CONTROVERSES en chirurgie de la hanche. C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTROVERSES en chirurgie de la hanche. C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar"

Transcription

1 CONTROVERSES en chirurgie de la hanche C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar

2 Une invention française Gilles Bousquet CHU de Saint-Etienne - Jean Rieu, Professeur à l Ecole des Mines de Saint-Etienne - André Rambert, ingénieur, Professeur de mécanique à Lyon. Datant de 1975 (Saint Etienne) Souffrant des modifications initiales assez nombreuses puis de 2 à 4 % de luxations intra prothétiques au milieu des années % dans la série Sofcot 2009 Bénéficie enfin d un essor international sans précédent depuis fin des années 2000

3 Q est-ce que c est? D après Cartier dans MO

4 Pourquoi la DM? La luxation reste la complication la plus fréquente après PTH ou reprise de PTH Mal vécue par le patient et le chirurgien elle est à l origine d un grand nombre de contentieux et sa prévention est de ce fait très importante

5 GENERALITES 60% récidivent Plus de la moitié nécessite une ré-intervention L instabilité représente 9 à 23 % des reprises de PTH The epidemiology of revision total hip arthroplasty in the US Bozic KJ & al, J B J S, 2009, The Finnish arthroplasty register Puolakka TJ & al, Acta Orth. Scan Outcome of treatment for dislocation after primary THR Korwal RS & al, J. Bone Joint Surg, 84A, 2002

6 Selon la voie d abord? Postérieure: 4 à 5% Antérieure et externe: 2 à 3% Révisions: jusqu à 30% par le «moins-invasif» -Dislocations after total hip arthroplasty. Woo RYG et Morrey BF, J.Bone Joint Surg, 64A, 1982, Dislocation after total hip arthroplasty. Yuan L, Arch Orthop Trauma Surg, 1999; 119 (5-6): 263-6

7 LES PARTIES MOLLES The effect of posterior capsule repair upon post operative hip dislocation following primary total hip arthroplasty. Tsai SJ & al, Musculoskelet. Disord, 2008 feb 29;9-29 6,3% luxations sans réparation capsulaire contre 0% avec! Modified posterior approach to total hip arthroplasty to enhance joint stability. Kim YS & al, Clin Orthop Relat Res, 2008 feb; 466(2):294-9 de 5,3% à 0% selon section / ± réparation rotateurs ext The effect of EPSTR and minimal incision surgery on dislocation after total hip arthroplasty. Iorio R & al, Clin. Orthop Relat Res, 2006 jun; 447: ,5% à 1,3% (m: 2,3%) si réparation

8 TYPE D IMPLANTS Diamètre de la tête: Quelque soit la voie d abord, l augmentation du diamètre de tête diminue le taux de luxation Effect of femoral head diameter and operative approach on risk of luxation after primary total hip arthroplasty Berry DJ & al, J. Bone Jt. Surg., 2005, 87A:

9 PTH DE PREMIÈRE INTENTION: expérience personnelle

10 Matériel et méthodes Série 1 = janvier 2007 décembre 2008 Prospective, continue, mono-opérateur 291 PTH de première intention Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe 144 femmes dont 60 de plus de 75 ans 147 hommes dont 62 de plus de 70 ans 122 Cotyles sans ciment impactés Tous les fémurs sans ciment LUXATIONS = 4,9 %

11 Matériel et méthodes Série 2 = janvier décembre 2010 Prospective, continue, mono-opérateur 281 PTH de première intention Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe 141 femmes dont 65 de plus de 75 ans 140 hommes dont 59 de plus de 70 ans 124 cas 124 Cotyles double mobilité sans ciment Tous les fémurs sans ciment luxations = 1.6 %

12 Résultats: Taux de luxations Série 1: 122 cas = 6 luxations = 4,9 % Série 2: 124 cas = 2 luxations = 1.6 % La seule différence est l utilisation du cotyle à double mobilité systématiquement au-dessus de 70 ans chez l homme et au-dessus de 75 ans chez la femme

13 REPRISES DE PTH: expérience personnelle

14 264 changements de PTH ( moyenne 74 ans ) 143 descellements (54.2 %) 59 descellements itératifs (22.3%) 35 luxations (13,3%) 15 infections en 2 temps 9 pbs de DM (5 lux intra proth, 2 lux DM, 2 déstabilisations) 3 fractures de céramique

15 Matériel et méthodes Série 1 = janvier 2003 décembre 2007 Rétrospective, mono-opérateur 66 reprises de PTH dont 14 re-reprises Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe de Moore Jumbo-cups ou Anneaux de soutien

16 Matériel et méthodes Série 2 = janvier 2005 décembre 2012 Retrospective, mono-opérateur 198 reprises de PTH dont 45 re-reprises Décubitus latéral Voie d abord postéro-externe de Moore Double mobilité Éventuel anneau de soutien

17 Cotyles classiques: mégacotyles, anneaux de soutien Nbre total LUX TAUX 16% Re-OP nécessaire TAUX % Double mobilité % 3 1.5% 8 fois moins de luxations avec les DM dans les reprises de PTH

18 complications pour 4 luxations malgré la DM = recours au cotyle de Lefèvre Une récidive avec cotyle de Lefèvre!

19 Deux luxations intra-prothétiques Une à 2 mois lors d un effort de soulèvement (pot de fleur de 70 kgs) avec hanche fléchie et genou tendu! >>>>>>>>> reprise par nouveau cotyle à DM ; recul 2 ans, va très bien.

20

21 PTH de première intention Double mobilité: -Unconstrained tripolar implants for primary total hip arthroplasty in patients at risk for dislocation. Guyen O & al, J. Arthroplasty, 2007 sept; 92(6): > 0 luxation pour patients avec des facteurs de risque - The use of a dual articulation acetabular cup system to prevent dislocation after primary total hip arthroplasty: analysis of 384 cases at a mean follow-up of 15 years. 14 luxations intra-prothétiques Philippot R; & al, Int Orthop 2009 aug; 33(4): instabilité

22 Dual Mobility Cemented Cups Have Low Dislocation Rates in THA Revisions F L. Langlais, M Ropars, F Gaucher, T Musset and O Chaix Clin Orthop and Rel Research 2008, 466, 2, THA revisions using standard cups are at risk of dislocation (5.1% to 14.4%), especially in patients over 70 years of age. 88 cemented dual mobility cups for THA revisions in patients at high risk of dislocation. Average age was 72 years. 85 of the 88 hips were reviewed at 2 to 5 years follow-up. One patient (1.1%) had a dislocation at 2 years post-op. These results confirm those with press-fit dual mobility cups suggesting a low dislocation rate at 5 years.

23 Prévention des luxations par la double mobilité lors de reprises d arthroplasties totales de hanche R. Philippot, F. Farizon et coll RCO, 95, 6, 2009, Matériel et méthodes série homogène et continue de 163 reprises de PTH (110 bipolaires, 53 acétabulaires). âge moyen 68,7 ans double mobilité (110 impactées sans ciment et 53 cimentées sur Kerboull ) Résultats Le recul moyen était de 5 ans Le taux de luxations post OP au dernier recul était de 3,7 %

24 49 Reprises acétabulaires par cupule double mobilité pour luxation récidivante de PTH : à propos de 59 cas à 8 ans F Leiber-Wackenheim, A Gabrion, E David, A Patout, P Mertl RCO, 2007, 93, S9071, 51 Résultats: Une seule luxation précoce unique >> taux de 1,7 %. À 8 ans de recul, aucun patient n a été repris, mais 19 % de liserés Conclusion: La reprise par une cupule à double mobilité apparaît comme le traitement de choix des luxations récidivantes de prothèses totales de hanche très bons résultats cliniques à 8 ans.

25 CONCLUSION La double mobilité diminue le risque de luxation d un coefficient 5 à 10 dans les PTH et les reprises de PTH à autres facteurs équivalents.

26 ARBRE DÉCISIONNEL Si facteurs de risques: Patients neurologiques Fractures du col Troubles cognitifs Chirurgie de révision Age supérieur à 70 ans DOUBLE MOBILITE Si échec de la DM ou GT déshabillé: COTYLE RÉTENTIF DE LEFÈVRE Pour tous les autres: respect de l anatomie >> Calque, abord le moins invasif possible, tige sans ciment, col modulaires, grosse tête prothétique

J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine -

J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine - J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine - Genay J.H. CATON Consultant et royalties Groupe Lépine

Plus en détail

MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET

MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET PROTHESE TOTALE DE HANCHE POUR OSTEONECROSE ASEPTIQUE DE LA TETE FEMORALE Analyse d une série de 126 arthroplasties. Hôpital Edouard HERRIOT

