Final EL53 (Durée 2 heures, documents non autorisés)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Final EL53 (Durée 2 heures, documents non autorisés)"

Transcription

1 Final EL53 (Durée 2 heures, documents non autorisés) Mardi 27 juin 2006 L'examen est divisée en trois parties : 1. Questions de cours (6,5 point) ; 2. Exercice 1 : étude d'un système éolien (3 points) ; 3. Exercice 2 : véhicule pile à combustible (10,5 points). 1 Questions de cours (6,5 points) Question n o 1 (1,5 points) : Expliquer le fonctionnement d'une pile à combustible PEMFC (Schéma + réactions). Question n o 2 (1,5 points) : Donner le modèle d'un supercondensateur, expliquer pour quelle raison la capacité de ce dernier est très grande. Expliquer brièvement la structure d'un supercondensateur et les matériaux utilisés. Question n o 3 (2 points) : Donner les points forts et les points faibles des diérentes énergies renouvelables? Si vous étiez responsable d'un projet de développement de ces énergies quelles sont les démarches que vous adopteriez pour développer leurs utilisations. Question n o 4 (1,5 points) : Donner le prol de charge et de décharge d'une batterie et les précautions à prendre pour son bon fonctionnement. 2 Exercice 1 : étude d'un système éolien (3 points) Nous proposons l'étude de l'alimentation en électricité d'un site isolé grâce à une éolienne utilisant une machine asynchrone de puissance nominale de 300 kw. Cette éolienne, présentée sur la gure 1 page suivante, est un modèle largement répandu, elle est dotée d'un rotor à trois pales (de 20 m de diamètre tournant à une vitesse voisine de 43 tr/mn). Elle est capable de fournir sa puissance nominale lorsque la vitesse du vent est comprise entre 14 m/s et 22 m/s. 1

2 Vent Arbre lent Arbre rapide Frein A B Énergie électrique Fig. 1 Schéma de principe de l'éolienne Caractéristiques de la machine asynchrone Ces caractéristiques sont dénies par le constructeur lorsque la machine asynchrone fonctionne en moteur. 4 pôles, rotor à cage ; alimentation : 230 / 400 V 50 Hz ; puissance électrique : P UN = 300 kw ; vitesse nominale : N N = 1485 tr/mn. 2.1 Caractérisation de l'éolienne (3 points) Question n o 1 (0.5 points) : Compléter le schéma proposé en indiquant le nom des éléments A et B. Question n o 2 (1 point) : Le rendement mécanique (η m ) de l'ensemble est estimé à 90 % et le rendement de la conversion de l'énergie mécanique en énergie électrique η e est estimé à 96 %. En déduire la puissance mécanique disponible sur l'arbre lent de l'aérogénérateur. Question n o 3 (1 point) : En utilisant la loi de Betz déterminer la surface que doit avoir le disque éolien qui, sous l'action d'un vent de 15 m/s, permet de disposer de la puissance mécanique nominale calculée précédemment. La masse volumique de l'air ρ est égale à 1,225 kg m 3. Question n o 4 (0,5 points) : Déterminer le diamètre des pâles. 2

3 3 Exercice 2 : véhicule pile à combustible (10 points) 3.1 Présentation du problème Objectifs L'objectif de l'exercice est de dimensionner une pile à combustible (puissance brute, puissance nette, surface active, nombre de cellules, quantité d'hydrogène à embarquer) pour une voiture électrique pour une autonomie et un prol de vitesse donnés. Présentation du système On considère le système donné par la gure 2. La pile à combustible est de type PEFC. Elle est alimentée directement en hydrogène stocké sous pression (300 atm) et en oxygène au moyen d'un compresseur à air. La pile alimente, d'une part le moteur électrique pour la traction de la voiture, et d'autre part, les auxiliaires de la pile que l'on considérera au nombre de trois : le compresseur à air ; la pompe à eau nécessaire au refroidissement de la pile ; le ventilateur nécessaire au refroidissement de la pile. H 2 compresseur P comp H 2 01 air air Paux rendement : η t U I P brute P nette machine et convertisseur réducteur diérentiel P aux,const Fig. 2 Système de traction Caractéristiques du véhicule Les caractéristiques du véhicule (voir Fig. 3) sont les suivantes : Masse : M v = kg ; Surface frontale : S = 2,5 m 2 ; Coecient de pénétration dans l'air : C x = 0,3 ; Coecient de roulement : C r = 0,01 ; Diamètre des roues : D r = 0,52 m ; Rapport de réduction du réducteur : r = 7,2 ; Rendement de la chaîne de traction moteur électrique roues : η t = 0,90. 3

4 On rappelle que la force équivalente à la résistance de l'air sur un véhicule est donnée par l'équation suivante : F air = 1 2 ρ air v 2 S C x x, (1) où v est la vitesse du véhicule (en m/s) et ρ air la masse volumique de l'air (ρ air = 1,3 kg/m 3 ). La résistance des roues sur le sol (horizontal) est donnée par la formule où P est représente le poids du véhicule. F r = P C r x, (2) v y x G R r F air = 1 2 ρ air v 2 S C x x F r = M v g C r x P = M v g Ft Fig. 3 Bilan des forces sur le véhicule Caractéristiques de la pile On adoptera un modèle statique de la pile à combustible représenté par sa courbe de polarisation (tension d'une cellule V c en volts en fonction de la densité de courant j exprimée en ma/cm 2 ) donnée par la gure 4(a) page suivante. La caractéristique densité de puissance-densité de courant est donnée par la gure 4(b). On souhaite que la tension de la pile ne soit jamais inférieure à 100 V : V Pac,min > 100 V (3) On rappelle la relation entre le débit molaire de dihydrogène et le courant I débitée par la pile : ṅ H2 = I n c 2 F, (4) où n c est le nombre de cellules de la pile et F, la constante de Faraday (F = C/mol). Puissance des auxiliaires On considérera que la pompe et le ventilateur consomment ensemble une puissance constante quelle que soit la puissance délivrée par la pile. Cette puissance (pompe + ventilateur) vaut P aux,const = 400 W (5) 4

5 Tension de cellule V (V) Densité de courant j (ma/cm 2 ) (a) Caractéristique Tension-densité de courant d'une cellule de pile à combustible 600 Densité de puissance P (mw/cm 2 ) Densité de courant j (ma/cm 2 ) (b) Caractéristique densité de puissance-densité de courant d'une cellule de pile à combustible 5

6 La puissance électrique du compresseur, quant à elle, n'est pas constante et dépend de la puissance de la pile. Elle est donnée par la formule suivante : ) P comp = q air T e c p η c η m ( (Psyst P 0 ) γ 1 γ avec : η c rendement du compresseur η m rendement électrique du moteur du compresseur γ coecient isentropique de l'air : γ = 1,4 q air débit massique d'air [kg/s] P 0 pression atmosphérique [atm] P syst pression de sortie du compresseur (pression système) [atm] c p capacité thermique de l'air c p = [J/kg K] T e température d'entrée de l'air [K] La valeur du débit d'air est liée à la puissance brute (P brute ) de la pile suivant la formule suivante : q air = 3, ν P brute, V c (7) où ν est le coecient de rapport à la st chiométrie (représente le surplus d'air par rapport à la quantité d'air théorique à fournir) et V c représente la tension d'une cellule de la pile. Dans ce problème on considérera les données suivantes : la température de l'air T e est égale à 293,15 K ; le rendement du compresseur η c est constant et égal à 70 % ; le rendement du moteur (du compresseur) η m est constant et égal à 90 % ; la pression de fonctionnement du système P syst est de 3 atm ; le coecient ν est égal à 2. Cycle routier adopté Le cycle routier de base (prol de vitesse) adopté est divisé en 6 phases : 1. accélération de 0 km/h à 40 km/h en 5 s ; 2. vitesse constante de 40 km/h pendant 5 s ; 3. décélération de 40 km/h à 20 km/h en 7 s ; 4. vitesse constante de 20 km/h pendant 6 s ; 5. décélération de 20 km/h à 0 km/h en 4 s ; 6. arrêt pendant 13 s. 1 (6) 6

7 3.2 Questions Toutes les parties (de à 3.2.5) sont indépendantes Puissance motrice et puissance de la machine électrique (3 points) Question n o 1 (0,25 pt) : Déterminer la relation entre le couple Γ r sur les roues et la force de traction F t du véhicule. Question n o 2 (0,5 pt) : Déduire la puissance mécanique P m de traction en fonction de la vitesse v et de la force de traction F t (sans la développer) du véhicule. Question n o 3 (0,75 pt) : En appliquant le principe fondamental de la dynamique, exprimer de façon littérale la force de traction F t en fonction de ρ air, v, S v, M v, g, C r, dv dt. Question n o 4 (0,25 pt) : Déduire des questions précédentes l'expression littérale de la puissance mécanique P m développée par les roues. Question n o 5 (1 pt) : La puissance mécanique maximale sur un cycle routier est atteinte en n d'accélération de la première phase du cycle (c.-à-d, à t = 5 s). Calculer (donner la valeur numérique) cette puissance maximale. Question n o 6 (0,25 pt) : Que vaut alors la puissance électrique nette maximale P nette,max (voir Fig. 2) que la pile doit fournir? Dimensionnement de la pile à combustible 1/2 (2,5 pt) Par la suite on admettra que la pile a une puissance nette maximale arrondie à 32 kw. Question n o 7 (0,25 pt) : D'après les gures 4(a) et 4(b) page 5, déterminer la densité de puissance maximale. Déterminer pour cette densité de puissance, la densité de courant maximale (j m ) et la tension minimale d'une cellule (V c,min ). Question n o 8 (0,75 pt) : Donner l'expression (numérique) de la puissance électrique du compresseur P comp en fonction de la tension d'une cellule V c (j) et de la puissance brute P brute délivrée par la pile. Question n o 9 (0,75 pt) : Quelle est la puissance de compression maximale P comp,max en fonction de la puissance brute maximale P brute,max délivrée par la pile? Question n o 10 (0,75 pt) : Quelle est la valeur numérique de la puissance brute maximale P brute,max délivrée par la pile (voir Fig. 2 page 3)? 7

8 3.2.3 Dimensionnement de la pile à combustible 2/2 (1 point) Par la suite on admettra que la pile a une puissance brute maximale arrondie à 45 kw. Question n o 11 (0,5 pt) : Quelle doit être la surface active totale S tot de la pile? Question n o 12 (0,5 pt) : Quel est le nombre minimal de cellules n c à mettre en série sur la pile? Consommation énergétique (2,25 points) Le prol de la puissance brute de la pile sur le cycle est donné par la gure 4 page suivante. On supposera que le nombre de cellules de la pile est égale à 180. Question n o 13 (0,75 pt) : Quelle est l'énergie délivrée par la pile sur le cycle donné? Question n o 14 (0,25 pt) : Sachant que ce cycle correspond à 186 mètres, quel est le nombre de cycles n cycles à eectuer pour parcourir 100 km. Quelle est alors l'énergie correspondante? Question n o 15 (0,75 pt) : Quelle est la quantité de dihydrogène consommée (en moles) sur 100 kilomètres? Question n o 16 (0,5 pt) : Quel est le volume (en mètres-cube et en litres) de dihydrogène à embarquer dans la voiture (on supposera que le gaz est stocké sous une pression de 300 atm)? On rappelle la loi des gaz parfaits : P V = n R T où, P est la pression [Pa] (1 atm= ,024 Pa) n le nombre de moles V le volume du gaz [m 3 ] R la constante des gaz parfaits R = 8,314 [J/mol K] T la température T = 293,15 [K] Questions de réexion (1,75) Question n o 17 (0,75 pt) : Que pensez-vous de l'utilisation d'une pile à combustible seule dans la traction de la voiture? Question n o 18 (1 pt) : Quels sont les avantages de l'utilisation d'une source auxiliaire de puissance (SAP) associée à la pile à combustible telles que les batteries ou les supercondensateurs? Dans quel type de parcours (prol urbain, prol autoroutier) l'utilisation d'une source auxiliaire de puissance est-elle la plus avantageuse? Justier la réponse. 8

9 40 2 P brute 30 Puissance (kw) Temps (s) Les coordonnées des points sont donnés par le tableau suivant : point t (s) I(t) (A) P brute (W) 1 0 2, , , , , , ,5 456 Fig. 4 Prol de la puissance brute de la pile sur un cycle 9

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE SESSION 2010 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE ÉPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée.

Plus en détail

Étude d un aérogénérateur

Étude d un aérogénérateur Étude d un aérogénérateur Présentation Mise en situation Source : http://technicalillustrators.org/files/2009/11/jhatch_windturbine_orig1.jpg DELORD Jean David, ROGER Emmanuel, Lycée Maximilien Perret

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

TD Structure et performances des systèmes asservis

TD Structure et performances des systèmes asservis TD Structure et performances des systèmes asservis Exercice 1 : Régulation de niveau. Le système permet de maintenir le réservoir 1 à niveau de consigne donné, quel que soit le débit utilisé. Il est constitué

Plus en détail

Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique

Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique Exercice 1: redresseur triphasé non commandé On étudie les montages suivants, alimentés par un système de tensions triphasé équilibré.

Plus en détail

3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES

3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES 3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES Durée : 4 heures L'épreuve est d'une durée de quatre heures et est constituée de deux parties indépendantes (électrotechnique et électronique). Les

Plus en détail

Exercices d application. L électricité dans la chaîne d énergie

Exercices d application. L électricité dans la chaîne d énergie Exercices d application L électricité dans la chaîne d énergie ÉNERGIE STOCKÉE DANS L ACCUMULATEUR D UN DRONE L AR.Drone Parrot est équipé de trois cellules au lithium fournissant chacune une charge de

Plus en détail

PROBLEME DE PHYSIQUE DIFFERENTS TYPES DE MOTEURS

PROBLEME DE PHYSIQUE DIFFERENTS TYPES DE MOTEURS 6 PROBLEME DE PHYSIQUE DIFFERENTS TYPES DE MOTEURS Le sujet comporte trois parties qui peuvent être traitées indépendamment. Dans chaque partie, le candidat pourra trouver des questions pouvant également

Plus en détail

1) Ce véhicule de 1000 kg se déplace à 83,5 km/h sur une route horizontale.

1) Ce véhicule de 1000 kg se déplace à 83,5 km/h sur une route horizontale. EXERCICES SUR L ÉNERGIE MÉCANIQUE Exercice 1 Lors d une panne moteur, l énergie nécessaire pour actionner les commandes vitales de l avion est assurée par la «R.A.T.» (Ram Air Turbine). L hélice de la

Plus en détail

L éolienne VESTAS V52

L éolienne VESTAS V52 L éolienne VESTAS V52 Transmission de puissance Page 1 / 20 Table des matières 1. Présentation de l éolienne :... 3 1.1. Caractéristiques techniques :... 3 1.2. Fonctionnement :... 3 1.3. Présentation

Plus en détail

Exercices de THERMODYNAMIQUE

Exercices de THERMODYNAMIQUE Université Paul Sabatier L2 SPI - EEA Exercices de THERMODYNAMIQUE 1. 1 kg d air, considéré comme un gaz parfait, se trouve dans l état A de coordonnées thermodynamiques p A = 10 5 Pa, T A = 300K. A partir

Plus en détail

Machines asynchrones : éléments de correction

Machines asynchrones : éléments de correction Machines asynchrones : éléments de correction VII.Fonctionnement en génératrice (parfois appelé alternateur asynchrone) 1. Réversibilité Les diagrammes de Fresnel ci dessous sont associés à une machine

Plus en détail

ESAIP GRASSE 1ere année

ESAIP GRASSE 1ere année ESAIP GRASSE 1ere année Origine des vents Provient de variations de température Vents globaux (exemple SO pour latitude 30-60 N) Vents de surface (exploités par l éolienne) Vents locaux (brise de terre

Plus en détail

Énergie, Puissance et Rendement

Énergie, Puissance et Rendement Énergie, Puissance et Rendement 1. Calculer la puissance libérée par chacun des éléments suivants : Pétrole On prendra un temps de combustion de 10 minutes pour une énergie de 10kWh On prendra un temps

Plus en détail

Contrôle de vitesse d'un moteur asynchrone.

Contrôle de vitesse d'un moteur asynchrone. Contrôle de vitesse d'un moteur asynchrone. Introduction La fréquence de rotation d'un moteur asynchrone s'exprime pa la relation f falim. 1 g p On peut faire varier la vitesse en jouant sur la fréquence

Plus en détail

Dimensionnement des installations de chauffage Partie 2

Dimensionnement des installations de chauffage Partie 2 Dimensionnement des installations de chauage Partie Jean-Marie SEYNHAEVE Pertes de charge Pompe - circulateur : puissance et rendement Dimensionnement d un réseau bi-tubes AMCO 363 - Dimensionnement chauage

Plus en détail

Exercices de Physique

Exercices de Physique Exercices de Physique Relations fondamentales de Dynamique Rappel : 1. Si l'on pousse un corps pendant 1/2 sec avec une force de 3 Newton. Quelle impulsion avons-nous donnée? 2. Quelle accélération prendra

Plus en détail

BAREME ET TEMPS CONSEILLE

BAREME ET TEMPS CONSEILLE BAREME ET TEMPS CONSEILLE Lecture du sujet : 15 minutes Partie 1 : 5 points 10 minutes Partie 2 : 10 points 20 minutes Partie 3 : 10 points 20 minutes Partie 4 : 30 points 70 minutes Partie 5 : 30 points

Plus en détail

Transport, Mise en mouvement : chaînes énergétiques...

Transport, Mise en mouvement : chaînes énergétiques... 1 ) Métropole STLB 2013 TRANSFERTS ET CONVERSIONS ÉNERGÉTIQUES 1. Fonctionnement général Document 1 (D après www.piaggiomp3.com) Un scooter de la marque «piaggio» dans 4 situations différentes. 1/9 1.1.

Plus en détail

Une scie circulaire d un diamètre 60 cm tourne à 640 tours par minute.

Une scie circulaire d un diamètre 60 cm tourne à 640 tours par minute. EXERCICES SUR LA CINÉMATIQUE DU SOLIDE EN ROTATION Exercice 1 Une scie circulaire d un diamètre 60 cm tourne à 640 tours par minute. 1) Calculer sa fréquence de rotation, sa vitesse angulaire et la vitesse

Plus en détail

Annexe I. Isotopes du platine : 190 78 Pt : 0,13 % ; 192 78 Pt : 0,78 % ; 194 78 Pt : 32,9 % ; 195 78 Pt : 33,8% ; 196 78 Pt : 25,2 % ; 198 78 Pt : 7,19 %. Paramètre de la maille du platine : a = 0,39

Plus en détail

3.2.1 Transformateurs et modulateurs d énergie associés. Déterminer le nombre de pôles du moteur sachant que la fréquence du réseau est f = 50 Hz.

3.2.1 Transformateurs et modulateurs d énergie associés. Déterminer le nombre de pôles du moteur sachant que la fréquence du réseau est f = 50 Hz. Exercice MAS01 : moteur asynchrone Un moteur asynchrone tourne à 965 tr/min avec un glissement de 3,5 %. Déterminer le nombre de pôles du moteur sachant que la fréquence du réseau est f = 50 Hz. Exercice

Plus en détail

INDUSTRIES DE PROCEDES SESSION E1.B1 MATHEMATIQUES et SCIENCES PHYSIQUES - U 12 SOMMAIRE

INDUSTRIES DE PROCEDES SESSION E1.B1 MATHEMATIQUES et SCIENCES PHYSIQUES - U 12 SOMMAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL INDUSTRIES DE PROCEDES SESSION 2009 E1.B1 MATHEMATIQUES et SCIENCES PHYSIQUES - U 12 Durée : 2 heures Coefficient : 1,5 SOMMAIRE Ce sujet comporte : - une partie Sciences Physiques

Plus en détail

Présentation du TP «(télé)gestion d une éolienne»

Présentation du TP «(télé)gestion d une éolienne» Présentation du TP «(télé)gestion d une éolienne» Cette séquence d apprentissage est destinée à découvrir et appréhender un savoir nouveau. Principes à découvrir : Quantification de la puissance du vent.

Plus en détail

Entraînement des machines

Entraînement des machines Entraînement des machines OBJECTIF DU COURS Etablir l ensemble des critères de choix d un moteur électrique. ELEMENTS D EVALUATION Justifier le choix d un moteur Choisir un moteur 1. Définitions :...2

Plus en détail

TA - C 2009 ÉPREUVE DE PHYSIQUE. Durée 2 heures - Coefficient 1

TA - C 2009 ÉPREUVE DE PHYSIQUE. Durée 2 heures - Coefficient 1 TA - C 009 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée heures - Coefficient Il sera tenu compte de la rigueur des explications et du soin apporté à leur présentation. L'usage d'une calculatrice est autorisé pour cette épreuve.

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur. Energétique.

Sciences de l Ingénieur. Energétique. Lycée St-Eloi, 9 Avenue Jules Isaac 13626 Aix en Provence 04 42 23 44 99 04 42 21 63 63 Bruno Masi Nom : _ Date : _ Sciences de l Ingénieur Support de cours Terminale S S.I Energétique. Analyser les apports

Plus en détail

L éolienne VESTAS V52

L éolienne VESTAS V52 L éolienne VESTAS V52 Analyse fonctionnelle Page 1 / 11 I-Présentation de l éolienne : L éolienne VESTAS V52 1.1-Problématique sur l exploitation de l énergie renouvelable Le développement et l exploitation

Plus en détail

ÉPREUVE DE SCIENCE PHYSIQUE B.E.P.C. DURES : 02 heures COEFFICIENT : 2

ÉPREUVE DE SCIENCE PHYSIQUE B.E.P.C. DURES : 02 heures COEFFICIENT : 2 ÉPREUVE DE SCIENCE PHYSIQUE B.E.P.C. DURES : 02 heures COEFFICIENT : 2 B.E.P.C. BLANC DEPARTEMENTAL Session du 15 Mai 2008 Science physique Durée : 2h30 Coef : 2 Questions : 1- Quand dit-on qu un mobile

Plus en détail

et calculer sa valeur, b. l'expression littérale et la valeur de l'intensité nominale I 2N = 0,90. Toujours pour une intensité de fonctionnement I 2

et calculer sa valeur, b. l'expression littérale et la valeur de l'intensité nominale I 2N = 0,90. Toujours pour une intensité de fonctionnement I 2 BTS 2004 - L'installation électrique d'un atelier de teinture de tissus est alimenté par l'intermédiaire d'un transformateur monophasé (1), de rapport de transformation m = 0, 15 et de puissance nominale

Plus en détail

REPENDRE DIRECTEMENT SUR LA COPIE DE L ENONCE

REPENDRE DIRECTEMENT SUR LA COPIE DE L ENONCE Examen Final : EL41 P07. Durée : 2 heures. Documents : non autorisés sauf une feuille manuscrite de format A4. REPENDRE DIRECTEMENT SUR LA COPIE DE L ENONCE Nom : Prénom : Signature : Problème (10 points)

Plus en détail

Corrigé BTS AVA 2011

Corrigé BTS AVA 2011 Corrigé BTS AA 2 Partie A : Le superéthanol E85 question : a) La surconsommation du véhicule s accroît brutalement à partir d une teneur volumique de 85 % en éthanol du carburant ; il est donc judicieux

Plus en détail

ETUDE MECANIQUE DE LA CHAINE DE PROPULSION

ETUDE MECANIQUE DE LA CHAINE DE PROPULSION Partie ETUDE MECNIQUE DE L CHINE DE PROPULSION Le but de cette étude est de déterminer les caractéristiques du moteur électrique afin de valider des données du cahier des charges. - Par une étude dynamique

Plus en détail

Université Joseph Fourier Grenoble I L2, UE GEL23B : énergies renouvelables.

Université Joseph Fourier Grenoble I L2, UE GEL23B : énergies renouvelables. Université Joseph Fourier Grenoble I L2, UE GEL23B : énergies renouvelables. Examen 2e session du 26 juin 2014. Sans documents, calculette autorisée. Partie «C-TD-TP». Durée pour l ensemble des 2 sujets

Plus en détail

Eléments de machines Devoir Surveillé PIAD2

Eléments de machines Devoir Surveillé PIAD2 Le 12 Mai 2009 Eléments de machines Devoir Surveillé PIAD2 Durée : 2h00 Documents autorisés Calculatrices autorisées Ce sujet comporte 8 pages A4, dont 5 documents réponses A4 à rendre. Il est essentiel

Plus en détail

ISUPFERE - APPRENTISSAGE. Electricité (18pts)

ISUPFERE - APPRENTISSAGE. Electricité (18pts) ISUPFERE - APPRENTISSAGE Test MECANIQUE ELECTRICITE 2014 (1h00) NOM : PRENOM : Electricité (18pts) Exercice 1 : (1pt) On considère un nœud, point de concours de cinq branches. On compte positivement les

Plus en détail

EPREUVE N 1 SCIENCES ET TECHNIQUES DE MACHINES MARINES. (Durée : 4 heures ; Coefficient : 3)

EPREUVE N 1 SCIENCES ET TECHNIQUES DE MACHINES MARINES. (Durée : 4 heures ; Coefficient : 3) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2009 Concours : EXTERNE Section : Mécanique Navale EPREUVE N 1 SCIENCES ET TECHNIQUES DE MACHINES MARINES

Plus en détail

Energie éolienne. 1 Exploiter le vent

Energie éolienne. 1 Exploiter le vent Energie éolienne 1 Exploiter le vent Exploiter l énergie du vent est une technique très ancienne. Les moulins à vent ont été utilisés pour moudre le grain, presser l huile d olive ou pour actionner des

Plus en détail

DYNAMIQUE DES FLUIDES

DYNAMIQUE DES FLUIDES DYNAMIQUE DES FLUIDES I ECOULEMENT DES FLUIDES 1 Lignes de courant 2 Ecoulement permanent 3 Débit massique 4 Débit volumique 5 Conservation des débits 6 exemple a) Quelle doit être la section en 1 pour

Plus en détail

OBJECTIF GENERAL DE L'ETUDE

OBJECTIF GENERAL DE L'ETUDE OBJECTIF GENERAL DE L'ETUDE Dans cette partie, nous nous attacherons plus particulièrement à : Vérifier l autonomie du scooter. Etudier le fonctionnement et la structure du chargeur embarqué. Justifier

Plus en détail

BIME - DENT - VETE. Nom: N ō carte d étudiant: Section: Physique, PhysG101 1 er Bachelier Juin Il y a 10 questions. Le teste dure de 8h à 12h

BIME - DENT - VETE. Nom: N ō carte d étudiant: Section: Physique, PhysG101 1 er Bachelier Juin Il y a 10 questions. Le teste dure de 8h à 12h BIME - DENT - VETE Nom: Prénom: N ō carte d étudiant: Section: Physique, PhysG101 1 er Bachelier Juin 2014 Il y a 10 questions. Le teste dure de 8h à 12h Essayez d aller le plus loin possible en : 1 Justifiant

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2012 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE STI Génie Civil STI Génie Énergétique Temps alloué : 2 heures Coefficient : 5 La calculatrice (conforme à la circulaire

Plus en détail

EXERCICES : DYNAMIQUE. Dyn.R1. Une force de 220 N communique à un corps une accélération de 14 m/s 2. Calculez sa masse. 157.

EXERCICES : DYNAMIQUE. Dyn.R1. Une force de 220 N communique à un corps une accélération de 14 m/s 2. Calculez sa masse. 157. EXERCICES : DYNAMIQUE 1. Exercices résolus Dyn.R1. Une force de 220 N communique à un corps une accélération de 14 m/s 2. Calculez sa masse. Première équation fondamentale F ma m F 220 a 14 157. kg Dyn.R2.

Plus en détail

CHAINE DE CONVERSION ÉLECTROMÉCANIQUE

CHAINE DE CONVERSION ÉLECTROMÉCANIQUE CHAINE DE CONVERSION ÉLECTROMÉCANIQUE I Energie d un système isolé II Transfert et conversion d énergie III Moteur à combustion interne IV La voiture électrique I Energie d un système isolé L énergie,

Plus en détail

BATTEUR MELANGEUR BESOIN:

BATTEUR MELANGEUR BESOIN: BATTEUR MELANGEUR CENTRE D INTERET : CI 3 : Motorisation, conversion d énergie THEMATIQUE : E2 Structure et fonctionnement d un moteur asynchrone E4 Architecture de la chaîne d énergie, puissance et rendement

Plus en détail

TP3 : la récupération d énergie en milieu urbain

TP3 : la récupération d énergie en milieu urbain CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES Session 2010 SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTRIQUE (Classe de terminale STI) ÉLECTROTECHNIQUE DURÉE 2 Heures Aucun document n est autorisé Calculatrice autorisée

Plus en détail

Examen de thermodynamique. Exercice : questions de cours sur la thermoélectricité (4 points/20)

Examen de thermodynamique. Exercice : questions de cours sur la thermoélectricité (4 points/20) Examen de thermodynamique Uniquement une fiche de synthèse A4 recto-verso et une calculatrice sont autorisées pendant l épreuve Porter une attention particulière à la qualité de la rédaction LIRE ENTIEREMENT

Plus en détail

2 sur 6 23/04/ : Comme le compresseur (C) fonctionne en régime d'écoulement continu, le travail utile W u échangé par l'hélium est ég

2 sur 6 23/04/ : Comme le compresseur (C) fonctionne en régime d'écoulement continu, le travail utile W u échangé par l'hélium est ég 1 sur 6 23/04/2009 19:02 Aurélie dec 04 Refroidissement d'un local ; Etude rhéologique de l'élaboration d'un jus de fruit d'après bts chimie 2001 Etude thermique Bénéficiez d'une étude thermique gratuite

Plus en détail

transformation d énergie mécanique en énergie électrique. L unité officielle du système international (Unité S.I.) de l énergie est le joule (J).

transformation d énergie mécanique en énergie électrique. L unité officielle du système international (Unité S.I.) de l énergie est le joule (J). 1 L énergie dans tous ses états Exemple de l automobile. Batterie : réserve d énergie chimique, source d énergie électrique ; Carburant : réserve d énergie chimique ; Démarreur : transformateur d énergie

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2000 SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité: GENIE MECANIQUE (toutes options)

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2000 SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité: GENIE MECANIQUE (toutes options) BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2000 SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité: GENIE MECANIQUE (toutes options) Epreuve de Sciences Physiques Durée : 2 heures coefficient: 5 L 'utilisation

Plus en détail

EXAMEN L3 MODULE OUVERTURE code module : 2L6OV8M Utilisation des Energies Renouvelables : Pourquoi?, Quand? Comment?

EXAMEN L3 MODULE OUVERTURE code module : 2L6OV8M Utilisation des Energies Renouvelables : Pourquoi?, Quand? Comment? EXAMEN L3 MODULE OUVERTURE code module : 2L6OV8M Utilisation des Energies Renouvelables : Pourquoi?, Quand? Comment? répondre au QCM directement sur la feuille, entourez la lettre (ou les lettres) correspondant

Plus en détail

La machine à courant continu

La machine à courant continu Travaux dirigés BTS Maintenance Industrielle Exercice n 1 : Un moteur à courant continu porte sur sa plaque, les indications suivantes Excitation séparée 160 V 2 A Induit : 160 V 22 A 1170 tr.min -1 3,2

Plus en détail

Thème : AGIR Défis du XXI ème siècle (Sous-thème : Economiser les ressources et respecter l environnement)

Thème : AGIR Défis du XXI ème siècle (Sous-thème : Economiser les ressources et respecter l environnement) Thème : AGIR Défis du XXI ème siècle (Sous-thème : Economiser les ressources et respecter l environnement) Type de ressources : Pistes d activités illustrant les notions du programme et permettant un approfondissement.

Plus en détail

MATHEMATIQUES 15 points

MATHEMATIQUES 15 points MATHEMATIQUES 15 points EXERCICE n 1 : Etudier la distance d'arrêt d'un véhicule (10 points) La distance d'arrêt D A d'un véhicule dépend: - de la distance parcourue pendant le temps de réaction du conducteur,

Plus en détail

UNIVERSITE E SIDI BEL ABBES 2010 / 2011 FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT D ELECTROTECHNIQUE Dr. BENDAOUD. TD de Machines Asynchrones

UNIVERSITE E SIDI BEL ABBES 2010 / 2011 FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT D ELECTROTECHNIQUE Dr. BENDAOUD. TD de Machines Asynchrones UNIVERSITE E SIDI BEL ABBES 2010 / 2011 FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT D ELECTROTECHNIQUE Dr. BENDAOUD TD de Machines Asynchrones Exercice N 1 : Un moteur asynchrone tourne à 965 tr/min

Plus en détail

ZI SAINT-JOSEPH - B.P MANOSQUE Fax EOLICC

ZI SAINT-JOSEPH - B.P MANOSQUE Fax EOLICC ZI SAINT-JOSEPH - B.P. 221-04102 MANOSQUE 04.92.72.52.53-Fax 04.92.87.60.48-Email : contact@astriane.com EOLICC EXTRAITS DES DOSSIERS TECHNIQUE ET PÉDAGOGIQUE 02/05/05 14/11/02 A. VITELLI PELOUX Mise à

Plus en détail

Objectif de la séance : Vérifier les caractéristiques du système embarqué «TROTINETTE ELECTRIQUE / PANNEAUX PHOTOVOLTAIQUE»

Objectif de la séance : Vérifier les caractéristiques du système embarqué «TROTINETTE ELECTRIQUE / PANNEAUX PHOTOVOLTAIQUE» Titre : système embarqué étude de la motorisation. Lieu d activité : Laboratoire d essais des systèmes. Temps prévu : 2 Heures Temps passé : Nom : Prénom : Objectif de la séance : Vérifier les caractéristiques

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE SESSION 2012 REVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MINTENNCE INDUSTRIELLE ÉPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99 est autorisée.

Plus en détail

Anémomètre à fil chaud

Anémomètre à fil chaud EPEUVE OPTIONNELLE de PHYSIQUE Anémomètre à fil chaud Un fil de platine de longueur l et de diamètre d est parcouru par un courant électrique qui lui fournit une puissance maintenue constante par un dispositif

Plus en détail

Variable Nom Unité Formule E Force électromotrice (fem) Volt (V) K Constante définie lors de la fabrication de la machine

Variable Nom Unité Formule E Force électromotrice (fem) Volt (V) K Constante définie lors de la fabrication de la machine I- Généralités Le point commun des méthodes de production d électricité par éolienne, centrale hydraulique ou centrale nucléaire est la transformation (ou conversion) mécanique/électrique. Elle est présente

Plus en détail

SCOOT'ELEC. 1 A l'aide du dossier technique, calculez le rapport de transmission global de la partie opérative du.

SCOOT'ELEC. 1 A l'aide du dossier technique, calculez le rapport de transmission global de la partie opérative du. Durée : 2 h Série 3 TP 6 CENTRE D'INTERET CI 7 : Comportement dynamique et énergétique des systèmes Thème(s) abordé(s) : E4 : Architecture, puissance et rendement d'une chaîne d'énergie Problématique :

Plus en détail

Chapitre 3: Récepteurs et générateurs

Chapitre 3: Récepteurs et générateurs 2 e BC 3 Récepteurs et générateurs 22 Chapitre 3: Récepteurs et générateurs 1. Energie électrique reçue ou cédée par un dipôle a) Energie électrique Certains dipôles reçoivent de l'énergie potentielle

Plus en détail

Phases 1. Alternateur

Phases 1. Alternateur BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2000 SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité : GÉNIE MÉCANIQUE (toutes options) ----------------------------- Épreuve de Sciences Physiques Durée : 2 heures

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE SESSION 2004 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE Épreuve : Sciences Physiques Durée: 2 heures Coefficient : 2. La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée

Plus en détail

BTS FED 2016 : Physique et Chimie

BTS FED 2016 : Physique et Chimie document proposé sur le site «ciences Physiques en B» : http://nicole.cortial.net B FED 206 : Physique et Chimie Option : Froid et conditionnement d air Centrale en raitement d Air (CA) Une équipe de techniciens

Plus en détail

Régulation de température des cuves de fermentation de la Brasserie L & L Alphand à Vallouise

Régulation de température des cuves de fermentation de la Brasserie L & L Alphand à Vallouise Régulation de température des cuves de fermentation de la Brasserie L & L Alphand à Vallouise L élaboration de la bière nécessite l utilisation d un jus sucré appelé moût, résultant du mélange et de la

Plus en détail

Calorimétrie : échanges thermiques

Calorimétrie : échanges thermiques Calorimétrie : échanges thermiques Exercice 61 Lors d un orage, un grêlon de masse m = 2 g tombe sur le sol. Sa vitesse juste avant son arrivée au sol est v = 18 m/s. sa vitesse juste après est nulle.

Plus en détail

Le moteur à courant continu

Le moteur à courant continu Le moteur à courant continu Exercice 1 : L'aspirateur autonome Il utilise un système de navigation qui analyse l'environnement à nettoyer 60 fois par seconde. Complètement autonome, il se recharge automatiquement

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION

THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION Spé y 3-4 Devoir n THERMODYNAMIQUE-DIFFUSION On étudie la compression ou la détente d un ga enfermé dans un récipient. Lorsque le bouchon se déplace, le volume V occupé par le ga varie. L atmosphère est

Plus en détail

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques PILES ET ACCUMULATEURS I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques I piles et générateurs électrochimiques a- Les différentes piles et accumulateurs existants. Les

Plus en détail

MOTEURS ELECTRIQUES ASPECT MECANIQUE

MOTEURS ELECTRIQUES ASPECT MECANIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable MOTEURS ELECTRIQUES ASPECT MECANIQUE Energie et Environnement Cours T ale 1. Introduction MOTEURS ELECTRIQUES ASPECT MECANIQUE Les moteurs

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2014 Concours : EXTERNE Section : MECANIQUE NAVALE EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE (Durée : 5 heures

Plus en détail

EXERCICE I. CHUTE LIBRE ET PARACHUTISME (6 points)

EXERCICE I. CHUTE LIBRE ET PARACHUTISME (6 points) Inde 2004 EXERCICE I. CHUTE LIBRE ET PARACHUTISME (6 points) Cet exercice vise dans un premier temps à analyser quelques informations extraites d'un document Internet relatif au projet de "Grand Saut"

Plus en détail

TP ENERGIE n 1 : ETUDE D'UNE CHAINE ENERGETIQUE DIMENSIONNEMENT D'UNE MINI EOLIENNE. Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier

TP ENERGIE n 1 : ETUDE D'UNE CHAINE ENERGETIQUE DIMENSIONNEMENT D'UNE MINI EOLIENNE. Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier TP ENERGIE n 1 : ETUDE D'UNE CHAINE ENERGETIQUE DIMENSIONNEMENT D'UNE MINI EOLIENNE Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Rapport au programme : 1.1 Energie et puissance Bilan énergétique - Chaîne

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013. Série STI2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013. Série STI2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013 Série STI2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 3 heures Coefficient : 4 SUJET TRAITÉ EXCLUSIVEMENT PAR LES

Plus en détail

TP CI5-CI7 E12-E4 Golf

TP CI5-CI7 E12-E4 Golf Chariot de golf Problématique On désire déterminer l autonomie d utilisation du chariot de golf dans des conditions spécifiques. Centres d intérêt Savoirs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 A B C D Thèmes associés

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

eme Année Travaux Publics Travaux Dirigés N 04. Exercice N 01

eme Année Travaux Publics Travaux Dirigés N 04. Exercice N 01 Département de Génie Civil Mécanique Des Fluides 2 eme Année Travaux Publics Travaux Dirigés N 04 Exercice N 01 On veut accélérer la circulation d un fluide parfait dans une conduite de telle sorte que

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

L'homme et la nature Énergies «propres» Les éoliennes. Comment passe-t-on de l'énergie éolienne à l'énergie électrique?

L'homme et la nature Énergies «propres» Les éoliennes. Comment passe-t-on de l'énergie éolienne à l'énergie électrique? L'homme et la nature Énergies «propres» Les éoliennes Problématique : Comment passe-t-on de l'énergie éolienne à l'énergie électrique? Sommaire : Introduction Passage de l'énergie cinétique du vent à l'énergie

Plus en détail

Sciences physiques unites Lycée Jehan de Chelles LES UNITES EN PHYSIQUE CHIMIE

Sciences physiques unites Lycée Jehan de Chelles LES UNITES EN PHYSIQUE CHIMIE LES UNITES EN PHYSIQUE CHIMIE Les unités du Système International (S.I.) : Pour une grandeur physique il existe souvent plusieurs unités possibles. Ainsi, la température de fusion de la glace est égale

Plus en détail

Licence de Physique et Applications. Année

Licence de Physique et Applications. Année Partiel de thermodynamique Uniquement une fiche de synthèse A4 recto-verso manuscrite et une calculatrice sont autorisées pendant l épreuve Porter une attention particulière à la qualité de la rédaction

Plus en détail

Equation de continuité

Equation de continuité DYNAMIQUE DES FLUIDES 1/5 g =9,81 m/s² pour tous les exercices Equation de continuité Exercice 1 Lors de l étude d un canal d irrigation on mesure, dans une partie horizontale, ces différentes grandeurs

Plus en détail

MATHÉMATIQUES PHYSIQUE Durée : 3 heures

MATHÉMATIQUES PHYSIQUE Durée : 3 heures BENSA B 4MP MATHÉMATIQUES PHYSIQUE Durée : heures L usage d une calculatrice est interdit pour cette épreuve. Chaque candidat est responsable de la vérification de son sujet d épreuve : pagination et impression

Plus en détail

Analyse et optimisation du bilan énergétique

Analyse et optimisation du bilan énergétique Analyse et optimisation du bilan énergétique de systèmes de transport Auteur: Roland WETTER EPFL-LME 1 Généralités sur les transports La vie, c est le mouvement! - recherche de la nourriture - rencontre

Plus en détail

Discipline. Electrotechnique PREPARATION

Discipline. Electrotechnique PREPARATION DR n 1 S informer sur le variateur existant PREPARATION Cette ressource vous propose d étudier les points suivants : Répertorier toutes les valeurs du réseau existant. Sur la plaque à borne, relever les

Plus en détail

ANALYSE ECONOMIQUE DU PARC EOLIEN

ANALYSE ECONOMIQUE DU PARC EOLIEN ANALYSE ECONOMIQUE DU PARC EOLIEN Produits d exploitation Charges d exploitation Energie fournie (MWh) 10 000 Coût annuel d exploitation 120 Tarif d achat ( /MWh) 82 Chiffre d affaires annuel des ventes

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Étude d un système robotisé de passage de vitesse.

Étude d un système robotisé de passage de vitesse. 3 e ANNÉE GÉNIE MÉCANIQUE DURÉE : 4 heures SCIENCES DE LA PRODUCTION Étude d un système robotisé de passage de vitesse. figure 1 : Voiture équipée d une boîte robotisée. figure 2 : vue générale du système

Plus en détail

Etude d'un aquarium : hydrostatique ; hydrodynamique bts enveloppe du bâtiment 2007

Etude d'un aquarium : hydrostatique ; hydrodynamique bts enveloppe du bâtiment 2007 Etude d'un aquarium : hydrostatique ; hydrodynamique bts enveloppe du bâtiment 2007 On s'intéresse à un grand aquarium situé dans un centre océanographique. Celui-ci est alimenté par de l'eau de mer grâce

Plus en détail

TP N 06 ETUDE DE LA STATION DE POMPAGE

TP N 06 ETUDE DE LA STATION DE POMPAGE OBJECTIFS Etude des solutions technique de la station de pompage. Etude des fonctionnements de la station de pompage : Local/distant Manu/Auto avec ou sans forçage de la pompe fixe. Etude du rendement

Plus en détail

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI2 Énergétique TD Réf. Programme: S4123 - Solide indéformable, approche énergétique Compétences visées: A5-05, B2-11, C2-17, C2-19, C2-20, C2-21 v1.1 Lycée Richelieu

Plus en détail

PARTIE I : CAPTEURS et TRANSMISSION

PARTIE I : CAPTEURS et TRANSMISSION PARTIE I : CAPTEURS et TRANSMISSION La chaîne d acquisition permet de transformer une grandeur à mesurer en un signal électrique exploitable. La chaîne d'acquisition classique comporte 4 composants (cf.

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUE. L énergie finale est l énergie dont l utilisateur va se servir pour répondre à ses besoins.

BESOINS ENERGETIQUE. L énergie finale est l énergie dont l utilisateur va se servir pour répondre à ses besoins. I Besoins en énergie finale Etat des lieux L énergie finale est l énergie dont l utilisateur va se servir pour répondre à ses besoins. I.1 Quelle est l énergie finale la plus consommée? Les besoins en

Plus en détail

Pour satisfaire aux contraintes du Cahier des Charges Fonctionnel, le moteur électrique doit impérativement :

Pour satisfaire aux contraintes du Cahier des Charges Fonctionnel, le moteur électrique doit impérativement : INTRODUCTION. La conversion de l'énergie électrique en énergie mécanique est assurée par un moteur à courant continu à excitation séparée. Pour permettre le réglage de la vitesse, de l accélération et

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET REPERE DIPLÔME NATIONAL du BREVET DNB11-COLPHC1SMET Session 2011 PHYSIQUE - CHIMIE Série Collège DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8. Le candidat s assurera

Plus en détail

Terminales Scientifiques. Exercice de spécialité

Terminales Scientifiques. Exercice de spécialité Date 2013 Terminales Scientifiques ÉPREUVE de Physique-Chimie Exercice de spécialité Durée : 1 h10 La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans

Plus en détail

Hydraulique industrielle Correction TD 4

Hydraulique industrielle Correction TD 4 Correction TD 4 Hydraulique industrielle Correction TD 4 1 Maîtrise de la pression 1.1 1.1.1 Limiteur de pression Fonction principale Comme son nom l indique, ce composant doit permettre de limiter la

Plus en détail