J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine -"

Transcription

1 J.H. CATON clinique E. De Vialar - Lyon, J.L. PRUDHON Clinique des Cèdres - Echirolles A. FERREIRA Clinique du Parc Lyon T. ASLANIAN Groupe Lépine - Genay

2 J.H. CATON Consultant et royalties Groupe Lépine Royalties Ceraver J.L. PRUDHON Consultant et royalties Groupe Lépine Royalties Dedienne Santé A. FERREIRA Consultant et Royalties Groupe Lépine Consultant Lima Corporate T. ASLANIAN Salarié Groupe Lépine

3

4 ( Charnley - John OLDER (série originale % survie à 20 ans & 85% at 25 years 1995 Ecole Lyonnaise (Ch. PICAULT, CR. MICHEL, R. VIDIL) ( J.CATON ) 85 % de survie à 25 ans ( Clinic DJ BERRY et al.(mayo 2002 JBJS 84 A % de survie à 25 ans JJ CALLAGHAN et al (Johnston serie Iowa City) JBJS 91A % ± 8% de survie à 35 ans 2011 J. Caton, JL Prudhon Int Orthop 35: Survie à plus de 25 ans (1/3 sans usure) Mais, la luxation reste encore le problème majeur 1962

5 Date Auteurs 1 an 25 ans Toutes PTH confondues 2012 Source ATIH (France) 8,5 % des interventions PTH Primaires 2004 Morrey BF 2 % 7 % 2004 Caton JH 3, 8 % 10,4 % 2005 Berry D 1,9 % 7 % PTH Révisions Reprises pour luxation 2009 Bozic - Berry 22,5 % 2012 Delaunay et coll. (SOFCOT) 7,1%

6 La luxation sur PTH est aujourd hui la complication la plus fréquente avec un risque cumulatif tout au long de la vie de la prothèse 1 % tous les 5 ans pour D. BERRY et coll. (2004) 1,39 % tous les 5 ans pour J. CATON (2004)

7 % luxation 5 4,5 4 3,5 3 2,5 2 1,5 1 0,5 0 Risque cumulatif Isolée : 50,7 % 2 luxations : 17,3 % 3 luxations et plus : 32 % Années post-opératoires

8 La distance AB (jump distance) => caractérise le risque luxant* A B A B Augmenter la distance AB diminue le risque de luxation * Massé & Wagner

9 Ne sont pas une solution pour éviter la luxation si le diamètre > 36 mm En Céramique : Latéralisation du centre de rotation et augmentation du risque de luxation Diminution de la jump distance (données Ceramtec 2010) En Métal : Augmentation de la corrosion et de l usure D.S GARBUZ Hip Society Chicago 2013 T.P. SCHMALZRIED Hip Society Chicago

10 T.P. Schmalzried - Update on Metal-on-Metal «Larger diameter (> 36 mm) metal-metal bearings have an increased risk of headneck taper fretting and corrosion» Cellules géantes à corps étranger

11 LA CUPULE COTYLOÏDIENNE Standard: 1/2 sphère associée à un chanfrein Mur postérieur Croissants anti-luxation (Acora J. CATON ) Cupules rétentives Gros diamètres Cupules tripolaires Cupules à double mobilité Original Bousquet Groupe Lépine 11

12 Cupule sans ciment à double articulation André RAMBERT Gilles BOUSQUET 12

13 Concept A: grosse articulation B : petite articulation C : 3 ème articulation Mobilité Entraînement en 2 étapes D abord T1 (petite articulation) Puis T2 (grosse articulation) Amplitude de mouvement augmentée Si contact retardé entre le col et l insert PE (Chanfrein)

14 Aubriot JH et col. (1993) «Etude du cotyle non scellé de Bousquet dans 100 PTH hybrides. Recul moyen 5 ans» Acta Orthop. Belg. 59 (suppl. I) : Philippot R, Bousquet G et col. (2006) «Survie à 10 ans d une cupule à double mobilité»- Rev.Chir.Orthop 92 (4) : Guyen O et col. (2007) «Unconstrained tripolar implant for primary THA in patients at risk for dislocations» - J. Arthroplasty 22 (6) : Philippot R et col. (2009) «The use of a dual articulation acetabular cup system to prevent dislocation after THA : analysis of 384 cases at a mean FU of 15 years» - Int Orthop 33 (4) : Vielpeau et col. (2011) «The dual mobility socket concept : experience with 668 cases» - Int Orthop 35 (2) : Prudhon JL et col. (2013) «Dual mobility cup: dislocation rate and survivorship at ten years of follow-up - International Orthopaedics: 37(12) : Leclercq S et col. (2013) «Cupule à double mobilité chrome-cobalt Evora. Résultats à 10 ans de recul minimun» - Rev.Chir.Orthop.99 :

15 Fixation sans ciment (revêtement HAP bicouche) Fixation cimentée Groupe Lépine Genay - France

16

17 363 PTH de type Charnley à 10 ans de recul Avec ou sans cupule à double mobilité Dans l objectif de répondre à 3 questions: Est-ce que la double mobilité diminue le risque de luxation? Est-ce que la double mobilité augmente l usure? Quels sont les risques de révision?

18 348 patients (363 PTH Type Charnley ) tige cimentée Rugosité Ra < 0,6 µm diamètre de tête 22,2 mm 3 types de couple de friction Metal /PE simple mobilité (n=182) Céramique zircone/pe simple mobilité (n=76) Métal / PE sur cupule double mobilité QUATTRO (n=105)

19 Coxarthrose : 93 % Ostéonécrose aseptique : 4 % Fracture du col : 1% Divers : 2 %

20 Série Charnley / PE simple mobilité : 62,8 ans Série Zircone / PE simple mobilité : 71,2 ans Série Double mobilité QUATTRO : 78 ans Même opérateur senior Même établissement

21 Inclusions de 2000 à 2002

22 Taux global de luxation Cupule PE simple mobilité (n = 258) => 8,5 % Cupule double mobilité QUATTRO (n = 105) => 0,95 % Différence statistiquement significative (p= 0,02)

23 couple Métal / PE simple mobilité Zircone / PE simple mobilité Double mobilité QUATTRO Effectif Taux de reprise Causes reprise 182 9,3 % Essentiellement luxation 76 10,5 % Usure et ostéolyse 105 1,9 % 1 luxation traumatique 1 descellement Taux de reprise global pour la simple mobilité : 10 % contre 1,9 % pour la double mobilité QUATTRO Différence statistiquement significative (p= 0,02)

24

25 Série comparable à la notre : 668 PTH Tige type Charnley Cupule Double mobilité type Bousquet Suivi 16,5 ans Taux de luxation => 1,15 %

26 Série comparable à la notre, en terme de recul: 200 PTH Différentes tiges (5 centres) Tête 22, 26 et 28 mm Cupule Double mobilité type Evora Cr-Co Monocouche HA Vis type Bousquet Suivi 10 ans Taux de luxation => 0 % Taux de révision =>0,5 %

27 Symposium SOFCOT Courtesy C. Delaunay, M. Hamadouche Descellement aseptique 41 % 45 % 29,9 % 41,5 % Luxation 30,6 % 15 % 27,6 % 10,4 % Infection 13,2 % 13 % 16,7 % 11,2 % Fracture périprothétique 9,5 % 9 % 14,7 % 11,8 % Douleur 10,7 % 26 % 2 % 1,3 %

28 Causes de révision des Cupules Double mobilité Symposium SOFCOT Courtesy C. Delaunay, M. Hamadouche ,5% conflit ilio psoas 20 % erreur technique

29 219 (10.4 %) révisions pour luxation sur la cohorte Dont 173 (79,7%) traitées par cupule à double mobilité Résultats sur la luxation Cotyle à double mobilité (n=173) : 5,6 % Cotyle à bord plat (n=46) : 9,1 % J. Girard & col. Primary THA revision due to dislocation : prospective french multicenter study. RCOT 2013;

30 Absence d impingment & préservation de la 3 ème articulation mm sphère externe mm sphère externe + rebord cylindrique de 5 mm Forme hémisphérique exclusive Chanfreins Absence d arêtes aigües Col aminci, rond et poli brillant

31 Aucune luxation intraprothétique 20,5 mm Diamètre d entrée du rétreint: 20,5 mm Pour un diamètre de tête de 22,2 mm Mécanisme de capture : 145 dan pour impacter la tête Protégé par un chanfrein supérieur

32 Effet rétentif permanent Insert long couvrant : Apporte plus de 50 % de résistance à la déformation Reste en deçà de la limite de déformation plastique du polyéthylène (20 Mpa) Insert couvrant long : 1,19 mm de déformation En dessous de la limite élastique du PE Insert court : 1,78 mm de déformation Au dessus de la limite élastique du PE => Déformation plastique locale

33 Le taux de luxation est inférieur à 1% avec une cupule à double mobilité QUATTRO La double mobilité QUATTRO est une option sécurisante pour le patient et pour le chirurgien orthopédiste, surtout si : Sujet âgé > 70 ans Fracture de col Risques accrus de luxation pour troubles neurologiques (Parkinson ) ou cognitifs (Alzheimer )

34 1980 Qu est ce que vous avez fait à ma hanche? Aujourd hui culpability Year 80 Year 85 year 90 year 95 year 2000 patient culpability year 2005 year 2010 surgeon culpability

35 Hier? Aujourd hui! 35

CONTROVERSES en chirurgie de la hanche. C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar

CONTROVERSES en chirurgie de la hanche. C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar CONTROVERSES en chirurgie de la hanche C. Schwartz Conflit d intérêt: FH Orthopedics Colmar Une invention française Gilles Bousquet CHU de Saint-Etienne - Jean Rieu, Professeur à l Ecole des Mines de Saint-Etienne

Plus en détail

MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET

MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET MATTHIEU GUYARD SEBASTIEN MARTRES GUALTER VAZ JEAN-PAUL CARRET PROTHESE TOTALE DE HANCHE POUR OSTEONECROSE ASEPTIQUE DE LA TETE FEMORALE Analyse d une série de 126 arthroplasties. Hôpital Edouard HERRIOT

Plus en détail

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque M.IRRAZI (Metz) 7 et 8 mai PARIS OBJECTIFS Anticiper la douleur Récupération fonctionnelle Gérer les

Plus en détail

M / B / A. groupe lépine. Cotyle à impacter sans vis. Modulaire. Biconique. Anatomique.

M / B / A. groupe lépine. Cotyle à impacter sans vis. Modulaire. Biconique. Anatomique. M / B / A Modulaire. Biconique. Anatomique. Cotyle à impacter sans vis groupe lépine M / B / A Modulaire. Biconique. Anatomique. L obtention du silence prothétique CUPULE CARACTERISTIQUES La cupule à impacter

Plus en détail

Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure. Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS

Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure. Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS Anterior Minimally Invasive Surgery Chirurgie mini-invasive par voie d abord antérieure Améliorez votre qualité de vie avec L AMIS AMELIOREZ VOTRE QUALITE La voie d abord AMIS (Anterior Minimally Invasive

Plus en détail

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE

FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE FRACTURES PERIPROTHETIQUES DE HANCHE MOMENT DE LA FRACTURE Fracture per-opératoire iatrogène cave pathologique! Fracture post-opératoire traumatique FRACTURE PEROPERATOIRE Souvent méconnue = diagnostic

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH)

PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH) Dr Alain CAZENAVE Chirurgien orthopédiste traumatologie sportive 52 rue du Dr calot 62600 BERCK/mer FRANCE tel: 00-33-(0)3 21 89 20 44 www.orthopale.com PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH) L articulation de

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire

Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire Chirurgie Mini-Invasive par Voie Antérieure La PTH sans section musculaire Clinique Saint-George Nice Dr Didier D Hondt Chirurgien orthopédiste Vincent Christian Kinésithérapeute Jeudi 20 Mars 2014 Nice

Plus en détail

INFORMATION SUR LES PROTHESES DE HANCHE

INFORMATION SUR LES PROTHESES DE HANCHE INFORMATION SUR LES PROTHESES DE HANCHE Votre état nécessite la réalisation d'une prothèse au niveau de la hanche. De nos jours, c'est une intervention bien maîtrisée, de plus en plus pratiquée compte

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE

INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE Dr. Yves ROUXEL Chirurgie Orthopédique & Arthroscopie INFORMATIONS SUR LA PROTHESE DE HANCHE www.lecosp.fr Votre état nécessite la réalisation d une prothèse au niveau de la hanche. De nos jours, c est

Plus en détail

Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure

Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure Titre : Sport et prothèse totale de la hanche : intérêt de la voie d abord antérieure Auteur(s) : Pr Philippe LAFFARGUE Catégorie : Traumatologie du Sport Date : Novembre 2012 17 ème Congrès IRBMS 17ème

Plus en détail

La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu)

La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu) La hanche du sportif (Conflit de hanche exclu) Eric NOEL, Centre orthopédique SANTY, Centre Référent FIFA, Lyon DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Rachis et bassin du sportif Pied

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay. Clinique Bonnefon - Alès

Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay. Clinique Bonnefon - Alès Informations sur les prothèses de la Hanche Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay Clinique Bonnefon - Alès Rappeldel anatomiedelahanche

Plus en détail

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Le présent document fait partie des documents élaborés par la Société Française (SOFMER) et la Fédération Française

Plus en détail

Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Prise en Charge de la Fracture du Col du Fémur Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Épidémiologie «Problème médical, social et économique» Incidence : France : 50/100 000 hab. Augmente

Plus en détail

Prothèse Totale de Hanche

Prothèse Totale de Hanche Hôpital de Martigny Prothèse Totale de Hanche Informations patients 2 Sommaire 04 Introduction 05 Votre maladie: la coxarthrose 06 Intervention chirurgicale Technique chirurgicale Risques et avantages

Plus en détail

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards 1 Excellentes performances scientifiquement démontrées. Roxolid est un matériau unique

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations FACE A FACE Péroné vascularisé / Péroné non vascularisé Reconstruction après résection tumorale Dr NOURI / Dr BEN MAITIGUE SOTCOT Juin 2012 Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a

Plus en détail

URGENT : Field Safety Notice

URGENT : Field Safety Notice ZAC Avenue de Satolas Green 69330 Pusignan France t: +33 (0) 472 45 36 00 f: +33 (0) 472 45 36 99 www.stryker.fr Pusignan, le 20 juin 2012. France A l attention du Directeur d établissement Pour diffusion

Plus en détail

La Double Mobilité : état de l art en 2012

La Double Mobilité : état de l art en 2012 Programme JOURNEES LYONNAISES DE LA HANCHE The Lyon s hip meeting La Double obilité : état de l art en 2012 The Dual-obility Concept: state of the art in 2012 30 novembre 2012 - Lyon France Sous la présidence

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée C. Rondé-Oustau, JY. Jenny,J.Sibilia, J. Gaudias, C. Boéri, M. Antoni Hôpitaux

Plus en détail

Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche

Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche Fiche d information sur l arthroplastie totale de hanche Docteur Luc Kerboull L arthroplastie totale de hanche est le nom donné à l intervention qui consiste à remplacer l articulation de la hanche par

Plus en détail

S.A. au capital de 352 275.- euros r.c.s. Versailles B 331 815 266 00035 code NAF 511T

S.A. au capital de 352 275.- euros r.c.s. Versailles B 331 815 266 00035 code NAF 511T 9 Rue de la Gare 78640 Villiers Saint Frédéric Tel : 01 34 89 68 68 Fax : 01 34 89 69 79 APPAREIL DE TEST DE DURETE, ADHERENCE RESISTANCE à LA TRACTION, FLEXION, ARRACHEMENT.. L appareil ROMULUS se compose

Plus en détail

Qu'est ce qu'une prothèse totale de hanche?

Qu'est ce qu'une prothèse totale de hanche? Qu'est ce qu'une prothèse totale de hanche? L'articulation de la hanche usée ou endommagée est opérée et les surfaces articulaires sont remplacées par une articulation artificielle nommée prothèse articulaire

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

Ce que nous déconseillons... 25 L élévation jambe tendue... 25 Les étirements passifs... 25 La musculation avec des poids ou des poulies...

Ce que nous déconseillons... 25 L élévation jambe tendue... 25 Les étirements passifs... 25 La musculation avec des poids ou des poulies... Table des matières Pourquoi un guide?... 3 Qu est-ce qu une prothèse de hanche?... 4 Les avantages de la voie antérieure... 6 Vivre avec une prothèse de hanche... 7 Votre séjour à l hôpital... 8 La rééducation

Plus en détail

Traitement de l arthrose de la hanche par prothèse

Traitement de l arthrose de la hanche par prothèse Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

L oxyde de zirconium au cabinet dentaire

L oxyde de zirconium au cabinet dentaire FR L oxyde de zirconium au cabinet dentaire Effet naturel maximal, esthétique et compatibilité Falko Noack, R&D Amann Girrbach Oral Design Bodensee Falko Noack, R&D Amann Girrbach Oxyde de zirconium La

Plus en détail

Structur 3. Brillant sans polissage. Structur 3. Composite pour la fabrication de couronnes

Structur 3. Brillant sans polissage. Structur 3. Composite pour la fabrication de couronnes Composite pour la fabrication de couronnes et bridges provisoires Brillant sans polissage Les 3 pour des couronnes et bridges brillants est un composite autopolymérisant pour la fabrication de couronnes

Plus en détail

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital!

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital! Secrétariat du Grand Conseil M 1795 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Patrick Saudan, Gabriel Barrillier, Michèle Ducret, Michel Ducret, Pierre Kunz et Jean- Marc Odier Date de dépôt

Plus en détail

Fondation pour l assurance de qualité en orthopédie Worbstrasse 52 CH-3074 Muri b. Bern +41 (31) 380 85 85

Fondation pour l assurance de qualité en orthopédie Worbstrasse 52 CH-3074 Muri b. Bern +41 (31) 380 85 85 www.werbelinie.ch 01/08 GHX Switzerland Grabenstrasse 25 CH-6340 Baar +41 (41) 760 65 58 info-ch@ghxeurope.com www.ghx.ch Fondation pour l assurance de qualité en orthopédie Worbstrasse 52 CH-3074 Muri

Plus en détail

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports Ficha técnica pro-part Profilé décoratif pour revêtements céramiques, permet de remplacer la traditionnelle frise décorative en céramique. Convient à la finition des angles et des transitions entre carreaux

Plus en détail

Changement de prothèse de hanche

Changement de prothèse de hanche Persomed Changement de prothèse de hanche Le fémur est l os situé à l intérieur de la cuisse. Au niveau de l articulation de la hanche, la partie supérieure de cet os (tête du fémur) coulisse dans une

Plus en détail

Arthroscopies sur prothèses de genou. O.Courage. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es.

Arthroscopies sur prothèses de genou. O.Courage. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es. Arthroscopie sur prothèses Arthroscopy and joint arthroplas1es. O. Courage (Le Havre), A.Senioris, S.Rahali V.Guinet, L.Malekpour Arthroscopies sur prothèses de genou O.Courage 1 Arthroscopie et PTG Indica2ons

Plus en détail

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 141/ 10 LES RESULTATS PRELIMINAIRES DE LARECONSTRUCTION DU COTYLE

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU LA PROTHESE TOTALE DE GENOU Introduction : La destruction du cartilage est fréquente au niveau du genou qui est une articulation très sollicitée et soumise à tout le poids du corps. La conséquence de cette

Plus en détail

8-12 NOVEMBRE 2010, PALAIS DES CONGRÈS, PARIS

8-12 NOVEMBRE 2010, PALAIS DES CONGRÈS, PARIS www.quotimed.com - N 8852 LUNDI 8 NOVEMBRE 2010 CAHIER 2 85e RÉUNION ANNUELLE DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE 8-12 NOVEMBRE 2010, PALAIS DES CONGRÈS, PARIS PATIENT

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pr. Alessandra Bura-Rivière, Service de Médecine Vasculaire Hôpital Rangueil, 1 avenue Jean Poulhès, 31059 Toulouse cedex 9 INTRODUCTION Depuis plus de cinquante ans, les héparines

Plus en détail

mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet

mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet mythe ou réalité? arthroscanner ou arthroirm? Philippe THELEN Xavier POITTEVIN RIM Maussins-Nollet Le conflit fémoro-acétabulaire concept (Ganz 2003*) explication des lésions labrales et cartilagineuses

Plus en détail

Vous accueille et vous informe. Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat

Vous accueille et vous informe. Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat L équipe de soins Vous accueille et vous informe Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat Professeur Philippe MARQUE, Chef de Service La Fontaine Salée 15 bis avenue

Plus en détail

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE

Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC. CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Prise en charge orthopédique de la hanche de l enfant IMC CORINNE GAL A.D.A.P.E.I Mas de Canta Galet NICE Processus de dégradation orthopédique Déséquilibre des forces musculaires Maintient trop prolongé

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P.

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. La boiterie de l enfant La boiterie Les pièges de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. Liège Liège Caractéristiques de la boiterie

Plus en détail

Fixateurs pour murs périmétriques 3.2.4. 3.2.4.1 Description de l'application. 3.2.4.2 Description du produit. 3.2.4.3 Composition.

Fixateurs pour murs périmétriques 3.2.4. 3.2.4.1 Description de l'application. 3.2.4.2 Description du produit. 3.2.4.3 Composition. s pour murs périmétriques.....1 de l'application Les murs périmétriques, en tant que partie intégrante des murs-rideaux et des charpentes claires, sont courants dans les structures métalliques. Des profilés

Plus en détail

Prothèse totale de hanche

Prothèse totale de hanche Cabinet de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport Dr CHAUMONT P.L., Dr WASSER L. 156 avenue d Alsace - 68000 Colmar Tél. 03 89 24 29 37 www.chirurgie-orthopedique-colmar.com Docteur Pierre-Louis

Plus en détail

Évaluation des arthroplasties totales de hanche douloureuses Jonctions coniques modulaires métalliques

Évaluation des arthroplasties totales de hanche douloureuses Jonctions coniques modulaires métalliques Orthopaedics Évaluation des arthroplasties totales de hanche douloureuses R. Michael Meneghini, MD + Auteur de l étude + Médecins spécialisés de l Université de l Indiana Service de chirurgie orthopédique

Plus en détail

La plaque composite nora Lunatec combi

La plaque composite nora Lunatec combi Une association remarquable : La plaque composite nora Lunatec combi pour la fabrication efficace de semelles plantaires et de semelles orthopédiques Présentation du produit Lunatec combi 1 4 nora Lunatec

Plus en détail

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents.

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Technique opératoire Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Table des matières Introduction Système d ancrage osseux orthodontique

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous?

La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous? La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous? Introduite dans les années 90 en chirurgie cardiaque (1) et théorisée par H Kehlet en chirurgie colique (2), la Récupération

Plus en détail

EASYTECH HUMERIS HUMELOCK II INVERSABLE

EASYTECH HUMERIS HUMELOCK II INVERSABLE EASYTECH HUMERIS TIGE LONGUE 200 mm HUMELOCK II HUMELOCK II INVERSABLE HUMELOCK REVERSED 1 SOMMAIRE 1. RAPPELS ANATOMIQUES DE L ARTICULATION DE L EPAULE Articulation gléno-humérale Rôle de la coiffe des

Plus en détail

LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE. Consultation d Orthopédie 02 477 60 21

LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE. Consultation d Orthopédie 02 477 60 21 Information pour les patients LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE Prof. dr. Thierry Scheerlinck Service d Orthopédie et de Traumatologie Consultation d Orthopédie 02 477 60 21 Madame, Monsieur,

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE Session 2014 EPREUVE E2 EPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-EPREUVE E21 TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE ET DESSIN MORPHOLOGIQUE Durée : 5 heures Coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

Gelsoft Plus LA SEULE PROTHESE VASCULAIRE AU MONDE EN POLYESTER A STRUCTURE TRICOTEE KOPER IMPREGNEE DE GELATINE, RESISTANT A LA DILATATION

Gelsoft Plus LA SEULE PROTHESE VASCULAIRE AU MONDE EN POLYESTER A STRUCTURE TRICOTEE KOPER IMPREGNEE DE GELATINE, RESISTANT A LA DILATATION Gelsoft Plus LA SEULE PROTHESE VASCULAIRE AU MONDE EN POLYESTER A STRUCTURE TRICOTEE KOPER IMPREGNEE DE GELATINE, RESISTANT A LA DILATATION Structure tricotée Köper exclusive offrant: - une dilatation

Plus en détail

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE Docteur Agnès ROULET CCPP MONTPELLIER DU Podologie Janvier 2014 POURQUOI EVALUER LA CAPACITE FONCTIONNELLE LORS D UNE ATTEINTE DU PIED? Proposer

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Sommaire buses. Buses

Sommaire buses. Buses Sommaire buses Buses Pour tous types de machines hautes pression Pour des canalisations jusqu au Ø 600 mm Efficacité maximale Pour toutes sortes d obstruction Radiales ou rotatives Avec ou sans jet avant

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Z.OUMLERGUEB L.SEKHRI ZEGGAR A.SEBIA. K.DJERIDA. HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE 19éme Congrès de la SACOT Oran 2012. Définition:

Plus en détail

Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale

Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale Chapitre80 Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale J. RODINEAU Si l on part du principe que les douleurs inguinales vues dans un service d urgence correspondent en premier lieu à une

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU Dr Alain CAZENAVE chirurgien orthopédiste traumatologie sportive 52 rue du Dr calot 62600 BERCK/mer FRANCE tel: 03 21 89 20 44 site web : www.orthopale.org PROTHÈSE TOTALE DE GENOU QUELQUES GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour 99 Avaloirs pour parking couvert, siphons de terrasse/cour, avaloirs de toit -les avantages typiques

Plus en détail

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation > Les nuances de carbure à grain ultra-fin se caractérisent par une dureté très élevée et une excellente résistance à l usure. Elles sont utilisées à la fabrication d outils de fraisage et de forets pour

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

De quoi s agit-il? Prothèse de hanche. Prothèse de hanche

De quoi s agit-il? Prothèse de hanche. Prothèse de hanche Remis à M r, me..................................................... le.................................................................. par le D r............................................................

Plus en détail

La gestion des risques en hygiène hospitalière

La gestion des risques en hygiène hospitalière La gestion des risques en hygiène hospitalière Rappels des fondamentaux Dr J-L. Quenon Comité de Coordination de l Évaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine Séminaire de la SF2H, 19 novembre 2013,

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Lasik Xtra: Résultats cliniques. Dr Philippe Charvier Dr David Donate Thaëron Rozenn (optometriste) Lyon, France

Lasik Xtra: Résultats cliniques. Dr Philippe Charvier Dr David Donate Thaëron Rozenn (optometriste) Lyon, France Lasik Xtra: Résultats cliniques Dr Philippe Charvier Dr David Donate Thaëron Rozenn (optometriste) Lyon, France Introduction Lasik Xtra : Lasik combiné à un cross-linking cornéen accéléré Traitement de

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

Traitement de l arthrose de la hanche par prothèse

Traitement de l arthrose de la hanche par prothèse Persomed Traitement de l arthrose de la hanche par prothèse Organe : Hanche, cotyle, bassin, fémur, tête du fémur Diagnostic : Arthrose, coxarthrose Thérapeutique : Arthroplastie Mise en place d une prothèse

Plus en détail

Le guide personnel de votre prothèse de hanche

Le guide personnel de votre prothèse de hanche Le guide personnel de votre prothèse de hanche Introduction Ensemble, avec votre médecin traitant et votre chirurgien orthopédiste, vous avez pris la décision de vous faire poser une prothèse de hanche.

Plus en détail

PROGRAF MC Toutes indications

PROGRAF MC Toutes indications PROGRAF MC Toutes indications AVRIL 2015 Marque de commerce : Prograf Dénomination commune : Tacrolimus Fabricant : Astellas Forme : Capsule Teneurs : 0,5 mg, 1 mg et 5 mg Exemption de l application de

Plus en détail

Score au MMSE et capacité à conduire UMF ST-HUBERT

Score au MMSE et capacité à conduire UMF ST-HUBERT Score au MMSE et capacité à conduire SANDRA DEMERS, R1 UMF ST-HUBERT Quelques statistiques Accidents automobiles chez les 75 ans et plus: 9,7% des accidents avec décès au Québec 8% des accidents avec blessés

Plus en détail

La prothèse de la hanche

La prothèse de la hanche La prothèse de la hanche Brochure d informations pour le patient Une nouvelle mobilité avec une prothèse de la hanche Editorial Chère lectrice, Cher lecteur Cette brochure a été conçue à l intention des

Plus en détail

La gamme des turbines TwinPower Plus Chef d oeuvre de la technologie. Thinking ahead. Focused on life.

La gamme des turbines TwinPower Plus Chef d oeuvre de la technologie. Thinking ahead. Focused on life. La gamme des turbines TwinPower Plus Chef d oeuvre de la technologie Thinking ahead. Focused on life. Thinking ahead. Focused on life. 3 Le mariage entre l esthétique et la fonction. La nouvelle famille

Plus en détail

CHAÎNES INO Axes en HB: Standard Extra Plus SPCL / SPSL

CHAÎNES INO Axes en HB: Standard Extra Plus SPCL / SPSL CHAÎNES INOX Les chaînes en acier System Plast sont développées en collaboration avec les constructeurs de convoyeurs leader dans le domaine de l embouteillage. Nous produisons avec les technologies les

Plus en détail

Session Spilf. Prévention des

Session Spilf. Prévention des Lyon 8, 9 et 10 juin 2011 XXIIe Congrès National de la Société Française d Hygiène Hospitalière Session Spilf Prévention des infections ostéo-articulaires de l antibioprophylaxie l à la cicatrisation Anne-Marie

Plus en détail

Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale.

Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale. DELVAUX Stéphanie 4ème I.G.Pédiatrique Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale. Professeur : Dr. Erpicum Année scolaire : 2004-2005 1 1. Définition

Plus en détail

Des nouvelles qui saisissent. l opération est le concert.» Quand l articulation grince et/ou cliquète. «Le patient est une musique

Des nouvelles qui saisissent. l opération est le concert.» Quand l articulation grince et/ou cliquète. «Le patient est une musique 43 Septembre / octobre 2009 Une nouvelle façon de penser pour la médecine et le quotidien en clinique Impulsions pour l orthopédie et le milieu professionnel pour médecins, experts et cadres supérieurs

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Échographie normale et pathologique du grand pectoral

Échographie normale et pathologique du grand pectoral Échographie normale et pathologique du grand pectoral JL Brasseur, N Gault, B Mendes, D Zeitoun-Eiss, J Renoux, P Grenier G H Pitié-Salpêtrière Introduction La pathologie du grand pectoral est relativement

Plus en détail

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara Traumatologie de l enfant Joël Lechevallier Saad Abu Amara Plan Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitement Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas pa Physiologie

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

Revue de la littérature

Revue de la littérature Résultats à long terme des anévrysmes traités Revue de la littérature Cours de DES de neurochirurgie Inter-région Rhône-Alpes / Auvergne Vendredi 22/04/11 Méthode (1): sélection bibliographique en fonction

Plus en détail

Revalidation après les arthroplasties de hanche et de genou

Revalidation après les arthroplasties de hanche et de genou Revalidation après les arthroplasties de hanche et de genou Samar M. Hatem, MD, PhD Médecine physique et réadaptation - CHU Brugmann - Vrije Universiteit Brussel Institute of Neuroscience - Université

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

Caractérisation mécanique par nano indentation AFM de l os animal en croissance

Caractérisation mécanique par nano indentation AFM de l os animal en croissance Michaël CHAGNAUD Stage de fin d études Caractérisation mécanique par nano indentation AFM de l os animal en croissance Présentation ESIL du 14/09/2012 Contexte! Thème de recherche : caractérisation mécanique

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile

PRADO, le programme de retour à domicile , le programme de retour à domicile Enjeux et objectifs du programme Répondre à une volonté croissante des patients Adapter et renforcer le suivi post hospitalisation Optimiser le retour à domicile et

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE

INSTRUCTIONS DE POSE 5/2013 FR INSTRUCTIONS DE POSE Etant donné la plus longue durée de vie de la porte en bois composite Duofuse par rapport à une porte en bois classique, il est important de la placer correctement afin de

Plus en détail