La loi, les aides de l AGEFIPH (programme courant, complémentaire et plan de soutien)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La loi, les aides de l AGEFIPH (programme courant, complémentaire et plan de soutien)"

Transcription

1 La loi, les aides de l AGEFIPH (programme courant, complémentaire et plan de soutien)

2 La loi du 10/07/87 Employer 6 % de travailleurs handicapés, pour les entreprises de 20 salariés et plus Modalités pour remplir cette obligation : Embauche de TH Signature de contrat de sous-traitance avec le milieu protégé (50% de l obligation) Signature d un accord d entreprise avec les partenaires sociaux, pour 3 ans, agréé par la Direction du Travail Versement d une contribution à l AGEFIPH Accueil de TH stagiaires de la FP (>150 h) 2

3 La loi du 11 Février 2005 (volet emploi) Elle propose une définition du handicap Elle renforce l égalité d accès à la cité et aux lieux de travail Elle renforce la non-discrimination et l égalité des chances dans l entreprise Elle est plus incitative pour les employeurs ne «faisant aucun effort». Elle maintient le quota de 6% 3

4 La loi du 11 Février 2005 (volet emploi) Les mêmes principes sont étendus au secteur public (création d un fonds le FIPHFP) Introduction d une obligation en matière de dialogue social : l emploi des ph et le maintien dans l emploi devient un sujet de négociation collective (obligation de négocier) Extension des bénéficiaires : 2 catégories en + : titulaires de la carte d invalidité et de l AAH Le statut du travail protégé est revu (marché du travail ordinaire entreprises ordinaires et adaptées (ex AP) ; Ets ou Service d Aide par le Travail (ex CAT) Nouveau mode de calcul du taux d emploi et de la contribution (application 2006, déclaration 2007) 4

5 La loi du 11 Février 2005 (volet emploi) La valorisation des Unités Bénéficiaires Article L (LOI n du 1er décembre art. 27 (V) et complété (décret du 09/06/09 et circulaire DGEFP du 21/10/09) applicable à l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés des années 2009 et suivantes. Pour le calcul du nombre de bénéficiaires de l'obligation d'emploi, chaque personne est prise en compte à due proportion de son temps de présence dans l'entreprise au cours de l'année civile, quelle que soit la nature ou la durée de son contrat de travail, dans la limite d'une unité et dans les conditions suivantes : Si la durée de travail > ou = à 50% de la durée légale ou conventionnelle = 1 UB Si la durée de travail < à 50% de la durée légale ou conventionnelle = 0.5 UB Le décompte est valorisé en fonction du temps de présence effective = 1 ou 0,5 x nb jours, sem ou mois de présence effective /364/52/12 Les salariés BOETH dont le contrat de travail est suspendu sans rémunération versée directement par l employeur et qui n ont jamais été présents au cours de l année civile, ne sont pas comptabilisés dans l effectif des bénéficiaires de l OETH mais compte dans l effectif d assujettissement. Les salariés bénéficiaires de l OETH remplaçant des salariés dont le contrat de travail est suspendu compte dans l effectif des bénéficiaires de l OETH mais ne compte pas dans l effectif d assujettissement. Une RQTH ou AAH attribuée en cours d année produit des effets juridiques pour l ensemble de l année, par contre cette décision ne produit ses effets que pendant la durée de sa validité. 5

6 La loi du 11 Février 2005 (volet emploi) Pour les stagiaires BOETH : au moins 40 h, l année de fin de stage, valorisation = (40/1607=0,04) limité à 2 % de l effectif d assujettissement cette évolution permet de prendre en compte les stages : rémunérés par l Etat ou la Région; organisés par l Agefiph ; prescrits par Pôle emploi ; de formation initiale en alternance à visée professionnelle; effectués par des étudiants. La convention de stage est conclue entre l entreprise d accueil, le stagiaire et l OF ou l organisme œuvrant pour l insertion professionnelle (Agefiph, Pôle emploi, est scolaires ou universités) Valorisation des unités liées à la sous- traitance (limite 50 % de l obligation), la valeur d un contrat de sous-traitance ou de mise à disposition est transformée en ETP en retirant du montant du contrat le coût des matières premières et en divisant le reste par fois (ou 1 600) le SMIC horaire 6

7 La loi du 11 Février 2005 (volet emploi) Le mode de calcul La base de calcul inclut l ensemble des salariés, y compris les ECAP (emploi nécessitant des aptitudes particulières) Minorations possibles liées aux personnes présentes : minorations de 0.5 si embauche de < 26 ans, > 51 ans (permanent); de 1 si embauche DELD (1ère année), si 1ère embauche d un TH (1ère année); de 1 si reconnaissance de lourdeur de handicap ; de 1 si issue EA OU ESAT (permanent) ) Minorations liées aux ECAP : liste inchangée Calculer un coefficient de minoration : Calcul du taux d ECAP (nombre ECAP/effectif assujettissement) x 100 Appliquer la formule : 1 (1.3 x taux d ECAP) pour les employeurs ayant de 80 % d ECAP Disposition particulières pour les employeurs ayant 80 % d ECAP Modulations liées à l effectif contribution = ph manquantes x 40 x Smic horaire 7

8 Calcul de la Contribution par unité manquante Taille Entreprise Loi 11 Février ** Si OTH 0 < à x Smic horaire = x Sh = à x Smic horaire = x Sh = x Smic horaire = x Sh = Smic horaire : 8.71 ** Une entreprise qui pendant plus de 3 ans n aurait fait aucun effort en matière de recrutement, de maintien dans l emploi, de sous-traitance auprès du milieu protégé, verra le montant de sa contribution passer à 1500 fois le smic horaire, à compter de 2010, soit L accueil de stagiaire ne permet pas de s exempter de la majoration. 8

9 Les dépenses ouvrant droit à des déductions de votre contribution Réalisation de travaux facilitant l accessibilité Etudes et aménagements des postes de travail (avec médecin du travail et CHSCT) Mise en place de transport adapté ou d aide au logement Conception de matériels ou d aides techniques Sensibilisation de votre personnel (embauche/maintien) Aide à l équipement et à l apport de compétences et de matériel aux organismes de formation pour accroître l accueil de TH Des actions de formation professionnelle au-delà de l obligation légale Des partenariats avec le secteur associatif Ces déductions ne peuvent dépasser 10% de votre contribution à l Agefiph. Sont exclues les dépenses engagées et retenues par la DDTEFP dans le cadre de la reconnaissance de la lourdeur du handicap 9

10 En résumé la contribution = Au nombre de bénéficiaires manquants (N) N = effectif assujettissement (ETP) - salariés H présents - équivalent contrat de sous-traitance accueil de stagiaire (durée du stage/durée annuelle de travail limite 2% de l effectif d assujettissement) Déduction faite des minorations (M) Multiplié par le coefficient de minoration ECAP (C) Multiplié par le coefficient lié à l effectif (400 à 600 x le smic horaire) (D) Déduction faite des dépenses autorisées, dans la limite de 10 % (E) Soit ((N- M) x C x D) E Attention : la contribution ne pourra être inférieure à un plancher soit (N M) x 50 x Smic Horaire 10

11 La loi du 11 Février 2005 (volet emploi) La reconnaissance de la lourdeur du handicap Depuis le 1er janvier 2006, les 3 catégories de handicap (A,B,C) disparaissent. On ne distingue plus que le handicap lourd (ce critère est apprécié par la DDTEFP) Le handicap de la personne est évalué par rapport à sa situation de travail L entreprise en fait la demande en informant la personne. En cas d accord, la «lourdeur du handicap» prend effet à la date d envoi de la demande. 11

12 La loi du 11 Février 2005 (volet emploi) L AIDE A L EMPLOI L aide à l emploi est destinée à compenser la lourdeur du handicap (charges pérennes d organisation, d accompagnement social ou professionnel, de tutorat ou d une moindre productivité induites par le handicap), évaluée en situation de travail, au regard du poste et après aménagement optimal de ce dernier Elle est attribuée sur décision du DDTEFP, sur avis du médecin du travail, si le rapport entre le surcoût annuel ( x 100) constaté et la durée légale du travail annuelle multipliée par le SMIC horaire est supérieure à 20%. Elle est calculée, sur la base de 450 fois le Smic horaire, majoré des cotisations patronales fiscales et sociales obligatoires (4 614,57 euros/an). Elle passe à 900 fois le Smic horaire si le rapport est supérieur à 50 %. Elle est réexaminée tous les trois ans et versée par l Agefiph chaque trimestre. 12

13 Qui sont les BOETH? 4 catégories principales (loi 87) : Les Travailleurs reconnus handicapés par la CDAPH ou la COTOREP Les titulaires d une RAT et d une IPP d au moins 10 % Les titulaires d une pension d invalidité Sécurité Sociale (1 et 2 catégorie). Les pensionnés de guerre ou assimilés 2 catégories supplémentaires (loi 2005) : Les titulaires d une carte d invalidité (80 %) Les bénéficiaires de l AAH 13

14 l Agefiph L AGEFIPH est le Fonds de développement de l emploi des personnes handicapées. Créée par la loi du 10 juillet 1987, l AGEFIPH contribue à la politique d emploi conduite par l Etat. Elle est au service des entreprises et des personnes handicapées. C est une association paritaire de droit privé. Son conseil d administration est composé de 4 collèges : employeurs, salariés, associations, personnes qualifiées Elle est organisée en 3 Directions territoriales et 19 implantations régionales dont 2 dans les DOM 14

15 Les missions de l Agefiph Accroître les moyens consacrés à l insertion des handicapés en milieu ordinaire de travail Favoriser la préparation, l accès et le maintien dans l emploi des personnes handicapées Affecter les ressources du fonds à la compensation des coûts supplémentaires liés au handicap 3 types de bénéficiaires : les entreprises de droit privé (sauf celles sous accord agréé) les personnes handicapées les médiateurs de l insertion et du maintien dans l emploi 15

16 Une logique de complémentarité Plan de soutien Programme courant Programme complémentaire 16

17 L offre de services : les appuis Personnes handicapées Accompagnement vers l emploi: Cap Emploi, AIP-AIPS-THREMPLIN Boutique de gestion, Appui projet, A2EH clients offre de services Compensation du H (PPS) URAPEDA, GUINOT Entreprises privées Cap Emploi, SAMETH, Plateforme, MME, Diagnostic RH, diagnostic VAT, diagnostic EQZ, diagnostic TRANS-H 17

18 Une logique de marché En sa qualité de pouvoir adjudicateur au sens de la législation communautaire, l AGEFIPH est soumise, dés lors qu elle achète des prestations pour délivrer ses offres de services, à des dispositions particulières reposant sur 3 principes : Liberté d accès à nos financements Egalité de traitement Transparence des procédures De ce fait l ensemble des offres de service sont soumises à appel d offres (hormis pour l instant l offre de services Cap-emploi et AIP) 18

19 Qui peut solliciter l Agefiph Toute personne bénéficiant du statut de personne handicapée et souhaitant s engager dans un parcours professionnel, postuler à un emploi dans une entreprise du secteur privé ou du secteur public soumise au droit privé, peut solliciter l Agefiph. La personne doit résider et exercer une activité professionnelle en France et être dans l une des situations suivantes : demandeur d emploi, salarié, stagiaire de la formation professionnelle, créateur d entreprise ou travailleur indépendant, étudiant en stage en entreprise. À savoir Attention, ces dispositions sont applicables pour une durée limitée jusqu'au 31 décembre 2009 Si vous êtes salarié d une entreprise ayant conclu un accord d'entreprise agréé ou étant couverte par un accord de branche agréé portant sur l'emploi et le maintien dans l emploi des personnes handicapées, vous pouvez bénéficier : - de la prime à l'insertion et des subventions au contrat d'apprentissage et au contrat de professionnalisation. - des aides techniques et humaines et à la mobilité, dès lors qu'elles ne relèvent pas d'aides à l'accessibilité de la situation de travail et qu'elles n'ont pas été expressément prévues dans l'accord agréé d'entreprise ou de branche. 19

20 Qui peut solliciter l Agefiph Toutes les entreprises du secteur privé et du secteur public soumises au droit privé peuvent solliciter l Agefiph, quel que soit leur effectif y compris celles de moins de vingt salariés, non soumises à l obligation d emploi de personnes handicapées, à l exception de celles sous accord agréé. Toutefois, dans le cas d un accord renouvelé ou dès lors que le taux d emploi de salariés handicapés dans l entreprise atteint au moins 6%, l entreprise peut bénéficier des aides et des appuis de l Agefiph uniquement dans le cadre d une convention «politique d emploi» à négocier avec l Agefiph. Toutes les entreprises soumises au droit privé peuvent solliciter l Agefiph, Il suffit que le projet porte sur le recrutement ou le maintien dans l emploi d une ou plusieurs personnes handicapées. L entreprise doit être domiciliée en France et employer des salariés handicapés travaillant sur le territoire français. Lorsque vous recrutez un demandeur d emploi handicapé, vous pouvez bénéficier d aides de droit commun. Pensez à les solliciter avant de contacter l Agefiph Lorsqu un salarié devient handicapé à la suite d un avis d inaptitude ou d aptitude avec réserve prononcé par le médecin du travail, vous pouvez faire appel à l Agefiph. La copie de la demande de reconnaissance de son handicap sera acceptée pour l étude du dossier. 20

21 Les services aux personnes et aux entreprises L accompagnement du public : 3 CAP EMPLOI sur la région Cap Emploi Aisne Cap Emploi Oise Cap Emploi Somme Le développement de la qualification du public handicapé L appui aux entreprises pour l insertion 21

22 Les services aux entreprises 2 organisation patronales, leurs missions consistent à : Informer et sensibiliser les entreprises privées sur la question de l emploi des personnes handicapées. Apporter un éclairage précis sur leur obligation d emploi en proposant une analyse de situation et des modalités de réponses possibles. 3 SAMETH (service d appui au maintien dans l emploi) MISSION : Aider l entreprise à traiter les situations complexes d inadéquation entre les capacités des bénéficiaires et les exigences de leurs postes de travail 4 services adaptés aux besoins de l entreprise L appui de l AGEFIPH Aider les entreprises à intégrer l'emploi des personnes handicapées dans la gestion de leurs ressources humaines et à élaborer des plans d'actions, en ayant recours si besoin à des prestations de diagnostic-conseil RH spécifique (court ou approfondi). 22

23 Synthèses des primes et subventions Subvention forfaitaire au contrat d apprentissage Apprenti de 30 ans : /période de 6 mois (durée max 4 ans) Apprenti créateur d entreprise : /période de 6 mois (durée max 6 semestre) A l issu du contrat prime de pérennisation de (pour tout contrat d au mois 12 mois) Subvention forfaitaire au contrat de professionnalisation CP jeune : /période de 6 mois (durée max 4 semestres) CP adulte : /période de 6 mois (durée max 4 semestres) A l issu du contrat prime de pérennisation de (pour tout contrat d au mois 12 mois) Prime à l insertion de (contrat d au 6 mois et 16h/s) 23

24 Les contrats aidés Prime Initiative Emploi (PIE) Objectif : favoriser l accès à l emploi POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR MARCHAND (*)/ LES ASSOCIATIONS *Tous employeurs affiliés à l'unedic y compris les employeurs du secteur agricole et de la pêche maritime et les GEIQ. à l'exception des des entreprises couvertes par un accord agréé au titre de l'obligation d'emploi. sont exclues également les entreprises qui ont licencié pour motif économique dans les 6 mois précédant l'embauche ou celles qui ont fait l'objet d'un PV pour travail illégal. 24

25 Les contrats aidés Prime Initiative Emploi (PIE) CONCERNE L'EMBAUCHE DE PERSONNES HANDICAPEES INSCRITES OU NON A L'ANPE dès lors qu'elles sont bénéficiaires de l'article L du code du travail, qui présentent des difficultés particulières d'accès à l'emploi (DE + 12 mois, DE + de 45 ans, BMS, handicap lourd). Montant de l aide : 6000 (> à 80%) 4500 (50 à 80%) 3000 < à 50% CDI, CDD 12 mois minimum, 16 H hebdo minimum La PIE doit faire l objet d une préconisation d un des prescripteurs suivants : Cap Emploi, Pôle Emploi, Mission Locale. 25

26 Les contrats aidés PIE Majorée (plan de soutien) CONCERNE SOIT : TH de + de 45 ans, Ou le premier TH dans une entreprise assujettie Montant de la majoration : 50 % de la PIE (3 000 pour un temps plein) 26

27 Les contrats aidés Prime Contrat Durable (PCD) Objectif : transformer des contrats précaires * en CDI, le TH devant avoir travaillé au 3 mois (continus ou non) au cours des 6 mois précédant l embauche. MONTANT : 50 % de la PIE soit POUR UN TEMPS PLEIN (même barème que la PIE), Majoration de 50 % pour les + de 45 ans soit POUR UN TEMPS PLEIN CDD, intérim, Contrat d apprentissage et de professionnalisation, contrats aidés Comme la PIE, la PCD doit faire l objet d une préconisation d un des prescripteurs suivants : Cap Emploi, Pôle Emploi, Mission Locale. 27

28 Les nouvelles mesures : Création de 2 Forfaits Formation dans le cadre de l accès à l emploi : - Le Forfait Formation «Accès à l emploi» vise à faciliter l intégration professionnelle des personnes handicapées nouvellement recrutées (CDI ou CDD d au moins 12 mois) en finançant à leur employeur un forfait de 2000 en contrepartie d une formation d au moins 70h. Cette aide ne nécessite pas de validation par un partenaire ; -Le Forfait Formation «PIE», les opérateurs partenaires examinent systématiquement l opportunité de la mise en place d une action de formation finançable grâce à un forfait de en contrepartie d une formation d une durée minimum de 140 heures, -Dans ces 2 cas la formation doit débuter dans les 12 mois suivant l embauche, et être dispensée par un organisme de formation dans un centre de formation ou dans les locaux de l'entreprise. 28

29 Les nouvelles mesures : FORMATION PROFESSIONNELLE DES SALARIES HANDICAPES EN RISQUE OU EN SITUATION DE CHOMAGE PARTIEL : Les présentes dispositions visent à étendre, à titre conjoncturel, le périmètre d intervention de l Agefiph concernant le développement des compétences et la formation des salariés handicapés aux situations de chômage partiel, et à celles visant à éviter ou à reporter le chômage partiel. Participation au financement de la formation des salariés handicapés bénéficiaires de la loi, en complément des financements de l Etat, des OPCA et du FSE, et des Conseils régionaux selon les situations. La formation doit être réalisée par un organisme de formation. Le cofinancement porte uniquement sur les coûts pédagogiques. Le financement de l'agefiph est plafonné à 20 de l heure/stagiaire 29

30 Les mesures adaptées : Nouvelles dispositions pour la création d activité : - Revalorisation du plafond de la subvention Agefiph pour l aide à la création d activité à hauteur de contre auparavant ; - Développement national de la nouvelle offre de services (garantie bancaire, assurance, suivi post-création) et de la mobilisation des opérateurs qui accompagnent les personnes handicapées ; 30

31 Synthèses des aides aux personnes Prime à l insertion de 900 (x2 pour les BMS, CDD de 6 mois min) contre 800 auparavant Prime au contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation jeune: pour un contrat minimal de 6 mois (1 600 et 12 mois auparavant) Prime au contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation adulte: pour un contrat de 6 à 11 mois et pour un contrat minimal de 12 mois (1 600 et 12 mois auparavant) Prime complémentaire de 900 si à l issu du contrat signature d un contrat d au mois 12 mois ( si prime au contrat en alternance pas déjà perçu) Aides techniques (50 % du montant plafonné à 9 150, sauf déficience auditive) Aides humaines (interface, auxiliaire professionnelle) Aides à la formation professionnelle (bilan, orientation, qualification) Financement de formation NTIC et dotation NTIC (700 pour une formation NTIC d au 35h, débutant au +tôt 6 mois avant la dotation, pour un ordinateur d un montant mini de 350 ) Aides à la création d activité Aides à la mobilité (en compensation du handicap sauf permis) Permis de conduire 800 (600 ) ou (990 ) Transport adapté /an Achat de véhicule (4 575 ) Aménagement (50% du montant plafonné à ) Frais d hébergement (13,75 /jour pendant 9 mois maximum pour une distance au égale à 100 km AR Frais de déménagement (765 ) 31

32 Pour recruter un collaborateur handicapé prime pour tout contrat durable ( CDD de 6 mois min) et subventions pour les contrats d apprentissage et de professionnalisation prime initiative emploi cumulable avec la prime à l insertion et l allègement Fillon aide au recrutement des PH sortant d ESAT (9 000 ) ou d EA (4 500 ) cumulable avec la prime à l insertion (destinée à anticiper l aide à l emploi) prestations ergonomiques et financements pour aménager les postes de travail, recourir à un tuteur (23 /h plafond de 200 h/an), aides à la mobilité en vue de compenser le handicap lors de déplacement (hébergement, déménagement, transport, permis, acquisition et aménagement de véhicule) aides techniques et humaines forfait formation ( (70 h) ou (140 h) ) cumulable expertises de situations professionnelles pour des handicaps spécifiques 32

33 Pour reclasser ou maintenir un salarié handicapé subvention forfaitaire pour couvrir les premières dépenses (6 000 ) aides pour financer un aménagement de poste, un tuteur (23 /h plafond de 200 h/an) aides à la formation ( financement à l employeur de 100 % des coûts pédagogiques au réel, sans exigence de cofinancement ; participation à la rémunération et aux coûts annexes sur la base d un forfait de 11 par heure de formation (en centre et/ou en entreprise) réalisée sur le temps de travail). aides à la mobilité en vue de compenser le handicap lors de déplacement (hébergement, déménagement, transport, permis, acquisition et aménagement de véhicule) aides techniques et humaines (auxiliaire professionnel ) expertises de situations professionnelles pour des handicaps spécifiques aide à l aménagement du temps de travail (5 x ssi réduction d au 20% et maintien du salaire antérieur, + 55 ans en CDI + 80% ETP depuis 5 ans au -) cumulable Pour accompagner un salarié handicapé financements pour faciliter l évolution professionnelle aides pour compenser la situation de handicap et préserver l emploi du salarié handicapé Suite à un diagnostic VAT ( financement à l employeur de 100 % des coûts pédagogiques au réel, sans exigence de cofinancement ; participation à la rémunération et aux coûts annexes sur la base d un forfait de 11 par heure de formation (en centre et/ou en entreprise) réalisée sur le temps de travail). 33

34 Le programme complémentaire Nouveaux services aux entreprises ou à leurs salariés Service d appui aux 0 TH Soutien à la mise en accessibilité des entreprises Aide au développement de la sous-traitance Vie au travail PIE Nouveaux services aux personnes SAP Nouvelle offre de service création d activité (TPA, France Active) 34

35 Vie au travail L accompagnement à la vie au travail vise à : Garantir à l employeur un accompagnement à la gestion du handicap sur la durée de la vie professionnelle, et dans toutes les circonstances de cette vie professionnelle Anticiper les évolutions prévisibles tant de l emploi que du handicap Prévenir la perte d employabilité et permettre le développement professionnel pour le bon déroulement de carrière du salarié handicapé 35

36 Vie au travail Contenu : un diagnostic personnalisé de la situation professionnelle (approche pluri-disciplinaire) Un accompagnement à la mise en oeuvre des préconisation (plan d actions) Un suivi de la prestation à 6 mois 36

37 Les nouvelles mesures : FORMATION PROFESSIONNELLE DES SALARIES SUITE A UN DIAGNOSTIC VAT : Il s agit de faciliter la mise en œuvre effective d une action de formation pour un salarié handicapé, résultant d un diagnostic «vie au travail» et de sa préconisation validée par l employeur et le salarié en réduisant : les délais liés à la recherche de cofinancements (lorsque ceux-ci apparaissent difficiles à mobiliser), ainsi que les coûts pour l entreprise. Notre financement portera sur : les coûts pédagogiques au réel, sans exigence de cofinancement la rémunération et coûts annexes, sur la base d un forfait de 11 par heure de formation (en centre et/ou en entreprise) réalisée sur le temps de travail. 37

38 Appui aux entreprises 0 TH Réduction du nombre d établissements à quota «0» Aider les entreprises à remplir leur obligation d emploi par le biais de la sous-traitance Accessibilité totale des entreprises de 1 à 500 salariés 38

39 Appui aux entreprises 0 TH Service d appui individualisé à chaque entreprise à quota zéro diagnostics personnalisés, soutien à la mise en œuvre des préconisations Objectif : mise en œuvre par l établissement d au moins une action positive* *Action positive : toute action permettant d éviter une contribution majorée en nouveau TH (embauche, maintien, déclaration), - recours à l intérim, - sous-traitance avec le secteur adapté et protégé, - accord d entreprise 39

40 Appui aux entreprises 0 TH Les prestataires Aisne : Convergence Consulting (165 ets) Oise : Manpower (295 ets) Somme : Consult-Handi (190 ets) Articulation avec les offres de services locales sur les actions positives : recrutement, sous-traitance (base de données, journées de rapprochement), intérim Objectif : Réduction de 70 % du nombre d établissement à quota zéro 40

41 Appui aux entreprises 0 TH Aider les entreprises à quota zéro à remplir leur obligation d emploi par le biais de la sous-traitance d activité avec le secteur protégé et adapté (EA, ESAT) phoning / enquête sur les pratiques des établissements à quota zéro vis-à-vis de la sous-traitance, journées de rapprochement locales entre les besoins des entreprises et l offre de sous-traitance du secteur adapté et protégé (le 30/06 dans l Oise, le 17/09/09 dans la Somme), base de données en direction des entreprises, accessible depuis notre portail, offrant une double entrée : géographique et par activité recherchée 41

42 Accessibilité Trans-handicap Objectif : mettre l entreprise à niveau pour l accessibilité totale (qui ne relève pas de l accessibilité au poste de travail) et quelle que soient les déficiences (sensorielle, motrice ou intellectuelle). Bénéficiaires : toutes les entreprises de 1 à 500 salariés sauf celles dont la finalité est de recevoir du public (cinéma, banques, magasins etc. ) et celles sous accord agréé 42

43 Accessibilité Trans-handicap Aide financière de 90 % du coût prévisionnel (incluant la prestation de coordination des travaux) sur la base du diagnostic rendu par l expert mandaté par l AGEFIPH, cette aide est accordée: sur la base d un engagement de l employeur pour aller vers une «politique» d emploi pour les entreprises à quota 0 sur la base d un engagement de l employeur à réaliser les travaux pour les autres 43

44 Un module spécifique sur agefiph.fr Un espace dédié sur pour accéder à toutes les informations concernant la loi handicap et télécharger les outils de communication, d information, les dossiers de demande de subvention. Et plus largement, pour : Découvrir toutes les aides de l Agefiph Dossier spécial contribution Simuler la contribution Obtenir des conseils pratiques Lire des témoignages Déposer une offre d emploi 44

45 Pour toute information complémentaire

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Mme Fabiola BERIZIKY Chargée d Etudes et de Développement AGEFIPH PACA CORSE Journée «Maintien dans l Emploi»

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés I. QUELLES OBLIGATIONS? UNE OBLIGATION A PARTIR DE 20 SALARIES Tous les employeurs occupant au moins 20 salariés (l effectif s

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement - N 33/2009! LSQ n 15302 HANDICAPÉS Emploi 02/09 LÉGISLATION SOCIALE Les aides à l emploi en faveur des personnes handicapées Tableau à jour au 1 er février 2009 (*) Selon la Dares, les personnes handicapées

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Prestations financières pour adultes handicapés Prestation financière

Plus en détail

MEMO DES AIDES LIES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION

MEMO DES AIDES LIES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION MEMO DES AIDES LIES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION CONTRAT D APPRENTISSAGE Aides à l employeur Apprenti reconnu TH de moins de

Plus en détail

www.synhorcat.com POUR L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES GUIDE DE BONNES PRATIQUES

www.synhorcat.com POUR L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES GUIDE DE BONNES PRATIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS LES HOTELS, CAFES, RESTAURANTS, TRAITEURS ORGANISATEURS DE RECEPTION www.synhorcat.com EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES : UNE OBLIGATION

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Synthèse des aides AGEFIPH

Synthèse des aides AGEFIPH Synthèse des aides AGEFIPH 2011 Ce document n'a pas de valeur contractuelle. Il ne vous est fourni qu'à seule fin d'information Aides AGEFIPH p3 Aide au maintien dans l emploi p4 Aide à l adaptation des

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

L essentiel à retenir

L essentiel à retenir Février 2012 CONTRATS ET MESURES Le contrat de professionnalisation Vous recrutez un jeune de moins de 26 ans, un demandeur d emploi, un bénéficiaire d un minima social ou un ancien titulaire d un contrat

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Le maintien dans l emploi

Le maintien dans l emploi Le maintien dans l emploi Aspects réglementaires Dr JM STERDYNIAK METRANEP - 30 septembre 2008 1 Le champ du sujet Défi majeur pour les services de santé au travail. Code du Travail :? «maintien dans l

Plus en détail

Mission et champs d intervention de l AGEFIPH

Mission et champs d intervention de l AGEFIPH Mission et champs d intervention de l AGEFIPH Les missions de l Agefiph Issue de la loi du 10 juillet 1987, l Agefiph a pour mission de développer l accès et le maintien dans l emploi en milieu ordinaire

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat?

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quelles employeurs peuvent bénéficier de ce dispositif? Forme et contenu du contrat Rémunération minimale du salarié Formation Avantages pour l'employeur Comment

Plus en détail

MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION

MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 AGEFIPH - depuis le 1 er janvier 2014 2 FIPHFP

Plus en détail

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 CONSERVER SON EMPLOI c est normal et c est possibie Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous

Plus en détail

CLAIRE DANIS DE ALMEIDA Avocat au Barreau de Paris

CLAIRE DANIS DE ALMEIDA Avocat au Barreau de Paris CLAIRE DANIS DE ALMEIDA MEMORANDUM EMPLOI DES PERSONNES SOUFFRANT D UN HANDICAP MAJ 04/01/2010 Ce mémorandum donne une information synthétique et peut ne pas traiter des cas particuliers. Il est indispensable

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

Synthèse des aides AGEFIPH

Synthèse des aides AGEFIPH Synthèse des aides AGEFIPH 2011 Ce document n'a pas de valeur contractuelle. Il ne vous est fourni qu'à seule fin d'information Les aides AGEFIPH (pour toute demande télécharger le dossier sur le site

Plus en détail

L Aide au maintien dans l emploi des personnes handicapées en fin de carrière

L Aide au maintien dans l emploi des personnes handicapées en fin de carrière L Aide au maintien dans l emploi des personnes handicapées en fin de carrière Mode d emploi à l usage exclusif des SAMETH A compter du 1 er janvier 2013 Le présent mode d'emploi précise, à l intention

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE

LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE N-Nour Novembre 2009 LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE La loi relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie a été définitivement

Plus en détail

La Maison Départementale des Personnes Handicapées

La Maison Départementale des Personnes Handicapées Guide régional Nord - Pas de Calais de l insertion professionnelle des personnes handicapées 1 La Maison Départementale des Personnes Handicapées et les prestations La Maison Départementale des Personnes

Plus en détail

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi)

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) Financement de poste CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) DÉFINITION ET OBJECTIFS Le Contrat Unique d'insertion est décliné en CUI-CIE pour le secteur marchand ou

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU 1 er janvier 2008 L e contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Accompagnement. Comment mettre en place un contrat de génération? La CCI vous accompagne et vous informe sur ce dispositif

Accompagnement. Comment mettre en place un contrat de génération? La CCI vous accompagne et vous informe sur ce dispositif Accompagnement Comment mettre en place un contrat de génération? La CCI vous accompagne et vous informe sur ce dispositif En réalisant gratuitement un pré-diagnostic sur l emploi durable des jeunes, le

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011 GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Au 01/01/2011 Maison Familiale Rurale De Coqueréaumont 1888 route de Coqueréaumont 76690 SAINT GEORGES SUR FONTAINE 02.35.34.71.22-02.35.34.27.54 Courriel : mfr.coquereaumont@mfr.asso.fr

Plus en détail

Cap emploi assure les missions suivantes :

Cap emploi assure les missions suivantes : Cap emploi assure les missions suivantes : L information, le conseil et l accompagnement des personnes handicapées en vue d une insertion professionnelle durable en milieu ordinaire. La Sensibilisation

Plus en détail

Critères de prise en charge INTERPROFESSION

Critères de prise en charge INTERPROFESSION Critères de prise en charge INTERPROFESSION REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON Validés par le Bureau du 24 janvier 2012 Pour toutes les actions débutant entre le 01/01/2012 et le 31/12/2012 1 Plan de formation

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Mai 2009 contrats et mesures Le contrat de professionnalisation Vous recrutez un jeune de moins de 26 ans ou un demandeur d emploi et favorisez son accès à une qualification professionnelle dont l entreprise

Plus en détail

Fiche critères de prise en charge 2010 EXPERTISE COMPTABLE

Fiche critères de prise en charge 2010 EXPERTISE COMPTABLE Attention, ces critères peuvent être modifiés en cours d année. Fiche critères de prise en charge 2010 Pour toutes les actions débutant à partir du 01/01/2010 CONTRAT DE PERIODE DE TUTORAT DIF PLAN DE

Plus en détail

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat CUI-CAE Le recours à un contrat CUI-CAE (contrat unique d insertion-contrat d accompagnement) a pour objectif de faciliter

Plus en détail

Panorama des MESURES POUR L EMPLOI

Panorama des MESURES POUR L EMPLOI Juillet 2010 METROPOLE Panorama des MESURES POUR L EMPLOI RECRUTER ET FORMER Contrat d apprentissage Jeunes de 16 à 25 ans (jeunes de moins de 16 ans dans certains cas). Jeunes de 26 à 30 ans : - lorsque

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR)

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) Les zones de revitalisation rurale Les entreprises implantées en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que les organismes d'intérêt général implantés en ZRR

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

Tableau de bord 2013

Tableau de bord 2013 Indicateurs de l emploi des travailleurs handicapés Actualisation octobre 2013 85,6 Tableau de bord 2013 Statistiques et indicateurs du handicap et de l insertion professionnelle en Rhône-Alpes par l O

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

Odile MENNETEAU, Présidente de l Agefiph

Odile MENNETEAU, Présidente de l Agefiph plus d infos sur www.agefiph.fr Il y a 25 ans, à l issue d une large concertation avec les partenaires sociaux et les associations, le parlement adoptait la loi sur l obligation d emploi des personnes

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

En 2016, l apprentissage dans le Secteur marchand

En 2016, l apprentissage dans le Secteur marchand En 2016, l apprentissage dans le Secteur marchand 1 L apprentissage est une des réponses aux objectifs de compétitivité des entreprises françaises. Dans le contexte économique actuel, il est un enjeu de

Plus en détail

Mode d Emploi Technique. Agefiph. de l Offre D Interventions

Mode d Emploi Technique. Agefiph. de l Offre D Interventions Mode d Emploi Technique de l Offre D Interventions Agefiph Manuel à l usage des partenaires et des prescripteurs des aides de l Agefiph Novembre 2012 Sommaire Editorial 3 L offre d interventions de l Agefiph

Plus en détail

Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation

Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation LETTRE D INFORMATIONS JURIDIQUES N 48 Le 4 juin 2010 REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation Un décret du 20 mai 2010

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES Ce document vise à aider les établissements à s'assurer de l'éligibilité de leurs dépenses déductibles. Si des éclairages complémentaires sont nécessaires,

Plus en détail

2g - L emploi d une tierce personne

2g - L emploi d une tierce personne 2g - L emploi d une tierce personne Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez employer un salarié à votre domicile, vous devez, en tant que particulier-employeur, respecter certaines formalités.

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

14a. Objectif et avantages. Le contrat de professionnalisation. Utiliser les dispositifs de formation de la Branche. Points clés

14a. Objectif et avantages. Le contrat de professionnalisation. Utiliser les dispositifs de formation de la Branche. Points clés Points clés Un outil pour recruter et qualifier «sur mesure» Une gestion sociale simplifiée Classification et rémunération des titulaires des contrats de professionnalisation Exonérations ou allègements

Plus en détail

HANDICAP ET TRAVAIL. Françoise BEURET-BLANQUART. CRMPR Les Herbiers 76230 BOIS GUILLAUME

HANDICAP ET TRAVAIL. Françoise BEURET-BLANQUART. CRMPR Les Herbiers 76230 BOIS GUILLAUME HANDICAP ET TRAVAIL Françoise BEURET-BLANQUART CRMPR Les Herbiers 76230 BOIS GUILLAUME 1 PLAN Rôle du médecin MPR Principaux textes législatifs Quelques chiffres Les acteurs et les structures La formation

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION DISPOSITIF PROFESSIONNALISATION TRANSPORT AERIEN 2015 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION P u b l i c s Jeunes de moins de 26 ans Demandeurs d emploi de 26 ans et plus Personnes sortant d un Contrat Unique

Plus en détail

L ALTERNANCE DANS l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

L ALTERNANCE DANS l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN LANGUEDOC-ROUSSILLON L ALTERNANCE DANS l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Vous avez le projet de recruter un nouveau collaborateur? L alternance peut être une SOLUTION! Il existe deux types de contrat de travail

Plus en détail

Maintien et retour à l emploi d un patient porteur d une pathologie chronique

Maintien et retour à l emploi d un patient porteur d une pathologie chronique Maintien et retour à l emploi d un patient porteur d une pathologie chronique Classification Internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé AC D Apolito Du modèle médical à la CIF 1 Approche

Plus en détail

Panorama des MESURES POUR L EMPLOI

Panorama des MESURES POUR L EMPLOI Mars 2012 METROPOLE Panorama des MESURES POUR L EMPLOI FORMER AVANT L EMBAUCHE Action de formation préalable au recrutement (AFPR) et Préparation opérationnelle à l emploi (POE) individuelle AFPR POE individuelle

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

DAEC 2015 : Les mesures

DAEC 2015 : Les mesures DAEC 2015 : Les mesures 1 Synthèse dispositif «DAEC» 2015 Ouvert aux métiers sensibles et à l équilibre Opérationnel dès décembre 2014 pour des départs à compter de janvier 2015 Un congé senior avec dispense

Plus en détail

LES PRIMES DE L AGEFIPH

LES PRIMES DE L AGEFIPH LES PRIMES DE L AGEFIPH Nature de la prime Qui peut en bénéficier? concernés exclus La durée du travail La prime à l'insertion Cette aide s'adresse aux personnes handicapées et aux employeurs Une subvention

Plus en détail

Critères d éligibilité

Critères d éligibilité Ce document vous est proposé à titre d exemple pour vous faciliter la rédaction de votre accord et ne saurait être exhaustif Ce document servira à l EXONÉRATION de la contribution Agefiph Titre de l accord

Plus en détail

Nom de l aide. Nature. Publics. A qui s adresser. Conditions. Démarches. Aide au Retour à l Emploi Formation Pole Emploi

Nom de l aide. Nature. Publics. A qui s adresser. Conditions. Démarches. Aide au Retour à l Emploi Formation Pole Emploi Aide au Retour à l Emploi Formation Pole Emploi Les demandeurs d'emploi, bénéficiaires de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE), qui suivent une formation, prescrite par Pôle emploi dans le cadre

Plus en détail

TRAVAILLEURS HANDICAPES : OBLIGATION D'EMPLOI

TRAVAILLEURS HANDICAPES : OBLIGATION D'EMPLOI TRAVAILLEURS HANDICAPES : OBLIGATION D'EMPLOI 10/08/2010 Toute entreprise d'au moins 20 salariés est tenue d'employer des travailleurs handicapés à hauteur de 6% de son effectif total. Toutefois, l emploi

Plus en détail

TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI

TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI Novembre 2010 TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI www.mdph77.fr Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine et Marne 16, rue de l Aluminium 77 543 SAVIGNY LE TEMPLE Cedex

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

La loi. handicap Mode d emploi. pour l emploi

La loi. handicap Mode d emploi. pour l emploi La loi handicap Mode d emploi pour l emploi EDITORIAL Rémi Jouan, Président de l Agefiph «A nouvelle loi, nouvelle attitude» La loi pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

TABLEAU DES PRISES EN CHARGE FAFSEA PLAN DE FORMATION INTERENTREPRISES

TABLEAU DES PRISES EN CHARGE FAFSEA PLAN DE FORMATION INTERENTREPRISES PLAN DE FORMATION INTERENTREPRISES Salaire Coûts pédagogiques Frais annexes Guides régionaux Pour s pendant le temps de travail Entreprises de moins de 50 salariés prélevées ou autorisant un prélèvement

Plus en détail

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi L accès à la formation des demandeurs d emploi Novembre 2005 Avant de se lancer : bâtir son projet professionnel Le projet d action personnalisé (PAP) Tous les demandeurs d emploi inscrits à l Anpe, qu

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

Atelier social sur les questions liées au travail

Atelier social sur les questions liées au travail Atelier social sur les questions liées au travail Avril 2013 Nathalie RAYMOND Assistante Sociale Lorsque vous êtes en difficulté dans le cadre du travail, vous pouvez solliciter différents dispositifs

Plus en détail

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH)

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) La prestation de compensation du handicap à domicile est entrée en vigueur le 1er janvier 2006. Elle a ensuite été étendue aux personnes handicapées hébergées

Plus en détail

Comparatif entre contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation

Comparatif entre contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation Comparatif entre d apprentissage et de professionnalisation Références juridiques Contrat de professionnalisation Articles L 6324-5 et 2 et L6325-1, et suivants du code du travail Contrat d apprentissage

Plus en détail

TRANSFERT DE LA GESTION DE LA DECLARATION D EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES ET DE LA RECONNAISSANCE DE LA LOURDEUR DU HANDICAP

TRANSFERT DE LA GESTION DE LA DECLARATION D EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES ET DE LA RECONNAISSANCE DE LA LOURDEUR DU HANDICAP N 37 - SOCIAL n 17 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19 février 2013 ISSN 1769-4000 TRANSFERT DE LA GESTION DE LA DECLARATION D EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES ET DE LA RECONNAISSANCE DE

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES - Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER :

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER : Loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 Décret 2003-487 du 11 juin 2003 Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 Décret 2007-968 du 15 mai 2007 Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 Loi n 2010-1594 du 20 décembre

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise Formulaire de demande Attention : cette demande d aide doit être déposée auprès de l Assédic ou du au plus tard dans un délai de 3 mois suivant l embauche du salarié. Contrat jeunes - Contrat de professionnalisation

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 PLAN L accès à la majorité, le changement de statut - 18 ans la majorité

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 8 en entreprise Quelques éléments de contexte L objectif de simplification de la loi Rebsamen passait aussi par une rationalisation

Plus en détail

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir L apprentissage dans l enseignement supérieur une ressource pour votre avenir qu est-ce que L apprentissage? quels avantages? L apprentissage est un dispositif de formation en alternance qui associe l

Plus en détail

LE CPF Financer la formation

LE CPF Financer la formation LE CPF Financer la formation Quelles que soient la forme et la durée de son contrat de travail, le salarié peut se former en tout ou partie pendant le temps de travail. Le statut du salarié pendant la

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014 EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014 1 2 3 Période de professionnalisation 4 5 Droit Individuel à la Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES

Plus en détail