Orientations. politiques. Bâtiment. Services. Production. Alimentation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Orientations. politiques. Bâtiment. Services. Production. Alimentation"

Transcription

1 E Bulletin officiel Trimestriel Automne m Orientations Une boussole pour répondre aux attentes des entreprises artisanales de l Essonne politiques Bâtiment Services Production Alimentation

2

3 Edit Orientations politiques Répondre aux attentes des entreprises artisanales du département Volontés et ambitions au service des artisans de l Essonne Toute organisation a besoin de formaliser ses projets pour définir ses orientations. Les élus de la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne l ont fait à la suite de séances de travail qui les ont réunis ces dernières semaines. Ce projet, s il prétend répondre aux aspirations des élus et aux attentes des artisans, ne devra pas rester un document de synthèse de plus. Les capacités d exécution de notre compagnie consulaire seront mesurées sur sa mise en œuvre. Et, c est bien l engagement des élus et la conduite opérationnelle par les équipes qui créeront des résultats tangibles et évaluables. La CMA de l Essonne est un établissement public mais le service public passe d abord par le service rendu à l artisan. Les réformes et les défis économiques ne doivent pas être subis mais abordés comme des sources d opportunités. Les élus sont déterminés à démonter une attitude toujours volontaire lorsqu il s agit de gérer le changement pour moderniser notre chambre consulaire, en lien avec le réseau national ou régional, dans le souci constant du service rendu aux artisans et à leurs entreprises. L implication des élus référents sur les territoires est le signe de la volonté de la Chambre de métiers et de l artisanat d être au plus près des artisans eux-mêmes et des collectivités locales. Le développement de l offre de services globale de la Chambre de métiers permettra aux entreprises artisanales de maintenir leur place au cœur de l économie de l Essonne en s appuyant sur un modèle économique et social qui conjugue esprit d entreprise, maitrise du risque et passage réussi de relais entre générations. Proximité, qualité, respect du travail : votre Chambre de métiers et de l artisanat vous accompagne pour faire triompher vos valeurs. Laurent MUNEROT Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne Trimestriel. 322, Square des Champs-Elysées BP Evry Cedex Tél Site internet : Directeur de la publication : Laurent Munerot Rédactrice en chef : Michèle Bemilli Editeur : Associés en Edition - Tél Photos : CMA91, fotolia, Fdme, Fnpca Impression : Vincent Imprimeries - Tours Tirage : exemplaires. Votre publicité dans Essonne Métiers Diffusé à exemplaires auprès des artisans essonniens, des collectivités territoriales et aux parlementaires, la publication trimestrielle Essonne Métiers est un vecteur de communication idéal pour les annonceurs. Pour assurer un maximum de visibilité à vos produits, vos services, votre expertise, n hésitez pas à prendre contact avec la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne afin de réserver vos espaces publicitaires. Contact : M me Michèle Bemilli - Courriel : Essonne Métiers - Edition Automne

4 Orientations politiques Chiffres 2010 de l artisanat en essonne* Nouvelle implication des élus de la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne (CMA 91). Aller vers l artisan pour mieux le servir réintroduire des débats de politique générale sur l artisanat en essonne entreprises artisanales inscrites au Répertoire des métiers de l'essonne. répartition par grande catégorie d activités : Bâtiment : 46% Services : 33% Fabrication : 12 % Alimentation : 9 % répartition par forme juridique : 60,55 % : sociétés 28,94 %: entrepreneurs individuels (métier) dont 11,51 % d autoentrepreneurs 10,51 % : entrepreneurs individuels (métier et commerce) *au , hors établissements secondaires. le mandat donné pour la période aux nouveaux élus de la Chambre de métiers et de l artisanat de l essonne leur demande de s impliquer dans la défense et la promotion des entreprises artisanales. Les élus de la CMA de l Essonne, forts de la légitimité qu ils tiennent du suffrage universel, affirment la vocation de l établissement public Chambre de métiers à créer du lien avec les artisans en privilégiant une démarche de terrain. L image de la CMA 91 dépend du service apporté à l artisan, qui doit pouvoir s approprier ainsi sa Chambre de métiers, au même titre que les élus de la Chambre ont l ambition de s approprier leur projet politique. Vos élus s engagent pour vous La vraie garantie de réussite du projet réside d abord dans la volonté des élus de la CMA 91 qui doivent être connus et reconnus en tant qu élus de s engager concrètement dans sa mise en œuvre : 4 Essonne Métiers - Edition Automne 2011

5 Répondre aux attentes des entreprises artisanales du département les élus Cma 91 référents territoriaux Communautés d'agglomérations 1 - évry Centre essonne : Philippe asselin ; béatrice Crozon ; Xavier deramaix 2 - Val d'orge : alain Fraioli ; Francis luquet ; michel meyniel ; aline Pujols 3 - Val d'yerres : Cédric bernon 4 - Plateau de saclay : laurent munerot ; Jean-michel dalac 5 - seine-essonne : Jean-luc Cordier ; david decourtye ; Joël Fondain ; richard Guillemin, Christelle langlois 6 - sénart Val-de-seine : Christophe Gautier ; Claude mathez 7 - les lacs de l'essonne 8 - europ'essonne : Christophe mollicone ; Yvette rousseau 9 - les Portes de l'essonne : didier hogrel 10 - hauts-de-bièvre Communautés de communes 11 - le Pays de limours : stéphane binard 12- la Vallée de l'école : dieumegard Poitau monique 13 - l arpajonnais : michel aubaud 14 - Val d'essonne : laurent delage ; Philippe Gaudin ; Flavien tournadre 15 - entre Juine et renarde : didier lepevrier 16 - l étampois sud essonne : mylène bouget-mancini 17 - Cœur du hurepoix : thierry dhez ; Christian Galas ; alain Gervais ; 18 - le dourdannais en hurepoix : daniel landras ; alain renard 19 - Plateau briard 20 - Grand Parc 21 - syndicat d'agglomération nouvelle de sénart en essonne elus membres du bureau sources : UME. les élus «jouent devant» et la relation des élus avec les équipes opérationnelles sera adaptée aux priorités retenues ;. la mise en place d élus référents territoriaux contribuera à la valorisation du lien avec les artisans ;. les élus de la CMA91 veulent réin troduire des débats sur la poli - tique artisanale en lien avec les organi sations professionnelles et partenaires. Essonne Métiers - Edition Automne

6 Orientations politiques Engager le déploiement de la CMA 91 sur les territoires L effectif salarié de l artisanat tous secteurs confondus progresse de 5,1%. De 2007 à 2010, il est p a s s é d e à salariés. la transmission-reprise d entreprise : enjeu majeur pour l économie locale Du projet au changement : des clients, des territoires, une organisation l esprit d une action créatrice de valeurs économique et sociale. Créer du lien avec l artisan par une démarche clientèle adaptée, autrement dit lui apporter des réponses concrètes et l accompagner. C est la condition première pour décliner notre stratégie sous forme d actions créatrices de valeur économique et sociale. Le service de l artisan rejoint le service de l intérêt général, défi donnant tout son sens à notre engagement. structurer de nouvelles relations avec les intercommunalités du département Au-delà du projet, il importe d intégrer le changement dans l organisation Chambre de métiers en acquérant de nouvelles références, une nouvelle approche de terrain :. l offre globale de services aux entreprises sera systématiquement affichée et relayée sur le terrain,. la pertinence de notre offre globale de services sera évaluée à partir d un reporting tant quantitatif que qualitatif et d une communication adaptée. Cette démarche et nos actions, s inscrivent dans une logique territoriale adaptée aux spécificités essonniennes. Elles se traduisent dans l or- ganisation de nos services :. mettre en place des élus de la CMA 91, référents territoriaux des entreprises ;. structurer la relation de la CMA avec l échelon intercommunal par le biais de conventions bi-latérales et de manifestations collectives de mise à l honneur des actifs de l artisanat (chefs d entreprise, conjoints, auxiliaires familiaux, salariés, apprentis) à ce niveau territorial ;. renforcer la présence de la CMA 91 sur le sud Essonne, où les métiers liés au commerce de proximité et aux services à la personne sont importants, à partir de notre antenne d Etampes, en recherchant un véritable «effet de levier» au niveau des partenaires territoriaux et en facilitant les démarches administratives de nos artisans via l accompagnement aux formalités en ligne ;. renforcer, dans le même temps, une stratégie territoriale adaptée au contexte propre au Nord Essonne, en particulier au niveau des métiers liés à la sous-traitance industrielle et aux services aux entreprises. déployer l offre de services de la Cma 91 pour accompagner les entreprises artisanales dans leur développement renforcer la présence de la Cma 91 dans le sud du département entreprises (sociétés et entreprises individuelles) nouvellement immatriculées en 2010, auxquelles s ajoutent 455 auto-entrepreneurs inscrits au RM auto-entrepreneurs non inscrits au RM ont été déclarés la meme année. 207, c est le nombre d'entreprises reprises en 2010 (immatriculées dans l'année au RM hors ré-immatriculations ou ré-activations). 6 Essonne Métiers - Edition Automne 2011

7 Poursuite des actions de sensibilisation et d incitation à la prise en compte du développement durable par les entreprises artisanales Faciliter l accès au crédit de tous les entrepreneurs de l artisanat de l essonne : mise en place d un médiateur bancaire Créer un dispositif de suivi de la commercialisation de l offre produit Cma91 en matière d accompagnement des entreprises Accentuer et cibler une action de suivi post création Mettre l artisan au cœur de l économie, c est plaider pour un modèle économique et social conjuguant esprit d entreprise, maîtrise du risque et passage réussi de relais entre générations. L offre globale de services en témoigne. Renforcer l accompagnement des entreprises artisanales existantes le stage de préparation à l instal - lation, de par son caractère quasiobligatoire, reste le «moteur» de l orientation vers les services de la Cma 91, le contenu étant adapté en permanence à la réalité économique. Un accompagnement post installation ciblé reste aussi un moyen appréciable de mieux maîtriser le risque lié à l installation. Le suivi systématique des entreprises artisanales atteignant un an d existence sera programmé et réalisé à partir de l action de terrain d agents dans les territoires. Il pourra se prolonger par un suivi individuel sur la base d un conventionnement possible entre artisan et CMA 91. Notre offre globale de services s inscrivant dans un cadre stratégique régional, intégrera notamment :. l expertise utile à l artisan en matière de médiation avec les banques ;. le développement durable à partir suivi systématique des entreprises artisanales atteignant un an d existence des actions privilégiées autant par la CMA 91 que par le Conseil Général de l Essonne (salon habitat, promotion de l économie verte, projet Val Vert etc.) ;. l économie numérique d entreprise (accompagnement aux formalités en ligne, certificat électronique «certimetiersartisanat» mis à disposition des entreprises artisanales pour leur télédéclarations, passeport pour l économie numérique) ;. la transmission reprise d entreprise, enjeu majeur pour l économie locale et nos entreprises artisanales installées. Dans les 5 ans à venir, plus du tiers de nos chefs d entreprise devraient prendre leur retraite. Dans ce contexte, une attention particulière sera ainsi portée à la détection des salariés d entreprises artisanales de plus de 5 salariés en capacité d être de futurs repreneurs. A tous les stades de la vie de l entreprise, il s agit pour la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne de sortir d une logique administrative de guichet et d inscrire son offre de services dans une démarche globale de qualité. L entreprise artisanale devient ici cliente et la Chambre de métiers et de l artisanat devient elle-même entreprise de service. L offre de services de la CMA de l Essonne sera d autant mieux identifiée que nos services intégreront un nouveau siège social à compter de la fin de l année Les nouveaux locaux, situés en plein cœur d Evry seront adaptés au meilleur accueil possible de nos publics, les services étant organisés en conséquence à partir d une plate-forme clientèle. Le système d information en «mode web» facilitera le lien interactif avec l antenne Sud Essonne et les agents en mission sur le terrain. Vaste, bien équipé en salles polyvalentes et de formation, notre nouveau siège sera aussi ouvert aux partenaires et organisations issus de l artisanat. Il symbolisera la modernisation et la transformation de la CMA de l Essonne forte de son projet politique. Essonne Métiers - Edition Automne

8 Orientations politiques Chiffres 2010 de la formation continue Développer et affirmer une stratégie formation volontariste 48 stages de Préparation à l installation (SPI) ont été organisés pour 779 porteurs de projet. 201 dispenses de SPI ont été accordées. 113 modules de formation continue disponibles dans l offre CMA stagiaires formés. Pour une offre globale de services en cohérence avec nos valeurs et avec le modèle économique et social de l artisanat défendre l existence du Pôle artisanat de la Faculté des métiers la composante humaine intervient dans la richesse de tout projet artisanal et dans la performance des entreprises. Promouvoir l esprit d entreprise dans l artisanat s entend pour nous en accord avec nos valeurs : qualité, proximité, au thenticité et respect du travail. accompagner les chefs d entreprise dans l encadrement des jeunes apprentis L entreprise artisanale est d abord organisée à partir de la compétence professionnelle de l artisan. L apprentissage et la formation sont les deux axes d une stratégie volontariste :. la CMA 91 entend renforcer sa présence au niveau de la Faculté des métiers de l Essonne, autant au niveau de la gouvernance que du conseil de perfectionnement de son CFA. Le «pôle artisanat» doit être en capacité d y tenir sa vraie place à la hauteur de ses effectifs et de la priorité toujours donnée par nos artisans à l apprentissage ;. le développement de relations partenariales avec les autres CFA du département s appuiera sur notre expertise en matière d apprentissage, en particulier avec la mise en œu - vre de la solution dématérialisée e-apprentissage.fr (contrats d apprentissage en ligne) ;. pas d apprentissage sans formation de maîtres d apprentissage : la CMA91 dispose avec sa propre filière artisanale de formation d un outil répondant à ce défi ;. nos chefs d entreprise sont à accompagner dans la gestion du lien avec les apprentis : rôle d interface des dispositifs d accueil, information et orientation, et rôle aussi de médiateurs de l apprentissage issus des métiers de l artisanat, et désignés par la CMA 91 ;. l accord parfait apprentissage et filière artisanale de formation (assistant de dirigeant d entreprise artisanale, encadrant d entreprise artisanale, brevet de maîtrise rénové) doit se concrétiser dans le lien renouvelé avec la Faculté des métiers sur la base d un fonctionnement en dispositif global de formation. la Cma 91 et l apprentissage La CMA 91 a enregistré nouveaux contrats d apprentissage adressés par les entreprises immatriculées au RM du département, y compris celles ayant double immatriculation RCS/RM (campagne juin 2010 à mai Au quotidien, la CMA 91 a aussi gèré les contrats essonniens en cours d exécution. Le Pôle artisanat de la Faculté des métiers de l Essonne comptait, en 2010, apprentis, soit plus de 47 % de l effectif global de l établissement. 8 Essonne Métiers - Edition Automne 2011

9 Répondre aux attentes des entreprises artisanales du département Communiquer, innover dans les pratiques, suivre et évaluer Se doter d un outil d analyse économique réactif Une stratégie de communication pour porter le projet politique associer la stratégie et l opérationnel constitue la condition d une réussite toujours remise en question. Dans un contexte où la ressource est de plus en plus rare, les choix opérés doivent être concertés en amont et traduire nos priorités et les modalités de leur financement. Dans un souci de mutualisation, notre démarche de communication s appuiera sur les campagnes et outils financés par le Fonds national de promotion et de communication de l artisanat. Ces derniers seront utilisés en complémentarité à tous les niveaux du réseau des CMA : national, régional et départemental. Création d une banque de données entreprises artisanales L i n n o v a t i o n dans nos pratiques sera amplifiée à partir de notre système d information en «mode web» autorisant notamment l utilisation par les artisans - internautes de solutions dématérialisées permettant la réalisation de formalités en ligne (e-apprentissage.fr et cfe-metiers.com) en lien avec les services de la Chambre de métiers et de l artisanat. Il est essentiel de doter la CMA de l Essonne d une base de données permettant «la vision à 360» de nos entreprises. Au-delà des informations à caractère réglementaire, notre base de données doit être systématiquement enrichie des données collectées sur le terrain et tous services confondus, ceci afin de disposer d un véritable outil de gestion de la relation client. Une note de conjoncture permettant d analyser les attentes et besoins des entreprises à partir d un panel représentatif de l artisanat essonnien complètera l observatoire régional des métiers initié au niveau régional. Notre projet politique s appuiera sur une stratégie de communication à dimension interne et externe. La communication locale doit nous permettre, en parfaite complémentarité avec le niveau régional, de faire valoir notre spécificité départementale à partir de la valorisation de nos actions locales. Communication locale, lien de proximité avec nos entreprises et nos territoires, mais aussi ouverture à la dimension européenne que nos artisans ne sont pas les derniers à revendiquer : les actions destinées à favoriser la mobilité européenne dans l apprentissage nous feront renouer avec le compagnonnage initié par les bâtisseurs de cathédrales! Notre projet politique nous permettra de relever le défi du changement. La volonté d entreprendre dans l artisanat est un choix de vie et d avenir. Nous avons choisi de nous en inspirer pour mieux la servir. les nouveaux locaux de la Cma 91, situés en plein cœur d evry, seront adaptés au meilleur accueil du public. Le plan d actions arrêté, il faut rester capable de l ajuster en permanence aux fluctuations de l environnement et se donner les moyens d accélérer sa mise en application. L exigence d évaluation est donc au cœur de notre communication. Essonne Métiers - Edition Automne

10 ACTUALITÉS < événement SEMAINE NATIONALE DE LA CRÉATION REPRISE DU 18 AU 25 NOVEMBRE 2011 Les CMA se concentrent sur l EIRL Pour la dixième Semaine nationale de la création reprise des entreprises artisanales, les Chambres de métiers et de l artisanat vont concentrer leurs interventions sur le nouveau statut de l entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). Avec ce statut, les créateurs et repreneurs disposent désormais d un atout important pour s engager dans l entrepreneuriat. L EIRL permet en effet d investir dans de bonnes conditions tout en protégeant le patrimoine personnel. Promulgué au 1 er janvier 2011, le statut de l EIRL a bénéficié d'ajustements réglementaires et fiscaux pour arriver, aujourd hui, à maturité. En prévision de nombreux transferts vers l EIRL en fin d exercice 2011, les CMA ont placé ce statut au cœur de la Semaine nationale de création reprise des entreprises artisanales. Quatre points importants à retenir : la simplification. Ce statut répond à l attente des chefs d entreprise artisanale qui n ont pas l obliga- tion de constituer une société. C est une mesure importante de simplification pour les entreprises ; un régime fiscal favorable à l investissement. Ce nouveau statut libère l investissement en per- mettant d opter soit pour l impôt sur le revenu, soit pour l impôt sur les sociétés ; la protection du patrimoine personnel. Avant l EIRL, les entrepreneurs individuels engageaient leurs biens propres et étaient lourdement pénalisés en cas de difficultés ; des relations mieux organisées avec les banques. L EIRL, en modifiant le système de garanties personnelles exigées par les banques, a déjà permis le renforcement des garanties mutuelles par des établissements de type Siagi, Oséo, Socama et l engagement de la fédération des banques françaises de mieux financer les entreprises artisanales. Source : APCMA 1 01/09/11 12: Semaine nationale de la création-reprise d entreprises artisanales 3 temps forts pour progresser vers la création et la reprise d entreprise artisanale réunion d information sur l eirl Le 18/11 à Evry : de 8h30 à 10h00 (accueil à partir de 8h00) - un statut qui permet de protéger son patrimoine, - pour les créateurs et les chefs d entreprise individuelles - accessible aux auto-entrepreneurs. sur inscription au rendez-vous personnalisé Le 18/11 à Evry et le 25/11 à Etampes - Avec un chargé de développement économique de la Chambre de métiers et de l artisanat (CMA91) pour faire le point sur votre projet et les étapes de la création / reprise - Avec le service formation pour travailler votre parcours personnalisé de formation. sur rendez-vous au rencontres et conseils individuels Le 18/11 à Evry et le 25/11 à Etampes Avec des experts partenaires de la CMA91 : rsi, association des experts comptables et commissaires aux comptes de l essonne, Chambre des notaires de l essonne, banques Populaires, maaf assurances, PFil sud essonne Gâtinais Français initiative, agence pour l economie en essonne. sur rendez-vous au novembre à Evry 25 novembre à Etampes La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Essonne vous conseille, vous forme et vous accompagne : - au Centre de formalités des entreprises (CFE) et au Répertoire des métiers (RM) pour vous assister dans vos formalités, - au service formation pour développer vos compétences et celles de vos salariés, - au service économique pour vous accompagner tout au long de la vie de votre entreprise. Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Essonne Siège Evry 322, square des Champs-Elysées BP Evry Cedex Tél. : Antenne sud Essonne Maison de l'emploi et de l'économie 76 rue Saint-Jacques Etampes Tél. : Essonne Métiers - Edition Automne 2011

11 en bref < ACTUALITÉS NOUVEAU e-apprentissage.fr : la saisie des contrats en un clic EN BREF La Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne propose à l ensemble des entreprises artisanales essonniennes un nouveau service en ligne pour simplifier la saisie de tous les contrats d ap- prentissage. La Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne, qui a enregistré contrats d apprentissage (juin 2010 juin 2011), souhaite développer son offre de services avec pour objectif de simplifier les démarches liées à l enregistrement des contrats d apprentissage pour tous les artisans essonniens. C est ainsi qu est né le nouveau service en ligne Cette solution web permet à tous les artisans de saisir en ligne leurs contrats d apprentissage, de les adresser directement - pour contrôle - à leur Chambre de métiers et de l artisanat, de les imprimer après validation. L utilisation de cet outil mis à disposition des entreprises artisanales immatriculées au Répertoire des Métiers (RM) est gratuite et s inscrit en complément de l action menée par le service Apprentissage de la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne. Renseignements et informations Service Apprentissage : /30/35 Le 8 octobre dernier, Laurent Munerot, président de la CMA91 donne le coup d envoi du match contre l équipe de Mulhouse. La CMA91, partenaire de Massy Essonne Handball Le club de Handball le plus performant de l Essonne compte un nouveau partenaire. Depuis la rentrée sportive 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne (cma91) vient en effet d associer ses couleurs à celles du club de pro D2 Massy Essonne Handball. Ce partenariat sportif, historique au niveau départemental, s inscrit dans la continuité de celui réussi entre l Artisanat, première entreprise de France, et les équipes françaises féminine et masculine de handball. Avec les deux équipes du sport français le plus titré, l Artisanat, allie, depuis 2005, des valeurs communes, la maîtrise du geste, le sens du travail en équipe, le goût du travail bien fait et de la performance chaque fois renouvelée. michaeljung BANQUE POPULAIRE, LA BANQUE QUI DONNE ENVIE D AGIR. ARTISANS, COMMERÇANTS, ENTREPRENEZ EN TOUTE CONFIANCE! Des interlocuteurs dédiés pour faire aboutir vos projets. BANQUE POPULAIRE RIVES DE PARIS BANQUE POPULAIRE VAL DE FRANCE * Banque Populaire Val de France - 9 avenue Newton Montigny le Bretonneux - Téléphone : (* 0,15 TTC/min) RCS Versailles. Banque Populaire Rives de Paris - 76, 78 avenue de France Paris Cedex 13 - Téléphone : RCS Paris Essonne Métiers - Edition Automne

12 Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne Accueil Tél. : e.mail : Service général Tél. : Fax : Fax : e.mail : Service économique Tél. : Fax : e.mail : CFE, Centre de Formalités des Entreprises Tél. : Tél. : Tél. : Fax : e.mail : RM, Répertoire des Métiers Tél. : Tél. : Tél. : Fax : e.mail : Service formation continue Tél. : Inscription au Stage Préparatoire à l Installation Tél. : Fax : e.mail : Service apprentissage Tél. : Tél. : Tél. : Fax : e.mail : Antenne sud Essonne Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Essonne Maison de l'emploi et de l'économie 76 rue Saint-Jacques Etampes Tél. : Faculté des Métiers de l Essonne Pôle Artisanat 3, chemin de la Grange Feu Louis Evry Tél. : Fax : e.mail : Chambre de métiers et de l artisanat de l essonne 322, square des Champs Elysées - BP Evry CEDEX Tél. : Télécopie :

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Retrouvez tous vos Élus (p 5 à 9) Élections 2010 - Mandature 2010-2015. Bulletin officiel Trimestriel Hiver 2010 www.cm-essonne.fr

Retrouvez tous vos Élus (p 5 à 9) Élections 2010 - Mandature 2010-2015. Bulletin officiel Trimestriel Hiver 2010 www.cm-essonne.fr E Bulletin officiel Trimestriel Hiver 2010 www.cm-essonne.fr m De g. à d. : Laurent Munerot, nouveau Président élu de la Chambre de métiers et de l artisanat de l Essonne et Jacques Reiller, Préfet de

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE

CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE DE L IDÉE À LA RÉALISATION, Construisez votre projet avec la Chambre de Métiers et de l Artisanat ÉTAPE 1 La Matinée du Futur Artisan La

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

Qu est-ce que l EIRL?

Qu est-ce que l EIRL? DEPLIANTEIRL:Mise en page 1 05/01/2011 15:58 Page 1 Qu est-ce que l EIRL? Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales, ou artisans exerçant déjà une activité peuvent choisir le régime

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS CRÉATION REPRISE CESSION RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET ENTREPRENDRE EN ROANNAIS Futurs chefs d entreprise ou cédants, Le Réseau Entreprendre en Roannais se mobilise pour vous accompagner tout au long

Plus en détail

CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44

CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44 CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44 AFIN DE FACILITER L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES EN SITUATION DE HANDICAP Version du 26 Mars 2015 Annexe6_Projet_Convention_APAJH44_v07.odt

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011.

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011. Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011 Dossier de presse www.economie.gouv.fr FREDERIC LEFEBVRE, SECRÉTAIRE D

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

#loipinel @ministere_act. Examen en Commission des afffaires économiques au Sénat : le 2 avril 2014 Séance publique au Sénat les 15 et 16 avril 2014

#loipinel @ministere_act. Examen en Commission des afffaires économiques au Sénat : le 2 avril 2014 Séance publique au Sénat les 15 et 16 avril 2014 Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises présenté par Sylvia Pinel, ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme Examen en Commission des afffaires économiques

Plus en détail

Dossier de presse. Le Genevois Français soutient la création d entreprise : Lancement du réseau «Je crée sur le territoire du Genevois français»

Dossier de presse. Le Genevois Français soutient la création d entreprise : Lancement du réseau «Je crée sur le territoire du Genevois français» Dossier de presse Le Genevois Français soutient la création d entreprise : Lancement du réseau «Je crée sur le territoire du Genevois français» Vendredi 05 juin 2015 9h00 Espace Rhône Alpes salle Le Genevois

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI DOSSIER PRESSE 1 9 j u i n 2 0 1 3 Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI Signature des protocoles de collaboration entre la SIAGI et les Chambres de métiers et de l artisanat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION

PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION Validée par le Conseil de la Formation du 26 mars 2013 et modifiée le 26 septembre 2013 et le 18 septembre 2014 - Version du 8 octobre 2015 - Sommaire :

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. Bilan d activité 2014

Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. Bilan d activité 2014 Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Bilan d activité 2014 L e Budget réalisé en 2014 Un budget de 2,250 millions d euros 29 collaborateurs 35 élus Répartition Charges de fonctionnement

Plus en détail

Dossier 2 :La création d entreprise

Dossier 2 :La création d entreprise Dossier :La création d entreprise Corrigé Activité 1 : Les étapes de la création d entreprise 1. D après le document 1, par quelles étapes Philippe est-il passé pour créer son entreprise? Philippe est

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Ce qui change en 2015. Janvier 2015 1

Auto-entrepreneur. Ce qui change en 2015. Janvier 2015 1 2014 2015 2016 Auto-entrepreneur Ce qui change en 2015 Janvier 2015 1 9 points à suivre en 2015 Immatriculation au RCS et au RM Stage de préparation a l'installation obligatoire Taxe pour frais de chambre

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille ÉDITO CRÉER ET REPRENDRE Les derniers chiffres de l Insee l affirment : la France bat des records de création d entreprises et notamment grâce aux EN auto-entrepreneurs. FLANDRE INTÉRIEURE Sur Agglopole

Plus en détail

PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016

PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016 PROPOSITION TARIF DES PRESTATIONS ET REDEVANCES POUR 2016 Base du droit fixe cumulé CMA, CRMA, APCMA : 12 CFE RM Prestations et redevances 2016 Certificat d immatriculation chef d entreprise Certificat

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE. Cahier des charges. Développeurs sectoriels

APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE. Cahier des charges. Développeurs sectoriels APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE Cahier des charges Développeurs sectoriels l'union Européenne avec le Fonds Social Européen Page 1 SOMMAIRE I. Principes et objectifs

Plus en détail

Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var

Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var E dito --- Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var Mesdames, Messieurs, Pour sa 2ème édition, cette offre de service présente 60 actions concrètes au service des artisans

Plus en détail

Bienvenue à l atelier «Les formalités d entreprises»

Bienvenue à l atelier «Les formalités d entreprises» Bienvenue à l atelier «Les formalités d entreprises» animé par le Cfe de la Chambre de Commerce et d Industrie et par le Cfe de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère SOMMAIRE Définition Quel

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

ENTREPRENEURS. Un soutien financier à la création/reprise d entreprise en Drôme-Ardèche :

ENTREPRENEURS. Un soutien financier à la création/reprise d entreprise en Drôme-Ardèche : LA BOURSE ETUDIANTS NOTRE OFFRE EN BREF ENTREPRENEURS Un soutien financier à la création/reprise d entreprise en Drôme-Ardèche : Pour les repreneurs d entreprise: Le «Prêt d honneur repreneur» remboursable

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l'artisanat de la SAVOIE

Chambre de Métiers et de l'artisanat de la SAVOIE FORMALITES - REPERTOIRE DES METIERS Extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers (ressortissant - gratuit si envoi au mail de l'entreprise) 2 Extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers

Plus en détail

CHARTE D AFFILIATION. Plateforme Internet essonnienne de la rénovation énergétique www.renover-malin.fr

CHARTE D AFFILIATION. Plateforme Internet essonnienne de la rénovation énergétique www.renover-malin.fr 1 CHARTE D AFFILIATION Plateforme Internet essonnienne de la rénovation énergétique www.renover-malin.fr 2 La présente Charte d affiliation à la plateforme Internet essonnienne de la rénovation énergétique

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Accord de partenariat. entre BPCE. La Fédération Nationale des Socama

Accord de partenariat. entre BPCE. La Fédération Nationale des Socama Accord de partenariat entre BPCE La Fédération Nationale des Socama et La Fédération Française des Associations de Gestion et de Comptabilité et des Centres de Gestion et d Economie de l Artisanat BPCE,

Plus en détail

ARTISANS, PENSEZ À VOUS FORMER. Conseil de la Formation

ARTISANS, PENSEZ À VOUS FORMER. Conseil de la Formation Conseil de la Formation ARTISANS, PENSEZ À VOUS FORMER Le Conseil de la Formation est à votre service pour financer les actions de formation concernant la gestion et le développement de l entreprise Le

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION STAGE PREALABLE A L INSTALLATION Edition 2016 STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION (SPI) Public Tout porteur de projet de création ou de reprise d entreprise artisanale. Objectifs du Stage Identifier

Plus en détail

Dossier de Presse. Siège Social : 2, rue Jean Baptiste Pigalle 75009 PARIS Tel : 01 48 74 54 00 Fax. : 01 48 74 39 82 Site web : www.siagi.

Dossier de Presse. Siège Social : 2, rue Jean Baptiste Pigalle 75009 PARIS Tel : 01 48 74 54 00 Fax. : 01 48 74 39 82 Site web : www.siagi. Dossier de Presse Siège Social : 2, rue Jean Baptiste Pigalle 75009 PARIS Tel : 01 48 74 54 00 Fax. : 01 48 74 39 82 Site web : www.siagi.com Sommaire Présentation de la SIAGI, société de garantie de l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE. Créer, reprendre, transmettre une entreprise

LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE. Créer, reprendre, transmettre une entreprise LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE Créer, reprendre, transmettre une entreprise GUIDE DES PRESTATIONS EDITION 2015 / 2016 C H A M B R E D E C O M M E R C E E T D I N D U S T R I E D U V A R LES SOLUTIONS

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet - Vous êtes demandeur d emploi et cherchez de nouvelles pistes. Vous avez déjà pensé créer votre propre emploi. - Vous exercez une activité professionnelle,

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif :

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif : EIRL Introduction Depuis plus de 30 ans, vos élus se sont battus pour atteindre un objectif : assurer la protection du patrimoine personnel de l entrepreneur individuel en cas de difficultés professionnelles

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

DONNER AUX TPE-PME LA PLACE QU ELLES MÉRITENT. «Notre valeur ajoutée, c est l Homme»

DONNER AUX TPE-PME LA PLACE QU ELLES MÉRITENT. «Notre valeur ajoutée, c est l Homme» DONNER AUX TPE-PME LA PLACE QU ELLES MÉRITENT «Notre valeur ajoutée, c est l Homme» Les TPE-PME, véritables piliers de l économie 243 grandes entreprises 5 000 ETI 3 138 000 TPE-PME et micro-entreprises

Plus en détail

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation.

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation. PROGRAMMATION REGIONALE Préambule 2015 DU CONSEIL DE LA FORMATION PICARDIE ADOPTEE LE 1 ER DECEMBRE 2014 ***** Le décret n 2007-1267 du 24 août 2007 modifie les missions des Chambres Régionales de Métiers

Plus en détail

Avenant n 2 A la Charte d engagement

Avenant n 2 A la Charte d engagement Avenant n 2 A la Charte d engagement Pour une commande publique et privée au service du développement économique, de l emploi, et de l insertion sur le Nord-Ouest Essonne. 1 Signataires de l avenant Il

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest Charte d engagement Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest 2 un marché à fort potentiel DICIMEME.BZH, C EST QUOI QUELS PROFESSIONNELS SUR DICIMEME.BZH POURQUOI S ENGAGER SUR DICIMEME.BZH POURQUOI

Plus en détail

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE contacts : Christian Brunaud DIECCTE - Direction des entreprises, de la concurrence,

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Financement Haut de Bilan

Financement Haut de Bilan Financement Haut de Bilan Renforcer les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises régionales pour les accompagner dans leurs projets de développement. Personnes physiques créateurs et repreneurs

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP

réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP Guide réalisé par PRO BTP en partenariat avec la FFB «Ce guide est destiné aux futurs créateurs et à tous ceux qui se sont déjà lancés dans l aventure

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Guide. du porteur de projet économique en Argonne Ardennaise. n o. e l A un e s d. té o. u u na

Guide. du porteur de projet économique en Argonne Ardennaise. n o. e l A un e s d. té o. u u na m m Co u u na té mm o C de Arden e n n o g r e l A un e s d naise Guide Photo Bruno Gouhoury du porteur de projet économique en Argonne Ardennaise Communauté de Communes de l Argonne Ardennaise (2C2A)

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

Devenir chef d entreprise dans le secteur des métiers

Devenir chef d entreprise dans le secteur des métiers CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE L AVEYRON Création / reprise d entreprise Devenir chef d entreprise dans le secteur des métiers L Artisanat, 1 re entreprise du département Vous avez un projet de

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 2013... Faites-vous partie des personnes qui, lorsqu elles tentent de dater un événement passé, annoncent toujours une date plus proche que la réalité? Si c est le cas, rassurez-vous,

Plus en détail

- 1 - Association COMPRENDRE

- 1 - Association COMPRENDRE - 1 - Association COMPRENDRE 15 E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400 Orsay tél.: 06 88 18 09 05 michel.mosse@wanadoo.fr www.comprendre.orsay.free.fr Compte rendu de la rencontre-débat du 27 mai 2008

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

Une offre de services des Experts-Comptables

Une offre de services des Experts-Comptables Quel est le meilleur statut pour mon COMMENT ABORDER projet? SA CREATION D ENTREPRISE : L EXPERT-COMPTABLE VOUS AIDE A BIEN DEMARRER Animé par : Sophie BERNADAC Animé Loïc par PLESSIS Régis MORENNE Une

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

Edito. Sylvia PINEL. ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme

Edito. Sylvia PINEL. ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme Edito L artisanat, socle du tissu français des petites entreprises, fort de la diversité de ses activités, contribue au dynamisme et à la vitalité des territoires et de la France. Ce secteur regroupe plus

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l économie numérique

POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l économie numérique MINISTÈRE DES PETITES ET MOYENNNES ENTREPRISES DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES PROFESSIONS LIBÉRALES POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l

Plus en détail

Conseil régional de l Ordre des experts-comptables d Alsace 1

Conseil régional de l Ordre des experts-comptables d Alsace 1 l Ordre des experts-comptables d Alsace 1 SOMMAIRE Un Ordre, une vocation p. 03 Des valeurs immuables au service d une profession Engagements sur tous les fronts! p. 05 Au service des entrepreneurs alsaciens

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. www.enfi.fr

ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. www.enfi.fr ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER ENFI - siège social 19, rue des Capucines 75001 PARIS S.A.S au capital de 2.037.000-504 381 153 RCS Paris Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape

Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape Devenir chef d entreprise artisanale Avec les conseillers d entreprise spécialisés de la Chambre de Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel (E.I.R.L)

L Entrepreneur Individuel (E.I.R.L) L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (E.I.R.L) L EIRL Définition L EIRL : Pourquoi? Comment? Mise en garde Formalités Coûts des formalités Régime fiscal Définition Régime social Avantages

Plus en détail

ENTREPRENDRE EN SOLO

ENTREPRENDRE EN SOLO ENTREPRENDRE EN SOLO Quand une personne se lance seule dans la création d entreprise, d un point de vue juridique, elle se demande d une manière générale s il vaut mieux l exploiter sous forme individuelle

Plus en détail

FRANCE GESTION. Commerçants et Artisans. CENTRE DE GESTION AGRÉÉ de membres de l Ordre des Experts-Comptables

FRANCE GESTION. Commerçants et Artisans. CENTRE DE GESTION AGRÉÉ de membres de l Ordre des Experts-Comptables FRANCE GESTION Commerçants et Artisans CENTRE DE GESTION AGRÉÉ de membres de l Ordre des Experts-Comptables Centre de gestion agréé par l administration fiscale A été créé à l initiative de membres de

Plus en détail

Envie. d'entreprendre? Faites. d'entreprise. & reprise. de la création JEUDI 13 OCTOBRE 2011. projet conseils. contacts. ateliers

Envie. d'entreprendre? Faites. d'entreprise. & reprise. de la création JEUDI 13 OCTOBRE 2011. projet conseils. contacts. ateliers Envie d'entreprendre? contacts projet conseils ateliers Faites de la création & reprise d'entreprise JEUDI 13 OCTOBRE 2011 à la Chambre de Commerce et d Industrie de Bordeaux Vous créez votre entreprise?

Plus en détail

forum transmission reprise

forum transmission reprise La rencontre entre cédants et repreneurs d ents haute gironde forum JEUDI SALLE FÊTES DES 15H-20HPugnac 21 octobre haute gironde forum Le Syndicat Mixte du Pays de la Haute Gironde (plus de 80 000 habitants,

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009. Projet présenté pour programmation. Pôle de Ressources Numériques 2009

Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009. Projet présenté pour programmation. Pôle de Ressources Numériques 2009 Fiche - projet Comité de programmation 17 septembre 2009 Date de rédaction de la fiche 17/06/2009 Projet présenté pour programmation Pôle de Ressources Numériques 2009 Maître d'ouvrage : Fiche-action :

Plus en détail

Un projet porté par Le Pôle Economie Solidaire

Un projet porté par Le Pôle Economie Solidaire Un projet porté par Le Pôle Economie Solidaire Qu est-ce qu une plateforme Mobilité Solidaire? Une plateforme Mobilité Solidaire poursuit plusieurs objectifs: Permettre au public en difficulté d insertion

Plus en détail

Le Comité départemental du tourisme (CDT) de l Essonne en mutation en 2015

Le Comité départemental du tourisme (CDT) de l Essonne en mutation en 2015 Dossier de presse 2015 Le Comité départemental du tourisme (CDT) de l Essonne en mutation en 2015 2015, l année de tous les changements pour le CDT de l Essonne, des évolutions internes (arrêt de missions,

Plus en détail

Licence professionnelle Entrepreneuriat

Licence professionnelle Entrepreneuriat Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Entrepreneuriat Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail