Journée SMT MP 30 janvier 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée SMT MP 30 janvier 2015"

Transcription

1 Journée SMT MP 30 janvier 2015 Les Aides Financières Simplifiées de la CARSAT Gérard MOREAU Ingénieur Conseil

2 AFS Nationales PRECISEO (coiffure) ECHAFAUDAGE + Emission des Moteurs Diesel Aquabonus (pressing) TMS à venir au 1 er semestre 2015 (financement consultants) AFS Régionales Nuisances sonores EPHAD Transport + Fumée de soudage Blindage (ensevelissement)

3 PRECISEO en partenariat avec les institutions de la coiffure Salon de coiffure 1 er Janvier er septembre 2017 Objectif : éviter les postures contraignantes en réduisant les causes de troubles musculo-squelettiques (TMS). Equipements financés : fauteuils, de bacs de lavage et de sèche-cheveux. (+ ciseaux en Mai 2015) Montant plafonnée à de l investissement hors taxes. Dans le secteur de la coiffure, les TMS représentent la majorité des maladies professionnelles reconnues, soit plus de 80 % depuis 6 ans.

4 Echafaudage + BTP Réservation avant le 30 septembre 2015 Objectif : réduire les risques liés aux chutes de hauteur Equipements financés : échafaudage de pied MDS (montage démontage en sécurité) ou roulant neufs avec en option une aide à l achat d une remorque avec rack pour le transport de ces échafaudages Aide financière de 40 % de l investissement hors taxes (HT) plafonnée, par entreprise à : pour un échafaudage de pied, pour un échafaudage roulant, pour la remorque. Le matériel faire partie d une liste limitative disponible sur le site un (ou plusieurs) salarié doit être formé par un organisme conventionné au montage/démontage d échafaudage depuis moins de 5 ans

5 Emission des Moteurs Diesel Garages CT, poids lourds et VUL 16 Février septembre 2017 Objectif : maîtriser l exposition des salariés aux gaz d échappement des véhicules légers et poids lourds dans les garages de contrôle technique VL et PL. Equipements financés : mise en place de solutions de prévention - acquisition de matériel ou rénovation d un système d extraction des gaz d échappement. Montant minimum : plafonné à pour du neuf et à pour de la rénovation

6 Pressings Réservation jusqu au 31/12/2014 Paiement jusqu en décembre 2015 Nouvelle AFS courant 2015 Objectif : substituer les machines au perchloréthylène par des combinés de nettoyage à l eau Equipements financés : combiné lavage-séchage-finition + formation du salarié ou du chef d entreprise à l aqua-nettoyage et à la prévention des risques professionnels Montant forfaitaire de 40 %* de l investissement hors taxes (HT) plafonné à par combiné (limité à 2 combinés soit ) * Cumulable avec l aide de l agence de l eau dans la limite de 70 % HT de l investissement Date 1er mars er septembre er janvier 2022 Réglementation Interdiction d installer toute nouvelle machine de nettoyage à sec fonctionnant au perchloréthylène Interdiction d utiliser une machine de nettoyage à sec au perchloréthylène de plus de 15 ans Toutes les machines situées dans des pressings contigus à des locaux occupés par des tiers ne pourront plus utiliser de perchloréthylène

7 NUISANCES SONORES En partenariat avec les Services de Santé au Travail (CPOM) Tous secteurs d activité Janvier Juin 2017 Objectif : réduire l exposition des salariés de divers secteurs d activité à des niveaux de bruit supérieurs aux seuils d action et aux valeurs limites autorisées Equipements financés : compresseur d air silencieux, outil de démontage de pneumatique silencieux dit «DOSIL», silencieux d échappement d air comprimé tout autre type de matériel neuf en remplacement de matériel existant bruyant, contribuant à réduire l exposition de salariés au bruit, réalisation de prestations tels que l encoffrement de machine bruyante, de cabine insonorisée Une aide financière d un minimum de et plafonnée à Près de 70 % des Français se disent dérangés par le bruit sur leur lieu de travail. 18 % des salariés sont exposés à des bruits supérieurs à 85dB(A) (56 % dans la construction, 39 % dans l industrie et 38% dans l agriculture).

8 E P H A D Janvier Septembre 2017 Objectif : limiter les efforts des soignants, gagner du temps lors des mobilisations des résidents (par rapport aux lèves malades) et améliorer le confort des résidents. Equipements financés : rails de manutention + formation d un animateur de prévention et formation du personnel à la prévention des risques liés à l activité physique (PRAP 2S) Une aide financière d un minimum de et plafonnée à ( 50 % de l investissement hors taxes). 88 % de la sinistralité en EHPAD est en lien avec l activité physique (déplacement ou manutention des résidents).

9 Transport + Transport routier de marchandises, de messagerie ou de déménagement Décembre 2014 Juin 2017 Objectif : Acquérir ou renouveler des équipements de sécurité adaptés aux activités liées aux transport de marchandise Equipements financés : transpalettes électrique embarqué, monte-meubles, diable de manutention motorisé ou piano plan, escaliers escamotables, passerelle complète sur zone d attelage, aménagement VUL Une aide financière d un minimum de et plafonnée à (50 à 70 % de l investissement hors taxes). Action de formation à prévoir pour les salariés ½ journée de sensibilisation à l évaluation des risques professionnels pour le chef d entreprise Engagement dans la charte régionale du secteur du transport routier

10 Fumée de soudage Décembre 2014 Septembre 2017 Objectif : réduire l exposition des soudeurs aux fumées de soudage et améliorer l ergonomie de leurs postes de travail. Equipements financés : matériel neuf et/ou des installations de ventilation Une aide financière d un minimum de et plafonnée à par entreprise. 40 % sur installations de captage à la source 40 % pour les torches aspirantes et aménagements ergonomiques + réseau d aspiration centralisé haute dépression 20 % pour la ventilation générale 30 % pour les masques à adduction d air et les cagoules ventilées Les fumées de soudage à l arc sont classées par le Centre International de Recherche sur le Cancer «possiblement cancérogènes pour l homme» (2B).

11 Blindage (ensevelissement) BTP (hors filiale de groupe) Janvier septembre 2017 Objectif : favoriser l équipement de TPE en équipement de protection spécifique afin de supprimer le risque d ensevelissement. Maintenir auprès des entreprises et des donneurs d ordre le message sur l importance du risque. Equipements financés : matériel de protection (ex : blindage) accompagné d une sensibilisation à la prévention du risque d ensevelissement de l ensemble des salariés concernés (liste limitative de matériels et de fournisseurs). En option : formation des salariés par l OPPBTP/CFA Une aide financière plafonnée à Une quinzaine de personnes environ meurent chaque année en France

12 Conditions administratives Effectif inférieur à 50 salariés À jour des cotisations URSSAF Réservation de l aide financière sur devis Paiement à réception des factures acquittées Attestation de formation pour certaines AFS

Carsat Alsace-Moselle. Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017

Carsat Alsace-Moselle. Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017 Actions prioritaires Carsat Alsace-Moselle Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017 Programme Programme CMR CMR 2014-2017 Cécile OILLIC-TISSIER Ingénieur conseil Priorité d actions Perchloroéthylène

Plus en détail

AIDES FINANCIERES SPECIFIQUES AUX PETITES ENTREPRISES POUR AMELIORER LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

AIDES FINANCIERES SPECIFIQUES AUX PETITES ENTREPRISES POUR AMELIORER LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL AIDES FINANCIERES SPECIFIQUES AUX PETITES ENTREPRISES POUR AMELIORER LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL v06/02/2014 POURQUOI CES AIDES? D OÙ VIENT L ARGENT? AIDES FINANCIERES Incitations directes Incitations

Plus en détail

Conditions de versement de l aide financière : transmettre à la Carsat dans les délais impartis :

Conditions de versement de l aide financière : transmettre à la Carsat dans les délais impartis : Conditti ions générral les 2013 pourr les l aides ffi inancièrres simpliffi iées rrégi ionales ett natti ionales Critères administratifs Établissements installés en Bourgogne Franche-Comté dont l effectif

Plus en détail

Aides Financières Simplifiées 2016

Aides Financières Simplifiées 2016 prevention@carsat-bfc.fr 21044 DIJON CEDEX Aides Financières Simplifiées 2016 Conditions Générales Pour les aides financières régionales et nationales Critères administratifs d éligibilité Adhésion au

Plus en détail

Aides Financières Simplifiées. «Activité Garages»

Aides Financières Simplifiées. «Activité Garages» Aides Financières Simplifiées «Activité Garages» Objet : Réduire les risques auxquels sont exposés les salariés des PME/TPE ayant une activité de «Mécanique et réparation de véhicules automobiles» en aidant

Plus en détail

Objet Ce programme d aide financière simplifiée vient en appui du Plan d Action Régional (PAR Garage) prioritaire pour la CARSAT Nord Est.

Objet Ce programme d aide financière simplifiée vient en appui du Plan d Action Régional (PAR Garage) prioritaire pour la CARSAT Nord Est. PROGRAMME DE PREVENTION «Garages» Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional AFS régionale «Garages» Conditions générales d attribution de l aide Objet Ce programme d aide financière simplifiée vient

Plus en détail

Les aides financières pour les pressings en 2015 en Meurthe et Moselle

Les aides financières pour les pressings en 2015 en Meurthe et Moselle Les aides financières pour les pressings en 2015 en Meurthe et Moselle Depuis la parution du nouvel arrêté «2345» le 5 décembre 2012 (voir note de veille «nouvelle réglementation dans les pressings» disponible

Plus en détail

Accompagner les entreprises pour diminuer l exposition des salariés aux fumées de soudage.

Accompagner les entreprises pour diminuer l exposition des salariés aux fumées de soudage. PROGRAMME DE PREVENTION «Fumées de soudage» Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional Conditions générales d attribution de l aide Objet Accompagner les entreprises pour diminuer l exposition des

Plus en détail

LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES

LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES N fiche Segmentation Équipements Exigences Carsat PRÉVENTION DU RISQUE CHIMIQUE 1 VL Carrosserie et PL 2 VL Mécanique et PL Système de lavage pour pistolets à peinture

Plus en détail

ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS. Point d étape et perspectives

ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS. Point d étape et perspectives Colloque ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS Point d étape et perspectives cancers professionnels INRS 27 et 28 novembre 2014 Michel Haberer Carsat Alsace Moselle 1 >

Plus en détail

Aide Financière Simplifiée Garages

Aide Financière Simplifiée Garages 1 Aide Financière Simplifiée Garages 2015-2017 Synoptique AFS Garages 2 Acteurs : CNPA, FNAA, FFC-R, SSTI AFS G Demande Entreprise CODE RISQUE Sensibilisation SSTI : 0 Sensibilisation OF 1 000 * Formation

Plus en détail

PROGRAMME DE PREVENTION «GARAGES» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional

PROGRAMME DE PREVENTION «GARAGES» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional PROGRAMME DE PREVENTION «GARAGES» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional Objet : Le Programme de prévention vise à réduire les risques auxquels sont exposés les salariés des PME/TPE ayant

Plus en détail

AIDE FINANCIERE SIMPLIFIEE

AIDE FINANCIERE SIMPLIFIEE La Carsat Auvergne vous aide financièrement! AIDE FINANCIERE SIMPLIFIEE CONDITIONS PARTICULIERES D ATTRIBUTION Vous envisagez d investir dans des équipements de travail, de la formation et des études pour

Plus en détail

Aujourd hui, des réponses spécifiques techniques existent pour améliorer la situation.

Aujourd hui, des réponses spécifiques techniques existent pour améliorer la situation. Dos courbé, tête penchée, coude levé Le métier de coiffeur est physiquement contraignant et expose particulièrement aux risques de troubles musculosquelettiques. De nombreux parcours professionnels peuvent

Plus en détail

Les aides techniques et financières de la CRAM

Les aides techniques et financières de la CRAM Rencontre «Prévention des risques» - Mardi 1er juin Chambre de Métiers d Alsace Les aides techniques et financières de la CRAM Georges Lischetti Ingénieur Conseil Responsable de la circonscription du Bas

Plus en détail

CONVENTION D AIDE FINANCIERE SIMPLIFIEE (AFS) «Manutentions et mobilisations dans les établissements du secteur Sanitaire et Médico-Social»

CONVENTION D AIDE FINANCIERE SIMPLIFIEE (AFS) «Manutentions et mobilisations dans les établissements du secteur Sanitaire et Médico-Social» CONVENTION D AIDE FINANCIERE SIMPLIFIEE (AFS) «Manutentions et mobilisations dans les établissements du secteur Sanitaire et Médico-Social» Entre les soussignés, La Caisse d Assurance Retraite et de la

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION - 1 - avril 2015 DOSSIER D INFORMATION Reduire le risque de cancer professionnel De quel risque parle-t-on? Les émissions de moteur diesel ont été classées comme «agent cancérogène

Plus en détail

PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional

PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional PROGRAMME DE PREVENTION «EHPAD / Etablissements de soins» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional Objet : Le programme de prévention vise à réduire les risques auxquels sont exposés les salariés

Plus en détail

>> CONCRETEMENT, QU EST-CE QUE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS

>> CONCRETEMENT, QU EST-CE QUE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS Dans le BTP, 16 % des accidents du travail sont causés par des chutes de hauteur. Avec 50 décès annuels sur 144 et près de 3,3 millions de journées de travail perdues par an dans le BTP, ce seul risque

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A LA SOUDURE

PREVENTION DES RISQUES LIES A LA SOUDURE Service de santé au travail de Cambrai www.aismtcai.com PREVENTION DES RISQUES LIES A LA SOUDURE Mardi 03 avril 2012, Salle des Fêtes du Pôle Culturel, Place du Général de Gaulle, Caudry Géraldine GALAN

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? Dans le BTP, 16 % des accidents du travail sont causés par des chutes de hauteur. Avec 50 décès annuels sur 144 et près de 3,3 millions de journées de travail perdues par an dans le BTP, ce seul risque

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE PRESSINGS NOMMEE AQUABONUS

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE PRESSINGS NOMMEE AQUABONUS CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE PRESSINGS NOMMEE AQUABONUS (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour la substitution du

Plus en détail

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale mémo santé Chef d entreprise artisanale métiers du plâtre et de l isolation contraintes physiques : les reflexes à adopter Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser

Plus en détail

MATINALE DES RISQUES PRO RESTAURATION COLLECTIVE

MATINALE DES RISQUES PRO RESTAURATION COLLECTIVE MATINALE DES RISQUES PRO RESTAURATION COLLECTIVE 19 février 2015 NOTRE PROGRAMME REGIONAL D ACTIONS POUR LA SANTE AU TRAVAIL 2014-2017 Notre mission : assurer la santé et la sécurité au travail, promouvoir

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MÉMO SANTÉ PLOMBIERS CHAUFFAGISTES CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT

BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT Fiche : Hygiène et sécurité BVPG: BRUIT, VIBRATIONS, POUSSIÈRES* ET GAZ D ÉCHAPPEMENT Liste des préconisations relatives à l exposition aux facteurs de risque bruit, vibrations, poussières* réputées sans

Plus en détail

Pressing CTTN. Métiers du. Formations et conseil aux entreprises. Expertise Ethique Indépendance

Pressing CTTN. Métiers du. Formations et conseil aux entreprises. Expertise Ethique Indépendance CTTN Formations et conseil aux entreprises Métiers du Pressing Réglementation des installations classées : nouveau texte - nouvelles mesures, Les évolutions technologiques, Parcours d excellence, Initiation,

Plus en détail

vous propose? 6 000 pour un échafaudage de pied 2 ou 3 000 pour un échafaudage roulant 2

vous propose? 6 000 pour un échafaudage de pied 2 ou 3 000 pour un échafaudage roulant 2 Dans le BTP, 16 % des accidents du travail sont causés par des chutes de hauteur. Avec 50 décès annuels sur 144 et près de 3,3 millions de journées de travail perdues par an dans le BTP, ce seul risque

Plus en détail

Aide Financière Simplifiée. Réparation automobile et Garages

Aide Financière Simplifiée. Réparation automobile et Garages Aide Financière Simplifiée Réparation automobile et Garages Date limite de dépôt du dossier : 30 septembre 2017 Conditions Générales d Attribution Page 2 Dossier à compléter Page 7 Annexe A Dossier de

Plus en détail

Programmes Prioritaires Nationaux : Fumées de soudage. Y. CAROMEL - Contrôleur de sécurité

Programmes Prioritaires Nationaux : Fumées de soudage. Y. CAROMEL - Contrôleur de sécurité Programmes Prioritaires Nationaux : Fumées de soudage Y. CAROMEL - Contrôleur de sécurité Règles essentielles de ventilation appliquées aux activités de soudage Y. CAROMEL - Contrôleur de sécurité Règles

Plus en détail

Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015

Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015 Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015 Sommaire Branche Assurance AT/MP Axes nationaux prioritaires Présentation Carsat Centre Ouest Rôle et missions Plans d Actions

Plus en détail

Les aides financières pour les pressings en 2015 au niveau national

Les aides financières pour les pressings en 2015 au niveau national Les ais financières pour les pressings en 2015 au niveau national Depuis la parution du nouvel arrêté «2345» le 5 décembre 2012 (voir note veille R40 «nouvelle réglementation dans les pressings» disponible

Plus en détail

PREVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE : INCITATIONS FINANCIERES. Améliorer les conditions de travail :

PREVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE : INCITATIONS FINANCIERES. Améliorer les conditions de travail : PREVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE : INCITATIONS FINANCIERES POSITIVES photo F. Villa 2003 Améliorer les conditions de travail : AIDES FINANCIERES SIMPLIFIEES & CONTRATS DE PREVENTION Contrats

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS MÉMO SANTÉ SERRURIERS METALLIERS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE Aide Financière Simplifiée Régionale n 29

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE Aide Financière Simplifiée Régionale n 29 Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail Page 1/5 AFS R 29 «Parcours Prévention TMS EHPAD- USLD» Objet : Le programme de prévention vise à réduire les risques auxquels sont exposés les salariés

Plus en détail

Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir

Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir Etat des lieux de la prise en compte des risques liés aux agents chimiques dangereux pour la santé et la sécurité des salariés Principaux

Plus en détail

MATINALE DES RISQUES PRO BTP

MATINALE DES RISQUES PRO BTP MATINALE DES RISQUES PRO BTP 26 juin 2014 1 INTRODUCTION BERNARD BOUDON, INGÉNIEUR CONSEIL RÉGIONAL CARSAT L-R NOTRE PROGRAMME REGIONAL D ACTIONS POUR LA SANTE AU TRAVAIL 2014-2017 3 4 VOUS ACCOMPAGNER

Plus en détail

ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE

ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE Améliorer l environnement des soudeurs est, depuis toujours, un axe prioritaire qui doit être développé. La prise en compte de l environnement est indissociable

Plus en détail

TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE

TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE LES RISQUES Sur les chantiers de construction ou lors de travaux dans les maisons individuelles ou les appartements, les conditions de travail des

Plus en détail

Action CMR 2014-2017. 15 Octobre 2014

Action CMR 2014-2017. 15 Octobre 2014 Action CMR 2014-2017 15 Octobre 2014 Enjeux Chiffres annuels Français 2012 355 000 diagnostics de cancer Chiffre doublé en 30 ans 148 000 décès dont 80 000 décès évitables par prévention individuelle ou

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Centres de contrôle technique poids lourds

CAHIER DES CHARGES Centres de contrôle technique poids lourds CAHIER DES CHARGES Centres de contrôle technique poids lourds Acquisition d installations de captage des gaz d échappement et cabines de conduite des contrôles en air propre Ce document technique a été

Plus en détail

LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CHAPITRE 21 LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS L économie de la branche 433 Poursuite de la croissance 433 Les risques professionnels 435 Les accidents du travail

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER ÉLECTRICIENS MÉMO SANTÉ ÉLECTRICIENS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses solutions

Plus en détail

Carsat Alsace-Moselle. Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017

Carsat Alsace-Moselle. Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017 Actions prioritaires Carsat Alsace-Moselle Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017 Programme TPE Jacques BALZER Ingénieur conseil Eléments de contexte sectoriels Définition du périmètre de l action

Plus en détail

nous vous aidons a le financer

nous vous aidons a le financer Votre futur utilitaire sera-bien equipeé nous vous aidons a le financer >> Quel age a votre utilitaire et comment est-il équipé? Si comme une majorité des véhicules utilitaires légers en circulation, le

Plus en détail

Repérage des Facteurs de Pénibilité et Prévention. Secteur Automobile (mécanique carrosserie casse)

Repérage des Facteurs de Pénibilité et Prévention. Secteur Automobile (mécanique carrosserie casse) Repérage des Facteurs de Pénibilité et Prévention Secteur Automobile (mécanique carrosserie casse) Projet animé par : Dr Benjamin GALLOUX Médecin du travail Didier COURTIAL CARSAT Inspection du travail

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

POURQUOI NOUS CHOISIR?

POURQUOI NOUS CHOISIR? AWITECH est spécialisée dans l étude, la conception et la réalisation clé en main d installations de traitement d air industriel, dans les disciplines suivantes : Dépoussiérage Industriel, Nettoyage Centralisé

Plus en détail

Accompagner l action vers les Petites Entreprises de la Construction dans le cadre du PPN-BTP (P3C3) et de l action PAR-PECo.

Accompagner l action vers les Petites Entreprises de la Construction dans le cadre du PPN-BTP (P3C3) et de l action PAR-PECo. PROGRAMME DE PREVENTION «BTP» Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional AFS régionale BTP P.E.Co. Conditions générales d attribution de l aide Objet Développer/promouvoir la prévention des risques

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE MÉMO SANTÉ MÉTIERS DE LA PIERRE CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS QU EST-CE QUE LE DOCUMENT UNIQUE? LA DEMARCHE D EVALUATION Obligation pour tout employeur d évaluer les risques professionnels

Plus en détail

Fiche descriptive de l AFS Régionale pour les «CMR»

Fiche descriptive de l AFS Régionale pour les «CMR» Fiche descriptive de l AFS Régionale pour les Objet : Réduire les risques auxquels sont exposés les des PME/TPE Bénéficiaires : Toute entreprise de moins de 50 Conditions requises : Le matériel acheté

Plus en détail

Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR

Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR Comment renseigner la fiche de pénibilité? Exemple du poste de SOUDEUR Une définition légale de la pénibilité La pénibilité est caractérisée par deux conditions cumulatives (Art. L.4121-3-1 du Code du

Plus en détail

CARSAT CENTRE- OUEST ------------

CARSAT CENTRE- OUEST ------------ CARSAT CENTRE- OUEST ------------ Sommaire Point réglementaire Responsabilité employeur Évaluation des risques, document unique Branche Assurance AT/MP Axes nationaux prioritaires Présentation Carsat Centre

Plus en détail

«Activités de restauration, cafés tabacs» 2013

«Activités de restauration, cafés tabacs» 2013 PROGRAMME DE PREVENTION «Activités de restauration, cafés tabacs» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional Objet : Le dispositif proposé vise à réduire les risques auxquels sont exposés les

Plus en détail

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles http://www.sud-travail-affaires-sociales.org Travail affaires sociales Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles Voir la fiche secteur tertiaire

Plus en détail

Dossier de presse. La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne

Dossier de presse. La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne Dossier de presse La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne Contacts presse: Delphine Frezel / Ghislaine Le Roux Mels. : delphine.frezel@carsat-bretagne.fr ; ghislaine.le-roux@carsat-bretagne.fr

Plus en détail

Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques

Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques J-P Depay et E. Mazillier Sommaire Introduction Moteur Diesel Émissions Diesel et particules Expositions professionnelles Prévention

Plus en détail

Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels

Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels Les Véhicules Utilitaires Légers et la prévention des risques professionnels Qu est-ce qu un VUL? 1. Véhicule= 4 roues 2. Utilitaire = Transport marchandises 3. Léger < 3.5t Dénomination commerciale utilisée

Plus en détail

>> Que dit l arrêté du 5 décembre 2012 sur l interdiction du «perchlo»?

>> Que dit l arrêté du 5 décembre 2012 sur l interdiction du «perchlo»? >> Que dit l arrêté du 5 décembre 2012 sur l interdiction du «perchlo»? Le perchloréthylène, solvant suspecté d avoir des effets cancérigènes a fait l objet d une nouvelle réglementation : arrêté du 5

Plus en détail

Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS

Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS Le m o t de s P r é siden t s Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un

Plus en détail

Aide Financière Simplifiée. Agro-alimentaire

Aide Financière Simplifiée. Agro-alimentaire Aide Financière Simplifiée Date limite de dépôt du dossier : 30 juin 2017 Conditions Générales d Attribution Page 2 Dossier à compléter Page 6 Annexe 1 Dossier de réservation Page 6 Annexe 2 Attestation

Plus en détail

Bonnes pratiques pour la prévention des risques professionnels

Bonnes pratiques pour la prévention des risques professionnels Conception Rénovation R des EHPAD Bonnes pratiques pour la prévention des risques professionnels Présenté par Emmanuel DELECOURT CARSAT Nord Picardie Direction des Risques Professionnels Formation Risques

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE Aide Financière Simplifiée Régionale n 28-2

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUE Aide Financière Simplifiée Régionale n 28-2 C a i s s e d A s s u r a n c e R e t r a i t e e t d e l a S a n t é a u T r a v a i l Page 1/7 AFS R 28-2 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régionale «Transport routier de marchandises» 2014-2017

Plus en détail

RÉDUCTION DE L ÉMISSION SONORE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DE MARCHANDISES DANS LEUR CONTEXTE D USAGE URBAIN. Nicolas BLAIRON

RÉDUCTION DE L ÉMISSION SONORE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DE MARCHANDISES DANS LEUR CONTEXTE D USAGE URBAIN. Nicolas BLAIRON RÉDUCTION DE L ÉMISSION SONORE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DE MARCHANDISES DANS LEUR CONTEXTE D USAGE URBAIN Nicolas BLAIRON Les activités recherche et développement en acoustique véhicule chez Renault

Plus en détail

Boulanger. Du risque... à la prévention

Boulanger. Du risque... à la prévention Boulanger Du risque...... à la prévention Poussières de farine Une réalité professionnelle pour 130 000 boulangers! La farine est la première cause d allergie respiratoire professionnelle en France Vous

Plus en détail

«Pénibilité» Salariés concernés

«Pénibilité» Salariés concernés Actualité sociale Décembre 2015 «Pénibilité» La dernière réforme des retraites, portée par une loi du 20 janvier 2014, a souhaité prendre en compte la pénibilité au travail pour permettre aux salariés

Plus en détail

TPE, PME, la Carsat Centre vous aide à financer votre diagnostic R P S

TPE, PME, la Carsat Centre vous aide à financer votre diagnostic R P S TPE, PME, la Carsat Centre vous aide à financer votre diagnostic R P S Votre entreprise est-elle concernée? Les conditions préalables Être située en région Centre. Avoir un effectif global compris entre

Plus en détail

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction :

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction : COIFFEUR Coiffeur Asthme, allergies respiratoires ou cutanées voire cancers et troubles de la reproduction imputables à la manipulation des produits chimiques, troubles musculo-squelettiques, stress dû

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

IONS CHSCT / CE ETRE REPRESENTANT DU PERSONNEL AU CHSCT (EFFECTIF ENTRE 50 ET 300 SALARIES) 3 JOURS CHSCT : RENOUVELLEMENT DE ION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT tous les 4 ans 3 JOURS ETRE REPRESENTANT

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL & PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

SANTE AU TRAVAIL & PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS SANTE AU TRAVAIL & PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Oullins - 10/04/14 ACTION COORDONNEE GARAGES En route Missions des Services de Santé au Travail Rapport d analyse Réparation Automobile - Extraits

Plus en détail

LES CONTRIBUTIONS SPÉCIFIQUES

LES CONTRIBUTIONS SPÉCIFIQUES LES CONTRIBUTIONS SPÉCIFIQUES CHAPITRE 6 BILAN DE LA CAMPAGNE DE CONTRÔLE MANUTENTION MANUELLE 2007 Introduction 159 Les phases de la campagne 160 Un nombre important de contrôles 161 Les principaux résultats

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DES OUTILS DE PREVENTION

FORMULAIRE DE DEMANDE DES OUTILS DE PREVENTION FORMULAIRE DE DEMANDE DES OUTILS DE PREVENTION Nom de l entreprise : Secteur d activité : Taille de l entreprise : Nom et Prénom : Fonction : Email : Téléphone : Documents obligatoires Fiche conseil document

Plus en détail

L AIDE FINANCIÈRE SOUDAGE >>

L AIDE FINANCIÈRE SOUDAGE >> L AIDE FINANCIÈRE SOUDAGE >> >> Vous avez demandé une aide financière auprès de la Carsat «Soudage» >> Confirmez votre demande et votre engagement auprès de la Carsat ci-après. avant le 30 juin 2017 en

Plus en détail

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015 Jeudi 2 avril 2015 d 1 SOMMAIRE Présentation de la journée Les thèmes de l édition 2015 : - l amiante - les risques professionnels dans le bâtiment Comment se déroule une session? Le site internet Les

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LES SERVICES

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LES SERVICES Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LES SERVICES Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à remplir

Plus en détail

Guide professionnel. Les chariots de manutention

Guide professionnel. Les chariots de manutention Guide professionnel Les chariots de manutention Introduction Ce guide édité par le Cisma est destiné à définir les caractéristiques des principaux types de chariots de manutention du marché. Il a été élaboré

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Centres de contrôle technique véhicules légers. Acquisition d installations de captage des gaz d échappement

CAHIER DES CHARGES Centres de contrôle technique véhicules légers. Acquisition d installations de captage des gaz d échappement CAHIER DES CHARGES Centres de contrôle technique véhicules légers Acquisition d installations de captage des gaz d échappement Ce document technique a été élaboré par un groupe de travail coordonné par

Plus en détail

Dossier de presse 15 décembre 2014

Dossier de presse 15 décembre 2014 Santé au travail Accidents du travail et maladies professionnelles : les chiffres en Normandie en 2013 Dossier de presse 15 décembre 2014 Accidents du travail / maladies professionnelles (AT/MP) : la tendance

Plus en détail

Actions de prévention à destination des TPE Maçons. Jacques BALZER Stéphane GAUTHERIN

Actions de prévention à destination des TPE Maçons. Jacques BALZER Stéphane GAUTHERIN Actions de prévention à destination des TPE Maçons Jacques BALZER Stéphane GAUTHERIN Eléments de contexte sectoriels Définition du périmètre de l action TPE Maçons Ces activités se retrouvent dans les

Plus en détail

La surveillance des habitations

La surveillance des habitations Vers l interdiction du perchloréthylène en France La surveillance des habitations Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie 1 www.developpement-durable.gouv.fr La situation en France

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Concep on dans les chaudronneries

Concep on dans les chaudronneries Concep on dans les chaudronneries // Prévention / Conception DT 26 Préambule Ce document regroupe des conseils de conception pouvant intéresser, au delà des chaudronneries, les tuyauteries, les serrureries,

Plus en détail

Dans quels cas réaliser un plan de prévention?

Dans quels cas réaliser un plan de prévention? Dans quels cas réaliser un plan de prévention? «L opération» peut être de différentes natures : chantiers, travaux de bâtiment, entretien de locaux, prestations intellectuelles Planification d une opération

Plus en détail

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Prothésistes dentaires Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Carsat Centre Ouest Assurance des risques professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX LOCAUX DE TRAVAIL

Plus en détail

Santé et sécurité. dans les métiers de la fabrication et des services. L essentiel pour les chefs d entreprises

Santé et sécurité. dans les métiers de la fabrication et des services. L essentiel pour les chefs d entreprises Santé et sécurité dans les métiers de la fabrication et des services L essentiel pour les chefs d entreprises Le mot du président Les chefs d entreprises s interrogent souvent sur leurs obligations de

Plus en détail

Anne LE MINOR Ingénieur Conseil Responsable du Laboratoire de Chimie-Toxicologie

Anne LE MINOR Ingénieur Conseil Responsable du Laboratoire de Chimie-Toxicologie Anne LE MINOR Ingénieur Conseil Responsable du Laboratoire de Chimie-Toxicologie Emissions de moteurs diesel Et si vous changiez d air? Matinée Marcel MARCHAND Samedi 28 Mars 2015 Sommaire 1. Les émissions

Plus en détail

Assainissement d ambiance de travail AMBICLEAN

Assainissement d ambiance de travail AMBICLEAN I : Assainissement d ambiance de travail Assainissement d ambiance de travail AMBICLEAN Fiche I4 Principe de fonctionnement Avant propos Outre le respect des VMEP (Valeur Moyenne d Exposition Professionnelle)

Plus en détail

Le compte Prévention Pénibilité Jeudi 9 avril 2015

Le compte Prévention Pénibilité Jeudi 9 avril 2015 Petit Déjeuner CETIS Le compte Prévention Pénibilité Jeudi 9 avril 2015 Avec l intervention de Sommaire uaccueil uprésentation uenjeux de la prévention udétail des critères de pénibilité uproposition de

Plus en détail

OPERATION SUBSTITUTION DU PERCHLORETHYLENE DANS LES PRESSINGS FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE

OPERATION SUBSTITUTION DU PERCHLORETHYLENE DANS LES PRESSINGS FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE OPERATION SUBSTITUTION DU PERCHLORETHYLENE DANS LES PRESSINGS FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE Merci de remplir et d envoyer votre dossier complet à : FEDERATION FRANCAISE DES PRESSINGS ET BLANCHISSERIES Cellule

Plus en détail

Silice cristalline dans une entreprise de transport : un risque sous-évalué

Silice cristalline dans une entreprise de transport : un risque sous-évalué Silice cristalline dans une entreprise de transport : un risque sous-évalué Laurent MERCATORIS * Dr Pascale GEHIN * * ACST Strasbourg XXIII èmes Journées Franco-Suisses de Santé au Travail Chambéry, les

Plus en détail

DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R

DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R DEPARTEMENT PREVENTION ET TARIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CARSAT L-R 1 2 LA CARSAT AU SEIN DE LA SECURITE SOCIALE CAISSE NATIONALE DE L'ASSURANCE MALADIE CAISSE NATIONALE DE L'ASSURANCE VIEILLESSE

Plus en détail

Infos Prévention SOMMAIRE : Prévention des risques liés aux fosses de visite de véhicules. L aménagement des fosses de visite de véhicules

Infos Prévention SOMMAIRE : Prévention des risques liés aux fosses de visite de véhicules. L aménagement des fosses de visite de véhicules Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Service Hygiène et Sécurité - Infos Prévention n 19 Édition d avril 2013 Infos Prévention SOMMAIRE : L aménagement des fosses de

Plus en détail

PLAN DES ACTIONS PREVUES POUR REMEDIER AUX PRINCIPALES DIFFICULTES RELEVEES DANS LE CADRE DE LA CAMPAGNE DE CONTROLE

PLAN DES ACTIONS PREVUES POUR REMEDIER AUX PRINCIPALES DIFFICULTES RELEVEES DANS LE CADRE DE LA CAMPAGNE DE CONTROLE PLAN DES ACTIONS PREVUES POUR REMEDIER AUX PRINCIPALES DIFFICULTES RELEVEES DANS LE CADRE DE LA CAMPAGNE DE CONTROLE Constats réalisés dans le cadre de la campagne de contrôle Les résultats de la campagne

Plus en détail

Capotages insonorisants

Capotages insonorisants Les capotages insonorisants sont conçus pour réduire les nuisances sonores émises par des machines et intégrent de nombreuses fonctions Large gamme d efficacité acoustique Intégration de fonctions : ventilation,

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

LE PROTOCOLE DE SECURITE

LE PROTOCOLE DE SECURITE Fiche outil n 7 LE PROTOCOLE DE SECURITE Dans le cadre des opérations de chargement et de déchargement La présente fiche outil est constituée des éléments suivants : - Une fiche explicative concernant

Plus en détail