Utilisation d auxiliaires : un exemple en horticulture Jean-Marc DEOGRATIAS Porteur de Projet EXPE HORTIPOT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Utilisation d auxiliaires : un exemple en horticulture Jean-Marc DEOGRATIAS Porteur de Projet EXPE HORTIPOT"

Transcription

1 Utilisation d auxiliaires : un exemple en horticulture Jean-Marc DEOGRATIAS Porteur de Projet EXPE HORTIPOT

2 Eléments de contexte Objectif Mettre en œuvre pour les productions ornementales des itinéraires de culture combinant des méthodes alternatives à l utilisation d insecticides, de fongicides et de régulateurs de croissance afin de limiter le plus possible l utilisation des intrants phytosanitaires 5 sites d expérimentation (facteurs climatiques différents) Localisation des sites Pelargonium Hibiscus Chrysanthème Poinsettia ESPECES Problématique ravageurs et maladies Pucerons Thrips Pucerons Aleurodes (Bemisia) Pucerons Thrips Lépidoptères Aleurodes (Bemisia) Acariens Régulation de croissance Acariens Rouille blanche Diminution des régulateurs chimiques

3 Le système de culture : Modèle Poinsettia juillet aout septembre octobre novembre décembre Forte croissance Eclairage Coloration VENTE Ombrage 400 W/m², aération 25 C 18 C J/16 C N 17 C J/14 C N Résultats attendus Obtenir une plante avec 3 à 6 bractées colorées homogènes

4 Le système de culture: modèle Poinsettia Expérimentation de deux itinéraires culturaux sur le Poinsettia Comparer un itinéraire de culture conventionnel à un itinéraire innovant, visant à réduire le recours aux produits chimiques classiques (IFT) et favorisant les techniques alternatives. Comparer les coûts relatifs des deux itinéraires de production. Plantes étudiées : gammes de Poinsettia Substrat / Engrais : Peltracom osmocote 6m ,5g/L subirrigation Protection/ ravageurs Régulation croissance Itinéraire conventionnel Insecticides (seuil d intervention) Thrips : Conserve, Vertimec, Orytis Pucerons : Teppeki, Pirimor, Flagship pro Acariens : Floramite, Massai, Vertimec Aleurodes : Teppeki, Suprème, Flasship pro Bonzi + pincement Itinéraire innovant Méthodes alternatives Thrips : cucumeris, orius Pucerons : chrysopes, aphidius Acariens : californicus, persimilis Aleurodes : Eretmocerus A swirskii Piégeage AUBERGINE Nourrisage des auxiliaires par le pollen Thigmomorphogénèse Stress hydrique/basset Notations : Pression ravageurs Dégâts Classes commerciales Coûts

5 Un levier innovant! Lutte contre l aleurode Bemisia tabaci Un ravageur difficile à contrôler Résistance à tous les traitements phytosanitaires autorisés

6 Un levier innovant! Lutte contre l aleurode Bemisia tabaci Un ravageur difficile à contrôler Résistance à tous les traitements phytosanitaires autorisés Panneaux chromatiques : dynamique des vols en piégeant les adultes

7 Un levier innovant! Lutte contre l aleurode Bemisia tabaci Un ravageur difficile à contrôler Optimiser les stratégies en lutte biologique pour maitriser B.tabaci pour un coût acceptable Plantes pièges : aubergines P A

8 Un levier innovant! Lutte contre l aleurode Bemisia tabaci Un ravageur difficile à contrôler Optimiser les stratégies en lutte biologique pour maitriser B.tabaci pour un coût acceptable Un acarien prédateur indispensable : Amblyseius swirskii «boosté» par l apport de pollen

9 Résultats et Performances Évolution des IFT Sites expérimentaux Autres résultats Insecticides Fongicides R. Croissance

10 Résultats et Performances Autres résultats Innovant 2 : sans Pollen Innovant 1: + Pollen

11 Résultats et Performances Autres résultats

12 Résultats et Performances Autres résultats

13 Leviers de gestion alternatifs Lutte chimique Le système de culture : Poinsettia Innovant 1 0,25 0,25 0,25 Régulateurs 0,25 Insecticides 0,5 Fongicides juillet aout septembre octobre novembre décembre Forte croissance Eclairage Coloration VENTE Ombrage 400 W/m², aération 25 C 18 C J/16 C N 17 C J/14 C N Résultats attendus Obtenir une plante avec 3 à 6 bractées colorées homogènes Piégeage observation et comptage sur panneau englué 1 Lutte biologique Prophylaxie et lutte physique Contrôle jeunes plants à réception Nettoyage résidus+ élimination adventices Plantes relais d aubergines Lâchers inondatifs d auxiliaires Pollen comme nourriture alternative

14 Synthèse et perspectives Optimisation Résultats très de la prometteurs PBI avec de belles perspectives Baisse Utilisation du coût de cette la PBI stratégie en utilisant sur d autres le pollen plantes et les plantes? de service Deux fois moins de lâcher d auxiliaires avec pollen Prochaines stratégies : augmenter le pollen pour réduire les introductions de l auxiliaire A.swirskii? Reproduction, plus de larves avec pollen / seuls adultes visibles (PBI classique) Prix de la PBI 1/2 avec P. Pièges / PBI classique (0,33 au lieu de 0,79 )

15 Synthèse et perspectives THIGMOMORPHOGENESE LEDS REGULATION DE CROISSANCE

16 Synthèse et perspectives

17 Merci de votre attention _ Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture et le ministère chargé de l environnement, avec l appui financier de l Office national de l'eau et des milieux aquatiques, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto

PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO

PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO PROPOSITIONS DE STAGE DE RECHERCHE EXPERIMENTATION 2014 - INVENIO Pôle Fraise : > Thème : "Protection et gestion de l eau en culture hors-sol de fraise : conduite de l irrigation à l aide de sondes tensiométriques"

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014

Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014 Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014 Fiche APREL 14-082 Anthony GINEZ, Catherine TAUSSIG, Orianne MOUCHET (stagiaire), APREL - Anne TERRENTROY, Laurent CAMOIN, Chambre d Agriculture

Plus en détail

Système de culture horticole Pépinière

Système de culture horticole Pépinière Système de culture horticole Pépinière Code DEPHY : HOF28740 Identification générale Production simultanée sur une année Photinia, Cuppressocyparis, Elaeagnus, Abelia, Autres arbustes Type de sol Hors-sol

Plus en détail

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles Atelier Biocontrôle Matthieu BENOIT Chambre régionale d agriculture de Normandie - arboriculture Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l appui financier de l Office national de

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 15 10 août 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Acariens Thrips Punaises Aleurodes Tarsonèmes Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol

Plus en détail

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE La Protection Biologique Intégrée Un savoir-faire... alliant Nature......et cultures. SOMMAIRE 1) Présentation de la Protection Biologique Intégrée à la Réunion 1.1) Définition de la PBI 1.2) Historique

Plus en détail

4 février 2014 Montpellier

4 février 2014 Montpellier Evaluation de systèmes viticoles par l expérimentation : bilan sur la méthode et son efficacité Laurent Delière, Morgane Petitgenet INRA Bordeaux, ISVV, UMR Santé et Agroécologie du Vignoble Culture pérenne

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS. A l extérieur

LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS. A l extérieur LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS A mon sens, une évolution nécessaire, en cours : - respect de l environnement, - répondre aux attentes de la société. Cela passe par l utilisation

Plus en détail

Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales

Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales Pièges à insectes Légumes Petits fruits Plantes ornementales Légumes plein champ Culture Ravageurs Type de piège Nombre de piège Remarques Carotte Mouche de la carotte Psila rosae Rebell orange Min. 2

Plus en détail

P êcher. Maturités Récolte en cours de Zeelady, Bellerime, Nectatop, Snowball, BG6,

P êcher. Maturités Récolte en cours de Zeelady, Bellerime, Nectatop, Snowball, BG6, N 14-22 juillet 2014 Arboriculture Languedoc Roussillon P êcher Directeur de publication : Denis Carretier Rédacteur en chef : Christel Chevrier Comité de rédaction : Valérie Gallia, Cyril Sévely, Marc

Plus en détail

Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin :

Le BSV Fraise - Framboise concerne les régions Aquitaine et Limousin : S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Pucerons Duponchelia fovealis Thrips Punaises Noctuelles terricoles Oïdium Rhizopus Framboise Stades Culture hors-sol Culture sol N 16 30 août 2012 Les structures

