Mobilité analytique des doigts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mobilité analytique des doigts"

Transcription

1 Au niveau de l IPP la flexion est d environ 100 Au niveau de l IPD la flexion est un peu inférieure à l angle droit, environ 85 pour Desgeorges et Oberlin 85 Glissement distal Ce sont les structures situées dans l axe (extenseurs et peau) La peau palmaire se plisse et la peau dorsale s étire Glissement palmaire Correspond aux structures situées latéralement à l axe Ces structures prennent la corde au cours du mouvement de flexion Intérêt M-K 1

2 Extension des doigts Mécanisme plus complexe que celui de la flexion Etudié à partir d une flexion Il fait intervenir quatre systèmes qui sont Le système indirect en premier En position de flexion la languette d insertion de l ED sur P1 est détendue et donc inefficace L action d extension est due à la combinaison de l ED et FSD sur P2 L action conjoint de de ces muscles comporte une coaptation de MP ainsi qu une force résultante poussant la tête de P1 vers le haut Cette action entraîne une extension de la MP Au cours de ce mouvement, la résultante tend à devenir parallèle à P1 et donc à perdre son efficacité On passe alors au système direct Intervient en second lieu La traction progressive de l ED retend la languette d insertion de celui-ci sur P1. Il s ensuit une action directe de l EP sur P1 complétant l extension sur la MP 2

3 Freinage Est le fait de l action des interosseux. En son absence, l extension reste centrée sur la MP Equilibrage Surtout le fait des lombricaux dont la proprioceptivité assure le dosage du mouvement par rapport à l activité des fléchisseurs Au niveau de l IPP L extension est due à l action de deux systèmes qui sont: Système direct du à l action de l ED. Son bras de levier est constant quelque soit la position de l IPP. Plus l extension augmente, plus le bras de levier des fléchisseurs diminue Le rapport devient donc favorable à l ED Système complémentaire Du à l action des lombricaux et des interosseux dont les fibres s étendent sur le tendon de l ED, entre la dossière et les languettes latérales de l ED agissant par son intermédiaire 3

4 Au niveau de l IPD Due à un double mécanisme Passif grâce à l action du ligament rétinaculaire résultant de l extension de l IPP Un actif du à l action sur le losange de Stack. L ED est inhibé par l activité fléchissante des interosseux sur les MP et ceux-ci tirent sur les languettes latérales de l ED, aidés par les lombricaux (Nakamura) Amplitudes Au niveau de la MP l amplitude est d environ de 20 à 40 avec des variables importantes. Les personnes laxes peuvent atteindre 90 Au niveau de l IPP, compte-tenu du renfort antérieur, le secteur d extension est nul (0 ) ce qui facilite la stabilité Au niveau de l IPD, l extension est possible entre 0 à 5 en actif et 30 en passif 4

5 Muscles moteurs Rôle de l extenseur des doigts Il assure principalement l extension de la MP Son action sur l IPP et sur l IPD est limitée par la viscoélacticité des fléchisseurs et le fait que ses bandelettes latérales, glissées en palmaire, limitent sa course externe Rôle des interosseux Sur l os, la flexion de la MP contrebalance l action conjointe de l ED et du FSD qui tend à provoquer une extension de la MP Rôle des lombricaux Réalisent une extension de l IPP et de l IPD mais n ont aucun rôle dans la flexion de la MP. Ils luttent contre la viscoélasticité du FPD et facilitent l extension de l ED en tendant le losange de Stack et en tirant sur son insertion distale. Ils ont un fort rôle proprioceptif Rôle du ligament rétinaculaire Le faisceau oblique couple l IPP et l IPD (l extension de la première entraîne la seconde) Écartement des doigts Lié à la préparation des prises larges et à leur lâcher Les mouvements latéraux sollicitent les ligaments collatéraux des MP Il existe un composante rotatoire au mouvement Rotation est médiale pour l index Rotation latérale pour les autres doigts L écartement de l index s accompagne d une pronation L écartement du V s accompagne d une supination Implique que la pulpe des doigts converge vers le centre de la main Cas particulier de l index L index possède in extenseur qui lui est propre et dont l obliquité entraîne une adduction Geste de montrer du doigt Amplitudes doigts en rectitude De l ordre de 20 à 30 En adduction ou inclinaison ulnaire En abduction ou inclinaison radiale Muscles moteurs Les Ix dorsaux écartent Les palmaires rapprochent Pour le, participation de court abd du I Pour le V participation de l abducteur du V 5

6 Rotation des doigts Il s agit d une composante rotatoire lié au mouvement de flexion avec écartement des doigts. Ne se passent pas qu au niveau des MP pour les prises rotatoires Amplitude en passif de 20 à 30 Index 45 en médial et 15 en latéral Activement lié avec la flexion écartement Muscles moteurs Liés aux interosseux En latéral tendons latéraux En médial tendons médiaux Types d activité L extension pour préparer à la préhension et au lâcher de prise La flexion pour la préhension Modes differenciés Index indépendant le FSD a un chef séparé et un nerf séparé Ier lombrical est le plus riche en fuseaux neuro-musculaire Le 1er IOD est le plus puissant Le 1er IOP faible est attenant à l ADD du I Le tendon de l ED reçoit celui du II Mode différenciés Le III indépendance limitée et aide le II dans les prises subtermino-latérale Le IV n a pas d extension isolée Le V a un système musculaire indépendant mais Son extension isolée possible est peu courante Pas de bonne flexion sauf pianistes et dactylo 6

7 Position de référence Correspond à la position neutre ou zéro Il est écarté de la main, porté en avant de celle-ci Tourné en pronation (rotation médiale) à 40 dans les trois plans de l espace Mouvements de référence Plusieurs possibilités De la Caffinière et Duparc Système dit polaire associe un mouvement d écartement et une rotation spatiale Système rectangulaire se réfère à des abductionaduction et projectionrétroprojection Flexion-extension Mouvement effectué vers le dedans et un peu l avant, la flexion rapproche la pulpe du de sa racine. L extension est le mouvement inverse Abduction- Adduction L abduction est le mouvement qui porte le en avant et un peu en dedans vers le 2ème métacarpien. Porte le en antéposition L adduction est le mouvement qui amène en arrière en rétroposition 7

8 Trapézo-métacarpienne articulation en selle Articulation la plus importante Oriente le dans les trois plans de l espace Amplitude Abd 30, ADD 20 Flex 25 Ext 35 Rotation médiale 90 La supination amène dans le plan frontal Métacarpo-phalangienne C est la seconde en importance Elle distribue les prises Assure le verrouillage par fermeture de l espace -doigts c est une ellipsoïde, assure les déplacements de P1 en flexion extension avec plus ou moins d inclinaison radiale ou ulnaire Notion de pronation conjointe permettant de le placement du en face des doigts Sous la dépendance de l opposant du I et de l appareil sésamoïdien Amplitudes Flexion 80, extension 0, parfois entre 20 et 30 inclinaison au niveau de 20 coté radial et 10 ulnaire, rotation de l ordre de 20 Interphalangienne Moins importante de la colonne du, Assure la préhension Ginglyme Axe légèrement oblique réalisant une fausse rotation dite pronation apparente Flexion 90, extension 0, 80 dans certains cas Pronation apparente de 5 8

9 Mouvements globaux décomposés Abduction globale du Opère un mouvement qui porte le dans vers la position la plus éloignée vers l avant On a donc TM: abduction + flexion + pronation automatique MP: abduction ou inclinaison radiale IP: rectitude Opère un mouvement qui porte le en direction de la tête du V métacarpien, position la plus en dedans TM: flexion amène M1 dans le plan sagittal de M2 + pronation automatique MP: flexion + inclinaison radiale (rapproche la P1 du de M5) = pronation conjointe IP: flexion (rapproche l extrémité du de la tête de M5 + pronation apparente Pronation globale du Opère un mouvement tournant qui amène le en regard de celle des autres doigts c est à dire vers la position la plus en pronation (rotation médiale) (inverse pour la supination TM: pronation automatique 90 MP: pronation conjointe de 20 IP : pronation apparente de 5 9

10 Mouvements globaux composés Opposition: geste de tenue de prise Associe flexion, abduction et pronation Existence des différentes courses possibles Duparc et de La Caffinière La grande course : Le mouvement commence par un écartement du puis décrit un arc de cercle maximum le rapprochant du V doigt, La petite course: Le mouvement décrit un arc de cercle minimum se rapprochant du V doigt tout en frôlant les têtes des métacarpiens Muscles moteurs de l opposition sont Long abducteur du + Crt ext Thénariens (opposant, Cabd, CF et ADD et LF achève le serrage Contre-opposition C est le geste de préparation à la prise, puis le lâchage de la prise. Ce mouvement associe l extension, l abduction et la supination Le muscle spécifique est le long extenseur du 10

11 Muscles moteurs du Muscles extrinsèques du Long abd du I écarte le en position anatomique et démarre l opposition. Stabilise la base de M1 Long fléchisseur du I: fléchit P2 du Court extenseur du : étend P1 du Long extenseur du I: étend P2 du Muscles intrinsèques Court abd du I: écarte puis oppose dans la grande course et abducte dans tous les secteurs au-delà de 45. Se comporte comme un premier Ix dorsal Opposant du I: fait touner M1 en pronation dans la grande et la petite course. Légèrement abducteur au delà de 90 Premier inter-osseux dorsal: muscle du à part entière. Rôle de stabilisation de la TM Court fléchisseur du I idem opposant du I mais fléchit P1 ADD du I rapproche du de l axe de M2 (petite course), assure le serrage Ier inter-osseux palmaire (adjoint à l adducteur du I) Main en action Les différentes prises 11

12 Les différentes prises Main de force Différentes prises Prise avec la paume Différentes prises Opposition avec le Opposition terminale Opposition subterminale Opposition sub-terminolatérale Opposition digito-palmaire 12

13 Différentes prises Opposition et reste de la main Prises Prise d opposition terminale Unguéale Plus fine et la plus précise Pouce-index et majeur Prise d objets fins Fait intervenir trois éléments FPD (flexion de P3) Pouce (LFP) Les deux ongles Prises Opposition subterminale Pulpaire Plus courante et semi-fine Saisie d objets légers Muscles Index soit extension passive de P3 Soit une flexion de l IPD Action du FSD maintient P2 en flexion Pouce : court abducteur Add du I, 1er IOP pour la flexion de P1, LFp pour P2 13

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE FONCTION DU POUCE Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. LA COLONNE DU POUCE Constituée

Plus en détail

Muscles de l'avant-bras et de la main

Muscles de l'avant-bras et de la main Muscles de l'avant-bras et de la main CHAPITRE PLAN DU CHAPITRE Vue d'ensemble des actions : muscles de l'articulation du coude et des articulations radio-ulnaires, 182 Vue d'ensemble des actions : muscles

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Main et doigts. 1 Définition. 2 Arthrologie

Main et doigts. 1 Définition. 2 Arthrologie Main et doigts 1 Définition La main est représentée par les cinq métacarpiens. Elle est articulée au carpe et se prolonge distalement par les doigts au niveau des articulations métacarpo-phalangiennes.

Plus en détail

Muscles de la main. PCEM2, Février 2011 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes

Muscles de la main. PCEM2, Février 2011 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes Muscles de la main PCEM2, Février 2011 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes Les muscles de la main sont les plus importants du corps Représentent 50 % des muscles du membre supérieur

Plus en détail

Evaluation du coude OBSERVATION. Ne pas oublier d intégrer l observation globale du patient (voir évaluation de l épaule)

Evaluation du coude OBSERVATION. Ne pas oublier d intégrer l observation globale du patient (voir évaluation de l épaule) Evaluation du coude Examen subjectif Examen objectif 1. Observation du patient - Dynamique - Statique 2. Evaluation des mouvements actifs - Mvts fonctionnels - Goniométrie 3. Evaluation des mouvements

Plus en détail

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS REEDUCATION APRES LESIONS RISQUES DES TENDONS Dr A. FOISNEAU LOTTIN, C. GABLE, Dr D. PETRY, C. LECHAUDEL HJA Dommartin les toul IRR NANCY Ruptures tendineuses Distension de la suture Adhérences péritendineuses

Plus en détail

USAGE STRICTEMENT PERSONNEL UNIQUEMENT. Cours de technologie manuelle

USAGE STRICTEMENT PERSONNEL UNIQUEMENT.  Cours de technologie manuelle USAGE STRICTEMENT PERSONNEL UNIQUEMENT www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle BIBLIOGRAPHIE Masso kinésithérapie et thérapie manuelle pratique, Michel DUFOUR, édition MASSON, 2009 La morpho-palpation,

Plus en détail

Le Membre thoracique

Le Membre thoracique TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1 Schémas d anatomie Le Membre thoracique Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun Droits déposés chez créasafe En aucun cas les

Plus en détail

Muscles de l Avant-bras. PCEM2, Décembre 2010 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes

Muscles de l Avant-bras. PCEM2, Décembre 2010 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes Muscles de l Avant-bras PCEM2, Décembre 2010 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes L avant-bras est divisé en 3 loges distinctes - Antérieure - Latérale (externe) - Postérieure

Plus en détail

Anatomie, Physiologie et Biomécanique du coude. Christian Dumontier Institut de la Main & Hôpital Saint Antoine, Paris

Anatomie, Physiologie et Biomécanique du coude. Christian Dumontier Institut de la Main & Hôpital Saint Antoine, Paris Anatomie, Physiologie et Biomécanique du coude Christian Dumontier Institut de la Main & Hôpital Saint Antoine, Paris Rappel anatomiqe Structures osseuses et articulaires Structures capsulo-ligamentaires

Plus en détail

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle Usage strictement personnel uniquement www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle bibliographie Masso kinésithérapie et thérapie manuelle pratique, Michel DUFOUR, édition MASSON, 2009 La morpho-palpation,

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Palpation du poignet et de la main

Palpation du poignet et de la main 1 Palpation du poignet et de la main 1. Repères osseux 1.1 Partie distale de l avant-bras Vue postérieure 2. Processus styloïde de l ulna 3. Circonférence articulaire 4. Processus styloïde du radius 7.

Plus en détail

EVALUATION du POUCE. Concerne principalement la colonne du pouce (articulations trapèzo-métacarpienne, 1 ère MCP et IP) Observation

EVALUATION du POUCE. Concerne principalement la colonne du pouce (articulations trapèzo-métacarpienne, 1 ère MCP et IP) Observation EVALUATION du POUCE Concerne principalement la colonne du pouce (articulations trapèzo-métacarpienne, 1 ère MCP et IP) Observation Démonstration / analyse des mouvements fonctionnels symptomatiques du

Plus en détail

Palpation épaule. Kamina, 2002

Palpation épaule. Kamina, 2002 Palpation épaule 1. Les principaux repères osseux de la région de l épaule Le sujet est assis sur une chaise, avant-bras reposant sur la table de traitement ; l examinateur est debout derrière le sujet

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Myologie. Membre supérieur L1

Myologie. Membre supérieur L1 Myologie Membre supérieur L1 Muscle de la coiffe Ensemble de muscles qui forme un manchon tendineux au niveau de la scapulo-hum humérale. Ce manchon tendineux adhère à la capsule pour assurer aussi le

Plus en détail

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde 1 ORTHESES ET AIDES TECHNIQUES M. Romain Praticien Hospitalier Service de Réadaptation

Plus en détail

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN Jean-Luc Royer Etudier le tennis en terme d exigences C est évoquer : vitesse - puissance - force - endurance Préparation - technique - mental

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS Docteur Anne Foisneau-Lottin, Docteur Didier Pétry, Colette Gable, Ergothérapeute, Cécile Lechaudel, Kinésithérapeute, Hôpital Jeanne d Arc - IRR NANCY LES TENDONS

Plus en détail

BIOMÉCANIQUE DE LA MAIN

BIOMÉCANIQUE DE LA MAIN BIOMÉCANIQUE DE LA MAIN Professeur Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji Définition Main

Plus en détail

LE POUCE - L OPPOSITION

LE POUCE - L OPPOSITION 1 Vidéo : «LE POUCE ET L OPPOSITION» LE POUCE - L OPPOSITION Définition de l opposition L opposition porte la pulpe du pouce au contact de la pulpe des trois phalanges des 4 doigts afin de réaliser une

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ La portée de DANSE où vont prendre place les actions des différents segments du corps. FACTEUR TEMPS Le facteur

Plus en détail

La main. La Main. La main. Un pouce Quatre doigts. La main s étend de :

La main. La Main. La main. Un pouce Quatre doigts. La main s étend de : La main Un pouce Quatre doigts La Main La main s étend de : Base des métacarpiens Jusqu aux phalanges distales (talon de la main jusqu à l extrémité des doigts) schémas dufour, pillu 2 La main Carpe Métacarpe

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction

Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction 1 Introduction L épaule est l articulation proximale du membre supérieur permettant de diriger l ensemble du membre dans toutes les directions

Plus en détail

Articulation Radio-Carpienne. Arthrologie. Arthrologie. Articulation Inter carpiennes. Inter carpienne proximales :

Articulation Radio-Carpienne. Arthrologie. Arthrologie. Articulation Inter carpiennes. Inter carpienne proximales : Articulation Radio-Carpienne Ellipsoïde synoviale Surface articulaires Surface articulaire carpienne du radius Concave en bas, médialement et en avant 2 surfaces : Latérale: triangulaire scaphoïdienne

Plus en détail

RTHROSE DE L HNHE Exercices tirés du livre Les exercices qui soignent Tome 1 [ PGES 42 à 47 ] PHSE 1 Étirement des fléchisseurs de la hanche, genou au sol PHSE 2 Étirement des adducteurs de la hanche en

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Le poignet. Cette face inférieure du radius est orientée selon un angle de 20 et regarde en dedans, en bas et en distalité.

Le poignet. Cette face inférieure du radius est orientée selon un angle de 20 et regarde en dedans, en bas et en distalité. Le poignet Le poignet est la région entre l avant bras et la main. Les os du poignet forment le carpe. On parle pas d articulation mais de région du poignet car poly-articulaire, ses régions verront s

Plus en détail

Evaluation du poignet

Evaluation du poignet Evaluation du poignet L examen de cette articulation comprend les articulations radio-ulnaire distale, radiocarpienne et inter-carpienne. Examen subjectif Examen objectif 1. Observation du patient: Statique

Plus en détail

METACARPE PHALANGES (4 DERNIERS DOIGTS) MODELISATION et MOUVEMENTS

METACARPE PHALANGES (4 DERNIERS DOIGTS) MODELISATION et MOUVEMENTS 1 METACARPE PHALANGES (4 DERNIERS DOIGTS) MODELISATION et MOUVEMENTS Vidéo : «LA MAIN. METACARPE ET PHALANGES. LES 4 DERNIERS DOIGTS» Introduction L organisation du membre supérieur est au service de la

Plus en détail

SERVICE D ANATOMIE NORMALE CHU ORAN - ANNEE UNIVERSITAIRE Dr CHENAFA

SERVICE D ANATOMIE NORMALE CHU ORAN - ANNEE UNIVERSITAIRE Dr CHENAFA SERVICE D ANATOMIE NORMALE CHU ORAN - ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-2017 - Dr CHENAFA ARTICULATIONS DE LA MAIN I. INTRODUCTION : La main est une perfection rassemblant plusieurs mécanismes très complexes Sa

Plus en détail

Bilan articulaire de la main et du poignet. Colette Gable - Ergothérapeute CDS IFE Nancy - 1ère année 2008/2009

Bilan articulaire de la main et du poignet. Colette Gable - Ergothérapeute CDS IFE Nancy - 1ère année 2008/2009 Bilan articulaire de la main et du poignet Colette Gable - Ergothérapeute CDS IFE Nancy - 1ère année 2008/2009 Bilan articulaire Il va servir à déterminer les limitations qui peuvent gêner la fonction

Plus en détail

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse 1 Elaboration d'une orthèse Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse Pour réaliser une orthèse, il est nécessaire d'avoir une prescription médicale car une orthèse est un agent thérapeutique. Il

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

L avant-bras est un segment du membre supérieur, compris entre le coude et le poignet Une vingtaine de muscles forment la partie charnue de

L avant-bras est un segment du membre supérieur, compris entre le coude et le poignet Une vingtaine de muscles forment la partie charnue de L avant-bras est un segment du membre supérieur, compris entre le coude et le poignet Une vingtaine de muscles forment la partie charnue de l'avant-bras, et presque tous sont destinés aux mouvements qu'exécutent

Plus en détail

MB2 Anatomie La main Bonnel Année Universitaire La main

MB2 Anatomie La main Bonnel Année Universitaire La main La main Pb : on doit concevoir un système efficace, économe (en poids et mouvement), et un organe terminal fin. Rq : si beaucoup de poids sur la main, alors il faut plus de muscle au niveau de l épaule,

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Dr Bertrand Bauer Hôpital privé d Antony Clinique de la main de Paris drbertrandbauer.fr 1 Paralysie ulnaire des

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Anatomie Le membre supérieur Licence 1, Semestre 2 Fin du cours. Stéphane Dufour Bureau 311

Anatomie Le membre supérieur Licence 1, Semestre 2 Fin du cours. Stéphane Dufour Bureau 311 Anatomie Le membre supérieur Licence 1, Semestre 2 Fin du cours Stéphane Dufour Bureau 311 sdufour@unistra.fr 8.3 La prono-supination Rond pronateur Carré pronateur Supinateur Rond pronateur Description

Plus en détail

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES OU ROM (Range Of Motion Exercices) TRADUCTION DU DOCUMENT PUBLIE PAR ALS Worldwide La plage de mouvement (ROM) des exercices est faite pour préserver la flexibilité

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

Cours n 10 Le poignet et la main

Cours n 10 Le poignet et la main Cours n 10 Le poignet et la main Aurélien Pichon Le poignet et la main I. Généralités II. Ostéologie du poignet et de la main A. Le carpe B. Le métacarpe C. Les phalanges III. Arthrologie du poignet et

Plus en détail

TP d Anatomie Membre Supérieur. PCEM2, Novembre 2010 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes

TP d Anatomie Membre Supérieur. PCEM2, Novembre 2010 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes TP d Anatomie Membre Supérieur PCEM2, Novembre 2010 Romain MAZARS Laboratoire d Anatomie Faculté de Médecine, Nîmes Ostéologie du membre supérieur Ostéologie du membre supérieur Ostéologie du membre supérieur

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR

TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR Alexis descatha MCU-PH AP-HP, Unité de pathologie professionnelle, Garches UVSQ, INSERM, U1018, Villejuif PLAN TMS? Pourquoi un protocole d évaluation

Plus en détail

les chaînes musculaires Selon L.Busquet

les chaînes musculaires Selon L.Busquet les chaînes musculaires Selon L.Busquet Les chaînes musculaires L BUSQUET Circuit en continuité de direction et de plan à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps 28/12/04 J.Casali

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main

Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main Mémoire présenté pour l obtention du Diplôme Inter-Universitaire Européen de Rééducation et d'appareillage en Chirurgie de la Main Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Plan Profond. Vue dorsale

Plan Profond. Vue dorsale Plan Profond est constitué par des muscles annexés au pollex et orientés en bas et en dehors vers le pollex et l'index,prenant une direction croisée avec celle du plan superficiel : - Muscle long abducteur

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule Dr E Bigorra réunion amiform sfm du 27/11/2011 Anatomie osseuse et musculaire Page 2 Planches anatomiques de l épaule réunion

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE INSPECTION ET REPERES FACE ANTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN FACE POSTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN EXAMEN DIT

Plus en détail

Plan Profond. Vue dorsale

Plan Profond. Vue dorsale Plan Profond est constitué par des muscles annexés au pollex et orientés en bas et en dehors vers le pollex et l'index,prenant une direction croisée avec celle du plan superficiel : - Muscle long abducteur

Plus en détail

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras)

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) Origine : la longue portion : tubercule sous-glénoïdien de l omoplate. Le vaste externe : partie supérieure de la face postérieure de l humérus. Le vaste

Plus en détail

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main Orthopédie/89 Entretiens de Bichat Chirurgie 11 sept. 2000 Amphi C 14 h 15 Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main E. Masmejean*, F. Téboul*, Y. Le Bellec*, J.Y. Alnot* **** Département

Plus en détail

ANATOMIE DU POIGNET. cours de DIU de pathologie du sportif Vendredi 28 Mars 2014 séminaire de Lyon Antoine MARC

ANATOMIE DU POIGNET. cours de DIU de pathologie du sportif Vendredi 28 Mars 2014 séminaire de Lyon Antoine MARC ANATOMIE DU POIGNET cours de DIU de pathologie du sportif Vendredi 28 Mars 2014 séminaire de Lyon Antoine MARC INTRODUCTION L articulation du poignet: région anatomique où l avant bras s articule avec

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

EPAULES Muscles sollicités : partie médiane du deltoïde, Transversaire épineux

EPAULES Muscles sollicités : partie médiane du deltoïde, Transversaire épineux Muscles sollicités : partie médiane du deltoïde, Partie médiane du Deltoïde (disposition de chaque coté des épineuses en formant un chevron à l arrière de la colonne). Assis(e) sur un banc (vous pouvez

Plus en détail

Les tendons extenseurs

Les tendons extenseurs Les tendons extenseurs Dr christian COUTURIER URGENCES MAINS DE L OUEST PARISIEN Hôpital Privé de L Ouest Parisien, 78 Trappes CENTRE DE LA MAIN ARTHUR VERNES Institut Arthur Vernes 75 Paris Les tendons

Plus en détail

1.Les muscles. Le Bras. Loge ventrale. Loge dorsale. Coupe axiale au 1/3 moyen du bras

1.Les muscles. Le Bras. Loge ventrale. Loge dorsale. Coupe axiale au 1/3 moyen du bras Le Bras 1.Les muscles Loge ventrale AV Loge dorsale Coupe axiale au 1/3 moyen du bras BICEPS BRACHIAL HT AV Vue médiane Vue antérieure INNERVATION : MUSCULO-CUTANE C5C6 ACTION MULTIPLE (POLYARTICULAIRE)

Plus en détail

QUANTITATIVE MUSCLE TESTING OF ANKLE DORSI FLEXION AND FEET EVERSORS USING A DYNAMOMETER TYPE CHATILLON : PROTOCOL

QUANTITATIVE MUSCLE TESTING OF ANKLE DORSI FLEXION AND FEET EVERSORS USING A DYNAMOMETER TYPE CHATILLON : PROTOCOL QUANTITATIVE MUSCLE TESTING OF ANKLE DORSI FLEXION AND FEET EVERSORS USING A DYNAMOMETER TYPE CHATILLON : PROTOCOL Investigateur pour cette partie du projet: Dr Luc J. Hébert 08 mai 2006 Consignes à l

Plus en détail

MYOLOGIE DU MEMBRE SUPÉRIEUR. III/Muscles de la main.

MYOLOGIE DU MEMBRE SUPÉRIEUR. III/Muscles de la main. MYOLOGIE DU MEMBRE SUPÉRIEUR III/Muscles de la main. Introduction La main est l organe préhensile effecteur (action de saisir) situé à l extrémité de l avantbras et relié à ce dernier par le poignet. La

Plus en détail

LES MOUVEMENTS DES OS DU POIGNET AU COURS DE LA FLEXION-EXTENSION ET DE L ADDUCTION-ABDUCTION

LES MOUVEMENTS DES OS DU POIGNET AU COURS DE LA FLEXION-EXTENSION ET DE L ADDUCTION-ABDUCTION 1 LES MOUVEMENTS DES OS DU POIGNET AU COURS DE LA FLEXION-EXTENSION ET DE L ADDUCTION-ABDUCTION Vidéo : «LES MOUVEMENTS DES OS DU POIGNET» 1 Introduction Les articulations radio-carpienne et médio-carpiennes

Plus en détail

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL LYCEE J. FAVARD GUERET DEVELOPPE COUCHE Placement : Bas du dos collé au banc, pieds posés sur le banc, les yeux sous la barre Exécution : Contrôler la descente de la barre

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

LES ORTHÈSES DE LA MAIN

LES ORTHÈSES DE LA MAIN DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses

Plus en détail

Le Placement des Omoplates

Le Placement des Omoplates N 6 OMOPLATES_FFTA 04/11/10 10:23 Page1 Collection Enseigner le Tir à l Arc N 6 268/270 rue de Brément - 93 561 Rosny sous Bois Cedex Tél. : 01 48 12 12 20 - Fax : 01 48 94 23 48 e-mail : ffta@ffta.fr

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

MYOLOGIE MEMBRE SUPERIEUR

MYOLOGIE MEMBRE SUPERIEUR MYOLOGIE DU MEMBRE SUPERIEUR Crédits images : http://www.rad.washington.edu/academics/academic-sections/msk/muscle-atlas FACE ANTERIEURE DE LA SCAPULA Muscle sub scapulaire. (Coiffe de l épaule / des rotateurs)

Plus en détail

Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale

Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale PR GILBERT VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji.

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE 1 ) TESTS DE SOUPLESSE Pour la souplesse, 4 tests seront effectués. CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE A) TEST DU SIT AND REACH Le sujet est assis jambes tendues devant lui.

Plus en détail

Imagerie des tendons du poignet et de la main

Imagerie des tendons du poignet et de la main Imagerie des tendons du poignet et de la main Philippe MATHIEU G.Morvan, M.Wybier Wybier,, V.Vuillemin-Bodaghi Vuillemin-Bodaghi, J.Busson 5 rue Alfred Bruneau, Paris Imagerie des tendons du poignet et

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

LE POIGNET GENERALITES MOUVEMENTS AUTORISES ET AMPLITUDES. Cinésiologie MS. Les limites :

LE POIGNET GENERALITES MOUVEMENTS AUTORISES ET AMPLITUDES. Cinésiologie MS. Les limites : LE POIGNET GENERALITES Les limites : Limites proximales : radius, ligament triangulaire (= disque articulaire), (+ ulna) ð Cette limite proximale est forcément en lien avec l articulation radio- ulnaire

Plus en détail

Module 1 - Biomécanique MAIN M. Lamarche. La Main

Module 1 - Biomécanique MAIN M. Lamarche. La Main La Main Introduction La main est un ensemble articulaire complexe, dotée d'une grande capacité fonctionnelle, composée entre autre des 5 doigts, elle propose des performances gestuelles grossières ou au

Plus en détail

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

Table des matières. Membre supérieur. Os et articulations. Muscles de l épaule

Table des matières. Membre supérieur. Os et articulations. Muscles de l épaule Table des matières Membre supérieur Os et articulations 1. Humérus et scapula : vue antérieure 2. Humérus et scapula : vue postérieure 3. Articulation de l épaule (scapulo-humérale) 4. Articulation de

Plus en détail

La préhension de l'arme

La préhension de l'arme La préhension de l'arme La morphologie de la main La main est un outil rendu parfait par la faculté d'opposition du pouce qui permet l'obtention d'un verrouillage idéal autour du relief de la crosse de

Plus en détail

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Entraînement des Epaules

Entraînement des Epaules Entraînement des Epaules Partie antérieure Développé antérieur en prise serrée : L écartement des mains ne dépasse pas la largeur des épaules. On prend la barre en pronation avec les pouces sous la barre

Plus en détail

bras musclés du grimpeur

bras musclés du grimpeur L escalade L'escalade..une une pratique qui nécessite des bras musclés du grimpeur Plan du cours Muscles de l épaule Muscles du bras Muscles de l avant bras Muscles de la main Se répartissent en 4 groupes

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL DEFINITION APPAREILLAGE ATTEINTE MOTRICE

APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL DEFINITION APPAREILLAGE ATTEINTE MOTRICE UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 INSTITUT "TECHNIQUES DE READAPTATION" 1 APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR DEFINITION ATTEINTE MOTRICE APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL Cliniquement

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail