LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES"

Transcription

1 LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES Olivia Monfette, étudiante 2 e cycle, UQAM Johanne Grenier, professeure, UQAM Plan de la présentation 2 o Questionnaire sur SEP des stagiaires en éducation physique o Formation des maîtres, les stages, les enseignants associés o Théorie du sentiment d efficacité personnelle (SEP) o Méthodologie Échantillon, Devis de recherche, Outils de recherche o Résultats Le SEP Les pratiques des enseignants associées Conclusion 1

2 Formation des maîtres 3 o Restructuration des programmes heures de stage Brevet d enseignement à la fin de la formation o Formation des maîtres basées sur le développement des compétences professionnelles Atteinte du référentiel des 12 compétences professionnelles des enseignants (MEQ, 2001) Universités et milieux de stage = collaboration Les stages 4 o Moment le plus attendu des étudiants (Coleman et Mitchell, 2000; Siedentop, 1981; Tannehill et Zakrajsek, 1988) o Effet déterminant dans le développement professionnel (Boudreau, 2001; Borko et Mayfield, 1995) o Moment qui engendre le plus de stress (MacDonald, 1993) o stress = effet sur la performance du stagiaire (Murray-Harvey, Slee, Lawson, Silins, Banfield et Rusell, 2000) o Mauvaise performance = effet négatif sur la formation (Desbiens, Borges, Spallanzani, 2009) 2

3 L enseignant associé 5 o Influence marquante sur les stagiaires (Boudreau, 2009; Desbiens, Borges et Spallanzani, 2009; Clarke, 2001) o Rôles majeurs : développement des compétences professionnelles poursuite de la formation du stagiaire réussite d un stage L enseignant associé (suite) 6 o Perception unique de leur rôle Influence le type d accompagnement Influence le type d interventions Influence les comportements Impact sur le déroulement du stage o Il semble qu aucune étude ne permette de faire des liens entre la perception du rôle de l enseignant associé et le développement professionnel des stagiaires 3

4 But de la recherche 7 o Le but de la recherche est de : 1) connaître l effet d un stage sur le sentiment d efficacité personnelle des stagiaires 2) développer les connaissances liées à l impact des rôles que s attribue l enseignant associé sur le sentiment d efficacité personnelle du stagiaire o Sentiment d efficacité personnelle (Bandura, 2007) influence : l apprentissage, la performance, la motivation, le développement professionnelle, la construction de carrière Sentiment d efficacité personnelle (SEP) 8 «La croyance de l individu en sa capacité d organiser et d exécuter la ligne de conduite requise pour produire les résultats souhaités» (Bandura, 2007) o Le SEP est lié à ce que l individu croit qu il peut faire avec les aptitudes qu il possède o Point majeur de la théorie: Le SEP a une influence sur les performances Aptitudes + Fort SEP = meilleure performance Aptitudes + Faible SEP = performance plus faible 4

5 Modèle multidimensionnel 9 o 1) Les croyances d efficacité o 2) Les attentes de résultats PERSONNE COMPORTEMENT RÉSULTAT CROYANCES D EFFICACITÉ Niveau Force Généralisation ATTENTES DE RÉSULTAT Effets physiques Effets sociaux Effets auto-évaluatifs Formation du SEP 10 1) L expérience active de maîtrise 2) L expérience vicariante 3) La persuasion verbale 4) Les états physiologiques et émotionnels 5

6 SEP en milieu scolaire 11 o Le SEP sur l apprenant (Schunk, 1996; Lent, Brown, Larkin, 1986, 1987; Wood et Locke, 1987) SEP = résultats académiques SEP = persévérance dans leurs études SEP = études supérieures o Le SEP sur le choix de carrière (Lent, Brown, Larkin, 1986, 1987; Lecompte, 2004) SEP = motivation à suivre le cheminement scolaire qui mène à la profession choisie SEP = succès dans le domaine choisi SEP = vers des carrières scientifiques, médicales, éducatives ou littéraires Question de recherche 12 Développement professionnel Choix de carrière et engagement Motivation SEP Succès académique Stress Apprentissage o Questions de recherche: 1) Quelle est l influence du stage sur le sentiment d efficacité personnelle des stagiaires? 2) Comment le rôle que s attribue l enseignant associé influence-t-il le sentiment d efficacité personnelle du stagiaire? 6

