Portrait statistique de la population d origine ethnique suisse recensée au Québec en 2006

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portrait statistique de la population d origine ethnique suisse recensée au Québec en 2006"

Transcription

1 Portrait statistique de la population d origine ethnique suisse recensée au Québec en 2006

2 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles. Note : Tous les termes qui renvoient à des personnes sont pris au sens générique. Ils ont à la fois la valeur d un masculin et d un féminin. L'information de Statistique Canada est utilisée avec la permission de Statistique Canada. Il est interdit aux utilisateurs de reproduire les données et de les rediffuser, telles quelles ou modifiées, à des fins commerciales sans le consentement de Statistique Canada. On peut se renseigner sur l'éventail des données de Statistique Canada en s'adressant aux bureaux régionaux de Statistique Canada, en se rendant sur le site Web de l'organisme à ou en composant sans frais le Gouvernement du Québec,

3 Caractéristiques ethnoculturelles Taille de la communauté personnes Lors du recensement de 2006, personnes se sont déclarées d origine ethnique suisse. La grande majorité (70,9 %) des personnes de cette communauté ont déclaré une origine suisse avec au moins une autre origine ethnique, alors qu il s agit d une origine unique pour 29,1 % d entre elles. Plus des deux tiers (68,7 %) des membres de cette communauté sont nés ici et 31,3 %, en incluant les résidents non permanents, sont nés à l étranger. Au sein de la population immigrée d origine suisse, 45,3 % des personnes se sont installées au pays avant 1981, 19,1 % durant la décennie suivante (1981 à 1990), 21,2 % au cours des années 1991 à 2000 et 14,2 % sont d arrivée plus récente, s étant établies ici de 2001 à Deux personnes sur cinq (39,6 %) d origine suisse, âgées de 15 ans et plus, sont de la première génération, donc nées à l étranger, 22,3 % sont de la deuxième génération et 38,1 % sont de la troisième génération ou plus, c est-à-dire qu elles sont nées ici de parents, de grands-parents, voire d arrière-grands-parents nés à l étranger. La quasi-totalité (98,2 %) des membres de la communauté suisse n appartiennent pas à un groupe de minorités visibles. Caractéristiques ethnoculturelles Genre de réponse Réponses uniques , , ,1 Réponses multiples , , ,9 Statut migratoire Population native , , ,7 Population immigrée , , ,1 Résidents non permanents 180 1, , ,2 Période d'immigration Avant , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,2 Population immigrée , , ,0 Appartenance ou non à une minorité visible Membre d'un groupe de minorités visibles 160 1, , ,8 Autres , , ,2 Statut des générations 1 re génération , , ,6 2 e génération , , ,3 3 e génération et plus , , ,1 Population âgée de 15 ans et plus , , ,0 Source : Statistique Canada, Recensement de 2006, numéro XCB au catalogue et compilation spéciale du MICC. 3

4 Caractéristiques démographiques La communauté suisse est composée de plus d hommes (53,1 %) que de femmes (46,9 %). La structure d âge de cette communauté est légèrement plus jeune que celle que l on observe au sein de la population du Québec. En effet, on compte proportionnellement plus de jeunes âgés de moins de 25 ans dans cette communauté (37,5 % contre 29,5 %) et une part moindre de personnes qui ont 45 ans et plus (34,8 % contre 42,7 %). En ce qui concerne l état matrimonial, on trouve au sein de la population d origine suisse, âgée de 15 ans et plus, des proportions très semblables à celles de la population québécoise. Néanmoins, les personnes célibataires représentent un poids relatif un peu plus élevé dans la communauté suisse (46,7 % contre 43,4 %). Les femmes d origine suisse sont relativement plus nombreuses que les hommes parmi les personnes veuves. Au sein des familles, la situation des membres de la communauté suisse est relativement similaire à celle de l ensemble de la population québécoise. Toutefois, cette communauté présente une part plus élevée d enfants (36,4 % contre 29,4 %). Caractéristiques démographiques Sexe , , ,0 Groupe d'âge 0-14 ans , , , ans , , , ans , , , ans , , , ans , , ,2 65 ans et plus , , ,0 État matrimonial légal Célibataire , , ,7 Légalement marié(e) et non séparé(e) , , ,0 Séparé(e), mais toujours légalement marié(e) 145 2, , ,0 Divorcé(e) , , ,4 Veuf, veuve 500 6, , ,9 Population âgée de 15 ans et plus , , ,0 Situation des particuliers dans la famille de recensement Époux, épouses , , ,3 Partenaires en union libre , , ,7 Parents seuls 540 5, , ,6 Enfants dans les familles de recensement , , ,4 Personnes hors famille de recensement , , ,0 Population dans les ménages privés , , ,0 Source : Statistique Canada, Recensement de 2006, numéro XCB au catalogue. 4

5 Caractéristiques linguistiques La majeure partie (95,3 %) des membres de la communauté suisse connaissent le français. Trois personnes sur cinq (59,4 %) connaissent à la fois le français et l anglais, alors que 35,9 % connaissent uniquement le français. Près des deux tiers (65,8 %) des personnes de cette communauté sont de langue maternelle française. Une autre langue que le français ou l anglais est la première langue apprise à la maison durant l enfance pour 16,5 % de cette population, tandis que l anglais l est pour 14,8 % de ses membres. À la maison, sept personnes sur dix (71,5 %) d origine suisse parlent le plus souvent le français, alors que l anglais est parlé le plus souvent par 20,7 % de cette communauté. Caractéristiques linguistiques Connaissance du français et de l'anglais Français seulement , , ,9 Français et anglais , , ,4 Connaissant le français , , ,3 Anglais seulement 400 4, , ,2 Ni français ni anglais 70 0,7 45 0, ,5 Langue maternelle Français , , ,8 Anglais , , ,8 Autres langues uniques , , ,5 Réponses multiples 245 2, , ,9 Langue parlée le plus souvent à la maison Français , , ,5 Anglais , , ,7 Autres langues uniques 560 5, , ,5 Réponses multiples 160 1, , ,3 Source : Statistique Canada, Recensement de 2006, numéro XCB au catalogue. 5

6 Caractéristiques socio-économiques Sur le plan de la scolarité, 29,1 % des personnes d origine suisse, âgées de 15 ans et plus, détiennent un grade universitaire et 21,0 % possèdent un certificat ou un diplôme de niveau collégial. Dans l ensemble de la population québécoise, ces proportions sont moins élevées et se situent respectivement à 16,5 % et à 16,0 %. Trois membres sur dix (30,0 %) de cette communauté n ont pas dépassé le diplôme d études secondaires, une part relative plus faible que celle observée dans la population du Québec (47,3 %). On dénombre personnes d origine suisse au sein de la population active québécoise. Elles affichent des taux d activité (69,5 %) et d emploi (65,4 %) supérieurs à ceux de l ensemble de la population du Québec (64,9 % et 60,4 % respectivement) et un taux de chômage moins élevé (6,0 % contre 7,0 %). Le français est la langue le plus souvent utilisée au travail par sept personnes sur dix (69,9 %) de cette communauté, tandis que 21,3 % utilisent l anglais le plus souvent au travail. La population active expérimentée de la communauté suisse se concentre davantage dans les secteurs industriels de l agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse (10,3 %), des soins de santé et de l assistance sociale (10,0 %) et des services professionnels, scientifiques et techniques (9,9 %). On trouve également 9,5 % de cette population dans le secteur de la fabrication, 9,4 % dans celui du commerce de détail et 9,2 % dans celui des services d enseignement. Les hommes d origine suisse sont surreprésentés dans le secteur de l agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse, ainsi que dans celui de la fabrication. Pour leur part, les femmes sont proportionnellement plus nombreuses dans le secteur des soins de santé et de l assistance sociale. Les trois principales catégories professionnelles de la population active expérimentée d origine suisse sont celles de la vente et des services (18,6 %), des affaires, de la finance et de l administration (14,9 %) et des sciences sociales, de l enseignement et de l administration publique (13,4 %). Les femmes sont surreprésentées dans ces deux derniers domaines professionnels, alors que les hommes le sont dans ceux des sciences naturelles et appliquées, des métiers, du transport et de la machinerie, ainsi que du secteur primaire. Le revenu moyen des membres de la communauté suisse est de $ et leur revenu médian est de $. Ces revenus moyen et médian sont un peu plus élevés que ceux notés au sein de l ensemble de la population québécoise ( $ et $ respectivement). Caractéristiques socio-économiques Plus haut certificat, diplôme ou grade Aucun certificat, diplôme ou grade , , ,3 Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent , , ,7 Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers 625 8, , ,4 Cert. ou dipl. collège, cégep ou autre non universitaire , , ,0 Cert. ou dipl. universitaire inférieur au baccalauréat 490 6, , ,6 Cert., dipl. ou grade univ. au baccalauréat ou supérieur , , ,1 Population âgée de 15 ans et plus , , ,0 Source : Statistique Canada, Recensement de 2006, numéro XCB au catalogue. 6

7 Caractéristiques socio-économiques Caractéristiques socio-économiques (suite) Activité sur le marché du travail Population active Population occupée Population en chômage Population inactive Population âgée de 15 ans et plus Taux d'activité (%) 64,5 73,8 69,5 Taux d'emploi (%) 61,3 68,8 65,4 Taux de chômage (%) 5,0 6,8 6,0 Langue utilisée le plus souvent au travail Français , , ,9 Anglais , , ,3 Autres langues uniques 105 2, , ,1 Réponses multiples 325 6, , ,6 Pop. 15 ans et plus ayant travaillé depuis le 1 er janv , , ,0 Industrie, SCIAN de 2002 Agriculture, foresterie, pêche et chasse 315 6, , ,3 Extraction minière, de pétrole, de gaz 10 0,2 50 0,8 55 0,5 Construction 30 0, , ,1 Fabrication 255 5, , ,5 Commerce de gros 170 3, , ,4 Commerce de détail , , ,4 Transport et entreposage 120 2, , ,0 Industrie de l'information et industrie culturelle 155 3, , ,0 Finance et assurances 200 4, , ,4 Services immobiliers et de location 95 2,0 95 1, ,8 Services professionnels, scientifiques, techniques 430 9, , ,9 Serv. admin., soutien, gestion déchets et assainissement 145 3, , ,7 Services d'enseignement , , ,2 Soins de santé et assistance sociale , , ,0 Arts, spectacles et loisirs 175 3, , ,3 Hébergement et services de restauration 340 7, , ,7 Autres services, sauf les administrations publiques 170 3, , ,7 Administrations publiques 240 5, , ,7 Autres industries ,6 35 0,3 Population âgée de 15 ans et plus, active expérimentée , , ,0 Profession, CNP pour statistiques de 2006 Gestion 440 9, , ,5 Affaires, finance et administration , , ,9 Sciences naturelles et appliquées 135 2, , ,2 Secteur de la santé 400 8, , ,4 Sciences sociales, enseignement, admin. publique, religion , , ,4 Arts, culture, sports et loisirs 365 7, , ,9 Ventes et services , , ,6 Métiers, transport et machinerie 90 1, , ,2 Professions propres au secteur primaire 270 5, , ,1 Transformation, fabrication et services d'utilité publique 105 2, , ,8 Population âgée de 15 ans et plus, active expérimentée , , ,0 Revenu en 2005 Composition du revenu total (en %) Revenu d'emploi 71,6 76,4 74,6 Transferts gouvernementaux 14,2 6,8 9,5 Autres 14,2 16,9 15,9 Population âgée de 15 ans et plus ayant un revenu 100,0 100,0 100,0 Revenu moyen ($) $ $ $ Revenu médian ($) $ $ $ Source : Statistique Canada, Recensement de 2006, numéro XCB

8 Caractéristiques de la localisation La majorité (52,5 %) des membres de la communauté suisse résident dans la région métropolitaine de recensement de Montréal. La deuxième région métropolitaine en importance est celle de Québec où vit 6,9 % de cette population. Notons que près d une personne sur trois (32,1 %) d origine suisse demeure à l extérieur d une région métropolitaine de recensement. Près du tiers (32,6 %) des membres de cette population habitent dans la région administrative de Montréal et 22,6 % en Montérégie. Dans l agglomération de Montréal, la majeure partie (80,0 %) des personnes d origine ethnique suisse ont élu domicile dans la ville de Montréal. Les membres de la communauté suisse qui résident dans la ville de Montréal se retrouvent en plus grand nombre dans les arrondissements du Plateau-Mont-Royal (16,1 %), de Rosemont La Petite-Patrie (10,3 %) et de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce (9,3 %). Caractéristiques de la localisation Région métropolitaine de recensement (RMR) Saguenay 40 0,4 90 0, ,6 Québec 675 7, , ,9 Sherbrooke 190 2, , ,2 Trois-Rivières 210 2, , ,9 Montréal , , ,5 Gatineau 420 4, , ,7 Population totale des RMR , , ,9 Population hors RMR , , ,1 Population totale du Québec , , ,0 Région administrative Bas-Saint-Laurent 170 1, , ,8 Saguenay Lac-Saint-Jean 80 0, , ,2 Capitale-Nationale 590 6, , ,4 Mauricie 370 3, , ,6 Estrie 355 3, , ,1 Montréal , , ,6 Outaouais 495 5, , ,4 Abitibi-Témiscamingue 115 1, , ,3 Côte-Nord 85 0,9 40 0, ,6 Nord-du-Québec 15 0, ,1 Gaspésie Îles-de-la-Madeleine 40 0,4 70 0, ,5 Chaudière-Appalaches 210 2, , ,1 Laval 315 3, , ,6 Lanaudière 250 2, , ,0 Laurentides 585 6, , ,1 Montérégie , , ,6 Centre-du-Québec 465 4, , ,0 Source : Statistique Canada, Recensement de 2006, compilation spéciale du MICC. 8

9 Caractéristiques de la localisation Caractéristiques de la localisation (suite) Agglomération de Montréal Beaconsfield 115 3, , ,0 Dollard-Des Ormeaux 70 2, , ,7 Dorval 25 0,8 25 0,7 50 0,8 Kirkland 95 3, , ,2 Montréal , , ,0 Montréal-Ouest 10 0,3 35 1,0 50 0,8 Mont-Royal 60 1,9 35 1,0 95 1,4 Pointe-Claire 110 3,6 65 1, ,6 Sainte-Anne-de-Bellevue 20 0,6 45 1,3 65 1,0 Westmount 80 2,6 80 2, ,4 Autres villes 35 1,1 45 1,3 70 1,1 Population totale de l'agglomération de Montréal , , ,0 Ville de Montréal et ses arrondissements Ahuntsic-Cartierville 125 5, , ,2 Anjou 30 1,2 35 1,2 70 1,3 Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce , , ,3 Lachine 115 4, , ,2 LaSalle 90 3,7 90 3, ,5 L'Île-Bizard Sainte-Geneviève 35 1,4 35 1,2 70 1,3 Mercier Hochelaga-Maisonneuve 165 6, , ,7 Montréal-Nord 30 1,2 45 1,6 80 1,5 Outremont 95 3,9 95 3, ,6 Pierrefonds-Roxboro 190 7, , ,4 Plateau-Mont-Royal , , ,1 Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles 65 2,6 65 2, ,5 Rosemont La Petite-Patrie , , ,3 Saint-Laurent 105 4, , ,2 Saint-Léonard 25 1,0 50 1,8 75 1,4 Sud-Ouest 105 4, , ,4 Verdun 135 5, , ,9 Ville-Marie 115 4, , ,2 Villeray Saint-Michel Parc-Extension 115 4, , ,7 Population totale de la ville de Montréal , , ,0 Source : Statistique Canada, Recensement de 2006, compilation spéciale du MICC. 9

Portrait statistique de la population d origine ethnique grecque recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique grecque recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique grecque recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique cubaine recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique cubaine recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique cubaine recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique algérienne recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique algérienne recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique algérienne recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique marocaine recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique marocaine recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique marocaine recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique juive recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique juive recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique juive recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère

Plus en détail

Portrait statistique de la population immigrée, née dans la République dominicaine, recensée au Québec en 2001

Portrait statistique de la population immigrée, née dans la République dominicaine, recensée au Québec en 2001 Portrait statistique de la population immigrée, née dans la République dominicaine, recensée au Québec en 2001 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse

Plus en détail

Portrait statistique de la population immigrée née en République dominicaine, recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population immigrée née en République dominicaine, recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population immigrée née en, recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère de

Plus en détail

Portrait statistique de la population immigrée née en République dominicaine dénombrée au Québec en 2011

Portrait statistique de la population immigrée née en République dominicaine dénombrée au Québec en 2011 Portrait statistique de la population immigrée née en dénombrée au Québec en 2011 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère de

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique juive au Québec en 2011

Portrait statistique de la population d origine ethnique juive au Québec en 2011 Portrait statistique de la population d origine ethnique juive au Québec en 2011 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère de

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Données sociodémographiques Population Immigration Familles Ménages privés Logements privés Langues Mobilité Citoyenneté Âge et sexe Minorités visibles Activité économique Travail Professions Scolarité

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail

Annuaire statistique. de l agglomération de Montréal

Annuaire statistique. de l agglomération de Montréal Annuaire statistique de l agglomération de Montréal L annuaire statistique de l agglomération de Montréal est un document préparé par Farah Fouron sous la supervision de Guy DeRepentigny, chef de Division

Plus en détail

Des ménages plus favorisés à l ouest de la rue Saint-Laurent. Des revenus d emploi moins élevés pour les femmes

Des ménages plus favorisés à l ouest de la rue Saint-Laurent. Des revenus d emploi moins élevés pour les femmes Février 2004 Revenus Des ménages plus favorisés à l ouest de la rue Saint-Laurent Le revenu moyen des ménages montréalais en 2000 est de 49 429$. Au total, quinze des vingt-sept arrondissements de Montréal

Plus en détail

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL Portrait statistique présente un bref aperçu socio-économique de chacun des territoires de la. Il expose, à l aide de graphiques et de tableaux, les principales

Plus en détail

Table métropolitaine de Montréal

Table métropolitaine de Montréal PROFIL DE COLLECTIVITÉ DE LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL PORTRAIT ET CARACTÉRISTIQUES DU TERRITOIRE Table métropolitaine de Montréal Présentation Nous présentons dans ce document

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Stocks d'investissements directs canadiens à l'étranger (SCIAN) Source : Statistique Canada, CANSIM 376-0052 Millions de dollars

Stocks d'investissements directs canadiens à l'étranger (SCIAN) Source : Statistique Canada, CANSIM 376-0052 Millions de dollars Tous les pays 2010 2011 2012 2013 2014 Total, toutes les industries 637 285 675 020 704 335 761 550 828 812 Agriculture, foresterie, pêche et chasse [11] 6 024 4 092 3 827 4 264 4 422 Extraction minière

Plus en détail

Direction de l évaluation foncière. Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal

Direction de l évaluation foncière. Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal Direction de l évaluation foncière Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal Présentation 1. Compétence en matière d évaluation 2. Contenu et entrée en vigueur des rôles 3.

Plus en détail

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9 Profil de l habitation Village urbain 8 Volume 3 cahier 9 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des soutiens

Plus en détail

Octobre 2013 Haut-Commissariat au Plan 2 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 5 DEMOGRAPHIE... 7 FEMMES CHEFS DE MENAGE ET FEMMES VIVANT SEULES... 25 EDUCATION ET ALPHABETISATION... 47 ACTIVITE, EMPLOI ET CHOMAGE...

Plus en détail

Emploi intérimaire en janvier 2012

Emploi intérimaire en janvier 2012 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Emploi intérimaire en janvier 2012 7 mars 2012 Principaux résultats Fin janvier 2012, le nombre d intérimaires s établit à 620 100, soit une évolution de -0,2%

Plus en détail

C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4

C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4 C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4 L examen des données sur le marché du travail confirme des tendances déjà bien connues, soit la progression de l activité des mères, la prédominance

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal. LOGEMENTS LOCATIFS : hausse du taux d inoccupation et des mises en chantier dans le Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal. LOGEMENTS LOCATIFS : hausse du taux d inoccupation et des mises en chantier dans le Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal n o JUIN Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal La hausse du taux d inoccupation dans le Grand Montréal et dans l ensemble du Québec se poursuit Forte

Plus en détail

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 L OBSERVATEUR SECTORIEL Secteur de la construction Décembre 2004 Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 1 Résumé des conférences annuelles de la S.C.H.L. et de la Commission de la construction

Plus en détail

On utilise les niveaux de la Classification Nationale des Professions (CNP 2006) de DRHCC pour les emplois

On utilise les niveaux de la Classification Nationale des Professions (CNP 2006) de DRHCC pour les emplois 1 2 On utilise les niveaux de la Classification Nationale des Professions (CNP 2006) de DRHCC pour les emplois 3 3 faits saillants L emploi «moins qualifié» demeure encore très important au sein de l emploi

Plus en détail

SAINT-JEAN-DE-BRÉBEUF

SAINT-JEAN-DE-BRÉBEUF PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE SAINT-JEAN-DE-BRÉBEUF COMPILATION & 2011 Société d'aide au développement de la collectivité de L'Amiante 725, boulevard Frontenac Ouest Thetford Mines (Québec) G6G 7X9 Téléphone

Plus en détail

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne Productivité et prospérité à l âge de l information Kaïs Dachraoui, Tarek M. Harchaoui et Faouzi Tarkhani ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne a connu une performance remarquable. Après 1995, la

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012. Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris)

Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012. Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris) NOTE-PAYS Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE 2012 Sous embargo jusqu au 11 septembre, 11:00 (heure de Paris) CANADA Pour toute question, contacter : Andreas Schleicher, Conseiller spécial

Plus en détail

langues scolarité activité économique opulation revenu immigration logement état matrimonial ménages familles mobilité Arrondissement de Montréal-Nord

langues scolarité activité économique opulation revenu immigration logement état matrimonial ménages familles mobilité Arrondissement de Montréal-Nord PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE Arrondissement de Montréal-Nord opulation revenu familles état matrimonial accroissement naturel mobilité ménages minorités visibles langues immigration scolarité activité économique

Plus en détail

Tableau de bord de province de Namur. La province en quelques chiffres

Tableau de bord de province de Namur. La province en quelques chiffres la Tableau de bord de province de Namur La province en quelques chiffres Janvier 2015 Table des matières TABLE DES MATIERES 2 LISTE DES TABLEAUX 4 LISTE DES GRAPHIQUES 5 LISTE DES CARTES 6 INTRODUCTION

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Nouvelle-Écosse Septembre 2015 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de la Nouvelle-Écosse,

Plus en détail

chaussures cadeaux couture vêtements accessoires bijoux tissu lles et garçons buanderie VÊTEMENTS ET ACCESSOIRES

chaussures cadeaux couture vêtements accessoires bijoux tissu lles et garçons buanderie VÊTEMENTS ET ACCESSOIRES VÊTEMENTS ET ACCESSOIRES Dépenses annuelles moyennes des ménages des villes et arrondissements de l agglomération de Montréal 2014 vêtements lles et garçons chaussures cadeaux buanderie tissu accessoires

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Nouvelle-Écosse Juin 2015 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l enquête sur la population active pour la province de la Nouvelle-Écosse,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE L ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. ÉDITION 2014 Indicateurs et faits saillants

TABLEAU DE BORD DE L ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. ÉDITION 2014 Indicateurs et faits saillants TABLEAU DE BORD DE L ABITIBI-TÉMISCAMINGUE ÉDITION 2014 Indicateurs et faits saillants AVANT-PROPOS CE QUE L ON TROUVE DANS L ÉDITION 2014 Élaboré avec la collaboration de différents ministères et organismes

Plus en détail

Les régimes de pension agréés au Québec : importance, caractéristiques et évolution

Les régimes de pension agréés au Québec : importance, caractéristiques et évolution INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Juin 2015 Les régimes de pension agréés au Québec : importance, caractéristiques et évolution par Luc Cloutier-Villeneuve 1 l ne fait aucun doute que les régimes de

Plus en détail

Faits saillants de l enquête sur les intentions d achat et de vente des Québécois

Faits saillants de l enquête sur les intentions d achat et de vente des Québécois Faits saillants de l enquête sur les intentions d achat et de vente des Québécois Pour une quatrième année consécutive, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) a mandaté la firme Léger

Plus en détail

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France Composition des ménages et des familles, modes de garde des enfants Modes de cohabitation > Huit jeunes Parisiens sur dix de 15-19 ans vivent chez leurs parents. > Deux Parisiennes sur cinq de 20-34 ans

Plus en détail

Profil sectoriel. Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique. Agglomération de Montréal Octobre 2010. (scian 326)

Profil sectoriel. Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique. Agglomération de Montréal Octobre 2010. (scian 326) Profil sectoriel Agglomération de Montréal Octobre 21 Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique (scian 326) Les profi ls d industrie présentent des statistiques sur les grands secteurs économiques

Plus en détail

Disponibilité et définitions des indicateurs présentés dans CartoJeunes et CartoJeunes Laval

Disponibilité et définitions des indicateurs présentés dans CartoJeunes et CartoJeunes Laval Disponibilité et définitions des indicateurs présentés dans CartoJeunes et CartoJeunes Laval Outil d aide aux utilisateurs produit par la Chaire UQAC Cégep de Jonquière sur les conditions de vie, la santé

Plus en détail

Le travail autonome est en pleine

Le travail autonome est en pleine L entrepreneuriat au féminin Gary L. Cohen Le travail autonome est en pleine expansion au Canada. On lui attribue d ailleurs plus du quart de la progression générale des emplois observée entre 1976 et

Plus en détail

Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques

Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Téléc. : 514-987-1960 www.legermarketing.com

Plus en détail

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8 FORMAbref Janvier 2012 Observatoire de la formation Cofinancement public Analyse de la contribution de l État à la formation continue en entreprise Cette publication porte sur le cofinancement public en

Plus en détail

Le commerce de détail au Québec : le défi de la formation

Le commerce de détail au Québec : le défi de la formation Ce travail dirigé a été rédigé sous la direction de Gunnar K. Sletmo, Ph.D. dans le cadre de la Maîtrise ès sciences de la gestion, École des Hautes Études Commerciales, Montréal (Québec), Canada Le commerce

Plus en détail

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans Dares Analyses mars 2014 N 023 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des descendants d immigrés en 2012 En 2012, 3,9 millions de personnes

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait intervenir leurs valeurs réelles)

Plus en détail

Bulletin statistique régional

Bulletin statistique régional INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC RÉGIONS Bulletin statistique régional Édition 2015 Montréal Équipe de rédaction : Suzanne Asselin Marianne Bernier Anne Binette Charbonneau Diane Boulet Sophie Brehain

Plus en détail

Lutter contre les stéréotypes filles - garçons

Lutter contre les stéréotypes filles - garçons Remise du rapport Lutter contre les stéréotypes filles - garçons Un enjeu d égalité et de mixité dès l enfance www.strategie.gouv.fr Paris, 15 janvier 2014 @Strategie_Gouv Stéréotypes filles/garçons :

Plus en détail

Industrie des services de gestion d immeubles et d installations

Industrie des services de gestion d immeubles et d installations Industrie des services de Microprofil industriel Remerciements La production de ce document a été rendue possible grâce aux collaborations suivantes : Coordination, recherche et rédaction Stéphane Pigeon,

Plus en détail

Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord

Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord Îles du Nord Ministère du travail, de l emploi et de la santé Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord Population, emploi, demande d emploi Est Grande-Terre Pointe-à-Pitre Basse-Terre

Plus en détail

Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013

Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013 Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013 Laure BERTHELEMY Juillet 2014 1 Partie 1 : Chiffres-clés de la création et de la reprise d entreprises en 2013 Source CCI de Touraine-OE2T

Plus en détail

Marché monétaire et financier

Marché monétaire et financier 18 Marché monétaire et financier NOTES EXPLICATIVES 190 Revue trimestrielle Taux d intérêt Le taux d escompte canadien est le taux auquel la Banque du Canada consent des avances à très court terme aux

Plus en détail

Pourcentage d élèves de troisième ayant un an de retard ou plus, en %. (Source : INSEE) 1

Pourcentage d élèves de troisième ayant un an de retard ou plus, en %. (Source : INSEE) 1 L éducation différenciée a-t-elle un sens? Parmi les fondamentaux pédagogiques d Hautefeuille figure le point essentiel de la non-mixité, appelée aussi éducation différenciée. La non-mixité a été voulue

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE?

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? CERTIFICATION SEPTEMBRE 2014 ETUDE EN LIGNE N 1917 1 Sommaire : Introduction... 3 Synthèse... 6 Question 4/16... 7 Avez-vous une connexion Internet à votre

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 Juillet 2014 Le diplôme national de Licence professionnelle a été créé par arrêté en novembre 1999.

Plus en détail

Agir de concert en formation professionnelle et technique de l île de Montréal pour bâtir l avenir

Agir de concert en formation professionnelle et technique de l île de Montréal pour bâtir l avenir État de situation et diagnostic Offre de formation professionnelle et technique de l île de Montréal Agir de concert en formation professionnelle et technique de l île de Montréal pour bâtir l avenir Comité

Plus en détail

PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE L AMIANTE

PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE L AMIANTE PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE L AMIANTE Faits saillants et Données statistiques Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches 25, boul. Taché ouest, bureau 102 Montmagny (Québec) G5V 2Z9 Tél.

Plus en détail

Frais de scolarité universitaires, 2014-2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 11 septembre 2014

Frais de scolarité universitaires, 2014-2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 11 septembre 2014 Frais de scolarité universitaires, 2014-2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le jeudi 11 septembre 2014 Les étudiants canadiens inscrits à temps plein à un programme de premier cycle

Plus en détail

Mises en chantier résidentielles totales et par

Mises en chantier résidentielles totales et par Mises en chantier résidentielles Montréal Bilan Une publication de Montréal en statistiques Division du soutien aux initiatives stratégiques et programmes Direction du développement économique et urbain

Plus en détail

PRINCIPAUX RESULTATS

PRINCIPAUX RESULTATS REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie --------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland ------------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Montréal. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Montréal. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Montréal Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Le marché de la revente démarre l année 2012 sur une note positive Taux d intérêt favorables contrebalançant le

Plus en détail

Profil sectoriel. Services administratifs, services de soutien, services de gestion des déchets et services d assainissement.

Profil sectoriel. Services administratifs, services de soutien, services de gestion des déchets et services d assainissement. Profil sectoriel Services administratifs, services de soutien, services de gestion des déchets et services d assainissement (scian 56) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Ce profil sectoriel est une

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Municipalité de Saint-Alexandre. Édition 2010

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Municipalité de Saint-Alexandre. Édition 2010 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE Municipalité de Saint-Alexandre Édition 2010 Table des matières LISTE DES TABLEAUX... 3 AVANT-PROPOS... 4 AVIS AUX LECTEURS... 5 PORTRAIT GÉNÉRAL DE LA MRC DU HAUT-RICHELIEU...

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques sociodémographiques et Direction de la méthodologie et de la qualité 27 février 2012

Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques sociodémographiques et Direction de la méthodologie et de la qualité 27 février 2012 Le Recensement de 2011 et l Enquête nationale auprès des ménages de Statistique Canada État actuel des connaissances à l intention des utilisateurs du Québec Institut de la statistique du Québec Direction

Plus en détail

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Figure 1 Figure 2 3 PORTRAIT DE LA POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

Maison de l emploi Métropole Nord Ouest

Maison de l emploi Métropole Nord Ouest La ressource humaine sur le territoire de la Réalisation : Juin 2012 Etude réalisée grâce aux données du recensement de la population 2006 I- 50 600 actifs en emploi sur le territoire de la En 2006, 50

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Données sociodémographiques Population Immigration Familles Ménages privés Logements privés Langues Mobilité Citoyenneté Âge et sexe Minorités visibles Activité économique Professions Scolarité Revenus

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise SYNTHÈSE Entre 2005 et 2014, les évolutions de chiffre d affaires des Très Petites Entreprises (TPE) constatées

Plus en détail

Liste des tableaux et figures

Liste des tableaux et figures Liste des tableaux et figures CHAPITRE 1 La population et les événements de la vie Population 1.1 Estimation de la population, selon l âge et le sexe, Québec, 1 er juillet 2006...61 1.2 Estimation de la

Plus en détail

L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT

L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT L'apprentissage à Sénart est principalement tourné vers les diplômes de BTS et DUT En 2013/2014, 839 apprentis Sénartais sont formés en Île-de-France et 629 apprentis sont formés à Sénart. 96 d'entre eux

Plus en détail

HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés

HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés Objet : L enquête en ligne «Net Gay Baromètre» dresse, tous les deux ans, un

Plus en détail

La surqualification des nouveaux diplômés universitaires au Canada

La surqualification des nouveaux diplômés universitaires au Canada La surqualification des nouveaux diplômés universitaires au Canada 2e journée d études de l ISQ sur la qualité de l emploi Sébastien LaRochelle-Côté Sharanjit Uppal 24 avril 2014 Contexte Entre 1991 et

Plus en détail

Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee)

Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee) Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, étude 2015 de l'insee Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee) CREATIONS D ENTREPRISE DEPUIS 2009 en milliers

Plus en détail

L état des cultures au Québec

L état des cultures au Québec Rapport nº 4 Bilan au 14 juin 2016 Parution le 20 juin 2016 Publié par La Financière agricole du Québec En bref La première semaine de juin a été caractérisée par des températures supérieures à la normale,

Plus en détail

Profil des étudiants issus de l immigration du Cégep de Saint-Hyacinthe pour les années 2013-2014 et 2014-2015

Profil des étudiants issus de l immigration du Cégep de Saint-Hyacinthe pour les années 2013-2014 et 2014-2015 Profil des étudiants issus de l immigration du Cégep de Saint-Hyacinthe pour les années 2013-2014 et 2014-2015 Par : Audrey Vallière, technicienne en loisir et Brigitte Robert, conseillère à la mobilité

Plus en détail

Lettre aux LES ÉTUDES DU SAIO. tertiaire et après... professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES

Lettre aux LES ÉTUDES DU SAIO. tertiaire et après... professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES LES ÉTUDES DU SAIO Lettre aux professeurs principaux et aux formateurs MGI DOMAINE DES SERVICES Préparer un CAP ou un Bac pro tertiaire et après... Ce document vous présente la trajectoire des élèves sur

Plus en détail

les résidences principales en côtes d armor

les résidences principales en côtes d armor 266.353 résidences principales en : + 92.450 par rapport à (+ 53 ) 579.277 personnes habitant dans les résidences principales : + 69.774 par rapport à (+ 14 ) Progressions les plus fortes dans l espace

Plus en détail

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1 GRECE Les dépenses de protection sociale en Grèce représentent 24,5% du PIB. Le système grec est de logique bismarckienne, mais évolue depuis 1980 avec la mise en place d un service national de santé,

Plus en détail

Droit Economie Gestion S 7 ES 4 L 1 STT 13

Droit Economie Gestion S 7 ES 4 L 1 STT 13 Droit Economie Gestion Licence Professionnelle Commerce Electronique >> IUT Vannes Enquête OIP 2008 25 diplômés répondants, 23 issus de la formation initiale et 2 de la formation continue. 18 hommes et

Plus en détail

PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE BELLECHASSE

PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE BELLECHASSE PORTRAIT DE L EMPLOI MRC DE BELLECHASSE Faits saillants et Données statistiques Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches 25, boul. Taché ouest, bureau 102 Montmagny (Québec) G5V 2Z9 Tél.

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Données sociodémographiques Population Immigration Familles Ménages privés Logements privés Langues Mobilité Citoyenneté Âge et sexe Minorités visibles Activité économique Professions Scolarité Revenus

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

Montréal Profil statistique. au Québec

Montréal Profil statistique. au Québec Montréal Profil statistique au Québec L habitation au Québec Profil statistique de l habitation Montréal Réalisé par la Société d habitation du Québec Les contenus de cette publication ont été mis au point

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 22047 Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Commerce spécialité

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Données sociodémographiques Population Immigration Familles Ménages privés Logements privés Langues Mobilité Citoyenneté Âge et sexe Minorités visibles Activité économique Travail Professions Scolarité

Plus en détail

ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ

ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ Introduction Cette étude a pour but de dresser un premier bilan de la situation de l entreprenariat féminin à la suite de l obtention

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2011 des diplômés 2009 de Master professionnel

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2011 des diplômés 2009 de Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2011 des diplômés 2009 de Master professionnel Fiches «chiffres-clés» par mention & Répertoire des métiers Réalisé par l ORPEA Libellé mention Etablissement Disciplines

Plus en détail

Points forts LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts 08 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION Points forts De

Plus en détail

Les inégalités entre femmes et hommes sur les marchés du travail européens. «Toutes choses inégales par ailleurs» Danièle Meulders

Les inégalités entre femmes et hommes sur les marchés du travail européens. «Toutes choses inégales par ailleurs» Danièle Meulders Les inégalités entre femmes et hommes sur les marchés du travail européens «Toutes choses inégales par ailleurs» Danièle Meulders Introduction Croissance spectaculaire de l activité féminine qui remonte

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

frais de garde d enfants

frais de garde d enfants Le crédit d impôt remboursable pour frais de garde d enfants Mon dossier en ligne revenu.gouv.qc.ca Cette publication est accessible par Internet. En assurant le financement des services publics, Revenu

Plus en détail

Rapport : île de Montréal

Rapport : île de Montréal Assistance méthodologique pour le traitement et l analyse des données des enquêtes Origine- Destination québécoises pour dresser le portrait du vélo au Québec Projet réalisé pour le compte de Vélo Québec

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Données sociodémographiques Population Immigration Familles Ménages privés Logements privés Langues Mobilité Citoyenneté Âge et sexe Minorités visibles Activité économique Travail Professions Scolarité

Plus en détail

Les inégalités sociales de santé en matière de tabagisme et d exposition à la fumée de tabac dans l environnement au Québec

Les inégalités sociales de santé en matière de tabagisme et d exposition à la fumée de tabac dans l environnement au Québec Les inégalités sociales de santé en matière de tabagisme et d exposition à la fumée de tabac dans l environnement au Québec INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Les inégalités sociales de santé

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

Master1 d histoire (Maîtrise 2004)

Master1 d histoire (Maîtrise 2004) Master d histoire (Maîtrise 2004) Objectif de l enquête 2006 L objectif de cette enquête est de connaître le devenir professionnel des étudiants sortant de la maîtrise d histoire en 2004. L enquête porte

Plus en détail