LES CHIFFRES CLÉS RÉGION PROVENCE- ALPES-CÔTE-D AZUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CHIFFRES CLÉS RÉGION PROVENCE- ALPES-CÔTE-D AZUR"

Transcription

1 LES CHIFFRES CLÉS RÉGION PROVENCE- ALPES-CÔTE-D AZUR ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie

2 LA PROPRETÉ EN PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des unités de production et non des entreprises (sièges sociaux). Cette approche est plus pertinente pour présenter la réalité de l activité régionale. Provence-Alpes-Côte-d Azur France métropolitaine Part de la Région PIB 2010 (millions d ) ,3 % Population active totale 2010 (y. c. Corse) ,9 % Établissements 2010 (p) ,4 % Taux de chômage (4 e trim. 2011) 11,2 % 9,4 % +1,8 points Source : Pôle Emploi et INSEE (p) = provisoire Provence-Alpes-Côte-d Azur France métropolitaine Part de la Région Établissements du secteur de la Propreté 2010 (p) Salariés du secteur de la Propreté 2010 (p) ,6 % ,5 % Source : Pôle Emploi Nombre d établissements et de salariés par département > Établissements : > Salariés : HAUTES-ALPES 37 HAUTES-ALPES 813 VAUCLUSE 124 ALPES-DE-HAUTE- PROVENCE 31 ALPES- MARITIMES 531 VAUCLUSE ALPES-DE-HAUTE- PROVENCE 481 ALPES- MARITIMES BOUCHES-DU-RHÔNE 541 VAR 300 MONACO 21 BOUCHES-DU-RHÔNE VAR MONACO 922 Source : Pôle Emploi 2010 (p)

3 Répartition des établissements et des selon la taille des établissements 80 % Établissements Salariés % % % 19 % 16 % 11 % 10 % 1 % 4 % 4 % Moins de 10 de 10 à 49 de 50 à 99 de à et plus Source : Pôle Emploi 2010 (p) Dynamique d évolution de la Propreté en région (p) Établissements Propreté Salariés Propreté Établissements Propreté Établissements tous secteurs 115 Salariés Propreté Salariés tous secteurs 113, ,9 110, , ,4 103,7,7 105,3,8 101,8 103,7 101, (p) ,1,7 103,4 101,5 103,4 103, (p) Source : Pôle Emploi - Base en 2005 Source : Pôle Emploi - Base en 2005 > Soit une augmentation de 11 % du nombre d établissements de propreté depuis 2005 contre une augmentation de 5 %tous secteurs confondus. > Soit une augmentation de 14 % du nombre de de la propreté depuis 2005 contre une augmentation de 4 % tous secteurs confondus.

4 répartition hommes-femmes CSP des Chefs d entreprises et cadres 1 % Professions intermédiaires 2 % Employés 3 % Ouvriers qualifiés 2 % Hommes 30 % Femmes 70 % Ouvriers non qualifiés 92 % Répartition hommes-femmes par CSP Hommes Femmes Chefs d entreprises et cadres 71 % 29 % Professions intermédiaires 61 % 39 % Employés 19 % 81 % Ouvriers qualifiés 83 % 17 % Ouvriers non qualifiés 29 % 71 % âge des 56 ans et plus : 12 % Moins de 26 ans : 11 % De 26 à 35 ans : 17 % De 46 à 55 ans : 31 % De 36 à 45 ans : 29 %

5 LE SECTEUR DE LA PROPRETÉ > La Propreté est une activité de services aux entreprises et aux collectivités. > Les entreprises de propreté interviennent dans des environnements très diversifiés : bureaux, locaux administratifs parties communes d immeubles distribution (commerces, grandes surfaces, etc.) santé (hôpitaux, cliniques, laboratoires, maisons de retraite ) industrie (agroalimentaire, automobile, nucléaire ) locaux et matériel de transports (bus, gares, aéroports ) hôtellerie milieu scolaire équipements collectifs, etc. > Attention : le secteur de la Propreté ne comprend pas : le service aux particuliers le nettoiement de la voie publique la gestion et le recyclage des déchets la dératisation, la désinsectisation, la désinfection, le nettoyage réalisé en interne par les du secteur public. En revanche, s il est externalisé et réalisé par une entreprise privée, il relève du secteur de la Propreté. > Depuis plusieurs années, les entreprises de propreté élargissent leur offre commerciale en proposant des services associés. Elles se positionnent principalement sur : des services liés aux procédés : gestion du courrier, manutention, logistique, déménagements internes, gestion des stocks, gestion des déchets, préparation des salles de réunion, etc. des services liés à l entretien du bâtiment et de son environnement : espaces verts, entretien technique des locaux, petite maintenance, etc. > Ces services permettent de répondre aux attentes des clients tout en offrant des relais de croissance et des opportunités de diversification aux entreprises de propreté entreprises (01/01/2010) 11,25 milliards d euros de chiffre d affaires (2010 p) (2010 p) 34 % des effectifs en Île-de-France, 10 % en Rhône-Alpes, 8 % en PACA 67 % de femmes 80 % de CDI 44 % de de plus de 45 ans 10 % de moins de 25 ans 31 % de de nationalité étrangère 74 % de temps partiels Plus de 60 % de sans diplôme de formation initiale +2,4 % au-dessus du Smic pour le salaire minimum conventionnel en 2011

6 LA PROPRETÉ EN FRANCE > Depuis le 1 er janvier 2011, la Branche compte plus de entreprises, en raison de la comptabilisation des auto-entrepreneurs à partir de Nombre d entreprises Tendance d évolution Source : INSEE REE Fichier SIRENE, statistiques au 1 er janvier À noter que pour maintenir la comparaison avec le passé, les entreprises de 3D sont comptabilisées. Elles représentent 538 entreprises en 2009, 677 entreprises en 2010 et 849 entreprises en * Les chiffres des années 2007 et 2008 sont faussés par une modification du champ de l INSEE et l intégration de secteurs connexes. L Observatoire socio-économique de la Propreté a lancé une démarche auprès de l INSEE pour définir ce changement et rectifier les chiffres. > L évolution du nombre d entreprises ayant au moins un salarié est en réalité un meilleur indicateur du dynamisme du secteur 31/12/ /12/ /12/2010 Nombre d entreprises ayant au moins 1 salarié Source : INSEE DADS +4,8 % > Un chiffre d affaires qui repart à la hausse en * (p) Évolution du CA Indice CA Source : INSEE ESANE * Idem que pour les données sur le nombre d entreprises Après révision à la baisse par l INSEE du CA en 2009, on constate une réelle récession et une amorce de reprise en Ce chiffre sera probablement revu à la baisse après consolidation. Une majorité de petites entreprises, mais une forte concentration des % 70 66% L année 2009 marque pour la première fois une baisse de l effectif salarié dans la Propreté, en revanche les chiffres provisoires de l année 2010 indiquent une certaine reprise % 1 à 9 5% 14% 10 à 19 Part des entreprises Part des 12% 10% 20 à 49 9% 4% 50 à 99 et REE fichier SIRENE 11% 3% à 249 8% 1% 250 à 499 8% 0,4% 500 à % 0,5% et plus Salariés Propreté Salariés tous secteurs (p) Source : Pôle Emploi - Unistatis, traitement en Base en Création_www.thalamus-ic.fr Certifié PEFC Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. pefc-france.org (p) Salariés Propreté retrouvez tous ces chiffres sur :

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN CORSE Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN RHÔNE-ALPES Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine Entreprises de PropretÉ ET SERVICES ASSOCIÉS CHIFFRES CLÉS Région Lorraine Édition 2010 LA PROPRETÉ EN LORRAINE données économiques générales de la région Lorraine France métropolitaine Part de la région

Plus en détail

Diagnostic territorial

Diagnostic territorial Diagnostic territorial Quelles évolutions en Petite Camargue Héraultaise? Synthèse du tableau de bord Décembre 2008 Quelle méthodologie m pour l analyse l du territoire? Une grille pour l analyse des territoires

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Nord-Pas-de- Calais Région Nord-Pas-de-Calais Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises

Plus en détail

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010 Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION 2010 SOMMAIRE ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS 2 LES SALARIÉS 4 LE PROFIL DES SALARIÉS 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA

Plus en détail

Les Métiers de la valorisation des déchets et les formations existantes

Les Métiers de la valorisation des déchets et les formations existantes Les Métiers de la valorisation des déchets et les formations existantes Sandrine LEGER, Responsable Secteur, Métiers de l environnement, MPS Aquitaine CFA métiers de l environnement Production de déchets

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Malakoff Médéric analyse les déterminants de la santé et du bien-être des salariés en Provence-Alpes-Côte d Azur et évalue leur impact sur la performance

Plus en détail

Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013

Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013 Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013 Laure BERTHELEMY Juillet 2014 1 Partie 1 : Chiffres-clés de la création et de la reprise d entreprises en 2013 Source CCI de Touraine-OE2T

Plus en détail

Région Auvergne -Rhône-Alpes

Région Auvergne -Rhône-Alpes Région Auvergne -Rhône-Alpes Région Chiffres Clés de la Plasturgie Effectifs : 25 543 (214) Etablissements : 825 (214) Offres Pôle Emploi: 1 199 (214) Offres APEC : 374 (214) Projets de recrutement: 1

Plus en détail

Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon

Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon Données 2007 Etat des lieux France - Source Coach Omnium. Evolution des dépenses des entreprises en France 8,0% 6,0% 6,0% 4,8% 4,5% 4,0% 2,0% 2,8% 2,3% 1,6%

Plus en détail

FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS

FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS... 5 L'ACTIVITÉ DE LA FABRICATION D'EMBALLAGE EN BOIS...

Plus en détail

Repères. Bilan social du transport routier de voyageurs. Mai 2016. Service de l observation et des statistiques

Repères. Bilan social du transport routier de voyageurs. Mai 2016. Service de l observation et des statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Mai 216 Repères Bilan social du transport routier de voyageurs Service de l observation et des statistiques mai 216 Bilan social du transport routier de voyageurs

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA

OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA 2010 OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA Enquête 2010 S i t u a t i o n a u 1er mars 2010 des promotions 2008 et 2009 - Filière INGENIEUR ESTIA Options OGI/CGP/MPA ESTIA ECOLE SUPERIEURE DES

Plus en détail

OPTIQUE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 03/05/2016 1

OPTIQUE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 03/05/2016 1 OPTIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'OPTIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'OPTIQUE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'OPTIQUE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'OPTIQUE... 12 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 15 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Le tissu entrepreneurial des Energies renouvelables Créations, disparitions et typologie des entreprises

L observatoire. des entreprises. Le tissu entrepreneurial des Energies renouvelables Créations, disparitions et typologie des entreprises L observatoire des entreprises Le tissu entrepreneurial des Energies renouvelables Créations, disparitions et typologie des entreprises Novembre 2015 Ellisphere propose à tous les acteurs économiques,

Plus en détail

Évolution des consommations en énergie électrique

Évolution des consommations en énergie électrique 1 Sécurisation de l alimentation l électrique en région r PACA Évolution des consommations en énergie électrique 2 Objectifs des prévisions de consommation : Identifier une cible réseau r permettant de

Plus en détail

Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015)

Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015) STATISTIQUES ET INDICATEURS Ec nomie VERTE en région Paca (décembre 2015) Service Statistiques, Etudes et Evaluations Pôle emploi PACA Sommaire 3 Qu est ce que l économie verte? 4 Les chiffres clés de

Plus en détail

Emploi intérimaire en janvier 2012

Emploi intérimaire en janvier 2012 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Emploi intérimaire en janvier 2012 7 mars 2012 Principaux résultats Fin janvier 2012, le nombre d intérimaires s établit à 620 100, soit une évolution de -0,2%

Plus en détail

Maisons d édition : les chiffres 2012

Maisons d édition : les chiffres 2012 Maisons d édition : les chiffres 2012 Janvier 2014 8ème édition Joëlle Tubiana Associée Edito Comme chaque année, nous vous présentons les chiffres clés de l édition, pour vous permettre de comparer vos

Plus en détail

Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF

Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF E RE GIONAL E EMPLOI-FORMATION ST IE R EGIONALE EMPLOI-FORM ATIONSTRA Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF Cartes d identité des 21 pays bretons Pays d Auray Avec plus de 85

Plus en détail

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes q ql insertion professionnelle des scolaires en Rhône-Alpes sortis de formation professionnelle en 2005 mars 2008 - n 2 Enquête Insertion s Sommaire

Plus en détail

ALFA LAVAL Directeur des Ressources Humaines Conception et fabrication d échangeurs thermiques Produits soudés

ALFA LAVAL Directeur des Ressources Humaines Conception et fabrication d échangeurs thermiques Produits soudés LISTE DES DECIDEURS RH GRANDS COMPTES INSCRITS & PRESSENTIS A LA 5 EME EDITION DE LA CONVENTION D AFFAIRES TOP DRH RHONE ALPES ET PACA DES 25 et 26 MARS 2014 ADECCO GROUPE FRANCE Responsable de Service

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 SNF ET INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE 76 Charges salariales en % de la valeur ajoutée 8 Impôts indirects nets de subventions 74 72 Industrie manufacturière 6 4 Industrie

Plus en détail

Tu as entre 16 et 25 ans? Toi aussi, fais le choix de l apprentissage!