Plus en détail

Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure. Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS

Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure. Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS AMELIOREZ VOTRE QUALITE La voie d abord AMIS (Anterior Minimally Invasive

Plus en détail

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE MOMENT DE LA FRACTURE Fracture per-opératoire iatrogène cave pathologique! Fracture post-opératoire traumatique FRACTURE PEROPERATOIRE Souvent méconnue = diagnostic

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire

Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire Clinique Saint-George Nice Dr Didier D Hondt Chirurgien orthopédiste Vincent Christian Kinésithérapeute Jeudi 20 Mars 2014 Nice

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée C. Rondé-Oustau, JY. Jenny,J.Sibilia, J. Gaudias, C. Boéri, M. Antoni Hôpitaux

Plus en détail

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque M.IRRAZI (Metz) 7 et 8 mai PARIS OBJECTIFS Anticiper la douleur Récupération fonctionnelle Gérer les

Plus en détail

Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure

Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure Auteur(s) : Pr Philippe LAFFARGUE Catégorie : Traumatologie du Sport Date : Novembre 2012 17 ème Congrès IRBMS 17ème

Plus en détail

Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Épidémiologie «Problème médical, social et économique» Incidence : France : 50/100 000 hab. Augmente

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective

SOFARTHRO.com. Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs par bandelettes ou fils : étude comparative et prospective Boyer P, Bouthors C, Ben Hamida F, Mylle G, Massin P service d orthopédie, Hôpital Bichat

Plus en détail

Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche

Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche Docteur Luc Kerboull L arthroplastie totale de hanche est le nom donné à l intervention qui consiste à remplacer l articulation de la hanche par

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH)

PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH) Dr Alain CAZENAVE Chirurgien orthopédiste traumatologie sportive 52 rue du Dr calot 62600 BERCK/mer FRANCE tel: 00-33-(0)3 21 89 20 44 www.orthopale.com PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH) L articulation de

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile

PRADO, le programme de retour à domicile , le programme de retour à domicile Enjeux et objectifs du programme Répondre à une volonté croissante des patients Adapter et renforcer le suivi post hospitalisation Optimiser le retour à domicile et

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Titres et travaux. DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE. 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com. Situation de famille : Marié, 3 enfants

Titres et travaux. DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE. 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com. Situation de famille : Marié, 3 enfants Titres et travaux CURRICULUM VITAE DELEPINE Fabrice 7 RUE DE PARIS 06000 NICE 06 85 56 19 22 mfdelepine@hotmail.com État civil : Situation de famille : Marié, 3 enfants Nationalité : Française Date de

Plus en détail

Arthroscopies sur prothèses de genou. O.Courage. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es.

Arthroscopies sur prothèses de genou. O.Courage. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es. O. Courage (Le Havre), A.Senioris, S.Rahali V.Guinet, L.Malekpour Arthroscopies sur prothèses de genou O.Courage 1 Arthroscopie et PTG Indica2ons

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 141/ 10 LES RESULTATS PRELIMINAIRES DE LARECONSTRUCTION DU COTYLE

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS. D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire

Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS. D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire Place de la chirurgie dans le traitement des tumeurs des VADS D.Dequanter;M.Shahla;C.Aubert;Y.Deniz;P.Lothaire Introduction O.Filleul et all. Bulletin du cancer 2011;8:11-12 Introduction O.Filleul et

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE

INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE Dr. Yves ROUXEL Chirurgie Orthopédique & Arthroscopie INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE www.lecosp.fr Votre état nécessite la réalisation d une prothèse au niveau de la hanche. De nos jours, c est

Plus en détail

Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay. Clinique Bonnefon - Alès

Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay. Clinique Bonnefon - Alès Informations sur les prothèses de la Hanche Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay Clinique Bonnefon - Alès Rappeldel anatomiedelahanche

Plus en détail

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Ould Ouali.A, Amari.A, Lyazidi.O, Benbetka.L, Lakrouf.F, Rachedi.M MPR-HMUS-Staoueli 3eme congrès de la

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Etude rétrospective de 45 cas Didier MAINARD, Jérôme DILIGENT Service de Chirurgie Orthopédique,

Plus en détail

La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous?

La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous? La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous? Introduite dans les années 90 en chirurgie cardiaque (1) et théorisée par H Kehlet en chirurgie colique (2), la Récupération

Plus en détail

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital!

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital! Secrétariat du Grand Conseil M 1795 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Patrick Saudan, Gabriel Barrillier, Michèle Ducret, Michel Ducret, Pierre Kunz et Jean- Marc Odier Date de dépôt

Plus en détail

HOPIPHARM, Reims, Mercredi 20 mai 2015. Pauline Gueneau, interne pharmacie hospitalière

HOPIPHARM, Reims, Mercredi 20 mai 2015. Pauline Gueneau, interne pharmacie hospitalière Etude évaluant les dépenses de l assurance maladie et l intérêt pour le patient de l utilisation des tiges de distraction rachidienne à contrôle magnétique externe (Tige Magec TM ) dans la chirurgie de

Plus en détail

Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH

Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH Isabelle DURAND ZALESKI Utilisation du SIH Pour identifier

Plus en détail

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Le présent document fait partie des documents élaborés par la Société Française (SOFMER) et la Fédération Française

Plus en détail

ARTHROPLASTIES BILATÉRALES en UN ou DEUX TEMPS comparaison des risques périopératoires

ARTHROPLASTIES BILATÉRALES en UN ou DEUX TEMPS comparaison des risques périopératoires Dr Alain CAZENAVE chirurgien orthopédiste traumatologie sportive 52 rue du Dr calot 62600 BERCK/mer FRANCE tel: 03 21 89 20 44 site web : www.orthopale.org ARTHROPLASTIES BILATÉRALES en UN ou DEUX TEMPS

Plus en détail

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent

Prescription des IPP en Gériatrie. Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Prescription des IPP en Gériatrie Journée interrégionale du DESC de Gériatrie 28 mars 2008 Dr SEITE Florent Inhibiteurs de la pompe à protons Mécanisme d action : Inhibition de H+/K+ ATPase diminution

Plus en détail

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P.

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. La boiterie de l enfant La boiterie Les pièges de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. Liège Liège Caractéristiques de la boiterie

Plus en détail

INFORMATION SUR LES PROTHESES DE HANCHE

INFORMATION SUR LES PROTHESES DE HANCHE INFORMATION SUR LES PROTHESES DE HANCHE Votre état nécessite la réalisation d'une prothèse au niveau de la hanche. De nos jours, c'est une intervention bien maîtrisée, de plus en plus pratiquée compte

Plus en détail

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations FACE A FACE Péroné vascularisé / Péroné non vascularisé Reconstruction après résection tumorale Dr NOURI / Dr BEN MAITIGUE SOTCOT Juin 2012 Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Traitement de l arthrose de la hanche par prothèse

Traitement de l arthrose de la hanche par prothèse Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

33 e RÉUNION ÉLARGIE DE PERFECTIONNEMENT EN CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE

33 e RÉUNION ÉLARGIE DE PERFECTIONNEMENT EN CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE 33 e RÉUNION ÉLARGIE DE PERFECTIONNEMENT EN CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE 2009 Fils rouges 17-21 JANVIER HÔTEL DU GOLF ARC 1800 73700 Bourg-Saint-Maurice INFECTIONS EN CHIRURGIE PROTHÉTIQUE

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU LA PROTHESE TOTALE DE GENOU Introduction : La destruction du cartilage est fréquente au niveau du genou qui est une articulation très sollicitée et soumise à tout le poids du corps. La conséquence de cette

Plus en détail

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI?

Qui et quand opérer. au cours du traitement de l EI? Qui et quand opérer au cours du traitement de l EI? Gilbert Habib Département de Cardiologie - Timone Marseille 7es JNI Bordeaux, 8 juin 2006 Université de la Méditerranée Faculté de Médecine de Marseille

Plus en détail

Changement de prothèse de hanche

Changement de prothèse de hanche Persomed Changement de prothèse de hanche Le fémur est l os situé à l intérieur de la cuisse. Au niveau de l articulation de la hanche, la partie supérieure de cet os (tête du fémur) coulisse dans une

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pr. Alessandra Bura-Rivière, Service de Médecine Vasculaire Hôpital Rangueil, 1 avenue Jean Poulhès, 31059 Toulouse cedex 9 INTRODUCTION Depuis plus de cinquante ans, les héparines

Plus en détail

Surveillance épidémiologique : application à la détection et la prédiction des épidémies

Surveillance épidémiologique : application à la détection et la prédiction des épidémies Surveillance épidémiologique : application à la détection et la prédiction des épidémies Philippe Vanhems Service Hygiène Hospitalière, Epidémiologie et Prévention Pôle Santé, Recherche, Risques et Vigilances

Plus en détail

La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu)

La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu) La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu) Eric NOEL, Centre orthopédique SANTY, Centre Référent FIFA, Lyon DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Rachis et bassin du sportif Pied

Plus en détail

Fondation pour l assurance de qualité en orthopédie Worbstrasse 52 CH-3074 Muri b. Bern +41 (31) 380 85 85

Fondation pour l assurance de qualité en orthopédie Worbstrasse 52 CH-3074 Muri b. Bern +41 (31) 380 85 85 www.werbelinie.ch 01/08 GHX Switzerland Grabenstrasse 25 CH-6340 Baar +41 (41) 760 65 58 info-ch@ghxeurope.com www.ghx.ch Fondation pour l assurance de qualité en orthopédie Worbstrasse 52 CH-3074 Muri

Plus en détail

M / B / A. groupe lépine. Cotyle à impacter sans vis. Modulaire. Biconique. Anatomique.

M / B / A. groupe lépine. Cotyle à impacter sans vis. Modulaire. Biconique. Anatomique. M / B / A Modulaire. Biconique. Anatomique. Cotyle à impacter sans vis groupe lépine M / B / A Modulaire. Biconique. Anatomique. L obtention du silence prothétique CUPULE CARACTERISTIQUES La cupule à impacter

Plus en détail

Prothèse Totale de Hanche

Prothèse Totale de Hanche Hôpital de Martigny Prothèse Totale de Hanche Informations patients 2 Sommaire 04 Introduction 05 Votre maladie: la coxarthrose 06 Intervention chirurgicale Technique chirurgicale Risques et avantages

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Docteur Paul HALLACQ Services de Neurochirurgie et de Neurotraumatologie Hôpital Dupuytren, Limoges 11 septembre 2002 Cadre nosologique CLE cause anatomique

Plus en détail

EASYTECH HUMERIS HUMELOCK II INVERSABLE

EASYTECH HUMERIS HUMELOCK II INVERSABLE EASYTECH HUMERIS TIGE LONGUE 200 mm HUMELOCK II HUMELOCK II INVERSABLE HUMELOCK REVERSED 1 SOMMAIRE 1. RAPPELS ANATOMIQUES DE L ARTICULATION DE L EPAULE Articulation gléno-humérale Rôle de la coiffe des

Plus en détail

EOS. Un nouveau matériel en radiologie ostéo-articulaire Un partenariat innovant

EOS. Un nouveau matériel en radiologie ostéo-articulaire Un partenariat innovant EOS Un nouveau matériel en radiologie ostéo-articulaire Un partenariat innovant PETROVER D HOPITAL LARIBOISIERE Radiologie à visée diagnostique est la principale source d exposition aux radiations dans

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

L. Obert, T. Lascar, A. Adam

L. Obert, T. Lascar, A. Adam Améliorer la consolidation des tubérosités grâce au système OMS (Offset Modular System) et l autogreffe Improving tuberosity consolidation using the OMS system (Offset Modular System) L. Obert, T. Lascar,

Plus en détail

Ce que nous déconseillons... 25 L élévation jambe tendue... 25 Les étirements passifs... 25 La musculation avec des poids ou des poulies...

Ce que nous déconseillons... 25 L élévation jambe tendue... 25 Les étirements passifs... 25 La musculation avec des poids ou des poulies... Table des matières Pourquoi un guide?... 3 Qu est-ce qu une prothèse de hanche?... 4 Les avantages de la voie antérieure... 6 Vivre avec une prothèse de hanche... 7 Votre séjour à l hôpital... 8 La rééducation

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales Henri Roché, Institut Claudius Regaud Toulouse, 9 février 2012 Histoire naturelle Les cancers en cause Les éléments de stratégie

Plus en détail

LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE. Consultation d Orthopédie 02 477 60 21

LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE. Consultation d Orthopédie 02 477 60 21 Information pour les patients LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE Prof. dr. Thierry Scheerlinck Service d Orthopédie et de Traumatologie Consultation d Orthopédie 02 477 60 21 Madame, Monsieur,

Plus en détail

Revue de la littérature

Revue de la littérature Résultats à long terme des anévrysmes traités Revue de la littérature Cours de DES de neurochirurgie Inter-région Rhône-Alpes / Auvergne Vendredi 22/04/11 Méthode (1): sélection bibliographique en fonction

Plus en détail

Le muscle ilio-psoas : pathologies distales

Le muscle ilio-psoas : pathologies distales Le muscle ilio-psoas : pathologies distales Docteur François Prigent L'anatomie 1 - Le conflit ilio-psoas / prothèse de hanche,. 2 - La bursopathie ilio-pectinée, Le ressaut antérieur. Constitué de deux

Plus en détail

Le guide personnel de votre prothèse de hanche

Le guide personnel de votre prothèse de hanche Le guide personnel de votre prothèse de hanche Introduction Ensemble, avec votre médecin traitant et votre chirurgien orthopédiste, vous avez pris la décision de vous faire poser une prothèse de hanche.

Plus en détail

Les techniques de réparation du ligament croisé antérieur

Les techniques de réparation du ligament croisé antérieur Les techniques de réparation du ligament croisé antérieur C. CHAUSSARD CChaussard@chu-grenoble.fr introduction Techniques chirurgicales multiples Reconstruction du LCA avec des transplants aponévrotiques

Plus en détail

Qu'est ce qu'une prothèse totale de hanche?

Qu'est ce qu'une prothèse totale de hanche? Qu'est ce qu'une prothèse totale de hanche? L'articulation de la hanche usée ou endommagée est opérée et les surfaces articulaires sont remplacées par une articulation artificielle nommée prothèse articulaire

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet

mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses

Plus en détail

Vous accueille et vous informe. Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat

Vous accueille et vous informe. Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat L équipe de soins Vous accueille et vous informe Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat Professeur Philippe MARQUE, Chef de Service La Fontaine Salée 15 bis avenue

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

Symposium 2ACBI. 04 avril 2013. Jean-Baptiste PEANT Chef de Projet Certification Auditeur Évaluateur Formateur

Symposium 2ACBI. 04 avril 2013. Jean-Baptiste PEANT Chef de Projet Certification Auditeur Évaluateur Formateur Symposium 2ACBI 04 avril 2013 Jean-Baptiste PEANT Chef de Projet Certification Auditeur Évaluateur Formateur Laboratoire National de Métrologie et d'essais 1, rue Gaston Boissier -75724 Paris cedex 15

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE NECESSITY OF A NEW JURISDICTION G Delépine, NDelépine Hôpital Raayond Poincarré Garches France The scandal of the VIOXX Illustrates the

Plus en détail

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Processus de dégradation orthopédique Déséquilibre des forces musculaires Maintient trop prolongé

Plus en détail

Traitement des osteonecroses par injection de cellules souches El tratamiento de la osteonecrosis mediante la inyección de células madre

Traitement des osteonecroses par injection de cellules souches El tratamiento de la osteonecrosis mediante la inyección de células madre Traitement des osteonecroses par injection de cellules souches El tratamiento de la osteonecrosis mediante la inyección de células madre Ph. HERNIGOU Hospital Henri Mondor; University of Paris ; France

Plus en détail

«Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?»

«Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?» «Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?» Dr Adeline Paris Unité de Pharmacologie Clinique Centre d Investigation Clinique

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

Journées de cardiologie Jeudi 31 mai 2012 Dr JM DUPUIS Service de cardiologie CHU ANGERS

Journées de cardiologie Jeudi 31 mai 2012 Dr JM DUPUIS Service de cardiologie CHU ANGERS Surveillance des pace makers et des défibrillateurs Journées de cardiologie Jeudi 31 mai 2012 Dr JM DUPUIS Service de cardiologie CHU ANGERS La stimulation cardiaque La stimulation cardiaque Historique

Plus en détail

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Table des matières Introduction 1 Généralités Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Brefs rappels sur la nouvelle approche manipulative........................ 3 Ni structurel, ni fonctionnel (3). Notre

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

La Double Mobilité : état de l art en 2012

La Double Mobilité : état de l art en 2012 Programme JOURNEES LYONNAISES DE LA HANCHE The Lyon s hip meeting La Double obilité : état de l art en 2012 The Dual-obility Concept: state of the art in 2012 30 novembre 2012 - Lyon France Sous la présidence

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Cas groupés de médiastinites en chirurgie cardiaque : Enquête cas-témoins

Cas groupés de médiastinites en chirurgie cardiaque : Enquête cas-témoins Cas groupés de médiastinites en chirurgie cardiaque : Enquête castémoi Ludovic Lassel, Marion Olivier, Gilles Antoniotti, Anne Carbonne, Pascal Astagneau. CCLIN Paris Nord Qu est ce qu une médiastinite?

Plus en détail

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire GUIDE POUR LES PARENTS 514-412-4400, poste 23310 hopitalpourenfants.com/trauma Le fémur est l os le plus long du corps humain : il

Plus en détail

Fractures de l avant-bras de l adulte. Service d Orthopédie-Traumatologie, Hôpital Avicenne, Université Paris XIII, Bobigny

Fractures de l avant-bras de l adulte. Service d Orthopédie-Traumatologie, Hôpital Avicenne, Université Paris XIII, Bobigny Fractures de l avant-bras de l adulte Service d Orthopédie-Traumatologie, Hôpital Avicenne, Université Paris XIII, Bobigny A n a t o m i e Le cadre radio-ulnaire Kapandji, Ann Chir Main, 1998 Stabilité

Plus en détail

Laurence LEGOUT, Michel VALETTE, Henri MIGAUD, Luc DUBREUIL, Yazdan YAZDANPANAH et Eric SENNEVILLE

Laurence LEGOUT, Michel VALETTE, Henri MIGAUD, Luc DUBREUIL, Yazdan YAZDANPANAH et Eric SENNEVILLE Laurence LEGOUT, Michel VALETTE, Henri MIGAUD, Luc DUBREUIL, Yazdan YAZDANPANAH et Eric SENNEVILLE Service Régional Universitaires des Maladies Infectieuses et du Voyageur, Hôpital Gustave Dron 59208 TOURCOING

Plus en détail

Mon enfant a une luxation du développement de la hanche

Mon enfant a une luxation du développement de la hanche Mon enfant a une luxation du développement de la hanche Brochure destinée aux parents supervisée par le Professeur Docquier, orthopédiste pédiatrique aux cliniques universitaires Saint-Luc, réalisée par

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

Decherney et al., 1981 ). La décroissance du taux d HCG après traitement cœlioscopique

Decherney et al., 1981 ). La décroissance du taux d HCG après traitement cœlioscopique La décroissance du taux d HCG après traitement cœlioscopique conservateur de la grossesse extra-utérine J. L. POULY, G. MAGE, H. MANHES, Françoise GACHON Ginette GAIL- LARD M. A. BRUHAT Service de Gynécologie-Obstétrique,

Plus en détail

Faut-il encore traiter les cancers prostatiques?

Faut-il encore traiter les cancers prostatiques? Faut-il encore traiter les cancers prostatiques? Pr Arnauld Villers Université Lille2 -France AFCOR 2013 Quelles données? Notion de lésions indolentes ou à risque Etudes observationnelles de patients traités

Plus en détail

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia.

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia. Medication Management Ability Assessment (MMAA) Patterson TL, Lacro J, McKibbin CL, Moscona S, Hughs T, Jeste DV. (2002) Medication management ability assessment: results from a performance based measure

Plus en détail

Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais

Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais 1 Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais ENTRÉE EN VIGUEUR DU GUIDE DE PRISE EN HARGE : 11 AOÛT 2014 Mise à jour : juillet 2014 linique externe d orthopédie du SSS de Gatineau

Plus en détail

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale Transplantation pulmonaire et mucoviscidose Optimiser la prise en charge médicale Dr Isabelle Danner-Boucher CRCM adulte de Nantes Unité de Transplantation Thoracique 11èmes Journées Scientifiques de la

Plus en détail

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous.

Technique chirurgicale. Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Technique chirurgicale Capuchon de fermeture pour TEN. Assure la stabilité axiale tout en protégeant les tissus mous. Table des matières Indications et contre-indications 3 Implants 4 Instruments 4 Planification

Plus en détail

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires DR ROCH MADER SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE H ÔPITAL SUD - CHU DE GRENOBLE Plan Tendinopathies

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

La baropodométrie dynamique

La baropodométrie dynamique La baropodométrie en chirurgie du pied Bordeaux le 27 mars 2004 La baropodométrie dynamique dans la chirurgie des troubles statiques du pied Docteur E. Toullec Centre de Chirurgie du Pied Polyclinique

Plus en détail

Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter

Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter Th. Bégué Service de Chirurgie Orthopédique, Traumatologique et Réparatrice Hôpital Antoine Béclère Université Paris- Sud, laboratoire CIAMS- STAPS EA

Plus en détail