FICHE TECHNIQUE N 6 : Nouveautés Sociales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE TECHNIQUE N 6 : Nouveautés Sociales"

Transcription

1 LE MONITEUR DE SKI : début d activité et mesures sociales Actualisation au 1 er octobre 2014 L exercice d une profession indépendante est réglementé par la législation. Ce document vise à récapituler les droits et obligations d ordre général du créateur d entreprise en général et du moniteur de ski lors d un début d activité, les mesures destinées à favoriser l établissement d une activité de travailleur indépendant et présenter les organismes sociaux en relation avec le professionnel libéral. Sommaire : 1. Création d une activité libérale 2. Exonération / report de cotisations 3. L U.R.S.S.A.F. 4. Le R.S.I. 5. La C.I.PA.V. 6. Le régime auto-entrepreneur Toutes les informations fournies sont à jour du 1 er octobre La réglementation peut évoluer ultérieurement, auquel cas une mise à jour de ce document sera effectuée dans les plus brefs délais.

2 1. Création d une activité libérale (régime bénéfices non commerciaux) : La personne qui veut exercer une activité indépendante doit se déclarer en tant qu entrepreneur individuel auprès de son C.F.E. 1. Cette démarche est obligatoire pour tout individu exerçant à titre personnel une activité artisanale, commerciale, industrielle ou libérale, quel que soit son statut par ailleurs (salariés, fonctionnaires, artisans, commerçants, étudiants, retraités, chômeurs, personnes sans activité ) même si ils disposent par ailleurs d une couverture sociale Il n existe aucune dérogation à cette procédure. Cette démarche doit être effectuée au plus tard le 8 ème jour suivant la réalisation de prestations rémunérées La déclaration de création d entreprise libérale : Les formalités d immatriculation sont à effectuer par internet ou par écrit en déposant un formulaire P0-PL à l URSSAF de votre lieu d activité. Toute activité salariée ou non salariée préalable doit être signalée afin de déterminer le régime social qui vous versera les prestations, et procéder éventuellement à un rattachement aux caisses de l activité principale en cas de pluriactivité non salariée. Le code APE (NAF) pour l enseignement sportif est : 8551 Z 1.2. Cotisations de début d activité libérale : Les professionnels libéraux peuvent demander aux organismes sociaux de baser les calculs des cotisations dues sur le revenu estimé de l année, au lieu de payer des cotisations sur le revenu forfaitaire de début d activité puis un réajustement une fois le revenu réel connu : Le bénéfice estimé pour l année 2014 doit être communiqué à chaque caisse, qui calculera les cotisations provisionnelles dues Principes de base du calcul et du paiement des charges sociales 1 Centre de Formalités des Entreprises : URSSAF pour les professions libérales ; Chambres des métiers pour les artisans ; Chambres de commerce et d industrie pour les commerçants.

3 RÉGIME ACTUEL 1. En principe, les cotisations et contributions sociales des travailleurs indépendants non agricoles de l année N sont calculées à titre provisionnel sur la base du revenu d activité de l avantdernière année (N-2) et versées de janvier à octobre N (10 mensualités) (CSS, art. L ). Ces cotisations et contributions font ensuite l objet d une régularisation sur la base de revenu d activité définitif, dont la date limite de déclaration est fixée fin mai de l année N+1. Cette régularisation, qui traite la différence entre les cotisations définitives et les cotisations provisionnelles déjà versées en année N, intervient en novembre et décembre N+1 en cas de paiement mensuel des cotisations et en novembre en cas de paiement trimestriel. 2. Les procédures de calcul et de recouvrement des cotisations et des contributions sociales des travailleurs indépendants non agricoles ont toutefois été réformées et simplifiées par la loi de financement de la sécurité sociale pour Le décret n du 28 décembre 2012 est venu apporter les précisions nécessaires à la mise en œuvre de cette réforme (CSS, art. L , art. R et art. R ). En effet, pour leur permettre de réduire le décalage entre les revenus définitifs et l assiette des cotisations provisionnelles, les cotisants ont la possibilité de demander que leurs cotisations provisionnelles soient calculées sur la base du dernier revenu d activité connu (N-1) ou sur la base du revenu estimé de l année en cours, déclenchant alors une régularisation anticipée (CSS, art. L ) : Le cotisant qui a souscrit sa déclaration de revenus par voie électronique peut ainsi demander à bénéficier du dispositif de régularisation anticipée en vue (CSS, art. L ) : - d ajuster immédiatement le calcul des cotisations de l année en cours dès les revenus définitifs connus (donc sur la base des revenus N-1 pour le calcul des cotisations provisionnelles de l année N déterminées sur la base du revenu N-2) et, - de régulariser les cotisations dues au titre de l année N-1 le plus tôt possible au cours de l année N (avec étalement du solde sur une période plus longue ou remboursement en année N du trop-versé de cotisations provisionnelles en année N+1) ; Le cotisant estimant que ses revenus de l année en cours (N) seront sensiblement différents de ceux de l avantdernière année (N-2, sur la base desquels les cotisations sont calculées) peut demander au RSI que ses cotisations provisionnelles soient recalculées et dans ce cas : - l année suivante, les cotisations provisionnelles feront l objet d une régularisation en fonction du montant définitif des revenus et, - si ces revenus définitifs sont supérieurs de plus d un tiers à l estimation, une majoration pouvant aller jusqu à 10 % sera appliquée sur l insuffisance de versement des acomptes provisionnels (CSS, art. D ).

