circulaire du 4 mars 2003

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "circulaire du 4 mars 2003"

Transcription

1 131 année service téléphone document 2003 drrh RH 18 permanent circulaire du 4 mars 2003 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges sociales et fiscales Références : loi de finances pour 2003 (n du 30 décembre 2002) loi n du 20 décembre 2002 de financement de la sécurité sociale pour 2003 décret n du 22 novembre 2002 modifiant l article D du Code de la sécurité sociale et portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2003 décret n du 31 décembre 2002 portant revalorisation de l allocation de revenu minimum d insertion décret n du 31 décembre 2002 portant revalorisation de divers avantages de vieillesse et d invalidité et de l allocation supplémentaire prévue aux articles L et L du Code de la sécurité sociale arrêté du 13 décembre 2002 modifiant l arrêté du 17 octobre 1995 relatif à tarification des risques d accidents du travail et de maladies professionnelles et fixant les tarifs des cotisations d accidents du travail et de maladies professionnelles des activités professionnelles relevant du régime général de la sécurité sociale arrêté du 13 décembre 2002 fixant les tarifs des risques applicables dans les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle en ce qui concerne les accidents du travail et les maladies professionnelles avis concernant les taux de cotisations d assurance maladie spécifiques aux bénéficiaires du régime local d assurance maladie des départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle (publié au J.O. du 28 décembre 2002, p ). Application : 1 er janvier 2003 annot. GM fiche tech. classement recueil diffusion interne à La Poste néant PS 1 PX PS 1-3 PX 1- PX 3 B

2 132 BRH 2003 doc RH 18 La présente circulaire annule et remplace la circulaire du 8 février 2002 publiée au BRH 2002, doc. RH 4).

3 BRH 2003 doc RH Pages 1. Plafond de la sécurité sociale Revenu minimum d insertion Cotisation accidents du travail Cotisation supplémentaire maladie d Alsace-Moselle Taxe sur les salaires Retenue à la source Pensions d invalidité versées aux stagiaires licenciés pour inaptitude physique 135 ANNEXES Annexe 1 : Agents fonctionnaires 136 Annexe 2 : Agents contractuels de droit public 137 Annexe 3 : Agents contractuels de droit privé 138 Annexe 4 : Fonctionnaires détachés auprès de La Poste dans un emploi relevant de la convention commune 139 Annexe 5 : Médecins à temps partiel multi-s 140 Annexe 6 : Apprentis 142 Annexe 7 : Contrat de qualification 143 Annexe 8 : Contrat emploi-jeunes (CEJ) 145 Annexe 9 : Contrat emploi consolidé (CEC) 147 Annexe 10 : Contrat initiative emploi (CIE) en cours au 1 er janvier Annexe 11 : Allocations de préretraite 151 Annexe 12 : Allocations de retour à l emploi 154 Annexe 13 : Charges fiscales 155

4 134 BRH 2003 doc RH Plafond de la sécurité sociale Le décret n du 22 novembre 2002 porte le plafond mensuel de la sécurité sociale à ¼ pour Le plafond annuel de ¼ servira pour la régularisation annuelle des cotisations plafonnées des salariés présents toute l année. 2. Revenu minimum d insertion Le décret n du 31 décembre 2002 fixe le montant du revenu minimum d insertion en France métropolitaine et dans les départements d outremer à 411,70 ¼ pour un allocataire seul. Le RMI pour une personne seule constitue la fraction insaisissable et incessible des rémunérations qui doit, dans tous les cas, être laissée à la disposition des s dont la rémunération fait l objet d une saisie ou d une cession. 3. Cotisation accidents du travail Le taux de la cotisation accidents du travail est porté à Cotisation d assurance maladie supplémentaire d Alsace-Moselle La cotisation d assurance maladie spécifique aux bénéficiaires du régime local d assurance maladie des départements du Haut-Rhin, Bas-Rhin et de la Moselle est fixée à 1,70 pour les revenus d activité et les revenus de remplacement. 5. Taxe sur les salaires La loi de finances pour 2003 détermine les tranches du barème pour l'application de la taxe sur les salaires selon le tableau suivant : Taux Salaires annuels versés 4,25 moins de ¼ 8,50 de ¼ à ¼ 13,60 au-delà de ¼ Dans les départements d'outre-mer, un taux unique est applicable, soit 2,95 en Martinique, Guadeloupe et Réunion et 2,50 en Guyane.

5 BRH 2003 doc RH Retenue à la source Sous réserve des conventions internationales, les traitements et salaires de source française servis en France à des personnes qui ne sont pas fiscalement domiciliées en France sont soumis à une retenue en application des dispositions de l article 182 A du Code général des impôts. À compter du 1 er janvier 2003, les retenues sont opérées selon le tableau suivant : Taux Rémunération annuelle 0 moins de ¼ 15 de ¼ à ¼ 25 au-delà de ¼ Le montant minimum de la retenue à la source mensuelle est de 8 ¼ par. 7. Pensions d invalidité versées aux stagiaires licenciés pour inaptitude physique Les pensions d invalidité versées aux stagiaires licenciés pour inaptitude physique sont exonérées de l impôt sur le revenu lorsque leur montant ne dépasse pas celui de l allocation aux vieux travailleurs salariés (AVTS) dont le montant annuel est fixé à 2 849,84 ¼ au 1 er janvier 2003 et que les ressources du bénéficiaire n excèdent pas le maximum prévu pour l attribution de l AVTS, soit 7 102,71 ¼ pour une personne seule et ,87 ¼ pour deux époux.

6 136 BRH 2003 doc RH 18 Allocations familiales (payées par La Poste) Annexe 1 Agents fonctionnaires (RSS = 1) () 5,20 Traitement indiciaire brut Assurance maladie, maternité, - 9,70 Traitement indiciaire brut invalidité Pension civile 7,85 33,00 Traitement indiciaire brut 45,50 (2) CSG déductible 5,10 Totalité de la rémunération 5 CSG non déductible 2,40 Totalité de la rémunération 5 CRDS 0,50 Totalité de la rémunération 5 + prestations familiales Contribution de solidarité (3) 1,00 Totalité de la rémunération pension civile FNAL 0,10 ie du traitement indiciaire brut plafond SS 0,40 Totalité du traitement indiciaire brut Taxe sur les salaires (4) Sommes payées à titre de rémunérations évaluées selon les règles prévues aux chapitres I er et II du titre IV du Code de la sécurité sociale Versement de transport (5) Traitement indiciaire brut Taux de charge patronale applicable aux rémunérations des s placés en position de détachement. (2) Taux de la contribution réelle du budget de La Poste aux pensions civiles et autres régimes d'assurance vieillesse. Ce taux est applicable à tous les s qui ne sont pas visés au renvoi et doit être pris en compte à l'occasion des opérations de recouvrement dans le cas d'un dommage corporel causé par un tiers. (3) Seuil d'assujettissement = (traitement indiciaire brut + indemnité de résidence pension civile) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW LQGLFLDLUH EUXW PHQVXHO DIIpUHQW à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l assiette de la solidarité. (4) 4,25 moins de ¼ de ¼ à ¼ DX-delà de ¼ YDOHXUV annuelles). (5) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. Fichier des personnels de la paie et des postes).

7 BRH 2003 doc RH Allocations familiales (payées par les CAF aux s utilisés moins de 120 heures par mois) Allocations familiales (payées par La Poste) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès Annexe 2 Agents contractuels de droit public (RSS = 2) 5,40 Totalité de la rémunération 5,20 Totalité de la rémunération 0,75 12,80 Totalité de la rémunération Assurance veuvage 0,10 Totalité de la rémunération Assurance vieillesse 6,55 8,20 ie de la rémunération plafond SS 1,60 Totalité de la rémunération CSG non déductible 2,40 Totalité de la rémunération 5 CSG déductible 5,10 Totalité de la rémunération 5 CRDS 0,50 Totalité de la rémunération 5 + prestations familiales Contribution de solidarité (2) 1,00 Totalité de la rémunération cotisations : SS et IRCANTEC IRCANTEC : Tranche A Tranche B 2,25 5,95 3,38 11,55 ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond FNAL 0,10 ie de la rémunération plafond SS 0,40 Totalité de la rémunération Taxe sur les salaires (3) Sommes payées à titre de rémunérations évaluées selon les règles prévues aux chapitres I er et II du titre IV du Code de la sécurité sociale Versement de transport (4) Totalité de la rémunération Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. (2) Seuil d'assujettissement = (traitement indiciaire brut + indemnité de résidence cotisations SS IRCANTEC) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW LQGLFLDLUH EUXW PHnsuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre Plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité. (3) 4,25 moins de ¼ de ¼ à ¼ au-delà de ¼ YDOHXUV annuelles). (4) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

8 138 BRH 2003 doc RH 18 Annexe 3 Agents contractuels de droit privé (RSS = 2) Accidents du travail 2,00 Totalité de la rémunération Allocations familiales (payées par les CAF) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 5,40 Totalité de la rémunération 0,75 12,80 Totalité de la rémunération Assurance veuvage 0,10 Totalité de la rémunération Assurance vieillesse 6,55 8,20 ie de la rémunération plafond SS 1,60 Totalité de la rémunération CSG non déductible 2,40 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CSG déductible 5,10 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CRDS 0,50 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 Contribution de solidarité (2) 1,00 Totalité de la rémunération cotisations : SS, IRCANTEC et prévoyance IRCANTEC Prévoyance complémentaire Tranche A Tranche B A B C 2,25 5,95 0,07 0,46 0,46 3,38 11,55 0,11 0,69 0,69 ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 4 fois ce plafond ie de la rémunération > 4 fois le plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond Taxe Fonds de solidarité vieillesse 8,00 Cotisation à la prévoyance complémentaire FNAL 0,10 ie de la rémunération plafond SS 0,40 Totalité de la rémunération Taxe sur les salaires (3) Sommes payées à titre de rémunérations évaluées selon les règles prévues aux chapitres I er et II du titre IV du Code de la sécurité sociale Versement de transport (4) Totalité de la rémunération Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. (2) Seuil d'assujettissement = (Salaire + complément géographique cotisations SS IRCANTEC prévoyance complémentaire) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW LQGLFLDLUH EUXW mensuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité. (3) 4,25 moins de ¼ de ¼ à ¼ au-delà de ¼ YDOHXUV annuelles). (4) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

9 BRH 2003 doc RH Annexe 4 Fonctionnaires détachés auprès de La Poste dans un emploi relevant de la convention commune (RSS = 6) Accidents du travail 2,00 Totalité de la rémunération Allocations familiales (payées par les CAF) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 5,40 Totalité de la rémunération 0,50 (2) 11,75 Totalité de la rémunération CSG non déductible 2,40 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CSG déductible 5,10 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CRDS 0,50 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 Contribution de solidarité (3) 1,00 Totalité de la rémunération cotisations : SS, IRCANTEC et prévoyance Prévoyance complémentaire A B Taxe Fonds de solidarité vieillesse C 0,07 0,46 0,46 0,11 0,69 0,69 ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 4 fois ce plafond ie de la rémunération > 4 fois le plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond 8,00 Cotisation à la prévoyance complémentaire FNAL 0,10 ie de la rémunération plafond SS 0,40 Totalité de la rémunération Taxe sur les salaires (4) Sommes payées à titre de rémunérations évaluées selon les règles prévues aux chapitres I er et II du titre IV du Code de la sécurité sociale Versement de transport (5) Totalité de la rémunération Taux appliqué pour les assurés partiels. (2) Ce taux est majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. (3) Seuil d'assujettissement = (Salaire + complément géographique cotisations SS IRCANTEC prévoyance complémentaire) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW Lndiciaire brut mensuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité. (4) 4,25 moins de ¼ de ¼ à ¼ 3,60 au-delà de ¼ YDOHXUV annuelles). (5) Taux en vigueur dans la commune d exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

10 140 BRH 2003 doc RH 18 Annexe 5 Médecins à temps partiel multi-s (RSS = 8) Accidents du travail 2,00 Totalité de la rémunération Allocations familiales (payées par les CAF) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 5,40 Totalité de la rémunération 0,75 12,80 Totalité de la rémunération Assurance veuvage 0,10 Totalité de la rémunération Assurance vieillesse (2) 4,59 5,74 ie de la rémunération plafond SS 1,60 Totalité de la rémunération CSG non déductible 2,40 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CSG déductible 5,10 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CRDS 0,50 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 Contribution de solidarité (3) 1,00 Totalité de la rémunération cotisations : SS, IRCANTEC et prévoyance IRCANTEC Tranche A (2) Tranche B Prévoyance complémentaire A B Taxe Fonds de solidarité vieillesse C 2,25 5,95 0,07 0,46 0,46 3,38 11,55 0,11 0,69 0,69 ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 4 fois ce plafond ie de la rémunération > 4 fois le plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond 8,00 Cotisation à la prévoyance complémentaire Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. (2) Les médecins à temps partiel multi-s peuvent demander à cotiser sur un plafond proportionnel déterminé au prorata des sommes versées par chaque (cf. Flash RH Doc n du 15 décembre 1999). (3) Seuil d'assujettissement = (Salaire + complément géographique cotisations SS IRCANTEC prévoyance complémentaire) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW LQGLFLDLUH EUXW mensuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité.

11 BRH 2003 doc RH Annexe 5 (suite et fin) FNAL 0,07 ie de la rémunération plafond SS 0,40 Totalité de la rémunération Taxe sur les salaires (4) Sommes payées à titre de rémunérations évaluées selon les règles prévues aux chapitres I er et II du titre IV du Code de la sécurité sociale Versement de transport (5) Totalité de la rémunération (4) 4,25 moins de ¼ de ¼ à ¼ au-delà de ¼ YDOHXUV annuelles). (5) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

12 142 BRH 2003 doc RH 18 Annexe 6 Apprentis (RSS = C, pas de cotisation SS et ) IRCANTEC Tranche A 3,38 forfaitaire Prévoyance complémentaire Tranche A 0,07 (2) Taxe Fonds de solidarité vieillesse 0,11 Rémunération versée à l'apprenti (3) 8,00 + part de la prévoyance complémentaire FNAL 0,50 forfaitaire Taxe sur les salaires (4) Exonération à hauteur de 11 du SMIC. Pour la fraction de la rémunération qui excède 11 du SMIC, la taxe sur les salaires est calculée forfaitairement comme en matière sociale. Versement de transport (5) forfaitaire L'assiette forfaitaire est égale à la fraction du SMIC correspondant aux taux mentionnés à l article D du Code du travail diminués de 11 (20 pour les DOM), indépendamment de la rémunération réelle versée à l apprenti. Pour l'année 2003, la valeur mensuelle du SMIC servant de base au calcul de l'assiette forfaitaire est celle du SMIC base 169 heures en vigueur au 1 er janvier 2003, soit 1 154,27 ¼ (2) La cotisation, part, est prise en charge par La Poste. (3) La rémunération perçue par un apprenti étant inférieure au plafond SS, la totalité de la rémunération est en tranche A. (4) 4,25 moins de ¼ de ¼ à ¼ 0 au-delà de ¼ YDOHXUV annuelles). (5) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

13 BRH 2003 doc RH Annexe 7 Contrat de qualification (RSS = E pour la partie de la rémunération non soumise à cotisations patronales) (RSS = F pour la partie de la rémunération soumise à cotisations patronales) Accidents du travail 2,00 ie de la rémunération > SMIC Allocations familiales (payées par les CAF) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 5,40 0,75 (2) 12,80 ie de la rémunération > SMIC Totalité de la rémunération ie de la rémunération > SMIC Assurance veuvage 0,10 Totalité de la rémunération Assurance vieillesse 6,55 Totalité de la rémunération (3) 9,80 ie de la rémunération > SMIC CSG non déductible 2,40 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CSG déductible 5,10 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CRDS 0,50 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 Contribution de solidarité (4) 1,00 Totalité de la rémunération cotisations : SS, IRCANTEC et prévoyance IRCANTEC Tranche A 2,25 3,38 Totalité de la rémunération (5) Prévoyance complémentaire Tranche A 0,07 0,11 Totalité de la rémunération (5) Exonération des cotisations patronales d'assurances sociales, d'accidents du travail et d'allocations familiales pour la part de la rémunération taux horaire du SMIC nombre d heures travaillées. (2) Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. (3) La rémunération perçue dans le cadre d'un contrat de qualification étant inférieure au plafond SS, la cotisation s'applique de fait à la totalité de la rémunération. (4) Seuil d'assujettissement = (Salaire + complément géographique cotisations SS IRCANTEC prévoyance complémentaire) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW LQGLFLDLUH EUXW mensuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité. (5) La rémunération perçue dans le cadre d'un contrat de qualification étant inférieure au plafond SS, la totalité de la rémunération est en tranche A.

14 144 BRH 2003 doc RH 18 Annexe 7 (suite et fin) Taxe Fonds de solidarité vieillesse 8,00 Cotisation à la prévoyance complémentaire FNAL 0,50 Totalité de la rémunération (5) Taxe sur les salaires (6) Sommes payées à titre de rémunérations évaluées selon les règles prévues aux chapitres I er et II du titre IV du Code de la sécurité sociale Versement de transport (7) Totalité de la rémunération (6) 4,25 moins de ¼ de ¼ à ¼ au-delà de ¼ YDOHXUV annuelles). (7) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

15 BRH 2003 doc RH Annexe 8 Contrat emploi-jeunes (CEJ) (RSS = P) Accidents du travail 2,00 Totalité de la rémunération Allocations familiales (payées par les CAF) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 5,40 Totalité de la rémunération 0,75 12,80 Totalité de la rémunération Assurance veuvage 0,10 Totalité de la rémunération Assurance vieillesse 6,55 8,20 ie de la rémunération plafond SS 1,60 Totalité de la rémunération CSG non déductible 2,40 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CSG déductible 5,10 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CRDS 0,50 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 Contribution de solidarité (2) 1,00 Totalité de la rémunération cotisations : SS, IRCANTEC et prévoyance IRCANTEC Tranche A Tranche B Prévoyance complémentaire A B Taxe Fonds de solidarité vieillesse C 2,25 5,95 0,07 0,46 0,46 3,38 11,55 0,11 0,69 0,69 ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 4 fois ce plafond ie de la rémunération > 4 fois le plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond 8,00 Cotisation à la prévoyance complémentaire FNAL 0,10 ie de la rémunération plafond SS 0,40 Totalité de la rémunération Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. (2) Seuil d'assujettissement = (Salaire + complément géographique cotisations SS IRCANTEC prévoyance complémentaire) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW LQGLFLDLUH EUXW mensuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité.

16 146 BRH 2003 doc RH 18 Annexe 8 (suite et fin) Taxe sur les salaires Exonération en application de l article 231 bis N du Code général des impôts Versement de transport - (3) Totalité de la rémunération (3) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

17 BRH 2003 doc RH Annexe 9 Contrat emploi consolidé (CEC) (RSS = D, pas de cotisation SS ) Accidents du travail 2,00 Allocations familiales (payées par les CAF) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 5,40 0,75 (2) 12,80 ie de la rémunération > 120 du SMIC ie de la rémunération > 120 du SMIC Totalité de la rémunération ie de la rémunération > 120 du SMIC Assurance veuvage 0,10 Totalité de la rémunération Assurance vieillesse 6,55 9,80 Totalité de la rémunération (3) ie de la rémunération > 120 du SMIC CSG non déductible 2,40 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CSG déductible 5,10 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CRDS 0,50 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 Contribution de solidarité (4) 1,00 Totalité de la rémunération cotisations : SS, IRCANTEC et prévoyance IRCANTEC Tranche A 2,25 3,38 Totalité de la rémunération (5) Prévoyance complémentaire Tranche A 0,07 0,11 Totalité de la rémunération (5) Taxe Fonds de solidarité vieillesse 8,00 Cotisation à la prévoyance complémentaire Exonération des cotisations patronales d'assurances sociales, d'accidents du travail et d'allocations familiales dans la limite de 120 du SMIC et de 30 heures hebdomadaires. (2) Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. (3) La rémunération perçue dans le cadre d'un CEC étant inférieure au plafond SS, la cotisation s'applique de fait à la totalité de la rémunération. (4) Seuil d'assujettissement = (Salaire + complément géographique cotisations SS IRCANTEC prévoyance complémentaire) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW LQGLFLDLUH EUXW mensuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité. (5) La rémunération perçue dans le cadre d'un CEC étant inférieure au plafond SS, la totalité de la rémunération est en tranche A.

18 148 BRH 2003 doc RH 18 Annexe 9 (suite et fin) FNAL 0,50 Totalité de la rémunération (3) Taxe sur les salaires Exonération en application de l article 231 bis N du Code général des impôts Versement de transport (6) Totalité de la rémunération (6) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

19 BRH 2003 doc RH Annexe 10 Contrat initiative emploi (CIE) en cours au 1 er janvier 2002 (RSS = H pour la partie de la rémunération non soumise à cotisations patronales) (RSS = I pour la partie de la rémunération soumise à cotisations patronales) Accidents du travail 2,00 (2) ie de la rémunération > SMIC Allocations familiales (payées par les CAF) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 5,40 0,75 (3) 12,80 ie de la rémunération > SMIC Totalité de la rémunération ie de la rémunération > SMIC Assurance veuvage 0,10 Totalité de la rémunération Assurance vieillesse 6,55 ie de la rémunération plafond SS 9,80 ie de la rémunération > SMIC CSG non déductible 2,40 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CSG déductible 5,10 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 CRDS 0,50 (Totalité de la rémunération + Cotisation prévoyance) 5 Contribution de solidarité (4) 1,00 Totalité de la rémunération cotisations : SS, IRCANTEC et prévoyance IRCANTEC Tranche A Tranche B 2,25 5,95 3,38 11,55 ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS Pour les CIE conclus à compter du 1 er janvier 2002, le régime social applicable est celui des contractuels de droit privé (code RSS = 2). (2) Exonération sur une période de 24 mois pour les conventions signées avant le 1 er janvier 2002 des cotisations patronales d'assurances sociales, d'accidents du travail et d'allocations familiales pour la part de la rémunération SMIC (base 169 heures). (3) Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. (4) Seuil d'assujettissement = (Salaire + complément géographique cotisations SS IRCANTEC prévoyance complémentaire) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW LQGLFLDLUH EUXW mensuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité.

20 150 BRH 2003 doc RH 18 Annexe 10 (suite et fin) Prévoyance complémentaire A B Taxe Fonds de solidarité vieillesse 0,07 0,46 0,11 0,69 ie de la rémunération plafond SS ie de la rémunération > plafond SS et dans la limite de 4 fois ce plafond 8,00 Cotisation à la prévoyance complémentaire FNAL 0,10 ie de la rémunération plafond SS 0,40 Totalité de la rémunération Taxe sur les salaires (5) Sommes payées à titre de rémunérations évaluées selon les règles prévues aux chapitres I er et II du titre IV du Code de la sécurité sociale Versement de transport (6) Totalité de la rémunération (5) 4,25 moins de ¼ de ¼ à ¼ au-delà de ¼ YDOHXUV annuelles). (6) Taux en vigueur dans la commune d'exercice des fonctions (cf. fichier des personnels de la paie et des postes).

21 BRH 2003 doc RH Fonctionnaires (RSS = K) Assurance maladie, maternité, invalidité Annexe 11 Allocations de préretraite Congé de fin d activité (CFA) 0,95 Totalité de l allocation de préretraite CSG déductible (2) 3,80 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CSG non déductible (2) 2,40 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CRDS (2) 0,50 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 Contractuels de droit public (RSS = l) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 1,70 (3) Totalité de l allocation de préretraite CSG déductible (2) 3,80 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CSG non déductible (2) 2,40 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CRDS (2) 0,50 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 IRCANTEC Tranche A 2,25 3,38 ie de l allocation de préretraite plafond SS Tranche B 5,95 11,55 ie de l allocation de préretraite > plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond Pour les fonctionnaires, comme pour les contractuels de droit public, le précompte de la CRDS, puis de la cotisation maladie, maternité, invalidité, décès, puis de la CSG ne doit pas avoir pour effet de ramener le montant net de l allocation de préretraite en deçà du SMIC brut (base 169 heures). L indemnité versée dans le cadre du congé de fin de carrière (CFC) n est pas un revenu de remplacement au sens du Code de la sécurité sociale mais une indemnité soumise à la CSG (7,5 ), à la CRDS (0,5 ) et, le cas échéant, à la contribution de solidarité. (2) Sur les conditions d exonération de la CSG et de la CRDS, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4). (3) Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. Sur les conditions d exonération de la cotisation maladie supplémentaire, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4).

22 152 BRH 2003 doc RH 18 Fonctionnaires (RSS = 9) Assurance maladie, maternité, invalidité Annexe 11 (suite) Cessation progressive d activité (CPA) 0,95 Totalité de l allocation de préretraite CSG déductible 3,80 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CSG non déductible 2,40 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CRDS 0,50 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 Contribution de solidarité (4) 1,00 Totalité de l allocation de préretraite cotisations SS Contractuels de droit public (RSS = N) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès 1,70 (2) Totalité de l allocation de préretraite CSG déductible (3) 3,80 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CSG non déductible (3) 2,40 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CRDS (3) 0,50 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 Contribution de solidarité (4) 1,00 Totalité de l allocation de préretraite cotisations SS Sur les conditions d exonération de la CSG et de la CRDS, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4). (2) Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. Sur les conditions d exonération de la cotisation maladie supplémentaire, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4). (3) Sur les conditions d exonération de la CSG et de la CRDS, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4). (4) Seuil d'assujettissement = (traitement indiciaire brut + indemnité de résidence + allocation de préretraite pension civile cotisations SS) 1 259,83 ¼ PRQWDQW FRUUHVSRQGDQW DX WUDLWHPHQW indiciaire brut mensuel afférent à l'indice brut 296 au 1 er décembre 2002 ; plafond d'assujettissement = 4 fois le plafond SS. Les avantages en nature sont exclus de l'assiette de la solidarité.

23 BRH 2003 doc RH Annexe 11 (suite et fin) Pour les fonctionnaires, comme pour les contractuels de droit public, le précompte de la CRDS, puis de la cotisation maladie, maternité, invalidité, décès, puis de la CSG ne doit pas avoir pour effet de ramener le montant net de l allocation de préretraite cumulée avec le revenu d activité net en deçà du SMIC brut (base 169 heures). Contractuels de droit privé (RSS = M) Assurance maladie, maternité, invalidité, décès Cessation anticipée d activité (CAA) 1,70 Totalité de l allocation de préretraite CSG déductible (2) 3,80 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CSG non déductible (2) 2,40 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 CRDS (2) 0,50 Totalité de l allocation de préretraite sans abattement de 5 IRCANTEC Tranche A 2,25 3,38 ie de l allocation de préretraite plafond SS Tranche B 5,95 11,55 ie de l allocation de préretraite > plafond SS et dans la limite de 8 fois ce plafond Le précompte de la CRDS, puis de la cotisation maladie, maternité, invalidité, décès, puis de la CSG ne doit pas avoir pour effet de ramener le montant net de l allocation de préretraite en deçà du SMIC brut (base 169 heures). Taux majoré de 1,70 pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. Sur les conditions d exonération de la cotisation maladie supplémentaire, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4). (2) Sur les conditions d exonération de la CSG et de la CRDS, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4).

24 154 BRH 2003 doc RH 18 Annexe 12 Allocations de retour à l emploi (RSS = G) Taux Assurance maladie, maternité, invalidité, décès Totalité de l allocation de retour à l emploi CSG déductible (2) 3,80 Totalité de l allocation de retour à l emploi 5 pour frais de recherche d emploi CSG non déductible (2) 2,40 Totalité de l allocation de retour à l emploi 5 pour frais de recherche d emploi CRDS (2) 0,50 Totalité de l allocation de retour à l emploi 5 pour frais de recherche d emploi Depuis le 1 er janvier 1998, il n y a plus de cotisation maladie, maternité, invalidité, décès sauf pour les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, soit 1,70. Sur les conditions d exonération de la cotisation maladie supplémentaire d Alsace-Moselle, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4). (2) Sur les conditions d exonération de la CSG et de la CRDS, voir la note de service n 8 du 24 janvier 2002 (Recueil PX Chap. 11 4).

25 BRH 2003 doc RH Annexe 13 Charges fiscales Taux icipation à l'effort de construction 0,45 Taxe d'apprentissage 0,50 icipation à la formation professionnelle continue 1,50 Ensemble des rémunérations servies à l'exception des indemnités ayant le caractère de remboursement de frais justifiés.

26 156 BRH 2003 doc RH 18

27 BRH 2003 doc RH

28

29 BRH 2003 doc RH

30

31 BRH 2003 doc RH

32 I M P R I M E R I E N A T I O N A L E

33 BRH 2003 doc RH

Contribution de solidarité. Le taux de la contribution est de 1 % sur la rémunération «nette».

Contribution de solidarité. Le taux de la contribution est de 1 % sur la rémunération «nette». REMUNERATION Note d'information n 13-07 du 22 janvier 2013 Contribution de solidarité Références - Loi n 82-939 du 04/11/1982, modifiée - Loi n 97-1239 du 29/12/1997 - Décret n 82-1001 du 25/11/1982 (J.O.

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Contribution de solidarité

Contribution de solidarité FLASH D INFORMATIONS N 19/2012 Contribution de solidarité Références - Loi n 82-939 du 04/11/1982, modifiée - Loi n 97-1239 du 29/12/1997 - Décret n 82-1001 du 25/11/1982 (J.O. du 27/11/1982) - Décret

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles NOTE D INFORMATION 2014/01 du 02 janvier 2014 Charges sociales 2014 SMIC 2014 - intérêts comptes courants 2013 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 de cotisations au 1 er janvier 2015 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales Assurances sociales agricoles maladie, vieillesse de sécurité sociale 12,80 1,80 0,75 13,55 2,10

Plus en détail

Les agents des collectivités territoriales

Les agents des collectivités territoriales Les agents des collectivités territoriales Les agents des collectivités territoriales et des établissements publics hospitaliers affiliés à la CNRACL Sont affiliés à la caisse nationale de retraite des

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

SOMMAIRE. Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée?

SOMMAIRE. Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée? SOMMAIRE Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée? Que dois-je déclarer aux impôts? Est-il possible de reprendre une activité?

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04. Déclaration Sociale Nominative Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.2015 Modification par rapport à la version précédente du 10

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2014 Mis à part le premier

Plus en détail

Le plan d épargne entreprise (ou PEE)

Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Pégase 3 Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Dernière révision le 18/05/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Versement des participants... 4 Versement de l intéressement sur le

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 Ā - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2015 Les données communes

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Janvier 2014 Mise à jour n 1 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2014...

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Concours externe Inria 2013. Arrêté du 15 avril 2013. Poste «SIE7 - Gestionnaire Paie H/F» Accès au corps des «Techniciens de la recherche»

Concours externe Inria 2013. Arrêté du 15 avril 2013. Poste «SIE7 - Gestionnaire Paie H/F» Accès au corps des «Techniciens de la recherche» Concours externe Inria 2013 Arrêté du 15 avril 2013 Poste «SIE7 - Gestionnaire Paie H/F» Accès au corps des «Techniciens de la recherche» Epreuve du 26 juin 2016 Note sur 20 Coefficient 4 Durée 1H30 La

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.)

LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.) CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA LOIRE LE COMPTE EPARGNE TEMPS (C.E.T.) Références - Décret n 2004-878 du 26 août 2004 modifié relatif au compte épargne temps dans la fonction

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011 MAJ n 3 Version v19.50 NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE JANVIER 2011 NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2011... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Entreprises de travail temporaire > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Entreprises de travail temporaire > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d entrepreneur de travail temporaire, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

Comment lire sa fiche de paie?

Comment lire sa fiche de paie? Sommaire : Comment lire sa fiche de paie? 1. Désignation de votre service gestionnaire 1.1. Libellé des élements de votre feuille 2. Identification personnelle à rappeler dans toute correspondance avec

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Janvier 2014 Mise à jour n 3 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2014...

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 F-16-01 N 136 du 27 JUILLET 2001 5 F.P. / 58 - F 114 INSTRUCTION DU 18 JUILLET 2001 TRAITEMENTS ET SALAIRES. ASSIETTE. REGIME D IMPOSITION DES

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 PARIS, le 26/02/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 OBJET : Bulletins de salaire établis par les particuliers employeurs à compter

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Janvier 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008 1

REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008 1 RÉGIME DES PERSONNES IMPATRIÉES REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008... 1 REGIME NOUVEAU... 4 A - Personnes concernées... 5 1 Salariés et mandataires sociaux... 5 2 Personnes non salariées... 6

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2014 Mise à jour n 1 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2014... 6

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

A V A N T A G E S E N N A T U R E F R A I S P R O F E S S I O N N E L S Bases de cotisations Sécurité Sociale. au 1er janvier 2013

A V A N T A G E S E N N A T U R E F R A I S P R O F E S S I O N N E L S Bases de cotisations Sécurité Sociale. au 1er janvier 2013 QUESTIONS SOCIALES Note d information n 13-02 du 3 janvier 2013 A V A N T A G E S E N N A T U R E F R A I S P R O F E S S I O N N E L S Bases de cotisations Sécurité Sociale au 1er janvier 2013 Références

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Février 2014 SOMMAIRE MISE EN PLACE DE LA EGRATION SOCIALE ET FISCALE DES COTISATIONS DE RETRAITE ET DE

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale FISCALITÉ La Fiscalité de l Épargne Salariale Le cadre fiscal et social pour l entreprise A - Les versements dans les dispositifs Pour l entreprise Nature du versement Charges sociales et taxes patronales

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Le montant des sommes versées à l occasion de la manifestation sportive :

Le montant des sommes versées à l occasion de la manifestation sportive : Taux et montants Associations sportives Les sommes versées par une association sportive à une personne pratiquant une discipline sportive, en équipe ou en individuel, en amateur ou à titre professionnel,

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS Circulaire n 25/2010 Cl. C 4212 Colmar, le 03 août 2010 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR CEDEX 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C Avant les démarches administratives - pour tout contrat, qu il soit du secteur privé ou du secteur

Plus en détail

Taux et montants. Disposition presse. Déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels

Taux et montants. Disposition presse. Déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels Taux et montants Disposition presse L emploi de journalistes professionnels ouvre droit à l application de dispositions législatives spécifiques. Les entreprises de presse employant des journalistes peuvent

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Paris, le 22 octobre 2002 direction de l établissement national des invalides de la marine sous-direction des affaires juridiques

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Associations > Centre aéré / colonie > Vos salariés - Vos cotisations > Taux et montants

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Associations > Centre aéré / colonie > Vos salariés - Vos cotisations > Taux et montants Taux et montants Accueil collectif, séjour de vacances L arrêté du 11 octobre 1976 a instauré un dispositif spécifique applicable aux personnes recrutées à titre temporaire et non bénévole pour assurer

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Paie FIABLE RAPIDE ACCESSIBLE MIS À JOUR. n 188 PERSONNALISABLE COMMENTÉ DÉTAILLÉ. L essentiel de la veille permanente d ELnet.fr

Paie FIABLE RAPIDE ACCESSIBLE MIS À JOUR. n 188 PERSONNALISABLE COMMENTÉ DÉTAILLÉ. L essentiel de la veille permanente d ELnet.fr GUIDE PERMANENT Bullin n 188 Paie L essentiel de la veille permanente d ELn.fr SOMMAIRE Taxe sur les salaires : assouplissements à partir de 2013 à partir de 2014 PAGE 1 Saisies sur salaires : barème au

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR DE MARS 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail

Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail En principe, l ensemble des sommes versées aux salariées en contrepartie ou à l occasion du travail sont considérées comme une

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Activité générale > Vos salariés - Vos cotisations > Taux et montants

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Activité générale > Vos salariés - Vos cotisations > Taux et montants Taux et montants En tant qu employeur, vous êtes responsable de la déclaration et du paiement des cotisations et des contributions sociales de votre salarié. Selon leur nature, leur taux peut être d application

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

n 2012-0000017 LETTRE CIRCULAIRE OBJET GRANDE DIFFUSION 15/03/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE

n 2012-0000017 LETTRE CIRCULAIRE OBJET GRANDE DIFFUSION 15/03/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE n 2012-0000017 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.037;1.032.11;5.72.1; 1.015.427;1.029.9;1.020.2; 1.031.4;1.010.21;1035.5; 3.43;5.7;3;1.001.01;1.026; 3.30;3.310;3.32;3.410;3.50;3.6 10

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

Section 1. Modalités d ouverture et d alimentation du compte épargnetemps

Section 1. Modalités d ouverture et d alimentation du compte épargnetemps section temps de travail LES CONGES ET TITRE I : LES TITULAIRES DEUXIEME PARTIE : LES CONGES ET CHAPITRE 2 : LE COMPTE EPARGNE-TEMPS (CET) Dernière mise à jour : Avril 2012 TEXTES APPLICABLES - Décret

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 N 2041 GH N 50149 #18 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. REVENUS

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2012 MAJ n 1 Version 20.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2012... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2012... 4 MISE EN

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS STATUT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Références : Décret 2004-878 du 26 août 2004, modifié par le décret 2010-531 du 20 mai 2010 ; Circulaire ministérielle N10-007135-D du 31 mai 2010 (annexe 1). Les règles

Plus en détail

Actualité sociale Juillet 2008

Actualité sociale Juillet 2008 Marseille, le 10 juillet 2008 N/REF : ACM-JMM 1 ère mise à jour du 22.07.2008 Actualité sociale Juillet 2008 Attention dernière minute : En page 5 : nouvelle valeur du point de la convention collective

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise DOSSIER SPÉCIAL Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de l entreprise

Plus en détail

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus Dossier 24 28 FÉVRIER Le corrigé ci-après prend en compte les rémunérations de base suivantes : Marc Muller, gérand cadre :, Gautier Sylvie, née Bellet : secrétaire non cadre : + 130,00 remboursement de

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE. n 2013-0000019 OBJET GRANDE DIFFUSION 29/03/2013 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE

LETTRE CIRCULAIRE. n 2013-0000019 OBJET GRANDE DIFFUSION 29/03/2013 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE n 2013-0000019 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.010.04 ;1.012.01 ; 1.023.0 ; 1.026 ;1.029.9 ; 1.029.12 (nouvelle rubrique) ; 1.034.121 ; Montreuil, le 28/03/2013 29/03/2013 DIRECTION

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité S ommaire Versement de votre retraite...p. 4 Déclaration fiscale...p. 7 Évolution de votre retraite...p. 8 Paiement de votre retraite...p. 8 Reprise

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR?

DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR? DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR? Le départ de l entreprise est obligatoirement le dernier jour d un mois. La date de retraite se situe obligatoirement le 1 er jour du mois, en général, le

Plus en détail

La validité du CET était limitée à 10 ans, courant à partir de la date où le compte comportait 20 jours.

La validité du CET était limitée à 10 ans, courant à partir de la date où le compte comportait 20 jours. LE NOUVEAU RÉGIME DU COMPTE ÉPARGNE-TEMPS Paris, le 13 décembre 2012 Pour analyser le décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière, paru au Journal officiel du 8 décembre

Plus en détail

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Exonération sociale et déductibilité fiscale du financement patronal

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014

Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Informations importantes Loi de Finances 2014 Suite à la parution de la Loi de Finances 2014, l article 4 modifie l imposition des cotisations de frais de santé,

Plus en détail

Note : les parties surlignées en jaune relèvent du champ de décision de la collectivité qui devra définir certaines modalités.

Note : les parties surlignées en jaune relèvent du champ de décision de la collectivité qui devra définir certaines modalités. Note : les parties surlignées en jaune relèvent du champ de décision de la qui devra définir certaines modalités. REGLEMENT DE FORMATION DU CENTRE DE GESTION DE L ALLIER Le règlement de formation définit

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Compte épargne temps 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 9 mars 2010 Mise à jour du 1 er juin 2010 Références

Plus en détail

La solution santé et prévoyance modulable de Generali.

La solution santé et prévoyance modulable de Generali. La solution santé et prévoyance modulable de Generali. 2 Pour faire face aux aléas de la vie La Prévoyance Entreprise 6-20 de Generali est un contrat de prévoyance/santé qui vous permet d apporter à vos

Plus en détail

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. : 01 44 90 20 62 Fax : 01 44 90 20 68 cotisation@crpcen.fr INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN Cette fiche expose les différents

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail