Gestion des hétérogénéités & Production orale en maternelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des hétérogénéités & Production orale en maternelle"

Transcription

1 Gestion des hétérogénéités & Production orale en maternelle

2 Déroulement 1) Échanges sur nos pratiques de l'enseignement de l'oral. Quand nos élèves font-ils de l'oral dans la classe? 2) A partir d'une séance filmée : Quelles sont les nécessitées, les conditions pour de réels apprentissages dans ce domaine? Quels dispositifs peuvent être mis en œuvre pour faire progresser tous les élèves? 3) Élaboration collective de mises en œuvres possibles (situation de référence + différenciations). Et préparation du retour en équipe d'école, sur site, le 3 février.

3 Un rapide détour : la différenciation n'est pas synonyme de complication Quels intérêts à la différenciation? Tenir compte des différences entre élèves pour ne pas ralentir ou nuire aux apprentissages. Ne pas laisser des sentiments négatifs s'installer chez les élèves (ennui, impatience, dépréciation de soi, ). Permettre une meilleure gestion de classe par la prise en compte des différences de rythmes d'apprentissage. Différencier Individualiser

4 Exemples de différenciations possibles Une même situation, mais différentes variables : les contraintes ; les supports ; les aides, les ressources à disposition (dont l'étayage de l'enseignant ; l'organisation, les modalités de travail (la taille du groupe, ) Ex : en compréhension de récit (écouter et comprendre).

5 Des situations différentes : selon les besoins identifiés pour chaque groupe de besoin. Ex : en compréhension de récit (manifester sa compréhension).

6 L'oral dans nos classes Dans votre classe, au quotidien, à quels moments, lors de quelles activités vos élèves font-ils de l oral? - activités? modalités de mise en œuvre? - quels apprentissages? - quelles difficultés et remédiations?

7 En résumé : on travaille l'oral en classe quand... quand le langage oral est l'objet d'apprentissage, et non le vecteur d'apprentissages dans les autres domaines. En réception compréhension (écouter) Dans les programmes, «s approprier le langage», «comprendre» En production Dans les programmes, «s approprier le langage», «échanger, s'exprimer» et «progresser vers la maîtrise de la langue française». Et dans les projets de programmes?

8 L'oral n'est pas une «sous langue». des codes spécifiques ; ne pas viser des énoncés proches de l'écrit. Le lien «oral - écrit» doit être explicité aux élèves. L'oral structuré : est celui mobilisé en dictée à l'adulte, qui permet d'adapter son énoncé aux codes de l'écrit. Une entrée travaillée à la fois (échanger, s'exprimer/ comprendre / progresser vers la maîtrise de la langue française)

9 Sans oublier un cadre sécurisant ; un milieu pensé et aménagé ; l'enseignant, les autres adultes «tuteurs de langage» ; des situations scolaires authentiques.

10 Et pour nos «petits parleurs» ou «non parleurs»? - s'appuyer sur, partir de ce qui suscite leur intérêt ; - ne pas négliger la communication non verbale ; - privilégier les petits groupes ; - nourrir, nous les enseignants, le langage en situation ; - valoriser toutes les tentatives ; - privilégier la régularité des situations, des formats d'activités.

11 Un exemple dans une séquence d'eps Au cours de la séance d'eps : - Quelles différences entre les productions d'élèves? - Quel pilotage de l'enseignante?

12 Le pilotage de l'enseignant + «Joue» sur des variables, des contraintes pour faire évoluer les propositions des élèves.

13 De retour en classe : Quel dispositif? Quelles variables dans cette situations? Quelles différenciations possibles avant / après cette séance? Et pour les moyens grands?

14 Une proposition de mise en œuvre en langage oral et EPS Pourquoi? - l'eps offre un vécu riche (corporellement, émotionnellement) ; - l'eps offre un vécu partagé par tous. Où? - en salle d'eps pendant la séance (langage en situation) ; - en classe avant et après la séance + des séances spécifiques de langage (langage d'évocation d'une réalité «proche»).

15 Extraits des programmes 2008 : S'APPROPRIER LE LANGAGE Échanger, s exprimer Les enfants ( ) nomment avec exactitude les objets qui les entourent et les actions accomplies. Progressivement, ils participent à des échanges à l intérieur d un groupe, attendent leur tour de parole, respectent le thème abordé. ( ) Ils apprennent peu à peu à communiquer sur des réalités de moins en moins immédiates ; ils rendent compte de ce qu ils ont observé ou vécu, évoquent des événements à venir, racontent des histoires inventées, reformulent l essentiel d un énoncé entendu. Ils acquièrent progressivement les éléments de la langue nécessaires pour (.) exprimer les relations temporelles par le temps adéquat des verbes et les mots ou expressions pertinents, situer les objets ou les scènes et décrire les déplacements de manière pertinente. Comprendre Ils distinguent la fonction particulière des consignes données par l enseignant et comprennent les termes usuels utilisés dans ce cadre. AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Il exprime ce qu il ressent, nomme les activités et les objets manipulés ou utilisés, dit ce qu il a envie de faire.

16 Des dispositifs spécifiques en langage oral pour les TPS-PS Le dispositif : L'album écho (cf. Philippe Boisseau) But : raconter sa séance, ses activités (aux parents). Variables (différenciation) : - le nombre de photos ; - le lexique mobilisé (matériel d'eps, prépositions, verbes d'actions,.) - la tâche (décrire / expliquer) ; - le choix des photos (albums à la 1ère ou à la 3ème P.) quelle démarche? quelles remédiations? Séances différenciées?

17 Exemple d'album écho

18 Des dispositifs spécifiques en langage oral pour les MS-GS Le dispositif : Communiquer sur les séances d'eps But : préparer la mise en œuvre des séances d'eps Variables (différenciation) : - le support (photo, maquette, schéma) - le lexique mobilisé (matériel d'eps, prépositions, verbes d'actions,.) - la tâche (décrire / expliquer) et donc les structures syntaxiques associées ; - les aides pour aider à la restitution quelle démarche? quelles remédiations? Séances différenciées?

19 Un exemple d'organisation en ateliers en TPS - PS - découverte des albums échos à la 1P et recueil des premières productions à l accueil / au lever de la sieste, lors d un temps «informel» où tous les élèves sont occupés. - découverte des albums échos la 3P en groupe, lors d un temps d atelier. - travail de lecture et de formulation : en ateliers. Exemple d organisation :

20 Demandes pour la session du 3 février Dans le but de mutualiser nos tentatives, nos pistes, en équipe de cycle : - un descriptif rapide de la situation de départ (en jeu de communication, modalités, objectifs visés) ; - une «liste», un compte-rendu sommaire des difficultés observées et des différenciations testées. une grille de d'observation pour identifier les difficultés et envisager des remédiations ; un tableau pour aider à la restitution.

21 Proposition de grille d'observation

Un défi scientifique en maternelle

Un défi scientifique en maternelle Un défi scientifique en maternelle «Imagine et fabrique un objet qui permet de savoir s'il y a du vent et s'il est faible ou fort. Réalise une fiche de fabrication et note tes différentes observations.»

Plus en détail

Éducation physique et langage oral à l école maternelle. Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique

Éducation physique et langage oral à l école maternelle. Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique Éducation physique et langage oral à l école maternelle Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique Pourquoi mettre en relation l éducation physique et le langage en maternelle? 1. Le langage oral, pivot des

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE

ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE LANGAGE ET PENSEE Le développement du langage et de la pensée sont indissociables et interdépendants. «Sans le soutien du langage, [la pensée]

Plus en détail

Le langage oral en maternelle

Le langage oral en maternelle Le langage oral en maternelle Comment évaluer? Animation V. GUILLERM Comment évaluer l oral? Et évaluer quoi? EVALUATION CRITERES OBJECTIFS COMPETENCES CONTENUS SITUATIONS CONDUITE DEROULEMENT OBJECTIFS

Plus en détail

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle Journée de formation T1 2015-2016 Enseigner le langage oral à l école maternelle www.ac-dijon.fr Fonctions du langage Place du langage dans le programme Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Plus en détail

S APPROPRIER LE LANGAGE

S APPROPRIER LE LANGAGE S APPROPRIER LE LANGAGE BO hors-série N 3 du 19 juin 2008 Le programme de l école maternelle (PS, MS et GS) «L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage riche, organisé et

Plus en détail

Dire, lire, écrire en E.P.S. Equipe EPS Châlons

Dire, lire, écrire en E.P.S. Equipe EPS Châlons Dire, lire, écrire en E.P.S. Equipe EPS Châlons Les programmes officiels Au cycle 1 : «L apprentissage du langage est le cœur des activités de l école maternelle.» Au cycle 2 : «La maîtrise du langage

Plus en détail

De l oral à l écrit. V. Pellissier - Grenoble Montagne 2012

De l oral à l écrit. V. Pellissier - Grenoble Montagne 2012 De l oral à l écrit en maternelle Apprentissages progressifs de l écrit à l école maternelle Mireille Brigaudiot Hachette Education Comment enseigner la maitrise de la langue à l école maternelle Chantal

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

Séminaire langage oral et écrit

Séminaire langage oral et écrit Les affichages : un support pour le langage scriptural I Le langage scriptural à l école maternelle Le langage constitue à l école maternelle le premier des domaines d activités. Son apprentissage doit

Plus en détail

DES SITUATIONS POUR APPRENDRE À PARLER

DES SITUATIONS POUR APPRENDRE À PARLER DES SITUATIONS POUR APPRENDRE À PARLER Animation pédagogique E. BEYSSAC, C. GODIN, S. GOUPIL (conseillères pédagogiques) Janvier 2017 EST-CE UNE SITUATION D APPRENTISSAGE? - VIDÉO D UNE SEANCE AU COIN

Plus en détail

Parler, Lire et Ecrire en E.P.S.

Parler, Lire et Ecrire en E.P.S. Parler, Lire et Ecrire en E.P.S. Ce document est un travail d'animation pédagogique mené avec des enseignantes de la circonscription de Mulhouse 2 animé par Franck Huvé. (Décembre 2001) I. Introduction

Plus en détail

Les objectifs de l apprentissage de la langue française aise : zoom sur l apprentissage de la langue orale. Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest

Les objectifs de l apprentissage de la langue française aise : zoom sur l apprentissage de la langue orale. Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Les objectifs de l apprentissage l de la langue française aise : zoom sur l apprentissage l de la langue orale Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Diaporama élaboré à partir : http://eduscol.education.fr/cid48415/

Plus en détail

PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE

PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE Par le «faire et le dire»: La démarche didactique présentée dans ce document est construite sur trois temps où «le faire et le dire» sont en constante interaction. Ces

Plus en détail

Semaine maternelle Mercredi 14 mars 2012 Journée PES

Semaine maternelle Mercredi 14 mars 2012 Journée PES Académie de Versailles D.S.D.E.EN 78 Semaine maternelle Mercredi 14 mars 2012 Journée PES UN PROJET AUTOUR D'ALBUMS POUR APPRENDRE A PARLER......PARLER POUR CONSTRUIRE ET DONNER DU SENS AU PROJET Comment

Plus en détail

LA LANGUE ORALE A L'ECOLE MATERNELLE. Comment faire progresser les élèves sur l'oral en maternelle?

LA LANGUE ORALE A L'ECOLE MATERNELLE. Comment faire progresser les élèves sur l'oral en maternelle? LA LANGUE ORALE A L'ECOLE MATERNELLE Comment faire progresser les élèves sur l'oral en maternelle? bain de langage... Ordre du jour : 1- Quelles expériences de classe? 1-1 Quels obstacles? 1-2 Quelle organisation?

Plus en détail

Réseau Ambition. Réussite. Harmoniser la didactique du langage. Animation Pédagogique Pau Centre

Réseau Ambition. Réussite. Harmoniser la didactique du langage. Animation Pédagogique Pau Centre Animation Pédagogique Pau Centre - 2010-2011 Réseau Ambition Travailler le vocabulaire à l école maternelle Réussite Harmoniser la didactique du langage 1. Eclairage théorique 2. Quelques exemples de pratiques

Plus en détail

Le langage en MS de maternelle. Animation 2014/2015 Lyon 8 7 novembre Nathalie Zulemanian/Bénédicte Heguilein

Le langage en MS de maternelle. Animation 2014/2015 Lyon 8 7 novembre Nathalie Zulemanian/Bénédicte Heguilein Le langage en MS de maternelle Animation 2014/2015 Lyon 8 7 novembre Nathalie Zulemanian/Bénédicte Heguilein Ce qu en dit la recherche Vers 18 mois: 50 mots en production et 100 à 150 mots en compréhension.

Plus en détail

Atelier. Comment penser un aménagement d'une classe maternelle favorisant les apprentissages de tous les élèves au cycle 1?

Atelier. Comment penser un aménagement d'une classe maternelle favorisant les apprentissages de tous les élèves au cycle 1? Des espaces pour mieux apprendre Atelier Comment penser un aménagement d'une classe maternelle favorisant les apprentissages de tous les élèves au cycle 1? IEN La Tour du Pin Avril 2013 Plan de l'atelier

Plus en détail

LES RITUELS EN MATERNELLE

LES RITUELS EN MATERNELLE LES RITUELS EN MATERNELLE 1 Objectifs de l'animation Clarifier la notion de rituel Dynamiser une pratique qui peut devenir routinière Proposer des situations évolutives dans l'année et les cycles 2 Définitions

Plus en détail

Le langage à l'école maternelle

Le langage à l'école maternelle Le langage à l'école maternelle Synthèse des animations qui ont eu lieu entre 2005 et 2009 Dire lire écrire au C1 : 2005 Apprendre à parler avec des comptines et des poésies : S.Sanchis : mars 2008 Comment

Plus en détail

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.»

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» Stage maternelle novembre 2011 Jocelyne Douchin «L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» «L école maternelle a un

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

Bilan des acquisitions en maternelle

Bilan des acquisitions en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Bilan des acquisitions en maternelle Nom :. Prénom :. Date de naissance :../../.. Suivi de la scolarité de l élève 1ère année école classe Année scolaire enseignant

Plus en détail

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011 Activités athlétiques au cycle 1 Circonscription de Belley 23/02/2011 Programme de la matinée 1/ Rappel sur les programmes en EPS 2/ L unité d apprentissage 3/ Mise en œuvre d activités : vidéo 4/ Retour

Plus en détail

RESSOURCES POUR ENSEIGNER LE VOCABULAIRE A L ECOLE MATERNELLE

RESSOURCES POUR ENSEIGNER LE VOCABULAIRE A L ECOLE MATERNELLE RESSOURCES POUR ENSEIGNER LE VOCABULAIRE A L ECOLE MATERNELLE Document Eduscol paru le 8 septembre 2010 1. Références théoriques 2. Principes pédagogiques 3. Séquences d apprentissage 4. Projet pour le

Plus en détail

Présentation du DVD Apprendre à parler

Présentation du DVD Apprendre à parler Présentation du DVD Apprendre à parler Réunion de directeurs Novembre 2011 Muriel Martin Conseillère RAPPELS Importance de la Maîtrise de la langue. Le rôle majeur du travail en maternelle Des outils déjà

Plus en détail

FORMATION NUMERIQUE Maternelle

FORMATION NUMERIQUE Maternelle FORMATION NUMERIQUE Maternelle Valérie PERREAUT Animatrice TICE58 Marc GARIN Conseiller pédagogique TICE Janvier 2017 www.ac-dijon.fr La place du numérique à l école maternelle Le cahier de vie numérique

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Nom de l école. Cycle I. Nom : Prénom : Date de naissance :

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Nom de l école. Cycle I. Nom : Prénom : Date de naissance : Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS Nom de l école Cycle I Nom : Prénom : Date de naissance : Année scolaire 2009/2010 Sommaire Note explicative.5 CYCLE I PAGES S'approprier

Plus en détail

Janvier - avril 2017 Animation départementale. Laurence ALBERT (CPD Maternelle)

Janvier - avril 2017 Animation départementale. Laurence ALBERT (CPD Maternelle) Janvier - avril 2017 Animation départementale Laurence ALBERT (CPD Maternelle) Une phrase à compléter. Apprendre à prendre la parole Apprendre à gérer la vie collective grâce au langage Apprendre à structurer

Plus en détail

Unité d apprentissage proposée au cours de la formation «Difficultés et troubles des apprentissages : comment différencier?»

Unité d apprentissage proposée au cours de la formation «Difficultés et troubles des apprentissages : comment différencier?» Unité d apprentissage proposée au cours de la formation «Difficultés et troubles des apprentissages : comment différencier?» Les pré-requis nécessaires à la mise en place de cette séquence sont à prendre

Plus en détail

LANGAGE et EXPLORER LE MONDE à la MATERNELLE. Groupe maternelle DSDEN 56

LANGAGE et EXPLORER LE MONDE à la MATERNELLE. Groupe maternelle DSDEN 56 LANGAGE et EXPLORER LE MONDE à la MATERNELLE Groupe maternelle DSDEN 56 Le langage oral est un outil Ø de communication Ø de représentation du monde Ø de relations entre les objets Ø de pensée Ø d apprentissage

Plus en détail

LES PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT Cycles 2 et 3. Circonscription de Coutances Conférence du 8 novembre 2016

LES PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT Cycles 2 et 3. Circonscription de Coutances Conférence du 8 novembre 2016 LES PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT 2015 Cycles 2 et 3 Circonscription de Coutances Conférence du 8 novembre 2016 SOMMAIRE Présentation du socle commun Présentation des programmes Architecture des programmes

Plus en détail

Livret d'évaluation Grande Section

Livret d'évaluation Grande Section Livret d'évaluation Grande Section Les compétences en rouge et en gras sont celles de fin d'école maternelle. Elles seront renseignées en fin d'année lors d'un conseil de cycle dans le cadre de la liaison

Plus en détail

Protocole d'évaluation et de mesure des progrès des élèves. Petite Section

Protocole d'évaluation et de mesure des progrès des élèves. Petite Section Protocole d'évaluation et de mesure des progrès des élèves Petite Section Protocole d'évaluation et de mesure des progrès des élèves Maîtrise de la langue PS Démarche De septembre à février Février Observations

Plus en détail

IEN STRASBOURG 2. Tableau de Bord des Ecoles (TBE) Académique Projet d'école 2015 / Fiche de synthèse. Réseau n 820

IEN STRASBOURG 2. Tableau de Bord des Ecoles (TBE) Académique Projet d'école 2015 / Fiche de synthèse. Réseau n 820 Réseau n 80 Projet d'école 05 / 07- Fiche de synthèse IEN STRASBOURG Ecole(s) composant le réseau n 80 E.M.PU E.M.PU SAINT-JEAN STRASBOURG Suivi de la validation du Projet d'ecole Directeur Validation

Plus en détail

Cahier journal semaine du 4 au 7 mai 2009 Horaires

Cahier journal semaine du 4 au 7 mai 2009 Horaires Cahier journal semaine du 4 au 7 mai 2009 Horaires 8h20 8h45 8h45 9h 35 DOMAINE D ACTIVITE s -Respecter les autres et respecter les règles de la vie commune. -Reconnaître son prénom écrit en majuscules

Plus en détail

Ecrire à partir d une activité en Education Physique en GS

Ecrire à partir d une activité en Education Physique en GS Equipe départementale EPS De Maine et Loire Ecrire à partir d une activité en Education Physique en GS Préambule Les activité présentées dans ce document s appuient sur un projet de classe : «Communiquer

Plus en détail

CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS

CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS Les compétences en jeu dans le cadre du projet dans les différents domaines d activités : : Échanger, s exprimer - formuler, en se faisant comprendre,

Plus en détail

Un dispositif pour prévenir les difficultés langagières... S Y L V A I N E T A L A R M I N C P C B R E S T I R O I S E

Un dispositif pour prévenir les difficultés langagières... S Y L V A I N E T A L A R M I N C P C B R E S T I R O I S E Un dispositif pour prévenir les difficultés langagières... S Y L V A I N E T A L A R M I N C P C B R E S T I R O I S E QU EST CE QU UN MACLO? Module d Approfondissement de Compétences en Langue Orale Le

Plus en détail

Langage en maternelle

Langage en maternelle Langage en maternelle Repérer les difficultés et aider les élèves 1 Programmer l enseignement du langage de la PS à la GS Entre deux et trois ans construction d un premier niveau de langage en situation,

Plus en détail

Parcours de l élève dans le domaine du langage oral et écrit

Parcours de l élève dans le domaine du langage oral et écrit Parcours de l élève dans le domaine du langage oral et écrit APPRENDRE A RACONTER DES HISTOIRES En lien avec les compétences de fin de cycle 1 des programmes de 2010 : S approprier le langage : Petite

Plus en détail

SECONDE EPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure

SECONDE EPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure SECONDE EPREUVE ORALE D ADMISSION Temps de préparation : 3 heures pour les deux parties de l épreuve Durée de l épreuve : 1 heure Première partie : préparation d une séquence d enseignement en français

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Ensemble du projet de programme non(2 réponses) oui(9 réponses) trop concis (1 réponse) trop général et vague (2 réponses) rigueur, respect (1 réponse) regroupement de certaines

Plus en détail

Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015

Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015 Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015 Sections : TPS-PS ou MS/GS Domaine : Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Sous domaine : L oral Objectifs

Plus en détail

LA PRODUCTION D ECRITS AU C1

LA PRODUCTION D ECRITS AU C1 LA PRODUCTION D ECRITS AU C1 Catherine FRATISSIER Magaly MARGRITE Animation pédagogique 2016/2017 CIRCONSCRIPTION COUTANCES Contenu de formation Etat des lieux des pratiques Analyse de la place de l écrit

Plus en détail

Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle

Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle Document n 8 L évaluation positive, quelques éléments de clarification pour développer des gestes

Plus en détail

Ateliers de langage à l école maternelle. Document mis en ligne Circonscription Le Mans II

Ateliers de langage à l école maternelle. Document mis en ligne Circonscription Le Mans II Ateliers de langage à l école maternelle Document mis en ligne Circonscription Le Mans II HISTORIQUE Un bref historique : Dans les années 70, beaucoup de travaux ont été menés sur l'oral, des recherches-actions

Plus en détail

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES Module Lire pour imaginer Au travers de l exploitation d un album ( la reine des bisous ) rendre les élèves capables d inventer une histoire (

Plus en détail

Le langage à l école maternelle

Le langage à l école maternelle Le langage à l école maternelle Distinction entre langue et langage On naît dans une langue. C est un produit social et culturel. C est une construction humaine qui évolue dans le temps s enrichit de croisements

Plus en détail

EPS et LANGAGE. Deux domaines d'activité indissociables : Le langage au cœur des apprentissages Agir et s'exprimer avec son corps

EPS et LANGAGE. Deux domaines d'activité indissociables : Le langage au cœur des apprentissages Agir et s'exprimer avec son corps EPS et LANGAGE Programmation annuelle, en grande motricité, de l'école maternelle Devosge, présentée lors d'un stage d'école «EPS et Langage en maternelle», Le dossier comporte : une synthèse, document

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE. Guide à l usage des enseignants

LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE. Guide à l usage des enseignants LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE Guide à l usage des enseignants IA OISE 2010/2011 2 Le livret de compétences départemental pour l école maternelle est un livret d évaluation

Plus en détail

MODULE D APPRENTISSAGES DANS LE DOMAINE LANGAGIER : DES HISTOIRES DE RENARD Année scolaire 2014/2015 Classe de Grande Section

MODULE D APPRENTISSAGES DANS LE DOMAINE LANGAGIER : DES HISTOIRES DE RENARD Année scolaire 2014/2015 Classe de Grande Section MODULE D APPRENTISSAGES DANS LE DOMAINE LANGAGIER : DES HISTOIRES DE RENARD Année scolaire 2014/2015 Classe de Grande Section Séquence 1 : construction du stéréotype du renard : Séquence construite à partir

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

Organiser le temps scolaire à l école maternelle

Organiser le temps scolaire à l école maternelle Organiser le temps scolaire à l école maternelle Annette Breilloux IEN maternelle 77 Sources : rapport des IG Octobre 2011 «l école maternelle» La réforme des rythmes scolaires Organiser le temps vécu

Plus en détail

Enseigner le vocabulaire de la petite section au CP -Les enjeux - la place de cet apprentissage dans

Enseigner le vocabulaire de la petite section au CP -Les enjeux - la place de cet apprentissage dans Enseigner le vocabulaire de la petite section au CP -Les enjeux - la place de cet apprentissage dans les programmes -Les principes pour enseigner le vocabulaire -Organiser une séquence - Des exemples de

Plus en détail

Dispositifs pédagogiques

Dispositifs pédagogiques Ecouter et comprendre des textes Connaître quelques textes du patrimoine, principalement des contes (BO N 3 19 juin 2008 page 13) L heure du conte : l art de conter Parcours d apprentissage A la fin de

Plus en détail

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Cadrage général 1. Langue et langage à l école maternelle La langue La langue de l école / La ou les langues de la maison Le langage Le langage de la maison

Plus en détail

APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS)

APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS) 1. ENJEUX APPRENDRE à PARTIR DES ALBUMS DE L ORAL PS/MS) GUIDE METHODOLOGIQUE - Instaurer des moments de langage oral riche et organisé - Favoriser l acquisition de structures syntaxiques et enrichir le

Plus en détail

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L 2 0 1 7 Trois types de modalités d évaluation (rappel) Evaluation diagnostique:

Plus en détail

Programme de la Petite Section

Programme de la Petite Section Programme de la Petite Section Selon le programme d enseignement de l école maternelle 2015 (Disponible sur le site internet du Ministère de l Education Nationale) Que fait votre enfant à l école maternelle

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE 2016 / 2020

PROJET D ÉCOLE 2016 / 2020 PROJET D ÉCOLE 2016 / 2020 PROJET D ÉCOLE 2016-2020 LA RÉUSSITE DE TOUS LES ÉLÈVES : UN PROJET PLANIFIE DE LA MATERNELLE AU COLLÈGE Circonscription CHAMALIERES Collège de secteur Collège Teilhard De Chardin

Plus en détail

CRABE. Corpus de mots. Noms Verbes Adjectifs/adverbes SCB. Différentes parties Carapace Patte Yeux Pince. rouge gris grosse/ petite plate

CRABE. Corpus de mots. Noms Verbes Adjectifs/adverbes SCB. Différentes parties Carapace Patte Yeux Pince. rouge gris grosse/ petite plate Corpus de mots PS Différentes parties Carapace Patte Yeux Pince Différents crabes Crabe de terre Crabe touloulou Crabe zagaya Crabe cirique CRABE Noms Verbes Adjectifs/adverbes Marche de guingois noir

Plus en détail

Mettre en place un «coin sciences» dans sa classe. Pourquoi? Comment? E. Touchard - Conseillère pédagogique Grenoble 4

Mettre en place un «coin sciences» dans sa classe. Pourquoi? Comment? E. Touchard - Conseillère pédagogique Grenoble 4 Mettre en place un «coin sciences» dans sa classe. Pourquoi? Comment? E. Touchard - Conseillère pédagogique Grenoble 4 Définitions «COIN» : lieu d activité libre, non contraint, sans consigne particulière,

Plus en détail

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015.

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS Entrer en communication avec autrui. Prendre l initiative d exprimer un besoin de la vie courante. Prendre l initiative de poser des questions simples. Abandonner

Plus en détail

COIN MARIONNETTES S'APPROPRIER LE LANGAGE

COIN MARIONNETTES S'APPROPRIER LE LANGAGE COIN MARIONNETTES Aménagement matériel (remarques spécifiques liées à cet espace): Petit espace douillet, avec une caisse et des marionnettes à manipuler, à enfiler (TPS), à doigts (PS) Compétences générales

Plus en détail

S'APPROPRIER LE LANGAGE Progresser vers la maîtrise de la langue française Acquisition du vocabulaire

S'APPROPRIER LE LANGAGE Progresser vers la maîtrise de la langue française Acquisition du vocabulaire Cycle I Classe de petite section Année scolaire 2011-2012 S'APPROPRIER LE LANGAGE Progresser vers la maîtrise de la langue française Acquisition du vocabulaire «L acquisition du vocabulaire exige des séquences

Plus en détail

Raconter des histoires cycles 1 et 2

Raconter des histoires cycles 1 et 2 Raconter des histoires cycles 1 et 2 Plan I. Les pratiques de classe II. Ce que disent les I.O. III. Les enjeux IV. Des activités I. Les pratiques de classe Racontons-nous des histoires? Nos élèves racontent

Plus en détail

La différenciation pédagogique, quoi, pourquoi, et comment?

La différenciation pédagogique, quoi, pourquoi, et comment? La différenciation pédagogique, quoi, pourquoi, et comment? Prendre en compte l hétérogénéité, la diversité de ses élèves, aider tous les élèves à réussir Pourquoi différencier? Tous les élèves n apprennent

Plus en détail

Priorité 1 L'équipe et la structure pédagogique :

Priorité 1 L'équipe et la structure pédagogique : Priorité 1 L'équipe et la structure pédagogique : Favoriser le partage des objectifs pédagogiques et l'intégration des nouveaux enseignants. A ) Classeur de liaison école Elaborer un classeur pour chaque

Plus en détail

Domaine et objectif Compétences visées (BO N 3 19/06/2008) Activités envisagées

Domaine et objectif Compétences visées (BO N 3 19/06/2008) Activités envisagées Pistes de travail possible suite à la lecture de l album (synthèse des travaux de groupes) «Devine qui fait quoi, une promenade invisible» de Gerda Müller l école des loisirs 1999 Titre de la séquence

Plus en détail

Les jeux à l école maternelle

Les jeux à l école maternelle Les jeux à l école maternelle 1 Pourquoi faire jouer l enfant? Le jeu pour apprendre Le jeu pour rencontrer l autre Le jeu pour grandir Qu est-ce que jouer? Le jeu pour symboliser, imaginer, imiter Le

Plus en détail

Projet d école

Projet d école Projet d école 2011-2015 DOCUMENT CADRE Art. 34 de la Loi du 25 avril 2005, d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école : Dans chaque école et établissement d enseignement scolaire public, un

Plus en détail

PPRE à l'école maternelle (?)

PPRE à l'école maternelle (?) PPRE à l'école maternelle (?) Alain HESLING, IEN DOURDAN, Novembre 2013 Une première question : Avez-vous des élèves en difficulté dans votre classe? Une situation vécue... Un témoignage... Les processus

Plus en détail

La gestion de l hétérogénéité. La différenciation pédagogique en classe maternelle

La gestion de l hétérogénéité. La différenciation pédagogique en classe maternelle La gestion de l hétérogénéité. La différenciation pédagogique en classe maternelle Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale La Réunion, 4 juin 2009 Gestion de l hétérogénéité. Différenciation

Plus en détail

Apprentissage du langage oral à l école maternelle Pour une pédagogie de l écoute

Apprentissage du langage oral à l école maternelle Pour une pédagogie de l écoute Conférence du 15 octobre 2012, IUFM Vesoul Pierre Péroz, maître de conférence à l université H.Poincarré (Nancy 1) IUFM Lorraine, site de Metz pierre.peroz@lorraine.iufm.fr Apprentissage du langage oral

Plus en détail

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1 PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT Niveau : Titre : Résumé : COMPRENDRE ETAPE 1 APPROCHE LINEAIRE : présentation et lecture de l album Objectif : Anticiper en s appuyant sur la compréhension

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle

Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle Agir et s exprimer avec son corps à l école maternelle M. LENAIN Janvier 2011 Nouvelle grille de lecture des I.O. Juin 2008 Le domaine de l activité physique à l école maternelle est désormais régi par

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé Français Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 3 4 Langage oral Le récit Séquence au cours préparatoire Les activités proposées dans cette ressource sur le récit oral sont menées

Plus en détail

EXPLOITATION DU RECIT DE NOE AU PREMIER DEGRE

EXPLOITATION DU RECIT DE NOE AU PREMIER DEGRE EXPLOITATION DU RECIT DE NOE AU PREMIER DEGRE «Noé» à travers son arche, est un personnage bien connu des enfants, mais son appartenance biblique et au Coran est souvent oubliée. Ces pistes pédagogiques

Plus en détail

Correspondance entre L1 34 Production de l oral (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français

Correspondance entre L1 34 Production de l oral (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre L1 34 Production de l oral (PER)

Plus en détail

1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL

1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL 1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL Oser entrer en communication Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. Comprendre un message

Plus en détail

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 L évaluation du langage oral à l école maternelle Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 Plan de l intervention 1. La juste place de l évaluation 1.1.

Plus en détail

PROJET CORPS : déroulement. Il est où?

PROJET CORPS : déroulement. Il est où? PROJET CORPS : déroulement Objectifs : *prendre conscience de son propre corps en utilisant : plusieurs albums : Il est où? de Christian Voltz [Va t'en, grand monstre vert d' Ed Emberley Tournicotte de

Plus en détail

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS Nom et prénom de l élève : LANGUE ARABE S approprier le langage 1 Comprendre un message, et agir ou répondre de façon pertinente. CYCLE 1 2 Nommer avec exactitude un objet, une personne, une action de

Plus en détail

Albums échos. Oralbums

Albums échos. Oralbums Albums échos Oralbums 2013 Isabelle MICHEL CPAIEN 2013 1.Introduction/Définition 2. Principes didactiques et pédagogiques 3.Méthodologie 4.Mise en œuvre 5.Progression et objectifs langagiers Création

Plus en détail

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Période 4 PS La toilette de bébé

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Période 4 PS La toilette de bébé Domaines: - L'oral: Oser entrer en communication. http://maitresseautableau.eklablog.com/ Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Période 4 PS La toilette de bébé Compétences de fin de cycle visées:

Plus en détail

Pierre et le loup. Niveau: MS/GS. Domaines travaillés : S'approprier le langage, découvrir l'écrit, PSIC : le regard et le geste.

Pierre et le loup. Niveau: MS/GS. Domaines travaillés : S'approprier le langage, découvrir l'écrit, PSIC : le regard et le geste. Domaines travaillés : S'approprier le langage, découvrir l'écrit, PSIC : le regard et le geste. LA 00 LA 01 LA 02 LA 04 EC 02 EC 03 EC 04 01 03 04 05 06 Les compétences travaillées tout au long de la séquence:

Plus en détail

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique Plan pour l école primaire Lutte contre l échec scolaire Groupe maternelle IA 16 Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique «L école prend en charge

Plus en détail

L évaluation positive et ses outils à l école maternelle

L évaluation positive et ses outils à l école maternelle L évaluation positive et ses outils à l école maternelle I/ L EVALUATION POSITIVE DANS LES TEXTES I/ L évaluation positive dans les textes officiels. Le BO mars 2015 : les programmes pour l école maternelle

Plus en détail

Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT

Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT Les capacités du pilier 1 (maîtrise de la langue) qui peuvent être travaillées en SVT Lire Lire à haute voix, de façon expressive, un texte S appuyer sur la ponctuation et les structures syntaxiques Utiliser

Plus en détail

Année scolaire Nathalie DUQUERROUX DDEC47

Année scolaire Nathalie DUQUERROUX DDEC47 Année scolaire 2012 2013 Nathalie DUQUERROUX DDEC47 DESCRIPTIF DU PROJET Dérouler sur une année Produire par un moyen vidéo ( film, bande son, montage ) Adapter les propositions en fonction des niveaux

Plus en détail

SEQUENCE D'APPRENTISSAGE EN VOCABULAIRE EN PS ou MS. A partir d un projet de classe: Décorer le sapin de Noël

SEQUENCE D'APPRENTISSAGE EN VOCABULAIRE EN PS ou MS. A partir d un projet de classe: Décorer le sapin de Noël SEQUENCE D'APPRENTISSAGE EN VOCABULAIRE EN PS ou MS A partir d un projet de classe: Décorer le sapin de Noël Compétences Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent concernant un projet de

Plus en détail

Dictées à l adulte «individuelle» et collective

Dictées à l adulte «individuelle» et collective Dictées à l adulte «individuelle» et collective DESCRIPTIF Apprendre à l élève à dicter «individuellement» (ou à 2 de part et d'autre du maître) -Prendre conscience de la différence langage oral/ langage

Plus en détail

: L'évaluation formative de la production orale.

: L'évaluation formative de la production orale. : Z-19 : L'évaluation formative de la production orale. Mettre en place une évaluation formative de production orale et des activités de remédiation appropriées. L évaluation formative peut se faire à

Plus en détail

Projet conte : Le conte entre plaisir et développement des apprentissages

Projet conte : Le conte entre plaisir et développement des apprentissages Projet conte : Le conte entre plaisir et développement des apprentissages Les éléments des programmes d enseignement de l école primaire qui nous intéressent A. Compétences travaillées au Cycle 1 : S'approprier

Plus en détail

Langage et découverte du monde aux cycles 1 et 2

Langage et découverte du monde aux cycles 1 et 2 Langage et découverte du monde aux cycles 1 et 2 Formation AEFE Istanbul 12 au 14 novembre 2008 Evelyne Touchard - Conseillère pédagogique Grenoble 4 Plan de la présentation La découverte du monde aux

Plus en détail

Carnet de suivi des apprentissages

Carnet de suivi des apprentissages Carnet de suivi des apprentissages de : Né(e) le : Ecole Maternelle de.. Tel : Ce carnet de suivi des apprentissages est réalisé en cohérence avec le nouveau programme d enseignement de l école maternelle

Plus en détail

Direction de l'instruction publique du canton de Berne. Août COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne

Direction de l'instruction publique du canton de Berne. Août COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre L1 33 Compréhension de l oral (PER)

Plus en détail

Aide personnalisée aux élèves en difficulté

Aide personnalisée aux élèves en difficulté Aide personnalisée aux élèves en difficulté Deux objectifs Réduire l échec scolaire lourd Réduire le redoublement Grâce à: De nouveaux programmes Une nouvelle organisation du temps scolaire Des dispositifs

Plus en détail