Soins Oncologiques de Support

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soins Oncologiques de Support"

Transcription

1 Soins Oncologiques de Support DEFINITIONS et CONCEPTS PROPOSITIONS D ORGANISATION Novembre 2005 CA GRASSPHO NOV 05 1

2 DEFINITIONS CA GRASSPHO NOV 05 2

3 SOINS CURATIFS «Les soins curatifs cherchent à guérir les personnes atteintes d une maladie, potentiellement mortelle ou non, par l application de toutes les méthodes diagnostiques et thérapeutiques possibles (et raisonnables?). Ils cherchent parallèlement à préserver la qualité de vie des personnes malades et celle de leur entourage en prévenant et en traitant les séquelles et toute souffrance sans diminuer les chances de guérison». CA GRASSPHO NOV 05 3

4 SOINS PALLIATIFS Définition de l OMS l en 2002 (1) «Les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille, face aux conséquences d une maladie potentiellement mortelle, par la prévention et le soulagement de la souffrance, identifiée précocement et évaluée avec précision, ainsi que le traitement de la douleur et des autres problèmes physiques, psychologiques et spirituels qui lui sont liés.» CA GRASSPHO NOV 05 4

5 Les soins palliatifs procurent le soulagement de la douleur et des autres symptômes gênants, soutiennent la vie et considèrent que la mort est un processus normal, n entendent ni accélérer ni repousser la mort, intègrent les aspects psychologiques et spirituels des soins aux patients, proposent un système de soutien pour aider les patients à vivre aussi activement que possible jusqu à la mort, proposent un système de soutien pour aider les familles à faire face à la maladie du patient ainsi qu à leur propre deuil, / CA SOINS GRASSPHO PALLIATIFS NOV 05 Définition D de l OMS l en (2)

6 utilisent une approche d'équipe pour répondre aux besoins des patients et de leurs familles en y incluant si nécessaire une assistance au deuil, peuvent améliorer la qualité de vie et influencer peut être aussi de manière positive l évolution de la maladie, sont applicables tôt dans le décours de la maladie, en association avec d autres traitements pouvant prolonger la vie, comme la chimiothérapie et la radiothérapie, et incluent les investigations qui sont requises afin de mieux comprendre les complications cliniques gênantes et de manière à pouvoir les prendre en charge». SOINS PALLIATIFS Définition D de l OMS l en 2002 (3) CA GRASSPHO NOV 05 6

7 SOINS DE SUPPORT «L ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements onco héma-tologiques spécifiques, lorsqu il y en a». Circulaire DHOS 2005/101 du 22 février 2005 «Supportive care» : The total medical, nursing and psychosocial help which the patients need besides the specific treatment.» Multinational Association for Supportive Care in Cancer CA GRASSPHO NOV 05 7

8 CONTINUITE ET GLOBALITE DES SOINS EN CURATIF PERIODE CURATIVE Espoir de guérison SOINS ONCOLOGIQUES SPECIFIQUES PERIODE de SURVEILLANCE Rémission PAS DE SOINS OU SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT Guérison avec ou sans séquelle Diagnostic de cancer Fin des traitements à visée curative Entrée en phase de guérison CA GRASSPHO NOV 05 8

9 LA PÉRIODE P CURATIVE C est la période de soins d une maladie jugée curable durant laquelle les soins spécifiques sont appliqués avec un objectif de guérison. Ces soins spécifiques doivent être associés parallèlement à des soins de support pour préserver la qualité de vie des personnes malades et celle de leur entourage en prévenant et en traitant les séquelles et toute souffrance sans diminuer les chances de CA GRASSPHO NOV 05 9 guérison.

10 LA PÉRIODE P DE SURVEILLANCE A l issue des soins spécifiques d une maladie jugée curable, la période de surveillance concerne la guérison avec ou sans séquelle. Les soins de support visent à améliorer la qualité de vie des personnes guéries et de leur entourage en prenant en compte les séquelles éventuelles de la maladie et des traitements. CA GRASSPHO NOV 05 10

11 CONTINUITE ET GLOBALITE DES SOINS EN PALLIATIF d après Oncologie 2004 ; 6:7-15 PERIODE CURATIVE PERIODE PALLIATIVE Espoir de guérison Phase palliative initiale Phase palliative terminale SOINS ONCOLOGIQUES SPECIFIQUES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT A G O N I E Diagnostic de cancer Diagnostic d évolution locale incurable ou de première métastase Diagnostic d entrée en phase terminale Décès CA GRASSPHO NOV 05 11

12 LA PÉRIODE P PALLIATIVE C est la période de soins d une maladie jugée incurable, d emblée ou secondairement, durant laquelle d éventuels soins spécifiques et des soins de support sont appliqués avec un espoir de réponse complète temporaire, de réponse partielle, de stabilisation et/ou d amélioration de la qualité de vie. Certains malades peuvent entrer dans la maladie d emblée par cette phase. CA GRASSPHO NOV 05 12

13 LA PÉRIODE P PALLIATIVE La phase palliative dite «initiale» : outre des soins de support, des soins spécifiques sont encore indiqués s ils sont voulus par le malade et les professionnels. La phase palliative dite «terminale» : seuls des soins de support sont indiqués sauf situations particulières et si le s soins spécifiques sont voulus par le malade et les professionnels. CA GRASSPHO NOV 05 13

14 CA GRASSPHO NOV 05 14

15 QUE REGROUPENT LES SOINS DE SUPPORT? Cf Circulaire de Mars 2005 «Les professionnels de lutte contre la douleur, Les équipes de soins palliatifs, Les professionnels de psycho oncologie, Les professionnels formés à l'accompagnement social des patients, Les structures, équipes ou professionnels formés dans les domaines de la nutrition, Les structures, équipes ou professionnels formés dans les domaines de la réadaptation fonctionnelle.» CA GRASSPHO NOV 05 15

16 Espaces Rencontre- Information Accompagnement social Accompagnement spirituel Bénévolats Oncopsychologie Évaluation et traitements de la douleur Personne soignée Proches Autres Rééducation Réadaptation fonctionnelle Nutrition Socio esthétique Stomathérapie, Art thérapie Odontologie Soins palliatifs CA GRASSPHO NOV 05 16

17 CA GRASSPHO NOV 05 17

18 PRINCIPES CA GRASSPHO NOV 05 18

19 Approche interdisciplinaire et pluriprofessionnelle Coordination des compétences Complémentarité entre les équipes impliquées Coordination avec les équipes prenant en charge les traitements spécifiques CA GRASSPHO NOV 05 19

20 Coopération et collaboration autour du patient et de ses proches Coordination soins spécifiques / soins transversaux entre équipes transversales Esprit «réseau» : plusieurs équipes, différents soignants, plusieurs lieux de vie et de soins CA GRASSPHO NOV 05 20

21 CONCEPT ORGANISATIONNEL Repérage des rôles propres des intervenants transversaux Amélioration des compétences Complémentarité des spécificités Mutualisation des moyens Globalité et continuité des soins CA GRASSPHO NOV 05 21

22 -Fonctionnement participatif entre les équipes assurant les traitements spécifiques et les structures transversales de soins de support - Mise en place d une démarche palliative au sein de tous les services Circulaire DHOS du 19 février Anticipation : recours aux équipes spécialisées dans les soins des support plus systématique et plus précoce CA GRASSPHO NOV 05 22

23 CA GRASSPHO NOV 05 23

24 Ni une nouvelle spécialité, ni une nouvelle organisation! Les soins de support nécessitent une organisation transversale et coordonnée de structures spécialisées préexistantes (et souvent à développer ) destinée à favoriser les soins continus et globaux en complémentarité avec les structures et dispositifs déjà en place, partout où se trouvent les malades. CA GRASSPHO NOV 05 24

25 CA GRASSPHO NOV 05 25

26 EN PLUS DES SOINS Participation à la formation initiale des professionnels de santé Formation continue Soutien des professionnels concernés Mise en place de recherches sur le thème des soins de supports Démarche qualité CA GRASSPHO NOV 05 26

27 FONCTIONNEMENT CA GRASSPHO NOV 05 27

28 Le «guichet unique» pour les malades et les équipes est une attente importante (numéro de téléphone unique, secrétariat commun, etc.). D un point de vue administratif, la création d une fédération, d une coopération ou d un groupement d unités fonctionnelles répond au mieux à la mise en place d une «coordination avec mutualisation de certains moyens sans confusion des missions». CA GRASSPHO NOV 05 28

29 La coordination doit être organisée pour permettre un développement adapté et équilibré des différentes missions. Une responsabilité alternée entre les différents responsables des équipes impliquées dans les soins de support peut favoriser cette nécessité. CA GRASSPHO NOV 05 29

30 COORDINATION DES SOINS CA GRASSPHO NOV 05 30

31 Repérage des besoins (par l évaluation des professionnels et/ou par un questionnaire d autoévaluation) Signalement à un numéro d appel commun Première évaluation par la (les) spécialité(s) répondant au motif d appel en consultations mono ou pluridisciplinaires dans les services, à domicile, externes. CA GRASSPHO NOV 05 31

32 À l issue de cette première évaluation, avec l accord du médecin référent réunion de concertation pluridisciplinaire (cf projet thérapeutique) réunion de synthèse (cf projet d équipe) réorientation vers un autre professionnel des soins de support changement transitoire ou définitif de médecin référent hospitalier en fonction de l évolution de l état de santé du patient et/ou de la complexité de l organisation des soins CA GRASSPHO NOV 05 32

33 Élaborer une procédure (au Comité de LUtte contre la Douleur et les autres Symptômes) - Quand envisager le changement du référent? - Comment l identifier? - Comment informer le malade et son médecin traitant, les autres professionnels? - Comment maintenir le contact avec l ancien médecin référent? consultation conjointe «pour passage du relais» consultations alternées CA GRASSPHO NOV 05 33

34 Continuité des soins Accessibilité du médecin référent hospitalier comme du médecin traitant Transmission des informations utiles Anticipation Coordination avec les structures ou correspondants (établissements, HAD, SSIAD, réseaux, professionnels libéraux) sans oublier l appropriation du projet de soins par tous les acteurs impliqués : personne soignée, proches et professionnels CA GRASSPHO NOV 05 34

35 MISE EN PLACE CA GRASSPHO NOV 05 35

36 METHODOLOGIE 1 Recensement des moyens existant : démarche de réseau 2 Démarche projet : 3 Mise en place moyens nécessaires structuration fonctionnement CA GRASSPHO NOV 05 36

37 CA GRASSPHO NOV 05 37

38 - Recensement par spécialité concernée des moyens : institutionnels libéraux - Adhésion nécessaire des professionnels et des structures au projet «soins de support» CA GRASSPHO NOV 05 38

39 Groupe(s) de travail (aux) Validation du projet et des objectifs Propositions / structuration / fonctionnement Validation par : - acteurs - instances Réalisation des supports : procédures, protocoles, feuilles d informations Évaluation CA GRASSPHO NOV 05 39

40 NOTION DE TERRITOIRE DE SANTE (Ordonnance n n du 4 Septembre 2003) «Selon les activités et équipements, les territoires de santé constituent un espace infra-régional, régional, interrégional ou national». Les limites des territoires de santé sont définies par la direction de l ARH pour les activités et équipements relevant du SROS. CA GRASSPHO NOV 05 40

41 Pour un regroupement territorial des structures impliquées dans les soins de support - Établissements publics et PSPH - Établissements privés - HAD - SSIAD - Réseaux de santé - Professionnels libéraux de santé - Autres professionnels du secteur sanitaire et social CA GRASSPHO NOV 05 41

42 SOINS DE SUPPORT : Organisation participative des structures transversales de soins non spécifiques CA GRASSPHO NOV 05 42

43 CONCLUSION Reconnaissance nécessaire de la transversalité et de la mise en commun d apports conceptuels et organisationnels issus de courants de pensées divers devenus «biens communs» pour le bénéfice de tous et avant tout de la personne malade et de ses proches Modèle envisageable hors oncohématologie CA GRASSPHO NOV 05 43

SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE

SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE Dr Sara Balagny Equipe Mobile d Accompagnement et de Soins Palliatifs Hospitalisation A Domicile CHRU Lille Définition des soins palliatifs «Les soins palliatifs cherchent

Plus en détail

SOINS DE SUPPORT SOINS PALLIATIFS DEMARCHE PALLIATIVE EN ONCO HEMATOLOGIE. Ph. COLOMBAT Tours 11 mars 2005

SOINS DE SUPPORT SOINS PALLIATIFS DEMARCHE PALLIATIVE EN ONCO HEMATOLOGIE. Ph. COLOMBAT Tours 11 mars 2005 SOINS DE SUPPORT SOINS PALLIATIFS DEMARCHE PALLIATIVE EN ONCO HEMATOLOGIE Ph. COLOMBAT Tours 11 mars 2005 DEMARCHE PALLIATIVE DEMARCHE PALLIATIVE DEFINITION «Asseoir et développer les Soins Palliatifs

Plus en détail

ATELIER DE SOINS PALLIATIFS. Soins de support et démarche palliative 22/11/2016

ATELIER DE SOINS PALLIATIFS. Soins de support et démarche palliative 22/11/2016 ATELIER DE SOINS PALLIATIFS Soins de support et démarche palliative 22/11/2016 1.Présentation de la CASSPA 49 ( Mme Christelle FOIN) Association «Loi 1901» - statuts déposés en 2009 Président : M. Yves

Plus en détail

LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT. Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011

LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT. Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011 LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT Gilles Nallet Coordonnateur Régional du Réseau Oncolie Formation IDE 2011 DEFINITION DES SOINS DE SUPPORT Définition inspirée du «supportive care» et donnée en 1990 par

Plus en détail

Les soins palliatifs: une approche médicale pour tous et une spécialité en devenir

Les soins palliatifs: une approche médicale pour tous et une spécialité en devenir Les soins palliatifs: une approche médicale pour tous et une spécialité en devenir Florence Augsburger, Grégory Berra, Pascal Heiniger, Lionel Comment Sous la direction du Prof. Charles-Henri Rapin Genève,

Plus en détail

relative aux soins palliatifs, à la directive anticipée et à l accompagnement en fin de vie

relative aux soins palliatifs, à la directive anticipée et à l accompagnement en fin de vie relative aux soins palliatifs, à la directive anticipée et à l accompagnement en fin de vie Les soinspalliatifs Définition de l OMS 2002 Les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie des

Plus en détail

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Prévention et dépistage

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS. Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015

LES SOINS PALLIATIFS. Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015 LES SOINS PALLIATIFS Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015 Un peu d histoire En Occident, l accompagnement du mourant est longtemps resté une pratique familiale et/ou une pratique religieuse. Quant à

Plus en détail

Les Soins Palliatifs: Définitions et Principes

Les Soins Palliatifs: Définitions et Principes FORMATION CONTINUE EN SOINS PALLIATIFS ET QUALITE DE VIE Université Catholique de Louvain Faculté de Santé Publique Les Soins Palliatifs: Définitions et Principes Dr. Vincent Vandenhaute Cliniques de l

Plus en détail

Les soins palliatifs. Et si on en parlait? S. Jeanneret Brand, S. Wermeille

Les soins palliatifs. Et si on en parlait? S. Jeanneret Brand, S. Wermeille Journée romande d oncologie 4 septembre 2015 Les soins palliatifs. Et si on en parlait? S. Jeanneret Brand, S. Wermeille soins palliatifs et terminaux Décès Type de soins Soins curatifs Temps 2 Définition

Plus en détail

LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat

LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat 1/ Les soins oncologiques de support 1-1 la définition Elle a été donnée dans la circulaire DHOS/SDO/201/101 du 22 février 2005 du plan Cancer 1 : «l ensemble des

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE

CONVENTION CONSTITUTIVE CONVENTION CONSTITUTIVE Entre les établissements signataires Vu les textes législatifs suivants : La loi du 9 juin 1999 visait à garantir l accès aux soins palliatifs pour tous et introduisait l existence

Plus en détail

Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie. Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014

Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie. Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014 Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014 Définition des Soins de Support Oncologiques Ensemble des

Plus en détail

Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé

Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé déclinaison cancérologie (prévoir déclinaison gériatrie, maladies

Plus en détail

Soins palliatifs Définitions et concepts

Soins palliatifs Définitions et concepts LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Les concepts A1 Soins palliatifs Définitions et concepts 1 Soins curatifs destinés à

Plus en détail

LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT HISTORIQUE ET ETAT DES LIEUX. Ferrand,, Sept Clermont-Ferrand

LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT HISTORIQUE ET ETAT DES LIEUX. Ferrand,, Sept Clermont-Ferrand LES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT HISTORIQUE ET ETAT DES LIEUX Clermont-Ferrand Ferrand,, Sept 2010 «Quelle coordination autour des patients soignés pour une maladie cancéreuse ou hématologique?» «Je suis

Plus en détail

Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique.

Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique. Soins de support dans les services d oncologie cervico-thoracique. Dr N. SAFFON Equipe Résonance CHU Toulouse Soins Oncologiques de Support DHOS, juin 2004 : «l ensemble des soins et soutiens nécessaires

Plus en détail

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS Pré requis : une structure et une organisation des soins de support oncologiques déjà fonctionnelles au sein

Plus en détail

Soins palliatifs. Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel

Soins palliatifs. Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel Soins palliatifs Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel Plan Définitions Loi leonetti Structures en soins palliatifs Réseau Arc en Ciel Introduction Le terme «palliatif» recouvre

Plus en détail

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession 1 INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015 Spécificités en soins palliatifs par profession OBJECTIFS : Appréhender la spécificité en fonction de l exercice professionnel et le lieu (en Institution, en EMSP,

Plus en détail

Docteur Sandrine JUNQUA. Équipe Mobile Douleur Soins Palliatifs Soins de Support CHU Toulouse

Docteur Sandrine JUNQUA. Équipe Mobile Douleur Soins Palliatifs Soins de Support CHU Toulouse Approche palliative et Qualité de vie Docteur Sandrine JUNQUA Équipe Mobile Douleur Soins Palliatifs Soins de Support CHU Toulouse Soins de support «l ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes

Plus en détail

Ministère de la Santé et de la Protection Sociale DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS

Ministère de la Santé et de la Protection Sociale DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Ministère de la Santé et de la Protection Sociale DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Sous Direction de l organisation du système de soins Sous Direction de la qualité et du fonctionnement

Plus en détail

Prendre soin. Soins de support. Une organisation hospitalière transversale coordonnée au service des personnes malades et des professionnels de santé

Prendre soin. Soins de support. Une organisation hospitalière transversale coordonnée au service des personnes malades et des professionnels de santé Prendre soin Une organisation hospitalière transversale coordonnée au service des personnes malades et des professionnels de santé Les concepts de continuité et de globalité des soins 2 sont aujourd hui

Plus en détail

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot Définition des soins de support: Les soins de support désignent l ensemble des soins et soutien

Plus en détail

Le concept des soins de support

Le concept des soins de support Le concept des soins de support A L INTERFACE DES PLANS GOUVERNEMENTAUX Philippe Poulain ICR Toulouse «CANCER», «DOULEUR», «SOINS PALLIATIFS» USP Polyclinique de l Ormeau - Tarbes CONSTATS (1) Le «tripode

Plus en détail

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Définition de l HAD Définition L HAD s adresse à tous les patients quelques soit

Plus en détail

TERRITOIRE DE SANTE ROUEN-ELBEUF INTERVENTION DU RESEAU GRATUITE FINANCEE PAR L ARS

TERRITOIRE DE SANTE ROUEN-ELBEUF INTERVENTION DU RESEAU GRATUITE FINANCEE PAR L ARS TERRITOIRE DE SANTE ROUEN-ELBEUF INTERVENTION DU RESEAU GRATUITE FINANCEE PAR L ARS Vous avez dit Soins Palliatifs Définitions Thérèse VANIER en 1976 «C est tout ce qui reste à faire quand il n y a plus

Plus en détail

I. Contexte et définition des soins de support

I. Contexte et définition des soins de support LES SOIINS DE SUPPORT DANS LE CADRE DU PLAN CANCER SYNTHESE DES TRAVAUX DU GROUPE DE TRAVAIIL Les recommandations proposées dans ce document concernent l organisation des soins de support en cancérologie.

Plus en détail

LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle

LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle LES PLANS CANCER IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle PLAN CANCER Contexte de mise en œuvre Contexte : 1ers Etats Généraux des malades atteints de cancer organisés par La Ligue Contre le Cancer en 1998

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS

LES SOINS PALLIATIFS LES SOINS PALLIATIFS LOI N 99-477 DU 9 JUIN 1999 VISANT A GARANTIR LE DROIT D ACCES AUX SOINS PALLIATIFS LOI N 2002-303 DU 4 MARS 2002 RELATIVE AUX DROITS DES MALADES ET A LA QUALITE DU SYSTEME DE SANTE

Plus en détail

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE FICHE DE POSTE : INFIRMIER EN EQUIPE D'APPUI DEPARTEMENTALE DE SOINS PALLIATIFS Famille : SOINS Métier : INFIRMIER EN SOINS GENERAUX Quotité du poste : Temps complet Rédacteur(s) : A.FEUILLATRE- MORNAY

Plus en détail

CONCEPTS SOINS D ACCOMPAGNEMENT SOUFFRANCE GLOBALE. DU de Soins Palliatifs et d Accompagnement

CONCEPTS SOINS D ACCOMPAGNEMENT SOUFFRANCE GLOBALE. DU de Soins Palliatifs et d Accompagnement CONCEPTS SOINS D ACCOMPAGNEMENT SOUFFRANCE GLOBALE DU de Soins Palliatifs et d Accompagnement 2012-13 Dr Benoît BURUCOA CHU de Bordeaux Université Bordeaux2 PLAN I-L AMBIANCE ACTUELLE II-LES SOINS PALLIATIFS

Plus en détail

Transmission et circulation de l information en situation palliative

Transmission et circulation de l information en situation palliative Transmission et circulation de l information en situation palliative Chantal Bauchetet-Delan Géraldine Thevenet 3eme congrès de soins palliatifs en hématologie et oncologie GRASPHO Cadre législatif 1)

Plus en détail

Les soins palliatifs. Quelques informations relatives à la situation en Belgique

Les soins palliatifs. Quelques informations relatives à la situation en Belgique Les soins palliatifs Quelques informations relatives à la situation en Belgique Conférence Francophone des Ordres de Médecins Dr. R.Kerzmann 1 Définition des soins palliatifs OMS -1990 - Les soins palliatifs

Plus en détail

Organisation de la prise en charge en

Organisation de la prise en charge en Réunion Régionale Oncomip 30 Avril 2015 Organisation de la prise en charge en Soins Oncologiques de Support Dr Nathalie Caunes-Hilary Responsable du département de Soins de Support IUCT- Oncopole A chaque

Plus en détail

LA DÉMARCHE PALLIATIVE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT CANCÉREUX

LA DÉMARCHE PALLIATIVE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT CANCÉREUX LA DÉMARCHE PALLIATIVE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT CANCÉREUX Journée des 3C - 16 juin 2015 Dr F.Gauquelin; C.Roy Soins Palliatifs : quelles représentations? 3 expressions 3 notions Monsieur X

Plus en détail

Les soins palliatifs

Les soins palliatifs Les soins palliatifs A. Définition : Dans les années 70, le Docteur Thérèse Vanier disait que «c est tout ce qui reste à faire quand il n y a plus rien à faire» Quelques définitions des soins palliatifs

Plus en détail

Les soins palliatifs en HAD. 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert

Les soins palliatifs en HAD. 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert Les soins palliatifs en HAD 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert Circulaire du 30/05/2000 non parue au JO compléments en février 2004, decembre 2006

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1)

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1) 1. DEFINITION DE LA FONCTION Au service du Projet de Vie Institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel, droit

Plus en détail

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Autorisation ARH Auvergne (Agence Régionale de l Hospitalisation) 23/10/07 attribuée au Centre Hospitalier Partenariat: Centre

Plus en détail

COORDINATION LORRAINE DOULEUR SOINS PALLIATIFS - ACCOMPAGNEMENT COLORDSPA

COORDINATION LORRAINE DOULEUR SOINS PALLIATIFS - ACCOMPAGNEMENT COLORDSPA COORDINATION LORRAINE DOULEUR SOINS PALLIATIFS - ACCOMPAGNEMENT COLORDSPA Gérard TORLOTING, Ivan KRAKOWSKI, Bernard WARY, Philippe LONCHAMP, Sophie TOUSSAINT, Jean-Luc HEILI, Jean-Louis ZITOLI, Les membres

Plus en détail

Formation réseaux et suivi à domicile Anne Festa Nathalie Nisenbaum

Formation réseaux et suivi à domicile Anne Festa Nathalie Nisenbaum Formation réseaux et suivi à domicile Anne Festa Nathalie Nisenbaum Les réseaux de santé : retour sur leur création Dans les années 1990 premiers réseaux de «soins» autour de deux causes : SIDA et toxicomanies

Plus en détail

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Projet rennais coordination et suivi du parcours du patient

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) :

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : DEMANDE DE LABELLISATION L instruction DGOS / PF2/2011/188 du 19 mai 2011 actualise le cahier des charges défini par la circulaire du

Plus en détail

Leur mission première est l organisation de

Leur mission première est l organisation de Missions des 3C Leur mission première est l organisation de Réunions de Concertation Pluridisciplinaire Dispositif dannonce d annonce Plan Personnalisé de Soins Promotionde la recherche clinique Soins

Plus en détail

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer Un parcours de soins personnalisé et coordonné pendant et après un cancer Vision Inca = Vision plan cancer Oncomip - 2010 Nouvelles perspectives pendant et après le cancer Quatre demandes priorisées par

Plus en détail

HOSPITALISATION A DOMICILE. Soins palliatifs à domicile

HOSPITALISATION A DOMICILE. Soins palliatifs à domicile HOSPITALISATION A DOMICILE (H.A.D.) Soins palliatifs à domicile Hospitalisation à domicile Dates clés 1945 : Naissance du concept d HAD aux USA 1957: Création du 1 er Ets d HAD en France 1973 : Création

Plus en détail

Application de la loi HPST. et psychoéducation

Application de la loi HPST. et psychoéducation Application de la loi HPST et psychoéducation Isabelle De Beauchamp Pharmacien UTET Centre Hospitalier Alpes Isère 1 Quelques dates : Définition de l ETP par l OMS en 1998 2001 : «plan national d éducation

Plus en détail

Définition des soins palliatifs

Définition des soins palliatifs Définition des soins palliatifs contact : soinspalliatifs@marseille.fnclcc.fr 6 I - Définition : En 1991, un rapport du comité d'experts de l'oms intitulé «traitement de la douleur cancéreuse et soins

Plus en détail

HOSPITALISATION A DOMICILE

HOSPITALISATION A DOMICILE Formation proposée par Bien-être et santé en Baie le 4 février 2010 à Granville HOSPITALISATION A DOMICILE intervention du Dr Chantal DESPIERRES Médecin coordonnateur de l HAD du Pays de la Baie L'HAD

Plus en détail

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 L HAD Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 Définition Les structures d HAD permettent d assurer au domicile du malade, pour une période

Plus en détail

Synthèses thématiques

Synthèses thématiques Synthèses thématiques Synthèses thématiques 129 Répondre aux besoins des enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de cancer Le cancer chez l enfant est une maladie rare qui représente 1 à 2 % de

Plus en détail

Personnes âgées en fin de vie : place des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs

Personnes âgées en fin de vie : place des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs Personnes âgées en fin de vie : place des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs Dr Antoine Lemaire Chef de Pôle Cancérologie & Spécialités Médicales Chef de Service Equipe Mobile de Soins de Support et Palliatifs

Plus en détail

RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL. Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL

RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL. Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL Plan de la présentation Préparation de la sortie d un patient hospitalisé Accueil d un patient

Plus en détail

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité Cancer et domicile Définition de l HAD > L HAD est un établissement de santé et une alternative à l hospitalisation conventionnelle, qui permet d assurer au domicile du malade, des soins médicaux et paramédicaux

Plus en détail

CRITERES DE DECISION POUR CONTROLE DU GHT SOINS PALLIATIFS EN HAD

CRITERES DE DECISION POUR CONTROLE DU GHT SOINS PALLIATIFS EN HAD ANNEXE X CRITERES DE DECISION POUR CONTROLE DU GHT SOINS PALLIATIFS EN HAD 1. CONTEXTE 1.1. Exposé de la situation La prise en charge des soins palliatifs représente 28 % des journées facturées en hospitalisation

Plus en détail

Monsieur R. Monsieur R. Quelle est la phase de la maladie de ce patient en 2007? MIB - Oncologie - Cancérologie W Jacot.

Monsieur R. Monsieur R. Quelle est la phase de la maladie de ce patient en 2007? MIB - Oncologie - Cancérologie W Jacot. Item 142 Prise en charge globale et terminale de la maladie métastatique. A Chapelle Homme de 61 ans 2007 : Aénocarcinome prostatique, métastatique d emblée (os), PSA > 2000 Bon état général (IK 80%) Pas

Plus en détail

Place de l HAD en EHPAD

Place de l HAD en EHPAD Place de l HAD en EHPAD Mardi 13 octobre 2015 Rappels Quelques chiffres > En 1950, la population française était de 41,5 millions d'habitants, avec 6,7 millions de personnes âgées de plus de 60 ans soit

Plus en détail

LES SOINS DE SUPPORT : ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES

LES SOINS DE SUPPORT : ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES 1 LES SOINS DE SUPPORT : ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES Philippe COLOMBAT, Professeur en Hématologie, CHU Tours Les soins de support sont une étape essentielle pour le retour à une médecine plus humaniste

Plus en détail

Les soins palliatifs à domicile en Belgique

Les soins palliatifs à domicile en Belgique Les soins palliatifs à domicile en Belgique Nathalie Legaye, coordinatrice Plate-forme des Soins Palliatifs en Province de Liège Vendredi 20 novembre FIAP Jean Monnet - Paris www.soinspalliatifs.be Plan

Plus en détail

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain L organisation des soins en oncologie en France Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain 1. Les réseaux de cancérologie Plan Cancer 2007: tout patient, quel que soit son lieu de soins ( ) doit bénéficier

Plus en détail

Charte Réseau de santé Epsilon

Charte Réseau de santé Epsilon EPSILON Réseau de coordination à domicile Gérontologie - Soins de support - Soins palliatifs Charte Réseau de santé Epsilon Quatrième version créée du fait du déménagement en mars 2012, faisant suite :

Plus en détail

SOINS DE SUPPORT EN ONCOLOGIE

SOINS DE SUPPORT EN ONCOLOGIE Faculté de Médecine d Alger Direction de la Pédagogie Formation Médicale Continue SOINS DE SUPPORT EN ONCOLOGIE Plan National Cancer 2015-2019 D.BENMESSAOUD.S.TARIGHT Alger, 06-09 juin 2015 Huit axes stratégiques

Plus en détail

Les Référentiels en Soins de Support. en Région

Les Référentiels en Soins de Support. en Région Les Référentiels en Soins de Support en Région Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt Développement Professionnel Continu (DPC) Enquête du RRC auprès des ES PACA et Corse en 2013 100% des ES ayant

Plus en détail

Cancer : maladie chronique

Cancer : maladie chronique Cancer : maladie chronique Introduction Chronique : «se dit d une maladie d évolution lente et sans tendance à la guérison», «qui dure, persiste» De plus en plus de gens vivent avec le cancer d où la notion

Plus en détail

Les LISP en pédiatrie

Les LISP en pédiatrie Les LISP en pédiatrie Regards et Réflexions du point de vue des ERRSPP F Jounis-Jahan ERRSPP Pays de Loire 1 Organisation palliative en pédiatrie Création de 22 équipes ressources régionales de soins palliatifs

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT. Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL

CONVENTION DE PARTENARIAT. Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le Réseau Dousopal 44 Bd Stanislas Girardin 76140 Le Petit Quevilly Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL d une part, ET L Etablissement

Plus en détail

EVALUATION D UN PATIENT EN FIN DE VIE. Philosophie et Grands Principes de la pratique des Soins Palliatifs

EVALUATION D UN PATIENT EN FIN DE VIE. Philosophie et Grands Principes de la pratique des Soins Palliatifs EVALUATION D UN PATIENT EN FIN DE VIE Philosophie et Grands Principes de la pratique des Soins Palliatifs APRÈS DES ANNÉES DE TRIOMPHALISME MÉDICAL ET DE DÉNI DE LA MORT, AMENANT LES SOIGNANTS À DES VICTOIRES

Plus en détail

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Dr Mario Di Palma Département Ambulatoire JESS 2014, Saint- Etienne Les progrès en cancérologie Progrès techniques: > Nouveaux médicaments

Plus en détail

TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support

TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support Dr Antoine Lemaire Responsable de Structure Equipe Mobile de Soins de Support & Palliatifs Chef de Pôle Cancérologie & Spécialités Médicales

Plus en détail

Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi

Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Accompagnement : Ed Innov Santé Dr. GENET Dominique, Médecin

Plus en détail

Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins. Évaluation des pratiques professionnelles

Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins. Évaluation des pratiques professionnelles Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins palliatifs Évaluation des pratiques professionnelles Définition de l EPP Analyse de la pratique professionnelle destinée à identifier des écarts

Plus en détail

La continuité des soins palliatifs. Bernard J. Lapointe Chef division des soins palliatifs juif Sir Mortimer B. Davis

La continuité des soins palliatifs. Bernard J. Lapointe Chef division des soins palliatifs juif Sir Mortimer B. Davis La continuité des soins palliatifs Bernard J. Lapointe Chef division des soins palliatifs Hôpital général g juif Sir Mortimer B. Davis Introduction Au cours de 30 dernières res années nous avons été témoins

Plus en détail

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR Plan Cancer Circulaire d organisation des soins en cancérologie Place du réseau ONCOLOR Les principes d une d prise en charge de qualité! Un accès rapide au diagnostic! L information du patient et son

Plus en détail

Place des réseaux de santé dans la prise en charge de la douleur

Place des réseaux de santé dans la prise en charge de la douleur Place des réseaux de santé dans la prise en charge de la douleur 7 ème Congrès National de lutte contre la douleur Oran le 17-18 Mars 2011 Dr Malika AMELLOU Gynécologue obstétricienne Mairie de PARIS Eléments

Plus en détail

RESEAU SLA ILE DE FRANCE

RESEAU SLA ILE DE FRANCE 23/03/2016 RESEAU SLA ILE DE FRANCE Parcours de soins des patients atteints de SLA Valérie CORDESSE La Sclérose Latérale Amyotrophique Une des affections neurodégénératives les plus rapidement invalidantes

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT

ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT ONCOGÉRIATRIQUE PAR LES RÉSEAUX GÉRONTOLOGIQUES DU DÉPARTEMENT DE LA VIENNE COORDINATION DE LA PRISE EN CHARGE EN ONCOGERIATRIE CNRC J-L PEFFERKORN - 2 octobre 2014 LES RESEAUX

Plus en détail

Oncologie (2004) 6: 7-15 Springer-Verlag 2004 DOI /s ORIGINAL

Oncologie (2004) 6: 7-15 Springer-Verlag 2004 DOI /s ORIGINAL Oncologie (2004) 6: 7-15 Springer-Verlag 2004 DOI 10.1007/s10269-004-0008-9 7 Pour une coordination des soins de support pour les personnes atteintes de maladies graves : proposition d organisation dans

Plus en détail

Oncologie (2004) 6: Springer-Verlag 2004

Oncologie (2004) 6: Springer-Verlag 2004 Oncologie (2004) 6: 00-00 Springer-Verlag 2004 1 Pour une coordination des soins de support pour les personnes atteintes de maladies graves : proposition d organisation dans les établissements de soins

Plus en détail

Le parcours «type» en cancérologie de soins du patient

Le parcours «type» en cancérologie de soins du patient DIAGNOSTIC DU CANCER L ANNONCE AU PATIENT TRAITEMENT(S) LA CONSULTATION DE FIN DE TRAITEMENT «APRES-CANCER» inter-cures, après traitements, phase palliative Le parcours «type» en cancérologie de soins

Plus en détail

Projet ETOILE. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique. Laurence BIGAY-GAME. Christelle RUDZKY. Education.

Projet ETOILE. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique. Laurence BIGAY-GAME. Christelle RUDZKY. Education. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique Projet ETOILE Education Thérapeutique Onco-thoracique Laurence BIGAY-GAME Christelle RUDZKY ToulousE Individualisée Larrey Sommaire Présentation

Plus en détail

Les nouveaux métiers IDE en cancérologie

Les nouveaux métiers IDE en cancérologie 25/11/2014 Régionales Les nouveaux métiers IDE en Jeannine JENVRIN, IDE Pratiques Avancées, Coordinatrice parcours complexe soins Centre François Baclesse Dr Hervé LECAT, mécin coordinateur HAD Deauville

Plus en détail

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion Le projet de soins UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion 2015-2018 Plan 1. Introduction 2. Définition du projet 3. Les projets en structure de soins 4. Le projet de soins individualisé : 4.1. L argumentation

Plus en détail

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE Virginie BOYER-PRIMAULT Infirmière coordinatrice en cancérologie Pays Thouarsais (79) Marie ARANDA Infirmière coordinatrice en cancérologie Bignoux (86) PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES

Plus en détail

PERSPECTIVES de l HAD-R

PERSPECTIVES de l HAD-R PERSPECTIVES de l HAD-R Evolution Evolution de notre offre de soins La rééducation et la réadaptation «dans les murs» Installation loin des grands centres urbains (sanatorium ) Sites en accord avec des

Plus en détail

Le concept de Fin de Vie en Gériatrie. Docteur Joëlle PEREZ

Le concept de Fin de Vie en Gériatrie. Docteur Joëlle PEREZ Le concept de Fin de Vie en Gériatrie Docteur Joëlle PEREZ Soins Palliatifs GériatriquesG Développement à partir de la pathologie cancéreuse et le SIDA : notion d incurabilité d une pathologie unique ou

Plus en détail

Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison. Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre septembre

Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison. Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre septembre Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre 2013 18 septembre 2013 1 Axes de la stratégie nationale sur les parcours de soins des patients Fluidifier les parcours

Plus en détail

DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN

DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN DEMARCHE PARTICIPATIVE TERRAIN AU SEIN DES ESPACES DE DECISIONS EN CANCEROLOGIE Florian Scotté Oncologie médicale HEGP AFSOS Congrès 2013, Paris Circulaire du 25 mars 2008 (DHOS/02/2008/99) relative à

Plus en détail

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur Katia PECQUERON DUZAC Septembre 2016 Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur L Hospitalisation A Domicile C est un établissement de santé, par nature polyvalent et généraliste, qui répond

Plus en détail

La vie après un cancer : vision du médecin

La vie après un cancer : vision du médecin La vie après un cancer : vision du médecin Isabelle VAN PRAAGH-DOREAU Réseau Oncauvergne et Centre Jean Perrin Quand la phase du traitement initial est terminé les patients sont considérés : EN REMISSION

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Définir une politique de soins palliatifs à l AP-HP et renforcer l offre de soins de support

Définir une politique de soins palliatifs à l AP-HP et renforcer l offre de soins de support Définir une politique de soins palliatifs à l AP-HP et renforcer l offre de soins de support Rapport du groupe de travail soins palliatifs/soins oncologiques de support du GPK3 (Groupe cancer) Pr C.Tournigand,

Plus en détail

Un aperçu historique des soins palliatifs en France et enjeux pour aujourd hui

Un aperçu historique des soins palliatifs en France et enjeux pour aujourd hui Diplôme Universitaire de soins palliatifs CEM/FLM, Lille le 24 janvier 2013 Un aperçu historique des soins palliatifs en France et enjeux pour aujourd hui Pr Jacquemin Dominique Centre d éthique médicale

Plus en détail

Quel Accompagnement dans l Indre?

Quel Accompagnement dans l Indre? Quel Accompagnement dans l Indre? Définition des Soins Palliatifs Selon la Société Française d Accompagnement et de Soins Palliatifs (SFAP) Les Soins Palliatifs sont des soins actifs dans une approche

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS EN PRATIQUE

SOINS PALLIATIFS EN PRATIQUE SOINS PALLIATIFS EN PRATIQUE Cours IFSI 3 ème année Module Soins Palliatifs, Accompagnement et Fin de Vie UMASP. Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Les soins palliatifs C est quoi??? Éléments de définition

Plus en détail

RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016

RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016 22/09/2016 1 RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016 Dominique Yerle Infirmière Coordonnateur Parcours de Soins Complexe Hématologie - Médecine Interne & Immunopathologie 22/09/2016 2 Coordonnateur

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande -

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande - RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS - Dossier de demande - Le présent document s adresse à l ensemble des établissements publics et privés d Aquitaine souhaitant identifier au sein de

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN STAFF PLURIDISCIPLINAIRE EN HOPITAL LOCAL. Docteur Jean Paul BRIESE Ludovic de GAILLANDE Assistant Qualité

MISE EN PLACE D UN STAFF PLURIDISCIPLINAIRE EN HOPITAL LOCAL. Docteur Jean Paul BRIESE Ludovic de GAILLANDE Assistant Qualité MISE EN PLACE D UN STAFF PLURIDISCIPLINAIRE EN HOPITAL LOCAL Docteur Jean Paul BRIESE Ludovic de GAILLANDE Assistant Qualité Hôpital Local de Sartène 1 Qui sommes nous? Hôpital Local de Sartène Créé en

Plus en détail