L éducation physique à l école maternelle. P. Lesellier / CPC EPS Sannois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L éducation physique à l école maternelle. P. Lesellier / CPC EPS Sannois"

Transcription

1 L éducation physique à l école maternelle 1

2 QUELQUES NOTIONS SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT 2

3 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Principes de mise en œuvre pédagogiques p : prendre en compte les capacités s du moment ; s'appuyer sur ce que les élèves savent déjà faire pour «faire du neuf» ; donner du temps pour apprendre ; favoriser les répétitions r ; favoriser la diversité des réponses. r 3

4 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Ressources affectives: -Motivation -Contrôle émotionnel -Les relations -Les attitudes Conduite motrice Ressources cognitives: -Traitement de l information -Répertoire des patrons moteurs Ressources motrices: -Ressources mécaniques -Ressources énergétiques 4

5 Sur le plan affectif 5

6 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Plus l enfant l est jeune, plus l affectivitl affectivité prime. Motivations Emotions Relations Affectivité Connaissances Motricité 6

7 7

8 Sur le plan moteur 8

9 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Construction des patrons moteurs de base: Les habiletés s locomotrices (courses, sauts) Les habiletés s non locomotrices (appuis, équilibres, manipulations) Les projections et réceptionsr A A 6/7 ans, l organisation l de la base de la motricité est terminée (même si des transformations se produiront encore notamment sur la dynamique et l exercice l des forces) 9

10 Quelques notions sur le développement d de l enfantl 10

11 Quelques notions sur le développement d de l enfantl 11

12 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Les conduites motrices mettent en jeu 4 processus L équilibration : Passer d une situation de refus (conservation de la verticalité) à l acceptation du déséquilibre ou du renversement Automati sation Dissociation : Passer d une action globale à une mobilisation partielle Décentration du regard Coordination: Passer d actions juxtaposées à des actions coordonnées 12

13 13

14 Sur le plan informationnel 14

15 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Le traitement de l information l se déroule d en 3 phases : Identification des stimulus Sélection des réponses Programmation des réponses Percevoir Choisir Lancer Plus l enfant l est jeune, moins il est capable d extraire les informations pertinentes: - Avant 6 ans, l attention l est sur-exclusive (1 seul aspect de la tâche pas toujours la plus pertinente) - Après s 6 ans, l attention l est sur-inclusive (plusieurs aspects en même temps) 15

16 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Plus l enfant l est jeune, plus les capacités d identification et de sélection s des réponses r sont faibles Ces deux premières res phases représentent 99,98% de l activitl activité neurologique d une d action Les capacités s de programmation des réponses sont identiques à celles des adultes -en milieu stable en milieu stable Avant 5 ans, pas d intd intégration visuelle en cours de mouvement, il contrôle son effet après s coup De 5 à 7 ans, il commence à intégrer l information en cours de mouvement 16

17

18

19 Trois objectifs pour l EPSl - Développer les capacités s nécessaires n aux conduites motrices - Accéder au patrimoine culturel par l initiation l et la pratique d activitd activités s physiques et sportives (pratiques sociales de référence) r rence) - Acquérir des compétences, des connaissances et des attitudes dans le cadre d une d éducation à la responsabilité, à la santé et à la sécurits curité 19

20 AGIR ET S EXPRIMER S AVEC SON CORPS - Par la pratique d activitd activités s physiques libres ou guidées dans des milieux variés s ; - Par la pratique d activitd activités s qui comportent des règles ; - Par la pratique d activitd activités s d expression d à visée artistique ; Vers l acquisition l d d une image orientée de leur propre corps

21 À la fin de l él école maternelle l enfant l est capable de : - adapter ses déplacements d à des environnements ou contraintes variés s ; - coopérer et s opposer s individuellement ou collectivement ; accepter les contraintes collectives ; - s exprimer sur un rythme musical ou non, avec un engin ou non ; exprimer des sentiments et des émotions par le geste et le déplacement d ; - se repérer rer et se déplacer d dans l espace l ; - décrire ou représenter un parcours simple

22 Plus particulièrement rement sur les objectifs liés s au patrimoine culturel et à l éducation à la santé et à la sécurits curité Patrimoine culturel Cycle 1: Travail sur le lexique, tri de photos, schématisation, maquettes ou plan de terrain de jeu, travail sur les règles, les équipes,... Éducation santé, sécurité Cycle 1: les droits, les devoirs, les rituels de passage, les risques, la sécurité passive et la sécurité active, l alerte, les effets de l effort,... 22

23 Exemple de tri de photos 23

24 Des exemples de prolongements

25 Principes de programmation en EPS - L EPS étant une «discipline à part entière» elle fait l objet l d une d programmation de cycle et de classe; - Chaque année, les 4 compétences spécifiques sont abordées ; - Chaque compétence est traitée e au travers d une plusieurs activités (ex : natation/gymnastique) ; - Le nombre de séances s varie de 6 à 12 (pas inférieur à 6) - en moyenne 12 modules de 10 séances s dans une année; - Elle tient compte également des priorités s de l école, des réalitr alités s du terrain, des spécificit cificités locales; - Les séances s peuvent être «massées» ou 25 «filées» ;

26 Exemple en maternelle (sur le principe) - source EPS /Paris Intérêt: un domaine ou une activité principale programmé plusieurs fois dans la même semaine à chaque période 26 P. Lesellier / CPC EPS Sannois

27

28 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Conséquences pédagogiquesp dagogiques: Pour les enfants très s jeunes : aider à élargir le champ de vision Les consignes doivent être d'autant plus courtes et limitées que l'enfant est jeune. 28

29 Quelques notions sur le développement d de l enfantl - Le nombre de répétitions r doit être suffisant pour permettre la prise en compte des erreurs et la transformation de l'action. Ces répétitions r doivent être rapprochées dans le temps : -répétitions immédiates dans le cadre d une d séance s : travail en ateliers. -écart maximum d une d semaine entre deux séances s de la même activité. 29

30 Les parcours 4 types d aménagements possibles -Espace aménagéen «ateliers» -Espace aménagéen «pays» -Espace aménagéen «étoile» -Espace aménagéen «grand parcours»

31

32

33

34

35 Quelques notions sur le développement d de l enfantl Les situations seront simplifiées ou complexifiées es à l aide des paramètres de la trame de variance (matériel, le corps, la relation à l autre, le temps, l espace). l

36 La trame de variance Composantes de la tâche: Une tâche est caractérisée risée e par : - Un but à atteindre - Des opérations à conduire - Un aménagement matériel - Des critères res de réussiter Paramètres de la trame de variance Pour simplifier Pour complexifier Le corps L espace Le temps Le matériel La relation aux autres L énergie 36

37 Plus particulièrement en gymnastique En fonction des réponses fournies par les élèves, les actions s orienteront vers des verbes précis : Tourner (en avant, en arrière, sans les mains, en se relevant, ) Se déplacer (en marchant, en sautant, en rampant, sur un espace large, sur un espace étroit, en hauteur, ) Se renverser (en utilisant les mains, les jambes, avec appuis, en hauteur, ) Voler (en contre haut, en contre bas, avec tremplin, ) Se balancer (sur une corde à nœuds, une corde lisse, sur une barre, se suspendre, ) Franchir (en hauteur, sur un espace étroit, arrondi, des obstacles, des cerceaux, ) S équilibrer.

38 En gymnastique Selon les axes de progrès suivants : plus haut plus loin plus manuel (utilisation des mains en appui) plus équilibré plus renversé plus tourné

39 PLUS HAUT

40 PLUS LOIN

41 PLUS MANUEL

42 PLUS EQUILIBRE

43 PLUS RENVERSE

44 PLUS TOURNE

45 COMMENT FAIRE PROGRESSER LES ELEVES? (À L INSU DE LEUR PLEIN GRÉ ) Par l aml aménagement matériel : 45

46 COMMENT FAIRE PROGRESSER LES ELEVES? (À L INSU DE LEUR PLEIN GRÉ ) Par le recours à l imaginaire : 46

47 COMMENT FAIRE PROGRESSER LES ELEVES? (À L INSU DE LEUR PLEIN GRÉ ) Par la confiance envers l adulte l et les encouragements : 47

48 COMMENT FAIRE PROGRESSER LES ELEVES? (À L INSU DE LEUR PLEIN GRÉ ) Par la répétition r des actions : 48

49 COMMENT FAIRE PROGRESSER LES ELEVES? (À L INSU DE LEUR PLEIN GRÉ ) Par le respect de critères res clairement énoncés La consigne est d arriver sur les pieds 49

50 COMMENT FAIRE PROGRESSER LES ELEVES? (À L INSU DE LEUR PLEIN GRÉ ) Dans le cadre d un d projet -Exemples de carnet ou de livret de parcours -Préparation d une rencontre interécoles -Préparation d une «démonstration» pour les parents 50

51 COMMENT FAIRE PROGRESSER LES ELEVES? (À L INSU DE LEUR PLEIN GRÉ ) Avec l aide l d un d album

52 Des albums à jouer, danser, nager, grandir 52

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

RÉCRÉ A SPORTS. Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com

RÉCRÉ A SPORTS. Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com RÉCRÉ A SPORTS Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com RECREASPORTS : Siret n 522 341 544 00016 - RC Pro : Allianz Actif Pro n 45648037 LA GYMNASTIQUE

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

IO 2002. La lecture des programmes permet de constater que :

IO 2002. La lecture des programmes permet de constater que : LE PROGRAMME en EDUCATION PHYSIQUE à L ECOLE PRIMAIRE IO 2002 Les instructions officielles de 2002 ne présentent pas de point de rupture avec celles de 1995 mais sont cependant plus détaillées et précises

Plus en détail

Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes

Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes Livret de compétences EPS Fin de cycle 3 1 Cycle des approfondissements Compétence 2 Adapter ses déplacements à différents types d environnements Compétences

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE 65 Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève Les activités - adapter ses déplacements à

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE OBJECTIFS

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE OBJECTIFS Cycle 3. ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE OBJECTIFS L'enseignement de l'éducation physique et sportive vise, au cycle 3 : le développement des capacités et des ressources nécessaires aux conduites motrices

Plus en détail

le patin à glace projet pédagogique à l école

le patin à glace projet pédagogique à l école le patin à glace projet pédagogique à l école guide pédagogique Le projet pédagogique «le patinage à l école» est issu de la collaboration entre l équipe des Éducateurs Territoriaux des Activités Physiques

Plus en détail

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève.

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève. Usage de tablettes numériques à l'école Proposition de progression Niveau : GRANDE SECTION - MATERNELLE Année scolaire : 2014-2015 Projet général / Objectifs : ALBUMS ECHOS NUMERIQUES Afin de favoriser

Plus en détail

ENTREE DANS L ACTIVITE

ENTREE DANS L ACTIVITE ENTREE DANS L ACTIVITE En classe : la patinoire, le patineur, les patins Activités langagières à partir des photos (voir transparent joint) L équipement du patineur :pull, gants chaussettes à prévoir Patins

Plus en détail

Produire des écrits à l école maternelle

Produire des écrits à l école maternelle Produire des écrits à l école maternelle 1 Compétences attendues en fin d école maternelle (pour activer le lien, appuyer sur la touche Ctrl en même temps q un clic gauche avec la souris) 2 Programmations

Plus en détail

Groupe départemental EPS 1 Rhône Pour une programmation en EPS janvier 2010 1

Groupe départemental EPS 1 Rhône Pour une programmation en EPS janvier 2010 1 Vers UNE PROGRAMMATION EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE A L ECOLE PRIMAIRE DANS LE DEPARTEMENT DU RHONE Groupe départemental EPS 1 Rhône Pour une programmation en EPS janvier 2010 1 La programmation :

Plus en détail

Course d orientation

Course d orientation Course d orientation Cette rencontre est constituée d un parcours photo «en étoile». Les équipes doivent trouver des balises à l aide de photos ou de plans (CE1) marqués : une fois la balise trouvée, un

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3

COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3 COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3 1. La course d orientation A la manière de SOMMAIRE 2. Spécificité et traitement didactique de l activité 2.1.Définition Essence---

Plus en détail

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est BATIR et UTILISER DES IMAGIERS EN CLASSE MATERNELLE Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est Quelques définitions

Plus en détail

PIROUETT! THE RHYTHMIC GYMNASTICS HELP DESK November 2013

PIROUETT! THE RHYTHMIC GYMNASTICS HELP DESK November 2013 THE RHYTHMIC GYMNASTICS HELP DESK November 01 Les fiches de la difficulté pour les compétitions officielles FIG doivent être remplies par ordinateur. Les fiches écrites à la main ne seront plus acceptées.

Plus en détail

Animations pédagogiques 2014 2015 Limoges 1

Animations pédagogiques 2014 2015 Limoges 1 Intitulé M@gistère «se former à distance» DUERP Public désigné PE n ayant pas suivi la formation en 2103-2014 Directeurs d école de la circonscription Nombre d heures Dates Lieux Intervenants Contenus

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

ROULER A L ECOLE MATERNELLE

ROULER A L ECOLE MATERNELLE Construire une Unité d Apprentissage en EPS ROULER A L ECOLE MATERNELLE Dossier réalisé par l équipe des CPC EPS des circonscriptions de Châlons-en-Champagne Anne GANTELET, Bernard FLORION et Pascal LOCUTY

Plus en détail

L E. P. S. 4 A 4 Michel FAURE, CPD EPS DA 13

L E. P. S. 4 A 4 Michel FAURE, CPD EPS DA 13 L E. P. S. 4 A 4 Michel FAURE, CPD EPS DA 13 Les 4 tableaux format A4 suivants (l EPS 4 à 4!) sont le résultat d une tentative personnelle de présentation synthétique d utiles connaissances et considérations

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

ORGANISER L'EPS A L'ECOLE PRIMAIRE

ORGANISER L'EPS A L'ECOLE PRIMAIRE ORGANISER L'E A L'ECOLE PRIMAIRE Cadre réglementaire et recommandations départementales Comme précisé dans les programmes scolaires de juin 2008, l'activité physique et les expériences corporelles contribuent

Plus en détail

La consultation sur les nouveaux programmes de l école primaire

La consultation sur les nouveaux programmes de l école primaire La consultation sur les nouveaux programmes de l école primaire Cycle des approfondissements Éducation physique et sportive Document d application Projet proposé par le groupe d experts I. L enseignement

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

I - LE PROJET PEDAGOGIQUE

I - LE PROJET PEDAGOGIQUE ENSEIGNER L ACTIVITE HOCKEY A L ECOLE ELEMENTAIRE I - LE PROJET PEDAGOGIQUE Avant d avoir eu les élèves /joueurs A - DEFINITION DE L ACTIVITE SUPPORT : LE HOCKEY Le hockey est un jeu collectif praticable

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif

Plus en détail

FOOTBALL Cycle 3. Module d apprentissage. Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne

FOOTBALL Cycle 3. Module d apprentissage. Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne FOOTBALL Cycle 3 Module d apprentissage Alain LARRIEU CPC EPS Bayonne DANS LES PROGRAMMES Les activités physiques, sportives et artistiques font vivre aux élèves des expériences corporelles particulières

Plus en détail

Le Roller à l Ecole 2004 CPC LYON : M. BERGER, JL MAMMET, A. SERRES EDUCATEURS VILLE DE LYON : A. MOHR, S. RUILLIER

Le Roller à l Ecole 2004 CPC LYON : M. BERGER, JL MAMMET, A. SERRES EDUCATEURS VILLE DE LYON : A. MOHR, S. RUILLIER Le Roller à l Ecole 2004 CPC LYON : M. BERGER, JL MAMMET, A. SERRES EDUCATEURS VILLE DE LYON : A. MOHR, S. RUILLIER DEROULEMENT DU MODULE D'APPRENTISSAGE Compétence spécifique: REALISER UNE PERFORMANCE

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: Colonne tâches: il s'agit des activités professionnelles de référence que

Plus en détail

Séquences langage / utilisation de la tablette numérique. Petite section

Séquences langage / utilisation de la tablette numérique. Petite section Séquences langage / utilisation de la tablette numérique Petite section Ce document présente 3 séquences successives de langage, pour travailler le champ lexical de l alimentation, en lien avec la découverte

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Document d application

Document d application Cycle des apprentissages Éducation physique et sportive Document d application Projet proposé par le groupe d experts Objectifs 1.Trois objectifs généraux L enseignement de l éducation physique et sportive

Plus en détail

Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux

Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux Lien avec les programmes Aide aux apprentissages Apprendre les gestes de l'écriture reconnaître et écrire la

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège L éducation physique et sportive Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège LES PROGRAMMES OFFICIELS Priorités, objectifs généraux, connaissances et compétences, Horaires et spécificités

Plus en détail

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME 1 LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME CYCLES 2 ET 3 Circonscription de Grenoble 4 Evelyne TOUCHARD conseillère pédagogique Mots clé Démarche d enseignement - catégories de problèmes (typologie)- problème du jour-

Plus en détail

Source : www.minsep.cm

Source : www.minsep.cm 1 2 3 PREAMBULE L Education Physique et Sportive (EPS) est une matière d enseignement qui vise à la transformation des ressources potentielles et disponibles de l apprenant pour l aider à agir et à progresser

Plus en détail

Athlétisme : Course de haies

Athlétisme : Course de haies www.contrepied.net 1 Athlétisme : Course de haies Y. Humbert, E. Le Levé, A. Roger Février 2009 1. Définition, enjeux et analyse des problèmes posés par l activité Le problème central posé par la course

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

Apprendre et réussir

Apprendre et réussir Tome 1 : LA GYMNASTIQUE Comme moyen pour Apprendre et réussir Inspection Académique de l Essonne Document élaboré par l équipe CPC / CPD - EPS de l Essonne Edition 2002 SOMMAIRE Sommaire + Avant propos

Plus en détail

FICHE 7 Propositions d ensemble pour l EPS à l école primaire

FICHE 7 Propositions d ensemble pour l EPS à l école primaire FICHE 7 Propositions d ensemble pour l EPS à l école primaire Quel pas en avant est possible? Le premier progrès à réaliser pour que tous les élèves bénéficient de l enseignement de l EPS est d assurer

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3

LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3 LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3 Attention : en fonction du niveau des élèves dans le cycle, l enseignant utilise les variables concernant les distances à parcourir et le

Plus en détail

GENERALITES CARACTERISTIQUES DES ENFANTS ET DEMARCHES D APPRENTISSAGE

GENERALITES CARACTERISTIQUES DES ENFANTS ET DEMARCHES D APPRENTISSAGE GENERALITES CARACTERISTIQUES DES ENFANTS ET DEMARCHES D APPRENTISSAGE Cycle 1 Au plan du développement psychomoteur, l enfant de cette tranche d âge se caractérise par une motricité globale, souvent bilatérale.

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP K-S LES FORMES D ORGANISATION EN EPS Plan: 1. Pourquoi utiliser les formes d organisation en EPS? 2.

Plus en détail

«De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.»

«De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.» Fiche action n 2 DOSSIER DE CANDIDATURE «Mobiliser les compétences dans des situations diversifiées et motivantes» Avant-propos Le projet «De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain» a

Plus en détail

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Contexte : Dans le cadre de l animation du réseau des Relais Assistants Maternels des Deux-Sèvres

Plus en détail

Les liens entre les. Compétences Méthodologiques et Sociales

Les liens entre les. Compétences Méthodologiques et Sociales Les liens entre les Compétences Méthodologiques et Sociales et le Socle Commun de Connaissances et de Compétences. GRA 2011 Orléans-Tours 1 Le plan d intervention 1. Rappel institutionnel : Les C.M.S.

Plus en détail

Module d apprentissage Jeux collectifs Cycle 1. Des objectifs d apprentissage

Module d apprentissage Jeux collectifs Cycle 1. Des objectifs d apprentissage Module d apprentissage Jeux collectifs Cycle 1 Des jeux pour entrer dans l activité 1 séance par thème Une situation de référence Pour évaluer les besoins Des objectifs d apprentissage Des situations d

Plus en détail

Processus d acquisitions. évaluations. en EPS. au COLLEGE

Processus d acquisitions. évaluations. en EPS. au COLLEGE Processus d acquisitions ET évaluations en EPS au COLLEGE Tout le sujet mais rien que le sujet Processus d acquisitions Evaluations COLLEGE SUJET Quel est l objet du devoir? LIEN entre Processus d acquisitions

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

NATATION AVEC DES ELEVES DEBUTANTS

NATATION AVEC DES ELEVES DEBUTANTS NATATION AVEC DES ELEVES DEBUTANTS 1 : Apport didactique Définition du savoir nager Les problèmes moteurs en natation Sommaire : Les transformations : du terrien au nageur (expert) Les étapes de transformation

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 LES QUALITES PHYSIQUES SOLLICITEES EN FOOTBALL (R.VERHEIJEN) ENDURANCE ENDURANCE-FORCE

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Cahier d'entraînement J+S Patinage artistique sur roulettes Patinage de vitesse sur roulettes

Cahier d'entraînement J+S Patinage artistique sur roulettes Patinage de vitesse sur roulettes Un produit de la Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM 30.591/716.310 f / Edition 2002 (02.04) Cahier d'entraînement J+S Patinage artistique sur roulettes Patinage de vitesse sur roulettes OFSPO

Plus en détail

ACCUEIL: LE LIVRE DE LA SEMAINE

ACCUEIL: LE LIVRE DE LA SEMAINE SEMAINE 3/ 14 SEPTEMBRE 2015 DOMINANTE D'ACTIVITE CIBLEE : EXPLORER LE MONDE «Les grandes personnes ont des talents, moi aussi et je reçois ma valise à talents pour explorer le monde» Progression: Amener

Plus en détail

Programmes de l école maternelle. compétences exigibles en fin de maternelle

Programmes de l école maternelle. compétences exigibles en fin de maternelle Programmes de l école maternelle et compétences exigibles en fin de maternelle Document de référence pour l élaboration du livret d évaluation de l élève et/ou des progressions 1 LE LIVRET DE COMPETENCES

Plus en détail

Arts CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012

EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012 EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012 1 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL EN EPS 2OO9-2012 L Education Physique et Sportive est une discipline à part entière de l école maternelle et élémentaire. Elle

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

- CYCLE 3 - Démarche d apprentissage et situations

- CYCLE 3 - Démarche d apprentissage et situations UNITÉ D'APPRENTISSAGE COURSE DE VITESSE ET D OBSTACLES - CYCLE 3 - OBJECTIFS Compétences des programmes : Réaliser une performance mesurée (en distance et en temps) dans des activités athlétiques : courir

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Quels mécanismes de financement pour la rénovation énergétique des bâtiments? Coalition France pour l'efficacité énergétique

Quels mécanismes de financement pour la rénovation énergétique des bâtiments? Coalition France pour l'efficacité énergétique Quels mécanismes de financement pour la rénovation énergétique des bâtiments? Coalition France pour l'efficacité énergétique 05/01/15 Qui sommes nous? Les contributeurs du present document sont des associations

Plus en détail

Missions des Corps d Inspection d IA IPR,IEN

Missions des Corps d Inspection d IA IPR,IEN ACADEMIE DE DIJON Missions des Corps d Inspection d IA IPR,IEN Formation Inspecteurs Stagiaires, 9-11 mai 2011 Christophe STUDENY, Délégué Académique à la Formation des Personnels d Encadrement Cadre de

Plus en détail

Vocabulaire japonais ... ... ... ...

Vocabulaire japonais ... ... ... ... Vocabulaire japonais GI (ou kimono) (c'est l'endroit ou l'on pratique le judo) de (c'est la surface de combat) ARRETEZ COMMENCEZ CELUI QUI FAIT CELUI QUI TOMBE TOMBER CLAP Fédération Française de Judo,

Plus en détail

éducation physique et sportive planification 1 er Cycle primaire

éducation physique et sportive planification 1 er Cycle primaire éducation physique et sportive planification 1 er Cycle primaire Département de l économie et du sport Service de l éducation physique et du sport Département de la formation, de la jeunesse et de la culture

Plus en détail

Jeux collectifs situations d'apprentissage

Jeux collectifs situations d'apprentissage 1 Jeux collectifs situations d'apprentissage Les situations proposées visent à développer les compétences et savoirs cités ci-dessous qui sont en correspondance avec les attendus des programmes et du socle

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES ANGLAIS EN LP

ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES ANGLAIS EN LP ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES ANGLAIS EN LP Destiné à tous les professeurs d anglais en lycée professionnel, ce document fait la synthèse des observations de classe menées ces dernières années. Il présente

Plus en détail

Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées:

Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées: Thème : Activités athlétiques course rapide Compétences visées: bjectif poursuivi Passer d une réaction incontrôlée à une réaction rapide et efficace : travail sur «le départ». Réagir vite à un signal

Plus en détail

APPRENDRE À PARLER ET

APPRENDRE À PARLER ET APPRENDRE À PARLER ET SAVOIR PARLER Corinne Gallet : enseignante ressource TSL L IMPORTANCE DU LANGAGE Le langage est un outil de pensée Le langage est un outil de communication Le langage est un indicateur

Plus en détail

COIN GARAGE S'APPROPRIER LE LANGAGE

COIN GARAGE S'APPROPRIER LE LANGAGE COIN GARAGE Aménagement matériel (remarques spécifiques liées à cet espace): - des voitures, - un garage, - un tapis de sol représentant routes et chemins - d'autres types de véhicules, camion, remorques,

Plus en détail

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Direction des sports Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Cycle 2 Document pédagogique élaboré par E.Reig E.T.A.P.S de la Direction des Sports de la ville de joué lès Tours 2011

Plus en détail

Sorties avec nuitée(s) dans un autre département : 8 semaines avant le départ.

Sorties avec nuitée(s) dans un autre département : 8 semaines avant le départ. CHAPITRE 2 SURVEILLANCE DES ELEVES FICHE II-5 SORTIES SCOLAIRES Circulaire ministérielle n 99.136 du 21-09-99 modifiée par la Circulaire n 2005-001 du 05-01-05 (ChII-9) «Questions-Réponses» ministérielles

Plus en détail

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur du son Version 1 «Assistant son» APPELLATION(S) DU METIER Assistant son DEFINITION DU METIER L assistant son aide l ingénieur du son ou le chef opérateur du son, responsable des enregistrements

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE BIBLIOGRAPHIE OUVRAGES GENERAUX

BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE BIBLIOGRAPHIE OUVRAGES GENERAUX BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE BIBLIOGRAPHIE OUVRAGES GENERAUX Agir dans le monde ( collection fichier ressources) : L éducation physique en maternelle (code 173074) (Editions Nathan).Pour apprendre à agir

Plus en détail

Le leader situationnel. Resocoach - rédacteur JM Grassa 2012

Le leader situationnel. Resocoach - rédacteur JM Grassa 2012 Le leader situationnel D après s Paul Hersey Extrait de «Le leader situationnel, Paul Hersey, ed.. les éditions d organisation d 1989» Une Conclusion qui nous éclaire Pour utiliser le Leader Situationnel,

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

La construction du nombre en petite section

La construction du nombre en petite section La construction du nombre en petite section Éléments d analyse d Pistes pédagogiquesp 1 La résolution de problèmes, premier domaine de difficultés des élèves. Le calcul mental, deuxième domaine des difficultés

Plus en détail

REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012

REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012 F.F.A.A.A. 11, rue Jules Vallès 75011 PARIS 01.43.48.22.22 01.43.48.87.91 REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012 Livret de formation BF UFA 2012-2013 1 Qu est ce que le Brevet Fédéral UFA?

Plus en détail