Compte-rendu intermédiaire T0+6. Projet ANR-11-BS BR4CP. Programme Blanc 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu intermédiaire T0+6. Projet ANR-11-BS02-008 BR4CP. Programme Blanc 2011"

Transcription

1 Compte-rendu intermédiaire T0+6 Projet ANR-11-BS BR4CP Programme Blanc 2011 IDENTIFICATION... 1 A DEMARRAGE DU PROJET... 2 A.1 Moyens mis en place... 2 A.2 Pôles de compétitivité (projet labellisés)... 2 A.3 Difficultés rencontrées ou attendues... 3 A.4 Commentaires libres... 3 B ANNEXE RAPPORTS D ACTIVITE SCIENTIFIQUE, PAR LABO... 5 B.1 Cameleon... 5 B.2 CRIL... 5 B.3 IBM... 6 B.4 Irit... 6 B.5 Lirmm... 7 B.6 Renault... 7 C ANNEXE RESUME DU PROJET... 8 IDENTIFICATION Acronyme du projet Titre du projet Coordinateur du projet (société/organisme) Date de début du projet Date de fin du projet (conventions) Labels et correspondants des pôles de compétitivité (pôle, nom et courriel du corresp.) Site web du projet, le cas échéant BR4CP Business Recommendation for Configurable Products IRIT Université Paul Sabatier 7 janvier janvier 2015 Label du Pôle Industrie du Commerce (PICOM) Dubois Bruno Rédacteur de ce rapport Civilité, prénom, nom Hélène Fargier Téléphone Courriel Date de rédaction Juin Référence du formulaire : ANR-FORM

2 A DEMARRAGE DU PROJET Si le projet a tenu une réunion de démarrage, cette partie peut être remplacée par le compte-rendu de cette réunion, en le complétant éventuellement de façon à ce qu il contienne les informations demandées ci-dessous. A.1 MOYENS MIS EN PLACE Indiquer en une page maximum les moyens humains, organisationnels et matériels mis en place pour assurer le fonctionnement du projet. Embauche au 7/01/2012 d un doctorant financé par le projet (IRIT/CRIL, tâche 4) Embauche au 1/10/2011 par l IRIT d un doctorant non financé par le projet (tâche 2) Constitution du site web du projet Réunions du consortium (projets collaboratifs) Indiquer les dates lieux, thèmes abordés, partenaires et correspondants de l ANR éventuellement présents. Les comptes rendus des réunions peuvent être consultés sur le site du projet : Date Lieu Partenaires présents Thème de la réunion IRIT (Toulouse) 30/1/20112 au 1/2/2012 Tous, ainsi qu un correspondant ANR (0. Couchardiere) Réunion de lancement : présentation administrative du projet, présentation du problème exposés scientifiques, reunions des tâches 1, 2, 3 25/6/20112 au 26/6/2012 CRIL (Lens) tous réunions des tâches 1, 2, 3 et 4. avancement exposés scientifiques invités (recommandation, lignes de produits) A.2 POLES DE COMPETITIVITE (PROJET LABELLISES) Pour les projets labellisés par un ou plusieurs pôles de compétitivité, Quelles collaborations avez-vous mis en place entre votre projet et le(s) pôle(s) de compétitivité l ayant labellisé? Nous n'avons pas mis en place de collaboration directe avec PICOM à ce stade du projet. Il nous semble plus raisonnable d'attendre que le projet soit plus avancé pour ce faire (sans doute lors de la dernière année du projet une fois les développements logiciels suffisamment avancés pour que des démonstrations soient possibles) Référence du formulaire : ANR-FORM /9

3 A.3 DIFFICULTES RENCONTREES OU ATTENDUES Éventuellement, indiquer les difficultés rencontrées ou attendues (recrutement, disponibilité de moyens techniques ou d équipements, disponibilité de l aide ANR, etc. ). Nous éprouvons les plus grandes difficultés pour la mise en place de l accord de consortium, le projet d accord proposé par l université Paul Sabatier (tutelle du porteur du projet) partant sur des principes de propriété intellectuelle et de confidentialité opposés à ceux qui avaient été prévus par les partenaires dans la proposition. Une tentative de négociation est en cours. Nous ensisageaons de demander en septembre le soutien juridique de l ANR ou sa médiation en cas d échec de cette tentative. A.4 COMMENTAIRES LIBRES Commentaire du coordinateur Commentaire général à l appréciation du coordinateur, sur l état d avancement du projet, les interactions entre les différents partenaires En ce qui concerne l avancement, les trois premières tâches ont débuté comme prévu (tâches 1, 2, et 3). La tâche 1 contient plusieurs sous tâches. Un état de l art des systèmes de recommandation ; cet état de l art est en cours de constitution et des contacts ont été pris avec des membres de la communauté des systèmes de recommandation (A. Boyer et A. Brun - LORIA, E. Negre - LAMSADE) et celle des Software Product Lines (A. Hubaux FUND Namur). Le liverable (dec 2012 de devrait être fourni dans les temps). La constitution de jeux d essai ; Renault a fourni trois benchmarks de produits configurables ainsi que des historiques de vente. Les benchmarks fournis par Renault ont été exprimés au format XCSP 2.1 utilisé par de nombreux prouveurs CSP académiques. Nous somme en attente d un autre jeu d essai que fournira Cameleon. Un rapport d analyse de besoins ; la mise en place par IBM, le partenaire en charge, a pris un peu de retard, mais le liverable (dec 2012) devrait être fourni dans les temps. La tâche 2, plus recherche fondamentale, avance normalement. Des résulats préliminaires sont en cours de publications. Cette tache pourra bénéficier des jeux d essai fournis par Renault en plus des jeux d essais «académiques» prévus à l origine. La tâche 3 contient quatre sous tâches. Propagation de préférences dans les moteurs domaine public (sous tache 3.1.A). La collaboration entre les partenaires (CRIL/LIRMM/IRIT) fonctionne bien et cette tâche avance normalement ; nous avons obtenus de premiers résultats (théoriques et expérimentaux), à développer. Algorithme de dépropagation et résolution interactive application au logiciel Cameleon software (sous-tâche 3.1.B). Cette tâche avance normalement. De premiers résultats concernant la maintenance de valeurs alternatives (utile à la résolution interactive) et une analyse de la problématique de la configuration de sous produits optionnels ont été présentés lors des réunions de janvier et juin. Utilisation de moteurs académiques de recherche SAT et CSP pour la configuration en ligne (sous-tâche 3.2.A) : une première approche basée sur l'utilisation d'un Référence du formulaire : ANR-FORM /9

4 prouveur SAT incrémental (Sat4j) pour le calcul de littéraux impliqués est en cours de développement. Utilisation du moteur CPLEX pour la configuration en ligne (sous-tâche 3.2.B) : IBM a abordé dans cette tache la modélisation en CP du problème de configuration; Nous avons obtenu des résultats intéressants permettant d'améliorer grandement l'efficacité de constructions très souvent présentes en configuration. La tâche 4 (compilation) débute officiellement en juin ; un doctorant (CRIL/IRIT) a déjà été embauché et l articulation entre les deux laboratoires ne pose pas de problème. En résume, les taches avancent comme prévu dans l ensemble et les liverables devraient être fournis dans les temps ; malgré les difficultés juridiques liées à l accord de consortium, l articulation entre les principaux partenaires fonctionne bien. Commentaire des autres partenaires Éventuellement, commentaires libres des autres partenaires Question(s) posée(s) à l ANR Éventuellement, question(s) posée(s) à l ANR Si aucun accord juridique direct ne peut être trouvé entre l Université Paul Sabatier et les autres partenaires, l ANR peut elle entreprendre une médiation pour la constitution de l accord de consortium? Référence du formulaire : ANR-FORM /9

5 B ANNEXE RAPPORTS D ACTIVITE SCIENTIFIQUE, PAR LABO B.1 CAMELEON Cameleon Software a démarré ses travaux par un état de l art des problématiques générales à adresser pour la configuration interactive de produit. Ces problématiques, et plus particulièrement celle originale du maintien d un domaine alternatif pour les variables décrivant le produit, mettent en évidence le besoin d une méthode de dépropagation efficace dans les CSP. En parallèle de travaux sur la dépropagation qui permettraient d implémenter ce calcul de valeurs alternatives par un algorithme brute-force naïf, une approche différente reposant sur le maitient en paermanence des domaines alternatifs a été proposée. De complexité temporelle au pire cas identique à la méthode naïve, cette méthode lui a été comparée et s'avère bien plus efficace en pratique. Elle présente cependant une complexité spatiale importante qui doit être amélioré pour pouvoir être utilisé sur de gros problèmes. Un test va être réalisé sur les benchmarks de la tache 1. L état de l art met également en évidence un certains nombres de problèmes liés à la présence d éléments optionnels dans la description du produit configurable. Nos travaux portent sur la définition d un formalisme étendant la CSP pour la prise en compte de ces variables optionnelles, tant d un point de vue modélisation du problème que du point de vue des requêtes associés. Publications : [Becker, Fargier 2012] Caroline Becker et Helene Fargier. Maintenance de valeurs alternatives dans les CSP dynamiques: principes et expérimentations en configuration de produit. Actes de JFPC 2012, Toulouse, juin B.2 CRIL Tâche 3 Le CRIL a développé ses recherches des six premiers mois au sein des tâches 3 et 4. La résolution interactive de CSP (Tâche 3), et en particulier : le problème de la maintenance de la cohérence des valeurs proposées en cours de configuration ; en collaboration avec le CRIL et le LIRMM- voir [Bessiere, Fargier, Lecoutre 2012]. La configuration multicritères de dépendances logicielles [Le Berre, Lonca, Marquis, Parrain, 2012] La compilation de préférences sous la forme de diagrammes de décision valués (thèse de N. Schmid, IRIT/CRIL, Tâche 4). La définition d un langage de compilation efficace pour la réfutation unitaire. D'après les résultats obtenus ce langage est particulièrement intéressant : il offre les mêmes requêtes et transformations traitables que DNNF tout en étant au moins aussi succinct. En outre, il est strictement plus succinct que DNF, SDNNF et d-dnnf qui sont les trois sous-ensembles de DNNF les plus succincts pour lesquels des compilateurs ont été développés ; voir [Bordeaux, Janota,Marques-Silva et Marquis 2012] Référence du formulaire : ANR-FORM /9

6 Publications: [Le Berre, Lonca, Marquis, Parrain, 2012]. Daniel Le Berre, Emmanuel Lonca, Pierre Marquis et Anne Parrain. Calcul de solutions équilibrées pareto optimales : application au problème de gestion des dépendances logicielle. Actes de la conférence JFPC 2012, Toulouse, Mai [Bessiere, Fargier, Lecoutre 2012]. Christian Bessiere, Hélène Fargier, Christophe Lecoutre. Complexity of global inverse consistency. Rapport LIRMM TR-12014, [Bordeaux, Janota, Marques-Silva, Marquis, 2012] Bordeaux, Mikolas Janota, Joao Marques-Silva et Pierre Marquis. On Unit-Refutation Complete Formulae with Existentially Quantified Variables. Proceedings of the 13th International Conference on Principles of Knowledge Representation and Reasoning (KR'12), Rome, B.3 IBM IBM s'est focalisé sur les modélisation en CP du problème de configuration. En particulier, certaines constructions nécessaires à cette modélisation en CP ne sont pas facilement modélisables dans les solveurs CP actuels, ou alors donnent lieu a de mauvaises performances dans les solveurs existants. Nous avons proposé des reformulations de modèles permettant d'atteindre l'efficacité d'algorithmes spécialisés sans avoir à les développer puis à les intégrer dans les solveurs existants (voir [Lhomme 2012]). Publications: [Lhomme 2012] Olivier Lhomme, Practical Reformulations With Table Constraints, ECAI 2012 B.4 IRIT L IRIT a développé ses recherches des six premiers mois du projet selon plusieurs axes (le laboratoire intervient dans toutes les tâches du projet). La résolution interactive de CSP, et en particulier : o le problème de la maintenance de la cohérence des valeurs proposées en cours de configuration ; en collaboration avec le CRIL et le LIRMM- voir [Bessiere, Fargier, Lecoutre 2012]. o le problème de la maintenance en cours de configuration de valeurs alternatives (thèse de C. Becker, IRIT/Cameleon) ; voir [Becker, Fargier 2012]. L apprentissage de préférences utilisateur sous la forme de GAI NET (thèse de B. Bigot, IRIT/GREYC) ; voir [Bigot, Fargier, Mengin, Zanutinni 2012]. La compilation de préférences sous la forme de diagrammes de décision valués (thèse de N. Schmid, IRIT/CRIL) La constitution d un case study normalisé au format xml à partir d exemples fournis par Renault ; voir La recommandation d options à partir d historiques de vente (sous la forme soit de réseaux bayesiens naifs, soit de clusters compilés, soit de règles d association). Publications : Référence du formulaire : ANR-FORM /9

7 [Becker, Fargier 2012] Caroline Becker et Helene Fargier. Maintenance de valeurs alternatives dans les CSP dynamiques: principes et experimentations en configuration de produit. Actes de JFPC 2012, Toulouse, juin [Bessiere, Fargier, Lecoutre 2012]. Christian Bessiere, Hélène Fargier, Christophe Lecoutre. Complexity of global inverse consistency. Rapport LIRMM TR-12014, [Bigot, Fargier, Mengin, Zanutinni 2012]. Damien Bigot, Helene Fargier, Jerome Mengin et Bruno Zanuttini. Apprentissage de GAI-décompositions. Actes de JIAF 2012, Toulouse, juin B.5 LIRMM Le LIRMM a commencé à traiter des sujets liés aux tâches 2 et 3. Introduction du formalisme des réseaux relationnels de préférences conditionnelles (CPRnets). Les CPR-nets structurés en arbre sont apprenables efficacement traitables à la fois pour le classement et l optimisation. [Koriche 2012] Acquisition de contraintes/préférences utilisateur : nous avons donné une borne sur la difficulté d apprendre des CSP par requêtes d appartenance. [Bessiere, Koriche 2012] Recherche interactive de solutions dans un CSP non spécifié par l utilisateur. Le système pose des questions chaque fois que les contraintes apprises ne lui permettent pas de décider si une affectation des variables viole une contrainte. [Bessiere, Coletta, Koriche, Lallouet, Lopez 2012] La résolution interactive de CSP, et en particulier le problème de la maintenance de la cohérence des valeurs proposées en cours de configuration ; en collaboration avec le CRIL et l IRIT. [Bessiere, Fargier, Lecoutre 2012]. Publications : [Koriche 2012] Frederic Koriche,. Relational Networks of Conditional Preferences. 21st International Conference on Inductive Logic Programming, 2011, Selected for the Special Issue in Machine Learning. [Bessiere, Coletta, Koriche, Lallouet, Lopez 2012] Christian Bessiere, Remi Coletta, Frederic Koriche, Arnaud Lallouet, Matthieu Lopez. Branch et Learn pour l'acquisition de CSP. Actes JFPC, Toulouse, [Bessiere, Koriche, 2012] Christian Bessiere, Frederic Koriche, Les réseaux de contraintes ne sont pas identifiables avec seulement des requêtes d'appartenance. Notes Coconut 199, 200, Université Montpellier 2, [Bessiere, Fargier, Lecoutre 2012]. Christian Bessiere, Hélène Fargier, Christophe Lecoutre. Complexity of global inverse consistency. Rapport LIRMM TR-12014, B.6 RENAULT Nous avons développé un module d'exportation des données opérationnelles de définition, de tarification et d'historique des ventes de la gamme Renault. Trois jeux de données, de complexités différentes, ont été fournis. Référence du formulaire : ANR-FORM /9

8 C ANNEXE RESUME DU PROJET La configuration en ligne de produit, comme la vente classique, pose une problématique de rencontre entre les besoins et désirs d'un client et les possibilités mais aussi les objectifs de l'offre. A priori, en laissant le client explorer à sa guise l'offre, le commerce électronique devrait permettre au client de maximiser sa satisfaction. Or l'abandon du panier sans achat avoisine les 60 \% et le taux de conversion visiteur/acheteur dépasse rarement les 15 %. En vente en ligne l'un des principaux freins est simplement la difficulté qu'a l'internaute à pouvoir se diriger sur un produit qui satisfait ses préférences, et de manière orthogonale la difficulté qu'a l'e-commerçant à orienter son client potentiel. Cette difficulté est d'autant plus forte que l'e-catalogue potentiel est large, comme c'est le cas typiquement lorsque les produits vendus sont des produits configurables (par exemple, des ordinateurs) : l'espace de recherche est alors un espace combinatoire. L'objectif de notre projet est d'explorer comment les configurateurs peuvent conseiller le client et l'orienter dans ses choix, comme le font les systèmes de recommandation, mais sans perdre leur capacité à travailler sur des domaines combinatoires. Ce qui permettra à la fois de faire de la configuration dirigée par les préférences, ou du filtrage collaboratif en configuration, et de construire des systèmes de recommandation offrant l'interactivité des configurateurs. Scientifiquement, l'originalité du projet repose sur deux idées maîtresses : d'une part l'utilisation de techniques d'apprentissage pour la résolution de problèmes combinatoires ; d'autre part le recours à des approches du problème par compilation non seulement du catalogue ou des indicateurs clients, mais aussi du modèle de recommandation. Ce projet est un projet de recherche fondamentale qui s'étend sur 3 ans, entre l'institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), le Laboratoire en Informatique et Robotique et Microélectronique de Montpellier (LIRMM) et le centre de recherche en informatique de Lens (CRIL), mais il n'est pas purement académique. La présence d'industriels compétents spécialisés dans la mise au point de logiciels de configuration, Cameleon Software, IBM et Renault, fourniront au projet une expertise sur les besoins réels et une base de problèmes significatifs (case study). Il s'inscrit dans les axes de recherche majeurs pour le commerce électronique que sont le développement systèmes de recommandation et la configuration en ligne. Il vise à développer pleinement la fonction conseil et la prise en compte des préférences client dans les systèmes orientés configuration, qu'il s'agisse de configuration B2B " classique " (configuration d'objets techniques) ou d'exploration interactive d'un catalogue en B2C (de type " preference-based search " ou exploration interactive). Pour ce, il se propose de mettre en commun les acquis des deux types de systèmes en étudiant conjointement techniques d'apprentissage, de filtrage collaboratif et de compilation et/ou de propagation de préférences. Le programme de recherche a été divisé en un certain nombre de thématiques Tache 1 : analyse de besoins et construction d un cas d essais (tous les partenaires participent à cette tache) Tache 2 : apprentissage de préférences (IRIT/LIRMM) Taches 3 : o Tache 3.1.A : Propagation de préférences dans les moteurs du domaine public (IRIT/CRIL/LIRMM) Référence du formulaire : ANR-FORM /9

9 o Tache 3.1.B : Résolution interactive et depropagation application au configurateur «Cameleon»(Cameleon) o Tache 3.2.A : Utilisation de moteurs de recherche SAT et CSP du domaine public pour la configuration en ligne (IRIT/CRIL) o Tache 3.2.B : Utilisation du moteur CPLEX pour la configuration en ligne (IBM) Tache 4 : Compilation de préférences pour la configuration en ligne (IRIT/CRIL) Tache 5 : Validation d essais (tous les partenaires participent à cette tache) Référence du formulaire : ANR-FORM /9

Modèles et algorithmes pour le conseil et la gestion des préférences en configuration de produit

Modèles et algorithmes pour le conseil et la gestion des préférences en configuration de produit Modèles et algorithmes pour le conseil et la gestion des préférences en configuration de produit Revue à mi parcours du projet ANR Blanc «BR4CP» Hélène Fargier - IRIT Résolution interactive Le «catalogue»

Plus en détail

Modèles et algorithmes pour le conseil et la gestion des préférences en configuration de produit. Introduction au projet ANR Blanc «BR4CP»

Modèles et algorithmes pour le conseil et la gestion des préférences en configuration de produit. Introduction au projet ANR Blanc «BR4CP» Modèles et algorithmes pour le conseil et la gestion des préférences en configuration de produit Introduction au projet ANR Blanc «BR4CP» Participants Cameleon: CRIL: IBM-ILOG : IRIT : LIRMM: Renault :

Plus en détail

Projet ANR-11-BS02-008 BR4CP. Programme Blanc 2011

Projet ANR-11-BS02-008 BR4CP. Programme Blanc 2011 Compte-rendu intermédiaire à 24 mois Projet ANR-11-BS02-008 BR4CP Programme Blanc 2011 A IDENTIFICATION...3 B LIVRABLES ET JALONS...4 C RAPPORT D AVANCEMENT...5 C.1 Objectifs initiaux du projet...5 C.2

Plus en détail

1 Bref Curriculum Vitae

1 Bref Curriculum Vitae Hélène FARGIER Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT) 118 route de Narbonne, 31062 Toulouse Cedex 9, France Tel : (33) 5. 61.55.82.97 E-mail : fargier@irit.fr État civil : 48 ans, veuve,

Plus en détail

Rapport d'analyse des besoins

Rapport d'analyse des besoins Projet ANR 2011 - BR4CP (Business Recommendation for Configurable products) Rapport d'analyse des besoins Janvier 2013 Rapport IRIT/RR--2013-17 FR Redacteur : 0. Lhomme Introduction...4 La configuration

Plus en détail

Programme des journées

Programme des journées Programme des journées Réunion T4 (compilation) reportée au 11 avril Réunion T2 hier après midi Réunion T3/T5 - ce matin, 8h30-10h Discussion du protocole commun d'expérimentation Réunion Pleiniere 10h-12h30:

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS ARCHITECTURE & INGÉNIERIE DU LOGICIEL & DU WEB

MASTER (LMD) PARCOURS ARCHITECTURE & INGÉNIERIE DU LOGICIEL & DU WEB MASTER (LMD) PARCOURS ARCHITECTURE & INGÉNIERIE DU LOGICIEL & DU WEB RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : INFORMATIQUE Spécialité

Plus en détail

Démarrage du projet ALICIA. Les messages de l ANR. Béatrice Arnulphy

Démarrage du projet ALICIA. Les messages de l ANR. Béatrice Arnulphy Démarrage du projet ALICIA Les messages de l ANR Béatrice Arnulphy Points abordés Informations sur le programme CONTINT Points administratifs La vie et le suivi scientifique de votre projet Questions /

Plus en détail

Maître de conférences en Informatique

Maître de conférences en Informatique Jean-François CONDOTTA Maître de conférences en Informatique CRIL CNRS UMR 8188 Université d Artois - IUT de Lens Rue de l Université, 62307 Lens Cedex T +33 (0)3 21 79 32 79 B condotta@cril.univ-artois.fr

Plus en détail

Contributions à l'apprentissage automatique de réseau de contraintes et à la constitution automatique de comportements sensorimoteurs en robotique.

Contributions à l'apprentissage automatique de réseau de contraintes et à la constitution automatique de comportements sensorimoteurs en robotique. Contributions à l'apprentissage automatique de réseau de contraintes et à la constitution automatique de comportements sensorimoteurs en robotique. Mathias PAULIN LIRMM (CNRS, Univ. Montpellier II) 161

Plus en détail

2014-2015 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE FONDS DE PÉDAGOGIE UNIVERSITAIRE VICE-RECTORAT À L'ENSEIGNEMENT ET À LA RECHERCHE

2014-2015 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE FONDS DE PÉDAGOGIE UNIVERSITAIRE VICE-RECTORAT À L'ENSEIGNEMENT ET À LA RECHERCHE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE FONDS DE PÉDAGOGIE UNIVERSITAIRE 2014-2015 VICE-RECTORAT À L'ENSEIGNEMENT ET À LA RECHERCHE *Dans ce document, le genre masculin est utilisé à titre épicène.

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 8 26/09/2013 16:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Sciences, technologies, santé mention Informatique

Plus en détail

Application de K-means à la définition du nombre de VM optimal dans un cloud

Application de K-means à la définition du nombre de VM optimal dans un cloud Application de K-means à la définition du nombre de VM optimal dans un cloud EGC 2012 : Atelier Fouille de données complexes : complexité liée aux données multiples et massives (31 janvier - 3 février

Plus en détail

Manage Yourself. Rapport de planification. Projet de 4ème année informatique. Equipe :

Manage Yourself. Rapport de planification. Projet de 4ème année informatique. Equipe : Manage Yourself Rapport de planification Projet de 4ème année informatique Equipe : Etienne Alibert, Florian Barbedette, Pierre Chesneau, Mathias Deshayes, Sevan Hartunians, Mathieu Poignet. Encadrant

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 LEGO Education a le plaisir de présenter l édition pour tablette du logiciel LEGO MINDSTORMS Education EV3, un moyen amusant

Plus en détail

Dossier de gestion de projet

Dossier de gestion de projet Dossier de gestion de projet Sommaire 1. Diagramme de Gantt... 2 a. Diagramme... 2 b. Tâches... 3 2. Description textuelle... 3 1. Dossiers... 3 2. Conception... 4 3. Répartition du travail... 5 4. Difficultés

Plus en détail

OLAP. Data Mining Decision

OLAP. Data Mining Decision Machine Learning Information Systems Data Warehouses Web & Cloud Intelligence OLAP Knowledge Management Data Mining Decision ENTREPÔTS, REPRÉSENTATION & INGÉNIERIE des CONNAISSANCES Une recherche pluridisciplinaire...

Plus en détail

Plan d Evaluation (phase 1) Version 1.1

Plan d Evaluation (phase 1) Version 1.1 Evaluation des Systèmes de Transcription enrichie d Emissions Radiophoniques (ESTER) Plan d Evaluation (phase 1) Version 1.1 Dernière mise à jour le 21 novembre 2003. 1 Préambule Ce document décrit le

Plus en détail

Exploration des capacités des CSP pour la localisation d erreurs à partir de. contre-exemples

Exploration des capacités des CSP pour la localisation d erreurs à partir de. contre-exemples École Doctorale STIC de l Université de Nice Sophia-Antipolis capacités des CSP pour la localisation d erreurs Domaine: Mathématique-informatique Filière: Informatique Juin 2012 Présenté par : BEKKOUCHE

Plus en détail

Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données

Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données Revenue Demande de renseignements (DR) Solution de modélisation des données OBJET DE LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS : Ceci n est pas un appel d offres. La présente DR ne conduira pas nécessairement à des

Plus en détail

Soutien technique en informatique

Soutien technique en informatique Service de formation aux adultes Soutien technique en informatique PLAN DE COURS Utilisation et création de bases de données 420-B64-GR 2-2-2 75 heures Session automne 2010 NOM DE L ENSEIGNANT : JIE YANG

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

Catalogue des PFE. Comment postuler

Catalogue des PFE. Comment postuler Catalogue des PFE 2012 2013 IP-TECH propose plusieurs sujets pour des stages de PFE. Ce fascicule est destiné aux étudiants et aux professeurs de l enseignement supérieur. Il commence par un aperçu rapide

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES

«Enrichir l Organisation par les Hommes» MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Les 3, 10 et 17 octobre 2013 Formation inter entreprises (Réponse souhaitée avant le 6 septembre 2013) Vous recherchez une solution ou «La»solution? La méthodologie

Plus en détail

Stages 2015-2016 ISOFT : 25 ANS DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE DECISIONNELLE ET. Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr ANALYSE DE DONNEES

Stages 2015-2016 ISOFT : 25 ANS DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE DECISIONNELLE ET. Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr ANALYSE DE DONNEES Stages 2015-2016 Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr ISOFT : 25 ANS DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE DECISIONNELLE ET ANALYSE DE DONNEES ISoft est un concepteur-éditeur de logiciels spécialisé dans la recherche

Plus en détail

Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS)

Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS) Blog dans l enseignement des langues vivantes (BLOGS) Une plate-forme d'écriture coopérative en ligne pour l'apprentissage des langues Description de projet Mise à jour le 29 novembre 2006 Coordinateur:

Plus en détail

IFT 187 Éléments de bases de données

IFT 187 Éléments de bases de données Département d informatique IFT 187 Éléments de bases de données Plan de cours Automne 2014 Enseignants Marc Frappier Courriel : marc.frappier@usherbrooke.ca Local : D4-1010-08 Téléphone : (819) 821-8000

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR PREPARER

INSTRUCTIONS POUR PREPARER INSTRUCTIONS POUR PREPARER LE Les s comportant un document de non conformes aux instructions indiquées ciaprès comme devant impérativement être suivies seront considérées comme ne satisfaisant pas aux

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

UNE DEMARCHE POUR «OPTIMISER» NOS DEMANDES A L ANR Introduction :

UNE DEMARCHE POUR «OPTIMISER» NOS DEMANDES A L ANR Introduction : UNE DEMARCHE POUR «OPTIMISER» NOS DEMANDES A L ANR Introduction : - L ANR : missions, statistiques, budget, - Le programme blanc, Les questions à vous poser avant de commencer, Si vous décidez de déposer

Plus en détail

INGÉNIEUR DE L'ENSEEIHT SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE ET RÉSEAUX (APPRENTISSAGE)

INGÉNIEUR DE L'ENSEEIHT SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE ET RÉSEAUX (APPRENTISSAGE) INGÉNIEUR DE L'ENSEEIHT SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE ET RÉSEAUX (APPRENTISSAGE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Formation d'ingénieur classique Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies Mention

Plus en détail

Pour une offre de cours «à distance» de cours à option en Sciences et en Mathématiques de Secondaire IV et V

Pour une offre de cours «à distance» de cours à option en Sciences et en Mathématiques de Secondaire IV et V Pour une offre de cours «à distance» de cours à option en Sciences et en Mathématiques de Secondaire IV et V À l attention de monsieur Alain Veilleux, sous-ministre adjoint à l éducation préscolaire et

Plus en détail

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * PROGRAMME DOCTORAL INTERUNIVERSITAIRE EN BIOLOGIE DES ORGANISMES "INTERUNIVERSITY DOCTORAL PROGRAM IN ORGANISMAL BIOLOGY" "Programme Doctoral Interuniversitaire en Biologie des Organismes"... 1 1. But...

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE Date Rédacteur Titre 31 Octobre Claude Terosier (Magic Makers), Florent Masseglia (Inria), Camila Canellas (Université de Nantes), Camile Daniel (OpenClassrooms). Présentation de la formation Class'Code

Plus en détail

LA STRATEGIE DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DANS L UNIVERSITE TUNISIENNE

LA STRATEGIE DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DANS L UNIVERSITE TUNISIENNE LA STRATEGIE DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DANS L UNIVERSITE TUNISIENNE Le projet UNILINK a été financé avec le soutien de la Commission européenne (Programme: Tempus IV). Cette publication n engage que

Plus en détail

F2/F3.b4 : Initier le personnel aux équipements et techniques des laboratoires spécifiques. (Partie Théorique)

F2/F3.b4 : Initier le personnel aux équipements et techniques des laboratoires spécifiques. (Partie Théorique) REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE MONASTIR PAQ-CG «Allocations pour améliorer la Capacité de Gestion de l Université de Monastir»

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2 IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 2 Qualité du produit logiciel Plan du cours Introduction Qualité du logiciel Théorie de la mesure Mesure de la qualité du logiciel Études empiriques Mesure

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2005/22 Conseil économique et social Distr. générale 15 décembre 2004 Français Original: anglais Commission de statistique Trente-sixième session 1 er -4 mars 2005 Point 7 e) de l

Plus en détail

Evaluer des logiciels éducatifs

Evaluer des logiciels éducatifs DES-TEF 2001-2002 Evaluer des logiciels éducatifs Bernadette Charlier Cellule d Ingénierie Pédagogique Département Education et Technologie FUNDP 1 Evaluer des logiciels éducatifs hyper et multimédias

Plus en détail

Organisé par StatSoft France et animé par Dr Diego Kuonen, expert en techniques de data mining.

Organisé par StatSoft France et animé par Dr Diego Kuonen, expert en techniques de data mining. 2 jours : Mardi 15 et mercredi 16 novembre 2005 de 9 heures 30 à 17 heures 30 Organisé par StatSoft France et animé par Dr Diego Kuonen, expert en techniques de data mining. Madame, Monsieur, On parle

Plus en détail

Catalogue des PFE. Comment postuler

Catalogue des PFE. Comment postuler Catalogue des PFE 2012 2013 IP-TECH propose plusieurs sujets pour des stages de PFE. Ce fascicule est destiné aux étudiants et aux professeurs de l enseignement supérieur. Il commence par un aperçu rapide

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de l'immobilier de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Les nouvelles pédagogies de la formation

Les nouvelles pédagogies de la formation Chaire laborh en Management Humain et Transformations du Travail ILSM-Rapport de recherche RH-Entreprises Rapport de recherche, vol. 1 (3), 2011 Les nouvelles pédagogies de la formation Rapport théorique

Plus en détail

Le partenariat technologique

Le partenariat technologique Fiche conseil Le partenariat technologique Préambule A l heure ou l innovation fait partie ou doit faire partie intégrante de la stratégie de développement de nos entreprises, toute entreprise grande ou

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Laboratoire LSIS Jean Claude Hennet. Deux exemples d études en Logistique

Laboratoire LSIS Jean Claude Hennet. Deux exemples d études en Logistique Rencontre Entreprises Recherche Cluster PACA Logistique Laboratoire LSIS Jean Claude Hennet Deux exemples d études en Logistique CODESNET Planification personnel de Compagnies aériennes COllaborative DEmand

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Projet de Fin d'etudes (PFE)

Projet de Fin d'etudes (PFE) Projet de Fin d'etudes (PFE) PFE au Département Télécommunication Un PFE est un projet : 1. de Recherche et Développement : le but du projet doit être le développement de technologies (plateformes, architectures,

Plus en détail

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL 31 août 2004 Plate-Forme Opérationnelle de modélisation INRA ACTA ICTA http://www.modelia.org FICHE DU DOCUMENT 10 mai 04 N.Rousse - : Création : version de

Plus en détail

Clermont Ferrand - Janvier 2003

Clermont Ferrand - Janvier 2003 DISDAMIN: Algorithmes de Data Mining Distribués Valerie FIOLET (1,2) - Bernard TOURSEL (1) 1 Equipe PALOMA - LIFL - USTL - LILLE (FRANCE) 2 Service Informatique - UMH - MONS (BELGIUM) Clermont Ferrand

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

Initiation au Test des Circuits Numériques

Initiation au Test des Circuits Numériques Initiation au Test des Circuits Numériques Daniela Dragomirescu 1,2, Romain Desplats 3, Philippe Bourdeau d Aguerre 4, Alain Cazarre 2,5 1 - Université de Toulouse : INSA Toulouse, 135 Av. de Rangueil

Plus en détail

Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT

Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT (Calcul Intensif, Modélisation, Expérimentation Numérique et Technologique) https://ciment.ujf-grenoble.fr Version 1 / Janvier 2013 Préambule Ce

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL KEYWORDS : SYSTEMX, Transport, Multimodal, Simulation, Optimisation, Supervision CONTEXTE de l IRT SYSTEMX L IRT SystemX est un institut de

Plus en détail

Système Expert pour Smartphones

Système Expert pour Smartphones INSA Rennes Département INFORMATIQUE Système Expert pour Smartphones Rapport de bilan de Planification Olivier Corridor;Romain Boillon;Quentin Decré;Vincent Le Biannic;Germain Lemasson;Nicolas Renaud;Fanny

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Informatique Première et seconde années Programme d informatique

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION. 7 rue Rouget de L Isle 75001 Paris france@pnoconsultants.com

CATALOGUE DE FORMATION. 7 rue Rouget de L Isle 75001 Paris france@pnoconsultants.com 2015 CATALOGUE DE FORMATION 7 rue Rouget de L Isle 75001 Paris france@pnoconsultants.com MAXIMISER SON TAUX DE SUCCES SUR H2020 Journée 1 Comprendre les attentes La R&D&I vue par l Union Européenne : des

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Participer à l activité en ligne d un groupe Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Coopération et collaboration Travail coopératif : la tâche est divisée

Plus en détail

Préparé par Alessandro Candeloro, PNUE / PAM

Préparé par Alessandro Candeloro, PNUE / PAM Rapport de la mission d appui technique dans le cadre du projet ENPI-SEIS à l Observatoire National pour l Environnement et le Développement Durable (ONEDD), Alger, 11-13 Novembre 2014 (version préliminaire)

Plus en détail

V ERSION EXPERIMENTALE

V ERSION EXPERIMENTALE V ERSION EXPERIMENTALE Cette version de Sipina v 3.0 n est pas, et ne sera jamais, définitive, elle sert d outil de recherche, elle a plus une vocation d outil d expérimentation que de logiciel dédié au

Plus en détail

Règles et étapes du processus de certification des métiers. Logo de Certification

Règles et étapes du processus de certification des métiers. Logo de Certification Règles et étapes du processus de certification des métiers Logo de Certification Résumé: Ce document décrit les règles et les mesures à appliquer pour la certification des nouveaux métiers. Conformément

Plus en détail

ANR JEN.lab - Plan de coordination

ANR JEN.lab - Plan de coordination ANR JEN.lab - Plan de coordination Rédacteurs : Eric Sanchez, Valérie Emin-Martinez Date : 20/09/2014 Extrait du document scientifique L organisation du projet s appuie sur un plan de coordination. Les

Plus en détail

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault SIO-65291 Page 1 de 5 1- Objectifs généraux Applications Web dynamiques Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault acquérir les principes et concepts fondamentaux dans le domaine d'applications

Plus en détail

Avaya IP Office Centre de contacts

Avaya IP Office Centre de contacts Avaya IP Office Centre de contacts Un centre de contacts multicanal simple et fiable pour IP Office Le centre de contacts Avaya IP Office déploie l innovation Avaya dans les centres de contacts pour les

Plus en détail

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Automatisation des copies de systèmes SAP

Automatisation des copies de systèmes SAP Pour plus d informations sur les produits UC4 Software, visitez http://www.liftoff-consulting.com/ Automatisation des copies de systèmes SAP Introduction Le thème de la copie des systèmes SAP est une source

Plus en détail

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet Projet PLUME/RELIER Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier Violaine Louvet Institut Camille Jordan Université Lyon 1 & CNRS http://www.projet-plume.org/ V.Louvet (ICJ /

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Vous trouvez plus d information sur AREL. ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html

Vous trouvez plus d information sur AREL. ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html ainsi que sur : http://www.eisti.fr/ mma/html-iad/iad.html Option Deux thèmes : La recherche opérationnelle : Traiter des problèmes d optimisation, d aide à la décision et d évaluation de performances

Plus en détail

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Technique Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle HELHa Charleroi 185 Grand'Rue 6000 CHARLEROI

Plus en détail

plate-forme PaaS (Audit)

plate-forme PaaS (Audit) Contrôle d accès dans une plate-forme PaaS (Audit) Ahmed BOUCHAMI, Olivier PERRIN, LORIA Introduction La sécurité d une plate-forme collaborative nécessite un module d authentification et un module de

Plus en détail

Programme "Conception et simulation" COSINUS Edition 2009. Projet

Programme Conception et simulation COSINUS Edition 2009. Projet Projet Numéro d'ordre du projet : Acronyme du projet : Titre du projet : Coordonnateur du projet (nom/laboratoire) : Thématique principale : Montant total de l'aide demandée (en k ) : Durée du projet :

Plus en détail

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif Application à l enseignement du jazz avec le jeu Pads n Swing guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris

Plus en détail

STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE

STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE Institut de formation et de coopération technique STRATÉGIE D APPRENTISSAGE PROGRESSIF (SAP) DE L OMC POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LIÉES AU COMMERCE Stratégie d apprentissage progressif de l OMC

Plus en détail

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Processus de développement pratiqué à l'enst Sylvie.Vignes@enst.fr url:http://www.infres.enst.fr/~vignes/bdl Poly: Computer elective project F.Gasperoni Brique BDL

Plus en détail

MASTER (LMD) MODELISATION, OPTIMISATION, COMBINATOIRE ET ALGORITHME

MASTER (LMD) MODELISATION, OPTIMISATION, COMBINATOIRE ET ALGORITHME MASTER (LMD) MODELISATION, OPTIMISATION, COMBINATOIRE ET ALGORITHME RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : INFORMATIQUE Spécialité

Plus en détail

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles en Santé et Qualité de Vie au Travail A destination des préventeurs, psychologues, IPRP, responsables HSE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 L ANALYSE DE PRATIQUES

Plus en détail

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe de travail n 3 «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe Visio-Accueil 07/02/2014 Ordre du jour Présentation de l étude pour le déploiement d un réseau

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception des produits innovants de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

Agent-e de maintenance nautique

Agent-e de maintenance nautique Agent-e de maintenance nautique Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

Apprentissage par renforcement pour la personnalisation d un logiciel d enseignement des langues

Apprentissage par renforcement pour la personnalisation d un logiciel d enseignement des langues 1 Apprentissage par renforcement pour la personnalisation d un logiciel d enseignement des langues Conférence EIAH 2011 (Environnements Informatiques pour l Apprentissage Humain) Lucie Daubigney *, Matthieu

Plus en détail

CapRésilience Développeur de Talent Process COACHING des personnes Coaching Professionnel Pour les particuliers en Entreprise V1Janvier 2015 Le Coaching de vie Définition : Permettre à un coaché qui sera

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Université Paris 8 Sommaire Introduction Organisation d un projet Les principaux axes de la planification Gestion des tâches Gestion

Plus en détail