Chiffres clés.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chiffres clés."

Transcription

1 Chiffres clés

2 DES ACTIVITÉS AU SERVICE DE LA POPULATION Gynéco-obstétrique 86 1 Les capacités du CHU 2 SSR USLD 165 EHPAD HAD 82 Psychiatrie 62 Des unités de recours 25 % 4 % 4 % 3 % 24 % Chirurgie % Réanimations adultes et pédiatriques Néonatologie (avec réanimation et soins intensifs) Neurovasculaire soins intensifs Chirurgie cardiaque Cardiologie soins intensifs Neurochirurgie 1 MCO : Médecine Chirurgie Obstétrique 2 SSR : Soins de suite 3 USDL : Long séjour lits et places lits d hospitalisation& places MCO & lits de SSR places ambulatoires Médecine lits 38 lits 9 lits 25 lits 12 lits 39 lits ORIGINE ET FRÉQUENTATION DES PATIENTS Hors région 4,1 % autres départements venues en hospitalisation séjours et séances MCO consultations externes Pays étrangers 0,1 % 73 - Savoie 5,7 % 74 - Hte Savoie 3,8 % 01 - Ain 0,6 % 69 - Rhône 0,4 % Entrées totales Journées 38 - Isère 82,3 % Agglo : 40,5 % 26 - Drôme 2,3 % 42 - Loire 0,2 % Venues Médecine Chirurgie Gynéco-obstétrique Psychiatrie SSR USLD Maison de retraite HAD TOTAL CHU Ardèche 0,5 % 2

3 DES ACTIVITÉS MÉDICALES accouchements interventions au naissances* bloc opératoire DES ACTIVITÉS DE RECOURS RÉGIONAL Une technicité au quotidien Séjours Neurochirurgie 590 craniotomies hors traumatisme 234 poses de stimulateur cérébral/médullaire 169 craniotomies pour traumatismes 105 interventions sur le rachis (affections neurologiques) passages urgences** Dont 27 % suivis d hospitalisation 1 er 181 Greffes d organes 1035 déchocages TRAUMA CENTRE DE FRANCE Bloc opératoire d urgence4 681 interventions Dont 115 reins et 46 foies interventions S M U R Dont interventions terrestres et transports héliportés Cardiologie interventionnelle explorations cardiaques invasives (dont coronarographies) 719 dilatations et stents coronaires 107 TAVI 62 cardiopathies congénitales interventionnelles Chirurgie cardiaque 823 dont 322 chirurgies valvulaires 265 pontages coronariens 103 chirurgies de l aorte ascendante 20 chirurgies de cardiopathies congénitales Séjours AVC accidents vasculaires cérébraux 321 accidents ischémiques transitoires Rythmologie 328 stimulateurs cardiaques 218 défibrillateurs 657 destructions foyers arythmogènes greffes tissus 3 cellules 4 * Source SAE * * Adultes, gynécologiques, pédiatriques.

4 HOSPITALISATION Nombre de séjours MCO dans les unités d hospitalisation complète L AMBULATOIRE Le CHU Grenoble Alpes, un acteur du virage ambulatoire Médecine Chirurgie Obstétrique Total ,3 % des séjours chirurgicaux réalisés en ambulatoire séjours réalisés en Unités de Chirurgie Ambulatoire (UCA) Des prises en charge en UCA qui ont globalement doublé en 5 ans Durée Moyenne de Séjour (DMS) en MCO Des durées de séjours performantes DMS en MCO : 6,14 jours au CHU Grenoble Alpes contre 6,33 en moyenne au niveau national à activité comparable. DMS par discipline 8,00 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0,00 Des prises en charge complexes, avec un degré de sévérité important 5,63 7,49 CHU Moyenne nationale 4,60 Médecine Chirurgie Obstétrique Niveau sévérité CHU Grenoble Alpes Moyenne des CHU Sévérité 3+C 6,0 % 5,4 % Méthode ASO Une prise en charge ambulatoire médicale séjours d hôpitaux de jour MCO séances (chimiothérapie, radiothérapie, dialyse et transfusion) venues en psychiatrie venues en SSR Hospitalisation à Domicile (HAD), un savoir-faire reconnu journées en Sévérité 4+D 2,8 % 2,3 % 5 Les sévérités 3 et 4, C et D mesurent la complexité des cas pris en charge. 6

5 DES ÉQUIPEMENTS MÉDICAUX RENOUVELÉS ET PERFORMANTS LA LOGISTIQUE : SUPPORT ESSENTIEL AUX ACTIVITÉS DE SOINS Un plateau technique d excellence 40 salles de blocs opératoires 1 robot chirurgical da Vinci 4 IRM 5 scanners 4 gamma caméras 1 tomographe à émission de position (TEP SCAN) 3 accélérateurs de particules 2 salles de cardiologie interventionnelle 1 lithotriteur 1 mammographe numérique repas servis conteneurs stérilisés Kg de linge traité Une activité soutenue Biologie actes (B et BHN) B et BHN produits Anapath actes coefficients Imagerie interventions ICR examens de scanners examens d IRM lignes de dispensation (Pharmacie) sachets stérilisés chimiothérapies préparées par l URCC 7 8

6 QUALITÉ ET RELATIONS AVEC LES USAGERS : UNE EXIGENCE AU QUOTIDIEN Les indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales Principaux indicateurs qualité Comme tous les établissements de santé, le CHU participe aux campagnes nationales de calcul des indicateurs nationaux de qualité et de sécurité des soins. Ces indicateurs évaluent les actions menées par le CHU en matière d amélioration de la qualité de la prise en charge et de lutte contre les infections nosocomiales. Qualité de la tenue du dossier patient (2013) Traçabilité de l évaluation de la douleur (2013) Suivi du poids (2013) Accident vasculaire cérébral : délai de survenue des symptômes lors de la prise en charge (2014) Décision médicale en équipe en cas de cancer (2014) 82/100 B 85% B 88% B 86% B 82% B Score ICALIN 2014 L indicateur reflète l organisation, les moyens et les actions dans le domaine de la prévention des infections nosocomiales. Score ICSHA 2014 L indicateur mesure la consommation de solutions hydro-alcooliques pour l hygiène des mains ; un ICSHA supérieur à 100 indique que l établissement dépasse les objectifs fixés par le Ministère de la Santé. Score ICABMR 2013 L indicateur reflète l organisation, les moyens et les actions dans le domaine de la maîtrise de la diffusion des bactéries multirésisstantes aux antibiotiques. Score ICATB 2013 Cet indicateur reflète le bon usage des antibiotiques. 77/100 B A 100/100 A 92/100 A Infarctus du myocarde : prescription médicamenteuse après infarctus (2014) 90% B La lettre indique la classe de performance de l établissement sur une échelle de A à E Une démarche continue et un engagement au quotidien 9 Satisfaction des usagers Score global de satisfaction des patients selon l enquête à méthodologie commune nationale ISATIS (2014) Score CHU : 74/100, moyenne des établissements : 73/100 La qualité est d autant plus élevée que le score se rapproche de 100 ou la proportion de 100 %. La lettre évalue la classe de performance de l établissement sur une échelle de A à C par rapport à l objectif national fixé à 80/100 ou 80 %. Le CHU est engagé dans une démarche continue d amélioration de son système de management de la qualité et de la sécurité des soins. Comme tous les établissements de santé, il est soumis à une procédure extérieure d évaluation de la qualité appelée «certification» et gérée par la Haute Autorité de Santé (HAS). Le CHU Grenoble Alpes a reçu son rapport du 4 e cycle de certification HAS en février 2016 avec 2 obligations d amélioration et 3 recommandations d amélioration, ce qui le place dans la moyenne des CHU. Le CHU se mobilise pour prendre en compte ces remarques. L HAS contrôle désormais la démarche d amélioration continue des établissements de santé tous les 2 ans. Pour consulter les autres indicateurs qualité du CHU : 10

7 LA RECHERCHE, UN RÉSEAU EN PLEINE CROISSANCE La Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation (DRCI) se classe au 7 e rang au niveau national*. Réussites aux appels à projets du ministère Définition de la Direction Générale de l Offre de Soins (DGOS) : «Le Programme Hospitalier de Recherche Clinique (PHRC) couvre le champ de la recherche clinique qui a pour objet l évaluation de la sécurité, de la tolérance, de la faisabilité ou de l efficacité des technologies de santé.». Projets de recherche protocoles de recherche clinique en file active dont 217 essais promus par le CHU Grenoble Alpes 1. Au total, le CHUGA participe en 2015 à 192 études monocentriques et 961 multicentriques (83 %). Innovations Programme Hospitalier de Recherche Clinique (PHRC) Année d obtention Nationaux, PREPS,PRME... Interrégionaux Publications Inclusions Parmi ces projets, il y a 290 nouveaux essais ouverts 2 en 2015 dont : 41 essais promus par le CHU Grenoble Alpes 122 essais à promotion industrielle 127 essais promus par d autres institutions 938 nouvelles publications en 2015, dont 46 % dans des revues de rang A et B. Le CHU Grenoble Alpes est en 13 e position sur le score des publications. En 2015, 6 nouveaux brevets ont été déposés en copropriété, dont 5 avec l Université Grenoble Alpes (UGA) et 1 avec le Commissariat à l Énergie Atomique (CEA). Au total, ce sont 33 brevets actifs qui ont été déposés en copropriété. Au sein du CHU, un appel à projets interne Innovation a financé 7 projets en partenariat industriels dans 7 disciplines différentes. Les professionnels de la recherche 225 personnels qualifiés, soit plus de 140 Équivalents Temps Plein (ETP), et 45 personnels médicaux (25 ETP) participant activement à la recherche. En 2015, le CHU a inclus plus de patients et volontaires sains dans des protocoles de recherche. Budget 53 Près de de ces inclusions concernaient des millions d euros projets promus par le CHU. recherche 11 *sur la base de 2 indicateurs : nombre d études en promotion interne (compte pour 70 %) et réussite aux appels à projet (compte pour 30 %) Protocoles situés en 2015 entre l avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP) ou la signature de la convention et la signature du rapport final. 2 Signature de la convention ou date de l avis favorable du CPP en 2015.

8 RESSOURCES HUMAINES : DES PROFESSIONNELS AU SERVICE DES PATIENTS Le CHU Grenoble Alpes : 1 er employeur du bassin grenoblois Le CHU emploie équivalents temps plein, soit professionnels au 31/12/2015 (titulaires, stagiaires, CDI et CDD). Personnel technique et ouvrier 956 Personnel administratif 10 % 975 Personnel médicotechnique % 6 % 24 % Personnes rémunérées au 31/12/2015 Personnel médical ENSEIGNEMENTS Formation initiale étudiants à la rentrée de septembre 2015 dans 9 instituts de formation paramédicale différents : Métiers du soin (aide-soignant, auxiliaire de puériculture, infirmier), Spécialisation (infirmier anesthésiste, puéricultrice, cadre de santé), Manipulateur en électro radiologie, Masseur-kinesithérapeute, Ambulancier 528 étudiants en médecine 152 étudiants sages-femmes 93 étudiants en pharmacie 563 internes DES/DESC rémunérés par le CHU, dont 382 affectés au CHU Personnel en effectif 49 % Personnel médical 249 hospitalo-universitaires 367 praticiens hospitaliers 316 attachés, contractuels ou assistants internes et étudiants 83 sages-femmes Personnel soignant, éducatif et enseignant Formation permanente 291 médecins et agents du CHU ont suivi au moins une formation 135 agents en formation promotionnelle agents extérieurs au CHU formés dans le cadre du CHU Formateur Budget Formation non médicale : frais de traitement directement pris en charge par l établissement Personnel soignant, éducatif et enseignant infirmiers et infirmiers spécialisés Formation médicale : Personnel non médical assistants médico-administratifs 14

9 UN RÉSULTAT ÉCONOMIQUE EQUILIBRÉ GARANT DES INVESTISSEMENTS FUTURS Un budget principal de Amortissements et frais financiers /an Hôtelières et générales /an Un taux de marge* brute hors aides de 7,48 % 8 % 680,8 10 % millions d euros Dépenses totales soit par jour UN JOUR AU CHU 972 appels décrochés consultants par jour ouvrable patients accueillis repas servis passages aux urgences Médicales et pharmaceutiques /an 25 % 57 % Personnel /an 18,9 tonnes de linge traité par jour ouvrable Dépenses d investissement 35,6 millions d euros *Le taux de marge mesure la capacité de l établissement à financer ses investissements par son exploitation courante.

10 ÇA S EST PASSÉ AU CHU EN Le CHU de Grenoble devient le CHU Grenoble Alpes (CHUGA), met en ligne son nouveau site internet et relooke son logo. 18 JUIN 9 AVRIL Inauguration du lieu Silence et Prière à l hôpital Sud. 3 JUIN Conférence de presse COPERMO. Le CHUGA a déposé un dossier devant le Comité Interministériel de Performance et de la Modernisation de l Offre de Soins (COPERMO) et obtient un avis favorable. Les grands travaux de modernisation qui vont se dérouler de 2016 à 2023 ont été annoncés lors de cette conférence. 1 er SEPTEMBRE Le CHUGA inaugure son cycle de conférences santé avec la thématique «Mal de dos : de la prévention au thérapeutiques actuelles». Le GEFLUC (Groupement d Entreprises Françaises de Lutte contre le Cancer) remet au CHUGA contre le cancer. 29 SEPTEMBRE 30 ANS IRM OCTOBRE ROSE 8 DÉCEMBRE Jean Léonetti anime Les équipes intervenant dans En 2015, le CHUGA a fêté 30 ans 1 ère rencontre des Universités une conférence la prise en charge du cancer d Imagerie par Résonance Magnétique des Patients de Grenoble : réunissant plus de du sein se sont mobilisées (IRM) à Grenoble en organisant une une journée d échanges et 800 personnes sur cette année dans le cadre conférence grand public et une matinée de partage d expériences «Les nouveautés d octobre rose en invitant les portes ouvertes durant laquelle petites nationales et internationales de la loi Leonettiprofessionnels de santé à une et grands sont venus découvrir une pour placer le patient toujours Claeys sur la fin de soirée conférence/table ronde et exposition et ont pu assister à une plus au cœur du dispositif vie». en accueillant les habitants du démonstration sur une IRM 3T. médical en tant qu usager et 13 bassin grenoblois à une matinée acteur du parcours de 14 portes ouvertes. soins.

11 Réalisation Service communication CHU Grenoble Alpes CHU Grenoble Alpes CS Grenoble Cedex 9

Le C H U de Grenoble en chiffres

Le C H U de Grenoble en chiffres 2011 Le C H U de Grenoble en chiffres www.chu-grenoble.fr Le CHUG > chiffres clés 2011 Sommaire 1 7 8 9 11 12 L activité Nombre de lits et places par site Activité d urgence et d obstétrique Evolution

Plus en détail

Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 %

Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 % Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 % mars 2016 2 Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans Lits et places 1693 au total 1 566 lits et 127 places* (au 31 décembre 2015)

Plus en détail

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre Centre Hospitalier Régional Universitaire de Caen L ocalisation Plan de Caen Hôpital Côte de Nacre Centre Esquirol LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau Résidence pour Personnes Agées 2 chiffres

Plus en détail

CHIFFRES CLES

CHIFFRES CLES CHIFFRES CLES 2009 www.chu-clermontferrand.fr CHIFFRES CLES 2009 activites de soins Origine géographique des patients Etablissement de proximité 63 % des patients hospitalisés du CHU sont originaires du

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Centre Hospitalier Régional Universitaire Nancy

CHIFFRES CLÉS Centre Hospitalier Régional Universitaire Nancy CHIFFRES CLÉS 2014 Centre Hospitalier Régional Universitaire Nancy STRUCTURE 1 914 lits dont 169 places* et 25 postes de dialyse Répartition des lits, places et postes par discipline H Capacités d accueil

Plus en détail

INDICATEURS DE QUALITE ET DE SECURITE DES SOINS MEDECINE CHIRURGIE OBSTETRIQUE (MCO)

INDICATEURS DE QUALITE ET DE SECURITE DES SOINS MEDECINE CHIRURGIE OBSTETRIQUE (MCO) INDICATEURS POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS (IPAQSS) ANNEE DE REFERENCE 2013 Thèmes Tenue du dossier patient : Cet indicateur évalue la qualité du dossier du Tenue du dossier

Plus en détail

CHIFFRES CLéS % 64 %

CHIFFRES CLéS % 64 % CHIFFRES CLéS 957 12 3 50 % 64 % 879 497 64 127 893 88 2 7 8 0 3 8 2 105 625 227 573 348 150 817 1 602 312 655 Studio Réflex #sommaire Activité... Activité Services Médico-Techniques Consultations externes

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Centre. Hospitalier. Régional. Universitaire. de Nancy

CHIFFRES CLÉS Centre. Hospitalier. Régional. Universitaire. de Nancy CHIFFRES CLÉS 2015 Centre Hospitalier Régional Universitaire de Nancy STRUCTURE 1 815 lits dont 174 places* et 25 postes de dialyse Répartition des lits, places et postes par discipline H Capacités d accueil

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES

CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES LE CHU DE RENNES : 5 SITES DANS LA VILLE LE CHU DE RENNES Une capacité d hospitalisation de 1 661 lits et 193 places 16 pôles d activités médicales

Plus en détail

INDICATEURS DE QUALITE ET DE SECURITE DES SOINS MCO

INDICATEURS DE QUALITE ET DE SECURITE DES SOINS MCO INDICATEURS POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS (IPAQSS) - SEJOURS 2013 Qualité du dossier patient Tenue du Dossier Patient 77/100 B Tenue du Dossier Patient : Cet indicateur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD

DOSSIER DE PRESSE. Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD DOSSIER DE PRESSE Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD MIEUX SE COORDONNER POUR AMÉLIORER LE PARCOURS DE SOIN DU PATIENT QU EST-CE QUE LES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD (HCS)? Les

Plus en détail

2, rue de la Milétrie B.P POITIERS Cedex Tél :

2, rue de la Milétrie B.P POITIERS Cedex Tél : Chiffres Clés 2009 Réalisation : Direction des finances, de l'activité et de la contractualisation 2, rue de la Milétrie B.P. 577 86021 POITIERS Cedex Tél : 05 49 44 44 44 Capaciité d accueiill Lits et

Plus en détail

Éléments d activité. Des hommes et des femmes mobilisés. Exploitation - Investissements. Des projets pour moderniser. Chiffres Clés 2011

Éléments d activité. Des hommes et des femmes mobilisés. Exploitation - Investissements. Des projets pour moderniser. Chiffres Clés 2011 plaquette chiffre 2011 SEPT 2012:plaquette chiffre 2010 mai 2011.qxd 26/10/2012 10:12 Page 1 Éléments d activité Des hommes et des femmes mobilisés pour le patient Exploitation - Investissements Des projets

Plus en détail

2015 les Chiffres clés

2015 les Chiffres clés les Chiffres clés 2015 Activité médicale Répartition des lits et places par activité Le Centre Hospitalier compte 1250 lits et places, dont : 18 % Médecine, Chirurgie et Obstétrique (MCO) 579 9 % 46 %

Plus en détail

Chiffres-clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX

Chiffres-clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX Chiffres-clés 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX 2010 en images Robot chirurgical dernière génération, permet la chirurgie mini-invasive pour plusieurs spécialités : urologie, cardiologie,

Plus en détail

CHU/ HOPITAL MAISON BLANCHE CHU REIMS. Lutte contre les infections nosocomiales

CHU/ HOPITAL MAISON BLANCHE CHU REIMS. Lutte contre les infections nosocomiales CHU/ HOPITAL MAISON BLAHE CHU Médecine Chirurgie Obstétrique () Source : BilanLin Lutte contre les infections nosocomiales Prévention des infections nosocomiales Indicateur composite des activités de lutte

Plus en détail

CHU de Nantes. Chiffres clés 2010

CHU de Nantes. Chiffres clés 2010 CHU de Nantes Chiffres clés 2010 CHU de Nantes Hôtel-Dieu hôpital Nord Laënnec hôpital Saint-Jacques hôpital mère-enfant maison Beauséjour la Seilleraye hôpital Bellier CHU de Nantes Centre hospitalier

Plus en détail

HJ ENFANTS PIERRE BÉNITE DECHAUME. Infections associées aux soins. Année 2015

HJ ENFANTS PIERRE BÉNITE DECHAUME. Infections associées aux soins. Année 2015 Infections associées aux soins Année 2015 Source : BilanLin Hygiène des mains Indicateur de consommation de produits hydro alcooliques (ICSHA.2) Cet indicateur est un marqueur indirect de la mise en œuvre

Plus en détail

INDICATEURS POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS

INDICATEURS POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS Direction de l efficience INDICATEURS POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS Source : www.scopesante.fr LES INDICATEURS DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES Le ministère de

Plus en détail

RÉSULTATS DES INDICATEURS DE QUALITÉ ET DE SECURITE DES SOINS

RÉSULTATS DES INDICATEURS DE QUALITÉ ET DE SECURITE DES SOINS RÉSULTATS DES INDICATEURS DE QUALITÉ ET DE SECURITE DES SOINS 1. INDICATEURS DU TABLEAU DE BORD DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES Le ministère de la santé met à disposition un tableau de bord

Plus en détail

Éléments d activité. Des hommes et des femmes mobilisés pour le patient. Exploitation - Investissements. Des projets pour moderniser.

Éléments d activité. Des hommes et des femmes mobilisés pour le patient. Exploitation - Investissements. Des projets pour moderniser. Éléments d activité Des hommes et des femmes mobilisés pour le patient Exploitation - Investissements Des projets pour moderniser Chiffres Clés 2012 Éléments d activité Les capacités d accueil 1601 lits

Plus en détail

Apnée du sommeil : un dispositif thérapeutique innovant implanté au CHU

Apnée du sommeil : un dispositif thérapeutique innovant implanté au CHU Chiffres clés Apnée du sommeil : un dispositif thérapeutique innovant implanté au CHU de Bordeaux CHU de Bordeaux, 1er au classement du Palmarès du journal Le Point Jean Leonetti rencontre des soignants

Plus en détail

RÉSULTATS DES INDICATEURS DE QUALITÉ ET DE SECURITE DES SOINS

RÉSULTATS DES INDICATEURS DE QUALITÉ ET DE SECURITE DES SOINS Direction des Affaires Médicales, de la Recherche, des Usagers et de la Qualité USAGERS ET QUALITÉ RÉSULTATS DES INDICATEURS DE QUALITÉ ET DE SECURITE DES SOINS 1. INDICATEURS DU TABLEAU DE BORD DE LUTTE

Plus en détail

La lettre indique la classe de performance de l établissement. Les meilleurs résultats sont en vert et les moins bons en rouge.

La lettre indique la classe de performance de l établissement. Les meilleurs résultats sont en vert et les moins bons en rouge. INDICATEURS DE QUALITÉ EN MÉDECINE, CHIRURGIE, OBSTÉTRIQUE ET PSYCHIATRIE Hôpital Cochin Infections associées aux soins - Année 2015 A B C D E NR DI NC NA La lettre indique la classe de performance de

Plus en détail

Notre site Internet :

Notre site Internet : Entrée de l établissement Foyer d Accueil Médicalisé Centre Médico-Chirurgical Pôles de Psychiatrie Unité de Soins de Longue Durée Institut de Formation des Aides Soignants LES HOPITAUX DE LANNEMEZAN EN

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE LAVAL. Infections associées aux soins. Année 2015

CENTRE HOSPITALIER DE LAVAL. Infections associées aux soins. Année 2015 CENTRE HOSPITALIER DE Source : ilanlin Infections associées aux soins Année 2015 Hygiène des mains Indicateur de consommation de produits hydro alcooliques (ICSHA.2) Cet indicateur est un marqueur indirect

Plus en détail

CLINIQUE DU PONT DE SEVRES. Lutte contre les infections nosocomiales

CLINIQUE DU PONT DE SEVRES. Lutte contre les infections nosocomiales BOULOGNE-BILLAOURT Source : BilanLin Lutte contre les infections nosocomiales Prévention des infections nosocomiales Indicateur composite des activités de lutte contre les infections nosocomiales (ICALIN.2)

Plus en détail

Les coûts par séjour en France en 2014 dans les services d hospitalisation de court séjour MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique)

Les coûts par séjour en France en 2014 dans les services d hospitalisation de court séjour MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique) Les coûts par séjour en France en 2014 dans les services d hospitalisation de court séjour MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique) 1 Avertissements Ce document a été réalisé à titre gracieux, dans une optique

Plus en détail

CHU/ APHM HOPITAL LA TIMONE ENFANTS (APHM)

CHU/ APHM HOPITAL LA TIMONE ENFANTS (APHM) SECTEUR(S) : Médecine Chirurgie Obstétrique () Source : BilanLin Lutte contre les infections nosocomiales Année 2013 Hygiène des mains Indicateur de consommation de produits hydro alcooliques (ICSHA.2)

Plus en détail

H.I.A LAVERAN N Finess : ANNEXE 6 Résultats des indicateurs de qualité et de sécurité des soins

H.I.A LAVERAN N Finess : ANNEXE 6 Résultats des indicateurs de qualité et de sécurité des soins H.I.A LAVERAN N Finess : 130786742 ANNEXE 6 Résultats des indicateurs de qualité et de sécurité des soins 1 Les indicateurs concernant la sécurité du Patient Lutte contre les infections nosocomiales Cet

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS 2, RUE CHARLES SIMON BP 413 51308 VITRY-LE-FRANÇOIS CEDEX OCTOBRE 2009 PARTIE 1 Nom

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE FICHE TECHNIQUE Tableau de bord des infections nosocomiales Version 2 I. INTRODUCTION 1. Quelle année de référence pour les limites de performance Les indicateurs

Plus en détail

Chiffres clés. Centre hospitalier de Saint-Nazaire.

Chiffres clés. Centre hospitalier de Saint-Nazaire. Chiffres clés 2014 Centre hospitalier de Saint-Nazaire www.hopital-saintnazaire.fr Le Centre hospitalier de Saint-Nazaire 1 Centre hospitalier 1 Unité de soins de longue durée 5 Établissements d'hébergement

Plus en détail

TABLEAU 1 Dépenses enregistrées au compte administratif définitif

TABLEAU 1 Dépenses enregistrées au compte administratif définitif TABLEAU 1 Dépenses enregistrées au compte administratif définitif SI 6 SI 4 SI 5 SI 3 SI 2 SI 1 1. Groupe 1 2. Groupe 2 3. Groupe 3 4. Groupe 4 services médico-techniques blocs labo imag. explo. Fonct.

Plus en détail

Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales. Mardi 25 janvier Hélène MARINI

Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales. Mardi 25 janvier Hélène MARINI Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales Mardi 25 janvier Hélène MARINI Indicateurs du tableau de bord de la lutte contre les infections nosocomiales Créés en février 2006 Objectifs

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER 87000 LIMOGES JUIN 2007 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de

Plus en détail

Les objectifs quantifiés par thématiques

Les objectifs quantifiés par thématiques schéma région^rl ci'organisation sanitaire tllns la région C entre 2006 > 2011 Deux raisons principales peuvent être avancées: la Le SROS permet la poursuite de ce renforcement, proximité géographique

Plus en détail

Infections associées aux soins. Année 2015

Infections associées aux soins. Année 2015 Source : BilanLin Infections associées aux soins nnée 2015 Hygiène des mains Indicateur de consommation de produits hydro alcooliques (ICSH.2) Cet indicateur est un marqueur indirect de la mise en œuvre

Plus en détail

Politique de généralisation des indicateurs de qualité et de sécurité des soins

Politique de généralisation des indicateurs de qualité et de sécurité des soins Actualités Indicateurs et Semaine de la sécurité des patients Jeudi 18 octobre 212 Politique de généralisation des indicateurs de qualité et de sécurité des soins Sophie Alleaume, Bureau de la qualité

Plus en détail

Dossier de soins Prise en charge coordonnée du patient. Des indicateurs Pourquoi? Formation aides soignants. Le 26 avril 2011

Dossier de soins Prise en charge coordonnée du patient. Des indicateurs Pourquoi? Formation aides soignants. Le 26 avril 2011 Dossier de soins Prise en charge coordonnée du patient. Des indicateurs Pourquoi? Formation aides soignants. Le 26 avril 2011 CRL Management Qualité Page 1 Sommaire Objectifs de formations Le Dossier de

Plus en détail

Bilan de 6 années de visite de risque en hygiène

Bilan de 6 années de visite de risque en hygiène CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE GRENOBLE ALPES 9 juin 2017 SF2H Bilan de 6 années de visite de risque en hygiène K. Vancoetsem, C. Braux, S. Levet, S. Marfaing, C. Giner, M.R. Mallaret Unité d Hygiène

Plus en détail

LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE

LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE HISTORIQUE Construction année 1979 sur le site de l ancienne Maternité Régional

Plus en détail

2014 en images. janvier. février. mai. mars. Le CHU de Bordeaux en mode happy

2014 en images. janvier. février. mai. mars. Le CHU de Bordeaux en mode happy Chiffres-clés 2014 2014 en images janvier Le CHU de Bordeaux en mode happy février Pose 1 e pierre de l IHU LYRIC dédié à la recherche sur les pathologies cardiaques électriques, un des 6 Instituts Hospitalo-Universitaires

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE CAYENNE

CENTRE HOSPITALIER DE CAYENNE ENTRE HOSPITALIER DE Source : BilanLin Lutte contre les infections nosocomiales Année 2013 Hygiène des mains Indicateur de consommation de produits hydro alcooliques (ISHA.2) et indicateur est un marqueur

Plus en détail

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/ Les indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales : SARM et ICATB Dr. V. VAN ROSSEM DGOS/Bureau qualité et sécurité des soins Objectifs L indice SARM (1/2) Estimer l évolution de la

Plus en détail

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition 1 2 Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition L observation est un enjeu préalable indispensable à l action publique, en amont une aide à la décision et au pilotage, en aval un socle pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE ET LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011 A 11 heures Salle du Conseil - Centre Hospitalier de Crest

Plus en détail

ASSISTANCE PUBLIQUE HÔPITAUX DE MARSEILLE L A P - H M P R E N D S O I N D E V O U S

ASSISTANCE PUBLIQUE HÔPITAUX DE MARSEILLE L A P - H M P R E N D S O I N D E V O U S ASSISTANCE PUBLIQUE HÔPITAUX DE MARSEILLE L A P - H M P R E N D S O I N D E V O U S >>>>>>>>>>>>>>>> L AP-HM REPOND A 3 GRANDES MISSIONS Les soins L enseignement La recherche >>> EXPERT EN SOINS AU SERVICE

Plus en détail

Système de santé (1) Offres de soins

Système de santé (1) Offres de soins Système de santé (1) Offres de soins Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique L offre de soins, c est Prestations / actes médicaux : professionnels de santé Lieux de soins : hôpital, médico-social,

Plus en détail

LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC. Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour. Hôpital local Reignier

LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC. Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour. Hôpital local Reignier LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour Hôpital local Reignier LE GHT, UN ACCèS égal à DES SOINS SECURISéS ET DE QUALITé pour les HABITANTS

Plus en détail

Infections associées aux soins. Année 2015

Infections associées aux soins. Année 2015 Source : BilanLin Infections associées aux soins nnée 2015 Hygiène des mains Indicateur de consommation de produits hydro alcooliques (ICSH.2) Cet indicateur est un marqueur indirect de la mise en œuvre

Plus en détail

Centre Hospitalier Régional Universitaire de Nancy

Centre Hospitalier Régional Universitaire de Nancy Centre Hospitalier Régional Universitaire de Nancy L ACTIVITÉ Capacités d accueil par site Nombre total de lits au CHRU (y compris Maternité) 1 931 dont 187 places Répartition des lits et places par discipline

Plus en détail

Les indicateurs de qualité des établissements de Santé en Loire-Atlantique

Les indicateurs de qualité des établissements de Santé en Loire-Atlantique U F C QUE CHOISIR NANTES 1, place du Martray 44000 NANTES : 02 40 12 07 43 : 02 40 47 60 52 contact@nantes.ufcquechoisir. Juillet 2017 Les indicateurs de qualité des établissements de Santé en Loire-Atlantique

Plus en détail

L ESSENTIEL. de l activité Panorama des activités p. 2. Nos patients en 2011 p. 4. Indicateurs qualité p. 6

L ESSENTIEL. de l activité Panorama des activités p. 2. Nos patients en 2011 p. 4. Indicateurs qualité p. 6 93 75 92 94 Hôpitaux de Saint-Maurice 12/14, rue du Val d Osne 94410 Saint-Maurice www.hopitaux-st-maurice.fr Service communication - Septembre 2012 L ESSENTIEL de l activité 2011 Panorama activités p.

Plus en détail

LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL

LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL 2015-2021 LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL Point presse du 5 novembre 2015 Contacts presse Laure BELLEGOU 04 CONTACT 72 40 74 PRESSE 48 laure.bellegou@chu-lyon.fr Laure BELLEGOU

Plus en détail

CLINIQUE SOINS SUITE READAPT ST BASILE

CLINIQUE SOINS SUITE READAPT ST BASILE CLINIQUE SOINS SUITE REDPT ST BSILE SECTEUR(S) : Soins de Suite et de Réadaptation () Source : BilanLin Lutte contre les infections nosocomiales nnée 2013 Hygiène des mains Indicateur de consommation de

Plus en détail

d ORLEANS Directeur Général : Jean-Pierre GUSCHING

d ORLEANS Directeur Général : Jean-Pierre GUSCHING CENTRE HOSPITALIER REGIONAL d ORLEANS Directeur Général : Jean-Pierre GUSCHING direction.generale@chr-orleans.fr Président de la Commission Médicale d Etablissement : Docteur Christian FLEURY christian.fleury@chr-orleans.fr

Plus en détail

Vous accueille et vous informe. 330, avenue de Grande-Bretagne - TSA Toulouse Cedex 9

Vous accueille et vous informe. 330, avenue de Grande-Bretagne - TSA Toulouse Cedex 9 L équipe de soins Vous accueille et vous informe Urgences Médicales Docteur Isabelle Claudet, Responsable d Equipe Médicale Urgences Chirurgicales Docteur Hocine Rekhroukh, Responsable d Equipe Médicale

Plus en détail

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE LIVRET D ACCUEIL Madame, Monsieur, Ce livret contient des informations destinées

Plus en détail

CLINIQUE GERIATRIQUE CHATEAU GOMBERT

CLINIQUE GERIATRIQUE CHATEAU GOMBERT ATIVITE(S) : Soins de Suite et de Réadaptation () Lutte contre les infections nosocomiales Source : TBIN Reflet global de la lutte contre les infections nosocomiales Score agrégé activités 2012 et indicateur

Plus en détail

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités CME 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités 1 RAPPEL DES ENGAGEMENTS Avenant 1 11 Engagements (1/2) Virage ambulatoire

Plus en détail

Tableau de bord des infections nosocomiales

Tableau de bord des infections nosocomiales Tableau de bord des infections nosocomiales - Résultats 2007 et évolution des indicateurs - Quelles évolutions prévoir dans le cadre du plan stratégique national? François LEFEBVRE, Dr Claire BAUDE Drass

Plus en détail

Le personnel des établissements de santé dans le Nord-Pas-de-Calais en 2007

Le personnel des établissements de santé dans le Nord-Pas-de-Calais en 2007 juin 2008 N 26 Le personnel des établissements de santé dans le en 2007 Au 1er janvier 2007, les 201 établissements (*) de santé de la région emploient 75 200 personnes, soit environ 5 % de la population

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche INTITULÉ Intitulé du service, de l unité : NEUROLOGIE Pôle : 4 MEDECINE Etablissement : L Hôpital Nord-Ouest Villefranche (HNO) Adresse postale : Hôpital Nord-Ouest Villefranche Plateau d Ouilly BP 80436

Plus en détail

CHIFFRES-CLÉS 2015 L ESSENTIEL, C EST VOUS.

CHIFFRES-CLÉS 2015 L ESSENTIEL, C EST VOUS. CHIFFRES-CLÉS 2015 L ESSENTIEL, C EST VOUS. 7 Grand-Saconnex Collonge- Bellerive Petit-Saconnex Vandœuvres Vernier 6 Onex Lancy 2 1 4 Plainpalais 3 Eaux-Vives Chêne-Bougeries 5 8 Chêne-Bourg PRéSENTATION

Plus en détail

Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel

Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel Janvier 2016 1 Présentation Etablissement public de santé Centre Hospitalier de 709 lits et places couvrant un bassin de population de 93000 habitants

Plus en détail

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT 2012-2016 Projet médical Ambert - Thiers Attachement des deux Commissions Médicales des deux établissements au besoin de santé publique sur ce territoire. Projet

Plus en détail

Le rôle du cadre de santé dans l EPP

Le rôle du cadre de santé dans l EPP Le rôle du cadre de santé dans l EPP Adeline Krikilion, Cadre de santé Service des Brûlés Annie Couton, Cadre supérieure de Santé Nicolas Pruvot, Directeur des soins Groupement hospitalier Cochin-Hôtel

Plus en détail

FICHE DE POSTE DE CHEF D ETABLISSEMENT (Directeur d hôpital)

FICHE DE POSTE DE CHEF D ETABLISSEMENT (Directeur d hôpital) FICHE DE POSTE DE CHEF D ETABLISSEMENT (Directeur d hôpital) À remplir par le chef d établissement ou le directeur intérimaire I - INFORMATIONS INSTITUTIONNELLES SUR L ETABLISSEMENT Etablissement : (préciser

Plus en détail

REEVALUATION DE L ANTIBIOTHERAPIE

REEVALUATION DE L ANTIBIOTHERAPIE REEVALUATION DE L ANTIBIOTHERAPIE ENQUETE DE PREVALENCE GUIDE METHODOLOGIQUE NOVEMBRE 2011 APPUI TECHNIQUE : MURIEL PEFAU APPUI METHODOLOGIQUE : DR CAROLINE BERVAS GROUPE DE TRAVAIL AYANT PERMIS D ELABORER

Plus en détail

Capacité d accueil. (au 31 décembre 2015)

Capacité d accueil. (au 31 décembre 2015) CHIFFRES CLÉS 2015 Capacité d accueil (au 31 décembre 2015) 1319 lits 407 lits de médecine 117 lits de chirurgie 42 lits d obstétrique 136 lits de soins de suite et de réadaptation (SSR) (dont 15 lits

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU FINESS : 640781290 Etablissement public ACTIVITE : MCO + SSR + HAD PAU (64) Lutte contre les infections

Plus en détail

Guide de lecture du référentiel

Guide de lecture du référentiel Agence Technique de l Information sur l Hospitalisation SIRET n 180 092 298 00033 code APE : 8411 Z 117, boulevard Marius Vivier Merle 69329 LYON CEDEX 03 Téléphone : 04 37 91 33 10 Télécopie : 04 37 91

Plus en détail

La prévention et la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux - Annexes - Annexe 3

La prévention et la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux - Annexes - Annexe 3 Annexe 3 Exemple d organisation de la prise en charge des AVC au sein d une filière : maillage territorial A15 Exemple d organisation de la prise en charge des AVC au sein d une filière : maillage territorial

Plus en détail

POLE DE SANTE SAINTE MARIE

POLE DE SANTE SAINTE MARIE POLE DE SANTE CLINIQUE SAINTE MARIE Crèche Inter-Entreprises Maison Médicale E.H.P.A.D. Centre de Psychothérapie Clinique Sainte-Marie Soins de Suites et de Rééducation Hôtel de Santé Radiologie POLE DE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Ouverture du service de CARDIOLOGIE AMBULATOIRE. Hôpital Clinique Claude BERNARD

DOSSIER DE PRESSE. Ouverture du service de CARDIOLOGIE AMBULATOIRE. Hôpital Clinique Claude BERNARD DOSSIER DE PRESSE Ouverture du service de CARDIOLOGIE AMBULATOIRE à l Hôpital Clinique Claude BERNARD Contact : Secrétariat de Direction Emilie RAULET Le 9 février 2017 03 87 39 66 89 19 heures 3 ème étage

Plus en détail

Le présent livret a été élaboré par la Direction de la

Le présent livret a été élaboré par la Direction de la QUALITÉ & SÉCURITÉ DES SOINS INDICATEURS DE QUALITÉ ET DE SÉCURITÉ DES SOINS Le présent livret a été élaboré par la Direction de la Qualité et des Usagers de Nancy et le Pôle Qualité Sécurité du Patient

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

Chiffres-clés

Chiffres-clés Chiffres-clés 2014 7 2 3 5 10 0 0 8 4 Capacité d accueil 1319 lits 409 lits de médecine 117 lits de chirurgie 46 lits d obstétrique 136 lits de soins de suite et de réadaptation (SSR) (dont 15 lits d alcoologie)

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE. 2, boulevard de Verdun BP AUXERRE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE. 2, boulevard de Verdun BP AUXERRE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE 2, boulevard de Verdun BP 69 89011 AUXERRE Septembre 2009 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Mois

Plus en détail

Indicateurs de qualité et de sécurité des soins. Thème Infections Associées Aux Soins (IAS) Fiche descriptive de ICALIN 2

Indicateurs de qualité et de sécurité des soins. Thème Infections Associées Aux Soins (IAS) Fiche descriptive de ICALIN 2 Indicateurs de qualité et de sécurité des soins Thème Infections Associées Aux Soins (IAS) Fiche descriptive de l indicateur composite des activités de lutte contre les infections nosocomiales 2 ICALIN

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 3 mai 2016 fixant la liste des indicateurs obligatoires pour l amélioration de la qualité et de la

Plus en détail

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche INTITULE LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE Intitulé du service, de l unité : CARDIOLOGIE Pôle : 5 CARDIOLOGIE REANIMATION

Plus en détail

ANNEXES BILAN QUANTIFIE DE L'OFFRE DE SOINS. Arrêté n 78/ARS/2016 du 12 mai 2016

ANNEXES BILAN QUANTIFIE DE L'OFFRE DE SOINS. Arrêté n 78/ARS/2016 du 12 mai 2016 ANNEXES BILAN QUANTIFIE DE L'OFFRE DE SOINS Arrêté n 78/ARS/2016 du 12 mai 2016 ANNEXE 1 : Activité de soins n 01 : Médecine P. 02 ANNEXE 2 : Activité de soins n 02 : Chirurgie P. 03 ANNEXE 3 : Activité

Plus en détail

Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation

Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation Thierry Passeron, MD, PhD Président de la Délégation à la Recherche Clinique et l Innovation Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt La Recherche

Plus en détail

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille Nous sommes un ensemble universitaire d hôpitaux, de cliniques et d établissements médico-sociaux, d inspiration

Plus en détail

Chiffres Clés. du CHRU de Montpellier

Chiffres Clés. du CHRU de Montpellier Chiffres Clés du CHRU de Montpellier 2012 Faits marquants 2012 L'Hospitalisation A Domicile fête son 1er anniversaire Le Pr Bernard GUILLOT élu à la tête du 3c Centre de Coordination en Cancérologie Da

Plus en détail

DGOS. Les chiffres clés de l offre de soins édition 2015

DGOS. Les chiffres clés de l offre de soins édition 2015 DGOS Les chiffres clés de l offre de soins édition 2015 Les chiffres clés de l offre de soins édition 2015 En France, l offre de soins est constituée : de la médecine de ville dite aussi ambulatoire composée

Plus en détail