Les achats de l État

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les achats de l État"

Transcription

1 Les achats de l État La direction interministérielle des achats de l État (DAE) Michel Grévoul Directeur des achats de l État Les rendez vous du Budget 23 juin 2016

2 Pourquoi une Direction interministérielle des achats de l État (DAE)? Un véritable enjeu pour les finances publiques : Le montant des achats de l État s élève à plus de 26 milliards (hors achats de défense et de sécurité) par an : 16,5 milliards pour les services de l État le ministère de la Défense représente plus du quart de ce montant, 10,5 milliards pour les organismes et établissements publics de l État. Des constats partagés sur : La nécessité d une application plus étendue de la politique des achats de l État La nécessité d une performance accrue des achats des services, organismes et établissements publics de l État La nécessité d un renforcement de la gouvernance d ensemble La DAE, placée auprès du ministre chargé du budget, définit, sous l autorité du Premier ministre, la politique des achats de l État (hors de défense et de sécurité) et s assure de sa mise en œuvre. 2 La création de la DAE est le marqueur central d une réforme globale des achats de l État.

3 Les orientations stratégiques pour les achats de l État et de ses organismes et établissements publics Amplifier les économies achats réalisées sur l ensemble du périmètre (ministère, organismes et établissements publics de l État) Pour les ministères : 325 M en 2016, 375 M en 2017, 400 M en 2018 Respecter les objectifs de développement durable et de développement social Augmenter la part des achats de l État auprès des petites et moyennes entreprises, notamment au niveau territorial Augmenter le volume des marchés intégrant une solution innovante Renforcer l efficacité et l efficience de la fonction achat et les professionnalisation des acteurs de la fonction DAE remet au Premier ministre et au ministre chargé du budget, un rapport annuel des actions mises en œuvre dans les services de l État, les organismes et les établissements publics de l État, ainsi que des résultats obtenus. 3

4 Assurer une meilleure mise en œuvre de la politique des achats de l État En s appuyant plus fortement sur les secrétaires généraux des ministères En renforçant le rôle des RMA et missions achat des ministères En renforçant le rôle du préfet sur les achats en région et la capacité de mutualisations achat à l échelon déconcentré via des plateformes régionales achat (PFRA) placées sous son autorité. En renforçant les processus de décision Une conférence achat des SG des ministères sous la présidence du SGG Des stratégies arrêtées par le DAE et mises en œuvre par les services de l Etat Un comité des achats de l État élargi aux directeurs des PFRA) En réduisant le nombre de représentant du pouvoir adjudicateur (RPA) autorisés à engager des marchés publics En renforçant les dispositifs de mesure du respect de la politique achat de l État Avis conforme du Responsable ministériel des achats (RMA) sur les projets achat > seuil Information de la PFRA sur les projets achat > 25 K de la région

5 Rendre la fonction achat dans l État plus efficiente En travaillant sur l efficacité et l efficience de la fonction et des moyens consacrés à l achat En rationalisant les organisations achat dans les ministères afin que les fonctions achats soient exercées autant que possible par des agents travaillant à majorité de leur temps pour la chaîne achat Par une meilleure programmation des achats qui permettre aux acheteurs d être plus en amont des projets d achat et plus focalisés sur les enjeux majeurs avec un rôle affirmé de conseil En complétant le système d information des achats de l État avec les briques manquantes programmation des achats, planification des tâches, évaluation de la performance, sourcing, gestion contractuelle

6 Rendre la fonction achat dans l État plus transverse En créant une filière achat qui permette de repérer des potentiels et de bâtir des carrières individualisées et variées au sein de l État En créant un réseau social professionnel des acteurs de la fonction achat de l État En animant un vivier d experts achat des ministères et établissements publics pouvant intervenir au bénéfice de l ensemble des services de l État En renforçant le dialogue entre la DAE, les RMA et les RPFRA

7 La direction des achats de l État ses principales missions Définir la politique des achats de l État et s assurer de sa mise en œuvre (hors achats de défense et de sécurité) Élaborer, après concertation interministérielle, les stratégies interministérielles d achat Conclure elle-même des marchés publics interministériels ou en confier la conclusion à un autre service de l État, à l UGAP, ou à une autre centrale d achat et s assurer de leur bonne exécution Conseiller les services de l État et leurs établissements publics pour leurs stratégies d achat et pour l organisation de la fonction d achat Définir la stratégie de formation des acteurs de la fonction d achat de l État et piloter cette offre de formation Proposer les mesures permettant la création d une filière achat commune aux ministères et aux établissements publics, afin que le métier d acheteur soit mieux connu et reconnu au sein de l État comme un métier valorisant, technique, transverse, ouvert sur les entreprises Animer un réseau social professionnel unique pour les acteurs de la fonction achat de l État et de ses établissements publics Concevoir et piloter le système d information des achats de l État 4

8 Le rôle du secrétaire général dans le pilotage des achats Il s assure que les achats du ministère répondent à ces objectifs et sont conformes à la politique définie par la direction des achats de l État À cet effet, il adresse à chaque service acheteur du ministère les orientations et instructions nécessaires ainsi que leurs objectifs de résultats Il participe à la conférence des achats présidé par le SGG

9 Le rôle du RMA dans le pilotage de la performance des achats Pilote, organise et anime la fonction d'achat des services centraux et au niveau territorial du ministère Propose au secrétaire général les objectifs d'achats à arrêter pour chaque service acheteur du ministère et évalue régulièrement les résultats des achats du ministère qu'il traduit en plans d'action Établit, actualise et transmet à la DAE la programmation pluriannuelle des achats des services centraux et au niveau territorial du ministère S'assure de la définition et de la mise en œuvre des stratégies d'achat ministérielles dans le cadre de la politique des achats de l État et dans le respect des stratégies interministérielles Établit les besoins de professionnalisation des agents réalisant des actes liés à l'achat, aux marchés publics ou à l'approvisionnement et définit ainsi que met en œuvre le plan de formation du ministère dans ce domaine

10 Les PFRA : pilotes des achats de l État en région Le renforcement des mutualisations en région Des décisions de mutualisation des besoins via le lancement de nouveaux marchés interministériels régionaux à l initiative des préfets sur le périmètre Réate (nécessité d un accord préalable du DAE uniquement pour les marchés couvrant les besoins d au moins un ministère hors Réate) Une procédure d information systématique des PFRA par les administrations civiles en région au moins 3 mois avant la date envisagée de lancement des marchés dont le montant estimé est supérieur à HT L animation du tissu local d entreprises (fournisseurs actuels et potentiels de l État) Des réunions d information dans les préfectures pour les entreprises sur les projets achat prévus en région afin de faciliter l accès des PME TPE aux marchés régionaux Des actions à mener en collaboration avec les CCI (relais d informations) L appui en conseil achat auprès des services en région, notamment sur les opérations de travaux immobiliers et routiers, mais aussi sur les achats spécifiques aux métiers des ministères ou établissements publics 8

11 Les PFRA : pilotes des achats de l État en région La mise en place et l animation d un réseau d acheteurs en région Des plans de formation achat régionaux établis en liaison avec les PFRH en cohérence avec les plans de formation achats ministériels Le réseau social professionnel des acteurs de l achat piloté par la DAE sera décliné dans chaque région (le RPFRA animera la communauté régionale des acheteurs de l État et de ses EP) La constitution d un vivier d experts achat en région par nature d achats capables d aider les acheteurs moins expérimentés (services, travaux notamment) Une contribution à la réduction du nombre de RPA en région Une analyse des subdélégations prises par les services rattachés aux préfets, dans un objectif de rationalisation Une distinction entre les RPA habilités à lancer et notifier des marchés et les approvisionneurs chargés de la centralisation et de la passation des bons de commande sur marchés existants 9

12

L action de la DAE pour les acheteurs de l État et les entreprises

L action de la DAE pour les acheteurs de l État et les entreprises L action de la DAE pour les acheteurs de l État et les entreprises Assemblée générale de l ORCP Région Hauts de France. Jeudi 26 janvier 2017. Michel Grévoul, directeur des achats de l État Les orientations

Plus en détail

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre chargé de la fonction publique, Vu la

Plus en détail

Le rôle du préfet de région

Le rôle du préfet de région Le rôle du préfet de région Le mot préfet vient du latin præfectus («celui qui est établi à la tête de») et la fonction est apparue dans la Rome antique. En France, la fonction de préfet a été instituée

Plus en détail

Observatoire régional de la commande publique

Observatoire régional de la commande publique Observatoire régional de la commande publique GT «Place de l innovation dans la commande publique» 20/01/2017 06/01/2017 Déroulé de présentation Présentation de la politique d achat d innovation Présentation

Plus en détail

La gestion du patrimoine immobilier de l Etat

La gestion du patrimoine immobilier de l Etat La gestion du patrimoine immobilier de l Etat La gestion immobilière est un chantier majeur de la réforme de l'état ; il participe à l augmentation de sa performance et contribue, par une rationalisation

Plus en détail

Le métier de contrôleur de gestion. Point d étape 6 avril 2007

Le métier de contrôleur de gestion. Point d étape 6 avril 2007 Le métier de contrôleur de gestion Groupe de synthèse DGAFP DGME CG ministériels Point d étape 6 avril 2007 1 Cadrage 1/ Définir des profils types : responsable, analyste, chargé d étude, MOA, correspondants

Plus en détail

AUDITS DE MODERNISATION SUR L OPTIMISATION DES ACHATS DE L ẾTAT

AUDITS DE MODERNISATION SUR L OPTIMISATION DES ACHATS DE L ẾTAT AUDITS DE MODERNISATION SUR L OPTIMISATION DES ACHATS DE L ẾTAT Contexte Hors équipements militaires, les achats de l Ếtat représentent un montant annuel d environ 13 milliards d'euros qui se répartissent

Plus en détail

L achat durable au service de la performance

L achat durable au service de la performance IT L achat durable au service de la performance Conférence du 11 avril 2016 Patrick Badard Les acteurs des achats de l État La DAE (la Direction des achats «Groupe» de l État) Définit, sous l autorité

Plus en détail

L accompagnement des. Intervenante : Anne-Lorraine LATTRAYE Directrice du CVRH d'arras. CMVRH Centre de Valorisation Des Ressources Humaines d Arras

L accompagnement des. Intervenante : Anne-Lorraine LATTRAYE Directrice du CVRH d'arras. CMVRH Centre de Valorisation Des Ressources Humaines d Arras CMVRH Centre de Valorisation Des Ressources Humaines d Arras L accompagnement L accompagnement des des cadres cadres aux aux Minist Ministèères res de de l'environnement l'environnement et et du du logement

Plus en détail

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS

LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS LA DIRECTION GENERALE DU BUDGET ET DES FINANCES ATTRIBUTIONS ARTICLE 71 : La Direction Générale du Budget et des Finances est chargée des deux fonctions principales suivantes : La fonction budget de l

Plus en détail

Le Pacte Défense PME. Une stratégie globale et des actions concrètes en faveur des PME et ETI

Le Pacte Défense PME. Une stratégie globale et des actions concrètes en faveur des PME et ETI Le Pacte Défense PME Une stratégie globale et des actions concrètes en faveur des PME et ETI Zoom sur les achats de la Défense Le ministère de la défense est le premier acheteur de l État 18 Mrd /an dont

Plus en détail

Le protocole d expérimentation pour le système de gestion budgétaire par objectifs

Le protocole d expérimentation pour le système de gestion budgétaire par objectifs Le protocole d expérimentation pour le système de gestion budgétaire par objectifs Préambule La loi organique du budget telle que modifiée en 2004, a institué le projet de gestion budgétaire par objectifs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Décret n o 2016-1804 du 22 décembre 2016 relatif à la direction générale de l administration et de la fonction publique et à la politique

Plus en détail

Le cadre juridique et institutionnel de la décentralisation et de la gouvernance locale

Le cadre juridique et institutionnel de la décentralisation et de la gouvernance locale Le cadre juridique et institutionnel de la décentralisation et de la gouvernance locale Par Alassane MBENGUE, Directeur des Collectivités locales (Sénégal) Introduction Décentralisation et gouvernance

Plus en détail

Banque mondiale. Tunis juin La LOLF: une expérience de budgetisation et de gestion de performance

Banque mondiale. Tunis juin La LOLF: une expérience de budgetisation et de gestion de performance Banque mondiale Tunis 26-27 juin 2006 La LOLF: une expérience de budgetisation et de gestion de performance 1 1 Le cadre budgétaire ancien 1959-2006 Présentation du budget par nature Personnel Fonctionnement

Plus en détail

L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL

L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL PRIMATURE REPUBLIQUE DU MALI ----------------- Un Peuple-Un But-Une Foi COMMISSARIAT AU DEVELOPPEMENT ----------------- INSTITUTIONNEL ----------------- L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL INTRODUCTION

Plus en détail

Loi n RELATIVE AU CONTROLE FINANCIER EXPOSE DES MOTIFS

Loi n RELATIVE AU CONTROLE FINANCIER EXPOSE DES MOTIFS Loi n 2016-009 RELATIVE AU CONTROLE FINANCIER EXPOSE DES MOTIFS La multiplicité des textes et la dispersion des dispositions qui traitent du contrôle financier affectent sa bonne application par les différentes

Plus en détail

Vers une administration publique du savoir en santé et services sociaux

Vers une administration publique du savoir en santé et services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale de la planification, de la performance et de la qualité Vers une administration publique du savoir en santé et services sociaux Luc Castonguay

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE LE DISPOSITIF DE CONTRÔLE DE GESTION CADRE DE RÉFÉRENCE POUR LES SERVICES DE L ÉTAT ET LES OPÉRATEURS

CADRE DE RÉFÉRENCE LE DISPOSITIF DE CONTRÔLE DE GESTION CADRE DE RÉFÉRENCE POUR LES SERVICES DE L ÉTAT ET LES OPÉRATEURS LE DISPOSITIF DE CONTRÔLE DE GESTION CADRE DE RÉFÉRENCE CADRE DE RÉFÉRENCE POUR LES SERVICES DE L ÉTAT ET LES OPÉRATEURS DU JUILLET Page 1 sur 35 AVANT PROPOS Le présent document a été préparé au sein

Plus en détail

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT DARBO Amélie M1 MO2S Logistique et achat Jean-Luc BRAVI LOGISTIQUE ET ACHAT Année Universitaire 2016/2017 SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1. Définition de la fonction achat dans les GHT... 2 1.1. Contexte...

Plus en détail

Intitulé de l évaluation : la participation française au programme cadre de recherche et développement technologique Date de la fiche : 25 février 2015 Fiche de cadrage (établie avec l appui méthodologique

Plus en détail

OBJET : Contribution de la formation continue à la modernisation de l administration

OBJET : Contribution de la formation continue à la modernisation de l administration Lognes, le 06 avril 1999 DIRECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION DIRECTION DES PERSONNELS, DE LA FORMATION ET DE L ACTION SOCIALE SOUS-DIRECTION DU RECRUTEMENT ET DE LA FORMATION MISSION RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière 478 Gestion budgétaire et financière Le domaine fonctionnel Gestion budgétaire et financière regroupe les emplois de la fonction financière de l État relatifs à l élaboration et au suivi de la programmation

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE DU PROJET D AGENCE

NOTE DE CADRAGE DU PROJET D AGENCE NOTE DE CADRAGE DU PROJET D AGENCE 1. Rappel des enjeux et des objectifs Le contexte : La mise en place d un acteur régional unique chargé du pilotage du système de santé est un élément déterminant de

Plus en détail

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Développement des Capacités Africaines Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance

Plus en détail

Règlement intérieur du CREFOP et du bureau du CREFOP en Rhône-Alpes

Règlement intérieur du CREFOP et du bureau du CREFOP en Rhône-Alpes Règlement intérieur du CREFOP et du bureau du CREFOP en Rhône-Alpes Vu le code du travail, notamment ses articles L 6123-3 et R 6123-3-12, Vu le décret n 2014-1055 du 16 septembre 2014 relatif aux missions,

Plus en détail

Prix FutuRIS 2010 Autonomie des universités

Prix FutuRIS 2010 Autonomie des universités Prix FutuRIS 2010 Autonomie des universités «Le budget, outil de diffusion d un nouveau modèle de pilotage des universités?» Marie BOITIER et Anne RIVIERE Professeurs de contrôle de gestion - Groupe ESC

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Nom - prénom : Date de naissance : Date d affectation sur le poste : INTITULE DU POSTE : DIRECTEUR/TRICE DE LA MEDIATHEQUE

FICHE DE POSTE. Nom - prénom : Date de naissance : Date d affectation sur le poste : INTITULE DU POSTE : DIRECTEUR/TRICE DE LA MEDIATHEQUE FICHE DE POSTE Identité de l agent : Nom - prénom : Date de naissance : Date d affectation sur le poste : INTITULE DU POSTE : DIRECTEUR/TRICE DE LA MEDIATHEQUE Situation administrative du Poste : Service

Plus en détail

Total - Direction Développement durable et Environnement Social Business & Sociétal

Total - Direction Développement durable et Environnement Social Business & Sociétal Groupe DIRECTIVE DIR-GR-SSI-00n Directive Harmonisation sociétale des documents Groupe (modèle 3) Total - Direction Social Business & Sociétal TOTAL DF/DSIT Sécurité SI [13] N page 1. Objet La présente

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL Les circulaires et notes de la Direction de la PJJ seront mises en cohérence avec les conclusions des travaux annoncés par le présent programme de travail. GARANTIR LA CONTINUITE DES

Plus en détail

L organisation de l achat hospitalier public en France. Alain Mourier Institut du Management - Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique ( France)

L organisation de l achat hospitalier public en France. Alain Mourier Institut du Management - Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique ( France) L organisation de l achat hospitalier public en France Institut du Management - Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique ( France) L achat public en France Ministères Secteur hospitalier Collectivités

Plus en détail

La directrice générale de l Agence Régionale de Santé de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

La directrice générale de l Agence Régionale de Santé de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Décision n 2016-AA1 portant organisation de l ARS de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées en date du 04 janvier 2016 La directrice générale de l Agence Régionale de Santé de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Premier ministre

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Premier ministre RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Premier ministre Décret n du relatif à la direction générale de l administration et de la fonction publique et à la politique de ressources humaines dans la fonction publique NOR :

Plus en détail

RÉORGANISATION DES SERVICES DÉCONCENTRÉS DE L ÉTAT. Nouvelles structures, nouvelles missions

RÉORGANISATION DES SERVICES DÉCONCENTRÉS DE L ÉTAT. Nouvelles structures, nouvelles missions RÉORGANISATION DES SERVICES DÉCONCENTRÉS DE L ÉTAT Nouvelles structures, nouvelles missions La RéATE dans l Yonne et en Bourgogne Jean-Claude GENEY, secrétaire général de la préfecture de l Yonne ESEN,

Plus en détail

Plan Stratégique

Plan Stratégique Banque Ouest Africaine de Développement Plan Stratégique 2009-2013 Présentation synthétique Lomé 16 Février 2009 Direction des Etudes-BOAD PLAN DE PRESENTATION 1. Introduction 2. Acquis et handicaps de

Plus en détail

Direction des ressources humaines. Réunion CIGEM-GRAF. - Jeudi 17 avril 2014 à 14 h 30 -

Direction des ressources humaines. Réunion CIGEM-GRAF. - Jeudi 17 avril 2014 à 14 h 30 - Direction des ressources humaines Réunion CIGEM-GRAF - Jeudi 17 avril 2014 à 14 h 30 - SOMMAIRE 2 I. LA MISE EN PLACE DU CIGeM au MI 1) Des perspectives de carrière améliorées 2) La pérennisation de l

Plus en détail

FONCTIONNEMENT ET ACTIVITES DU SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT AU COURS DE L ANNEE 2002

FONCTIONNEMENT ET ACTIVITES DU SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT AU COURS DE L ANNEE 2002 FONCTIONNEMENT ET ACTIVITES DU SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT AU COURS DE L ANNEE 2002 Le Secrétaire Général du Gouvernement veille, dans le cadre de la coordination juridique des activités du Gouvernement,

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL entre le CPNFP, l Etat et l ARF

ACCORD CADRE NATIONAL entre le CPNFP, l Etat et l ARF ACCORD CADRE NATIONAL entre le CPNFP, l Etat et l ARF ayant pour objet de déterminer, au plan régional, les modalités d application de la convention cadre entre le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours

Plus en détail

La Cog en questions. INC BRANCHE RETRAITE 14 novembre 2013

La Cog en questions. INC BRANCHE RETRAITE 14 novembre 2013 La Cog en questions INC BRANCHE RETRAITE 14 novembre 2013 1) Introduction : La COG, une feuille de route stratégique pour 4 années L évolution rapide du système de retraites met en évidence le rôle de

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES 534 Ressources humaines Le domaine fonctionnel Ressources humaines regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement des personnels

Plus en détail

Présentation des AAP de l action projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A) du PIA

Présentation des AAP de l action projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A) du PIA Présentation des AAP de l action projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A) du PIA Rappel du contexte Mise en place du programme d investissements d avenir (PIA) en 2010 (35 Mrds d - article

Plus en détail

Mise en œuvre d un nouvel organigramme-type des directions régionales des services pénitentiaires.

Mise en œuvre d un nouvel organigramme-type des directions régionales des services pénitentiaires. 19 avril 2005 Directeurs régionaux des services pénitentiaires - Directeur régional, chef de la mission des services pénitentiaires de l outre-mer - Directeur de l école nationale d administration pénitentiaire

Plus en détail

REF : Instruction ministérielle du 18 février 2000.

REF : Instruction ministérielle du 18 février 2000. Direction de la programmation des Affaires financières et Immobilières Paris, le 22 juin 2001 INTF0100185C LE MINISTRE DE L INTERIEUR A MONSIEUR LE PREFET DE POLICE SECRETARIAT GENERAL P OUR L ADMINISTRATION

Plus en détail

Sur la mise en œuvre de l expérimentation des schémas directeurs immobiliers régionaux (SDIR)

Sur la mise en œuvre de l expérimentation des schémas directeurs immobiliers régionaux (SDIR) 2015-11 Séance du 14 janvier 2015 AVIS Sur la mise en œuvre de l expérimentation des schémas directeurs immobiliers régionaux (SDIR) Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère des affaires sociales et de la santé SECRETARIAT GENERAL DES MINISTERES CHARGES DES AFFAIRES SOCIALES Personne chargée du dossier : Valérie Denux Valerie.denux@sg.social.gouv.fr Le secrétaire

Plus en détail

Emploi public et Gestion prévisionnelle des ressources humaines de l Etat en France Enjeux et perspectives

Emploi public et Gestion prévisionnelle des ressources humaines de l Etat en France Enjeux et perspectives Emploi public et Gestion prévisionnelle des ressources humaines de l Etat en France Enjeux et perspectives Réseau sur l emploi et la gestion publics OCDE 7 novembre 2011 1/19 Sommaire I La fonction publique

Plus en détail

Chapitre 5: L organisation administrative en France

Chapitre 5: L organisation administrative en France Chapitre 5: L organisation administrative en France Organisation administrative Etat Collectivités territoriales Rappel Président de la République Commune PM + Ministres et Secrétaires d Etat Département

Plus en détail

Actualité de la Fonction publique

Actualité de la Fonction publique Actualité de la Fonction publique Cyrille PAJOT chef du bureau des politiques de recrutement, de formation et de professionnalisation Actualité de la fonction publique Chantiers majeurs en cours Renforcer

Plus en détail

PROJET DE DÉCRET n. portant charte de la déconcentration. NOR: INTX D/Rose

PROJET DE DÉCRET n. portant charte de la déconcentration. NOR: INTX D/Rose RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l intérieur PROJET DE DÉCRET n du portant charte de la déconcentration NOR: INTX1506835D/Rose-1 ------ LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, SUR le rapport du Premier ministre

Plus en détail

L organisation territoriale de la République : constantes et réformes des autorités publiques

L organisation territoriale de la République : constantes et réformes des autorités publiques L organisation territoriale de la République : constantes et réformes des autorités publiques M. Simon FETET Secrétaire général de la préfecture des Deux Sèvres Deux grandes catégories d autorités publiques

Plus en détail

PROJET DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012

PROJET DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012 PROJET DE LOI DE DECENTRALISATION ET DE REFORME DE L ETAT AUTO-SAISINE DU CSFPT DECEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE REFORME STATUTAIRE VISANT A AMELIORER LA GESTION DES AGENTS PUBLICS ET FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 2 du 13 janvier PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 2 du 13 janvier PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 2 du 13 janvier 2016 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 INSTRUCTION N 444320/DEF/SGA/DRH-MD/ARD relative aux missions, à l'organisation

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n relative à la représentation de l Etat

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n relative à la représentation de l Etat ASSEMBLEE NATIONALE Loi n 2014-021 relative à la représentation de l Etat EXPOSE DES MOTIFS La présente loi est prise en application des dispositions de article l 145 de la Constitution, et constitue le

Plus en détail

La dimension territoriale des politiques de l emploi * Le cas de la France. Sophie BOISSARD Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi

La dimension territoriale des politiques de l emploi * Le cas de la France. Sophie BOISSARD Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi La dimension territoriale des politiques de l emploi * Le cas de la France Sophie BOISSARD Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi 1) La politique de l emploi a longtemps été une politique

Plus en détail

Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS

Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS Madrid (Espagne), 3-4mars 2016 CES de Spana Calle Huertas

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE. FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF)

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE. FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF) IDENTIFICATION DU POSTE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N FPCAULOG (à diffuser au format PDF) INTITULE DU POSTE : L ARCHITECTE APPLICATIF

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 43 du 11 octobre PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 2

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 43 du 11 octobre PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 2 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 43 du 11 octobre 2013 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte n 2 INSTRUCTION N 126202/DEF/CAB définissant le dispositif de pilotage de la rénovation

Plus en détail

Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007

Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007 Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007 Monsieur le Sénateur Messieurs les conseillers Généraux Monsieur le

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN INTER-ETABLISSEMENTS. Intitulé PÔLE AIP-PRIMECA NORD-PAS DE CALAIS

STATUTS DU SERVICE COMMUN INTER-ETABLISSEMENTS. Intitulé PÔLE AIP-PRIMECA NORD-PAS DE CALAIS STATUTS DU SERVICE COMMUN INTER-ETABLISSEMENTS Intitulé PÔLE AIP-PRIMECA NORD-PAS DE CALAIS Vu l article L714-2 du Code de l Education ; Entre : L UNIVERSITE DE VALENCIENNES ET DU HAINAUT-CAMBRESIS représentée

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE

NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE Territorialisation des politiques publiques Contexte Depuis la création de la première catégorie de collectivité locale que

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3 Accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique d Aquitaine 2015-2017 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

CHARTE UNIVERSITE / HANDICAP

CHARTE UNIVERSITE / HANDICAP CHARTE UNIVERSITE / HANDICAP Entre Le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR), Le Ministère du travail, de l emploi et de la santé, Le Ministère des cohésions sociales et de la

Plus en détail

Présentation de la médiation

Présentation de la médiation Présentation de la médiation Janvier 2014 SOMMAIRE Introduction générale p. 3 Les missions de la Médiation des Marchés publics p. 4 Biographie de Jean-Lou BLACHIER p. 10 Quelques chiffres p. 11-2 - 9 janvier

Plus en détail

COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE

COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE 1- REPERES SUR LA COLLECTIVITE PORTEUSE ET L AGENDA 21 1.1- CARACTERISTIQUES DE LA COLLECTIVITE Région/département Rhône- Alpes / Rhône Type de structure porteuse A21 Commune

Plus en détail

Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine

Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine Direction du Patrimoine Culturel Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine CONFERENCE INTERNATIONALE Villes en développement : politiques de restauration et

Plus en détail

ETAT D'AVANCEMENT DU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO ***********************

ETAT D'AVANCEMENT DU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO *********************** ETAT D'AVANCEMENT DU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO *********************** Le processus de décentralisation administrative au Togo enclenché en 1981 avec la loi n 81-8 du 23 juin 1981 portant organisation

Plus en détail

David Adolphe Bureau de l innovation et de la propriété industrielle le 21 septembre 2015

David Adolphe Bureau de l innovation et de la propriété industrielle le 21 septembre 2015 David Adolphe Bureau de l innovation et de la propriété industrielle le 21 septembre 2015 Politique publique de soutien à l innovation par la demande lancée en 2012 «Le rapport Gallois» propose d orienter

Plus en détail

Projet de feuille de route accompagnement RH de la réforme des services régionaux de l Etat

Projet de feuille de route accompagnement RH de la réforme des services régionaux de l Etat Projet de feuille de route accompagnement RH de la réforme des services régionaux de l Etat La réforme de l Etat, qui vise à renforcer les capacités de pilotage stratégique au niveau des grandes régions,

Plus en détail

Un nouvel interlocuteur pour les organismes locaux et régionaux de sécurité sociale

Un nouvel interlocuteur pour les organismes locaux et régionaux de sécurité sociale Un nouvel interlocuteur pour les organismes locaux et régionaux de sécurité sociale Au 1 er janvier 2010, la mission nationale de contrôle et d audit des organismes de sécurité sociale se substitue aux

Plus en détail

CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES

CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES N 62 - SOCIAL n 25 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mai 2008 ISSN 1769-4000 CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES L essentiel Un décret du 18 avril 2008 crée

Plus en détail

Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART

Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART 1 1. Le déploiement des MAIA en Bretagne 2 1 1. Les modalités

Plus en détail

Protocole pour l insertion professionnelle des étudiants

Protocole pour l insertion professionnelle des étudiants MINISTÈRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Protocole pour l insertion professionnelle des étudiants

Plus en détail

Modèle de lettre de mission du (de la) directeur (-trice) d une école/ d un établissement d enseignement libre catholique

Modèle de lettre de mission du (de la) directeur (-trice) d une école/ d un établissement d enseignement libre catholique Modèle de lettre de mission du (de la) directeur (-trice) d une école/ d un établissement d enseignement libre catholique Le congrès de l Enseignement catholique de 2002 rappelle que «l enseignement catholique

Plus en détail

L ACTION PUBLIQUE DE DEMAIN

L ACTION PUBLIQUE DE DEMAIN Octobre 2014 Février 2015 L ACTION PUBLIQUE DE DEMAIN SIX ATELIERS POUR DÉBATTRE UNE CONCERTATION EN TROIS VOLETS Afin d exercer son rôle pour la cohésion républicaine et de retrouver sa force d impulsion

Plus en détail

L approche SNDS en bref. Stratégie Nationale de Développement de la Statistique

L approche SNDS en bref. Stratégie Nationale de Développement de la Statistique L approche SNDS en bref Stratégie Nationale de Développement de la Statistique La Stratégie Nationale de Développement de la Statistique L importance de disposer de statistiques fiables pour les besoins

Plus en détail

Mutualisation des fonctions support dans les services déconcentrés de l Etat. Guide de construction des schémas de mutualisation

Mutualisation des fonctions support dans les services déconcentrés de l Etat. Guide de construction des schémas de mutualisation Mutualisation des fonctions support dans les services déconcentrés de l Etat Guide de construction des schémas de mutualisation Mars 2011 Guide de construction des schémas de mutualisation des fonctions

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE GUINEE Travail Justice Solidarité DECRET D/2015/007/PRG/SGG du 14 JAN 2015/PORTANT MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE TRAITEMENT ACCELERE ET DE SUIVI DES DOSSIERS DES

Plus en détail

Moselle Jeunesse. Charte départementale

Moselle Jeunesse. Charte départementale Moselle Jeunesse 2016-2018 Charte départementale L ingénierie départementale pour une politique jeunesse de territoires 2 Sommaire - Préambule - Les jeunes au cœur du projet - Les territoires - Les moyens

Plus en détail

Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02

Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02 Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02 au 04 mars 2016 à Abidjan Rappel sur le contexte et

Plus en détail

La GBO. Le Contrôle Interne. Rym kanzari Ep Gabsi Unité GBO Ministère des Finances

La GBO. Le Contrôle Interne. Rym kanzari Ep Gabsi Unité GBO Ministère des Finances La GBO Le Contrôle Interne Rym kanzari Ep Gabsi Unité GBO Ministère des Finances «Le contrôle interne et le code de conduite : outils nécessaires pour améliorer l intégrité et la transparence» Séminaire

Plus en détail

Fonds de Renforcement Institutionnel et Organisationnel

Fonds de Renforcement Institutionnel et Organisationnel Fonds de Renforcement Institutionnel et Organisationnel Plan de la réunion d info Présentation générale du dispositif Questions / réponses Présentation d une action de renforcement et du dossier complet

Plus en détail

Assemblée générale de l'observatoire régional de la commande publique

Assemblée générale de l'observatoire régional de la commande publique Assemblée générale de l'observatoire régional de la commande publique CCIR Hauts de France 26 janvier 2017 Restitution des travaux du Groupe de Travail «Clauses environnementales» Déroulé de la présentation

Plus en détail

Finances publiques, gestion budgétaire et financière

Finances publiques, gestion budgétaire et financière Finances publiques, gestion budgétaire et financière Métier Activités essentielles Compétences Pilotage de l'exécution des opérations de Exécuter les recettes et de dépenses de l'établissement. procédures

Plus en détail

Témoignage. au collaborateur-acteur» Bertrand Barth é l e m y, DRH Tr a n s d e v I l e de France. Un des leaders mondiaux de la mobilité

Témoignage. au collaborateur-acteur» Bertrand Barth é l e m y, DRH Tr a n s d e v I l e de France. Un des leaders mondiaux de la mobilité Témoignage «La DRH face au collaborateur-acteur» Bertrand Barth é l e m y, DRH Tr a n s d e v I l e de France Un des leaders mondiaux de la mobilité Dans 20 pays sur 5 continents Un Chiffre d Affaire de

Plus en détail

Les évolutions introduites par la loi sur l Enseignement Supérieur et la Recherche. S. Bonnafous MESR/DGESIP R. Genet MESR/DGRI 4 novembre 2013

Les évolutions introduites par la loi sur l Enseignement Supérieur et la Recherche. S. Bonnafous MESR/DGESIP R. Genet MESR/DGRI 4 novembre 2013 Les évolutions introduites par la loi sur l Enseignement Supérieur et la Recherche S. Bonnafous MESR/DGESIP R. Genet MESR/DGRI 4 novembre 2013 LOI n 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE

DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE 01.53.17.89.33 SOMMAIRE Un dispositif au service des entreprises p. 3 Jouer un rôle de facilitateur p. 4 Instaurer une démarche de progrès p. 6 Les modalités de saisine

Plus en détail

Responsable de l administration et du pilotage

Responsable de l administration et du pilotage Responsable de l administration et du pilotage J1C24 Administration et pilotage - IR Le responsable de l administration et du pilotage organise et conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Publics concernés : parties prenantes des filières à responsabilité élargie des producteurs

Publics concernés : parties prenantes des filières à responsabilité élargie des producteurs RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Écologie, du Développement durable, et de l Énergie Décret n du relatif à la commission des filières de responsabilité élargie des producteurs NOR : Publics concernés

Plus en détail

ATLANPOLE SYNDICAT MIXTE. Statuts

ATLANPOLE SYNDICAT MIXTE. Statuts Vu pour être annexé à l arrêté préfectoral du au Syndicat Mixte ATLANPOLE autorisant l adhésion de CAP Atlantique LE PREFET ATLANPOLE SYNDICAT MIXTE Statuts 2 Article 1 Constitution du Syndicat En application

Plus en détail

CHARTE DE LA PARTICIPATION CITOYENNE

CHARTE DE LA PARTICIPATION CITOYENNE CHARTE DE LA PARTICIPATION CITOYENNE A L ACTION PUBLIQUE COMMUNAUTAIRE Définitions Citoyen Les auteurs de la charte ont choisi d employer le terme de «citoyens» plutôt que «habitants» ou «population».

Plus en détail

PARTENARIAT UE-AFRIQUE SUR LE COTON

PARTENARIAT UE-AFRIQUE SUR LE COTON PARTENARIAT UE-AFRIQUE Objectifs Des relations commerciales plus équitables dans le cadre de l Agenda de Doha pour le Développement. La compétitivité du coton africain et une diminution de la vulnérabilité

Plus en détail

Organisation pour la Mise en Valeur (OMVS) : Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal)

Organisation pour la Mise en Valeur (OMVS) : Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) : Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi BEDREDINE Ingénieur du

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DU PROGRAMME-PAYS DE RENFORCEMENT DES CAPACITES

FICHE DE PRESENTATION DU PROGRAMME-PAYS DE RENFORCEMENT DES CAPACITES REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE -------------------------------------------------------------------------------- Premier Ministre ----------------------- Secrétariat National au Renforcement des Capacités

Plus en détail

CPRDFP. Contrat de Plan Régional de développement. des Formations Professionnelles. Nord-Pas de Calais Document de présentation

CPRDFP. Contrat de Plan Régional de développement. des Formations Professionnelles. Nord-Pas de Calais Document de présentation ClipArt - Microsoft Corporation Contrat de Plan Régional de développement des Formations Professionnelles Nord-Pas de Calais Document de présentation CPRDFP Contrat de Plan Régional de Développement des

Plus en détail

Charte de l Alliance française

Charte de l Alliance française Charte de l Alliance française Charte de l Alliance française Préambule L Alliance française est un mouvement international créé en 1883, apolitique et non confessionnel, qui s est donné pour mission d

Plus en détail

Présentation. M. Jacques Demers, président Congrès FQM 29 septembre 2016

Présentation. M. Jacques Demers, président Congrès FQM 29 septembre 2016 Présentation M. Jacques Demers, président Congrès FQM 29 septembre 2016 Nouvelle gouvernance nouveaux défis pour les MRC 1. Présentation de la Table de concertation sur le développement local et régional

Plus en détail

De nouveaux outils de coopération, renforçant l attractivité et la visibilité de la recherche et de l enseignement supérieur

De nouveaux outils de coopération, renforçant l attractivité et la visibilité de la recherche et de l enseignement supérieur Les fiches pratiques De nouveaux outils de coopération, renforçant l attractivité et la visibilité de la recherche et de l enseignement supérieur Pour conforter l émergence dans notre pays de hauts lieux

Plus en détail

I. L'organisation des services régionaux en pôles. 1. Le périmètre des pôles régionaux. 2. Les modalités de fonctionnement des pôles

I. L'organisation des services régionaux en pôles. 1. Le périmètre des pôles régionaux. 2. Les modalités de fonctionnement des pôles Circulaire du 19/10/04 relative à la réforme de l'administration territoriale de l'etat (création de pôles régionaux - organisation des préfectures de région) (JO du 21 octobre 2004) NOR : PRMX0407705C

Plus en détail

VU le décret n /PRES du 6 juin 2002, portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n /PRES du 6 juin 2002, portant nomination du Premier Ministre ; Décret n 2003-560/PRES/PM/MEDEV du 29 octobre 2003 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du dispositif institutionnel de suivi du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté

Plus en détail

Le projet de Charte de la Déconcentration

Le projet de Charte de la Déconcentration Le projet de Charte de la Déconcentration Présentation faite par Monsieur Ibrahima SAKHO, Administrateur civil principal de classe exceptionnelle, Directeur général de l Administration territoriale 1 Plan

Plus en détail