les clés de la réussite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "les clés de la réussite"

Transcription

1 N Décembre 2011 LE MAGAZINE DE LA CCI TOURAINE Le projet de Territoire de la CCI joint à ce numéro p.20 Dossier Créer ou reprendre une entreprise : les clés de la réussite p.12 Le boom des services à la personne

2

3 Touraine ECO n 269 Sommaire Retrouvez votre magazine Touraine Eco le Mag sur internet : Edito... page 5 Entreprises citées (Pages) : A2domicile (14) Age d Or Services (15) Les Enfants d Abord (15) Art de Vie (22) Zerosouci (22) Touraine Confiserie (23) DCP Industrie (23) Pro tech Renov (31) Le Feu à la Cave (31 La parole à Elsa Pepin-Anglade, Sous-préfète de Loches... page 6 François Bonneau Président de la Région Centre... page 8 Christophe Galland, Président de la Fédération des Unions Commerciales d'indre-et-loire... page 9 Philippe Thibaut, Directeur général de l aéroport Tours Val de Loire... page 10 Annonceurs (Pages) : Banque Populaire Val de France (2) Cabinet Robert (4) GCI (4) MJ 80 (4) Banque Tarneaud (4) Groupe Millet (7) Crédit Agricole Touraine Poitou (7) Brosset Immobilier (11) CIO Groupe CIC (11) Warsemann Entreprises (17) Ordre des Experts Comptables (17) AJ Copieurs (17) Amplitude Automobiles (25) Quatro Développement (25) Clim Touraine (26) Guard s Formation (29) Isoparc (29) CIL Val de Loire (30) EDF Entreprises (33) IEL (35) Les Restos du Coeur (35) Automobiles Chassay (36) Dossier Le boom des services à la personne... page 12 Dossier d opinion Créer ou reprendre une entreprise : les clés de la réussite... page 20 Magazine édité par la CCI Touraine BP TOURS CEDEX 1 Tél. : Fax : N ISSN : numéros par an Ce numéro a été tiré à exemplaires Président du Comité de Rédaction : Christian Brault Directeur de la Publication : Frédéric Bris Directeur de la Rédaction : Hélène de Baudreuil - Contact : Rédaction : Agence Kogito Conseillers techniques : Marie Andrieux Philippe Carlier Nathanaël Giraudeau Bénédicte Gozillon Stéphanie Daburon Marie-Claire Maquin. Rédaction : Agence Kogito : Régie Publicitaire : Sogepress : Maquette : Micro5 : Impression : Vincent Imprimeries : Portraits A l affiche ce mois-ci : Néopol... page 16 Pierre-Bois Habitat... page 16 Les Papilles à Tours... page 18 Groupe ATER... page 18 Hôtel Noble... page 19 Cyfac International... page 19 Biofood Touraine... page 27 Pyro Concept... page 27 Société Genilloise d Entrepôt... page 28 Hôtel-restaurant Le Chinon... page 28 Evénements 1 er networking des entreprises du Val de l Indre... page 31 Conférence LGV... page 31 Chantier du tramway : la CCI sur le terrain... page 32 Rencontres Ecobiz Croissance d entreprises... page 32 Taxe d apprentissage : investir pour demain en Indre-et-Loire... page 34 3

4

5 Edito Le projet de Territoire de la CCI joint à ce numéro Serge Babary, Président de la Chambre de Commerce et d Industrie de Touraine Construire le futur du territoire et de ses acteurs J'ai souhaité profiter de ce dernier numéro de l'année pour adresser à chaque lecteur le Projet de Territoire de la CCI de Touraine. Voir plus loin : plutôt qu un traditionnel plan de mandature, nous voulons aujourd hui doter la Chambre de Commerce et d Industrie de Touraine d un projet de territoire. Il s agit d une véritable feuille de route présentée lors de la dernière Assemblée générale de la Chambre fin novembre. Ce projet est conçu comme un programme d actions concrètes qui dessine et construit le futur de la Touraine et de ses acteurs économiques pour le court, le moyen et le long terme bien au-delà en tout cas de la seule durée de la mandature. Vous le savez, les aménagements et les infrastructures qui font aujourd hui la force et l attractivité de notre territoire ont été imaginés puis réalisés il y a 15 ou 20 ans, on ne construit pas l avenir avec des projets de circonstance et des investissements à courte vue. Ambition, ouverture et proximité : ces 3 valeurs conduisent notre action Au cœur de ce projet de territoire, vous retrouverez bien entendu la vision que j ai défendue lors des dernières élections consulaires et résumée dans cette phrase : «Favoriser la promotion, le développement et le rayonnement des Hommes, des Entreprises et des Territoires de Touraine.» Cette vision prospective s est depuis enrichie des réflexions et des idées des différents groupes de travail, composés d élus de la Chambre et mis en place depuis le début de l année. Les travaux de ces groupes ont permis de faire émerger des propositions concrètes en matière d aménagement du territoire, d innovation, de croissance verte, de tourisme, de commerce, d infrastructures L élaboration de notre projet s est enfin largement inspirée d éléments externes. Ce programme d actions intervient en particulier dans un contexte de réforme profonde du réseau consulaire. Il prend en compte le résultat d études qui ont permis d apprécier les pratiques et initiatives d autres chambres de commerce, il se nourrit des échanges et discussions que je mène depuis plusieurs mois avec les principaux acteurs politiques, sociaux et économiques de notre département. Trois valeurs fondamentales traversent et articulent notre projet de territoire. Elles ont pour nom : ambition, ouverture et proximité. Le terme «ambition» nous rappelle que nous devons construire ensemble et pour demain une Touraine innovante, compétitive et durable. La notion d ouverture est également indispensable : pour attirer de nouvelles entreprises sur notre territoire et parce que nous ne pouvons et ne devons pas travailler seul. l action de la Chambre s appuiera sur des conventions avec la Ville de Tours, l Agglomération, le Département, l Université, les autres chambres consulaires Enfin, nous avons tenu à réaffirmer cette valeur essentielle qu est la proximité : pour la CCI, les entrepreneurs sont des clients à qui il faut apporter des solutions pratiques et un accompagnement adapté. Guides pour l action, ces trois valeurs permettront, j en suis persuadé, que la Touraine demeure et se développe comme une terre d entreprises. 5

6 La parole à c est l échelon de proximité Le sous-préfet, Rencontre Après un début de carrière à la préfecture de police de Seine-Saint-Denis, de Paris puis au Ministère de l Intérieur, Elsa Pepin-Anglade a été nommée sous-préfète de Loches le 5 septembre dernier. Propos recueillis par Caroline Bénard Touraine Eco : Vous venez d être nommée sous-préfète de Loches. Comment s est passée votre prise de fonction? Elsa Pepin-Anglade : J ai compris que j étais particulièrement attendue par les élus et les habitants! Cela s explique notamment par le fait que le poste était vacant. Pendant 6 mois, Loches n a pas eu de sous-préfet et c est Jean-Pierre Tressard, sous-préfet de Chinon, qui a assuré l intérim. Le sous-préfet, c est l échelon de proximité, l interface entre des services et des administrations éloignés et la population. Cette fonction a du sens et les gens y tiennent. Pour ma part, j ai été particulièrement bien accueillie ici et j ai à cœur de profiter de ma mission pour développer le plus possible ma connaissance de l arrondissement de Loches. Les habitants, les paysages, l architecture, l atmosphère : tout me plaît! Parmi les dossiers importants du département figure celui de l intercommunalité. Quel est votre rôle en la matière? Pour l heure, je prends connaissance des positions des uns et des autres. Le préfet d Indre-et-Loire a prévu un schéma interdépartemental, il revient à présent aux élus de s emparer de ce projet, de faire des propositions et des contre-propositions. Mon rôle n est pas de prendre partie mais d apporter aux élus un appui technique, notamment sur la réglementation et les questions de fiscalité. En tout état de cause, ce dossier devra être tranché et appliqué au 31 décembre Nous en sommes actuellement entre le projet et le schéma définitif. Depuis début octobre, j ai des réunions régulières avec les élus des communautés de communes à ce sujet. L animation des territoires est au cœur de ma mission Quelles sont les prérogatives d un sous-préfet? Outre le conseil aux élus évoqué précédemment, nous avons également pour mission le maintien de la sécurité des citoyens, le contrôle de légalité, la délivrance de papiers officiels (Cartes Nationales d Identité), l accueil de proximité de premier niveau, etc. L animation des territoires est au cœur de la fonction de sous-préfet. Il s agit d un travail de terrain et de rencontres. Je compte par exemple m investir le plus possible dans le domaine de l emploi. L arrondissement de Loches connaît un taux de chômage inférieur à la tendance nationale. C est une bonne chose, mais certains habitants sont moins bien lotis que d autres, notamment en matière de mobilité et de niveau de qualification. Pour faire le point sur ces questions et faire émerger des solutions, Elsa Pepin-Anglade, nouvelle sous-préfète de Loches. je rencontre chaque mois les partenaires et les acteurs du secteur de l emploi. Ensemble nous suivons l évolution du développement du territoire, la situation des jeunes et des chômeurs de longue durée, les dispositifs particuliers, etc. Le développement local est aussi le fruit des entreprises. Allez-vous rencontrer des dirigeants? Pour attirer de nouvelles entreprises sur notre territoire et conserver celles qui sont déjà installées, il faut bien-sûr savoir de quoi et de qui on parle. Pour parfaire cette connaissance du tissu économique local et de ses acteurs, j ai déjà visité plusieurs entreprises de l arrondissement : des structures agricoles, une entreprise qui conçoit des produits alimentaires bio, l ESAT* des Tissandiers de Loches, la laiterie de Verneuil-sur-Indre, etc. Et je ne compte pas m arrêter en si bon chemin! * Etablissement et Service d Aide par le Travail 6

7

8 La parole à Schéma Régional d Aménagement et de Développement Durable du Territoire : Le pari d une société de la créativité, porteuse d emplois Développement En décembre 2011, les Conseillers régionaux voteront le Schéma Régional d Aménagement et de Développement Durable du Territoire (SRADDT). Ce document propose une vision prospective pour dessiner l avenir de la région Centre et définir des priorités à l horizon de 10 ou 20 ans. Elaboré à l issue d une très large concertation qui a mobilisé 4000 personnes, le projet à été soumis à l avis des habitants de la région Centre jusqu à fin novembre. Propos recueillis par Laurence Doucet Touraine Eco : Le SRADDT propose un nouveau modèle de développement pour la région Centre. En quoi consiste-t-il? François Bonneau : C est un modèle qui ouvre la région Centre sur la France, l Europe et le monde grâce à l Internet rapide et des liaisons ferroviaires à grande vitesse, pour échanger, commercer... C est le pari d une société de la créativité, de la connaissance, qui va créer des emplois dans ce monde ouvert où circulent des produits, des informations... Nous devons aussi protéger les ressources naturelles et la biodiversité, prévoir la rareté. Ce nouveau modèle à inventer est fondé sur une croissance immatérielle, attentive au risque d épuisement de la planète. Il nous faudra investir et innover dans les énergies renouvelables, le recyclage, la sobriété énergétique, la santé et l alimentation. Ce projet s inscrit dans une perspective sociale, environnementale et culturelle : un levier très important pour le développement économique et l émergence d activités nouvelles, autour des éco-matériaux ou de la mobilité par exemple. Cela suppose d imaginer des solidarités entre les générations, les territoires, et d avoir un regard différent sur la performance qui doit rester au service de l humain et du plus grand nombre. La ressource en compétences est une richesse indispensable au développement économique Quelles sont les grandes orientations économiques qui se dessinent dans ce projet? La ressource en compétences est une richesse indispensable au développement économique. Pour construire une société de la connaissance, nous voulons permettre à chacun de se former tout au long de sa vie en fonction de ses besoins. Cette stratégie d une «région apprenante» passe notamment par une «université fédérale» plus visible, qui réunit l ensemble des universités, écoles d ingénieurs et de management, CHR* ; l ambition étant de passer de à étudiants en 10 ans. Le déploiement du très haut débit (THD) vise aussi à conforter l attractivité du territoire, avec une couverture prévue de 70 % en Le SRADDT prolonge le choix historique d être une région industrielle : il s agit de doubler l effort d innovation dans nos entreprises en accompagnant les démarches en réseaux, par un soutien aux clusters et pôles de compétitivité. Nous misons également sur de nouveaux outils : offre immobilière de haute qualité François Bonneau Président du Conseil Régional du Centre environnementale, Fonds d investissement pour le développement de l économie verte. Que prévoit le SRADDT pour concilier emploi, innovation, environnement et qualité de vie en zones rurales? Un mouvement qui s engage est celui de la proximité. Il recouvre des circuits courts, des modes de décision participatifs, une place grandissante des services à la personne. La proximité peut produire de l activité et participer à l équilibre des économies locales selon un modèle à trouver. L artisanat a ici un rôle essentiel face aux enjeux actuels (en éco-construction, maîtrise de l énergie...) Nous souhaitons d autre part que la région Centre reste une grande région agricole. En ce domaine, les objectifs sont d apporter une meilleure valeur ajoutée agro-alimentaire et de favoriser des productions porteuses (molécules naturelles, valorisation du bois...), dans le plus grand respect de l environnement. Enfin, la Région Centre entend faire du tourisme une filière économique majeure pour devenir la première destination française de tourisme à vélo. * Centre Hospitalier Régional 8

9 La parole à Travailler ensemble au développement du commerce local Commerce Président de la Fédération des Unions Commerciales d'indre-et-loire depuis le 29 août, Christophe Galland succède à Josée Le Bihan- Kats. Présentation des projets, conseils et actions envisagés par ce gérant d une épicerie fine à Amboise. Propos recueillis par Romain Derenne Touraine Eco : Quelles missions se donne la Fédération? Christophe Galland : La Fédération apporte son soutien et engage des actions communes de promotion auprès des unions commerciales du département : Loches, Joué-lès-Tours, Saint-Avertin, Bourgueil, Amboise, Chinon... Ces Unions rassemblent des commerçants, des artisans et des professions libérales. Elles visent à animer le commerce local. Dirigée par un conseil d administration de 13 membres représentatifs du territoire, la Fédération permet d établir des contacts entre les adhérents et de créer une solidarité. Objectif : travailler ensemble au développement du commerce tout en défendant les intérêts de chacun. Car notre secteur se développe en coordination : augmenter l offre commerciale d une commune profite à tous les commerçants. Vos projets en tant que nouveau président? L un des objectifs des nouveaux membres de la FUC est de mettre sur pied une opération commerciale de quelques jours à l échelle du département. A cette occasion, nous communiquerons d une seule et même voix autour d un événement majeur pour le commerce en Indreet-Loire. Nous souhaitons également voir la Fédération s étoffer en ralliant davantage de professions libérales comme les dentistes ou les médecins. Comme nous, ils font partie intégrante de la vie en cœur de ville. Nous souhaitons également développer la formation des commerçants. Car lorsqu une boutique ferme, c est bien souvent lié à des lacunes en gestion, en communication, en animation d un point de vente... Elaborer une charte qualité destinée au commerce, à l artisanat et aux services Qu entendez-vous par développer la formation des commerçants? Lorsqu un commerçant s installe, il doit mesurer de nombreux paramètres : voisinage, concurrence, étude de marché, partenaires potentiels Nous allons donc chercher à développer des projets de formation qui tiennent compte de tous ces aspects. Les techniciens de la CCI Touraine, de la Chambre de Métiers et d Artisanat d Indre-et-Loire, de mairies ou d associations auront un rôle important à jouer. Nous envisageons aussi d élaborer une charte qualité qui s intéresserait à 3 points fondamentaux : l accueil, l écoute et le conseil. Tout Christophe Galland, Président de la Fédération des Unions Commerciales d'indre-et-loire. comme le titre de «maître-restaurateur», on trouverait alors celui de «maîtrecommerçant». Quelle est votre vision du commerce d aujourd hui? N est pas commerçant qui veut, il s agit d un métier à fortes contraintes, notamment concernant les horaires. Le commerce de proximité exige aujourd hui d adapter ses horaires à ceux du client, et non l inverse. Les 10h-12h, 15h-19h sont désormais révolues, j en suis convaincu, et cela est aussi valable dans une grande agglomération comme Tours. Nous avons par ailleurs la chance de bénéficier d un fort potentiel touristique, il faut apprendre à s adapter aux flux de clientèle qui en découlent. Les commerçants doivent faire cet effort pour tenir bon face à la concurrence du hard discount et de la grande distribution. J encourage également chacun à prolonger son activité sur Internet en rejoignant le site Achat-Touraine mis en place par la CCI. Il est important de considérer la Toile comme un développeur de business. Par ailleurs, il faut bien se rendre compte qu elle ne remplacera jamais un sourire ni une poignée de mains 9

10 La parole à Offrir un choix de destinations au départ de Tours le plus large possible Infrastructures Ouvertures de lignes vers Manchester et Ajaccio, travaux d aménagement et d extension de l aérogare, projets de développement L aéroport de Tours Val de Loire poursuit ses objectifs avec une hausse constante de fréquentation. Précisions de son directeur général, Philippe Thibaut, à la tête de la structure depuis plus d un an. Propos recueillis par Romain Derenne Touraine Eco : En quoi consistent les travaux d aménagement engagés cette année? Philippe Thibaut : L objectif du groupe SNC-Lavalin, gestionnaire de l'aéroport, est d améliorer les conditions d accueil et les fonctionnalités offertes par la plateforme. Des travaux d'agrandissement, d'équipement et de modernisation ont ainsi débuté ce mois de novembre et vont s étaler jusqu en avril La zone d arrivée va bénéficier d une extension de 350 m², le hall d accueil va être réaménagé tout comme le salon d affaires. La salle d embarquement va elle aussi connaître des modifications et une extension afin de pouvoir traiter en simultané les vols entre destinations de l espace Schengen et hors espace Schengen. L ensemble de cette campagne d aménagement est axée sur le traitement des passagers et leur confort. Par ailleurs, une première phase de travaux a déjà été réalisée : la rénovation des pistes ainsi que l extension du parking des véhicules. Nous sommes passés de 250 à 400 places de parking gratuites. Une nouvelle ligne «low cost» Tours- Manchester va ouvrir en mars 2012 Comment se porte le trafic et quelles sont les ouvertures de lignes envisagées? Avec passagers enregistrés de janvier à septembre 2011, nous connaissons une hausse de fréquentation de l ordre de 4 % par rapport à l an passé. Près de passagers en 2009, plus de en 2010 Nous espérons atteindre les d ici 4 ans. Nos vols réguliers à destination de Londres, Dublin, Marseille et Porto sont désormais stabilisés. Essentiellement empruntés par une clientèle touristique, nous les reconduirons l année prochaine. Avec le voyagiste Corsicatours, nous renouvellerons également la ligne Tours-Figari et ajouterons Ajaccio à notre offre. Pour ces 2 destinations, nous devrions proposer un départ tous les samedis de mai à septembre. De même, une nouvelle ligne «low cost» à destination de Manchester verra le jour à compter de mars Assurée par la compagnie Ryanair, elle proposera 3 vols par semaine. Enfin, la programmation des «vols vacances» pour 2012 est en cours d élaboration. Après Vienne, Djerba, Marrakech ou la Bulgarie cette année, nous allons proposer des destinations axées sur le bassin méditerranéen comme Fuerte Ventura, Cap Vert et Corfou. Quels projets entendez-vous mener par la suite? Nous sommes en contact permanent avec des compagnies et des voyagistes afin de Philippe Thibaut, directeur général de l aéroport Tours Val de Loire. mettre en place un choix de destinations le plus large possible au départ de Tours. Parmi nos autres priorités : le développement de l aviation d affaires. Nous souhaitons faire progresser cette activité et améliorer la qualité du service offert à la clientèle associée. Nous prenons le pouls des entreprises locales, participons à des salons français et européens dédiés à ce type de transport et faisons la promotion de la destination Tours auprès de compagnies spécialisées. Enfin, lorsque la première ligne du tramway sera opérationnelle, nous mettrons à disposition une navette gratuite entre l aérogare et la future station Vaucanson. 10

11

12 Dossier Le boom des services à la personne Le secteur affiche une très belle croissance. Depuis leur émergence il y a 20 ans, les services à la personne (SAP) ne cessent de prendre de l ampleur. Aujourd hui, on estime à plus d un million les Français qui y ont recours. Bricolage, ménage, aide aux devoirs, transports de personnes âgées, etc. : la palette de services est de plus en plus importante. Votre magazine fait le point sur un véritable vivier d emplois. Dossier réalisé par Caroline Bénard et Mathieu Steward Quand les Tourangeaux se simplifient le quotidien Ménage, repassage, réparation informatique, aide aux personnes âgées : les services à la personne sont plébiscités. Un succès qui va crescendo en Indre-et-Loire. Des services et des emplois «Les Services à la Personne en Indre-et- Loire, ce sont l équivalent de temps pleins en Soit pratiquement le même niveau d emploi enregistré dans des secteurs tels que la banque et l assurance!» explique Martine Bellemère- Baste, déléguée territoriale de l ANSP (Agence Nationale des Services à la Personne) et directrice de l Unité Territoriale de la DIRECCTE d Indre-et- Loire. Ménage, petit bricolage, garde d enfants, assistance aux personnes âgées dépendantes, etc. : les SAP n ont jamais autant eu la cote. Selon l ACOSS*, 1,124 millions de Français font régulièrement appel aux services à la personne. Un succès qui se vérifie sur le marché de l emploi puisqu une hausse de 0,9% a été enregistrée entre 2009 et 2010 au niveau national : emplois ont ainsi été créés en France. En Touraine, près de établissements privés et publics sont dédiés à ce secteur porteur. Les bons chiffres de l Indre-et-Loire Dans le département, l emploi direct génère le plus d activité (55% des heures travaillées), suivi par l appel à un prestataire (31%) puis à un mandataire (14%). Le poids du mandataire est particulièrement important dans le département, il est supérieur à celui constaté en région Centre (11%) et en France (10%). «L activité a en effet connu une forte augmentation entre 2009 et 2010 : +5%. A titre de comparaison, l augmentation nationale n est que de 1,4%. Quant à la région Centre, elle s illustre par sa stabilité» commente Martine Bellemère- Baste. Parallèlement, le choix des services devient de plus en plus vaste. En 2010, les organismes possédant un agrément simple proposaient 17 services différents : services de la vie quotidienne (9), à la famille (7) et aux personnes dépendantes (1). «En Indre-et-Loire, l entretien de la maison arrive largement en tête des prestations réalisées dans cette catégorie d organismes : le petit jardinage, le ménage-repassage et le petit bricolage sont littéralement plébiscités par les Tourangeaux.» Pour les organismes possédant l agrément qualité, l éventail de services est encore plus important : 27. Pas moins de 10 services différents sont proposés pour les personnes dépendantes. Dans cette catégorie d OASP, l aide aux personnes âgées, l assistance aux personnes handicapées et le recours à un garde-malade sont les prestations les plus demandées. 12

13 Dossier L avenir et les perspectives A l horizon 2015, le marché des seniors représentera plus des 3/5e des marchés de l alimentation à domicile et des marchés de la santé (source : Crédoc**). Avec l allongement de l espérance de vie et les départs à la retraite des premiers baby boomers, les modes de vie vont changer. «Cette modification des besoins de la population va profiter aux services à la personne. Déjà très demandés, les services qui ont trait aux personnes âgées vont se multiplier. Ils vont également devoir encore plus se professionnaliser» estime Martine Bellemère- Baste. Dans ce but, la DIRECCTE et le Conseil général d Indre-et-Loire, en association avec l ADMR*** et l ASAD****, prévoient d ici fin 2011 la mise en place d une charte qualité pour les services en agrément qualité. «En signant cette charte, les organismes s engageront à respecter un socle commun «qualité». Le but est également de permettre le maintien de la prestation, en cas d absence du prestataire pour maladie, par exemple.» Prochain enjeu pour les SAP : «Renforcer l attractivité du secteur, donner envie d y travailler. Les métiers de services à la personne sont parfois difficiles, mais l aspect relationnel y est très fort.» * ACOSS : Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale ** Crédoc : Centre de recherche pour l étude et l observation des conditions de vie *** ADMR : Association d ide à Domicile en Milieu Rural **** ASAD : Association de Soins à Domicile Dossier Un peu de vocabulaire Le prestataire : S utilise lorsque le particulier fait appel à un organisme de services à la personne et lui achète une prestation. L organisme prestataire emploie des salariés, tandis que le particulier est client du prestataire. L emploi direct : Dans ce cas, le particulier est l employeur. Il gère la relation avec son intervenant à domicile. Le mandataire : Dans cet autre cas, le particulier est aussi l employeur. Les relations administratives (rédaction du contrat de travail, feuilles de paie ) sont gérées par un organisme tiers qui facture ces frais à l employeur. Les OASP : Organismes Agréés de Services à la Personne. Ils peuvent avoir différents statuts : entreprise, association, organisme public, auto-entrepreneur 2 types d agréments existent : l agrément simple et l agrément qualité. L agrément simple : Facultatif, il donne droit à des avantages fiscaux et peut être demandé par des organismes proposant des services tels que bricolage, ménage, livraison de courses, soutien scolaire, etc. L agrément qualité : Délivré par la DIRECCTE, il est plus exigeant et obligatoire pour les structures intervenant dans l aide à la personne, auprès de personnes âgées ou handicapées, d enfants de moins de 3 ans. L ANSP : L Agence Nationale de Services à la Personne est chargée de promouvoir le développement et la qualité des services à la personne. Repères chronologiques Année charnière : depuis cette date, l emploi d une personne à son domicile (ex «emplois familiaux») donne droit à une réduction d impôt de 50% Les entreprises sont autorisées à investir le secteur en tant que prestataires de services. Jusqu alors, les associations et les travailleurs indépendants étaient les seuls à pouvoir exercer sous cette forme L Etat applique au secteur des services à la personne la TVA à 5,5%, en lieu et place des 19,6% Jean-Louis Borloo, alors ministre de la Cohésion sociale, autorise les entreprises à employer des mandataires. C est le début du Plan de Développement des services à la personne Jean-Louis Borloo accorde aux entreprises une exonération de charges sociales pour la totalité de leurs salariés (dans la limite du SMIC). L Agence Nationale des Services à la Personne est créée Le CESU (Chèque Emploi Service Universel) est lancé. 13

14 Dossier Christian Brault, Vice-président de la CCI Touraine Le secteur offre encore de belles perspectives de développement Les services à la personne rencontrent un grand succès en France. Par leur dynamisme, ils concourent au développement économique des territoires. En Indre-et-Loire, les évolutions des masses salariales ont fait apparaître un développement global des SAP (+19,8%) près de 4 fois supérieur à celui de l ensemble des activités du département (+4,8%). La CCI Touraine ne peut que se réjouir de ces excellents chiffres qui attestent du dynamisme de ce secteur. Les services à la personne créent des emplois diversifiés où la notion de proximité prédomine. Régénération du lien social, création d opportunités de réinsertion pour des publics en difficulté sur le marché de l emploi, etc. : les raisons du succès de ce secteur sont nombreuses et non négligeables. A ce constat réjouissant, j apporte toutefois une nuance. Si les services à la personne peuvent offrir de belles perspectives de développement, nous devons veiller à ce que ce secteur ne transforme pas l économie en créant un déséquilibre entre économie de production et économie de services. Ménage, repassage : Nous faisons tout ce que vous n avez pas envie de faire chez vous A2micile offre un très large éventail de services à la personne. Le ménage et le repassage représentent la plus grosse part de son activité. L agence emploie une quarantaine de personnes à temps partiel dans le département. Matthieu Pickeroen a le sourire. Il a repris les rênes de l agence tourangelle A2micile en juin 2010 et enregistre depuis de jolis résultats : «Nous sommes passés en un an de heures mensuelles à plus de heures. Depuis sa création en 2008, l agence enregistre une croissance de 30 à 40% par an sur l ensemble de l offre.» Implantée sur la France entière à travers 105 sites, la société A2domicile propose une très large gamme de services à la personne : ménage et repassage - «parce qu il est temps de vous ménager» assure le site internet de la société - garde d enfants, maintien à domicile pour personnes âgées ou dépendantes et même jardinage. L occasion de faire «une fleur à votre jardin!» L agence enregistre une croissance de 30 à 40% par an depuis sa création «L activité ménage et repassage représente 60% de notre activité, explique le responsable d agence, la garde d enfants, 25 %.» Et de préciser que les trois quarts de ses clients sont des clients réguliers bénéficiant d 1 à 2 prestations par semaine. «Nous dégageons nos clients de toutes les responsabilités d un employeur et de toute la paperasserie induite par les chèques emploi services. Nous nous occupons des contrats, des congés, du remplacement en cas de maladie» A2micile est également partenaire d assurances et de mutuelles dont les contrats prévoient des heures d aide à domicile en cas d hospitalisation par exemple. Ces partenariats génèrent 20% de l activité de l agence tourangelle. 14

15 Dossier Maintien à domicile et transport de personnes : Nous sommes sur un secteur d avenir L immense majorité de ses clients sont des personnes âgées ou handicapées. Transport ou services permettant le maintien à domicile, Age d Or Services compte une centaine de clients réguliers. Dossier «Appelez-nous, on trouvera une solution!» promet Ronan Concq, gérant de Age d Or Services. Implantée à Tours, cette société est spécialisée dans le maintien à domicile et le transport de personnes. On la contacte pour faire une toilette, livrer ou préparer un repas, se faire conduire à un bridge ou accompagner chez le dentiste, monter une armoire, tailler une haie. «Nous proposons 21 services tels qu ils sont recensés par l Agence Nationale des Services à la Personne pour être défiscalisés» assure le gérant. Ici, 75 % des clients sont des personnes âgées ou dépendantes. «Nous avons aussi noué des partenariats avec des structures nationales comme la SNCF. On peut nous appeler pour amener un voyageur en fauteuil roulant de son domicile jusqu au train.» Il y a de plus en plus de seniors et ça ne va pas s arrêter Age d Or Services employait un seul salarié en mars Depuis, la société en a recruté 5 supplémentaires. Elle compte actuellement une «petite centaine de clients réguliers» et vise l objectif de 500 d ici 7 ans. Principal moteur de ce développement : le vieillissement de la population. «Nous sommes sur un secteur d avenir. Il y a de plus en plus de gens âgés et ça ne va pas s arrêter, constate Ronan Concq. Par ailleurs, les gens veulent rester indépendants de plus en plus longtemps et puis, avec la crise, tous n ont pas forcément les moyens d aller en maison de retraite.» L agence fait partie du réseau Age d Or Services, filiale du groupe CNP Assurances, il regroupe 180 agences en France. Garde d enfants à domicile : Tous les voyants sont au vert! Créé à Tours au printemps 2010, Les Enfants d Abord propose de garder les enfants au domicile de leurs parents. Une cinquantaine de familles tourangelles feraient déjà régulièrement appel aux services de cette jeune agence. Du nourrisson au collégien, la société tourangelle Les Enfants d Abord propose un service de garde d enfants à domicile. «Nous intervenons 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, affirme Edouard Dabilly, fondateur et gérant. Nous avons deux priorités : la sécurité d une part, l éveil et le développement d autre part. Tous nos salariés sont formés au premier secours et nous proposons aux enfants - dès que nous avons du temps - des activités créatrives : dessin, peinture, petit bricolage» La structure bénéficie de l agrément qualité, obligatoire pour la garde d enfants de moins de 3 ans à domicile. Nous permettons aux parents de concilier vie professionnelle et vie familiale Les Enfants d Abord a été créé il y a un peu plus d un an. L agence emploie - à temps partiel - 25 assistantes parentales et une cinquantaine de familles feraient appel régulièrement à ses services. Son fondateur envisage aujourd hui l avenir avec optimisme : «Tous les voyants sont au vert.» Il espère en effet doubler son chiffre d affaires d ici à la fin du deuxième exercice. «Nous permettons aux parents de concilier vie professionnelle et familiale, avance l entrepreneur. Beaucoup de nos clients travaillent en horaire décalé dans la restauration, la grande distribution, les transports ou à l hôpital. Les structures d accueil - crèche ou garderie - ne peuvent prendre en charge les enfants très tôt le matin ou très tard le soir.» 15

16 Portraits Soutenir Le portage salarial a donné un nouveau sens à ma vie e portage salarial existe depuis une trentaine Ld'années en France. Il est inscrit dans le Code du Travail mais paradoxalement, il est peu connu.» C est au sein d une famille d entrepreneurs qu Alain Prélorenzo a développé la société Néopol fondée par sa mère et son frère en Centre de Formation agréé à ses débuts, l entreprise proposait et propose toujours des stages de formation professionnelle continue. C est à partir de 2005 qu Alain Prélorenzo décide de lui donner un nouveau souffle en l'étendant au portage salarial, sous le terme d'«axioprise». Depuis, Néopol est devenu leader de ce secteur en région Centre et diffuse son rayon d intervention un peu partout en France, notamment en région francilienne. Beaucoup moins médiatisé que l autoentreprenariat, ce dispositif permet à tout un chacun de facturer des prestations sans avoir à créer de structure et de conserver ainsi sa liberté de travail, tout en bénéficiant de la protection qu'offre le statut de salarié. Pour cela, la société de portage se met entièrement au service de ses «portés» : elle réalise et gère contrats de travail et factures, assure leur couverture sociale et leur assurance en responsabilité professionnelle, élabore avec eux les devis et tient leur comptabilité. «L axioprise offre une nouvelle liberté dans le travail qui permet de se concentrer sur son activité professionnelle, débarrassée de toutes contraintes administratives» précise le dirigeant. Alain Prélorenzo, dirigeant de Néopol à Saint-Avertin. «Le salarié porté apporte son savoir-faire et son expérience. Il construit lui-même sa rémunération en fonction des missions qu il cherche et réalise, Néopol procède au virement de ses salaires et au remboursement de ses frais professionnels» explique Alain Prélorenzo. Ce dynamique chef d'entreprise voit passer dans son bureau toutes sortes de profils : «Le portage salarial peut s'appliquer à presque toutes les professions, même si en pratique, les métiers dits intellectuels sont majoritairement représentés.» Néopol emploie ainsi des informaticiens, graphistes, formateurs, journalistes mais aussi des couturières et des jardiniers, ou encore des consultants et experts dans des domaines tels que la qualité, l ergonomie, la maintenance industrielle, etc. Leurs origines et leurs projets sont tout aussi diversifiés : cadres et non-cadres en recherche d emploi, futurs créateurs d entreprises, anciens travailleurs indépendants réfractaires à la gestion, seniors et retraités souhaitant maintenir une activité, jeunes diplômés, femmes au foyer, personnes à temps partiel «Certains axiopreneurs restent le temps d une formation, d autres sans limitation de durée au fil de leur activité régulière. Nous avons même nos «fidèles portés» que nous «hébergeons» depuis 2005 et qui nous promettent de rester avec nous comme ça jusqu à la retraite! Pour moi, c est le plus beau compliment que nous puissions recevoir.» CB Créer Je reviens toujours au travail de la pierre! Jean-Jacques Montangon a du soleil dans la voix. Né entre Saint- Emilion et Pomerol (Gironde), l homme s est installé il y a plusieurs années à Saint-Avertin. Il vient d y créer son entreprise, Pierre-Bois- Habitat, qui propose la réalisation de maisons BBC (Bâtiment Basse Consommation). «J ai un parcours atypique et n aurais pas imaginé me retrouver ici!» confie le patron. Atypique, c est en effet bien le mot. A 15 ans, Jean-Jacques Montangon rejoint les Compagnons du Devoir en tant que tailleur de pierre. Quelques années plus tard, il passe un CAP et un BEP de dessinateur technique et de métreur tous corps d état. Touche à tout, il crée une entreprise de réfection de maisons et de construction, puis travaille pour la rénovation du bâti ancien et la restauration de monuments historiques, avant de monter un bureau d études spécialisé dans les structures en pierre. Intervenant auprès des Compagnons, Jean-Jacques Montangon découvre la Touraine dès 1994 et décide d y rester. «J ai transféré mon bureau d études de Bordeaux à Tours et l envie de créer une autre entreprise a commencé à germer il y a environ 7 ans.» C est en mai 2011 que cette nouvelle société voit le jour. A l heure des économies d énergie et du développement durable, les entreprises de ce secteur sont de plus en plus nombreuses. Pierre-Bois-Habitat se différencie toutefois de ses concurrents : «Nous avons déposé un brevet pour un tout nouveau concept que nous avons baptisé «Pierre Bio Mur» explique Jean-Jacques Montangon. L objectif est de replacer la pierre au cœur des constructions, tout en conservant une place importante au bois.» Grâce à ce concept et à l utilisation de matériaux naturels, l isolation de la maison est repensée. Exit Jean-Jacques Montangon, dirigeant de Pierre-Bois-Habitat à Saint-Avertin. l utilisation d isolants tels que laine de verre ou de roche, etc. Chez Pierre- Bois-Habitat, les modules (c'est-à-dire les murs de la construction) sont composés de pierre et de couches de polyuréthane pour assurer une parfaite isolation. «Cela permet d obtenir un coefficient d isolation thermique très performant, et donc de faire des économies d énergie.» Un système de construction que Jean-Jacques Montangon qualifie de «traditionnel» et qui offre de nombreux avantages : «Cela permet notamment de pré-fabriquer les modules en atelier et donc de réduire les coûts de mise en œuvre et la durée des travaux.» Grâce à ce procédé, Pierre- Bois-Habitat estime pouvoir livrer un bâtiment de 120 mètres carrés en 4 mois environ. Pour l accompagner dans son projet, Jean-Jacques Montangon s est entouré d une dizaine de professionnels du bâtiment de la région, dont Frédéric Baranger, dirigeant de l entreprise La Pierre Chinonaise et co-inventeur du concept de modules pierre-bois. «Quoi que je fasse, je reviens toujours au travail de la pierre. Avec cette entreprise, la boucle est bouclée!» s amuse l entrepreneur. CB La marque déposée Pierre-Bois-Habitat a été officiellement présentée le 15 octobre

17

18 Portraits Entreprendre Nous avions envie d une nouvelle aventure! Le lieu est à l'image de ses propriétaires : chaleureux. Tables sobres, luminaires design, grande ardoise et couleurs contemporaines font des Papilles un restaurant accueillant. Très appréciée des clients : la vue imprenable sur les cuisines. En découvrant cet endroit il y a quelques mois, Nadine et Didier Darry ont eu un coup de cœur. «C'est exactement ce que l'on cherchait : une salle pouvant accueillir une quarantaine de couverts, un petit salon privatif et une cuisine spacieuse!» Après plusieurs mois de travaux, les restaurateurs ont ouvert leur établissement le 1 er septembre dernier. Depuis, les amateurs de bonne chère se pressent au 34 de l'avenue Grammont, promis à devenir l'un des rendez-vous incontournables du quartier. De quoi ravir ses propriétaires qui misent sur la qualité et un service aux petits oignons. Nadine et Didier Darry ont déjà une belle expérience dans le domaine de la restauration. La vocation de Didier fut précoce. «Mon grand-père était lui-même cuisinier, ma mère est un cordon bleu. J'ai su très rapidement que je voulais faire ce métier.» Après un CAP et un BEP en cuisine traditionnelle française, l homme officie dans des maisons prestigieuses et étoilées de la capitale, dont le restaurant «Maxim's» à Roissy. Quant à Nadine, elle travaille alors en agences Nadine et Didier Darry, propriétaires du restaurant Les Papilles à Tours. de voyages, chez American Express Voyages, ex Havas Voyages. En 1986, le couple décide de se lancer à son compte et ouvre son premier restaurant à Saint-Cloud. Ils y passent 5 ans, avant de tout quitter pour une nouvelle vie : «Nous avions des amis en Touraine, une région dont nous sommes tombés amoureux. C était l endroit rêvé pour nous et pour élever notre fille.» En 2006, les restaurateurs rachètent un établissement du quartier des Halles. «Un bel endroit dans lequel on se sentait très bien» se souvient Nadine Darry. Fin 2010, le couple décide pourtant de vendre : «Nous avions envie d une nouvelle aventure! Cet établissement est un tournant dans nos vies. C est un peu le restaurant de la maturité : nous avons de l'expérience et savons ce que nous voulons proposer à nos clients.» Marbré de cailles et foie gras aux abricots moelleux, cocotte de veau au lait et cèpes poêlés, clafoutis minute figurent actuellement à la carte. «Les menus évoluent au gré des saisons et sont élaborés avec des produits locaux» détaille le chef. Une cuisine traditionnelle qui avait valu à Nadine et Didier Darry le titre de «maîtres-restaurateurs» dans leur précédente affaire. «Nous comptons relever à nouveau ce défi aux Papilles!» assure le couple. CB Conseiller Répondre aux problématiques des métiers de la banque et des assurances Son bureau surplombe le nouveau bâtiment administratif d ATER (Agence Tourangelle d Enquête et de Recherche) dans le parc d'activités La Grange Barbier à Montbazon. Olivier Oria dirige ici une société spécialisée dans la recherche de débiteurs. Originaire de Bretagne, ce directeur de 40 ans a d abord suivi des études en comptabilité et finances à Rennes, du Bac G2 au DESCF*. En 1995, il débute sa carrière professionnelle au sein de cabinets d expertise comptable à Tours. Quelques années plus tard, il rencontre Pascal Greco, fondateur et PDG d ATER, agence créée en 1988 : «Nous avons rapidement sympathisé. Sa société était en pleine expansion et il m a proposé d intégrer ces services pour l aider à structurer son développement. En 3 jours, notre collaboration était conclue.» Olivier Oria arrive à ATER en 2000 comme chef comptable. La société comptait 50 personnes contre 200 aujourd hui. Des ressources humaines à la comptabilité, il réorganise les services et, «de fil en aiguille», devient directeur financier et administratif. ATER connaît alors un fort développement et assoit sa position de leader sur le marché de l enquête civile. En 2007, Olivier Oria prend officiellement ses fonctions de directeur en charge de l opérationnel et Pascal Gréco conserve la partie développement et stratégie du groupe : «C était un challenge auquel j étais préparé mais je n avais pas la prétention de pouvoir tout orchestrer seul : nous avons ouvert le capital de la société à 10 cadres.» Aujourd hui, ATER se voit confier près de dossiers Olivier Oria, directeur général du Groupe ATER à Montbazon. par an et affiche un taux de réussite proche de 80%. Ses clients sont en grande majorité des banques et leurs filiales, des professions juridiques ou des sociétés d assurances. De la recherche d adresses à celle d actifs immobiliers ou de bénéficiaires d assurances vie, ATER fournit ses résultats afin «d optimiser» le recouvrement amiable ou judiciaire de ses clients. «Nous recherchons des personnes qui sont souvent organisées, mobiles ou hébergées chez des tiers.» La société conduit la plupart de ses recherches dans ses locaux à l aide de base de données spécialisées et de systèmes experts d analyse. Les enquêteurs, tous titulaires d un CQP** Enquêteur Civil, investiguent aussi sur Internet et par téléphone auprès de l environnement économique et familial des débiteurs. «Il s agit d un métier très encadré. Nous intervenons toujours dans un cadre légal identifié à savoir l exécution d un contrat ou d une décision de justice» précise le directeur. Le groupe ATER détient par ailleurs le site internet leshypotheques.com : «Lever et analyser un état hypothécaire, valoriser ou estimer un bien immobilier Ce site a vocation à faciliter la vie des banquiers.» Dans un même objectif, le groupe vise aujourd hui à développer parallèlement une approche «low cost» de l enquête civile pour le traitement de dossiers relatifs aux petites créances liées à l énergie, à l eau, à la téléphonie... * Diplôme d'etudes Supérieures Comptables et Financières ** Certificat de Qualification Professionnelle RD 18

19 Portraits Nous avons foncé car il s'agissait peut-être du projet de notre vie! ienvenue dans notre domaine!» Pascale et Philippe Devallée Bsont les heureux propriétaires de l'hôtel Noble. «Saviez-vous qu'ici il y avait un moulin, des vignes, une halte à diligences? Là-bas, on a retrouvé un ancien puits, plus loin, des fenêtres avaient été murées.» Philippe Devallée est un guide hors pair. Tels des historiens, lui et son épouse retracent le passé de l'hôtel Noble. Il faut dire que l'endroit est une véritable institution à Vernou-sur-Brenne. Ce parc et ces bâtiments datent du XVIII e siècle. A l'origine, le domaine appartenait à une famille de la commune. Dans les années 40, l'hôtel Noble est racheté par l Etat qui y ouvre une école de couture et de cuisine, puis un centre d'hébergement de vacances pour enfants. En 2008, le couple Devallée apprend que le domaine est à vendre : «Nous avons foncé car il s'agissait peut-être du projet de notre vie!» Leur idée : proposer un hébergement pour des mariages, anniversaires, séminaires, tout en continuant à assurer l'hébergement d'enfants en classes de découverte dans la région. A leur arrivée, Pascale et Philippe Devallée trouvent un domaine où tout est à refaire. Le parc est envahi d herbes folles, les bâtiments sont en mauvais état, l'ancienne écurie menace de s'écrouler, l'orangerie fait grise mine. Avec leur fils, maçon, et des artisans locaux, le couple se lance dans ce vaste chantier avec enthousiasme. «Il a fallu 6 mois pour tout remettre aux normes, notamment électriques, avant Des ambitions internationales avec des moyens tourangeaux Il vit l entrepreneuriat comme «une formation accélérée en ressources humaines, gestion, marketing» Depuis 3 ans, Aymeric Le Brun dirige Cyfac International à Hommes, entreprise qu il a «rachetée à la barre du tribunal.» «C était un rêve de gosse de travailler ici. En tant que cycliste averti, je savais que Laurent Fignon, Richard Virenque ou Jeannie Longo roulaient sur Cyfac.» Créée en 1982 par Francis Quillon, Cyfac a toujours été spécialisée dans la fabrication artisanale de cadres de vélos. Sous-traitante pour les grandes marques du cyclisme, l entreprise a été rachetée en 2002 par le groupe José Alvarez, alors leader de la distribution de cycles. Cette même année, Aymeric Le Brun, fraîchement diplômé d un DESS Economie du sport et des loisirs, rejoint également le groupe pour développer l entreprise et la marque. Il prend ainsi la direction de Cyfac en 2007 pour «accélérer son développement marketing et commercial.» Mais dès l année suivante, le groupe José Alvarez et Cyfac sont placés en liquidation judiciaire. Aymeric Le Brun a alors 28 ans et «l ambition de sauver l entreprise et d exploiter tout son potentiel.» Défi relevé. Le jeune repreneur a su frapper aux bonnes portes pour se lancer dans l aventure. Il a sollicité des experts de la CCI Touraine, du Réseau Entreprendre Val de Loire et du Conseil régional : «Quand on réussit à convaincre des spécialistes de la faisabilité de son projet, on est rassuré pour la suite. Les conseils de chefs d entreprises ont été une bouffée Aymeric Le Brun, dirigeant de Cyfac International à Hommes. de pouvoir accueillir les premiers clients et les scolaires, explique Philippe Devallée. Nous avons fait appel à des professionnels Pascale et Philippe Devallée, propriétaires de l'hôtel Noble à Vernou-sur-Brenne. mais nous avons également mis la main à la pâte.» Ce n'était a priori pourtant pas le rayon de notre homme. Boucher de formation, il a été salarié, directeur puis superviseur de produits frais traditionnels en supermarchés. «Une vie antérieure que je regrette peu.». Son épouse, ancienne aide-soignante, l a suivi dans la grande distribution jusqu en 2006, année où le couple a décidé de changer de cap professionnel. Aujourd hui, Pascale et Philippe Devallée souhaitent étoffer leur offre d'hébergement. «Nous avons mené des recherches pour retrouver le nom initial du domaine. Il se trouve que c'était l' «Hôtel Noble», alors que cette activité n'a jamais été exercée ici avant notre arrivée!» s'amuse Pascale Devallée. Un hôtel à l'hôtel Noble, voilà précisément le projet du couple. «Nous comptons rénover un nouveau bâtiment et y créer une dizaine de chambres doubles, disposant de salles de bains privatives, dans une ambiance intime. Nous souhaitons élargir notre clientèle, accueillir des couples pour un week-end par exemple. L endroit s y prête tellement bien!» CB d oxygène et m ont fait gagner du temps.» Aymeric Le Brun a ainsi bénéficié d un accompagnement humain et financier. «Développement de la gamme, export à l international, formation des salariés... J y suis allé tous azimuts» : en 3 ans, Cyfac est passée de 9 à 15 salariés. Elle est aussi devenue «Cyfac International» : «Le rachat de l entreprise s est fait avec un distributeur américain. Aujourd hui, nous réalisons 30% de notre CA à l export dans une dizaine de pays.» Aymeric Le Brun s applique à perpétuer l histoire et le savoir-faire de l entreprise. Il accueille régulièrement ses clients, «tous animés par la passion», pour des visites d ateliers. Cyfac fabrique des cadres en carbone, en acier ou en aluminium à l unité : «Rien n est automatisé, nous faisons du sur mesure de A à Z.» Le dirigeant mise aussi sur l innovation : chaque cadre tient compte d une étude posturale réalisée à l aide d un outil mis au point par un centre de recherche médico-sportif avec le soutien d OSEO. Cyfac a également élaboré un partenariat avec Dassault Systèmes afin d exploiter un logiciel spécifique de simulation 3D : «Associer le high-tech à l artisanal nous ouvre de nouveaux horizons.» L entreprise produit désormais près de 700 cadres par an et collectionne les succès sportifs. Exigeant, Aymeric Le Brun reconnaît avoir fait quelques sacrifices pour en arriver là : «J ai peut-être pris 10 ans en 3 années mais en tant que jeune chef d entreprise, il faut savoir être 2 fois plus convaincant!» RD Se reconvertir Se dépasser 19

20 Dossier Créer ou reprendre une en les clés de la réussite En Indre-et-Loire, la dynamique de création d entreprises se maintient, avec immatriculations en Vous avez vous aussi un projet d activité nouvelle ou de reprise, mais comment faire en sorte qu il soit durable? Comment se donner toutes les chances de passer le fameux cap des 5 ans d existence? Pour préparer au mieux cette aventure, retrouvez dans ce dossier des témoignages d entrepreneurs, des interviews d experts et des infos pratiques sur les dispositifs d accompagnement proposés par la CCI Touraine. Dossier réalisé par Laurence Doucet, Romain Derenne et Franck de La Faye La banque : un partenaire pour financer mais aussi conseiller et orienter Bruno Hahusseau, président du comité départemental d Indre-et-Loire de la Fédération Bancaire Française. Touraine Eco : Comment définissezvous la mission des banques en matière de création et reprise d entreprise? Bruno Hahusseau : La banque a pour rôle naturel de financer des projets, et au-delà, un rôle de conseilleur orientateur. Toute création d entreprise soulève de nombreuses questions. Aussi, en fonction du stade d avancement, nous allons rechercher des complémentarités avec d autres acteurs, dans ce qui peut sembler un maquis : réseaux d accompagnement, plateformes d initiatives locales, organismes de caution (dont l action ne se limite pas à la garantie de crédit)... Notre but est de faire réussir ceux qui s installent. Or il faut du temps pour que le bon projet soit bien au point, et le premier projet est rarement optimisé. En tant que partenaire, nous nous mettons donc côte à côte pour aider le créateur à le construire, le mûrir le plus en amont possible. Je reprends volontiers ce slogan : «Seul, on est créateur. Accompagné, on devient entrepreneur.» L enjeu est un taux de survie plus élevé à 3 ou 5 ans. Quels sont les atouts pris en compte par les banques pour accorder des financements? Il y a un point à ne jamais perdre de vue : le créateur d entreprise peut s entourer mais c est lui qui porte le projet. Et c est indispensable qu il se l approprie, qu il soit capable de le défendre, d expliquer pourquoi il y croit ou de commenter son plan. Car dans son activité, il aura besoin de convaincre, négocier, donner envie. Le chef d entreprise ne doit pas être qu un professionnel, il doit également avoir des notions de gestion, de coûts de revient, de management... et faire la démarche d acquérir les compétences qui lui manquent. D où l intérêt de s appuyer sur les réseaux d accompagnement pour aussi partager les avis afin d éviter les erreurs. Autre élément : démarrer sans un euro d apport est une hérésie, cela crée en effet une totale dépendance vis-à-vis des fournisseurs et de la banque. On commencera donc par épargner, notamment pour préparer un projet qui nécessite plus de capitaux qu une reprise, en considérant les prêts Nacre et dispositifs de soutien financier comme des bonus. En période de crise, les banques tendent-elles à privilégier des activités jugées porteuses? Les activités qui ont le vent en poupe attirent les créateurs d entreprise. Ces 20

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Aéroports Pour vos déplacements et votre export Des infrastructures performantes... 10

Aéroports Pour vos déplacements et votre export Des infrastructures performantes... 10 mode d emploi Appui aux entreprises Sautez le pas! Créez votre entreprise......................... 4 Formation Pensez-y! Une formation pour chacun de vos besoins....... 8 Aéroports Pour vos déplacements

Plus en détail

Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Audition de Philippe Bas ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Une exposition : «Les services à la personne»

Une exposition : «Les services à la personne» Une exposition : «Les services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 4 panneaux (100 x 40 cm) disponible gratuitement. Un aperçu des activités,

Plus en détail

Communiqué de Presse 9 juillet 2014

Communiqué de Presse 9 juillet 2014 Communiqué de Presse 9 juillet 2014 Groupe de transport Perraud : une reprise réussie grâce à l engagement de chefs d entreprise Créer une société rassemblant en majorité des chefs d entreprise de PME

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI L engagement du gouvernement est total en matière d amélioration de la compétitivité des entreprises et de l emploi. Le Pacte de croissance

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues...

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues... Sommaire Le cadre du pays................................................................................... 15 Présentation du pays.................................................................................

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants Pour en savoir plus : www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01

Plus en détail

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION BRETAGNE AMBITION 2011/2015 NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS IL S ENTREPREND La CCI, ICI AVEC LES ENTREPRISES NOUVELLE ÉQUIPE ÉLUE : UN NOUVEL ÉLAN, UNE AMBITION EMMANUEL THAUNIER Président

Plus en détail

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse Contact > Florence Bailleul 01 53 02 13 87 fbailleul@uniformation.fr Uniformation, l Organisme paritaire collecteur agréé de l économie sociale Dossier de presse SOMMAIRE

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne.

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION La commune de Flagy Mai 2014 département de Seine-et-Marne Hôtel du Département CS 50377 77 010 Melun cedex tél. : 01 64 14 77 77 seine-et-marne.fr

Plus en détail

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale PR EM I ER M INI ST R E Gagner la bataille pour l emploi Un nouveau contrat : le Contrat Nouvelles

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants Pour en savoir plus : www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

Devenir investisseur citoyen : Créer un club. Guide pratique à destination des futurs cigaliers

Devenir investisseur citoyen : Créer un club. Guide pratique à destination des futurs cigaliers Devenir investisseur citoyen : Créer un club CIGALES Guide pratique à destination des futurs cigaliers Jean-François MICHON Président de l Association des Cigales de Bretagne Loïc Rolland, Directeur régional

Plus en détail

Titre Cesu La Banque Postale

Titre Cesu La Banque Postale Titre Cesu La Banque Postale Les deux déclinaisons du Cesu Titre de Travail Simplifié (TTS) permet de rémunérer et de déclarer un salarié employé à domicile, s adresse aux entreprises, ainsi qu aux particuliers

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Cadrage statistique du secteur DARES COE - 3 décembre 2013 Les contours des SAP Les sources disponibles L activité et la structuration du secteur Caractéristiques des salariés

Plus en détail

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire Sommaire 1. Centre d Appui aux Entreprises ALDATU 1.1 Présentation 1.2 Structure 1.3 Carte d identité

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

RESSORT. pour prendre de l élan ou pour rebondir. «La politique ce n est pas l art du possible, mais l art de rendre possible ce qui est nécessaire»

RESSORT. pour prendre de l élan ou pour rebondir. «La politique ce n est pas l art du possible, mais l art de rendre possible ce qui est nécessaire» Regroupement de l Enseignement Supérieur en Soutien Opérationnel à la Revitalisation du Territoire Un RESSORT pour prendre de l élan ou pour rebondir «La politique ce n est pas l art du possible, mais

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL

PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL PERSONIA DOSSIER DE PRESSE Paris, le mardi 14 février 2006 PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL PERSONIA propose, depuis le début du mois, une gamme de services

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 Mission Apprentissage Service Emploi - Concours Rapport annuel 2014 Mission Apprentissage P a g e 1 PREAMBULE En 2013, 31 contrats d apprentissage ont été signés, contre

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite.

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite. 1 Recherche d emploi ou d informations sur un métier Renseignements sur une formation interrogations sur son avenir professionnel Cette journée permet de : > Rencontrer des entreprises qui recrutent, >

Plus en détail

GT 2012 : PROPOSITIONS

GT 2012 : PROPOSITIONS GT 2012 : PROPOSITIONS 12 pages Couverture Pacte pour le développement du commerce «Ce qui est bon pour le commerce est bon pour le client» + de commerces + de proximité + de choix + d emplois 2 et 3 POURQUOI

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE VU l article L. 118-1 du code du travail ; VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la

Plus en détail

NOTE. Les points clés du portrait de territoire 2012 de la ZTEF

NOTE. Les points clés du portrait de territoire 2012 de la ZTEF NOTE STRATEGIQUE 2013 2013 ZTEF Bugey Plaine de l Ain Côtière Document validé par le Comité stratégique du X-12-2012 Le comité stratégique de territoire de la ZTEF Bugey Plaine de l Ain Côtière s est engagé

Plus en détail

Les crèches d entreprises ou des modes d aides à la garde des jeunes enfants vers une déspécialisation des rôles parentaux

Les crèches d entreprises ou des modes d aides à la garde des jeunes enfants vers une déspécialisation des rôles parentaux Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes Les crèches d entreprises ou des modes d aides à la garde des jeunes enfants vers une déspécialisation des rôles

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Dossier de presse - Juillet 2014. Phase I (2016-2020) Principales caractéristiques de l emploi et du développement économique et social

Dossier de presse - Juillet 2014. Phase I (2016-2020) Principales caractéristiques de l emploi et du développement économique et social Dossier de presse - Juillet 2014 Phase I (2016-2020) Principales caractéristiques de l emploi et du développement économique et social Le développement économique et social au cœur du projet Villages Nature

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

Artisan Maçon. Sommaire détaillé. Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0

Artisan Maçon. Sommaire détaillé. Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0 Artisan Maçon G U I D E P R AT I Q U E D E L ' E N T R E P R I S E 2004 Editions MCBG 2004 ISBN 2-912929-04-0 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX 5 Tél : 04 67 10 38 99 - Fax : 04 67 10 38

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Les métiers d'assistance à la personne Les professionnels de l'aide à domicile

Les métiers d'assistance à la personne Les professionnels de l'aide à domicile 1 Les métiers d'assistance à la personne Les professionnels de l'aide à domicile Ont un rôle essentiel dans le tissu social, en plus des services ménagers, leur travail revêt une dimension humaine d échanges

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Dossier de présentation. Fédération du Service aux Particuliers

Dossier de présentation. Fédération du Service aux Particuliers Dossier de présentation Fédération du Service aux Particuliers 48 boulevard de la Tour Maubourg -75007 Paris T +33(0)1 53854080 -F +33 (0)1 44 18 39 94 accueilfesp@fesp.fr www.fesp.fr 1 Maxime AIACH, président

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur?

Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur? DOSSIER DE PRESSE Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur? Contact presse : Corinne PRIGENT Directrice 06 73 11 17 85 cprigent@reseau-entreprendre.org Sommaire Sommaire...

Plus en détail

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 14 - février 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total En 2009, en Martinique,

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Accord Cohésion Sociale

Accord Cohésion Sociale Accord Cohésion Sociale Entre l Unité Economique et Sociale MACIF, représentée par Monsieur Roger ISELI, Directeur Général de la MUTUELLE ASSURANCE DES COMMERCANTS ET INDUSTRIELS DE FRANCE, Société d'assurance

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

sourstrsoavaillependants NON EMPLOYEURS TRAVAILLEURS INDEPENDANTS NON EMPLOYEURS

sourstrsoavaillependants NON EMPLOYEURS TRAVAILLEURS INDEPENDANTS NON EMPLOYEURS sourstrsoavaillependants NON EMPLOYEURS Source d infos : ANSP ( Agence National de Services à la Personne )du 16 décembre 2008 TRAVAILLEURS INDEPENDANTS NON EMPLOYEURS En tant que travailleur indépendant

Plus en détail

Projet éducatif de l association Calypso

Projet éducatif de l association Calypso Projet éducatif de l association Calypso Sommaire Historique... 3 Calypso en 2014... 4 Calypso fait grandir vos enfants... 5 Pour cela l Association Calypso porte un certain nombre de principes fédérateurs...

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

www.generaledesservices.com

www.generaledesservices.com Page 1 Guide du créateur dans les Services à la personne 2015 Salarié chef d entreprise commerçant? Envie de changer d activité tout en ayant un emploi durable, dynamique et dans un marché en pleine expansion?

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

- Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION

- Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION - Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION PRÉAMBULE Le secteur des services à la personne a connu une croissance très rapide

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013. Contact presse DOSSIER DE PRESSE «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013 Contact presse Caroline BEAUFILS Chargée de développement Réseau Entreprendre Atlantique cbeaufils@reseau-entreprendre.org

Plus en détail

La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020

La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020 DOSSIER DE PRESSE La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020 Une révolution majeure est en cours, porteuse de nombreuses innovations et

Plus en détail

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012

3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives. Janvier 2012 3 ans d existence, 1 million d auto-entrepreneurs inscrits : bilan et perspectives Janvier 2012 SOMMAIRE Contexte Résultats détaillés Profil de l auto-entrepreneur..p.5 Exercice de l activité..p.12 Vivre

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine

programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine Anru/Acsé : un partenariat pour l emploi dans les quartiers prioritaires Un partenariat innovant L Acsé et l Anru ont

Plus en détail

Le point sur Le travail dans le secteur de l aide à domicile

Le point sur Le travail dans le secteur de l aide à domicile Le point sur Le travail dans le secteur de l aide à domicile Les activités de service réalisées au domicile d un(e) bénéficiaire se développent. Elles visent à : - Favoriser le maintien à domicile des

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

EDITO. Newsletter n 2 octobre 2014 SOMMAIRE. 1. Plan action banque. 2. Informations collectives entreprises. 3. JOB DATING interne

EDITO. Newsletter n 2 octobre 2014 SOMMAIRE. 1. Plan action banque. 2. Informations collectives entreprises. 3. JOB DATING interne Newsletter n 2 octobre 2014 CAP EMPLOI Haute Vienne EDITO CAP EMPLOI, acteur de l emploi à part entière, n a de cesse de proposer et développer des parcours d accompagnements dynamiques aux demandeurs

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail