCONTRE 1

puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! JOURNAL DE L ÉLÈVE Mon corps en changement RENCONTRE 1 La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! RENCONTRE 1 Mon corps en changement JOURNAL DE L ÉLÈVE Règles de fonctionnement en classe Je lève la main pour parler. J utilise un langage respectueux et je choisis

Plus en détail

22 juin L obligation des Etats de prévenir le recours à l avortement

22 juin L obligation des Etats de prévenir le recours à l avortement 22 juin 2017 L obligation des Etats de prévenir le recours à l avortement Grégor Puppinck, Directeur du European Centre for Law and Justice À ce jour, on estime à plus d un milliard le nombre d avortements

Plus en détail

Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite. Culture générale Méthodologie de l épreuve orale. Culture générale Thèmes sanitaires et sociaux

Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite. Culture générale Méthodologie de l épreuve orale. Culture générale Thèmes sanitaires et sociaux Culture générale Méthodologie de l épreuve écrite 1. Lire et comprendre le texte... 3 2. Dégager et formuler les idées principales... 7 3. Répondre aux questions... 10 4. Savoir rédiger... 13 S entraîner

Plus en détail

Geneviève Landry. Auteure du livre Enquête de paternité Directrice générale de l Entraide pour hommes Vallée-du- Richelieu/Longueuil.

Geneviève Landry. Auteure du livre Enquête de paternité Directrice générale de l Entraide pour hommes Vallée-du- Richelieu/Longueuil. Être femme et intervenir auprès des hommes présenté dans le cadre du 1er colloque régional Tous ensemble pour la santé et le bien-être des hommes Montréalais. Geneviève Landry Auteure du livre Enquête

Plus en détail

Place de la sage-femme dans la santé génésique : regard de sages-femmes à partir de leurs expériences en CPEF CIVG

Place de la sage-femme dans la santé génésique : regard de sages-femmes à partir de leurs expériences en CPEF CIVG Place de la sage-femme dans la santé génésique : regard de sages-femmes à partir de leurs expériences en CPEF CIVG Françoise Baron Sage-femme et CCF au CPEF CIVG de Vannes Auray (56) Marjorie AGEN Sage-femme

Plus en détail

COMMUNICATION ASSERTIVE ISABELLE BOEY SKAN PERFORMANCE MANAGEMENT

COMMUNICATION ASSERTIVE ISABELLE BOEY SKAN PERFORMANCE MANAGEMENT COMMUNICATION ASSERTIVE ISABELLE BOEY SKAN PERFORMANCE MANAGEMENT Objectifs Se familiariser avec les facteurs pertinents de la communication assertive. Améliorer les connaissances des facteurs intra-personnels

Plus en détail

Diplôme Universitaire (DU) d étude de la Sexualité Humaine, option Conseil et Education Sexuelle

Diplôme Universitaire (DU) d étude de la Sexualité Humaine, option Conseil et Education Sexuelle Diplôme Universitaire (DU) d étude de la Sexualité Humaine, option Conseil et Education Sexuelle Objectifs de la Formation Le but de la formation est de donner les connaissances théoriques et cliniques

Plus en détail

Etre une femme déficiente intellectuelle et désirer avoir un enfant

Etre une femme déficiente intellectuelle et désirer avoir un enfant 1 Etre une femme déficiente intellectuelle et désirer avoir un enfant Le Contexte La procréation et la parentalité des femmes handicapées mentales est encore à l heure actuelle un sujet tabou. Cependant,

Plus en détail

A la rencontre de l adolescent. Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent

A la rencontre de l adolescent. Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent A la rencontre de l adolescent Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent Adolescence Le développement de l adolescent dépend de la conception que la société a de l adolescence (ex: rites de passage

Plus en détail

DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS

DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS DIAGNOSTIC PREALABLE A L ECRITURE DU PROJET D EPS L objectif de ce document est de vous aider à faire une analyse des acquis de vos élèves aux regards des attendus du socle commun et des programmes d'eps

Plus en détail

PLANNING FAMILIAL des YVELINES

PLANNING FAMILIAL des YVELINES PLANNING FAMILIAL des YVELINES le Planning Familial agit selon ses statuts pour que L information sur la sexualité et sur les aspects médicaux, juridiques et éthiques qui y sont liés soient largement accessibles

Plus en détail

Bilan des acquisitions en maternelle

Bilan des acquisitions en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Bilan des acquisitions en maternelle Nom :. Prénom :. Date de naissance :../../.. Suivi de la scolarité de l élève 1ère année école classe Année scolaire enseignant

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2010 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE FORMATIONS «REPÈRES» o Concevoir et animer une séance de prévention autour d

Plus en détail

FORMATION PEPS. Principes, organisation, objectifs

FORMATION PEPS. Principes, organisation, objectifs FORMATION PEPS Principes, organisation, objectifs QUI PEUT Y ASSISTER? Conçue à l attention des acteurs de l éducation, la formation P.E.P.S est ouverte à tous ceux que la question intéresse : parents,

Plus en détail

FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE

FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE OBJECTIF DE LA FORMATION Développer des compétences et des savoirs relatifs aux activités d accueil, d information et d orientation dans les domaines

Plus en détail

Esquisse Programme C. Leleux 29/1/13, page 1. Proposition au CEDEP d un programme pour le primaire (32 *1h/semaine) sur la base d ouvrages existants

Esquisse Programme C. Leleux 29/1/13, page 1. Proposition au CEDEP d un programme pour le primaire (32 *1h/semaine) sur la base d ouvrages existants Esquisse Programme C. Leleux 29/1/13, page 1 Proposition au CEDEP d un programme pour le primaire (32 *1h/semaine) sur la base d ouvrages existants Thématique pédagogique Objectif de citoyenneté Compétence

Plus en détail

Approche psychologique en Santé sexuelle

Approche psychologique en Santé sexuelle Approche psychologique en Santé sexuelle JOELLE MIGNOT Psychologue sexologue clinicienne Co-directrice du DIU Sexologie Sexualité humaine Université Paris Diderot Rédactrice en chef de la revue Sexualités

Plus en détail

LA CONTRACEPTION Journée mondiale le 26 septembre

LA CONTRACEPTION Journée mondiale le 26 septembre Septembre 2016 Newsletter Service Santé CCAS Roubaix LA CONTRACEPTION Journée mondiale le 26 septembre Le 26 septembre se déroule la journée mondiale de la contraception. Elle est soutenue par différentes

Plus en détail

COMITÉ D'ÉDUCATION À LA SANTÉ ET À LA CITOYENNETÉ

COMITÉ D'ÉDUCATION À LA SANTÉ ET À LA CITOYENNETÉ 1. Bien manger, est-ce si compliqué? Objectif : apprendre à équilibrer son alimentation Aborder ces notions en cours : SVT, HAS, langues,... Coloriage des menus (Site Internet et menus déroulants) Santé

Plus en détail

Identifier les facteurs favorables au climat scolaire 1/7

Identifier les facteurs favorables au climat scolaire 1/7 Identifier les facteurs favorables au climat scolaire 1/7 Dans chacune des catégories suivantes, sont recensés les facteurs contribuant soit à la dégradation, soit à l amélioration du climat scolaire,

Plus en détail

RAPPORT NISAND FEVRIER 2012 : UNE SYNTHESE

RAPPORT NISAND FEVRIER 2012 : UNE SYNTHESE RAPPORT NISAND FEVRIER 2012 : UNE SYNTHESE ET SI ON PARLAIT DE SEXE A NOS ADOS? Jeannette Bougrab, secrétaire d Etat chargée de la jeunesse et de la vie Associative dans le gouvernement Fillon relève ces

Plus en détail

Niveau de classe Année scolaire École fréquentée

Niveau de classe Année scolaire École fréquentée LIVRET SCOLAIRE Nom de l'élève :... Prénoms de l'élève :... Date de naissance :... Cursus scolaire : Niveau de classe Année scolaire École fréquentée Élémentaire N.B. : Durant sa scolarité primaire, un

Plus en détail

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire Livret scolaire Ecole maternelle ---------------------------------- Nom :....Prénom :.. Petite Section Année scolaire Moyenne Section Grande Section Comprendre ce livret Dans ce livret, sont consignées

Plus en détail

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations.

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations. Les animations proposées par le CRIE de Modave visent et développent des compétences relatives à l apprentissage du français, à l éveil scientifique, géographique et historique ainsi qu à l éducation physique

Plus en détail

Pour se faire, huit modules au total sont animés avec les participantes et les participants et se présentent comme suit :

Pour se faire, huit modules au total sont animés avec les participantes et les participants et se présentent comme suit : GUIDE YAM WEKRE Le programme yamwekre se déroule sous la forme de classe. Les causeries éducatives ont lieu tous les deux jours avec les 30 femmes et les 30 hommes de façon intercalée. Chaque causerie

Plus en détail

La dépendance affective

La dépendance affective La dépendance affective Objectifs Reconnaître les comportements et attitudes de dépendance affective qui peuvent perturber la relation amoureuse Identifier les comportements et attitudes de dépendance

Plus en détail

LE DROIT A LA SEXUALITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES MENTALES EN INSTITUTION.

LE DROIT A LA SEXUALITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES MENTALES EN INSTITUTION. LE DROIT A LA SEXUALITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES MENTALES EN INSTITUTION. 1. Le contexte. Parler de vie affective et sexuelle de personnes handicapées mentales n est pas aisé ; il s agit d un sujet

Plus en détail

Représentation en rapport avec certaines formes de danses (classique): stéréotypes masculin/féminin. Hip-hop: danse masculine Danse contemporaine:

Représentation en rapport avec certaines formes de danses (classique): stéréotypes masculin/féminin. Hip-hop: danse masculine Danse contemporaine: Représentation en rapport avec certaines formes de danses (classique): stéréotypes masculin/féminin. Hip-hop: danse masculine Danse contemporaine: indifférienciation des rôles, des costumes, des gestuelles

Plus en détail

CE2. 4 ème CM1 CM2. Présentation comparative des connaissances et compétences en SVT Cycle 3 Collège. Volcans et séismes

CE2. 4 ème CM1 CM2. Présentation comparative des connaissances et compétences en SVT Cycle 3 Collège. Volcans et séismes Présentation comparative des connaissances et compétences en SVT Thème : Ciel et Terre Thème : Activité interne du globe Volcans et séismes o Décrire une éruption volcanique terrestre en utilisant un vocabulaire

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL USEP 27 RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP :

COMITE DEPARTEMENTAL USEP 27 RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP : RENCONTRE USEP : Maternelles à CROTH COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE l EURE ( 27 ) RENCONTRE USEP : Rencontre USEP à Croth (27) Respect des règles Éducation du spectateur Valeurs sportives mises en évidence

Plus en détail

BOOK ASSOCIATION DA-MAS

BOOK ASSOCIATION DA-MAS BOOK ASSOCIATION DA-MAS QUI EST DA-MAS? DA-MAS s adresse à une population de jeunes de 13 à 25 ans auxquels elle propose un accompagnement personnalisé et un suivi fondé sur l implication, la responsabilisation,

Plus en détail

Livret «Amour et vieillissement»

Livret «Amour et vieillissement» Livret «Amour et vieillissement» Collection PPMV L amour et l âge tant d idées reçues Aujourd hui la jeunesse règne dans la société, mais qu en est-il des personnes âgées? idées reçues Les personnes âgées

Plus en détail

Education physique et sportive

Education physique et sportive Education et sportive Considérations générales L enseignement de l éducation et du sport au gymnase s inscrit, d une part, dans le prolongement des objectifs de la scolarité obligatoire, d autre part,

Plus en détail

ANPAA 36. Ma Santé en Jeu(x)

ANPAA 36. Ma Santé en Jeu(x) ANPAA 36 Titre de l action : Ma Santé en Jeu(x) Auteurs : Monsieur Hervé STIPETIC, Directeur de l ANPAA 36 Mademoiselle Gaëlle RICHARD, Chargée de Prévention à l ANPAA 36 Résumé : L'évocation de la santé,

Plus en détail

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques ESTIME DE SOI L école n est pas une nécessité naturelle pour l enfant mais il y trouve une aide et une compréhension du monde qui l entoure et des réponses aux questions qui naissent en lui. Cependant

Plus en détail

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers.

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. STAGE MANAGER LEADER AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. Pré-requis : Ressentir le besoin de faire un travail sur soi pour

Plus en détail

CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L APEI CENTRE MANCHE

CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L APEI CENTRE MANCHE CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L APEI CENTRE MANCHE 2009 0 La bientraitance c est tout ce qui favorise l épanouissement de la personne, s'adapte à ses besoins divers (psychologiques, physiologiques, affectifs,

Plus en détail

C est à partir de valeurs et de principes communs que ce document été rédigé. Chaque participante et travailleuse s engage à le respecter.

C est à partir de valeurs et de principes communs que ce document été rédigé. Chaque participante et travailleuse s engage à le respecter. Un code d éthique est, en quelques sortes, une ligne de conduite se référant à des valeurs. L éthique situe nos décisions d action par rapports aux valeurs que nous désirons mettre en pratique. Le Centre-Femmes

Plus en détail

des risques Renforcer la connaissance mutuelle des acteurs et favoriser leur mise en réseau. JOUR 2

des risques Renforcer la connaissance mutuelle des acteurs et favoriser leur mise en réseau. JOUR 2 GENRE & SANTE SEXUELLE UN PROGRAMME POUR AGIR Module de base Favoriser une approche positive de la sexualité qui s inscrit dans les droits humains et la prise en compte des rapports de genre. Les outils

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Réunion Pédagogique n 2-11 «SVT en SEGPA» 23 novembre 2006 Collège Lassagne. Caluire Nov. 2006 Ch. BEAUVARLET. CPC ASH 1 ENSEMBLE DES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES INTRODUCTION COMMUNE À L ENSEMBLE DES DISCIPLINES

Plus en détail

Jeudi 4 avril. Ejaculation précoce. il est temps d en

Jeudi 4 avril. Ejaculation précoce. il est temps d en Jeudi 4 avril Ejaculation précoce il est temps d en parler Objectifs du sondage Auprès du grand public Auprès des médecins généralistes Mieux connaître la perception des troubles sexuels par les hommes

Plus en détail

Sexualité et santé sexuelle des consultants en CDAG-CIDDIST: un retour d'expérience

Sexualité et santé sexuelle des consultants en CDAG-CIDDIST: un retour d'expérience Sexualité et santé sexuelle des consultants en CDAG-CIDDIST: un retour d'expérience Frédéric Merson, psychologue Emilie Dubots, interne en santé publique et médecine sociale Dispensaire Emile Roux CEGIDD63

Plus en détail

F O R M A T O N S EDUCATEUR A LA VIE CONSEILLER CONJUGAL ET FAMILIAL MONITEUR EN METHODES NATURELLES

F O R M A T O N S EDUCATEUR A LA VIE CONSEILLER CONJUGAL ET FAMILIAL MONITEUR EN METHODES NATURELLES F O R M A T EDUCATEUR A LA VIE CONSEILLER CONJUGAL ET FAMILIAL I MONITEUR EN METHODES NATURELLES O N S Etablissement d'information, de consultation ou de conseil familial Association nationale de Jeunesse

Plus en détail

Un perte d estime de soi Un devoir d estime de soi Une dette d estime de soi. Catherine Tourette-Turgis, MCU

Un perte d estime de soi Un devoir d estime de soi Une dette d estime de soi. Catherine Tourette-Turgis, MCU Un perte d estime de soi Un devoir d estime de soi Une dette d estime de soi Catherine Tourette-Turgis, MCU Depuis les dernières décennies, les études sur le concept de soi et l estime personnelle se sont

Plus en détail

La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! CAHIER D ANIMATION. Et si ça m arrivait? RENCONTRE 3

La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! CAHIER D ANIMATION. Et si ça m arrivait? RENCONTRE 3 La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! RENCONTRE 3 Et si ça m arrivait? CAHIER D ANIMATION NOTE À L INTERVENANT Ce document a été développé pour soutenir les intervenants scolaires dans l animation de la

Plus en détail

Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes

Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes Objectif général : Le parcours dans son ensemble vise à favoriser une

Plus en détail

MA PALETTE DE COULEURS

MA PALETTE DE COULEURS DURÉE : 60 MINUTES Cet exercice permet à l élève de porter un regard critique sur son estime de soi et à son niveau de confiance selon les différents contextes de la vie. Le partage d informations personnelles

Plus en détail

Contraception, grossesse. Une histoire d homme aussi Que nous apprend le terrain? Observatoire. de l IVG

Contraception, grossesse. Une histoire d homme aussi Que nous apprend le terrain? Observatoire. de l IVG Contraception, grossesse Une histoire d homme aussi Que nous apprend le terrain? STRASBOURG Observatoire 17 octobre 2014 de l IVG Isabelle Schuffenecker Médecin de PMI Laurence Saly Sage femme de PMI Périnatalité

Plus en détail

VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE ANIMER DES ESPACES DE REFLEXION AVEC DES JEUNES

VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE ANIMER DES ESPACES DE REFLEXION AVEC DES JEUNES Prévention des comportements à risques VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE ANIMER DES ESPACES DE REFLEXION AVEC DES JEUNES «La pédagogie de l'éducation sexuelle peut néanmoins être définie comme "un travail qui

Plus en détail

Transition Primaire-secondaire. Comment aider mon enfant à bien vivre sa transition?

Transition Primaire-secondaire. Comment aider mon enfant à bien vivre sa transition? Transition Primaire-secondaire Comment aider mon enfant à bien vivre sa transition? Cadre de la présentation But: Favoriser la persévérance scolaire des jeunes en intervenant auprès des parents d élèves

Plus en détail

RÉSULTATS D APPRENTISSAGE DE L ENSEIGNEMENT DE L ORIENTATION

RÉSULTATS D APPRENTISSAGE DE L ENSEIGNEMENT DE L ORIENTATION RÉSULTATS D APPRENTISSAGE DE L ENSEIGNEMENT DE L ORIENTATION 2007 Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba Résultats d apprentissage de l enseignement de l orientation DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET SOCIAL

Plus en détail

Référen el à des na on des intervenants dans et hors milieu scolaire

Référen el à des na on des intervenants dans et hors milieu scolaire Référenel à desnaon des intervenants dans et hors milieu scolaire Février 2016 Remerciements Ce document a été conçu par Rose Fonteneau, Marion Boucher, Mathilde Kervarrec et Cécile Chambon de l Instance

Plus en détail