Tu as entre 16 et 25 ans? Toi aussi, fais le choix de l apprentissage! Tu as entre 16 et 25 ans? Toi aussi, fais le choix de l apprentissage! Un vrai coup de pouce! CFA DE L URMA * CFA AGRICOLE AMEP CFA BTP CFA CCIM *UNIVERSITÉ RÉGIONALE DES MÉTIERS ET DE L ARTISANAT Sommaire

Plus en détail

astree Outil d information et d analyse sur les entreprises françaises bvdinfo.com

astree Outil d information et d analyse sur les entreprises françaises bvdinfo.com astree Outil d information et d analyse sur les entreprises françaises bvdinfo.com L outil d information le plus complet du marché astrée est la solution pour accéder aux données clés de l ensemble des

Plus en détail

Faits en bref 2015. Préparé pour la Fédération canadienne des syndicats d infirmières et infirmiers par Jacobson Consulting Inc.

Faits en bref 2015. Préparé pour la Fédération canadienne des syndicats d infirmières et infirmiers par Jacobson Consulting Inc. Tendances : absentéisme en raison de maladie ou incapacité personnelle, et heures supplémentaires chez le personnel infirmier autorisé du secteur public : Faits en bref 2015 Préparé pour la Fédération

Plus en détail

Les salaires dans la fonction RH

Les salaires dans la fonction RH Entreprise & Carrières Les salaires dans la fonction RH Le 8 novembre 2012 Entreprise & Carrières i Table des matières Section 1 : Approche retenue...1 Section 2 : Méthodologie de l étude...1 Section

Plus en détail

L'EMPLOI EN 2015 SUR LE TERRITOIRE DE LAMBALLE COMMUNAUTE

L'EMPLOI EN 2015 SUR LE TERRITOIRE DE LAMBALLE COMMUNAUTE L'EMPLOI EN 2015 SUR LE TERRITOIRE DE LAMBALLE COMMUNAUTE Avertissement : 1) La présente enquête a été réalisée par le service Emploi-formation de Lamballe Communauté auprès de 1206 entreprises privées

Plus en détail

Presse Jardin AVRIL 2012

Presse Jardin AVRIL 2012 Avec un chiffre d affaires de 4 milliards d euros, le marché du bio attire les acteurs majeurs de l agroalimentaire et non plus uniquement les spécialistes. Presse Jardin AVRIL 2012 Le panorama du segment

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1371 du 17 novembre 2014 relatif à la déclaration sociale nominative NOR : FCPS1419336D Publics

Plus en détail

SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN...9 1 LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN ITALIE...11 2 LE PANORAMA DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE...19

SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN...9 1 LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN ITALIE...11 2 LE PANORAMA DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE...19 Page 7 SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN...9 1 LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN ITALIE...11 1.1 LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE DES MENAGES... 11 1.1.1 Produits alimentaires consommés... 11 1.1.2 Organisation des repas...

Plus en détail

LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE

LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE LA RÉFORME FERROVIAIRE DIFFUSION LIMITÉE SOMMAIRE 01. UN GROUPE PUBLIC FERROVIAIRE + POURQUOI UNE RÉFORME FERROVIAIRE + GROUPE PUBLIC FERROVIAIRE : LA GOUVERNANCE + SNCF, ÉPIC DE TÊTE 02. SNCF RÉSEAU +4

Plus en détail

La nouvelle définition de l entreprise et les nouvelles catégories de taille. Conséquences sur la description statistique des services

La nouvelle définition de l entreprise et les nouvelles catégories de taille. Conséquences sur la description statistique des services La nouvelle définition de l entreprise et les nouvelles catégories de taille Conséquences sur la description statistique des services L'approche traditionnelle et sa limite Une entreprise = une unité légale

Plus en détail

Le deuxième pilier de pension est une nécessité! I Introduction 02. I 1. Le système des pensions en Belgique : trois piliers 03

Le deuxième pilier de pension est une nécessité! I Introduction 02. I 1. Le système des pensions en Belgique : trois piliers 03 ssur 01 N 11 I Bulletin hebdomadaire du 19/03/2009 Le deuxième pilier de pension est une nécessité! Contenu I Introduction 02 I 1. Le système des pensions en Belgique : trois piliers 03 I 2. Situation

Plus en détail

Une expérience d entreprise : le PERE (Plan d Epargne Retraite Entreprise) et le PEP (Plan d Epargne Prévoyance) chez PSA Peugeot Citroën

Une expérience d entreprise : le PERE (Plan d Epargne Retraite Entreprise) et le PEP (Plan d Epargne Prévoyance) chez PSA Peugeot Citroën Une expérience d entreprise : le PERE (Plan d Epargne Retraite Entreprise) et le PEP (Plan d Epargne Prévoyance) chez PSA Peugeot Citroën Thierry Debeneix Epargne salariale, Epargne retraite et Fonds supplémentaires

Plus en détail

Béziers. Zone d emploi de Béziers. Synthèse territoriale Emploi Formation. Une zone à vocation agricole, résidentielle et d échange

Béziers. Zone d emploi de Béziers. Synthèse territoriale Emploi Formation. Une zone à vocation agricole, résidentielle et d échange Synthèse territoriale Emploi Formation Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les unes par rapport aux autres.

Plus en détail

L offre en immobilier d entreprise en. Seine-et-Marne. OBIE 7 Novembre 2014 présenté par

L offre en immobilier d entreprise en. Seine-et-Marne. OBIE 7 Novembre 2014 présenté par L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne OBIE 7 Novembre 2014 présenté par Avant propos GEMOFIS en quelques chiffres Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

Quels outils de prescription et d anticipation en matière de formation et de recrutement?

Quels outils de prescription et d anticipation en matière de formation et de recrutement? Quels outils de prescription et d anticipation en matière de formation et de recrutement? Journée Technique de la Formation Intervention Stéphanie Fourcade - CRC Jacques Vuthan CCCA-BTP 31 Janvier 2014

Plus en détail

ARTS, LETTRES, LANGUES

ARTS, LETTRES, LANGUES Domaine de formation ARTS, LETTRES, LANGUES 147 diplômés 01 ont été interrogés sur leur situation en décembre 014. 114 ont répondu à l enquête, soit un taux de réponse de 77,5%. Les effectifs étant faibles,

Plus en détail

Dares Analyses. Les salariés effectuant des heures supplémentaires rémunérées en 2010

Dares Analyses. Les salariés effectuant des heures supplémentaires rémunérées en 2010 Dares Analyses MARS 2013 N 015 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salariés effectuant des heures rémunérées en 2010 En 2010, 49 % des salariés

Plus en détail

L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données

L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données L Observatoire national du tourisme Fluvial : 10 ans de collecte de données Document de synthèse L Observatoire national du tourisme fluvial a pour objectifs de fournir des données quantitatives et plus

Plus en détail

Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012

Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012 Préfecture de la Région Lorraine Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012 Sur la situation du marché du travail en décembre 2011 en LORRAINE EMPLOI SALARIE : repli de l emploi en Lorraine

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 3 e vague Juin 2010 Contexte Après plus d un an et demi du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

L Outil de pilotage des vins de cépage

L Outil de pilotage des vins de cépage > Dossier de synthèse - Mars 2015 L Outil de pilotage des vins de cépage www.outil-pilotage-vins-cepage.com Sommaire CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L OUTIL... 3 Objectifs de l Outil de pilotage des vins de cépage

Plus en détail

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Guide de la mesure des résultats Le Service des Achats de l État s assure que les achats de l État et de ses établissements

Plus en détail

UNE MESURE DU CHÔMAGE DANS LES BRANCHES DES PROFESSIONS LIBERALES (PL) Rapport Cabinet Ithaque Mai 2013. En préambule 2

UNE MESURE DU CHÔMAGE DANS LES BRANCHES DES PROFESSIONS LIBERALES (PL) Rapport Cabinet Ithaque Mai 2013. En préambule 2 UNE MESURE DU CHÔMAGE DANS LES BRANCHES DES PROFESSIONS LIBERALES (PL) Rapport Cabinet Ithaque Mai 2013 Sommaire En préambule 2 1. LES SALARIES DES PROFESSIONS LIBERALES AYANT CONNU UNE PERIODE DE CHOMAGE

Plus en détail

Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique. Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young

Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique. Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young Enjeu et modalités de la couverture du risque climatique Didier Marteau Professeur à l ESCP Consultant Ernst&Young I. Le formidable enjeu économique de la couverture du risque climatique Comment peut-on

Plus en détail

Tableau de bord de province de Namur. La province en quelques chiffres

Tableau de bord de province de Namur. La province en quelques chiffres la Tableau de bord de province de Namur La province en quelques chiffres Janvier 2015 Table des matières TABLE DES MATIERES 2 LISTE DES TABLEAUX 4 LISTE DES GRAPHIQUES 5 LISTE DES CARTES 6 INTRODUCTION

Plus en détail

La construction suisse

La construction suisse La construction suisse Faits et chiffres 26 Faits et chiffres 26 Edition 27 SBV Sommaire Aperçu Le secteur principal de la construction en 26 2 Activité de construction Chiffres d affaires dans l ensemble

Plus en détail

Tableau de bord éolien-photovoltaïque

Tableau de bord éolien-photovoltaïque COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 267 Novembre 211 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Troisième trimestre 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Avertissement À partir de ce trimestre,

Plus en détail

Groupe Europe du Réseau CTI

Groupe Europe du Réseau CTI Groupe Europe du Réseau CTI Atelier Mesures PME - 2 avril 2007 1 / 27 1 Partie Les Centres Techniques Industriels Atelier Mesures PME - 2 avril 2007 2 / 27 41, Boulevard des Capucines F- 75002 PARIS Tel:

Plus en détail

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Déroulement : 1. Constat : L emploi en Alsace Lucas Fattori, responsable

Plus en détail

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE Accompagner l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC 1 LES CHIFFRES REPERES FONDERIE CHIFFRE D AFFAIRES 5,6 milliards d euros

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL

Plus en détail

Contrats de professionnalisation

Contrats de professionnalisation Contrats de professionnalisation Commission alternance CCREFP 6 novembre 2013 Contrats de professionnalisation 1. Exploitation du fichier des contrats de professionnalisation 2012 source Directe extrapro

Plus en détail

L activité des établissements spécialisés au premier semestre 2015

L activité des établissements spécialisés au premier semestre 2015 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés au premier semestre L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements spécialisés : 289 entreprises

Plus en détail

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8

Graphique 1 Montant du cofinancement de l État (2000-2009) 15,7 14,8 14,8 FORMAbref Janvier 2012 Observatoire de la formation Cofinancement public Analyse de la contribution de l État à la formation continue en entreprise Cette publication porte sur le cofinancement public en

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS. vente à distance e-commerce

EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS. vente à distance e-commerce EDITION 20 05 CHIFFRES CLÉS vente à distance e-commerce > Ventes aux particuliers ESTIMATION TAILLE DU MARCHÉ n chiffre d affaires vente à distance Estimation du chiffre d affaires total vente à distance

Plus en détail

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire 21 Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire Fin 2014, 11,5 millions de personnes détiennent un contrat de retraite supplémentaire en cours de constitution auprès

Plus en détail

Rapport sur la situation de l emploi dans les entreprises du médicament en 2014. octobre 2015

Rapport sur la situation de l emploi dans les entreprises du médicament en 2014. octobre 2015 Rapport sur la situation de l emploi dans les entreprises du médicament en 2014 octobre 2015 Sommaire Rapport sur la situation de l emploi et des salaires en 2014 Les caractéristiques de l emploi en 2014

Plus en détail

Bois Construction Tableau de bord Région Lorraine

Bois Construction Tableau de bord Région Lorraine 11bis, rue Gabriel Péri CS 4511 54519 VANDOEUVRE Cedex Tél 3 83 37 54 64 Fax 3 83 35 38 28 E-mail contact@gipeblor.com Conjoncture Bois Tableau de bord Région Lorraine Activité 1 er semestre & Prévisions

Plus en détail

La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise

La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise AOUT 2014 Artisan Commerçant Industriel 1 Au programme Enregistrer votre entreprise Votre protection sociale obligatoire Les prestations Les

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 4 mai 16 N 486 Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? Avec la dégradation de la compétitivité-coût de la Chine et des autres pays émergents, avec l amélioration

Plus en détail

DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX DOSSIER 2 DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Un tiers environ des logements qui ont obtenu un permis de construire en 2000, ont été terminés un an plus tard.

Plus en détail

PARIS / Le CNPC et INTERSPORT. recrutement en alternance

PARIS / Le CNPC et INTERSPORT. recrutement en alternance PARIS / Le CNPC et INTERSPORT lancent une campagne de recrutement en alternance PARIS / L objectif : former plus de 100 «Gestionnaires Commerciaux» sur toute la France au sein des magasins de l enseigne.

Plus en détail

Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie. Rennes, le 10 septembre 2010

Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie. Rennes, le 10 septembre 2010 Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie Rennes, le 10 septembre 2010 La consommation d électricité en Bretagne continue de croître, plus rapidement que la moyenne nationale

Plus en détail

Réunion FFCI - CLIFF - NYSE EURONEXT. Lille - 12 décembre 2011. Valérie AGATHON Directeur des Relations Investisseurs

Réunion FFCI - CLIFF - NYSE EURONEXT. Lille - 12 décembre 2011. Valérie AGATHON Directeur des Relations Investisseurs Réunion FFCI - CLIFF - NYSE EURONEXT 1 Lille - 12 décembre 2011 Valérie AGATHON Directeur des Relations Investisseurs 2 PRESENTATION DU GROUPE Slide 3 OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT D ACTIONS Slide 11 RESULTATS

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission «Emploi, qualification et revenus du travail» Réunion du 16 octobre 2009 -------------------------- Demandes d accès à des données au titre de l article 7 bis de la loi n 51-711 du 7 juin 1951

Plus en détail

Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon

Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon www.carsat-lr.fr Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon Département prévention/tarification des risques professionnels Accidents du travail Accidents de trajet Maladies professionnelles

Plus en détail

TEMPS PARTIEL CONTRACTUEL / TEMPS PARTIEL REEL : LE FACTEUR MULTI-EMPLOI

TEMPS PARTIEL CONTRACTUEL / TEMPS PARTIEL REEL : LE FACTEUR MULTI-EMPLOI NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Septembre 2014 TEMPS PARTIEL CONTRACTUEL / TEMPS PARTIEL REEL : LE FACTEUR MULTI-EMPLOI Le recours fréquent au temps partiel par les entreprises de la propreté

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNE RHÔNE- ALPES

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNE RHÔNE- ALPES PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AUVERGNERHÔNE- ALPES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-13 MARS 201 En 201, 1 300 entreprises en région AuvergneRhône-Alpes du secteur privé ont été interrogées, employant

Plus en détail

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France Composition des ménages et des familles, modes de garde des enfants Modes de cohabitation > Huit jeunes Parisiens sur dix de 15-19 ans vivent chez leurs parents. > Deux Parisiennes sur cinq de 20-34 ans

Plus en détail

LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS

LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS 12 Avril 2016 - N 16.015 LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS Le secteur du numérique emploie près de 4% des salariés du secteur marchand non agricole et représente 2% des établissements. Il se caractérise

Plus en détail

Edition Pilotée. Sage Paie & RH

Edition Pilotée. Sage Paie & RH Edition Pilotée Sage Paie Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion quotidienne de Paie, vos suivis d indicateurs clés et vos prises de décision en matière de

Plus en détail

Assemblée Générale mixte. 12 mai 2005

Assemblée Générale mixte. 12 mai 2005 Assemblée Générale mixte 12 mai 2005 Bernard Arnault Assemblée Générale Mixte 12 mai 2005 3 LVMH : leader mondial du luxe LVMH a renforcé son statut de leader mondial du luxe Le meilleur parcours du secteur

Plus en détail

La Poste: une entreprise de services suisse innovante

La Poste: une entreprise de services suisse innovante La Poste: une entreprise de services suisse innovante Exposé de Jürg Bucher Directeur général Conférence de presse de bilan La Poste Suisse Siège principal de la Poste, Berne 24 mars 2010 SEULE LA VERSION

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE 2011 Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie BILAN D ACTIVITE 2011 CCI de la Haute-Savoie CHIFFRES CLES

Plus en détail

Le marché des résidences de tourisme

Le marché des résidences de tourisme Le marché des résidences de tourisme Importance et structure du marché des résidences de tourisme Le segment des résidences de tourisme a représenté de l ordre de 4 200-4 250 logements collectifs mis en

Plus en détail

Accord national du 12 juillet 2013 Relatif au contrat de génération dans la Métallurgie DIAGNOSTIC DE BRANCHE

Accord national du 12 juillet 2013 Relatif au contrat de génération dans la Métallurgie DIAGNOSTIC DE BRANCHE Accord national du 12 juillet 2013 Relatif au contrat de génération dans la Métallurgie DIAGNOSTIC DE BRANCHE SOMMAIRE I. Diagnostic de branche relatif au contrat de génération, visé aux articles L. 5121-10

Plus en détail

L entreprise PME: quelques repères. Zohra GALLARD

L entreprise PME: quelques repères. Zohra GALLARD L entreprise PME: quelques repères Zohra GALLARD Nombre d entreprises en France : 2,6 Millions ( hors agriculture, services financiers et administration ) source INSEE 2006 Dont : 5 000 entreprises de

Plus en détail

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans Dares Analyses mars 2014 N 023 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des descendants d immigrés en 2012 En 2012, 3,9 millions de personnes

Plus en détail

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise SYNTHÈSE Entre 2005 et 2014, les évolutions de chiffre d affaires des Très Petites Entreprises (TPE) constatées

Plus en détail

Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe. La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises

Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe. La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises Communiqué de presse Issy-les-Moulineaux, 23 juin 2015 Baromètre Cegos de la formation professionnelle en Europe La formation peine à se hisser au rang de priorité stratégique dans les entreprises Leader

Plus en détail

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 Une ambition à 10 ans Le décolletage est l industrie d usinage de pièces de haute précision. Celles-ci sont des

Plus en détail

(communication du Departement de la Statistique, Le Caire, RAU)

(communication du Departement de la Statistique, Le Caire, RAU) mmmmmmmmmmmmmm / i CAS/2. WP/3 CCMMISSION ECONOMISE POUR L'AFRIQUE CONFERENCE DES STATISTICIENS AFRICAINS DEUXIEME CONFERENCE JUIN TUNIS, TUNISIE Point 5 a) de lfordre du jour provisoire REPUBLIQUE ARABE

Plus en détail

La formation continue Stratégie et évaluation. Marie Monville et Kris Degroote Conseil Central de l économie

La formation continue Stratégie et évaluation. Marie Monville et Kris Degroote Conseil Central de l économie 1 La formation continue Stratégie et évaluation Marie Monville et Kris Degroote Conseil Central de l économie 1 La formation professionnelle continue : nécessités et avantages 2 Croissance économique Amélioration

Plus en détail

ESTIMATION DES FRAUDES ET IRREGULARITES AUX COTISATIONS SOCIALES DES EMPLOYEURS DE MAIN D ŒUVRE RELEVANT DU REGIME AGRICOLE

ESTIMATION DES FRAUDES ET IRREGULARITES AUX COTISATIONS SOCIALES DES EMPLOYEURS DE MAIN D ŒUVRE RELEVANT DU REGIME AGRICOLE ESTIMATION DES FRAUDES ET IRREGULARITES AUX COTISATIONS SOCIALES DES EMPLOYEURS DE MAIN D ŒUVRE RELEVANT DU REGIME AGRICOLE GT CNIS travail dissimulé 20/05/2016 www.ccmsa.msanet La MSA : un guichet unique

Plus en détail

Marchés à la production vrac 2015-16

Marchés à la production vrac 2015-16 Juin Marchés à la production vrac - Volumes cumulés depuis le / début de la campagne* en hl Rouges Rosés Blancs Total Vins de Vins de de cépages Total IGP IGP de cépages 9 7 (- %) 877 (+ %) 998 (+9 %)

Plus en détail

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 10 inscrits, 8 ont validé le

Plus en détail

ATTENTES ET COMPORTEMENTS, CLASSEMENT DES EMPLOYEURS DE RÉFÉRENCE DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS (0/7 ANS) DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS

ATTENTES ET COMPORTEMENTS, CLASSEMENT DES EMPLOYEURS DE RÉFÉRENCE DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS (0/7 ANS) DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS 2016 ATTENTES ET COMPORTEMENTS, CLASSEMENT DES EMPLOYEURS DE RÉFÉRENCE DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS (0/7 ANS) DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS 2016 20-30 ans : c est la tranche d âge des étudiants

Plus en détail

L approfondissement de l intégration régionale en Afrique de l Ouest et son impact pour la Côte d Ivoire

L approfondissement de l intégration régionale en Afrique de l Ouest et son impact pour la Côte d Ivoire L approfondissement de l intégration régionale en Afrique de l Ouest et son impact pour la Côte d Ivoire Ministère de l Economie et des Finances et Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement

Plus en détail

DEMOMED 75 Etude sur la démographie médicale parisienne

DEMOMED 75 Etude sur la démographie médicale parisienne + Unité REMES DEMOMED 75 Etude sur la démographie médicale parisienne RESTITUTION DES RESULTATS 28 janvier 2014 Hôtel de Ville de Paris + Démomed 75 2 1. Contexte, objectifs et méthode de l enquête 2.

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur la base d unités

Plus en détail