4 RÉGIME FUTUR ( à compter du 1 er janvier 2016) 3. Le processus, d ores et déjà engagé, de simplification du mode de calcul et de recouvrement des cotisations provisionnelles des travailleurs indépendants non agricoles se poursuit. En effet, l article 26 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 généralise le dispositif d ajustement des cotisations provisionnelles et de régularisation anticipée des cotisations définitives, jusqu alors optionnel, sur demande du cotisant. Selon l exposé des motifs du projet de loi, cette mesure s accompagne d une simplification, opérée par voie réglementaire, du dispositif ACCRE, visant à supprimer la pré-instruction des demandes d ACCRE actuellement réalisée par les URSSAF et, de ce fait, à faciliter l octroi de l aide qui y est associé aux futurs entrepreneurs. 4. Ce dispositif qui vise à réduire le décalage entre la perception des revenus et le paiement des cotisations sociales au RSI, soit entre l activité et le prélèvement ; permet en effet de limiter l ampleur des régularisations de fin d année, qui peuvent être sources de difficultés pour le cotisant comme pour les caisses, en offrant une plus grande souplesse en trésorerie. Il y a un double objet : - Ajuster, dès la déclaration du revenu N, les cotisations provisionnelles de N+1 ; - Anticiper la régularisation de la cotisation définitive de l année précédente, qui interviendrait non plus en fin d année N+1 mais dès la déclaration du revenu de l année N. 5. Logiquement, les cotisations provisionnelles dues au titre de la première année d activité ne sont pas concernées. Ajustement de l entrée en vigueur du dispositif pour les professionnels libéraux 6. Normalement applicable à l ensemble des régimes de travailleurs indépendants non agricoles, ce dispositif simplifié de régularisation anticipée des cotisations ne sera applicable, pour les professions libérales relevant de la CNAVPL, qu aux cotisations dues au titre des périodes courant à compter du 1 er janvier Ce report d entrée en vigueur permet de tenir compte des contraintes de gestion de ces deux régimes liées aux évolutions en cours, notamment à la réforme de leur mode de gestion.

5 2. Exonération / report de cotisations : 2.1. Exonération de cotisations sociales suite à création d entreprise : Le dispositif ACCRE a pour objectif de donner aux demandeurs d'emploi et aux personnes susceptibles de prétendre à l'accre, les meilleures chances de réussite. Le bénéfice de ce dispositif est à demander lors de l inscription à l URSSAF ou dans les 45 jours suivant. L'attribution de l'accre ouvre droit à une exonération des cotisations : maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse, veuvage, allocations familiales. L'exonération porte sur la partie des revenus ou rémunérations ne dépassant pas 120 % du Smic. Elle s'applique pendant un an à partir de la date d affiliation à un régime de non salariés Report et/ou échelonnement des cotisations dues la première année d activité : Le Code de la Sécurité Sociale permet, sur demande écrite avant la 1 ère échéance suivant le début d activité, de ne pas verser de cotisations sociales lors des 12 premiers mois suivant le début de son activité libérale. Le nouveau professionnel libéral peut aussi demander, par écrit avant la fin du 12 ème mois d activité l échelonnement des cotisations dues les 12 premiers mois sur une période maximale de 5 ans. 3. L U.R.S.S.A.F : 3.1Présentation générale : C est l article L du Code de la Sécurité Sociale qui prévoit l assujettissement obligatoire à l URSSAF pour les travailleurs non salariés. 3.2 Nature et taux des cotisations appelées : L organisme social collecte 3 types de cotisations sur la base du bénéfice 2 : Les allocations familiales (A.F.) : 5.25%; La CSG / CRDS : 8.00% ; La contribution à la formation continue (C.F.P.) : 93 en février Assiette de calcul des cotisations : Régime «micro-bnc» : Cumul net imposable -34% Régime «frais réels» : Bénéfice fiscal (sans majoration de 25 %) + cotisations Madelin

6 Remarque : On signale que le PLFRSS 2014 en débat au Parlement prévoit que les travailleurs indépendants bénéficieraient d une réduction de taux de leurs cotisations personnelles d allocations familiales dans la limite de 3,1 point pour les cotisants dont les revenus sont inférieurs à un certain seuil fixé par décret (qui s établirait à ) 3.3 Assiettes forfaitaires de début d activité : Au lancement de l activité indépendante, les revenus professionnels afférents n étant pas connus, les cotisations d allocations familiales et de CSG/ CRDS provisionnelles vont être calculées, au titre des deux premières années d activité, sur une base forfaitaire. Pour un début d activité en 2014, cette base s élève à : pour la 1ère année d activité en 2014, soit une cotisation due de pour la 2ème année d activité en 2015, soit une cotisation de Lorsque vous débutez votre activité en cours d année, la base forfaitaire de la première année est ajustée au prorata de la durée d activité.! NOUVEAU! Suppression de la dispense de cotisation d allocations familiales. 6. Actuellement les travailleurs indépendants sont dispensés de verser la cotisation d allocations familiales lorsque leurs revenus sont inférieurs à 13% du plafond annuel de la sécurité sociale soit au titre de Cette dispense de paiement de la cotisation d allocations familiales est supprimée. Cette mesure s applique aux cotisations dues au titre des périodes courant à compter du 1 er janvier Suppression de la dispense de paiement de la contribution à la formation professionnelle. 7. Les professionnels libéraux versent annuellement une contribution à la formation professionnelle). Si les professionnels libéraux sont dispensés du paiement de la cotisation d allocations familiales, il est également prévu qu ils soient dispensés du paiement de la contribution à la formation professionnelle. Ce qui est le cas si le revenu professionnel non salarié est inférieur à 13% du plafond annuel de la sécurité sociale. La loi supprime cette disposition à compter du 1 er janvier 2015 pour tenir compte de la suppression de la dispense de paiement de la cotisation d allocations familiales. 4. L assurance maladie (CAMPLP / R.S.I.) : 4.1 Présentation générale : Que fait la caisse RSI des professions libérales provinces (CAMPLP)? Elle recense et immatricule les assurés, calcule et émet les cotisations, contrôle l'activité des organismes conventionnés ;

7 Elle assure le contrôle médical et la maîtrise des dépenses de santé ; Elle examine les réclamations des assurés dans le cadre de sa commission de recours amiable et étudie la situation des assurés ayant des difficultés financières dans le cadre de sa commission d'action sanitaire et sociale. Celle-ci gère l'assurance maladie et maternité des professionnels libéraux dans sa circonscription, la France métropolitaine hormis l'ile de France. Le RSI a confié le soin d'encaisser les cotisations et de servir les prestations à quatre organismes conventionnés (O.C.) dûment habilités. RAM PL PROVINCES - FMP-CAMPI - MUTUELLE DE L'EST - LES MUTUELLES DU SOLEIL. 4.2 Assiettes forfaitaires de début d activité : Pour un début d activité, cette cotisation s élève à : La 1 ère année d activité, 2014 : 464. La 2 ème année d activité, 2011 : 658. La cotisation est ensuite basée sur votre assiette de cotisation 3 : 6.50% du bénéfice professionnel Si les bénéfices sont inférieurs à 40% du plafond de la Sécurité Sociale ( ), une cotisation minimale est due. Son montant varie en fonction des revenus, entre 659 et 976. Ce mécanisme de réduction dégressive est supprimé à compter du 1/1/ Pluralité de statuts et d activités rémunérées : Si vous dépendez de la Sécurité Sociale des étudiants, vous n avez pas à cotiser au RSI. Il faut lui communiquer l attestation d affiliation et de paiement à la caisse maladie étudiante pour le régime de base. Les lycéens / ayant-droits sont invités à contacter le fonds d action sanitaire et social. Artisans et commerçants, depuis 2008, le RSI assure le recouvrement de vos cotisations d allocations familiales et CSG-CRDS, effectué jusque là par les Urssaf. Ainsi, vous acquittez l ensemble de vos cotisations obligatoires de Sécurité sociale (maladie- maternité, retraite, invalidité- décès, allocations familiales et CSG-CRDS) auprès du RSI qui devient votre seul interlocuteur si l activité artisan / commerçant est prépondérante. Vous dépendez de l URSSAF, du RSI-PL et de la CIPAV si l activité libérale est prépondérante. Si vous exercez une activité agricole ou assimilée et une activité moniteur de ski, l activité agricole est réputée principale, vous êtes rattaché à la M.S.A sur tous vos revenus non salariés. 3 Assiette de calcul des cotisations : Régime «micro-bnc» : Cumul net imposable -34% Régime «frais réels» : Bénéfice fiscal (sans majoration de 25 %) + cotisations Madelin

8 Une seule activité rémunérée : profession libérale Bénéfice > Bénéfice < Cotisation = 6,50 % x bénéfice Cotisation comprise entre 659 et 976 selon niveau de bénéfice Plusieurs activités rémunérées : profession libérale et salariée Activité salariée principale Activité libérale principale Cotisation au RSI obligatoire mais prise en charge par la CPAM Bénéfice 2014 > Bénéfice 2014 < Cotisation = 6,50 % x bénéfice Cotisation comprise entre 659 et 976 selon niveau de bénéfice

9 5. La CIPAV : 5.1 Présentation générale : Les moniteurs de ski sont affiliés, depuis le 1 er janvier 2007, à la CIPAV. 5.2 Cotisations de début d activité : Au lancement de l activité indépendante, les revenus professionnels afférents n étant pas connus, les cotisations au régime de retraite vont être calculées, au titre des deux premières années d activité, sur une base forfaitaire. Pour un début d activité en 2014, cette base s élève à : pour la 1ère année d activité en 2014, soit une cotisation due de pour la 2ème année d activité en 2015, soit une cotisation de Non communication du bénéfice lorsqu il sera demandé : taxation d office à 4830 (sans attribution aucune de point au régime complémentaire ) Cotisation minimum obligatoire de 190, applicable aux personnes à faible revenu (conditions définies par la CIPAV pour un bénéfice < 1971 ). 5.3 Modalités de calcul et d appel des cotisations : Les cotisations au régime de retraite CIPAV sont calculées en 3 parties mais font l objet d un seul appel, géré par la CIPAV qui répartit les cotisations entre caisses: L assiette de cotisation est la même que pour l URSSAF et le RSI ou le RSI. Régime de base (CNAVPL) Le régime de base est pris en charge par la Caisse Nationale d Assurance Vieillesse des Professions Libérales : TRANCHES REGIME DE BASE COTISATION POINTS ATTRIBUES Tranche 1 bénéfice < Tranche 2 bénéfice entre et % 1 point pour de bénéfice (max. 450 pts) 1.87 % 1 point pour de bénéfice (max. 100 pts) Régime complémentaire 4 (CIPAV) 4 Le régime est obligatoire. Un dispositif social permet de réduire la cotisation à ce régime sous conditions.

10 Le régime complémentaire est pris en charge par la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance-vieillesse, la cotisation est obligatoire : VOTRE BENEFICE 2012 VOTRE COTISATION AU REGIME COMPLEMENTAIRE CLASSE COTISATION 2014 POINTS ATTRIBUES Jusqu à A points De à B points De à C points De à D points De à E points De à F points De à G points Supérieurs à H points Cette cotisation peut toutefois être modulée sur demande : o Il est possible de cotiser à la classe immédiatement supérieure lors d une année donnée. o Il est possible de réduire la cotisation suivant son bénéfice annuel : SI VOS REVENUS DE L ANNEE DERNIERE (2013) ONT ETE INFERIEURS OU EGAUX A , VOUS POUVEZ DEMANDER UNE REDUCTION DE VOTRE COTISATION AU REGIME COMPLEMENTAIRE (AU PLUS TARD A RECEPTION DE L APPEL) Revenus inférieurs ou égaux à Réduction de 100 % de votre cotisation : nous n obtenez aucun point Revenus inférieurs ou égaux à Réduction de 75 % de votre cotisation : vous obtenez 9 points au lieu de 36 Revenus inférieurs ou égaux à Réduction de 50 % de votre cotisation : vous obtenez 18 points au lieu de 36 Revenus inférieurs ou égaux à Réduction de 25 % de votre cotisation : vous obtenez 27 points au lieu de 36 Régime invalidité-décès Lors de son affiliation, l adhérent est inscrit d office dans la classe A et verse la cotisation correspondante. L option pour la classe B ou la classe C est possible. Si le bénéfice 2013 est inférieur à ; il est possible d en demander la dispense. CLASSE A CLASSE B CLASSE C

11 5.4 Mise en œuvre de l assurance invalidité-décès : Versement d un capital décès 1) L'adhérent peut désigner comme bénéficiaire du capital-décès, par ordre de priorité: le conjoint survivant non séparé de corps en vertu d un jugement ou d un arrêt définitif ; les enfants âgés de moins de 21 ans au jour du décès de l adhérent ou les enfants atteints d une infirmité permanente leur interdisant de se livrer à tout travail rémunéré. et enfin, en l'absence des personnes énumérées ci-dessus, une personne physique nommément désignée. 2) Lorsqu aucune désignation de bénéficiaire n aura été expressément notifiée à la CIPAV, le capital-décès sera versé par priorité et par ordre : au conjoint-survivant, puis aux enfants, tels que définis ci-dessus. à la ou aux personnes qui étaient, au jour du décès, à la charge effective, totale et permanente de l assuré. MONTANT DU CAPITAL DECES CLASSE A CLASSE B CLASSE C Versement d une rente d invalidité L'adhérent doit être à jour de cotisations à la date de la survenance de l'invalidité et doit justifier d'une invalidité permanente et définitive égale à 66%. La date d effet est le 1er jour du trimestre civil qui suit la demande formulée par lettre recommandée si les conditions sont remplies. Si le taux d invalidité est égal à 100% (invalidité totale, permanente et définitive, entraînant la cessation de toute activité professionnelle), le montant annuel de la pension est de : MONTANT DE LA PENSION D INVALIDITE (taux à 100%) CLASSE A CLASSE B CLASSE C Si le taux d invalidité est inférieur à 100% (minimum requis 66%), le montant de la pension est proportionnel à ce taux et son service est subordonné à une clause de ressources, celles-ci s entendant des seuls revenus professionnels salariés et non salariés de l assuré.

12 6. Le régime auto-entrepreneur : Le régime auto-entrepreneur permet de simplifier les formalités liées à la création d entreprise et repose principalement sur le paiement des charges sociales à partir d un taux forfaitaire appliqué sur le chiffre d affaires (23.5% au 1/10/2014 et 25,4% au 1/1/2015). Ouvert aux professionnels ne dépassant pas un montant de recettes de , il n est pas applicable dans tous les cas (ex : exercice d une autre activité indépendante sous un autre statut que le statut d auto-entrepreneur). Une étude plus détaillée sur ce régime est disponible sur demande auprès de l AGNMSM.

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Mars 2015 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2015 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2015 : 38040 par an (PASS) et 3170 par mois (PASS mensuel)

Plus en détail

RETRAITE. Microentrepreneur PRÉVOYANCE

RETRAITE. Microentrepreneur PRÉVOYANCE RETRAITE Microentrepreneur PRÉVOYANCE 2 micro-entrepreneur vous avez choisi d adhérer au régime du micro-entrepreneur, institué par la Loi de modernisation de l économie n 2008-776 du 4 août 2008 et entré

Plus en détail

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012.

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012. Informations aux experts-comptables Envoi de l échéancier de cotisations Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent en décembre 2011 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR 2010 Vous avez choisi d adhérer au régime de l auto-entrepreneur, institué par la Loi de Modernisation

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

[ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU

[ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU [ Profession libérale ] Les cotisations en début d activité À JOUR AU 1 er juillet 2009 V ous vous installez «à votre compte». Vous exercez une activité non salariée. Des formalités simplifiées Pour créer

Plus en détail

Les premiers mois d'activité

Les premiers mois d'activité Les premiers mois d'activité Créateur travailleur indépendant Pour le régime des non salariés les organismes chargés de recouvrer les cotisations dépendent directement du type d activité que vous exercez.

Plus en détail

Les notes d'information juridiques

Les notes d'information juridiques Les notes d'information juridiques JANVIER 2009 TABLEAU DES COTISATIONS SOCIALES 2009 DES TRAVAILLEURS NON-SALARIES EN FRANCE (A jour au 01.01.2009) REGIME TAUX BASE DE CALCUL C.S.G 7,50 % Sur le bénéfice

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

I. SI VOUS CUMULEZ UNE AUTRE PROFESSION, INDEPENDANTE, NON AGRICOLE ET UNEPROFESSION COMMERCIALE II

I. SI VOUS CUMULEZ UNE AUTRE PROFESSION, INDEPENDANTE, NON AGRICOLE ET UNEPROFESSION COMMERCIALE II STATUT DU PLURIACTIF 15/11/2013 Vous êtes artisan, agriculteur, salarié, étudiant ou retraité et vous envisagez d exercer de façon accessoire une activité commerciale ou industrielle. Le cumul de ces activités

Plus en détail

CHARGES DES TRAVAILLEURS NON SALARIES POUR 2012

CHARGES DES TRAVAILLEURS NON SALARIES POUR 2012 CHARGES DES TRAVAILLEURS NON SALARIES POUR 2012 Seuls les nouveaux plafonds de Sécurité Sociale sont connus à ce jour. REMARQUES : LES COTISATIONS DES TRAVAILLEURS NON SALARIES MODALITES DE CALCUL Certaines

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche?

Protection sociale créateur : comment ça marche? Protection sociale créateur : comment ça marche? votre projet d entreprise : Choix du Statut du projet à la création : les formalités votre protection sociale - artisans commerçants - professions libérales

Plus en détail

Campagne 2012 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants

Campagne 2012 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants Campagne 2012 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants A partir du 9 octobre, les assurés du RSI reçoivent leur notification de régularisation des cotisations

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint. Edition 2007

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint. Edition 2007 Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2007 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : LE CHOIX D UN STATUT EST DÉSORMAIS OBLIGATOIRE.

Plus en détail

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS Les questions ont été nombreuses! Ci-dessous le résumé des éléments les plus importants.

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent à partir du 17 décembre 2012 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire

Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire Artisans, commerçants, agriculteurs, à Saint-Pierre et Miquelon Votre régime vieillesse complémentaire obligatoire Édition 2015 VOTRE RÉGIME VIEILLESSE COMPLÉMENTAIRE OBLIGATOIRE Depuis le 1 er juillet

Plus en détail

Le conjoint collaborateur en auto entreprise

Le conjoint collaborateur en auto entreprise Le conjoint collaborateur en auto entreprise Dans la gestion de son entreprise un auto entrepreneur peut avoir besoin d'une aide pour se développer. Celle-ci peut être occasionnelle, ponctuelle ou de longue

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

Campagne 2014 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants

Campagne 2014 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants Campagne 2014 de régularisation des cotisations et contributions personnelles des travailleurs indépendants A partir de la deuxième semaine d octobre, les assurés du RSI reçoivent leur notification de

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2010 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : le coix d un statut est obligatoire. 2 A

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux La réversion votre guide 2013 SOMMAIRE Les démarches à accomplir en cas de décès du professionnel libéral p.

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Dossier Exploitant LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Fiche n 4 Les cotisations des non salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2015 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable

Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable Circulaire N 2007/032 01/03/2007 Origine : Destinataire : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du réseau (DIRRCA) : Pôle Réglementation et Recouvrement Amiable Mmes,

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES Le jeudi 20 mars 2014 de 18h à 20h, au 10 Allée des Bois de Florence à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2014

Plus en détail

N 2009 / 038 2/09/2009

N 2009 / 038 2/09/2009 N 2009 / 038 2/09/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du Réseau Direction du Recouvrement Contact : N. SELLIER Nicole.sellier@le-rsi.fr E. RODRIGUEZ elise.rodriguez@le-rsi.fr

Plus en détail

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Flash du RSI Bretagne aux experts comptables Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 15 décembre 2014 l

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012

La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012 La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012 1 Les missions du RSI et le partage des compétences RSI Gère le dossier du cotisant sous tous ses aspects administratifs (affiliations, radiations)

Plus en détail

Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur

Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur Attention, l auto-entrepreneur n est pas une forme juridique d exercice d une activité mais simplement un mode

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2 13/11/14 1 L auto-entrepreneur Les éléments clés 13/11/14 2 Hervé ROBERT CMAR BN INTERVENANTS Maître BARUFFOLO Avocat 13/11/14 3 Sommaire Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration

Plus en détail

N 2009 / 026 22/04/2009

N 2009 / 026 22/04/2009 N 2009 / 026 22/04/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du Réseau (DIRRCA) : Direction du Recouvrement Contact : N. SELLIER Nicole.sellier@le-rsi.fr E.

Plus en détail

La protection sociale du créateur / repreneur

La protection sociale du créateur / repreneur La protection sociale du créateur / repreneur Animé par : Régis MORENNE, Compta Expert www.comptaexpert.fr SOMMAIRE 1. Choisir un statut juridique 2. Vos cotisations sociales 3. Aide à la création : l

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE / AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE / FISCAL Date : 24/04/2009 N Juridique : 21.09 N Affaires sociales : 22.09 N Fiscal : 15.09

Plus en détail

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LA MICRO-ENTREPRISE Les éléments clés INTERVENANT Stéphane HERVE CMAR BN SOMMAIRE Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration Les principes du régime de la micro-entreprise Les principes

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010 Artisans, commerçants et professions libérales Édition 2010 2 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de créer, avec des formalités de déclaration simplifiée, une entreprise

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

Votre conjoint participe à l activité

Votre conjoint participe à l activité [ Profession indépendante ] Votre conjoint participe à l activité de votre entreprise À jour au 1 er janvier 2012 Vous êtes artisan, commerçant, industriel ou profession libérale, vous êtes marié ou lié

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Qu'est-ce qu'un auto-entrepreneur? C'est une personne physique qui souhaite créer une entreprise individuelle pour exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale, à titre

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU [ Particulier employeur ] La Paje Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU 1 er janvier 2010 Vous bénéficiez, pour votre enfant né ou adopté à partir du 1 er janvier 2004 *, de la Prestation d accueil

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

N 2015 / 006 03/03/2015

N 2015 / 006 03/03/2015 N 2015 / 006 03/03/2015 Origine : Direction du Recouvrement Contact : Sous-Direction du Recouvrement Réseau Pôle juridique et réglementaire Annexes : 1- Tableau de concordance textes / articles du CSS

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

LES MESURES POUR LES DEMANDEURS

LES MESURES POUR LES DEMANDEURS LES MESURES POUR LES DEMANDEURS D EMPLOI CRÉATEURS D ENTREPRISE Emmanuelle DUPEUX Consultant Droit social Infodoc experts Lysiane YVON Directeur des Missions juridiques au CSOEC Maintien du droit aux allocations

Plus en détail

Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur

Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur 13/11/14 1 Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d entrepreneur Michel LAISNEY Christophe LEFEVRE Joël Le GOFF 13/11/14 2 Passer du statut de salarié ou demandeur d emploi à celui d

Plus en détail

LE RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS

LE RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS LE RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS L ordonnance n 2005-1528 du 8 décembre 2005 a créé le Régime Social des Indépendants (RSI). Celui-ci, né de la fusion de la Caisse Nationale d Assurance Maladie des Professions

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 608 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009-2010 Enregistré à la Présidence du Sénat le 5 juillet 2010 PROPOSITION DE LOI relative aux cotisations sociales versées par les auto-entrepreneurs, PRÉSENTÉE

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2016

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2016 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Institut de la Protection Sociale

Institut de la Protection Sociale IPS 2012 Proposition 6 Institut de la Protection Sociale Proposition Auteur : BC Création : 31/12/2009 Modif. : 22/11/2012 Responsable rédaction Bruno CHRETIEN Contributeur Sophie GREA Sujet traité Refondre

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes. Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations 2014 Début d activité p. 2 En cours d activité p. 5 dispenses et Réductions de cotisations [non rachetables] p. 11 Dispenses [rachetables] p. 12 Exonérations

Plus en détail

N 2013 / 017 5/07/2013

N 2013 / 017 5/07/2013 N 2013 / 017 5/07/2013 Origine : Direction de la Réglementation et des Affaires Juridiques Contact : Département de la Réglementation du Recouvrement Draj.reglementationrecouvrement@rsi.fr A : Mmes et

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

N 2010 / 034 14/10/2010. Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite

N 2010 / 034 14/10/2010. Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite N 2010 / 034 14/10/2010 Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite Contact : Laurent Périé laurent.perie@le-rsi.fr A : Mesdames et Messieurs les Directeurs des caisses RSI Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002

CIRCULAIRE N 13 du 22 octobre 2002 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Paris, le 22 octobre 2002 direction de l établissement national des invalides de la marine sous-direction des affaires juridiques

Plus en détail

L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise

L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise Exonérations et aides à l emploi L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources

Plus en détail

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise Caisse cantonale genevoise de compensation Assurance-maternité cantonale genevoise Etat au 1 er juillet 2001 Introduction L'assurance-maternité est une assurance perte de gain obligatoire dans le Canton

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise. À jour au

[ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise. À jour au [ Exonérations & aides à l emploi ] L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise À jour au 1 er janvier 2012 L aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d entreprise (Accre) est une mesure

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

[ Entreprise ] Le créateur «salarié» À JOUR AU

[ Entreprise ] Le créateur «salarié» À JOUR AU [ Entreprise ] Le créateur «salarié» À JOUR AU 1 er janvier 2009 V ous êtes créateur ou repreneur d entreprise. Vous exercez, au sein de l entreprise une activité «salariée»*. Votre entreprise, en tant

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

La retraite anticipée pour longue carrière

La retraite anticipée pour longue carrière vous guider La retraite anticipée pour longue carrière n Dispositif, conditions, âge de départ www.msa.fr 2 Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Si vous avez commencé à travailler

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille SPÉCIAL AUTO ENTREPRENEURS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Dans le cadre d un nouveau calendrier mis en place en 2015, les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent un nouvel

Plus en détail

Le conjoint collaborateur, un statut protecteur

Le conjoint collaborateur, un statut protecteur Le conjoint collaborateur, un statut protecteur Quel statut pour le conjoint du chef d entreprise? qui peut choisir le statut de conjoint collaborateur? Quels sont les avantages? Quel statut pour le conjoint

Plus en détail

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes Mémento des chirurgiens-dentistes Début d activité p. 2 En cours d activité p. 5 Dispenses et réductions de cotisations [non rachetables] p. 10 Dispenses [rachetables] p. 11 Exonération de cotisations

Plus en détail

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 L auto-entrepreneur- Généralités 2 PAGES Généralités 3 Seuils du statut 5 Régime social Taux de cotisation 8 Validation des trimestres de retraite 9 Taux

Plus en détail

1. NON SALARIE AGRICOLE EXERÇANT PLUSIEURS ACTIVITES DE NATURE AGRICOLE

1. NON SALARIE AGRICOLE EXERÇANT PLUSIEURS ACTIVITES DE NATURE AGRICOLE Les chefs d exploitation ou d entreprise agricole peuvent exercer plusieurs activités simultanément, sous forme d entreprise individuelle ou sous forme sociétaire. Ces activités peuvent être : 1- de nature

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE, RETRAITE ET PREVOYANCE. Conditions d exonération des charges sociales

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE, RETRAITE ET PREVOYANCE. Conditions d exonération des charges sociales PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE, RETRAITE ET PREVOYANCE Conditions d exonération des charges sociales PARTIE 1 : CONDITIONS D EXONERATION DE CHARGES SOCIALES DES REGIMES DE PREVOYANCE ET RETRAITE La

Plus en détail

Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on?

Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on? Le Rachat d années en 2012, de quoi parle-t-on? Qu est-ce que le rachat d années? Tout affilié a la possibilité de racheter toutes les années pendant lesquelles il n a pas cotisé à Préfon-Retraite entre

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 F-2-07 N 110 du 10 OCTOBRE 2007 DISPOSITIONS PARTICULIERES (BIC) CHARGES SOCIALES DE L EXPLOITANT INDIVIDUEL - COMMENTAIRE DE L ARTICLE 58 DE

Plus en détail

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés Par l article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008, les partenaires sociaux ont mis en place

Plus en détail

Le régime de l auto entrepreneur. Propositions des CCI de France

Le régime de l auto entrepreneur. Propositions des CCI de France Le régime de l auto entrepreneur Propositions des CCI de France Décembre 2012 1 Les Chambres de Commerce et d Industrie soutiennent le régime de l auto entrepreneur, écoutent et accompagnent les auto entrepreneurs

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail