LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES"

Transcription

1 LE SENTIMENT D EFFICACITÉ PERSONNELLE DES STAGIAIRES Olivia Monfette, étudiante 2 e cycle, UQAM Johanne Grenier, professeure, UQAM Plan de la présentation 2 o Questionnaire sur SEP des stagiaires en éducation physique o Formation des maîtres, les stages, les enseignants associés o Théorie du sentiment d efficacité personnelle (SEP) o Méthodologie Échantillon, Devis de recherche, Outils de recherche o Résultats Le SEP Les pratiques des enseignants associées Conclusion 1

2 Formation des maîtres 3 o Restructuration des programmes heures de stage Brevet d enseignement à la fin de la formation o Formation des maîtres basées sur le développement des compétences professionnelles Atteinte du référentiel des 12 compétences professionnelles des enseignants (MEQ, 2001) Universités et milieux de stage = collaboration Les stages 4 o Moment le plus attendu des étudiants (Coleman et Mitchell, 2000; Siedentop, 1981; Tannehill et Zakrajsek, 1988) o Effet déterminant dans le développement professionnel (Boudreau, 2001; Borko et Mayfield, 1995) o Moment qui engendre le plus de stress (MacDonald, 1993) o stress = effet sur la performance du stagiaire (Murray-Harvey, Slee, Lawson, Silins, Banfield et Rusell, 2000) o Mauvaise performance = effet négatif sur la formation (Desbiens, Borges, Spallanzani, 2009) 2

3 L enseignant associé 5 o Influence marquante sur les stagiaires (Boudreau, 2009; Desbiens, Borges et Spallanzani, 2009; Clarke, 2001) o Rôles majeurs : développement des compétences professionnelles poursuite de la formation du stagiaire réussite d un stage L enseignant associé (suite) 6 o Perception unique de leur rôle Influence le type d accompagnement Influence le type d interventions Influence les comportements Impact sur le déroulement du stage o Il semble qu aucune étude ne permette de faire des liens entre la perception du rôle de l enseignant associé et le développement professionnel des stagiaires 3

4 But de la recherche 7 o Le but de la recherche est de : 1) connaître l effet d un stage sur le sentiment d efficacité personnelle des stagiaires 2) développer les connaissances liées à l impact des rôles que s attribue l enseignant associé sur le sentiment d efficacité personnelle du stagiaire o Sentiment d efficacité personnelle (Bandura, 2007) influence : l apprentissage, la performance, la motivation, le développement professionnelle, la construction de carrière Sentiment d efficacité personnelle (SEP) 8 «La croyance de l individu en sa capacité d organiser et d exécuter la ligne de conduite requise pour produire les résultats souhaités» (Bandura, 2007) o Le SEP est lié à ce que l individu croit qu il peut faire avec les aptitudes qu il possède o Point majeur de la théorie: Le SEP a une influence sur les performances Aptitudes + Fort SEP = meilleure performance Aptitudes + Faible SEP = performance plus faible 4

5 Modèle multidimensionnel 9 o 1) Les croyances d efficacité o 2) Les attentes de résultats PERSONNE COMPORTEMENT RÉSULTAT CROYANCES D EFFICACITÉ Niveau Force Généralisation ATTENTES DE RÉSULTAT Effets physiques Effets sociaux Effets auto-évaluatifs Formation du SEP 10 1) L expérience active de maîtrise 2) L expérience vicariante 3) La persuasion verbale 4) Les états physiologiques et émotionnels 5

6 SEP en milieu scolaire 11 o Le SEP sur l apprenant (Schunk, 1996; Lent, Brown, Larkin, 1986, 1987; Wood et Locke, 1987) SEP = résultats académiques SEP = persévérance dans leurs études SEP = études supérieures o Le SEP sur le choix de carrière (Lent, Brown, Larkin, 1986, 1987; Lecompte, 2004) SEP = motivation à suivre le cheminement scolaire qui mène à la profession choisie SEP = succès dans le domaine choisi SEP = vers des carrières scientifiques, médicales, éducatives ou littéraires Question de recherche 12 Développement professionnel Choix de carrière et engagement Motivation SEP Succès académique Stress Apprentissage o Questions de recherche: 1) Quelle est l influence du stage sur le sentiment d efficacité personnelle des stagiaires? 2) Comment le rôle que s attribue l enseignant associé influence-t-il le sentiment d efficacité personnelle du stagiaire? 6

