Enseignement scientifique, 1 ère L

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enseignement scientifique, 1 ère L"

Transcription

1 Enseignement scientifique, 1 ère L

2

3

4

5

6 La représentation visuelle que nous avons du monde extérieur est le fruit d'une construction cérébrale réalisée à partir des signaux lumineux captés par notre œil. La vision est un des cinq sens qui nous permet d appréhender notre environnement. Pour l espèce humaine, c est le sens le plus développé car 40 % des informations perçues par les organes des sens le sont par l œil.

7 Rappel : La lumière est un ensemble d ondes électromagnétiques mesurées en nanomètres. Seules les ondes dont la longueur d onde est comprise entre 380 nm (violet) et 780 nm (rouge) sont visibles (on parle de «lumière visible»).

8 a. L anatomie de l œil Schéma de l organisation générale de l œil observé en coupe sagittale

9 cristallin cornée sclérotique choroïde rétine iris fovéa pupille papille humeur aqueuse corps ciliaire nerf optique humeur vitrée

10 Chez les Vertébrés, l'œil est limité par trois enveloppes emboîtées : Une première couche externe blanche et résistante, la sclérotique ; Sous la sclérotique, se trouve la choroïde qui est une fine couche sombre ; La rétine est la couche la plus interne de l œil, elle tapisse entièrement la cavité oculaire et elle est richement vascularisée. Elle se prolonge à l arrière de l œil par le nerf optique.

11 L œil comprend également des milieux transparents qui laisse passer la lumière : Sur le devant de l œil la sclérotique devient transparente et forme la cornée ; La partie antérieure de la choroïde constitue l iris ; c est lui qui donne sa couleur à l œil et délimite la pupille. Entre la cornée et le cristallin se trouve une cavité antérieure remplie par un liquide transparent produit par le corps ciliaire : c est ce qu on appelle l humeur aqueuse. Derrière le cristallin se trouve une autre cavité, remplie d une substance gélatineuse : l humeur vitrée.

12 b. La formation des images dans l œil Le cristallin est une véritable lentille convexe capable de se déformer grâce aux muscles du corps ciliaire. La déformation du cristallin s appelle l accommodation (la «mise au point»). De par sa structure, le cristallin est à l origine de la formation d images plus petites et inversées sur la rétine. Le cerveau doit donc analyser les données perçues par l œil et reconstituer une image aux bonnes dimensions et orientée correctement.

13 B A A B

14 L iris est également capable, en s ouvrant et en se fermant, de régler la quantité de lumière entrant dans l œil («le réflexe pupillaire») : Lorsque la luminosité est faible, l iris s ouvre pour laisser rentrer un maximum de lumière ; Lorsque la luminosité est élevée, l iris se ferme pour éviter les éblouissements. En lumière faible En lumière forte

15 a) La structure cellulaire de la rétine

16 Humeur vitrée Couche granuleuse interne Couche plexiforme interne Couche granuleuse moyenne Couche plexiforme externe Couche granuleuse externe Couche pigmentaire Choroïde Coupe de rétine humaine observée au microscope photonique (x180) + voir doc. 4 p 9

17 Neurone ganglionnaire Neurone bipolaire 1. Cône 2. Bâtonnet Schéma de l organisation de la rétine humaine

18 Cônes et bâtonnets observés au microscope électronique à balayage.

19 La rétine est un tissu nerveux composé de différentes couches cellulaires : Une couche de cellules ganglionnaires qui se prolonge pour former le nerf optique ; Une couche de cellules bipolaires ; Une couche de photorécepteurs (les cônes et les bâtonnets) ; L épithélium pigmentaire, de couleur noire (mélanine), la couche la plus externe de la rétine. La rétine est un donc tissu nerveux dont le revêtement est constitué de photorécepteurs reliés à une chaîne de neurones.

20 L œil : une caméra haute définition La lumière est reçue par l œil comme par une caméra : un diaphragme, l iris, permet de régler la quantité de lumière passant à travers la pupille. Les rayons lumineux sont déviés par réfraction lors de la traversée de milieux transparents (cristallin principalement) comme ils le sont par les lentilles d un objectif. L analogie est suffisante pour que notre œil soit qualifié de «camérulaire». On appelle «définition de l image», le nombre de capteurs par mm². Elle diffère de manière importante entre une caméra, aussi perfectionnée soit-elle, et notre œil. La rétine de notre œil contient environ capteurs par mm² dans sa région centrale, chacun d entre eux correspondant à un point de l image. Pour les caméscopes grand public, le nombre de capteurs est de par mm²... D après Science et Vie, novembre 1994 La rétine possède un très grand nombre de photorécepteurs. Mais ceux-ci ne sont pas répartis équitablement : Il n y a pas de photorécepteurs au niveau du point aveugle qui correspond au point de départ du nerf optique (voir expérience de Mariotte).

21 180 densité densité cônes densité bâtonnets côté nasal côté temporal fovéa position en / fovéa Distribution des photorécepteurs au niveau de la rétine

22 Fovéa Au niveau de la fovéa, la zone la plus centrale de la rétine, on ne trouve que des cônes. En s éloignant de cette zone, la densité de cônes diminue et celle des bâtonnets augmente.

23 b) Acuité et champ visuel L'acuité visuelle est la grandeur qui permet de mesurer la capacité de l'oeil de discriminer 2 points distincts, ceci en fonction de la distance qui sépare les deux points et l'éloignement de l'observateur. Ce phénomène porte aussi le nom de discrimination visuelle. Pour la mesurer on utilise des tests optométriques comme le test de Monoyer. Pour 10/10e on parle d une acuité dite "normale". Pour 3/10e il s'agit d'une acuité visuelle "faible". Pour 16/10e il s'agit d'une trés bonne acuité visuelle.

24 Voir doc. 9 p 11 L'acuité visuelle est maximale, en vision centrale, au niveau de la fovéa, zone où les cônes sont les plus abondants.

25 Le champ visuel binoculaire correspond à l espace perceptible par les deux yeux sans que le sujet ne bouge la tête. Expérience d Overton et Wiener

26 Détermination des champs visuels en lumière blanche et en lumière colorée : activité 2 p 28 et 29 Chez l Homme, champ visuel a une étendue légèrement inférieure à 180 selon l axe horizontal et 120 selon l axe vertical.

27 De plus, d après cette expérience, la perception des différentes couleurs n est pas uniforme dans le champ visuel. Elle est maximale dans la fovéa où les cônes sont les plus abondants. Leur rôle est donc de percevoir les couleurs et leur répartition n est pas homogène dans la rétine. c) La fonction des photorécepteurs Test de fatigue récepteurs rétiniens. On voit une image de couleur complémentaire. La lumière colorée a provoqué l excitation soutenue de récepteurs rétiniens sensibles à ces radiations. Lorsqu on revient en lumière blanche, ces récepteurs ne réagissent plus et ce sont ceux sensibles à l autre partie du spectre lumineux qui fonctionnent normalement.

28 Toutes les images se forment sur la rétine sont «gardées en mémoire» par la rétine. Ce phénomène dure environ 1/12ème de seconde. Cela correspond au temps nécessaire pour que les photorécepteurs redeviennent à nouveau sensibles à la lumière. Ce phénomène s'appelle la persistance rétinienne. Découverte vers 1820, ce phénomène a été fondamental pour l invention du cinéma et de la télévision.

29 Activité 3 p 29 La rétine humaine comprend trois types de cônes qui présentent un maximum de sensibilité pour une longueur d onde et donc pour une couleur donnée :

30 Les cônes sensibles au bleu-violet (450nm) Les cônes sensibles au vert (550nm) Les cônes sensibles au jaune-rouge (590 nm) Les cônes sont beaucoup moins sensibles à la lumière que les bâtonnets. Ils ne sont actifs que pour une intensité lumineuse forte comprise entre 10 2 et 10 5 lux. Les bâtonnets sont les cellules photoréceptrices fonctionnelles en faible éclairement (de 1 à 10 2 lux). Remarque : le daltonisme Maladie découverte et décrite par le mathématicien et physicien John Dalton (1794) lui-même atteint par cette déficience.

31 Les confidences d'un daltonien (R. Davids) J'ai toujours trouvé que, outre son prénom singulier, il y avait quelque chose de bizarre chez mon frère Orion : la façon dont il parlait des couleurs. Un matin de juin, par exemple, alors que nous étions tous les six, mes frères et moi, en train de traire les vaches dans notre ferme, Orion s'extasia sur le "magnifique" arc en ciel qui venait de faire son apparition. Magnifique? Qu'est-ce que tu nous chantes? dit Georges, mon frère aîné. Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de magnifique dans un arc en ciel (...). C'était un arc en ciel tout ce qu'il y a de plus ordinaire, tel que j'en avais toujours vu : deux bandes de couleur, une bleue, une jaune, toutes les deux affreusement fades (...). La triste vérité (nous ne devions la découvrir que plus tard) était que sur nous six, cinq ne percevaient pas les couleurs. Notre infirmité, impossible à corriger, s'appelle daltonisme du nom d'un chimiste anglais du début du XIXe siècle qui en était atteint (...). Pour moi, la betterave est d'un bleu presque noir et je ne vois aucune différence entre le sang et l'huile de vidange d'un carter. C'est à l'école primaire que j'ai pris pour la première fois conscience de mes difficultés avec les couleurs. Je m'étais un jour donné beaucoup de mal pour colorier une carte et, quand le professeur la montra à toute la classe, je crus que c'était pour la faire admirer..., mais tout le monde éclata de rire. Mes océans étaient de couleur pourpre! Je ris avec les autres, mais j'étais profondément mortifié. Pourtant la certitude de mon infirmité ne s'imposa à moi que lentement. Pendant les cours de chimie, le rose et le bleu du papier tournesol me laissaient perplexe, ainsi que l'identification de certaines substances par la couleur de leur flamme. L'élève le moins doué de la classe savait reconnaître le violet du potassium et le bleu du plomb. Pas moi. Je renonçai à une carrière scientifique. Le bleu et le violet sont pourtant des couleurs que nous voyons, mes frères et moi. Mais nous sommes incapables de les distinguer l'une de l'autre (...). Mais enfin, me dira-t-on, n'y a-t-il aucune nuance de rouge qui vous paraisse rouge? Il m'est impossible de répondre à cette question, car je n'ai aucun moyen de savoir ce qu'est le rouge pour un œil normal. Pour moi, c'est une sorte de noir clair, assez agréable mais pas voyant du tout. Je ne distingue pas la viande bleue de la viande cuite à point, une tomate mûre d'une tomate verte, je ne peux pas savoir si une femme met du rouge à lèvres (...). Le daltonisme est une maladie génétique affectant les gènes des pigments photosensibles des cônes. Les gènes des pigments sensibles au rouge et au vert se situent tous les deux sur le chromosome X. Le gène codant le pigment sensible au bleu se trouve sur le chromosome numéro 7. Extrait de Sciences et Vie junior. Dossier n 23 : La couleur

32 La vision des couleurs chez les daltoniens Il existe différents types de daltonisme. Un daltonien pronatope ne voit pas les rouges et ne distingue pas les violets des bleus. Un daltonien deutéranope ne voit pas les verts et ne distingue pas les jaunes des rouges. Enfin, un daltonien trinatope ne voit pas les bleus et ne distingue pas les violets des rouges. Il existe donc trois dichromies différentes : Protanopie : perception du vert et du bleu seulement, Deutéranopie : perception du rouge et du bleu seulement, Tritanopie : perception du rouge et du vert seulement Chez les individus dichromates, l un des trois pigments des cônes fait défaut soit parce que le gène correspondant est absent, soit parce qu il existe sous une forme différente. Le test chromatique d Ishihara permet de déceler les troubles de la perception du rouge et du vert.

33 Un déficient rouge-vert voit le chiffre 7. Un déficient rouge-vert voit le chiffre 70.

34 Vision normale : 42. Protanopes forts lisent : 2. Deutéranopes graves lisent : 4. Vision normale et les dischromates très faiblement atteints ne perçoivent rien. Déficient rouge-vert : un seul tracé.

35 a) La naissance du message nerveux Chaque photorécepteur (1) est connecté à un ou plusieurs neurones bipolaires (2). Les photorécepteurs captent la lumière grâce à leurs pigments (la rhodopsine) et produisent un courant électrique qui sera transmis aux cellules bipolaires et ganglionnaires.

36 b) De la rétine au cerveau L hémisphère cérébral droit reçoit les informations du champ visuel droit de chaque œil. L hémisphère cérébral gauche reçoit les informations du champ visuel gauche de chaque œil. Pour que cela soit possible, les nerfs optiques se croisent au niveau d une région appelée le chiasma optique.

37 Entre le chiasma optique et le reste du cerveau, il existe une importante zone de relais synaptiques entre les neurones du nerf optique et les neurones du cortex visuel. Au niveau d une synapse, le message nerveux électrique devient chimique puis redevient électrique.

38 C est au niveau de ce relais synaptiques que des substances chimiques hallucinogènes peuvent perturber la perception visuelle en se fixant sur les neurones à la place des substances produites naturellement par le cerveau, les neurotransmetteurs.

39 c) L intégration de l information par le cerveau Grâce à une TEP ou à un IRM, on sait que les informations visuelles sont tout d abord intégrées dans le lobe occipital, au niveau de l aire visuelle primaire (V1). Sa destruction entraîne une cécité complète.

40 Cas A : On demande à un patient de cocher, dans chacune des séries, l'objet qui figure au début de la ligne. Ce patient a été intoxiqué au monoxyde de carbone. Les neurones de l'aire corticale V3 sont particulièrement sensibles au monoxyde de carbone. Cas B : Un patient a essayé de reproduire un tableau associant des formes et des couleurs variées. Des examens complémentaires ont montré que cette personne souffre d'une lésion de l'aire corticale V4 ; les autres parties du cortex visuel ne sont pas atteintes.

41 Document a : quand le sujet a des illusions aux couleurs intensifiées Document b : quand le sujet a des illusions aux formes distordues et en mouvement Les informations visuelles sont ensuite prise en charge par des aires cérébrales spécialisées : l aire V3 qui est spécialisée dans la perception des formes. l aire V4 qui est spécialisée dans la perception des couleurs. L aire V5 qui est spécialisée dans la perception des mouvements.

42 Document c : Les aires corticales. Chez un sujet ayant des hallucinations, les aires V1, V4, V5 et temporales sont actives Une aire supplémentaire, l aire temporale, est impliquée dans l identification des objets. Il existe donc une spécialisation fonctionnelle des aires visuelles que l on peut regrouper en deux grands ensembles : un ensemble du «où» qui permet la localisation et la perception du déplacement dans l espace. un ensemble du «quoi» qui permet l identification des objets (couleur et forme).

43 Cortex visuel Primaire Arrivée des messages nerveux en provenance du champ visuel rétinien V3 Traitement des couleurs V4 Perception des formes V5 Analyse du mouvement CERVEAU Lobe temporal Reconnaissance des objets Schéma de la perception et de l intégration du message nerveux visuel par le cerveau

44

45 Marché d'esclaves avec le buste de Voltaire disparaissant. Salvador Dalí

46 La première planche parmi les dix du test de Rorschach

47 Expérience 1 : Etude de la maturation du cerveau d une souris dans deux conditions d éclairement (a et b). Lors de la maturation du cerveau, on peut observer sur les fibres des neurones de nombreuses épines» : ce sont des excroissances bulbeuses sur lesquelles peuvent s'effectuer les connexions synaptiques. La photographie a montre une fibre nerveuse du cortex visuel d'une souris, 48 heures après la naissance. La photographie b correspond à la même observation chez une souris de 48 heures privée de lumière dès la naissance. Expérience 2 : Etude des résultats de d une occlusion oculaire précoce chez le chat. Les schémas ci-dessous représentent les connexions de fibres nerveuses sur quatre neurones dans la zone de relais synaptiques du cerveau. Les deux couleurs différencient les voies issues de chacun des deux yeux. Les neurones d'un chaton âgé d'une semaine (en haut) reçoivent des messages provenant des deux yeux. Au cours du développement normal (au milieu), chaque neurone ne conserve des connexions qu'avec un seul œil (il se forme une alternance de neurones affectés à chaque œil). Si l'on suture l'un des deux yeux dès la naissance (en bas), la plupart des cellules établissent des connexions avec les fibres provenant de l'œil restant fonctionnel.

48 La perception visuelle est caractéristique de l espèce car elle est déterminée génétiquement (l inné). Ex. Le daltonisme Elle dépend aussi de l expérience individuelle (l acquis). Les expériences acquises pendant l enfance sont primordiales pour le développement cérébral. Expérience 1 Le cortex visuel est donc doué de plasticité et son développement dépend des stimulations de notre environnement. Expérience 2 Aucun cerveau ne voit le monde exactement comme un autre.

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Chapitre 3: Les voies visuelles : des photorécepteurs au cortex visuel I- Structure de l œil Œil = organe des sens spécialisé dans la perception des stimuli visuels. On

Plus en détail

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points)

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) L œil présente toutes les caractéristiques d un système optique complexe permettant la réception des rayons lumineux : des muscles assurant sa mobilité,

Plus en détail

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN I- ORGANISATION ANATOMIQUE DE L ŒIL TP n 1 Voici quelques légendes Bilans: - l'oeil est l'organe de la vue, il est composé de plusieurs structures

Plus en détail

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau

Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau Chapitre 10 : la vision : de l œil au cerveau A projeter : œil dans le règne animal L œil est un organe sensoriel spécialisé dans la perception visuelle. C est un organe des sens essentiel dans la mise

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

TP 2 Organisation structurale de la rétine

TP 2 Organisation structurale de la rétine TP 2 Organisation structurale de la rétine Problème : Quelles sont les caractéristiques des différentes régions de la rétine? Activité 1 : Observation microscopique d une coupe de rétine 1- A partir du

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

obs.4 un Modèle pour l œil cours

obs.4 un Modèle pour l œil cours obs.4 un Modèle pour l œil cours 1) Modélisation optique de l œil : a) anatomie de l œil humain : L œil humain est un globe pratiquement sphérique qui est protégé de l extérieur par une membrane résistante,

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections Plan: 1 Construction d'un œil réduit : 1.1Maquette de l œil : 1.2A retenir : 2. La vision : 2.1 Formation de l'image : 2.2 Accommodation du cristallin : 2.3

Plus en détail

Œil réduit - Défauts et corrections

Œil réduit - Défauts et corrections Première L Œil réduit - Défauts et corrections I) La vision : Formation de l'image : Comment est l image sur la rétine? Existe-t-il plusieurs positions possibles de l objet permettant d obtenir une image

Plus en détail

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il?

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? Activité 6 : Expérience de Mariotte Activité 1 : Etude anatomique de

Plus en détail

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Document illusions d optique Les illusions d'optique nous montrent que l'image que nous percevons ne correspond pas toujours à la réalité. En fait, l'œil reçoit les

Plus en détail

La vision. Rigal Robert

La vision. Rigal Robert Chapitre 5 La vision Rigal Robert La vision et le mouvement La plupart des activités motrices font appel à la vision: attraper un objet lancer écrire dessiner travailler, etc. L information visuelle est

Plus en détail

THÈME 1 REPRÉSENTATION VISUELLE.

THÈME 1 REPRÉSENTATION VISUELLE. CHAPITRE 2 STRUCTURE RÉTINIENNE ET CARACTÉRISTIQUES DE LA VISION CHAPITRE 2 STRUCTURE RÉTINIENNE ET CARACTÉRISTIQUES DE LA VISION Problématique : Comment la rétine nous permet elle de percevoir les signaux

Plus en détail

Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques

Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques Notre organisme est en relation avec le milieu extérieur par l intermédiaire des organes sensoriels. Ce sont des organes qui contiennent des cellules spécialisées

Plus en détail

L œil ; un système optique

L œil ; un système optique Première L/ES - AP SPC 1 L œil ; un système optique 1/ Des notions à avoir bien comprises Propagation de la lumière : dans un milieu homogène (même propriété en tous points), la lumière se propage en ligne

Plus en détail

GFA : Le nouvel enseignement des SCIENCES en classes de premières littéraire et économique et sociale.

GFA : Le nouvel enseignement des SCIENCES en classes de premières littéraire et économique et sociale. GFA : Le nouvel enseignement des SCIENCES en classes de premières littéraire et économique et sociale. Proposition de progression commune SVT/SPC sur le thème commun «Représentation visuelle» (en 12 séances)

Plus en détail

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 1 LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 2 3 L œil est un organe sensoriel du corps humain qui reçoit 80% des informations extérieures. Il sert uniquement à voir. Il n interprète pas les images qu il voit.

Plus en détail

TP1 La formation des images dans l'œil

TP1 La formation des images dans l'œil TP1 La formation des images dans l'œil Si d'un point de vue physique, l'œil se comporte comme une lentille convergente permettant la formation d'une image, la vision est un phénomène cellulaire. On se

Plus en détail

3. Le système visuel humain

3. Le système visuel humain Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique 3. Le système visuel humain 2ème année 2014-2015 Sébastien THON IUT d'aix-marseille Université, site d Arles Département Informatique 1. Introduction

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

L œil et la vision des couleurs CRDP de Poitou-Charentes

L œil et la vision des couleurs CRDP de Poitou-Charentes L œil et la vision des couleurs CRDP de Poitou-Charentes La perception des couleurs est liée à notre vision. Voir un objet et percevoir sa couleur, voir en couleurs tout notre environnement, c est recevoir

Plus en détail

Organisation fonctionnelle de la rétine

Organisation fonctionnelle de la rétine Organisation fonctionnelle de la rétine D après http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/neurosciences/vision/enseigner/organisation-fontionnelle-de-laretine/copy_of_accueil-organisation-fonctionnelle-de-la-retine-1ere-s/

Plus en détail

Révision sur l œil: CORRIGÉ

Révision sur l œil: CORRIGÉ Révision sur l œil: CORRIGÉ 1. Explique le chemin que doit suivre un rayon lumineux à travers l œil jusqu au cerveau. Cornée, humeur aqueuse, pupille, cristallin, humeur vitrée, rétine, nerf optique, cerveau.

Plus en détail

OEIL et VISION. Le Système Visuel Confort Performance Agrément. Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière.

OEIL et VISION. Le Système Visuel Confort Performance Agrément. Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière. OEIL et VISION Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière." René Char Le Système Visuel Confort Performance Agrément Le système visuel Muscle ciliaire Cornée Rétine Nerf optique

Plus en détail

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit Chapitre 2 : L oeil I. Description de l œil L œil est un système optique compliqué. Il comporte des milieux transparents qui permettent le passage de la lumière : la cornée transparente, l humeur aqueuse,

Plus en détail

Partie sciences physiques

Partie sciences physiques I) L'ŒIL Partie sciences physiques Coupe de l'œil Muscle (corps ciliaire) Ligament (zonule) Cornée Sclérotique Rétine Humeur aqueuse Iris Cristallin Humeur vitrée Nerf optique Description Sclérotique :

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients.

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients. 3. Les filtres utilisés permettent de soustraire «une couleur à une autre», c est-à-dire certaines radiations lumineuses à la colorée incidente. Leur rôle est de ne transmettre, à un œil, que les informations

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision Perception Bases neurophysiologiques de la vision Anatomie de l œil Vaisseaux sanguins rétinaux Paupière Cornée Nerf optique Muscles extraocculaires Rétine Anatomie de l œil cornée Pupille Liquide aqueux

Plus en détail

Chapitre 4 : Lentilles convergentes

Chapitre 4 : Lentilles convergentes 2 e B et C 4 Lentilles convergentes 30 Chapitre 4 : Lentilles convergentes 1. Lentille convergente et divergente. Axe optique. Centre optique * Une lentille est constituée par un milieu transparent limité

Plus en détail

1 La représentation visuelle

1 La représentation visuelle 1 La représentation visuelle L ŒIL, SYSTÈME OPTIQUE ET FORMATION DES IMAGES (PHYSIQUE-CHIMIE) L œil, organe des sens détecte les variations des stimuli externes comme les variations de la lumière et transmet

Plus en détail

Les illusions d optiques

Les illusions d optiques Les illusions d optiques Informations et illusions tirées du site : http://ophtasurf.free.fr/illusion.htm La plupart des illusions classiques dites «optico-géométriques» ont été découvertes dans les années

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Licence Sciences et Technologies MISMI (Mathématiques, Informatique, Sciences de la Matière et de l Ingénieur) UE Physique et Ingénieries LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Série B J.M. Huré 1 Série B Cours 10

Plus en détail

Vision. Plan du cours

Vision. Plan du cours Plan du cours La rétine...2 La rétine : un véritable tissu nerveux... 2 Les deux types de récepteurs et leurs rôles : rétines centrale et périphérique... 3 Rappel sur le mécanisme de phototransduction...

Plus en détail

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie MPS : La vision 1. Le mécanisme de la vision 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie 3. Autres défauts : Presbytie 4. Étude statistique dans la population 5. Corrections Plan 1)Comment fonctionne le mécanisme

Plus en détail

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR LA SITUATION DÉCLENCHANTE Pour amener la structure de l œil et son fonctionnement, en début de séance le professeur évoquera

Plus en détail

Conclusion : L'œil réduit est constitué d'une lentille convergente (cristallin) et d'un écran (rétine).

Conclusion : L'œil réduit est constitué d'une lentille convergente (cristallin) et d'un écran (rétine). 1 ere L Chapitre P2 : L'œil 2008-2009 I) Modèle optique de l'œil : 1-1) Description de l'œil : Voir exercice 1 de la fiche d'activités 1 Les rayons lumineux reçus par l'œil traversent une succession de

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts Cours I. Modélisation d un œil : 1. Schéma de l œil et vision : L œil est un récepteur de lumière sensible aux radiations lumineuses

Plus en détail

Sciences de la vie et de la terre

Sciences de la vie et de la terre Sciences de la vie et de la terre Première ES, L Corrigés des exercices et activités Rédaction : Marie-Laure Gueuné Laurence Beaudouard Coordination : Yannick Gaudin Ce cours est la propriété du Cned.

Plus en détail

Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire

Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire Le système visuel Le système visuel Les récepteurs L organe périphérique Anatomie de l oeil Les bâtonnets: vision en noir et blanc. Les cônes: vision précise, vision diurne et vision des couleurs. Le système

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

Les Voies et Centres Visuels

Les Voies et Centres Visuels Les Voies et Centres Visuels La rétine projette vers des régions sous corticales du cerveau Les axones des neurones ganglionnaires rétiniens convergent vers les disques optiques où ils se myélinisent et

Plus en détail

Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde

Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde Lexique du cours de 1ère La représentation visuelle du monde Accommodation : déformation réflexe du cristallin grâce à la contraction des muscles ciliaires et permettant une vision nette pour les objets

Plus en détail

La Vue. Généralités Le cristallin L'iris La rétine Les voies centrales

La Vue. Généralités Le cristallin L'iris La rétine Les voies centrales La Vue Généralités Le cristallin L'iris La rétine Les voies centrales Généralités. La vue est probablement un des sens auquel nous accordons le plus d'importance. C'est le sens qui nous permet d'apprécier

Plus en détail

Chapitre 3 Chaîne de perception visuelle

Chapitre 3 Chaîne de perception visuelle Chapitre 3 Chaîne de perception visuelle PLAN 1. Anatomie 1.1 L œil 1.2 La rétine 1.3 Système nerveux central 2. Milieux transparents de l œil 2.1 Optique géométrique 2.2 Description dioptrique de l œil

Plus en détail

LA REPRESENTATION VISUELLE DU MONDE. Chapitre 1 : Un récepteur sensoriel : l œil

LA REPRESENTATION VISUELLE DU MONDE. Chapitre 1 : Un récepteur sensoriel : l œil LA REPRESENTATION VISUELLE DU MONDE Chapitre 1 : Un récepteur sensoriel : l œil Pour l espèce humaine, la vision est le sens le plus développé. Le cerveau analyse les objets vus par l œil. C est donc le

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts Objectif Modéliser l accommodation du cristallin. Reconnaître la nature du défaut d un œil à partir des domaines de vision et inversement. Associer à chaque défaut un ou plusieurs

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

http://tristan.ferroir.free.fr Thème 1 Représentation visuelle

http://tristan.ferroir.free.fr Thème 1 Représentation visuelle Thème 1 Représentation visuelle Chapitre 1 : De l'oeil au cerveau Introduction La vision de l'homme est binoculaire et permet une vision en 3D. Il existe des interactions entre l œil et différentes parties

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1ES S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Représentation visuelle Chapitre: Chapitre 1 L œil Voir un objet Pour que l on puisse «voir un objet», il faut certaines conditions. Il faut surtout

Plus en détail

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain 1 1 9 9 7 7 2 2 Perception des couleurs par l œil humain................ 4 La température des couleurs et la balance des blancs.......... 4 La compensation de la lumière par l œil................ Le gamma..............................

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

1/15 1ES SVT représentation visuelle REPRESENTATION VISUELLE. Activité 1 : avec quoi voit-on exactement? Ou les organes impliqués dans la vision

1/15 1ES SVT représentation visuelle REPRESENTATION VISUELLE. Activité 1 : avec quoi voit-on exactement? Ou les organes impliqués dans la vision 1/15 1ES SVT représentation visuelle REPRESENTATION VISUELLE REPRESENTATION VISUELLE - SEANCE 1 La vue ou vision est un des 5 sens qui nous permette de connaître le monde dans lequel nous vivons et c est

Plus en détail

LES PATHOLOGIES. (Document mis à jour le 26 septembre 2011)

LES PATHOLOGIES. (Document mis à jour le 26 septembre 2011) LES PATHOLOGIES (Document mis à jour le 26 septembre 2011) Page 1 sur 3 Table des matières Les pathologies... 3 Agnosie visuelle :... 3 Albinisme :... 3 Aniridie :... 3 Astigmatisme :... 3 Atrophie optique

Plus en détail

CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE

CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE PARTIE 1 : OBSERVER- Chapitre 1 : Vision et Image p 1/5 CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE http://pedagogie.ac-toulouse.fr/svt/serveur/lycee/perez/oeil/oeilindex.htm I- MODELE DE L ŒIL REDUIT : 1- Le fonctionnement

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 Les couleurs : dans les objets ou dans nos têtes? A gauche : le dessin originel. Au milieu : ce dessin reproduit par un «daltonien»

Plus en détail

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Le message nerveux généré au niveau de la rétine est conduit jusqu'au cerveau.

Plus en détail

La rétinite pigmentaire

La rétinite pigmentaire La rétinite pigmentaire La rétine est une enveloppe sensible à la lumière entourant la surface interne du globe oculaire, et qui se prolonge par le nerf optique. La rétine est composée de cellules photo-

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde

LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT. THEME : La représentation visuelle du monde LEXIQUE DU COURS DE 1ERE L SVT THEME : La représentation visuelle du monde Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

09 LES LENTILLES ET L ŒIL

09 LES LENTILLES ET L ŒIL CH I- 09 LES LENTILLES ET L ŒIL PRESENTATION DES LENTILLES 11- Qu est ce qu une lentille?. Une lentille est formée d une matière transparente (verre ou plastique) délimitée par deux surfaces lisses dont

Plus en détail

2.1. Le trajet des messages nerveux visuels

2.1. Le trajet des messages nerveux visuels . (cf. 1..1.) .1. Le trajet des messages nerveux visuels Activités à 6 pages 0 et 1 Avant Hémisphère gauche Arrière Exemple de technique d imagerie médicale fonctionnelle (ex : scintigraphie) : on «voit»

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

obs.4 Un modèle pour l œil exercices

obs.4 Un modèle pour l œil exercices obs.4 Un modèle pour l œil eercices Savoir son cours Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de l

Plus en détail

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel)

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Octobre 2014 Table des matières Spectre électromagnétique... 3 Rayons lumineux... 3 Réflexion... 3 Réfraction... 3 Lentilles convergentes...

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL eercices SAVOIR SON COURS ❶ Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de

Plus en détail

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS.

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE CH 1.03 : Modélisation de l'œil, Lentilles. Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. Notion contenu - Etudier la vision d un œil normal.

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Test p 1 86 1 b : Un objet éclairé en lumière blanche apparaît noir

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Généralités sur les instruments d optiques : Classification : Les instruments d optiques sont de types différents

Plus en détail

Séquence 1. La représentation visuelle

Séquence 1. La représentation visuelle Séquence 1 La représentation visuelle Sommaire Introduction 1. L œil : de la réception de variations de lumière aux messages nerveux 2. La perception visuelle, une construction cérébrale Exercices Lexique

Plus en détail

Thème 6. Thème 1. De l œil au cerveau : quelques aspects. de la vision. Chapitre 1. De la lumière au message nerveux : le rôle de l œil

Thème 6. Thème 1. De l œil au cerveau : quelques aspects. de la vision. Chapitre 1. De la lumière au message nerveux : le rôle de l œil Thème 6 Thème 1. De l œil au cerveau : quelques aspects de la vision Chapitre 1 De la lumière au message nerveux : le rôle de l œil Unité 1 Le trajet de la lumière dans l œil [pp. 292-293 du manuel de

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112 Français p 1 Version : 3112 Sommaire 1. Introduction 1 2. Composition 1 2.1 Exemples de manipulation 1 2.1.1 TP : Mesure de la distance focale d une lentille convergente 1 2.1.2 TP : Dispersion de la lumière

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

Module 3 La lumière et les systèmes optiques. Thème 4 Les lentilles et la vision

Module 3 La lumière et les systèmes optiques. Thème 4 Les lentilles et la vision Module 3 La lumière et les systèmes optiques Thème 4 Les lentilles et la vision Les types de lentilles Une lentille est un morceau incurvé de matière transparente comme le verre ou le plastique. La lumière

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN ORGANISATION ANATOMIQUE DE L ŒIL TP n 1 I- Voici quelques légendes Bilans: - l'oeil est l'organe de la vue, il est composé de plusieurs structures

Plus en détail

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Ce que vous savez déjà - Dans un milieu transparent et homogène (air de la salle de classe), la lumière se propage en

Plus en détail

Physique_ Chimie 1ère L

Physique_ Chimie 1ère L Physique_ Chimie 1ère L 1 Physique 1 Représentation visuelle du monde 1-1 ormation des images optiques Plan du cours: TP n 1 : Les lentilles 1. CNDITINS DE VISIBILITÉ D'UN BJET : 1.1. Première condition

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail