Atlas cartographique de l état des lieux - diagnostic

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atlas cartographique de l état des lieux - diagnostic"

Transcription

1 Sy M O- E O q - & 5, -L y B.P N 3 E - T : F : J 211 TLS RTOGRPHIQUE

2

3 q - 2 J 1 1 TLS RTOGRPHIQUE P I b L 1 S E G I I q E SG O 2 L S E G I 3 4 E M B y q 5 S GE 6 G O 7 8 R y q 9 S b 1 f 1 1 G M q q M 2 1 f M 3 1 ' Q 4 1 N - Q 5 1 f R Q 6 1 f B y è Q 7 1 f P Q 8 1 f O Q 9 1 f Q 2 f N Q 1 2 f N Q 2 2 y bq 3 2 R bq 4 2 R ' b 5 2 ' q (L E) 6 2 O 7 2 y q Z 8 2 Z 9 2 Z 3 ' q Z R q y U II I P è 3 3 L è 4 3 R è 5 3 R è f M 6 3 î ' b ' b 7 3 S ' b B U 8 3 y ê à 9 3 L P 4 b 4 1 q M 2 4 ' 3 4 q V I I 4 4 P E ( ) 5 4 D N Z ( S E, Z ) 6 4 S f U 7 4 P 8 4 E b 9 4 E 5 E : V B I 1 5 P E à 2 5 è 3 5 S M 4 5 î ' ' f N 5 5 f ' f 6 5 f D U y P 7 5 b 8 5 b U II I P è 3 3 L è 4 3 R è 5 3 R è f M 6 3 î ' b ' b 7 3 S ' b B U 8 3 y ê à 9 3 L P 4 b 4 1 q M 2 4 ' 3 4 q V I I 4 4 P E ( ) 5 4 D N Z ( S E, Z ) 6 4 S f U 7 4 P 8 4 E b 9 4 E 5 E : V B I 1 5 P E à 2 5 è 3 5 S M 4 5 î ' ' f N 5 5 f ' f 6 5 f D U y P 7 5 b 8 5 b V q D 9 5 S 6 D è 6 1 b Rq B q 2 6 S

4

5 . f. '. y... 'z.. 'ô f f '.. f. -. k'.. ê z. ê. ff 'b ê z. z y ê. k. f. ï... b. f.. y. k. jy -z z z y. k. f ' kz j z z f y ë q -b. j. k. ê z. ' '. -'bb. -q f '. 'ô... -j. k. ë. b. z - -j- ' ff z. -.. q O-, f : BD, ELB --z ff -- bz--z - qb z - ô-f f ë --b-è-q' - qff MORLIX b BREST î-yb - E - O- b LNNION y GUINGMP SINT-BRIEU z--f QUIMPER PONTIVY yb -y -b z -- f --y â -z z-zy q z z - LORIENT âf--f z -- ff ' -z fê-f -f b f b -'bb î-y y b -y - b RO_1351_I.1_S q._21 L D Fè 2,5 5 k : 1/25 è HTEULIN VNNES --b SE/21 1

6 E - O- O-.. POULLN-SUR-MER. ï L LEDEN-P-SIZUN GOULIEN BEUZE-P-SIZUN DOURNENEZ PLOGOFF PRIMELIN ESQUIBIEN PONT-ROIX f y. y ONFORT-MEILRS. LE JUH. k UDIERNE POULDERGT GUENGT PLOUHINE MHLON GUILER-SUR-GOYEN GOURLIZON f y PLONEIS LNDUDE PLOZEVET. j D POULDREUZI PLOGSTEL-SINT-GERMIN. -'bb PLUGUFFN. k. k PEUMERIT PLOVN f '. ' -.. ' TREOGT PLONEOUR-LNVERN TREMEO TREGUENNE SINT-JEN-TROLIMON OMBRIT, f : BD, ELB 3 k : 1/15 è SINT-JEN-TROLIMON PLOMEUR PENMRH GUILVINE. -j PONT-L'BBE PLOBNNLE-LESONIL TREFFIGT PONT-L'BBE ILE-TUDY LOTUDY SE/21 RO_1351_II.1_S._21 2

7 O-. E - O-. BEUZE-P-SIZUN POULLN-SUR-MER. ï I LEDEN-P-SIZUN GOULIEN -Sz DOURNENEZ Py Dz PLOGOFF PRIMELIN ESQUIBIEN UDIERNE PONT-ROIX f y. y ONFORT-MEILRS POULDERGT. LE JUH GUENGT. k PLOUHINE MHLON GUILER-SUR-GOYEN GOURLIZON D LNDUDE f y PLONEIS Q PLOZEVET. j PLOGSTEL-SINT-GERMIN. k. k POULDREUZI H Py B. -'bb PLUGUFFN PEUMERIT PLOVN f '. ' -. Eb b I ( EPI) TREOGT PLONEOUR-LNVERN TREMEO. ' TREGUENNE SINT-JEN-TROLIMON OMBRIT. -j SINT-JEN-TROLIMON, f : BD, ELB 3 k : 1/15 è PENMRH Py B S PONT-L'BBE PLOMEUR PLOBNNLE-LESONIL GUILVINE TREFFIGT PONT-L'BBE LOTUDY ILE-TUDY SE/21 RO_1351_II..2_I._21 3

8 . ï E - O- O- POULLN-SUR-MER.. BEUZE-P-SIZUN E D GOULIEN LEDEN-P-SIZUN ESQUIBIEN PRIMELIN PLOGOFF UDIERNE PONT-ROIX f y. y ONFORT- MEILRS DOURNENEZ POULDERGT LE JUH.. k GOURLIZON GUENGT MHLON GUILER-SUR-GOYEN PLONEIS PLOUHINE f y P 26 5 PLOZEVET LNDUDE PLOGSTEL- SINT-GERMIN. k. j 5 à 1 POULDREUZI PLUGUFFN. k 1 à 2 PEUMERIT. -'bb 2 à 4 > 4 PLOVN TREOGT PLONEOUR-LNVERN. ' f '. ' -. E 1999 à 26 TREMEO -1% à -4% TREGUENNE -4% à % % à 5% SINT-JEN-TROLIMON PONT-L'BBE, f : BD, INSEE 26 5% à 12% 12% à 26% 3 k : 1/15 è PENMRH. -j SINT-JEN-TROLIMON PONT-L'BBE PLOMEUR LOTUDY PLOBNNLE-LESONIL TREFFIGT GUILVINE OMBRIT ILE-TUDY SE/21 RO_1351_II..4_D._21 4

9 ... ï. k. f y. j. k. k. -'bb.. ' - f '. '. -j RO_1351_II.B.2_._21. y f y O- T D b ( 1 ) : E : 329 Fb : -6, f : BD, ELB 3 k : 1/15 è E - O- SE/21 5

10 . ï E - O- O-.. G f y. y.. k D f y. j G :. k. k, f : BD, BRGM, f.b.f 3 k : 1/15 è Sb, f b, Hè (F) f Dô f : y (Pè y), Pè Z by S : M,, ' ' L Z by S : L à b P Rz-Q Z by S : G 'ff q à b,, f Z by S : G Z by S : L à b P Rz-Q, fè à jq Sz: L à D N Sz: Tj q Dz D ' : S B ': "F Ty L": S () D ' : S B ' (G L-P); M à, b, (ywk) Qz Uy y z by - (ZBS) (D ) G P-'bb, fè O Nz-K O P, fè O q L' O q Ty L, Pff b bb, P F T: b q F T : G f, Ny G q à (P b), b, b, (Eè) D N Sz: M à, b,, ; à, b, b E S y F B T (S) :, è b F Py B Dz: B B Dz (Pzïq, à b b) F Gè (), 6-8 G q Q G T F (S) G M, Q (B bb) M P. -'bb. -j. ' f '. ' -. SE/21 RO_1351_II.B.3_G._21 6

11 L L L Sï L N L Gy L'O L K. Pz L P Lbb. P L L L' S- L ' L T. P-L L S-J RO_1351_II.B.4_O._21. P. Dz L By. T. P O- O D, f : BD, L 26 (IFEN) 3 k : 1/15 è ME_PE O Z b Z è Eq P P T b E Fê f Fê Fê L byè F b P,, b M P ' E - O- SE/21 7

12 E - O- O- z bz j y î f k R yq z z bz b bz LEDEN-P-SIZUN b GOULIEN BEUZE-P-SIZUN y ONFORT-MEILRS POULLN-SUR-MER DOURNENEZ y PLOGOFF L' PONT-ROIX LE JUH f ff PRIMELIN ESQUIBIEN UDIERNE f y POULDERGT GUENGT b PLOUHINE MHLON GUILER-SUR-GOYEN GOURLIZON D y f y PLONEIS ' LNDUDE b ' PLOZEVET V PLOGSTEL-SINT-GERMIN POULDREUZI PLUGUFFN PEUMERIT. L b k PLOVN. K TREOGT. T PLONEOUR-LNVERN è -'bb TREMEO. T TREGUENNE. S V SINT-JEN-TROLIMON OMBRIT, f : BD, 3 k : 1/15 è PLOMEUR PENMRH ' î ' SINT-JEN-TROLIMON. P. GUILVINE. -j Sê PONT-L'BBE PLOBNNLE-LESONIL TREFFIGT z PONT-L'BBE î ILE-TUDY LOTUDY k kf b b b SE/21 RO_1351_II.B.4_R yq._21 8

13 E - O O - z bz j y î f k S b z bz b bz b ô1 L L' y y L' f ff ô2 f y L Gy b y D ô3 f y b ' ' L V V P-'bb S b- : (* -b) ô4. K. L. L è -'bb b k. K. T. T, f : BD, 3 k : 1/15 è ô5. S V ô6. P. S V. P. L S J. -j Sê ô7 ' î ' Sê. T z. T î k ô8 kf b b b SE/211 RO_1351_II.B.4_S b._j211 9

14 E - O O - ' V bz b bz f z b D f L' f ô : ff D Q b E M E Ff Bâ. K y S ' P/ bb. E. -j P/, f : BD, G / DDE29 E/ E B Rb/b k : 1/9 è î ' '. P. î k kf b b b SE/211 RO_1351_II.B.7_f._j211 1

15 E - O O - bz b bz ' G z b f ff D b y Sb : Sb Sb f ' Sb b Sb f b F R î R b, f : BD, G-SHOM D k : 1/9 è î ' ' z k kf SE/211 RO_1351_II.B.7_G._j211 11

16 f y FRGR1581 è -'bb. L FRGR1631 FRGR158. T RO_1351_I.1_M f._21 FRGR j Sê. P.. S V V. K. T y f y L' FRG18 - I () FRG24 - () FRG17 - I - FRGT13 FRG26 - B ' FRG2 - B Dz FRG28 - () FRGT14 FRG29 - B FRGR1265 FRGR1231 FRGR1214 FRGR81 FRGR1282 FRGR1648 FRGR139 O- M ' f D M ' ' D ' P ' M ' : ôè ', f : BD, ELB 3 k : 1/15 è E - O- SE/21 12

17 O E - O- M ' FRG2 B Dz D M ' ( ID_POEL*) FRG4 O FRG3 B ' * q,, ', f : BD, ELB 3 k : 1/15 è SE/21 13 RO_1351_I.1_M._21

18 E - O- O- Q N D PLOGOFF LEDEN-P-SIZUN PRIMELIN!(!!! GOULIEN LNNOURE FOR NV V H ESQUIBIEN LNNOURE P. UDIERNE BEUZE-P-SIZUN PONT-ROIX f y PLOUHINE. y * ONFORT-MEILRS V BROMUEL!!!!! MHLON PLOZEVET POULLN-SUR-MER H V LESFF FOR. LESFF P. KERGMET VH H V KERSTRT!!!!! V!!!!! SINT RONN LESFF EXTRÊME P. GUILER-SUR-GOYEN LNDUDE POULDERGT DOURNENEZ KERGMET FORGE 2 V KERGMET FORGE 1 LE JUH GOURLIZON f y SINT VE! (!!!! PLONEIS (!! GUENGT KERNEVES FOR. MRLLH H ( V ( HV KERNEVES P. PEN GOYEN PEN GOYEN Ty ' : V POULDREUZI PLOGSTEL-SINT-GERMIN. -'bb PLUGUFFN H F PEUMERIT E q PLOVN ***** TREOGT y : PLONEOUR-LNVERN TREMEO à 5 / > 5 / * TREGUENNE ***. -j V OMBRIT SINT-JEN-TROLIMON 3812X25/S1, f : BD, G29 D - y ', k : 1/15 è PENMRH PLOMEUR GUILVINE TREFFIGT PONT-L'BBE PLOBNNLE-LESONIL LOTUDY ILE-TUDY SE/ _RO_II..3_QL_._f211 14

19 [ ] f y è -'bb j RO_1351_II..4_P _QL._J y f y GO O Q f R D S [ R ô (RO) R ô (RS) ] RS & RO, f : BD, OSUR 21 3 k : 1/15 è E - O SE/21 15

20 O - E - O - Q f y B 'yè PBS4 L' 4181 f y D f y S E q PBS5 V q* : Tè b. L B E y E M PBS6. K PBS è -'bb 4189 * ' DE (25/1/21) P q, è à : - b q - DBO5 - Oyè - T, f : BD, OSUR 21 3 k : 1/15 è PBS91 PBS8. S V.. -j. T SE/21 RO_1351_II..5_QL_BOyè._21 16

21 O - E - O - Q f y P PBS4 L' GO f y D f y V S E q PBS5 q : G ' DE (25/1/21) Tè b : =,5 P/L B : ],5 -,2] P/L E y : ],2 -,5] P/L PBS6 PBS7. K. T. L è -'bb T E : ],5-1] P/L M : > 1 P/L, f : BD, OSUR 21 3 k : 1/15 è PBS91 PBS8. P.. -j 4181 Sê PBS12 PBS11 SE/21 RO_1351_II.6_QL_P._21 17

22 O- E - O - Q f y O PBS4 L' GO f y D f y S E q PBS5 V q : G ' DE (25/1/21) Tè b : =,1 PO43- /L B : ],1 -,5] PO43- /L E y : ],5-1] PO43- /L PBS6. K PBS7. T. L è -'bb T E : ]1-2] PO43- /L M : > 2 PO43- /L, f : BD, OSUR 21 3 k : 1/15 è PBS91 PBS8. S V. P.. -j Sê 4181 PBS12 PBS11 SE/21 RO_1351_II..7_QL_O._21 18

23 O - E - O - Q f y PBS4 L' GO f y D f y S V E q PBS5 q : G ' DE (25/1/21) Tè b : =,1 NH4+/L B : ],1 -,5] NH4+/L PBS6 PBS7. K. T. L è -'bb 4189 E y : ],5-2] NH4+/L E : ]2-5] NH4+/L M : > 5 NH4+/L PBS8. S V. -j T PBS11, f : BD, OSUR 21 3 k : 1/15 è PBS91. P. Sê SE/21 RO_1351_II..7_QL_._21 19

24 L S K N S R P R f y K P 'bb L S- 'O. L R '. T. -j T S. P.. T. S V V. K y Gy PBS5 PBS91 PBS6 PBS7 PBS8 L L' O -, f : BD, OSUR 21 PBS4 GO E - O RO_1351_II..1_QL_N._j211 Q f N D S E q q : G ' DE (25/1/21) Tè b : =,1 NH4+/L B : ],1 -,3] NO2-/L E y : ],3 -,5] NO2-/L E : ],5-1] NO2-/L M : > 1 NO2-/L 3 k : 1/15 è SE/211 2

25 O - E - O - Q f SEQ-E N PBS4 L' GO y f y D f y V è -'bb PBS5 S PBS6 PBS7. K. T. L E q PBS8. S V. -j 4181 PBS12. T PBS11, f : BD, OSUR 21 3 k : 1/15 è q : G ' SEQ E II Tè b : [-2] Tè b : B : ]2-1] = à 1 NO3- /L My : ]1-25] M : ]25-5] M :>5 G ' DE (25/1/21) B : ]1-5] NO3- /L E q b : > 5 NO3-/L PBS91. P. Sê SE/21 RO_1351_II..1_QL_N._21 21

26 f y kkkk k kkkk k kkkk k k è -'bb. L T. -j. Sê. P.. T. S V V. K y f y L' O, f : BD, OSUR 21 E - O RO_1351_II..11_QL_Hyb._21 Q f Hyb D S f : kkkk IBGN IBD IPR q : G ' DE (25/1/21) Tè b B E y E M 3 k : 1/15 è SE/21 22

27 f y è -'bb RO_1351_II..2_R bq._j211. -j. y f y O R bq D R bq, f : BD, ELB 3 k : 1/15 è E - O- SE/211 23

28 Py B Sz L L ' E - Py B - Sz R ' b D q REH : è b b y Db B è, f : BD, ONEM 4 8 k : 1/4 è SE/211 RO_1351_II..11_REH._j211 24

29 O- P ' 1 ' L E E - O- ' q (L E) L' y f y D f y q : V & bq ' P ' 2 ' L E. L. K. T. S V.. -j è -'bb. T, f : BD, ELB, MISE (DDTM 29) 3 k : 1/15 è ' 1 ' L E Eè b :,,,, q,, q, ',. P Sê SE/211 RO_1351_II..14_ DE q._j211 25

30 O- E - O- L' y f y Gy D f y V E * : E B P P 'bb 1 M è -'bb M By Tè T * Eè è : f, f : BD, ONEM, 22 3 k : 1/15 è q F ê Fè f 4 (Gy, V, P 'bb 1,2) L' ê q f ROM... -j P 'bb 2 SE/211 RO_1351_II..13_E._j211 26

31 ) ) ) ) E - O- RO_1351_II..16_O Hyq._j211 SE/211 f y è -'bb. L. T. -j Sê. P.. S V V. K. T y f y L' O- O yq D fb : b 'b Fb ff Fb q ' Dff fb Tè ff fb Ifb S f 27 O f ) Eè : S O G, f : BD, ONEM, ELB 3 k : 1/15 è

32 f y è -'bb. L. T RO_1351_II..17_ZH._21. -j Sê. P.. S V V. K. T y f y L' O - Z D Z : bb, f : BD, DREL B, IPZH 3 k : 1/15 è E - O - SE/21 28

33 O - E - O - Z à L' y f y D f y V Z ff. L B è -'bb Hb M qq Py f P T y E ' z POULLN-SUR-MER BEUZE-P-SIZUN DOURNENEZ LEDEN-P-SIZUN GOULIEN PLOGOFF L' PRIMELIN y ONFORT-MEILRS ESQUIBIEN PONT-ROIX LE JUH f y POULDERGT UDIERNE PLOUHINE MHLON GOURLIZON GUILER-SUR-GOYEN GUENGT. K. T. S V. T, f : BD, DREL B, IPZH Tbè Ty f 3 k : 1/15 è I I I à PLOZEVET V. K. T. S V. P. f y PLONEIS LNDUDE PLOGSTEL-SINT-GERMIN POULDREUZI PEUMERIT PLOVN TREOGT TREGUENNE. L. -j è -'bb PLONEOUR-LNVERN TREMEO Sê. T PLUGUFFN OMBRIT SINT-JEN-TROLIMON PONT-L'BBE ILE-TUDY PLOMEUR LOTUDY PENMRH PLOBNNLE-LESONIL TREFFIGT GUILVINE. P.. -j Sê SE/21 RO_1351_II..22_ZH._21 29

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2( !"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) )

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-( 1!!2( !#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) ) )*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2(!"#$%"&%#'(!"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

#"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($

#$&'$+* ( ),'-.'($ %($ "#$%&' #(%)*"" (#%*!"!#$"! -!"!#$"!! -!"!#$"!./% -!"!#$"! #"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($ % & % '!#(! "! $#) #!* +,!(")"",#./ & 0!,$#!1!"!#1 $#!* ** +" + 1! 0! $!,#!,! $,! 2! $3! 1! $ 1+4!"$"#)1,##" 56./78#!

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale

Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale Chapitre 7 Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale Dans ce chapitre et le suivant, on montre deux applications importantes de la notion de différentiabilité : le théorème de l inversion

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT MM1(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT EXCLUSIVEMENT DE L ARRANGEMENT DE MADRID (Règle 9 du règlement

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL MM11(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL (Règle 30 du règlement d exécution commun) IMPORTANT 1.

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant :

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant : Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Réservé pour l OHMI: Date de réception Nombre de pages Demande d enregistrement international relevant exclusivement du protocole de Madrid OHMI-Form

Plus en détail

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014)

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Les ordinateurs ne traitent que des données numériques. En fait, les codages électriques qu'ils conservent en mémoire centrale ne représentent

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de Principaux métiers par volume de s envisagés en 2012 Les 10 premiers métiers représentent : 4511 projets de s 32,6% des projets de du bassin

Plus en détail

%$&$#' "!# $! ## BD0>@6,;2106>+1:+B2.6;;/>0.2106>9*27+2.1/+BB+:/@6>.106>>+;+>1:+>6;*,+/EA,6.+77/7A,6@+7706>>+B79 561,+76.08189:+;61,+8.6>6;0+976>1:+?+>/+7@6,1+;+>1:8A+>:2>1+7:+B21+.C>6B630+:+ 1+.C>6B630=/+FGD+7A06>>23+8.6>6;0=/++1A6B010=/+:2>7B+.)*+,+7A2.+;+1+>:2>3+,B+A61+>10+B

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Indicateurs mars 2013 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les tensions sur le marché du travail au 4 E 2012 Au 4 e 2012, l indicateur de tension

Plus en détail

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail)

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Nom de variable ZELT Libellé Zone d'emploi du lieu de travail Précisions sur modalités

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Patrick Ciarlet et Vivette Girault ciarlet@ensta.fr & girault@ann.jussieu.fr ENSTA & Laboratoire Jacques-Louis Lions, Paris 6 Condition

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

Les métiers du secrétariat

Les métiers du secrétariat omplément à la fiche ctuel DJ «Les métiers du secrétariat» Les métiers du secrétariat ormation en Bretagne S 1 ormation initiale 2 ormation le continue SL : Les métiers de l accueil iche ctuel Bretagne

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

Portrait de métier. sommaire du portrait de métier

Portrait de métier. sommaire du portrait de métier Pôle métiers formation Portrait de métier Le métier de charé des relations avec le public Les portraits de métiers» sont une proposition du Pôle métiers formation de l Arcade. L atelier charé des relations

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003 ORIGINAL : anglais DATE : 18 juillet 2003 F UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre

Plus en détail

SOUS SOL PANOPLIE EF. MAITRISE D'OUVRAGE la justice du Burundi Bujumbura Tel. +257 22 27 51 05. Architectes mandataires Atelier D MAITRISE D'OEUVRE

SOUS SOL PANOPLIE EF. MAITRISE D'OUVRAGE la justice du Burundi Bujumbura Tel. +257 22 27 51 05. Architectes mandataires Atelier D MAITRISE D'OEUVRE 486 487 SOUS SOL 9 8 7 6 5 4 3 2 1 PANOPLIE EF 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 Circulation détenus 7.28 m² 8 7 6 5 4 3 2 1 LEGENDE 488 MAITRISE D'OUVRAGE la justice du Burundi Bujumbura Tel. +257 22

Plus en détail

CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE

CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE Jean Luc Bovet, Auvernier L'article de Monsieur Jean Piquerez (Bulletin de la SSPMP No 86), consacré aux symédianes me paraît appeler une généralisation. En

Plus en détail

IBM Cognos Enterprise

IBM Cognos Enterprise IBM Cognos Enterprise Leveraging your investment in SPSS Les défis associés à la prise de décision 1 sur 3 Business leader prend fréquemment des décisions sans les informations dont il aurait besoin 1

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

Zone d'emploi de Lyon

Zone d'emploi de Lyon Lyon - Zone d'emploi Territoire de référence (TR): FicheOMPREL Somme des 8 zones d'emploi de la RUL Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco Rhône-Alpes

Plus en détail

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F.

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F. CAV COMPLET F.17107 M14150 F.17108 12-20 F.17109 M14-150 ELEMENT : F.296 SEPAR ELEMENT : F. F.SE200010 F.SE20005 PURFLUX F.PO ELEMENT : F. F.CN135 Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67

Plus en détail

Avis technique 15-003

Avis technique 15-003 Avis technique 15-003 DESTINATAIRES : EXPÉDITEUR : OBJET : Participants de la Bourse de Montréal (MX) Gestionnaire de l accès au marché Nouveau mécanisme anti-opération fictive et nouvelles exigences du

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

Master MIS 2ème année, parcours Génie Civil Année 2007-2008

Master MIS 2ème année, parcours Génie Civil Année 2007-2008 S 37 S 38 S 39 S 40 S 41 Lundi 10 septembre 2007 Lundi 17 septembre 2007 Lundi 24 septembre 2007 Lundi 1 octobre 2007 Lundi 8 octobre 2007 M. Pillier cours 1/5 M. Pillier cours 3/5 10h00 présentation des

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879-

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879- Chapitre 9 REVOIR > les notions de points, droites, segments ; > le milieu d un segment ; > l utilisation du compas. DÉCOUVRIR > la notion de demi-droite ; > de nouvelles notations ; > le codage d une

Plus en détail

Hormis pour les aides à domicile, aides ménagères et assistantes maternelles...

Hormis pour les aides à domicile, aides ménagères et assistantes maternelles... Dares Analyses avril 215 N 28 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques En 3 ans, forte progression de l emploi dans les métiers qualifiés et dans certains

Plus en détail

!!""# )*#"' %$"#!!#,-./" %#$!#!!! . #,-.,0,-./

!!# )*#' %$#!!#,-./ %#$!#!!! . #,-.,0,-./ !!""#!$%"&!'( )*#"' *+ %$"#!!#,-./" %#$!#!!!. #,-.,0,-./ Résumé : Faut-il prendre le risque de laisser un conducteur automobile âgé utiliser son véhicule lorsque l'on suspecte l'existence de troubles cognitifs

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

FINANCEMENT DES CEREALES AVEC AVAL DE FRANCEAGRIMER POUR LA CAMPAGNE 2014-2015

FINANCEMENT DES CEREALES AVEC AVAL DE FRANCEAGRIMER POUR LA CAMPAGNE 2014-2015 DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER DIRECTION FILIERES ET INTERNATIONAL SERVICE ENTREPRISES ET MARCHES UNITE ENTREPRISES ET FILIERES 12, RUE ROL-TANGUY TSA 20002 93555 MONTREUIL SOUS BOIS CEDEX

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses MARS 2012 N 022 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LES MÉTIERS EN : progression et féminisation des emplois les plus qualifiés ; dynamisme

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Réf. : Normes ST.3 page : 3.3.1 NORME ST.3

Réf. : Normes ST.3 page : 3.3.1 NORME ST.3 Réf. : Normes ST.3 page : 3.3.1 NORME ST.3 NORME RECOMMANDÉE CONCERNANT LES CODES À DEUX LETTRES POUR LA REPRÉSENTATION DES ÉTATS, AUTRES ENTITÉS ET ORGANISATIONS INTERGOUVERNEMENTALES Texte révisé adopté

Plus en détail

L innovation technologique des entreprises françaises au Brésil

L innovation technologique des entreprises françaises au Brésil L innovation technologique des entreprises françaises au Brésil Résultats-clefs de l étude de l IPT Rédacteurs : Prof. Raimundo Nonato dos Santos (IPT) Juin 1999. Michel Lévêque Cendotec - Av. Paulista,

Plus en détail

Natacha VANDENBERGHE L ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE WALLONIE & DE BRUXELLES

Natacha VANDENBERGHE L ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE WALLONIE & DE BRUXELLES Natacha VANDENBERGHE Directrice i Communication/NTIC L ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE WALLONIE & DE BRUXELLES Stratégie web et médias sociaux Wallonie-Bruxelles Tourisme Natacha

Plus en détail

Innovation dans la serrure

Innovation dans la serrure 13 Innovation dans la serrure Catalogue MSL Fabrique de serrures et de ferronnerie SA CH-4245 Petit-Lucelle Tél +41 61 775 11 11 Fax +41 61 775 11 77 info@msl-lock.com www.msl-lock.com Indications de commande

Plus en détail

Contraintes, particularités. 1. Généralités... 2. 2. Gestion de la mémoire... 2. a. Type des variables et constantes... 2

Contraintes, particularités. 1. Généralités... 2. 2. Gestion de la mémoire... 2. a. Type des variables et constantes... 2 C Embarque Contraintes, particularités 1. Généralités... 2 2. Gestion de la mémoire... 2 a. Type des variables et constantes.... 2 b. Variables locales ou globales... 3 3. Interruptions... 5 4. Imposer

Plus en détail

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses octobre 2012 N 074 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2010 : une accélération

Plus en détail

MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov

MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov Gersende FORT LTCI CNRS - TELECOM ParisTech En collaboration avec Florence FORBES (Projet MISTIS, INRIA Rhône-Alpes). Basé sur l article:

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

RÉUNIONS. Donnez un nouveau cap à vos événements SAINT BRIEUC EXPO CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS ET DES EXPOSITIONS DE LA BAIE DE SAINT-BRIEUC

RÉUNIONS. Donnez un nouveau cap à vos événements SAINT BRIEUC EXPO CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS ET DES EXPOSITIONS DE LA BAIE DE SAINT-BRIEUC EX SÉ MI NA PO IR SI TI O N SO I E RÉ S DE GA LA S ES RÉUNIONS CONG RÈS SA LO N INC S A SS EM B SP LÉ ES EC G EN TA ÉN C LE S Donnez un nouveau cap à vos événements SAINT BRIEUC EXPO CONGRÈS PALAIS DES

Plus en détail

Guide pour gérer les aspects juridiques du Web 2.0 en milieu scolaire

Guide pour gérer les aspects juridiques du Web 2.0 en milieu scolaire Guide pour gérer les aspects juridiques du Web 2.0 en milieu scolaire Pierre TRUDEL et France ABRAN Équipe de recherche Cynthia Gaudette François Joli-Coeur Annie Lagueux Geneviève Normand Jean-François

Plus en détail

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Technique Jusqu à - 4kW / 315 Nm Réducteur roue et vis sans fin CBS-2.00FR1211 PRODUITS DE A GAMME S appliquant à de nombreux domaines comme l alimentaire,

Plus en détail

La Presse Le conflit étudiant

La Presse Le conflit étudiant La Presse Le conflit étudiant Vague 2-22 au 25 mai 2012 - Méthodologie La collecte de données en ligne s est déroulée du 22 au 25 mai 2012 par le biais d un panel web. Un total de 1 500 questionnaires

Plus en détail

CHAPITRE 1. Suites arithmetiques et géometriques. Rappel 1. On appelle suite réelle une application de

CHAPITRE 1. Suites arithmetiques et géometriques. Rappel 1. On appelle suite réelle une application de HAPITRE 1 Suites arithmetiques et géometriques Rappel 1 On appelle suite réelle une application de dans, soit est-à-dire pour une valeur de la variable appartenant à la suite prend la valeur, ie : On notera

Plus en détail

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4 S O M M A I R E ARTICLE 1 Objet du Marché ARTICLE 2 Pièces constitutives du marché ARTICLE 3 Programme d'étude ARTICLE 4 Délais d exécution ARTICLE 5 Propriété des études et documents ARTICLE 6 Secret

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

Si la vie vous intéresse

Si la vie vous intéresse Si la ie ous intéresse paroles: J Pauze musique: J Pauze / M A Lépine ã 160 c c öguiõt aõcous fr ÛÛ ÛÛÛÛÛ ÛÛÛ ÛÛ ÛÛÛÛÛ ÛÛÛ öõbõasse G 3fr fr fr Û Û ÛÛÛ Û Û Û ( ) 3 ~~ ÿ % % J'ais dans ouer un la monde

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Q. A quels produits s adresse ce document?

Q. A quels produits s adresse ce document? Licences F O R U M A U X Q U E S T I O N S Adobe Q. A quels produits s adresse ce document? Adobe Acrobat Adobe Font Folio Adobe Acrobat Distiller Server Adobe PageMaker Adobe After Effects Adobe Illustrator

Plus en détail

Comprendre les troubles spécifiques du langage écrit

Comprendre les troubles spécifiques du langage écrit Livret de suivi de l élève l élève l é ve... né(e) le..... /..... /..... C o n t a c t s L inspection académique de votre département IA 22 6 et 8 place du Champs de Mars - BP 2369-22023 St-Brieuc IA 29

Plus en détail

Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014

Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014 N 2074 N 11905 * 15 Déclaration des plus ou moins-values réalisées en 2014 distributions de plus-values par un OPCVM ou un placement collectif ; cessions de valeurs mobilières, droits sociaux, titres assimilés

Plus en détail

Le Projet InCaS (2006-2009) Consortium

Le Projet InCaS (2006-2009) Consortium Le Projet InCaS (2006-2009) Consortium Le consortium du projet comprend: Des associations de PME dans 5 pays pilotes Un groupe de base de 25 PME dans ces pays Coordinateur du Projet : Confédération Européenne

Plus en détail

Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC

Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC Groupe de produits Valable à partir du 01.01.2014 Trafic marchandises Trafic par wagons complets Contenu 1. Domaine de validité de l'offre

Plus en détail

The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign requirements, applicable from 13 April 2010.

The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign requirements, applicable from 13 April 2010. Philips Lighting, GBU Fluorescent Lamps, Global Product Marketing Mathildelaan 1, 5611 BD Eindhoven The Netherlands Date: March 2010 The table below is part of Commission Regulation (EC) No 245/2009 Ecodesign

Plus en détail

Comment remplir votre déclaration des revenus 2014

Comment remplir votre déclaration des revenus 2014 NOTICE 2014 Comment remplir votre déclaration des revenus 2014 Cette notice ne se substitue pas à la documentation officielle de l administration. Le deuxième exemplaire de déclaration joint est à remplir

Plus en détail

Ordonnance fixant les droits de douane préférentiels en faveur des pays en développement

Ordonnance fixant les droits de douane préférentiels en faveur des pays en développement Ordonnance fixant les droits de douane préférentiels en faveur des pays en développement (Ordonnance sur les préférences tarifaires) 632.911 du 16 mars 2007 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

Peut-on perdre sa dignité?

Peut-on perdre sa dignité? Peut-on perdre sa dignité? Eric Delassus To cite this version: Eric Delassus. Peut-on perdre sa dignité?. 2013. HAL Id: hal-00796705 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00796705 Submitted

Plus en détail

Efficacité énergétique des logements à haute performance énergétique, HPE : Application au site de Béchar

Efficacité énergétique des logements à haute performance énergétique, HPE : Application au site de Béchar Revue des Energies Renouvelables Vol. 15 N 2 (2012) 357-364 Efficacité énergétique des logements à haute performance énergétique, HPE : Application au site de Béchar S. Sami-Mécheri 1*, D. Semmar 2 et

Plus en détail

Glossaire. Activité mixte. Catégorie socioprofessionnelle. Auto-entrepreneur. Centile. Décile

Glossaire. Activité mixte. Catégorie socioprofessionnelle. Auto-entrepreneur. Centile. Décile Glossaire Activité mixte Dans le dossier «Les revenus d activité des médecins libéraux récemment installés : évolutions récentes et contrastes avec leurs aînés» de cet ouvrage, ce terme s applique aux

Plus en détail

Il s avère que ce démêlé est valable pour de nombreux pays tels que la Chine, USA La liste serait trop longue à énumérer!

Il s avère que ce démêlé est valable pour de nombreux pays tels que la Chine, USA La liste serait trop longue à énumérer! Transferts internationaux : SWIFT, IBAN ou les deux? Nous avons été nombreux à être confrontés lors d une expatriation en Thaïlande, aux transferts de fonds de notre banque européennes vers notre banque

Plus en détail

?'@ABCD'E&DA6?'&?'F'GH&'D&6AH6'& I?GD4JBF'&K&

?'@ABCD'E&DA6?'&?'F'GH&'D&6AH6'& I?GD4JBF'&K& !"#$"%&'(%)*+",&$"&-#& -).#/),&$"&-0"(1&$"& 2)(%,#3"& &40,+5#&&6+-+7080),&&9:)2)&& '7+,"5",/"-8;&!&!"#$%&$'()%*'(+#,,"$'((-.."/0121&0$'(34501"67'(86/1"67(109:((?'@ABCD'E&DA6?'&?'F'GH&'D&6AH6'&

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation Inscription en ligne FQSC Guide d utilisation Ce Guide est rédigé comme aide-mémoire pour l achat de votre licence sur le site internet de la FQSC. Dans un prem ier temps, vous devrez vous rendre sur le

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14 Votre Votre partenaire partenaire 2014 2014 ««TOUT-EN-UN»» les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés e-solutions vos avantages & objectifs AVANTAGES

Plus en détail

Partie 1: Gestion de l interférence entre symboles

Partie 1: Gestion de l interférence entre symboles Partie 1: Gestion de l interférence entre symboles Philippe Ciblat Télécom ParisTech, France Algo de Viterbi Egalisation OFDM Section 11 : Algorithme de Viterbi Philippe Ciblat Gestion de l interférence

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail