MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE. Par Dr. MATH MAZRA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE. Par Dr. MATH MAZRA"

Transcription

1 MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE Par Dr. MATH MAZRA

2 PLAN DU COURS Chapitre I : Le fondement de la réflexion stratégique Chapitre II : Le Diagnostic Stratégique Chapitre III : Les Choix Stratégiques Chapitre IV : Le déploiement Stratégique Chapitre V : Le Changement stratégique

3 I. Diagnostic stratégique externe II. Diagnostic stratégique interne

4 I. Le Diagnostic stratégique Interne A. Le Diagnostic stratégique des fonctions et des processus B. Le Diagnostic de la chaine de la valeur

5 I. Le Diagnostic stratégique Interne Le diagnostic stratégique interne a pour objectifs, 1а mise en évidence des forces et faiblesses de l'entreprise qui lui permettront de choisir les stratégies les mieux adaptées à ses ressources et à son potentiel. Le Diagnostic stratégique interne consiste donc à: Evaluer l entreprise comme capacité concurrentielle, comme chaine d activités sources de valeurs ajoutée, comme combinaison de ressources et de compétences, voire comme modèle, afin de reconnaitre d où vient son avantage concurrentielle Faire le test de cohérence relativement à ce que l entreprise peut faire compte tenu de son cœur de compétences et ce qu elle a choisi de faire en vue de modifier ou non les stratégies actuelles; Ouvrir le champ des possibilités qui s offrent à l entreprise par le fait de la redéfinition de ses compétences comme services grâce à la nouvelle approche stratégique fondée sur le potentiel de l entreprise.

6 A. Le diagnostic des fonctions et des processus Le diagnostic des fonctions et processus consiste à aborder successivement les différentes fonctions et processus de l'entreprise. Dans cette approche analytique, il convient de distinguer successivement trois étapes. La détermination des fonctions et processus à analyser; La définition des critères d évaluation; Et Le mode d évaluation.

7 A. Le diagnostic des fonctions et des processus 1- La détermination des fonctions et processus à analyser L objectif de cette première étape est la prise en compte exhaustive des différentes fonctions. Ainsi, outre les fonctions habituelles (commercial, production, finance, personnel, R&D, approvisionnement, logistique, etc.), il convient de ne pas négliger les activités plus transversales dont l'impact sur la performance est grandissant. Ce sont les processus de finalisation, d'organisation, d'animation, de contrôle, d'information. Les fonctions à retenir dépendent à 1а fois de l'organisation de l'entreprise, de son organigramme, mais aussi de son activité.

8 A. Le diagnostic des fonctions et des processus 2- La définition des critères d évaluation On définit pour chaque fonction une liste de critères d'appréciation permettant d évaluer les forces et faiblesses de l'entreprise; Les critères d appréciation doivent être adaptés aux activités de l entreprise; Il n'existe pas en la matière de liste «idéale» de critères.

9 Exemple du diagnostic de la fonction commerciale

10 A. Le diagnostic des fonctions et des processus 3- Le mode d évaluation Lorsque l'on procède à un diagnostic des fonctions et des processus de gestion de l'entreprise, trois approches sont possibles. La première approche qui est l approche classique d audit des fonction consiste à procéder à une évaluation de l'entreprise, dans l'absolu, sans tenir compte des concurrents ou de l'environnement. La deuxième, plus stratégique, consiste à évaluer l'entreprise ou le domaine d'activité stratégique de manière relative, par rapport а ses concurrents. Les plus importants ne sont pas les qualités ou les défauts de l'entreprise mais ses caractéristiques relatives par rapport à celles des concurrents.

11 A. Le diagnostic des fonctions et des processus 3- Le mode d évaluation Enfin, il est utile de comparer le profil de l'entreprise non pas à celui des concurrents mais à un profil «idéal» attendu par l'environnement ou les marchés. Les démarches de diagnostic par fonction présentent comme limites d être détaillées, longues, et de morceler la réalité de l'entreprise selon une conception fonctionnelle dont on sait qu'elle rend mal compte de 1а réalité systémique de l'entreprise. Cette approche risque également d'orienter 1е diagnostic vers des aspects opérationnels qui sont éloignés des préoccupations stratégiques.

12 Toute entreprise peut s'appréhender comme un ensemble d'activités destinées à concevoir, fabriquer, commercialiser, distribuer et soutenir le produit. C est l'interdépendance de ces activités qui crée pour l'entreprise de la valeur et de 1а marge. Porter propose d'analyser les sources de l'avantage concurrentiel d'une entreprise ou d'un DAS et d'utiliser un instrument qu'il qualifie de fondamental: 1а chaine de valeur. La chaîne de valeur décrit les différentes étapes qui déterminent la capacité d une organisation à obtenir un avantage concurrentiel en proposant une offre valorisée par ses clients.

13 Dans un métier, une entreprise se donne pour objectif d'apporter à ses clients une valeur supérieure aux coûts qu'elle supporte. Plus l écart est important plus la marge qui la rémunère est grande. Il convient ainsi, pour bien analyser les avantages concurrentiels d'une firme: o de replacer sa propre chaine de valeur par rapport à celle de ses fournisseurs et de ses clients pour voir, par exemple, quelle différenciation elle apporte; o de comprendre le comportement des coûts des diverses activités pour repérer celles qui créent le plus de valeur. Le diagnostic repose sur un découpage de l'entreprise entre toutes ces activités et sur l'identification des fonctions qui dégagent l'essentiel de la marge.

14 Le diagnostic se réalise au travers de deux types d'activités : des activités principales : acheter, produire, commercialiser; des activités logistiques (de soutien) qui ont pour objet l'acquisition des ressources productives ou facteurs de production et la coordination des activités. Le point essentiel est que certaines activités apportent plus de valeurs que d'autres et surtout que l entreprise possède un avantage compétitif sur certaines d'entre elles, pour lesquelles elle dispose d'une compétence distinctive. En conséquence, l'entreprise aura intérêt à externaliser les activités pour lesquelles elle ne dispose pas de cet avantage compétitif et à se spécialiser dans les activités clés. La chaine de valeur se présente comme suit:

15

16 Logistique interne : activités d'approvisionnement et de stockage des matières et fournitures; Production : transformation en produits finis; Logistique externe : stockage et distribution physique des produits finis; Commercialisation et vente : activités commerciales destinées à connaitre le client et à l'inciter à acheter; Services : ils accompagnent le produit pour en accroitre la valeur; Infrastructure : activités de direction générale et de direction administrative et financière (elle sous-tend l'ensemble de la chaine; Gestion des ressources humaines : gestion des personnels ( elle peut être associée à toute 1а chaine ou seulement à une activité) ; Développement technologique : maitrise dans tous les domaine, de la technologie la plus avancée et la plus adéquate; Approvisionnement : ensemble des activités relatives aux achats.

17 А cette liste des fonctions définies dans les années 1980 par Porter il convient aujourd'hui d'ajouter le système d'information. Dans une filière, l'analyse de la chaine de valeur peut conduire les entreprises à exématiser en amont ou en aval les fonctions jugées non stratégiques, à un moment donné. De 1а même manière, à un même stade d'une filière, des entreprises peuvent décider de partager une même fonction en créant une structure commune.

18 L analyse de la chaine de valeur passe par: La définition des diverses activités de l entreprise: déterminer les activités principales et les activités de soutien; La construction de chaine de valeur correspondant aux activités de l'entreprise: définition des atelier et des bureaux par exemple;

19 L analyse de la chaine de valeur passe par: Analyse de l'impact des TIC sur la création de valeur: L'examen de 1а grille d'analyse de la valeur montre que les TIC ont aujourd'hui un impact sur toutes les activités tant principales que de soutien et qu'en conséquence, elles sont susceptibles de modifier la marge de l'entreprise et sa position concurrentielle;

20 L analyse de la chaine de valeur passe par: L analyse des ressources et compétences: Les ressources sont définies comme des actifs stratégiques et les corpulences consistent à les mettre en œuvre. L avantage concurrentielle d'une entreprise dépend de ses ressources et de ses compétences. Leur diagnostic est donc essentiel pour comprendre les capacités stratégiques de l'entreprise. Cette analyse permet de comprendre pourquoi, dans un même secteur, grâce à des conditions concurrentielles identiques et avec des stratégies comparables, certaines entreprises réussissent la où d'autres échouent

21 Les ressources peuvent être tangues ou intangibles. On doit distinguer dans 1е diagnostic quatre types de ressources: Les ressources immatérielles; Les ressources humaines Les ressources financières Les ressources physiques

22 Les compétences désignent des capacités à déployer des ressources pour atteindre un objectif. Elles reposent sur les processus organisationnels de l'entreprise. Plusieurs types de compétences peuvent être identifies. Elles sont directement ancrées dans les processus de l'entreprise. Nous pouvons en distinguer quatre catégories:

23 - certaines compétences sont d'ordre général, relativement classiques en management; elles portent sur la capacité à gérer correctement les processus de finalisation d'organisation. de contrôle et d'information; - d'autres sont spécifiques aux fonctions et métiers de l'entreprise. Elles sont qualifiées d'infra-fonction ou intraservice; - les troisièmes concernent 1а gestion de la transversalité tant interne qu'externe. Il s'agit la de compétences plus difficiles à maitriser car inter-fonctionnelles ou interentreprises. - Enfin, certaines compétences sont distinctives car elles possèdent un caractère stratégique. Ce sont les compétences fondamentales.

24 La méthode de Porter présente des avantages. Elle est ouverte, qualitative, laissant au stratège une plus grande liberté d'interprétation des résultats. Elle montre que l'entreprise est au cœur d'une chaine qui va de ses fournisseurs à ses clients. Toutefois, elle est lourde, longue et peu précise. De plus, elle ignore quasiment les problèmes posés par les choix de l'organisation, de la structure et par l'animation des hommes.

Séance 5 La chaine de valeur Connaissance de l entreprise Premier Cycle

Séance 5 La chaine de valeur Connaissance de l entreprise Premier Cycle La chaine de valeur Premier Cycle Coordination : karine.priot@insa-lyon.fr Comment accéder au cours Connaissance de l entreprise sur Moodle? https://moodle.insa-lyon.fr/course/view.php?id=2667 2 Objectifs

Plus en détail

Rappels de première année

Rappels de première année Rappels de première année 1 La stratégie d'entreprise consiste fondamentalement à répondre à trois questions : 1- Quel modèle de création de Valeur utiliser afin d'assurer des profits durables à l'entreprise

Plus en détail

Comptabilité de Gestion. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA

Comptabilité de Gestion. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Comptabilité de Gestion Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Plan du Cours Module Chapitres Travail á Réaliser Fondamentaux Coûts et Charges Le rôle du comptable et du système comptable

Plus en détail

1 Le positionnement du contrôle de gestion et l identification du métier. Contrôle de gestion et généralités 9

1 Le positionnement du contrôle de gestion et l identification du métier. Contrôle de gestion et généralités 9 SOMMAIRE Thème 1 Thème 2 Thème 3 1 Le positionnement du contrôle de gestion et l identification du métier Contrôle de gestion et généralités 9 Exercice 1 Contrôle de gestion et stratégie 9 Exercice 2 Rôle

Plus en détail

STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE

STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE Curs o Modelos e Instrumentos de Calidad y Buenas Prácticas para la Mejora de Empresas e Instituciones Veran o 2012 Tetuán. 9 al 13 de julio STRATEGIE ET DEPLOIEMENT D UNE DEMARCHE QUALITE Mohammed RAJAA

Plus en détail

COMMENTAIRE INTRODUCTIF SUR LA SEQUENCE, SUR LES POINTS IMPORTANTS A RETENIR. La première section consacrée aux choix fondamentaux de l'organisation

COMMENTAIRE INTRODUCTIF SUR LA SEQUENCE, SUR LES POINTS IMPORTANTS A RETENIR. La première section consacrée aux choix fondamentaux de l'organisation COMMENTAIRE INTRODUCTIF SUR LA SEQUENCE, SUR LES POINTS IMPORTANTS A RETENIR. La première section consacrée aux choix fondamentaux de l'organisation doit vous permettre de comprendre quel est le véritable

Plus en détail

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Introduction : I) Le diagnostic externe Le diagnostic externe c est une identification des opportunités et menaces de l environnement. - Opportunités : circonstance

Plus en détail

Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion

Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou

Plus en détail

Cours de la gestion de production

Cours de la gestion de production Cours de la gestion de production Avant de fabriquer un produit, l entreprise doit s ouvrir sur ses marchés situés en amont, les fournisseurs, pour pouvoir s approvisionner. L approvisionnement permet

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en management et administration des entreprises

Plus en détail

L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE. mouly claux Management des entreprises

L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE. mouly claux Management des entreprises L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE L environnement global de l entreprise (macro-environnement) peut constituer une opportunité ou une menace pour son développement. Son analyse s appuie

Plus en détail

9- LE DIAGNOSTIC DES RESSOURCES ET COMPETENCES

9- LE DIAGNOSTIC DES RESSOURCES ET COMPETENCES 9- LE DIAGNOSTIC DES RESSOURCES ET COMPETENCES Le diagnostic stratégique interne doit, d une part, analyser le fonctionnement interne de l entreprise en ayant recours ici, à la chaîne de la création de

Plus en détail

IV : Gestion de la technologie

IV : Gestion de la technologie CHTIBI Chafik 1 L évolution technologique est un facteur essentiel pour la compétitivité des entreprises. Si elle a permis la création de branches industrielles entièrement nouvelles, elle a également

Plus en détail

Gestion stratégique des coûts. Chaîne de valeur et positionnement stratégique

Gestion stratégique des coûts. Chaîne de valeur et positionnement stratégique Gestion stratégique des coûts Chaîne de valeur et positionnement stratégique I-1 Le concept de chaîne de valeur Définition Le concept de chaîne de valeur a été introduit par Michael Porter dans son ouvrage

Plus en détail

CHAPITRE 2: ELEMENTS DE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE

CHAPITRE 2: ELEMENTS DE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE CHAPITRE 2: ELEMENTS DE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE 1 Introduction : qu est-ce qu un diagnostic? Etymologiquement, "diagnostic" signifie : l'artde discerner dansunemultitude de faitsconcrets, les variables

Plus en détail

Pour un déploiement étagé

Pour un déploiement étagé Chapitre 10 Transformer la DSI Une série de tableaux illustre les liens entre les 62 bonnes pratiques et les principaux axes de gouvernance TI. Le premier tableau répartit des attributs «risques» selon

Plus en détail

«L analyse concurrentielle de M.Porter»

«L analyse concurrentielle de M.Porter» «L analyse concurrentielle de M.Porter» Année universitaire: 2007-2008 Plan de travail Introduction I. Concepts et définitions II. Les niveaux de l analyse concurrentielle III. Les sources de l avantage

Plus en détail

CROISSANCE 7 rue du Puits-Châtel BLOIS Tél : Fax : Mail :

CROISSANCE 7 rue du Puits-Châtel BLOIS Tél : Fax : Mail : CROISSANCE Modules C Module C1 Module C2 Module C3 Module C4 Manager en mode projet Formuler une stratégie opérante et inspirante Conduire le changement Comment mettre la communication interne au service

Plus en détail

Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc

Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc FICHES DU REFERENTIEL DE COMPETENCES AVEC INDICATEURS (Document de travail interne à l UNESCO

Plus en détail

ANNEXE I. Services informatiques aux organisations

ANNEXE I. Services informatiques aux organisations ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Option A «s Option B «solutions logicielles et applications métiers»

Plus en détail

Les facteurs et indicateurs de la compétitivité des entreprises de services rendus à 'l'industrie

Les facteurs et indicateurs de la compétitivité des entreprises de services rendus à 'l'industrie Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie Direction Générale de l'industrie, des Technologies de l'information et des Postes Services des Industries Manufacturières Les facteurs et indicateurs

Plus en détail

Management: CH I La démarche stratégique. La démarche stratégique. Les principes du modèle LCAG. Exemple de carte cognitive

Management: CH I La démarche stratégique. La démarche stratégique. Les principes du modèle LCAG. Exemple de carte cognitive Management: CH I La démarche Les principes du modèle LCAG Formulation d objectifs Identification du problème Proposition d un catalogue de solutions Évaluation de ces solutions Choix d une solution 08/11/2002

Plus en détail

L analyse fonctionnelle de l entreprise

L analyse fonctionnelle de l entreprise EL BAHMOUT Saadiya 1 ère année G1B L analyse fonctionnelle de l entreprise La survie et le développement de l'entreprise dépendent essentiellement de sa capacité de créer des produits ou services bien

Plus en détail

DRH. Parcours VAE sanctionné par la remise du titre :

DRH. Parcours VAE sanctionné par la remise du titre : DRH Parcours VAE sanctionné par la remise du titre : «Directeur(trice) des Ressources Humaines» inscrit au répertoire national des certifications professionnelles niveau I Arrêté du 15 octobre 2005 publié

Plus en détail

ANALYSE STRATEGIQUE I

ANALYSE STRATEGIQUE I ANALYSE STRATEGIQUE I NOTION DE DECISION STRATEGIQUE Typologie des décisions Caractéristiques de la décision stratégique Le pouvoir de décision stratégique LES STRATEGIES DE POSITIONNEMENT Les stratégies

Plus en détail

Stratégie de communication

Stratégie de communication Stratégie de communication Stratégie de communication Auditer, définir la stratégie et organiser votre service br> 2 jours (14 heures) Journée complémentaire : 900 euros 2 Jours + Journée complémentaire

Plus en détail

LA FONCTION ACHAT ET LOGISTIQUE. Présenté par: Cherif Tidiane AÏDARA Lamine DIOP Baba NGOM Mamadou NIANG

LA FONCTION ACHAT ET LOGISTIQUE. Présenté par: Cherif Tidiane AÏDARA Lamine DIOP Baba NGOM Mamadou NIANG LA FONCTION ACHAT ET LOGISTIQUE Présenté par: Cherif Tidiane AÏDARA Lamine DIOP Baba NGOM Mamadou NIANG PLAN INTRODUCTION I. LA PRESENTATION DES OBJECTIFS 1. Les missions de la fonction achat & logistique

Plus en détail

Appréhender la Revue de Direction. Vincent Blache IAR Délégation Lyon

Appréhender la Revue de Direction. Vincent Blache IAR Délégation Lyon Appréhender la Revue de Direction Vincent Blache IAR Délégation Lyon Menu Principes d une revue de Direction La RDD pour un laboratoire de recherche La performance et la mesure du SMQ Les pièges à éviter

Plus en détail

Processus idéal d achats : le point de vue de l acheteur SRAL 20 mai 2014

Processus idéal d achats : le point de vue de l acheteur SRAL 20 mai 2014 Processus idéal d achats : le point de vue de l acheteur SRAL 20 mai 2014 Modèles théoriques, définitions Le point du vue de l acheteur Processus d achats HVS 2 Acheter au fil du temps 3 au départ dans

Plus en détail

Processus de l entreprise industrielle

Processus de l entreprise industrielle 1 Processus de l entreprise industrielle Processus production Logistique amont Fabrication Assemblage Logistique aval approvis réception usinage peinture assemblage stockage picking expédition FLUX Les

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions des managers 20 Niveaux d exercice du management 20

SOMMAIRE PARTIE 1. Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions des managers 20 Niveaux d exercice du management 20 Présentation 3 PARTIE 1 Le management de l entreprise et des hommes Chapitre 1 Le management et ses objectifs 19 1 Le management 19 Premiers théoriciens du management 19 Définitions du management 19 Fonctions

Plus en détail

Chapitre 3 : Coûts complets Renouvellements en cours.

Chapitre 3 : Coûts complets Renouvellements en cours. Économie et management. Licence 2. Comptabilité analytique et contrôle de gestion. Année 2014-2015 Chapitre 3 : Coûts complets Renouvellements en cours. M. Trabelsi. Renouvellements en cours : provenance.

Plus en détail

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic interne Analyse des ressources de l entreprise

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic interne Analyse des ressources de l entreprise Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic interne Analyse des ressources de l entreprise Les entreprises de toute taille se doivent de prendre en compte le facteur humain dans leur gestion

Plus en détail

L ABC ABM : 1 La présentation. L ABC représente le concept le plus important d une nouvelle vision du contrôle de gestion.

L ABC ABM : 1 La présentation. L ABC représente le concept le plus important d une nouvelle vision du contrôle de gestion. L ABC ABM : L ABC représente le concept le plus important d une nouvelle vision du contrôle de gestion. 1 La présentation La comptabilité par les activités est souvent définie comme «une méthode de calcul

Plus en détail

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES Advanced Management Program 6 jours La vocation de l «Advanced Management Program» est de développer son potentiel de manager en améliorant la conscience des processus relationnels et des positions adoptées

Plus en détail

besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise et pour un niveau de service déterminé... La logistique fait

besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise et pour un niveau de service déterminé... La logistique fait DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise et pour un niveau

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Commercial Référentiel Métiers de la branche

Plus en détail

Management des organisations

Management des organisations Management des organisations Rénovation Voie Technologique Tertiaire, de vers STMG Académie de Lyon Équipe des formateurs académiques 1 Quelle rupture? Quelle continuité? Quelle progression? I Sur la forme

Plus en détail

La chaîne logistique 1. DEFINITION

La chaîne logistique 1. DEFINITION La chaîne logistique 1. DEFINITION La chaîne logistique est l'ensemble des entreprises interdépendantes (considérées comme les différents maillons de la chaîne) se coordonnant dans la réalisation des activités

Plus en détail

Tableau de bord. Fiche formation Tableau de bord - N : Mise à jour : 05/08/2016

Tableau de bord. Fiche formation Tableau de bord - N : Mise à jour : 05/08/2016 Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 09/10/2016. Fiche formation Tableau de bord - N : 23908 - Mise à jour : 05/08/2016 Tableau de bord Expert RH 500 Avenue du 14 Juillet 1789

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ;

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ; COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/06/2010 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur du développement durable

Plus en détail

LA REUNION, ECONOMIE DROIT 2007 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION. Durée de l'épreuve : 3 heures.

LA REUNION, ECONOMIE DROIT 2007 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION. Durée de l'épreuve : 3 heures. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION Durée de l'épreuve : 3 heures Coefficient : 6 EPREUVE D'ECONOMIE DROIT PROPOSITION DE La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition

Plus en détail

MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE. Par Dr. MATH MAZRA

MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE. Par Dr. MATH MAZRA MANAGEMENT STRATEGIQUE MASTER RECHERCHE Par Dr. MATH MAZRA PLAN DU COURS Chapitre I : Le fondement de la réflexion stratégique Chapitre II : Le Diagnostic Stratégique Chapitre III : Les Choix Stratégiques

Plus en détail

Introduction aux bonnes pratiques en gestion des services TI avec ITIL

Introduction aux bonnes pratiques en gestion des services TI avec ITIL Introduction aux bonnes pratiques en gestion des services TI avec ITIL Enseignant ManAct inc. 1 Qui suis-je? Président Coach et formateur CoachDan@manact.ca www.manact.ca Aider à développer concrètement

Plus en détail

PROPOSITION DE CORRIGÉ (sur 40 points)

PROPOSITION DE CORRIGÉ (sur 40 points) PROPOSITION DE CORRIGÉ (sur 40 points) 1. Repérer les éléments caractéristiques de l'organisation Lucien Georgelin. (6 points) 1.1 Qu'est-ce qu'une organisation? - Repérer les éléments constitutifs d'une

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE 1. FONCTIONNAIRE PRINCIPAL, CHARGÉ DU PROGRAMME DU GENRE - CLASSEMENT DU POSTE : 4

AVIS DE VACANCE DE POSTE 1. FONCTIONNAIRE PRINCIPAL, CHARGÉ DU PROGRAMME DU GENRE - CLASSEMENT DU POSTE : 4 AVIS DE VACANCE DE POSTE Le Secrétariat de la Communauté de développement de l'afrique australe invite les ressortissants des États membres de la SADC possédant les qualifications et les expériences voulues

Plus en détail

LE MANAGEMENT STRATÉGIQUE

LE MANAGEMENT STRATÉGIQUE Séance 3 LE MANAGEMENT STRATÉGIQUE DESS Automne 2012 1 Plan de la séance 3 1. Les composantes du management stratégique 2. Cas : Les Produits forestiers Charlebois 3. Aktouf, p. 87-106 4. Liens avec d

Plus en détail

Finances publiques, gestion budgétaire et financière

Finances publiques, gestion budgétaire et financière Finances publiques, gestion budgétaire et financière Métier Activités essentielles Compétences Pilotage de l'exécution des opérations de Exécuter les recettes et de dépenses de l'établissement. procédures

Plus en détail

Plan de formation. Titre certifié : Responsable Commercial et Marketing Digital Inscrit au RNCP, niveau 2, code NSF312, JO du 19 juillet 2017

Plan de formation. Titre certifié : Responsable Commercial et Marketing Digital Inscrit au RNCP, niveau 2, code NSF312, JO du 19 juillet 2017 Plan de formation "Communication et marketing digital" Titre certifié : Responsable Commercial et Marketing Digital Inscrit au RNCP, niveau 2, code NSF312, JO du 19 juillet 2017 Co certificateurs : EDUCSUP

Plus en détail

Examen du CES Révision Comptable Session de contrôle CORRIGE INDICATIF

Examen du CES Révision Comptable Session de contrôle CORRIGE INDICATIF REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Année Universitaire 2011/2012 Epreuve : Gestion Intégrée Durée : 4 heures Ce corrigé contient 8 pages Examen

Plus en détail

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Branches Textile, Habillement, Cuirs&Peaux CQPI «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Fiche Identité CQPI AE page 1/5 Commission paritaire nationale de l'emploi DOSSIER DE CERTIFICATION TITRE DE LA CERTIFICATION

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique Session 2017/2018 1 Tables des matières Organisation pédagogique... 3 UE 1 : Management des équipes session 1... 4 Module

Plus en détail

Concours interne de l agrégation et CAER - PA

Concours interne de l agrégation et CAER - PA Les candidats à l'agrégation interne d'économie et gestion ont le choix entre cinq options : - option A : administration et ressources humaines ; - option B : finance et contrôle ; - option C : marketing

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Approche processus

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Approche processus Approche processus 1 Pourquoi l approche par processus? Une nouvelle façon de décrire le fonctionnement de l entreprise, mais aussi un outil du management pour accroitre la transversalité/l horizontalité

Plus en détail

Analyse stratégique : La matrice Mac Kinsey

Analyse stratégique : La matrice Mac Kinsey Table des matières : Analyse stratégique : La matrice Mac Kinsey I. Introduction : II. Historique : III. Les axes Stratégiques : 1. Comment peut-on évaluer la position concurrentielle de l entreprise?

Plus en détail

Appel à candidatures. Chargé Emploi et Compétences. Attaché territorial. Formation, mobilité, recrutement 06/01/2017

Appel à candidatures. Chargé Emploi et Compétences. Attaché territorial. Formation, mobilité, recrutement 06/01/2017 Emploi Filière/grade Calibrage Direction Service Date limite de réception des candidatures Chargé Emploi et Compétences Filière administrative Attaché territorial Catégorie A Ressources Humaines Formation,

Plus en détail

Formations #2 APPLIQUER LES GDP QUAND ON EST TRANSPORTEUR #3 GÉRER LES RISQUES DE RUPTURE DE LA CHAINE DU FROID #4 PRATIQUER DES AUTO-INSPECTIONS

Formations #2 APPLIQUER LES GDP QUAND ON EST TRANSPORTEUR #3 GÉRER LES RISQUES DE RUPTURE DE LA CHAINE DU FROID #4 PRATIQUER DES AUTO-INSPECTIONS Formations #1 ANIMER UNE ORGANISATION SELON LES GDP P. 1 INTER - ENTREPRISE #2 APPLIQUER LES GDP QUAND ON EST TRANSPORTEUR #3 GÉRER LES RISQUES DE RUPTURE DE LA CHAINE DU FROID P.2 P.3 INTRA - ENTREPRISE

Plus en détail

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation.

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Problématique Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Ou vous accompagner dans votre démarche par des formations-actions. Ces formations

Plus en détail

Strategie. Nathalie Gardes MC Gestion

Strategie. Nathalie Gardes MC Gestion Strategie Partie 2 choix stratégique Stratégie Chapitre 4 La trajectoire et les moyens du développement stratégique Introduction Toute entreprise a vocation à croître. Rôle du stratège Concevoir la trajectoire

Plus en détail

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution.

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution. THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution. Plusieurs niveaux de cohérence sont étudiés : l homogénéité du réseau de distribution ; l adéquation avec les

Plus en détail

DICTIONNAIRE DES COMPÉTENCES

DICTIONNAIRE DES COMPÉTENCES pdf-left Management DICTIONNAIRE DES COMPÉTENCES Dans ce dictionnaire, vous disposez de l'ensemble des compétences identifiées dans le secteur de la presse écrite. Les compétences sont rangées par nature

Plus en détail

[ 1. Découpez l activité de votre entreprise

[ 1. Découpez l activité de votre entreprise [ 1 [ Découpez l activité de votre entreprise La segmentation stratégique ou segmentation de l activité de l entreprise est la première étape de toute démarche d analyse stratégique. Le but de cette phase

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Evolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTROLE DE GESTION Niveau M : 180 heures 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

BTS 1 MANAGEMENT DES ENTREPRISES 1

BTS 1 MANAGEMENT DES ENTREPRISES 1 BTS 1 MANAGEMENT DES ENTREPRISES 1 «Le management est l ensemble des techniques d organisation de ressources qui sont mises en œuvre pour l administration d une entité. C est également l art de diriger

Plus en détail

Le manager idéal n existe pas! Ce que manager veut dire

Le manager idéal n existe pas! Ce que manager veut dire Éric Delavallée Le manager idéal n existe pas! Ce que manager veut dire Préface de Pierre Morin, 2005. ISBN : 2-7081-3241-5 Sommaire Préface : Manager est un art d exécution... 1 Introduction : Le rôle

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

Réf: FORM.FINC.02 Version : 00 Date d application : 20/04/09 FICHE PROGRAMME D'UNE ACTION DE FORMATION

Réf: FORM.FINC.02 Version : 00 Date d application : 20/04/09 FICHE PROGRAMME D'UNE ACTION DE FORMATION Thème : Les indicateurs de performance et "T. B." de la formation Population cible : Cadres de Direction, Cadres Moyens et Assistants chargés de projet RH. Objectifs de formation : Apprendre comment élaborer

Plus en détail

LE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ELECTROTECHNIQUE. 1. Présentation du technicien supérieur en électrotechnique :

LE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ELECTROTECHNIQUE. 1. Présentation du technicien supérieur en électrotechnique : LE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ELECTROTECHNIQUE D après la profession (Référentiel Activités Professionnelles) 1.- PRESENTATION 2.- LES EMPLOIS DU BTS ELECTROTECHNIQUE 3.- LES FONCTIONS DU METIER 1. Présentation

Plus en détail

Résumé sur l Analyse de la Valeur

Résumé sur l Analyse de la Valeur Résumé sur l Analyse de la Valeur Moustapha Hammi, Master 2 ISMAG 2005-2006 Présentation Définition de l'afnor : "L analyse de la valeur est une méthode de compétitivité organisée et créative visant la

Plus en détail

Qualithys. Conseil et audit qualité. CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT

Qualithys. Conseil et audit qualité.  CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT Conseil et audit qualité www.qualithys.fr CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT AUDITS & CONFORMITE VOUS SOUHAITEZ : Valider la conformité d un système de management. Vérification du bon déploiement de toutes

Plus en détail

Les 4 grandes écoles du management : Les différents types de management :

Les 4 grandes écoles du management : Les différents types de management : MANAGEMENT RAPPEL DES CONCEPTS CLÉS De prime abord, il faut distinguer gestion et management. La gestion est l'ensemble des techniques opérationnelles de l'entreprise (comptabilité, finance, marketing,

Plus en détail

Bulletin officiel n 12 du 22 mars Programme

Bulletin officiel n 12 du 22 mars Programme Programme Thème Notions Contexte et finalité de l'étude 1. Le rôle du management dans la gestion des organisations (12 %) Ce thème permet d introduire et d articuler entre elles les deux notions fondamentales

Plus en détail

Les stratégies globales

Les stratégies globales Les stratégies globales Retour à l'accueil Qu'est-ce qu'une stratégie globale? La stratégie globale (ou corporate) concerne toute l'entreprise. On distingue quatre types de stratégies globales : la spécialisation

Plus en détail

DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS (GEA) / VALENCE

DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS (GEA) / VALENCE DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS (GEA) / VALENCE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT - Diplôme universitaire de technologie Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

stratégique Entreprise

stratégique Entreprise Management: CH II Le diagnostic Les séquences diagnostic décision 1Séquence «rationnelle» Diagnostic 2Séquence«rationalisatrice» 3Séquence «réelle» Diagnostic Diagnostic Alternatives s Alternatives s Alternatives

Plus en détail

AMELIORATION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT QUALITE PAR LA GESTION DES COÛTS DE LA NON-QUALITE

AMELIORATION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT QUALITE PAR LA GESTION DES COÛTS DE LA NON-QUALITE AMELIORATION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT QUALITE PAR LA GESTION DES COÛTS DE LA NON-QUALITE Abdelmalek ZIADI Responsable Management Qualité Transgénèse et Archivage d Animaux Modèles UPS44 Orléans-Villejuif

Plus en détail

ÉLABORER UNE STRATÉGIE ETABLIR UN DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE

ÉLABORER UNE STRATÉGIE ETABLIR UN DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE C8/RESSOURCES DISPONIBLES & CAPACITE STRATEGIQUE ÉLABORER UNE STRATÉGIE ETABLIR UN DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE Activités de soutien I. L ANALYSE DES ACTIVITÉS PAR LA CHAÎNE DE VALEUR Logistique interne La chaîne

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION Cas Parfums Divain

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION Cas Parfums Divain Cas Parfums Divain Proposition de corrigé La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir de la proposition initiale des auteurs et des enrichissements successifs apportés

Plus en détail

Définir les critères de la performance et construire des indicateurs appropriés. 1.3 DIRIGER ET DECIDER

Définir les critères de la performance et construire des indicateurs appropriés. 1.3 DIRIGER ET DECIDER PROGRAMME DE MANAGEMENT BTS COMMUNICATION DES ENTREPRISES PARTIE 1 : FINALISER ET DÉCIDER I - ENTREPRENDRE ET DIRIGER (26 H) 1.1 ENTREPRENDRE ET GERER C1/LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE

Plus en détail

"C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable"

C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable Marketing 11.10.13 "C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable" Il y a plusieurs façon de façons et définitions du marketing.

Plus en détail

Stratégie. Stratégie : Partie 3. Diagnostic interne : analyse de la capacité stratégique. Mickaël Noyon ESCEM & Ecole polytechnique

Stratégie. Stratégie : Partie 3. Diagnostic interne : analyse de la capacité stratégique. Mickaël Noyon ESCEM & Ecole polytechnique Stratégie Stratégie : Partie 3 Diagnostic interne : analyse de la capacité stratégique Mickaël Noyon ESCEM & Ecole polytechnique Programme Partie 3 Synthèse Les capacités stratégiques de l entreprise Synthèse

Plus en détail

Chapitre ]-La mondialisation 3

Chapitre ]-La mondialisation 3 PARTIE 1 L'ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL Chapitre ]-La mondialisation 3 1. La notion de mondialisation 4 2. La mesure des échanges 4 3. Les principaux courants d'échange 5 4. L'organisation des échanges

Plus en détail

Chapitre 5 Découpage du tissu industriel Branche, filière, système

Chapitre 5 Découpage du tissu industriel Branche, filière, système Introduction Chapitre 5 Découpage du tissu industriel Branche, filière, système Le tissu industriel est perçu comme un ensemble d'entreprises juxtaposées selon les relation sud marché. En réalité le système

Plus en détail

ÉTUDES ET PROJETS SPÉCIFIQUES EN INFORMATION ET COMMUNICATION (ÉPIC)

ÉTUDES ET PROJETS SPÉCIFIQUES EN INFORMATION ET COMMUNICATION (ÉPIC) ARTS, LETTRES, COMMUNICATION Master INFORMATION COMMUNICATION ÉTUDES ET PROJETS SPÉCIFIQUES EN INFORMATION ET COMMUNICATION (ÉPIC) Objectifs : mobiliser les concepts et méthodes des sciences de l information

Plus en détail

Master Management et administration des entreprises

Master Management et administration des entreprises Master Management et administration des entreprises 1/12 Master Management et administration des entreprises Domaine : Droit, Économie, Gestion En formation initiale En formation continue 120 crédits ECTS

Plus en détail

Marie-pascale Delamare LE PLAN DE SECOURS

Marie-pascale Delamare LE PLAN DE SECOURS LE PLAN DE SECOURS d après https://itil.fr/64-others/2009-01-09-09- 00-44/125-drppca-mettre-en-oeuvre-un-plan-de-continuite-dactivite et IT-expert_52_rab.pdf Définitions DRP Distaster Recovery Plan ou

Plus en détail

Licence générale Droit, Economie, Gestion mention Gestion parcours Gestion des organisations Présentation. Compétences. Publics / conditions d'accès

Licence générale Droit, Economie, Gestion mention Gestion parcours Gestion des organisations Présentation. Compétences. Publics / conditions d'accès Licence générale Droit, Economie, Gestion mention Gestion parcours Gestion des organisations Présentation Publics / conditions d'accès Prérequis : En L1: être titulaire du baccalauréat ou du DAEU, ou au

Plus en détail

ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION

ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION Préambule : ce second niveau permet de définir l'appropriation et la mise en œuvre concrète

Plus en détail

Liste des eisxplois répètes avec leut définitiou. Filière logistique

Liste des eisxplois répètes avec leut définitiou. Filière logistique ANNEXE A Liste des eisxplois répètes avec leut définitiou Filière logistique Employé de magasinage : Effectue des travaux de manutention et de rangement simples selon des consignes précises sans utilisation

Plus en détail

devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation.

devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation. Jeudi 08 juin 2017 } Dans le cadre de votre stratégie internationale, vous devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation. } La politique prix est une décision essentielle, complexe et technique

Plus en détail

Thème 1 : Qu'est ce que "Gérer une entreprise "?

Thème 1 : Qu'est ce que Gérer une entreprise ? Contrôle de Gestion Séminaire de Formation Continuée présenté par D. Van Caillie, Chargé de Cours à l'université de Liège, pour le compte de l'ecole d'administration des Affaires de l'université de Liège,

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE BUREAU BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE BUREAU BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DBL/SPP/N 12-27 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE

Plus en détail

Faites leur jouer le rôle qu ils méritent

Faites leur jouer le rôle qu ils méritent Faites leur jouer le rôle qu ils méritent Démarche de Changement Interactive et Structurée Une démarche pour aider vos managers à relever les défis et votre organisation à progresser! Le constat. Nous

Plus en détail

Chapitre : La statistique commerciale.

Chapitre : La statistique commerciale. Chapitre : La statistique commerciale. Introduction : En permanence, les entreprises doivent assurer leur survie face à la concurrence, à l évolution des mentalités et des innovations technologiques. Les

Plus en détail

REFERENTIEL COMPETENCES DU COORDONNATEUR DE PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT

REFERENTIEL COMPETENCES DU COORDONNATEUR DE PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT REFERENTIEL COMPETENCES DU COORDONNATEUR DE PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT FONCTION 1 CONCEPTION DE PROGRAMME A1 Réaliser un diagnostic global et concerté C1 Les méthodologies du diagnostic A2 Concevoir un

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 19536 Intitulé MASTER : MASTER Métiers de la mode et du textile AUTORITÉ RESPONSABLE

Plus en détail

Responsable management qualité

Responsable management qualité Responsable management qualité Qualité - IR Le responsable management qualité définit, organise, met en oeuvre et contrôle la mise en place de la démarche qualité d une entité en collaboration avec tous

Plus en détail

REPONSES AUX QUESTIONS ET THEMES DE REFLEXION DE L'OUVRAGE : CHAPITRE

REPONSES AUX QUESTIONS ET THEMES DE REFLEXION DE L'OUVRAGE : CHAPITRE REPONSES AUX QUESTIONS ET THEMES DE REFLEXION DE L'OUVRAGE : CHAPITRE 2 : p.0 Question La démarche de planification rationnelle, basée sur une stricte logique faisant appel à des méthodes et des théories

Plus en détail

Secteur Luxe SOMMAIRE LES DÉFIS DU SECTEUR... 3 VOS PROBLÉMATIQUES ET NOS SOLUTIONS..4 LES EXPERTISES CONCERNÉES... 5 NOS RÉFÉRENCES...

Secteur Luxe SOMMAIRE LES DÉFIS DU SECTEUR... 3 VOS PROBLÉMATIQUES ET NOS SOLUTIONS..4 LES EXPERTISES CONCERNÉES... 5 NOS RÉFÉRENCES... 2 SOMMAIRE LES DÉFIS DU SECTEUR... 3 VOS PROBLÉMATIQUES ET NOS SOLUTIONS..4 LES EXPERTISES CONCERNÉES... 5 NOS RÉFÉRENCES... 5 2 Développement de nouveaux marchés, personnalisation accrue pour des clients

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Informations sur le groupe de métiers Responsable logistique (61311 ) Les métiers du groupe Responsable d'entrepôt...........................................

Plus en détail