POURQUOI ET COMMENT REALISER UN FILM D'ENTREPRISE?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POURQUOI ET COMMENT REALISER UN FILM D'ENTREPRISE?"

Transcription

1 POURQUOI ET COMMENT REALISER UN FILM D'ENTREPRISE? FILM D ENTREPRISE? Le film vidéo d entreprise est un projet audiovisuel (d une société ou d une institution) ayant pour objectif d améliorer son image, d expliquer ses propositions, d accroître les ventes de ses produits et/ou d augmenter la performance de ses collaborateurs. C est la société (ou l institution) qui en exprime la nécessité, qui le finance et qui compte en tirer les bénéfices. - LE JUSTIFIER Les raisons pouvant justifier la réalisation d un film sont extrêmement nombreuses et fluctuent en fonction de chaque objectif et de leurs environnements. Les aborder par le détail reviendrait à écrire un livre de plus de 500 pages ce qui n est ni votre attente, ni l objet de cet article. Sans entrer dans ce détail donc, je me contenterai de citer ici quelques-uns des avantages du média lui-même : 1. il permet de réaliser des économies substantielles de (re)présentation (au sens large du terme), 2. il répond à une demande et une attente des publics (toutes générations confondues), 3. il permet de diffuser largement et de crédibiliser un message ou concept (argumenté), 4. il façonne, parfait ou contribue à l image positive de l entreprise ou de l organisation 5. il permet d impose un sens narratif. Ce dernier point est éminemment essentiel! LE SENS NARRATIF Laissez-moi prendre un exemple : lorsque vous feuilletez une brochure, lorsque vous visitez une page Web ou même, lorsque vous parcourrez un document, vous y captez des informations au gré de vos propres intérêts, de votre curiosité, d automatismes visuels et d'émotions. Une information partielle ici, une légende de photo là et, par ci par là, quelques paragraphes. Le tout, de manière le plus souvent désorganisée. Pourtant, un message (et à fortiori un message plus ou moins complexe) ne peut être valablement compris et assimilé sans être appréhendé dans son contexte et suivant un sens narratif logique et progressif. La vidéo permet de mettre en place et d imposer ce sens narratif : elle organise la présentation successives des informations de manière fluide et dans l ordre adéquat, capable d amener le spectateur à bon port. Un ordre auquel le spectateur ne peut se soustraire puisqu il s agit d un support dynamique. De cette manière, la vidéo favorise la compréhension du message, sa mémorisation et l adhésion du spectateur. La structure narrative, parfaitement maîtrisée, est le plus précieux avantage du film et de la vidéo (du film) ; un rouage crucial de son efficacité qui requiert néanmoins l expertise technique simultanée de la Communication et de la Réalisation. Pour accéder à cette page en ligne :

2 LA VIDEO PERMET AUSSI... Bien sûr, la vidéo amplifie encore toujours l image moderne et trendy de l entreprise et son usage accroit les référencements sur le web Mais surtout, la vidéo favorise l identification du spectateur et démultiplie les facteurs de mémorisation. La vidéo est également capable de révéler l inaccessible à l œil nu, notamment par le biais de caméras à grandes vitesses (permettant des ralentis très expressifs) ou par le biais de caméras à infra rouge (permettant de filmer dans le noir). A ce titre, la vidéo un outil d analyse ultra-performant. Enfin, la vidéo est un instrument de socialisation et pas uniquement lors de sa projection ou de son tournage. Il s offre une place de choix en Ressources Humaines, notamment au niveau du Team Building (pensez au succès non démenti du Lipdub) mais pas uniquement. DECISIF : LE CHOIX DU PRESTATAIRE Pour toutes ces raisons, la conception et la réalisation d un film vidéo, au sens large du terme, ne se limitent pas à la prestation de bons techniciens mais requièrent un réel savoir-faire : auditionner et comprendre les objectifs initiaux, leurs cibles, leurs environnements. Pouvoir conseiller, éventuellement réaiguiller et redéployer les objectifs du client est essentiel! Mettre en place tous les outils Marketing & Communication, scénaristiques et techniques capables d atteindre (de manière concrète) ces objectifs - tout en se conformant aux critères budgétaires de son commanditaire! Toutes les maisons de production et agences vidéo ne sont malheureusement pas en mesure d offrir cette approche globale, pourtant indispensable à une image positive et aux véritables Retours sur Investissement (ROI) et sur Objectifs (ROO). Le choix de votre prestataire sera donc décisif. DEFINIR LE PROJET ET VOS MOYENS Avant de penser à votre prestataire, déterminer avec précision votre projet. Dans quel contexte s inscrit-il? De quoi parle-t-il? A qui s adresse-t-il? Quel(s) but(s) poursuit-il? Qu en attendez-vous précisément, à court et moyen termes? Y-a-t-il d autres «actions» passées, futures, parallèles interagissant ou susceptibles d interagir avec votre projet? Quels moyens intellectuels et humains êtes-vous prêt à mettre à disposition de ce projet? Enfin, tant que faire se peut, évaluer l enveloppe budgétaire que pouvez y consacrer. VOTRE SUJET ET SON TRAITEMENT Il nous arrive d être confrontés à un projet de film (ou d'une capsule vidéo) dont le sujet n a pas du tout encore été envisagé par son donneur d ordre. «Je voudrais faire réaliser un film destiné à marquer notre présence sur le web et à augmenter le nombre de visiteurs sur notre site» ou encore, «nous fêtons le 50 ème anniversaire de notre société et avons décidé à cette occasion de réaliser un film». Notre rôle consiste alors à commencer par imaginer tous les angles d attaques possibles dans le contexte propre au donneur d ordres afin de concevoir le ou les sujets potentiellement capables de répondre à ses objectifs. Mais dans la majorité des cas, le client a déjà conçu, de manière très générale, parfois même très précise, le sujet de son film.

