Équipe de travail : Josée Boudreault, enseignante en orthopédagogie Katy Gauthier, ressource régionale en difficulté d apprentissage Danielle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Équipe de travail : Josée Boudreault, enseignante en orthopédagogie Katy Gauthier, ressource régionale en difficulté d apprentissage Danielle"

Transcription

1 Équipe de travail : Josée Boudreault, enseignante en orthopédagogie Katy Gauthier, ressource régionale en difficulté d apprentissage Danielle Pineault, enseignante en orthopédagogie Caroline Sévigny enseignante en orthopédagogie Dominic Tremblay, enseignant en orthopédagogie

2 Lors des rencontres mensuelles des enseignant(e)s en orthopédagogie, nous avons échangé sur un sujet d actualité dans nos écoles, la différenciation pédagogique. Comment intervenir auprès de ces élèves en difficulté d apprentissage et comment assurer une continuité de nos interventions dans un futur rapproché? Voilà l essentiel de nos préoccupations. Nous avons donc eu l idée de concevoir un outil pour accompagner tous les intervenants qui collaborent au succès de ces élèves. De plus, cette nouvelle démarche permettra de garder les traces des actions qui seront posées auprès de ces jeunes. Pour débuter, nous vous présenterons la différenciation pédagogique en évaluation. Vous retrouverez une description de ces trois niveaux, tels qu abordés dans L évaluation des apprentissages au secondaire Cadre de référence, ainsi qu un tableau explicatif. Par la suite, vous retrouverez des suggestions de flexibilité à mettre en place dans la classe avec tout le groupe. Celles-ci sont proposées dans le tableau de la page 5 et sont classées selon les quatre dispositifs de différenciation soit les processus, les productions, les contenus et les structures. En ce qui concerne l adaptation et la modification, nous avons élaboré des grilles avec des exemples pour les compétences Lire des textes variés et Écrire des textes variés ainsi que Résoudre une situation-problème mathématique et Raisonner à l aide de concepts et de processus mathématiques. Finalement, nous vous proposons un canevas de plan d intervention orthopédagogique. Ce modèle veut uniquement répondre aux besoins des élèves en difficulté d apprentissage. Il est fait et animé par l enseignant(e) en orthopédagogie en collaboration avec les parents, les enseignant(e)s ainsi que de tous les autres intervenants qui gravitent autour de l élève dans ses apprentissages. Par la suite, la direction doit approuver le contenu avant la mise en place de ce plan d intervention. En espérant que notre projet vous apportera un soutien supplémentaire et favorisera la réussite de nos élèves en difficulté d apprentissage. Bon travail! Le comité

3 On retrouve trois niveaux de différenciation pédagogique en évaluation : La flexibilité pédagogique L adaptation La modification La flexibilité pédagogique est une souplesse qui permet d offrir des choix à l ensemble des élèves lors de situations d apprentissage et d évaluation. Elle s adresse à tous les élèves en général. Le niveau de difficulté des tâches à réaliser, les exigences ou les critères d évaluation des compétences visées ne sont pas modifiés. L adaptation est un ajustement ou un aménagement qui apporte un changement dans la façon dont se vit la situation d apprentissage et d évaluation pour les élèves ayant des besoins particuliers. Le niveau de difficulté des tâches à réaliser, les exigences et les critères d évaluation des compétences visées ne sont pas modifiés. Une adaptation aide exclusivement l élève qui l utilise. Par exemple, aérer les textes peut être très bénéfique à l élève dyslexique. Cependant, cela ne sera d aucune aide à un élève n ayant pas de besoin à ce niveau (cela ne changera rien). Toutes les adaptations doivent être notées dans un plan d intervention. La modification est un changement dans la situation d apprentissage et d évaluation qui amène une modification des attentes ou des exigences en lien avec les compétences à évaluer pour un élève ayant des besoins particuliers. Le niveau de difficulté des tâches à réaliser, les exigences ou les critères d évaluation des compétences visées sont modifiés (bulletin adapté). Toutes les modifications doivent être notées dans un plan d intervention. Sachez que ce qui est une adaptation dans un contexte peut devenir une modification dans un autre contexte. Par exemple, en mathématique, lire la situation d application ou la situation-problème serait une adaptation. Toutefois, lire le texte lors d une évaluation en lecture serait une modification. Il faut toujours garder en tête ce que l on veut évaluer, la lecture ou les compétences en mathématiques. De plus, un élève n est pas nécessairement en modification ou en adaptation dans l ensemble des compétences. En effet, il pourrait avoir des besoins particuliers de modification en écriture, d adaptation en lecture, mais de flexibilité en mathématiques.

4 FLEXIBILITÉ ADAPTATION MODIFICATION - Pour tous les élèves - Ouverture - Choix - Ne change pas la nature ni les exigences de ce qui est évalué. - Élèves ayant des besoins particuliers - Plan d intervention - Aménagement - Outils - Ne change pas la nature ni les exigences de ce qui est évalué. - Élèves ayant des besoins particuliers - Plan d intervention - Bulletin adapté - Changement - Modification des attentes et des exigences - Tâche différente Processus Contenu Production Structure

5 Voici quelques suggestions en lien avec la flexibilité pédagogique. Processus Le moyen utilisé pour comprendre le contenu (les façons dont vont se faire les apprentissages). Contenus Ce qu on apprend, fait et le matériel qui soutient l apprentissage. Travail par étapes Tutorat/Monitorat Coffre à outils, référentiels Ateliers Formes différentes de guidance Centres d apprentissage Stage dans d autres classes Tâches d enrichissement Textes variés et différents Sujets différents Plan de travail Contrats d apprentissage Manuels scolaires divers Recherches autonomes Projets personnels valorisés Structures L environnement et le climat de la classe. Horaires variés Aménagement de la classe Activités individuelles, collectives, en sous-groupe ou en dyade Cliniques, groupes de besoins Formules de correction diversifiées Regroupements divers d élèves Ouverture du menu de la journée ou du cours Outils de gestion du temps s : plan de travail Productions Moyens pour démontrer la compréhension. Outils d expression : affiches, chansons, dessins, exposé, théâtre, exposition Critères de production négociés Échéancier mobile Évaluation différenciée Productions variées en lien avec les intelligences multiples Projets d équipe Clientèles diversifiées en vue de la présentation des productions

6 CONDITIONS POUR L UTILISATION D ADAPTATIONS ET DE MODIFICATIONS EN ÉVALUATION 1 «Donner aux élèves des chances égales de démontrer les apprentissages réalisés : considérer d abord la possibilité d offrir la même situation d évaluation à tous, tout en faisant preuve de flexibilité pédagogique avant d envisager l utilisation de mesures d adaptation ou de modification. Prendre des décisions de façon concertée lors du plan d intervention, si des mesures d adaptation ou de modification sont envisagées, à partir des besoins particuliers de l élève. S assurer que l élève, les parents, la direction de l école et les autres intervenants concernés soient au courant des adaptations ou des modifications. S assurer que l élève et les parents comprennent les implications que peuvent avoir les modifications proposées sur la possibilité d obtenir un diplôme d études secondaires. S assurer que tous les enseignants qui interviennent auprès de l élève ayant des besoins particuliers permettent l utilisation des adaptations ou des modifications prévues à son plan d intervention. Planifier l utilisation des adaptations ou des modifications en cours d apprentissage, qu il s agisse d activités ou de situations d apprentissage et d évaluation. Lors des situations d évaluation, proposer des adaptations ou des modifications déjà expérimentées par l élève en situation d apprentissage. Réviser périodiquement l utilisation des adaptations ou des modifications en fonction des besoins actuels de l élève : prévoir uniquement celles qui sont requises par l élève afin de démontrer ses compétences. S assurer du respect des règles régissant la sanction des études.» 1 Tiré d un document préparé par Jolène Lanthier «La différenciation en évaluation, les incidences de la différenciation pédagogique dans les pratiques évaluatives des enseignants, Cadre de référence en évaluation des apprentissages au secondaire».

7 Les adaptations ci-dessous peuvent être appliquées dans les diverses matières, peu importe la compétence évaluée. Elles s adressent surtout, mais pas exclusivement, aux élèves dyslexiques/dysorthographiques. Elles pourraient donc être offertes à d autres élèves dans la mesure où elles répondent à leurs besoins. Adaptations générales Agrandir, aérer ou fractionner le texte (en faire des paragraphes). Imprimer les documents sur des feuilles de couleur (beige ou bleue), dans le format paysage (plutôt que portrait). Offrir un éclairage spécial. Permettre l usage de divers référentiels et aide-mémoire. Lire le contenu de l évaluation (ex. mise en situation, problème écrit ) de même que les consignes, SAUF DANS LE CAS D UNE ÉVALUATION EN LECTURE. Découper le travail en petites étapes. Par exemple, travailler 20 minutes et faire un arrêt; reprendre le travail plus tard ou le lendemain Faire des pauses fréquentes pendant la tâche. Donner plus de temps pour une tâche (jusqu à 1/3 du temps prévu). Utiliser un isoloir. Effectuer la tâche dans un lieu de travail calme, à l extérieur de la classe (sous supervision). Succès 2 Échec Il est primordial de laisser des traces de ces adaptations mises en place, même si celles-ci ne nécessitent plus de demande formelle dans le cas d une évaluation menant à la sanction des études (référez-vous à l Info/Sanction 480). 2 On ne note que les adaptations essayées et réalisées avec l élève.

8 Adaptation Lire des textes variés 3 Succès Échec 1. Enlever ce qui est superflu dans les textes à lire. Par exemple, offrir une version allégée dans Les Éditions à Reproduire 2. Permettre à l élève de lire les questions avant de faire sa lecture. 3. Permettre à un élève de lire son texte à l avance à la maison (la lecture est faite par l élève et non par les parents). 4. Associer des questions ou des blocs de questions à des paragraphes, à des sections du texte (il faut ici tenir compte de certains facteurs, dont le nombre de paragraphes et la longueur de ceux-ci). 5. Répondre aux questions de compréhension à l oral (l intervenant transcrit les réponses données). 6. Lire les consignes et/ou reformuler dans d autres mots sans donner d informations supplémentaires (ne pas lire les «questions de compréhension»). 7. Remettre à l élève une question à la fois (lorsqu il a terminé, on lui en remet une autre). 8. Donner des explications supplémentaires pour aider l élève à comprendre un concept. Par exemple, dire «Un verbe, c est un mot d action». 9. Fournir à l élève des organisateurs graphiques à compléter pour soutenir sa lecture (pendant après). 10. Diminuer le nombre de questions en éliminant celles qui sont similaires. Autres adaptations et commentaires : Signature de l enseignante : Date : 3 On ne note que les adaptations essayées et réalisées avec l élève.

9 Adaptation Écrire des textes variés 4 Succès Échec 1. Permettre l utilisation de l ordinateur sans l utilisation du correcteur. * 2. Permettre à l élève de dire ou d enregistrer sa production avant de l écrire. 3. Faire lire son texte à voix haute par un pair, sans que celui-ci émette des commentaires, avant la révision ou la correction; faire lire son texte par la fonction synthèse vocale de certains logiciels. * 4. Diminuer le nombre de phrases à produire tout en s assurant que les parties nécessaires sont présentes (ex. toutes les étapes du récit, tous les aspects du texte courant). 5. Faire la correction par étape, sur un seul aspect à la fois. 6. Offrir le choix entre l écriture cursive ou script. 7. Permettre l utilisation du dictionnaire Eurêka. * 8. Questionner l élève pour l aider à clarifier ses idées relativement à la planification du texte (poser des questions générales). 9. Pister l élève dans la correction de ses erreurs. Ne pas souligner les erreurs, mais inscrire des indices dans la marge (ex. un 3 dans la marge signifiant 3 erreurs dans la ligne). 10. Fournir des déclencheurs d idées. Par exemple, des images contenant beaucoup de détails. Autres adaptations et commentaires : Signature de l enseignante : Date : * Dans le contexte d épreuves ministérielles en écriture, certaines adaptations sont permises aux élèves ayant un trouble d apprentissage (hypothèse ou diagnostic émis par un professionnel). Notons, par exemple, l utilisation d un correcteur (ex. Antidote), du Lexibook et la synthèse vocale. Pour plus d informations, référez-vous à l Info/Sanction On ne note que les adaptations essayées et réalisées avec l élève.

10 Adaptation Résoudre une situation-problème mathématique 1. Avoir recours à un enregistrement audio de la situation-problème. 2. Lire et relire la situation-problème et les consignes pour l élève. 3. Permettre l utilisation d un magnétophone pour communiquer sa solution ou transcrire la solution donnée par l élève. 4. Permettre le recours à la calculatrice. Autres adaptations et commentaires : Succès 5 Échec Signature de l enseignante : Date : 5 On ne note que les adaptations essayées et réalisées avec l élève.

11 Adaptation Raisonner à l aide de concepts et de Succès 6 Échec processus mathématiques 1. Lire et relire les consignes et les problèmes écrits à l élève. 2. Encourager l élève à utiliser le matériel de manipulation en tout temps. 3. Miser sur la qualité et non la quantité. Par exemple, s il y a des numéros avec A-B-C-D, enlever C-D. 4. Donner des explications supplémentaires pour aider l élève à comprendre un concept. Par exemple, dire «L ordre décroissant, c est» 5. Permettre l utilisation d un magnétophone pour communiquer ses réponses ou transcrire les réponses données par l élève. Autres adaptations et commentaires : Signature de l enseignante : Date : 6 On ne note que les adaptations essayées et réalisées avec l élève.

12 Modification BULLETIN ADAPTÉ Lire des textes variés 7 Succès Échec 1. Enlever des questions si elles sont jugées trop difficiles. 2. Soutenir l élève pendant sa lecture ou faire la lecture du texte et des questions. 3. Retirer des étapes de la tâche. 4. Changer le niveau de difficulté du texte. 5. Souligner des mots ou des phrases clés dans les consignes, dans le texte. 6. Donner un exemple concret d une notion (faire un exemple qu il pourra reproduire). Autres modifications et commentaires : Signature de l enseignante : Date : 7 On ne note que les modifications essayées et réalisées avec l élève.

13 Modification BULLETIN ADAPTÉ Écrire des textes variés 8 Succès Échec 1. Recourir à un scripteur lors d une production écrite (ce qui ne permet pas d évaluer la production de mots). 2. Diminuer le nombre de critères de correction. 3. Permettre l utilisation du traitement du texte et du correcteur. 4. Cibler les erreurs afin que l élève les corrige. 5. Faire lire son texte par un pair avant la révision ou la correction afin que celui-ci émette ses commentaires. 6. Accompagner l élève dans le développement de ses idées et de la structure de son texte. Autres modifications et commentaires : Signature de l enseignante : Date : 8 On ne note que les modifications essayées et réalisées avec l élève.

14 BULLETIN ADAPTÉ Modification Résoudre une situation-problème Succès mathématique 1. Modifier ou simplifier une consigne, des éléments du problème (ex. demander le périmètre plutôt que l aire, utiliser des nombres plus petits, etc.) 9 Échec 2. Enlever des éléments jugés trop difficiles pour l élève dans une situation-problème. 3. Enlever une consigne dans la situation-problème, retirer une étape de la tâche. 4. Souligner, pour l élève, les informations importantes. 5. Dresser un plan de travail. 6. Décomposer la situation-problème en sous-problèmes. 7. Fournir un modèle permettant de résoudre la situationproblème. 8. Mettre en évidence les connaissances à utiliser pour résoudre la situation-problème; indiquer les concepts et processus à mobiliser. 9. Fournir des explications supplémentaires sur un concept ou un processus. 10. Rappeler à l élève des situations déjà vues ou résolues qui sont semblables à la situation-problème. Autres modifications et commentaires : Signature de l enseignante : Date : 9 On ne note que les modifications essayées et réalisées avec l élève.

15 BULLETIN ADAPTÉ Modification Raisonner à l aide de concepts et de Succès processus en mathématiques 1. Simplifier, modifier les nombres dans un problème. 10 Échec 2. Donner et faire des exemples. 3. Offrir des problèmes d un niveau de difficulté inférieur. 4. Permettre l utilisation de la calculatrice. 5. Réduire le nombre d étapes à réaliser pour faire le problème. 6. Dégager les données importantes du problème pour l élève. 7. Enlever des situations, des problèmes, s ils sont jugés trop difficiles. Autres modifications et commentaires : Signature de l enseignante : Date : 10 On ne note que les modifications essayées et réalisées avec l élève.

16 Nom de l élève : Cycle : Date : Lecture : Écriture : Raisonner à l aide de concepts et de processus mathématiques : Concepts :

17 Problèmes écrits : Moyens : Date de révision : Signature des parents : Date : Date : Signature de l élève : Date : Signature de l enseignant(e ): Date : Signature de l orthopédagogue : Date : Approuvé par la direction : Date :

18 Livres utilisés pour ce document : CARON, Jaqueline Apprivoiser les différences, Guide sur la différenciation des apprentissages et la gestion des cycles, Montréal : Les Éditions de la Chenelière, 590 p. MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT DU QUÉBEC L évaluation des apprentissages au secondaire, Cadre de référence, version préliminaire. Québec : Gouvernement du Québec, 124 p.

La différenciation en évaluation

La différenciation en évaluation La différenciation en évaluation Les incidences de la différenciation pédagogique sur les pratiques évaluatives Session de formation des personnes-ressources Les 14 et 15 mars 2006 Jolène Lanthier Commission

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION PROTOTYPE D ÉPREUVE MATHÉMATIQUE Fin du 1 er cycle du secondaire 063-212 MATHÉMATIQUE 3 e Secondaire 063-306 2008 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du

Plus en détail

ÉPREUVES OBLIGATOIRES Enseignement primaire, 2 e cycle

ÉPREUVES OBLIGATOIRES Enseignement primaire, 2 e cycle ÉPREUVES OBLIGATOIRES Enseignement primaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2016 Français, langue d enseignement 4 e année du primaire Lecture 014-430 Écriture 014-420 Gouvernement du Québec Ministère

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MESURES D ADAPTATION EN ÉVALUATION À L ÉDUCATION DES ADULTES

PRÉSENTATION DES MESURES D ADAPTATION EN ÉVALUATION À L ÉDUCATION DES ADULTES PRÉSENTATION DES MESURES D ADAPTATION EN ÉVALUATION À L ÉDUCATION DES ADULTES 20122013 GUYLAINE BOISVERT, CAROLINE COMEAU, MARIÈVE GAGNÉ, MÉLANIE LACOURSE & LINDA RIVIÈRE EN COLLABORATION AVEC RACHEL LANCTOT-OLIGNY

Plus en détail

ÉPREUVES OBLIGATOIRES Enseignement primaire, 2 e cycle

ÉPREUVES OBLIGATOIRES Enseignement primaire, 2 e cycle ÉPREUVES OBLIGATOIRES Enseignement primaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2017 Français, langue d enseignement 4 e année du primaire Lecture 014-430 Écriture 014-420 Gouvernement du Québec Ministère

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE

DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUE Fin du troisième cycle du primaire (6 e année) 022-610 Juin 2010 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2010 Le

Plus en détail

ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle

ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle Document d information - Janvier 2017 - Juin 2017 Mathématique 022-610 6 e année du primaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation et de l

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION PROTOTYPE D ÉPREUVE MATHÉMATIQUE Fin du 1 er cycle du primaire 022-210 MATHÉMATIQUE Fin du 2 e cycle du primaire 022-410 2008 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Physique CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Décembre 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Guide des. Normes et modalités d évaluation

Guide des. Normes et modalités d évaluation Guide des Normes et modalités d évaluation 2012-2013 Mise à jour actualisée en fonction des modifications au Régime pédagogique entrant en vigueur le 1 er juillet 2011. Commission scolaire des Hautes-Rivières

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION STAGE DDM 2600 Construction des repères pédagogiques et culturels au préscolaire COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION Stagiaire : Code permanent : Numéro de téléphone : Autre numéro de téléphone

Plus en détail

ÉCOLE PIERRE-RÉMY NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION Année

ÉCOLE PIERRE-RÉMY NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION Année ÉCOLE PIERRE-RÉMY NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION Année 2013-2014 NORME 1 : ÉTAPE 1 : PLANIFICATION La planification se fait en équipe-école, en équipe-cycle et en classe. Elle tient compte du projet

Plus en détail

Les adaptations possibles lors des épreuves ministérielles Sanction des études Printemps 2016

Les adaptations possibles lors des épreuves ministérielles Sanction des études Printemps 2016 Les adaptations possibles lors des épreuves ministérielles Sanction des études Printemps 2016 Charlotte Ouellet Chef de service à la gestion des règles de sanction et des documents officiels Coordonnatrice

Plus en détail

Projet éducatif, Plan de réussite et Convention de gestion et de réussite éducative

Projet éducatif, Plan de réussite et Convention de gestion et de réussite éducative Projet éducatif, Plan de réussite et Convention de gestion et de réussite éducative ÉCOLE du rocher-d auteuil 2011-2012 Document approuvé par le conseil d établissement le 16 mai 2012 Référence : Julie

Plus en détail

RÉUSSITE ÉDUCATIVE DE L ÉCOLE TOURNESOL CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

RÉUSSITE ÉDUCATIVE DE L ÉCOLE TOURNESOL CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE DE L ÉCOLE TOURNESOL 2014-2015 1 LA BUT MINISTÉRIEL 1. Augmentation de la diplomation et de la qualification avant l âge de 20 ans d ici 2020 1. Augmenter le taux de diplomation et de la qualification

Plus en détail

Grille d apprentissages : les fables de la Fontaine

Grille d apprentissages : les fables de la Fontaine Grille d apprentissages : les fables de la Fontaine Titre Cycle visé Réinventons les fables de la Fontaine 2 e année du troisième cycle du primaire Domaines d apprentissage Langues Mathématique, science

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE UNITÉ 1 : COMPRENDRE POUR APPRENDRE BLOCS 1 et 2

PLANIFICATION STRATÉGIQUE UNITÉ 1 : COMPRENDRE POUR APPRENDRE BLOCS 1 et 2 Durée : 8 à 10 jours Matériel Mise en situation : La mouche, L école, En vacances, Les directives, une série d activités de résolution de problèmes relativement faciles Raisonner sa lecture : Tableau synthèse

Plus en détail

I N F O / S A N C T I O N FORMATION PROFESSIONNELLE JEUNES-ADULTES

I N F O / S A N C T I O N FORMATION PROFESSIONNELLE JEUNES-ADULTES I N F O / S A N C T I O N FORMATION PROFESSIONNELLE JEUNES-ADULTES 2015-2016 Direction de la sanction des

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil Une école multiprogramme POLITIQUE D ÉVALUATION ÉDUCATION INTERNATIONALE

École secondaire Armand-Corbeil Une école multiprogramme POLITIQUE D ÉVALUATION ÉDUCATION INTERNATIONALE École secondaire Armand-Corbeil Une école multiprogramme POLITIQUE D ÉVALUATION 2016-2017 ÉDUCATION INTERNATIONALE 1. PLANIFICATION DE L ÉVALUATION NORMES La planification annuelle de l évaluation est

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur secondaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur secondaire 3165, rue de Louvain Est H1Z 1J7 (514) 334-2189 Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur secondaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par

Plus en détail

École Notre-Dame-des-Anges Projet éducatif

École Notre-Dame-des-Anges Projet éducatif École Notre-Dame-des-Anges 2011-2014 Projet éducatif Année 2011-2012 Approuvé par le Conseil d établissement Signature de la présidence : Signature de la direction : Processus de planification pour les

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION STAGE DDM 4600 Hiver 2015 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION Stagiaire : Code permanent : Numéro de téléphone : Autre numéro de téléphone : Courriel : Superviseur : Numéro de téléphone

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Français, langue seconde PRÉSENTER UN PASSE-TEMPS ET EN DISCUTER COURS 3 Juin 2015 Table

Plus en détail

Au niveau de l évaluation et intervention : - Fixer des ateliers de conscience phonologique avec l enseignante où l orthopédagogue porte une attention

Au niveau de l évaluation et intervention : - Fixer des ateliers de conscience phonologique avec l enseignante où l orthopédagogue porte une attention . La contribution spécifique de l orthopédagogue constitue: -Accompagner l élève dans son cheminement et dans sa démarche d orientation scolaire et professionnelle. -Accompagner l élève dans la recherche

Plus en détail

Français, langue d enseignement, 3 e secondaire, Enseignants : Louis Cloutier Nathalie Latour. Connaissances abordées durant l année (maîtrise)

Français, langue d enseignement, 3 e secondaire, Enseignants : Louis Cloutier Nathalie Latour. Connaissances abordées durant l année (maîtrise) Français, langue d enseignement, 3 e secondaire, Enseignants : Louis Cloutier Nathalie Latour Connaissances abordées durant l année (maîtrise) Tout au long de l année, l élève élargit son champ de connaissances

Plus en détail

Évaluation des élèves scolarisés à la maison

Évaluation des élèves scolarisés à la maison Règlement Politique Pratique de gestion Approbation : Direction générale Résolution : Sans objet Responsable : Direction des ressources éducatives Date d approbation : 10 mai 2013 Date d entrée en vigueur

Plus en détail

Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines

Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines 1 Fédération des Établissements d enseignement Privés Présentation

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Anglais, langue seconde Programmes de base Programmes enrichis Enseignement secondaire 1 er et 2 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION

CONVENTION DE GESTION CONVENTION DE GESTION 2014-2015 École du Grand-Héron Version du 22 mai 2014 1 Préambule L école primaire Sainte-Sophie ouvrira ses portes à la rentrée 2014. C est dans un souci d efficacité et de mise

Plus en détail

Ressources enseignement moral et civique

Ressources enseignement moral et civique Ressources enseignement moral et civique «Une pluie d émotions» Projet interdisciplinaire Niveau : CP Cycle 2 Durée de la séquence : 7 semaines Déroulement : 8 séances Séance 1 : exprimer une émotion Description

Plus en détail

Analyse de l Instruction annuelle

Analyse de l Instruction annuelle Analyse de l Instruction annuelle 2016-2017 Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec) G1K 9E7 Tél. : (418) 649-8888 Téléc. : (418) 649-1914 Bureau de Montréal : 9405, rue Sherbrooke

Plus en détail

ÉPREUVES UNIQUES Enseignement secondaire, 2 e cycle

ÉPREUVES UNIQUES Enseignement secondaire, 2 e cycle ÉPREUVES UNIQUES Enseignement secondaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2016 - Juillet 2016 - Janvier 2017 Français, langue seconde, programme enrichi 5 e année du secondaire Compréhension écrite

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE Document TP 2 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE DOCUMENT D'ÉVALUATION DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DU STAGIAIRE À COMPLÉTER PAR L ENSEIGNANT ASSOCIÉ

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL

DOCUMENT DE TRAVAIL MISSION : INSTRUIRE ORIENTATION : AMÉLIORER LES COMPÉTENCES EN LITTÉRATIE ET EN NUMÉRATIE CHEZ TOUS LES ÉLÈVES. OBJECTIF CS : D ici juin 2015, 85% des élèves devront réussir l épreuve de lecture de la

Plus en détail

SERVICES ÉDUCATIFS Mise à jour du

SERVICES ÉDUCATIFS Mise à jour du Document de référence concernant les mesures d adaptation à mettre en place dans le cadre de l évaluation pour des élèves présentant des besoins particuliers SERVICES ÉDUCATIFS Mise à jour du 2011-03-20

Plus en détail

4-C.5 déterminer les étapes du processus de prise de décision ou de résolution de problèmes;

4-C.5 déterminer les étapes du processus de prise de décision ou de résolution de problèmes; Leçon 8 - L analyse postélectorale Développement personnel et social - 4 e année 4-C.5 déterminer les étapes du processus de prise de décision ou de résolution de problèmes; 4-C.6 adopter des comportements

Plus en détail

ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES

ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES Tout d abord, aider un enfant, ce n est pas tout faire à sa place et l accompagnement de l AVS ne dédouane pas l enseignant d aménagements

Plus en détail

PROVISOIRE VERSION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique

PROVISOIRE VERSION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique REPRÉSENTATION GÉOMÉTRIQUE PROVISOIRE Avril 2015 VERSION Table des matières

Plus en détail

Cycle 2 Produire de l écrit

Cycle 2 Produire de l écrit QUELS ECRITS? Pour communiquer ou garder la mémoire dans tous les domaines d apprentissages Cycle 2 Produire de l écrit Compte-rendu d événement Hypothèses Devinettes Lettre de demande d autorisation ou

Plus en détail

Version NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES DES ÉLÈVES

Version NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES DES ÉLÈVES Version 2014-2015 NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES DES ÉLÈVES Maintenu selon la demande faite à l assemblée générale du 26 juin 2014 Modifié selon la demande faite à l assemblée générale

Plus en détail

ISBN :

ISBN : Page 1 sur 5 Pour une pédagogie de la sollicitude de Nadia Rousseau, Éditions Septembre, ISBN : 978-2-923214-03-0 Information du livre : Compilation par Lynne Carter Catégories de difficultés : a) Lecture

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique MODÉLISATION ALGÉBRIQUE ET GRAPHIQUE EN CONTEXTE FONDAMENTAL 1 Juin 2015 Table

Plus en détail

Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation

Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation POURQUOI MON ENGAGEMENT EST-IL IMPORTANT? QUEL EST MON RÔLE DE PARENT? COMMENT M Y PRENDRE POUR GUIDER, SOUTENIR ET ENCOURAGER

Plus en détail

abc Guide Domaine des langues français primaine

abc Guide Domaine des langues français primaine ,e 1 x 1b g Gui Domaine s langues français primaine abc y Sandra Laine, Service national du RÉCIT, Domaine s langues Mise en page : Andrée-Caroline Boucher, Service national du RÉCIT, Domaine s arts Gui

Plus en détail

programme et année d études

programme et année d études Conseil scolaire N importe où Plan d enseignement individualisé (PEI) Données personnelles de l élève Prénom : _Veut Nom de famille : _Réussir NISO/NIM:_ 00000_ Date de naissance: _1996-07-20 Sexe : _F/M

Plus en détail

AMÉLIORER LES COMPÉTENCES EN LITTÉRATIE ET EN NUMÉRATIE CHEZ TOUS LES ÉLÈVES 85%

AMÉLIORER LES COMPÉTENCES EN LITTÉRATIE ET EN NUMÉRATIE CHEZ TOUS LES ÉLÈVES 85% 2014-2015 ÉCOLE PRIMAIRE: ALTERNATIVE DE LA FOURMILIÈRE ORIENTATION : OBJECTIF DE LA C.S. : AMÉLIORER LES COMPÉTENCES EN LITTÉRATIE ET EN NUMÉRATIE CHEZ TOUS LES ÉLÈVES D ici juin 2015, 85% des élèves

Plus en détail

Planification annuelle e année du primaire École du Petit-Collège. À l intention des parents

Planification annuelle e année du primaire École du Petit-Collège. À l intention des parents Planification annuelle 2014-2015 6 e année du primaire École du Petit-Collège À l intention des parents Chers parents, C est avec plaisir que nous accueillons votre enfant à l école du Petit Collège. Tel

Plus en détail

Éléments du programme de formation

Éléments du programme de formation Canevas de planification d une situation d enseignement-apprentissage détaillée Primaire Nom de l étudiant : Nathalie Pepin, Joseph A. Justima, Victoria Sobey Titre de l'activité: Arcimboldo, tu m inspires!

Plus en détail

ÉCOLE PRIMAIRE: DANSEREAU ET ST-MARTIN

ÉCOLE PRIMAIRE: DANSEREAU ET ST-MARTIN ÉCOLE PRIMAIRE: DANSEREAU ET ST-MARTIN ORIENTATION : OBJECTIF DE LA C.S. : OBJECTIF DE L ÉCOLE AMÉLIORER LES COMPÉTENCES EN LITTÉRATIE ET EN NUMÉRATIE CHEZ TOUS LES ÉLÈVES D ici juin 2015, 85% des élèves

Plus en détail

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Faire le point pour aider l élève à poursuivre ses apprentissages Première partie Claudine Lachapelle, conseillère pédagogique Commission scolaire du

Plus en détail

Référentiel d intervention en écriture pour les élèves de 10 à 15 ans

Référentiel d intervention en écriture pour les élèves de 10 à 15 ans Référentiel d intervention en écriture pour les élèves de 10 à 15 ans Présentation dans le cadre des rencontres du Groupe de concertation en adaptation scolaire 6 février 2015 2 Plan de la présentation

Plus en détail

Du milieu de garde au préscolaire

Du milieu de garde au préscolaire Du milieu de garde au préscolaire Sonia Daigle, conseillère pédagogique en adaptation scolaire, commission scolaire de La Capitale Marie-Josée Veilleux, directrice adjointe à l école primaire des Jeunes-du-Monde,

Plus en détail

Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV

Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV A l intention des intervenants communautaires et scolaires des secteurs desservis par la CSMV 2012-2013 Commission scolaire Marie-Victorin

Plus en détail

Planification d une activité d enseignement. L accord de l adjectif

Planification d une activité d enseignement. L accord de l adjectif Planification d une activité d enseignement L accord de l adjectif Discipline(s) ou domaine(s) Date : 6 novembre 2008 Cycle : 1 er et 2 e de développement Durée prévue : ± 60 minutes Durée réelle : ± 70

Plus en détail

CONTRAT ENTRE. Date. (à être rempli par l étudiante) 1. Description des principales activités de stage

CONTRAT ENTRE. Date. (à être rempli par l étudiante) 1. Description des principales activités de stage ÉCOLE DE SERVICE SOCIAL UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL CONTRAT ENTRE Signature de l étudiante Signature du-de la superviseure Signature du-de la professeure de stage Nom de l organisme d accueil Date (à être rempli

Plus en détail

Camp en justice. Une intrigue policière. Durée : 5 périodes

Camp en justice. Une intrigue policière. Durée : 5 périodes Une intrigue policière Année d études ciblée : 7 e année Durée : 5 périodes Description du module Êtes-vous à la recherche d une façon innovatrice et stimulante d enseigner le processus d écriture? Cherchez-vous

Plus en détail

Conception d une activité d enseignement Mon ordinosaure stégosaure

Conception d une activité d enseignement Mon ordinosaure stégosaure 1 Conception d une activité d enseignement Mon ordinosaure stégosaure Date : 20 et 25 mars 2013 Domaine de développement au préscolaire : Méthode de travail Cycle : préscolaire Durée prévue : 1h30 Type

Plus en détail

Leçons apprises en écriture

Leçons apprises en écriture Leçons apprises en écriture Leçon apprise 1: Idées Aider les élèves à améliorer le contenu (idées) et écrire tout en pensant aux besoins du destinataire. Cette leçon est axée sur le résultat d apprentissage

Plus en détail

L ÉVALUATION DES PROGRÈS DE L ÉLÈVE ET L'ÉVALUATION AU REGARD DES EXIGENCES

L ÉVALUATION DES PROGRÈS DE L ÉLÈVE ET L'ÉVALUATION AU REGARD DES EXIGENCES L ÉVALUATION DES PROGRÈS DE L ÉLÈVE ET L'ÉVALUATION AU REGARD DES EXIGENCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) Le

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES RÈGLES POUR LE PASSAGE DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES RÈGLES POUR LE PASSAGE DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES RÈGLES POUR LE PASSAGE DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE 2008-04-15 219 Règles pour le passage de l enseignement primaire à l enseignement secondaire

Plus en détail

Canevas d animation d une situation-problème

Canevas d animation d une situation-problème Canevas d animation d une situation-problème PHASE DE COMPRÉHENSION Présentation du problème Les repères de temps proposés sont donnés à titre indicatif. Rappel des critères d évaluation de la compétence

Plus en détail

FAIRE CROÎTRE LE SUCCÈS

FAIRE CROÎTRE LE SUCCÈS FAIRE CROÎTRE LE SUCCÈS Évaluation et communication du rendement des élèves fréquentant les écoles de l Ontario Première édition, 1 re -12 e année Introduction à l intention de la communauté scolaire 2

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVES OBLIGATOIRES FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT, de sixième année du primaire Lecture 014-600-01 FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT, de sixième année du primaire Écriture 014-600-00

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/]. Gouvernement du

Plus en détail

GRILLE D APPRÉCIATION STAGE D INTERVENTION EN ORTHOPÉDAGOGIE

GRILLE D APPRÉCIATION STAGE D INTERVENTION EN ORTHOPÉDAGOGIE DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L ÉDUCATION GRILLE D APPRÉCIATION STAGE D INTERVENTION EN ORTHOPÉDAGOGIE EDU6025 MAÎTRISE EN ÉDUCATION CONCENTRATION ORTHOPÉDAGOGIE Nom de l étudiante 1 : Code permanent : Nom

Plus en détail

Dispositifs «dictées réflexives»

Dispositifs «dictées réflexives» Dispositif efficient ou innovant dans le cadre de la prévention de l illettrisme SEGPA et C2/C3 Nom du dispositif Dispositifs «dictées réflexives» Origine de l action Public visé Cette action s inscrit

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Français, langue d enseignement DÉCOUVRIR LE ROMAN QUÉBÉCOIS COURS 1 Juin 2015 Table des

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA Note explicative (s'il y a lieu) Code : P 48 SE Rés. : CC-1179 Cette politique remplace la politique P-48-SE, résolution CC-0770 datée du 19 avril 2004 Date : Le 18

Plus en détail

La différenciation pédagogique 3

La différenciation pédagogique 3 La différenciation pédagogique 3 «Il n y a rien de plus inégal que le traitement égal d élèves dont la capacité est inégale.» [Traduction] Platon. La République Tous les élèves d une classe ont des champs

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF

PROJET ÉDUCATIF PROJET ÉDUCATIF 2012-2016 Choix des orientations du comité en lien avec : L analyse de situation : résultats des élèves par le biais de la convention de gestion, cueillette des résultats des questionnaires

Plus en détail

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en lecture et production écrite Dominante informative DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mise à jour Septembre 2000 FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension

Plus en détail

Formation sur les normes et modalités d évaluation

Formation sur les normes et modalités d évaluation Formation sur les normes et modalités d évaluation Cahier des normes et modalités A0607-VPP-001 Version modifiée Marie Rancourt 14 novembre 2006 Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec

Plus en détail

RÈGLE DE PASSAGE DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

RÈGLE DE PASSAGE DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Page 7006-1 1. Cadre légal Loi sur l instruction publique Articles 9, 10, 11, 12, 15, 19, 22, 25, 96.13, 96.14, 96.15/ 4, 96.15/ 5, 96.18, 193, 222, 232, 233, 234, 235, 457.2, 459 et 470. Régime pédagogique

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation Histoire et éducation à la citoyenneté et coopération. Cahier de l enseignant

Situation d apprentissage et d évaluation Histoire et éducation à la citoyenneté et coopération. Cahier de l enseignant Situation d apprentissage et d évaluation Histoire et éducation à la citoyenneté et coopération Cahier de l enseignant Réalisation : Monique Samson, enseignante, Gerttey Tremblay, animatrice, Line Thériault,

Plus en détail

EVALUER PAR COMPETENCES EN FRANÇAIS : présentation générale

EVALUER PAR COMPETENCES EN FRANÇAIS : présentation générale EVALUER PAR COMPETENCES EN FRANÇAIS : présentation générale Evaluer par compétences ne constitue ni une nouveauté ni une révolution pédagogique pour les professeurs de Lettres. Les tests d évaluation à

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE SOUTIEN AUX ENFANTS PRÉSENTANT DES DÉFIS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE SOUTIEN AUX ENFANTS PRÉSENTANT DES DÉFIS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE SOUTIEN AUX ENFANTS PRÉSENTANT DES DÉFIS PARTICULIERS Adoptée le 1 er février 2016 TABLE DES MATIÈRES Présentation de la politique d intégration et de soutien aux enfants

Plus en détail

Le Plan d Intervention

Le Plan d Intervention Le Plan d Intervention Lors de votre première rencontre avec votre élève, vous pouvez mettre sur pied un plan d intervention. Ce plan d intervention est un outil pratique qui vous permettra de connaître

Plus en détail

Observations en classe

Observations en classe Durée Environ 60 minutes Regroupements Travail individuel; groupes de deux; petits groupes de quatre participants Ressources requises Feuille de conseils pour l observation en classe (gabarit 1) Feuille

Plus en détail

SÉMINAIRE D INTÉGRATION IV EFI PLAN DE COURS Automne 2006

SÉMINAIRE D INTÉGRATION IV EFI PLAN DE COURS Automne 2006 SÉMINAIRE D INTÉGRATION IV EFI 5041 PLAN DE COURS Automne 2006 André C. Moreau Professeur Bureau : C 2343 Tél. : 819-595-3900 poste 4454 Courriel : andre.moreau@uqo.ca Site Web : http://w3.uqo.ca/moreau

Plus en détail

Tâche disciplinaire Mathématique 3 e cycle. Je partage, je donne. Guide

Tâche disciplinaire Mathématique 3 e cycle. Je partage, je donne. Guide Tâche disciplinaire Mathématique 3 e cycle Je partage, je donne Guide Information générale Titre Je partage, je donne Question de départ Comment puis-je faire un geste concret pour aider quelqu un de façon

Plus en détail

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES: PPRE, PAP..

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES: PPRE, PAP.. ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES: PPRE, PAP.. Magali Dumesny Psychologue, Responsable de formation, Psychopédagogue. Mercredi 21janvier 2015 Troubles Spécifiques des Apprentissages Il s agit de difficultés d apprentissage

Plus en détail

Pratiques communes à l ensemble des professeurs. de français ( )

Pratiques communes à l ensemble des professeurs. de français ( ) Pratiques communes à l ensemble des professeurs de français (2014-2015) I) Organisation horaire : p. 1 II) Matériel/poids des cartables : p. 1-2 III) Elèves à besoins éducatifs particuliers : p. 2 IV)

Plus en détail

Planification globale de l année pour anglais langue secondaire du Pré-DEP (Programme de base 304)

Planification globale de l année pour anglais langue secondaire du Pré-DEP (Programme de base 304) Planification globale de l année pour anglais langue secondaire du Pré-DEP (Programme de base 304) PREAN3 École de la Magdeleine Discipline (Valeur accordée en %) 1 er bulletin 5 novembre 2015 2 e bulletin

Plus en détail

Correspondance items du LPC/exercices et items des évaluations nationales 2012

Correspondance items du LPC/exercices et items des évaluations nationales 2012 Correspondance items du LPC/exercices et items des évaluations nationales 2012 Groupe départemental Evaluation-72 Ce travail doit permettre d aider les enseignants à valider les paliers 1 et 2 du socle

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé Enseignement secondaire

Plan d accompagnement personnalisé Enseignement secondaire Asbl Troublendys 108, rue Buissonnet 7321 Harchies N de téléphone : 0473 39 93 91 N entreprise : 0457.578.559 N de compte : BE39103033663819 Plan d accompagnement personnalisé Enseignement secondaire Nom

Plus en détail

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en lecture et production écrite Dominante narrative DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mise à jour Septembre 2000 FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en

Plus en détail

INSTRUIRE - QUALIFIER. Moyens

INSTRUIRE - QUALIFIER. Moyens INSTRUIRE - QUALIFIER Orientation 1 L école Aux Quatre-Vents s engage à présenter des situations d apprentissage variées et signifiantes pour tous les types d élèves. Améliorer la maîtrise de la lecture

Plus en détail

ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement secondaire, 1 er cycle

ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement secondaire, 1 er cycle ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement secondaire, 1 er cycle Document d information - Juin 2015 Français, langue d enseignement 2 e année du secondaire Écriture 132-208 Gouvernement du Québec Ministère de l

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique COLLECTE DE DONNÉES Octobre 2015 Table des matières Introduction... 1 Contenu

Plus en détail

Tâche disciplinaire Mathématique 1 er cycle. La foire. Guide

Tâche disciplinaire Mathématique 1 er cycle. La foire. Guide Tâche disciplinaire Mathématique 1 er cycle La foire Guide Information générale Titre La foire Question de départ Suis-je capable de gérer un budget? Cycle Premier cycle du primaire Durée suggérée 1 heure

Plus en détail

Cahier de l élève. ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ 2 e année du primaire

Cahier de l élève. ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ 2 e année du primaire Cahier de l élève ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SANTÉ 2 e année du primaire COMPÉTENCE Interagir dans divers contextes de pratique d activités physiques ENCHAÎNEMENT DE FIGURES COLLECTIVES À DEUX Gouvernement

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Français, langue d enseignement S INITIER À L ANALYSE DE L INFORMATION COURS 3 Juin 2015

Plus en détail

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE Définition : La dyslexie est un trouble structurel de la mise en place des mécanismes d analyse et de reconnaissance

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Français, langue d enseignement S INITIER À LA CRITIQUE LITTÉRAIRE COURS 3 Juin 2015 Table

Plus en détail

De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage

De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage De l intégration à l inclusion scolaire des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières Le texte qui suit définit

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle. 1 2 Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre I-13.3, r. 10 Régime pédagogique de la formation professionnelle I Loi sur l instruction publique (chapitre I-13.3, a. 448) I TABLE

Plus en détail

GAEFRA 32 École de la Magdeleine

GAEFRA 32 École de la Magdeleine GAEFRA 32 École de la Magdeleine FRANÇAIS PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE Discipline 17 novembre 2016 23 mars 2017 22 juin 2017 Lire (40%) Écrire (40%) Communiquer oralement (20%) Compréhension de textes Livres,

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Français, langue d enseignement EXPLORER DES ŒUVRES DE FICTION COURS 6 Juin 2015 Table des

Plus en détail