Séparation spatiale entre les maisons ( )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séparation spatiale entre les maisons ( )"

Transcription

1 CODES MODÈLES NATIONAUX DE CONSTRUCTION DE 2010 Séparation spatiale entre les maisons ( ) Nedjma Belrechid, M.SC.A., BA B.Arch. Centre canadien des codes du CNRC Février

2 Incendie à Edmonton - Alberta 70 maisons détruites Groupe d étude mixte (parties 3 et 9) sur les séparations spatiales 2

3 Processus d élaboration des codes modèles nationaux 3

4 Réduction de la propagation des flammes 1. Limiter la proximité d un bâtiment par rapport à la limite de propriété; 2. Limiter la surface des fenêtres et des baies dans la façade de rayonnement; 3. Concevoir les compartiments résistant au feu de manière à limiter la surface de la façade de rayonnement; et 4. Installer des gicleurs. 4

5 Façade de rayonnement 5

6 Baies vitrées 6

7 Distance limitative (DL) Limite de propriété DL 7

8 Baies vitrées et DL DL 8

9 Séparation spatiale entre les maisons Quelle est la nature des modifications techniques? - Distance limitative (DL) et délai d intervention du service d incendie - Nouvelles exigences pour les baies vitrées - Nouvelles exigences pour les revêtements incombustibles - Nouvelles exigences pour les soffites de toit en saillie - Protection des saillies (foyer) sur le côté des maisons 9

10 Séparation spatiale entre les maisons Quelle est la nature des modifications techniques? - Distance limitative (DL) et délai d intervention du service d incendie - Nouvelles exigences pour les baies vitrées - Nouvelles exigences pour les revêtements incombustibles - Nouvelles exigences pour les soffites de toit en saillie - Protection des saillies (foyer) sur le côté des maisons 10

11 Distance limitative et délai d intervention du service d incendie di Clarification de la relation entre le délai d intervention du service d incendie et la DL (entre les maisons et les limites de propriété) : Qu est ce que le délai d intervention de 10 min? Que faire lorsque le délai de 10 min est dépassé? Exception pour les maisons protégées par gicleurs 11

12 Distance limitative et délai d intervention du service d incendie di Code de 2005 : Absence d un service d incendie Service d incendie n est pas organisé La valeur de DL utilisée doit correspondre à la moitié de la DL réelle Exception pour les bâtiments protégés par gicleurs 12

13 Distance limitative et délai d intervention du service d incendie di Code de 2005 : Pas de service d incendiedi OU - Service d incendie n est pas organisé Valeur de DL utilisée pour les critères de construction de la façade de rayonnement Distance limitative réelle 13

14 Distance limitative et délai d intervention du service d incendie di Code de 2005 : Pas de service d incendiedi OU - Service d incendie n est pas organisé Valeur de DL utilisée pour les critères de construction de la façade de rayonnement 14

15 Distance limitative et délai d intervention du service d incendie di Code de 2010 : Révisé Absence d un service d incendie Service d incendie n est pas organisé Si un délai maximal d intervention ti de 10 min ne peut pas être respecté pour 90 % des appels Nouveau La valeur de DL utilisée doit correspondre à la moitié de la DL réelle Exception pour les bâtiments protégés é par gicleurs 15

16 Distance limitative et délai d intervention du service d incendie di Le délai prescrit de 10 minutes commence : à partir de la réception de la notification par le service d incendie se termine :à l arrivée du premier véhicule d incendie sur place Le taux de fiabilité proposé de 90 % - en accord avec le délai spécifié dans la norme NFPA procure une certaine souplesse dans le respect du délai d intervention de 10 minutes 16

17 Distance limitative et délai d intervention du service d incendie di Code de min n est pas respecté Valeur de DL utilisée pour les critères de construction de la façade de rayonnement Distance limitative réelle 17

18 Distance limitative et délai d intervention du service d incendie di Code de min n est pas respecté La valeur de DL utilisée doit correspondre au double de la DL réelle 18

19 Séparation spatiale entre les maisons Quelle est la nature des modifications techniques? - Distance limitative (DL) et délai d intervention du service d incendie - Nouvelles exigences pour les baies vitrées - Nouvelles exigences pour les revêtements incombustibles - Nouvelles exigences pour les soffites de toit en saillie - Protection des saillies (foyer) sur le côté des maisons 19

20 Surface des baies vitrées - Maisons Code de 2010 : )- Nouveau Limites de superficie lorsque DL 2m Maisons visées par la partie 9 : chaque baie vitrée ou groupe de baies vitrées dans une façade de rayonnement ne doit pas être plus grand que 50 % de la surface globale admise des baies vitrées Exceptions : Bâtiments et maisons : Exception pour les fenêtres ouvrantes (moyen d évacuation des chambres) Bâtiments et maisons protégés par gicleurs 20

21 Surface des baies vitrées - Maisons Code de 2010 : ) - Nouveau Limites it de superficie i lorsque DL 2 m Surface maximale de baies vitrées = 10 m 2 (50 %) 5 m 2 2,5 m 2 2,5 m 2 0,35 m 2 0,35 m 2 21

22 Espacement des baies vitrées Code de 2010 : ) - Nouveau Espacement lorsque DL 2 m 2 m horizontalement et 2 m verticalement Surface maximale de baies vitrées = 10 m 2 2 m 2 m (50 %) 5 m 2 2,5 m 2 2,5 m 2 0,35 m 2 0,35 m 2 Pièce ou espace uniques (vue de face) 22

23 Une seule pièce ou un seul espace Code de 2010 : ) - Nouveau Espacement lorsque DL 2 m (vue en plan) Espace 1 2m 2m F1 F2 F3 Fenêtres 23

24 Deux espaces Code de 2010 : ) - Nouveau Espacement lorsque DL 2m (vue en plan) Espace 1 Espace 2 1,5 m du mur extérieur à pleine hauteur Mur 2m F1 F2 F3 Fenêtres 24

25 Une seule pièce ou un seul espace Code de 2010 : ) - Nouveau Espacement lorsque DL 2m (Vue en coupe) Fenêtres 2 m Étage Rez-de-chaussée deux espaces superposés ou plus s ils sont sur le même étage 25

26 Espacement des baies vitrées Code de 2010 : ) - Nouveau Espacement lorsque DL 2 m Moins de 2 m 2 m Min 2 m 2 m Min Pièces ou espaces séparés (vue de face) 26

27 Séparation spatiale entre les maisons Quelle est la nature des modifications techniques? - Distance limitative (DL) et délais d intervention du service d incendie - Nouvelles exigences pour les baies vitrées - Nouvelles exigences pour les revêtements incombustibles - Nouvelles exigences pour les soffites de toit en saillie - Protection des saillies (foyer) sur le côté des maisons 27

28 Construction de la façade de rayonnement tdes maisons Code de 2005 : ), 2) et 3) - Condition générale é : Conforme au tableau Lorsque LD 0,6 m : Façade de rayonnement avec degré de résistance au feu d au dau moins 45 min ET Conditions pour le revêtement extérieur Incombustible Vinyle - posé sur plaques de plâtre ou sur de la maçonnerie 28

29 Construction de la façade de rayonnement tdes maisons Code de 2010: ) - Révisé Nouveau - Condition générale é : Conforme au tableau Lorsque LD 0,6 m : Façade de rayonnement avec degré de résistance au feu d au dau moins 45 min ET Conditions pour le revêtement extérieur OU Incombustible Vinyle - posé sur plaques de plâtre ou sur de la maçonnerie Métal (Section ) Mur soumis aux conditions d essai de la norme CAN/ULC-S134 29

30 Construction de la façade de rayonnement des maisons Code de 2005 : ) et 2) - Condition générale é : Conforme au tableau Lorsque LD 0,6 m et < 1,2 m Façade de rayonnement avec degré de résistance au feu d au moins 45 min Aucune autre restriction 30

31 Construction de la façade de rayonnement tdes maisons Code de 2010 : ) Révisé Nouveau - Condition générale é : Conforme au tableau Lorsque LD 0,6 m et < 1,2 m Façade de rayonnement avec un degré de résistance au feu de 45 min ET Conditions pour le revêtement extérieur OU Incombustible (Sections 9.20., 9.28.) Vinyle ( ) - posé sur plaques de plâtre ou sur de la maçonnerie Combustible (bardage de bois, contreplaqué, etc.) - posé sur plaques de plâtre ou sur de la maçonnerie Métal (Section ) Mur soumis aux conditions d essai de la norme CAN/ULC-S134 31

32 Séparation spatiale entre les maisons Exemple 32

33 Séparation spatiale entre les maisons Exemple Exigé Exigé Non exigé Non exigé Non exigé (2) (2) (3) (3) (3) 0% 0% 9% 28% 100% X 2.4 X X 2.4 X 0.28 = 1.08 m 2 = 4.70 m 2 33

34 Séparation spatiale entre les maisons Exemple Exigé Exigé Non exigé Non exigé Non exigé ) ) ) ) ) Incombustible Vinyle sur plâtre ou maçonnerie Métal OU Mis à l éssai de CAN/ULC-S134 Incombustible Combustible sur plâtre ou maçonnerie Vinyle surplâtre ou maçonnerie Métal OU Mis à l éssai de CAN/ULC-S134 Aucune restriction 34

35 Séparation spatiale entre les maisons Exemple Exigé Exigé Exigé Non exigé Non exigé ) ) ) ) ) tableau % 0 % 9 % 28 % 100 % 35

36 Séparation spatiale entre les maisons Exemple Exigé Exigé Non exigé Non exigé Non exigé ) ) ) ) ) 0 % 0 % 9 % 28 % 100 % 0 0 5,0 X 2,4 X 0,09 = 1,08 m 2 7,0 X 2,4 X 0,28 = 4,70 m 2 3,0 X 2,4 X 1,0 = 7,2 m 2 36

37 Séparation spatiale entre les maisons Quelle est la nature des modifications techniques? - Distance limitative (DL) et délais d intervention du service d incendie - Nouvelles exigences pour les baies vitrées - Nouvelles exigences pour les revêtements incombustibles - Nouvelles exigences pour les soffites de toit en saillie - Protection des saillies (foyer) sur le côté des maisons 37

38 Saillies combustibles 38

39 Saillies combustibles Soffites de toit Code de 2010: ), ) Nouveau DL 0,45 m Soffites de toit ne doivent pas être construits Code de 2010: ), ) Nouveau DL > 0,45 m Soffites de toit ne peuvent pas faire saillie 0,45 045mdelalimite limite de propriété Pas de soffite Distance du soffit > 0,45 m à la limite de propriété DL 0,45 m DL > 0,45 m 39

40 Saillies combustibles Soffites de toit Code de 2010 : ) - Nouveau Si les soffites de toit font saillie à 1,2 m Aucune ouverture permise; et Protégés par un matériau acceptable tôle d'acier de 0,38 mm; aluminium non ventilé; plaques de plâtre de soffite ou de plafond de 12,7 mm; panneaux de copeaux orientés (OSB) de 12,5 mm; OU bois de construction de 11 mm d'épaisseur. Soffite Pas d ouvertures Protégés Pas de soffite à moins de 0,45 m 1,2 m Saillie du soffite est à 1,2 m de la limite de propriété 40

41 Saillies combustibles Soffites de toit Code de 2010: ) Nouveau Si les soffites de toit font saillie à > 1,2 m Ouvertures permises; et Aucune protection ti exigée Pas de soffite à moins de 0,45 m Soffite Pas de protection Ouvertures permises > 1,2 m Saillie du soffite est à > 1,2 m de la limite de propriété 41

42 Séparation spatiale entre les maisons Quelle est la nature des modifications techniques? - Distance limitative (DL) et délai d intervention du service d incendie - Nouvelles exigences pour les baies vitrées - Nouvelles exigences pour les revêtements incombustibles - Nouvelles exigences pour les soffites de toit en saillie - Protection des saillies (foyer) sur le côté des maisons 42

43 Saillies combustibles (foyer, cheminée) Code de 2010: ) - Nouveau Saillies Protégées Si saillies à < 1,2 m de la limite de propriété ) et 3) ET Si saillies à 0,6 m au-dessus du niveau du sol fini - Protégées 43

44 Résumé De nouvelles exigences ont été ajoutées aux parties 3 et 9 en réponse aux préoccupations relatives aux séparations spatiales Clarification du délai d intervention du service d incendie Limitations quant au pourcentage de baies non protégées (façade de rayonnement) Exigences de revêtements extérieurs incombustibles (façade de rayonnement) Limites relatives aux saillies (façade de rayonnement) Protection des saillies (façade de rayonnement) 44

45 Questions? Ecrivez-nous à Merci! 45

Code du bâtiment de l Ontario 2012

Code du bâtiment de l Ontario 2012 Code du bâtiment de l Ontario 2012 Modifications autorisant les bâtiments de hauteur moyenne à ossature de bois Règlement de l Ontario 332/12 modifié par le Règl. de l Ont. 191/14 Avertissement : Ce module

Plus en détail

Cette fiche Bonnes pratiques vise à apporter des précisions

Cette fiche Bonnes pratiques vise à apporter des précisions FICHE BA-5 Choix de tuyauterie Garage de stationnement considéré comme «bâtiment distinct» Cette fiche vise à apporter des précisions sur le type de tuyauterie à installer dans un complexe immobilier comprenant

Plus en détail

Non-conformités récurrentes des rapports d inspection de La Garantie de construction résidentielle

Non-conformités récurrentes des rapports d inspection de La Garantie de construction résidentielle Non-conformités récurrentes des rapports d inspection de La Garantie de construction résidentielle Robert Périnet, architecte, M.Sc. Expert technique Octobre 2016 Plan de la présentation Objectif Les non-conformités

Plus en détail

INSTALLATION D UN SYSTÈME DE VENTILATION AUTONOME ET OUVERTURES AUTORISÉES DANS UNE SÉPARATION COUPE- FEU D UN LOGEMENT

INSTALLATION D UN SYSTÈME DE VENTILATION AUTONOME ET OUVERTURES AUTORISÉES DANS UNE SÉPARATION COUPE- FEU D UN LOGEMENT Fiche technique GCR FT-9.10.5.1. -01 2017-05-05 INSTALLATION D UN SYSTÈME DE VENTILATION AUTONOME ET OUVERTURES AUTORISÉES DANS UNE SÉPARATION COUPE- FEU D UN LOGEMENT Référence au Code de construction

Plus en détail

Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu

Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu NBN 713-020 1968 Protection contre l'incendie - Comportement au feu des matériaux et éléments de construction - Résistance au feu des éléments

Plus en détail

SÉCURITÉ INCENDIE. COLLOQUE DES GESTIONNAIRES TECHNIQUES 14 mars par Mathieu Tremblay et Guy Robichaud

SÉCURITÉ INCENDIE. COLLOQUE DES GESTIONNAIRES TECHNIQUES 14 mars par Mathieu Tremblay et Guy Robichaud COLLOQUE DES GESTIONNAIRES TECHNIQUES 14 mars 2014 par Mathieu Tremblay et Guy Robichaud PLAN DE LA PRÉSENTATION Structure réglementaire québécoise Code de sécurité chapitre Bâtiment Code national de prévention

Plus en détail

Liste des produits de normes harmonisées Code 22: TOITURES, LANTERNEAUX, LUCARNES ET PRODUITS CONNEXES KITS DE TOITURE

Liste des produits de normes harmonisées Code 22: TOITURES, LANTERNEAUX, LUCARNES ET PRODUITS CONNEXES KITS DE TOITURE Liste des produits de normes harmonisées Code 22: TOITURES, LANTERNEAUX, LUCARNES ET PRODUITS CONNEXES KITS DE TOITURE Norme Titre Application Produit-type Usages prévus système(s) d'attestation Mandat

Plus en détail

CINQ CHANGEMENTS SIGNIFICATIFS APPORTÉS AU CODE DE CONSTRUCTION DU QUÉBEC, CHAPITRE 1 - BÂTIMENT

CINQ CHANGEMENTS SIGNIFICATIFS APPORTÉS AU CODE DE CONSTRUCTION DU QUÉBEC, CHAPITRE 1 - BÂTIMENT Fiche technique GCR FT-Changements au Code 2010-2017-07-18 CINQ CHANGEMENTS SIGNIFICATIFS APPORTÉS AU CODE DE CONSTRUCTION DU QUÉBEC, CHAPITRE 1 - BÂTIMENT - 2010 Référence au Code de construction du Québec,

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONSTRUCTION DE L ARRONDISSEMENT D ANJOU. Vu l article 131 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.

RÈGLEMENT DE CONSTRUCTION DE L ARRONDISSEMENT D ANJOU. Vu l article 131 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11. VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 07-011 RÈGLEMENT DE CONSTRUCTION DE L ARRONDISSEMENT D ANJOU Vu l article 131 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); Vu l article 118 de la Loi sur

Plus en détail

S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE

S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE 1- Introduction à la sécurité incendie Vidéo 1 1.1- Le triangle du feu Définition A la base d un feu se trouvent toujours trois éléments qui forment ce que l on

Plus en détail

Sécurité incendie des constructions bois

Sécurité incendie des constructions bois 1 Sécurité incendie des constructions bois SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 2 => éviter les risques de

Plus en détail

30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC

30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC 30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC Les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC et

Plus en détail

LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT

LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT GAZETTE SECC N 03-2016 LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT Editorial Dans le cadre de nos échanges techniques avec notre clientèle, nous sommes régulièrement confrontés à des questions

Plus en détail

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation Le présent guide fournit aux propriétaires la liste des exigences requises pour présenter une demande de permis

Plus en détail

Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution

Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution Candidat/e N ID :...CORRIGÉ POSSIBLE... Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution Bâtiment administratif avec places de parc pour bus Partie Points max. Points

Plus en détail

Spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral. Bâtiment administratif avec places de stationnement pour bus

Spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral. Bâtiment administratif avec places de stationnement pour bus Candidat/e N ID :. EXEMPLE D UN PROJECT D EXAMEN... Examen : Spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception & Exécution Bâtiment administratif avec places de stationnement pour bus Partie

Plus en détail

EXIGENCES DE CODE DU BÂTIMENT POUR L EXAMEN DU NCIDQ

EXIGENCES DE CODE DU BÂTIMENT POUR L EXAMEN DU NCIDQ Mis à jour le 03.11.2013 ã CIDQ 2014 EXIGENCES DE CODE DU BÂTIMENT POUR L EXAMEN DU NCIDQ Les exigences de code énoncées ci-dessous sont établies aux seules fins de l examen du NCIDQ. Vos exercices de

Plus en détail

Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois. 1.2 Utilisation des matériaux de construction. Nils Baertschi. Documentation Lignum

Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois. 1.2 Utilisation des matériaux de construction. Nils Baertschi. Documentation Lignum Approfondissement Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois Documentation Lignum 1.2 Utilisation des matériaux de construction Nils Baertschi Baertschi ingénieurs SA, Rue des Champs-Lovats

Plus en détail

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1 Résistance au feu Rf REI Eléments porteurs : Stabilité uniquement : Rf. heure(s) R.. minutes Stabilité

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE FIBA

CAHIER TECHNIQUE FIBA CAHIER TECHNIQUE FIBA LE PIN MARITIME DANS LA CONSTRUCTION : COMPORTEMENT AU FEU ET MARQUAGE CE Cette plaquette reprend les résultats d essais de l étude menée par la Fédération des Industries du Bois

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) / 06-11fr Version 1.01

Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) / 06-11fr Version 1.01 Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle 01.04.2011 / 06-11fr Version 1.01 Condition d'examen AEAI n

Plus en détail

Contenu de la présentation 29/01/2015

Contenu de la présentation 29/01/2015 26 janvier 2015 10.00 à 10.30 Risque de propagation de l incendie via les façades nouvelles solutions pour les bardages en bois et pour les éléments de façade en ossature en bois Y. Martin CSTC Les copies

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DES INCENDIES : (révisée le 9 mai 2016)

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DES INCENDIES : (révisée le 9 mai 2016) Ce document contient de l'information et des champs de formulaire. Pour lire l'information, appuyez sur la flèche vers le bas à partir d'un champ de formulaire. DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DES INCENDIES :

Plus en détail

ABS, PVC, fonte, cuivre, CPVC, combustibles, incombustibles : lesquels choisir? ASPE - QUÉBEC 21 février 2017

ABS, PVC, fonte, cuivre, CPVC, combustibles, incombustibles : lesquels choisir? ASPE - QUÉBEC 21 février 2017 Incombustibilité des bâtiments ABS, PVC, fonte, cuivre, CPVC, combustibles, incombustibles : lesquels choisir? ASPE - QUÉBEC 21 février 2017 Mise en garde L information contenue dans cette présentation

Plus en détail

SORTIES COMMUNES DES LOGEMENTS

SORTIES COMMUNES DES LOGEMENTS Fiche technique GCR FT-9.9.9.3. - 01 2017-09-07 Référence au Code de construction du Québec, Chapitre 1 - Bâtiment, et Code national du bâtiment - Canada 2010 (modifi é) (ci-après nommé Code) Les projets

Plus en détail

20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC

20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC 20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC Les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une

Plus en détail

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 01/02/2017 Version 1.1 Réalisation CSTB & Institut Technologique FCBA Financement DHUP,

Plus en détail

EXTÉRIEUR Garage double avec porte standard en acier isolée avec vitrage, 20 X 23 Entrée de garage et trottoir en gravier Fini extérieur type bois teint en usine et maçonnerie (selon palette de choix)

Plus en détail

Incendie et constructions en bois

Incendie et constructions en bois Incendie et constructions en bois Des exigences réglementaires à la mise en œuvre Namur, 30 mai 2012, Yves Martin Centre Scientifique et Technique de la Construction 20120530 Y. Martin 1 Contenu de la

Plus en détail

Cahier des charges préparatoire Liste des éléments pour concevoir sa Tiny House

Cahier des charges préparatoire Liste des éléments pour concevoir sa Tiny House Cahier des charges préparatoire Liste des éléments pour concevoir sa Tiny House Ce document est à remplir suivant vos besoins, il vous permettra de mieux appréhender vos impératifs et de fairee les choix

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m²

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m² NOTICE DE SECURITE PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE DEMANDEUR : Ville de Berck sur mer BATIMENT : surface : - SHON : 1361m² DESCRIPTION SOMMAIRE DE L ETABLISSEMENT : Construction d une

Plus en détail

LE CONSEIL D AGGLOMÉRATION DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

LE CONSEIL D AGGLOMÉRATION DÉCRÈTE CE QUI SUIT : RÈGLEMENT CA-2014-212 AUTORISANT LA RÉALISATION D UN PROJET RELATIF À LA CONSTRUCTION D UNE CASERNE INCENDIE SUR LE LOT 2 767 273 DU CADASTRE DU QUÉBEC LE CONSEIL D AGGLOMÉRATION DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

Plus en détail

Code de construction du Québec, Chapitre 1 - Bâtiment. Colloque sécurité incendie 27 novembre 2014

Code de construction du Québec, Chapitre 1 - Bâtiment. Colloque sécurité incendie 27 novembre 2014 1 Code de construction du Québec, Chapitre 1 - Bâtiment Colloque sécurité incendie 27 novembre 2014 Code de construction du Québec Chapitre 1 - Bâtiment 2 Réglementation applicable au Québec Structure

Plus en détail

VILLE DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT VERDUN RÈGLEMENT NO À l assemblée du 2 décembre 2014, le conseil de l arrondissement de Verdun décrète :

VILLE DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT VERDUN RÈGLEMENT NO À l assemblée du 2 décembre 2014, le conseil de l arrondissement de Verdun décrète : VILLE DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT VERDUN RÈGLEMENT NO 1700-102 R È G L E M E N T M O D I F I A N T L E R È G L E M E N T D E Z O N A G E N O 1 7 0 0 D E L A R R O N D I S S E M E N T D E V E R D U N À l

Plus en détail

Sécurité incendie et bois

Sécurité incendie et bois Sécurité incendie et bois Bâtiments en bois Exigences en matière de sécurité incendie Daniel Ingold Lignum office romand En Budron H6 1052 Le Mont-sur-Lausanne Version originale allemande Makiol + Wiederkehr

Plus en détail

Alexandre Paradis-Gilbert Simon Carbonneau Jean-Daniel Bilodeau PREMIÈRE-VIDÉO JONQUIÈRE 2305 ST-HUBERT

Alexandre Paradis-Gilbert Simon Carbonneau Jean-Daniel Bilodeau PREMIÈRE-VIDÉO JONQUIÈRE 2305 ST-HUBERT Alexandre Paradis-Gilbert Simon Carbonneau Jean-Daniel Bilodeau PREMIÈRE-VIDÉO JONQUIÈRE 2305 ST-HUBERT LOCALISATION SITUATION En tant que technicien en architecture, nous avons analysé le site du Première

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons double peaux FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives non porteuses utilisées pour séparer

Plus en détail

1- Règles d implantation des pompes à chaleur aérothermiques desservant des bureaux ou des établissement recevant du public

1- Règles d implantation des pompes à chaleur aérothermiques desservant des bureaux ou des établissement recevant du public Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption en immeuble de bureaux ou en ERP Note d information Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles

Plus en détail

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 04/07/2016 Version 1.0 Réalisation CSTB & Institut Technologique FCBA Financement DHUP,

Plus en détail

ARCHIVÉ Document relatif aux codes modèles nationaux de construction

ARCHIVÉ Document relatif aux codes modèles nationaux de construction COMMISSION CANADIENNE DES CODES DU BÂTIMENT ET DE PRÉVENTION DES INCENDIES ARCHIVÉ Document relatif aux codes modèles nationaux de construction Ce fichier PDF a été archivé dans le Web. Contenu archivé

Plus en détail

Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie

Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie La nouvelle réglementation concernant la réaction au feu (Annexe 5 AR 12/07/2012). Prescriptions concernant les traversées résistantes

Plus en détail

Évacuation des gaz de combustion. André Massé Février 2016

Évacuation des gaz de combustion. André Massé Février 2016 Évacuation des gaz de combustion André Massé Février 2016 Sommaire Rappel des catégories Nouveautés au code B149.1-15 Évacuations communes Quelques exemples Rappel des catégories 83% d efficacité* I B149.1

Plus en détail

MEMENTO FACADE VMZINC

MEMENTO FACADE VMZINC MEMENTO FACADE VMZINC + MEMENTO INNOVATION FAÇADE TECHNIQUE VMZINC 2015 SUR VOLIGES + MEMENTO FACADE VMZINC > A l origine, le contexte. Pas de document validant les pratiques traditionnelles en façade.

Plus en détail

Arrêté du 19 juin Titre. modifiant l Arrêté du 31 janvier Incendie habitation

Arrêté du 19 juin Titre. modifiant l Arrêté du 31 janvier Incendie habitation Arrêté du 19 juin 2015 Titre modifiant l Arrêté du 31 janvier 1986 Incendie habitation Pauline ANEST-BAVOUX Chef de projet sécurité et prévention des risques dans les bâtiments d habitation Ministère de

Plus en détail

Set de normes : Sécurité incendie passive - Mesures constructives et méthodes d'essai

Set de normes : Sécurité incendie passive - Mesures constructives et méthodes d'essai NBN 713-020 1968 Protection contre l'incendie - Comportement au feu des matériaux et éléments de construction - Résistance au feu des éléments de construction (avec erratum) NBN 713-020/A1 1982 Protection

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple Cloisons non porteuses - Parement simple La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons simple peau FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS LES SOLUTIONS PLAQUE DE CIMENT P. 64 S AQUAPANEL OUTDOOR P. 66 ACCESSOIRES P. 69 FAÇADIER/BARDEUR 2017 63 Les solutions plaque de ciment Aquapanel Outdoor Généralités

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

Zone 37-M-1 ANNEXE J - GRILLES DES SPÉCIFICATIONS. En vigueur le 14 juin 2016 USAGES AUTORISÉS. Type de bâtiment GROUPE D'USAGES / H - HABITATION

Zone 37-M-1 ANNEXE J - GRILLES DES SPÉCIFICATIONS. En vigueur le 14 juin 2016 USAGES AUTORISÉS. Type de bâtiment GROUPE D'USAGES / H - HABITATION ANNEXE J - GRILLES DES SPÉCIFICATIONS En vigueur le 14 juin 2016 Zone 37-M-1 USAGES AUTORISÉS GROUPE D'USAGES / H - HABITATION Isolé Jumelé En rangée H1 Logement Nombre minimal de logements 1 1 1 H2 Habitation

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.117/Amend.1 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.117/Amend.1

E/ECE/324/Rev.2/Add.117/Amend.1 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.117/Amend.1 25 janvier 2011 Accord Concernant l'adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d'être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

8. ÉDIFICATION DU BÂTIMENT PRINCIPAL

8. ÉDIFICATION DU BÂTIMENT PRINCIPAL 8. ÉDIFICATION DU BÂTIMENT PRINCIPAL 8.1 COEFFICIENT D'OCCUPATION DU SOL MINIMAL/MAXIMAL Le coefficient d'occupation du sol représente le rapport entre la superficie totale des aires de planchers du bâtiment

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Q UALIFICATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRENEURS DE CONSTRUCTION PROFIL DE S 1.3 - Entrepreneur en bâtiments de tout genre DES MODIFICATIONS AU CONTENU PEUVENT ÊTRE APPORTÉES EN TOUT TEMPS Approuvé : Juin

Plus en détail

Sécurité incendie et bois

Sécurité incendie et bois Sécurité incendie et bois Fermetures Portes et cloisons, fenêtres Laurent Seppey FRM En Budron H6 1052 Le Mont-sur-Lausanne Exigences sources Norme de protection incendie La résistance au feu des fermetures

Plus en détail

2 Epaisseur parement extérieur

2 Epaisseur parement extérieur Description du produit Vue de face Présentation du recouvrement longitudinal Variable 1160 maxi (Nous contacter pour toutes cotes supérieures) Fixations mécaniques Paroi intérieure Ame alvéolaire Vue arrière

Plus en détail

Voies d'évacuation traversant plusieurs niveaux et au sein d'unités d'utilisation, conception et possibilités

Voies d'évacuation traversant plusieurs niveaux et au sein d'unités d'utilisation, conception et possibilités Voies d'évacuation traversant plusieurs niveaux et au sein d'unités d'utilisation, conception et possibilités Marco Sgier, responsable Protection incendie Gebäudeversicherung Graubünden Champ d'application

Plus en détail

Cheminées en bois "bornes"

Cheminées en bois bornes Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Cheminées en bois "bornes" Note explicative cantonale Table des matières A. Généralités... 3 B. Champ d'application... 3 C. Responsabilité...

Plus en détail

Définitions normatives

Définitions normatives V.60 OUVERTURES INTÉRIEURES DÉGAGEMENTS ESCALIERS V.621.1 V.621 RÈGLES DE SÉCURITÉ ET DE DIMENSIONNEMENT DES GARDE-CORPS ET RAMPES D ESCALIER V.621.1 Définitions normatives NF P 01-012 (juillet 1988 indice

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS AGRANDISSEMENT RÉSIDENTIEL

DEMANDE DE PERMIS AGRANDISSEMENT RÉSIDENTIEL DEMANDE DE PERMIS AGRANDISSEMENT RÉSIDENTIEL DATE DE RECEPTION PROCÉDURE POUR L ÉMISSION DU PERMIS Veuillez suivre chacune des quatorze (14) étapes du présent formulaire; Veuillez déposer votre formulaire

Plus en détail

LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT

LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT POURQUOI CONSTRUIRE EN BOIS? Pour l isolation thermique Un des grands avantages reconnu à la maison bois par tous les professionnels

Plus en détail

Modèle Béton Armé. Cahier d'exécution pour la construction de bâtiments scolaires à deux niveaux en béton armé et à toiture plate

Modèle Béton Armé. Cahier d'exécution pour la construction de bâtiments scolaires à deux niveaux en béton armé et à toiture plate Modèle Béton Armé Cahier d'exécution pour la construction de bâtiments scolaires à deux niveaux en béton armé et à toiture plate CAHIER 5 ELEMENTS NON-IMPERATIFS Suggestions et exemples Port-au-Prince,

Plus en détail

Spécifications. Attention : Les 2 espaceurs doivent être pliés et vissés à leur place avant l installation du foyer. Languettes de clouage

Spécifications. Attention : Les 2 espaceurs doivent être pliés et vissés à leur place avant l installation du foyer. Languettes de clouage ZCV39 / ZCV42 Comment encastrer votre foyer Cette section s adresse à des installateurs qualifiés seulement. Avant de commencer prenez note de l emplacement des accès pour le gaz et l électricité sur l

Plus en détail

ANNEXE N 9 CALCULS D EFFETS DE SCENARIOS D INCENDIES

ANNEXE N 9 CALCULS D EFFETS DE SCENARIOS D INCENDIES ANNEXE N 9 CALCULS D EFFETS DE SCENARIOS D INCENDIES ATE ANNEXE 9 : CALCULS DES EFFETS D INCENDIES 1/9 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... CALCULS DES FLUX THERMIQUES RAYONNES....1 METHODOLOGIE.... HYPOTHESES DE

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Dans la zone RS , les usages de la catégorie fondamentale «résidentielle (1)»sont autorisés :

Dans la zone RS , les usages de la catégorie fondamentale «résidentielle (1)»sont autorisés : DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE RS-1258-1 1. Dominance de la zone La zone RS-1258-1 est une zone résidentielle. 2. Usages autorisés et modes d implantation Par catégorie fondamentale, seuls les usages

Plus en détail

Assemblée publique de consultation 30 août PPCMOI - Installation de fenêtres et de persiennes de ventilation , avenue De Gaspé

Assemblée publique de consultation 30 août PPCMOI - Installation de fenêtres et de persiennes de ventilation , avenue De Gaspé Assemblée publique de consultation 30 août 2016 PPCMOI - Installation de fenêtres et de persiennes de ventilation 5445-5455, avenue De Gaspé 1 5445, avenue De Gaspé Remplacement des fenêtres du 2 ème étage

Plus en détail

PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT

PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT M. Villot C. Guigou-Carter C.S.T.B. Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 24 Rue Joseph Fourier 38400 St Martin d Hères, France Contexte

Plus en détail

Isolant en fibre cellulosique (IFC) pour les bâtiments

Isolant en fibre cellulosique (IFC) pour les bâtiments Préface RÉPERTOIRE NORMATIF 07 21 23.01 RÉVISÉE 2011-04-05 Isolant en fibre cellulosique (IFC) pour les bâtiments Portée Ces fiches techniques s appliquent aux fibres de cellulose traitées à base de bois

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Q UALIFICATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRENEURS DE CONSTRUCTION PROFIL DE S 1.2 - Entrepreneur en petits bâtiments DES MODIFICATIONS AU CONTENU PEUVENT ÊTRE APPORTÉES EN TOUT TEMPS Approuvé : Juin 2005

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10, rue Michelet - BP AUCH. CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10, rue Michelet - BP AUCH C.D.P.G.F.

CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10, rue Michelet - BP AUCH. CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10, rue Michelet - BP AUCH C.D.P.G.F. CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10, rue Michelet - BP 363-32008 AUCH CHS FUMOIR - PROJET DU 21 10 08 27 Octobre 2008 CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10, rue Michelet - BP 363-32008 AUCH CHS FUMOIR Lot N 01 SERRURERIE-

Plus en détail

CHAPITRE 6 ESCALIERS, RAMPES, MAINS COURANTES ET GARDE-CORPS SECTION 1 DISPOSITION GÉNÉRALE SECTION 2 DIMENSIONS DES ESCALIERS NE SERVANT PAS D ISSUE

CHAPITRE 6 ESCALIERS, RAMPES, MAINS COURANTES ET GARDE-CORPS SECTION 1 DISPOSITION GÉNÉRALE SECTION 2 DIMENSIONS DES ESCALIERS NE SERVANT PAS D ISSUE CHAPITRE 6 - Escaliers, rampes, mains courantes et garde-corps 1 CHAPITRE 6 ESCALIERS, RAMPES, MAINS COURANTES ET GARDE-CORPS SECTION 1 DISPOSITION GÉNÉRALE Article 6.1.1 Giron et hauteur des contremarches

Plus en détail

GALERIES ET BALCONS GUIDE D APPLICATION

GALERIES ET BALCONS GUIDE D APPLICATION MATÉRIAUX ET MODÈLES S: POTEAUX ET GARDE-CORPS - Bois pour la réalisation des poteaux, garde-corps, plancher, etc. - Fer forgé pour les poteaux et garde-corps. GUIDE D APPLICATION GALERIES ET BALCONS poteaux

Plus en détail

RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ LEXIQUE

RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ LEXIQUE Libourne RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ LEXIQUE 28 juin 2016 Règlement local de la publicité, des enseignes et préenseignes Lexique réglementaire Agglomération : Espace sur lequel sont implantés des immeubles

Plus en détail

LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le Règlement sur le zonage est modifié par :

LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le Règlement sur le zonage est modifié par : RÈGLEMENT VL-2017-679 MODIFIANT LE RÈGLEMENT 01-4501 SUR LE ZONAGE AINSI QUE LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 2001-Z-439, AFIN D HARMONISER LES DISPOSITIONS APPLICABLES AUX USAGES RÉSIDENTIELS ET DE MODIFIER OU

Plus en détail

Installer un poêle à granulés

Installer un poêle à granulés Installer un poêle Débutant Comment installer un poêle? Il existe deux types de poêles, également appelés poêles à pellets : les étanches et non étanches. Deux points sont à considérer pour faire son choix

Plus en détail

Grille d évaluation des ateliers de carrosserie

Grille d évaluation des ateliers de carrosserie Grille d évaluation des ateliers de carrosserie Nom de l établissement : Adresse : N o ETA : N o ENL : N o de dossier : Date de la visite : Durée : Nom de l intervenant : 1 Chambre de mélange Loi, règlement

Plus en détail

La sécurité incendie et le risque de responsabilité

La sécurité incendie et le risque de responsabilité La sécurité incendie et le risque de responsabilité Novembre 2016 Au moyen de quelques exemples de sinistres, analyser le risque de responsabilité professionnelle de l architecte Echange d expériences

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie INSTRUCTION TECHNIQUE Spécifications techniques pour les façades

Prescriptions de prévention incendie INSTRUCTION TECHNIQUE Spécifications techniques pour les façades GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, le 18 septembre 2017 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1554.2

Plus en détail

LES SOLINS DE BALCONS ET TERRASSES

LES SOLINS DE BALCONS ET TERRASSES Fiche technique GCR FT-9.26.4.1. -01 2017-02-08 Référence au Code de construction du Québec, Chapitre 1 - Bâtiment, et Code national du bâtiment - Canada 2010 (modifi é) (ci-après nommé Code) La pose des

Plus en détail

HAUTEURS 10.1, 10.2, 15, 23.1, 24, 26

HAUTEURS 10.1, 10.2, 15, 23.1, 24, 26 MODIFICATIONS PROPOSÉES AUX RÈGLEMENT D URBANISME DE L ARRONDISSEMENT SUD-OUEST (01-280) THÈMES MODIFICATIONS JUSTIFICATIONS ARTICLES DÉFINITIONS - Modifier et ajouter quelques définitions (toit vert,

Plus en détail

L installa)on des gicleurs dans les résidences pour aînés

L installa)on des gicleurs dans les résidences pour aînés L installa)on des gicleurs dans les résidences pour aînés (réglementa)on, financement et inspec)on) Lise Veilleux conseillère technique en bâ1ment, Régie du bâ1ment du Québec Suivez et partagez le colloque

Plus en détail

Annexe 2 Règles de sécurité et logistique

Annexe 2 Règles de sécurité et logistique ARTICLE 1 Règles de sécurité - Il est obligatoire de comptabiliser le nombre de personnes présentes, notamment afin de s assurer de ne pas dépasser la capacité d accueil. 70 pour le hall d entrée 226 pour

Plus en détail

Steelprotect Board. Protection incendie des constructions métalliques

Steelprotect Board. Protection incendie des constructions métalliques Steelprotect Board Protection incendie des constructions métalliques 2 Sommaire Protection incendie des constructions métalliques Conlit Steelprotect Board, la solution sûre au feu 4 Liste des composants

Plus en détail

Code CSA B149.1, édition 2015

Code CSA B149.1, édition 2015 Code CSA B149.1, édition 2015 Supplément pour le Québec 2015 Correspondances avec le chapitre II, Gaz du Code de construction du Québec pour utilisation avec le CSA B149.1-2015 Code d installation du gaz

Plus en détail

Protection de parois vitrées fixes à l aide de gicleurs

Protection de parois vitrées fixes à l aide de gicleurs Protection de parois vitrées fixes à l aide de gicleurs Présentée par Marc-André Langevin, Ing., M.Ing., M.Sc.A PDF processed with CutePDF evaluation edition www.cutepdf.com Mot de Bienvenue Présentateur

Plus en détail

Système d'alimentation de postes de travail. Goulottes U23X. matière première couleur. Gris

Système d'alimentation de postes de travail. Goulottes U23X. matière première couleur. Gris Système d'alimentation de postes de travail 93 matière première couleur U23X 93 U23X Conçue pour des besoins architecturaux et pour des intérieurs exigeants La couleur gris aluminium s'intègre esthétiquement

Plus en détail

Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours.

Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 1 1 SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 => éviter les risques de démarrage et de propagation de l incendie.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ ET D ACCESSIBILITÉ Sous-commission départementale de sécurité dans les Etablissements

Plus en détail

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique Soirée d information ir. Y. Martin ing. S. Eeckhout CSTC/WTCB Traversées de parois résistant au feu Législation et mise en œuvre (consigne de pose) Antenne-Normes Prévention Incendie www.normes.be/feu

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne L 349/25 RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N o 1291/2014 DE LA COMMISSION du 16 juillet 2014 relatif aux conditions de classification, sans essais, des panneaux à base de relevant de la norme EN 13986 et des lambris

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016 > JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016 Sommaire 2 /49 Termes et définitions Contexte réglementaire Les DTU Les documents complémentaires Murs rideaux: - Définition

Plus en détail

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 DIRECTION ISOLATION ET REVÊTEMENTS DIVISION REVETEMENTS, ÉTANCHEITE, ENDUITS ET MORTIERS APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 Selon l'avis du Comité d'experts,

Plus en détail

DÉCLARATION DES PERFORMANCES

DÉCLARATION DES PERFORMANCES FR DÉCLARATION DES PERFORMANCES selon l'annexe III du règlement (UE) N o 305/2011 (Règlement sur les produits de construction) Spray coupe-feu pour joints Hilti CFS-SP WB N o Hilti CFS «0843-CPD-0119»

Plus en détail

D E S C R I P T I F T E C H N I Q U E. C O N T AI N E R S AN I T AI R E avec isolation en laine de verre S T I R N I M A N N

D E S C R I P T I F T E C H N I Q U E. C O N T AI N E R S AN I T AI R E avec isolation en laine de verre S T I R N I M A N N D E S C R I P T I F T E C H N I Q U E C O N T AI N E R S AN I T AI R E avec isolation en laine de verre S T I R N I M A N N Informations générales Les informations suivantes concernent nos containers standards

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction.. page 3. Définitions... page 3

TABLE DES MATIÈRES. Introduction.. page 3. Définitions... page 3 GUIDE ARCHITECTURAL TABLE DES MATIÈRES Introduction.. page 3 Définitions... page 3 Aménagement et cadre bâti des propriétés.... page 3 1. Thématique du projet Les Terrasses du Golf Venise. page 3 2. Implantation

Plus en détail