3 Il peut effectivement s avérer utile de prendre le temps mettre à plat les sujets et les arguments que l on veut voir aborder dans son film, leur chronologie, leur approche. Tout en gardant à l esprit qu il ne s agit pas de scénariser parfaitement son film mais, bien au contraire, de garder les portes ouvertes aux regards extérieurs (souvent néophytes au sujet), à d autres éclairages et aux apports d idées nouvelles. Le traitement narratif (journalistique, factuel, humoristique, social, ) ainsi que son approche esthétique peuvent également faire l objet d une première réflexion capable d orienter le choix du prestataire, même si ces derniers peuvent (doivent) être déterminés (dictés) par des considérations stratégiques (objet, objectifs, groupes cibles, marchés, ) Notons au passage que repérer des films sur Internet (voir certains effets spécifiques) ou faire référence à des films cinématographiques est souvent le moyen le plus direct pour en transmettre des idées esthétiques. DONNER UN BRIEFING «D ENTREE» En ayant clarifié ainsi votre projet, vous serez en mesure de transmettre un premier briefing à 3 ou 4 prestataires que vous aurez préalablement sélectionnés. Cette short list ne peut décidément pas se faire à la légère : préférentiellement reconnus et présents sur le marché depuis quelques années déjà, choisissez les en fonction de votre projet, de son ampleur et de votre budget. Leur showreel (bande démo) vous donnera également une première estimation de leurs compétences et de leur(s) univers propre(s). Ne vous attendez cependant pas à y trouver votre film Il n a pas encore été tourné! Méfiez-vous aussi des films mis en étalage et n émanant pourtant pas globalement du prestataire! La pratique est courante dans le secteur. Rencontrez-les (rien de mieux pour jauger votre interlocuteur) et demandez-leur une offre précise basée sur votre projet décrit lors de ce premier briefing. ETRE SUR LA MEME LONGEUR D ONDES A la lecture des offres ou des projets reçus, vous pourrez facilement vous faire une idée sur l adéquation entre votre projet et les prestataires (leurs différentes propositions). Ont-ils compris (reformulé) mon projet? Leur approche est-elle bien structurée? Parlent-ils du traitement narratif et esthétique? Prévoient-ils un repérage des lieux? Des briefings de suivi? Un story-board? Quels sont les qualités et l expérience de mes interlocuteurs? Leur offre est-elle pérenne (les retrouverez-vous dans 3 ans pour une mise à jour de votre film?) Quels moyens humains et techniques (équipe, caméra, éclairage, prompteur, travelling, steadycam, grue, ) déploient-ils? Combien de jours de tournage et de montage prévoient-ils? Prennent-ils en charge les traductions? La gestion des droits à l image? A quoi s engagent-ils précisément? Un ours (maquette) me sera-t-il présenté pour aménagements? Acceptent-ils les corrections? Cherchent-ils à vous engager dans le temps, en termes de droits, de diffusion? Autant de questions auxquels il est important de pouvoir répondre parce qu un prestataire se situant sur la même longueur d ondes que la vôtre vous fera gagner un temps considérable ; vous suggèrera moult idées (enrichissant ainsi votre projet) et vous permettra d importants gains de temps et de tracasseries.

4 ET BUDGETAIREMENT? A ce sujet, il est indispensable de faire l exercice, souvent difficile (et surtout dans ces domaines techniques) de comparer ce qui est comparable. Ma grand-mère avait l habitude de dire qu il fallait être très riche pour pouvoir se permettre d acheter trop bon marché La formule a vraiment pris toute sa signification lorsqu en comparant des offres faites à un de mes clients, j ai pu me rendre compte à quel point certaines de celles-ci étaient démesurément chères (et parfois même malhonnêtes) tout en étant meilleures marchées que d autres 1. Exiger de recevoir des offres aux postes ventilés. Si 10 ou 20 % de votre budget est consacré à la préproduction de votre film (briefings, scénarisation, story-board, plans de tournages, ), il est normal que celui-ci soit 10 ou 20% plus cher que l offre se limitant à la captation et au montage et rien ne vous empêche de faire supprimer ce poste 2. Faites-vous expliquer le choix de vos prestataires. Tous les formats ne sont pas les mêmes et n offrent pas les mêmes qualités d image (en définition, en contraste, en luminosité). Ils doivent cependant correspondre aux nécessités de votre film. Ni plus, ni moins. Et il en va de même pour tous les autres moyens techniques proposés par les soumissionnaires. Un prompteur, par exemple, peut faire gagner des heures de tournages et changer radicalement le dynamisme d une présentation Pourtant une offre sans prompteur paraitra de prime abord moins chère et plus avantageuse! 3. Jours de tournage et jours de montage Si, généralement, on ne peut intervenir que faiblement sur le nombre de jours de tournage, le nombre de jours de montage est quant à lui un réel exercice d équilibriste pour le soumissionnaire. Plus le nombre de jour de montage est élevé, plus le dérush sera précis et judicieux (le choix des images retenues pour le film parmi l ensemble des images filmées) ; plus le montage sera soigné ; plus les effets pourront être précis et étudiés ; etc. Il y a des limites évidentes : lorsque je vois des offres de films (pas de reportage) au nombre de jours de montage équivalent au nombre de jours de tournages, on peut logiquement se poser des questions sur la qualité du travail fini! Sachons-le, le montage est l'étape cruciale dans la réalisation du film : une véritable «table de réanimation» après l'opération de tournage dont dépendra prioritairement la qualité finale de votre production. Ce sont là quelques points parmi tant d autres mais n hésitez jamais à questionner vos soumissionnaires afin de mieux comprendre leurs choix et les éventuelles incidences que ces-derniers ont sur la potentialité de réussite de votre film et sur ses qualités finales.

5 AFFINER VOTRE PROJET Avant toute chose, rappelez-vous qu un prestataire retenu pour ses qualités et ses compétences pourra toujours adapter son offre aux nécessités réelles de votre projet. Un prestataire retenu pour sa proposition budgétaire ne pourra pas spécialement adapter ses compétences à vos attentes et nécessités! Qui peut le plus, peu le moins... Affinez donc votre projet à la lumière des différentes propositions reçues et faites adapter l'offre du prestataire que vous aurez retenu. Votre projet pourra ainsi s enrichir et se reformuler avec plus de précisions tandis que les moyens humains et techniques déployés pourront y être parfaitement adaptés. SUIVRE LA PRODUCTION Une fois la mission lancée, suivez-en la production! Exiger des plans de tournages aux horaires précis. Si bien des aléas peuvent en éloigner la production, il n est pas question de vous retrouver avec des équipes de tournage encombrantes et paralysant tout ou partie de votre entreprise, de votre personnel ou des éventuels acteurs. Pour un film d entreprise corporate, n hésitez pas à communiquer et à associer votre personnel au tournage. Il en sera ravi. Veuillez également à accompagner ou à faire accompagner les équipes de tournage par une personne compétente capable d aiguiller, de conseiller et de faciliter le tournage tout en veillant aux respects de vos normes de sécurité. Attention également au «droit à l image» de votre personnel Il est déjà arrivé de devoir remonter tout un film pour y supprimer la présence d'un membre du personnel qui, une fois licencié, a refusé catégoriquement de se voir encore y apparaitre. Une maison de production sérieuse aura prévu un certains nombre de briefings de suivi avec vous. Ils sont essentiels pour s assurer, de part et d autre, que vous êtes toujours bien sur la même longueur d ondes. Avant qu il ne soit trop tard. NE PRENDRE AUCUN RISQUE INUTILE En préparant votre projet, en sélectionnant judicieusement votre maison de production et en l accompagnant tout au long de votre projet, vous aurez investit de votre temps et beaucoup d énergie, certes. Mais le jeu en vaut la chandelle! Un mauvais film peut être à ce point contreproductif qu il est parfois préférable de l oublier au fond d un tiroir alors qu'un bon film se rentabilise très rapidement et porte toujours plus de fruits qu attendus. Alexis DE LA CROIX, Managing Director - Orange Clignotant ORANGE CLIGNOTANT SPRL TEL (0)2/ FAX (0)2/ SIÈGE SOCIAL ET D EXPLOITATION: AVENUE J. WYBRAN, BRUXELLES SIÈGES D EXPLOITATION : JAGERSDAL, SINT-PIETERS-LEEUW PARC SCIENTIFIQUE - RUE DU BOSQUET, LOUVAIN-LA-NEUVE

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) QUE FESONS-NOUS? De la vidéo et de la photo. Nous produisons,

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chargé de production «Chargé de production» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de production en télévision DEFINITION DU METIER Le chargé de production en télévision gère un ou plusieurs projets de production

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320 Groupe ISEE 1 CHEF(FE) DE PROJETS EN COMMUNICATION TITRE CERTIFIE AU RNCP SOUS LE N 320

Plus en détail

WEGO PRODUCTIONS. Cinéma - Audiovisuel Photographie. La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire

WEGO PRODUCTIONS. Cinéma - Audiovisuel Photographie. La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire WEGO PRODUCTIONS Cinéma - Audiovisuel Photographie La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire 1 WEGO PRODUCTIONS Teaser Showreel 2014 2 WeGo Productions

Plus en détail

becomenew.fr contact@becomenew.fr 66 avenue de Keradennec 29000 Quimper 02 98 64 45 59

becomenew.fr contact@becomenew.fr 66 avenue de Keradennec 29000 Quimper 02 98 64 45 59 becomenew.fr contact@becomenew.fr 02 98 64 45 59 Votre image sous tous les angles Become New : votre image sous tous les angles, tel est l intitulé de notre agence qui marque le renouveau et la multiplicité

Plus en détail

Communication et développement des institutions

Communication et développement des institutions Métiers de la communication Métiers du développement des institutions Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 255 métiers de la communication DIRECTEUR DE COMMUNICATION Code : COM01 Directeur

Plus en détail

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement

Plus en détail

Comment bien rédiger son cahier des charges vidéo pour obtenir de meilleures réponses créatives?

Comment bien rédiger son cahier des charges vidéo pour obtenir de meilleures réponses créatives? Comment bien rédiger son cahier des charges vidéo pour obtenir de meilleures réponses créatives? 1 - Définition de votre projet 1.1 - Présentation synthétique de votre entreprise 1.2 - Quel est le contexte

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015

FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015 FAITES-VOUS CONNAÎTRE FORFAIT BGF 2015 QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) EN BREF QU EST-CE QU ON FAIT? On fait de la vidéo et de la photo. On produit,

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Cadreur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Cadreur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version corrigée juin 2011 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Cadreur DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure - sous la responsabilité d'un

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

Ag en ce de Co mm un ica tio

Ag en ce de Co mm un ica tio n Ag en ce de Co mm un ica tio & Marketing Services ARTS&TENDANCESGAZDEFRANCEPEUGEOTCARGLASS J E T T O U R S R E N A U LT V Y G O N G M F A D A K U K A B B R A U N F I R S TA L E R T S K A N D I A C L

Plus en détail

2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS

2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS 2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS Outre la reconnaissance de la communauté mondiale des créatifs, les étudiants peuvent remporter un logiciel Adobe, une somme d argent ou une période de mentorat, entre

Plus en détail

Diffusez vos événements en direct sur Internet

Diffusez vos événements en direct sur Internet Diffusez vos événements en direct sur Internet A l heure où quelques sports privilégiés bénéficient d une couverture média importante, des centaines d évènements sportifs se déroulent chaque mois sans

Plus en détail

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation 15 ans d expertise auprès des chaînes hôtelières Une équipe multidisciplinaire Des références reconnues dans le secteur hôtelier De nombreuses récompenses

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

HRB MEDIA STUDIO www.hrbmedia.be

HRB MEDIA STUDIO www.hrbmedia.be HRB MEDIA STUDIO HRB MEDIA HRB Média est une agence de communication spécialisée dans la création audiovisuelle. Création Production Post-production Radio Télévison Cinéma Web Ecran Led AUDIO HRB MEDIA

Plus en détail

Fiche Unité d Enseignement

Fiche Unité d Enseignement Intitulé de l UE : Techniques d information Discipline(s) : Langues étrangère / Sciences et techniques de la communication / Informatique Responsable de l organisation : coordinateur d année Responsable

Plus en détail

Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes

Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes FAQ (Questions = réponses) : - E Mailing : Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes L e mailing est une ressource marketing directe très avantageuse, un

Plus en détail

TERMINOLOGIE METIERS

TERMINOLOGIE METIERS TERMINOLOGIE METIERS Cette terminologie est issue du Guide de la relation entre l annonceur et l agence-conseil en communication événementielle, co-rédigé en novembre 2010 par l ANAé (association des agences

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

E-learning Les 12 erreurs fatales

E-learning Les 12 erreurs fatales E-learning Les 12 erreurs fatales Erreur 1 Penser qu un projet e-learning est avant tout un projet technique S il y a bien une erreur classique qui se répète de projet e-learning en projet e-learning,

Plus en détail

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD LIVRE BLANC Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD INTRODUCTION La plateforme de commerce électronique Magento MD offre aux commerçants une solution complète, souple

Plus en détail

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain?

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? plusieurs études démontrent que les projets CRM sont des échecs dans 40 à 80% des cas. Les principales causes d échec sont : Le rejet par

Plus en détail

Réussir son entretien de prospection 24/04/2014. Prospection Commerciale B2B

Réussir son entretien de prospection 24/04/2014. Prospection Commerciale B2B Prospection Commerciale B2B Qui :Prestataires de services aux entreprises de 0 à 20 salariés Pourquoi :95% des créateurs ne savent pas comment trouver de nouveaux clients Organisme De Formation Comment

Plus en détail

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point!

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Mes bonnes résolutions pour réussir en Vente Directe - L engagement o Engagement avec soi : Je vais réussir La Vente directe est comme une

Plus en détail

analyse De La situation

analyse De La situation 66 n Photographier l urbain atelier 3 Faire ViBrer les COUleUrS analyse De La situation Nikon D800 35 mm ƒ/7.1 1/60 s 100 ISO Les couleurs sont présentes partout autour de nous, il suffit parfois de lever

Plus en détail

Documentation utilisateur. [EIP] TransLSF

Documentation utilisateur. [EIP] TransLSF Documentation utilisateur [EIP] TransLSF Henri HARDILLIER - Thomas MOREL - Florian JOUSSEAU Alexis MONNIER - Keo KHEMARA - Leo MARTIN Stéphane RICARDO Résumé Ce document présente la documentation destinée

Plus en détail

Vous proposer une communication à 360, c est notre métier.

Vous proposer une communication à 360, c est notre métier. Vous proposer une communication à 360, c est notre métier. Production Audio Communication Digitale Production Images Création Graphique Nancy - Metz - Paris - Bruxelles - Genève +33 (0)3 83 19 02 73 www.orientcom.com

Plus en détail

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME)

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) Latifa ECHIHABI (Directeur Général, ANPME, 10, rue Ghandi, BP : 211, Rabat,

Plus en détail

LA BATTERIE DU PORTABLE

LA BATTERIE DU PORTABLE LA BATTERIE DU PORTABLE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA BATTERIE DU PORTABLE Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

«ATELIER RACONTÉ» : LE VJING

«ATELIER RACONTÉ» : LE VJING LES ARTS NUMÉRIQUES L'Atelier Auteur «ATELIER RACONTÉ» : LE VJING Romuald Beugnon Date 2010 Descriptif Témoignage d'un réalisateur intervenant sur le Vjing : présentation d'une démarche menée dans le cadre

Plus en détail

Française de Motivation

Française de Motivation Française de Motivation Ensemble,nous trouverons toujours Ensemble, la meilleure nous trouverons solution. toujours la solution qui vous convient. Philosophie Créée en 1991, née de la réunion du savoir-faire

Plus en détail

Bien choisir votre stand

Bien choisir votre stand Bien choisir votre stand Bien préparer son stand, c est se donner toutes les chances de réussir son salon. Une étape déterminante où organisation et anticipation sont les maîtres mots. C est pour vous

Plus en détail

LA CREATION DIGITALE AU SERVICE DU REEL

LA CREATION DIGITALE AU SERVICE DU REEL PRESENTE LA CREATION DIGITALE AU SERVICE DU REEL LA CREATION DIGITALE AU SERVICE DU REEL ADRENALINE STUDIO - DOPAMINE SOLUTIONS Les équipes d ADRENALINE-DOPAMINE sont heureuses de vous accueillir dans

Plus en détail

Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires)

Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires) Recommandations à usage des compositeurs de musiques de films (cinéma et télévision : fictions et documentaires) Seule une attitude commune et responsable des compositeurs permettra une défense de nos

Plus en détail

imovie 11 Créer un projet Menu / Fichier / Nouveau projet... Choisir le format : Standard (16/9). Importer des «!plans!» 1.

imovie 11 Créer un projet Menu / Fichier / Nouveau projet... Choisir le format : Standard (16/9). Importer des «!plans!» 1. imovie 11 Créer un projet Menu / Fichier / Nouveau projet... Choisir le format : Standard (16/9). Importer des «!plans!» 1. Depuis une caméra Caméscope à bande Mini DV Caméscope à carte mémoire 2. À partir

Plus en détail

Initiation au montage video avec Movie Maker

Initiation au montage video avec Movie Maker Initiation au montage video avec Movie Maker Il existe différents types de fichiers vidéos, principalement en fonction de leur taux de compression. Les plus communs sont les fichiers «AVI», «MPEG», ou

Plus en détail

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus Ecrire pour le web Un texte web de lecture aisée pour l internaute, l est aussi pour les moteurs de recherche ; l écriture peut ainsi être mise au service du référencement naturel. De façon complémentaire,

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

Production audiovisuelle. Conception et réalisation d expositions temporaires. Scénographie & muséographie. Location d événements et d expositions

Production audiovisuelle. Conception et réalisation d expositions temporaires. Scénographie & muséographie. Location d événements et d expositions pixel prod Production audiovisuelle Conception et réalisation d expositions temporaires Scénographie & muséographie Location d événements et d expositions Communication culturelle Evénementiel VOIR & INTERPELLER

Plus en détail

isiconcepts vous propose une solution globale

isiconcepts vous propose une solution globale isiconcepts vous propose une solution globale www.isiconcepts.fr isiconcepts - 23 Rue Pertinax - 06000 Nice Tél : 06.75.19.99.17 / 06.75.26.45.76 E-mail : info@isiconcepts.fr - Site internet : www.isiconcepts.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Sommaire. 1 Présentation 1.1 Vos interlocuteurs 1.2 Date de remise des offres

CAHIER DES CHARGES. Sommaire. 1 Présentation 1.1 Vos interlocuteurs 1.2 Date de remise des offres CAHIER DES CHARGES Utilisation du cahier des charges : - conservez ou modifier les textes en noir. Nous avons volontairement ajouté de nombreux points ou caractéristiques dans le cahier des charges. Vous

Plus en détail

ANNEXE 6. Exercice de simulation Appel d'offres ouvert EACEA/2012/06

ANNEXE 6. Exercice de simulation Appel d'offres ouvert EACEA/2012/06 Appel d'offres EACEA/2012/06 Annexe 6 ANNEXE 6 Exercice de simulation Appel d'offres ouvert EACEA/2012/06 Contrat-cadre pour l organisation d événements et d actions promotionnelles lancé par l Agence

Plus en détail

Pour connaître mes collègues journalistes. Références

Pour connaître mes collègues journalistes. Références Bonjour! Je m appelle Jasmine Journeault. Je suis reporter pigiste. Le journalisme, c est mon gagne-pain. Je reçois des informations et je les fais circuler en les faisant parvenir au(x) média(s) de mon

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@tic ecommerce Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce électronique)

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

JOURNALISME SPORTIF. Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés.

JOURNALISME SPORTIF. Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés. D U 4 AU 29 MAI 2015 PARIS JOURNALISME SPORTIF ASA-picture/LM Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés. Les acteurs du

Plus en détail

Pourquoi un appareil photo numérique?

Pourquoi un appareil photo numérique? Pourquoi un appareil photo numérique? Un appareil photo est dit numérique, car les photos vont être principalement lues sur un ordinateur. L impression sur papier photo reste possible chez le photographe,

Plus en détail

www.mareemoderne.com Comment participer?

www.mareemoderne.com Comment participer? www.mareemoderne.com Comment participer? Date limite d inscription : Vous avez jusqu au : 25 juillet 2014 pour nous envoyer votre film accompagné de la fiche d inscription au concours. Comment participer?

Plus en détail

ÉLABORATION D UN BUDGET PRÉVISIONNEL DE PRODUCTION

ÉLABORATION D UN BUDGET PRÉVISIONNEL DE PRODUCTION DROIT ÉLABORATION D UN BUDGET PRÉVISIONNEL DE PRODUCTION OCTOBRE 2013 Département Ressources professionnelles LE CND Un centre d art pour la danse 1, rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex 01 41 839 839 ressources@cnd.fr

Plus en détail

1Les clés pour réussir

1Les clés pour réussir 1Les clés pour réussir vos brochures et dépliants Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail

Cartographie. Cartographie. et référentiel des métiers. Photographie

Cartographie. Cartographie. et référentiel des métiers. Photographie Cartographie Cartographie et référentiel des métiers Connaître les métiers > fiches métiers Chaque fiche est composée de 3 parties : - Environnement du métier - Activités - Compétences elles-mêmes subdivisées

Plus en détail

événementiel communication web vidéo

événementiel communication web vidéo www.cottaz.com événementiel communication web vidéo ÉVÉNEMENTIEL résolument haut de gamme organisation d événements production & diffusion de spectacles conception de stands innovants V.I.P. à la carte

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Publicité Une formation aux couleurs de la HELHa L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant en lui permettant, d une part,

Plus en détail

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Scripte TV Version annotée avril 11 «Scripte TV» APPELLATION(S) DU METIER Scripte TV Scripte du JT Scripte plateau TV DEFINITION DU METIER Le/La scripte en télévision assiste un/une réalisateur (-trice)

Plus en détail

Les ateliers Numériques 2013

Les ateliers Numériques 2013 Les ateliers Numériques 2013 1 2 Sommaire 1. Réalisation d un site internet 1. Les différentes étapes 2. La planification stratégique et la conception 3. Un site internet dans le tourisme 2. Les tendances

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT. harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2 ème édition 2014/2015 Annexe : comment faire une vidéo? Page 1 Annexe réalisée par le réseau CANOPE

Plus en détail

Diffusez vos événements en direct sur Internet

Diffusez vos événements en direct sur Internet Diffusez vos événements en direct sur Internet A l heure des réseaux sociaux et où la communication sur internet devient un vecteur fort de promotion des évènements, certaines conférences font face à un

Plus en détail

Vincent Pereira. www.inaativ.com. www.tendancesgraphiques.fr. www.formateurconsultant.com

Vincent Pereira. www.inaativ.com. www.tendancesgraphiques.fr. www.formateurconsultant.com Vincent Pereira www.inaativ.com www.formateurconsultant.com www.tendancesgraphiques.fr www.covenweb.fr Yves Maguin INTRODUCTION LES DIFFÉRENTS TYPES DE VIDÉOS D ENTREPRISE LES ÉTAPES CLÉS POUR DES VIDÉOS

Plus en détail

Notre credo : Votre Réussite!

Notre credo : Votre Réussite! Entrepreneurs, Vous souhaitez optimiser votre communication, améliorer vos performances commerciales, acquérir de l aisance en langues étrangères, développer votre entreprise à l export, maîtriser les

Plus en détail

Édition. Conseil. Identité Visuelle. Campagne de pub

Édition. Conseil. Identité Visuelle. Campagne de pub Conseil Campagne de pub Identité Visuelle Édition Web L agence au sens large et aux idées précises Agence de publicité Print I Digital I Design Le conseil Pour lancer ou promouvoir un produit, un service,

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

Générer du trafic sur son site gratuitement

Générer du trafic sur son site gratuitement Générer du trafic sur son site gratuitement Un composant essentiel de «La Liste en Or", pour générer des visites qualifiées vers votre site. Avoir un blog, une squeeze page, un auto répondeur en place

Plus en détail

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT 2 2.1 REPÉRAGE ET SIGNALÉTIQUE À L ENTRÉE DU SITE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Le site où se situent le ou les ERP doit pouvoir être repéré le plus en amont possible. Ce repérage se fait notamment

Plus en détail

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION 500.AG PROFIL CINÉMA 500.AJ PROFIL COMMUNICATION ET MÉDIAS 500.AF PROFIL ARTS VISUELS ET PHOTOGRAPHIE 500.AH PROFIL LITTÉRATURE ET CULTURE 500.AL PROFIL LANGUES MODERNES

Plus en détail

TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité?

TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité? TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité? Existe-t-il une relation entre la fragilité économique des TPE et PME françaises et le peu de temps qu elles consacrent à la construction

Plus en détail

Opérations entre apparentés

Opérations entre apparentés exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Opérations entre apparentés Septembre 2012 DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES COMMENTAIRES : LE 21 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Contrastes de couleurs et de valeurs

Contrastes de couleurs et de valeurs Le contraste de couleurs Deux couleurs opposées sur le cercle chromatique sont dites complémentaires. Utilisées dans une même image, elles se mettent mutuellement en valeur en créant un effet de contraste

Plus en détail

Sommaire. Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009

Sommaire. Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009 Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009 Conception et réalisation Mathieu Brisson Technicien multimedia local Q3049 418.647.6600 poste 6776 mathieu.brisson@climoilou.qc.ca Sommaire L interface... 2 La

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 3: le pilotage et l optimisation des processus opérationnels

Plus en détail

Introduction à la Syndication de Contenu pour les réseaux de distribution

Introduction à la Syndication de Contenu pour les réseaux de distribution Introduction à la Syndication de Contenu pour les réseaux de distribution Description Qu est-ce que la Syndication de Contenu? Cela correspond-il à mon activité? Quels sont les bénéfices et avantages?

Plus en détail

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/ Le STU organise des cours de photographie donnés par un photographe professionnel. Ces cours seront organisés par groupe de 6 personnes maximum. Les cours sont en français et anglais (suivant les participants).

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 12 e année Matière : Arts visuels et médiatiques (94411) Titre de la leçon : Animons les roches! Thématique : les phénomènes géologiques,

Plus en détail

LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION WWW.MARCHES-AUBE.FR GUIDE D UTILISATION DE L AUBE LA REPONSE ELECTRONIQUE

LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION WWW.MARCHES-AUBE.FR GUIDE D UTILISATION DE L AUBE LA REPONSE ELECTRONIQUE Bienvenue sur www.marches-aube.fr LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION WWW.MARCHES-AUBE.FR GUIDE DES PROCEDURES CONSEIL GUIDE GENERAL ADAPTEES D UTILISATION DE L AUBE LA REPONSE ELECTRONIQUE Le site www.marches-aube.fr

Plus en détail

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Patrice Stern Patricia Tutoy LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Cinquième édition Éditions d Organisation, 1995, 1997, 1998, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2899-X COMMENT CHOISIR UN CONSULTANT?

Plus en détail

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques!

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! les facteurs exogènes n ont pas un pouvoir explicatif déterminant de l efficacité commerciale d un point de vente «j

Plus en détail

Les performances des banques en ligne chinoises en 2010 par Arthur Hamon - Asia Pacific Area Manager & Alain Petit - Responsable Benchmarks & Etudes

Les performances des banques en ligne chinoises en 2010 par Arthur Hamon - Asia Pacific Area Manager & Alain Petit - Responsable Benchmarks & Etudes Les performances des banques en ligne chinoises en 2010 par Arthur Hamon - Asia Pacific Area Manager & Alain Petit - Responsable Benchmarks & Etudes L empire du milieu est le pays qui compte le plus grand

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le tableau de bord, outil de pilotage de l association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône-Alpes) Difficile d imaginer la conduite d un bateau sans boussole

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

Direction générale de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME

Direction générale de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME Direction générale de l enseignement supérieur Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME Septembre 2008 SOMMAIRE GÉNÉRAL Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES. Référence : Offre_de_serviceV1.0 Date : 23/05/2014 Auteur : IPN Statut : Document diffusé

OFFRE DE SERVICES. Référence : Offre_de_serviceV1.0 Date : 23/05/2014 Auteur : IPN Statut : Document diffusé OFFRE DE SERVICES Référence : Offre_de_serviceV1.0 Date : 23/05/2014 Auteur : IPN Statut : Document diffusé 1. Présentation de IPN La société IPN au service de ses clients IPN (Imagerie Pub Neon) est un

Plus en détail

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED ImmoBiens 1 - Description du projet de l entreprise ImmoBiens est une société gestionnaire de biens immobiliers (location et entretien)

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Montage vidéo avec Windows Live Movie Maker 1 Présentation de Windows Live Movie Maker Windows Live Movie Maker est le logiciel de

Plus en détail

Justine Ludi. HEAD Genève

Justine Ludi. HEAD Genève Justine Ludi HEAD Genève Laura Wohlgehaben HEAD Genève Karine Laurence EAVM Montréal Projet Évolution chronologique du projet. Nos projets étaient quasi identiques lors de la formation des groupes. Dans

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Qu est-ce que Picasa? ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Organiser, traiter et partager ses photos avec Picasa C est un logiciel de gestion de photos gratuit proposé

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

2.1 Bien cerner le site et le concevoir sur de bonnes bases : - quel est l objectif du site?

2.1 Bien cerner le site et le concevoir sur de bonnes bases : - quel est l objectif du site? A quoi sert le cahier des charges? Un cahier des charges est un document contractuel définissant de façon exhaustive ce que le commanditaire attend de la réalisation d un produit ou d un service. Le cahier

Plus en détail

Bien démarrer votre Communication

Bien démarrer votre Communication Bien démarrer votre Communication Les bases de votre Communication Web et Offline. Pourquoi? Comment? A quel Prix? 1 Bien démarrer la communication de votre entreprise Introduction La base de la communication

Plus en détail

Conseils pour faire un poster

Conseils pour faire un poster ISSEP Bâtiment de Provence CH-1015 Lausanne Tél. : +41 21 692 32 98 Fax : +41 21 692 32 93 i @ il h Conseils pour faire un poster Sommaire Conseil général Préparer le poster 1) Prendre des renseignements

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE VOS PRISES DE PAROLES

LA MAÎTRISE DE VOS PRISES DE PAROLES HAPPY NEW YEAR!!!! DE VOS PRISES DE PAROLES OUI, TRÈS BIEN ET TOI? CONTEXTE TOUS LES ANS LA MÊME RENGAINE J AI BESOIN DE 400 EX. POUR RELANCER MES CLIENTS ET MES PROSPECTS. FAITES D UNE CONTRAINTE UNE

Plus en détail

Confidentiel B.Production

Confidentiel B.Production Avril 2014 Novembre 2013 1 Présentation Agence 2 Présentation de l agence B.Production est une agence de Prestations Audiovisuelles, Drone, Web et Motion Design, 100 % indépendante des grands groupes de

Plus en détail