Atelier 1 Régime fiscal et social de la rémunération du dirigeant d association

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier 1 Régime fiscal et social de la rémunération du dirigeant d association"

Transcription

1 Atelier 1 Régime fiscal et social de la rémunération du dirigeant d association

2 Objectifs Faire un tour d horizon des possibilités de rémunérer un dirigeant d association Préciser le traitement fiscal et la nature des sommes ainsi versées eu égard aux cotisations sociales 2

3 1 - Rémunération du dirigeant 3

4 Cadre juridique Définition de la rémunération Cadre dans lequel est décidé l octroi de la rémunération Type de rémunération destiné aux : petites associations grandes associations 4

5 Modalités d imposition de ces rémunérations Le principe est l absence de rémunération du dirigeant en raison du caractère désintéressé de la gestion d une association. Mais il existe des mesures permettant d indemniser ou de rémunérer le dirigeant. 5

6 Adéquation Rémunération / Mandat 6

7 Dispositif destiné aux petites associations Tolérance des ¾ du SMIC Conditions à respecter 1/Exigences de non distribution de excédents et de non répartition de l actif entre membres Respect des dispositions statutaires 7

8 Autres dispositifs Remboursement des frais engagés par le dirigeant pour l association Réduction d impôt possible pour le dirigeant non remboursé Cas des chèques repas du bénévole 8

9 Dispositif destiné aux grandes associations 9

10 Dispositif destiné aux grandes associations Le caractère désintéressé de la gestion n est pas remis en cause si les statuts et les modalités de fonctionnement de l association assurent : Conditions : la transparence financière ; son fonctionnement démocratique ; le contrôle effectif de sa gestion ; l adéquation de la rémunération aux sujétions des mandats. Les ressources propres minimales doivent être > à : pour rémunérer 1 dirigeant ; pour rémunérer 2 dirigeants ; 1M pour rémunérer 3 dirigeants. Impossibilité de cumul avec la tolérance des ¾ du SMIC. 10

11 Dispositif destiné aux grandes associations Les statuts doivent prévoir explicitement la possibilité de rémunérer les dirigeants et la fixation du montant de la rémunération par l organe délibérant (assemblé générale) de l association à la majorité des 2/3 de ses membres. Le montant des rémunérations versées à chaque dirigeant est indiqué dans une annexe aux comptes de l organisme. Le représentant statutaire ou le commissaire aux comptes présente un rapport à l organe délibérant sur les conventions prévoyant la rémunération des dirigeants. Les comptes de l association sont certifiés par un commissaire aux comptes (il contrôle le montant des ressources). 11

12 2 - Protection sociale du dirigeant 12

13 Régime d affiliation au plan social Aucun texte légal ne prévoit le régime d affiliation. La jurisprudence de la Cour de Cassation considère que ces rémunérations ne doivent pas être assujetties au régime général : lorsqu elles sont versées en contrepartie des sujétions liées à leurs fonctions de dirigeant et non au titre d une activité distincte exercée sous la subordination de l organisme (Cass. Soc.03/11/1994). Dans cet arrêt, elle considère par ailleurs que la fonction de président constitue une activité non salariée, ce qui impliquerait, sans que la solution ne soit affirmée, que les rémunérations correspondantes relèvent du régime des non-salariés. 13

14 Couverture pour accident du travail Les dirigeants d association remplissant les conditions de gestion désintéressée prévues par le CGI bénéficient de la couverture du régime général pour tout accident survenu dans l exercice de leurs fonctions (CSS art L412-2). Les autres dirigeants n ont aucune couverture. Les organismes d intérêt général peuvent souscrire une assurance spécifique pour leurs bénévoles. 14

15 Couverture assurance chômage Les dirigeants liés à l association par un contrat de travail sont couverts contre le risque correspondant. Toutefois, l emploi doit être effectif. Les présidents d association de la loi de 1901 ont la possibilité de : - souscrire une assurance volontaire contre la perte d emploi liée au dépôt de bilan ; - ou une révocation auprès de L APPI 25 boulevard de Courcelles PARIS 8 ème. 15

16 Cumul des fonctions de dirigeant et de divers revenus Un chômeur ou un pré-retraité peut exercer bénévolement les fonctions de dirigeant d association sans perdre le bénéfice de ses allocations chômage ou de pré-retraite sous réserve de respecter certaines conditions. Le versement d une retraite complète d un régime de salariés ou de non salariés n est pas subordonné à la cessation des fonctions de dirigeant de l association dès lors que ces fonctions sont exercées bénévolement. Sinon, si le dirigeant retraité souhaite cumuler ses fonctions avec la reprise d une activité salariée dans l association, certaines conditions doivent être remplies. 16

17 Protection sociale du dirigeant S il perçoit une rémunération, 2 cas sont à distinguer : Le dirigeant d association n est assujetti en tant que tel à aucun régime de protection sociale. Si les conditions de gestion désintéressée prévues par le CGI sont remplies : il bénéficie des prestations du régime général de sécurité sociale. À défaut il ne peut prétendre à aucune prestation. 17

18 Merci de votre attention! Questions / réponses 18

Rémunération du dirigeant associatif

Rémunération du dirigeant associatif Fiche actualisée le 07/04/2015 Rémunération du dirigeant associatif Rémunération du dirigeant associatif d'une "petite association" (ressources annuelles < 200 000 euros) Une gestion désintéressée préservée

Plus en détail

Fiche pratique n 2. Indemnités et droits des bénévoles. Fiche pratique Associations Le Guide pratique de l association

Fiche pratique n 2. Indemnités et droits des bénévoles. Fiche pratique Associations Le Guide pratique de l association Fiche pratique n 2 Indemnités et droits des bénévoles L'indemnité est une somme attribuée en réparation d'un dommage, d'un préjudice ou en compensation de certains frais. On distingue deux types d'indemnité

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n Détermination de l assiette du FNAL et du versement transport dans les industries électriques et gazières OBJET

LETTRE CIRCULAIRE n Détermination de l assiette du FNAL et du versement transport dans les industries électriques et gazières OBJET LETTRE CIRCULAIRE n 2011 0000041 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.023.030;1.023.130 Montreuil, le 05/04/2011 05/04/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE POLE REGLEMENTATION

Plus en détail

ATELIER 4 FISCALITE DES ASSOCIATION

ATELIER 4 FISCALITE DES ASSOCIATION ATELIER 4 FISCALITE DES ASSOCIATION SOMMAIRE Introduction 1.Evaluation du caractère lucratif d une association 2. Fonctionnement fiscal 3. La filialisation / La sectorisation Conclusion 2 INTRODUCTION

Plus en détail

INDEMNITES DE RUPTURE : régime fiscal et social

INDEMNITES DE RUPTURE : régime fiscal et social Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin Direction Juridique FEVRIER 2000 INDEMNITES DE RUPTURE : régime fiscal et social Le régime d assujettissement fiscal et social des indemnités

Plus en détail

Simplifier le droit des sociétés, Offrir aux entreprises une structure beaucoup moins contraignante que la Société Anonyme traditionnelle.

Simplifier le droit des sociétés, Offrir aux entreprises une structure beaucoup moins contraignante que la Société Anonyme traditionnelle. J06 Objectif du législateur : Simplifier le droit des sociétés, Offrir aux entreprises une structure beaucoup moins contraignante que la Société Anonyme traditionnelle. La loi n 99-587 du 12/07/1999 sur

Plus en détail

Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise?

Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise? Départ à la retraite dans quelles conditions le salarié peut-il quitter l entreprise? Que ce soit dans le cadre d un départ volontaire à la retraite du salarié ou d une mise à la retraite à l initiative

Plus en détail

LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS

LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS 27/05/2016 LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS - CLUB RANDORI - Laurent LAILLET Jean-Marc LE GALLO 60 Boulevard des Dames 13002 MARSEILLE Tél : 04

Plus en détail

Réussir la création de sa SARL

Réussir la création de sa SARL 2017 Réussir la création de sa SARL Assistant-juridique.fr Sommaire ETAPE 1 REDIGER LES STATUTS DE SA SARL... 7 A) Que doivent contenir les statuts?... 7 1) Les clauses statutaires... 7 a) Les clauses

Plus en détail

La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017

La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017 La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017 Propos introductifs : de Rémy AMATO, Président de l Ordre des Experts Comptables et de Bernard FONTAINE, Président de la Compagnie Régionale des Commissaires

Plus en détail

FFE Ressources Agrément des associations sportives Ordonnance du 23 juillet 2015 portant simplification du régime des associations et des fondations Article L121-4 Code du sport «Les associations sportives

Plus en détail

Statut social du dirigeant d entreprise

Statut social du dirigeant d entreprise Statut social du dirigeant d entreprise Vous envisagez de créer une entreprise, et vous vous interrogez sur le statut social du dirigeant. A travers ce guide, vous pourrez aborder cette question importante,

Plus en détail

PROJET DE LOI relatif aux droits des volontaires

PROJET DE LOI relatif aux droits des volontaires PROJET DE LOI relatif aux droits des volontaires CHAPITRE I er Dispositions générales Article 1 La présente loi règle une matière visée à l article 78 de la Constitution. Art. 2 La présente loi régit le

Plus en détail

- ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX

- ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX - ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX L instruction n 1-2008 DC du 4 juillet 2008, publiée au Journal Officiel

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 22/03/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-059 OBJET : Volontariat associatif Cette lettre circulaire présente les règles applicables

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAÎTRE SON RÉGIME FISCAL AU REGARD DES IMPÔTS COMMERCIAUX

QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAÎTRE SON RÉGIME FISCAL AU REGARD DES IMPÔTS COMMERCIAUX QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAÎTRE SON RÉGIME FISCAL AU REGARD DES IMPÔTS COMMERCIAUX L instruction du 15 septembre 1998 (BOI 4H598) a précisé les critères à prendre en compte

Plus en détail

Chômage total. Est-il possible d être indemnisé dans certains cas de démission?

Chômage total. Est-il possible d être indemnisé dans certains cas de démission? Fiche 4 Quelles sont les conditions pour bénéficier de l allocation d assurance chômage? Pour bénéficier d une indemnisation par le régime d Assurance chômage avec le versement de l allocation d aide au

Plus en détail

LE POINT SUR L AUDIT DES ECOLES FRANCOPHONES SUBVENTIONNEES VOLONTARIAT. Pierre Delwarde

LE POINT SUR L AUDIT DES ECOLES FRANCOPHONES SUBVENTIONNEES VOLONTARIAT. Pierre Delwarde SESSION D INFORMATION DU 15 JANVIER 2008 LE POINT SUR L AUDIT DES ECOLES FRANCOPHONES SUBVENTIONNEES VOLONTARIAT Pierre Delwarde LOI DU 03 JUILLET 2005 RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES Modifiée par

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE JOURNEE DE SOLIDARITE Depuis la loi du 30 juin 2004, la journée de solidarité sert à financer les actions en faveur de l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle se traduit par

Plus en détail

N 2017 / /03/2017

N 2017 / /03/2017 N 2017 / 003 17/03/2017 Origine : Direction de la Production et du Service aux Assurés Contact : Département du Pilotage de la Production Pôle retraite A : Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents

Plus en détail

EXONERATIONS DES CHARGES SOCIALES. Mise en conformité des contrats et des dispositifs de mise en place aux critères et conditions fixées par le

EXONERATIONS DES CHARGES SOCIALES. Mise en conformité des contrats et des dispositifs de mise en place aux critères et conditions fixées par le EXONERATIONS DES CHARGES SOCIALES Mise en conformité des contrats et des dispositifs de mise en place aux critères et conditions fixées par le Décret du 9 janvier 2012 et sa circulaire d application du

Plus en détail

LOI DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 : LES MESURES INTÉRESSANT LES EMPLOYEURS

LOI DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 : LES MESURES INTÉRESSANT LES EMPLOYEURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JANVIER 2016 NOTE N 149 LOI DE FINANCEMENT DE LA

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE SOCIAL N 121 SOCIAL N 44 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 octobre 2006 ISSN 1769-4000 REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE La loi du 21 août 2003 portant

Plus en détail

Impôts Rupture et fin du contrat de travail. licenciement. départ en retraite ou en préretraite. chômage

Impôts Rupture et fin du contrat de travail. licenciement. départ en retraite ou en préretraite. chômage Impôts 2016 Rupture et fin du contrat de travail licenciement départ en retraite ou en préretraite chômage Si votre revenu fiscal de référence de 2014 est supérieur à 40 000 euros et que votre résidence

Plus en détail

Ile-de-France. Les associations et l URSSAF

Ile-de-France. Les associations et l URSSAF Ile-de-France Les associations et l URSSAF L affiliation Toute personne qui travaille et réside en France est obligatoirement affiliée à un régime de Sécurité Sociale : régime général des salariés, régimes

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 08/02/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-030 OBJET : Contribution versée par l employeur à un organisme assureur pour garantir

Plus en détail

1. Les modalités de fixation du contingent annuel

1. Les modalités de fixation du contingent annuel LOI DE MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL (20 AOUT 2008) La loi 2008-789 du 20 août 2008 assouplit le régime des heures supplémentaires ou le mécanisme d aménagement du temps de travail mais deux constantes

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en banques et finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU et de l EARL Compléments

Plus en détail

ASSOCIATIONS ET FISCALITÉ. Tour de France 2016 des Associations

ASSOCIATIONS ET FISCALITÉ. Tour de France 2016 des Associations ASSOCIATIONS ET FISCALITÉ Tour de France 2016 des Associations Sommaire Introduction 1.La gestion désintéressée 2.L'exonération 3.La filialisation / La sectorisation Conclusion Introduction Les associations

Plus en détail

INTERVENTION CGPME. Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges

INTERVENTION CGPME. Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges INTERVENTION CGPME Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges Emilie PALAISINE Mercredi 8 Février 2012 1 PLAN LA REMUNERATION DES SALARIES

Plus en détail

SERVICE CIVIQUE FORMATION PROFESSIONNELLE : DEUX NOUVEAUX DECRETS GMP

SERVICE CIVIQUE FORMATION PROFESSIONNELLE : DEUX NOUVEAUX DECRETS GMP N-Nour AVRIL 2010 SERVICE CIVIQUE La loi relative au service civique (loi n 2010-241 du 10 mars 2010, JO du 11 mars) crée un nouveau dispositif de bénévolat au profit des jeunes âgés de 16 à 25 souhaitant

Plus en détail

Affiliation au régime d assurance chômage

Affiliation au régime d assurance chômage Affiliation au régime d assurance chômage Février 2017 Fiche thématique Tout employeur du secteur privé est tenu d assurer, contre le risque de privation d emploi, les personnes dont l engagement résulte

Plus en détail

LE CONJOINT COLLABORATEUR

LE CONJOINT COLLABORATEUR LE CONJOINT COLLABORATEUR FICHE SYNTHETIQUE Vous retrouverez au sein de cette fiche synthétique les dispositions régissant le statut de conjoint collaborateur depuis la loi n 2005-882 du 2 août 2005, ses

Plus en détail

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Annexe : éléments à joindre à une demande de rescrit social en fonction du domaine concerné. EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Informations nécessaires pour appliquer l exonération

Plus en détail

ANNEXE 1 - Compte rendu financier de l action

ANNEXE 1 - Compte rendu financier de l action ANNEXE 1 - Compte rendu financier de l action Ce document doit obligatoirement être transmis avant toute nouvelle demande de subvention. Il doit être accompagné de deux annexes. Ces trois documents doivent

Plus en détail

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés La loi Madelin permet la déduction fiscale, sous certaines conditions, des cotisations versées par le travailleur non salarié pour se constituer

Plus en détail

MODALITES de DEFRAIEMENTS ASP POUR LES FORMATIONS COURTES Actualisation au 22/12/2009

MODALITES de DEFRAIEMENTS ASP POUR LES FORMATIONS COURTES Actualisation au 22/12/2009 LES DEMARCHES AUPRES DE L ASP CONSTITUENT UNE OBLIGATION CONTRACTUELLE MODALITES de DEFRAIEMENTS ASP POUR LES FORMATIONS COURTES Actualisation au 22/12/2009 1. Bénéficiaires des défraiements Sont bénéficiaires

Plus en détail

Amundi Epargne Entreprise. Dossier spécial. Juridique et Fiscalité. Avec le PERCO, transformez les jours de congés en épargne retraite.

Amundi Epargne Entreprise. Dossier spécial. Juridique et Fiscalité. Avec le PERCO, transformez les jours de congés en épargne retraite. Amundi Epargne Dossier spécial Juridique et Fiscalité Avec le PERCO, transformez les jours de congés en épargne retraite Novembre 2013 Le PERCO, transformer du temps en argent pour préparer sa retraite

Plus en détail

Rémunérer un gérant de SARL

Rémunérer un gérant de SARL 2017 Rémunérer un gérant de SARL Assistant-juridique.fr Sommaire I À quelles conditions le gérant d une SARL peut-il être rémunéré?... 4 II Qui peut décider que le gérant sera rémunéré?... 5 A) Soit les

Plus en détail

Rappel d obligations. Droit individuel à la formation D.I.F. Mars Bénéficiaires. Pour les titulaires d un CDI. Pour les titulaires d un CDD

Rappel d obligations. Droit individuel à la formation D.I.F. Mars Bénéficiaires. Pour les titulaires d un CDI. Pour les titulaires d un CDD Mars 2012 Droit individuel à la formation D.I.F. Bénéficiaires Pour les titulaires d un CDI Il s agit des salariés titulaires d un contrat de travail à durée indéterminée et disposant d une ancienneté

Plus en détail

Dossier pratique : Préconisations pour une bonne gouvernance

Dossier pratique : Préconisations pour une bonne gouvernance Dossier pratique : Préconisations pour une bonne gouvernance Préconisations pour une bonne gouvernance (Dossier réalisé par Frédérique SIDRAT, Directeur Conseil Juridique In Extenso Ile de France) Le temps

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU Thème Général : «REFORME ET MODERNISATION DU SYSTEME DE SECURITE SOCIALE EN AFRIQUE : IDENTIFICATION

Plus en détail

Ministère de la santé et des solidarités. Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille

Ministère de la santé et des solidarités. Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement

Plus en détail

P. J : Accord du 19 avril 2010 relatif aux arrêts temporaires d activité consécutifs au nuage du volcan «Eyjafjallajokull». N NOR : ECE C

P. J : Accord du 19 avril 2010 relatif aux arrêts temporaires d activité consécutifs au nuage du volcan «Eyjafjallajokull». N NOR : ECE C DELEGATION GENERALE A L EMPLOI ET A LA FORMATION PROFESSIONNELLE SOUS-DIRECTION DES MUTATIONS DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT DE L ACTIVITE 7 SQUARE MAX HYMANS 75741 PARIS CEDEX 15 Paris, le 23 avril 2010

Plus en détail

Salariés, cadres : do you speak droit des forfait jours?

Salariés, cadres : do you speak droit des forfait jours? Salariés, cadres : do you speak droit des forfait jours? Actualité juridique publié le 19/10/2014, vu 1370 fois, Auteur : CHHUM AVOCATS Paris Nantes L essor de ce forfait jours avait pour but de déroger

Plus en détail

N 1515 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 1515 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 1515 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 6 avril 2004. PROJET DE LOI ADOPTE PAR LE SENAT relatif au contrat

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le statut de votre conjoint Édition 2011 3 Sommaire Un statut obligatoire Si votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale. 03 Un statut obligatoire 04

Plus en détail

Dossier de demande de subvention pour l année Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 1 er décembre 2017

Dossier de demande de subvention pour l année Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 1 er décembre 2017 Dossier de demande de subvention pour l année 2018 Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 1 er décembre 2017 Ce dossier est à adresser à : Monsieur le Maire de Bayonne Direction des finances et du

Plus en détail

COMMUNE DE MAURIAC (15200) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION - Subvention annuelle de fonctionnement -

COMMUNE DE MAURIAC (15200) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION - Subvention annuelle de fonctionnement - COMMUNE DE MAURIAC (15200) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION - Subvention annuelle de fonctionnement - CADRE RESERVE A LA COLLECTIVITE Nom de l association : Pièces à fournir : Statuts Composition du bureau

Plus en détail

Le système d indemnisation prévoit notamment : Patrice COUSIN

Le système d indemnisation prévoit notamment : Patrice COUSIN 1 Le système d indemnisation prévoit notamment : 2 Mise en œuvre du chômage 1. Situations visées 2. Salariés bénéficiaires 3. Formalités de mise en œuvre 4. Instruction du dossier par la DIRECCTE 3 Mise

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTIONS POUR L ANNEE 2017

DEMANDE DE SUBVENTIONS POUR L ANNEE 2017 Page 1 sur 6 Ville de BELLEGARDE DEMANDE DE SUBVENTIONS POUR L ANNEE 2017 Nom de l association : Adresse de l association : Numéro de téléphone de l association : Adresse mail de l association : Objet

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

DÉPART VOLONTAIRE DANS LE CADRE D UN ACCORD GPEC : SUPPRESSION DES EXONÉRATIONS SOCIALES ET FISCALES

DÉPART VOLONTAIRE DANS LE CADRE D UN ACCORD GPEC : SUPPRESSION DES EXONÉRATIONS SOCIALES ET FISCALES N-Nour OCTOBRE 2010 DÉPART VOLONTAIRE DANS LE CADRE D UN ACCORD GPEC : SUPPRESSION DES EXONÉRATIONS SOCIALES ET FISCALES Les indemnités versées à l occasion d une rupture du contrat de travail peuvent

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

RUPTURE ET FIN DU CONTRAT DE TRAVAIL

RUPTURE ET FIN DU CONTRAT DE TRAVAIL RUPTURE ET FIN DU CONTRAT DE TRAVAIL Licenciement Départ en retraite ou en préretraite Chômage Si votre revenu fiscal de référence de 2015 est supérieur à 28 000 et que votre résidence principale est équipée

Plus en détail

Déblocage anticipé. de la participation. Déblocage anticipé. de la participation. Animé par Martine DEMAY Juriste (CGSCOP)

Déblocage anticipé. de la participation. Déblocage anticipé. de la participation. Animé par Martine DEMAY Juriste (CGSCOP) Déjeuner technique du 9 avril 2008 Déblocage anticipé Déblocage anticipé Animé par Martine DEMAY Juriste (CGSCOP) Sommaire Prime exceptionnelle p 1 Entreprises concernées p 1 Modalités de déblocage p 2

Plus en détail

BÉNÉVOLAT ET CONTRIBUTIONS EN NATURE. Tour de France 2016 des Associations

BÉNÉVOLAT ET CONTRIBUTIONS EN NATURE. Tour de France 2016 des Associations BÉNÉVOLAT ET CONTRIBUTIONS EN NATURE Tour de France 2016 des Associations Sommaire Introduction 1. Qu est-ce que les contributions en nature 2. Principes : qu est-ce qu un bénévole 3. Les forces du bénévolat

Plus en détail

Guide pratique. les Dispositifs. dont vous pouvez demander le financement. > Logique des dispositifs

Guide pratique. les Dispositifs. dont vous pouvez demander le financement. > Logique des dispositifs CPNEFP Branche du Négoce de l ameublement Guide pratique Avril 2009 les Dispositifs de formation > Logique des dispositifs dont vous pouvez demander le financement La formation professionnelle continue

Plus en détail

La portabilité de la couverture prévoyance

La portabilité de la couverture prévoyance La portabilité de la couverture prévoyance 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse le maintien des droits?...

Plus en détail

Demande de subvention communale de fonctionnement

Demande de subvention communale de fonctionnement Demande de subvention communale de fonctionnement Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier à retourner avant le 21 janvier 2011 Monsieur le Maire Hôtel de Ville BP 24 13168 CHATEAUNEUF

Plus en détail

v v v REMARQUES IMPORTANTES

v v v REMARQUES IMPORTANTES Dossier de demande de subvention Année 2017 Dénomination de l Association : Écrire le titre en entier et en lettres capitales Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : o Première demande

Plus en détail

ACTIVITE PARTIELLE. Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle?

ACTIVITE PARTIELLE. Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle? ACTIVITE PARTIELLE 2016_DJEF_05 Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle? L entreprise doit être contrainte de suspendre temporairement son activité ou de réduire les heures de travail

Plus en détail

Dossier de demande de subvention 2014

Dossier de demande de subvention 2014 1 Communauté d Agglomération du Grand Angoulême Partenariat Culturel Dossier de demande de subvention 2014 Les dossiers doivent impérativement être fournis avant le 31 octobre 2013 pour être pris en compte

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION VILLE DE CONQUES SUR ORBIEL ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2017 (Loi du 1 ier juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Nom de l association : Vous trouverez dans

Plus en détail

1. Présentation de l association

1. Présentation de l association 1. Présentation de l association Identification Nom : Sigle : Objet : Activités principales réalisées :. Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune :.. Téléphone : Télécopie :.. Adresse de correspondance,

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ou D AIDE EN NATURE

DEMANDE DE SUBVENTION ou D AIDE EN NATURE DEMANDE DE SUBVENTION ou D AIDE EN NATURE Tout dossier transmis après le 15 février sera traité comme une demande de subvention exceptionnelle et non comme une demande de subvention de fonctionnement,

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux. chômeurs créateurs. repreneurs d entreprise À JOUR AU. 1 er janvier 2008

[ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux. chômeurs créateurs. repreneurs d entreprise À JOUR AU. 1 er janvier 2008 [ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise À JOUR AU 1 er janvier 2008 L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise (ACCRE) est une mesure

Plus en détail

Effets de seuils d effectifs

Effets de seuils d effectifs 2016 : les nouvelles mesures sociales pour les entreprises Sources : Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 04/01/2016 Dernière mise à jour de la fiche : 04/01/2016

Plus en détail

M. Henri CHAFFIOTTE. Réunion préparatoire à l Assemblée générale Collège des retraités

M. Henri CHAFFIOTTE. Réunion préparatoire à l Assemblée générale Collège des retraités Dernier état de la réforme des retraites Loi du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites M. Henri CHAFFIOTTE Directeur de la CARMF Réunion préparatoire à l Assemblée

Plus en détail

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008

LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n du 20 Août 2008 LOI PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL Loi n 2008-789 du 20 Août 2008 Textes applicables : Position commune du 9 Avril 2008 sur la représentativité, le développement

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS. sur les revenus de remplacement A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS. sur les revenus de remplacement A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG/CRDS sur les revenus de remplacement A JOUR AU 1 er janvier 2009 L a contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise À JOUR AU 1 er janvier 2011 L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise (Accre) est une mesure

Plus en détail

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT 7 décembre 2006 N 1 ACTUALITES SOCIALES LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2007 a été voté par le Parlement le 30

Plus en détail

Contributions de l employeur et du Comité d entreprise aux régimes de complémentaire santé établis avant le 12 janvier 2012

Contributions de l employeur et du Comité d entreprise aux régimes de complémentaire santé établis avant le 12 janvier 2012 Suite à la circulaire n DSS/5B/2009/32 du 30 janvier 2009 Contributions de l employeur et du Comité d entreprise aux régimes de complémentaire santé établis avant le 12 janvier 2012 Conditions d exonération

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION Dossier à retourner à l adresse suivante : Mairie d Illkirch-Graffenstaden 181 route de Lyon 67400 ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN DEMANDE DE SUBVENTION Année 20 Nom de l association.. ASSOCIATIONS SPORTIVES Contact

Plus en détail

Couverture d assurance pour les syndicats de travailleurs SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL. cnesst.gouv.qc.ca/sst

Couverture d assurance pour les syndicats de travailleurs SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL. cnesst.gouv.qc.ca/sst SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL Couverture d assurance pour les syndicats de travailleurs Commission des normes, de l équité, de la santé et de la sécurité du travail cnesst.gouv.qc.ca/sst Ce document est

Plus en détail

Décision Unilatérale Frais de Santé

Décision Unilatérale Frais de Santé Décision Unilatérale Frais de Santé 1. OBJET La présente note a pour objet de définir les conditions d une couverture complémentaire de remboursement des dépenses de santé dans l entreprise au profit des

Plus en détail

AVENANT N 56 DU 16 DÉCEMBRE 2015

AVENANT N 56 DU 16 DÉCEMBRE 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 56 DU

Plus en détail

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le cadre des aides à l emploi et de la formation professionnelle Sommes perçues par des étudiants Ce qu il faut déclarer POUR LES PRINCIPALES

Plus en détail

AVENANT N 36 DU 28 OCTOBRE 2013

AVENANT N 36 DU 28 OCTOBRE 2013 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

Dossier de demande de subvention culturelle 2017

Dossier de demande de subvention culturelle 2017 Communauté d Agglomération du Grand Angoulême Dossier de demande de subvention culturelle 2017 Les dossiers doivent impérativement être fournis avant le 31 décembre 2016 pour être pris en compte dans le

Plus en détail

TEXTES APPLICABLES. Textes codifiés ENTREPRISES ASSUJETTIES. Généralités Liste des entreprises publiques soumises au régime légal de la participation

TEXTES APPLICABLES. Textes codifiés ENTREPRISES ASSUJETTIES. Généralités Liste des entreprises publiques soumises au régime légal de la participation I MAJ.05-2016 SOMMAIRE A - PARTICIPATION TEXTES APPLICABLES Textes codifiés A10 A10 ENTREPRISES ASSUJETTIES Liste des entreprises publiques soumises au régime légal de la participation A20 A20 A21 MODE

Plus en détail

Flash Information Protection Sociale

Flash Information Protection Sociale Flash Information Protection Sociale 10 décembre 2009 Les modalités de la mise à la retraite et du départ volontaire à la retraite Au regard de la législation actuelle applicable, à partir du 1 er janvier

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre Temps de travail et démocratie sociale Loi du 20/08/2008 (JO 21 p.

NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre Temps de travail et démocratie sociale Loi du 20/08/2008 (JO 21 p. I) Temps de travail NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre 2008 Temps de travail et démocratie sociale Loi 2008-789 du 20/08/2008 (JO 21 p. 13064) A) Contingent annuel d heures supplémentaires Toutes

Plus en détail

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION FONDS D'AIDE A LA CREATION ET A L'INITIATIVE CULTURELLE

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION FONDS D'AIDE A LA CREATION ET A L'INITIATIVE CULTURELLE VILLE DE CONCARNEAU ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2016 (Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION FONDS D'AIDE A LA CREATION ET A L'INITIATIVE CULTURELLE

Plus en détail

Lorraine AU SOMMAIRE. - La franchise de cotisations

Lorraine AU SOMMAIRE. - La franchise de cotisations LES ASSOCIATIONS SPORTIVES AU SOMMAIRE - de cotisations - L assiette forfaitaire : Exclusion de l assiette jusqu à hauteur d une certaine limite des rémunérations versées à l occasion de manifestations

Plus en détail

Les cotisations sociales. Deuxième partie. Vidéo 5 Support Alain HENRY

Les cotisations sociales. Deuxième partie. Vidéo 5 Support Alain HENRY Les cotisations sociales Deuxième partie Vidéo 5 Support Alain HENRY THÈMES ABORDES Le calcul d un bulletin de paie cadre Le calcul d un bulletin de paie de dirigeant mandataire L annualisation du calcul

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2017 ASSOCIATIONS

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2017 ASSOCIATIONS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2017 ASSOCIATIONS Une fois rempli, ce dossier doit être imprimé en 1 exemplaire et déposé dans vos mairies déléguées avant le 15 janvier 2017. Contact : mairie-boulogne@essartsenbocage.fr

Plus en détail

Protection sociale. Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale 1 La multiplicité des régimes de protection sociale expose les pluriactifs à des situations administratives complexes. Bien souvent, ils dépendent d autant de caisses qu ils ont d activités,

Plus en détail

J03. a - ASSOCIE. Nombre minimal : 2 - Maximal : 100

J03. a - ASSOCIE. Nombre minimal : 2 - Maximal : 100 J03 (Société A Responsabilité Limitée) La S.A.R.L. est toujours une structure commerciale quel que soit son objet, mais les associés pris individuellement ne sont pas reconnus comme commerçants. Leur responsabilité

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2014 Ville d Hérouville Saint Clair

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2014 Ville d Hérouville Saint Clair Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2014 Ville d Hérouville Saint Clair NOM DE L ASSOCIATION : ADRESSE DU SIEGE SOCIAL : CODE POSTAL

Plus en détail

1. Parts variables 2016 et rémunérations 2017 des dirigeants mandataires sociaux

1. Parts variables 2016 et rémunérations 2017 des dirigeants mandataires sociaux Paris, le 24 février 2017 Rémunération des mandataires sociaux Publiée en application des recommandations issues du Code de Gouvernement d Entreprise AFEP-MEDEF et de l article L.225-42-1 du code de commerce

Plus en détail

AVENANT N 51 DU 6 NOVEMBRE 2013

AVENANT N 51 DU 6 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8262. EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (Côte-d Or, Nièvre, Yonne) (21 novembre

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

Dossier de subvention de fonctionnement

Dossier de subvention de fonctionnement Animation et vie associative Mairie de Sarzeau Place Richemont - BP 14 56370 Sarzeau Tél. : 02 97 41 85 15 Fax : 02 97 41 84 28 animasso@sarzeau.fr www.sarzeau.fr Demande pour l année 2017 Dossier de subvention

Plus en détail

Associations et activités économiques. Les conséquences fiscales

Associations et activités économiques. Les conséquences fiscales Associations et activités économiques Les conséquences fiscales Principes de l impôt Égalité devant l impôt neutralité économique lutte contre la fraude fiscale Caractéristiques Réalisme Autonomie Principes

Plus en détail