7 Échantillon 13 1) Étudiants du programme d intervention en activité physique et à la santé (profil enseignement) de l UQAM en stage au moment de la recherche (hiver 2011) Stage I ou IV Critères d exclusions: stage hors Québec, stage en emploi et étudiants en cheminement particulier 2) Les EA jumelés aux étudiants Enseignants associés jumelés aux étudiants en stage I ou IV et qui participent à l étude Critères d exclusions: EA jumelés aux étudiants en cheminement particulier, EA jumelés aux étudiants qui ne participent pas à la recherche Devis de recherche 14 Étudiants 4 e année PRÉ-test Questionnaire SEP 1 STAGE 3 8 semaines POST-test Questionnaire SEP 4 Étudiants 1 ère année PRÉ-test Questionnaire SEP 2 STAGE 3 4 semaines POST-test Questionnaire SEP 4 Enseignants associés Question ouverte 6 Entrevue semidirigée avec les enseignants associés 8 Chercheurs Analyse Question ouverte 7 Analyse Questionnaire SEP 5 Sélection Enseignants associés 8 Février Février Mars Avril Avril Mai 7

8 Classification des EA et des stagiaires 15 o 6 catégories pour les EA (Boudreau et Baria,1998) Intégration du stagiaire au système scolaire Établissement de relations avec le stagiaire Offre d occasions d auto-développement personnelle et professionnelle Organisation du stage Échange d idées et de rétroactions Transmission du savoir o 3 catégories pour les stagiaires Augmentation du SEP à la suite du stage Aucun changement du SEP à la suite du stage Diminution du SEP à la suite du stage Outils de recherche 16 o Les stagiaires Questionnaire du Sentiment d efficacité personnelle des étudiants en enseignement de l éducation physique (Gagnon, Grenier, Monfette et Gosselin, 2010) o Les enseignants associés Question ouverte: «Quel est le rôle principal d un enseignant associé lorsqu il reçoit un stagiaire?» Entrevues semi-dirigées 8

9 17 Influence du stage sur le développement du SEP des stagiaires (N=71) ,9 5,1 8,9 7,2 12,7 7,6 13,3 9,1 10,3 11,6 13,6 9,6 0 CP 1 CP 2 CP 3 CP 4 CP 5 CP 6 CP 7 CP 8 CP 9 CP 10 CP 11 CP 12 Changement du SEP à la suite du stage 18 Augmentation du SEP chez les 4 e année (N=24) et les 1 ère année (N=47) ,6 12,6 5,7 5,9 4,0 10,5 10,4 11,5 13,3 10,2 16,5 10,1 8,6 11,0 9,0 9,6 CP 1 CP2 CP 3 CP 4 CP 5 CP 6 CP 7 CP 8 CP 9 CP 10 CP 11 CP 12 12,7 Changement du SEP des 4e années à la suite du stage Changement du SEP des 1ère année à la suite du stage 11,8 14,5 5,9 11,5 9

10 19 Augmentation du SEP chez les femmes (N=31) et les hommes (N=40) 20,00 15,00 10,00 5,00 0,00 12,8 6,8 9,4 3,8 12,0 6,5 9,6 5,3 18,1 8,5 8,2 7,3 19,8 8,3 14,0 16,1 16,0 5,3 5,8 8,2 17,6 10,4 CP 1 CP 2 CP 3 CP 4 CP 5 CP 6 CP 7 CP 8 CP 9 CP 10 CP 11 CP 12 Changement du SEP des femmes à la suite du stage Changement du SEP des hommes à la suite du stage 11,7 7,9 Augmentation du SEP chez les femmes et les hommes de 4 e année (F=10; H=14) et de 1 ère année (F=21; H=26) CP 1 CP 2 CP 3 CP 4 CP 5 CP 6 CP 7 CP 8 CP 9 CP 10 CP 11 CP 12 Changement du SEP des femmes de 4e année Changement du SEP des hommes de 4e année Changement du SEP des femmes de 1ère année Changement du SEP des hommes de 1ère année 13 10

11 Classification des EA (rappel) 21 o 6 catégories pour les EA (Boudreau et Baria,1998) Intégration du stagiaire au système scolaire Établissement de relations avec le stagiaire Offre d occasions d auto-développement personnelle et professionnelle Organisation du stage Échange d idées et de rétroactions Transmission du savoir et les enseignants associés. 22 Enseignants-associés Sonia (1 e ST) Jacinthe (10 e ST) Sophie (3 e ST) Mathieu (20 e ST) Stagiaires Fille 4e Garçon 4e Fille 4e 2 Garçons 1e Milieu d'accueil Sec. EHDAA. Sec. multiethnique Sec. régulier Primaire régulier SEP global 14,3 7,5 15,3 5,9 11,6 # compétences Nb compétences

12 La stagiaire de Sonia (4 e ) ,0 91,0 83,0 85,0 85,0 78,0 69,0 60,0 100,0 98,0 90,7 93,0 67,5 96,3 92,5 88,3 88,8 91,0 82,5 82,5 71,3 68, , ,7 C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Pré- stage Post-stage Le stagiaire de Jacinthe (4 e ) ,5 95,0 91,3 92,0 92,5 91,3 89,6 88,8 92,5 85,0 86,0 87,5 88,0 85,0 86,3 83,0 84,0 78,3 80,0 77,5 78,0 77,5 77,5 75, C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Pré- stage Post-stage 12

13 La stagiaire de Sophie (4 e ) ,5 90,0 90,0 90,0 88,0 85,0 86,0 87,5 85,0 86,3 85,0 88,0 83,0 88,0 85,0 85,0 77,5 72,7 65,0 66,0 66,7 62,5 60,0 60, C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Pré- stage Post-stage Les stagiaires(h) de Mathieu (1 e ) Pré- stage Post-stage 87,8 90,0 85,0 82,8 81,3 82,5 77,0 87,5 77,3 78,8 72,0 82,5 85,0 84,3 81,8 81,8 75,0 64,6 63,8 58,8 61,3 47,5 38,0 43,0 C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 88,8 82,0 83,8 83,0 79,0 79,0 80,7 82,5 76,3 72,5 73,8 80,0 71,3 75,0 75,0 68,0 68,0 70,0 70,0 66,3 66,3 62,7 56,0 56,3 C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 13

14 En somme 27 Types de rôle (Boudreau et Baria, 1998) 1- Intégration du stagiaire au système scolaire 2 - Établissement de relations avec le stagiaire 3 - Offre d'occasion d'autodéveloppement personnel et professionnel Occurrences Rôle encadrement Total Nombre EA 1/4 1/4 2/8 2/4 4/4 2/4 6/8 4/4 2/4 3/4 5/8 3/4 4 - Organisation du stage 1/4 1/4 2/8 2/4 5 - Échange d'idées et de rétroactions 0/4 4/4 4/8 4/4 6 - Transmission de savoirs 2/4 2/4 4/8 4/4 À retenir 28 À vous d écrire ces derniers mots 14

Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban

Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban Beyrouth, 19-20 mars 2012 Charlotte HANNA Centre de Recherche et de Développement pédagogiques République Libanaise Ministère

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Faculté d éducation 5 e Congrès de l AMSE, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc, 2-6 juin 2008 Communication présentée dans le cadre du colloque Le rapport aux ressources de l Internet dans le processus

Plus en détail

Actes du 24 ième colloque de l Admee Europe L évaluation des compétences en milieu scolaire et en milieu professionnel

Actes du 24 ième colloque de l Admee Europe L évaluation des compétences en milieu scolaire et en milieu professionnel PRATIQUES EVALUATIVES ENSEIGNANTES ET SOCLE COMMUN DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES : PRATIQUES EFFICACES? PRATIQUES INNOVANTES? Sandra Safourcade, université de Rennes 2, centre de recherche sur l

Plus en détail

L APPROCHE ORIENTANTE AU CÉGEP DE BAIE-COMEAU. Bref historique

L APPROCHE ORIENTANTE AU CÉGEP DE BAIE-COMEAU. Bref historique Bref historique Une école orientante au Québec, c est celle qui mentionne explicitement sa mission d orientation dans son projet éducatif et qui se caractérise par son personnel engagé et sensibilisé par

Plus en détail

Michel Beaudoin, UQO michel.beaudoin @uqo.ca

Michel Beaudoin, UQO michel.beaudoin @uqo.ca michel.beaudoin @uqo.ca Remerciements Coreper Groupe Conseil en Mathématique, Science et Technologie de l Outaouais Mme Paule Bellehumeur Enseignants des Cs de l Outaouais Mme Bouchra Zerhouni, assistante

Plus en détail

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO 1. Finalité des modules complémentaires Pour être admis en formation bachelor, les candidat-e-s ne disposant pas d une maturité professionnelle

Plus en détail

Les pratiques du bilan au secondaire

Les pratiques du bilan au secondaire Les pratiques du bilan au secondaire 6 e Colloque sur l approche orientante de l Association québécoise d information scolaire et professionnelle (AQISEP) Hôtel Hilton Québec mars 2007 L approche orientante

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL

MASTER 2 PROFESSIONNEL MASTER PROFESSIONNEL DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES «PARCOURS EMERAUDE» en apprentissage sur ans Université Paris I Panthéon-Sorbonne OBJECTIFS DE LA FORMATION La formation a pour objectif de former

Plus en détail

Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes

Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes Résumé de recherche Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes Robert Ladouceur, Ph.D. 1 Francine Ferland, Ph.D. Christiane Poulin, M.D., M.Sc., F.R.C.P.C.

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

Orientations de la formation à l enseignement au Québec

Orientations de la formation à l enseignement au Québec Colloque «Qu est-ce qu une formation professionnelle universitaire des enseignants?» mai 2007 Arras Assises du référentiel de compétences dans la formation professionnelle des enseignants : savoirs théoriques

Plus en détail

Les Centres de Formation en Entreprise et Récupération : Une approche novatrice pour les jeunes ayant des difficultés graves d'apprentissage

Les Centres de Formation en Entreprise et Récupération : Une approche novatrice pour les jeunes ayant des difficultés graves d'apprentissage Les Centres de Formation en Entreprise et Récupération : Une approche novatrice pour les jeunes ayant des difficultés graves d'apprentissage Stéphanie Bélanger, Éric Courcy et Dominique Mercille étudiants

Plus en détail

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie.

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. La supervision des stagiaires Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. Coordonnatrices de stage Joanne Cardinal 120 Université/University(14002)

Plus en détail

Analyse. Comment stimuler la confiance en soi des aînés par rapport à l apprentissage des nouvelles technologies?

Analyse. Comment stimuler la confiance en soi des aînés par rapport à l apprentissage des nouvelles technologies? Analyse Comment stimuler la confiance en soi des aînés par rapport à l apprentissage des nouvelles technologies? À découvrir dans cette analyse Sans motivation, il n y a pas d apprentissage. Et l un des

Plus en détail

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc.

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. Plan La profession sage-femme Le baccalauréat Duo stage et maïeutique Évaluation

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Formation d Educateur de Jeunes Enfants Information aux stagiaires

Formation d Educateur de Jeunes Enfants Information aux stagiaires Avenue du Général de Croutte 31100 TOULOUSE Tél : 05.61.19.09.49 Fax : 05.61.19.09.40 Site : www.institutsaintsimon.com E-mail : accueil.institutstsimon@arseaa.org Albi Toulouse Tarbes Formation d Educateur

Plus en détail

Année scolaire 2013-2014. premier cycle du secondaire FMS

Année scolaire 2013-2014. premier cycle du secondaire FMS Matière : Anglais premier cycle du secondaire FMS Anglais Interagir oralement en anglais Réinvestir sa compréhension des textes 30 % Du 28 août au 8 novembre Du 11 nov. au 7 février Participation aux Participation

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Coaching et la relève

Coaching et la relève Coaching et la relève Coaching Faire usage de son intégrité, de sa crédibilité, de son leadership et de ses compétences pour amener un ou des individus à agir, dans le cadre de leurs fonctions, en personne

Plus en détail

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc.

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc. Regards d infirmières sur le délirium : contribution de la recherche dans la mise en place du dépistage systématique du délirium en soins de courte durée Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf.,

Plus en détail

DOCUMENT À L INTENTION DU MILIEU SCOLAIRE

DOCUMENT À L INTENTION DU MILIEU SCOLAIRE DOCUMENT À L INTENTION DU MILIEU SCOLAIRE FPM 1600 Sensibilisation à la réalité scolaire et à la relation enseignants-élèves Hiver 2012 Faculté d'éducation et de pédagogie Programme en éducation préscolaire

Plus en détail

* Le terme «déficit fonctionnel» ici signifie toute situation de santé d ordre physique ou mental.

* Le terme «déficit fonctionnel» ici signifie toute situation de santé d ordre physique ou mental. Faculté de médecine et des sciences de la santé Programme des études médicales prédoctorales PROCÉDURE L admission au doctorat en médecine des candidates ou candidats avec un «déficit fonctionnel» La formation

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Licence professionnelle Droit et gestion immobiliers

Licence professionnelle Droit et gestion immobiliers Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Droit et gestion immobiliers Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Pré requis à retenir I Le plan de rénovation de l enseignement des langues vivantes :

Pré requis à retenir I Le plan de rénovation de l enseignement des langues vivantes : Pré requis à retenir I Le plan de rénovation de l enseignement des langues vivantes : Ce plan énumère cinq priorités (BO du 8 juin 2006, circulaire AEFE du 11 septembre 2012) Priorité donnée à l apprentissage

Plus en détail

Stages de mai à août 2001

Stages de mai à août 2001 Alternance travail-études dans le cadre du DEC en Technologie de conception en électronique Stages de mai à août 2001 Avant-Propos La formule de l alternance travail-études (ATE) est une méthode de formation

Plus en détail

Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017

Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017 Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017 Document non contractuel, ce programme peut faire l objet de modifications. VALIDATION

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

Maîtrise en ingénierie profil professionnel (1709) GUIDE DE STAGE

Maîtrise en ingénierie profil professionnel (1709) GUIDE DE STAGE PROGRAMMES DE CYCLES SUPÉRIEURS EN INGÉNIERIE Maîtrise en ingénierie profil professionnel (1709) Projet d intervention en entreprise (6MIG890) GUIDE DE STAGE Version février 2015 DÉPARTEMENT DES SCIENCES

Plus en détail

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires «L Avenir de l agriculture : l Agriculteur!» Le jeudi 10 novembre 2011 Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires Edith Luc, Ph.D. Consultante et auteure en leadership des personnes

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en génie informatique Avril 2012 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

Le Guide pour s orienter

Le Guide pour s orienter Le Guide pour s orienter Un projet de Denis Pelletier, c.o., D.ps., professeur titulaire à la faculté des sciences de l éducation de l Université Laval (1966-1996) En collaboration avec Marcelle Gingras,

Plus en détail

Bilan des Compétences et Projet Professionnel : des Indissociables! Par Daniel Poulin c.o. poulin_daniel @videotron.ca

Bilan des Compétences et Projet Professionnel : des Indissociables! Par Daniel Poulin c.o. poulin_daniel @videotron.ca Bilan des Compétences et Projet Professionnel : des Indissociables! Par Daniel Poulin c.o. poulin_daniel @videotron.ca Avril 2009 Depuis plusieurs années, mon parcours professionnel m a amené à me spécialiser

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE FORMATEURS

PROGRAMME DE FORMATION DE FORMATEURS MARIE-PAULINE ROUSSEAU, formatrice et consultante en développement des personnes ACADÉMIE DE TRANS-FORMATION A.R.Q. inc. NO. d'agrémentation de la SQDM : 3302 Programme FORMATION DE FORMATEURS PROGRAMME

Plus en détail

Ensemble documentaire

Ensemble documentaire Ensemble documentaire CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ESTHETIQUE Contrôle en cours de formation DOCUMENT DE TRAVAIL IEN de l académie de VERSAILLES novembre 2009 1 AVANT PROPOS Ce document a pour

Plus en détail

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Alain Marchand Pierre Durand École de relations industrielles

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR PWD École en forme et en santé Parcours régulier Secondaire 1 à 5; Déro 15-16 ans. Programme ÉTIC Secondaire 1, 2 et 3.

Plus en détail

CERTIFICATION CONSEILLER - CONSULTANT BILAN DE COMPETENCES

CERTIFICATION CONSEILLER - CONSULTANT BILAN DE COMPETENCES CERTIFICATION CONSEILLER - CONSULTANT BILAN DE COMPETENCES CERTIFICATION Durée : 70H00 Public : - Consultant ou conseiller en orientation professionnelle et/ou en insertion professionnelle en activité

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À DES ACTIONS STRUCTURANTES (PSAS)

PROGRAMME DE SOUTIEN À DES ACTIONS STRUCTURANTES (PSAS) PROGRAMME DE SOUTIEN À DES ACTIONS STRUCTURANTES (PSAS) RAPPORT FINAL NOTE À LA PERSONNE RESPONSABLE DU PROJET Veuillez rédiger votre rapport directement sur le présent formulaire. Après avoir rempli votre

Plus en détail

OUTIL DE PLANIFICATION

OUTIL DE PLANIFICATION OUTIL DE PLANIFICATION En fonction des intentions d apprentissage et d évaluation ainsi que du moment de l année, sélectionner les éléments observables appropriés et les exigences retenues. La liste des

Plus en détail

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe :

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe : STAGE DE DECOUVERTE 3 ème 9 rue Bara 08700 NOUZONVILLE Collège Jean Rogissart - Nouzonville STAGIAIRE Nom : Prénom : Classe : ENTREPRISE NOM de L ENTREPRISE : ADRESSE : Dates du stage : du.. au. OBJECTIFS

Plus en détail

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr CATALOGUE 2015 1 LE MOT DU DIRECTEUR Fort du succès de nos formations vous avez été plus nombreux à vouloir poursuivre l aventure avec TS CONSULTANT. Aussi pour satisfaire une demande continuellement forte,

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Décision et traitement de l'information - Data-mining de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE. de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes TITRE I OBJET

STATUTS DU SERVICE. de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes TITRE I OBJET STATUTS DU SERVICE de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes «INSTITUT DE RECHERCHE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES (IREM) des PAYS DE LA LOIRE» TITRE I OBJET Article 1 : Création

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

TELE- CONSEILLER CENTRE D APPELS

TELE- CONSEILLER CENTRE D APPELS ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail OFPPT DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION GUIDE D EVALUATION TELE- CONSEILLER CENTRE D APPELS Formation

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2015-2016

Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2015-2016 Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2015-2016 Non contractuel, ce programme peut faire l objet de modifications. VALIDATION 2 MODALITÉS

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification Reconnaissance de la professionnalité de stagiaires en enseignement au secondaire et rôles des superviseurs Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE COMPOSANTE ENFANTS VULNERABLES FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ENFANTS DANS LE DAARA Domaines «Langue et Communication» «Mathématiques» «Compétence de Vie courante» «Découverte du

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Équipe de chercheurs

Équipe de chercheurs Équipe de chercheurs Louise Ménard, Université du Québec à Montréal Participants Canada: 0 Diane Leduc et Christian Bégin, UQAM 0 Denis Bédard, Université de Sherbrooke 0 France Gravelle, Université d

Plus en détail

Evolution des effectifs élèves

Evolution des effectifs élèves 3100 2900 2700 2897 2705 Effectifs 1er degré Effectifs 2nd degré 2500 2471 2358 2300 2100 2320 2325 2309 2125 2186 1972 1900 1700 Evolution des effectifs élèves 1901 1913 1867 1821 1500 2002 2003 2004

Plus en détail

FORMATION DU PERSONNEL DES PHARMACIES A LA GESTION D UNE UNITE CENTRALISEE DE PREPARATION DES CYTOTOXIQUES Bilan à 3 ans

FORMATION DU PERSONNEL DES PHARMACIES A LA GESTION D UNE UNITE CENTRALISEE DE PREPARATION DES CYTOTOXIQUES Bilan à 3 ans FORMATION DU PERSONNEL DES PHARMACIES A LA GESTION D UNE UNITE CENTRALISEE DE PREPARATION DES CYTOTOXIQUES Bilan à 3 ans Julien HUSSON Etudiant chercheur ERPI- INPL Véronique NOIREZ, Isabelle MAY Sophie

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Laboratoire Trigone Villeneuve d Ascq

Notice biographique Repères biographiques communs. Laboratoire Trigone Villeneuve d Ascq Nom : PERRAULT Corps : Maître de conférences Equipe de recherche Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : BRUNO Grade : CN Section : 70 Recherches en Éducation Compétences Interactions

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES Table des matières 1. Finalité et objectifs de la Politique...4 2. Principes...5 3. L évaluation des programmes...6 3.1 Déroulement de l

Plus en détail

Coopérer avec l entreprise? Pour «quoi»? Pour «qui»?

Coopérer avec l entreprise? Pour «quoi»? Pour «qui»? Journée nationale de la formation professionnelle-2010 Coopérer avec l entreprise? Pour «quoi»? Pour «qui»? Mazalon É. - ERTA Gagnon C. - QISAQ Université de Sherbrooke Collectif de recherche sur la formation

Plus en détail

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 Au Québec, les programmes de formation des enseignants accordent une large place à la formation

Plus en détail

Annexe descriptive au diplôme

Annexe descriptive au diplôme Annexe descriptive au diplôme La présente annexe descriptive au diplôme (supplément au diplôme) suit le modèle élaboré par la Commission Européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO /CEPES. Elle vise

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI AGENCE TUNISIENNE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif Livret

Plus en détail

ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du EVALUATION DU STAGE. Acquis.

ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du EVALUATION DU STAGE. Acquis. ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du au EVALUATION DU STAGE Acquis Non acquis Absences pendant le stage : jours Date et Signatures : Stagiaire

Plus en détail

Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie

Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie S t é p h a n i e M a i l l e s - V i a r d M e t z M a î t r e d e C o n f é r e n c e s e n p s y c h o l o g

Plus en détail

CONTEXTE ET OBJECTIFS DU PROGRAMME

CONTEXTE ET OBJECTIFS DU PROGRAMME CONTEXTE ET OBJECTIFS DU PROGRAMME Les membres du Comité de la recherche, désireux de promouvoir les études de cycles supérieurs en recherche auprès des étudiants de dernière année inscrits dans un programme

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE EN RELATION D AIDE INTÉGRALE

FORMATION PROFESSIONNELLE EN RELATION D AIDE INTÉGRALE FORMATION PROFESSIONNELLE EN RELATION D AIDE INTÉGRALE La Relation d Aide Intégrale vise l épanouissement de l être à travers un processus de conscientisation, d éducation, de transformation, de guérison

Plus en détail

Université de Limoges

Université de Limoges Université de Limoges Employabilité : compétences, stratégies, mobilités Les premières années de vie active des jeunes diplômés Réalisation d une étude sur l employabilité des étudiants de l Université

Plus en détail

Baccalauréat en éducation Enseignement en adaptation scolaire

Baccalauréat en éducation Enseignement en adaptation scolaire Baccalauréat en éducation Enseignement en adaptation scolaire STAGE D INITIATION ET DE SENSIBILISATION AU SECONDAIRE STAGE D ASSISTANAT À L ENSEIGNANT AU PRIMAIRE EDU 1110 3 crédits Guide de stage répondants

Plus en détail

Regard croisé sur l insertion et l avenir professionnels des lycéens et des étudiants

Regard croisé sur l insertion et l avenir professionnels des lycéens et des étudiants Avec le concours de Regard croisé sur l insertion et l avenir professionnels des lycéens et des étudiants N 19269 Vos contacts Ifop : Frédéric Dabi frederic.dabi@ifop.com Beltrande Bakoula beltrande.bakoula@ifop.com

Plus en détail

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment.

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment. L Y C E E 18 rue Delayant - BP 534-17022 La Rochelle Cedex 1-05 46 28 05 70-05 46 41 51 31 ce.0170028n@ac-poitiers.fr - http://hebergement.ac-poitiers.fr/l-jd-larochelle D A U T E T PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

Syndicat de l enseignement de la région de la Mitis

Syndicat de l enseignement de la région de la Mitis Le Le Règlement sur les autorisations d enseigner en vigueur depuis le 29 juin 2006 comporte des mesures qui touchent aussi bien celles et ceux qui désirent enseigner à la formation générale des jeunes

Plus en détail

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Par Natalie Rinfret, Ph.D. Professeure Titulaire de la Chaire La Capitale en leadership dans le secteur public

Plus en détail

Objectifs de la rencontre virtuelle

Objectifs de la rencontre virtuelle 1 Objectifs de la rencontre virtuelle Connaître votre aide pédagogique individuel (API) API et programmes Rôle de l API Obtenir de l information sur le Collège Les programmes offerts Les statistiques i

Plus en détail

PRATIQUER L UNIVERS NUMERIQUE

PRATIQUER L UNIVERS NUMERIQUE Les Ateliers de l Image REFERENTIEL DE FORMATION REFERENTIEL DE FORMATION PRATIQUER L UNIVERS NUMERIQUE Objectif de la formation Acquérir les techniques de la prise de vue numérique. Connaître les différents

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

Accueil et ouverture. Florence ROBINE, Directrice générale de l enseignement scolaire

Accueil et ouverture. Florence ROBINE, Directrice générale de l enseignement scolaire Accueil et ouverture Florence ROBINE, Directrice générale de l enseignement scolaire L évaluation des élèves en perspective historique Antoine PROST, Professeur des Universités Évaluation des élèves et

Plus en détail

UQAM Les stages du baccalauréat en communications / relations publiques (7031)

UQAM Les stages du baccalauréat en communications / relations publiques (7031) UQAM Les stages du baccalauréat en communications / relations publiques (7031) Stage1 : COM6050 Superviseure : (Préalable : 45 crédits complétés) Note : pour réaliser un plan de communication dans le cadre

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009)

APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009) APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009) Les concours peuvent être considérés comme des compétitions mettant en concurrence des candidats issus de tout le territoire national. On peut les

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207)

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207) Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : BACCALAURÉAT EN ENSEIGNEMENT DE L ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SAN TÉ (7208) CERTIFICAT OU MINEURE

Plus en détail

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES EN INSERTION et FORMATION D ADULTES & PARCOURS UNIVERSITAIRE ALLISON BAUGIN 13/03/2013 1/16

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES EN INSERTION et FORMATION D ADULTES & PARCOURS UNIVERSITAIRE ALLISON BAUGIN 13/03/2013 1/16 EXPERIENCES PROFESSIONNELLES EN INSERTION et FORMATION D ADULTES & PARCOURS UNIVERSITAIRE ALLISON BAUGIN 13/03/2013 1/16 SOMMAIRE EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Responsable Ingénierie de Formation, CFTA

Plus en détail

Congrès orientant 2 e secondaire 2015

Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Intentions de la rencontre Informer sur les parcours en science pour le 3 e secondaire Accompagner votre enfant à faire des choix éclairés Déroulement de la présentation

Plus en détail

Les changements de point de vue sur le dispositif de formation / professionnalisation des IHS :

Les changements de point de vue sur le dispositif de formation / professionnalisation des IHS : Direction des Etudes Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques Formation statutaire interministérielle des IHS 2008 PRESENTATION DE L EXPERIMENTATION 2008 AUX REPRESENTANTS DE LA DGAFP,

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Un examen, pour quoi faire? Comment s y prendre sans trop de stress?

Un examen, pour quoi faire? Comment s y prendre sans trop de stress? Un examen, pour quoi faire? Comment s y prendre sans trop de stress? «Épreuve ou série d épreuves que l on fait subir à un candidat dans le but d évaluer ses apprentissages, en vue de la sanction des études»,

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail