Grégoire Sentilhes et Thierry Ortmans. 23 mars Orienter l épargne vers les entreprises de taille moyenne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grégoire Sentilhes et Thierry Ortmans. 23 mars 2015. Orienter l épargne vers les entreprises de taille moyenne"

Transcription

1 Grégoire Sentilhes et Thierry Ortmans 23 mars 2015 Orienter l épargne vers les entreprises de taille moyenne

2

3 Orienter l épargne existante vers les entreprises de taille moyenne : la meilleure manière pour créer emploi, croissance et confiance À l heure où le Gouvernement promulgue la Loi Macron, alors que le chômage bat un triste record depuis 40 ans ( chômeurs en 1974, 3,5 millions en 2014 et en fait, 5 millions dans la réalité), que la France vit un véritable décrochage économique par rapport à ses principaux concurrents y compris en Europe, que l absence de croissance et le taux de chômage élevé (11%), en particulier chez les jeunes (24%), font le lit de la non-intégration et du terrorisme, des moyens existent pour inverser la tendance et relancer enfin la croissance de l économie française. La France dispose d une épargne abondante, la 4 ème au monde (16% du revenu épargné/an avec un stock d épargne financière de milliards d euros dont milliards d euros d assurance vie), mais que nous ne mobilisons pas de manière productive vers notre économie réelle, les PME et les ETI en particulier. Un rapport de McKinsey de février 2015, «Debt and (not much) deleveraging», fait apparaître que la dette mondiale a cru de 57 trillions de dollars depuis 2007, que la dette des états industrialisés a atteint des sommets, que les sources de financement non bancaire représentent presque toute la croissance des nouveaux crédits depuis 2008 en particulier en Europe et en France, et qu il convient désormais de trouver de nouvelles solutions pour amorcer le désendettement et gérer efficacement la dette. Tout un chacun s accorde à reconnaître que seule la croissance permettra de résoudre durablement la question de la dette. Et la clé est la relance de l investissement. Le financement des PME et ETI en France est marqué par le poids prédominant en France de la dette bancaire Analyse comparée et structure de financement equity / dette de l économie réelle dans 5 grands pays du G20 : États-Unis Grande-Bretagne 11% 21% 17% 20% 42% 39% 51% 6% Allemagne 7% France 1% 5% Italie 20% 74% 92% 95% Dettes Equity Prêt bancaire Introduction en Bourse Capital Investissement Business Angel Source : «Funding the Future» G20 YEA Mexico 2012 & EY 3

4 Les entreprises de taille moyenne, meilleurs acteurs de la croissance et créateurs de 85% des emplois Toutes les études démontrent que les PME et ETI sont les meilleurs acteurs de la croissance, de la compétitivité et de la création d emplois, priorités tant du gouvernement que des Français. Les PME ont créé 85% de l emploi dans l Union Européenne entre 2002 et 2010 (Rapport Croissance Plus / Institut Montaigne, 2012) et il est prouvé qu elles ont une croissance supérieure aux entreprises du SBF 120 et du CAC 40 (Etude KPMG) alors même que la plupart d entre elles ne sont pas cotées en bourse et n ont donc pas un accès direct aux marchés financiers. En France, les entreprises de taille moyenne (ETM) emploient 2,8 millions de personnes et représentent 28% du PIB ; en Allemagne, les ETM emploient 6,9 millions de personnes et représentent 37% du PIB. Cette différence de taille est un élément clé du taux de chômage français (11% vs 6% en Allemagne), ainsi que le déficit des exportations françaises de 70 milliards d euros contre une balance positive des exportations allemandes de 217 milliards d euros, dont 85% sont réalisés par les ETM. Allemagne France Italie UK CA moyen d une ETM (en millions d ) Nombre moyen d employés En outre, la situation du financement des entreprises de taille moyenne continue de se détériorer car Bâle 3 et Solvency 2 entrainent de fait un désengagement partiel mais structurel des acteurs institutionnels français qui finançaient traditionnellement l économie essentiellement par la dette. Allemagne France Italie UK Nombre d ETI PIB (en milliard d PPA) , , , ,9 Balance des exportations (en milliards d ) Taux de chômage 3 5,3% 10,3% 12% 7,7% 1 Chiffres Banque de France OCDE Balance des exportations 3 Chiffres Eurostat - moyenne

5 Donner aux assureurs et aux souscripteurs la flexibilité pour investir dans les PME et ETI Karine Berger et Dominique Lefebvre indiquaient dans leur rapport (2013) que «le prochain cycle de l expansion française dépendra entièrement de notre capacité à relancer l investissement productif». Leur 8 ème mesure préconise de s appuyer en particulier sur l assurance vie, à savoir «redonner aux assureurs des marges de manœuvre dans l allocation d actifs en faveur de l économie productive et inciter les épargnants les plus à même de le faire vers le financement des entreprises». Ils préconisent de «favoriser l investissement en fonds propres dans les PME et les ETI». En novembre 2014, le Ministre de l Économie, Emmanuel Macron, disait à l occasion de la 7 ème Conférence Annuelle des Entrepreneurs à Bercy consacrée aux ETI : «il faut améliorer les possibilités d investissement en fonds propres,». Dans le même temps, Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France, s alarmait des risques que la baisse des taux de rendement (2,8% en moyenne en 2014) faisait peser sur le bilan des assureurs. Au moment où les compagnies d assurance vie investissent, pour améliorer la performance de leurs fonds en euros, dans des fonds de capital investissement, les souscripteurs ne peuvent pas le faire à titre individuel, dans le cadre des contrats de droit français. Or, pour drainer une partie de l épargne existante des français investie dans l assurance vie (1400 milliards d euros) vers l économie réelle, compte tenu du succès mitigé prévisible des contrats Euro Croissance et Vie Génération, il suffirait de permettre aux souscripteurs de contrats d assurance vie de droit français d investir dans des unités de compte correspondant à des parts de fonds d investissement (capital risque, capital investissement, capital développement). Tant l État, les assureurs que les souscripteurs ou les PME et ETI françaises y ont fortement intérêt! C est, d ailleurs, déjà possible avec des contrats d assurance vie de droit luxembourgeois. Pourquoi favoriser les filiales des compagnies d assurance vie basées au Luxembourg qui payent leurs impôts dans le Grand Duché, (16 milliards d euros partis de France au Luxembourg au 2 ème semestre 2014) au lieu de favoriser l activité des compagnies d assurance vie françaises, qui payent leurs impôts en France et qui pourraient favoriser l investissement dans les PME et ETI françaises via des unités de compte investies au choix du souscripteur dans des fonds d investissement préalablement agréés par les assureurs? 5

6 Souscrire à des véhicules d investissement à partir des contrats d assurance vie : un enjeu de plusieurs milliards pour les ETI et PME Le rapport rédigé en 2012 pour le compte de Paris Europlace par Yves Perrier et Bertrand Collomb montrait clairement que le capital investissement en France, s il était au niveau de la Grande-Bretagne ou des États-Unis, pèserait 17 milliards d euros/an au lieu de 6 milliards d euros actuellement. Quand on demande aux compagnies d assurance vie les raisons pour lesquelles un souscripteur ne pourrait souscrire individuellement à des UC private equity, les réponses usuelles sont que cela poserait des problèmes de liquidité en cas de décès du souscripteur ou de rachat du contrat, que le champ des possibilités d investissement définies par le législateur ne le prévoit pas, et qu il existe une insécurité juridique à réaliser de tels investissements. Pourquoi ces objections ne seraient-elles retenues qu en France et non au Luxembourg? Pour lever ces freins, voici quelques pistes à explorer : Le souscripteur s engagerait à laisser sur le fonds en euros les sommes nécessaires aux différents appels de fonds. Le souscripteur s engagerait à ce qu il n y ait pas de rachat partiel sur cette unité de compte pendant toute la durée de vie du véhicule de capital investissement. Pour régler le problème de la liquidité en cas de décès, trois moyens sont envisageables : - Le souscripteur pourrait signer un avenant dans lequel il indique qu à son décès, la valorisation de l UC investie en capital investissement ne sera ni la valorisation nominale ni la dernière valorisation du fonds, mais basée sur la valeur du marché secondaire, ce qui représente une décote d environ 25%. - La clause bénéficiaire pourrait prévoir une obligation pour le bénéficiaire de sortir en titres, et non pas en cash, pour l UC concerné C est un des points que le législateur devrait traiter car, en l état actuel, la sortie en cash est une disposition de droit public. - La compagnie d assurance pourrait aussi racheter, au moment du décès, par l intermédiaire de son fonds général, l unité de compte investie en capital investissement, ce qui n augmenterait qu à la marge la part de son investissement private equity dans son fonds général. Naturellement, pour que ces mesures soient exploitables et gérables, il faut que cette opportunité de souscriptions d unité de compte de fonds d investissement soit ouverte aux souscripteurs possédant les patrimoines les plus importants et que cet investissement soit réalisé dans une limite maximum de 10% du montant total souscrit dans la société d assurance vie. Pour développer ce type d investissement, il est indispensable que le législateur adapte le cadre juridique et réglementaire actuel afin de prévoir une possibilité de sortie en titres ou à la valorisation du marché secondaire, et ainsi donner de la sérénité tant aux souscripteurs qu aux compagnies d assurance vie. À l heure où la fiscalité du patrimoine incite à l immobilisme, cette mesure simple permettrait de drainer, vers les PME et ETI, 10 milliards d euros par an supplémentaires actuellement bloqués dans les contrats d assurance vie et gelés pour l économie réelle (pour rappel, les principaux détenteurs de contrats d assurance vie représentent 1% des assurés mais plus de 25% des montants totaux, soit près de 350 milliards d euros). 6

7 Apporter une solution pertinente aux effets pervers de la «glaciation» générée par l ISF depuis 1982 L ISF ne se contente pas d inciter certaines fortunes françaises à s expatrier, mais fait au moins aussi grave, il «gèle» et immobilise le capital des Français et notamment celui des détenteurs des patrimoines les plus importants ayant décidé de rester en France, ou fait fuir ceux qui considère ce coût comme non supportable, ce qui coûte très cher financièrement, économiquement et aussi culturellement à notre pays. Dès lors que changer de support d investissement (en dehors de l assurance vie, des contrats de capitalisation et des sicav dédiées) génère une plus-value imposable et que cette plus-value entre dans le calcul du plafonnement de l ISF, la plus-value fait mécaniquement relever le plafond d imposition et est rapidement taxée jusqu à 75% pour les plus gros patrimoines. Le réflexe d optimisation et le souhait de préserver le patrimoine incite donc le contribuable fortuné à ne plus bouger, sauf nécessité. L argent est donc figé et les flux financiers sont faibles alors que le monde bouge et que nous sommes en guerre économique. Comme dans toutes les guerres au cours de l histoire, les gagnants sont ceux qui pratiquent la guerre de mouvement. Il faut donc que les flux financiers soient rapides et les investissements flexibles. Au 21 ème siècle, la France a désormais besoin de manière urgente d investir dans son économie réelle, celle qui n est pas financée par les marchés financiers, et qui représente près de 55% du PIB. L investissement dans des PME et ETI à partir d unités de compte de l assurance vie via le capital investissement est une solution gagnant-gagnant tant pour l économie française (et donc aussi pour l État), que pour les assureurs, que pour le souscripteur/contribuable qui ne supportera pas de conséquence fiscale négative lors de son arbitrage au profit de ce type d unités de compte. Outre cette mesure, et plus largement, pour rendre dynamique l épargne des français les plus contributeurs à l investissement, il faudrait que l ISF, mesure idéologique non productive, s il doit être conservé à long terme, ne fige pas l investissement. Revenons à la création de son ancêtre, l IGF (Impôt sur les Grandes Fortunes), par le Président Mitterrand en 1982 : la tranche marginale de l IGF était alors de 1,5% alors que les taux d intérêt à court terme en 1982 étaient en moyenne sur l année de 14,77%, autrement dit l impôt sur les grandes fortunes n était pas confiscatoire et la tranche marginale ne représentait que 10% du revenu des placements monétaires. Indexons une fois pour toute la tranche marginale de l ISF à, par exemple, 15% d un indice tel qu Euribor 1 an et libérons ainsi les flux d investissement nécessaires à l énergie créatrice et au développement de nos PME et ETI! Il faut sortir d une société de défiance et d immobilisme, pour entrer dans une société de mouvement et de confiance dans l avenir, et investir à nouveau dans les PME-ETI françaises en changeant l orientation de notre épargne vers des sources créatrices d emploi et de croissance! 7

8 Grégoire SENTILHES Thierry ORTMANS Président de NextStage, de Citizen Entrepreneurs et du G20 des Entrepreneurs pour la France Ancien Président-fondateur de Savoye NSA et de CEPL NextStage

2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» -------------------------------

2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» ------------------------------- 1 2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» ------------------------------- Alain PITHON, Secrétaire général, Paris EUROPLACE Karim ZINE-EDDINE,

Plus en détail

Si elle est votée, cette réforme devrait intervenir dans les semaines qui suivent (probablement début 2014).

Si elle est votée, cette réforme devrait intervenir dans les semaines qui suivent (probablement début 2014). Paris, le 14 novembre 2013 Cher(e)s fidèles client(e)s LINXEA souhaite vous informer sur la réforme de l assurance-vie qui va être examinée prochainement par les députés et les sénateurs et dont le texte

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

RAPPORT BERGER LEFEBVRE DU 2 AVRIL 2013 L EPARGNE LONGUE

RAPPORT BERGER LEFEBVRE DU 2 AVRIL 2013 L EPARGNE LONGUE RAPPORT BERGER LEFEBVRE DU 2 AVRIL 2013 L EPARGNE LONGUE Tels les tables de la loi redescendues par Moïse du mont Sinaï, ce sont donc dix recommandations visant à «Dynamiser l épargne financière des ménages

Plus en détail

ISF FCPI éligible à la réduction et l exonération de l ISF.

ISF FCPI éligible à la réduction et l exonération de l ISF. ISF2012 Un placement bloqué sur 6 ans minimum, soit jusqu au 30 juin 2018 (pouvant aller jusqu à 7 ans maximum, soit jusqu au 30 juin 2019, sur décision de la société de gestion). FCPI éligible à la réduction

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4 L'enveloppe Assurance

Plus en détail

Comité Directeur Confédéral Intervention économique. 16 mars 2011

Comité Directeur Confédéral Intervention économique. 16 mars 2011 Comité Directeur Confédéral Intervention économique 16 mars 2011 En 2010, le déficit budgétaire s est élevé à 148,8 milliards d euros Déficit public en 2010 s est élevé à 7,7 % du PIB Dette publique en

Plus en détail

FIP AUDACIA - APA. Mobilisons l épargne régionale pour le développement de l économie régionale FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ

FIP AUDACIA - APA. Mobilisons l épargne régionale pour le développement de l économie régionale FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ FIP AUDACIA - APA A D O U R - P Y R É N É E S - A Q U I TA I N E FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ Mobilisons l épargne régionale pour le développement de l économie régionale En partenariat avec la

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

FCPI. Diadème Innovation. Pour concilier innovation et immobilier

FCPI. Diadème Innovation. Pour concilier innovation et immobilier FCPI Diadème Innovation Pour concilier innovation et immobilier Diadème Innovation II, défiscalisation, innovation et immobilier Diadème Innovation II, Fonds Commun de Placement dans l Innovation, a pour

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

FCPR. Idinvest Private Value Europe

FCPR. Idinvest Private Value Europe FCPR Idinvest Private Value Europe Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises de taille intermédiaire non cotées, assortie d un risque de perte en capital, destinée à des investisseurs

Plus en détail

Stratégie d investissement (1)

Stratégie d investissement (1) Le FCPI s adresse à des investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille en investissant sur le long terme et réduire leur impôt en contrepartie d une durée de blocage de 7 ans, soit jusqu au

Plus en détail

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF =

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF = FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME Un avantage fiscal institué par la loi TEPA afin de permettre aux redevables de l ISF de bénéficier d une réduction d ISF en investissant

Plus en détail

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Conférence ATEL - 11 décembre 2012 LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Marc-Antoine DOLFI, associé 1 PLAN DE PRESENTATION Le contrat de capitalisation 1. Description 2.

Plus en détail

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000 Une expertise internationale de l assurance vie Cardif Lux International, anciennement Investlife, a été fondée en 1994 par Cardif et BNP Paribas Luxembourg. C est un des leaders de l assurance vie internationale

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES

LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E mercredi 14 février 2007 LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES Communication de M. Philippe Marini, rapporteur général

Plus en détail

Séance du 7 novembre 2014 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 8/2014).

Séance du 7 novembre 2014 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 8/2014). DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE JURIDIQUE DE LA FISCALITE Sous-direction du contentieux des impôts des professionnels Bureau JF 2 B 86, allée de Bercy - Teledoc 944 75572 PARIS cedex

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2014 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Concordances 3 Génération

Concordances 3 Génération Concordances 3 Génération Capitalisation et Assurance vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire La donation ou comment transmettre son patrimoine de son vivant... p3 Avantages

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP Advance,

Plus en détail

CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT. En toute indépendance, Des prestations adaptées à vos objectifs

CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT. En toute indépendance, Des prestations adaptées à vos objectifs CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT En toute indépendance, Des prestations adaptées à vos objectifs Au service de l organisation de votre patrimoine Au service de la performance de votre patrimoine

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES L assurance serait-elle entrée dans une nouvelle ère en 2012 avec une décollecte de 3,4 milliards. S il ne s agit pas de véritable rupture, il s agit

Plus en détail

> Des frais de gestion réduits

> Des frais de gestion réduits Un nouveau regard sur l assurance vie avec e-cie vie, groupe Generali La performance en ligne de mire Parce que vous faire bénéficier des meilleurs prix participe à la performance de votre contrat, e-novline

Plus en détail

La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT. investir autrement

La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT. investir autrement La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT investir autrement Seconde génération de FIP issus de la Loi TEPA, la gamme OTC RÉGIONS est gérée selon les principes de gestion historiques

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME ligible à une réduction ISF 2014 ÉÉligible à une réduction ligible à une réduction IR 2014 ÉÉligible à une réduction FIP ECUREUIL N 10 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE

Plus en détail

Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie

Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie L'assurance vie est un contrat par lequel l'assureur s'engage en contrepartie du paiement d'une ou plusieurs primes par le souscripteur, à verser

Plus en détail

PROXIMITÉ, PERFORMANCE, INNOVATION, une nouvelle voie pour votre patrimoine

PROXIMITÉ, PERFORMANCE, INNOVATION, une nouvelle voie pour votre patrimoine PROXIMITÉ, PERFORMANCE, INNOVATION, une nouvelle voie pour votre patrimoine En chiffres + Un seuil de souscription de 1500 euros seulement ou de 150 euros si vous optez pour les Versements Libres Programmés

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

fip hexagone patrimoine 1 ÉLIGIBLE À LA RÉDUCTION D ISF ET D IRPP PLACEMENT D UNE DURÉE DE 8 ANS

fip hexagone patrimoine 1 ÉLIGIBLE À LA RÉDUCTION D ISF ET D IRPP PLACEMENT D UNE DURÉE DE 8 ANS fip hexagone patrimoine 1 ÉLIGIBLE À LA RÉDUCTION D ISF ET D IRPP PLACEMENT D UNE DURÉE DE 8 ANS FIP hexagone patrimoine 1 Avantage fiscal à l entrée d impôt de solidarité sur la fortune (ISF) d impôt

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

Bienvenue chez Private Estate Life

Bienvenue chez Private Estate Life Bienvenue chez Private Estate Life Introduction à Private Estate Life La compagnie Private Estate Life est une compagnie d assurance-vie établie à Luxembourg depuis 1991 dont l objectif est de devenir

Plus en détail

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil Visa AMF n 09-064 123Ho l d i n g ISF 2009 L Autorité des Marchés financiers a apposé le visa n 09-064 en date du 20 mars 2009 sur un prospectus présentant cette opération, laquelle interviendra en une

Plus en détail

ENTREPRENEURS & RÉGIONS

ENTREPRENEURS & RÉGIONS FIP ENTREPRENEURS & RÉGIONS N 9 FIP ENTREPRENEURS & RÉGIONS N 9 ILE-DE-FRANCE - BOURGOGNE - RHÔNE-ALPES PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Société de gestion agréée AIFM et AMF par l Autorité des Marchés Financiers

Plus en détail

GenCap Croissance FIP

GenCap Croissance FIP GenCap Croissance FIP GenCap Croissance Un fonds d investissement dédié aux PME régionales : L Aquitaine recèle des sphères d activité économique dynamiques avec des pôles industriels d excellence comme

Plus en détail

Extension Retraite Supplémentaire. Pour que chacun y gagne : vous, vos collaborateurs, votre entreprise LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS

Extension Retraite Supplémentaire. Pour que chacun y gagne : vous, vos collaborateurs, votre entreprise LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS COMPLÉMENT DE RETRAITE Février 2006 Extension Retraite Supplémentaire Pour que chacun y gagne : vous, vos collaborateurs, votre entreprise Extension Retraite

Plus en détail

Life Insurance : Combining innovation and tax mitigation with compliance. Olivier Martinez La Mondiale Europartner Luxembourg, 27 mars 2012

Life Insurance : Combining innovation and tax mitigation with compliance. Olivier Martinez La Mondiale Europartner Luxembourg, 27 mars 2012 Life Insurance : Combining innovation and tax mitigation with compliance Olivier Martinez La Mondiale Europartner Luxembourg, 27 mars 2012 Combining innovation L assurance-vie luxembourgeoise Secteur en

Plus en détail

offre 2014 FortunE 6 FCpi truffle Fonds commun de placement dans l innovation

offre 2014 FortunE 6 FCpi truffle Fonds commun de placement dans l innovation Fonds commun de placement dans l innovation offre 2014 FCpi truffle FortunE 6 n financement de l innovation Le FCPI Truffle Fortune N 6 financera des entreprises innovantes développant des technologies

Plus en détail

Idinvest Private Value Europe II

Idinvest Private Value Europe II Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) Idinvest Private Value Europe II www.allianz.fr Avec vous de A à Z Idinvest Private Value Europe II Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises

Plus en détail

Concordances 4 Capitalisation. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances 4 Capitalisation. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances 4 Capitalisation Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le contrat de capitalisation, pour réduire et maîtriser son ISF... p3-4 Concordances 4 Capitalisation, la

Plus en détail

FCPI Objectif Innovation Patrimoine

FCPI Objectif Innovation Patrimoine FCPI Objectif Innovation Investissez dans les PME innovantes pour diversifier votre patrimoine et optimiser votre fiscalité! Placement sur 8 ans minimum éligible à la réduction ISF et IRPP avec un risque

Plus en détail

UNE FISCALITE DEFAVORABLE AU FINANCEMENT DES ENTREPRISES ET QUI AFFECTE LEUR COMPETITIVITE

UNE FISCALITE DEFAVORABLE AU FINANCEMENT DES ENTREPRISES ET QUI AFFECTE LEUR COMPETITIVITE UNE FISCALITE DEFAVORABLE AU FINANCEMENT DES ENTREPRISES ET QUI AFFECTE LEUR COMPETITIVITE Partant d une situation déjà défavorable au financement des entreprises par fonds propres, les mesures fiscales

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ISF 2016

MANDAT DE GESTION ISF 2016 P MANDAT DE GESTION ISF 2016 OBJECTIFS DU MANDAT Le Mandat (1) est investi principalement (soit au minimum à hauteur de 75% au moment de l investissement initial) dans des PME Eligibles exerçant une activité

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

GenCap Ave n i r FCPI

GenCap Ave n i r FCPI GenCap Avenir FCPI GenCap Avenir è Une philosophie d investissement unique grâce à : 1 Une vision européenne du capital d investissement L utilisation de techniques d investissement innovantes : le venture

Plus en détail

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 15 JUILLET 2013 UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes UFF, acteur majeur de la commercialisation de FCPI, lance son

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine n 6

FCPI Idinvest Patrimoine n 6 FCPI Idinvest Patrimoine n 6 Profitez d une expertise de premier plan avec Idinvest Partners Réduction d ISF au titre de l année 2016, en contrepartie d un risque de perte en capital et d un blocage des

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

123CAPITAL PME II. Fonds d Investissement de Proximité

123CAPITAL PME II. Fonds d Investissement de Proximité Fonds d Investissement de Proximité 123CAPITAL PME II 123CAPITAL PME II Bénéficiez d une double réduction d impôt : ISF + impôt sur le revenu Sous réserve d une durée de placement comprise entre 8 et 10

Plus en détail

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE?

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Depuis la crise financière et économique mondiale, l'ue pâtit de faibles niveaux d investissement. Des efforts collectifs et coordonnés

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

OTC ASSET MANAGEMENT

OTC ASSET MANAGEMENT OTC ASSET MANAGEMENT Notre FCPI: OTC ENTREPRISES 4 4 e FCPI de sa génération, OTC ENTREPRISES 4 sera géré selon les principes de gestion historiques d OTC Asset Management : une stratégie diversifiée et

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire SECTION II : LES AVANTAGES DU RECOURS AU MARCHÉ OBLIGATAIRE Transférer des fonds d une personne à une autre peut sembler relativement simple. Alors pour quelle raison avons-nous besoin d un marché obligataire?

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine N 5

FCPI Idinvest Patrimoine N 5 FCPI Idinvest Patrimoine N 5 Profitez d une expertise de premier plan avec Idinvest Partners Un acteur de longue date De nombreuses institutions financières, classées parmi les premières en Europe, font

Plus en détail

Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle.

Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle. Enthousiasme? «Pour mon argent, j ai mon mot à dire» Helvetia Plan de garantie. Optimiser garantie et rendement de manière individuelle. Votre assureur suisse. Voilà comment ça marche la garantie. Construire

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance 2014 Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP

Plus en détail

INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION

INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FCPI Pluriel Valeurs N 4 INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

Saint Max. FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30

Saint Max. FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30 FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30 Saint Max Francis VENNER AVENIR CONSEIL PATRIMOINE 6 clos de la tuilerie - 54460 LIVERDUN tél :

Plus en détail

Fleur Brossel (35 ans) Secrétaire Général > Magistère de Gestion. OTC Asset Management en 2001. disposant d un fort potentiel de croissance.

Fleur Brossel (35 ans) Secrétaire Général > Magistère de Gestion. OTC Asset Management en 2001. disposant d un fort potentiel de croissance. FIP OTC DUO 1 Paul-Henry Schmelck (60 ans) > Docteur en médecine Michel Gomart (50 ans) > HEC & Droit Xavier Faure (38 ans) > Polytechnique X Patrick de Roquemaurel (52 ans) > ESLSCA Emmanuelle Deponge

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

Monnaie, finance et économie réelle

Monnaie, finance et économie réelle Monnaie, finance et économie réelle Anton Brender, Florence Pisani et Émile Gagna Paris, 5 juin 15 TABLE DES MATIÈRES 1. La contrainte monétaire. Impulsion monétaire et réponse de l économie 3. Information

Plus en détail

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine La maîtrise de la Dette Pour un développement harmonieux du patrimoine Les Constats L environnement économique est le même pour tous L environnement professionnel : le Bilan Actif Passif L environnement

Plus en détail

FANAF 2011 - DAKAR GESTION DES ACTIFS DE SOCIETES D ASSURANCE ET OPTIMISATION DE LEUR RENDEMENT. - Principe d allocation de Portefeuille

FANAF 2011 - DAKAR GESTION DES ACTIFS DE SOCIETES D ASSURANCE ET OPTIMISATION DE LEUR RENDEMENT. - Principe d allocation de Portefeuille FANAF 2011 - DAKAR GESTION DES ACTIFS DE SOCIETES D ASSURANCE ET OPTIMISATION DE LEUR RENDEMENT - Principe d allocation de Portefeuille - Innovation par les produits multi supports CISSE ABDOU CISCO CONSULTING

Plus en détail

Colbert et le secret de la Licorne

Colbert et le secret de la Licorne Colbert et le secret de la Licorne Le célèbre ministre de Louis XIV est devenu le symbole de l interventionnisme de l Etat, l animal légendaire sert d image pour désigner dans le jargon de la Silicon Valley

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 STRATEGIE DE GESTION DU FONDS STRATEGIE DE GESTION DU FONDS Le fonds investira dans un portefeuille de PME, sélectionnées pour leurs perspectives de rentabilité et

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques NOTE SUR LES DESEQUILIBRES DES FINANCES PUBLIQUES 1. Les facteurs d aggravation de la dette La dette publique en France s est fortement

Plus en détail

FCPI. FCPI NextStage CAP 2020. Code ISIN : FR0012086601. Agrément AMF du 23/09/2014 sous le numéro FCI20140033

FCPI. FCPI NextStage CAP 2020. Code ISIN : FR0012086601. Agrément AMF du 23/09/2014 sous le numéro FCI20140033 FCPI FCPI NextStage CAP 2020 Code ISIN : FR0012086601 Agrément AMF du 23/09/2014 sous le numéro FCI20140033 Durée de blocage des parts : 6 ans (sans prolongation) FCPI éligible à la réduction d IR* ou

Plus en détail

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable.

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Delfea Une solution patrimoniale sur mesure EN BREF Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Définissez votre stratégie d investissement

Plus en détail

Business Angels. Haut de bilan

Business Angels. Haut de bilan Business Angels Acteurs du Financement Haut de bilan CASABLANCA Le 30 septembre 2010 Intervenant : Guy Gensollen, Vice Président Provence Business Angels Sommaire 1 - Business Angels 2 - Provence Business

Plus en détail

Document interne réservé aux partenaires du Groupe Swiss Life. SwissLife Premium Lux. Présentation de l offre et des services associés

Document interne réservé aux partenaires du Groupe Swiss Life. SwissLife Premium Lux. Présentation de l offre et des services associés 1 Document interne réservé aux partenaires du Groupe Swiss Life SwissLife Premium Lux Présentation de l offre et des services associés 2 SwissLife Premium Lux Swiss Life : chiffres clés Le groupe Swiss

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

FIP. FIP NextStage Rendement 2022. Code ISIN : FR0012844165. Agrément AMF du 28 juillet 2015 - numéro FNS20150020

FIP. FIP NextStage Rendement 2022. Code ISIN : FR0012844165. Agrément AMF du 28 juillet 2015 - numéro FNS20150020 FIP FIP NextStage Rendement 2022 Code ISIN : FR0012844165 Agrément AMF du 28 juillet 2015 - numéro FNS20150020 Durée de blocage des parts jusqu au 30/06/2022 minimum et jusqu au 30/06/2025 maximum FIP

Plus en détail

FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE RESTREINTES

FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE RESTREINTES LES EMISSIONS OBLIGATAIRES : UN MOYEN DE FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE (RE)FINANCEMENT BANCAIRE DE PLUS EN PLUS RESTREINTES Comme nous l écrivions dans nos précédentes

Plus en détail

OPCI 2013. Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland

OPCI 2013. Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland 8 e Conférence Annuelle OPCI 2013 Le Marché de l OPCI face à la crise et suite à la disparition du 210E Dii conférences Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland Paris, 22 janvier 2013 Dii Conférences

Plus en détail

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise 1 Une réduction d impôt sur le revenu est applicable en cas de souscription, avant le 31 décembre 2012, au capital d une petite et moyenne

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

FINANCIÈRE CENTURIA LUXEMBOURG S.A.

FINANCIÈRE CENTURIA LUXEMBOURG S.A. FINANCIÈRE CENTURIA LUXEMBOURG S.A. L évolution du cadre législatif de la SICAR Sommaire : Préambule I) La raison sociale II) III) IV) La notion d investisseur averti La séparation du patrimoine de la

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Question 1 : Soit un marché du travail initialement en équilibre et on observe une vague d'immigration

Plus en détail

Contrat d assurance-vie Skandia Archipel PEP

Contrat d assurance-vie Skandia Archipel PEP Contrat d assurance-vie Skandia Archipel PEP Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant est l interlocuteur idéal pour gérer

Plus en détail

La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours.

La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours. La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours. Résumé / conclusion : La bonne performance du secteur immobilier coté en 2012 a principalement bénéficié aux grandes capitalisations du

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

Des bons de souscription accessibles aux sociétés non cotées

Des bons de souscription accessibles aux sociétés non cotées Des bons de souscription accessibles aux sociétés non cotées Article à paraître dans Patrimoine et marchés réalisé par Jean SALWA, Président du CIIB Alors que les investisseurs/épargnants investissant

Plus en détail