VI ème Congrès International sur les Energies Renouvelables et l Environnement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VI ème Congrès International sur les Energies Renouvelables et l Environnement"

Transcription

1 EVALUATION DE MODÈLES DE TURBULENCE RELATIFS AUX TENSEURS DE PRESSION DÉFORMATION ET DE DISSIPATION DANS LE CADRE D UNE TURBULENCE COMPRESSIBLE NAJIB FAKRAOUI 1 ; HECHMI KHLIFI 2 1. Faculté des sciences de Tunis 2. Laboratoire: Unité de recherche Energétique et environnement ENIT(Tunisie) 3. Abstract: La simulation numerique d une turbulence compressible homogène soumise a un cisaillement constant à l aide d un modèle au second ordre de Favre[1] utilisant diffèrents modèles pour la correlation pression-déformation a montré que ces modéles fournissent des résultas relativement satisfaisants et reproduisent en générale les donnés de simulation numérique directe de Sarkar. Nous avons tenté d examiner la contribution de la dissipation dans le cadre d un modèle au second ordre. Dans cette étude on a montré que la modification de l équation modèle standard de la dissipation turbulente peut être à priori un bon issu pour la modélisation des écoulements turbulents compressibles. 1. Introduction La modélisation au second ordre demeure l une des approches les plus importantes utilisées dans la littérature pour prédire les écoulements turbulents notamment les écoulements turbulents compressibles homogènes cisaillés. Nous nous sommes intéressés à l étude d une turbulence compressible homogène cisaillée en examinant la contribution de la dissipation. Nous commençons au paragraphe 2 par présenter les équations générales décrivant l écoulement turbulent étudié. Au paragraphe 3, nous abordons la résolution numérique et nous présenterons les principaux résultats. La partie 4 sera consacrée à la présentation des figures et nous terminerons par une conclusion. 2. Equations décrivant l écoulement équation de continuité (1) équation de la conservation de la quantité de mouvement (2) 1

2 équation d évolution des tensions de Reynolds Mars, 2012, Hammamet, Tunisie (4) équation de d évolution de l énergie cinétique turbulente Equation d évolution du nombre du Mach turbulent équation de transport de la dissipation solénoïdale (7) (5) (6) Pour tenir compte de l influence de la compressibilité dans le processus dissipatif Rubesin et al.[20] proposent l équation suivante : (8) Avec représentent respectivement les termes de production turbulente, de corrélation pression-déformation et de dissipation A ce niveau de travail, une modélisation au second ordre des équations précédentes est abordée. La modélisation concerne essentiellement les termes de corrélation pressiondéformation et de dissipation. un modèle connu dans la littérature est retenus. on appelle modèle Adumitroaie (correction du modèle de Launder et al. [5]) est basée sur la divergence non nulle de la fluctuation de vitesse. 2

3 Ces auteurs proposent un modèle pour la corrélation pression-déformation paramétré en fonction du nombre de Mach turbulent comme suit : Avec (9) D une manière générale, les paramètres et sont déterminées à l aide des modèles exprimant la corrélation pression-dilatation. Selon le modèle de Sarkar [2]: Il est important d indiquer que la correction proposée par Adumitroaie et al. [3] concerne seulement la partie linéaire du tenseur de la corrélation pression-déformation. 3. Résolution numérique et résultats Nous prenons maintenant l option d étudier la contribution de la dissipation sur une telle turbulence. Dans le cadre de cette étude, nous avons considéré deux cas de simulation numérique A1 et A4, ces deux cas correspondent à deux valeurs initiales différentes du nombre de Mach de gradient : =0.22 et turbulent : =1.32 et a une seule valeur initiale de nombre du Mach 3

4 Il est bien clair que le cas A1est caractérisé par une compressibilité faible par contre le cas A4 correspond à une turbulence fortement compressible. Pour ceci nous envisageons de tester le modèle décrit par une équation de transport de la dissipation totale(7). Cette équation est déduite de celle décrivant l énergie cinétique turbulente (5). L évaluation de ce modèle a été réalisée dans les cas A1 et A4 avec le modèle de Adumutroie pour la corrélation pression-déformation sous ces deux formes standard et corrigée Ainsi ce modèle de dissipation donne une estimation des valeurs d équilibres des composantes du tenseur d anisotropie et la dissipation plus meilleure que celle fournie par le modèle incompressible (voir tableau 2). cas DNS Ad standard Ad corrigé A A A A A A A A Tableau 2 : comparaison des prédictions du modèle d Adumitroie corrigé pour les valeurs d équilibre (St=20) du tenseur de l'anisotropie des cas A1 et A4 avec le DNS de Sarkar [3] et le modèle standard d Adumitroie. 4. Présentation des figures Les figures (1 et 2) présentent l évolution temporelle de composante du tenseur d anisotropie dans les cas A1 et A4. Les résultats obtenus montrent que ces grandeurs caractéristiques de la structure de la turbulence sont affectées par les effets de la compressibilité. En effet une augmentation du nombre de Mach gradient se traduit par une amplification de la composante diagonale. 4

5 Figure 1 :Evolution temporelle de la composante A1 du tenseur d anisotropie dans le cas Figure 2 :Evolution temporelle de la composante A4 du tenseur d anisotropie dans le cas 5

6 Figure 3 : Evolution temporelle du taux d accroissement de l énergie cinétique turbulente dans le cas A1 Figure 4 : Evolution temporelle du taux d accroissement de l énergie cinétique turbulente dans le cas A4 6

7 Figure 5 :Evolution temporelle de la dissipation solénoidale dans le cas A1 Figure 6 :Evolution temporelle de la dissipation solénoidale dans le cas A4 7

8 D après les figures la modification de l équation modèle de la dissipation turbulente (8) a apporté une amélioration vis à vis du modèle incompressible et ceci Particulièrement dans le cas A4 pour les grandeurs énergétique : le taux d accroissement de l énergie cinétique turbulente et le taux de dissipation. Conclusion Ce travail s inscrit dans le cadre d un sujet de recherche sur la modélisation et la simulation numérique des écoulements turbulents compressibles. Dans ce travail, nous avons étudié l écoulement turbulent compressible homogène cisaillé en abordant une modélisation au second ordre. Le modèle de turbulence d Adumitroie et al. a été retenu. Nous nous sommes intéressés a la terme de corrélation pression déformation et au terme de dissipation. Le modèle compressible de la dissipation turbulente est relativement en accord avec les résultats de DNS dans les régimes fortement compressibles. Ceci est nettement observés particulièrement pour les termes énergétiques.ceci conduit a penser que la modèlisation de la dissipation est à priori un bon issu dans le cadre des écoulements turbulents compressibles Références A. Favre : «Equations des gaz turbulents compressible, Méthode des vitesses moyenne : méthode des vitesses macroscopiques pondérées par la masse volumique» J. Méc, Vol.4, pp (1972). O. Zeman, «dilatation dissipation: the concept and application in modeling compressible mixing layers», phys. Fluids A2, 178. S.Sarkar, G.Erlebacher, M.Y, Hussaini and Kreiss HO 1991: «The analysis and modeling of dilatational terms in compressible turbulence» J.Fluid Mech. 227,473. V. Adumitraie, J.R.Ristorcelli, DB.Taulbee, «Progress in Favre Reynolds stress closure for compressible flows» Phys.Fluids A, vol9, p2696 (1999). B.E.Launder, G.J.Reece, W.Rodi: «Progress in the development of Reynolds stress turbulence closure» J.Fluid Mech, vol 68, p537 (1975). [6] M.W.Rubesin: Extra compressibility terms for Favre -Averaged two-equation models of inhomogeneous turbulence flow. NASA contr (1990). 8

Motifs turbulent-laminaire dans l écoulement de Poiseuille plan

Motifs turbulent-laminaire dans l écoulement de Poiseuille plan rencontre du non-linéaire 2013 155 Motifs turbulent-laminaire dans l écoulement de Poiseuille plan Laurette S. Tuckerman PMMH-ESPCI-CNRS, 10 rue Vauquelin, 75005 Paris laurette@pmmh.espci.fr z streamwise

Plus en détail

Cours théorique sur les MEGA Initiation au logiciel GAMS

Cours théorique sur les MEGA Initiation au logiciel GAMS Cours théorique sur les MEGA Initiation au logiciel GAMS 7 séances de 3 h, 2 ECTS Les modèles d'équilibre général appliqués (MEGA) proposent une analyse quantitative de problèmes de politique économique

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés CONVECTION - 93 Introduction Ce mode de transfert est basé sur le fait qu il y a déplacement de matière : il ne concerne donc que les fluides (liquides et gaz). Contrairement à la conduction où le transfert

Plus en détail

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD»

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» «Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» Par Nicolas COSTE, Société OPTIFLOW - 11/12/2002 OPTIFLOW: Bureau d études et de recherches en Mécanique des Fluides Créée en 1998 par un ensemble

Plus en détail

Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau

Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 1 Qu est-ce que la CFD? La simulation numérique d un écoulement fluide Considérer à présent comme une alternative «raisonnable»

Plus en détail

Simulation 3D de l écoulement et de l échange de chaleur dans un canal de refroidissement

Simulation 3D de l écoulement et de l échange de chaleur dans un canal de refroidissement Revue des Energies Renouvelables CISM 08 Oum El Bouaghi (2008) 153 164 Simulation 3D de l écoulement et de l échange de chaleur dans un canal de refroidissement A. Harizi 1*, E. Mahfoudi 1 et A. Gahmousse

Plus en détail

Instabilités bi- et tridimensionnelles dans une couche limite décollée compressible subsonique

Instabilités bi- et tridimensionnelles dans une couche limite décollée compressible subsonique Instabilités bi- et tridimensionnelles dans une couche limite décollée compressible subsonique M. Merle a,b, U. Ehrenstein b, J-C. Robinet a a. Laboratoire DynFluid - Arts et Métiers ParisTech, 151 Boulevard

Plus en détail

EXERGIE ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EXEMPLE DE COGÉNÉRATION

EXERGIE ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EXEMPLE DE COGÉNÉRATION EXERGIE ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EXEMPLE DE COGÉNÉRATION DÉFINITIONS L exergie d un système dans des conditions (T, S, U ) données correspond au travail utile maximal que ce système pourrait fournir en

Plus en détail

Simulations instationnaires: Effet de modèle (Cµ variable, schéma en temps)

Simulations instationnaires: Effet de modèle (Cµ variable, schéma en temps) Simulations instationnaires: Effet de modèle (Cµ variable, schéma en temps) Gabriel PETIT Thèse CIFRE Directeur de thèse: Azeddine KOURTA (IMFT) Tuteurs industriels: Jean-Pierre ROSENBLUM (DASSAULT) Jean-Claude

Plus en détail

quantification de ces structures. Cette étude doit mener à la proposition d un modèle d organisation général de la turbulence de paroi.

quantification de ces structures. Cette étude doit mener à la proposition d un modèle d organisation général de la turbulence de paroi. 18 ème Congrès Français de Mécanique Grenoble, 7-31 août 007 Détection de tourbillons longitudinau dans la one tampon de la couche limite turbulente. Jie Lin, JeanMarc Foucaut, Jean Philippe Laval et Michel

Plus en détail

Etude expérimentale des modes d onde de surface piégés

Etude expérimentale des modes d onde de surface piégés Etude expérimentale des modes d onde de surface piégés P. J. COBELLI a, P. PETITJEANS a, A. MAUREL b, V. PAGNEUX b,c a. Laboratoire de Physique et Mécanique des Milieux Hétérogènes, UMR CNRS 7636 Ecole

Plus en détail

Modélisation 1-Fluide de l angle de contact et de la ligne triple Application à l impact d une goutte d émulsion sur une paroi

Modélisation 1-Fluide de l angle de contact et de la ligne triple Application à l impact d une goutte d émulsion sur une paroi Modélisation 1-Fluide de l angle de contact et de la ligne triple Application à l impact d une goutte d émulsion sur une paroi R.GUILLAUMENT a, S.VINCENT a, JP.CALTAGIRONE a, J. DUCLOS b a. Transfert Écoulement

Plus en détail

Plasma et Fluides conducteurs

Plasma et Fluides conducteurs GdR 2489 DYCOEC DYnamique et COntrôle des Ensembles Complexes Thème Plasma et Fluides conducteurs Présentation de la thématique - milieux conducteurs interactions électromagnétiques, MHD - au laboratoire

Plus en détail

Introduction à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides

Introduction à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides CNST-H-202 à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides 0 1 Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 4 février 2007 Motivation Mécanique des milieux continus mécanique du solide ou des structures

Plus en détail

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE Université de LORRAINE 1/2 FLUIDES ET ENERGIE L1 S1 Mathématiques (1) 6 L1 S1 Physique (1) 6 L1 S1 Chimie 6 L1 S1 Méthodes expérimentales 3 L1 S1 Introduction aux géosciences 3 L1 S1 Introduction à l ingénierie

Plus en détail

Pourquoi et comment nager dans le miel?

Pourquoi et comment nager dans le miel? Pourquoi et comment nager dans le miel? François Alouges, Guilhem Blanchard, Sylvain Calisti, Simon Calvet, Paul Fourment, Christian Glusa, Romain Leblanc et Mario Quillas-Saavedra, respectivement professeur

Plus en détail

Influence des filets anti-insectes sur le climat sous serre. Caractérisation des effets aérauliques. Amélioration des performances

Influence des filets anti-insectes sur le climat sous serre. Caractérisation des effets aérauliques. Amélioration des performances Influence des filets anti-insectes sur le climat sous serre. Caractérisation des effets aérauliques. Amélioration des performances J.C. Roy, FEMTO-ST, Université de Franche-Comté, Belfort, France T. Boulard,

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh

Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh Laure Beff, Yvon Lambert, Nicolas Beaudoin, Bruno Mary et Thierry

Plus en détail

Parmi le large éventail des codes de calcul de l écoulement connus on peut citer : C3D, N3S, Fluent, CFX, Numeca, Star-CD, etc

Parmi le large éventail des codes de calcul de l écoulement connus on peut citer : C3D, N3S, Fluent, CFX, Numeca, Star-CD, etc Chapitre 5 Modélisation numérique 5.1. Introduction Depuis quelques années, l accroissement de la puissance des ordinateurs a permis de conduire des calculs tridimensionnels de l écoulement en turbomachines,

Plus en détail

Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs.

Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs. Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs. H. ZAÏDI a, S. FOHANNO a, R. TAÏAR b, G. POLIDORI a a Laboratoire

Plus en détail

Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact

Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact 2009 2012 Paolo Caccamo Université de Grenoble Encadrants : Florence Naaim-Bouvet, Thierry Faug,

Plus en détail

Modélisation de paroi pour la simulation d écoulements instationnaires non-isothermes

Modélisation de paroi pour la simulation d écoulements instationnaires non-isothermes UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES ET TECHNIQUES DU LANGUEDOC THESE pour obtenir le titre de DOCTEUR DE L UNIVERSITE MONTPELLIER II Formation Doctorale : Ecole doctorale : Directeur de thèse : Mathématiques

Plus en détail

Simulation numérique du transfert de chaleur dans un moteur-fusée à propergol liquide

Simulation numérique du transfert de chaleur dans un moteur-fusée à propergol liquide ISSN : 2335-1357 Mediterranean Journal of Modeling and Simulation MJMS 03 (2015) 073-079 M M J S Simulation numérique du transfert de chaleur dans un moteur-fusée à propergol liquide B. KHELIDJ a, S. HEMIS

Plus en détail

ECOULEMENT DE L EAU DANS LES SOLS

ECOULEMENT DE L EAU DANS LES SOLS Unité d hydrologie et d hydraulique agricole Génie rural et environnemental ECOULEMENT DE L EAU DANS LES SOLS Notes de cours provisoires année académique 2010-2011 Aurore Degré Table des matières CHAPITRE

Plus en détail

Figure 3.1- Lancement du Gambit

Figure 3.1- Lancement du Gambit 3.1. Introduction Le logiciel Gambit est un mailleur 2D/3D; pré-processeur qui permet de mailler des domaines de géométrie d un problème de CFD (Computational Fluid Dynamics).Il génère des fichiers*.msh

Plus en détail

Colloque bilan LEFE, mai 2009. Processus dynamiques en milieu littoral

Colloque bilan LEFE, mai 2009. Processus dynamiques en milieu littoral Colloque bilan LEFE, mai 2009 Processus dynamiques en milieu littoral Philippe Bonneton EPOC, Univ. Bordeaux I, CNRS Le littoral : pas seulement une zone d interface mais aussi un milieu spécifique Appel

Plus en détail

Objectifs du Chapitre. Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude.

Objectifs du Chapitre. Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude. Objectifs du Chapitre Initiatiaon à l Analyse Dimensionnelle. Introduction à la Théorie de Maquettes et Similitude. Adil Ridha (Université de Caen) Analyse Dimensionnelle et Similitude 2009-2010 1 / 31

Plus en détail

Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique

Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique Pierre Andreoletti IUT d Orléans Laboratoire MAPMO (Bât. de Mathématiques UFR Sciences) - Bureau 126 email: pierre.andreoletti@univ-orleans.fr

Plus en détail

Modélisation des propriétés électriques et caractérisation des panneaux photovoltaïques

Modélisation des propriétés électriques et caractérisation des panneaux photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables Vol. 12 N 1 (2009) 105 116 Modélisation des propriétés électriques et caractérisation des panneaux photovoltaïques T. Mrabti 1, M. El Ouariachi 1, B. Tidhaf 3 Ka. Kassmi

Plus en détail

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS 1 ÉJECTEURS INTRODUCTION Les éjecteurs sont activés par la chaleur perdue ou la chaleur provenant de sources renouvelables. Ils sont actionnés directement

Plus en détail

Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE

Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE 1998-2002 - DOCTORAT en Génie, Montréal Québec «Analyse aérodynamique des parcs éoliens immergés

Plus en détail

Modèle réduit pour la DSC : Application aux solutions binaires

Modèle réduit pour la DSC : Application aux solutions binaires Modèle réduit pour la DSC : Application aux solutions binaires Stéphane GIBOUT 1, Erwin FRANQUET 1, William MARÉCHAL 1, Jean-Pierre BÉDÉCARRATS 1, Jean-Pierre DUMAS 1 1 Univ. Pau & Pays Adour, LaTEP-EA

Plus en détail

1- Introduction. 2- Description du Vector

1- Introduction. 2- Description du Vector 1- Introduction En zone côtière, l hydrodynamique est fortement influencée par des processus d interactions spécifiques liés essentiellement à la présence de zones d interface représentées par la surface

Plus en détail

I-1 Introduction : I-2.Etude bibliographique :

I-1 Introduction : I-2.Etude bibliographique : I-1 Introduction : La production de l énergie thermique à partir de l énergie solaire par les capteurs plans connait de nos jours de nombreuses applications vue leurs innombrables intérêts économiques

Plus en détail

Chapitre 6. Structures cohérentes. 6.1 Lignes d émission

Chapitre 6. Structures cohérentes. 6.1 Lignes d émission Chapitre 6 Structures cohérentes Ce chapitre traite de la décomposition du mouvement en une partie organisée et une partie aléatoire. Pour les variables de vitesse considérées, nous prenons les notations

Plus en détail

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION Nous n étudierons dans ce chapitre que la conduction en régime permanent, c'est-à-dire lorsque l équilibre thermique est atteint ce qui se caractérise par des températures

Plus en détail

M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE

M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE I Modèle de l oscillateur harmonique (O.H.) I. Exemples Cf Cours I. Définition Définition : Un oscillateur harmonique à un degré de liberté x (X, θ,... ) est un système physique

Plus en détail

Elaboration, modélisation et simulation de membranes architecturées.

Elaboration, modélisation et simulation de membranes architecturées. Elaboration, modélisation et simulation de membranes architecturées. M. REBOUAH a, G. CHAGNON b, D. FAVIER b a Université de Lyon, INSA-Lyon, LaMCoS, CNRS UMR559, 8- rue des sciences, F-696 Villeurbanne,

Plus en détail

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES A 99 PHYS. II ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRONAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

Investigation et modélisation des tensions circonférentielles en simulation méridienne

Investigation et modélisation des tensions circonférentielles en simulation méridienne U N I V E R S I T É D E L I È G E Faculté des Sciences Appliquées Investigation et modélisation des tensions circonférentielles en simulation méridienne Travail présenté en vue de l obtention du Diplôme

Plus en détail

Simulation numérique d une écoulement au-dessus d une rampe à l aide de la méthode des frontières immergées

Simulation numérique d une écoulement au-dessus d une rampe à l aide de la méthode des frontières immergées Simulation numérique d une écoulement au-dessus d une rampe à l aide de la métode des frontières immergées S. Pellerin a,b, W. Daussin a,b a. LIMSI-CNRS - U.P.R. 3251, BP 133, 91403 Orsa Céde b. Université

Plus en détail

Génération de champ magnétique par effet dynamo : l expérience VKS

Génération de champ magnétique par effet dynamo : l expérience VKS Génération de champ magnétique par effet dynamo : l expérience VKS Nicolas Mordant Laboratoire de Physique Statistique 6 Novembre 2007 Compte-rendu de Luc Deike et Stéphanie Couvreur Introduction Les mouvements

Plus en détail

Travail du MCIA MNF 2005/2006. Exploration du code Star-Cd

Travail du MCIA MNF 2005/2006. Exploration du code Star-Cd Travail du MCIA MNF 2005/2006 Exploration du code Star-Cd Philippe Claudon, Masi Enrica Exploration du code Star-CD Introduction Simulation d un cas physique simple Création d un domaine numérique représentatif

Plus en détail

Effectuer des projections budgétaires au moyen de l ecomptes

Effectuer des projections budgétaires au moyen de l ecomptes SPW- DGO5- Cellule ecomptes Effectuer des projections budgétaires au moyen de l ecomptes Philippe Brognon Coordinateur du plan ecomptes. Utilisation de l outil de calcul de projection. Le logiciel ecomptes

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS PROGRAMME PEDAGOGIQUE DU PARCOURS ENERGIES FOSSILES (cliquer sur le nom de l activité

Plus en détail

Développement d une méthode prédictive du bruit rayonné d une hydrolienne en acoustique sous-marine. Descriptif du sujet de thèse

Développement d une méthode prédictive du bruit rayonné d une hydrolienne en acoustique sous-marine. Descriptif du sujet de thèse Bruit rayonné par une hydrolienne en acoustique sous-marine Développement d une méthode prédictive du bruit rayonné d une hydrolienne en acoustique sous-marine Descriptif du sujet de thèse Laboratoires

Plus en détail

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles ème Congrès Français de Mécanique Bordeaux, 6 au 3 août 3 Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles. BODIF, F. DNNE,.K. BENKL niversité des Sciences et de la Technologie

Plus en détail

Simulation Numérique de la Convection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux)

Simulation Numérique de la Convection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux) Re. Energ. Ren. : Valorisation (999) 4-45 Simulation Numérique de la Conection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux) B. Draoui, M. Benyamine, Y. Touhami

Plus en détail

Simulations numériques de phénomènes anisotropes pour la Fusion par Confinement Magnétique 1

Simulations numériques de phénomènes anisotropes pour la Fusion par Confinement Magnétique 1 Simulations numériques de phénomènes anisotropes pour la Fusion par Confinement Magnétique 1 A. Bonnement a,b, H. Guillard a,b, B. Nkonga b,a, R. Pasquetti b,a a. INRIA Sophia-Antipolis, 2004 Route des

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 CSMA 213 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 213 Méthode d immersion de pièces mobiles dans des fours industriels Jean-François ZARAGOCI 1 *, Elie HACHEM 2, Ghina JANNOUN 3, Jérémy

Plus en détail

Étude aérothermique du refroidissement d un rotor de machines électriques à pôles saillants.

Étude aérothermique du refroidissement d un rotor de machines électriques à pôles saillants. Étude aérothermique du refroidissement d un rotor de machines électriques à pôles saillants. Aurélie FASQUELLE 1* 1 JEUMONT Electric 367, rue de l Industrie BP 219 59572 Jeumont Cedex * (auteur correspondant

Plus en détail

FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles

FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles FLUIDES EN ÉCOULEMENT Méthodes et modèles Jacques PADET Professeur Émérite à l Université de Reims Seconde édition revue et augmentée TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION Préface de la 1 ère édition Prologue

Plus en détail

GVF (Gradient Vector Flow) et ses applications. Introduction au. Antonio Moreno Ingelmo. par

GVF (Gradient Vector Flow) et ses applications. Introduction au. Antonio Moreno Ingelmo. par Introduction au GVF (Gradient Vector Flow) et ses applications par Antonio Moreno Ingelmo Plan Introduction Les contours actifs Définition de GVF Force externe traditionnelle vs. GVF Limites du GVF Un

Plus en détail

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k]

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k] Evaluation de la rentabilité d un projet d investissement La décision d investir dans un quelconque projet se base principalement sur l évaluation de son intérêt économique et par conséquent, du calcul

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Retour d expérience, portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI

Retour d expérience, portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI , portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI PROMES (UPR 8521 CNRS) Université de Perpignan France 29 juin 2011 1 Contexte 2 3 4 Sommaire Contexte 1 Contexte 2 3 4 Laboratoire

Plus en détail

Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain

Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain Évaluation de la classification et segmentation d'images en environnement incertain EXTRACTION ET EXPLOITATION DE L INFORMATION EN ENVIRONNEMENTS INCERTAINS / E3I2 EA3876 2, rue F. Verny 29806 Brest cedex

Plus en détail

Stimulation hydraulique d un puits géothermique en milieu fracturé S.Gentier, X. Rachez BRGM

Stimulation hydraulique d un puits géothermique en milieu fracturé S.Gentier, X. Rachez BRGM Stimulation hydraulique d un puits géothermique en milieu fracturé S.Gentier, X. Rachez BRGM Modélisation : quand faut-il passer au 3D? BRGM/Département Géothermie Stimulation hydraulique d un puits géothermique

Plus en détail

Modélisation thermo-élasto-hydrodynamique d un joint de pompe primaire

Modélisation thermo-élasto-hydrodynamique d un joint de pompe primaire Modélisation thermo-élasto-hydrodynamique d un joint de pompe primaire Erwan Galenne EDF R&D, Département Analyses Mécaniques et Acoustique, 1 Avenue du Général de Gaulle, 92140 Clamart erwan.galenne@edf.fr

Plus en détail

Mécanique des Fluides

Mécanique des Fluides Mécanique des Fluides Franck Nicoud I3M franck.nicoud@univ-montp2.fr MKFLU - MI4 1 Plan général 1. Rappels 2. Quelques solutions analytiques 3. Notion de turbulence 4. Aérothermique 5. Interaction fluide-structure

Plus en détail

Hydraulique des terrains

Hydraulique des terrains Hydraulique des terrains Séance 3 : Hypothèses de l écoulement en conduite Guilhem MOLLON GEO3 2012-2013 Plan de la séance A. Cinématique d écoulement -Lignes caractéristiques -Vitesses et débits B. Hypothèse

Plus en détail

Simulation de l efficacité énergétique d une façade double peau ventilée mécaniquement

Simulation de l efficacité énergétique d une façade double peau ventilée mécaniquement Simulation de l efficacité énergétique d une façade double peau ventilée mécaniquement Valentin Trillat-Berdal 1, Malorie Trillat-Berdal 1 1 Patriarche & Co 4 allée du lac de garde Taxiway BP 285 73375

Plus en détail

Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile. B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr

Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile. B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr Ecoulements 2D décollés autour d un mât et d une voile V.G. Chapin,, S. Jamme (ENSICA) B. Haddad, B. Lepine (Ecole Navale) Contact: chapin@ensica.fr Aérodynamique du voilier Analyser & optimiser les performances

Plus en détail

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W.

Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé. Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Approche multi-échelles: Aide à la conception et à l'injection de pièces en Polyamide renforcé Y. Deyrail, M. Oumarou, A. Causier, W. Zerguine SOMMAIRE Présentation de la société Contexte de l étude Approche

Plus en détail

Etude d un système de captation-stockage de l énergie solaire thermique

Etude d un système de captation-stockage de l énergie solaire thermique Etude d un système de captation-stockage de l énergie solaire thermique Si chaib amel #1, Aliane Khaled *2, Sari Hassoun Zakaria #3 # Laboratoire MECACOMP, Université d Aboubekr Bekaid Tlemcen Université

Plus en détail

EMORPH meeting 30 March technological aspects

EMORPH meeting 30 March technological aspects EMORPH meeting 30 March technological aspects Eric Duhayon Jean-François Rouchon LAPLACE-GREM3 Scope of the presentation Technologies for morphing activities Hybridations of technologies Morphing with

Plus en détail

Complexité - notions de base

Complexité - notions de base Complexité - notions de base Rappel ou introduction: la thermodynamique (1) La thermodynamique a pour objet l étude macroscopique des systèmes composés d un grand nombre d atomes; la caractérisation du

Plus en détail

«Nouveaux» traitements pour polluants émergents

«Nouveaux» traitements pour polluants émergents «Nouveaux» traitements pour polluants émergents Valérie HEQUET Colloque IMT «Ressources naturelles et environnement» les 5 et 6 Novembre 2014, Paris Laboratoire GEPEA UMR CNRS 6144 Unité Mixte de Recherche

Plus en détail

MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I.

MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I. 1. Modèle de voiture MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I. Un modèle simpli é de voiture peut être obtenu en supposant le véhicule soumis uniquement à la force de traction u dûe au moteur

Plus en détail

SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur

SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur Titre : SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un [...] Date : 30/07/2015 Page : 1/9 SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur Résumé Ce cas de validation

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants Projets industriels-étudiants Etude du comportement d un concept de module avant de moto innovant Concept de Jean Bertrand BRUNEAU (JBB) Modèle de 27 pièces Identification des zones contraintes Propositions

Plus en détail

Hélium superfluide. Applications aux procédés de Cryogénie. Physique des solides - 22 mai 2006 1

Hélium superfluide. Applications aux procédés de Cryogénie. Physique des solides - 22 mai 2006 1 Hélium superfluide Applications aux procédés de Cryogénie Physique des solides - 22 mai 2006 1 Introduction L Hélium Z = 2. Point de fusion très bas. Chimiquement inerte. Deux isotopes naturels Physique

Plus en détail

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards Table des matières Code et titre de compétence Page 01UJ Analyser la fonction de travail...3 AE3A Analyser

Plus en détail

Indexation de sous-collections pour l amélioration de la haute précision

Indexation de sous-collections pour l amélioration de la haute précision Indexation de sous-collections pour l amélioration de la haute précision Joëlson Randriamparany *,** *IRIT, Institut de Recherche Informatique de Toulouse Université Paul Sabatier Toulouse III 118 Route

Plus en détail

Modélisation prédictive et incertitudes. P. Pernot. Laboratoire de Chimie Physique, CNRS/U-PSUD, Orsay

Modélisation prédictive et incertitudes. P. Pernot. Laboratoire de Chimie Physique, CNRS/U-PSUD, Orsay Modélisation prédictive et incertitudes P. Pernot Laboratoire de Chimie Physique, CNRS/U-PSUD, Orsay Plan 1 Incertitudes des modèles empiriques 2 Identification et caractérisation des paramètres incertains

Plus en détail

An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France)

An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France) An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France) S. Bernardie, M.-A. Chanut, A. Abellan-Fernandez, A. Vallet, C. Levy, N. Desramaut,

Plus en détail

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Séminaire mi parcours Stock-e 2010 CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Iyad Balloul Renault Trucks - iyad.balloul@volvo.com Eric Bideaux INSA Lyon - eric.bideaux@insa-lyon.fr Marc Michard LMFA - Marc.Michard@ec-lyon.fr

Plus en détail

ANALYSE CINEMATIQUE ACTUELLE DES RUINES DE SECHILIENNE

ANALYSE CINEMATIQUE ACTUELLE DES RUINES DE SECHILIENNE ANALYSE CINEMATIQUE ACTUELLE DES RUINES DE SECHILIENNE KINEMATIC ANALYSIS OF THE «RUINES DE SECHILIENNE» Marie-Aurélie CHANUT 1, Johan KASPERSKI 2, Grégory BIEVRE 1, Jean-Paul DURANTHON 1 1 CETE de Lyon

Plus en détail

Étude du screech d un jet plan supersonique par simulation des grandes échelles compressible

Étude du screech d un jet plan supersonique par simulation des grandes échelles compressible Étude du screech d un jet plan supersonique par simulation des grandes échelles compressible Julien Berland, Christophe Bogey & Christophe Bailly Laboratoire de Mécanique des Fluides et d Acoustique UMR

Plus en détail

Méthodes multi-niveaux sur grilles décalées. Application à la simulation numérique d écoulements autour d obstacles.

Méthodes multi-niveaux sur grilles décalées. Application à la simulation numérique d écoulements autour d obstacles. . Application à la simulation., sous la direction de François BOUCHON et Thierry DUBOIS. 1/41 Laboratoire de Mathématiques, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand. Jeudi 10 décembre 2009. Domaines

Plus en détail

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation Le turbo met les gaz Les turbines en équation KWOK-KAI SO, BENT PHILLIPSEN, MAGNUS FISCHER La mécanique des fluides numérique CFD (Computational Fluid Dynamics) est aujourd hui un outil abouti de conception

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 CSMA 0 e Colloque National en Calcul des Structures -7 Mai 0 Simulation numérique par éléments finis de l écoulement dans un mélangeur bi-vis et l interaction mélange-mélangeur Hamza DJOUDI *, Jean-claude

Plus en détail

Caractérisation des efforts hydrodynamiques sur une maquette d hydrolienne à axe vertical

Caractérisation des efforts hydrodynamiques sur une maquette d hydrolienne à axe vertical Caractérisation des efforts hydrodynamiques sur une maquette d hydrolienne à axe vertical Dellinger.N, Imbault.D, Tourabi.A Résumé: Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels B.P. n 53, 38041

Plus en détail

Une approche pour un contrôle non-linéaire temps réel

Une approche pour un contrôle non-linéaire temps réel Une approche pour un contrôle non-linéaire temps réel L. Mathelin 1 L. Pastur 1,2 O. Le Maître 1 1 LIMSI - CNRS Orsay 2 Université Paris-Sud 11 Orsay GdR Contrôle des décollements 25 Nov. 2009 Orléans

Plus en détail

Plan du chapitre «Milieux magnétiques»

Plan du chapitre «Milieux magnétiques» Plan du chapitre «Milieux magnétiques» 1. Sources microscopiques de l aimantation en régime statique 2. Etude macroscopique de l aimantation en régime statique 3. Aimantation en régime variable 4. Les

Plus en détail

Sommaire. Page 1 sur 16

Sommaire. Page 1 sur 16 Sommaire 1. Analyse des besoins... 2 1.1 Les besoins ECS de la M.A.R.P.A... 2 1.2 Besoins / consommations en chauffage... 4 1.3 Synthèse... 4 2. Pré-dimensionnement des capteurs solaires et du stockage...

Plus en détail

TP séances 7 et 8. Forme d une bulle: gravité et tension de surface

TP séances 7 et 8. Forme d une bulle: gravité et tension de surface TP séances 7 et 8 Forme d une bulle: gravité et tension de surface Lorsqu une goutte est posée sur un support, la tension de surface tend à rendre la bulle spérique alors que la gravité tend à écraser

Plus en détail

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise.

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise. décembre 8 Yann DUCHEMIN Citroën C4-Coupé, Entreprise Etude Annuelle Analyse expérimentale et données constructeur Au terme d une année d utilisation d un véhicule de marque Citroën, et de type C4- coupé

Plus en détail

Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D

Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D Cari 2004 7/10/04 14:50 Page 67 Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D Ezzeddine ZAGROUBA F. S.T, Dept. Informatique. Lab. d Informatique, Parallélisme et Productique. Campus Universitaire.

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes.

Sujet proposé par Yves M. LEROY. Cet examen se compose d un exercice et de deux problèmes. Ces trois parties sont indépendantes. Promotion X 004 COURS D ANALYSE DES STRUCTURES MÉCANIQUES PAR LA MÉTHODE DES ELEMENTS FINIS (MEC 568) contrôle non classant (7 mars 007, heures) Documents autorisés : polycopié ; documents et notes de

Plus en détail

Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains

Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains Etienne ARNOULT Abdelhamid TOUACHE Pascal LARDEUR Université de Technologie de Compiègne Laboratoire Roberval BP 20 529 60

Plus en détail

TURBOPLASMA : Destruction de goudrons assistée par plasma thermique Bio-E 2009. C o l l o q u e B i o é n e r g i e s 9 e t 1 0 o c t o b r e 2 0 1 2

TURBOPLASMA : Destruction de goudrons assistée par plasma thermique Bio-E 2009. C o l l o q u e B i o é n e r g i e s 9 e t 1 0 o c t o b r e 2 0 1 2 TURBOPLASMA : Destruction de goudrons assistée par plasma thermique Bio-E 2009 Contexte Biomasse, déchets Gazéification Gaz de synthèse Goudrons, poussières Turboplasma Pouvoir énergétique de la torche

Plus en détail

CHAPITRE 5. BCPST. que les thèmes de TP-cours sont conçus pour être traité conjointement aux thèmes de cours correspondants.

CHAPITRE 5. BCPST. que les thèmes de TP-cours sont conçus pour être traité conjointement aux thèmes de cours correspondants. Chapitre 5 BCPST Le programme de deuxième année BCPST s inscrit dans la continuité de celui de première année dans les différentes parties de physique, afin de donner à l élève les outils de travail de

Plus en détail

Étude des instabilités de l écoulement entre disques contra-rotatifs par PIV

Étude des instabilités de l écoulement entre disques contra-rotatifs par PIV Étude des instabilités de l écoulement entre disques contra-rotatifs par PIV F. Moisy et T. Pasutto Laboratoire FAST, Bat. 502, F-91405 Orsay Cedex 1 Introduction L écoulement entre deux disques en rotation

Plus en détail

EPFL - Travaux pratiques de physique. Hydrodynamique. Résumé

EPFL - Travaux pratiques de physique. Hydrodynamique. Résumé Hydrodynamique Résumé L étude de la dynamique des fluides (liquides et gaz) permet de déterminer les caractéristiques du fluide lui-même ainsi que celles d un objet plongé à l intérieur de celui-ci. Il

Plus en détail

Cliquez pour modifier les styles du

Cliquez pour modifier les styles du 1986-2008....LEES 2008..2013...PRISME RISQUE EXPLOSIONS ET STRUCTURES 2008-2012 2012..2013 Equipe 19 permanents à Bourges Axes Combustion Explosions Cinquième Resp P Gillard niveau Dynamique des matériaux

Plus en détail

Cristaux, tenseurs, élasticité & piézoélectricité

Cristaux, tenseurs, élasticité & piézoélectricité Cristaux, tenseurs, élasticité & piézoélectricité par Vincent Laude Institut FEMTO-ST, département MN2S équipe MINANO «Micro-Instrumentation, NANosciences et Ondes» 32 avenue de l Observatoire F-25044

Plus en détail

Avis d Appel d offres **** Deuxième Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) ***

Avis d Appel d offres **** Deuxième Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) *** Avis d Appel d offres REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique **** Deuxième Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II)

Plus en détail