Fausses couches à répétition

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fausses couches à répétition"

Transcription

1 Fausses couches à répétition Jacques Lepercq Cochin Saint Vincent de Paul, Paris 5

2 Je soussigné LEPERCQ Jacques, déclare ne pas avoir d'intérêt direct ou indirect (financier ou en nature) avec un organisme privé, industriel ou commercial en relation avec le sujet présenté.

3 Plan Épidémiologie Étiologie Enquête étiologique Traitements

4 Histoire naturelle

5 Repères chronologiques 1 er trimestre 13 SA Échographie T1 FCS SA «Perte fœtale» FC tardive 22 SA: Viabilité Mort fœtale Prématuré

6 Complications de la grossesse FCS 15% Soit une femme sur quatre en âge de procréer FCT : 0.5 1% MFIU : 0.5% Prématurité : 7%

7 La fréquence des FCS augmente avec l âge R Rai. Lancet 2006

8 FCS à répétition Trois FCS consécutives ou plus au sein d un même couple Environ 1% des couples désirant une grossesse La fréquence augmente avec l âge et le nombre de FCS Après 2 FCS : 17-35% Après 3 FCS : 25-46%

9 Causes des FCS à répétition Génétiques Endocriniennes Utérines Infectieuses Maladies auto-immunes SAPL Thrombophilies héréditaires Allo-immunes

10 Causes génétiques Anomalies chromosomiques 50 70% des conceptus des FCS 80% si FCS à répétition chez une femme > 35 ans Anomalie chromosomique équilibrée chez un parent 2 à 4% Translocation équilibrée Anomalies géniques?

11 Causes endocriniennes Hyper ou hypothyroïdie non traitée Infertilité Diabète, si très déséquilibré (HbA1c # 12%) Insuffisance lutéale Souvent évoquée Pas de bénéfice d un traitement par progestérone SOPK? Bénéfice Metformine? Traverse le placenta Tératogène? AMM = 0

12 Causes utérines Anomalies congénitales? Utérus cloisonné, utérus bicorne Bénéfice du traitement? Synéchies Bénéfice du traitement +/- Fibromes # 0

13 Causes infectieuses Bactéries U Urealyticum M Hominis C Trachomatis Association Causalité Bénéfice antibiothérapie? Cause non recherchée actuellement

14 Maladies auto-immunes Risque de FCS Poussée évolutive Possible par arrêt intempestif du traitement Programmation préconceptionnelle++ Évolutivité? Atteinte viscérale? Médicaments? Multidisciplinaire Pas de bilan chez une patiente asymptomatique

15 SAPL : critères cliniques Thromboses vasculaires (un ou plusieurs épisodes cliniques de thromboses veineuses, artérielles ou micro vasculaires dans tout tissu ou organe documenté par l imagerie, le Doppler ou l histologie) Complications obstétricales MFIU inexpliquée Prématurité induite < 34 SA pour insuffisance placentaire ou prééclampsie sévère FCS à répétition sans cause retrouvée Arhtr Rheum 1999

16 SAPL : critères biologiques ACC de type lupique IgG ou IgM ACL > 40 UGPL (ELISA) IgG ou IgM antiβ2gp1 > 40 UGPL (ELISA) À deux reprises À 12 semaines d intervalle Seuils de positivité variables SAPL : FCS 25 à 67% Un critère biologique chez 15 à 20% des FCS à répétition Arhtr Rheum 1999

17 Thrombophilies héréditaires Association suggérée Résultats contradictoires Manque de puissance Études prospectives ne confirment pas l association Traitement anticoagulant # 0 (Cochrane 2009) ACOG 2010 : recherche non recommandée

18 Causes allo-immunes Hypothèse : défaut de tolérance à la greffe semiallogénique représentée par le conceptus Traitements immunosuppresseurs = 0 Corticoïdes Immunoglobulines Transfusion de leucocytes

19 Aucune étiologie 50 à 75% des cas Après 3 FCS, le pourcentage déduit de grossesses spontanées est de 50 à 70%

20 Enquête étiologique 1 ère consultation : primordiale Age ATCD personnels FCS Nombre, terme Traitements entrepris Modalités de l évacuation utérine : curetage? Issues de grossesse Retentissement psychologique, socioprofessionnel

21 Orientation initiale Suspicion de MAI : Interniste Examens initiaux Hystéroscopie diagnostique Caryotypes des parents ACC, ACL, Antiβ2GP1 (TSH) Après 3 FCS Après 2 FCS si âge > 35 ans?

22 Traitement de la FCS Traitement préventif # 0 Repos # 0 Progestérone # 0 Distilbène Traitement curatif # 0 Informer +++ Ne pas ajouter de la culpabilité

23 Traitement des FCS à répétition Cause utérine Section cloison Levée de synéchie Translocation équilibrée chez un parent DPI? Équipe spécialisée (3 centres, attente) Chance de succès DPI vs. spontané (26% vs %) Absence de cause : DPI théorique

24 SAPL : FCS à répétition P Ziakas. OG 2010

25 FCS : HNF ou HBPM? Aspirine Anticoagulant OR IC95% HNF 47% 19% 0.26 [ ] HBPM 22% 17% 0.70 [ ]

26 SAPL : FCT P Ziakas. OG 2010

27 SAPL : modalités du traitement Préconceptionnel : Aspirine 100 mg/j Diagnostic biologique de grossesse HNF ou HBPM (?) à doses préventives HBPM + simple, mieux tolérée, efficacité? Posologie adaptée ou curative Empirique Efficacité? Risque hémorragique?

28 Conclusion FCS à répétition # 1% Pas de cause retrouvée : 50 à 75% Age > 35 ans : 80% anomalies chromosomiques Possibilités thérapeutiques modérées Information loyale, honnête Prise en charge psychologique ++ Traitements inutiles en l absence de cause retrouvée Progestérone Corticoïdes Aspirine Sélection préimplantatoire des embryons

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Conduite à tenir en cas d avortements spontanés Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Avortement spontané O Synonymes : O fausse couche spontanée = FCS O Définition

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES

THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES P. Edelman Club de Périfoetologie - 38, rue Beaujon 75008 Paris Extrait des Recommandations : Textes long et

Plus en détail

FCS précoces Quel Bilan? Florence Bretelle Hôpital Nord Marseille

FCS précoces Quel Bilan? Florence Bretelle Hôpital Nord Marseille FCS précoces Quel Bilan? Florence Bretelle Hôpital Nord Marseille De quoi parlons nous??? Perte fœtale à répétition avant 10 sa Mais certaines études Pertes Fœtales avant 20 sa ou moins de 500g = FCS précoce

Plus en détail

Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie-Obstétrique EHS El.Bouni - Annaba.

Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie-Obstétrique EHS El.Bouni - Annaba. Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie-Obstétrique EHS El.Bouni - Annaba. Définitions une prédisposition accrue à développer des thromboses. * Héréditaire (due à une baisse des inhibiteurs de la coagulation

Plus en détail

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES GROSSESSE PHYSIOLOGIQUE? GROSSESSE NORMALE? GROSSESSE À BAS RISQUE? GROSSESSE A PRIORI «NORMALE»

Plus en détail

Thrombophilies et Pathologies Vasculaires Placentaires

Thrombophilies et Pathologies Vasculaires Placentaires Thrombophilies et Pathologies Vasculaires Placentaires Marie-Fran Françoise Hurtaud-Roux Service d Hématologie d Biologique Hôpital Robert Debré - APHP Nouméa Le 22 octobre 2009 Pathologies Vasculaires

Plus en détail

Thrombophilie et grossesse. congrès de L APPAC. Biarritz, juin 2012

Thrombophilie et grossesse. congrès de L APPAC. Biarritz, juin 2012 Thrombophilie et grossesse congrès de L APPAC Biarritz, juin 2012 Dr Anne- Sophie Korganow Service d Immunologie Clinique et Médecine Interne Centre na=onal de référence des maladies auto- immunes rares

Plus en détail

Cas cliniques et Questions choix simple. Si réponses sous forme OUI/NON. Si réponses sous forme choix A ou choix B

Cas cliniques et Questions choix simple. Si réponses sous forme OUI/NON. Si réponses sous forme choix A ou choix B Cas cliniques et Questions choix simple Si réponses sous forme OUI/NON OUI - NON Si réponses sous forme choix A ou choix B A - B Quel est prénom du peintre Harmenszoon van Rijn A : Pierre Paul B: Rembrandt

Plus en détail

Grossesse et pathologies médicales. organisation médico-obstétricale. Jacques Lepercq Maternité Port Royal Université Paris Descartes

Grossesse et pathologies médicales. organisation médico-obstétricale. Jacques Lepercq Maternité Port Royal Université Paris Descartes Grossesse et pathologies médicales organisation médico-obstétricale Jacques Lepercq Maternité Port Royal Université Paris Descartes # 800,000 naissances / an Risques pour la mère Risques pour l enfant

Plus en détail

GYNÉCOLOGIE ET POST-PARTUM

GYNÉCOLOGIE ET POST-PARTUM GYNÉCOLOGIE ET POST-PARTUM Après les recommandations du CNGOF CE QUE JE DOIS RECHERCHER APRÈS Et qui a un impact sur la contraception et le suivi gynécologique 1 2 ACCOUCHEMENT PRÉMATURÉ Rechercher une

Plus en détail

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Tps Normal : 40 min Indication : - absence de grossesse après un an de rapports sexuels réguliers (au moins 3 par semaine) non protégés

Plus en détail

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée)

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée) A compléter lors de chaque grossesse FICHE GROSSESSE Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque Identification N DU CENTRE CLINIQUE

Plus en détail

INTERET DU DOSAGE DES ANTICORPS ANTI-PROTHROMBINE ET ANTI-ANNEXINE V DANS LE DIAGNOSTIC DU SAPL.

INTERET DU DOSAGE DES ANTICORPS ANTI-PROTHROMBINE ET ANTI-ANNEXINE V DANS LE DIAGNOSTIC DU SAPL. INTERET DU DOSAGE DES ANTICORPS ANTI-PROTHROMBINE ET ANTI-ANNEXINE V DANS LE DIAGNOSTIC DU SAPL. Pr SALAH S.S. (1,2) Maitre de Conférences A Chef de Laboratoire d Auto-Immunité Département d Immunologie

Plus en détail

«Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud lyon.fr

«Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud lyon.fr «Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud frederic.berard@chu lyon.fr Le système immunitaire = différencier le «Soi» vs «Non soi» = élaborer

Plus en détail

POINT ECHO-COL C.CHAU Journée scientifique réseau 03/02/2017

POINT ECHO-COL C.CHAU Journée scientifique réseau 03/02/2017 POINT ECHO-COL C.CHAU Journée scientifique réseau 03/02/2017 Prématurité en France Environ 60000 enfants ( 7,4%) de prématurité dont 15%

Plus en détail

ACE. Association des Cardiologues de l'est

ACE. Association des Cardiologues de l'est ACE Association des Cardiologues de l'est Etude de cas cliniques Vote interactif Cas clinique n 5 Questions Comment détecter les anticorps antiphospholipides? Quand retenir le diagnostic de syndrome antiphospholipides?

Plus en détail

Association MAIA 1

Association MAIA  1 Association MAIA http://www.maia-asso.org 1 8QHIDXVVHFRXFKHHWDSUqV" A chaque conception, il existe un risque important de fausse-couche spontanée. En effet, environ 20% des grossesses qui débutent s'interrompent

Plus en détail

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 :

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 : CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie Dossier n 1 : 1. Rappels Métrorragie = Saignement en dehors des règles, d origine endo-utérine Microval = Micro-progestatif Pas d oestrogene dedans 2. Quelles

Plus en détail

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou Fausses couches spontanées J Lansac CHU Tours Définition Avortement : expulsion produit de conception avant 22SA ou enfant

Plus en détail

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins 1 sur 8 Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins Synonymes : SAPL, Syndrome de Hughes Définition : Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est défini par l association de manifestations

Plus en détail

La SURVEILLANCE de la GROSSESSE OBLIGATION LÉGALE DÉCRET du 16 FÉVRIER 1992 UN EXAMEN au 1er TRIMESTRE UN EXAMEN MENSUEL ( 4 9 ème mois) EXAMEN

La SURVEILLANCE de la GROSSESSE OBLIGATION LÉGALE DÉCRET du 16 FÉVRIER 1992 UN EXAMEN au 1er TRIMESTRE UN EXAMEN MENSUEL ( 4 9 ème mois) EXAMEN La SURVEILLANCE de la GROSSESSE La loi les recommandations les bonnes pratiques Ph. AUDRA H.F.M.E. La SURVEILLANCE de la GROSSESSE OBLIGATION LÉGALE DÉCRET 92-143 du 16 FÉVRIER 1992 UN EXAMEN au 1er TRIMESTRE

Plus en détail

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Drépanocytose et grossesse B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Hypothèse Anémie chronique + CVO Infarctus placentaire Altération de la nutrition fœtale RCIU MFIU Activation de l'endothélium

Plus en détail

Inspiré de VTE, Thrombophilia, Antithrombotic Therapy, and Pregnancy. CHEST 2012.

Inspiré de VTE, Thrombophilia, Antithrombotic Therapy, and Pregnancy. CHEST 2012. GROUPE HOSPITALIER PITIE SALPETRIERE Service de gynécologie Obstétrique Professeur DOMMERGUES Auteurs : Jacky NIZARD (GO) Danièle VAUTHIER-BROUZES (GO) Annick ANKRI (Hémostase) Isabelle MARTIN-TOUTAIN

Plus en détail

Philippe Edelman. Club de Périfoetologie - Paris

Philippe Edelman. Club de Périfoetologie - Paris Philippe Edelman Club de Périfoetologie - Paris CNGOF : Fausses couches précoces à répétition : bilan et prise en charge J Gynecol Obstet Biol Reprod 2014, 43 : 812-41 versus RCOG : Guideline N 17 Third

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Gynécologie Obstétrique» 1. Identification du module : - Matière d enseignement: Gynécologie - Obstétrique - Public cible : 5 ème année

Plus en détail

Entretien du 4ème mois

Entretien du 4ème mois Décodage du vécu des ATCD gynéco-obstétricaux personnels et familiaux Entretien du 4ème mois CPAV Versailles 18 et 25 novembre 2006 Jean-Pierre BERNARD Ulrike METZGER Gynécologue-Obstétriciens Échographistes

Plus en détail

Prévention du risque thrombo-embolique pendant la grossesse et le post-partum : Place de la sage-femme. Rigouzzo A Hôpital Trousseau - Paris

Prévention du risque thrombo-embolique pendant la grossesse et le post-partum : Place de la sage-femme. Rigouzzo A Hôpital Trousseau - Paris Prévention du risque thrombo-embolique pendant la grossesse et le post-partum : Place de la sage-femme Rigouzzo A Hôpital Trousseau - Paris Introduction La sage-femme est autorisée à pratiquer l ensemble

Plus en détail

GROSSESSE et lupus/sapl

GROSSESSE et lupus/sapl GROSSESSE et lupus/sapl Nathalie Costedoat-Chalumeau Service Médecine Interne CHU Pitié-Salpêtrière Paris 6 INSERM U959 nathalie.costedoat@gmail.com nathalie.costedoat@psl.aphp.fr Grossesse, lupus et SAPL

Plus en détail

Thrombophilie et Grossesse. Pr L Camoin-Jau Laboratoire d Hématologie UMR-S 608 CHU Conception- UFR de Pharmacie APHM Marseille

Thrombophilie et Grossesse. Pr L Camoin-Jau Laboratoire d Hématologie UMR-S 608 CHU Conception- UFR de Pharmacie APHM Marseille Thrombophilie et Grossesse Pr L Camoin-Jau Laboratoire d Hématologie UMR-S 608 CHU Conception- UFR de Pharmacie APHM Marseille La thrombophilie : définitions - THROMBOPHILIE CLINIQUE : tendance accrue

Plus en détail

Epidémiologie et causes de la prématurité. Dr Sandra DAVID TCHOUDA CIC-DRC CHU Grenoble

Epidémiologie et causes de la prématurité. Dr Sandra DAVID TCHOUDA CIC-DRC CHU Grenoble Epidémiologie et causes de la prématurité Dr Sandra DAVID TCHOUDA CIC-DRC CHU Grenoble Plan Intro la prématurité en chiffres Epidémiologie de la prématurité Facteurs obstétricaux Facteurs maternels +++

Plus en détail

Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET

Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET Embolie pulmonaire et grossesse 1ère cause de mortalité maternelle USA / GB, 4ème cause en France Grossesse : facteur de risque de MVTE (x2 x6) Risque absolu :

Plus en détail

Hypertension artérielle et grossesse

Hypertension artérielle et grossesse Hypertension artérielle et grossesse Vassilis TSATSARIS Maternité Port-Royal Paris La placentation humaine CT villeux Syncytiotrophoblaste Fœtus Chambre intervilleuse Colonne de CTEV prolifératifs CTEV

Plus en détail

RPC : les grossesses gémellaires

RPC : les grossesses gémellaires RPC: Les grossesses gémellaires Journées du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français Paris, 9 décembre 2009 Surveillance des grossesses gémellaires Bichoriales Biamniotiques non compliquées

Plus en détail

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal.

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. N. Mottet, M. Guillaume, A. Martin, R. Ramanah, D. Riethmuller SMFC 27 Juin 2013 L échographie

Plus en détail

Anticoagulants et grossesse

Anticoagulants et grossesse Anticoagulants et grossesse JMVF 11 mai 2012 Emmanuelle de Raucourt Laboratoire d hématologie_hopital Beaujon-HUPVS Modifications de l hémostase et grossesse Hypercoagulabilité Augmentation des taux de

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PRÉMATURITÉ

ETAT DES LIEUX DE LA PRÉMATURITÉ SEMINAIRE PREMUP Vendredi 16 Mars 2012 ETAT DES LIEUX DE LA PRÉMATURITÉ 1 Pierre-Yves Ancel INSERM Unité 953 Unité de Recherche Epidémiologique en Santé Périnatale, Santé des Femmes et des Enfants PRÉMATURITÉ

Plus en détail

Suivi d une grossesse normale. Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie Obstétrique EHS EL BOUNI Annaba Algérie

Suivi d une grossesse normale. Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie Obstétrique EHS EL BOUNI Annaba Algérie Suivi d une grossesse normale Dr Omar Qasmieh Service de Gynécologie Obstétrique EHS EL BOUNI Annaba Algérie 1 Objectifs: S assurer que la grossesse évolue normalement. Rechercher la survenue d elements

Plus en détail

Pathologies Vasculaires Placentaires et HBPM. V. Houfflin Debarge, JY Borg, JL Lorenzini

Pathologies Vasculaires Placentaires et HBPM. V. Houfflin Debarge, JY Borg, JL Lorenzini Pathologies Vasculaires Placentaires et HBPM V. Houfflin Debarge, JY Borg, JL Lorenzini Club de Périfoetologie, 22 novembre 2007 Pathologies Vasculaires placentaires Pathologie chronique (HTA, Diabète,

Plus en détail

Hypertension artérielle et grossesse

Hypertension artérielle et grossesse Hypertension artérielle et grossesse Cas clinique Vous recevez Mme Béhaimi pour une consultation prénatale du 4 ème mois. La tension artérielle est mesurée à 15/10. Que recherchez-vous lors de votre examen?

Plus en détail

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE Dr. GUENDOUZE L HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE I - Définition II - Étiologies III - Étude clinique IV - Les complications V Le traitement DEFINITION Décollement prématuré du placenta

Plus en détail

Suivi de grossesse: Besoins nutritionnels et supplémentation

Suivi de grossesse: Besoins nutritionnels et supplémentation Suivi de grossesse: Besoins nutritionnels et supplémentation Connaissances actuelles et recommandations 1 I/ APPORTS ÉNERGÉTIQUES Ø Adaptation de l organisme maternel : Les besoins réels au cours de la

Plus en détail

Maladie veineuse thrombo-embolique : Quelle durée d anticoagulation? Dr Loig Varron Soirée Médicale 21 Novembre 2013

Maladie veineuse thrombo-embolique : Quelle durée d anticoagulation? Dr Loig Varron Soirée Médicale 21 Novembre 2013 Maladie veineuse thrombo-embolique : Quelle durée d anticoagulation? Dr Loig Varron Soirée Médicale 21 Novembre 2013 Introduction Incidence annuelle des thromboses veineuses : 1/1000 Embolie pulmonaire

Plus en détail

Fausses couches à répétition

Fausses couches à répétition Fausses couches à répétition 4èmes journées de l AFMED. Le 18/11/2015 Dr Jean-Marc MAYENGA,CH4 villes.saint Cloud Cas clinique Mme et Mr G. nés en 1975 et 1977 Adressée pour prise en charge de FCS à répétition

Plus en détail

RECHERCHE COMPLÉMENTAIRE ET

RECHERCHE COMPLÉMENTAIRE ET RECHERCHE COMPLÉMENTAIRE ET IDENTIFICATION D UN ANTICOAGULANT LUPIQUE SEPTEMBRE 2006 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél. : 01

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge du diabète. Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles

Actualités sur la prise en charge du diabète. Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles Actualités sur la prise en charge du diabète Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles Diabète gestationnel: nouvelles recommandations 2010 Définition Trouble de la tolérance aux glucides,

Plus en détail

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE INTRODUCTION Suivi de la grossesse = médecine préventive, rarement interventionnelle Poids médico-légal ++ Législation importante et évolutive Période à haut risque

Plus en détail

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES GROSSESSE PHYSIOLOGIQUE? GROSSESSE NORMALE? GROSSESSE À BAS RISQUE? GROSSESSE A PRIORI «NORMALE»

Plus en détail

Compression médicale et femme enceinte

Compression médicale et femme enceinte Compression médicale et femme enceinte SYMPOSIUM SIGVARIS RISQUE VEINEUX THROMBO-EMBOLIQUE PENDANT LA GROSSESSE ET LE POST- PARTUM EPIDEMIOLOGIE ANALYSE DU RISQUE Dr Michèle CAZAUBON Angéiologue Secrétaire

Plus en détail

DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque

DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque METRORRAGIES DU 1 TRIMESTRE/ FAUSSE COUCHE SPONTANEE/ GROSSESSE EXTRA- UTERINE DIU Gynécologie Obstétrique Dr T. Labes Centre Hospitalier de la Côte Basque Hémorragie d origine gravidique Association retard

Plus en détail

Maladie thrombo-embolique et grossesse. Géraldine SLEHOFER-LHERIAU 2ème année DESC Réanimation Médicale Nice - Juin 2013

Maladie thrombo-embolique et grossesse. Géraldine SLEHOFER-LHERIAU 2ème année DESC Réanimation Médicale Nice - Juin 2013 Maladie thrombo-embolique et grossesse Géraldine SLEHOFER-LHERIAU 2ème année DESC Réanimation Médicale Nice - Juin 2013 Épidémiologie Incidence de MTEV (TVP + EP) : 0,76 à 1,72 / 1000 grossesses 3ème cause

Plus en détail

Cardiopathies et Grossesse

Cardiopathies et Grossesse Cardiopathies et Grossesse Physiologie (I) Modifications Cardiovasculaires lors de la Grossesse volume sanguin 50% débit cardiaque 30-50% Maximum entre 5è et 8è mois Variable selon la position TA systolique

Plus en détail

Obésité et périnatalité optimiser le suivi de la grossesse

Obésité et périnatalité optimiser le suivi de la grossesse Obésité et périnatalité optimiser le suivi de la grossesse Adrien Gaudineau Département Gynécologie-Obstétrique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 18-11-16 définition OMS = Accumulation anormale ou

Plus en détail

Grossesse et syndrome des anti-phospholipides

Grossesse et syndrome des anti-phospholipides Grossesse et syndrome des anti-phospholipides Pr Eric DAUGAS AP-HP Hôpital Bichat Université Paris 7 Inserm U699 Epidémiologie 50% des conceptions = échec chez l Homme 85-90% = invisibles 10-15% = arrêts

Plus en détail

DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE. Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique

DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE. Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique MODALITES DU SUIVI Consultations alternées CID/obstétrique mensuelles pour les deux premiers

Plus en détail

Consultation pré conceptionnelle. Capucine Coulon. Vendredi 17 novembre Cours commun DES et DIU gynécologie-obstétrique.

Consultation pré conceptionnelle. Capucine Coulon. Vendredi 17 novembre Cours commun DES et DIU gynécologie-obstétrique. Consultation pré conceptionnelle. Capucine Coulon. Vendredi 17 novembre 2009. Cours commun DES et DIU gynécologie-obstétrique. Introduction. Objectif principal: Anticiper les risques périnatals pour permettre

Plus en détail

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA gravidique : PAS 140 mmhg et/ou PAD 90 mmhg Sans protéinurie Après 20 SA Pré-Eclampsie : HTA Gravidique avec protéinurie 300mg/24H Attention!!! si HTA découverte

Plus en détail

Pathologie thromboembolique au cours de la grossesse

Pathologie thromboembolique au cours de la grossesse Pathologie thromboembolique au cours de la grossesse Olivier Sanchez Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Service de Pneumologie et Soins Intensifs, HEGP, AP-HP, Paris DES Pneumologie IdF Vendredi

Plus en détail

Atelier 1 Bien coder en Obstétrique. Journée du réseau Périnat Aquitaine, Pessac, 29 avril 2011

Atelier 1 Bien coder en Obstétrique. Journée du réseau Périnat Aquitaine, Pessac, 29 avril 2011 Atelier 1 Bien coder en Obstétrique 1 3 règles non contradictoires - Utiliser toutes les ressources offertes par le PMSI pour décrire l activité médicale - Respecter scrupuleusement les règles du PMSI

Plus en détail

Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel. Notice d information à l attention des parents

Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel. Notice d information à l attention des parents Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel Notice d information à l attention des parents Madame, Monsieur, Le diagnostic prénatal de la trisomie 21 est organisé

Plus en détail

Thromboses veineuses superficielles

Thromboses veineuses superficielles Thromboses veineuses superficielles Thromboses veineuses superficielles Phlébothrombose? Thrombophlébite? Paraphlébite? Périphlébite? On doit parler de THROMBOSE VEINEUSE SUPERFICIELLE Thromboses Veineuses

Plus en détail

Item 21. Examen prénuptial

Item 21. Examen prénuptial Item 21. Examen prénuptial 8 ITEM 21 1. Concernant le certificat prénuptial A. Il n est plus obligatoire depuis 2008 B. Il concerne uniquement les mariages civils C. Il doit stipuler par écrit la sérologie

Plus en détail

Que faut-il penser des fausses couches répétées d origine thrombotique? P. Edelman Club de Périfoetologie

Que faut-il penser des fausses couches répétées d origine thrombotique? P. Edelman Club de Périfoetologie Que faut-il penser des fausses couches répétées d origine thrombotique? P. Edelman Club de Périfoetologie Introduction De quoi parle-t-on? A la suite de différentes propositions : - D.W. Branch, Lupus

Plus en détail

Traitement de la FCS hémorragique ou hyperalgique

Traitement de la FCS hémorragique ou hyperalgique MATERNITE Procédure n : GYN P 0005 Responsable : Dr A.NAVEAU Approbateur : Dr P.PANEL Fonction : Assistant Hospitalier Fonction : Chef de Service Mise à jour : Date de création : 13/6/2102 signature signature

Plus en détail

Les HBPM. Gestion pendant la grossesse. D. Chassard Hôtel Dieu Lyon

Les HBPM. Gestion pendant la grossesse. D. Chassard Hôtel Dieu Lyon Les HBPM Gestion pendant la grossesse D. Chassard Hôtel Dieu Lyon Modifications coagulation Augmentation Filtration Rénale Augmentation Volume Plasmatique Augmentation poids Gène retour veineux Normalisation

Plus en détail

CŒUR ET GROSSESSE. 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance.

CŒUR ET GROSSESSE. 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance. CŒUR ET GROSSESSE 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance. 2/ VALVULOPATHIES et éventuels problèmes de l anticoagulation. HTA ET GROSSESSE : Définitions

Plus en détail

Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge.

Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge. RPC : Utérus cicatriciel Journées du Collège National! des Gynécologues Obstétriciens Français! Paris, 5 décembre 2012! Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge. Olivier PARANT (CHU

Plus en détail

Faq 1 - Le Retard de Croissance Intra Utérin : de quoi s'agit-il?

Faq 1 - Le Retard de Croissance Intra Utérin : de quoi s'agit-il? RCIU Objectifs : Expliquer les principaux facteurs de risque et les éléments de prévention du retard de croissance intra-utérin. Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et la prise en charge.

Plus en détail

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot Soins infirmiers en Onco-gynécologie J. Rousset 2013/2014 - IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot 1. Le cancer du col de l utérus 1. Le cancer du col de l utérus 1.1. EPIDEMIOLOGIE 11ème des cancers

Plus en détail

1.1. Définition du diabète. Des informations partagées pour gérer le diabète. Conseils pour la prise en charge des patients diabétiques.

1.1. Définition du diabète. Des informations partagées pour gérer le diabète. Conseils pour la prise en charge des patients diabétiques. Définition du diabète Conseils pour la prise en charge des patients diabétiques 1.1 FICHE soignants Définition «Le diabète sucré est une affection chronique due soit à une insuffisance génétique ou acquise

Plus en détail

3. LES HEPARINES. 3.a. la pharmacologie. Obtention des héparines et poids moléculaire. PLAN

3. LES HEPARINES. 3.a. la pharmacologie. Obtention des héparines et poids moléculaire. PLAN PLAN On verra successivement La pharmacologie des héparines L'utilisation des héparines Une autoévaluation 3.a. la pharmacologie. 3. LES HEPARINES Obtention des héparines et poids moléculaire. En fonction

Plus en détail

DEPISTAGE PRENATAL NON INVASIF (DPNI) DES TRISOMIES 13,18,21

DEPISTAGE PRENATAL NON INVASIF (DPNI) DES TRISOMIES 13,18,21 Consentement Indications Grossesse Patiente DEPISTAGE PRENATAL NON INVASIF (DPNI) DES TRISOMIES 13,18,21 L a b o ratoire BIOXA - PO R T E D E PARIS 27, rue du Colonel Fabien 51100 REIMS 03.26.04.07.89-03.26.08.76.50

Plus en détail

RCIU Surveillance Risque médicolégal. Alain Proust Catherine Egoroff Maternité Les Vallées Hôpital Privé d Antony

RCIU Surveillance Risque médicolégal. Alain Proust Catherine Egoroff Maternité Les Vallées Hôpital Privé d Antony RCIU Surveillance Risque médicolégal Alain Proust Catherine Egoroff Maternité Les Vallées Hôpital Privé d Antony Mortalité Morbidité RCIU Prématurité Enquête périnatale 2003-2010 2003 2010

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ******************* ANNEE N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE

UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ******************* ANNEE N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ******************* ANNEE 2008-2009 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Gynécologie obstétrique ------------------------

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE GYNÉCO-OBSTÉTR HÔPITAL DE HAUTEPIERRE! Pr. Bruno LANGER

DÉPARTEMENT DE GYNÉCO-OBSTÉTR HÔPITAL DE HAUTEPIERRE! Pr. Bruno LANGER DÉPARTEMENT DE GYNÉCO-OBSTÉTR HÔPITAL DE HAUTEPIERRE! rise en charge thérapeutique des HTA au cours de la grossesse Pr. Bruno LANGER PLAN Définition et épidémiologie Physiopathologie de la prééclampsie

Plus en détail

PRECARITE ET GRANDE PREMATURITE A MAYOTTE. Julia Reydellet, sage- femme. DU GHR, PARIS VI,

PRECARITE ET GRANDE PREMATURITE A MAYOTTE. Julia Reydellet, sage- femme. DU GHR, PARIS VI, PRECARITE ET GRANDE PREMATURITE A MAYOTTE Julia Reydellet, sage- femme. DU GHR, PARIS VI, 2012-2013. RAPPELS DEFINITIONS. ETIOLOGIES. FACTEURS DE RISQUE. DEFINITION OMS : - Prématurité simple : 33 36 +

Plus en détail

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR Lundi 14 décembre 2015; 16h18h C. Pradeau, PH SAMU SMUR 1 Recommandations formalisées d experts 2010 : urgences obstétricales extrahospitalières Ann. Fr. Med. Urgence (2011) 1:141-155 Femmes enceintes

Plus en détail

Thérapeutique en Stérilité

Thérapeutique en Stérilité Université Paris-Sud Diplôme Universitaire Thérapeutique en Stérilité Mars ou Avril 2007 (dates non encore déterminées) Lieu de l enseignement Hôpital Antoine Béclère Amphithéâtre de la Faculté 157, rue

Plus en détail

UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie

UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie I. L examen prénuptial 1. Examens complémentaires obligatoires (en cas de consultation prénuptiale) Sérologie Rubéole et Toxoplasmose chez la femme Groupe sanguin

Plus en détail

Immunologie et Fausses Couches spontanées précoces à Répétition. Dr Martine Uzan Néphrologue Hôpital de Poissy-St-Germain Journée GEMA 31mars 2007

Immunologie et Fausses Couches spontanées précoces à Répétition. Dr Martine Uzan Néphrologue Hôpital de Poissy-St-Germain Journée GEMA 31mars 2007 Immunologie et Fausses Couches spontanées précoces à Répétition Dr Martine Uzan Néphrologue Hôpital de Poissy-St-Germain Journée GEMA 31mars 2007 1 Introduction Pathologie mal connue et prise en charge

Plus en détail

Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR

Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR Module 8. Immunopathologie Réaction inflammatoire Question 112 I. DÉFINITION INTRODUCTION 17 II. PRINCIPAUX

Plus en détail

Métrorragies pubertaires. V. Vautier JUPSO 2010

Métrorragies pubertaires. V. Vautier JUPSO 2010 Métrorragies pubertaires V. Vautier JUPSO 2010 Contexte pubertaire Surviennent dans les deux ans suivant la ménarche (90%) Situation clinique fréquente Hospitalisation Prise en charge thérapeutique active

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée)

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée) Fiche Grossesse Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée) I. Généralités Dans cette fiche, certaines informations

Plus en détail

le regard de l obstétricien vis à vis de la femme enceinte en activité professionnelle

le regard de l obstétricien vis à vis de la femme enceinte en activité professionnelle le regard de l obstétricien vis à vis de la femme enceinte en activité professionnelle C.CHAU Gynepole hopitalnord, MARSEIILE 21/6/2013 Société de santé au travail, toxicologie d ergonomie des régions

Plus en détail

Dossier de presse. Publication du décret relatif au diagnostic prénatal et au diagnostic préimplantatoire

Dossier de presse. Publication du décret relatif au diagnostic prénatal et au diagnostic préimplantatoire Dossier de presse Publication du décret relatif au diagnostic prénatal et au diagnostic préimplantatoire Saint-Denis, le 26 décembre 2006 Des activités désormais sous le contrôle de l Agence de la biomédecine

Plus en détail

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux URGENCES OBSTETRICALES Dr CASTEL Adeline CHU TOULOUSE Paule de Viguier INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

Plus en détail

Héparine Bas Poids Moléculaire (HBPM)

Héparine Bas Poids Moléculaire (HBPM) Page 1 sur 5 Décembre 2011 VERSION N 02 I. DÉFINITION Modalités de prescription, de préparation et d administration d un traitement anticoagulant par HEPARINE BAS POIDS MOLECULAIRE (HBPM) II. OBJECTIFS

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS. Diabète et Grossesse. Diabète et grossesse. Dr Véronique Ziereisen HIS Site Ixelles. Diabète gestationnel. Diabète gestationnel.

SEMINAIRES IRIS. Diabète et Grossesse. Diabète et grossesse. Dr Véronique Ziereisen HIS Site Ixelles. Diabète gestationnel. Diabète gestationnel. Diabète et Grossesse Dr Véronique Ziereisen HIS Site Ixelles Diabète et grossesse Diabète gestationnel. Suivi obstétrical chez patiente diabétique connue IR. Diabète gestationnel. Postpartum. Suivi Contraception.

Plus en détail

Manifestation cutanées du syndrome des antiphospholipides (SAPL)! Camille Francès! Hôpital Tenon, Paris!

Manifestation cutanées du syndrome des antiphospholipides (SAPL)! Camille Francès! Hôpital Tenon, Paris! Manifestation cutanées du syndrome des antiphospholipides (SAPL)! Camille Francès! Hôpital Tenon, Paris! Définition du SAPL Hughes : 1983" Thromboses artérielles ou veineuses" "ou pertes fœtales" Anticoagulant

Plus en détail

GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES

GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES Dr Perrine CAPMAS! Hôpital Bicêtre - HEGP! CEGORIF 30 Janvier 2015! 1 EPIDÉMIOLOGIE Grossesse ectopique: 1,5% des naissances! Grossesse tubaire: 90%! Grossesse interstitielle:

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 07 février Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

AVIS DE LA COMMISSION. 07 février Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 07 février 2001 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois

Plus en détail

TEST GÉNÉTIQUE NON INVASIF DE LA TRISOMIE 21 ET AUTRES ANEUPLOÏDIES FŒTALES. LABORATOIRE CERBA, Laboratoire du réseau

TEST GÉNÉTIQUE NON INVASIF DE LA TRISOMIE 21 ET AUTRES ANEUPLOÏDIES FŒTALES. LABORATOIRE CERBA, Laboratoire du réseau TEST GÉNÉTIQUE NON INVASIF DE LA TRISOMIE 21 ET AUTRES ANEUPLOÏDIES FŒTALES 1 LABORATOIRE CERBA, Laboratoire du réseau QU EST-CE QU EST LA TRISOMIE 21? } Syndrome de Down } Maladie génétique } Maladie

Plus en détail

THYROIDE ET GROSSESSE. 10 Décembre 2015 AS Coutin

THYROIDE ET GROSSESSE. 10 Décembre 2015 AS Coutin THYROIDE ET GROSSESSE 10 Décembre 2015 AS Coutin Physiologie T4 : tétra-iodothyronine thyroxine T3 : tri-iodothyronine iode Effets biologiques des HT: action ubiquitaire Croissance et développement du

Plus en détail

Syndrome anti-phospholipides et AVC APS

Syndrome anti-phospholipides et AVC APS Syndrome anti-phospholipides et AVC APS Manifestations neurologiques et extra-neurologiques Investigation à considérer pour poser le diagnostic Indications du traitement antithrombotique André Roussin

Plus en détail

Quelle(s) est (sont) le(s) diagnostic(s) à envisager? Déficit moteur transitoire. Quel(s) examen(s) demandez-vous?

Quelle(s) est (sont) le(s) diagnostic(s) à envisager? Déficit moteur transitoire. Quel(s) examen(s) demandez-vous? Déficit moteur transitoire Mme B, 89 ans, autonome à la maison, est hospitalisée pour une hémiparésie droite d installation brutale régressive en 6h. ATCD : HTA, tabagisme 40 PA, AC/FA, AOMI stade II,

Plus en détail

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego

UE - GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE. Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH. VG, la référence pour le nouveau concours! Editions Vernazobres-Grego VG, la référence pour le nouveau concours! UE - Derniers tours unités d enseignement médical Collection dirigée par L. LE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Laëticia CAMPIN - Ludovic LETICH Editions Vernazobres-Grego

Plus en détail

Grossesse & Transplantation rénale

Grossesse & Transplantation rénale Grossesse & Transplantation rénale 22/09/2015 Juliette Perche Plan Introduction En prétransplantation : - Quelles informations? - Quelle contraception? - Vaccin En pré conceptionnel : - Quand et pourquoi

Plus en détail

C Fleury, H Desmurs Clavel, L Rugeri, MC Vergnes, B Arnutti, P Miranda Amaranto, MC Trzeciak, J Ninet, Y Dargaud CH Lyon, Valence, Roanne

C Fleury, H Desmurs Clavel, L Rugeri, MC Vergnes, B Arnutti, P Miranda Amaranto, MC Trzeciak, J Ninet, Y Dargaud CH Lyon, Valence, Roanne Prise en charge individuelle du risque thromboembolique veineux chez la femme enceinte, à l aide d un score : étude prospective sur 10 ans, à propos de 542 grossesses. C Fleury, H Desmurs Clavel, L Rugeri,

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré. J.Lansac

Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré. J.Lansac Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré à membranes intactes J.Lansac Menace d accouchement prématuré Généralités Entre 22 et 36SA révolues Association de modifications

Plus en détail