Plus en détail

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 59 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Nombre de parcelles Bulletin de santé du végétal Maïs d u 9/6/21 N 7 R E S E A U 21 Pour la période du 4 au 9 juin (semaine 24), 9 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région

Plus en détail

Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle

Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle Par Jean-Paul Soucy, agr. Les acariens nuisibles en serre Tétranyque à deux points Tétranyque de Lewis Acariens des bulbes Mite du cyclamen/tarsonème du

Plus en détail

2. Les auxiliaires de culture

2. Les auxiliaires de culture III- Maîtriser les ravageurs et les adventices 2. Les auxiliaires de culture Insectes Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs de culture par l utilisation de leurs

Plus en détail

Quel devenir de la protection des cultures légumières?

Quel devenir de la protection des cultures légumières? Quel devenir de la protection des cultures légumières? La directive européenne 91/414 harmonise l'ensemble des réglementations et des autorisations de produits phytopharmaceutiques des États membres au

Plus en détail

Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri. Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL

Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri. Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL Ctifl Principaux bio-agresseurs émergents en cultures légumières sous abri Yannie Trottin-Caudal / Ctifl Catherine Chabrière / APREL Rencontres du végétal, 10 et 11 janvier 2011 Plan Caractérisation des

Plus en détail

Spécialiste de l hydroculture. Nous proposons 9 modules de formation :

Spécialiste de l hydroculture. Nous proposons 9 modules de formation : Spécialiste de l hydroculture Nous proposons 9 modules de formation : Module 1 : Historique de la lutte contre les ravageurs. Module 2 : Règles de base sur la santé des végétaux. Module 3 : Les stress

Plus en détail

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement La réduction d usage en ville, exemple d une grande ville en gestion alternative économe en pesticide : La Direction des Espaces Verts et de l Environnement

Plus en détail

Sommaire. En bref. N 6 26 juin 2015. Cultures ornementales RAVAGEURS : RAVAGEURS. Psylles: Présence fréquente sur eleagnus

Sommaire. En bref. N 6 26 juin 2015. Cultures ornementales RAVAGEURS : RAVAGEURS. Psylles: Présence fréquente sur eleagnus N 6 26 juin 2015 P 1/5 En bref Sommaire RAVAGEURS : Psylles: Présence fréquente sur eleagnus Acariens: Très présents à faible intensité Pucerons: Ravageur en expansion sur toute la région MALADIES : Faible

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 12 21 mai 2015. Pucerons. Aleurodes. Thrips

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 12 21 mai 2015. Pucerons. Aleurodes. Thrips N 12 21 mai 2015 Maraîchage Toutes cultures légumières ANIMATEUR FILIERE MALPEYRE Camille FREDON AQUITAINE email : c.malpeyre@fredon-aquitaine.org Pucerons Les populations de pucerons sont en progression

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Cultures légumières n 07 du 12 juin 2013 Ce BSV est réalisé à partir des observations effectuées ces derniers jours par les membres du réseau BSV (Chambres d Agricultures Rhône

Plus en détail

Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre. Bulletin de santé du végétal Maïs d u 21/07/2015 N 13 R E S E A U 2015 Pour la période du 16 au 21 juillet (semaine 30), 54 parcelles de maïs ont été observées dans le cadre du réseau BSV région Centre.

Plus en détail

Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures

Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures Product: 155928 / Page: 1 / Size: 150.000 x 135.000 / Date: 6-MAR-13 / 09:54:26 Insecticide - Fongicide polyvalent multi-cultures Composition Formulation SL 60 g/l huile essentielle d oranges douces Autorisation

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. Pucerons. Acariens. N 27 13 septembre 2012. gggggggggg ggggg

Maraîchage. Toutes cultures légumières. Pucerons. Acariens. N 27 13 septembre 2012. gggggggggg ggggg N 27 13 septembre 2012 S O M M A I R E Maraîchage Toutes cultures légumières : pucerons, acariens, punaises, Héliothis, noctuelles terricoles. Poivrons sous abris : pyrale du maïs, oïdium. Aubergines sous

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal

Bulletin de santé du végétal Bulletin de santé du végétal N - 26 septembre 2013 Zones non agricoles Champagne-Ardenne N 2-3 avril 2014 Champagne-Ardenne AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE : 1. Evolution de la végétation 2. Evolution des auxiliaires

Plus en détail

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Réseau National des Chambres d Agriculture du Niger Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Rédaction équipe technique RECA

Plus en détail

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises Avant d utiliser des produits chimiques, vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web www.biobest.be Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

Maraîchage. Salades. N 3 14 mars 2013. Pucerons. Bremia

Maraîchage. Salades. N 3 14 mars 2013. Pucerons. Bremia N 3 14 mars 2013 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Maraîchage Pomme de terre sont les suivantes : Parcelles

Plus en détail

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Auxiliaires Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Mouches Blanches L un des ravageurs les plus communs dans de nombreuses cultures. Lors d une forte attaque, la mouche blanche peut s avérer

Plus en détail

Orléans Le 24 janvier 2013

Orléans Le 24 janvier 2013 1 * La genèse du projet / Eléments du contexte * Le cadre européen (Directive 209/128/CE) * La déclinaison nationale : le plan Ecophyto * Présentation du portail ECOPHYTOPIC * ECOPHYTOPIC : Présentation

Plus en détail

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre?

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Lutte biologique ------------------------------ Un peu d histoire ------------------------- Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome, M. Sc. Conseiller

Plus en détail

ATTENTES DES GESTIONNAIRES DE ZONES NON AGRICOLES BIO-AGRESSEURS ET DE LA FLORE SPONTANEE SYNTHESE DES RESULTATS D ENQUETE (2013)

ATTENTES DES GESTIONNAIRES DE ZONES NON AGRICOLES BIO-AGRESSEURS ET DE LA FLORE SPONTANEE SYNTHESE DES RESULTATS D ENQUETE (2013) ATTENTES DES GESTIONNAIRES DE ZONES NON AGRICOLES EN TERMES DE SOLUTIONS POUR LA GESTION DES BIO-AGRESSEURS ET DE LA FLORE SPONTANEE SYNTHESE DES RESULTATS D ENQUETE (2013) AVEC LE SOUTIEN FINANCIER DE

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

Notion d équilibre biologique

Notion d équilibre biologique Notion d équilibre biologique Équilibre biologique: les populations ne présentent pas d importantes variations d effectifs dans le temps. PRODUCTEUR DECOMPOSEUR Défécations, cadavres CONSOMMATEUR Notion

Plus en détail

Moyens de lutte alternative. Pesticides. Mai 2005

Moyens de lutte alternative. Pesticides. Mai 2005 Moyens de lutte alternative Mai 2005 9 Qu entend-on par moyens de lutte alternative contre les nuisibles? C est l ensemble des moyens de lutte ne faisant pas intervenir de produits chimiques, mais plutôt

Plus en détail

Fraise. Drosophila suzukii. N 12 13 juillet 2012

Fraise. Drosophila suzukii. N 12 13 juillet 2012 S O M M A I R E Fraise Drosophila suzukii Duponchelia fovealis Pucerons Acariens Thrips Aleurodes Tarsonèmes Punaises Noctuelles terricoles Oïdium Framboise Stade Culture hors-sol Culture sol N 12 13 juillet

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 2. LES PRINCIPALES ETAPES DE LA LUTTE INTEGREE...3 2.1 ÉTAPE 1 : INFORMATION ET FORMATION...3 2.2

Plus en détail

OUTILS INNOVATEURS EN PROTECTION BIOLOGIQUE INTÉGRÉE (PBI)

OUTILS INNOVATEURS EN PROTECTION BIOLOGIQUE INTÉGRÉE (PBI) OUTILS INNOVATEURS EN PROTECTION BIOLOGIQUE INTÉGRÉE (PBI) Les tendances et les innovations en protection biologique intégrée (PBI) se font de plus en plus créatives. On cherche à réduire les coûts d utilisation,

Plus en détail

Principes généraux de la lutte intégrée sur cultures maraîchères en Polynésie française

Principes généraux de la lutte intégrée sur cultures maraîchères en Polynésie française Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement Ministère de l'agriculture et de l'élevage Service du Développement Rural Département Agriculture Principes généraux

Plus en détail

Les parcs et jardins et le développement durable

Les parcs et jardins et le développement durable MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL NATIONAL DES PARCS ET JARDINS GUIDE DES BONNES PRATIQUES Les parcs et jardins et le développement durable Introduction Engager une démarche de développement

Plus en détail

Pépinières du Val d'erdre

Pépinières du Val d'erdre Page1 : Les Places 44850 Saint Mars du désert : 02 40 77 48 63 : 02 40 77 48 64 Pépinières du Val d'erdre Contact Jean-Marc Auray Gérant : www.pepinieresvalderdre.fr info@pepinieresvalderdre.fr Effectif

Plus en détail

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia.

Fleurs. bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés. Chrysanthème. Cyclamen. Fuchsia. Gerbera. Hortensia. N 78-28 août 2014 Fleurs Plantes Fleurs coupées en pot comestibles importance En Bref : élevée bio-contrôle moyenne, variable faible Maladies Culture Ravageurs observés observées Auxiliaires observés Page

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES

Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES -1- Rappel dispositif BSV Dispositif cadré par la circulaire du 4 mars 2009 et complété par notes

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 20 2 juillet 2015. Pucerons. Punaises. Thrips

Maraîchage. Toutes cultures légumières. N 20 2 juillet 2015. Pucerons. Punaises. Thrips N 20 2 juillet 2015 Maraîchage Toutes cultures légumières Pucerons Les populations de pucerons sont toujours présentes dans les cultures suivantes : aubergines, poivrons, concombres, courgettes et tomates.

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

Contacts. Juin 2014 CONSEILS DE SAISON

Contacts. Juin 2014 CONSEILS DE SAISON Juin 2014 CONSEILS DE SAISON Les fortes chaleurs dans les abris et en sont favorables au développement des ravageurs : thrips, acariens notamment sur cucurbitacées, aubergine,etc. Les auxiliaires naturels

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 10 5 juin 2015 Ce qu'il faut retenir Balanin : des balanins sont présents en verger et d'après les dissections de femelles et de mâles, les accouplements devraient commencer dans les prochains jours.

Plus en détail

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté Bulletin N 11-24 juillet 2015 INSCRIPTIONS Si vous ne recevez pas le BSV Légumes chaque semaine, vous pouvez vous inscrire aux listes diffusion de votre choix

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 30/07. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 30/07. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... D U 3 1 J U L L E T 2 0 1 4 rédigé par Cécile SALPIN - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Asperge Criocères P. 2 Carotte-Panais-Céleri Mouche de la carotte P. 2 Concombre-Melon Acariens,

Plus en détail

Lutte intégrée et production organique en culture bananière : étude de cas des Iles Canaries

Lutte intégrée et production organique en culture bananière : étude de cas des Iles Canaries Lutte intégrée et production organique en culture bananière : étude de cas des Iles Canaries Juan Cabrera Cabrera, ICIA, Espagne Estrella Hernández Suárez, ICIA, Espagne Ángeles Padilla Cubas, ICIA, Espagne

Plus en détail

Evaluation du dispositif de manutention HORTIPAL pour hiverner les plantes de pépinières

Evaluation du dispositif de manutention HORTIPAL pour hiverner les plantes de pépinières Version : 0.2 Replacer le nouveau logo Evaluation du dispositif de manutention HORTIPAL pour hiverner les plantes de pépinières Essai réalisé en 2014-2015 par l AREXHOR Pays de la Loire Palettes HORTIPAL

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04 D U 1 0 A V R I L 2 0 1 4 rédigé par Maëlle KRZYZANOWSKI - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Concombre, punaise P. 2 Peu de maladies sont observées sur les cultures cette semaine, notamment

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 2 29 avril 2015 Ce qu'il faut retenir Stade : 4 feuilles à 8 feuilles. Les faucillages sont en cours sur les stades plus avancés. Limaces : Présentes sur 16% des surfaces sans dégât important. Pourriture

Plus en détail

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE Septembre 2013 CONSEILS DE SAISON Après un mois de juillet et d août chaud et sec, septembre a vu le retour de températures fraîches pendant deux semaines, en dessous des normales saisonnières. Cela a

Plus en détail

Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais

Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais Projet d étude sur l impact et l efficacité des traitements antiparasitaires des bovins dans les zones humides du Nord Pas-de-Calais Emmanuel THEBAUD Réseau des Vétérinaires en Élevage Baptiste HUBERT

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

Maïs doux : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance

Maïs doux : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance N 21 11 décembre 2014 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein champ sont les suivantes :

Plus en détail

GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick

GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick GESTION PHYTOSANITAIRE DE LA MINEUSE DE LA TOMATE Tuta absoluta Meyrick Secteur de la tomate au Maroc: La culture de tomate joue un rôle socio-économique important dans l économie marocaine tant par les

Plus en détail

Nous prøsentons dans ce document notre questionnaire et les røponses telles que nous avons re ues, dans leurs intøgralitøs.

Nous prøsentons dans ce document notre questionnaire et les røponses telles que nous avons re ues, dans leurs intøgralitøs. Nous prøsentons dans ce document notre questionnaire et les røponses telles que nous avons re ues, dans leurs intøgralitøs. Questionnaire: (q Oui q Non) (q Oui q Non) espaces verts? (q Oui q Non) q IntØressantes

Plus en détail

Tomate : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance

Tomate : bilan sanitaire 2014. Réseau de surveillance N 23 18 décembre 2014 Les structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l'élaboration du Bulletin de santé du végétal d'aquitaine Légumes de plein champ sont les suivantes :

Plus en détail

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015 Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto 23 février 2015 Présentation des RITA Définition et périmètre : Réseau d Innovation et de Transfert Agricole Présent dans les 5 DOM Créés en 2011

Plus en détail

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures Geneviève Labrie La lutte intégrée Portrait des dommages au Québec Financière agricole du Québec 880 avis de dommages depuis 2008 224 avis

Plus en détail

GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes

GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes EXPERTS FOR GROWTH* GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes * Experts pour la croissance Qu est-ce que la gamme Pro? Ce sont les engrais professionnels COMPO conditionnés dans de

Plus en détail

l adoption de techniques alternatives aux utilisations courantes des produits phytosanitaires.

l adoption de techniques alternatives aux utilisations courantes des produits phytosanitaires. agritaine Dossiers d information de la Chambre régionale d agriculture d Aquitaine NUMÉRO 36 FÉVRIER 2014 Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques Le plan Ecophyto Agriculture d Aquitaine,

Plus en détail

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s Les thrips sont des insectes de petite taille (1 à 2 mm), allongés et qui possèdent des ailes étroites bordées de longs cils caractéristiques. Les dégâts majeurs résultent de l alimentation des adultes

Plus en détail

Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012

Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012 Bulletin technique Semaine 27 3 juillet 2012 Les observations servant à réaliser ce bulletin ont été effectuées sur la région de la Casinca et San Giulianu. Il est donc nécessaire d adapter ces conseils

Plus en détail

BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL PAYS DE LA LOIRE >>> MARAICHAGE

BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL PAYS DE LA LOIRE >>> MARAICHAGE BULLETIN DE SANTÉ DU VÉGÉTAL 2 AOÛT 2012 Retrouvez le Bulletin de santé du végétal sur le Web! www.draaf.pays-de-la-loire.agriculture.gouv.fr www.agrilianet.com - www.fredonpdl.fr Les maladies du feuillage

Plus en détail

PROGRAMME INDICATIF DE PROTECTION PHYTOSANITAIRE DU FRAMBOISIER 2010

PROGRAMME INDICATIF DE PROTECTION PHYTOSANITAIRE DU FRAMBOISIER 2010 PROGRAMME INDICATIF DE PROTECTION PHYTOSANITAIRE DU FRAMBOISIER 200 Ce document ne constitue en aucun cas une trame de traitements à réaliser systématiquement, mais propose les principaux créneaux possibles

Plus en détail

Mai 2014 Partie 1. Céleri Rave CONSEILS DE SAISON

Mai 2014 Partie 1. Céleri Rave CONSEILS DE SAISON Mai 2014 Partie 1 CONSEILS DE SAISON Localement, les conditions pluvieuses accompagnées de la baisse des températures (Hautes Pyrénées) n ont pas favorisé une bonne reprise des dernières plantations ainsi

Plus en détail

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs Formation Jardinage 3-Les Ravageurs Sujets abordés Formation Jardinage 3 Les insectes bénéfiques Les insectes ravageurs Les maladies des plantes Recettes d insecticides, de fongicides et de stimulants

Plus en détail

Les. Roses. Guide de gestion culturale

Les. Roses. Guide de gestion culturale Les Roses Guide de gestion culturale 2 Édito Ce guide recense les principaux facteurs clés de la réussite de vos cultures de rosiers, sous abris ou en plein air. Il constitue la liste des principaux outils

Plus en détail

Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013

Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013 Salade Protection contre Nesidiocoris tenuis 2013 Anthony GINEZ, Céline SANLAVILLE, Claire GOILLON, APREL - Benjamin GARD, Ctifl-APREL - Isabelle HALLOUIN, Chambre d Agriculture des Bouches-du-Rhône (13)

Plus en détail

MARAÎCHAGE. Observations particulières. En bref. Fourmis. Région Corse. N 9 27 juillet 2012

MARAÎCHAGE. Observations particulières. En bref. Fourmis. Région Corse. N 9 27 juillet 2012 MARAÎCHAGE N 9 27 juillet 2012 Région Corse Structures partenaires dans la réalisation des observations nécessaires à l élaboration du Bulletin de Santé du Végétal Maraîchage de Corse : FREDON, CDA 2B,

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. www.cnfpt.fr Extraction du 20 avril 2015 à 11:04

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. www.cnfpt.fr Extraction du 20 avril 2015 à 11:04 CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE www.cnfpt.fr Extraction du 20 avril 2015 à 11:04 ITINÉRAIRES GESTION DES ESPACES S SANS PESTICIDE CODE ITINÉRAIRE I2O04 CONSEILLER FORMATION : GAELLE

Plus en détail

T outes espèces fruitières

T outes espèces fruitières N 16-19 Août 2015 Directeur de publication : Denis Carretier Rédacteur en chef : Christel Chevrier Comité de rédaction : Valérie Gallia, Cyril Sévely, Marc Fratantuono, J.Michel Duriez Rédigé en collaboration

Plus en détail

Le 15 mai 2012. Présentation de l intervenant

Le 15 mai 2012. Présentation de l intervenant Audition d Hervé COVES au Sénat. Intervention dans le cadre la mission commune d informations sur les pesticides et leur impact sur la Santé et l Environnement Le 15 mai 2012 Présentation de l intervenant

Plus en détail

B-Nine WSG Granules solubles Retardateur de croissance pour les plantes Pour contrôler la hauteur et favoriser la floraison des plantes COMMERCIAL

B-Nine WSG Granules solubles Retardateur de croissance pour les plantes Pour contrôler la hauteur et favoriser la floraison des plantes COMMERCIAL B-Nine WSG Granules solubles Retardateur de croissance pour les plantes Pour contrôler la hauteur et favoriser la floraison des plantes Retardateur pour les chrysanthèmes, les azalées, les semis, les poinsetties

Plus en détail

Organisation de la formation

Organisation de la formation Formation sylviculture et cours d eau Organisation de la formation Maître d ouvrage : Maître d oeuvre : Formation co financée par : Meymac, 16 mai 2014 Formation sylviculture et cours d eau Contexte de

Plus en détail

Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides

Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides INRA MC Lhopital Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides Données, agriculture, environnement... innovation Vendredi 4 septembre 2015 Estelle Ancelet,

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

En Bref cette semaine

En Bref cette semaine N 5 30 avril 2015, page 1 En Bref cette semaine Choux Mouche du chou : Les pontes s intensifient sur le nord de la Bretagne Artichaut Pucerons verts : Baisse des populations Pucerons noirs : quelques rares

Plus en détail

Bilan Carbone des interventions viticoles

Bilan Carbone des interventions viticoles Chambre d agriculture de Vaucluse Bilan Carbone des interventions viticoles Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse Tél : 04.90.23.65.65 fax : 04.90.23.65.40 email : accueil@vaucluse.chambagri.fr

Plus en détail

Bulletin n 100 24 juillet 2015

Bulletin n 100 24 juillet 2015 Bulletin n 100 24 juillet 2015 Avertissement général sur l évaluation des risques Les informations sur les bio-agresseurs qui sont données dans ce bulletin correspondent à des observations réalisées dans

Plus en détail

2. Identification de l'organisme de formation : Adresse BP 7

2. Identification de l'organisme de formation : Adresse BP 7 Comité VIVEA sollicité : D042 Réf. interne : D042/2010/1012 - Attention dossier non encore envoyé à Vivea 1. Titre de l'action de formation : certiphyto 2. Identification de l'organisme de formation :

Plus en détail

LES CULTURES SOUS SERRE

LES CULTURES SOUS SERRE LES CULTURES SOUS SERRE Chiffres clés du secteur des cultures légumières Les cultures légumières ce sont : - plus de 35 espèces (à l exception des pommes de terre) - une surface totale d environ 329 000

Plus en détail

Produits phytopharmaceutiques :

Produits phytopharmaceutiques : Produits phytopharmaceutiques : Opportunités et limites des dispositions prévues par le Règlement 1107/2009/CE en matière de reconnaissance mutuelle des autorisations de mise sur le marché Yves MONNET

Plus en détail

Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs

Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs Le rôle des haies dans le maintien et le développement des auxiliaires de culture et les pollinisateurs A LES INSECTES UTILES : LES POLLINISATEURS Ce sont essentiellement les insectes de l ordre des Hyménoptères

Plus en détail

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais

Jardins et espaces verts Nord Pas-de-Calais B U L L E T I N D E S A N T É D U V É G É T A L Jardins et espaces verts N 2 7 mai 2015 Les auxiliaires sont présents : coccinelles Pucerons : présence sur bouleau, érable, fusain, rosier et viorne Les

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 1 EDITION DU 18 MARS 2015 Tous fruitiers Phénologie : En moyenne au 16 mars 2015 : - Mirabelle : A (bourgeon d hiver) à B (début gonflement)

Plus en détail

Approche méthodologique pour la conception d un guide de diagnostic environnemental adapté aux entreprises de l horticulture ornementale.

Approche méthodologique pour la conception d un guide de diagnostic environnemental adapté aux entreprises de l horticulture ornementale. Pierre Dorand, Pascale Guillermin et Rémi Gardet (INH) Juin 2005 Maud Dubois (BHR) Robert Biagi (ESA) Approche méthodologique pour la conception d un guide de diagnostic environnemental adapté aux entreprises

Plus en détail

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine CROS du 19 septembre 2013, Villenave d'ornon L élaboration du BSV en résumé Quelques chiffres

Plus en détail

Février 2010 Sylvie Lemmet FICHE TECHNIQUE Financements des formations

Février 2010 Sylvie Lemmet FICHE TECHNIQUE Financements des formations Page 1/6 Février 2010 Sylvie Lemmet FICHE TECHNIQUE Financements des formations Page 2/6 Financement des formations Introduction Le GIE FPSO est agrée en tant qu «organisme de formation» depuis 1995 et

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. Cumul 2015 de pluies (mm) Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. Cumul 2015 de pluies (mm) Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... D U 1 8 A O Û T 2 0 1 5 rédigé par Maëlle KRZYZANOWSKI - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Allium Thrips, teigne P.2 Asperge Criocères P.3 Carotte, panais, céleri Mouche de la carotte P.3

Plus en détail

Bilan d activité 2014

Bilan d activité 2014 Bilan d activité 2014 Session du 25 mars 2015 Conseil technique Notre présence sur le terrain Elevage : 270 Bio végétal : 160 Végétal : 500 pour 320 exploitations Notre présence sur les MIN fleurs et légumes

Plus en détail

MALATHION 500 CONTENU NET : 10 LITRES INSECTICIDE EN CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE LIRE L ÉTIQUETTE ET LE DÉPLIANT CI-JOINT AVANT L EMPLOI.

MALATHION 500 CONTENU NET : 10 LITRES INSECTICIDE EN CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE LIRE L ÉTIQUETTE ET LE DÉPLIANT CI-JOINT AVANT L EMPLOI. Groupe/1B/Insecticide MALATHION 500 CONTENU NET : 10 LITRES INSECTICIDE EN CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE AGRICOLE Supprime les criquets (sauterelles) les pucerons, acariens (mites), altises, mouches domestiques

Plus en détail