Chapitre 5 Le départ du salarié

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 5 Le départ du salarié"

Transcription

1 Chapitre 5 Le départ du salarié Introduction Le départ du salarié entraine une rupture du contrat de travail, prise à l initiative soit - de l employeur : licenciement pour motif personnel ou économique (exclu de l étude) - du salarié : démission, départ en retraite (exclu de l étude) - des deux parties : rupture conventionnelle ou amiable (ex : rupture anticipé d un CDD)

2 Chapitre 5 Le départ du salarié I. Le licenciement pour motif personnel II. La démission III. La rupture conventionnelle IV. Points communs aux différentes ruptures

3 1. Motif personnel de licenciement - Deux types de motifs de licenciements : Comportement non fautif mais suffisamment dommageable pour l entreprise (inaptitude physique du salarié, incompétence ) Comportement fautif : faute disciplinaire (non respect d un Règlement Intérieur) ou faute professionnelle (mauvaise exécution du contrat de travail) - Doit s appuyer sur une cause réelle et sérieuse qui perturbe le bon fonctionnement de l ents. Cause réelle : motif concret, basée sur des faits objectifs (ex : baisse du CA, taux réclamation client) Cause sérieuse : évoque la gravité de la cause, selon une codification du motif du licenciement. Selon le motif, le salarié aura +/- de droits

4 2. Les motifs de licenciement sans faute du salarié - La perte de confiance, incompatibilité d humeur, mésentente, divergence de vues, ne sont pas des motifs suffisants de licenciement (pris isolément). Nécessité de prouver les conséquences néfastes pour l entreprise - Insuffisance professionnelle : peut être un faute simple ou non. Nécessité d apprécier si le salarié a été recruté sans la compétence nécessaire (C.Cass Juin 2001), que la charge de travail ne soit pas excessive (C.Cass Mai 2001), qu il ait le matériel pour le réaliser (C.Cass Oct 1990), que l employeur ait pu livrer les clients du commercial incriminé (C.Cass. Fév 2000) - Maladie : inaptitude constatée par un médecin du travail (obligation de l employeur de rechercher des possibilités de reclassement) - Vie personnelle du salarié : Retrait du permis de conduire le WE = évolution de la jurisprudence depuis Si permis indispensable (ex : Chauffeur), licenciement pour faute) sinon, licenciement sans faute (pour trouble d objectifs) pour ceux qui utilisent un véhicule dans l exercice de leurs fonctions,

5 3. Le comportement fautif A- Faute légère : Ne justifie pas le licenciement mais peut donner lieu à une sanction écrite déterminée par le règlement Intérieur de l entreprise : Avertissement (= blâme) : Retards sans conséquences, négligence professionnelle Mise à pied disciplinaire (suspension temporaire du contrat de travail ) : retards répétés sans justification, insubordination caractérisée Mutation disciplinaire voire rétrogradation : fautes graves plus difficile à mettre en œuvre

6 3. Le comportement fautif B - Faute simple (ou sérieuse) : Justifie le licenciement, c est-à-dire pas de poursuite possible du contrat de travail ) Exemples : - Salarié n a prévenu que la veille de son départ pour une hospitalisation programmée de son absence de plusieurs semaines (C.Cass Nov. 2012) - Salarié avait écrit des propos calomnieux sur les cadres de l entreprise sur son compte Facebook ouvert au public (C.Cass Mars 2014) - Vol isolé, en 14 années d ancienneté au comportement irréprochable d une paire de lunettes de 39 (C.Cass mars 2007) - Refus d exécuter un travail prévu contractuellement, - Retour tardif des CP sans justification, - Travailler pour un autre employeur pendant ses congés (maçon), - Tenue provocante cause un trouble dans l ents (aide comptable était seins nus avec chemisier transparent), - Accepter un cadeau d un fournisseur alors que le Règlement Intérieur l interdit

7 3. Le comportement fautif C - Faute grave rend impossible le maintien du salarié dans l entreprise (nécessité d agir sans tarder pour le licencier). Les fautes sont appréciées selon - la gravité de la faute elle-même ex : diffusion de propos antisémites via la messagerie de l ents C.Cass Juin 2004) Accusation mensongère par une salariée de harcèlement pour se débarrasser de son chef de département (C.Cas Juin 2012) - La répétition de l acte reproché le qualifie de grave ex : l hôtesse de caisse qui a commis des erreurs de caisse réitérées sous l emprise d alcool C.Cass Mai 2014) - La position hiérarchique du salarié peut être aggravant ex : le chef comptable a dénigré le Pdt de la société avec des mots insultants et méprisants auprès de ses collaborateurs (C.Cass Juin 2014) Un DRH s est fait des remboursements de frais indus = tromperie de nature à rompre la confiance de son employeur (C.Cas Avril 2014)

8 3. Le comportement fautif Autres cas de fautes graves - Abandon de poste : routier qui a refusé d effectuer un transport de produits frais, arrêtant son travail à 17H15 au lieu de 19H (C.Cass Mais 2014) - Absence injustifiée : salarié absent 3 semaines malgré le refus de l employeur d accorder des congés payés (C.Cass. Juin 2008) - Non respect d obligation de discrétion : Responsable comptable avait diffusé des renseignements sur les difficultés financières de l ents (C.Cass Juin 1982) - Non respect des règles de sécurité : Non respect, de façon réitérée, d obligation de porter des lunettes de sécurité (C.Cass Sept 2011). Si cas isolé, faute grave serait disproportionnée. - Harcèlement moral et/ou sexuel : harcèlement moral doit être répété. Harcèlement sexuel nécessairement faute grave (C.Cass janv 2014) même en dehors du lieu et temps de travail : mails tendancieux, téléphone (C.Cass. Janv 2012)

9 3. Le comportement fautif D - Faute lourde commise dans l intention délibérée du salarié de nuire, à causer sciemment un préjudice à l entreprise

10 3. Le comportement fautif D - Faute lourde commise dans l intention délibérée du salarié de nuire, à causer sciemment un préjudice à l entreprise Un salarié favorise une société concurrente dans laquelle son épouse a des intérêts faute lourde?

11 3. Le comportement fautif D - Faute lourde commise dans l intention délibérée du salarié de nuire, à causer sciemment un préjudice à l entreprise Un salarié favorise une société concurrente dans laquelle son épouse a des intérêts Un chef de cuisine traite de «négros» ses subordonnés et inscrit des mentions à connotation sexuelle sur la fiche de certains d eux faute lourde? Oui

12 3. Le comportement fautif D - Faute lourde commise dans l intention délibérée du salarié de nuire, à causer sciemment un préjudice à l entreprise Un salarié favorise une société concurrente dans laquelle son épouse a des intérêts Un chef de cuisine traite de «négros» ses subordonnés et inscrit des mentions à connotation sexuelle sur la fiche de certains d eux Un salarié copie les données informatiques à un client sans que l employeur prouve que cette copie était destinée à une entreprise faute lourde? Oui Non

13 3. Le comportement fautif D - Faute lourde commise dans l intention délibérée du salarié de nuire, à causer sciemment un préjudice à l entreprise Un salarié favorise une société concurrente dans laquelle son épouse a des intérêts Un chef de cuisine traite de «négros» ses subordonnés et inscrit des mentions à connotation sexuelle sur la fiche de certains d eux Un salarié copie les données informatiques à un client sans que l employeur prouve que cette copie était destinée à une entreprise Un salarié profère des injures à l égard de son employeur faute lourde? Oui Non Non

14 3. Le comportement fautif D - Faute lourde commise dans l intention délibérée du salarié de nuire, à causer sciemment un préjudice à l entreprise Un salarié favorise une société concurrente dans laquelle son épouse a des intérêts Un chef de cuisine traite de «négros» ses subordonnés et inscrit des mentions à connotation sexuelle sur la fiche de certains d eux Un salarié copie les données informatiques à un client sans que l employeur prouve que cette copie était destinée à une entreprise Un salarié profère des injures à l égard de son employeur Un salarié dégrade volontairement un engin de l entreprise faute lourde? Oui Non Non Non

15 3. Le comportement fautif D - Faute lourde commise dans l intention délibérée du salarié de nuire, à causer sciemment un préjudice à l entreprise Un salarié favorise une société concurrente dans laquelle son épouse a des intérêts Un chef de cuisine traite de «négros» ses subordonnés et inscrit des mentions à connotation sexuelle sur la fiche de certains d eux Un salarié copie les données informatiques à un client sans que l employeur prouve que cette copie était destinée à une entreprise Un salarié profère des injures à l égard de son employeur Un salarié dégrade volontairement un engin de l entreprise Détournement de par un directeur de magasin qui devait préserver les biens et l image de l entreprise faute lourde? Oui Non Non Non Oui

16 3. Le comportement fautif D - Faute lourde commise dans l intention délibérée du salarié de nuire, à causer sciemment un préjudice à l entreprise Un salarié favorise une société concurrente dans laquelle son épouse a des intérêts Un chef de cuisine traite de «négros» ses subordonnés et inscrit des mentions à connotation sexuelle sur la fiche de certains d eux Un salarié copie les données informatiques à un client sans que l employeur prouve que cette copie était destinée à une entreprise Un salarié profère des injures à l égard de son employeur Un salarié dégrade volontairement un engin de l entreprise Détournement de par un directeur de magasin qui devait préserver les biens et l image de l entreprise faute lourde? Oui Non Non Non Oui Non

17 4. Conséquence des fautes sur le licenciement Faute Justifie le licenciement Préavis Indemnité de licenciement Indemnité de Congés Payés Légère Non

18 4. Conséquence des fautes sur le licenciement Faute Justifie le licenciement Préavis Indemnité de licenciement Indemnité de Congés Payés Légère Non Simple (= sérieuse) Oui Oui Oui Oui

19 4. Conséquence des fautes sur le licenciement Faute Justifie le licenciement Préavis Indemnité de licenciement Indemnité de Congés Payés Légère Non Simple (= sérieuse) Oui Oui Oui Oui Grave Oui Non Non Oui

20 4. Conséquence des fautes sur le licenciement Faute Justifie le licenciement Préavis Indemnité de licenciement Indemnité de Congés Payés Légère Non Simple (= sérieuse) Oui Oui Oui Oui Grave Oui Non Non Oui Lourde Oui Non Non Non

21 5. La procédure de licenciement Quelque soit le motif du licenciement, respect de la procédure sur la forme comme dans le fond (ex : ne pas indiquer que le salarié peut être accompagné lors de l entretien. Sanction pour l employeur = indemnité de un mois de salaire au salarié) 1. Convocation à un entretien par lettre (AR ou remise en mains propres contre décharge). Délai raisonnable entre convocation & entretien (minimum 4 jours ouvrables) 2. Entretien préalable avec exposé des motifs. Le salarié peut se faire assister par une personne (DP ou personne extérieure) 3. Notification du licenciement avec énoncé des motifs par lettre AR (délai mini = 2 jours ouvrables, maxi = 1 mois)

22 6. Remarques Priorité d embauche dans le cas d un licenciement économique (non étudié) Licenciement non justifié = licenciement abusif Dommages et Intérêts Indemnité de licenciement : minimum légal = 1/5 de mois par année d ancienneté + 2/5 de mois pour les années après 10 ans. Possibilité d avoir des accords plus favorables (convention collective )

23 Chapitre 5 Le départ du salarié I. Le licenciement pour motif personnel II. La démission III. La rupture conventionnelle IV. Points communs aux différentes ruptures

24 II. La démission 1. Principe - Rupture unilatérale du contrat de travail à l initiative du salarié : aucune justification n est à donner ni d accord nécessaire de l employeur. - Qualification de la démission L abandon de poste ne vaut pas démission (ex : salarié ne reprend pas son travail après un accident du travail - C.Cass nov 2013), sauf en cas de silence obstiné du salarié qui ne répond pas à des relances écrites de l employeur Volonté de démissionner doit être claire, sans équivoque (ex : si donnée sous le coup de la colère, possibilité de se rétracter rapidement) Si rupture qualifiée à tort par l employeur de démission ou accompagnée de griefs fondés envers l employeur (ex : démission entachée d un vice de consentement - C.Cass Déc 2013),, requalification possible en licenciement sans cause réelle et sérieuse (avec indemnités ), voire licenciement nul.

25 II. La démission 2. Conditions - Aucun formalisme imposé : démission peut être verbale mais écrit conseillé. - Pas de rupture unilatérale du contrat de travail en CDD (sauf accord amiable entre les parties). L employeur ou le salarié peut réclamer des dommages & intérêts - Pour info : démission ne donne pas droit aux allocations chômage sauf dans 14 cas dits légitimes (ex : suivre son conjoint)

26 Chapitre 5 Le départ du salarié I. Le licenciement pour motif personnel II. La démission III. La rupture conventionnelle IV. Points communs aux différentes ruptures

27 III. La rupture conventionnelle Rupture négociée d un contrat de travail que pour les CDI. Procédure à respecter : entretien(s) entre employeur et le salarié et fixation des conditions de rupture (montant de l indemnité de rupture, date de la rupture du contrat de travail), avec un délai de rétractation de 15 jours Montant de l indemnité : ne peut être inférieure à l indemnité légale de licenciement Consentement des deux parties nécessaire sinon requalification en licenciement sans cause réelle et sérieuse (C.Cass Mai 2013)

28 Chapitre 5 Le départ du salarié I. Le licenciement II. La démission III. La rupture conventionnelle IV. Points communs aux différentes ruptures

29 IV. Points communs aux différentes ruptures 1. Le préavis a. Obligation réciproque, qui s impose à l employeur et au salarié, de respecter un préavis (ou délai-congé) b. Dispense de préavis Le préavis n est pas obligatoire dans certains cas précis (ex : licenciement pour faute grave ou lourde, démission d une salariée suite à une grossesse ) Le salarié peut être autorisé à ne pas faire son préavis. Si l employeur veut dispenser le salarié de faire son préavis, il doit verser à son salarié une indemnité compensatrice de préavis, sauf en cas de faute grave ou lourde ou si le salarié est dans l incapacité d exécuter son préavis (ex : retrait de permis pour un chauffeur, incarcération ou inaptitude médicale au travail )

30 IV. Points communs aux différentes ruptures c. Durée du préavis : dépend du type de rupture Licenciement : après 6 mois d ancienneté, préavis légal est d un mois si ancienneté inférieure à 2 ans, 2 mois après 2 ans d ancienneté, sauf stipulation contractuelle, conventionnelle ou usage plus favorable (ex : usage préavis cadre = 3 mois) Démission : pas de durée fixée par la loi mais par la convention collective (souvent un mois pour un employé et 3 mois pour un cadre). d. Situation particulière Heures recherche d emploi : l usage veut qu un salarié ait 2H pour rechercher un emploi par jour ou 50H en tout mais pas de disposition légale. Si maladie pendant le préavis, pas de report de la date du départ (sauf si AT)

31 IV. Points communs aux différentes ruptures 2. La transaction Quelque que soit le motif de la rupture, l employeur et le salarié peuvent conclure une transaction afin de terminer un différend ou prévenir une contestation à naitre et éviter d aller en justice. 3. Régime fiscal et social des indemnités a. Les indemnités Celles qui rémunère un dû : Indemnité compensatrice de Congés Payés (sauf faute & grave lourde) Indemnité compensatrice de préavis (si préavis non fait à la demande employeur) Celles qui indemnisent un préjudice Indemnité de licenciement (légale, conventionnelle, contractuelle) Indemnité de rupture (rupture conventionnelle) Indemnité transactionnelle (rupture conventionnelle)

32 IV. Points communs aux différentes ruptures b. Régime social et fiscal Principe : les indemnités qui indemnisent un préjudice ne sont pas imposables ni à l Impôt sur le revenu, ni aux cotisations sociales (idem une indemnité d assurance ou dommage prud homal) Exceptions : l'indemnité transactionnelle suite au départ volontaire du salarié (ex. : démission), l'indemnité de rupture est imposée pour l entreprise au forfait social. Les indemnités de certains montants c. Allocations chômage Principe : peuvent en bénéficier les salariés involontairement privés d emploi

33 IV. Points communs aux différentes ruptures 4. Documents à remettre au salarié Remis au salarié le dernier jour du contrat de travail (après le préavis par exemple). - Dernier bulletin de salaire - Certificat de travail : date d entrée, date de fin du contrat de travail, nature des emplois occupés. Pour info, le compte personnel de formation (CPF, ex DIF) n a plus besoin d être renseigné - Attestation auprès de Pôle Emploi (téléchargée ou remplie en ligne) permettant de faire valoir les droits à l assurance chômage. Contient différentes informations (motif de la rupture, rémunérations ) - Reçu pour solde de tout compte qui peut être signé par le salarié (non obligatoire). Il peut être dénoncé dans les 6 mois suivants la réception et ne vaut pas renonciation à contester la légitimité d un licenciement par exemple. - Etat récapitulatif de l épargne salariale - Portabilité des couvertures complémentaires : pour les salariés ayant le droit à l assurance chômage, maintien des garanties (maternité, risque décès, incapacité ) pendant 12 mois (> juin 2015)

34 Chapitre 5 Le départ du salarié Conclusion Avantages / limites Démission Liberté de partir mais pas d indemnité (possibilité transaction), ni chômage (sauf cas précis : suivi conjoint ).

35 Chapitre 5 Le départ du salarié Conclusion Avantages / limites Démission Liberté de partir mais pas d indemnité (possibilité transaction), ni chômage (sauf cas précis : suivi conjoint ). Rupture conventionnelle Départ négocié : Montant indemnité négociable par l employeur & salarié bénéficie d indemnités et du droit au chômage.

36 Chapitre 5 Le départ du salarié Conclusion Avantages / limites Démission Liberté de partir mais pas d indemnité (possibilité transaction), ni chômage (sauf cas précis : suivi conjoint ). Rupture conventionnelle Licenciement Départ négocié : Montant indemnité négociable par l employeur & salarié bénéficie d indemnités et du droit au chômage. Conflictuel, contraint (procédure licenciement), fastidieux, long, coûteux en frais & temps passé, indemnités incertaines Un mauvais arrangement vaut mieux qu un bon procès

Formation droit social M E R C R E D I 2 3 A V R I L 2 0 1 4

Formation droit social M E R C R E D I 2 3 A V R I L 2 0 1 4 Formation droit social Les modalités de rupture du contrat de travail en quelques mots SÉVERINE DEVOIZE A V O C A T A S S O C I É GILLES PRIETZ C O N S E I L L E R P R U D H O M M E S M E R C R E D I 2

Plus en détail

Conférence C09. Rompre le contrat de travail de manière sécurisée : Tour d horizon des dispositifs et des pièges à éviter

Conférence C09. Rompre le contrat de travail de manière sécurisée : Tour d horizon des dispositifs et des pièges à éviter Conférence C09 Rompre le contrat de travail de manière sécurisée : Tour d horizon des dispositifs et des pièges à éviter Constats et enjeux Tensions au sein des entreprises et associations liées aux tensions

Plus en détail

Fiche conseil LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

Les sanctions disciplinaires. Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social

Les sanctions disciplinaires. Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social Les sanctions disciplinaires Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social Petit déjeuner RH CCI Jeudi 22 mai 2014 Introduction Définition du pouvoir disciplinaire

Plus en détail

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com.

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com. DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com Introduction 1. Notion et domaine du droit du travail A) Droit et travail

Plus en détail

Thème 5 : La modification et la rupture du contrat de travail

Thème 5 : La modification et la rupture du contrat de travail DROIT 1V3A Nom : Prénom : Thème 5 : La modification et la rupture du contrat de travail Objectifs : Identifier les conséquences de la modification d'un élément du contrat de travail. Caractériser la rupture

Plus en détail

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Indemnités négociées ou facultatives Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

Janvier 2015. Outil GC8 Gérer le départ d un collaborateur

Janvier 2015. Outil GC8 Gérer le départ d un collaborateur Outil CC8 Gérer le départ d un collaborateur Janvier 2015 Janvier 2015 Outil GC8 Gérer le départ d un collaborateur LES DIFFERENTES RUPTURES DE CONTRAT DE TRAVAIL 1. La démission La démission est une rupture

Plus en détail

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ 1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ Règles communes Art 11 Règles complémentaires à l étranger Art 12 ACOSS Circ. DSS/SDFSS/5B n o 2005/389 19 août 2005 Accords nationaux Mode de transport (art

Plus en détail

On distingue traditionnellement le licenciement pour motif personnel du licenciement pour motif économique.

On distingue traditionnellement le licenciement pour motif personnel du licenciement pour motif économique. Le licenciement Le licenciement est soumis à de nombreuses lois. Il convient de pouvoir distinguer les différents motifs justifiant l'engagement d'une procédure de licenciement ainsi que les droits et

Plus en détail

INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES

INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES Sanjay NAVY Avocat IUT DE LENS - SRC (semestre 4) INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES Ce cours est composé de deux parties : 1- Les relations juridiques des entreprises avec leurs salariés Cours

Plus en détail

Le départ du salarié: rupture du contrat de travail et obligations de l employeur

Le départ du salarié: rupture du contrat de travail et obligations de l employeur Le départ du salarié: rupture du contrat de travail et obligations de l employeur Après vous avoir exposé les différentes obligations de l employeur lors du départ du salarié (I), cette Fiche conseil vous

Plus en détail

LE LICENCIEMENT. Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal

LE LICENCIEMENT. Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal LE LICENCIEMENT Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal Introduction Votre qualité d'employeur vous autorise à sanctionner un salarié fautif. Cette sanction peut prendre la forme

Plus en détail

Les sanctions disciplinaires

Les sanctions disciplinaires Les sanctions disciplinaires Définition : La sanction disciplinaire est un acte unilatéral pris par le chef d entreprise pour sanctionner le comportement fautif du salarié. L employeur a un droit de sanction

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

Comment réagir face à une absence injustifiée du salarié?

Comment réagir face à une absence injustifiée du salarié? Comment réagir face à une absence injustifiée du salarié? Madame, Monsieur Veuillez trouver ci-dessous la procédure à suivre en cas d absence injustifiée d un salarié. L absence injustifiée d un salarié

Plus en détail

FAUTE LOURDE IMPUTABILITE DE LA RUPTURE. Chambre sociale 4, 22 Octobre 2014 RG 14/1205

FAUTE LOURDE IMPUTABILITE DE LA RUPTURE. Chambre sociale 4, 22 Octobre 2014 RG 14/1205 FAUTE LOURDE Chambre sociale 4, 22 Octobre 2014 RG 14/1205 Constitue une faute lourde le fait pour le salarié d'un hôtel de supprimer les comptes Facebook et Twitter de l'établissement, l'impossibilité

Plus en détail

PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL

PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL La rupture met un terme définitif aux obligations des parties. La suspension entraîne un arrêt momentané à l'issu duquel le contrat reprend son cours. La rupture

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL I. Introduction Le contrat de travail définit les conditions de travail et de rémunération du salarié. Il ne peut être contraire à la loi, aux conventions collectives ou aux usages

Plus en détail

Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin

Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin Gérer un départ à l initiative de l employeur : licenciement pour motif personnel et mise à la retraite Préavis : déterminer sa durée exacte, sa date de départ et de fin Référence Internet Saisissez la

Plus en détail

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance? La portabilité de la couverture prévoyance 1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?... 1 2. Quelles sont les ruptures de contrat de travail concernées par la portabilité?...

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE. Analyse détaillée. Direction des Relations Sociales. Décembre 2008

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE. Analyse détaillée. Direction des Relations Sociales. Décembre 2008 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE Analyse détaillée Direction des Relations Sociales Décembre 2008 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE : UNE INNOVATION Ni un licenciement, ni une démission C est un nouveau mode spécifique

Plus en détail

Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail. Confédération Française de l'encadrement-cgc. I. Qu est-ce que l inaptitude?

Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail. Confédération Française de l'encadrement-cgc. I. Qu est-ce que l inaptitude? Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail Fiches pratiques www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc L inaptitude Vous êtes salarié et êtes confronté à cette situation

Plus en détail

Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? Catherine Delsaux Schoy

Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? Catherine Delsaux Schoy Incapacité de travail et reclassement du salarié Quelle protection contre le licenciement? 1 Titre 1 : Incapacité de travail Introduction La présence du salarié à son lieu de travail = obligation de résultat

Plus en détail

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010 Congés payés : les points à maîtriser Octobre 2010 Sommaire Conditions d ouverture des droits à congés Calcul de la durée des congés Décompte des congés Obligation de prise des congés Paiement des congés

Plus en détail

Le Contrat de travail Formation Exécution Résiliation

Le Contrat de travail Formation Exécution Résiliation Le Contrat de travail Formation Exécution Résiliation Jeudi 28 février 2013 Philippe POUZET N 1 I LA REDACTION DU CONTRAT II L EXECUTION DU CONTRAT III L EXTINCTION DU CONTRAT N 2 I LA REDACTION DU CONTRAT

Plus en détail

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations FICHE CONSEIL Chemin d accès : METHODES/OUTILS/2.DEVELOPPER/FICHES CONSEIL/SOCIAL RH/DIVERS Page : 1/5 1. L arrêt maladie

Plus en détail

Bienvenue. La gestion des absences imprévues Dîner-Débat Annuel 16 avril 2013

Bienvenue. La gestion des absences imprévues Dîner-Débat Annuel 16 avril 2013 Bienvenue La gestion des absences imprévues Dîner-Débat Annuel 16 avril 2013 Absence prévisible Absence impromptue Jours de RTT Congés payés Retards Absences injustifiées Maladie Maternité = PROGRAMMATION

Plus en détail

Le licenciement en France

Le licenciement en France Le licenciement en France La décision de l employeur de licencier un salarié employé à durée indéterminée ne peut pas être fondée sur n importe quel motif au libre choix de l employeur. Le droit français

Plus en détail

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle les infos DAS - n 035 12 février 2015 La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle Le 26 janvier 2015, les partenaires sociaux ont conclu une nouvelle convention relative

Plus en détail

APTITUDE ET INAPTITUDE MÉDICALE AU POSTE DE TRAVAIL

APTITUDE ET INAPTITUDE MÉDICALE AU POSTE DE TRAVAIL APTITUDE ET INAPTITUDE MÉDICALE AU POSTE DE TRAVAIL Attention Les notions d inaptitude et d invalidité sont totalement indépendantes l une de l autre. Seul le médecin du travail peut se prononcer sur l

Plus en détail

Actualité du Droit Social

Actualité du Droit Social 1 Actualité du Droit Social janvier 2012 Table des matières 1. Actualité jurisprudentielle... 2 1.1 Obligation de sécurité-résultat de l employeur... 2 1.2 Modification de la durée du travail... 2 1.3

Plus en détail

THÈME 2 COMMENT LE DROIT ENCADRE-T-IL LE TRAVAIL SALARIÉ? CHAPITRE 3 COMMENT EST REGLEMENTÉE LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL?

THÈME 2 COMMENT LE DROIT ENCADRE-T-IL LE TRAVAIL SALARIÉ? CHAPITRE 3 COMMENT EST REGLEMENTÉE LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL? La rupture du contrat de travail à durée indéterminée, peut être à l initiative du salarié ou de l employeur. Cette rupture du contrat de travail est étroitement règlementée. D après vos connaissances,

Plus en détail

LE DROIT SOCIAL AU MAROC

LE DROIT SOCIAL AU MAROC LE DROIT SOCIAL AU MAROC LE DROIT SOCIAL AU MAROC I- Formation et cessation des contrats de travail II- Durée légale du travail III- Régime de sécurité sociale I- Formation et cessation des contrats de

Plus en détail

LA MOTIVATION DE LA LETTRE DE LICENCIEMENT

LA MOTIVATION DE LA LETTRE DE LICENCIEMENT LA MOTIVATION DE LA LETTRE DE LICENCIEMENT INTRODUCTION La rédaction de la lettre de licenciement est une étape essentielle, durant laquelle l éventualité d un contentieux portant sur le licenciement doit

Plus en détail

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE LA RUPTURE CONVENTIONNELLE Maître Nicole BIOLET, Avocat au Barreau de Grasse Le 14/05/09 La rupture amiable (ou départ négocié) a toujours été admise par la jurisprudence sur le fondement de l article

Plus en détail

Modernisation du marché du travail. Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008

Modernisation du marché du travail. Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008 Modernisation du marché du travail Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008 Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché du travail étendu par arrêté du 23 juillet

Plus en détail

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration.

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration. Notre Cabinet vous propose de vous accompagner et de vous conseiller de la manière la plus efficace possible à travers cette large gamme de procédure que vous aurez à réaliser tout au long du développement

Plus en détail

I. Les grands principes

I. Les grands principes LE CONGE DE RECLASSEMENT Le Congé de reclassement est un dispositif légal qui permet aux salariés licenciés pour motif économique de se consacrer à leur reclassement dès le préavis (à réception de la lettre

Plus en détail

FORMATION DROIT DU TRAVAIL POUR LES MANAGERS : LES FONDAMENTAUX

FORMATION DROIT DU TRAVAIL POUR LES MANAGERS : LES FONDAMENTAUX FORMATION DROIT DU TRAVAIL POUR LES MANAGERS : LES FONDAMENTAUX Catégorie : Public ciblé : Pré-requis : Les objectifs opérationnels : Intervenant : Méthode pédagogique : Moyens pédagogiques : Organisation

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Introduction............................................... 7 Définition des emplois à domicile.................................

Plus en détail

JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE)

JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) 1- LES DIFFERENTS CAS DE RUPTURE 2- LE PREAVIS 3- LES INDEMNITES DE FIN DE CONTRAT 4- LES DOCUMENTS DE FIN DE CONTRAT 5- LA DERNIERE DECLARATION PAJEMPLOI

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés La nouvelle loi sur le statut unique a apporté des modifications majeures en droit du travail notamment concernant les délais de préavis, le

Plus en détail

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Congé maternité. Date de création du document : 25/07/2011

Congé maternité. Date de création du document : 25/07/2011 Congé maternité Date de création du document : 25/07/2011 Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-9 45 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Les motifs du licenciement

Les motifs du licenciement Chapitre 1 Les motifs du licenciement Exigence d une cause réelle et sérieuse Légalité du motif Contrôle des motifs par les tribunaux Une exception : la période d essai L a décision de l employeur de rompre

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE

MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE EXTERNE : CONGES LONGUE DUREE Les mesures mises en place visent à accompagner les collaborateurs porteurs d un projet professionnel en dehors du groupe CA sa et

Plus en détail

Mieux connaître les normes du travail pour mieux les appliquer

Mieux connaître les normes du travail pour mieux les appliquer Mieux connaître les normes du travail pour mieux les appliquer 1 Introduction Objectif de la rencontre Présentation du formateur Durée Attentes des participants Période de question à la fin 2 Contenu A.

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle et du DIF

La réforme de la formation professionnelle et du DIF FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL La réforme de la formation professionnelle et du DIF Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13 Tel : 01 55 56 62 18 Fax : 01 55 56 62 11 Sommaire

Plus en détail

Comment négocier son départ dans de bonnes conditions? Conférence - débat du 23 juin 2005 Essec Alumni Executive MBA Alumni

Comment négocier son départ dans de bonnes conditions? Conférence - débat du 23 juin 2005 Essec Alumni Executive MBA Alumni Conférence - débat du 23 juin 2005 Essec Alumni Executive MBA Alumni Le plus simple Pas d indemnité envisageable Préavis à effectuer sauf négociation Pas d Assedic sauf motif légitime Très rare Indemnité

Plus en détail

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION CHAPITRE 8 LE LIEN DE SUBORDINATION : LE CONTRAT DE TRAVAIL ET LES POUVOIRS DE L EMPLOYEUR I. LA DISTINCTION ENTRE LE TRAVAIL SUBORDONNE ET LE TRAVAIL INDEPENDANT La loi n a pas défini la notion de salarié.

Plus en détail

LE POUVOIR DISCIPLINAIRE DE L EMPLOYEUR

LE POUVOIR DISCIPLINAIRE DE L EMPLOYEUR LE POUVOIR DISCIPLINAIRE DE L EMPLOYEUR Au niveau de l entreprise, l employeur dispose de 3 pouvoirs : * Le pouvoir de direction * Le pouvoir réglementaire * Le pouvoir disciplinaire C est au pouvoir disciplinaire

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail

pratiques Sanctionner un salarié les erreurs à éviter

pratiques Sanctionner un salarié les erreurs à éviter pratiques [pouvoir disciplinaire de l employeur] Sanctionner un salarié les erreurs à éviter Qu il s agisse de prononcer un avertissement ou un licenciement pour faute lourde, l exercice du droit disciplinaire

Plus en détail

La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail

La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail Cette nouvelle forme de rupture de la relation contractuelle fait son entrée (par la petite porte) dans le Code du travail. Selon une

Plus en détail

Veille sociale MARS 2011. Dans ce numéro FRAIS PROFESSIONNELS 2011 : NOUVEAUX BAREMES

Veille sociale MARS 2011. Dans ce numéro FRAIS PROFESSIONNELS 2011 : NOUVEAUX BAREMES PAGE 1 AVOCATS Veille sociale ANNEE 2011 NUMERO 6 MARS 2011 Dans ce numéro 1 L essentiel au 1 er mars 2011 2 Note judiciaire du mois du cabinet d avocats CLB L essentiel au 1 er mars 2011 FRAIS PROFESSIONNELS

Plus en détail

CONGE OU TEMPS PARTIEL POUR CREATION D'ENTREPRISE

CONGE OU TEMPS PARTIEL POUR CREATION D'ENTREPRISE CONGE OU TEMPS PARTIEL POUR CREATION D'ENTREPRISE 20/03/2015 La Loi n 2003-721 du 1er Août 2003, complétée par la loi n 2006-450 du 18 avril 2006, permet à un salarié, pour créer ou reprendre une entreprise,

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

inaptitude quelles sont les obligations?

inaptitude quelles sont les obligations? inaptitude quelles sont les obligations? L inaptitude d un salarié est lourde de conséquences, et impose à l employeur d être très vigilant, qu elle soit ou non d origine professionnelle. La procédure

Plus en détail

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61 Table des matières Introduction 13 Chapitre I L objet et la finalité du droit du travail 14 Section I L objet du droit du travail 15 Section II La fonction du droit du travail 16 Chapitre II Histoire du

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

pratiques Salarié mis à disposition d une filiale étrangère :

pratiques Salarié mis à disposition d une filiale étrangère : pratiques [mise à disposition de salariés] Salarié mis à disposition d une filiale étrangère : quelles sont les obligations de l employeur? Dans les groupes de dimension internationale, il n est pas rare

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION

ATELIER DE LA PROFESSION ATELIER DE LA PROFESSION Comment guider le chef d'entreprise dans la gestion des contrats de travail en fonction de ses attentes, de l embauche à la rupture? Comment guider le chef d'entreprise dans la

Plus en détail

RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CONTRAT DE TRAVAIL

RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CONTRAT DE TRAVAIL RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CONTRAT DE TRAVAIL 23/09/2013 La Loi de Modernisation du Marché du Travail, du 25 juin 2008, a créé une nouvelle forme de rupture du contrat de travail : la rupture conventionnelle.

Plus en détail

Le droit individuel à la formation

Le droit individuel à la formation TOUT SAVOIR SUR LE DIF Le droit individuel à la formation Le DIF en quelques mots L'objectif du DIF est de permettre au salarié d améliorer, développer, compléter, renouveler sa qualification et ses compétences

Plus en détail

Le Personnel de Maison

Le Personnel de Maison Le Personnel de Maison ( Le guide de l employeur Tout ce qu il faut savoir pour l embauche de personnel de maison MISE À JOUR AOÛT 2012 LES ADRESSES ET NUMÉROS UTILES Ce guide a été réalisé à l intention

Plus en détail

Le contrat de travail

Le contrat de travail Le contrat de travail d un salarié déclaré avec le Cesu... de l embauche à la rupture FICHE PRATIQUE 2015 www.cesu.urssaf.fr LE CONTRAT DE TRAVAIL D UN SALARIÉ DÉCLARÉ AVEC LE CESU Avec le Cesu, vous devenez

Plus en détail

Le licenciement du salarié du particulier employeur

Le licenciement du salarié du particulier employeur octobre 2013 Le licenciement du salarié du particulier employeur octobre 2013 Sommaire Rémunérer avec le CESU ne dispense pas de la procédure de licenciement Avoir un motif réel et sérieux Les étapes

Plus en détail

Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51

Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51 N 3 10 juin 2005 Formation REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51 Les Flash-infos sont disponibles sur le site

Plus en détail

Maladie (arrêt) Quelle est la conséquence de la maladie ou de l accident sur le contrat de travail?

Maladie (arrêt) Quelle est la conséquence de la maladie ou de l accident sur le contrat de travail? Quelle est la conséquence de la maladie ou de l accident sur le contrat de travail? L arrêt maladie est un arrêt de travail prescrit par un médecin en raison de la maladie ou de l accident du salarié,

Plus en détail

Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires

Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires 3 Conciliation prud homale Conciliation devant le bureau de conciliation Pour les contestations relatives au licenciement (et non sur la rupture

Plus en détail

Le Personnel de Maison

Le Personnel de Maison Le Personnel de Maison ( Le guide de l employeur Tout ce qu il faut savoir pour l embauche de personnel de maison MISE À JOUR AVRIL 2013 3 bis, rue Mahabou. 97600 Mamoudzou / Tél. : 02 69 61 16 57 LES

Plus en détail

L emploi direct d un assistant de vie. Quelques points de droit essentiels

L emploi direct d un assistant de vie. Quelques points de droit essentiels L emploi direct d un assistant de vie Quelques points de droit essentiels L emploi direct CDI ou CDD? L exigence d un contrat Les conditions d emploi La question des horaires La liberté de l employeur

Plus en détail

Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail

Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail En principe, l ensemble des sommes versées aux salariées en contrepartie ou à l occasion du travail sont considérées comme une

Plus en détail

DAEC 2015 : Les mesures

DAEC 2015 : Les mesures DAEC 2015 : Les mesures 1 Synthèse dispositif «DAEC» 2015 Ouvert aux métiers sensibles et à l équilibre Opérationnel dès décembre 2014 pour des départs à compter de janvier 2015 Un congé senior avec dispense

Plus en détail

Démission légitime Autres. Préciser...

Démission légitime Autres. Préciser... BULLETIN DE DEMANDE DE MAINTIEN DES GARANTIES FRAIS DE SANTE, PREVOYANCE & DEPENDANCE REGIME DE LA POISSONNERIE Bulletin à compléter et à remettre à votre ancien employeur qui l adressera à l APGIS : Service

Plus en détail

Le licenciement économique

Le licenciement économique Le licenciement économique Définition. Le licenciement économique est un licenciement d un ou plusieurs salariés en raison des difficultés économiques que connaît une entreprise. Selon les dispositions

Plus en détail

Panorama des CONTRATS de travail

Panorama des CONTRATS de travail Janvier 2010 Panorama des CONTRATS de travail L essentiel contrat par contrat Choisir un contrat selon vos besoins Éléments clés pour gérer vos contrats L essentiel contrat par contrat Signes particuliers

Plus en détail

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi.

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. N hésitez pas à consulter les textes législatifs applicables aux assistantes maternelles

Plus en détail

Jurisprudences Harcèlement moral

Jurisprudences Harcèlement moral Jurisprudences Harcèlement moral Les éléments constitutifs du délit de harcèlement Des agissements se déroulant sur une courte durée n écartent pas la qualification de harcèlement moral Rappel : l'article

Plus en détail

Nom du Document : LE CONTRAT A DUREE DETERMINEE : RAPPEL DES REGLES DU JEU

Nom du Document : LE CONTRAT A DUREE DETERMINEE : RAPPEL DES REGLES DU JEU LE CONTRAT A DUREE DETERMINEE FICHE CONSEIL Nom du Document : LE CONTRAT A DUREE DETERMINEE : Page : 1/12 EN BREF Le contrat à durée déterminée, quel que soit son motif, ne peut avoir ni pour objet ni

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

La rupture amiable du contrat de travail

La rupture amiable du contrat de travail La rupture amiable du contrat de travail Mémo juridique Réalisé par : BENSOUSSAN Raphaëlle BREGEARD Lucie DESNOS Benoît FRAYE Louis-Henri MONTVERNAY Angélique Master 2 Juriste d entreprise, spécialité

Plus en détail

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er - 39 - TABLEAU COMPARATIF Code de l éducation TROISIÈME PARTIE Les enseignements supérieurs LIVRE VI L organisation des enseignements supérieurs TITRE I ER L organisation générale des enseignements Proposition

Plus en détail

La santé et la sécurité au travail

La santé et la sécurité au travail La santé et la sécurité au travail Septembre 2010 La santé et la sécurité au travail Cass. soc. 23 février 2002 Obligation de sécurité de résultat de l employeur à l égard des salariés Décès de salariés

Plus en détail

Aides à l embauche des jeunes et des seniors

Aides à l embauche des jeunes et des seniors COMMUNICATION - INFORMATION Juillet 2011 Aides à l embauche des jeunes et des seniors Des mesures visant à développer l emploi des jeunes et des salariés de plus de 45 ans viennent d être créées (Décret

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL LA PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL Convocation

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

Le contrat de travail d un salarié déclaré avec le cesu... de l embauche à la rupture

Le contrat de travail d un salarié déclaré avec le cesu... de l embauche à la rupture FICHE PRATIQUE Le contrat de travail d un salarié déclaré avec le cesu... de l embauche à la rupture Février 2014 www.cesu.urssaf.fr Fiche pratique Avec le Cesu, vous devenez employeur... 1 Le contrat

Plus en détail

Quelles sont les indemnités auxquelles a droit un salarié licencié?

Quelles sont les indemnités auxquelles a droit un salarié licencié? Important! Certaines indemnités peuvent être augmentées par la convention collective ou le contrat de travail. Quelles sont les indemnités auxquelles a droit un salarié licencié? L indemnité légale de

Plus en détail

Outils et pratiques CONTRATS DE TRAVAIL Parcours pédagogique de 14 heures (2 journées)

Outils et pratiques CONTRATS DE TRAVAIL Parcours pédagogique de 14 heures (2 journées) FICHE PEDAGOGIQUE Outils et pratiques CONTRATS DE TRAVAIL Parcours pédagogique de 14 heures (2 journées) Objet : PROGRAMME DE FORMATION Objectif : Sécuriser et optimiser la rédaction des contrats de travail

Plus en détail

Le licenciement, motifs, procédures et indemnités.

Le licenciement, motifs, procédures et indemnités. Le licenciement, motifs, procédures et indemnités. Le licenciement individuel, c'est à dire celui que ne concerne qu'un seul salarié, peut reposer soit sur un motif économique (mutations technologiques

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail