Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement"

Transcription

1 Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Courriel :

2 .. Lecture La perception humaine.

3 . Lecture La perception humaine.. Partie La et les espaces de s s s manipulation des s 5. Les espaces s de

4 1. La et les espaces de s s manipulation des s 5. Les espaces s de

5 1. La et les espaces de s s manipulation des s 5. Les espaces s de

6 1. La et les espaces de s s manipulation des s 5. Les espaces s de Cônes et bâtonnets.

7 1. La et les espaces de s s manipulation des s 5. Les espaces s de

8 1. La et les espaces de s s manipulation des s 5. Les espaces s de L étudiant Newton démontre la composition spectrale de la lumière blanche. Et l existance de s monochromatiques.

9 1. La et les espaces de s s manipulation des s 5. Les espaces s de Le centre du cercle chromatique est la valeur de gris correspondant à l intensité lumineuse des s de ce cercle [Newton]. Cette valeur varie du Blanc au Noir.

10 1. La et les espaces de s s manipulation des s La synthèse additive correspond à la fusion de faisceaux lumineux de s différentes [Young]. La synthèse soustractive correspond au filtrage qu opèrent les pigments d une surface sur la lumière blanche. 5. Les espaces s de

11 1. La et les espaces de s s manipulation des s Maxwell définit un triangle chromatique dont les sommets sont les primaires R, G, B. Il s agit d une représentation du système additif, Où les s, inscrites dans ce triangle, ont des coordonnées positives. Mais toutes les s du cercle chromatique n ont de coordonnées positives!!! 5. Les espaces s de

12 s 1. La et les espaces de s L espace CIE RGB L espace CIE XYZ L espace L*a*b* Les espaces de manipulation des s Les espaces s de s manipulation des s 5. Les espaces s de

13 s s manipulation des s Toute demi-droite partant du barycentre définit des s allant du Blanc à la monochromatique ; Ces s ont toutes la même teinte ; Elles se distinguent par leur saturation. La représention des s monochromatiques dans l espace de Maxwell définit les fonctions colorimétriques des primaires R, G et B. 5. Les espaces s de

14 s s manipulation des s 5. Les espaces s de Repère orthonormée de base R, G et B Qui dépend de la valeur de Blanc choisie! CIE RGB : R (700nm), G (546.1nm) et B (435.8nm) Ajustement des énergies pour que le Noir soit l origine et le Blanc l unité.

15 s Coordonnées normalisée : R r = R + G + B g = G R + G + B s manipulation des s 5. Les espaces s de b = B R + G + B

16 s. Définition. L espace XYZ est réellement additif :.1 Pas de pondération négative,.2 La primaire Y décrit la luminosité,.3 Les deux primaires la chrominance,.4 Le Blanc est la valeur d équi-énergie s manipulation des s 5. Les espaces s de α X = α Y = α Z = 1 3.

17 s s manipulation des s 5. Les espaces s de

18 s s manipulation des s 5. Les espaces s de

19 s. Remarque. Perte de la luminosité avec les coordonnées normalisées :. X x = X + Y + Z Y y = X + Y + Z z = 1 x y s manipulation des s 5. Les espaces s de

20 s s manipulation des s 5. Les espaces s de

21 s. Remarque. Transformation linéaire non-unique. X Y Z R G B = P R G B = P 1 X Y Z s manipulation des s 5. Les espaces s de

22 s. Remarques. Plusieurs référence de Blanc possibles.. Eclairage Tungstène K Ciel nuageux K Ciel nuageux K Soleil direct K Sources fluorescentes Dénomination A C D65 D50 F2 Orientation de l observateur X Y Z 2 109, , , ,2 2 98, , , , , , , , , , , , , , , ,027 s manipulation des s 5. Les espaces s de

23 s. Remarques. Mc Adam démontre la présence des métamères. s manipulation des s 5. Les espaces s de.

24 s s manipulation des s 5. Les espaces s de

25 s L = ( ) a = 500 f X X0 b = 300 f ( ) Y 3 Y 16 si Y0 Y 0 > ( ) Y Y0 ( Y Y0 ) f ( ) f Y Y0 ( ) Z Z0 sinon s manipulation des s 5. Les espaces s de avec : f(x) = { x 1 3 si x > x sinon

26 s avec : C ab = a 2 + b 2 h ab = arctan ( ) a b E ab = a 2 + b 2 + L 2 a = a 1 a 2 b = b 1 b 2 L = L 1 L 2 s manipulation des s 5. Les espaces s de

27 manipulation des s s R + G + B I = 3 I min(r,g,b) S = ( I ) (R G) + (R B) T = arccos 2 (R G) 2 + (R B)(G B) s manipulation des s 5. Les espaces s de avec les contraintes suivantes : si I = 0 alors S est indéfini si S = 0 alors T est indéfini si B > G alors T = (360 T)/360

28 manipulation des s s V = max(r,g,b) S = max(r,g,b) min(r,g,b) ( max(r,g,b) ) T = arccos (R G) + (R B) 2 (R G) 2 + (R B)(G B) s manipulation des s 5. Les espaces s de

29 5. Les espaces s de s La base commune Y = 0,299R + 0,587G + 0,114B ( C1 C 2 ) ( R Y = A B Y ) s manipulation des s 5. Les espaces s de

30 5. Les espaces s de s National Television Standards Committee (NTSC) ( I Q Y I Q ) ( 0,74 0,27 = 0,48 0,41 = )( R Y B Y 0,299 0,587 0,114 0, 596 0, 274 0, 322 0, 212 0, 523 0, 311 ) R G B s manipulation des s 5. Les espaces s de

31 5. Les espaces s de s ( U V Y U V Phase Alternation by Line (PAL) ) ( 0 0,493 = 0, = )( R Y B Y 0,299 0,587 0,114 0, 147 0, 289 0, 436 0,615 0,515 0,1 ) R G B s manipulation des s 5. Les espaces s de

32 5. Les espaces s de s ( Dr Db Y Dr Db SÉquentiel Couleur À Mémoire (SECAM) ) ( 1,902 0 = 0 1, 505 = )( R Y B Y 0,299 0,587 0,114 1, 333 1, 116 0, 217 0, 45 0, 883 1, 333 ) R G B s manipulation des s 5. Les espaces s de

33 5. Les espaces s de s s Y Cr Cb Le standard pour TN, HDTV, JPEG2000 = 0,299 0,587 0,114 0,5 0,419 0,081 0,169 0,331 0,5 R G B manipulation des s 5. Les espaces s de

34 . Lecture La perception humaine.. Partie Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

35 4. Qu est-ce que le son? 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? Vibration due à un phénomène physique compressant ou dilatant l air ; Bande audible, entre 20Hz et 20kHz ; Infrasons, en deçà de 20Hz ; Hypersons, entre 1GHz et 10GHz. Constitué de fondamentales (<5kHz) et d harmoniques (entre 5kHz et 15kHz) ; Harmoniques timbre (différence entre la guitare et le piano) ; L amplitude décroît avec l augmentation de la fréquence. 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

36 4. Qu est-ce que le son? 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain Le niveau sonore est mesuré en décibell (db) ; En fonction de la pression acoustique : ( ) p L = 20 log 10 p ref 6. Les bases de la compression audio où p est la pression acoustique, exprimée en Pascal (Pa) ; p ref est le seuil minimal de perception (p ref = 0,00002Pa).

37 4. Qu est-ce que le son? 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? En fonction de la variation de l intensité électrique : ( ) I L = 10 log 10 I ref 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio où I = P est l intensité acoustique, mesurée en S puissance P, par mètre carré S (W.m 2 ) ; I ref est le seuil minimal de perception (I ref = W.m 2 ).

38 4. Qu est-ce que le son? 2. Le son et le système auditif humain Intensité 0dB 15dB 30dB 40dB 60dB 65dB 85dB 92dB 95dB 103dB 115dB 125dB 130dB Exemple de son minimum audible des bruissements de feuilles des chuchotements une salle d attente un ordinateur personnel de bureau à 0,6 mètres une voiture roulant à 60 km/h à 20 mètres un camion roulant à 50 km/h à 20 mètres une tondeuse à gazon motorisée à 1 mètre une rotative à journaux un métier à tisser un marteau pneumatique à 1 mètre un avion à réaction au décollage à 20 mètres seuil de détérioration du système auditif 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

39 4. Qu est-ce que le son? 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio Enveloppe d un son ; Modèle utilisé en synthèse de sons ; Par exemple, le format MIDI.

40 5. Le système auditif humain 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

41 5. Le système auditif humain 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? Fréquence Fréquence Taille de Fréquence Fréquence Taille de basse haute l intervalle basse haute l intervalle Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio Système multifenêtrage dans le domaine temps-fréquences.

42 5. Le système auditif humain 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

43 5. Le système auditif humain 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

44 5. Le système auditif humain 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

45 6. Les bases de la compression audio 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio Compansion : contraction pour compression/expansion Traduction de companding : compressing/expanding

46 6. Les bases de la compression audio 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio Loi A et son inverse. A x(t) sign(x(t)) si 0 x(t) < 1 y(t) = 1 + log 2 (A) A sign(x(t)) 1 + log 2(A x ) 1 si 1 + log 2 (A) A x(t) < 1

47 6. Les bases de la compression audio 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

48 6. Les bases de la compression audio 2. Le son et le système auditif humain 4. Qu est-ce que le son? 5. Le système auditif humain 6. Les bases de la compression audio

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Séance d'approfondissement

Séance d'approfondissement Séance d'approfondissement Sommaire Couleur (définition, histoire de sa décomposition) Synthèse des couleurs (additive, soustractive) Espaces colorimétriques (triangle de Maxwell, diagramme de chromaticité,

Plus en détail

4. Représentation informatique de la couleur

4. Représentation informatique de la couleur Les transparents qui suivent sont tirés du cours Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique de S. Thon en DUT Informatique option Imagerie Numérique 2ème année. 4. Représentation informatique

Plus en détail

Lumière et couleur. «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler»

Lumière et couleur. «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler» Lumière et couleur «De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler» Aristote 1. Physique et physiologie 2. Brève histoire de la théorie de la couleur 3. Espaces colorimétriques

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Repère : SESSION 2008 Durée : 3 H Page : 0/7 Coefficient : 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/7 Coefficient : 2

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Traitement Et. Reconnaissance d'images

Traitement Et. Reconnaissance d'images Traitement Et Reconnaissance d'images Antoine Manzanera ENSTA/UEI Introduction aux images couleur Couleur : perception, formalismes, traitements Aspects physiques et perceptuels Acquisition et Restitution

Plus en détail

RJC-IHM 2006. De l Art à l interaction : Techniques graphiques. Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr

RJC-IHM 2006. De l Art à l interaction : Techniques graphiques. Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr RJC-IHM 2006 Anglet, 12-17 novembre 2006 De l Art à l interaction : Techniques graphiques Jean-Luc Vinot vinot@cena.fr 11 mots pour le dire! étude sur + 100 langages, Berlin & Kay 1969 Une perception (différentiation)

Plus en détail

ambiance lumineuse 3

ambiance lumineuse 3 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL www.ergonomie.chups.jussieu.fr Directeur du diplôme Docteur

Plus en détail

PLAN. 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs. Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut. 3.3.3 Espaces de couleur

PLAN. 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs. Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut. 3.3.3 Espaces de couleur 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs PLAN Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut 3.3.3 Espaces de couleur RVB/RGB TLS/HSV-HLS XYZ Lab YUV-YCbCr/YIQ CMJN/CMYN srvb/srgb 3.3.4 Gestion des

Plus en détail

École supérieure de Télécommunications

École supérieure de Télécommunications Normes de compression vidéo Riadh ABDELFATTAH École supérieure de Télécommunications riadh.abdelfattahh@supcom.rnu.tnabdelfattahh@supcom rnu tn Objectifs du cours 1. Mode de représentation des données

Plus en détail

La couleur et sa résistance

La couleur et sa résistance La couleur et sa résistance Quels sont les éléments à réunir pour analyser la couleur? Une source lumineuse (l illuminant) Un récepteur (l œil) Un objet observé sous la source lumineuse Un système à trois

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni

Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni Réseaux Multimédia 2002 Damien Magoni Toutes les illustrations 2001 Pearson Education Limited Fred Halsall Contenu Représentation des informations multimédia Numérisation Structure d un encodeur Structure

Plus en détail

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur 3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.3 Les espaces de couleur 3.3.1 Introduction 3.3.2 Synthèse des couleurs PLAN Synthèse additive Synthèse soustractive Gamut 3.3.3 Espaces de couleur RVB/RGB TLS/HSV-HLS

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

COMPOSITION ET DECOMPOSITION DES COULEURS

COMPOSITION ET DECOMPOSITION DES COULEURS COMPOSITION ET DECOMPOSITION DES COULEUS 5 0 5 20 La couleur est une composante importante de notre perception visuelle mais il est très difficile de la définir avec précision, toute description étant

Plus en détail

Le son. Acoustique du bâtiment et lutte contre le bruit

Le son. Acoustique du bâtiment et lutte contre le bruit Le son onde de vibration se propageant dans un milieu matériel (l air) vibration des particules autour de leur position d équilibre La vibration se propage de proche en proche 1 Le son La fréquence d une

Plus en détail

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE Réalisation : Pierre Bischoff, sous la direction de François Mangenot CNDP d Alsace, 1997 Durée : 04 min 07 s À l aide d expériences filmées et d animations

Plus en détail

Chapitre 2 : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves.

Chapitre 2 : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves. BTS BAT ème année Les ondes 1 Chapitre : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves. Un son est d'autant plus aigu que sa fréquence

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

SE PROTEGER DU BRUIT

SE PROTEGER DU BRUIT SE PROTEGER DU BRUIT Situation : La «consommation» de musique amplifiée est aujourd hui en pleine expansion : de plus en plus de jeunes vont en concert, en discothèque et écoutent quotidiennement un baladeur.

Plus en détail

Analyse d images introduction

Analyse d images introduction L3, option Image Analyse d images introduction http ://perception.inrialpes.fr/people/boyer/teaching/l3/ Elise Arnaud - Edmond Boyer Université Joseph Fourier / INRIA Rhône-Alpes elise.arnaud@inrialpes.fr

Plus en détail

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 Cours d Acoustique Techniciens Supérieurs Son Ière année Aurélie Boudier, Emmanuelle Guibert 2006-2007 Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 La puissance acoustique Définition La puissance

Plus en détail

Conclusion : Les couleurs en informatique sont formées à l aide de trois couleurs primaires, deux synthèses, et des modèles pour les coder.

Conclusion : Les couleurs en informatique sont formées à l aide de trois couleurs primaires, deux synthèses, et des modèles pour les coder. Constat : les ordinateurs sont en couleur. Problème : comment forme-t-on les couleurs en informatique? Pixels : Hypothèse : on suppose que l on utilise un petit nombre de couleurs qui sont mélangées. Synthèse

Plus en détail

Figure 2 : lumière visible.

Figure 2 : lumière visible. A LA DÉCOUVERTE DES IMAGES COULEUR. 1 OBJECTIF DE CE TRAVAIL. Le travail qui vous est proposé ici consiste à manipuler des images couleurs et à découvrir les liens qui unissent les espaces de représentation

Plus en détail

MATHEMATIQUES (10 points) Exercice 1 Géométrie plane (3,5 points)

MATHEMATIQUES (10 points) Exercice 1 Géométrie plane (3,5 points) MATHEMATIQUES (10 points) Exercice 1 Géométrie plane (3,5 points) L émission et la réception des appels par les portables imposent l utilisation d antennes placées sur des pylônes. Les faisceaux émis par

Plus en détail

TP n 4 : Lumière et couleurs

TP n 4 : Lumière et couleurs TP n 4 : Lumière et couleurs Plan I. Lumières colorées : 1- Dispersion de la lumière par un prisme ou par un CD-rom : 2- Composition de la lumière blanche : 3- Lumières polychromatiques et monochromatiques

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Ondes élastiques & Acoustique. Fabrice Sincère (version 4.0.5) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Ondes élastiques & Acoustique. Fabrice Sincère (version 4.0.5) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Ondes élastiques & Acoustique Fabrice Sincère (version 4.0.5) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 1-1- Introduction : classification des ondes acoustiques Sons audibles : 20 < f < 16 000 Hz (bande

Plus en détail

Cours vision 1. Système visuel humain Modèles de couleurs

Cours vision 1. Système visuel humain Modèles de couleurs Cours vision 1 Système visuel humain Modèles de couleurs 1 Le système visuel humain Champ visuel : 200 x130 Acuité visuelle : 10/10 ème 75μm à 25cm Grande dynamique d'éclairements perceptibles 10 5 lux

Plus en détail

Enseignement (M21) «Numérisation des signaux audio-vidéo, compression et stockage» Cours 1/4

Enseignement (M21) «Numérisation des signaux audio-vidéo, compression et stockage» Cours 1/4 Enseignement (M21) «Numérisation des signaux audio-vidéo, compression et stockage» Cours 1/4 Cette matière fait partie du module M3.21 «Culture scientifique et traitement de l information» (4CM, 2TD, 3TP)

Plus en détail

FMB 4 : ACOUSTIQUE. Hauteur d un son Les fréquences des six cordes d une guitare classique sont données dans le tableau ci-dessous :

FMB 4 : ACOUSTIQUE. Hauteur d un son Les fréquences des six cordes d une guitare classique sont données dans le tableau ci-dessous : Fiche professeur FMB 4 : ACOUSTIQUE TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : caractéristiques d un son, intensité, hauteur et timbre, niveau d intensité acoustique, période, fréquence, harmoniques,

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISÉE. Durée : 3h30min CONTENU :

CALCULATRICE AUTORISÉE. Durée : 3h30min CONTENU : NOM :... Prénom :... Classe : TS Le 17/12/2015 Page : 1/14 Devoir type Bac T ale S CALCULATRICE AUTORISÉE Durée : 3h30min Les portables seront éteints et placés dans le sac ou cartable Le sac sera déposé

Plus en détail

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois :

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois : Collection Théories Créatives Les couleurs sensibilisation à destination des artistes A R Tournadre - Introduction - Le cercle chromatique définition et vocabulaire des couleurs o les couleurs primaires,

Plus en détail

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain 1 1 9 9 7 7 2 2 Perception des couleurs par l œil humain................ 4 La température des couleurs et la balance des blancs.......... 4 La compensation de la lumière par l œil................ Le gamma..............................

Plus en détail

Compression d images format JPEG

Compression d images format JPEG Compression d images format JPEG 1) Introduction (système de compression, les normes) 2) Formats des images (les couleurs, formats 4:2:0, QCIF ) 3) JPEG (schéma de codage, modes de fonctionnement) D après

Plus en détail

PRINCIPES PHYSIQUES DES ULTRASONS. D.I.U. d Echocardiographie module 1

PRINCIPES PHYSIQUES DES ULTRASONS. D.I.U. d Echocardiographie module 1 PRINCIPES PHYSIQUES DES ULTRASONS D.I.U. d Echocardiographie module 1 Sommaire Généralités Mécanique des ondes Faisceau ultrasonore Effet piezoélectrique Doppler Modes échographiques Généralités ONDE ACOUSTIQUE

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Couleur : de la perception au traitement

Couleur : de la perception au traitement Couleur : de la perception au traitement Title background : Rotating snakes illusion, by Akiyoshi KITAOKA Antoine Manzanera ENSTA-ParisTech / U2IS Introduction à la Couleur Couleur : perception, formalismes,

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

Intensité sonore et niveau d intensité sonore

Intensité sonore et niveau d intensité sonore ntensité sonore et niveau d intensité sonore Dans le programme figure la compétence suivante : Connaître et exploiter la relation liant le niveau d intensité sonore à l intensité sonore. Cette fiche se

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

Quelques points de traitement du signal

Quelques points de traitement du signal Quelques points de traitement du signal Introduction: de la mesure au traitement Source(s) BRUIT BRUIT Système d acquisition Amplitude (Pa) Temps (s) Amplitude (Pa) Mesure Opérations mathématiques appliquées

Plus en détail

Produire des sons, écouter

Produire des sons, écouter Produire des sons, écouter Chap. 1 - Les ondes stationnaires Chap. 2 - Produire un son par un instrument de musique Chap. 3 - Acoustique musicale et physiques des sons Livre p. 90 à 97 1. Analyse spectrale

Plus en détail

Codage Couleurs. E. Jeandel. Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr. E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1

Codage Couleurs. E. Jeandel. Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr. E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1 Codage Couleurs E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1 La lumière La lumière est une onde. Cette lumière peut se décomposer en plusieurs composantes (son spectre)

Plus en détail

1- Fonctionnement de l oreille

1- Fonctionnement de l oreille COURS ACOUSTIQUE MUSICALE Modélisation du son SOMMAIRE 1. Fonctionnement de l oreille. Perception différentielle en fréquence 3. Loi de Weber Fechner et conséquences 4. Diagramme de Fletcher 5. Effet de

Plus en détail

Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique. informatique de la couleur. Sébastien THON

Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique. informatique de la couleur. Sébastien THON Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique 4. Représentation informatique de la couleur 2ème année e 2007-2008 2008 Sébastien THON IUT de l Université de Provence, site d Arles Département Informatique

Plus en détail

Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique. informatique de la couleur. 2ème année 2014-2015. Sébastien THON

Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique. informatique de la couleur. 2ème année 2014-2015. Sébastien THON Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique 4. Représentation informatique de la couleur 2ème année 2014-2015 Sébastien THON IUT d'aix-marseille Université, site d Arles Département Informatique

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

Introduction au Traitement Numérique du Signal

Introduction au Traitement Numérique du Signal Introduction au Traitement Numérique du Signal bjectifs : présenter sans développement calculatoire lourd (pas de TF, pas de TZ) on donne des résultats on illustre. n donne des exemples sous Matlab en

Plus en détail

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients.

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients. 3. Les filtres utilisés permettent de soustraire «une couleur à une autre», c est-à-dire certaines radiations lumineuses à la colorée incidente. Leur rôle est de ne transmettre, à un œil, que les informations

Plus en détail

Colorimétrie. Joelle Surrel. To cite this version: HAL Id: sfo-00288116 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00288116

Colorimétrie. Joelle Surrel. To cite this version: HAL Id: sfo-00288116 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00288116 Colorimétrie Joelle Surrel To cite this version: Joelle Surrel. Colorimétrie. Licence / L1. 2008. HAL Id: sfo-00288116 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00288116 Submitted on 18 Jun 2008 HAL

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Manipulation d'images à usage scientifique. Fabrice Duprat février 2001 1

Manipulation d'images à usage scientifique. Fabrice Duprat février 2001 1 Manipulation d'images à usage scientifique Fabrice Duprat février 2001 1 Images en mode point ou bitmap = un ensemble de points (pixels) Exemple: image de 20 pixels x 10 pixels Fabrice Duprat février 2001

Plus en détail

Chapitre 3 : Multimédia

Chapitre 3 : Multimédia Chapitre 3 : Multimédia Le multimédia est l ensemble de techniques et de produits qui permettent l utilisation simultanée et interactive de plusieurs modes de représentation de l'information (texte, son,

Plus en détail

Acoustique musicale et physique des sons

Acoustique musicale et physique des sons TP DE PHYSQIUE N 8 SPECIALITE TS 1/6 ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Objectifs TP de physique N 8 Acoustique musicale et physique des sons Connaître le domaine des fréquences audibles pour l oreille

Plus en détail

Télévision. Signal Vidéo Image

Télévision. Signal Vidéo Image Télévision Signal Vidéo Image Objectif, introduction Étude du signal vidéo Rappel : vision, sensation visuelle Signal de luminance Cinéma, projection des images Vidéo 50 Hz analyse et reconstruction de

Plus en détail

Les Eléments du Design

Les Eléments du Design Les Eléments du Design Introduction Dans «Les Principes du Design», nous avons étudié la moitié des principes de base qui du Design. Ces principes représentent les assumptions de base de l univers qui

Plus en détail

Caractériser une onde. Caractériser une onde progressive à une dimension. A) Je sais donner la définition d une onde progressive à une dimension

Caractériser une onde. Caractériser une onde progressive à une dimension. A) Je sais donner la définition d une onde progressive à une dimension d Caractériser une onde! PLAN 1 Caractériser une onde progressive à une dimension A) Je sais donner la définition d une onde progressive à une dimension Une onde progressive à une dimension est une perturbation

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Ondes progressives. Définitions Une perturbation peut se propager le long d une corde. Après le passage de cette perturbation, la corde retrouve son état initial. Ce phénomène

Plus en détail

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS I La hauteur d un son La hauteur d un son est la qualité qui fait qu il est grave ou aigu. Elle est égale à sa fréquence. - un son est d autant

Plus en détail

Musique et mathématiques

Musique et mathématiques Cours de L1 MIPC - Qu est ce qu un son? - Qu est ce qu un bruit? - Qu est ce qu un son musical? - Qu est ce qu une note musicale? - Quelles relations entre la musique et les mathématiques? Qu est ce qu

Plus en détail

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON Société Française d Acoustique (SFA) Section Grand Nord Ouest (GNO) Salle Jean Noël Decarpigny Institut Supérieur de l Électronique et du Numérique (ISEN) Agenda

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

TRAITEMENT des IMAGES. VISION par MACHINE

TRAITEMENT des IMAGES. VISION par MACHINE TRAITEMENT des IMAGES et VISION par MACHINE MASTER PRO INFO 2011/2012 Vézien.@limsi.fr Vision par Machine 1 V. SYSTEME VISUEL HUMAIN Vision par Machine 2 Pourquoi l étudier? Le système visuel humain fait

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

Imagerie 3D et mathématiques

Imagerie 3D et mathématiques Imagerie 3D et mathématiques Jacques-Olivier Lachaud Laboratoire de Mathématiques CNRS / Université de Savoie Fête de la Science, 13/10/2013 Galerie Eurêka Image et perception Synthèse d image 3D Imagerie

Plus en détail

Spécifications DECH10T-G DECH15T-G DECH30T-G Puissance nominale 10 W 15 W 30 W

Spécifications DECH10T-G DECH15T-G DECH30T-G Puissance nominale 10 W 15 W 30 W DECH10T/15T/30T-G Chambre de compression 10/15/30 W 100 V Dans notre gamme de chambre de compression nous vous proposons ces trois modèles en 10, 15 et 30 W. L indice de protection IP56 les garantit pour

Plus en détail

Bureau Prona SA. Assemblée générale AVSST. Fondation : 1991 Bureaux :

Bureau Prona SA. Assemblée générale AVSST. Fondation : 1991 Bureaux : Bureau Prona SA Fondation : 1991 Bureaux : Bienne, Yverdon-les-Bains, Genève, Neuchâtel, Kloten, Bâle Nature juridique : Société anonyme Collaborateurs : 40 Assurance qualité : certification ISO 9001 (ISO

Plus en détail

Généralité sur le bruit

Généralité sur le bruit Généralité sur le bruit (Sources : http://www.bruitparif.fr, http://www.sante.gouv.fr et http://www.afsse.fr ) DRASS Rhône Alpes Groupe Régional Bruit 2009 1. Le son Le son est un phénomène physique qui

Plus en détail

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Exercice 1 : Question de cours. Q1 : Que faut-il pour que la troisième loi de Newton s applique à deux corps A et B en interaction? Q2 : Qu observe t-on lorsque l on réalise

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

Introduction au Traitement d Images.

Introduction au Traitement d Images. Introduction au Traitement d Images. Andrés Romero Mier y Terán Laboratoire de Recherche en Informatique Université Paris-Sud XI andres.romero@lri.fr September 8, 2013 Acquisition: Capteurs Acquisition:

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Didier Pietquin Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Que sont les notions de fréquence fondamentale et d harmoniques? C est ce que nous allons voir dans cet article. 1. Fréquence Avant d entamer

Plus en détail

Traitement du signal et Applications

Traitement du signal et Applications Traitement du signal et Applications Master Technologies et Handicaps 1 ère année Philippe Foucher 1 Plan Signal? Exemples Signaux analogiques/signaux numériques Propriétés Séance de TP 2 Plan Signal?

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

La couleur. Dans le passé. Vincent Nozick

La couleur. Dans le passé. Vincent Nozick Gestion de la couleur sur l ordinateur pour : la synthèse d image la vision par ordinateur et le traitement d image le multimédia 1 / 83 2 / 83 Dans le passé Dans le passé Il fait référence au noir et

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012

COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012 COULEUR M. PERES LEBLANC 2011-2012 La couleur : quelques bases Couleurs organiques et numériques UNE PERCEPTION PHYSIQUE COMPLEXE : LA TRICHROMATIE Perception de la couleur Décomposition en R V B des couleurs

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2014-2015 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

Traitement du signal et Applications cours 6

Traitement du signal et Applications cours 6 Traitement du signal et Applications cours 6 Master Technologies et Handicaps 1 ère année Philippe Foucher 1 Introduction Potentialités du traitement du signal sont énormes Mais traitement du signal n

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Les ondes colorées de la lumière blanche La lumière est un rayonnement composé d ondes électromagnétiques qui se propagent dans le vide à la vitesse de 299

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUE SPECIFIQUE OUTILS NUMERIQUES ECLAIRAGE & GESTION NUMERIQUE DE LA LUMIERE

FORMATION TECHNIQUE SPECIFIQUE OUTILS NUMERIQUES ECLAIRAGE & GESTION NUMERIQUE DE LA LUMIERE GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION FORMATION TECHNIQUE SPECIFIQUE OUTILS NUMERIQUES ECLAIRAGE & GESTION NUMERIQUE DE LA LUMIERE Catalogue des formations valable jusqu au 31/12/13 VALORIALE 2012-2013

Plus en détail

F5CNQ DU RECEPTEUR SUPERHETERODYNE A L ANALYSEUR DE SPECTRE A BALAYAGE SOLISTOR (1956) HP 8566 (1980) Jacques Collange Jean-pierre Lievre

F5CNQ DU RECEPTEUR SUPERHETERODYNE A L ANALYSEUR DE SPECTRE A BALAYAGE SOLISTOR (1956) HP 8566 (1980) Jacques Collange Jean-pierre Lievre DU RECEPTEUR SUPERHETERODYNE A L ANALYSEUR DE SPECTRE A BALAYAGE SOLISTOR (1956) HP 8566 (1980) ONDEXPO 2015 Espace Ecully Jacques Collange Jean-pierre Lievre UNE TRANSITION TECHNIQUE Amplification directe

Plus en détail

A. Comparaison de la qualité acoustique d'un bouchon en mousse et d'un bouchon moulé en silicone à partir d un document publicitaire

A. Comparaison de la qualité acoustique d'un bouchon en mousse et d'un bouchon moulé en silicone à partir d un document publicitaire Chapitre 5: instruments de musique Exercice de spécialité ( Bac blanc 213 ) Nos oreilles sont fragiles. Une trop grande intensité sonore peut les endommager de façon irréversible. Pour prévenir ce risque,

Plus en détail

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Terminale S Propriétés des ondes TP De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Objectifs : Mettre en oeuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse

Plus en détail