INTÉRÊT DU SCANNER 3D DANS LA MESURE DE L'ANTÉVERSION DES COLS FÉMORAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTÉRÊT DU SCANNER 3D DANS LA MESURE DE L'ANTÉVERSION DES COLS FÉMORAUX"

Transcription

1 INTÉRÊT DU SCANNER 3D DANS LA MESURE DE L'ANTÉVERSION DES COLS FÉMORAUX F. COLAS, R. CARLIER, C. LE BRETON, D. SAFA, D. MOMPOINT, F. ROFFI, E. M. KOCHEIDA, S. MOKHTARI, S. M KAOUAR, C. VALLÉE HÔPITAL RAYMOND POINCARE GARCHES

2 DEFINITION ANATOMIQUE ANTEVERSION DU COL FEMORAL : ANGLE DIEDRE FORME ENTRE L AXE DU COL ET LE PLAN HORIZONTAL D APPUI DU FEMUR ( BORDS POSTERIEURS DU GRAND TROCHANTER ET DES CONDYLES ) PASSANT PAR L AXE DE LA DIAPHYSE A

3 DEFINITION ANATOMIQUE CE QUI REVIENT A DIRE QUE LA POSITION D EXAMEN IDEALE DU FEMUR DOIT CONDUIRE A LE PLACER PARALLELEMENT AU LIT SANS FLEXION, EXTENSION OU ROTATION IN VIVO : SI CES CRITERES NE SONT PAS RESPECTES LES MESURES PAR SUPERPOSITION DE COUPES SONT FAUSSES MAIS L UTILISATION DE LA 3D PERMET D Y REMEDIER EXEMPLE A SUIVRE

4 MÉTHODES : MODELE DE FEMUR EN BOIS ANTÉVERSION FIXEE A 15 ET 30 MESURES EN FLEXION : -10, 0, 8, 18 MESURES EN ABDUCTION ET ADDUCTION

5 ANTEVERSION FIXEE A 30, PAS D ABD/ADD SIMULATION DE FLEXION A 18 RESULTAT DES CLASSIQUES SUPERPOSITIONS DE COUPES : 16 F 18 AV 30 ABD O F 18 AV 30 ABD O

6 F 18 AV 30 ABD O F 8 AV 30

7 MESURE FAUSSE : PLAN CODYLIEN ET TROCHANTER NON SUPERPOSES (IE : HANCHE EN EXTENSION) CRITERE DE REUSSITE : SUPERPOSITION

8 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX PROTHÈSES OU NON RISQUE D ERREURS : NECESSITE DE CORRECTIONS, POSSIBLES PR DIFFERENTES METHODES : TRIGONOMÉTRIE CALCUL MATRICIEL PAR LE BIAIS DE RECONSTRUCTIONS MULTIPLANAIRES VIA LA 3D : LA PLUS SIMPLE +++

9 INTÉRÊTS TDM MULTIBARETTES MÉTHODES RADIOLOGIQUES CLASSIQUES : TOUJOURS APPLICABLES POUR EFFECTUER LES MESURES D ANTEVERSION DU COL FEMORAL PRÉCISION DES MESURES TDM SI REALISEE CORECTEMENT PROTOCOLES «LOW DOSE» 3D : REPOSITIONNEMENT ARTIFICIEL DU PATIENT DANS LA POSITION POSITION DE RÉFÉRENCE ANATOMIQUE

10 INTÉRÊTS TDM MULTIBARETTES PROTOCOLES «LOW DOSE»

11 INTÉRÊTS TDM MULTIBARETTES 3D : REPOSITIONNEMENT POSITION DE RÉFÉRENCE ANATOMIQUE EXEMPLE : FLESSUM DE HANCHE IRREDUCTIBLE

12 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX METHODE CLASSIQUE M.I. EXTENSION; R=0; ABD=ADD=0 COUPES EXT. SUP FÉMUR COUPES CONDYLES

13 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX ADD : 7 DEPEND DE : PARAMÈTRES ARCHITECTURAUX (CC D, LONGUEUR COL ET DIAPHYSE ) PARAMÈTRES FONCTIONNELS (FLEX / EXT, ABD / ADD, REXT / RINT)

14 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX CORRECTION PAR ETUDE MULTIPLANAIRE AXE FÉMUR

15 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX CORRECTION PAR ETUDE MULTIPLANAIRE AXE FÉMUR RECONSTRUCTIONS AXIALES

16 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX ETUDE MULTIPLANAIRE AXE FÉMUR RECONSTRUCTIONS AXIALES SUPERPOSITIONS

17 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX MIP 3D

18 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS NOTER LA MAUVAISE POSITION EN ADDUCTION DES MI MODE RADIO PUIS ACQUISITION RECONSTRUCTION 3D MIP

19 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS DECOUPE DES STRUCTURES INUTILES. NOTER LA CONSERVATION D4UN FRAGMENT DE DIAPHYSE

20 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS ROTATION PROGRESSIVE DANS LA PLAN AXIAL D ELECTION AVEC SUPERPOSITION DES CONDYLES, DU TROCHANTER DANS L AXE DIAPHYSAIRE

21 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS ANTEVERSION : 26 CONTRE 30 SANS CORRECTION (METHODE CLASSIQUE) DIFFERENCE IMPORTANTE EN MATIERE DE PROTHESE, ESSENTIELLEMENT LIEE ICI A UNE CORRECTION DE L ADDUCTION

22 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D EN PRATIQUE, PAS A PAS AUTRE EXEMPLE

23 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D MIP : DECOUPAGE ET ABLATION DES SEGMENTS INUTILES PUIS ROTATION POUR SUPERPOSER CONDYLES, TROCHANTER ET AXE DIAPHYSAIRE

24 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D MIP : DECOUPAGE ET ABLATION DES SEGMENTS INUTILES PUIS ROTATION POUR SUPERPOSER CONDYLES, TROCHANTER ET AXE DIAPHYSAIRE

25 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX CORRECTION D UNE HYPER EXTENSION 41 25

26 ANTÉVERSION COLS FÉMORAUX 3D METHODE EGALEMENT UTILISABLE EN 3D SURFACIQUE (MAIS PLUS LONGUE )

27 CONCLUSIONS DEFINITION ANATOMIQUE DE L ANTEVERSION IMPORTANCE DE LA POSITION DU PATIENT POSSIBILITE SIMPLE DE CORRECTION D ERREURS SI ACQUISITION MULTIBARETTE ET RECONSTRUCTIONS 3D MIP

(Tenseur du fascia lata)

(Tenseur du fascia lata) ABDUCTION DE LA HANCHE À PAR TIR D'UNE POSITION DE FLEXION (Tenseur du fascia lata) L4 Nerf glutéal supérieur Vers : Tenseur du fascia lata L4-S1 L5 S1 Tenseur du fascia lata Scia FIGURE 6-44 Tenseur du

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Inégalité de longueur des membres inférieurs

Inégalité de longueur des membres inférieurs Inégalité de longueur des membres inférieurs Introduction Mr M est un patient âgé de 31ans, 1m74 pour 60 kg, pas de sport, vie sédentaire de bureau. Il est venu me consulter à la demande de son médecin

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Chapitre 14 : Appareil musculaire du membre inférieur. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 14 : Appareil musculaire du membre inférieur. Docteur Olivier PALOMBI Chapitre 14 : Appareil musculaire du membre inférieur Docteur Olivier PALOMBI UE5 - Anatomie du membre inférieur Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale

Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale Biomécanique de l Articulationl Coxo-fémorale PR GILBERT VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji.

Plus en détail

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw)

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) P. Chélius La DCS ou vis-plaque condylienne est un implant conçu pour la fixation spécifique des fractures épiphyso-métaphyso-diaphysaires du fémur.

Plus en détail

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie J ai mal à la hanche : 9/10 ce n est pas la hanche, en tout cas pas la coxo-fémorale! Le plus souvent douleur en regard du grand trochanter

Plus en détail

Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique

Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique Faculté de Médecine PARIS V- René Descartes Centre Hospitalier SAINTE-ANNE Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique G. Abi Lahoud M.D.,

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux Module ostéo-articulaire 27/06/2015 OBJECTIFS Orienter les indications des examens d imagerie Décrire les différents mécanismes

Plus en détail

L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en ouverture. Iliaque en fermeture. Bassin en ouverture

L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en ouverture. Iliaque en fermeture. Bassin en ouverture L'examen du bassin peut mettre en évidence les modifications suivantes : Iliaque en Lors des tests d'allongement et de racourcissement : Le membre inférieur s'allonge et se raccourcit - ou 0. Explication

Plus en détail

Le mouvement de transfert de la personne paraplégique : mesure et évaluation

Le mouvement de transfert de la personne paraplégique : mesure et évaluation Institut Fédératif de Recherche sur les Aides Techniques pour personnes Handicapées Réunion trimestrielle du jeudi 20 janvier 2011 Amélioration des fauteuils roulants manuel Le mouvement de transfert de

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Inégalité de longueur des membres inférieurs Alain FAUGOUIN Congrès FNP 2003 ILMI ou ANISOMELIE Anatomique Fonctionnelle géométrique : -inégalité par asymétrie géométrique des membres inférieurs Fonctionnelle

Plus en détail

Configuration usuelle de l installation

Configuration usuelle de l installation LE SCANNER OU TOMODENSITOMETRIE DEFINITION Le scanner ou tomodensitométrie (TDM) est un examen radiographique qui utilise les rayons X en faisceau très étroit, avec leur propriété de traverser les tissus

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Bach-Segura P, Molho M. Exploration du contenu utérin par tomodensitométrie. SFIPP 2005

Bach-Segura P, Molho M. Exploration du contenu utérin par tomodensitométrie. SFIPP 2005 Scanner du squelette fœtal Protocole de réalisation Le rôle du manipulateur Karim Medjani 1, Brahim Aichaoui 1, Christiane Arduino 1, Kathia Chaumoitre 1, Claude d'ercole 2, Michel Panuel 1 1 Service d'imagerie

Plus en détail

La chirurgie dans la PC

La chirurgie dans la PC La chirurgie dans la PC GF PENNECOT Marchant ou déambulant Grand handicapé Kinésith sithérapie Appareillage Médicaments Chirurgie neuro ortho LESION NEUROLGIQUE STABLE Spasticité Perte de la sélectivit

Plus en détail

Clarifications et exemples de cas concernant les. Règles et définitions pour la facturation des cas selon SwissDRG

Clarifications et exemples de cas concernant les. Règles et définitions pour la facturation des cas selon SwissDRG Clarifications et exemples de cas concernant les Règles et définitions pour la facturation des cas selon SwissDRG Version 1.3 du 23.10.2012 En cas de besoin, de nouvelles clarifications et de nouveaux

Plus en détail

ALGORITHME DECISIONNEL

ALGORITHME DECISIONNEL ALGORITHME DECISIONNEL RACHIS LOMBAIRE SACRO ILIAQUES COXO FEMORALES BILAN 1 DIM RAS PATHOLOGIE LIMITEES TRAITEMENT 1 TNF LOMBAIRE NON TRAITE TNF SACRO ILIAQUE NON TRAITE BILAN CONTROLE 2 BIEN = DEBUT

Plus en détail

DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR

DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR C Andreux et F L Huillier H Guerini, A Feydy, X Poittevin, F Thevenin, R Campagna, JL Drapé, A Chevrot Hôpital COCHIN, Paris, France OBJECTIF Proposer

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

LA COXO-FEMORALE. Rappels. La coxo-fémorale. Éléments osseux Éléments articulaires Éléments musculaires

LA COXO-FEMORALE. Rappels. La coxo-fémorale. Éléments osseux Éléments articulaires Éléments musculaires LA COXO-FEMORALE Rappels Éléments osseux Éléments articulaires Éléments musculaires schémas d'après Dufour et Pillu 2 La coxo-fémorale Elle doit répondre à deux impératifs en apparence contradictoire qui

Plus en détail

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs Lésions musculaires des Membres inférieurs, fréquentes Rôle du sport 46 ème Congrès de Médecine Manuelle-Ostéopathie Ploërmel, 15 Octobre 2011. Dr Th. CHARLAND M inférieurs : Quadriceps, Droit fémoral,

Plus en détail

monobloc Prothèse totale de genou à pivot rotatoire Hinged joint total knee prosthesis Axes de rotation Rotation maîtrisée Controlled rotation

monobloc Prothèse totale de genou à pivot rotatoire Hinged joint total knee prosthesis Axes de rotation Rotation maîtrisée Controlled rotation monobloc Prothèse totale de genou à pivot rotatoire Hinged joint total knee prosthesis Axes de rotation et flexion - extension métal / métal Metal / metal rotation and flexion - extension axis Rotation

Plus en détail

La Tomodensitométrie

La Tomodensitométrie La Tomodensitométrie Du plan à la coupe Nous vivons dans un monde tridimensionnel, mais l image que nous avons de ce monde se forme sur le plan (2D) de notre rétine. La vision binoculaire nous donne l

Plus en détail

PATHOLOGIE MENISCALE: INTERET DES MANIPULATIONS OSTEOPATHIQUES

PATHOLOGIE MENISCALE: INTERET DES MANIPULATIONS OSTEOPATHIQUES PATHOLOGIE MENISCALE: INTERET DES MANIPULATIONS OSTEOPATHIQUES Dr Ivan RADUSZYNSKI Le blocage du genou d origine méniscale est un motif de consultation fréquent dans un cabinet de médecin-ostéopathe. Nous

Plus en détail

SYSTEME DHS DCS Dynamic Hip Screw (Col du fémur) Dynamic Condylar Screw (Condyle femoral)

SYSTEME DHS DCS Dynamic Hip Screw (Col du fémur) Dynamic Condylar Screw (Condyle femoral) TABLE DES MATIERES SYSTEME DHS Présentation du système DHS. Page 2 Indications... Page 3 Choix des implants.. Page 3 Technique opératoire... Page 4 SYSTEME DCS Présentation du système DCS. Page 10 Indications...

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

IMAGERIE DU POIGNET. Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris

IMAGERIE DU POIGNET. Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris IMAGERIE DU POIGNET TRAUMATIQUE Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris Luxation Fracture Entorse Bilan radiologique CLICHES STANDARD TDM IRM ARTHRO IRM ARTHRO SCANNER CLICHES STANDARD

Plus en détail

Les boiteries chez l enfant

Les boiteries chez l enfant Les boiteries chez l enfant Motif de consultation ++ Causes multiples, Pronostic ++ Pr B. YOUSRI Boiterie Esquive Equilibration Aigue Chronique ATCD Infection Tumeur Dystrophie Traumatisme Infection /

Plus en détail

Mesure de la marche et du mouvement

Mesure de la marche et du mouvement Mesure de la marche et du mouvement Olivier Rémy-Néris Mathieu Lempereur Sylvain Brochard CHRU de Brest INSERM U650 olivier.remyneris@chu-brest.fr Synopsis Connaitre les différents moyens d analyse quantifiée

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Radioanatomie du système veineux thoracique systémique

Radioanatomie du système veineux thoracique systémique Radioanatomie du système veineux thoracique systémique D.Ducreux, S.Chanalet, C-P. Raffaelli, M. Rouquette, J. Mouroux, B. Padovani CHU Nice, Hôpital Pasteur Introduction Après un très bref rappel anatomique

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Processus de dégradation orthopédique Déséquilibre des forces musculaires Maintient trop prolongé

Plus en détail

Boiterie chez l enfant

Boiterie chez l enfant DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Boiterie chez l enfant F FITOUSSI BOITERIE BOITERIE : Modification récente r de la démarche d liée à un phénom nomène ne douloureux IMPOTENCE:

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie et en radiologie interventionnelle

Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie et en radiologie interventionnelle Université de Franche-Comté U.F.R. Sciences Médicales et Pharmaceutiques C.H.U. J. Minjoz, BESANCON Service de Radiologie A Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie

Plus en détail

La Tomodensitométrie. S Willoteaux, F Thouveny, A Bouvier, C Nedelcu, C Aubé CHU d Angers

La Tomodensitométrie. S Willoteaux, F Thouveny, A Bouvier, C Nedelcu, C Aubé CHU d Angers La Tomodensitométrie Principes / Techniques S Willoteaux, F Thouveny, A Bouvier, C Nedelcu, C Aubé CHU d Angers Question Vous relisez avec votre senior l acquisition abdominopelvienne réalisée en garde

Plus en détail

Diagnostic d une boiterie de hanche chez l enfant et l adolescent (299) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004

Diagnostic d une boiterie de hanche chez l enfant et l adolescent (299) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004 Diagnostic d une boiterie de hanche chez l enfant et l adolescent (299) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004 Pré-requis : Anatomie de la hanche Croissance de la hanche Résumé : Les boiteries chez l

Plus en détail

ANOMALIES DE LA MARCHE

ANOMALIES DE LA MARCHE ANOMALIES DE LA MARCHE JOURNEE D ETUDE PEDIATRIE ATELIER D ORTHOPEDIE TROUBLES de la DEMARCHE autant d étapes«physiologiques» PIEDS DEFORMES Docteur, Jean a 10 jours, ses pieds sont déformés qu en pensez

Plus en détail

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie :

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie : L Ostéotomie Tibiale Anatomie du genou : C est une structure du corps où l extrémité inférieure du fémur s articule avec l extrémité supérieure du tibia pour permettre l appui du membre inférieur et les

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante

Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante PROTOCOLE D IMAGERIE MEDICALE Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante Octobre 2011 Société française de médecine du travail Haute Autorité de Santé Service documentation information

Plus en détail

Système de Tomographie Volumique à Faisceau Conique. Intuitif par excellence...

Système de Tomographie Volumique à Faisceau Conique. Intuitif par excellence... Système de Tomographie Volumique à Faisceau Conique Intuitif par excellence... Tout devient plus clair et plus simple avec un grand champ. LE VOLUME DENTO-MAXILLO-FACIAL COMPLET PRET POUR VOTRE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Orthopédie Sémiologie et traumatologie de la hanche

Orthopédie Sémiologie et traumatologie de la hanche Université Paris-VI Orthopédie Sémiologie et traumatologie de la hanche DCEM 2004-2005 Pr. Jean-Luc Lerat, Faculté de Médecine Lyon-Sud Mise à jour : 7 mars 2005 2/109 Orthopédie Sémiologie et traumatologie

Plus en détail

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Différences enfant-adulte Croissance, développement, physiologie Les variables physiologiques

Plus en détail

Médecine physique et de réadaptation Médecine de rééducation MPR et Appareillage Nancy : 20011 Coordonnateurs : Pr J. Paysant, N.

Médecine physique et de réadaptation Médecine de rééducation MPR et Appareillage Nancy : 20011 Coordonnateurs : Pr J. Paysant, N. DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 20011 Coordonnateurs : Pr J. Paysant, N. Martinet Titre : Auteurs : Les amputés de cuisse :

Plus en détail

Imagerie de l ostéoporose Séminaire UNAFORMEC-AMMPPU 19 et 20 mai 2011 Dr Nicolas Roux, rhumatologue, Hôpital Belle-Isle (Metz)

Imagerie de l ostéoporose Séminaire UNAFORMEC-AMMPPU 19 et 20 mai 2011 Dr Nicolas Roux, rhumatologue, Hôpital Belle-Isle (Metz) Imagerie de l ostéoporose Séminaire UNAFORMEC-AMMPPU 19 et 20 mai 2011 Dr Nicolas Roux, rhumatologue, Hôpital Belle-Isle (Metz) 1/Radiographies standard: pour diagnostiquer la fracture mais pas en dépistage++

Plus en détail

Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Les éléments de la prothèse de hanche

Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Les éléments de la prothèse de hanche Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Utilisée le plus souvent pour les personnes souffrant d arthrose de la hanche ou de dégénérescence articulaire ou osseuse, l arthroplastie ou prothèse

Plus en détail

ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN

ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN Bilan 2004-2008 Congrès National SFRP - ANGERS Juin 2009 Présenté par Cécile ETARD IRSN Contexte (1) Lorsqu une exposition médicale aux RI concerne

Plus en détail

Cas clinique cancer de la prostate M+ Pr Florence JOLY

Cas clinique cancer de la prostate M+ Pr Florence JOLY Cas clinique cancer de la prostate M+ Pr Florence JOLY Dossier Médical - Présentation et caractéristiques du patient Nom : Mr V. Age : 78 ans Profession : enseignant retraité Situation familiale : marié,

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies :

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Problème rotulien Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Le syndrôme rotulien. L instabilité de la rotule (luxation). L arthrose de la rotule. 1. Le syndrôme rotulien : C est l ensemble

Plus en détail

Planification opératoire à l aide du logiciel 3D

Planification opératoire à l aide du logiciel 3D Planification opératoire à l aide du logiciel 3D 1/ Pré-Opératoire : Actuellement, il n existe pas de solution souple pour PC, permettant la visualisation en 2D ou 3D de clichés Dicom, Scanner ou IRM en

Plus en détail

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) -

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) - Biométrie foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières I Techniques de biométrie...3 I.1 Mesure de la longueur cranio-caudale...3 I.2 Mesure

Plus en détail

Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses

Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses M. DE LA SIMONE, C. GOMES, R. NIZARD EOS est un système d imagerie qui permet l acquisition simultanée de radiographies

Plus en détail

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Les fractures du coude de l enfant Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Épidémiologie des fractures du coude Les fractures : 10 à 25% des traumatismes de l enfant Fractures du coude : 16% de l ensemble des

Plus en détail

Troisième E IE3 trigonométrie sujet 1 2014-2015. A l aide de points nommés de la figure, exprimer de deux façons différentes : a) Cos ( BAC) =

Troisième E IE3 trigonométrie sujet 1 2014-2015. A l aide de points nommés de la figure, exprimer de deux façons différentes : a) Cos ( BAC) = Troisième E IE3 trigonométrie sujet 1 2014-2015 NOM : Prénom : a) Cos ( BAC) = Cos ( BAC) = b) Sin( BAC) = Sin( BAC) = c) Tan( BAC) = Tan( BAC) = Eddy souhaite aménager le grenier de sa ferme. Mesurant

Plus en détail

Mobilité analytique des doigts

Mobilité analytique des doigts Au niveau de l IPP la flexion est d environ 100 Au niveau de l IPD la flexion est un peu inférieure à l angle droit, environ 85 pour Desgeorges et Oberlin 85 Glissement distal Ce sont les structures situées

Plus en détail

l adulte avec paralysie cérébrale

l adulte avec paralysie cérébrale Particularités de l installation assise de l adulte avec paralysie cérébrale Dr Antoine GASTAL MPR Marie Christine BERNARD Kinésithérapeute Service CECOIA Hôpital Nationale Saint Maurice Dr Célia RECH

Plus en détail

ANOMALIES DU PIED DU NOUVEAU- NE ET DU NOURRISSON

ANOMALIES DU PIED DU NOUVEAU- NE ET DU NOURRISSON ANOMALIES DU PIED DU NOUVEAU- NE ET DU NOURRISSON Dr. K. DEMET Ins6tut Régional de Médecine Physique et de Réadapta6on de Nancy I. MECANISME DES DEFORMATIONS 1.1 Anomalies au cours de la vie intra- utérine

Plus en détail

Prise en main. Plan d étage. Fonctions principales. Table des matières. Vue 3D. Projet Réglages. Toiture. Terrain

Prise en main. Plan d étage. Fonctions principales. Table des matières. Vue 3D. Projet Réglages. Toiture. Terrain Terrain Toiture Table des matières Fonctions principales Plan d étage Prise en main Sélectionner un élément Ajustement précis d un élément Déplacement d dalle ou de l ensemble du bâtiment Déplacement vue

Plus en détail

SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE HANCHE J-L Lerat Faculté Lyon-Sud

SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE HANCHE J-L Lerat Faculté Lyon-Sud SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE HANCHE J-L Lerat Faculté Lyon-Sud 274 SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE DE LA HANCHE 273 RAPPEL ANATOMIQUE 275 EXAMEN CLINIQUE 276 MOBILITÉ de la HANCHE 277 ORIENTATION DU COL FÉMORAL -

Plus en détail

Claude Karger Anne Sophie Kesseler

Claude Karger Anne Sophie Kesseler Claude Karger Anne Sophie Kesseler Docteur, j ai mal au dos!! Faites de la natation, ça va passer Mythe ou réalité? Les poissons souffrent-ils du dos? A priori, non. Pourquoi? Ne sont pas soumis à la pesanteur!!

Plus en détail

LE TIBIA ET LA FIBULA

LE TIBIA ET LA FIBULA OSTÉOLOGIE - LE MEMBRE INFÉRIEUR LE TIBIA ET LA FIBULA Ils forment le squelette de la jambe. Le tibia est interne. La fibula [péroné] (= "aiguille")est externe et postérieure. LA FIBULA Elle présente une

Plus en détail

Français. Une vision parfaite

Français. Une vision parfaite Français Une vision parfaite Tout devient plus clair et plus simple avec un grand champ Le volume dento-maxillo-facial complet prêt pour votre diagnostic Un seul scan vous fournit la quantité d informations

Plus en détail

Prise en main d. Plan d étage. Fonctions principales. Table des matières. Vue 3D. Projet Réglages. Toiture. Terrain

Prise en main d. Plan d étage. Fonctions principales. Table des matières. Vue 3D. Projet Réglages. Toiture. Terrain Terrain Toiture Table des matières Fonctions principales Plan d étage Prise en main d Sélectionner un élément Ajustement précis d un élément Déplacement d 1 dalle ou de l ensemble du bâtiment Déplacement

Plus en détail

LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF

LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF DEFINITION: La tomodensitométrie se définit comme une chaîne radiologique tomographique effectuant la mesure de l atténuation d un faisceau de

Plus en détail

Anatomie radiologique du squelette pédiatrique. JM Garcier Clermont-Ferrand

Anatomie radiologique du squelette pédiatrique. JM Garcier Clermont-Ferrand Anatomie radiologique du squelette pédiatrique JM Garcier Clermont-Ferrand DES radio - 6 février 2015 Évolution du squelette tout au long de l enfance Taille Morphologie Structure Donc évolution de l aspect

Plus en détail

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous.

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Technique chirurgicale Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Table des matières Indications et contre-indications 3 Implants 4 Instruments 4 Planification

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE ET DU BASSIN

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE ET DU BASSIN EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE ET DU BASSIN La ceinture Pelvienne se compose de trois articulations : la hanche (articulation coxo-fémorale) l'articulation sacro-iliaque. La symphyse pubienne. Toutes les

Plus en détail

mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet

mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses

Plus en détail

La 3D grand champ repensée

La 3D grand champ repensée La 3D grand champ repensée 9500 Système cone beam 3D Kodak 9500 GRAND CHAMP La 3D grand champ repensée L imagerie 3D est désormais devenu le diagnostic standard pour les disciplines dentaires les plus

Plus en détail

L.Liao(IHN) Obs. service Guilloz Pr A Blum

L.Liao(IHN) Obs. service Guilloz Pr A Blum Patient de 30 ans, sportif de haut niveau, marathonien. Présente des épisodes répétés de douleurs du mollet droit, survenant environ après une demie heure de course. Une échographie hauterésolution de

Plus en détail

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle Usage strictement personnel uniquement www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle bibliographie Masso kinésithérapie et thérapie manuelle pratique, Michel DUFOUR, édition MASSON, 2009 La morpho-palpation,

Plus en détail

CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT

CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT LONGUEUR CRANIO-CAUDALE (LCC, DCC) C est la mesure de la taille du fœtus entre le vertex et les fesses. 1 ) Approche technique : Critères de réussite

Plus en détail

SCANNER ET DOSIMETRIE

SCANNER ET DOSIMETRIE Date 22/08/2006 Page 1 sur 6 REVISIONS révision date objet 01 13/01/03 Réactualisation du texte 02 10/12/03 Changement point de diffusion ; modification texte 03 18/08/04 Modification du texte 04 18/01/05

Plus en détail

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile Systématisation VCI Fémorale Superf. 3/4 Iliaque Poplitée La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier Mars 2015 Fémorale Sural Difficultés et Pièges: écho-doppler Veineux

Plus en détail

Cercle trigonométrique et mesures d angles

Cercle trigonométrique et mesures d angles Cercle trigonométrique et mesures d angles I) Le cercle trigonométrique Définition : Le cercle trigonométrique de centre O est un cercle qui a pour rayon 1 et qui est muni d un sens direct : le sens inverse

Plus en détail

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre Rappels anatomiques Rachis dorsal Charnière cervico-dorsale C7-T1

Plus en détail

UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER FACULTES DE MEDECINE THESE

UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER FACULTES DE MEDECINE THESE UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER FACULTES DE MEDECINE ANNEE 2014 2014 TOU3 1568 THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE MEDECINE SPECIALISEE CLINIQUE Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

A.R. 15.1.2014 M.B. 5.2.2014 En vigueur 1.10.2012-31.12.2014. Article 35 IMPLANTS. 8. Pour les implants cochléaires

A.R. 15.1.2014 M.B. 5.2.2014 En vigueur 1.10.2012-31.12.2014. Article 35 IMPLANTS. 8. Pour les implants cochléaires A.R. 25.6.2014 fixant les procédures, délais et conditions en matière d intervention de l assurance obligatoire soins de santé et indemnités dans le coût des implants et des dispositifs médicaux invasifs

Plus en détail

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT Le genou du cycliste Aspects cliniques et technopathiques Jacky MAILLOT Colloque national du cyclisme FFC Monaco le 10 octobre 2009 Pourquoi Gonalgie? Rien de plus facile que de pédaler. Sport en décharge

Plus en détail

REPRISE DE PTH. Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé

REPRISE DE PTH. Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé REPRISE DE PTH Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé Nécessité de classification Prise en compte d un phénomène Analyses de lésions Comparaison de lésions Choix de technique Evaluation de techniques Etudes

Plus en détail

F Walter 1, 2, Ch Nuehrenboerger 3, D Pape 4, P Page 1, J Azzolin 3, JF Calafat 1, J Vuillemin 1, R Seil 4

F Walter 1, 2, Ch Nuehrenboerger 3, D Pape 4, P Page 1, J Azzolin 3, JF Calafat 1, J Vuillemin 1, R Seil 4 F Walter 1, 2, Ch Nuehrenboerger 3, D Pape 4, P Page 1, J Azzolin 3, JF Calafat 1, J Vuillemin 1, R Seil 4 1. Service d Imagerie Médicale, Clinique d Eich CHL Luxembourg 2. Service d Imagerie Guilloz (Pr.Blum),

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32 Méthode ET PRATIQUE Echos techniques 32 La CFAO au service de la chirurgie prothétiquement guidée Cas réalisé par le laboratoire Dental Concept Méditerranée, M. Bernard Zarb et le Dr Sébastien Melloul

Plus en détail

MYOPATHIE Par déficit en MALTASE ACIDE. de l adulte Histoire. naturelle. N. Pellegrini, D. Orlikowski Hôpital R. Poincaré - Garches

MYOPATHIE Par déficit en MALTASE ACIDE. de l adulte Histoire. naturelle. N. Pellegrini, D. Orlikowski Hôpital R. Poincaré - Garches MYOPATHIE Par déficit en MALTASE ACIDE de l adulte Histoire naturelle N. Pellegrini, D. Orlikowski Hôpital R. Poincaré - Garches Étude publiée en 25* : patients AMD suivis à La Salpêtrière et / ou à Garches

Plus en détail

COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE

COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE 1 COMMENT INTERPRETER LE SCANNER INITIAL DU MASSIF FACIAL TRAUMATIQUE Marie Gayet-Delacroix 1, Jean-Philippe Perrin², Pierre Corre², Benoît Dupas 1 1 Service de radiologie, CHU Hôtel-Dieu, Nantes ² Service

Plus en détail