7 Échantillon 13 1) Étudiants du programme d intervention en activité physique et à la santé (profil enseignement) de l UQAM en stage au moment de la recherche (hiver 2011) Stage I ou IV Critères d exclusions: stage hors Québec, stage en emploi et étudiants en cheminement particulier 2) Les EA jumelés aux étudiants Enseignants associés jumelés aux étudiants en stage I ou IV et qui participent à l étude Critères d exclusions: EA jumelés aux étudiants en cheminement particulier, EA jumelés aux étudiants qui ne participent pas à la recherche Devis de recherche 14 Étudiants 4 e année PRÉ-test Questionnaire SEP 1 STAGE 3 8 semaines POST-test Questionnaire SEP 4 Étudiants 1 ère année PRÉ-test Questionnaire SEP 2 STAGE 3 4 semaines POST-test Questionnaire SEP 4 Enseignants associés Question ouverte 6 Entrevue semidirigée avec les enseignants associés 8 Chercheurs Analyse Question ouverte 7 Analyse Questionnaire SEP 5 Sélection Enseignants associés 8 Février Février Mars Avril Avril Mai 7

8 Classification des EA et des stagiaires 15 o 6 catégories pour les EA (Boudreau et Baria,1998) Intégration du stagiaire au système scolaire Établissement de relations avec le stagiaire Offre d occasions d auto-développement personnelle et professionnelle Organisation du stage Échange d idées et de rétroactions Transmission du savoir o 3 catégories pour les stagiaires Augmentation du SEP à la suite du stage Aucun changement du SEP à la suite du stage Diminution du SEP à la suite du stage Outils de recherche 16 o Les stagiaires Questionnaire du Sentiment d efficacité personnelle des étudiants en enseignement de l éducation physique (Gagnon, Grenier, Monfette et Gosselin, 2010) o Les enseignants associés Question ouverte: «Quel est le rôle principal d un enseignant associé lorsqu il reçoit un stagiaire?» Entrevues semi-dirigées 8

9 17 Influence du stage sur le développement du SEP des stagiaires (N=71) ,9 5,1 8,9 7,2 12,7 7,6 13,3 9,1 10,3 11,6 13,6 9,6 0 CP 1 CP 2 CP 3 CP 4 CP 5 CP 6 CP 7 CP 8 CP 9 CP 10 CP 11 CP 12 Changement du SEP à la suite du stage 18 Augmentation du SEP chez les 4 e année (N=24) et les 1 ère année (N=47) ,6 12,6 5,7 5,9 4,0 10,5 10,4 11,5 13,3 10,2 16,5 10,1 8,6 11,0 9,0 9,6 CP 1 CP2 CP 3 CP 4 CP 5 CP 6 CP 7 CP 8 CP 9 CP 10 CP 11 CP 12 12,7 Changement du SEP des 4e années à la suite du stage Changement du SEP des 1ère année à la suite du stage 11,8 14,5 5,9 11,5 9

10 19 Augmentation du SEP chez les femmes (N=31) et les hommes (N=40) 20,00 15,00 10,00 5,00 0,00 12,8 6,8 9,4 3,8 12,0 6,5 9,6 5,3 18,1 8,5 8,2 7,3 19,8 8,3 14,0 16,1 16,0 5,3 5,8 8,2 17,6 10,4 CP 1 CP 2 CP 3 CP 4 CP 5 CP 6 CP 7 CP 8 CP 9 CP 10 CP 11 CP 12 Changement du SEP des femmes à la suite du stage Changement du SEP des hommes à la suite du stage 11,7 7,9 Augmentation du SEP chez les femmes et les hommes de 4 e année (F=10; H=14) et de 1 ère année (F=21; H=26) CP 1 CP 2 CP 3 CP 4 CP 5 CP 6 CP 7 CP 8 CP 9 CP 10 CP 11 CP 12 Changement du SEP des femmes de 4e année Changement du SEP des hommes de 4e année Changement du SEP des femmes de 1ère année Changement du SEP des hommes de 1ère année 13 10

11 Classification des EA (rappel) 21 o 6 catégories pour les EA (Boudreau et Baria,1998) Intégration du stagiaire au système scolaire Établissement de relations avec le stagiaire Offre d occasions d auto-développement personnelle et professionnelle Organisation du stage Échange d idées et de rétroactions Transmission du savoir et les enseignants associés. 22 Enseignants-associés Sonia (1 e ST) Jacinthe (10 e ST) Sophie (3 e ST) Mathieu (20 e ST) Stagiaires Fille 4e Garçon 4e Fille 4e 2 Garçons 1e Milieu d'accueil Sec. EHDAA. Sec. multiethnique Sec. régulier Primaire régulier SEP global 14,3 7,5 15,3 5,9 11,6 # compétences Nb compétences

12 La stagiaire de Sonia (4 e ) ,0 91,0 83,0 85,0 85,0 78,0 69,0 60,0 100,0 98,0 90,7 93,0 67,5 96,3 92,5 88,3 88,8 91,0 82,5 82,5 71,3 68, , ,7 C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Pré- stage Post-stage Le stagiaire de Jacinthe (4 e ) ,5 95,0 91,3 92,0 92,5 91,3 89,6 88,8 92,5 85,0 86,0 87,5 88,0 85,0 86,3 83,0 84,0 78,3 80,0 77,5 78,0 77,5 77,5 75, C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Pré- stage Post-stage 12

13 La stagiaire de Sophie (4 e ) ,5 90,0 90,0 90,0 88,0 85,0 86,0 87,5 85,0 86,3 85,0 88,0 83,0 88,0 85,0 85,0 77,5 72,7 65,0 66,0 66,7 62,5 60,0 60, C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Pré- stage Post-stage Les stagiaires(h) de Mathieu (1 e ) Pré- stage Post-stage 87,8 90,0 85,0 82,8 81,3 82,5 77,0 87,5 77,3 78,8 72,0 82,5 85,0 84,3 81,8 81,8 75,0 64,6 63,8 58,8 61,3 47,5 38,0 43,0 C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 88,8 82,0 83,8 83,0 79,0 79,0 80,7 82,5 76,3 72,5 73,8 80,0 71,3 75,0 75,0 68,0 68,0 70,0 70,0 66,3 66,3 62,7 56,0 56,3 C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 13

14 En somme 27 Types de rôle (Boudreau et Baria, 1998) 1- Intégration du stagiaire au système scolaire 2 - Établissement de relations avec le stagiaire 3 - Offre d'occasion d'autodéveloppement personnel et professionnel Occurrences Rôle encadrement Total Nombre EA 1/4 1/4 2/8 2/4 4/4 2/4 6/8 4/4 2/4 3/4 5/8 3/4 4 - Organisation du stage 1/4 1/4 2/8 2/4 5 - Échange d'idées et de rétroactions 0/4 4/4 4/8 4/4 6 - Transmission de savoirs 2/4 2/4 4/8 4/4 À retenir 28 À vous d écrire ces derniers mots 14

Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban

Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban Séminaire de restitution des résultats de l évaluation diagnostique PASEC au Liban Beyrouth, 19-20 mars 2012 Charlotte HANNA Centre de Recherche et de Développement pédagogiques République Libanaise Ministère

Plus en détail

Les pratiques du bilan au secondaire

Les pratiques du bilan au secondaire Les pratiques du bilan au secondaire 6 e Colloque sur l approche orientante de l Association québécoise d information scolaire et professionnelle (AQISEP) Hôtel Hilton Québec mars 2007 L approche orientante

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Analyse. Comment stimuler la confiance en soi des aînés par rapport à l apprentissage des nouvelles technologies?

Analyse. Comment stimuler la confiance en soi des aînés par rapport à l apprentissage des nouvelles technologies? Analyse Comment stimuler la confiance en soi des aînés par rapport à l apprentissage des nouvelles technologies? À découvrir dans cette analyse Sans motivation, il n y a pas d apprentissage. Et l un des

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL

MASTER 2 PROFESSIONNEL MASTER PROFESSIONNEL DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES «PARCOURS EMERAUDE» en apprentissage sur ans Université Paris I Panthéon-Sorbonne OBJECTIFS DE LA FORMATION La formation a pour objectif de former

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Stages de mai à août 2001

Stages de mai à août 2001 Alternance travail-études dans le cadre du DEC en Technologie de conception en électronique Stages de mai à août 2001 Avant-Propos La formule de l alternance travail-études (ATE) est une méthode de formation

Plus en détail

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification Reconnaissance de la professionnalité de stagiaires en enseignement au secondaire et rôles des superviseurs Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment.

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment. L Y C E E 18 rue Delayant - BP 534-17022 La Rochelle Cedex 1-05 46 28 05 70-05 46 41 51 31 ce.0170028n@ac-poitiers.fr - http://hebergement.ac-poitiers.fr/l-jd-larochelle D A U T E T PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207)

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207) Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : BACCALAURÉAT EN ENSEIGNEMENT DE L ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SAN TÉ (7208) CERTIFICAT OU MINEURE

Plus en détail

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Alain Marchand Pierre Durand École de relations industrielles

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE COMPOSANTE ENFANTS VULNERABLES FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ENFANTS DANS LE DAARA Domaines «Langue et Communication» «Mathématiques» «Compétence de Vie courante» «Découverte du

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

Document d informations. Préparé par. Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs

Document d informations. Préparé par. Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs Document d informations Préparé par Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs Martin Roy, c.o. Conseiller d orientation Polyvalente des Berges Baie-Comeau,

Plus en détail

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr CATALOGUE 2015 1 LE MOT DU DIRECTEUR Fort du succès de nos formations vous avez été plus nombreux à vouloir poursuivre l aventure avec TS CONSULTANT. Aussi pour satisfaire une demande continuellement forte,

Plus en détail

APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009)

APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009) APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009) Les concours peuvent être considérés comme des compétitions mettant en concurrence des candidats issus de tout le territoire national. On peut les

Plus en détail

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe :

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe : STAGE DE DECOUVERTE 3 ème 9 rue Bara 08700 NOUZONVILLE Collège Jean Rogissart - Nouzonville STAGIAIRE Nom : Prénom : Classe : ENTREPRISE NOM de L ENTREPRISE : ADRESSE : Dates du stage : du.. au. OBJECTIFS

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

LE STRESS PROFESSIONNEL

LE STRESS PROFESSIONNEL LE STRESS PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE EN SUISSE ROMANDE Communication donnée lors des Doctoriales des EDSE 2012, tenu à Genève le 4 mai 2012 Carl Denecker Université de Genève

Plus en détail

Atelier de formation sur L Evaluation des compétences fondamentales en lecture

Atelier de formation sur L Evaluation des compétences fondamentales en lecture EdData II Education Data for Decision Making Task Order AID-521-BC-12-00002 Atelier de formation sur L Evaluation des compétences fondamentales en lecture octobre 2013 Kaliko, Haiti RTI International,

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE

USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE USAGE DES RESEAUX SOCIAUX PAR LES APPRENANTS EN COTE D IVOIRE Dr CLAUDE N. KOUTOU Enseignant/Chercheur (Université de Cocody, Abidjan) Chercheur PANAF - ROCARE CI nkoutou1@yahoo.fr PLAN DE PRESENTATION

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES SERVICES ÉDUCATIFS Adoptée par l'ordonnance 92-068 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE.... 1 1.1 Objectif général.... 1 1.2 Objectifs spécifiques......

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité?

Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité? L éducation physique à l école : Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité? Avril 2009 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs CALENDRIER DES ÉPREUVES ET DES TRAVAUX DES JURYS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PMEPMI à référentiel commun européen SESSION 2013 DATES ÉPREUVES MÉTROPOLE Lun di 1 3 m ai Langues

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE*

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE* LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE* Année scolaire STAGIAIRE LIEU DE STAGE NOM : Prénom : Date de naissance : Classe : Collège : Tél. : NOM : Adresse : Tél. : Tuteur professionnel : Secteur professionnel

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim v020513 Code : FONDREC DU RECRUTEMENT A LA DELEGATION, LES FONDAMENTAUX D'UNE STRATEGIE CANDIDAT PERFORMANTE OBJECTIFS A l issue de la formation les stagiaires seront capables de : Maîtriser le process

Plus en détail

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Ce document, présenté comme un tout, se décline en réalité selon deux

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE?

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? UNESCO Mobile Learning Week 2014 Aurélien Fievez et Thierry Karsenti

Plus en détail

ANALYSER / COMMUNIQUER

ANALYSER / COMMUNIQUER Les Ateliers de l Image REFERENTIEL DE FORMATION REFERENTIEL DE FORMATION ANALYSER / COMMUNIQUER Objectif de la formation Rendre les stagiaires capables de communiquer plus efficacement dans le domaine

Plus en détail

CRM 4717 A Intégration des expériences de stage Syllabus Automne 2011 OBJECTIFS

CRM 4717 A Intégration des expériences de stage Syllabus Automne 2011 OBJECTIFS Département de criminologie Department of Criminology 25, rue Université Ottawa Ontario CRM 4717 A Intégration des expériences de stage Syllabus Automne 2011 Professeure : Joanne Cardinal Téléphone : 562-5800

Plus en détail

PRISES DE VUE MUSEALES

PRISES DE VUE MUSEALES Les Ateliers de l Image REFERENTIEL DE FORMATION REFERENTIEL DE FORMATION PRISES DE VUE MUSEALES Objectif de la formation Perfectionner les techniques de prise de vues nécessaires à la réalisation de photographies

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Règles pour l application du dispositif de formation. Société de l assurance automobile du Québec

Règles pour l application du dispositif de formation. Société de l assurance automobile du Québec Règles pour l application du dispositif de formation Société de l assurance automobile du Québec 11 novembre 2013 Introduction Ce document propose quelques règles pour encadrer l application du dispositif

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

Module 1 LES ARCHIVES ET LEUR IMPORTANCE

Module 1 LES ARCHIVES ET LEUR IMPORTANCE Module 1 LES ARCHIVES ET LEUR IMPORTANCE 1. Qu est-ce que les archives? 1.1 Une question à poser 1.2 Les archives, là où les choses commencent 2. L objet de l archivistique 2.1 Information et archives

Plus en détail

destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître

destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître DOCTORIALES franco-belges 20112 QUESTIONNAIRE DE PRE-EVALUATION destiné à: - faciliter la constitution des groupes - mieux vous connaître L accès au questionnaire se fera en vous identifiant sur le site

Plus en détail

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Formation et Coaching en Leadership inclusif et en Management interculturel Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Une approche holistique

Plus en détail

BTS MUC. Management des Unités Commerciales SUPPLEMENT AU DIPLOME DE L ETUDIANT. Promotion 2014-2016 Session 2016

BTS MUC. Management des Unités Commerciales SUPPLEMENT AU DIPLOME DE L ETUDIANT. Promotion 2014-2016 Session 2016 BTS MUC Management des Unités Commerciales SUPPLEMENT AU DIPLOME DE L ETUDIANT Promotion 2014-2016 Session 2016 LYCEE DE : Ecole Collège Lycée - BTS Section internationale anglaise - Internat filles 370

Plus en détail

SOMMAIRE. EMSP en un clin d œil 3. Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3. Nos Pôles d Expertise 4

SOMMAIRE. EMSP en un clin d œil 3. Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3. Nos Pôles d Expertise 4 SOMMAIRE EMSP en un clin d œil 3 Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3 Nos Pôles d Expertise 4 Notre Module «Sportif Professionnel» Unique en Europe 5 Nos Pôles d Expertise en détails 6 EMSP

Plus en détail

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap)

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Qu est ce que le Programme Santé Cap? Le Programme interuniversitaire de formation en recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Les changements de point de vue sur le dispositif de formation / professionnalisation des IHS :

Les changements de point de vue sur le dispositif de formation / professionnalisation des IHS : Direction des Etudes Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques Formation statutaire interministérielle des IHS 2008 PRESENTATION DE L EXPERIMENTATION 2008 AUX REPRESENTANTS DE LA DGAFP,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie

Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie Projet de mise en place de l Enquête Emploi du temps en Algérie Mechti samia, Mokri samia, Roggaz Nacera Direction de la Population et de l Emploi, ONS Objectif L enquête Nationale sur l Emploi du temps

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DOSSIER D'INSCRIPTION POUR LES CANDIDATS POUVANT PRETENDRE A

Plus en détail

Égalité des chances pour toutes et tous

Égalité des chances pour toutes et tous Égalité des chances pour toutes et tous L égalité des chances pour toutes les personnes vivant en Suisse et un des piliers centraux d une société juste et solidaire. L égalité des chances signifie d abord

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Gagner en assurance et en confiance en soi

Gagner en assurance et en confiance en soi D après le site CIDJ.com Durant vos 3 ans de formation de BAC PRO, vous allez devoir effectuer au total 22 semaines de stage, généralement réparties en 6 + 16, c est-à-dire 6 semaines en classe de seconde

Plus en détail

1-2 octobre 2014. Canopé Grenoble / Centre de jeunesse Autrans

1-2 octobre 2014. Canopé Grenoble / Centre de jeunesse Autrans 1-2 octobre 2014 Canopé Grenoble / Centre de jeunesse Autrans Les assistants en France Environ 4500 assistants de langue en France cette année, 256 à Grenoble. 15 langues enseignées. 50 pays représentés.

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2016 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de salarié désigné compétent en

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2015 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de personne désignée compétente

Plus en détail

La conception de l orientation que nous voulons promouvoir: 2

La conception de l orientation que nous voulons promouvoir: 2 La conception de l orientation que nous voulons promouvoir: 2,,l orientation scolaire,,est un processus qui doit permettre aux jeunes de développer des compétences, des connaissances et des attitudes favorisant

Plus en détail

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage Established in Champagne since 1928 CFA la formation par apprentissage sommaire Éditorial...p 3 Définition...p 4 Missions confiées à un apprenti...p 5 Procédure...p 6 Signature du contrat et statut...p

Plus en détail

Faculté des Sciences du Sport de Marseille

Faculté des Sciences du Sport de Marseille Faculté des Sciences du Sport de Marseille Laboratoire Sport, Management, Gouvernance, Performance EA N 4670 Master II Professionnel Management des Organisations Sportives Chaire Société, Sport et Management

Plus en détail

Le programme alternance travail/études en informatique une coopération entre le milieu éducatif et le marché du travail

Le programme alternance travail/études en informatique une coopération entre le milieu éducatif et le marché du travail Le programme alternance travail/études en informatique une coopération entre le milieu éducatif et le marché du travail CHRISTIAN BEAULIEU, SEBASTIEN DESSUREAULT Collège Shawinigan 2263 blv. Du Collège,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ...

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ... Ma Demande de VAE Mademoiselle Madame Monsieur Nom Prénom Date de dépôt du dossier : Diplôme : Etablissement :......... RESPONSABLE COMMUNICATION ET PUBLICITE... SUP DE PUB GROUPE INSEEC... Ce dossier

Plus en détail

ALLOCATION DES RESSOURCES

ALLOCATION DES RESSOURCES ALLOCATION DES RESSOURCES À L ENSEIGNEMENT 2015-2016 ENTENTES PRÉALABLES Version adoptée LE 9 AVRIL 2015 ANNEXE A RÈGLES DE RÉPARTITION DES ALLOCATIONS POUR LA COORDINATION DÉPARTEMENTALE ET LA COORDINATION

Plus en détail

DEES COMMUNICATION DEESCOM

DEES COMMUNICATION DEESCOM Fonction DEES COMMUNICATION DEESCOM Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3 Le DEESCOM prépare les étudiants aux fonctions de chef de produit junior,

Plus en détail

Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué)

Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué) Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué) Vous souhaitez vous engager dans le métier d infirmier, vous pouvez intégrer notre cycle préparatoire combinant

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Marie-Ève Poitras, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne UMF Chicoutimi Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne,

Plus en détail

RAPPORT SYNTHÈSE. En santé après 50 ans. Évaluation des effets du programme Les médicaments :

RAPPORT SYNTHÈSE. En santé après 50 ans. Évaluation des effets du programme Les médicaments : S A N T É P U B L I Q U E RAPPORT SYNTHÈSE Évaluation des effets du programme Les médicaments : Oui Non Mais! En santé après 50 ans Depuis janvier 1997, la Direction de santé publique s est associée à

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE Collège Denecourt de Bois Le Roi 3 ème STAGE DE DÉCOUVERTE D UN MILIEU PROFESSIONNEL (SÉQUENCES D OBSERVATION) RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE La règle

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution #

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # PROCÉDURE GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE # 40-02 Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # Autorisation Susan Tremblay Directrice générale Page 1 de 10 1. Préambule Le

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSEVAULX EN VELIN Document 6 : Demijournée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Synthèse des échanges sur la mise en œuvre des leviers

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Les métiers de l enseignement

Les métiers de l enseignement Les secteurs qui recrutent Les dossiers de la MOIP Les métiers de l enseignement Dossier n 1 Date de parution : mai 12 Transmettre le savoir. Sommaire : Le professeur des écoles Le professeur de collège

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION DU PROGRAMME

INTRODUCTION PRÉSENTATION DU PROGRAMME Université du Québec à Chicoutimi Synthèse de l'évaluation périodique et recommandations du DEPC PROGRAMMES EN LANGUES MODERNES DÉPARTEMENT DES ARTS ET LETTRES Baccalauréat en langues modernes (7896) Certificat

Plus en détail