L évaluation positive à l école maternelle. Une démarche concertée pour observer l élève dans ses réussites et l accompagner dans ses progrès

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L évaluation positive à l école maternelle. Une démarche concertée pour observer l élève dans ses réussites et l accompagner dans ses progrès"

Transcription

1 L évaluation positive à l école maternelle Une démarche concertée pour observer l élève dans ses réussites et l accompagner dans ses progrès 1

2 Organisation de l animation L évaluation positive à l école maternelle L évaluation : inhérente à l acte d apprendre et au processus d apprentissage L évaluation positive de quoi parle-t-on? Evaluer à l école maternelle : des nouveaux outils, des enjeux L implication des élèves dans l évaluation Les attentes institutionnelles : le carnet de suivi, la synthèse des acquis Réflexion en équipe autour du carnet de suivi Faire sur votre réflexion : le positif de la réforme / inquiétudes Méthodologie Choix des compétences significatives Définir le progressivité des apprentissages sur le cycle maternelle Choix des observables

3 EVALUATION INHÉRENTE À L'ACTE D ENSEIGNER ET AU PROCESSUS D APPRENTISSAGE

4 Penser une séquence d apprentissage S appuyer sur une programmation Identifier l objectif d apprentissage en jeu Concevoir une progression Envisager une démarche pédagogique structurée Mettre en œuvre des situations d enseignement et d apprentissage Penser des modalités d exercice et d entraînement Prévoir tout au long de la séquence les modalités d appréciation de ce que les élèves ont compris, appris, retenu.

5 Enseigner/apprendre/évaluer

6 L'EVALUATION POSITIVE DE QUOI PARLE-T-ON?

7 L EVALUATION POSITIVE Eu égard aux enfants et à leurs parents D abord repérer des progrès, du positif, ce qui renvoie au sens premier d évaluation. Ne plus orienter le regard essentiellement sur le repérage des fautes, des manques, des erreurs Accepter aussi de voir les décalages pour certains enfants, non pas par rapport à un idéal, mais par rapport ce que l on pourrait attendre en moyenne. Percevoir ces décalages comme petite une alerte qui pose la question «cet enfant là a-t-il bénéficié d un temps d apprentissage suffisant? A-t-il bien été enrôlé dans la tache ou est ce que dans la masse, il n a pas été laissé un peu de côté?» Regarder si le problème ne se situe pas dans la classe, dans ce que fait l enseignant plutôt que d envisager que cela vienne de l enfant lui-même. Ces écarts doivent être considérés comme des marqueurs, des jalons qui vont déterminer les étapes du parcours de l enfant

8 L EVALUATION POSITIVE Eu égard aux enfants et à leurs parents Soutenir la motivation Un enfant qui perçoit essentiellement des signaux centrés sur des manques, des échecs, des incapacités ne peut pas développer d envie à l égard des apprentissages à construire. Il est essentiel de renvoyer un message constructif aux élèves et à leur famille.

9 L EVALUATION POSITIVE Eu égard aux apprentissages L évaluation sert à mieux gérer les parcours d apprentissages. Elle s appuie sur des indicateurs de progrès explicites. Il s agit pour l enseignant et pour les élèves d objectiver les apprentissages qui se construisent dans le temps.

10 EVALUER À L ECOLE MATERNELLE De nouveaux outils, adaptés aux enjeux

11 Moins de formalisme dans les outils Le rapport de 2011 sur l école maternelle pointait 2 aspects de ce formalisme : celui de situation ou d exercice d évaluation = évaluer c est faire faire quelque chose à toute la classe et en même temps. Privilégier désormais plus d observations, de prise d informations, en situation normale de classe. celui du livret scolaire = se représenter la tâche de l enseignant comme une tâche de validation à tout moment (volonté d indiquer ce qui est acquis ou non avec la dérive d un jugement binaire) Evaluer, ce n est pas forcément valider un niveau, c est faire le point à un moment d un parcours.

12 De nouveaux outils en lien avec l équilibre propre de la maternelle Prise en compte des notions : de développement : il s agit de suivre l évolution d un enfant par rapport à luimême et non en comparaison à l évolution de la majorité du groupe. d apprentissages : évaluer c est porter un avis sur les apprentissages de l enfant, le positionner dans un parcours qui a été construit en fonction des attentes institutionnelles.

13 L OBSERVATION Une modalité à privilégier pour évaluer à l école maternelle

14 Des intentions explicites de l enseignant : savoir quoi observer L observation (regarder et écouter) est la modalité privilégiée pour apprécier des comportements, des attitudes, des démarches, des procédures, des productions, des réalisations. La production finale ne suffit jamais mais c est une base tangible sur laquelle on peut travailler avec l enfant, revenir dessus avec lui. Un enfant ne garde pas en tête les stratégies qu il a mises en œuvre pour réaliser quelque chose : Puzzle Il s agit aussi de s attacher aux signes qui manifestent que ce que l on attend apparaît. Ces signes sont anticipés dès lors que les objectifs sont arrêtés. Pour certains enfants l absence d évolution est aussi un signe à «enregistrer.»

15 Observer un geste professionnel à restaurer Observer, c est porter un regard attentif et être à l écoute (explications, dires, commentaires de l enfant) Observer quoi? : des comportements, des attitudes, des procédures, des productions, des réalisations. Comment? : L observation spontanée : dans le cours des activités et de la vie scolaire, en situation ordinaire. Ce que voit l enseignant fait sens pour lui parce que son expérience professionnelle fait qu il a intégré ces observables.

16 Observer un geste professionnel à restaurer

17 Observer un geste professionnel à restaurer L observation préparée (planifiée, déterminée au préalable) : l enseignant crée la situation d évaluation en fonction d un à un objectif ciblé, à une intention particulière. Dans ce cas, les signes qui montrent que l enfant a appris quelque chose sont anticipés. Dans les deux cas, les intentions de l enseignant sont parfaitement explicites puisqu il cherche les signes qui pourraient montrer que les objectifs d apprentissages visés sont atteints. Pour développer ce réflexe professionnel de l observation, il est nécessaire d envisager les situations, organisations, dispositifs qui permettront cela.

18 Une gestion de la classe qui favorise une posture d observateur Deux pistes Ne pas toujours être en situation d animation d un groupe se mettre volontairement en situation d observation. Les enfants doivent savoir que l enseignant les observe (il circule, prend des notes, des photos, des vidéos ). L implication dans la tâche est d autant plus importante. Carnet d observations Exemple d emploi du temps Journal de bord de Nolan.mp4 S impliquer dans un groupe en vue d observer et d évaluer quelque chose. Certains enfants bénéficieront de cette situation où l attention est très cadrée par l enseignant.

19 L IMPLICATION DES ELEVES DANS L EVALUATION Une problématique ancienne mais toujours d actualité

20 Des enjeux liés au devenir élève Pour l enfant, il est important d être en situation de se représenter de ce qui est attendu de lui. Le carnet de suivi aide à prendre conscience des progrès réalisés, des étapes à franchir ou à réaliser, il valorise les étapes franchies. Cette conscience permet de se donner un projet, d entrer dans un contrat d apprentissage. Les pauses méthodologiques d élucidation Vidéo : constat de réussite Les échanges individuels avec l enseignant sont nécessaires pour identifier les réussites, demi-réussites, les échecs des enfants mais il s agit de revenir sur ce qu est apprendre. C est l occasion de mettre en relation des démarches, des procédures de réussite, de réaliser ce que l on sait et ce vers quoi on se dirige Ces pauses se situent dans un véritable parcours d évaluation, d autoévaluation, de co-évaluation.

21 FAIRE LE POINT SUR LES ATTENTES INSTITUTIONNELLES

22 Des textes explicites «La loi n du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République appelle à faire évoluer les modalités d évaluation des élèves vers une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles, pour mesurer le degré d acquisition des connaissances et des compétences ainsi que la progression de l élève.» «L école maternelle s appuie sur un principe fondamental : tous les enfants sont capables d apprendre et de progresser. En manifestant sa confiance à l égard de chaque enfant, l école maternelle l engage à avoir confiance dans son propre pouvoir d agir et de penser, dans sa capacité à apprendre et réussir sa scolarité et au-delà.» Programmes Mars 2015.

23 Décret n du J.O. du paru au BO N 3 du 21 janvier 2016 Article 8 - L'article D du même code est remplacé par les dispositions suivantes : «Art. D Les modalités d'évaluation des apprentissages des élèves au regard des objectifs des programmes sont définies par les enseignants en conseil de cycle. L'évaluation des acquis de l'élève est réalisée par l'enseignant. Elle a pour fonction d'aider l'élève à progresser et de rendre compte de ses acquis. Les élèves ainsi que les parents ou le responsable légal sont informés des objectifs, des modalités et des résultats de cette évaluation.

24 Décret n du J.O. du paru au BO N 3 du 21 janvier 2016 «À l'école maternelle, un carnet de suivi des apprentissages permet de rendre compte des progrès de l'élève. Il est régulièrement renseigné par l'enseignant de la classe, selon une fréquence adaptée à l'âge de l'élève. Ce document suit l'élève en cas de changement d'école au cours de sa scolarité en cycle 1. «Au terme de la dernière année de scolarisation à l'école maternelle, une synthèse des acquis scolaires (synthese_des_acquis_maternelle) est établie, selon un modèle national fixé par arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale. Cette synthèse est renseignée en conseil de cycle par les enseignants du cycle 1. Elle est transmise à l'école élémentaire lors de l'admission de l'élève en première année du cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux, et communiquée aux parents ou au responsable légal de l'élève».

25 Le carnet de suivi des apprentissages Pour l enseignant : outil qui laisse voir la progression des apprentissages sur le cycle. Il permet de mesurer, réguler, adapter son enseignement à chaque enfant. Pour l élève : un outil qui permet de voir ses réussites et mesurer ses progrès. Pour la famille : outil qui met en valeur les progrès de leur enfant et qui permet d ouvrir un dialogue positif avec l école. Pour l école élémentaire : outil qui va aider à percevoir progressivité et le rythme d apprentissage de chacun tout au long du cycle 1. Pour la synthèse des acquis : il va aider en renseigner le document.

26 Le carnet de suivi des apprentissages Rend compte des progrès des élèves et de leur cheminement Est renseigné régulièrement à partir des observations réalisées en situation ordinaire de classe ou lors d observation ciblées/

27 Le carnet de suivi des apprentissages Il peut s appuyer sur des photos, des productions, des témoignages, des dessins, pour garder trace du parcours de l élève.

28 Le carnet de suivi des apprentissages Doit être complété d un écrit synthétique de l enseignant Carnet_de_suivi_MYRIAM.pdf) rendant compte des progrès de l élève, permettant de situer ses apprentissages dans une dynamique, de tracer des perspectives pour la période suivante Carnet de suivi d Enzo Carnet de suivi de Sami Sert de support pour rendre explicite à l enfant ses progrès et les valoriser, pour lui montrer son cheminement, ce vers quoi il se dirige. Il est communiqué aux parents au moins deux fois par an et doit être l occasion d instaurer un dialogue de qualité.

29 Le carnet de suivi son contenu Il doit se définir au sein du cycle 1 au sein des équipes pédagogiques à partir des attendus de fin de cycle. L équipe s appuie plus particulièrement sur les documents de progressivité : repères pour organiser une progressivité L équipe va faire le choix de quelques compétences jugées significatives marquant une étape dans les apprentissages en veillant à ce que tous les domaines soient représentés.

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39 Le carnet de suivi des apprentissages Ce qu il est Un carnet d'observation au long cours Un recueil d'observations régulières sur un temps suffisamment long, pour permettre aux apprentissages de se réaliser. Un carnet de traces et une interprétation synthétique de l'enseignant Un document qui peut prendre des formes diverses, dans lequel l'enseignant présente des traces significatives de l'activité de l'enfant et une interprétation synthétique de l'évolution de son parcours d'apprentissage. Un carnet de communication pour les parents et les enseignants Un outil qui permet de rendre compte des progrès, qui les met en valeur et en perspective, sur la base d'observables définis. Un carnet dont le contenu doit être simple, compréhensible et lisible par les parents. Une ressource qui rend compte du cheminement de l'élève pour renseigner la synthèse des acquis à la fin de la G.S. Ce qu il n est pas Un livret de compétences déclinées en souscompétences. Un tableau d'items cochés. Un catalogue de fiches d'évaluation Un catalogue de fiches d'évaluation, d'exercices réalisés collectivement par tous à un instant T. Un simple cahier de progrès ou de réussite sans écrits qui font état du positionnement de l enseignant sur ce que l enfant sait faire et vers quels nouveaux apprentissages il va se projeter. Un simple cahier d'élève. Le cahier de l'élève au jour le jour. Carnet de suivi de Roméo

40 La synthèse des acquis Assurer le lien et la continuité avec l école élémentaire Transmettre un état des acquis à l issue de la scolarité maternelle Transmettre des outils spécifiques pour suivre les apprentissages et communiquer autour des progrès. Les modalités sont définies en conseil de cycle en tenant compte des principes énoncés dans les programmes.

41 Les outils d évaluation de l école maternelle. Le carnet de suivi Conçu par l équipe du cycle1. Il suit l élève en cas de changement d école au cours de sa scolarité au cycle 1 Communiqué aux parents selon une fréquence adaptée à l âge de l enfant et à minima deux fois par an Occasion privilégiée de dialoguer positivement avec la famille. La synthèse des acquis Document national transmis à l école élémentaire lors de l admission au CP Communiqué aux parents, il donne à voir ce que leur enfant sait faire à l issue de son cycle maternel C est une occasion de dialoguer positivement avec la famille ou de les rassurer sur la prise en charge de besoins ou de fragilités éventuelles.

42 Deuxième partie Point sur l état de la réflexion des équipes Points positifs/inquiétudes METHODOLOGIE Méthodologie Choix des compétences significatives Définir une progressivité sur le cycle Définir des observables

43 Ressources Le carnet de AGEEM La classe de Jenny : Le numérique : seesaw

44 Pour construire un carnet de suivi

Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle

Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle «Tous les enfants sont capables d apprendre et de progresser.» www.ac-dijon.fr Un enseignement explicite L enseignant construit des

Plus en détail

Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle?

Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle? Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle? Pourquoi évaluer? Message Outil de guidage et de repérage Pour rendre compte Pour SE rendre compte À l institution et à

Plus en détail

Evaluer à l école maternelle. Neuville Val de Saône Novembre 2016

Evaluer à l école maternelle. Neuville Val de Saône Novembre 2016 Evaluer à l école maternelle Neuville Val de Saône Novembre 2016 Evaluer pour démontrer Evaluer pour réussir Pour chacun d entre vous, qu est-ce qu une démarche d évaluation positive? Des textes de références

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS)

L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS) L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS) Eléments de clarification au 10.12.2015 En amont du décret En amont de l animation Groupe départemental Landes IEN C. Lebrat / CPD P. Bachelé Refondation

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle. Septembre 2016 Laurence ALBERT (CPD Maternelle)

L évaluation à l école maternelle. Septembre 2016 Laurence ALBERT (CPD Maternelle) L évaluation à l école maternelle Septembre 2016 Laurence ALBERT (CPD Maternelle) Un nouveau support à construire Le carnet de suivi des apprentissages? - sa définition - ses questions - ses points de

Plus en détail

Document élaboré par la mission maternelle de Polynésie française. Année scolaire 2016/2017

Document élaboré par la mission maternelle de Polynésie française. Année scolaire 2016/2017 ACCOMPAGNER LA CRÉATION DU CARNET DE SUIVI Guide de réflexion Outil de pilotage au sein d une équipe pour la direction d école Document élaboré par la mission maternelle de Polynésie française avec le

Plus en détail

Accompagner la. Outil de pilotage pour la direction

Accompagner la. Outil de pilotage pour la direction Accompagner la création du carnet de suivi : Guide de réflexion au sein d une équipe Outil de pilotage pour la direction d école Document élaboré par la mission maternelle de Polynésie française avec le

Plus en détail

Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre. Document n 7

Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre. Document n 7 Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle Document n 7 L évaluation à l école maternelle : Lecture sélective du programme Principes

Plus en détail

RÉFLEXIONS SUR LA MISE EN PLACE DU CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES CONSEIL DE CYCLE INTER-ÉCOLES : GS10 - GS3

RÉFLEXIONS SUR LA MISE EN PLACE DU CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES CONSEIL DE CYCLE INTER-ÉCOLES : GS10 - GS3 RÉFLEXIONS SUR LA MISE EN PLACE DU CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES CONSEIL DE CYCLE INTER-ÉCOLES : GS10 - GS3 Eduscol - http://eduscol.education.fr/cid97131/suivi-et-evaluation-a-l-ecole-maternelle.html

Plus en détail

Nouveaux programmes C3. Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger

Nouveaux programmes C3. Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger Nouveaux programmes C3 Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger Formation pédagogique, circonscription de la chapelle st Luc 9 novembre 2016 Architecture des nouveaux programmes

Plus en détail

Evaluer pour faire progresser les élèves

Evaluer pour faire progresser les élèves Formation Collège Journée 5 L évaluation en Physique-Chimie Evaluer pour faire progresser les élèves Physique-Chimie - Collège Formation Collège Journée 5 L évaluation en Physique-Chimie Extraits de la

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

Enjeu : parvenir à résoudre des tensions entre une «école du laisser grandir» (proche d une garderie) et une «école primarisée».

Enjeu : parvenir à résoudre des tensions entre une «école du laisser grandir» (proche d une garderie) et une «école primarisée». Une redéfinition de l identité pédagogique de l école maternelle (première partie du texte du programme) en équilibre entre : une approche développementale, centrée sur l enfant, dont le développement

Plus en détail

Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique

Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique www.ac-dijon.fr 29 février 2016 Circonscription SN1 Introduction 1 : Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l école

Plus en détail

Evaluer à l école maternelle

Evaluer à l école maternelle Evaluer à l école maternelle Programme 2015 pour l école maternelle Une demande institutionnelle Trois objectifs :! Amélioration des apprentissages : - progrès, réussite des élèves! Communication autour

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Quelques repères 1977 : recommandation pour l école maternelle principe d une évaluation

Plus en détail

Cahier de réussites Ce que disent les textes

Cahier de réussites Ce que disent les textes Cahier de réussites Ce que disent les textes «A l école maternelle, le suivi des apprentissages et la communication autour des progrès des élèves passent par deux outils : u n c a r n e t d e su i v i

Plus en détail

DÉCRET. Décret n. du relatif à l évaluation des acquis scolaires des élèves et au livret scolaire, à l école et au collège

DÉCRET. Décret n. du relatif à l évaluation des acquis scolaires des élèves et au livret scolaire, à l école et au collège RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche DÉCRET Décret n. du relatif à l évaluation des acquis scolaires des élèves et au livret scolaire,

Plus en détail

6. EVALUATION, NOUVEAUX PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT ET NOUVEAU SOCLE COMMUN

6. EVALUATION, NOUVEAUX PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT ET NOUVEAU SOCLE COMMUN Groupe académique «réforme du collège évaluation» 6. EVALUATION, NOUVEAUX PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT ET NOUVEAU SOCLE COMMUN Ce document s attache à montrer comment, dans le cadre de la réforme du collège,

Plus en détail

Nouveaux programmes C2. Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger

Nouveaux programmes C2. Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger Nouveaux programmes C2 Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger Formation pédagogique, la Chapelle st Luc, 12 octobre 2016 Architecture des nouveaux programmes identique pour

Plus en détail

8. Le bilan périodique

8. Le bilan périodique Groupe académique «réforme de la scolarité obligatoire évaluation» 8. Le bilan périodique Ce document s attache à donner des orientations quant à la façon de renseigner le bilan périodique tel qu il est

Plus en détail

Cré é le : 24/01/ :35 U RL :

Cré é le : 24/01/ :35 U RL : Vie scolaire Cré é le : 24/01/2016 19:35 U RL : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=97260 Vie scolaire Évaluation des acquis scolaires des élèves et livret scolaire, à l'école

Plus en détail

Evaluation et carnet de suivi. En maternelle

Evaluation et carnet de suivi. En maternelle et carnet de suivi En maternelle Objectif Repérer les du programme et des modalités d évaluation Pourquoi Positive Déroulement de l intervention L évaluation Pourquoi «Quand on tire le fil de l'évaluation,

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE. Guide à l usage des enseignants

LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE. Guide à l usage des enseignants LIVRET DE COMPÉTENCES DÉPARTEMENTAL POUR L ÉCOLE MATERNELLE Guide à l usage des enseignants IA OISE 2010/2011 2 Le livret de compétences départemental pour l école maternelle est un livret d évaluation

Plus en détail

SUIVI ET EVALUATION DES ACQUIS DES ELEVES A L ECOLE MATERNELLE. Guide pour la mise en place d un «carnet de progrès» (*)

SUIVI ET EVALUATION DES ACQUIS DES ELEVES A L ECOLE MATERNELLE. Guide pour la mise en place d un «carnet de progrès» (*) SUIVI ET EVALUATION DES ACQUIS DES ELEVES A L ECOLE MATERNELLE Année scolaire 2015-2016 (*) (*) D autres acceptions possibles : «carnet de suivi des apprentissages», «carnet des réussites», «carnet des

Plus en détail

Le carnet de suivi. un outil pour rendre compte des progrès de l enfant

Le carnet de suivi. un outil pour rendre compte des progrès de l enfant Le carnet de suivi un outil pour rendre compte des progrès de l enfant janvier 2016 Ce n est pas Le cahier d activités Objectif : rassembler les traces des activités quotidiennes (fiches diverses, collages,

Plus en détail

Eduscol ressources

Eduscol ressources Une école qui pratique une évaluation positive Décret n 2015-1929 du 31 décembre 2015 relatif à l'évaluation des acquis scolaires des élèves et au livret scolaire, à l'école et au collège NOR: MENE1531422D

Plus en détail

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Faire le point pour aider l élève à poursuivre ses apprentissages Première partie Claudine Lachapelle, conseillère pédagogique Commission scolaire du

Plus en détail

RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES

RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES RÉFORME DU COLLÈGE NOUVEAUX PROGRAMMES Journée de formation institutionnelle Inspection pédagogique régionale EPS Académie de Nantes Année scolaire 2016-2017 Plan d intervention L architecture des programmes

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

L évaluation en maternelle

L évaluation en maternelle L évaluation en maternelle L évaluation est un acte pédagogique mais relevant de la démarche pédagogique ET didactique de l enseignant. La loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la

Plus en détail

CP / CE1 PROGRAMME / SOCLE COMMUN LIVRET SCOLAIRE. SPM 26 novembre 2009 Olivier Burger

CP / CE1 PROGRAMME / SOCLE COMMUN LIVRET SCOLAIRE. SPM 26 novembre 2009 Olivier Burger CP / CE1 PROGRAMME / SOCLE COMMUN LIVRET SCOLAIRE SPM 26 novembre 2009 Olivier Burger MISE EN ŒUVRE DU LIVRET SCOLAIRE À L'ÉCOLE NOR : MENE0800916C RLR : 510-0 CIRCULAIRE N 2008-155 DU 24-11-2008 MEN -

Plus en détail

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique Plan pour l école primaire Lutte contre l échec scolaire Groupe maternelle IA 16 Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique «L école prend en charge

Plus en détail

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 CIRCONSCRIPTION D IRIGNY-MORNANT- SOUCIEU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 L'objectif de l'école est d'amener tous les élèves à la

Plus en détail

Outils pour évaluer en maternelle

Outils pour évaluer en maternelle Outils pour évaluer en maternelle Programmes 2015 L évaluation constitue un outil de régulation dans l activité professionnelle des enseignants ; elle n est pas un instrument de prédiction ni de sélection.

Plus en détail

Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école

Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école Des outils pour les Directeurs d école Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école mai 2012 G. Charlemein Inspecteur de l Éducation nationale Nota : Les informations suivantes sont issues

Plus en détail

DEUXIÈME ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Entretien à partir d un dossier Connaissance du système éducatif SUJET N 11

DEUXIÈME ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Entretien à partir d un dossier Connaissance du système éducatif SUJET N 11 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ECOLES DEUXIÈME ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Entretien à partir d un dossier Connaissance du système éducatif SUJET N 11 Durée : 45 minutes (exposé n excédant pas

Plus en détail

Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes

Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes Contexte ou constat à l origine de l action mise en place : ð Pourcentage d'élèves en retard scolaire

Plus en détail

Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves. Jeudi 08 décembre 2016

Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves. Jeudi 08 décembre 2016 Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves Jeudi 08 décembre 2016 Ordre du Jour Contexte dans lequel les changements dans les pratiques d évaluation des élèves s inscrivent

Plus en détail

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT?

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? L aide personnalisée telle que définie dans la circulaire n 2008-082 du 5-06-2008 répond à des principes généraux et des règles

Plus en détail

Devenir élève. Synthèse (ce que disent les programmes 2008)

Devenir élève. Synthèse (ce que disent les programmes 2008) Devenir élève Synthèse (ce que disent les programmes 2008) Objectifs généraux : L objectif est d apprendre à l enfant à devenir un élève. Cette mission de l école maternelle est essentielle comme celle

Plus en détail

L ÉVALUATION DES PROGRÈS DE L ÉLÈVE ET L'ÉVALUATION AU REGARD DES EXIGENCES

L ÉVALUATION DES PROGRÈS DE L ÉLÈVE ET L'ÉVALUATION AU REGARD DES EXIGENCES L ÉVALUATION DES PROGRÈS DE L ÉLÈVE ET L'ÉVALUATION AU REGARD DES EXIGENCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) Le

Plus en détail

Loi de refondation de juillet 2013

Loi de refondation de juillet 2013 Loi de refondation de juillet 2013 Priorité à l école primaire, priorité à la maternelle Scolarisation des moins de trois ans en priorité en éducation prioritaire et en zone rurale et «+ de maîtres» Nouveaux

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES POUR LES CYCLES 2 ET 3

LES NOUVEAUX PROGRAMMES POUR LES CYCLES 2 ET 3 LES NOUVEAUX PROGRAMMES POUR LES CYCLES 2 ET 3 1 - Enjeux des nouveaux programmes 2 - Organisation structurelle des programmes 3 - Les spécificités des enseignements : quelques exemples 4 - Présentation

Plus en détail

Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle

Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l'école maternelle http://eduscol.education.fr/cid97131/suivi-et-evaluation-a-l-ecole-maternelle.html Guide de présentation des ressources L'évaluation

Plus en détail

Points de repères pour enseigner en EPS. Grégory Delboé ESPE Lille nord de France

Points de repères pour enseigner en EPS. Grégory Delboé ESPE Lille nord de France Points de repères pour enseigner en EPS Grégory Delboé ESPE Lille nord de France Septembre 2014 TROIS TEMPS POUR L ENSEIGNANT : LES «TROIS A» Anticiper Animer Adapter Préparation a priori En fonction des

Plus en détail

L'évaluation. 2) Les fonctions de l'évaluation dans le système scolaire. Elles sont diverses, et peuvent,t être de 3 ordres.

L'évaluation. 2) Les fonctions de l'évaluation dans le système scolaire. Elles sont diverses, et peuvent,t être de 3 ordres. L'évaluation 1) Une préoccupation de l'école Le terme évaluation apparaît dans les programmes de 1985 (remplace le terme évaluation scolaire) En 90 est crée la Direction de l évaluation et de la Prospective

Plus en détail

Ce diaporama a été réalisé selon un document source, national. Le livret scolaire unique

Ce diaporama a été réalisé selon un document source, national. Le livret scolaire unique Ce diaporama a été réalisé selon un document source, national. Le livret scolaire unique Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la Refondation de l école de la République.

Plus en détail

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire C1 Agir en tant que professionnel, interprète critique d objets de savoirs et/ou de culture 1. Manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner, afin de permettre aux élèves de se les approprier

Plus en détail

La réforme du collège Rentrée 2016

La réforme du collège Rentrée 2016 La réforme du collège Rentrée 2016 Les raisons de la réforme : 1- Une réforme globale voulue par le législateur, dans le cadre de la loi n 2013-595 du 08 juillet 2013 d orientation et de programmation

Plus en détail

Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré

Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré Enseigner l Éducation Physique dans le premier degré Equipe départementale EPS du Rhône : CPD EPS et CPC EPS Geneviève LAFAY CPC EPS IEN Mions Fredéric DELAY GOYET CPC EPS IEN Meyzieu Ce qui s enseigne

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

L évaluation à l école. Stage des directeurs juin 2016 Vincent Fréal, IEN Grenoble 5 Dominique Gourgue, CPC Grenoble 5

L évaluation à l école. Stage des directeurs juin 2016 Vincent Fréal, IEN Grenoble 5 Dominique Gourgue, CPC Grenoble 5 L évaluation à l école Stage des directeurs juin 2016 Vincent Fréal, IEN Grenoble 5 Dominique Gourgue, CPC Grenoble 5 Textes de référence Décret n 2015 1929 du 31 décembre 2015 relatif à l évaluation des

Plus en détail

Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP»

Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP» Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP» Références réglementaires : Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation, arrêté

Plus en détail

LSU Livret Scolaire Unique. Brigitte VENTRE Mission Numérique et LSU - vendredi 14 octobre 2016

LSU Livret Scolaire Unique. Brigitte VENTRE Mission Numérique et LSU - vendredi 14 octobre 2016 LSU Livret Scolaire Unique Brigitte VENTRE Mission Numérique et LSU - vendredi 14 octobre 2016 Evaluation des acquis scolaires des élèves et livret scolaire, à l école et au collège : Décret n 2015-1929

Plus en détail

Préface. Mon portfolio professionnel

Préface. Mon portfolio professionnel Préface Mon portfolio professionnel POURQUOI? Pour développer une expertise professionnelle sur la théorie et la pratique qui sont à la base de nos actions et de nos interventions, le portfolio professionnel

Plus en détail

Pour une liaison GS-CP réussie

Pour une liaison GS-CP réussie Pour une liaison GS-CP réussie Le pôle départemental de la maternelle Groupe qui a vocation à assurer la mutualisation et la diffusion d outils et de pratiques pédagogiques novatrices. En Haute-Vienne,

Plus en détail

n du Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016

n du Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016 n 2016-058 du 13-4-2016 Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016 Contexte : 4 ème année de la refondation de l'école de la République Entrée en vigueur en septembre 2016: des nouveaux

Plus en détail

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Service Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Un pays qui s interroge sur son système éducatif Un système

Plus en détail

Réunion des directeurs de l enseignement privé. 7 octobre 2016

Réunion des directeurs de l enseignement privé. 7 octobre 2016 Réunion des directeurs de l enseignement privé 7 octobre 2016 I. Le Cycle III II. Les EPI III. L accompagnement personnalisé IV. Les parcours V. Le LSU Les compétences du socle I. De «la liaison école-collège»

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

Ce qui peut inquiéter les enseignants c est d être dans le flou complet

Ce qui peut inquiéter les enseignants c est d être dans le flou complet L évaluation positive est une évaluation conduite avec BIENVEILLANCE. Elle souligne les petites réussites, les progrès petits ou grands, les essais et elle participe à la motivation de l enfant. C est

Plus en détail

La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre

La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre Pourquoi? Comment? Sandra Levasseur, TPS-PS-MS, Sauviat/Vige Christine Pujol, CP Limoges 4 Emmanuel Blancher, CP Maths & Sciences Etats des

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves

Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves Des observables aux propositions de mise en œuvre. Note : Nous avons choisi de travailler à partir des profils d élèves. Nous avons

Plus en détail

Le livret scolaire unique du CP à la 3e

Le livret scolaire unique du CP à la 3e Le livret scolaire unique du CP à la 3e Réunion départementale des chefs d établissement et des inspecteurs Mercredi 12 octobre 2016 Université Paris-Est Marne la Vallée LIVRET SCOLAIRE UNIQUE Textes de

Plus en détail

1. COMPETENCES REQUISES DANS LE DOMAINE RELATIONNEL

1. COMPETENCES REQUISES DANS LE DOMAINE RELATIONNEL 1. COMPETENCES REQUISES DANS LE DOMAINE RELATIONNEL 1) Savoir prendre contact avec le Chef d'établissement 2) Savoir se situer par rapport à l'enseignant remplacé : - continuer son travail - s'informer

Plus en détail

DEUXIÈME ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Entretien à partir d un dossier Connaissance du système éducatif SUJET N 25

DEUXIÈME ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Entretien à partir d un dossier Connaissance du système éducatif SUJET N 25 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ECOLES DEUXIÈME ÉPREUVE ORALE D ADMISSION Entretien à partir d un dossier Connaissance du système éducatif SUJET N 25 Durée : 45 minutes (exposé n excédant pas

Plus en détail

Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l école maternelle

Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l école maternelle Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l école maternelle Cadre et contexte Des outils pour accompagner le parcours des élèves Des ressources d accompagnement : Organisation Des propositions

Plus en détail

Le devenir élève à l'école maternelle. Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC

Le devenir élève à l'école maternelle. Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC Le devenir élève à l'école maternelle Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC Le devenir élève spécificités domaine transversal compétences peu évaluées conditionne la réussite scolaire Devenir

Plus en détail

LIVRET SCOLAIRE UNIQUE DU CP A LA 3 e

LIVRET SCOLAIRE UNIQUE DU CP A LA 3 e LIVRET SCOLAIRE UNIQUE DU CP A LA 3 e L évaluation des acquis scolaires des élèves vise à améliorer l efficacité des apprentissages, elle permet aux professeurs d aider les élèves à progresser et à rendre

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative A partir du document : Formation de formateurs IUFM Orléans St Jean PREAMBULE SCOLARITE OBLIGATOIRE Socle commun de connaissances

Plus en détail

Livret Scolaire Unique 1 er degré

Livret Scolaire Unique 1 er degré Livret Scolaire Unique 1 er degré Formation des directeurs - Jeudi 24 novembre 2016 Pierrick BOURNY - Conseiller pédagogique Education au Numérique LE LSU Le livret scolaire unique est une nouveauté de

Plus en détail

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME CONCERTATION NATIONALE «REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE» 6 et 14 septembre 2012 ------------- Synthèse de l atelier N 1 «La réussite scolaire pour tous» S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

Plus en détail

Cahier de progrès. à l'école maternelle. 19 Décembre 2012 IEN Saint Gervais PMB

Cahier de progrès. à l'école maternelle. 19 Décembre 2012 IEN Saint Gervais PMB Cahier de progrès à l'école maternelle 19 Décembre 2012 IEN Saint Gervais PMB Objectifs de l animation 1. Faire le point sur les pratiques existantes et la dynamique qui a été initiée en maternelle suite

Plus en détail

Bilan des acquisitions en maternelle

Bilan des acquisitions en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Bilan des acquisitions en maternelle Nom :. Prénom :. Date de naissance :../../.. Suivi de la scolarité de l élève 1ère année école classe Année scolaire enseignant

Plus en détail

Consultation nationale sur le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Consultation nationale sur le socle commun de connaissances, de compétences et de culture Consultation nationale sur le socle commun de connaissances, de compétences et de culture Le Conseil supérieur des programmes a rendu public son projet de socle commun de connaissances, de compétences

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE Document TP 2 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE DOCUMENT D'ÉVALUATION DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DU STAGIAIRE À COMPLÉTER PAR L ENSEIGNANT ASSOCIÉ

Plus en détail

Réforme du collège Organisation des enseignements en 6 ème à la rentrée 2016 REUNION PARENTS 6EME 24 JUIN 2016

Réforme du collège Organisation des enseignements en 6 ème à la rentrée 2016 REUNION PARENTS 6EME 24 JUIN 2016 Réforme du collège Organisation des enseignements en 6 ème à la rentrée 2016 REUNION PARENTS 6EME 24 JUIN 2016 Troistypes d enseignements obligatoires 3h en 6 ème intégrées dans les heures d enseignement

Plus en détail

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 CHARTE de TUTORAT Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 Sommaire 1. LE TUTORAT : DEFINITION ET PRINCIPES.... 3 2. ENGAGEMENTS DES DIFFERENTS ACTEURS...

Plus en détail

Le nouveau livret scolaire

Le nouveau livret scolaire Le nouveau livret scolaire Livret scolaire unique Support d information Equipes d accompagnement du changement Rentrée 2016-2017 Impulser une nouvelle politique d évaluation Groupe de travail LSU Le livret

Plus en détail

Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle

Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle Penser la progressivité des apprentissages et des activités à l école maternelle Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale 20 février 2013 Plan de l exposé 1. Où va-t-on et d où part-on?

Plus en détail

La refondation de l école maternelle : enjeux, outils, points de vigilance

La refondation de l école maternelle : enjeux, outils, points de vigilance La refondation de l école maternelle : enjeux, outils, points de vigilance Viviane Bouysse Inspectrice générale de l éducation nationale ESENESR, 16 décembre 2015 Enjeux Premier segment du système éducatif,

Plus en détail

Évaluations par compétences. Mathématiques

Évaluations par compétences. Mathématiques Évaluations par compétences Mathématiques Les textes en vigueur code de l'éducation, articles D.122-1 à D.122-3 modifiés par le décret n 2015-372 du 31 mars 2015 relatif au socle commun de connaissances,

Plus en détail

circulaire n du

circulaire n du 1 circulaire n 2010-087 du 18-6-2010 Le livret personnel de compétences, tel que défini par l'arrêté du 14 juin 2010 est entré en vigueur dans tous les établissements scolaires du 1er degré et du 2nd degré

Plus en détail

Pour chaque domaine d apprentissage, ce guide propose des indicateurs de progrès, en référence aux compétences attendues en fin d école maternelle.

Pour chaque domaine d apprentissage, ce guide propose des indicateurs de progrès, en référence aux compétences attendues en fin d école maternelle. Indicateurs de progressivité Construire les premiers outils pour structurer sa pensée «Chaque enseignant s attache à mettre en valeur, au-delà du résultat obtenu, le cheminement de l enfant et les progrès

Plus en détail

ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE

ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE Enseignement primaire et secondaire Ministère de l Éducation Direction des ressources didactiques Bureau d approbation du matériel didactique

Plus en détail

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 CYCLE 3 : COMMENT AMÉLIORER LA LIAISON CM2 6 ÈME? Objectifs Identifier les enjeux et les différents «entrées» permettant d améliorer la

Plus en détail

RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE

RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE DOCUMENT DE REFERENCE CIRCONSCRIPTION de LA CHATRE CONTENU DU DOCUMENT 1. Les Réseaux d Aides Spécialisées aux Elèves en Difficultés p.2 1.1 Objectif

Plus en détail

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES 2016 ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES COHERENCE Cohérence entre Socle Commun et nouveaux programmes Approche curriculaire des contenus d enseignement Ressources : documents

Plus en détail

MON CAHIER DE REUSSITES

MON CAHIER DE REUSSITES LE CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES MON CAHIER DE REUSSITES PETITE SECTION 2016-2017 MOYENNE SECTION 2017-2018 GRANDE SECTION 2018-2019 Nom de l enseignant : Nom de l enseignant : Nom de l enseignant

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences NOR : MENE1015788A arrêté du 14-6-2010 - J.O. du 1-7-2010 MEN - DGESCO A1-2 Vu code de l'éducation, notamment articles L. 122-1-1, D. 311-6 et D.311-7 ; avis du CSE du 3-6-2010

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DES PROFESSEURS DU PRESCRIT AU RÉEL ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES, ATTENDUS ET REPÈRES D UN DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL PROGRESSIF En référence à l arrêté du 1 er juillet 2013

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION de ST PAUL 1 - PLAN DE FORMATION. PARCOURS 2 : Des albums pour apprendre à parler

CIRCONSCRIPTION de ST PAUL 1 - PLAN DE FORMATION. PARCOURS 2 : Des albums pour apprendre à parler Changements et mise à jour : Site de ST-Paul (formation) et Agenda (page Accueil) CIRCONSCRIPTION de ST PAUL - PLAN DE FORMATION PARCOURS : Mise en oeuvre des Construction d'outils professionnels : - Emploi

Plus en détail

LE LIVRET SCOLAIRE UNIQUE

LE LIVRET SCOLAIRE UNIQUE LE LIVRET SCOLAIRE UNIQUE 1. Présentation du LSU 2. Utiliser le LSU : le directeur 3. Utiliser le LSU : l enseignant 4. Préconisations départementales 5. Ressources directeur / enseignant 6. Bilan UN SOCLE,

Plus en détail

Organiser le travail de la classe à l école maternelle (C5)!!!! Dominique Ripert DEA Groupe départemental maternelle

Organiser le travail de la classe à l école maternelle (C5)!!!! Dominique Ripert DEA Groupe départemental maternelle Organiser le travail de la classe à l école maternelle (C5)!!!! Dominique Ripert DEA Groupe départemental maternelle 1 Organiser le travail de la classe Savoir gérer le groupe Dans toute situation d enseignement,

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

ARRÊTÉ du. fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE

ARRÊTÉ du. fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche ARRÊTÉ du fixant le contenu du livret scolaire de l école élémentaire et du collège NOR : MENE La

Plus en détail

Activités Aquatiques. À l école primaire

Activités Aquatiques. À l école primaire Activités Aquatiques À l école primaire Cadre institutionnel : les textes... Le projet départemental pour l enseignement des activités aquatiques à l école primaire s appuie sur : La circulaire de 2004

Plus en détail