INTÉRÊT DU SCANNER 3D DANS LA MESURE DE L'ANTÉVERSION DES COLS FÉMORAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTÉRÊT DU SCANNER 3D DANS LA MESURE DE L'ANTÉVERSION DES COLS FÉMORAUX"

Transcription

1 INTÉRÊT DU SCANNER 3D DANS LA MESURE DE L'ANTÉVERSION DES COLS FÉMORAUX F. COLAS, R. CARLIER, C. LE BRETON, D. SAFA, D. MOMPOINT, F. ROFFI, E. M. KOCHEIDA, S. MOKHTARI, S. M KAOUAR, C. VALLÉE HÔPITAL RAYMOND POINCARE GARCHES

2 DEFINITION ANATOMIQUE ANTEVERSION DU COL FEMORAL : ANGLE DIEDRE FORME ENTRE L AXE DU COL ET LE PLAN HORIZONTAL D APPUI DU FEMUR ( BORDS POSTERIEURS DU GRAND TROCHANTER ET DES CONDYLES ) PASSANT PAR L AXE DE LA DIAPHYSE A

3 DEFINITION ANATOMIQUE CE QUI REVIENT A DIRE QUE LA POSITION D EXAMEN IDEALE DU FEMUR DOIT CONDUIRE A LE PLACER PARALLELEMENT AU LIT SANS FLEXION, EXTENSION OU ROTATION IN VIVO : SI CES CRITERES NE SONT PAS RESPECTES LES MESURES PAR SUPERPOSITION DE COUPES SONT FAUSSES MAIS L UTILISATION DE LA 3D PERMET D Y REMEDIER EXEMPLE A SUIVRE

4 MÉTHODES : MODELE DE FEMUR EN BOIS ANTÉVERSION FIXEE A 15 ET 30 MESURES EN FLEXION : -10, 0, 8, 18 MESURES EN ABDUCTION ET ADDUCTION

5 ANTEVERSION FIXEE A 30, PAS D ABD/ADD SIMULATION DE FLEXION A 18 RESULTAT DES CLASSIQUES SUPERPOSITIONS DE COUPES : 16 F 18 AV 30 ABD O F 18 AV 30 ABD O

6 F 18 AV 30 ABD O F 8 AV 30

7 MESURE FAUSSE : PLAN CODYLIEN ET TROCHANTER NON SUPERPOSES (IE : HANCHE EN EXTENSION) CRITERE DE REUSSITE : SUPERPOSITION

8 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX PROTHÈSES OU NON RISQUE D ERREURS : NECESSITE DE CORRECTIONS, POSSIBLES PR DIFFERENTES METHODES : TRIGONOMÉTRIE CALCUL MATRICIEL PAR LE BIAIS DE RECONSTRUCTIONS MULTIPLANAIRES VIA LA 3D : LA PLUS SIMPLE +++

9 INTÉRÊTS TDM MULTIBARETTES MÉTHODES RADIOLOGIQUES CLASSIQUES : TOUJOURS APPLICABLES POUR EFFECTUER LES MESURES D ANTEVERSION DU COL FEMORAL PRÉCISION DES MESURES TDM SI REALISEE CORECTEMENT PROTOCOLES «LOW DOSE» 3D : REPOSITIONNEMENT ARTIFICIEL DU PATIENT DANS LA POSITION POSITION DE RÉFÉRENCE ANATOMIQUE

10 INTÉRÊTS TDM MULTIBARETTES PROTOCOLES «LOW DOSE»

11 INTÉRÊTS TDM MULTIBARETTES 3D : REPOSITIONNEMENT POSITION DE RÉFÉRENCE ANATOMIQUE EXEMPLE : FLESSUM DE HANCHE IRREDUCTIBLE

12 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX METHODE CLASSIQUE M.I. EXTENSION; R=0; ABD=ADD=0 COUPES EXT. SUP FÉMUR COUPES CONDYLES

13 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX ADD : 7 DEPEND DE : PARAMÈTRES ARCHITECTURAUX (CC D, LONGUEUR COL ET DIAPHYSE ) PARAMÈTRES FONCTIONNELS (FLEX / EXT, ABD / ADD, REXT / RINT)

14 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX CORRECTION PAR ETUDE MULTIPLANAIRE AXE FÉMUR

15 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX CORRECTION PAR ETUDE MULTIPLANAIRE AXE FÉMUR RECONSTRUCTIONS AXIALES

16 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX ETUDE MULTIPLANAIRE AXE FÉMUR RECONSTRUCTIONS AXIALES SUPERPOSITIONS

17 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX MIP 3D

18 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS NOTER LA MAUVAISE POSITION EN ADDUCTION DES MI MODE RADIO PUIS ACQUISITION RECONSTRUCTION 3D MIP

19 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS DECOUPE DES STRUCTURES INUTILES. NOTER LA CONSERVATION D4UN FRAGMENT DE DIAPHYSE

20 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS ROTATION PROGRESSIVE DANS LA PLAN AXIAL D ELECTION AVEC SUPERPOSITION DES CONDYLES, DU TROCHANTER DANS L AXE DIAPHYSAIRE

21 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS ANTEVERSION : 26 CONTRE 30 SANS CORRECTION (METHODE CLASSIQUE) DIFFERENCE IMPORTANTE EN MATIERE DE PROTHESE, ESSENTIELLEMENT LIEE ICI A UNE CORRECTION DE L ADDUCTION

22 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS AUTRE EXEMPLE

23 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D MIP : DECOUPAGE ET ABLATION DES SEGMENTS INUTILES PUIS ROTATION POUR SUPERPOSER CONDYLES, TROCHANTER ET AXE DIAPHYSAIRE

24 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D MIP : DECOUPAGE ET ABLATION DES SEGMENTS INUTILES PUIS ROTATION POUR SUPERPOSER CONDYLES, TROCHANTER ET AXE DIAPHYSAIRE

25 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX CORRECTION D UNE HYPER EXTENSION 41 25

26 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D METHODE EGALEMENT UTILISABLE EN 3D SURFACIQUE (MAIS PLUS LONGUE )

27 CONCLUSIONS DEFINITION ANATOMIQUE DE L ANTEVERSION IMPORTANCE DE LA POSITION DU PATIENT POSSIBILITE SIMPLE DE CORRECTION D ERREURS SI ACQUISITION MULTIBARETTE ET RECONSTRUCTIONS 3D MIP

Hanche de face 03 mesures. Hanche de profil 01 mesure. Obliquité du toit du cotyle Angle cervico diaphysaire Couverture latérale de la tête fémorale

Hanche de face 03 mesures. Hanche de profil 01 mesure. Obliquité du toit du cotyle Angle cervico diaphysaire Couverture latérale de la tête fémorale A. Coxométrie: Hanche de face 03 mesures Obliquité du toit du cotyle Angle cervico diaphysaire Couverture latérale de la tête fémorale Hanche de profil 01 mesure Couverture antérieure de la tête fémorale

Plus en détail

Inégalité de longueur des membres inférieurs Alain FAUGOUIN Congrès FNP 2003 ILMI ou ANISOMELIE Anatomique Fonctionnelle géométrique : -inégalité par asymétrie géométrique des membres inférieurs Fonctionnelle

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw)

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) P. Chélius La DCS ou vis-plaque condylienne est un implant conçu pour la fixation spécifique des fractures épiphyso-métaphyso-diaphysaires du fémur.

Plus en détail

(Tenseur du fascia lata)

(Tenseur du fascia lata) ABDUCTION DE LA HANCHE À PAR TIR D'UNE POSITION DE FLEXION (Tenseur du fascia lata) L4 Nerf glutéal supérieur Vers : Tenseur du fascia lata L4-S1 L5 S1 Tenseur du fascia lata Scia FIGURE 6-44 Tenseur du

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU 1 Rééducation adaptée aux tendons réparés 2 3 4 Pressions dans l éspace sous acromial en fonction des actions musculaires lors de l

Plus en détail

Inégalité de longueur des membres inférieurs

Inégalité de longueur des membres inférieurs Inégalité de longueur des membres inférieurs Introduction Mr M est un patient âgé de 31ans, 1m74 pour 60 kg, pas de sport, vie sédentaire de bureau. Il est venu me consulter à la demande de son médecin

Plus en détail

Chapitre 14 : Appareil musculaire du membre inférieur. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 14 : Appareil musculaire du membre inférieur. Docteur Olivier PALOMBI Chapitre 14 : Appareil musculaire du membre inférieur Docteur Olivier PALOMBI UE5 - Anatomie du membre inférieur Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS HISTORIQUE 14/12/2010. PROTHESE DE CHARNLEY MACKEE et FARRAR. Gluck en 1890

REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS HISTORIQUE 14/12/2010. PROTHESE DE CHARNLEY MACKEE et FARRAR. Gluck en 1890 REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS Historique et différents types de prothèses Indications Complications Rééducation 1ere intention Reprises chirurgicales Après complications Cas particuliers

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux Module ostéo-articulaire 27/06/2015 OBJECTIFS Orienter les indications des examens d imagerie Décrire les différents mécanismes

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

Scanner 3D R BARTHELEMY (1), J BARTH (1), JC PANISSET (1), B SONNERY-COTTET (2), P CHAMBAT (2), N GRAVELEAU (3). (1) GRENOBLE (2) LYON (3) PARIS

Scanner 3D R BARTHELEMY (1), J BARTH (1), JC PANISSET (1), B SONNERY-COTTET (2), P CHAMBAT (2), N GRAVELEAU (3). (1) GRENOBLE (2) LYON (3) PARIS Scanner 3D pour l étude des tunnels osseux fémoraux dans la plastie du ligament croisé antérieur R BARTHELEMY (1), J BARTH (1), JC PANISSET (1), B SONNERY-COTTET (2), P CHAMBAT (2), N GRAVELEAU (3). (1)

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

La spasticité - quelle prise en charge?

La spasticité - quelle prise en charge? AVC, TCC et maladies neurologiques : Développer et actualiser notre pratique soignante Plan Introduction La spasticité - quelle prise en charge? Présentation clinique et retentissement Traitement Résumé

Plus en détail

L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en ouverture. Iliaque en fermeture. Bassin en ouverture

L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en ouverture. Iliaque en fermeture. Bassin en ouverture L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en Lors des tests d'allongement et de racourcissement : Le membre inférieur s'allonge et se raccourcit - ou 0. Explication

Plus en détail

Le mouvement de transfert de la personne paraplégique : mesure et évaluation

Le mouvement de transfert de la personne paraplégique : mesure et évaluation Institut Fédératif de Recherche sur les Aides Techniques pour personnes Handicapées Réunion trimestrielle du jeudi 20 janvier 2011 Amélioration des fauteuils roulants manuel Le mouvement de transfert de

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

2. Définition Les traumatismes/fractures proximales du fémur peuvent être intra- et/ou extra-capsulaires-, et concerner des sujets de tout âge.

2. Définition Les traumatismes/fractures proximales du fémur peuvent être intra- et/ou extra-capsulaires-, et concerner des sujets de tout âge. REEDUCATION APRES DES FRACTURES PROXIMALES DU FEMUR 1. Domaine Musculo-squelettique 2. Définition Les traumatismes/fractures proximales du fémur peuvent être intra- et/ou extra-capsulaires-, et concerner

Plus en détail

La chirurgie dans la PC

La chirurgie dans la PC La chirurgie dans la PC GF PENNECOT Marchant ou déambulant Grand handicapé Kinésith sithérapie Appareillage Médicaments Chirurgie neuro ortho LESION NEUROLGIQUE STABLE Spasticité Perte de la sélectivit

Plus en détail

monobloc Prothèse totale de genou à pivot rotatoire Hinged joint total knee prosthesis Axes de rotation Rotation maîtrisée Controlled rotation

monobloc Prothèse totale de genou à pivot rotatoire Hinged joint total knee prosthesis Axes de rotation Rotation maîtrisée Controlled rotation monobloc Prothèse totale de genou à pivot rotatoire Hinged joint total knee prosthesis Axes de rotation et flexion - extension métal / métal Metal / metal rotation and flexion - extension axis Rotation

Plus en détail

Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie et en radiologie interventionnelle

Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie et en radiologie interventionnelle Université de Franche-Comté U.F.R. Sciences Médicales et Pharmaceutiques C.H.U. J. Minjoz, BESANCON Service de Radiologie A Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie

Plus en détail

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Sémiologie du genou Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Eléments passifs - Ligaments o Croisés : antérieur et postérieur = Stabilité antéro-postérieure o Latéraux : interne et externe

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER. Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE

DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER. Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE M. Papillard 1, N. Girouin 1, R. Boutier 1, G. Pagnoux 1, T. Vitry 1, P. Feugier 2, JM. Chevallier 3, O. Rouvière

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

Bach-Segura P, Molho M. Exploration du contenu utérin par tomodensitométrie. SFIPP 2005

Bach-Segura P, Molho M. Exploration du contenu utérin par tomodensitométrie. SFIPP 2005 Scanner du squelette fœtal Protocole de réalisation Le rôle du manipulateur Karim Medjani 1, Brahim Aichaoui 1, Christiane Arduino 1, Kathia Chaumoitre 1, Claude d'ercole 2, Michel Panuel 1 1 Service d'imagerie

Plus en détail

ALGORITHME DECISIONNEL

ALGORITHME DECISIONNEL ALGORITHME DECISIONNEL RACHIS LOMBAIRE SACRO ILIAQUES COXO FEMORALES BILAN 1 DIM RAS PATHOLOGIE LIMITEES TRAITEMENT 1 TNF LOMBAIRE NON TRAITE TNF SACRO ILIAQUE NON TRAITE BILAN CONTROLE 2 BIEN = DEBUT

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Outil Interactif Pédagogique En Coloscopie Virtuelle: O.Suaud, J.N. Dacher, C. Savoye Collet Radiologie Centrale

Outil Interactif Pédagogique En Coloscopie Virtuelle: O.Suaud, J.N. Dacher, C. Savoye Collet Radiologie Centrale Outil Interactif Pédagogique En Coloscopie Virtuelle: Les Images Pièges au quotidien O.Suaud, J.N. Dacher, C. Savoye Collet Radiologie Centrale CHU Charles Nicolle, Rouen-France Introduction La coloscopie

Plus en détail

Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale

Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale PR GILBERT VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji.

Plus en détail

LES FRACTURES DE L EXTREMITE SUPERIEURE DU FEMUR

LES FRACTURES DE L EXTREMITE SUPERIEURE DU FEMUR LES FRACTURES DE L EXTREMITE SUPERIEURE DU FEMUR Dr BOUAKKADIA RAPPEL ANATOMIQUE 1 ESF englobe 2 parties col fémoral massif trochantérien angle cervico-diaphysaire N 125 sup125 coxa valga inf 125 coxa

Plus en détail

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie J ai mal à la hanche : 9/10 ce n est pas la hanche, en tout cas pas la coxo-fémorale! Le plus souvent douleur en regard du grand trochanter

Plus en détail

Mesure de la marche et du mouvement

Mesure de la marche et du mouvement Mesure de la marche et du mouvement Olivier Rémy-Néris Mathieu Lempereur Sylvain Brochard CHRU de Brest INSERM U650 olivier.remyneris@chu-brest.fr Synopsis Connaitre les différents moyens d analyse quantifiée

Plus en détail

Biomécanique du Genou LCA

Biomécanique du Genou LCA Biomécanique du Genou LCA PR GILBERT VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. INTRODUCTION Articulation

Plus en détail

Boiterie chez l enfant

Boiterie chez l enfant DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Boiterie chez l enfant F FITOUSSI BOITERIE BOITERIE : Modification récente r de la démarche d liée à un phénom nomène ne douloureux IMPOTENCE:

Plus en détail

Configuration usuelle de l installation

Configuration usuelle de l installation LE SCANNER OU TOMODENSITOMETRIE DEFINITION Le scanner ou tomodensitométrie (TDM) est un examen radiographique qui utilise les rayons X en faisceau très étroit, avec leur propriété de traverser les tissus

Plus en détail

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie :

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie : L Ostéotomie Tibiale Anatomie du genou : C est une structure du corps où l extrémité inférieure du fémur s articule avec l extrémité supérieure du tibia pour permettre l appui du membre inférieur et les

Plus en détail

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) -

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) - Biométrie foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières I Techniques de biométrie...3 I.1 Mesure de la longueur cranio-caudale...3 I.2 Mesure

Plus en détail

Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique

Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique Faculté de Médecine PARIS V- René Descartes Centre Hospitalier SAINTE-ANNE Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique G. Abi Lahoud M.D.,

Plus en détail

Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses

Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses M. DE LA SIMONE, C. GOMES, R. NIZARD EOS est un système d imagerie qui permet l acquisition simultanée de radiographies

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

FRACTURES TRIPLANES DE CHEVILLE. Service de chirurgie orthopédique pédiatrique Hôpital Armand Trousseau - Paris

FRACTURES TRIPLANES DE CHEVILLE. Service de chirurgie orthopédique pédiatrique Hôpital Armand Trousseau - Paris FRACTURES TRIPLANES DE CHEVILLE Service de chirurgie orthopédique pédiatrique Hôpital Armand Trousseau - Paris Références Khouri N, Ducloyer P, Carlioz H. Fractures triplanes de cheville. A propos de 25

Plus en détail

Chirurgie Assistée par Ordinateur ( CAO ) Notice d'information Dr BRAHIN. pour Intervention du 00/00/00

Chirurgie Assistée par Ordinateur ( CAO ) Notice d'information Dr BRAHIN. pour Intervention du 00/00/00 Chirurgie Assistée par Ordinateur ( CAO ) Notice d'information Dr BRAHIN pour Intervention du 00/00/00 La chirurgie assistée par ordinateur ( CAO ) a connu au cours de ces dernières années un certain engouement

Plus en détail

LES MUSCLES DE LA CUISSE

LES MUSCLES DE LA CUISSE LES MUSCLES DE LA CUISSE 1. GENERALITES correpondent aux muscles qui occupent le segment fémoral du membre pelvien. ils sont répartis en trois groupes musculaires : ventral, médial et dorsal. Ces trois

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

SCANNER ET DOSIMETRIE

SCANNER ET DOSIMETRIE Date 22/08/2006 Page 1 sur 6 REVISIONS révision date objet 01 13/01/03 Réactualisation du texte 02 10/12/03 Changement point de diffusion ; modification texte 03 18/08/04 Modification du texte 04 18/01/05

Plus en détail

Les boiteries chez l enfant

Les boiteries chez l enfant Les boiteries chez l enfant Motif de consultation ++ Causes multiples, Pronostic ++ Pr B. YOUSRI Boiterie Esquive Equilibration Aigue Chronique ATCD Infection Tumeur Dystrophie Traumatisme Infection /

Plus en détail

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT Le genou du cycliste Aspects cliniques et technopathiques Jacky MAILLOT Colloque national du cyclisme FFC Monaco le 10 octobre 2009 Pourquoi Gonalgie? Rien de plus facile que de pédaler. Sport en décharge

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Processus de dégradation orthopédique Déséquilibre des forces musculaires Maintient trop prolongé

Plus en détail

Prothèses Tumeurs Genou

Prothèses Tumeurs Genou Les Prothèses pour les Non- Chirurgiens Prothèses Tumeurs Genou Ph Rosset (Tours) GSF Nantes 2014 1 / 16 1 er temps = La RésecFon Sa qualité ne doit pas être influencé par les pb de reconstrucfon Les buts

Plus en détail

Echographie du périnée

Echographie du périnée GE Healthcare Echographie du périnée Apport des modes volumiques dans l évaluation pré-opératoire et post-opératoire de la chirurgie de l incontinence et du prolapsus génital. Jean-Marc LEVAILLANT, Hôpital

Plus en détail

La Tomodensitométrie

La Tomodensitométrie La Tomodensitométrie Du plan à la coupe Nous vivons dans un monde tridimensionnel, mais l image que nous avons de ce monde se forme sur le plan (2D) de notre rétine. La vision binoculaire nous donne l

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

MESURES MORPHOLOGIQUES DE LA HANCHE. Dr M.H.TOURE Module imagerie ostéoarticulaire UCAD

MESURES MORPHOLOGIQUES DE LA HANCHE. Dr M.H.TOURE Module imagerie ostéoarticulaire UCAD MESURES MORPHOLOGIQUES DE LA HANCHE Dr M.H.TOURE Module imagerie ostéoarticulaire UCAD 2014-2015 OBJECTIFS Décrire la technique et les résultats de la coxométrie Faire le diagnostic radiologique d un conflit

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

PROTHESES DE GENOU NOUVELLE APPROCHE ANATOMIQUE PAR MODELISATION 3D PRE-OPERATOIRE ET GUIDES PERSONNALISES AU PATIENT DR FONTANIN NICOLAS

PROTHESES DE GENOU NOUVELLE APPROCHE ANATOMIQUE PAR MODELISATION 3D PRE-OPERATOIRE ET GUIDES PERSONNALISES AU PATIENT DR FONTANIN NICOLAS PROTHESES DE GENOU NOUVELLE APPROCHE ANATOMIQUE PAR MODELISATION 3D PRE-OPERATOIRE ET GUIDES PERSONNALISES AU PATIENT DR FONTANIN NICOLAS EQUILIBRE DU GENOU Axes du membre inférieur o Anatomiques o Mécaniques

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance!

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport www.irbms.com Acteur par Passion dans le Sport et la Santé Dr Frédéric MATON Mme Brigitte KOTWICA M.

Plus en détail

LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF

LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF DEFINITION: La tomodensitométrie se définit comme une chaîne radiologique tomographique effectuant la mesure de l atténuation d un faisceau de

Plus en détail

LA COXO-FEMORALE. Rappels. La coxo-fémorale. Éléments osseux Éléments articulaires Éléments musculaires

LA COXO-FEMORALE. Rappels. La coxo-fémorale. Éléments osseux Éléments articulaires Éléments musculaires LA COXO-FEMORALE Rappels Éléments osseux Éléments articulaires Éléments musculaires schémas d'après Dufour et Pillu 2 La coxo-fémorale Elle doit répondre à deux impératifs en apparence contradictoire qui

Plus en détail

PATHOLOGIE MENISCALE: INTERET DES MANIPULATIONS OSTEOPATHIQUES

PATHOLOGIE MENISCALE: INTERET DES MANIPULATIONS OSTEOPATHIQUES PATHOLOGIE MENISCALE: INTERET DES MANIPULATIONS OSTEOPATHIQUES Dr Ivan RADUSZYNSKI Le blocage du genou d origine méniscale est un motif de consultation fréquent dans un cabinet de médecin-ostéopathe. Nous

Plus en détail

Clou fémoral latéral Expert pour adolescent.

Clou fémoral latéral Expert pour adolescent. Clou fémoral latéral Expert pour adolescent. Technique opératoire EXPERT Nailing System Contrôle par amplificateur de brillance Avertissement Cette seule description est insuffisante pour l utilisation

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES FRACTURES TROCHANTÉRIENNES PAR LE CLOU GAMMA

PRISE EN CHARGE DES FRACTURES TROCHANTÉRIENNES PAR LE CLOU GAMMA PRISE EN CHARGE DES FRACTURES TROCHANTÉRIENNES PAR LE CLOU GAMMA Dr M.Belkacem; Dr F.Silmi; Dr M.Bouagar; Dr Y.S Debbache; Dr T.Damou; Pr R.Benbakouche CHU Bab El Oued Alger INTRODUCTION Toute solution

Plus en détail

Imagerie de l ostéoporose Séminaire UNAFORMEC-AMMPPU 19 et 20 mai 2011 Dr Nicolas Roux, rhumatologue, Hôpital Belle-Isle (Metz)

Imagerie de l ostéoporose Séminaire UNAFORMEC-AMMPPU 19 et 20 mai 2011 Dr Nicolas Roux, rhumatologue, Hôpital Belle-Isle (Metz) Imagerie de l ostéoporose Séminaire UNAFORMEC-AMMPPU 19 et 20 mai 2011 Dr Nicolas Roux, rhumatologue, Hôpital Belle-Isle (Metz) 1/Radiographies standard: pour diagnostiquer la fracture mais pas en dépistage++

Plus en détail

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P.

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. La boiterie de l enfant La boiterie Les pièges de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. Liège Liège Caractéristiques de la boiterie

Plus en détail

Y A-T-IL UN INTERET A

Y A-T-IL UN INTERET A Y A-T-IL UN INTERET A LA PROTHESE SUR MESURE? X. Flecher - CHU Sud, Hopital Ste Marguerite, Marseille C. Fornasieri - Clinique Générale - Annecy FUTURA 2010 7 et 8 mai INTRODUCTION Instabilité prothétique

Plus en détail

Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante

Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante PROTOCOLE D IMAGERIE MEDICALE Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante Octobre 2011 Société française de médecine du travail Haute Autorité de Santé Service documentation information

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis?

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Dr Jean-Baptiste GRISOLI Service de médecine du sport Hôpital SALVATOR APHM Prise en charge du lombalgique, intérêt du bilan isocinétique? Dr GRISOLI Jean-Baptiste

Plus en détail

Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou

Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou Pascal Bizot Département de chirurgie osseuse Université d Angers CRIOGO CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE D'ANGERS Infection des PTH et PTG Tableaux

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE

Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE «Cinématique : Emprunt scientifique au grec kinêmatikos, dérivé de kinêma = mouvement. C est la partie de la mécanique qui étudie le mouvement indépendamment des forces

Plus en détail

Fracture de l extrémité supérieure du fémur

Fracture de l extrémité supérieure du fémur Fracture de l extrémité supérieure du fémur 1 FRACTURES DU COL Hanche normale Les travées osseuses qui font la solidité du col fémoral » urgences traumatologiques les plus fréquentes du vieillard» terrain

Plus en détail

Radioanatomie du système veineux thoracique systémique

Radioanatomie du système veineux thoracique systémique Radioanatomie du système veineux thoracique systémique D.Ducreux, S.Chanalet, C-P. Raffaelli, M. Rouquette, J. Mouroux, B. Padovani CHU Nice, Hôpital Pasteur Introduction Après un très bref rappel anatomique

Plus en détail

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 2 Techniques de bases au cadre aérien 1/ Position des artistes 1 Porteur 2 Voltigeur

Plus en détail

Calibration de systèmes de levé mobiles

Calibration de systèmes de levé mobiles 1/30 Calibration de systèmes de levé mobiles S. Levilly, N. Seube ENSTA Bretagne Brest, FRANCE et CIDCO Rimouski Qc, CANADA Journées AFHy, Juin 2014 Les systèmes mobiles Ils sont généralement constitués

Plus en détail

S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins*

S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins* S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins* * Groupe Hospitalier Paris St Joseph **DoseWatch GE-Healthcare Rapporter l expérience du GHPSJ, avec un recul

Plus en détail

ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN

ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN Bilan 2004-2008 Congrès National SFRP - ANGERS Juin 2009 Présenté par Cécile ETARD IRSN Contexte (1) Lorsqu une exposition médicale aux RI concerne

Plus en détail

FRACTURE-LUXATION POSTERIEURE GLENO-HUMERALE BILATERALE Cas cliniques et revue de la littérature

FRACTURE-LUXATION POSTERIEURE GLENO-HUMERALE BILATERALE Cas cliniques et revue de la littérature FRACTURE-LUXATION POSTERIEURE GLENO-HUMERALE BILATERALE Cas cliniques et revue de la littérature L.LABATTUT, A.DEMANGEL, Y.JULIEN, A.BOUACIDA, C.CATIER, E.BAULOT, P.TROUILLOUD Service de Chirurgie Orthopédique

Plus en détail

DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR

DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR C Andreux et F L Huillier H Guerini, A Feydy, X Poittevin, F Thevenin, R Campagna, JL Drapé, A Chevrot Hôpital COCHIN, Paris, France OBJECTIF Proposer

Plus en détail

MYOPATHIE Par déficit en MALTASE ACIDE. de l adulte Histoire. naturelle. N. Pellegrini, D. Orlikowski Hôpital R. Poincaré - Garches

MYOPATHIE Par déficit en MALTASE ACIDE. de l adulte Histoire. naturelle. N. Pellegrini, D. Orlikowski Hôpital R. Poincaré - Garches MYOPATHIE Par déficit en MALTASE ACIDE de l adulte Histoire naturelle N. Pellegrini, D. Orlikowski Hôpital R. Poincaré - Garches Étude publiée en 25* : patients AMD suivis à La Salpêtrière et / ou à Garches

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

Anatomie, physiologie & biochimie

Anatomie, physiologie & biochimie PMO B1 1010Y Anatomie, physiologie & biochimie 3 mai 2013 François VANDERCLEYEN SÉANCE 9 ANATOMIE DES MUSCLES DU MEMBRE INFÉRIEUR : HANCHE, CUISSE, GENOU ET PIED 2 Calendrier 2 e semestre N Date Thèmes

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1 Luc PONSONNET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " L ENORME SAUT DE THIERRY NEUVILLE AU RALLYE DE FINLANDE" Niveau de la classe : première scientifique Testée avec une classe de première scientifique

Plus en détail

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies :

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Problème rotulien Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Le syndrôme rotulien. L instabilité de la rotule (luxation). L arthrose de la rotule. 1. Le syndrôme rotulien : C est l ensemble

Plus en détail

Intérêts de l'irm corps entier avec

Intérêts de l'irm corps entier avec Intérêts de l'irm corps entier avec séquences de diffusion en Oncolgie JC JOUVET 1, V THOMSON 1, M YANES 1, C JOURNE 1, M BAKIR 1,M DURIEUX 1, F DURUPT 2, Y BERTHEZENE 1 1. Service de Radiologie, Hôpital

Plus en détail

Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur

Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Module S.PH.370.0301.F.09 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Année académique 2009-2010 Observation du sujet Observation statique Plan frontal antérieur Plan

Plus en détail

Étude de l influence de la chaussure sur la foulée

Étude de l influence de la chaussure sur la foulée Étude de l influence de la chaussure sur la foulée David LEURION, Pédicure-podologue DE, Podologie du Sport DU, Thérapie manuelle du pied www.monpododusport.fr Objectif de l étude Nombreux sont les coureurs

Plus en détail

PROTHESE TOTALE DE HANCHE MINI INVASIVE

PROTHESE TOTALE DE HANCHE MINI INVASIVE PROTHESE TOTALE DE HANCHE MINI INVASIVE Dr.Adrien Wijne Service d Orthopédie CHEM Esch sur Alzette La chirurgie de la hanche Mini invasive Mini incision Mini incision Incision cutanée courte En profondeur,

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

Nobel Guide : les pièges à éviter

Nobel Guide : les pièges à éviter Nobel Guide : les pièges à éviter Nobel Guide : les pièges à éviter Qu est ce que le Nobel Guide? guide chirurgical à appui muqueux, réalisé à partir de fichier DICOM, obtenu avec l aide d un guide radio

Plus en détail

Cas Cliniques en Podologie

Cas Cliniques en Podologie Cas Cliniques en Podologie Étude et solutions Nicolas Teboul Pédicure-podologue 12/2009 Les cas concernés Le pied Le genou La hanche Le dos Pathologies du pied Myo-aponévrosite plantaire Syndrôme de Morton

Plus en détail