NEPAD A PROGRAMME OF THE AFRICAN UNION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NEPAD A PROGRAMME OF THE AFRICAN UNION"

Transcription

1 REVISION DU PLAN D'ACTION POUR L'AFRIQUE DE L'UA/NEPAD 2010 _ 2015 Rapport Abrégé 2010 _ 2012 Faire Ensemble Avancer l'intégration Régionale et Continentale à travers des Valeurs partagées THE NEW PARTNERSHIP FOR AFRICA'S DEVELOPMENT NEPAD A PROGRAMME OF THE AFRICAN UNION

2 Révision du Plan d'action pour l'afrique de l'ua/nepad : Faire Ensemble Avancer l'intégration Régionale et Continentale à travers des Valeurs Partagées. Rapport Abrégé Remerciements L'Agence du NEPAD tient à remercier la Direction de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour avoir fourni les ressources techniques et financières pour la préparation du Plan d'action pour l'afrique révisé de l'ua/nepad ainsi que du Rapport Abrégé dudit Plan. Crédits Ce rapport est publié par l'agence de Planification et de Coordination du NEPAD (Agence du NEPAD). Les contenus de ce rapport peuvent être librement réimprimés, avec mention de la source. Et, évidemment, le NEPAD vous saura gré de lui faire copie du contenu reproduit. Les photos créditées ne sauront, en aucun cas, être reproduites. Vous pourriez nous contacter en adressant votre correspondance à l'adresse suivante: Physical Address NEPAD Planning and Coordinating Agency International Business Gateway New Road & 6th Road Midridge Office Park Corner of Challenger & Columbia Avenue Block B Midrand Johannesburg 1685 South Africa Postal Address PO Box 1234 Halfway House Midrand Johannesburg 1685 South Africa Tel: +27 (0) Fax: +27 (0) s: Website: (c) NEPAD 2011 Mise en page et design: Scriptoria

3 Sommaire Acronymes Résumé Exécutif Introduction Historique, Logique et Objectifs Apports et éléments de révision du PAA Plan d'action pour l'afrique Révisé La Feuille de Route: la Voie à suivre Introduction Historique Principes Directeurs de l'ua/nepad et statuts actuels Contexte et logique de la révision Approche utilisée pour réviser le PAA Consultations avec les acteurs Sélection des programmes et projets Priorisation des programmes et projets Séquence, suivi et gestion des programmes et projets Fiabilité des informations et estimation des coûts Objectif sectoriels Programmes et projets prioritaires Coût de la mise en oeuvre du Plan Infrastructure: Secteurs de l'energie, des Transports, des TICS et des Eaux transfrontalières Energie: Vers un avenir énergétique durable pour l'afrique Energie et intégration régionale en Afrique Partenaires en Energie L'accent stratégique de l'ua/nepad en Energie Transports: Améliorer la mobilité des Africains Transports et Intégration régionale Partenaires dans les Transports L'accent stratégique de l'ua/nepad en matière de Transports Technologies de l'information et de la Communication: Réduire la fracture numérique de l'afrique TIC et intégration régionale en Afrique Partenaires en matière de TIC L'accent stratégique de l'ua/nepad en TIC Eaux Transfrontalières: Faire progresser la coopération régionale en gestion des ressources en eau Eau et intégration régionale en Afrique Partenaires en Eaux Transfrontalières L'accent stratégique UA/NEPAD en matière d'eaux transfrontalières RAPPORT ABRÉGÉ

4 Suite du Sommaire 4. Genre et Développement: Faire avancer l'égalité des genres en Afrique Genre et Développement et Intégration régionale en Afrique Accent stratégique de l'ua/nepad sur les questions de Genre et développement Secteurs Transversaux Commerce, Industrie, Accès aux marchés et développement du secteur privé: Faire progresser la compétitivité africaine sur le marché mondial Commerce, industrie, accès aux marchés, développement du secteur privé et intégration régionale en Afrique Partenaires en matière de commerce, d'industrie, d'accès aux marchés et du développement du secteur privé L'accent stratégique de l'ua/nepad en matière de commerce, d'industrie, d'accès aux marchés et de développement du secteur privé Environnement et changement climatique: Promouvoir la durabilité des écosystèmes africains Intégration régionale et changement climatique en Afrique Partenaires pour l'environnement et le changement climatique en Afrique L'accent stratégique de l'ua/nepad sur l'environnement et le changement climatique Gouvernance: Vers un avenir démocratique pour l'afrique Gouvernance et intégration régionale en Afrique Développement de Capacités: Construire un leadership réactif et capable pour l'avenir de l'afrique Développement de capacités et intégration régionale en Afrique Partenaires en développement de capacités L'accent stratégique de l'ua/nepad en développement de capacités Mise en oeuvre du PAA révisé Les facteurs de réussite Financement Financement pour accélérer l'exécution des projets et programmes Accéder aux sources de financements des programmes et projets Suivi, gestion et évaluation du PAA Soutien Institutionnel au PAA Révisions et engagement des acteurs Discussion avec les acteurs et large dissémination du PAA La Feuille de Route: la voie à suivre REVISION DU PLAN D'ACTION POUR L'AFRIQUE DE L'UA/NEPAD

5 Acronymes PAA Plan d'action pour l'afrique de l'ua/nepad BAD Banque Africaine de Développement AFFM Mécanisme Africain de Financement des Engrais AGRA Alliance pour une Révolution Verte en Afrique SIDA Syndrome Immuno Déficient Acquis AMCOW......Conseil des Ministres Africains de l'eau APCI Initiative Africaine de Capacité Productive APF Forum pour le Partenariat avec l'afrique MAEP Mécanisme Africain d'evaluation par les Pairs UA Union Africaine CUA Commission de l'union Africaine AWF Facilité d'eau Africaine BPFA Plate forme d'action de Beijing PDDAA Plan Détaillé de Développement de l'agriculture en Afrique CAB Réseau haut Débit d'afrique Centrale CA-BI Programme d'infrastructure Haut débit d'afrique Centrale CAMI Conférence des Ministres africains de l'industrie CASSy Système Sous-marin d'afrique Centrale CDI Initiative de Développement des Capacités (NPCA) ) CDM Mécanisme pour un Développement Propre CDSF Cadre Stratégique de Développement des Capacités CEDAW Convention sur l'elimination de toutes Formes de Discrimination à l' égard des Femmes CEN-SAD......Communauté des Etats sahélo saharien CEPGL Communauté Economique de la Région des Grands Lacs COMESA......Marché Commun pour l'afrique de l'est et Australe CSO Organisation de la Société Civile DFID Département de la Coopération Internationale (GB) RDC République Démocratique du Congo EAC Communauté des Etats Est Africains CEA Commission des Nations Unies pour l'afrique ECCAS Communauté Economique des Etats de l'afrique Centrale CEDEAO......Communauté Economique des Etats de l'afrique de l'ouest BEI Banque Européenne d'investissement UE Union Européenne FARA Forum pour la Recherche Agricole en Afrique G Group des Huit PIB Produit Intérieur Brut GEF Facilité Mondiale pour l'environnement GIDD Base de Données sur le Genre et les institutions de Développement GSM Système Mondial de communication Mobiles. GTZ Agence de Coopération Technique Allemande VIH Virus Immunodéficitaire Humain HSGIC Comité de Mise en Œuvre des Chefs d'etats et de Gouvernements du NEPAD HSGOC Comité d'orientation des Chefs d'etats et de gouvernements du NEPAD ICA Consortium pour les Infrastructures en Afrique ICF Facilité d'investissement sur le Climat TIC Technologie de l'information et de la communication IDA Association Internationale pour le développement IGAD Autorité Inter Gouvernementale de développement IPPF Facilité de Préparation des Projets d'Infrastructure JICA Coopération Internationale Japonaise LVBC Commission du Bassin du Lac Victoria MDG Objectif de Développement du Millénaire (ODM) MIP Programme Minimum d'intégration MW Mégawatt NBI Initiative du Bassin du Nil NEPAD Nouveau Partenariat pour le Développement de l'afrique NERICA Nouveau Riz pour l'afrique NSAS Système Aquifère des Grès Nubiens OUA Organisation de l'unité Africaine ODA Aide Officielle pour le Développement OCDE Organisation pour la Coopération et le développement Economique OMVS Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal PIDA Programme pour le Développement des infrastructures en Afrique PPP Partenariat Public-Privé CER Communauté Economique Régionale SADC Communauté de Développement de l'afrique Australe SAPP Groupement des Producteurs d'energie d'afrique Australe SATA Association des Télécommunications d'Afrique Australe SREAP Plan d'action Environnemental Sous Régional STAP Plan d'action à Court Terme du NEPAD UHURUNET....Nom donné au Câble sous marin du Réseau d'Infrastructure Haut débit du NEPAD UMA Union du Maghreb Arabe UMOJANET....Nom donné au Réseau Terrestre du programme des Infrastructure à Haut débit du nepad PNUD Programme des Nations Unies pour le développement UNEP Programme des Nations Unies Pour l'Environnement OMC Organisation Mondiale du Commerce RAPPORT ABRÉGÉ

6 Résumé Exécutif Introduction Le Plan d'action pour l'afrique de l'ua /NEPAD est la déclaration qui définit les programmes et projets prioritaires actuels de l'afrique consacrés à la promotion de l'intégration régionale et continentale, contenus dans les principes directeurs du Nouveau Partenariat pour le Développement de l'afrique (NEPAD). La 10ème réunion du Forum pour le Partenariat en Afrique de Tokyo en 2008, a recommandé la révision du PAA. Le présent rapport est la version concise du Plan révisé. La Banque Africaine de Développement, au nom de l'agence du NEPAD, a été mandatée pour réviser le Plan d'action pour l'afrique(paa) de l'ua/nepad. La version révisée du Plan d'action pour l'afrique : Faire ensemble avancer l'intégration régionale et continentale à travers des Valeurs Partagées a été validée en Juin 2010 à Tunis et a été approuvée par le Comité de Mise en Œuvre des Chefs d'etats et de Gouvernements (HSGIC) ainsi que par le Forum pour le Partenariat en Afrique (APF) en Janvier En vue de mettre en œuvre la version révisée du PAA, elle sera officiellement inaugurée en Janvier 2011 au cours du 24ème Sommet du HSGOC et du 16ème Sommet de l'ua. L'étape importante suivante pour le PAA est l'élaboration de la Feuille de Route pour la mise en œuvre du Plan d'action Prioritaire à court terme fondé sur les infrastructures comme étant une priorité pour la période La priorisation du PAA (la version concise) pour l'exécution à court terme est nécessaire pour les raisons suivantes: Pour accélérer la mise en œuvre des projets clés à travers un bouclage des financements du Plan d'action Prioritaire(PAP) PIDA: Le besoin de combiner les programmes précédents en matière d'infrastructure comme le Programme d'action à court terme(stap) du NEPAD et la composante infrastructure du Plan d'action pour l'afrique en un programme commun d'infrastructures UA/NEPAD, c'est-à-dire le Programme pour le Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA) : La version abrégée du Rapport PAA contient un instantané du Plan d'action Prioritaire en matière d'infrastructures contenu dans le PAA pour la période Le rapport couvre 23 projets d'infrastructures dans les domaines de l'energie(5), des Transports(9) des TIC(6) et de l'hydraulique et des Eaux Transfrontalières (3) ainsi que des programmes portant sur les questions de Genre et Développement, avec un coût net estimé de ressources requises qui s'élèvent à 9,3 milliards de dollars américains pour boucler le financement desdits projets. Historique, Logique et Objectifs Le Plan d'action pour l'afrique de l'ua/nepad(paa) était originellement conçu et élaboré en dans un effort d'accélération de la mise en œuvre des initiatives de développement de l'afrique y compris les Objectifs de Développement du Millénaire. Il comprend principalement les programmes et les projets prioritaires actuels ayant un fort potentiel et impact sur l'intégration régionale en Afrique, et qui nécessitent une coordination au niveau continental. Le PAA visait à être une plate forme de dialogue avec les partenaires internationaux de l'afrique en vue de lever des fonds pour des investissements privés et publics on ne peut plus nécessaires et, pour en faire le suivi et évaluer les progrès. La 10ème réunion du Forum pour le Partenariat avec l'afrique tenue à Tokyo a estimé que la version 2008 du Plan, estimée à un coût de 115 milliards de dollars américains souffrait d'un défaut de contextualisation de ses priorités, d'une claire indication de l'état des projets, et d'une base faible de mobilisation de ressources. En conséquence, la Banque Africaine de Développement(BAD), de concert avec la Commission de l'union Africaine(UA), l'ancien Secrétariat du NEPAD, la Commission Economique pour l'afrique(cea), ont été mandatés par l'union Africaine(UA) et le NEPAD pour réviser le PAA avec comme objectif primordial de produire une version révisée du PAA qui aura l'assentiment de tous les acteurs et intervenants. Apports et éléments de révision du PAA Le processus de révision s'est déroulé sur une période de cinq (05) mois allant de Janvier à Juin Des consultations se sont tenues entre les quatre institutions leaders BAD, CUA, Secrétariat du NEPAD et la CEA) 6 REVISION DU PLAN D'ACTION POUR L'AFRIQUE DE L'UA/NEPAD

7 Des visites de terrain ont été effectuées dans toutes les Communautés Economiques Régionales(CER) et un séminaire de validation finale s'est tenu en présence des CER en Juin. Il y a eu des discussions avec les partenaires internationaux et autres acteurs. Les progrès ont été examinés par le Comité de Pilotage du NEPAD en Mai et Septembre 2009 et l'ébauche du Plan a été approuvée par le 13ème Sommet de l'ua et le 21ème Sommet du Comité de Mise en Œuvre des chefs d'etats et de Gouvernements du NEPAD en Juin/Juillet 2009 Le Comité de Pilotage du NEPAD a estimé qu'un délai de cinq ans, convenait au Plan révisé. La procédure de sélection des activités et initiatives pour le Plan révisé comprenait les étapes suivantes: En se fondant sur les priorités contenues dans le PAA de 2008, les projets et programmes prioritaires identifiés par le CER ont été rassemblés et révisés. Les priorités sectorielles furent passées en revue avec les institutions leaders, pour affiner la liste des priorités et pour mettre à jour les informations. Au plan des infrastructures, les décisions prises au cou Sommet de l'ua de Février 2009 ont défini les priorités dans les secteurs de l'energie et du Transport. Les progrès dans la mise en œuvre du Plan entre 2005 et 2008 ont été minimes et, seuls un nombre restreint de projets en matière d'infrastructures ont connu un début d'exécution depuis Une analyse des priorités fut conduite, avec pour objectif d'identifier et de produire des projets et programmes visibles et bancables à forte incidence d'intégration régionale. Les critères étaient les suivants : Alignement stratégique sur les objectifs de l'ua/nepad, des plans d'ensembles des CER et des orientations des partenaires Incidence sur le développement en termes de contribution à l'intégration régionale, à la croissance économique et aux Objectifs de Développement du Millénaire Préparation des projets et programmes prêts à être exécutés Comme la moitié au moins des initiatives en considération se trouvaient à une étape précoce de développement (étape de préfaisabilité ou de faisabilité), il était important de se consacrer aux étapes et mesures à prendre au cours de l'échéancier du Plan pour élaborer un flux de programmes et de projets fiables dans l'avenir, et pour accélérer ce processus. Pour s'entendre sur l'état des projets prêts pour être mis en exécution, un modèle de cadre séquentiel, à quatre étapes, fondé sur les activités et étapes normales de développement de projets a été utilisé pour décrire le statut actuel des programmes et projets contenus dans le plan comme suit : Stade 1: Identification des programmes et projets Stade 2: Faisabilité/Evaluation des besoins Stade 3: Structuration des Programmes et Projets Stade 4: Mise en œuvre et Opérations Chaque programme ou projet a été défini selon l'un de ces stades. Les utilisateurs du Plan peuvent ainsi facilement comprendre les étapes de développement qui auraient dû être normalement accomplies pour donc pouvoir évaluer en conséquence la fiabilité des informations fournies. Ce modèle de stade de développement de projets/programmes a été utilisé pour corriger de manière substantielle les estimations de coûts non méthodiques contenues dans la précédente version du Plan. Là où les études de faisabilité des stades 2 et 3 ont été faites (conception préliminaires ou approfondies), les estimations de coûts sont acceptées. Quand les estimations de coûts ne sont pas disponibles, l'étude des coûts doit être affinée pour passer au stade suivant identifié avec les coûts pertinents y afférents. Des engagements financiers ont été identifiés pour chaque programme ou projet. L'utilisation de cette méthodologie, les implications financières ainsi que les ressources requises furent aussi identifiées pour tous les programmes et projets prioritaires contenus dans le Plan. Ce modèle fournit aussi une structure utile pour le suivi et la gestion de l'exécution du Plan. Il permettrait à l'agence de Planification et de Coordination du NEPAD(NPCA) de mesurer et de faire le suivi et le rapport sur les progrès enregistrés par chaque initiative étape par étape et d'identifier les manques à combler et les barrières à surmonter. Il aidera aussi les principaux concernés à planifier les étapes séquentielles aux fins de donner corps à leurs initiatives. Plan d'action pour l'afrique Révisé Un nouveau look, avec une présentation considérablement élargie, a été élaboré pour le plan révisé. Pour offrir un contexte pour les programmes prioritaires et projets, le plan met en exergue une vue d'ensemble proéminente de chaque secteur: composante essentielle et ressources, pourquoi le secteur est important au développement économique et social global de l'afrique, les aspects continentaux et régionaux ainsi que les enjeux principaux qui doivent être surmontés pour matérialiser leurs potentiels. Les initiatives prioritaires décrites dans le Plan révisé comprennent neuf(09) secteurs que l'ua et le NEPAD considèrent comme stratégiques aux objectifs de la transformation socio-économique du Continent. RAPPORT ABRÉGÉ

8 Infrastructures (Energie, Transports, Technologie de l'information et de la Communication(TIC) et Eaux transfrontalières Agriculture et Sécurité alimentaire Développement des ressources humaines (santé, Education, jeunesse et formation ; et Affaires sociales) Sciences et Technologies Commerce, Industrie, Accès aux Marchés et Développement du Secteur Privé Environnement et Changement Climatique, et Tourisme Gouvernance et Administration Publique, Paix et Sécurité Développement des capacités Genre et développement Cette version concise du Plan comprend des chapitres qui détaillent deux des secteurs prioritaires-infrastructures et Genre et Développement-Il y a aussi un chapitre qui fournit des informations similaires pour les secteurs majeurs transversaux que sont: le Commerce, l'industrie, l'accès aux Marchés, le développement du secteur Privé, l'environnement et le Changement Climatique, la Gouvernance et le Développement des Capacités. Les déclarations des objectifs sectoriels de l'ua/nepad ont été incorporées dans le plan révisé, pour fournir un cadre politique aux programmes et projets prioritaires contenus dans le Plan. Elles ont été développées à travers un processus de consultations avec des acteurs multiples et furent passées en revue et autorisées après examen des ministres et du Sommet. Elles donnent une indication de la planification sectorielle détaillée et du cadre réglementaire cohérent qui a évolué depuis le lancement du Programme d'action du NEPAD en L'analyse de priorisation montre que pratiquement tous les programmes et projets prioritaires sont alignés sur les objectifs sectoriels et contribuent à l'intégration régionale ou continentale. Sur les 25 programmes et projets prioritaires retenus dans la version concise du Plan d'action pour l'afrique de l'ua /NEPAD : 08 sont au stade 2: Etude de faisabilité/evaluation des besoins 15 sont au stade 3: Structuration et Promotion des Programmes et Projets 02 sont au stade 4: Exécution et Opérations La version concise du PAA contient des initiatives prioritaires à la phase 2 et 3 avec un nombre limité de projets à la phase 4, comme leçons à retenir dans la mise en œuvre des dispositifs du Partenariat Public Privé Public(PPP) dans les projets d'infrastructures à caractère régional. Le Plan Prioritaire à Court Terme(STAP) envisage de développer un flux d'investissement à l'échelle régionale et continentale fondé sur la durée. Au cours des deux années de vie du Plan, il est attendu que des progrès significatifs se fassent à chacune de ces phases avec les bouclages financiers nécessaires pour leur parachèvement. Le coût total pour la mise en œuvre du Plan d'action Prioritaire du PAA se présente comme suit: Le coût total pour mettre en œuvre les huit (08) projets de la phase 2, les quinze(15) projets de la phase 3 et les deux(02) projets de la phase 4 est estimé à 10,8 milliards de dollars américains. Après déduction des engagements déjà souscrits le financement net requis s'élèvera à 9,3 milliards de dollars américains. En tenant compte de l'expérience récente (comme décrite dans le rapport annuel du Consortium pour les Infrastructures en Afrique(ICA) par exemple), une partie significative des 9,3 milliards de dollars américains du capital des dépenses requises et dont l'essentiel consiste aux coûts de préparation, pourraient être fermement levés au cours des deux ans de l'échéancier du Plan. La Feuille de Route: la Voie à suivre Les étapes spécifiques suivantes de la mise en œuvre doivent être prises pour renforcer et utiliser le PAA (précurseur du PIDA) comme le socle des engagements à courts terme de l'afrique avec les partenaires au développement pour accélérer les progrès dans l'exécution de ses projets prioritaires pour la période Les étapes qui suivent constituent la Feuille de Route pour l'exécution des projets d'infrastructure à court terme du PAA. Etape 1: Lancement du PAA lors du Sommet 2011 de l'union Africaine. La première étape consiste à formellement procéder au lancement du Plan d'action Prioritaire(PAP) du PAA lors du 24ème Sommet du Comité d'orientation des Chefs d'etat et de Gouvernement du NEPAD( HSGOC) au cours du 16ème Sommet de l'ua qui se tiendra en Janvier 2011 à Addis- Abeba en Ethiopie. Le lancement sera l'évènement le plus significatif autour du PAA depuis son approbation par la 21ème réunion du Comité de Mise en Œuvre des Chefs d'etats et de Gouvernements et par le Forum pour le Partenariat avec l'afrique en Janvier 2010; il démontrera, si besoin en est, de l'engagement au plus haut niveau du Comité d'orientation du NEPAD et du leadership Africain vis-à-vis du PAA en direction du Plan d'action Prioritaire à court terme du Plan d'action pour l'afrique. Etape 2: Ateliers, Plaidoyer et Conférences autour du PAA et du PAP. La seconde étape sur la Feuille de Route serait d'engendrer un processus de plaidoyer à travers une série de tournées promotionnelle avec les acteurs clés comme les Communautés Economiques Régionales( CER) et leurs pays membres, les organisations de la Société Civile, aussi bien en Afrique qu'en dehors, et les partenaires au développement pour chercher l'aval nécessaire et requis pour l'appropriation du Plan d'action Prioritaire(PAP) 8 REVISION DU PLAN D'ACTION POUR L'AFRIQUE DE L'UA/NEPAD

9 contenu dans le Plan d'action pour l'afrique(paa).ces tournées promotionnelles commenceront le plus tôt au milieu de l'année 2011 suite au lancement du PAA. Etape 3: Table Ronde pour les Investissements La troisième et vitale phase sur la feuille de Route c'est la Table Ronde pour la recherche d'investissements avec les partenaires et bailleurs afin de mobiliser les ressources pour le Plan d'action Prioritaire du PAA. A cette fin, la Commission de l'union Africaine, l'agence du NEPAD(NPCA) et la Banque Africaine de Développement(BAD) vont développer une stratégie commune pour discuter avec les partenaires au niveau du Consortium pour les Infrastructures en Afrique(ICA) et du G8 aux alentours du dernier trimestre de Etape 4: Institutionnaliser le PAA Etape 4.1 Créer une Unité de centralisation du PAA L'Agence du NEPAD agira comme Agence d'exécution pour la mise en œuvre du Plan d'action Prioritaire(PAP) du PAA : Etape 4.2 Créer un système de gestion d'informations (SGI) Le Système de Gestion d'informations (MIS) du NEPAD va être revitalisé, pour suivre tous les programmes et projets du PAA. Les modèles contenus dans ce rapport pourraient servir de modèles de saisie de données pour les programmes et les projets dans la banque de données. La banque de données pourrait être continuellement mise à jour pendant l'année par le personnel de l'unité de PAA, sur la base de participations régulière des porteurs de projets/programmes. Etape 5: Améliorer la méthodologie du PAP Etape 5.1 Mettre en place des secteurs et programmes, des objectifs et résultats pour l'évaluation et le suivi des projets Des stratégies sectorielles existent pour tous les secteurs du PAA. Cependant, la plupart des secteurs ne comprennent pas de cibles quantifiables, de mesures de base et de résultats prévus. Pour améliorer l'objectivité et la fiabilité de la procédure de sélection et de priorisation du PAA, et pour surveiller efficacement les progrès globaux, des cibles et des indicateurs axés sur les résultats seront préparés pour les secteurs. Une méthode possible de mise en œuvre pourrait être la suivante: Préparation par l'ua/nepad Une préparation des cibles et des résultats pourrait être entreprise par un petit groupe de travail d'experts sectoriels des trois institutions africaines dirigé par l'ua/nepad. Adoption par les forums sectoriels Ces cibles et ces résultats seraient ensuite examinés et adoptés par les divers forums de ministres continentaux pour chaque secteur. Egalement, des résultats et des produits devront être définis pour les programmes et les projets, pour permettre une surveillance et une évaluation à ce niveau. L'évaluation des programmes et des projets opérationnels est un élément nécessaire pour attirer un soutien permanent des partenaires africains et internationaux. Etape 5.2 Introduire les thèmes transversaux dans les plans des secteurs des projets et programmes La promotion des objectifs transversaux comme l'égalité hommes-femme, le respect de l'environnement et d'autres Objectifs du Développement du Millénaire (ODM) et l'affectation de fonds pour des besoins communs comme le développement des capacités seront effectivement atteints, du moment où ils seront forgés dans les plans des secteurs projets et programmes, Une pareille approche est normalement pratiquée dans les institutions financières internationales. La mesure des progrès vers ses objectifs dans les rapports des programmes et des projets est nécessaire pour créer une base pour un suivi et une évaluation appropriée. Renforcer ces pratiques facilitera le financement par les partenaires internationaux, qui sont enclins à faire des rapports sur les thèmes transversaux dans leur rapport d'activités internationales. Etape 6: Examen des activités et résultats Etape 6.1 Publication et distribution des activités du PAA Le PAA produira une publication à un rythme annuel régulier qui sera distribué à une liste d'acteurs clés influents dans les organismes internationaux, les institutions africaines continentales et régionales, les gouvernements nationaux et les Organisations de la Société Civile. L'essentiel de la distribution se fera de manière électronique. Etape 6.2 Conduire une revue à mi- terme des progrès sectoriels Au début et au milieu de chaque année ( ) les progrès en direction d'objectifs spécifiques dans chaque secteur du PAA révisé seront évalués. Pour l'heure, une revue exhaustive sera faite de toutes les activités qui ont contribué aux objectifs sectoriels, et pas seulement qu'aux projets et programmes, afin que les dirigeants africains et les citoyens puissent avoir une idée claire, sur une base occasionnelle, aux fins de fonder leur jugement sur la réallocation des ressources. Une revue des progrès à mi terme fournira au Comité de Pilotage du NEPAD et au Comité d'orientation des Chefs d'etats et de Gouvernements des informations et des directives. Etape 7: Améliorer la communication en direction des acteurs via une meilleure information et un soutien à la société civile africaine. Etape 7.1 Mettre en place un portail statistique continental sur le nouveau site du NEPAD. Le PAA sera présent sur un portail web statistique interactif, qui permettra aux partenaires et aux donateurs d'accéder aux informations récentes sur tous les secteurs et les programmes du PAA. Il sera disponible sur le portail: 1. Des pages secteurs Une bibliothèque en ligne des stratégies pertinentes de différents secteurs, des sommets, des déclarations pertinentes du secteur, etc. RAPPORT ABRÉGÉ

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AVIS DE RECRUTEMENT: CHEF DE BUREAU RÉGIONAL, RÉSEAU AFRICAIN D EXPERTISE EN BIOSÉCURITÉ (ABNE) NO.VA/NPCA/22 L Union Africaine (UA), créée en tant qu

Plus en détail

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce

Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Deuxième Examen global de l Aide pour le commerce Activités de la Banque africaine de développement 2008-2009 Groupe de la Banque Africaine de Développement GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

VACANCES DE POSTE: SPECIALISTE EN INFORMATIQUE DE GESTION PROGRAMME POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES EN (PIDA)- NO.

VACANCES DE POSTE: SPECIALISTE EN INFORMATIQUE DE GESTION PROGRAMME POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES EN (PIDA)- NO. VACANCES DE POSTE: SPECIALISTE EN INFORMATIQUE DE GESTION PROGRAMME POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES EN (PIDA)- NO.VA/NPCA/14/26 L'Union Africaine (UA) créée en tant qu'organisation continentale

Plus en détail

CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE Dix-neuvième session ordinaire 15 16 juillet 2012 Addis-Abeba (Ethiopie) Assembly/AU/7(XIX) Original : Anglais

CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE Dix-neuvième session ordinaire 15 16 juillet 2012 Addis-Abeba (Ethiopie) Assembly/AU/7(XIX) Original : Anglais AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone +2511517700 Fax: +251115517844 Website: www.africa-union.org SC7786 CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE Dix-neuvième

Plus en détail

PRÉPARATION DU PROJET DE PROGRAMME ET DE BUDGET POUR 2012-2013 (36 C/5) PRÉSENTATION

PRÉPARATION DU PROJET DE PROGRAMME ET DE BUDGET POUR 2012-2013 (36 C/5) PRÉSENTATION 35 C 35 C/7 27 août 2009 Original anglais Point 3.3 de l ordre du jour provisoire PRÉPARATION DU PROJET DE PROGRAMME ET DE BUDGET POUR 2012-2013 (36 C/5) Source : Résolution 29 C/87. PRÉSENTATION Antécédents

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

VACANCY ANNOUNCEMENT: ADMINISTRATEUR DE PROGRAMME (EVAL-HEALTH)- NO.VA/NPCA/11/23

VACANCY ANNOUNCEMENT: ADMINISTRATEUR DE PROGRAMME (EVAL-HEALTH)- NO.VA/NPCA/11/23 www.nepad.org info@nepad.org Tel: +27 (0) 11 256 3600 Fax: +27 (0) 11 206 3762 P.O. Box 1234 Halfway House 1685 Midrand, Johannesburg South Africa VACANCY ANNOUNCEMENT: ADMINISTRATEUR DE PROGRAMME (EVAL-HEALTH)-

Plus en détail

RAPPORT DU PRÉSIDENT DU COMITÉ D'ORIENTATION DES CHEFS D'ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU NEPAD (HSGOC)

RAPPORT DU PRÉSIDENT DU COMITÉ D'ORIENTATION DES CHEFS D'ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU NEPAD (HSGOC) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P.O. Box: 3243, Addis Ababa, Ethiopia, Tel.: (251-11) 551 38 22 Fax: (251-11) 551 93 21 E-mail: situationroom@africa-union.org CONFÉRENCE DE L'UNION AFRICAINE

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

APPEL A CONTRIBUTION

APPEL A CONTRIBUTION Comité des bailleurs de fonds pour le développement de l'entreprise CONFÉRENCE CONSULTATIVE RÉGIONALE EN AFRIQUE Créer de meilleurs environnements des affaires pour le développement des entreprises : leçons

Plus en détail

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD PRÉSENTATION POWER POINT Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD Cheikh FOFANA, Assistant au Secrétaire Exécutif, Secrétariat

Plus en détail

CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE

CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE CONVENTION PORTANT CREATION DE L'AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE 1,._.1... _._~--~------ / Les Etats Africains Sahélo- sahariens soussignés, Burkina Faso; La République de Djibouti; L'Etat

Plus en détail

DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL

DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL DEUXIÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DE L ENREGISTREMENT DES FAITS D ÉTAT CIVIL Durban, Afrique du Sud 6-7 Septembre 2012 Thème «Amélioration de l infrastructure institutionnelle et humaine

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE : EXPERT SPÉCIALISTE DES INFRASTRUCTURES NO.VA/NPCA/15/05

AVIS DE VACANCE DE POSTE : EXPERT SPÉCIALISTE DES INFRASTRUCTURES NO.VA/NPCA/15/05 AVIS DE VACANCE DE POSTE : EXPERT SPÉCIALISTE DES INFRASTRUCTURES NO.VA/NPCA/15/05 La Commission de l'union Africaine a conclu un accord de financement avec la Banque africaine de développement (la Banque)

Plus en détail

5ème P L A T E F ORME REGIONALE AFRICAINE ET C A T A S T R OPHE

5ème P L A T E F ORME REGIONALE AFRICAINE ET C A T A S T R OPHE 5ème P L A T E F ORME REGIONALE AFRICAINE ET 3 è m e REUNION MINISTERIELLE P OUR LA R E D U C T I ON DES RISQUES DE CATASTROPHE DU 13 AU 16 MAI 2014 ABUJA (NIGERIA) DECLARATION SOMMAIRE C ONTRIBUTION AFRICAINE

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Distribution limitée IFAP-2008/COUNCIL.V/3 4 février 2008 Original anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Conseil intergouvernemental du Programme Information

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur le financement pour la croissance et le financement à long terme de l'économie européenne

Conclusions du Conseil sur le financement pour la croissance et le financement à long terme de l'économie européenne Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 9 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur le financement pour la croissance et le financement à long terme de l'économie européenne

Plus en détail

AGENCE DE COORDINATION ET DE PLANIFICATION DU NEPAD

AGENCE DE COORDINATION ET DE PLANIFICATION DU NEPAD AGENCE DE COORDINATION ET DE PLANIFICATION DU NEPAD Termes de référence pour le recrutement d'un expert spécialiste des infrastructures de transport 1. TITRE DU POSTE: Expert en infrastructures de transport

Plus en détail

SREP/SC.13/3 19 avril 2015. Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015. Point 3 de l'ordre du jour

SREP/SC.13/3 19 avril 2015. Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015. Point 3 de l'ordre du jour Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015 SREP/SC.13/3 19 avril 2015 Point 3 de l'ordre du jour RAPPORT D'ACTIVITÉ SEMESTRIEL DU SREP (RÉSUMÉ) DÉCISION PROPOSÉE Ayant examiné le Rapport

Plus en détail

Directives pour les candidats. Soutenir la Transition Énergétique

Directives pour les candidats. Soutenir la Transition Énergétique Directives pour les candidats Soutenir la Transition Énergétique Copyright IRENA janvier 2015 Sauf indiqué autrement, le matériel de cette publication peut librement être utilisé, partagé ou réimprimé,

Plus en détail

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix»

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Prévention des crises et consolidation de la paix : les défis Quelque 1,5 milliard

Plus en détail

UN NEW DEAL POUR L ENGAGEMENT DANS LES ÉTATS FRAGILES

UN NEW DEAL POUR L ENGAGEMENT DANS LES ÉTATS FRAGILES UN NEW DEAL POUR L ENGAGEMENT DANS LES ÉTATS FRAGILES LE CONSTAT 1,5 milliards de personnes vivent dans des États fragiles ou en conflit. Environ 70 % des États fragiles ont été affectés par un conflit

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.06.2004 COM(2004)415 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPEEN Plan d'action européen en matière d'alimentation et

Plus en détail

(Guinée EX.CL/671 (XIX)

(Guinée EX.CL/671 (XIX) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 32433 Telephonee 517700 Cables: OAU, ADDIS ABA ABA Website: www.africa u union.org CONSEIL EXECUTIF Dix-neuvième session ordinaire

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

8 e rencontre du comité Ad Hoc Genre de la COMIFAC

8 e rencontre du comité Ad Hoc Genre de la COMIFAC 8 e rencontre du comité Ad Hoc Genre de la COMIFAC Compte rendu Par Julie GAGOE Date : Jeudi 05-04-12 Lieu : Bureau du SE COMIFAC Agenda 1. Evaluation de la feuille de route 2011 2. Défis et priorités

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU

INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU Forum de l eau de Kyoto Contribution à la session du RIOB «Les progrès réalisés dans le monde dans la gestion intégrée des ressources en eau par bassin» GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU Par M. Jean-Michel

Plus en détail

Les résultats Clefs du Sommet

Les résultats Clefs du Sommet Les résultats Clefs du Sommet Le Sommet a réaffirmé le développement durable comme un élément central de l'ordre du jour international et a donné la nouvelle impulsion à l'action globale(mondiale) pour

Plus en détail

Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS)

Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS) Renforcer la Résilience à travers l innovation, la communication et les services d information, projet (BRICKS) Création et maintenance du portail Web (Service de consultants) Contexte Termes de référence

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA COMMUNICATION ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (CITMC-4) 4 ème SESSION ORDINAIRE KHARTOUM,

Plus en détail

Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA

Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio III Quadro Paese Stream 2013-2015 TUNISIA 1. Encadrement et raisons de la présence de la coopération italienne Les raisons qui font de la Tunisie

Plus en détail

RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE

RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE Comité économique et social européen RÉSEAU DES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX UE-AFRIQUE 4 et 5 mars 2014, Bruxelles DÉCLARATION FINALE Des représentants des acteurs économiques et sociaux de l'union

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS)

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Exposé succinct I. Introduction II. Objet de la gestion des données du secteur des transports III. Efforts passés et présents par le SSATP

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 1 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Session du Conseil Emploi, politique sociale,

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement Groupe de la Banque africaine de développement ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement AU SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES SERVICES DE LA BANQUE

Plus en détail

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face La professionnalisation des gestionnaires de chaîne logistique de santé publique pour de meilleurs résultats en matière de santé Livre blanc n 1 Coalition pour les Produits de Santé de la Procréation Défis

Plus en détail

LE MÉCANISME DE DÉVELOPPEMENT PROPRE LE MDP EN AFRIQUE FINANCEMENT ET SOUTIEN

LE MÉCANISME DE DÉVELOPPEMENT PROPRE LE MDP EN AFRIQUE FINANCEMENT ET SOUTIEN LE MÉCANISME DE DÉVELOPPEMENT PROPRE LE MDP EN AFRIQUE FINANCEMENT ET SOUTIEN INTRODUCTION Dès 2006, les parties au protocole de Kyoto ont reconnu l'importance d'une répartition équilibrée des projets

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.277/ESP/4 (Add.1) 277 e session Conseil d administration Genève, mars 2000 Commission de l'emploi et de la politique sociale ESP QUATRIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

Réunion préparatoire du groupe d experts de la troisième Conférence des ministres africains chargés de l enregistrement des faits d état civil

Réunion préparatoire du groupe d experts de la troisième Conférence des ministres africains chargés de l enregistrement des faits d état civil Commission de l Union africaine Réunion préparatoire du groupe d experts de la troisième Conférence des ministres africains chargés de l enregistrement des faits d état civil République de Côte d Ivoire

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

UNE VIE DÉCENTE POUR TOUS: éradiquer la pauvreté et offrir au monde un avenir durable [COM(2013) 92 final du 27.2.2013].

UNE VIE DÉCENTE POUR TOUS: éradiquer la pauvreté et offrir au monde un avenir durable [COM(2013) 92 final du 27.2.2013]. Ref. Ares(2014)2942987-09/09/2014 RÉSUMÉ DU PROGRAMME D'ACTION ANNUEL 2014, 2015 ET 2016 EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT HUMAIN FONDE SUR LE PROGRAMME INDICATIF PLURIANNUEL 2014-2020 CONCERNANT «LES BIENS PUBLICS

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

Le cycle de projet à la Banque Africaine de Développement

Le cycle de projet à la Banque Africaine de Développement Fiche Technique n 3 Le cycle de projet à la Banque Africaine de Développement Cycle du projet De manière générale, depuis l identification jusqu à l approbation d un projet, il existe un dialogue constant

Plus en détail

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition)

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Introduction Le 20 décembre 2013, l'assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution en

Plus en détail

PRINCIPES APPLICABLES À DES ORGANES COMMUNS AGISSANT EFFICACEMENT POUR LA COOPÉRATION RELATIVE AUX EAUX TRANSFRONTIÈRES

PRINCIPES APPLICABLES À DES ORGANES COMMUNS AGISSANT EFFICACEMENT POUR LA COOPÉRATION RELATIVE AUX EAUX TRANSFRONTIÈRES Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux WG.1/2015/INF.2 Groupe de travail de la gestion intégrée des ressources en eau Dixième réunion Genève,

Plus en détail

INITIATIVE DE LA CEDEAO SUR LES NORMES ET ETIQUETTES

INITIATIVE DE LA CEDEAO SUR LES NORMES ET ETIQUETTES INITIATIVE DE LA CEDEAO SUR LES NORMES ET ETIQUETTES TERMES DES REFERENCES Pour Le développement des Normes Minimales de Performance Energétique pour les Climatiseurs et Réfrigérateurs dans la Région CEDEAO

Plus en détail

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Instructions aux Candidats Les présentes Lignes directrices sont fournies à titre indicatif pour l'élaboration et la soumission

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Première réunion. 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA

Première réunion. 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA Première réunion 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA Description: Ce document constitue les termes de référence du réseau régional pour la conformité et lʹapplication

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014

COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014 COMMUNIQUE CONJOINT RELATIF A LA VISITE EN COTE D IVOIRE DE S.E.M. SHINZO ABE, PREMIER MINISTRE DU JAPON 10-11 janvier 2014 Le Premier Ministre du Japon, S.E.M. Shinzo ABE, a effectué une visite en République

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE. MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching

PROTOCOLE D ACCORD ENTRE. MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching Centre National de Télé-enseignement de Madagascar PROTOCOLE D ACCORD ENTRE MERLOT--The Multimedia Educational Repository for Learning and Online Teaching ET Le Centre National de Télé-enseignement de

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

CONVENTION SUR ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR ESPÈCES MIGRATRICES HUITIEME SESSION DE LA CONFERENCE DES PARTIES Nairobi, 0-5 novembre 005 Point 5 (b) de l ordre du jour Distr. GENERAL PNUE/CMS/Conf. 8.13/Rev.1 19 octobre 005 FRANÇAIS

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, Discours de Irini Pari à la Rencontre internationale sur "Les Conseils économiques et sociaux, les stratégies nationales de développement, la démocratie participative et les TIC pour le développement"

Plus en détail

D un G8 à l autre : suivi des engagements de l Aquila sur la sécurité alimentaire

D un G8 à l autre : suivi des engagements de l Aquila sur la sécurité alimentaire Note Oxfam France juin 2010 D un G8 à l autre : suivi des engagements de l Aquila sur la sécurité alimentaire Analyse de l APD française au secteur agriculture et sécurité alimentaire La crise alimentaire

Plus en détail

APERCU DE LA MISE EN OEUVRE DE L ACTION DE LA CONFERENCE MINISTERIELLE AFRICAINE SUR L ENVIRONNEMENT RELATIVE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN AFRIQUE

APERCU DE LA MISE EN OEUVRE DE L ACTION DE LA CONFERENCE MINISTERIELLE AFRICAINE SUR L ENVIRONNEMENT RELATIVE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN AFRIQUE APERCU DE LA MISE EN OEUVRE DE L ACTION DE LA CONFERENCE MINISTERIELLE AFRICAINE SUR L ENVIRONNEMENT RELATIVE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN AFRIQUE (Décembre 2009) I. Résumé Compte tenu des défis majeurs

Plus en détail

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques «Les changements climatiques se constatent jour après jour partout dans le

Plus en détail

CASTRIES (STE. LUCIE) DÉCLARATION SUR LA PÊCHE ILLICITE, NON DÉCLARÉE ET NON RÉGLEMENTÉE

CASTRIES (STE. LUCIE) DÉCLARATION SUR LA PÊCHE ILLICITE, NON DÉCLARÉE ET NON RÉGLEMENTÉE CASTRIES (STE. LUCIE) DÉCLARATION SUR LA PÊCHE ILLICITE, NON DÉCLARÉE ET NON RÉGLEMENTÉE Nous, États membres du Mécanisme régional de gestion des pêches des Caraïbes, RECONNAISSONS que toute pêche illicite,

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Le soutien financier des projets sur les budgets prévention des conflits et diplomatie préventive

Le soutien financier des projets sur les budgets prévention des conflits et diplomatie préventive Service Consolidation de la Paix (S3.1) Le soutien financier des projets sur les budgets prévention des conflits et diplomatie préventive Introduction Pour exécuter et renforcer la politique étrangère,

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE REF 03-04-2014 REPORT Date 22/05/2014 Pays: Maroc Description de la mission: Consultant(e) National(e): Évaluation nationale du cadre juridique et institutionnel

Plus en détail

ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) 36 ème REUNION ORDINAIRE DU CONSEIL DES GOUVERNEURS LISTE DE DECISIONS

ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) 36 ème REUNION ORDINAIRE DU CONSEIL DES GOUVERNEURS LISTE DE DECISIONS AHOClATIOH DES BA.NQUES ({NTRA.lES AflUCAltm ASSOCIATION Of AfRICAtI CENTRAL BAt!KS ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) 36 ème REUNION ORDINAIRE DU CONSEIL DES GOUVERNEURS (Alger, Algérie,

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS APPEL A COMMUNICATIONS Colloque régional UEMOA-CRDI sur Intégration régionale et stratégies régionales de réduction de la pauvreté 8-10 décembre 2009, Ouagadougou, Burkina Faso Délai de soumission de résumé

Plus en détail

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Augmentez la précision, la vitesse et l'efficacité du déploiement d'une solution de réseau sans fil unifié Cisco. Adoptez une approche

Plus en détail

III Réunion - Comité Ministériel de Politiques. du Projet PNUE / UE. du Corridor Biologique dans la Caraïbe

III Réunion - Comité Ministériel de Politiques. du Projet PNUE / UE. du Corridor Biologique dans la Caraïbe III Réunion - Comité Ministériel de Politiques du Projet PNUE / UE du Corridor Biologique dans la Caraïbe 18-19 septembre 2012, Port-au-Prince, Haïti Ordre du Jour Annoté Préliminaire c/ José Mesón esq.

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

Fiche Technique n 2. Le cycle de projet à la Banque Mondiale. Étapes du cycle

Fiche Technique n 2. Le cycle de projet à la Banque Mondiale. Étapes du cycle Fiche Technique n 2 Le cycle de projet à la Banque Mondiale Étapes du cycle Stratégie d'assistance au pays La Banque reconnaît que l'assistance fournie dans le passé, y compris par ses propres services,

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 28 mai 2010 (OR. en) 9633/10 Dossier interinstitutionnel: 2010/0096 (NLE)

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 28 mai 2010 (OR. en) 9633/10 Dossier interinstitutionnel: 2010/0096 (NLE) CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 28 mai 2010 (OR. en) 9633/10 Dossier interinstitutionnel: 2010/0096 (NLE) ACP 140 COAFR 181 PESC 619 RELEX 415 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet:

Plus en détail

ANNEXE 1. I - CONTEXTE

ANNEXE 1. I - CONTEXTE I - CONTEXTE Caribbean Export Development Agency (Caribbean Export) s'est vu confier par les gouvernements de République Dominicaine et d'haïti, et par l'union Européenne la gestion du «volet commercial»

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT 2 rue André Pascal, F-75775 PARIS CEDEX 16 TEL. 33 (0)1 45 24 97 10 / FAX: 33 (0)1 45 24 97 42 e-mail: ecmt.contact@oecd.org

Plus en détail

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale Réunion Ad hoc NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale F Distr. : GENERAL ECA/SRO-CA/AHEGM.HLTIC/13/Inf.1 Février : 2013 Original : Français Ad Hoc

Plus en détail

Le Cadre de référence 2010-2020 pour l e-parlement

Le Cadre de référence 2010-2020 pour l e-parlement Rapport mondial 2010 sur l e-parlement Chapitre 10 Le Cadre de référence 2010-2020 pour l e-parlement La première édition du Rapport mondial sur l e-parlement a montré qu en 2008 seulement quelques assemblées

Plus en détail

Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour 2011

Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour 2011 Cote du document: EB 2010/101/R.41 Point de l'ordre du jour: 17 b) Date: 9 novembre 2010 Distribution: Publique Original: Anglais F Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

ATELIER PREPARATOIRE DE LA FRANCOPHONIE: ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LA CDP-20

ATELIER PREPARATOIRE DE LA FRANCOPHONIE: ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LA CDP-20 Atelier préparatoire Enjeux et perspectives de la CdP20 30 novembre 2014 Business Tower Hotel, Lima, Pérou ATELIER PREPARATOIRE DE LA FRANCOPHONIE: ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LA CDP-20 Par Tosi MPANU

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation.

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation. COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation Manuel Gestion du Cycle de Projet Programmation Evaluation Identification Mise en œuvre Instruction Financement Mars

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

A. Compétences et attributions. 1. Une institution nationale est investie de compétences de protection et de promotion des droits de l'homme.

A. Compétences et attributions. 1. Une institution nationale est investie de compétences de protection et de promotion des droits de l'homme. PRINCIPES DE PARIS PRINCIPES CONCERNANT LE STATUT ET LE FONCTIONNEMENT DES INSTITUTIONS NATIONALES POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DES DROITS DE L'HOMME En octobre 1991, le Centre pour les droits de

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ARCHIVES INFORMATION DOCUMENTATION ET RELATIONS PUBLIQUES TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE

Plus en détail

CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Introduction

CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Introduction CHARTE MAGHRÉBINE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Vème Session du Conseil de la Présidence de l'uma Nouakchott, 11 novembre 1992 Traduction non officielle Introduction

Plus en détail

SEMINAIRES INTERNATIONAUX

SEMINAIRES INTERNATIONAUX n, Conseil Formation Recrutement-Intérim SEMINAIRES INTERNATIONAUX Programmes de Formation de Certification Conçus et Dispensés Entièrement en Français Par Illinois State University et GSBO Niamey - Lomé

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DU PROGRAMME STATISTIQUE DE L UEMOA

NOTE DE PRESENTATION DU PROGRAMME STATISTIQUE DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission Département des Politiques Economiques NOTE DE PRESENTATION DU PROGRAMME STATISTIQUE DE L UEMOA Février 2005 I INTRODUCTION Le Traité instituant

Plus en détail

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec Introduction L'un des principes directeurs de la politique

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL.

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL. COMMISSION DE L UNION AFRICAINE REPUBLIQUE DU SENEGAL ---------------- MINISTERE DE LA COMMUNICATION, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TABLE RONDE DES

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail