CONTROVERSES en chirurgie de la hanche. C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTROVERSES en chirurgie de la hanche. C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar"

Transcription

1 CONTROVERSES en chirurgie de la hanche C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar

2 Une invention française Gilles Bousquet CHU de Saint-Etienne - Jean Rieu, Professeur à l Ecole des Mines de Saint-Etienne - André Rambert, ingénieur, Professeur de mécanique à Lyon. Datant de 1975 (Saint Etienne) Souffrant des modifications initiales assez nombreuses puis de 2 à 4 % de luxations intra prothétiques au milieu des années % dans la série Sofcot 2009 Bénéficie enfin d un essor international sans précédent depuis fin des années 2000

3 Q est-ce que c est? D après Cartier dans MO

4 Pourquoi la DM? La luxation reste la complication la plus fréquente après PTH ou reprise de PTH Mal vécue par le patient et le chirurgien elle est à l origine d un grand nombre de contentieux et sa prévention est de ce fait très importante

5 GENERALITES 60% récidivent Plus de la moitié nécessite une ré-intervention L instabilité représente 9 à 23 % des reprises de PTH The epidemiology of revision total hip arthroplasty in the US Bozic KJ & al, J B J S, 2009, The Finnish arthroplasty register Puolakka TJ & al, Acta Orth. Scan Outcome of treatment for dislocation after primary THR Korwal RS & al, J. Bone Joint Surg, 84A, 2002

6 Selon la voie d abord? Postérieure: 4 à 5% Antérieure et externe: 2 à 3% Révisions: jusqu à 30% par le «moins-invasif» -Dislocations after total hip arthroplasty. Woo RYG et Morrey BF, J.Bone Joint Surg, 64A, 1982, Dislocation after total hip arthroplasty. Yuan L, Arch Orthop Trauma Surg, 1999; 119 (5-6): 263-6

7 LES PARTIES MOLLES The effect of posterior capsule repair upon post operative hip dislocation following primary total hip arthroplasty. Tsai SJ & al, Musculoskelet. Disord, 2008 feb 29;9-29 6,3% luxations sans réparation capsulaire contre 0% avec! Modified posterior approach to total hip arthroplasty to enhance joint stability. Kim YS & al, Clin Orthop Relat Res, 2008 feb; 466(2):294-9 de 5,3% à 0% selon section / ± réparation rotateurs ext The effect of EPSTR and minimal incision surgery on dislocation after total hip arthroplasty. Iorio R & al, Clin. Orthop Relat Res, 2006 jun; 447: ,5% à 1,3% (m: 2,3%) si réparation

8 TYPE D IMPLANTS Diamètre de la tête: Quelque soit la voie d abord, l augmentation du diamètre de tête diminue le taux de luxation Effect of femoral head diameter and operative approach on risk of luxation after primary total hip arthroplasty Berry DJ & al, J. Bone Jt. Surg., 2005, 87A:

9 PTH DE PREMIÈRE INTENTION: expérience personnelle

10 Matériel et méthodes Série 1 = janvier 2007 décembre 2008 Prospective, continue, mono-opérateur 291 PTH de première intention Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe 144 femmes dont 60 de plus de 75 ans 147 hommes dont 62 de plus de 70 ans 122 Cotyles sans ciment impactés Tous les fémurs sans ciment LUXATIONS = 4,9 %

11 Matériel et méthodes Série 2 = janvier décembre 2010 Prospective, continue, mono-opérateur 281 PTH de première intention Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe 141 femmes dont 65 de plus de 75 ans 140 hommes dont 59 de plus de 70 ans 124 cas 124 Cotyles double mobilité sans ciment Tous les fémurs sans ciment luxations = 1.6 %

12 Résultats: Taux de luxations Série 1: 122 cas = 6 luxations = 4,9 % Série 2: 124 cas = 2 luxations = 1.6 % La seule différence est l utilisation du cotyle à double mobilité systématiquement au-dessus de 70 ans chez l homme et au-dessus de 75 ans chez la femme

13 REPRISES DE PTH: expérience personnelle

14 264 changements de PTH ( moyenne 74 ans ) 143 descellements (54.2 %) 59 descellements itératifs (22.3%) 35 luxations (13,3%) 15 infections en 2 temps 9 pbs de DM (5 lux intra proth, 2 lux DM, 2 déstabilisations) 3 fractures de céramique

15 Matériel et méthodes Série 1 = janvier 2003 décembre 2007 Rétrospective, mono-opérateur 66 reprises de PTH dont 14 re-reprises Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe de Moore Jumbo-cups ou Anneaux de soutien

16 Matériel et méthodes Série 2 = janvier 2005 décembre 2012 Retrospective, mono-opérateur 198 reprises de PTH dont 45 re-reprises Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe de Moore Double mobilité Éventuel anneau de soutien

17 Cotyles classiques: mégacotyles, anneaux de soutien Nbre total LUX TAUX 16% Re-OP nécessaire TAUX % Double mobilité % 3 1.5% 8 fois moins de luxations avec les DM dans les reprises de PTH

18 complications pour 4 luxations malgré la DM = recours au cotyle de Lefèvre Une récidive avec cotyle de Lefèvre!

19 Deux luxations intra-prothétiques Une à 2 mois lors d un effort de soulèvement (pot de fleur de 70 kgs) avec hanche fléchie et genou tendu! >>>>>>>>> reprise par nouveau cotyle à DM ; recul 2 ans, va très bien.

20

21 PTH de première intention Double mobilité: -Unconstrained tripolar implants for primary total hip arthroplasty in patients at risk for dislocation. Guyen O & al, J. Arthroplasty, 2007 sept; 92(6): > 0 luxation pour patients avec des facteurs de risque - The use of a dual articulation acetabular cup system to prevent dislocation after primary total hip arthroplasty: analysis of 384 cases at a mean follow-up of 15 years. 14 luxations intra-prothétiques Philippot R; & al, Int Orthop 2009 aug; 33(4): instabilité

22 Dual Mobility Cemented Cups Have Low Dislocation Rates in THA Revisions F L. Langlais, M Ropars, F Gaucher, T Musset and O Chaix Clin Orthop and Rel Research 2008, 466, 2, THA revisions using standard cups are at risk of dislocation (5.1% to 14.4%), especially in patients over 70 years of age. 88 cemented dual mobility cups for THA revisions in patients at high risk of dislocation. Average age was 72 years. 85 of the 88 hips were reviewed at 2 to 5 years follow-up. One patient (1.1%) had a dislocation at 2 years post-op. These results confirm those with press-fit dual mobility cups suggesting a low dislocation rate at 5 years.

23 Prévention des luxations par la double mobilité lors de reprises d arthroplasties totales de hanche R. Philippot, F. Farizon et coll RCO, 95, 6, 2009, Matériel et méthodes série homogène et continue de 163 reprises de PTH (110 bipolaires, 53 acétabulaires). âge moyen 68,7 ans double mobilité (110 impactées sans ciment et 53 cimentées sur Kerboull ) Résultats Le recul moyen était de 5 ans Le taux de luxations post OP au dernier recul était de 3,7 %

24 49 Reprises acétabulaires par cupule double mobilité pour luxation récidivante de PTH : à propos de 59 cas à 8 ans F Leiber-Wackenheim, A Gabrion, E David, A Patout, P Mertl RCO, 2007, 93, S9071, 51 Résultats: Une seule luxation précoce unique >> taux de 1,7 %. À 8 ans de recul, aucun patient n a été repris, mais 19 % de liserés Conclusion: La reprise par une cupule à double mobilité apparaît comme le traitement de choix des luxations récidivantes de prothèses totales de hanche très bons résultats cliniques à 8 ans.

25 CONCLUSION La double mobilité diminue le risque de luxation d un coefficient 5 à 10 dans les PTH et les reprises de PTH à autres facteurs équivalents.

26 ARBRE DÉCISIONNEL Si facteurs de risques: Patients neurologiques Fractures du col Troubles cognitifs Chirurgie de révision Age supérieur à 70 ans DOUBLE MOBILITE Si échec de la DM ou GT déshabillé: COTYLE RÉTENTIF DE LEFÈVRE Pour tous les autres: respect de l anatomie >> Calque, abord le moins invasif possible, tige sans ciment, col modulaires, grosse tête prothétique

J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine -

J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine - J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine - Genay J.H. CATON Consultant et royalties Groupe Lépine

Plus en détail

PLACE DES METAUX POREUX DANS LA RECONSTRUCTION DES PERTES DE SUBSTANCE OSSEUSE DE LA HANCHE

PLACE DES METAUX POREUX DANS LA RECONSTRUCTION DES PERTES DE SUBSTANCE OSSEUSE DE LA HANCHE PLACE DES METAUX POREUX DANS LA RECONSTRUCTION DES PERTES DE SUBSTANCE OSSEUSE DE LA HANCHE Xavier Flecher*, Wayne Paprosky**, Jean-Charles Grillo*, Jean- Manuel Aubaniac*, Jean-Noël Argenson* * Centre

Plus en détail

Luxation d une arthroplastie

Luxation d une arthroplastie synthèse Luxation d une arthroplastie totale de la hanche : étiologie et prise en charge Rev Med Suisse 2009 ; 5 : 2544-50 D. Suva A. Lübbeke F. Pagano R. Dayer P. Hoffmeyer Drs Domizio Suva, Anne Lübbeke,

Plus en détail

MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET

MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET PROTHESE TOTALE DE HANCHE POUR OSTEONECROSE ASEPTIQUE DE LA TETE FEMORALE Analyse d une série de 126 arthroplasties. Hôpital Edouard HERRIOT

