CONTROVERSES en chirurgie de la hanche. C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTROVERSES en chirurgie de la hanche. C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar"

Transcription

1 CONTROVERSES en chirurgie de la hanche C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar

2 Une invention française Gilles Bousquet CHU de Saint-Etienne - Jean Rieu, Professeur à l Ecole des Mines de Saint-Etienne - André Rambert, ingénieur, Professeur de mécanique à Lyon. Datant de 1975 (Saint Etienne) Souffrant des modifications initiales assez nombreuses puis de 2 à 4 % de luxations intra prothétiques au milieu des années % dans la série Sofcot 2009 Bénéficie enfin d un essor international sans précédent depuis fin des années 2000

3 Q est-ce que c est? D après Cartier dans MO

4 Pourquoi la DM? La luxation reste la complication la plus fréquente après PTH ou reprise de PTH Mal vécue par le patient et le chirurgien elle est à l origine d un grand nombre de contentieux et sa prévention est de ce fait très importante

5 GENERALITES 60% récidivent Plus de la moitié nécessite une ré-intervention L instabilité représente 9 à 23 % des reprises de PTH The epidemiology of revision total hip arthroplasty in the US Bozic KJ & al, J B J S, 2009, The Finnish arthroplasty register Puolakka TJ & al, Acta Orth. Scan Outcome of treatment for dislocation after primary THR Korwal RS & al, J. Bone Joint Surg, 84A, 2002

6 Selon la voie d abord? Postérieure: 4 à 5% Antérieure et externe: 2 à 3% Révisions: jusqu à 30% par le «moins-invasif» -Dislocations after total hip arthroplasty. Woo RYG et Morrey BF, J.Bone Joint Surg, 64A, 1982, Dislocation after total hip arthroplasty. Yuan L, Arch Orthop Trauma Surg, 1999; 119 (5-6): 263-6

7 LES PARTIES MOLLES The effect of posterior capsule repair upon post operative hip dislocation following primary total hip arthroplasty. Tsai SJ & al, Musculoskelet. Disord, 2008 feb 29;9-29 6,3% luxations sans réparation capsulaire contre 0% avec! Modified posterior approach to total hip arthroplasty to enhance joint stability. Kim YS & al, Clin Orthop Relat Res, 2008 feb; 466(2):294-9 de 5,3% à 0% selon section / ± réparation rotateurs ext The effect of EPSTR and minimal incision surgery on dislocation after total hip arthroplasty. Iorio R & al, Clin. Orthop Relat Res, 2006 jun; 447: ,5% à 1,3% (m: 2,3%) si réparation

8 TYPE D IMPLANTS Diamètre de la tête: Quelque soit la voie d abord, l augmentation du diamètre de tête diminue le taux de luxation Effect of femoral head diameter and operative approach on risk of luxation after primary total hip arthroplasty Berry DJ & al, J. Bone Jt. Surg., 2005, 87A:

9 PTH DE PREMIÈRE INTENTION: expérience personnelle

10 Matériel et méthodes Série 1 = janvier 2007 décembre 2008 Prospective, continue, mono-opérateur 291 PTH de première intention Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe 144 femmes dont 60 de plus de 75 ans 147 hommes dont 62 de plus de 70 ans 122 Cotyles sans ciment impactés Tous les fémurs sans ciment LUXATIONS = 4,9 %

11 Matériel et méthodes Série 2 = janvier décembre 2010 Prospective, continue, mono-opérateur 281 PTH de première intention Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe 141 femmes dont 65 de plus de 75 ans 140 hommes dont 59 de plus de 70 ans 124 cas 124 Cotyles double mobilité sans ciment Tous les fémurs sans ciment luxations = 1.6 %

12 Résultats: Taux de luxations Série 1: 122 cas = 6 luxations = 4,9 % Série 2: 124 cas = 2 luxations = 1.6 % La seule différence est l utilisation du cotyle à double mobilité systématiquement au-dessus de 70 ans chez l homme et au-dessus de 75 ans chez la femme

13 REPRISES DE PTH: expérience personnelle

14 264 changements de PTH ( moyenne 74 ans ) 143 descellements (54.2 %) 59 descellements itératifs (22.3%) 35 luxations (13,3%) 15 infections en 2 temps 9 pbs de DM (5 lux intra proth, 2 lux DM, 2 déstabilisations) 3 fractures de céramique

15 Matériel et méthodes Série 1 = janvier 2003 décembre 2007 Rétrospective, mono-opérateur 66 reprises de PTH dont 14 re-reprises Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe de Moore Jumbo-cups ou Anneaux de soutien

16 Matériel et méthodes Série 2 = janvier 2005 décembre 2012 Retrospective, mono-opérateur 198 reprises de PTH dont 45 re-reprises Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe de Moore Double mobilité Éventuel anneau de soutien

17 Cotyles classiques: mégacotyles, anneaux de soutien Nbre total LUX TAUX 16% Re-OP nécessaire TAUX % Double mobilité % 3 1.5% 8 fois moins de luxations avec les DM dans les reprises de PTH

18 complications pour 4 luxations malgré la DM = recours au cotyle de Lefèvre Une récidive avec cotyle de Lefèvre!

19 Deux luxations intra-prothétiques Une à 2 mois lors d un effort de soulèvement (pot de fleur de 70 kgs) avec hanche fléchie et genou tendu! >>>>>>>>> reprise par nouveau cotyle à DM ; recul 2 ans, va très bien.

20

21 PTH de première intention Double mobilité: -Unconstrained tripolar implants for primary total hip arthroplasty in patients at risk for dislocation. Guyen O & al, J. Arthroplasty, 2007 sept; 92(6): > 0 luxation pour patients avec des facteurs de risque - The use of a dual articulation acetabular cup system to prevent dislocation after primary total hip arthroplasty: analysis of 384 cases at a mean follow-up of 15 years. 14 luxations intra-prothétiques Philippot R; & al, Int Orthop 2009 aug; 33(4): instabilité

22 Dual Mobility Cemented Cups Have Low Dislocation Rates in THA Revisions F L. Langlais, M Ropars, F Gaucher, T Musset and O Chaix Clin Orthop and Rel Research 2008, 466, 2, THA revisions using standard cups are at risk of dislocation (5.1% to 14.4%), especially in patients over 70 years of age. 88 cemented dual mobility cups for THA revisions in patients at high risk of dislocation. Average age was 72 years. 85 of the 88 hips were reviewed at 2 to 5 years follow-up. One patient (1.1%) had a dislocation at 2 years post-op. These results confirm those with press-fit dual mobility cups suggesting a low dislocation rate at 5 years.

23 Prévention des luxations par la double mobilité lors de reprises d arthroplasties totales de hanche R. Philippot, F. Farizon et coll RCO, 95, 6, 2009, Matériel et méthodes série homogène et continue de 163 reprises de PTH (110 bipolaires, 53 acétabulaires). âge moyen 68,7 ans double mobilité (110 impactées sans ciment et 53 cimentées sur Kerboull ) Résultats Le recul moyen était de 5 ans Le taux de luxations post OP au dernier recul était de 3,7 %

24 49 Reprises acétabulaires par cupule double mobilité pour luxation récidivante de PTH : à propos de 59 cas à 8 ans F Leiber-Wackenheim, A Gabrion, E David, A Patout, P Mertl RCO, 2007, 93, S9071, 51 Résultats: Une seule luxation précoce unique >> taux de 1,7 %. À 8 ans de recul, aucun patient n a été repris, mais 19 % de liserés Conclusion: La reprise par une cupule à double mobilité apparaît comme le traitement de choix des luxations récidivantes de prothèses totales de hanche très bons résultats cliniques à 8 ans.

25 CONCLUSION La double mobilité diminue le risque de luxation d un coefficient 5 à 10 dans les PTH et les reprises de PTH à autres facteurs équivalents.

26 ARBRE DÉCISIONNEL Si facteurs de risques: Patients neurologiques Fractures du col Troubles cognitifs Chirurgie de révision Age supérieur à 70 ans DOUBLE MOBILITE Si échec de la DM ou GT déshabillé: COTYLE RÉTENTIF DE LEFÈVRE Pour tous les autres: respect de l anatomie >> Calque, abord le moins invasif possible, tige sans ciment, col modulaires, grosse tête prothétique

J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine -

J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine - J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine - Genay J.H. CATON Consultant et royalties Groupe Lépine

Plus en détail

Prothèse totale de hanche double mobilité. Résultats à 10 ans de recul. Jean-Luc Delalande*, Groupe Score, *Clinique La Présentation, Orléans.

Prothèse totale de hanche double mobilité. Résultats à 10 ans de recul. Jean-Luc Delalande*, Groupe Score, *Clinique La Présentation, Orléans. Prothèse totale de hanche double mobilité. Résultats à 10 ans de recul. Jean-Luc Delalande*, Groupe Score, *Clinique La Présentation, Orléans. Conflit d intérêt Pas de lien commercial pour cet implant

Plus en détail

Luxation d une arthroplastie

Luxation d une arthroplastie synthèse Luxation d une arthroplastie totale de la hanche : étiologie et prise en charge Rev Med Suisse 2009 ; 5 : 2544-50 D. Suva A. Lübbeke F. Pagano R. Dayer P. Hoffmeyer Drs Domizio Suva, Anne Lübbeke,

Plus en détail

Fixation sans ciment

Fixation sans ciment Fixation cimentée ou non pour les reprises septiques de PTH Fixation sans ciment Ph Rosset Tours 2ème Congrès CRIOAC Lille 2015 1 2 étapes Reprises de PTH aseptique = le sans ciment Avantages Inconvénients

Plus en détail

Nicolas KRANTZ CURSUS UNIVERSITAIRE THESE

Nicolas KRANTZ CURSUS UNIVERSITAIRE THESE Nicolas KRANTZ CURSUS UNIVERSITAIRE 1999 : Réussite du concours du PCEM 1, primant (Faculté de Médecine Bordeaux 2) 2001-2004 : Externat CHU de Bordeaux (33) Juillet 2004 : Réussite aux Epreuves Nationales

Plus en détail

PLACE DES METAUX POREUX DANS LA RECONSTRUCTION DES PERTES DE SUBSTANCE OSSEUSE DE LA HANCHE

PLACE DES METAUX POREUX DANS LA RECONSTRUCTION DES PERTES DE SUBSTANCE OSSEUSE DE LA HANCHE PLACE DES METAUX POREUX DANS LA RECONSTRUCTION DES PERTES DE SUBSTANCE OSSEUSE DE LA HANCHE Xavier Flecher*, Wayne Paprosky**, Jean-Charles Grillo*, Jean- Manuel Aubaniac*, Jean-Noël Argenson* * Centre

Plus en détail

MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET

MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET PROTHESE TOTALE DE HANCHE POUR OSTEONECROSE ASEPTIQUE DE LA TETE FEMORALE Analyse d une série de 126 arthroplasties. Hôpital Edouard HERRIOT

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE MOMENT DE LA FRACTURE Fracture per-opératoire iatrogène cave pathologique! Fracture post-opératoire traumatique FRACTURE PEROPERATOIRE Souvent méconnue = diagnostic

Plus en détail

Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure. Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS

Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure. Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS AMELIOREZ VOTRE QUALITE La voie d abord AMIS (Anterior Minimally Invasive

Plus en détail

Etude anatomo-radiologique de la variabilité de la position du bassin en décubitus latéral sur table opératoire lors de l implantation l

Etude anatomo-radiologique de la variabilité de la position du bassin en décubitus latéral sur table opératoire lors de l implantation l Etude anatomo-radiologique de la variabilité de la position du bassin en décubitus latéral sur table opératoire lors de l implantation l d une d arthroplastie totale de hanche Bruno Lévy, Gilles Mathieu,

Plus en détail

CORAIL. Gamme de prothèses de hanche. Technique opératoire

CORAIL. Gamme de prothèses de hanche. Technique opératoire CORAIL Gamme de prothèses de hanche Technique opératoire optimiser la fonction augmenter la longévité accélérer la récupération Intelligent Surgery L offre Intelligent Surgery pour la chirurgie de la hanche

Plus en détail

LUXATION DES PROTHESES DE HANCHE ET CUPULES DOUBLE MOBILITE

LUXATION DES PROTHESES DE HANCHE ET CUPULES DOUBLE MOBILITE LUXATION DES PROTHESES DE HANCHE ET CUPULES DOUBLE MOBILITE A. BOUACIDA, L. LABATTUT, C. CATIER, Y. JULIEN, E. BAULOT, P. TROUILLOUD Service d Orthopédie et de Traumatologie, CHU de Dijon 1, bd Jeanne

Plus en détail

Révision d une prothèse totale de hanche

Révision d une prothèse totale de hanche Révision d une prothèse totale de hanche Si l'un des composants de la prothèse (ou les deux) se descelle, il faudra le remettre. Cette opération s appelle une opération de révision. Le descellement des

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

PTG sans ciment hybride Etude comparative de la PTG Triathlon avec. composant fémoral cimenté ou non à 2 ans. Patrice Mertl Amiens, France

PTG sans ciment hybride Etude comparative de la PTG Triathlon avec. composant fémoral cimenté ou non à 2 ans. Patrice Mertl Amiens, France PTG sans ciment hybride Etude comparative de la PTG Triathlon avec composant fémoral cimenté ou non à 2 ans. Patrice Mertl Amiens, France Introduction PTG sans ciment ou hybride Sujet controversé Implants

Plus en détail

Utilisation de granules de matériel phospho calcique dans les reprises de tiges fémorales

Utilisation de granules de matériel phospho calcique dans les reprises de tiges fémorales Utilisation de granules de matériel phospho calcique dans les reprises de tiges fémorales Laurent Sedel avec Christophe Nich, remy Nizard, Didier Hannouche. Hopital Lariboisière Université Paris 7 Denis

Plus en détail

REPRISE DE PTH. Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé

REPRISE DE PTH. Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé REPRISE DE PTH Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé Nécessité de classification Prise en compte d un phénomène Analyses de lésions Comparaison de lésions Choix de technique Evaluation de techniques Etudes

Plus en détail

Prothèses fémorales à fixation distale: A propos de 6 patients

Prothèses fémorales à fixation distale: A propos de 6 patients GECO 2007 Prothèses fémorales à fixation distale: A propos de 6 patients Richard Emery AUSTRALIE Australie 6 Patients o Entre Avril 2005 et Février 2006 o Recul moyen de 14 mois (10-20 mois) o Age moyen

Plus en détail

Système APRIL, cupules press-fit sans ciment

Système APRIL, cupules press-fit sans ciment Système APRIL, cupules press-fit sans ciment APRIL system, cementless press-fit cups APRIL Cupule en alliage de titane (Ti6Al4V - ISO 5832-3) recouverte de titane poreux (ISO 5832-2) et d hydroxyapatite

Plus en détail

Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou

Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou Pascal Bizot Département de chirurgie osseuse Université d Angers CRIOGO CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE D'ANGERS Infection des PTH et PTG Tableaux

Plus en détail

Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire

Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire Clinique Saint-George Nice Dr Didier D Hondt Chirurgien orthopédiste Vincent Christian Kinésithérapeute Jeudi 20 Mars 2014 Nice

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Les éléments de la prothèse de hanche

Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Les éléments de la prothèse de hanche Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Utilisée le plus souvent pour les personnes souffrant d arthrose de la hanche ou de dégénérescence articulaire ou osseuse, l arthroplastie ou prothèse

Plus en détail

Les spécificités traumatologiques du sujet âgé

Les spécificités traumatologiques du sujet âgé Les spécificités traumatologiques du sujet âgé Professeur Chantelot Service de traumatologie du CHRU de Lille et CH de Lens Introduction: Amélioration des techniques chirurgicales Amélioration des implants:

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

Abord antéro-externe selon Röttinger des arthroplasties de hanche. Jean -Thomas TRENSZ GECO 2010

Abord antéro-externe selon Röttinger des arthroplasties de hanche. Jean -Thomas TRENSZ GECO 2010 Abord antéro-externe selon Röttinger des arthroplasties de hanche Jean -Thomas TRENSZ GECO 2010 La technique Röttinger = Watson-Jones (1936) avec 3 idées simples : Membre inférieur opéré placé en arrière

Plus en détail

LA DEGENERESCENCE GRAISSEUSE (DG) DES MUSCLES D Goutallier avec la participation de J Bernageau, D Godefroy et C Radier

LA DEGENERESCENCE GRAISSEUSE (DG) DES MUSCLES D Goutallier avec la participation de J Bernageau, D Godefroy et C Radier LA DEGENERESCENCE GRAISSEUSE (DG) DES MUSCLES D Goutallier avec la participation de J Bernageau, D Godefroy et C Radier C est l infiltration du muscle (dont les fibres sont atrophiques) par de la graisse.

Plus en détail

INTRODUCTION. Les sports à risque pour la hanche. Quels sports avec une prothèse? INTRODCUTION INTRODUCTION

INTRODUCTION. Les sports à risque pour la hanche. Quels sports avec une prothèse? INTRODCUTION INTRODUCTION Les sports à risque pour la hanche. Quels sports avec une prothèse? Nicolas Lefevre Serge Herman Sujet d actualité Nous sommes de plus en plus de sportif. Nous vivons de plus en plus vieux!! IAL NOLLET

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Boyer P, Bouthors C, Ben Hamida F, Mylle G, Massin P service d orthopédie, Hôpital Bichat

Plus en détail

CHANGEMENT EN UN TEMPS SUIVI DE COHORTE SUR 157 CAS

CHANGEMENT EN UN TEMPS SUIVI DE COHORTE SUR 157 CAS INFECTIONS DE PROTHÈSE DE HANCHE CHANGEMENT EN UN TEMPS SUIVI DE COHORTE SUR 157 CAS V.Zeller, L.Lhotellier, S.Marmor, P. Leclerc, D. Biau, F. Ducroquet, N.Desplaces, P. Mamoudy Centre de Référence des

Plus en détail

LE COTYLE DOUBLE MOBILITE. Historique et principes

LE COTYLE DOUBLE MOBILITE. Historique et principes LE COTYLE DOUBLE MOBILITE Historique et principes E. Garron CHU de Fort-de-France Paris, cours FUTURA - GECO 7-8 Mai 2010 MOYENS ANTI-LUXATION Planification: : éviter la médialisation, les montages courts

Plus en détail

Photographie de l activité de reprise de prothèse d épaule de 2 centres références sur 20 ans

Photographie de l activité de reprise de prothèse d épaule de 2 centres références sur 20 ans Photographie de l activité de reprise de prothèse d épaule de 2 centres références sur 20 ans Jean-François GONZALEZ 1,2, Nicolas HOLZER 2,3, Marc-Olivier GAUCI 2, Maxime CAVALIER 2, Gilles WALCH 4, Pascal

Plus en détail

QUEL COTYLE A DOUBLE MOBILITE EN 2012?

QUEL COTYLE A DOUBLE MOBILITE EN 2012? QUEL COTYLE A DOUBLE MOBILITE EN 2012? C SCHWARTZ, W Mc DOUGALL, M NSOULI, M LADHARI, P CHIGBLO (Colmar) Conflit d intérêt: un des auteurs est consultant FH Orthopedics Gilles BOUSQUET Tripode Les prothèses

Plus en détail

N timon B*, Walla A***, Amouzou KD*,N Dakena K*

N timon B*, Walla A***, Amouzou KD*,N Dakena K* ARTICLE ORIGINAL Apport de la radiographie conventionnelle dans les traumatismes de l extrémité supérieure du fémur et du bassin de l adulte dans un hôpital de district au Togo. (Conventional radiography

Plus en détail

Indications des Arthroplasties de hanche primaires. Pr F CANOVAS - CHRU MONTPELLIER Journées Euro-Pharmat 2013

Indications des Arthroplasties de hanche primaires. Pr F CANOVAS - CHRU MONTPELLIER Journées Euro-Pharmat 2013 Indications des Arthroplasties de hanche primaires Pr F CANOVAS - CHRU MONTPELLIER Journées Euro-Pharmat 2013 Arthroplasties de hanche - définition Implant cotyloïdien Implant intermédiaire: tête Prothèse

Plus en détail

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée C. Rondé-Oustau, JY. Jenny,J.Sibilia, J. Gaudias, C. Boéri, M. Antoni Hôpitaux

Plus en détail

JOURNEES EUROPHARMAT

JOURNEES EUROPHARMAT JOURNEES EUROPHARMAT 8, 9 et 10 octobre 2013 Evaluation des prothèses de hanche par la HAS : cadre et méthode de travail Catherine Denis Emmanuelle Fouteau 01 Evaluation des prothèses de hanche en 2007

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt N.Alidrissi, J.North, M.Elyaacoubi, A.Elbardouni, MS.berrada, D.Bledea,

Plus en détail

Y A-T-IL UN INTERET A

Y A-T-IL UN INTERET A Y A-T-IL UN INTERET A LA PROTHESE SUR MESURE? X. Flecher - CHU Sud, Hopital Ste Marguerite, Marseille C. Fornasieri - Clinique Générale - Annecy FUTURA 2010 7 et 8 mai INTRODUCTION Instabilité prothétique

Plus en détail

ARTHROPLASTIES PROTHESE TOTALE DE HANCHE PROTHESE TOTALE DE GENOU

ARTHROPLASTIES PROTHESE TOTALE DE HANCHE PROTHESE TOTALE DE GENOU ARTHROPLASTIES PROTHESE TOTALE DE HANCHE PROTHESE TOTALE DE GENOU PROTHESE TOTALE D EPAULE PROTHESE DE COUDE PROTHESE DE CHEVILLE PROTHESE DE DISC INTERVERTEBRAL PTH COMPOSANTES: PIECE FEMORALE-STEM COTYLE

Plus en détail

AVIS DE LA CNEDiMTS 23 avril 2013 modifiant l avis du 3 octobre 2007

AVIS DE LA CNEDiMTS 23 avril 2013 modifiant l avis du 3 octobre 2007 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 23 avril 2013 modifiant l avis du 3 octobre 2007 CONCLUSIONS M2A/MAGNUM, couple de frottement

Plus en détail

Reprise des activités sportives après arthroplastie de resurfacage de hanche : à propos d une série prospective

Reprise des activités sportives après arthroplastie de resurfacage de hanche : à propos d une série prospective Reprise des activités sportives après arthroplastie de resurfacage de hanche : à propos d une série prospective Girard Julien Domaine médecine et sport de Lille Service d orthopédie C, CHRU Lille Recommandations

Plus en détail

SOFARTHRO.com DES RÉPARATIONS ARTHROSCOPIQUES DES RUPTURES LARGES DE LA COIFFE DES ROTATEURS PAR SUTURE BORD À BORD

SOFARTHRO.com DES RÉPARATIONS ARTHROSCOPIQUES DES RUPTURES LARGES DE LA COIFFE DES ROTATEURS PAR SUTURE BORD À BORD RÉSULTATS FONCTIONNELS ET CONTRÔLE DE L'INTÉGRITÉ DES RÉPARATIONS ARTHROSCOPIQUES DES RUPTURES LARGES DE LA COIFFE DES ROTATEURS PAR SUTURE BORD À BORD T. Rousseau ; S. Bertiaux ; O. Courage ; N. Puech

Plus en détail

CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 17 Mai 2006

CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 17 Mai 2006 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 17 Mai 2006 CONCLUSIONS Nom : Modèles et références retenus : Fabricant Demandeur Données disponibles : Service Attendu (SA) :

Plus en détail

REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS HISTORIQUE 14/12/2010. PROTHESE DE CHARNLEY MACKEE et FARRAR. Gluck en 1890

REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS HISTORIQUE 14/12/2010. PROTHESE DE CHARNLEY MACKEE et FARRAR. Gluck en 1890 REEDUCATION DES ARTROPLASTIES DE HANCHE PLAN DU COURS Historique et différents types de prothèses Indications Complications Rééducation 1ere intention Reprises chirurgicales Après complications Cas particuliers

Plus en détail

RÉPARATIONS PARIÉTALES EN MILIEU SEPTIQUE: APPORT DES IMPLANTS BIOLOGIQUES. A Gainant, M Jankowiak CHU Dupuytren Limoges

RÉPARATIONS PARIÉTALES EN MILIEU SEPTIQUE: APPORT DES IMPLANTS BIOLOGIQUES. A Gainant, M Jankowiak CHU Dupuytren Limoges RÉPARATIONS PARIÉTALES EN MILIEU SEPTIQUE: APPORT DES IMPLANTS BIOLOGIQUES A Gainant, M Jankowiak CHU Dupuytren Limoges Le risque septique lors des cures d éventration de la paroi abdominale, contre indique

Plus en détail

Artères nourricières. Hémorroides internes. Ligne pectinée. Hémorroides externes

Artères nourricières. Hémorroides internes. Ligne pectinée. Hémorroides externes 1 Traitement chirurgical des Hémorroïdes Les hémorroïdes Définition: les hémorroïdes sont des réservoirs vasculaires (ou plexus), existant à létat l état normal. Ces coussinets sont utiles, car ils participent

Plus en détail

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque M.IRRAZI (Metz) 7 et 8 mai PARIS OBJECTIFS Anticiper la douleur Récupération fonctionnelle Gérer les

Plus en détail

Guident les indications et les résultats

Guident les indications et les résultats Dr B. Rubens-Duval, Pr D. Saragaglia Clinique universitaire de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport, Hôpital Sud CHU de Grenoble 2 cadres nosologiques Arthrite septique => sans matériel

Plus en détail

Laurent BÉGUIN François CHALENCON Florent DELANGLE Charles PARSY François-Xavier VERDOT. Prothèse Totale de Hanche. les implants

Laurent BÉGUIN François CHALENCON Florent DELANGLE Charles PARSY François-Xavier VERDOT. Prothèse Totale de Hanche. les implants Laurent BÉGUIN François CHALENCON Florent DELANGLE Charles PARSY François-Xavier VERDOT Prothèse Totale de Hanche les implants Une gamme infinie d implants, mais une créativité très encadrée Obligations

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 11 octobre 2006

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 11 octobre 2006 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 11 octobre 2006 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant Demandeur Indications : Données disponibles : Service Attendu (SA)

Plus en détail

Docteur Charles BERTON

Docteur Charles BERTON Docteur Charles BERTON CURSUS UNIVERSITAIRE 1999 : réussite du concours de PCEM1 à la Faculté de Médecine de Lille 2 2001-2004 : Externat au CHRU de Lille 2004 : réussite aux Epreuves Nationales Classantes

Plus en détail

ETUDE CO MPARATIVE ENTRE DEUX MODELES DE PROTHESES DE HANCHE

ETUDE CO MPARATIVE ENTRE DEUX MODELES DE PROTHESES DE HANCHE ETUDE CO MPARATIVE ENTRE DEUX MODELES DE PROTHESES DE HANCHE 1 Laboratoire de Recherche en Productique. Département de Mécanique. Université de Batna Algérie. 2 Laboratoire de Mécanique de lille1. Département

Plus en détail

Revue Médicale Suisse Luxation d une arthroplastie totale de la hanche : étiologie et prise en charge

Revue Médicale Suisse Luxation d une arthroplastie totale de la hanche : étiologie et prise en charge Page 1 sur 11 Revue Médicale Suisse Luxation d une arthroplastie totale de la hanche : étiologie et prise en charge Auteur : D. Suva A. Lübbeke F. Pagano R. Dayer P. Hoffmeyer Numéro : 3230 Sujet: Orthopédie

Plus en détail

FMC du 06/12/2012 Centre Hospitalier William Morey. Les fractures de l extrémité proximale du fémur

FMC du 06/12/2012 Centre Hospitalier William Morey. Les fractures de l extrémité proximale du fémur FMC du 06/12/2012 Centre Hospitalier William Morey Les fractures de l extrémité proximale du fémur La fracture du col fémoral Pathologie fréquente : Incidence 11/1000 femmes entre 75 et 84 ans et de 33/1000

Plus en détail

Le resurfaçage total de la hanche : le retour du passé ou une arthroplastie moderne?

Le resurfaçage total de la hanche : le retour du passé ou une arthroplastie moderne? Le resurfaçage total de la hanche : le retour du passé ou une arthroplastie moderne? Philippe Chiron Professeur de chirurgie orthopédique et traumatologique CHU Rangueil, 1 avenue Jean Poulhes, TSA 50032,

Plus en détail

L.Aitelhadj; H.Amouri;H.Loucif;A.Bendifallah;A.Benbouzid EHS Benaknoun Alger

L.Aitelhadj; H.Amouri;H.Loucif;A.Bendifallah;A.Benbouzid EHS Benaknoun Alger L.Aitelhadj; H.Amouri;H.Loucif;A.Bendifallah;A.Benbouzid EHS Benaknoun Alger Introduction diminuer la douleur et de restaurer la fonction de manière reproductible chez des patients atteints d arthrose

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE PROTHESES TOTALES DE GENOU. P CHRISTEL IAL Nollet PARIS

LES DIFFERENTS TYPES DE PROTHESES TOTALES DE GENOU. P CHRISTEL IAL Nollet PARIS LES DIFFERENTS TYPES DE PROTHESES TOTALES DE GENOU P CHRISTEL IAL Nollet PARIS Logique de développement - Courbure de la surface des plateaux tibiaux - Rayons de courbure des condyles - Enveloppes des

Plus en détail

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV)

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Les points importants de la littérature sur les risques liés à l

Plus en détail

CORRECTION URGENTE APPORTÉE À UN DISPOSITIF MÉDICAL / NOTIFICATION

CORRECTION URGENTE APPORTÉE À UN DISPOSITIF MÉDICAL / NOTIFICATION Le 16 novembre 2012 À l attention des : Chirurgiens utilisant les têtes fémorales d essai Versys et crantées Zimmer Responsables matériovigilance de l établissement Sujet : CORRECTION URGENTE APPORTÉE

Plus en détail

LA COTYLOÏDITE EST-ELLE UNE COMPLICATION INÉVITABLE DANS L ÉVOLUTION DES PROTHÈSES CERVICO- CÉPHALIQUES?

LA COTYLOÏDITE EST-ELLE UNE COMPLICATION INÉVITABLE DANS L ÉVOLUTION DES PROTHÈSES CERVICO- CÉPHALIQUES? LA COTYLOÏDITE EST-ELLE UNE COMPLICATION INÉVITABLE DANS L ÉVOLUTION DES PROTHÈSES CERVICO- CÉPHALIQUES? K.Zitouna, M.Barsaoui, G.Drissi, Me.Miladi, M.L Kanoun Service de chirurgie orthopédique et traumatologie

Plus en détail

Prothèse totale de hanche sans ciment dans la maladie osseuse de Paget Julien Wegrzyn, Olivier Guyen, Jacques Béjui-Hugues

Prothèse totale de hanche sans ciment dans la maladie osseuse de Paget Julien Wegrzyn, Olivier Guyen, Jacques Béjui-Hugues Prothèse totale de hanche sans ciment dans la maladie osseuse de Paget Prothèse totale de hanche sans ciment dans la maladie osseuse de Paget Julien Wegrzyn, Olivier Guyen, Jacques Béjui-Hugues Service

Plus en détail

Judo et prothèses de hanche

Judo et prothèses de hanche Judo et prothèses de hanche LEFEVRE Nicolas Chirurgien IAL Nollet cmcparis5 ROUSSEAU Didier Médecin FFjudo et IAL Nollet HERMAN Serge Chirurgien IAL Nollet cmcparis5 IAL Nollet Introduction Aujourd hui,

Plus en détail

Prothèses de hanche le Choix, Combien et Comment. P BERTAULT PERES Hop Ste MARGUERITE AP-HM

Prothèses de hanche le Choix, Combien et Comment. P BERTAULT PERES Hop Ste MARGUERITE AP-HM Prothèses de hanche le Choix, Combien et Comment P BERTAULT PERES Hop Ste MARGUERITE AP-HM 5 Services d ORTHOPEDIE TRAUMATOLOGIE (4 Adultes, 1 Pédiatrique) 4 services en relation avec un SAU 1 service

Plus en détail

Fractures du col fémoral

Fractures du col fémoral FACE A FACE P. SIMON - P. MERTL Fractures du col fémoral Arthroplastie avec ou sans ciment? Choix de l arthroplastie chez le sujet âgé CAPITAL OSSEUX RESULTAT FO COUT? MORTALITE MORBIDITE DUREE OP Choix

Plus en détail

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas?

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Michel RIVOIRE, Valeria BASSO Département de Chirurgie Oncologique Centre Léon Bérard, INSERM 1032 69

Plus en détail

Les fractures du sujet âgé

Les fractures du sujet âgé Les fractures du sujet âgé Les Fractures du sujet âgé constituent un problème majeur de santé publique - La première considération est l état mental - état physique et degré d autonomie antérieur - score

Plus en détail

DIU DU GENOU, Séminaire de Lyon 19 & 20 février Dr. A PELTIER, Pr. S. LUSTIG, Pr. E. SERVIEN, Pr. P. NEYRET

DIU DU GENOU, Séminaire de Lyon 19 & 20 février Dr. A PELTIER, Pr. S. LUSTIG, Pr. E. SERVIEN, Pr. P. NEYRET DIU DU GENOU, Séminaire de Lyon 19 & 20 février 2016 Dr. A PELTIER, Pr. S. LUSTIG, Pr. E. SERVIEN, Pr. P. NEYRET Rares ( 0.3 à 3 % selon les séries) Mais GRAVES ++ ( Complications 25 à 75%) En augmentation

Plus en détail

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Prescription des IPP en Gériatrie Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Inhibiteurs de la pompe à protons Mécanisme d action : Inhibition de H+/K+ ATPase diminution

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS. AVIS DE LA COMMISSION 22 mars 2006 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS. AVIS DE LA COMMISSION 22 mars 2006 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 22 mars 2006 CONCLUSIONS Nom : Modèles et références retenus : Fabricant Données disponibles : Service Attendu (SR) : Indications

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 05 septembre 2007

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 05 septembre 2007 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 05 septembre 2007 Dispositifs : implants articulaires de hanche (Titre III, chapitre 1, section 5, soussection1, paragraphe 4 de

Plus en détail

Luxations fracture de la tête fémorale Mécanismes, Classifications et conduite a tenir

Luxations fracture de la tête fémorale Mécanismes, Classifications et conduite a tenir Luxations fracture de la tête fémorale Mécanismes, Classifications et conduite a tenir Apport de la TDM P. Chiron, V. Lafontan CHU Rangueil Toulouse Matériel et méthode Etude rétrospective 73 cas 58 cas

Plus en détail

NAVIGATION de HANCHE Orthopilot B-Braun Aesculap & VOIE de HARDINGE MINI-INVASIVE. Facteur de stabilité des prothèses totales de hanche?

NAVIGATION de HANCHE Orthopilot B-Braun Aesculap & VOIE de HARDINGE MINI-INVASIVE. Facteur de stabilité des prothèses totales de hanche? NAVIGATION de HANCHE Orthopilot B-Braun Aesculap & VOIE de HARDINGE MINI-INVASIVE Facteur de stabilité des prothèses totales de hanche? Didier MAINARD Service de Chirurgie Orthopédique, Traumatologique

Plus en détail

Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure

Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure Auteur(s) : Pr Philippe LAFFARGUE Catégorie : Traumatologie du Sport Date : Novembre 2012 17 ème Congrès IRBMS 17ème

Plus en détail

A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE. Service évaluation des actes professionnels

A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE. Service évaluation des actes professionnels PROTHESES DENTAIRES A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél. : 01 55 93 70 00 Fax : 01 55 93 74 00 http://www.has-sante.fr

Plus en détail

NECROSE AVASCULAIRE DE HANCHE. 13 décembre 2005 Docteur Etienne PITSAER

NECROSE AVASCULAIRE DE HANCHE. 13 décembre 2005 Docteur Etienne PITSAER NECROSE AVASCULAIRE DE HANCHE NECROSE AVASCULAIRE de la hanche NAV circulation capillaire (tête fémorale) => ischémie => nécrose des ostéocytes => réparation cellulaire => perte de l intégrité structurale

Plus en détail

Cotyle à double mobilité

Cotyle à double mobilité Cotyle à double mobilité Cotyle à double mobilité Une stabilité primaire primordial le devenir de l implant Le concept Le cotyle à double mobilité avec cupule press-fit bénéficie d un long recul clinique.

Plus en détail

LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE. Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE. traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes

LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE. Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE. traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes 20% des polytraumatiséont une fracture du bassin EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

LE COUPLE CERAMIQUE-CERAMIQUE AU PAVILLON T DEPUIS 8 ANS V. PIBAROT C. CHEVILLOTTE

LE COUPLE CERAMIQUE-CERAMIQUE AU PAVILLON T DEPUIS 8 ANS V. PIBAROT C. CHEVILLOTTE Le couple céramique-céramique au pavillon T depuis 8 ans LE COUPLE CERAMIQUE-CERAMIQUE AU PAVILLON T DEPUIS 8 ANS V. PIBAROT C. CHEVILLOTTE (Lyon) INTRODUCTION Si certaines équipes utilisent le couple

Plus en détail

PROTHESE DE GENOU et ACTIVITE SPORTIVE. Dr M. GENTY SAINTE ADRESSE Dr D. SCHMIDT - DEAUVILLE

PROTHESE DE GENOU et ACTIVITE SPORTIVE. Dr M. GENTY SAINTE ADRESSE Dr D. SCHMIDT - DEAUVILLE PROTHESE DE GENOU et ACTIVITE SPORTIVE Dr M. GENTY SAINTE ADRESSE Dr D. SCHMIDT - DEAUVILLE Importance du sport Recommandations de l A.A.S.M. : 3 X 2O min / sem amélioration bien-être général bénéfice

Plus en détail

La Prothèse Totale de Hanche

La Prothèse Totale de Hanche La Prothèse Totale de Hanche Vous allez être opéré(e) prochainement de la hanche, une prothèse totale vous a été proposée. Sans prétendre rendre compte de toutes les situations, parfois complexes, je me

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

Prothèse de tête radiale Facile à poser. JE Ayel - A Vidil

Prothèse de tête radiale Facile à poser. JE Ayel - A Vidil Prothèse de tête radiale Facile à poser JE Ayel - A Vidil Prothèse de tête radiale Facile à poser Facile à rater! JE Ayel - A Vidil Les orateurs ne déclarent pas de conflit d intérêt Mme D. P. 55ans, droitière,

Plus en détail

PROTHÈSES DE HANCHE : «RECUEIL RÉGIONAL DES PRATIQUES EN HAUTE-NORMANDIE»

PROTHÈSES DE HANCHE : «RECUEIL RÉGIONAL DES PRATIQUES EN HAUTE-NORMANDIE» PROTHÈSES DE HANCHE : «RECUEIL RÉGIONAL DES PRATIQUES EN HAUTE-NORMANDIE» Contexte et Objectifs Contexte : Rapport HAS «Evaluation des prothèses de Hanches» (sept 2007) Evaluation régionale des prothèses

Plus en détail

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Etude rétrospective de 45 cas Didier MAINARD, Jérôme DILIGENT Service de Chirurgie Orthopédique,

Plus en détail

QUOI DE NEUF EN CHIRURGIE HANCHE DE LA. congrès s annuel AFISO MODAVE ème. Dr Eric MANCHE

QUOI DE NEUF EN CHIRURGIE HANCHE DE LA. congrès s annuel AFISO MODAVE ème. Dr Eric MANCHE QUOI DE NEUF EN CHIRURGIE DE LA HANCHE 25 ème congrès s annuel AFISO MODAVE 2011 Dr Eric MANCHE Centre d Orthopédie du Bois de la Pierre CHIREC site HBW GRANDES ETAPES Chirurgiens géniaux: Lambotte, Danis,

Plus en détail

Couples de frottements dans les prothèses totales de hanche

Couples de frottements dans les prothèses totales de hanche Couples de frottements dans les prothèses totales de hanche Redouane Si larbi, N.Soal, A.Benbouzid E.H.S Professeur Boukhroufa, Hopital de Ben Aknoun Le couple de frottement entre la tête et le cotyle

Plus en détail

IOA de l épaule Ostéosynthèses et Prothèses. H Thomazeau CHU Rennes

IOA de l épaule Ostéosynthèses et Prothèses. H Thomazeau CHU Rennes IOA de l épaule Ostéosynthèses et Prothèses H Thomazeau CHU Rennes Les principes généraux en site OA 1. Reconnaître et éradiquer l infecgon 2. Sauvegarder le capital osseux 3. Préserver la foncgon ParGcularités

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 21 décembre 2005 CONCLUSIONS. Ceux proposés par le demandeur (cf.

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 21 décembre 2005 CONCLUSIONS. Ceux proposés par le demandeur (cf. COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 21 décembre 2005 CONCLUSIONS Nom : MAXIMOM, Prothèse Totale de Hanche Modèles et références: Ceux proposés par le demandeur (cf.

Plus en détail

Vous avez un cancer de la prostate? Le système chirurgical da Vinci peut être votre meilleure option de traitement

Vous avez un cancer de la prostate? Le système chirurgical da Vinci peut être votre meilleure option de traitement Vous avez un cancer de la prostate? Le système chirurgical da Vinci peut être votre meilleure option de traitement Traitement du cancer de la prostate Le cancer de la prostate est un des cancers les plus

Plus en détail

Prothèses Tumeurs Genou

Prothèses Tumeurs Genou Les Prothèses pour les Non- Chirurgiens Prothèses Tumeurs Genou Ph Rosset (Tours) GSF Nantes 2014 1 / 16 1 er temps = La RésecFon Sa qualité ne doit pas être influencé par les pb de reconstrucfon Les buts

Plus en détail

SPORT ET PROTHESE DE HANCHE. Nicolas Fouilleron, MD Service Médecine du sport

SPORT ET PROTHESE DE HANCHE. Nicolas Fouilleron, MD Service Médecine du sport SPORT ET PROTHESE DE HANCHE Julien Girard MD, PhD Nicolas Fouilleron, MD Service Médecine du sport CHRU Lille Sport et coxarthrose Population Age Effectif Résultats sportifs haut niveau (> 10 20 à 30 ans

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

ALLERGIES ET DOULEURS INEXPLIQUEES SUR PROTHESES

ALLERGIES ET DOULEURS INEXPLIQUEES SUR PROTHESES ALLERGIES ET DOULEURS INEXPLIQUEES SUR PROTHESES Pr. P. Mertl, Dr. Th. Germonville Deux cas d allergie d après s PTH à COUPLE MOM P. Mertl Cas n 1n Patiente de 60ans Coxarthrose gauche Aucun antécédent

Plus en détail

LES ESPACEURS : QUELLES MODALITES ET QUEL ANTIBIOTIQUE AJOUTER?

LES ESPACEURS : QUELLES MODALITES ET QUEL ANTIBIOTIQUE AJOUTER? LES ESPACEURS : QUELLES MODALITES ET QUEL ANTIBIOTIQUE AJOUTER? Pr Henri MIGAUD, service d Orthopédie C, Hôpital Salengro, CHRU Lille, 59137 Lille cex e-mail :h-migaud@chru-lille.fr C est l équipe Vancouver

Plus en détail

Prothèses des membres inférieurs et plongée sousmarine. Docteur MARTIN Jean-Claude Rhumatologue 1, Place Kléber Strasbourg

Prothèses des membres inférieurs et plongée sousmarine. Docteur MARTIN Jean-Claude Rhumatologue 1, Place Kléber Strasbourg Prothèses des membres inférieurs et plongée sousmarine Docteur MARTIN Jean-Claude Rhumatologue 1, Place Kléber Strasbourg Evolution des indications dans la chirurgie prothétique 500 000 prothèses de hanche

Plus en détail

Comment ré-intervenir après gastrectomie longitudinale (en manchon)

Comment ré-intervenir après gastrectomie longitudinale (en manchon) Comment ré-intervenir après gastrectomie longitudinale (en manchon) Dr D.Nocca, Dr P.Noel, Dr C. de Seguin de Hons,,Dr V.Salsano, Dr PM.Blanc, Dr JG. Rodier,, V.Harivel, B.Daynes, Dr P.Lefebvre, Dr N.Berlandier,

Plus en détail