Chapitre I. Réflexions sur le régime patrimonial de la société en commandite spéciale... 9 Introduction... 9

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre I. Réflexions sur le régime patrimonial de la société en commandite spéciale... 9 Introduction... 9"

Transcription

1 Table des matières Chapitre I. Réflexions sur le régime patrimonial de la société en commandite spéciale Introduction Section 1. Tour d horizon de droit comparé Sélection de régimes de droit anglo-saxon Droit français Droit belge Droit allemand Section 2. Régime patrimonial de la société en commandite spéciale Éléments de textes pertinents Questions non réglées par le nouveau texte de loi Chapitre II. La mise en place d un fonds de private equity sous forme de société en commandite : aspects fiscaux Introduction Section 1. Les Fonds de Private Equity Section 2. Régime Fiscal d un Fonds de Private Equity mis en place sous forme d une SCS et de ses investisseurs Fiscalité directe Conséquences de la commercialité pour le fonds et les investisseurs Activité commerciale Théorie de l empreinte Activité commerciale réelle TVA Statut d assujetti du fonds de private equity Principes Application en pratique à un fonds de private equity Étendue de l exonération des services de gestion fournis au fonds de private equity Principes Application en pratique à un fonds de private equity

2 196 Les commandites en droit luxembourgeois Section 3. Régime fiscal des gérants Définition et imposition Conditions d application et analyse critique Conditions ayant trait au fonds d investissement Conditions ayant trait au bénéficiaire du carried interest Conditions ayant trait au versement du carried interest Conditions relatives à l application dans l espace et dans le temps Annexe Chapitre III. Les Commandites : la liberté contractuelle et les mécanismes de sanctions Section 1. Confirmation de la liberté contractuelle et par conséquent de la prédominance du contrat social Section 2. Effets de la liberté contractuelle sur les mécanismes de sanctions pouvant être prévus dans le contrat social des commandites La suspension voire la suppression du droit de vote La suspension voire la suppression du droit à recevoir des distributions La cession forcée de parts d intérêts Le rachat forcé des parts d intérêts Conclusion Chapitre IV. Les commandites dans le contexte des fonds d investissement et gestionnaires réglementés : l impact de la loi du 12 juillet 2013 sur les gestionnaires de fonds d investissement alternatifs sur les lois sectorielles applicables aux SICAR et FIS Section 1. L importance des commandites pour les sociétés d investissement réglementées relevant du droit luxembourgeois La société d investissement en capital à risque Les fonds d investissement spécialisés Section 2. Aménagement de la Loi SICAR et de la Loi FIS Modifications apportées à la Loi SICAR Modifications introduites dans la nouvelle Partie I Modifications introduites dans la nouvelle Partie II Modifications apportées à la Loi FIS Modifications introduites dans la nouvelle Partie I Modifications introduites dans la nouvelle Partie II

3 table des matières 197 Section 3. Un nouveau modèle de gérance, la désignation d un gestionnaire conforme à la Loi AIFM Le nouveau modèle de gérance des commandites issu de la Loi de L impact de la Loi AIFM sur le nouveau modèle de gérance Désignation d un gestionnaire interne Désignation d un gestionnaire externe Conclusion Chapitre V. La réforme de la société en commandite par actions (SCA) et comparaison générale du régime des diverses commandites et de la SARL Introduction Tableau comparatif des grands traits du régime des SCS, SCSp, SCA et SARL : constitution, personnalité morale (attributs), financement, associés, gestion Conclusion générale Chapitre VI. La société en commandite simple constitution et gouvernance Section 1. Conditions de fond Les associés Dénomination ou raison sociale Durée Les apports L apport en industrie La libération progressive des apports Les sanctions du défaut de libération La contribution aux bénéfices et aux pertes Les parts et titres émis par la société Le registre des associés et les titres représentatifs des parts d intérêts Les titres de créance Forme et publicité Constitution sous seing privé ou par acte notarié Publication par extrait Section 2. La nullité Section 3. La gérance Statuts du gérant Commandités et gérants Statut Révocation

4 198 Les commandites en droit luxembourgeois 2. Pouvoirs du gérant et validité des engagements de la société Pouvoir de représentation Pouvoir de gestion Incapacité de l associé commandité Interdiction d immixtion des commanditaires dans la gestion Principe : les actes de gestion interne sont permis Liste d actes ne constituant pas une immixtion Possibilité pour le commanditaire d être mandataire Sanction Chapitre VII. Société en commandite Réflexion sur certaines obligations comptables Introduction Section 1. Sources légales Section 2. Principes directeurs de la comptabilité luxembourgeoise Comptabilité appropriée Plan comptable normalisé Conservation des documents comptables Documents comptables valant preuve Annalité des comptes Réglementation limitée pour la SCSp Partnership Accounting Section 3. Comptes annuels Commandites hors champ Cas spéciaux Régime Allégé Rapport de gestion Responsabilité pour l établissement des comptes annuels Normes comptables internationales Contrôle des comptes annuels Publication des comptes annuels Régime des sociétés mères et filiales Section 4. Comptes consolidés Obligation de consolidation Exonérations de consolidation Sociétés de participations financières Groupe de petite taille Intégration dans une consolidation plus large Filiales hors champs de consolidation Intérêt négligeable

5 table des matières Entrave au contrôle ou autres obstacles à la consolidation Intention de cession ultérieure Modalités d établissement des comptes consolidés Rapport de gestion consolidé Responsabilité pour l établissement des comptes consolidés Normes comptables internationales Contrôle des comptes consolidés Publication des comptes consolidés Section 5. Approbation des comptes Assemblée annuelle SCA Assemblée statutaire Convocation Information disponible Décharge Spécificités lors du dépôt et de la publication Obligataires Aspects procéduraux SCS SCSp Section 6. Aspect pénal Sanctions pénales Liquidation judiciaire Section 7. Spécificités Réserve légale L article

INTRODUCTION Loi AIFM SCSp Circulaire

INTRODUCTION Loi AIFM SCSp Circulaire INTRODUCTION La loi du 12 juillet 2013 concernant les gérants de fonds d investissement alternatifs (la Loi AIFM) a introduit le régime juridique d une nouvelle forme de société en commandite sans personnalité

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

La société en poche Luxembourg

La société en poche Luxembourg La société en poche Luxembourg Editeur responsable: Hans Suijkerbuijk 2014 Wolters Kluwer Belgium SA Waterloo Office Park Drève Richelle 161 L B-1410 Waterloo Tél. (02) 300 30 00 Fax (02) 300 30 01 www.wolterskluwer.be

Plus en détail

La société en poche Luxembourg

La société en poche Luxembourg La société en poche Luxembourg Editeur responsable: Hans Suijkerbuijk 2012 Wolters Kluwer Belgium SA Waterloo Office Park Drève Richelle 161 L B-1410 Waterloo Tél. (02) 300 30 00 Fax (02) 300 30 01 www.kluwer.be

Plus en détail

Chapitre 2 Le régime général des immobilisations...32 Section 1 Définitions...32 Section 2 Au moment de l entrée en comptabilité...

Chapitre 2 Le régime général des immobilisations...32 Section 1 Définitions...32 Section 2 Au moment de l entrée en comptabilité... 3 SOMMAIRE Introduction: Des origines de la comptabilité...17 Partie I Les sources du droit comptable luxembourgeois...19 Chapitre 1 Les sources légales...21 Section 1 Les sources internationales...21

Plus en détail

La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît...

La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît... La société en commandite par actions : on n aime que ce qu on connaît... Peter Verschelden Expert-comptable Lors de la constitution d une nouvelle société, on opte généralement pour une forme de société

Plus en détail

sa/ii 1 TABLE DES MATIÈRES DEUXIÈME PARTIE OPÉRATIONS SUR LE CAPITAL ÉMISSIONS PUBLIQUES TRANSFORMATION FUSION SCISSION TITRE PREMIER

sa/ii 1 TABLE DES MATIÈRES DEUXIÈME PARTIE OPÉRATIONS SUR LE CAPITAL ÉMISSIONS PUBLIQUES TRANSFORMATION FUSION SCISSION TITRE PREMIER sa/ii 1 TABLE DES MATIÈRES DEUXIÈME PARTIE OPÉRATIONS SUR LE CAPITAL ÉMISSIONS PUBLIQUES TRANSFORMATION FUSION SCISSION Inhoud.............................................................. 15 Table alphabétique....................................................

Plus en détail

Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Avenue Louise 240 B-1050 Brussels Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2 600 52 01 Avenue Louise 290 B-1050 Brussels Tel. +32 2 629 81 20 Fax. +32 2 629 81 38 Brussels Charleroi Liège Antwerp Luxembourg Paris

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9 La holding belge, utilisation par les résidents et les non-résidents 15 Jacques Malherbe et Daphné de Laveleye

Plus en détail

La Société de Participations Financières luxembourgeoise

La Société de Participations Financières luxembourgeoise La Société de Participations Financières luxembourgeoise La Société de Participations Financières luxembourgeoise, communément appelée «SOPARFI», est la société de droit commun luxembourgeoise. Elle est

Plus en détail

Chapitre 9 : La transformation de la SA

Chapitre 9 : La transformation de la SA Chapitre 9 : La transformation de la SA SECTION 1 : CONDITIONS GENERALES DE TRANSFORMATION DES SA... 2 A. OBJECTIFS... 2 B. FORMES ISSUES DE LA TRANSFORMATION... 3 1. La SA ne peut se transformer qu en

Plus en détail

LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE

LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE LES DIFFERENTES FORMES JURIDIQUES D UNE ENTREPRISE Une entreprise est une entité économique et sociale qui permet la production et la vente de biens et de services répondant à un besoin par le biais de

Plus en détail

La Société Anonyme (SA)

La Société Anonyme (SA) Les différents types de sociétés commerciales reconnus au Maroc Les sociétés de personnes : société en nom collectif société en commandite simple société en participation. Ces sociétés se caractérisent

Plus en détail

L ACTUALITE JURIDIQUE

L ACTUALITE JURIDIQUE 1 L ACTUALITE JURIDIQUE de DEPREZ DIAN GUIGNOT «CORPORATE M&A FISCAL» Lettre Périodique Novembre 2005 MESURES JURIDIQUES ET FISCALES DE : LA LOI EN FAVEUR DES PME DU 2 AOUT 2005 ET DE LA LOI DU 26 JUILLET

Plus en détail

- 1 - Loi du 10 août 1915. concernant les sociétés commerciales

- 1 - Loi du 10 août 1915. concernant les sociétés commerciales - 1 - Loi du 10 août 1915 concernant les sociétés commerciales Texte coordonné au 14 août 2014 Version applicable à partir du 18 août 2014 - 2 - Loi du 10 août 1915 concernant les sociétés commerciales

Plus en détail

Formalités standards de la création d entreprises

Formalités standards de la création d entreprises Formalités standards de la création d entreprises Formalité 1 : Etablissement du certificat négatif Entreprise s Administration Documents demandés Toutes les sociétés commerciales sauf pour les entreprises

Plus en détail

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...................................................................................... 5 I. CODES Code civil (extraits)...............................................................................

Plus en détail

Implantation au Maroc

Implantation au Maroc Implantation au Maroc I- Fonction du guichet d aide à la création d entreprises Le Guichet d aide à la création d entreprises est l interlocuteur unique de toutes les personnes qui veulent créer une entreprise,

Plus en détail

Créer une ASBL : Comment s y prendre?

Créer une ASBL : Comment s y prendre? Créer une ASBL : Comment s y prendre? Bruxelles, 11 décembre 2013 Programme du jour: 1) Introduction 2) La personnalité juridique, différences société-asbl 2) Constitution d une ASBL 3) Mesures de publicité

Plus en détail

SOCIETE EN COMMANDITE PAR ACTIONS (S.C.A)

SOCIETE EN COMMANDITE PAR ACTIONS (S.C.A) SOCIETE EN COMMANDITE PAR ACTIONS (S.C.A) C est une société hybride dont le capital est divisé en actions. Elle compte deux types d associés : les commandités et les commanditaires. La Société en Commandite

Plus en détail

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE Demande initiale Demande finale Date : (Instructions : Dans le cas d une demande d inscription

Plus en détail

Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES

Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Membre inscrit I. Définitions Loi du 11 mai 2007 relative

Plus en détail

Pacte d actionnaires

Pacte d actionnaires Pacte d actionnaires Contrôler, organiser son actionnariat, intéresser ses collaborateurs au capital, comment faire ou ne pas faire? Ateliers Investsud Cedric Guyot - 20 mars 2015 - Introduction Objectif

Plus en détail

FLASH PRATIQUE D ACTUALITE - 23/10/2012

FLASH PRATIQUE D ACTUALITE - 23/10/2012 69, bd. Malesherbes 75008 Paris, France Tél. : + 33 (0) 1 55 27 88 00 Fax : + 33 (0) 1 55 27 88 10 www.legister.fr Société d Avocats Le présent flash d actualité concerne principalement le droit des sociétés.

Plus en détail

La loi de modernisation de l économie

La loi de modernisation de l économie 1/5 Cette loi est une nouvelle étape de l action réformatrice conduite par le gouvernement depuis le printemps 2007. Une action engagée par la loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du

Plus en détail

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg La titrisation d actifs est un mécanisme en pleine expansion au Luxembourg, qui consiste à convertir des actifs difficilement commercialisables

Plus en détail

«Guide du créateur d entreprise» Recueil d informations utiles

«Guide du créateur d entreprise» Recueil d informations utiles «Guide du créateur d entreprise» Recueil d informations utiles «Guide du créateur d entreprise» Recueil d informations utiles 3. «... Pour ces considérations, nous avons décidé qu il sera créé, sous la

Plus en détail

Analyse de la seizième résolution présentée à l assemblée générale des associés commanditaires d Altamir en date du 24 avril 2014

Analyse de la seizième résolution présentée à l assemblée générale des associés commanditaires d Altamir en date du 24 avril 2014 Moneta Asset Management Monsieur Romain Burnand 17 rue de la Paix 75002 Paris Paris, le 7 avril 2014 Lettre d opinion Analyse de la seizième résolution présentée à l assemblée générale des associés commanditaires

Plus en détail

(la Société ) ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

(la Société ) ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Wereldhave Belgium SCA Société en commandite par actions Société publique d investissement à capital fixe en immobilier (Sicafi) de droit belge Medialaan 30, boîte 6 1800 Vilvoorde Numéro d entreprise

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Droit des sociétés 2015/16. Elise Grosjean-Leccia Christiane Lamassa Marie-Claude Rialland

Droit des sociétés 2015/16. Elise Grosjean-Leccia Christiane Lamassa Marie-Claude Rialland Droit des sociétés 2015/16 Elise Grosjean-Leccia Christiane Lamassa Marie-Claude Rialland Dans la même collection Auto-entrepreneur 2015/2016 Droit de l immobilier 2015/2016 Droit des assurances 2015/2016

Plus en détail

123Venture annonce le lancement de 123Club PME 2014

123Venture annonce le lancement de 123Club PME 2014 Communiqué de presse Paris, le 30 avril 2014 Prospectus mis à la disposition du public à l occasion de l émission d actions par offre au public au profit des redevables de l impôt sur la fortune 2014 dont

Plus en détail

5. Création et gestion d une entreprise.

5. Création et gestion d une entreprise. 5. Création et gestion d une entreprise. Créer une entreprise en Suisse est une procédure simple et rapide. De nombreux organismes officiels et privés conseillent les entrepreneurs et les aident à choisir

Plus en détail

Quoi de neuf en matière de fiscalité directe luxembourgeoise? International Law Firm Amsterdam Brussels London Luxembourg New York Rotterdam

Quoi de neuf en matière de fiscalité directe luxembourgeoise? International Law Firm Amsterdam Brussels London Luxembourg New York Rotterdam Quoi de neuf en matière de fiscalité directe luxembourgeoise? En manque de sujets? I. Ce que 2013 nous réserve - Le budget - Aspects fiscaux loi AIFM - IFRS et fiscalité II. 2012 dans le rétroviseur -

Plus en détail

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI www.notaires.paris-idf.fr Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI Une Société Civile Immobilière (SCI) est une

Plus en détail

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT, UN OUTIL PLEINEMENT RÉGULÉ AU SERVICE DU FINANCEMENT DIRECT DE L ÉCONOMIE RÉELLE Rencontres institutionnelles de l AF2i 12

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT, UN OUTIL PLEINEMENT RÉGULÉ AU SERVICE DU FINANCEMENT DIRECT DE L ÉCONOMIE RÉELLE Rencontres institutionnelles de l AF2i 12 LE CAPITAL-INVESTISSEMENT, UN OUTIL PLEINEMENT RÉGULÉ AU SERVICE DU FINANCEMENT DIRECT DE L ÉCONOMIE RÉELLE Rencontres institutionnelles de l AF2i 12 juin 2013 Introduction Les chiffres clés du capital-investissement

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction au droit des contrats... 1 I. La notion d obligation... 1 A. Les caractères de l obligation... 1 B. Les sources des obligations... 2 C. La typologie des obligations...

Plus en détail

SOCIETES COMMERCIALES

SOCIETES COMMERCIALES SOCIETES COMMERCIALES I. DISPOSITIONS GENERALES 1. L. 10 août 1915 concernant les sociétés commerciales 2. Arr. gd. 30 août 1918 portant règlement sur le contrôle des sociétés coopératives 3. Règl. gd.

Plus en détail

Le régime des sociétés de détention de participations au Luxembourg

Le régime des sociétés de détention de participations au Luxembourg www.pwc.lu Le régime des sociétés de détention de participations au Luxembourg Janvier 2013 Le contenu de la présente publication est exclusivement destiné à des fins d information générale des lecteurs.

Plus en détail

Paddock Fund Administration

Paddock Fund Administration Qui sommes-nous? S.A. (PFA) c est : Une société domiciliée à Luxembourg avec le statut de Professionnel du Secteur Financier, contrôlée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF). Un

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Traitement non judiciaire des entreprises en difficulté

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Traitement non judiciaire des entreprises en difficulté Présentation 3 Introduction Structures des procédures collectives 13 PARTIE 1 Traitement non judiciaire des entreprises en difficulté Chapitre 1 Information économique 21 1 Information des dirigeants 21

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 63 30 mars 2012. S o m m a i r e FONDS D INVESTISSEMENT SPÉCIALISÉS

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 63 30 mars 2012. S o m m a i r e FONDS D INVESTISSEMENT SPÉCIALISÉS MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 713 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 63 30 mars 2012 S o m m a i r e FONDS D INVESTISSEMENT SPÉCIALISÉS

Plus en détail

1 Le challenge de la SAS

1 Le challenge de la SAS CONSTITUTION D UNE SAS 1 Le challenge de la SAS Un statut novateur Caractère autonome... 1 Société très ouverte... 2 Liberté statutaire... 3 Règles de fonctionnement à la carte... 4 Maîtrise de l actionnariat...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I Notion de convention d actionnaires et principes généraux... 17

TABLE DES MATIÈRES. I Notion de convention d actionnaires et principes généraux... 17 TABLE DES MATIÈRES Préface... 5 Remerciements... 11 Introduction... 13 SECTION 1 Terminologie... 14 SECTION 2 Raisons de conclure une convention d actionnaires... 14 SECTION 3 Plan... 16 I Notion de convention

Plus en détail

3. La société en commandite simple (SCS) III

3. La société en commandite simple (SCS) III 3. La société en commandite simple (SCS) III 3.1. DÉFINITION La société en commandite simple est celle que contractent un ou plusieurs commandités et un ou plusieurs commanditaires. 3.2. CONSTITUTION 3.2.1.

Plus en détail

Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Copropriété Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Assemblées générales de copropriétaires et obligations légales 1/12 Préparer une assemblée générale

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5. Avant-propos 7. La préparation du business plan et le financement de l opération d acquisition 11

Table des matières. Sommaire 5. Avant-propos 7. La préparation du business plan et le financement de l opération d acquisition 11 Table des matières Sommaire 5 Avant-propos 7 Jean-Pierre Di Bartolomeo et Nicolas Pirotte La préparation du business plan et le financement de l opération d acquisition 11 Jean-Michel Noé Introduction

Plus en détail

La société de participations fi nancières "SOPARFI"

La société de participations fi nancières SOPARFI La société de participations fi nancières "SOPARFI" 3 Sommaire Introduction 4 Caractéristiques juridiques 5 A. Généralités B. Les formes de sociétés les plus utilisées pour la création de SOPARFI Caractéristiques

Plus en détail

Chapitre 1 - Lors de la création de votre société

Chapitre 1 - Lors de la création de votre société Table des matières Chapitre 1 - Lors de la création de votre société 1. Dois-je constituer une société?... 3 2. Quelles sont les formes juridiques possibles?... 5 3. Quelles sont les sociétés qui exposeraient

Plus en détail

L existence de la société commerciale

L existence de la société commerciale TABLE DES MATIÈRES Liste des principales abréviations 5 Introduction 9 Section I Classification des sociétés commerciales 11 1. Grandes catégories 11 A) Sociétés commerciales par la forme ou par l objet

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

LA RESPONSABILITE FINANCIERE CELLULE JURIDIQUE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT COMMISSION DE DEVELOPPEMENT

LA RESPONSABILITE FINANCIERE CELLULE JURIDIQUE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT COMMISSION DE DEVELOPPEMENT COMMISSION DE DEVELOPPEMENT COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE LA RESPONSABILITE FINANCIERE SOMMAIRE Propos introductifs ------------------------------------------------page

Plus en détail

Projet de loi «Macron» : état des lieux après l adoption par l Assemblée Nationale en première lecture (projet de loi n 2447)

Projet de loi «Macron» : état des lieux après l adoption par l Assemblée Nationale en première lecture (projet de loi n 2447) Projet de loi «Macron» : état des lieux après l'adoption par l'assemblée Nationale en première lecture p.1 Ajustement du prix d exercice de stock-options en cas de fusion p.3 Regroupement en une seule

Plus en détail

Personne morale Personne morale Personne morale. Vu 463 09/13

Personne morale Personne morale Personne morale. Vu 463 09/13 VU463 - (09/2013) - Imp MMA Le Mans CONTRAT INDIVIDUEL DE CAPITALISATION NOMINATIF RÉGI PAR LE CODE DES ASSURANCES LIBÉLLÉ EN UNITÉS DE COMPTE ET/OU EN EUROS PROPOSÉ PAR MMA Vie Assurances Mutuelles /

Plus en détail

1. faciliter la création des sociétés à responsabilité limitée (SARL) :

1. faciliter la création des sociétés à responsabilité limitée (SARL) : Note de présentation du projet de loi modifiant et complétant la loi n 5-96 sur la société en nom collectif, la société en commandite simple, la société en commandite par actions, la société à responsabilité

Plus en détail

Proposition technique et commerciale

Proposition technique et commerciale Proposition technique et commerciale Partie 2/5 DEMANDEUR : POLE RISQUES Nom : Téléphone : Prénom : Mail : Adresse : Bat Henri Poincaré, Domaine du Pt Arbois, av Louis Philibert, 13857 Aix en Provence

Plus en détail

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Centre de Ressources et d Information des Bénévoles Ce que l on va aborder Propos introductifs : l esprit

Plus en détail

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE

TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Jérôme THEETTEN Maître de Conférences Droit Privé Université de LILLE II TRAITEMENT JURIDIQUE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE SOMMAIRE Pages TITRE UN : LE TRAITEMENT ALLEGE DES ENTREPRISES EN DIFFICULTE

Plus en détail

DE LA CREATION - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL -OBJET

DE LA CREATION - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL -OBJET TITRE I : DE LA CREATION - DENOMINATION - SIEGE SOCIAL -OBJET ARTICLE 1 : CREATION - DENOMINATION Entre les soussignés : Mme Marie Ange Lundu, Né à Kinshasa le 24/05/1983 de nationalité congolaise, résident

Plus en détail

CODE DE COMMERCE. (Partie réglementaire) Codification des décrets n 67-236 du 23 mars 1967 et n 69-810 du 12 août 1969

CODE DE COMMERCE. (Partie réglementaire) Codification des décrets n 67-236 du 23 mars 1967 et n 69-810 du 12 août 1969 Codification des décrets n 67-236 du 23 mars 1967 et n 69-810 du 12 août 1969 Nota : Des tables de concordance sont disponibles par aillleurs sur le portail cncc.fr à la rubrique Documentation > Juridique

Plus en détail

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL (SPF) www.bdo.lu 2 Les Sociétés de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS 3 1. INTRODUCTION 4 2. ACTIVITES D UNE SPF 2.1 Activités

Plus en détail

Le Pouvoir dans les Sociétés

Le Pouvoir dans les Sociétés Prof. Dr. Christoph Teichmann, Université de Wuerzburg (Allemagne) Le Pouvoir dans les Sociétés Généralités 1. La notion de pouvoir est-elle définie dans votre droit des sociétés? Il n y a pas une notion

Plus en détail

Le challenge de la SAS

Le challenge de la SAS 1 Un statut novateur Caractère autonome... 1 Société très ouverte... 2 Liberté statutaire... 3 Règles de fonctionnement à la carte... 4 Maîtrise de l actionnariat... 4 Rédaction délicate... 5 Règles impératives...

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR

DOCUMENT D INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR DOCUMENT D INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR Société de Gestion ixo PRIVATE EQUITY 34, rue de Metz 31 0 00 Toulouse Site : www.ixope.fr Dépositaire Réalisation : ixo Private Equity Illustration : Ronald

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3 Table des matières Avant-propos... 1 Partie introductive... 3 Le partage des compétences législatives... 3 Les pouvoirs de juridiction fédérale... 6 Les pouvoirs de juridiction provinciale... 7 Les compagnies

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5. Avant-propos 7 Jean-Pierre Di Bartolomeo. Introduction 11 Micheline Claes

Table des matières. Sommaire 5. Avant-propos 7 Jean-Pierre Di Bartolomeo. Introduction 11 Micheline Claes Table des matières Sommaire 5 Avant-propos 7 Jean-Pierre Di Bartolomeo Introduction 11 Micheline Claes Évaluation d entreprises 15 Joseph Marko Introduction 15 Titre I er. Projet de norme relative aux

Plus en détail

(la Société ) I. ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

(la Société ) I. ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Wereldhave Belgium SCA Société en commandite par action Société publique d investissement à capital fixe en immobilier (Sicafi) de droit belge Medialaan 30, boîte 6 1800 Vilvoorde Numéro d entreprises

Plus en détail

QUID DES ACTES CONCLUS PENDANT LA PERIODE DE FORMATION DE LA SOCIETE?

QUID DES ACTES CONCLUS PENDANT LA PERIODE DE FORMATION DE LA SOCIETE? QUID DES ACTES CONCLUS PENDANT LA PERIODE DE FORMATION DE? FICHE CONSEIL Page : 1/8 Au moment de la constitution d une société, les futurs associés sont conduits fréquemment à s engager pour le compte

Plus en détail

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL (SPF) www.bdo.lu 2 Les Sociétés de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS 3 1. INTRODUCTION 4 2. ACTIVITES D UNE SPF 2.1 Activités

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : Cité de l Agriculture - chemin de la Bretèque - 76230 BOIS-GUILLAUME Siret 433 786 738 00016 - APE

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION REGION ALSACE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DE L AMENAGEMENT 1 place Adrien Zeller BP 91006 67070 Strasbourg Cedex DEPLOIEMENT, PARAMETRAGE

Plus en détail

DOCUMENTS COMMERCIAUX : MENTIONS OBLIGATOIRES

DOCUMENTS COMMERCIAUX : MENTIONS OBLIGATOIRES DOCUMENTS COMMERCIAUX : MENTIONS OBLIGATOIRES 30/01/2014 Les entreprises doivent impérativement faire figurer, sur les documents commerciaux qu elles envoient aux tiers, certaines mentions à peine de sanctions

Plus en détail

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : Souscription ouverte jusqu au 21 juin 2012 sous certaines conditions* (pour les parts A1) Souscription ouverte jusqu au 31 décembre 2012 (pour les parts A2) Diversifiez votre patrimoine financier avec

Plus en détail

LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL

LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL LES CONDITIONS REQUISES POUR CREER UNE SARL Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse DSE Sous réserve

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS ET DE PÉRIODES D INTERDICTION TOTALE DES OPÉRATIONS GROUPE STINGRAY DIGITAL INC.

POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS ET DE PÉRIODES D INTERDICTION TOTALE DES OPÉRATIONS GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS ET DE PÉRIODES D INTERDICTION TOTALE DES OPÉRATIONS GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. LE 21 AVRIL 2015 POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS ET DE PÉRIODES

Plus en détail

FCPI Innovation 13. Fonds Commun de Placement dans l Innovation

FCPI Innovation 13. Fonds Commun de Placement dans l Innovation FCPI Innovation 13 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Souscription ouverte jusqu au 21 juin 2012 sous certaines conditions* (pour les parts A1) Souscription ouverte jusqu au au 31 décembre 2012

Plus en détail

CONVOCATIONS AUDIKA GROUPE

CONVOCATIONS AUDIKA GROUPE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS AUDIKA GROUPE Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 12 rue de Presbourg 75116 Paris 310 612 387 R.C.S. Paris Avis de réunion

Plus en détail

Comparatif entre la fusion et la TUP pour les SA, SARL et SAS non cotées

Comparatif entre la fusion et la TUP pour les SA, SARL et SAS non cotées Comparatif entre la fusion et la TUP pour les SA, SARL et SAS non cotées 1 Rappels des notions... 2 1.1 L opération de fusion... 2 1.2 La transmission universelle de patrimoine (TUP) ou confusion de patrimoine...

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE

CONVENTION CONSTITUTIVE DIRECTION REGIONALE DE LA PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE ILE DE FRANCE CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT D INTÉRÊT T PUBLIC DERPAD DRPJJ 14, rue Froment 75011 PARIS Téléphone : 01 49 29 28 60

Plus en détail

janvier 2014 Choisir un statut juridique Entreprise individuelle ou société?

janvier 2014 Choisir un statut juridique Entreprise individuelle ou société? janvier 2014 Choisir un statut juridique Entreprise individuelle ou société? Choisir un statut juridique Entreprise individuelle ou société? 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes

Plus en détail

newsletter Sommaire COMPTABILITE Nouveau barème des droits de délivrance des actes en matière civile et commerciale (Page 5) N 2014/137

newsletter Sommaire COMPTABILITE Nouveau barème des droits de délivrance des actes en matière civile et commerciale (Page 5) N 2014/137 L e t t r e d I n f o r m a t i o n newsletter Toutes les informations sur les textes législatifs et réglementaires à caractère juridique, fiscal, comptable, économique et financier, ainsi que sur la doctrine

Plus en détail

Le financement participatif : L état du droit luxembourgeois

Le financement participatif : L état du droit luxembourgeois Revue générale du droit Etudes et réflexions 2015 numéro 7 Actes du colloque organisé le 27 juin 2014 par le Centre juridique franco-allemand de l Université de la Sarre : Le Crowdfunding ou financement

Plus en détail

LOI N 99/014 DU 22 DECEMBRE 1999 REGISSANT LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES

LOI N 99/014 DU 22 DECEMBRE 1999 REGISSANT LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES LOI N 99/014 DU 22 DECEMBRE 1999 REGISSANT LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES L assemblée nationale a délibéré et adopté, le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit : CHAPITRE

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company Addendum belge au prospectus d émission Avril 2011 Hermes Investment Funds Public Limited Company (Société d investissement à compartiments multiples, à capital variable et à responsabilité séparée entre

Plus en détail

LES SOCIETES COMMERCIALES EN DROIT LUXEMBOURGEOIS

LES SOCIETES COMMERCIALES EN DROIT LUXEMBOURGEOIS EURO ASSOCIATES LES SOCIETES COMMERCIALES EN DROIT LUXEMBOURGEOIS Sommaire: 1. Généralités page 1 2. Types de sociétés commerciales page 1 3. Autres formes de sociétés et d associations page 3 4. Société

Plus en détail

xxxxxxx SOCIETE A RESPONSABILTE LIMITEE ASSOCIE UNIQUE CAPITAL SOCIAL: 100.000,00 DIRHAMS. SIEGE SOCIAL: STATUTS TITRE I

xxxxxxx SOCIETE A RESPONSABILTE LIMITEE ASSOCIE UNIQUE CAPITAL SOCIAL: 100.000,00 DIRHAMS. SIEGE SOCIAL: STATUTS TITRE I xxxxxxx SOCIETE A RESPONSABILTE LIMITEE ASSOCIE UNIQUE CAPITAL SOCIAL: 100.000,00 DIRHAMS. SIEGE SOCIAL: STATUTS TITRE I FORME DENOMINATION OBJET-SIEGE-DUREE ARTICLE 1 : FORME Il est formé entre les soussignés,

Plus en détail

N 3 : DEVIS ET FACTURES

N 3 : DEVIS ET FACTURES N 3 : DEVIS ET FACTURES OBLIGATION D ETABLIR UNE FACTURE pour chaque vente : - A un professionnel, c est obligatoire -A un particulier, obligatoire sur demande du client - Obligatoire sur les acomptes

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Préface... iii v TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 Chapitre 1 L histoire législative anglaise... 3 Chapitre 2 L histoire

Plus en détail

COMMUNE DE ROCHEMAURE (07) NETTOYAGE DE LOCAUX COMMUNAUX

COMMUNE DE ROCHEMAURE (07) NETTOYAGE DE LOCAUX COMMUNAUX 2 Place de la Mairie BP19 07400 ROCHEMAURE Maître d ouvrage COMMUNE DE ROCHEMAURE (07) NETTOYAGE DE LOCAUX COMMUNAUX ACTE D ENGAGEMENT Le présent acte d engagement comporte 17 pages Acte d engagement -

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 17/2006

NOTE COMMUNE N 17/2006 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 17/2006 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles 23 à 25 de la loi n

Plus en détail

L E N T R E P R I S E. L entreprise est d apparence divisée juridiquement en deux formes : 2) l entreprise SOCIETAIRE, érigée en la forme de société

L E N T R E P R I S E. L entreprise est d apparence divisée juridiquement en deux formes : 2) l entreprise SOCIETAIRE, érigée en la forme de société L E N T R E P R I S E L entreprise est d apparence divisée juridiquement en deux formes : 1) l entreprise INDIVIDUELLE : le commerçant 2) l entreprise SOCIETAIRE, érigée en la forme de société 3) l une

Plus en détail

Modèles et contrats de sociétés

Modèles et contrats de sociétés 2018_JB_0011.book Page 1 Friday, December 23, 2011 9:43 AM Modèles et contrats de sociétés Louis-Philippe Marcelis Notaire Associé à Bruxelles Sophie Maquet Notaire Associé à Bruxelles Mise à jour: Catherine

Plus en détail

MODELE D ACTE D ENGAGEMENT A ETABLIR SUR PAPIER A ENTETE DE L ENTREPRISE POUR L OPERATION

MODELE D ACTE D ENGAGEMENT A ETABLIR SUR PAPIER A ENTETE DE L ENTREPRISE POUR L OPERATION POUR GROUPEMENT D ENTREPRISE MODELE D ACTE D ENGAGEMENT A ETABLIR SUR PAPIER A ENTETE DE L ENTREPRISE POUR L OPERATION Extension et remise en conformité de la salle polyvalente de la Commune de Thézy-Glimont.

Plus en détail

Organismes de placement collectif 2010

Organismes de placement collectif 2010 Organismes de placement collectif 2010 Organismes de placement collectif 2010 Publié par la SOCIETE DE LA BOURSE DE LUXEMBOURG S.A. et l Association Luxembourgeoise des Fonds d Investisement et contenant

Plus en détail

GUICHET UNIQUE DE CREATION D ENTREPRISE. Tél. (243) 8222.84.008/125.101.299 - E-mail : guce@guichetunique.cd - Web : www.guichetunique.

GUICHET UNIQUE DE CREATION D ENTREPRISE. Tél. (243) 8222.84.008/125.101.299 - E-mail : guce@guichetunique.cd - Web : www.guichetunique. GUICHET UNIQUE DE CREATION D ENTREPRISE Tél. (243) 8222.84.008/125.101.299 - E-mail : guce@guichetunique.cd - Web : www.guichetunique.cd CADRE RESERVE AU GUICHET UNIQUE Dossier N.. Reçu le.. Transmis le...

Plus en détail

Conserver son patrimoine financier au Luxembourg : les avantages

Conserver son patrimoine financier au Luxembourg : les avantages _ FR RÉGULARISATION FISCALE EN BELGIQUE Conserver son patrimoine financier au Luxembourg : les avantages Vous avant tout La régularisation fiscale en Belgique L'environnement économique, législatif et

Plus en détail

Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus

Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus Résumé La présente brochure d information est mise à la disposition des actionnaires suite à la convocation à l assemblée générale extraordinaire

Plus en détail

LA SOCIETE DE TITRISATION

LA SOCIETE DE TITRISATION LA SOCIETE DE TITRISATION La Loi du 22 mars 2004 introduit le cadre légal permettant la constitution d'organismes de titrisation. La Titrisation permet à un cédant (société, entreprise ou personne physique)

Plus en détail

Boite à outils. Guide des formalités de création d entreprises. Document élaboré par le cabinet de conseil ORIGINAL INVEST

Boite à outils. Guide des formalités de création d entreprises. Document élaboré par le cabinet de conseil ORIGINAL INVEST Boite à outils Guide des formalités de création d entreprises Document élaboré par le cabinet de conseil ORIGINAL INVEST Casablanca Technopark Tel 0522 52 50 78 Email : contact@originalinvest.com Page

Plus en détail

Principes en matière de dénomination

Principes en matière de dénomination Principes en matière de dénomination Remarques préalables : Les notes présentées par le Registre de commerce et des sociétés (RCS) : sont de nature générale et ne visent pas la situation particulière d

Plus en détail