Plus en détail

Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure. Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS

Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure. Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS AMELIOREZ VOTRE QUALITE La voie d abord AMIS (Anterior Minimally Invasive

Plus en détail

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE MOMENT DE LA FRACTURE Fracture per-opératoire iatrogène cave pathologique! Fracture post-opératoire traumatique FRACTURE PEROPERATOIRE Souvent méconnue = diagnostic

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Système APRIL, cupules press-fit sans ciment

Système APRIL, cupules press-fit sans ciment Système APRIL, cupules press-fit sans ciment APRIL system, cementless press-fit cups APRIL Cupule en alliage de titane (Ti6Al4V - ISO 5832-3) recouverte de titane poreux (ISO 5832-2) et d hydroxyapatite

Plus en détail

Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire

Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire Clinique Saint-George Nice Dr Didier D Hondt Chirurgien orthopédiste Vincent Christian Kinésithérapeute Jeudi 20 Mars 2014 Nice

Plus en détail

INTRODUCTION. Les sports à risque pour la hanche. Quels sports avec une prothèse? INTRODCUTION INTRODUCTION

INTRODUCTION. Les sports à risque pour la hanche. Quels sports avec une prothèse? INTRODCUTION INTRODUCTION Les sports à risque pour la hanche. Quels sports avec une prothèse? Nicolas Lefevre Serge Herman Sujet d actualité Nous sommes de plus en plus de sportif. Nous vivons de plus en plus vieux!! IAL NOLLET

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

REPRISE DE PTH. Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé

REPRISE DE PTH. Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé REPRISE DE PTH Prof. G. VERSIER HIA Bégin Saint-Mandé Nécessité de classification Prise en compte d un phénomène Analyses de lésions Comparaison de lésions Choix de technique Evaluation de techniques Etudes

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

LA DEGENERESCENCE GRAISSEUSE (DG) DES MUSCLES D Goutallier avec la participation de J Bernageau, D Godefroy et C Radier

LA DEGENERESCENCE GRAISSEUSE (DG) DES MUSCLES D Goutallier avec la participation de J Bernageau, D Godefroy et C Radier LA DEGENERESCENCE GRAISSEUSE (DG) DES MUSCLES D Goutallier avec la participation de J Bernageau, D Godefroy et C Radier C est l infiltration du muscle (dont les fibres sont atrophiques) par de la graisse.

Plus en détail

SOFARTHRO.com DES RÉPARATIONS ARTHROSCOPIQUES DES RUPTURES LARGES DE LA COIFFE DES ROTATEURS PAR SUTURE BORD À BORD

SOFARTHRO.com DES RÉPARATIONS ARTHROSCOPIQUES DES RUPTURES LARGES DE LA COIFFE DES ROTATEURS PAR SUTURE BORD À BORD RÉSULTATS FONCTIONNELS ET CONTRÔLE DE L'INTÉGRITÉ DES RÉPARATIONS ARTHROSCOPIQUES DES RUPTURES LARGES DE LA COIFFE DES ROTATEURS PAR SUTURE BORD À BORD T. Rousseau ; S. Bertiaux ; O. Courage ; N. Puech

Plus en détail

Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Les éléments de la prothèse de hanche

Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Les éléments de la prothèse de hanche Prothèse de hanche La prothèse totale de hanche ou PTH Utilisée le plus souvent pour les personnes souffrant d arthrose de la hanche ou de dégénérescence articulaire ou osseuse, l arthroplastie ou prothèse

Plus en détail

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque M.IRRAZI (Metz) 7 et 8 mai PARIS OBJECTIFS Anticiper la douleur Récupération fonctionnelle Gérer les

Plus en détail

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée C. Rondé-Oustau, JY. Jenny,J.Sibilia, J. Gaudias, C. Boéri, M. Antoni Hôpitaux

Plus en détail

CORRECTION URGENTE APPORTÉE À UN DISPOSITIF MÉDICAL / NOTIFICATION

CORRECTION URGENTE APPORTÉE À UN DISPOSITIF MÉDICAL / NOTIFICATION Le 16 novembre 2012 À l attention des : Chirurgiens utilisant les têtes fémorales d essai Versys et crantées Zimmer Responsables matériovigilance de l établissement Sujet : CORRECTION URGENTE APPORTÉE

Plus en détail

Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Épidémiologie «Problème médical, social et économique» Incidence : France : 50/100 000 hab. Augmente

Plus en détail

Guident les indications et les résultats

Guident les indications et les résultats Dr B. Rubens-Duval, Pr D. Saragaglia Clinique universitaire de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport, Hôpital Sud CHU de Grenoble 2 cadres nosologiques Arthrite septique => sans matériel

Plus en détail

PROTHESE DE GENOU et ACTIVITE SPORTIVE. Dr M. GENTY SAINTE ADRESSE Dr D. SCHMIDT - DEAUVILLE

PROTHESE DE GENOU et ACTIVITE SPORTIVE. Dr M. GENTY SAINTE ADRESSE Dr D. SCHMIDT - DEAUVILLE PROTHESE DE GENOU et ACTIVITE SPORTIVE Dr M. GENTY SAINTE ADRESSE Dr D. SCHMIDT - DEAUVILLE Importance du sport Recommandations de l A.A.S.M. : 3 X 2O min / sem amélioration bien-être général bénéfice

Plus en détail

B. Braun lance une nouvelle gamme d implants orthopédiques de genou conçue pour réduire le risque allergique à long terme.

B. Braun lance une nouvelle gamme d implants orthopédiques de genou conçue pour réduire le risque allergique à long terme. Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 9 novembre 2011 B. Braun lance une nouvelle gamme d implants orthopédiques de genou conçue pour réduire le risque allergique à long terme. Pour répondre à

Plus en détail

Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure

Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure Auteur(s) : Pr Philippe LAFFARGUE Catégorie : Traumatologie du Sport Date : Novembre 2012 17 ème Congrès IRBMS 17ème

Plus en détail

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com orthopaedics metoxit.com The Swiss spirit of innovation Société Gamme de produits Qualité Fondée en 1978, Metoxit AG est une entreprise Suisse à taille humaine qui est spécialisée dans la production et

Plus en détail

DIABÉTE & PROTHÈSES ARTICULAIRES

DIABÉTE & PROTHÈSES ARTICULAIRES Dr Alain CAZENAVE chirurgien orthopédiste traumatologie sportive 52 rue du Dr calot 62600 BERCK/mer FRANCE tel: 03 21 89 20 44 site web : www.orthopale.org DIABÉTE & PROTHÈSES ARTICULAIRES Les données

Plus en détail

ACTIVITÉ PHYSIQUE & SPORTIVE APRÈS PROTHÈSE de GENOU

ACTIVITÉ PHYSIQUE & SPORTIVE APRÈS PROTHÈSE de GENOU Dr Alain CAZENAVE chirurgien orthopédiste traumatologie sportive 52 rue du Dr calot 62600 BERCK/mer FRANCE site web : www.orthopale.org ACTIVITÉ PHYSIQUE & SPORTIVE APRÈS PROTHÈSE de GENOU La prothèse

Plus en détail

ALLERGIES ET DOULEURS INEXPLIQUEES SUR PROTHESES

ALLERGIES ET DOULEURS INEXPLIQUEES SUR PROTHESES ALLERGIES ET DOULEURS INEXPLIQUEES SUR PROTHESES Pr. P. Mertl, Dr. Th. Germonville Deux cas d allergie d après s PTH à COUPLE MOM P. Mertl Cas n 1n Patiente de 60ans Coxarthrose gauche Aucun antécédent

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Boyer P, Bouthors C, Ben Hamida F, Mylle G, Massin P service d orthopédie, Hôpital Bichat

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt N.Alidrissi, J.North, M.Elyaacoubi, A.Elbardouni, MS.berrada, D.Bledea,

Plus en détail

Intérêt et justification des registres de PTG

Intérêt et justification des registres de PTG H4 Delaunay 6/12/07 9:08 Page 1 Intérêt et justification des registres de PTG C. DELAUNAY INTRODUCTION Décrié par les uns, encensé par les autres, l impact des registres des arthroplasties sur les pratiques

Plus en détail

RÉPARATIONS PARIÉTALES EN MILIEU SEPTIQUE: APPORT DES IMPLANTS BIOLOGIQUES. A Gainant, M Jankowiak CHU Dupuytren Limoges

RÉPARATIONS PARIÉTALES EN MILIEU SEPTIQUE: APPORT DES IMPLANTS BIOLOGIQUES. A Gainant, M Jankowiak CHU Dupuytren Limoges RÉPARATIONS PARIÉTALES EN MILIEU SEPTIQUE: APPORT DES IMPLANTS BIOLOGIQUES A Gainant, M Jankowiak CHU Dupuytren Limoges Le risque septique lors des cures d éventration de la paroi abdominale, contre indique

Plus en détail

La Prothèse Totale de Hanche

La Prothèse Totale de Hanche La Prothèse Totale de Hanche Vous allez être opéré(e) prochainement de la hanche, une prothèse totale vous a été proposée. Sans prétendre rendre compte de toutes les situations, parfois complexes, je me

Plus en détail

Cotyle à double mobilité

Cotyle à double mobilité Cotyle à double mobilité Cotyle à double mobilité Une stabilité primaire primordial le devenir de l implant Le concept Le cotyle à double mobilité avec cupule press-fit bénéficie d un long recul clinique.

Plus en détail

L arthrose métacarpophalangienne. Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris

L arthrose métacarpophalangienne. Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris L arthrose métacarpophalangienne Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris Rappel anatomique Tête métacarpienne: condyle à surface irrégulière et asymétrique dans les trois

Plus en détail

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas?

Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Cancer du rectum, ce qui va changer et pourquoi. Excision du mésorectum: par en haut ou par en bas? Michel RIVOIRE, Valeria BASSO Département de Chirurgie Oncologique Centre Léon Bérard, INSERM 1032 69

Plus en détail

CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET LES PRINCIPES DU SUIVI DES PROTHÈSES ARTICULAIRES.

CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET LES PRINCIPES DU SUIVI DES PROTHÈSES ARTICULAIRES. PROTHESES ET OSTEOSYNTHESES Question Pr Alexandre POIGNARD Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital Henri Mondor APHP - Créteil Objectifs : CONNAÎTRE LES PRINCIPALES COMPLICATIONS ET

Plus en détail

FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association

FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association F O E D E R A T I O M E D I C O R U M H E L V E T I C O R U M FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association

Plus en détail

Prothèse totale de hanche n Docteur François Prigent

Prothèse totale de hanche n Docteur François Prigent Prothèse totale de hanche n Docteur François Prigent La hanche naturelle est composée de deux parties : - la tête du fémur de forme sphérique. - le cotyle, qui est la cavité naturelle du bassin ou la tête

Plus en détail

Pilotez le progrès dans le traitement du cancer localisé de la prostate

Pilotez le progrès dans le traitement du cancer localisé de la prostate Pilotez le progrès dans le traitement du cancer localisé de la prostate - High Intensity Focused Ultrasound www.edap-tms.com Ablatherm Prenez les commandes de votre nouvel assistant opératoire High Intensity

Plus en détail

LAPROTHESE TOTALE DE LAHANCHE ADOUBLE MOBILITE (Apropos de 23 cas)

LAPROTHESE TOTALE DE LAHANCHE ADOUBLE MOBILITE (Apropos de 23 cas) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDI MOHAMMED BENABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 088/ 10 LAPROTHESE TOTALE DE LAHANCHE ADOUBLE MOBILITE (Apropos

Plus en détail

Arthroscopies sur prothèses de genou. O.Courage. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es.

Arthroscopies sur prothèses de genou. O.Courage. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es. O. Courage (Le Havre), A.Senioris, S.Rahali V.Guinet, L.Malekpour Arthroscopies sur prothèses de genou O.Courage 1 Arthroscopie et PTG Indica2ons

Plus en détail

A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE. Service évaluation des actes professionnels

A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE. Service évaluation des actes professionnels PROTHESES DENTAIRES A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél. : 01 55 93 70 00 Fax : 01 55 93 74 00 http://www.has-sante.fr

Plus en détail

CeraNews Revue d informations pour la communauté orthopédique

CeraNews Revue d informations pour la communauté orthopédique CeraNews Revue d informations pour la communauté orthopédique Edition 2/2010 Ceramics in Orthopaedics Editorial 2 Interview Dr. William L. Walter 2 AAOS 2010 Un résumé Couples de frottement et bruits 5

Plus en détail

Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche

Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche Docteur Luc Kerboull L arthroplastie totale de hanche est le nom donné à l intervention qui consiste à remplacer l articulation de la hanche par

Plus en détail

Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques

Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques Analyse clinico-biologique des causes d infections sur prothèses de hanche ou genou: une aide à l évaluation des pratiques Dr Frédéric Luzerne chirurgien orthopédiste Dr Patrick Morin anesthésiste Emmanuelle

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH)

PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH) Dr Alain CAZENAVE Chirurgien orthopédiste traumatologie sportive 52 rue du Dr calot 62600 BERCK/mer FRANCE tel: 00-33-(0)3 21 89 20 44 www.orthopale.com PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH) L articulation de

Plus en détail

La rédaction d un article : une technique qui s apprend. SOFARTHRO.com

La rédaction d un article : une technique qui s apprend. SOFARTHRO.com La rédaction d un article : une technique qui s apprend Ph Beaufils, Ph Boisrenoult, P Djian, Ph Hardy, N Pujol Pourquoi et Comment écrire Titre et résumé Introduction Matériel et méthodes Résultats Discussion

Plus en détail

Cas clinique. Dr Jérôme WEINMAN, Paris, France / Genève, Suisse

Cas clinique. Dr Jérôme WEINMAN, Paris, France / Genève, Suisse Cas clinique Utilisation de MATRI BONE : RECONSTRUCTION DES MAXILLAIRES PAR GREFFES OSSEUSES, ELEVATION DE SINUS, POSE DES IMPLANTS, POSE DE PROTHESE SCELLEES SUR IMPLANTS Use of MATRI BONE : MAXILLARY

Plus en détail

Retour au sommaire des BEH de 2002. M. Eveillard 1, P. Mertl 2, B. Canarelli 1, M. de Lestang 2, F. Eb 1 INTRODUCTION

Retour au sommaire des BEH de 2002. M. Eveillard 1, P. Mertl 2, B. Canarelli 1, M. de Lestang 2, F. Eb 1 INTRODUCTION Retour au sommaire des BEH de 2002 Risque infectieux après implantations de prothèses de genou. Étude des infections profondes pour une série continue de 210 prothèses totales de genou en première intention

Plus en détail

Implants et Dispositifs médicaux invasifs: La Nouvelle Réglementation. Valérie Noblesse Attaché Pharmacien INAMI-SSS-Direction médicale

Implants et Dispositifs médicaux invasifs: La Nouvelle Réglementation. Valérie Noblesse Attaché Pharmacien INAMI-SSS-Direction médicale Implants et Dispositifs médicaux invasifs: La Nouvelle Réglementation Valérie Noblesse Attaché Pharmacien INAMI-SSS-Direction médicale 1 Plan La notification La liste La liste nominative Le budget des

Plus en détail

Les prothèses d épaule

Les prothèses d épaule CABINET Forum Med Suisse 2006;6:53 58 53 Les prothèses d épaule Alain Farron Service Universitaire d Orthopédie et de Traumatologie, Hôpital Orthopédique et CHUV, Lausanne Quintessence Le remplacement

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

Trauma Damage Control. Congrès de la SACOT Oran, déc 2013

Trauma Damage Control. Congrès de la SACOT Oran, déc 2013 Trauma Damage Control Congrès de la SACOT Oran, déc 2013 Trauma Damage Control Transfert de technologie? Glissement de concept ++ - Cadre de pensée - Règles d action Trauma Damage Control: US Navy (1939-1945)

Plus en détail

Implant rotulien formé d une portion de sphère découpée suivant un contour ovale et muni de 2 plots Le composant rotulien doit être cimenté

Implant rotulien formé d une portion de sphère découpée suivant un contour ovale et muni de 2 plots Le composant rotulien doit être cimenté L embase tibiale Embase tibiale modulaire en alliage de Cobalt Chrome ou Monobloc 5 tailles déclinées en version à cimenter et version implantable sans ciment avec un double revêtement : Plasma spray Titane

Plus en détail

sous contrôle scanner des fractures de la ceinture pelvienne

sous contrôle scanner des fractures de la ceinture pelvienne Ostéosynthèse percutanée sous contrôle scanner des fractures de la ceinture pelvienne N.Amoretti(1), V.Lesbats-Jacquot(1), E. Hovorka (1), PY. Marcy (1), T. El Hayek (1), P. Eude (2), J. Sedat (1), A.

Plus en détail

Arthroplastie de l épaule :

Arthroplastie de l épaule : synthèse Arthroplastie de l épaule : le point en 2014 Rev Med Suisse 2014 ; 10 : 2398-402 M. Öztürk G. Cunningham N. Holzer P. Hoffmeyer Drs Mehmet Öztürk, Grégory Cunningham et Nicolas Holzer Pr Pierre

Plus en détail

Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay. Clinique Bonnefon - Alès

Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay. Clinique Bonnefon - Alès Informations sur les prothèses de la Hanche Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay Clinique Bonnefon - Alès Rappeldel anatomiedelahanche

Plus en détail

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies :

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Problème rotulien Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Le syndrôme rotulien. L instabilité de la rotule (luxation). L arthrose de la rotule. 1. Le syndrôme rotulien : C est l ensemble

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

Publications, Communications, Enseignement Dr Arielle SALON

Publications, Communications, Enseignement Dr Arielle SALON Publications, Communications, Enseignement Dr Arielle SALON COMMUNICATIONS AVEC ACTES PUBLIES Présentations au GEM (Soc Fse Chir Main) et IFSSH (Int Fed of Soc Surg Hand) SOFCOT (Soc Fse Chuir Orth et

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile

PRADO, le programme de retour à domicile , le programme de retour à domicile Enjeux et objectifs du programme Répondre à une volonté croissante des patients Adapter et renforcer le suivi post hospitalisation Optimiser le retour à domicile et

Plus en détail

34 ème Réunion Elargie du Groupe d Etudes pour la Chirurgie Osseuse GECO 2010. Du samedi 16 au mercredi 20 janvier 2010

34 ème Réunion Elargie du Groupe d Etudes pour la Chirurgie Osseuse GECO 2010. Du samedi 16 au mercredi 20 janvier 2010 34 ème Réunion Elargie du Groupe d Etudes pour la Chirurgie Osseuse GECO 2010 Du samedi 16 au mercredi 20 janvier 2010 Fils Rouges 1 ) Chirurgie articulaire < > Activités sportives 2 ) Arthroplasties prothétiques

Plus en détail

Technique opératoire. Prothèse d épaule. DUOCENTRIC TRAUMA Prothèse d épaule pour fracture

Technique opératoire. Prothèse d épaule. DUOCENTRIC TRAUMA Prothèse d épaule pour fracture Ind. 1 Technique opératoire Prothèse d épaule DUOCENTRIC TRAUMA Prothèse d épaule pour fracture A- INTRODUCTION Il est généralement admis que l hémi arthroplastie constitue le meilleur traitement des fractures

Plus en détail

ALGORITHME DECISIONNEL

ALGORITHME DECISIONNEL ALGORITHME DECISIONNEL RACHIS LOMBAIRE SACRO ILIAQUES COXO FEMORALES BILAN 1 DIM RAS PATHOLOGIE LIMITEES TRAITEMENT 1 TNF LOMBAIRE NON TRAITE TNF SACRO ILIAQUE NON TRAITE BILAN CONTROLE 2 BIEN = DEBUT

Plus en détail

Enjeu de la qualité de l air au bloc opératoire

Enjeu de la qualité de l air au bloc opératoire Enjeu de la qualité de l air au bloc opératoire 2 Ph Carenco, Médecin hygiéniste IHF Toulouse, 2014 2 1. Infection du site opératoire Apports de l expérience et des surveillances 2 Les facteurs connus

Plus en détail

La clé pour des traitements réussis Logiciel NobelClinician. NobelClinician Practice Setup : Une licence qui rendra votre travail plus efficace

La clé pour des traitements réussis Logiciel NobelClinician. NobelClinician Practice Setup : Une licence qui rendra votre travail plus efficace La clé pour des traitements réussis Logiciel NobelClinician NobelClinician Practice Setup : Une licence qui rendra votre travail plus efficace Procédé de traitement intégré pour une plus grande efficacité

Plus en détail

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97.

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97. Surveillance loco-régionale personnalisée = évaluation du risque de récidive locorégionale personnalisée Histologie : les carcinomes Lobulaires Taux de récidives locales après mastectomie Differences in

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE

INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE Dr. Yves ROUXEL Chirurgie Orthopédique & Arthroscopie INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE www.lecosp.fr Votre état nécessite la réalisation d une prothèse au niveau de la hanche. De nos jours, c est

Plus en détail

Infections en chirurgie prothétique. tique Particularités s du genou

Infections en chirurgie prothétique. tique Particularités s du genou Infections en chirurgie prothétique tique Particularités s du genou Dr J.HUMMER Dr M. MELET AGREG GECO 19 Janvier 2009 Problématique Aucune étude comparative Notamment un temps versus deux temps Des expériences

Plus en détail

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU LA PROTHESE TOTALE DE GENOU Introduction : La destruction du cartilage est fréquente au niveau du genou qui est une articulation très sollicitée et soumise à tout le poids du corps. La conséquence de cette

Plus en détail

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Bruno Fissore* L extraction, implantation immédiate avec couronne provisoire immédiate présente de nombreux

Plus en détail

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie :

Anatomie du genou : Principe de l ostéotomie : L Ostéotomie Tibiale Anatomie du genou : C est une structure du corps où l extrémité inférieure du fémur s articule avec l extrémité supérieure du tibia pour permettre l appui du membre inférieur et les

Plus en détail

Sport et prothèse de hanche : une réalité?

Sport et prothèse de hanche : une réalité? e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2011, 10 (1) : 043-047 43 Sport et prothèse de hanche : une réalité? Sport and total hip arthroplasty: a reality? JN Argenson, S Frey, S Parratte, M Ollivier,

Plus en détail

Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL

Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL SERVICE ORTHOPEDIE DE SFAX Keskes hassib Le rachis traumatique: Sfax Période de 28 ans ( 1987 2015 ) > 1000 fractures TL 570 Chirurgie:

Plus en détail

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Ould Ouali.A, Amari.A, Lyazidi.O, Benbetka.L, Lakrouf.F, Rachedi.M MPR-HMUS-Staoueli 3eme congrès de la

Plus en détail

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Le présent document fait partie des documents élaborés par la Société Française (SOFMER) et la Fédération Française

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Etude rétrospective de 45 cas Didier MAINARD, Jérôme DILIGENT Service de Chirurgie Orthopédique,

Plus en détail

Atelier chirurgie orthopédique: PTG et PTH du point du vue du médecin de premier recours

Atelier chirurgie orthopédique: PTG et PTH du point du vue du médecin de premier recours Atelier chirurgie orthopédique: PTG et PTH du point du vue du médecin de premier recours Dr. D. Suva et M. Brath Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur, HUG Animateurs:

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Pecs blocks. DAR CHU Antoine Béclère. PARROT Adrien 03/07/2014 Staff junior

Pecs blocks. DAR CHU Antoine Béclère. PARROT Adrien 03/07/2014 Staff junior Pecs blocks PARROT Adrien 03/07/2014 Staff junior Indications Prothèse mammaire Anesthesia, 2011 The pecs block : a novel technique for providing analgesia after breast surgery: R. Blanco PAC, pacemaker

Plus en détail

IOA de l épaule Ostéosynthèses et Prothèses. H Thomazeau CHU Rennes

IOA de l épaule Ostéosynthèses et Prothèses. H Thomazeau CHU Rennes IOA de l épaule Ostéosynthèses et Prothèses H Thomazeau CHU Rennes Les principes généraux en site OA 1. Reconnaître et éradiquer l infecgon 2. Sauvegarder le capital osseux 3. Préserver la foncgon ParGcularités

Plus en détail

Association marocaine de prévention bucco-dentaire. 2 ème congrès international de prévention bucco-dentaire. 5-6-7 avril 2012

Association marocaine de prévention bucco-dentaire. 2 ème congrès international de prévention bucco-dentaire. 5-6-7 avril 2012 Association marocaine de prévention bucco-dentaire 2 ème congrès international de prévention bucco-dentaire 5-6-7 avril 2012 Auteur: Dr. L. HARFOUCHE Prise en charge des patients porteurs de prothèse articulaire

Plus en détail

ARTHROPLASTIES BILATÉRALES en UN ou DEUX TEMPS comparaison des risques périopératoires

ARTHROPLASTIES BILATÉRALES en UN ou DEUX TEMPS comparaison des risques périopératoires Dr Alain CAZENAVE chirurgien orthopédiste traumatologie sportive 52 rue du Dr calot 62600 BERCK/mer FRANCE tel: 03 21 89 20 44 site web : www.orthopale.org ARTHROPLASTIES BILATÉRALES en UN ou DEUX TEMPS

Plus en détail

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 141/ 10 LES RESULTATS PRELIMINAIRES DE LARECONSTRUCTION DU COTYLE

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS. D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire

Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS. D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire Introduction O.Filleul et all. Bulletin du cancer 2011;8:11-12 Introduction O.Filleul et

Plus en détail

Titres et travaux. DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE. 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com. Situation de famille : Marié, 3 enfants

Titres et travaux. DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE. 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com. Situation de famille : Marié, 3 enfants Titres et travaux CURRICULUM VITAE DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com État civil : Situation de famille : Marié, 3 enfants Nationalité : Française Date de

Plus en détail

Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH

Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH Isabelle DURAND ZALESKI Utilisation du SIH Pour identifier

Plus en détail

HOPIPHARM, Reims, Mercredi 20 mai 2015. Pauline Gueneau, interne pharmacie hospitalière

HOPIPHARM, Reims, Mercredi 20 mai 2015. Pauline Gueneau, interne pharmacie hospitalière Etude évaluant les dépenses de l assurance maladie et l intérêt pour le patient de l utilisation des tiges de distraction rachidienne à contrôle magnétique externe (Tige Magec TM ) dans la chirurgie de

Plus en détail

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Prescription des IPP en Gériatrie Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Inhibiteurs de la pompe à protons Mécanisme d action : Inhibition de H+/K+ ATPase diminution

Plus en détail

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital!

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital! Secrétariat du Grand Conseil M 1795 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Patrick Saudan, Gabriel Barrillier, Michèle Ducret, Michel Ducret, Pierre Kunz et Jean- Marc Odier Date de dépôt

Plus en détail

Cupule. Chrome Cobalt. Quattro VPS HAP Quattro Press Fit HAP Quattro CIM

Cupule. Chrome Cobalt. Quattro VPS HAP Quattro Press Fit HAP Quattro CIM Cupule Chrome Cobalt Planification pré-opératoire Dans le but d optimiser la mise en place de la cupule Quattro, une planification pré-opératoire permettra de déterminer : La taille et l orientation de

Plus en détail

La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous?

La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous? La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous? Introduite dans les années 90 en chirurgie cardiaque (1) et théorisée par H Kehlet en chirurgie colique (2), la Récupération

Plus en détail

Fracture du scaphoïde

Fracture du scaphoïde Fracture du scaphoïde Pouvez vous répondre à ces 10 questions? Christian Dumontier SOS Mains saint Antoine Merci à Roure, Herbert 10 Questions Fréquence Signes cliniques Les radios à prescrire Classification

Plus en détail

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P.

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. La boiterie de l enfant La boiterie Les pièges de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. Liège Liège Caractéristiques de la boiterie

Plus en détail

Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses

Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses Potentialités de l'appareillage de radiographie corps entier debout à basses doses M. DE LA SIMONE, C. GOMES, R. NIZARD EOS est un système d imagerie qui permet l acquisition simultanée de radiographies

Plus en détail